''L’enfant voulait répondre. Mais sa gorge lui fit comprendre que ses mots ne seraient jamais à la hauteur du silence.''
               
Eto Hachiro
 
''La mort, c’est elle qui vous fait tenir debout. C’est elle qui dicte les actes. C’est elle qui peint le monde. Et elle vous emportera tous.''
               
Querel Sentencia
 
''Je ne ressens que soif et tristesse, la mort est futilité. Je la cherche, peut-être suis-je elle.''
               
Nagate Zetsubō
 
''Udyr, quand tu seras mort, on se souviendra de ton nom. Moi je n'en ai pas, car je ne mourrai pas aujourd'hui. Mais le tien restera gravé dans ma mémoire, et dans celle de tous ceux qui t'ont connu, comme celui d'un homme fort, et digne. Alors va, et éteins-toi avec grandeur, devant tous ces vautours.''
               
Darn Butcher
 
''La nature revivait là où les hommes mourraient, le cycle reprenait son cours normal grâce à l’albinos.''
               
Aikanaro Myrrhyn
 
''Ils ne se battaient pour rien qui n’en vaille la peine. Ils étaient incapables de distinguer ce qui avait de la valeur de ce qui n’en avait pas. Alors pourquoi tant de vigueur à la tâche ? Pourquoi risquer sa vie aussi vainement ?''
               
Alcofrybas Grincebrume
 
''Son regard, depuis toutes ces années, avait appris à parler.''
               
Etan Ystal
 
''Un monde de chaos, de destruction et de malheur, un monde impartial et magnifique, le seul en tout cas, où faire l’expérience de la vie prendrait un sens véritable.''
               
Edwin Gwendur
 
''L’enfer, ce doit être l’enfer : courir pour l’éternité dans un paysage sans fin, sans début. Sans possibilité de repos ou de mort.''
               
Tyrias Marchemonde
 
''Mais sans risque on n'obtient rien, voici ma devise mes amis. Il ne faut pas avoir peur de se salir les mains, il ne faut pas avoir peur de la mort…''
               
Dimitri Morteury
 
''Tomber... Ceci est si abstrait. L'on pourrait se relever plus grand que l'on était.''
               
Yozora Adragnis
 
''Il passa des semaines dans le cachot ayant décidé de s'y enfermer lui-même. Puis, au terme de trois semaines, vous êtes venu le voir et vous lui avez dit : «Les larmes ne sont qu'une faiblesse qu'il te faudra masquer... Si tu veux t'apitoyer, libre à toi, mais, si tu souhaites voir les choses changer, tu le peux toujours. Suis-moi... Mon ami.»''
               
Haar Wilder
 
''Le brin d'herbe ne se soucie guère de ce que font les feuilles des arbres. Mais à l'automne venu, les feuilles ne se suffisent plus entre elles. Elles s'assombrissent, se nourrissant des nuages noirs d'orage. Et alors, elles se laissent tomber sur nous.''
               
Le Peintre
 
''S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est immobile, allongée, rigide, puante à en faire vomir, en décomposition, transportant des milliers de maladies, la peau arrachée et les os jaunes. S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est à six pieds sous terre, devenue la proie des corbeaux, et ses yeux mangés par des fourmis... C'est qu'elle a un jour été orgueilleuse et avide. C'est qu'elle a un jour voulu devenir riche et grande, ou bien qu'elle l'est devenue. Cela ne change rien.''
               
Le Violoniste
 
''La pensée est la liberté, la liberté... Alors, le corps est la prison, le corps est la prison... Il faut casser les barreaux.''
               
Sill
 
''Nous croyons conduire le destin, mais c'est toujours lui qui nous mène.''
               
Setsuna Hendenmark
 
''Fais ce que tu veux avec ces villageois, sauf les laisser en vie.''
               
Kaull Hendenmark
 
''La fuite vers la religion peut être une réponse pour certains. Pour d'autres elle n'est que la simple évidence que l'homme est faible et instable.''
               
Astryl Panasdür
 
''La mort ne cherche pas à s’expliquer, elle ne fait qu’agir, monsieur. Les cadavres ne racontent pas grand-chose, mais vivant, un homme peut en avoir long à dire.''
               
Sanaki Hearthlight
 
''Alors, telle une marionnette cassée que l’on tente en vain d’animer, il se releva, restant digne malgré ses blessures.''
               
Dolven Melrak
 
''Quand le sang coule, il faut le boire. La mort ne frappera pas à votre porte mais s'invitera par vos fenêtres !''
               
Andreï Loknar
 
''Personne ne peut capturer une ombre, personne ne peut la dresser ni se l’approprier.''
               
Jazminsaa Alsan
 
''De la même façon, à l'idée qu'un abruti de scribe puisse teinter ses parchemins de calomnies religieuses, ou pire, me faire porter le titre de héros, je vais préférer m’occuper de l'écriture de ma propre histoire.''
               
Alexandre Ranald
 
''La mort... Si belle et terrible à la fois, elle l'appelait, et l'appelle toujours.''
               
Adam Moriharty
 
''Par nature, j’aime tout. Par conséquence, je me hais…''
               
Samaël Apelpisia
 
''C'est sordide et cruel, mais c'est hélas la réalité de ce monde.''
               
Liam Gil' Sayan
 
''Aujourd’hui sur les terres de Feleth les pensées ne sont plus les bienvenues. Le temps de la renaissance spirituelle est terminé. Le temps où les grands penseurs avaient aidé le monde est révolu.''
               
Héra Calliope
 
''La mort était séductrice ; elle ne montrait que ses bons côtés. La sérénité et le calme absolu : pour toujours et sans violence.''
               
Eurybie Pourrie
 
''J’ai atteint cette espèce de vanité qu’apporte l’ancienneté. Je ne crois plus qu’on puisse m’apprendre quelque chose, et si jamais quelqu’un essaye ou y arrive seulement, je me bloquerais et deviendrais hermétique à tout contact.''
               
Dante Waanig
 
''Je devrais t'attacher, tu deviens dangereux pour toi même !''
               
Jeyra Frozeñ
 
''La beauté des êtres n'était rien. La beauté des choses oui. Mais pas forcement celle que l'on voit avec une paire de rétines.''
               
Akira Satetsu
 
''Le noir. Une étendue sombre en perpétuel mouvement.''
               
Melpomène d'Ambre
 
''Il est des oreilles invisibles qui peuvent entendre jusqu'à nos moindres soupirs et des secrets aux allures anodines peuvent se révéler instruments de destruction et de tourments sans fin...''
               
Cassandre Ombrelune
 
''Le "rien" est tellement plus unique que la peur ou n'importe quel autre sentiment...''
               
Meryle Nightlander
 
''Ce n'est pas le nombre ni la force qui compte, c'est l'envie, la cause.''
               
Luyak Salamya
 
''L'innocence d'un enfant est la plus grande peur de l'homme.''
               
Clause Vaneslander
 
''Quand il lui manque une marionnette pour ses spectacles. Il verrait en vous la chose qu'il cherche.''
               
Jack D'enfer
 
''Il n'a pas de notion réelle du bien et du mal, personne ne lui ayant jamais défini ces mots.''
               
Jim Stocker
 
''Je n'ai vu aucune lumière, aucun goulet, pour sortir du boyau infini et obscur que nous empruntons tous, jusqu'à la promesse d'une nouvelle vie, de la transcendance et de la connaissance. Alors, mes yeux se sont adaptés aux ténèbres.''
               
Shaquîlah Dresdeïorth
 
''Le pouvoir ronge l'homme.''
               
Balthazar Bel
 
''Visiblement, la sérénité n'avait de valeur que si on connaissait également, en comparaison, des moments de troubles.''
               
Dranek Barth
 
''Le faible se faisait tuer, le fort vivait un jour de plus.''
               
Rodany Bleinzen
 
''Le soleil se couchait sur le monde du milieu. Les ténèbres se paraient de leurs plus somptueux apparats pour enfin faire leur entrée.''
               
Rin Mephisto
 
''Et alors il vit le chaos, la désolation, la souffrance le désespoir ambiant. Il rit.''
               
Elrog Aniec
 
''Perdu quelque part, marche vers nulle part.''
               
Kyle Wate
 
''La rose n'a d'épines que pour qui veut la cueillir.''
               
Karin Yzomel
 
''- Je peux vous prédire le genre d'homme qui vous convient !
- Je connais déjà mon genre d'homme.
- Vraiment... Et quel est-il ?
- Les hommes morts.''
               
Naladrial Delindel
 
''Utilise tes pouvoirs seulement quand le noir deviendra invivable.''
               
Zedd McTwist
 
''Tes cauchemars m'ont déjà donné l'encre... À présent, ta peau me donnera les pages !''
               
Conrart Crowlore
 
''Bien des gens se font enfermer dans un cercueil une fois mort, mais rares sont ceux qui naissent dedans.''
               
Dassyldroth Arphoss
 
''Le corbeau frénétique qui vous nargue de sa voix perchée, agite ses ailes damnées, où le reflet d'un mort se penche sur votre âme.''
               
Lust Aseliwin
 
''La vie est un mensonge, la destruction une délivrance.
Passent les marées, soufflent les vents, en vain...''
               
Le Passant
 
''Fauche, tranche et avale, gouffre des âmes. Que se dresse devant toi mille fléaux, et que l’enfer se glace devant ta noirceur.''
               
Lloyd Vilehearth
 
''Des charognards pour la plupart, comme ces corbeaux à deux têtes, venant dévorer le valeureux mort.''
               
Meneldil Tristelune
 
''Nous sommes les bourreaux de la justice et de la paix. Même si ce rôle n'est pas agréable à endosser, nous nous devons de le faire, pour le bien du peuple.''
               
Ezekiel Le Sage
 
''Il me tarde de retourner au combat pour finir empalé sur une pique.''
               
Karl Von Morlag
 
''Montre-moi le chemin de la victoire. Ou guide-moi alors dans les tréfonds de la mort...''
               
Aznan Lauréano
 
''Comment peux-tu supporter ça ? C'est assourdissant ! Tue-le ! Qu'est-ce que ça te coûte ? Tu ne l'entendras plus. Tu seras en paix... Tue-le !''
               
Aïden Sochlane
 
''- Faites taire votre cabot !
- Je ne suis pas votre servante !
- Alors je le ferai taire moi-même !''
               
Rosaly Von Gregorius
 
''Le seul présent que la justice a à vous offrir, est votre mort.''
               
Mirage Morteury
 
''Laissez-moi vous conduire aux carnages.... Tant d'âmes ne demandent qu'à succomber.''
               
Idryss Leeverwen
 
''Le soleil est un bourreau. D'une simple caresse, sa langue enflammée peut calciner n'importe quel être.''
               
Seïren Nepthys
 
''C'est une nuit sans lune. Ou bien était-ce un jour sans soleil ?''
               
ShuiLong Zhang
 
''La vie est un rouage lent et grinçant. Il ne tourne que dans un sens. Celui où tu tombes.''
               
Camelle Elwhang
 
''Et un jour, sur vos lits de mort, bien des années auront passé et peut-être regretterez-vous de ne pouvoir échanger toutes vos tristes vies épargnées à Feleth pour une chance, une petite chance de revenir ici et tuer nos ennemis, car ils peuvent nous ôter la vie mais ils ne nous ôteront jamais notre liberté !''
               
Edouard Neuman
 
''Le temps est la gangrène de l'homme, elle apparait puis vous ronge à petit feu. Pour finir il ne vous reste plus que le présent pour vivre ; le passé s'évapore peu à peu et le futur ne vous intéresse guère.''
               
Asgeïr Aslak
 
''Cueillir la fleur de la déchéance et croquer dans la pomme de la faucheuse, nos vies se résument à cela car après tout, nous finissons à une moment où un autre, tous sous terre.''
               
Violette Dellylas
 
''Le pire n'est pas de mourir, mais de se faire oublier.''
               
Erwan Daermon Do'Layde
 
''Tenter d'oublier, même si c'était impossible. Il aurait aimé se jeter à la mer avec la preuve de son acte immonde. Laver tout ce sang qu'il sentait sur lui. Peut-être même s'y noyer, simplement. Sombrer dans les abysses et les ténèbres, pour toujours.''
               
Mio Raeth
 
''La lumière montre l'ombre et la vérité le mystère.''
               
Aeli Seoriria
 
''Si la vie n'a qu'un temps, le souvenir n'a qu'une mesure. Le reste est silence.''
               
Valt Horn
 
''Dans le noir le plus complet, l'aveugle est la meilleure personne à suivre. Dans un monde de folie, qui mieux qu'un fou pour nous guider ?''
               
Ledha Borolev
 
''Je ne crois pas en la force d'un absent. Celle qui ferait de vos dieux ce que vous pensez qu'ils sont.''
               
Gigantus Corne
 
''Une limite qui n'a été créée que pour être dépassée ? C'est simple, imaginez !''
               
Goudwin Didrago
 
''Voir grouiller tous ces gens, connaître leurs désirs et leurs rêves, voir comment évoluent les sociétés, leurs aspirations et leurs défauts. Comprendre que donc rien n'est éternel, et que tous ces rêves et toutes ces folies disparaîtront de la surface du monde. Se laisser aller, indolent, parce que tout cela ne servira à rien, et qu'au bout du compte le monde reste le monde, seule éternité immuable.''
               
Uridan Sangried
 
''L'Inquisition vous remettra sur le droit chemin. Même s'il faut vous briser les jambes pour ça.''
               
Leevo Shellhorn
 
''N'oublie pas d'avoir peur des morts. Ils sont toujours plus nombreux que les vivants, et un jour, tu les rejoindras.''
               
Moira Brawl
 
''J'avais l'habitude avec ce genre d'individus... Moins vous bougerez, moins vous leur parlerez... et moins ils vous cogneront dessus.''
               
Aoi Haandar
 
''Je souhaite voir votre sang se répandre mollement à la surface d'une eau rendue trouble par les masses de cadavres vidés de leur substance, marcher dans les champs de vos ossements éparpillés, me remémorant à chaque pas votre mort absurde et pathétique, que vos noms ne soient pas contés, que votre souvenir s'éteigne comme s'éteint votre vie fade et misérable, qu'à travers les années, seuls subsistent vos ossements tels de tristes traces blanchâtres dans un paysage noir de guerre, de sang et de folie.
Et que telles cette phrase, vos morts n'aient aucune importance, aucune signification pour quiconque.''
               
Nargheil Eoss
 
''Bénie soit la haine que tu porteras à ton prochain, lave l'Homme des péchés qu'il a commis.
Sois l'épée du jugement qui s'abattra sur cette race impure, souillée par la vengeance et la corruption.''
               
Meiro Fuuchiuse
 
''Notre futur exprime nos actes passés.''
               
Terence Ripper
 
''Rencontre les ténèbres et tu admireras la lumière, dit le voyant.
Contemple la lumière et tu provoqueras les ténèbres, dit l'aveugle.''
               
Tekian Varis
 
''Un général courageux et fier, est celui qui exécute en premier l'ordre qu'il donne à ses hommes.''
               
Danarius Kyrarion
 
''L'art est le sentiment obscur de l'appropriation de l'étrange.''
               
Leroi-Gourhan
 
''La mort nous sourit à tous, et tout ce que nous pouvons faire, c'est lui sourire en retour.''
               
Marc-Aurèle
 
''L'art est la mystérieuse présence en nous, de ce qui devrait appartenir à la mort.''
               
Malraux
 
''L'art est une profondeur creusée dans le visage du monde.''
               
Weischedel
 
''Le néant après la mort ? N'est-ce pas l'état auquel nous étions habitués avant la vie ?''
               
Schopenhauer
 
''Les avocats d'un malfaiteur sont rarement assez artistes pour tourner à l'avantage de leur client la belle horreur de son acte.''
               
Nietzsche
 
''Ôte-toi de mon soleil.''
               
Diogène le cynique
 
''Il y a pas d’œuvre d'art sans collaboration du démon.''
               
André Gide
 
''Ce n'est pas le lieu mais son cœur qu'on habite.''
               
John Milton
 
''Nous sommes les histoires que nous vivons.''
               
Auteur inconnu
 
''La mort est terrible pour n'importe qui. Bons ou mauvais, anges ou démons, c'est la même chose. La mort est impartiale. Il n'y a pas de mort particulièrement horrible. C'est pourquoi la mort est effrayante. Les actes, l'âge, la personnalité, la richesse, la beauté... Tout ça n'a aucun sens face à la mort.''
               
Fuyumi Ono
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le Dernier des Tancrédiens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Théobald le Tancrèdien



________________

Théobald le Tancrèdien
________________


Race : Humain
Classe : Prêtre-Guerrier
Croyances : Culte de Tancrède
Groupe : Solitaire

Âge : trente-deux hivers

Messages : 15


Le Dernier des Tancrédiens _
MessageSujet: Le Dernier des Tancrédiens   Le Dernier des Tancrédiens EmptyJeu 29 Sep 2011 - 19:19

* * *

Personnage
Théobald le Tancrèdien


Nom : Aucun, pour des raisons expliquées ultérieurement.
Tout de même connu comme étant « le Tancrèdien », référence qui, entre les lèvres de certains, prend la forme d’un nom.
Prénom : Théobald. Ses proches l’eurent appelé Théo.
Rang : Le Dernier des Tancrèdiens.

Âge : Théobald est Tancrèdien depuis trente-deux hivers. C’est l’âge qu’il se connaît. La guerre ainsi que l’omniprésente solitude lui font paraître dix cycles de plus aujourd’hui…
Sexe : Théobald est un homme, bien que la philosophie Tancrèdienne ne distingue pas les genres.
Race : Théobald est un humain, comme l’était l’ensemble de ses pairs.

Classe : Théobald est un prêtre-guerrier. Les prêtres-guerriers, comme les prêtresses-guerrières, ont des facultés magiques tournées vers la lumière ; de ces facultés magiques découlent des sorts de défense et d’attaque, étudiés ultérieurement. Au-delà de ces compétences, ils sont également de farouches combattants, certains pouvant même être réputés comme étant violent, sans toutefois sombrer dans la barbarie.
Métier : En tant que prêtre, Théobald officie régulièrement en homme de foi. En tant que guerrier, son rôle peut dépasser celui d’un homme de foi le conduisant à prendre part à des combats. Depuis peu, les combats qu’il livre son d’ordre personnel, ou au service du plus offrant, bien que le mercenariat le répugne.
Croyances : Le Culte de Tancrède. Selon le mythe, Tancrède fut jadis un humain. Alors qu’il luttait contre une engeance démoniaque, il fit appel à une magie ancestrale, abandonnant sa mortalité et devenant un Dieu. Plus qu’un symbole, Tancrède s’est imposée, après son élévation, comme un guide ; un guide porteur de valeurs tels que la loyauté, la vérité, la justice, la protection des plus faibles. Certains Tancrèdiens aiment par ailleurs à raconter que Tancrède revient parmi les mortels aux heures les plus sombres pour les aider à combattre les engeances du mal…
Groupe : Fut une époque, le culte de Tancrède aurait pu apparaître comme un clan, étant regardé par certains comme une secte. Désormais seul représentant – connu – de cet ordre, Théobald est ce qu’il ressent : un solitaire.
Équipement : Théobald est un homme consciencieux, qui s’équipe avec discernement, en fonction de ses activités… ou des rencontres. L’apparence compte énormément, quoi qu’en disent les penseurs de la nouvelle génération, qui visiblement se désintéressent de la sociologie.
Pour les temps de turbulences guerrières, Théobald porte une tenue dont l’apparence est à la frontière entre la bure et l’armure de plates complètes. Un tissu rouge sang tombe sur le torse et dans le dos, jusqu’aux pieds, sans impacter les mouvements des bras et des jambes protégés par une armure de plates complètes, comme l'est son poitrail, par-dessus sa bure. Des bottes et des gantelets protègent pieds et mains ; un cercle forgé dans le même métal cerne le crâne du prêtre-guerrier. A la ceinture ou empoigné fermement, Théobald avertit ses ennemis en affichant un marteau de guerre nécessitant deux mains pour être manier efficacement.
Pour des temps plus paisibles ou plus propices à exprimer sa foi, le dernier Tancrèdien se vêtit d’une simple bure teintée du même rouge sang et aux enluminures dorées. Un cercle de cuir noir cerne son crâne et des sandales enveloppant ses chevilles absorbent le bruit de chacun de ses pas.
Enfin, en temps de guerre, comme en temps de paix, Théobald dévoile sur son torse une amulette magique ayant appartenue à Tancrède lui-même et expose à sa ceinture, un grimoire du culte, prisonnier d’une chaîne et d’un cadenas… recélant selon les rumeurs jusqu’aux plus sombres secrets des Tancrèdiens.
Talents de combat : Les Tancrèdiens sont généralement formés au maniement des marteaux de guerre, l’enseignement et l’utilisation pouvant prendre la forme d’un marteau de guerre à une main, avec ou sans rondage – petit bouclier métallique –, de deux marteaux de guerre à une main – talent qui demande une dextérité accrue – ou encore d’un seul marteau de guerre, plus imposant, se maniant à deux mains, et nécessite une force développée. Préférant la puissance à la vitesse, Théobald opta pour cette dernière technique dès qu’il cessa de porter le statut d’apprenti. D’autres compétences, plus spécifiques, s’adressant à des Tancrèdiens aux statuts particuliers, ont été écartée au cours de la formation de Théobald ; et celui-ci ne s’est pour ainsi jamais vraiment intéressé à ces armes. Notons, à titre d’exemple, les fouets et les fléaux maniés par les Flagellants – fanatiques brutaux – et les dagues, destinées aux Augures – frères et sœurs prédisant l’avenir.
Talents de magie : La finalité première des sorts de lumière est de protéger. Couramment, les mages ou les stratèges parlent de sorts de soutien. Ils permettent de lever des boucliers ou des barrières magiques, de renforcer les armes ou, tel qu’on le voit le plus souvent, de guérir les blessures et les maladies… parfois seulement de les soigner, selon la gravité de celles-ci.
Les prêtres-guerriers restent toutefois parfois entre leur statut de prêtre, les amenant à être plus altruiste, et leur statut de guerrier, guidant leurs esprits et leurs gestes vers un affrontement avec l’adversaire. Des sorts de lumière peuvent alors affaiblir un ennemi, ou le détruire. Ce dernier point est d’autant plus vrai lorsqu’il est dirigé contre une engeance du mal, provenant d’outre-tombe pour l’essentiel, certains démons étant moins vulnérables à la magie.
Talents divers : Théobald est un sage convaincant doublé d’un combattant intimidant. Nul ne sait d’où lui vient ses capacités à convaincre ses interlocuteurs, amis ou ennemis bien que certains osent en rendre responsable l’amulette qui tombe sur le torse du prêtre-guerrier. Cette aura lumineuse palpable, et pourtant invisible, lui attribue un charisme indéniable.
Pouvoirs particuliers : Outre ses talents magiques, le prêtre-guerrier ne dispose d’aucun pouvoir particulier. Si les rumeurs sont toutefois fondées, alors l’amulette qui pend autour du cou de Théobald pourrait permettre à ce dernier de rappeler Tancrède afin de guider et de soutenir ses héritiers dans leur lutte contre le mal. Pourtant, nul ne raconte que celui-ci serait réapparu auprès des mortels ce jour-là… Quant au grimoire, nul ne peut dire les secrets qu’il renferme.
Apparence physique : Grand et imposant dans son armure de plates complètes, comme vêtu de sa bure, Théobald ne s’est jamais découvert devant un quidam. Pas même devant ses frères et sœurs. Nul ne peut donc dire quels secrets cache le prêtre-guerrier sous ses tenues. Qu’en est-il de sa musculature et de ses cicatrices ? Quels souvenirs de guerre peuvent bien marquer sa peau ? Nul ne le sait. Seul son visage aux traits tirés par la fatigue et la solitude transparaît, aggravé par son crâne rasé, ses dents jaunis et la colère qui semble être figée dans son regard. Une colère vengeresse qui décourage quiconque oserait vouloir le connaître plus en profondeur…
Caractère, personnalité : Se considérant comme un fils de Tancrède, à l’image de tous les membres du culte, Théobald veut conserver la lumière qui repose au fond de son âme. Mais c’est une véritable lutte qui sévit dans son cœur et son esprit, car il est le Dernier des Tancrèdiens. Et la paix qui doit animer toutes les sœurs et tous les frères du culte fait doucement place à la colère. A la haine. Une haine alimentée par le besoin de vengeance. Une vengeance liée à sa souffrance. Théobald, le prêtre-guerrier qui devait être une lumière dans la nuit pour les âmes meurtries ou faibles n’est plus, aujourd’hui, qu’une lumière ténébreuse.

Histoire :

Théobald, comme tous les Tancrèdiens, n’a aucun souvenir de son enfance, de sa vie avant le culte de Tancrède. Ses père et mère, il ne les connaît pas ; sa famille, ce sont les Tancrèdiens. Ses frères et sœurs. Aussi horrible qu’elle puisse paraître, la vérité est telle : les enfants faisant montre de connexions exceptionnelles avec les arcanes de lumière étaient arrachés des bras de leurs parents, destinés à servir un dessein plus grand que celui de paysans, de commerçants ou de chevaliers. Celui de prêtres-guerriers et prêtresses –guerrières, œuvrant pour la paix et la postérité, protégeant les faibles et combattant le mal. Théobald est de ceux-là, éloigné de sa famille alors qu’il était nourrisson, âgé de mois ou d’années indéterminés. Seul repère qui compte au sein du culte de Tancrède, l’arrivée au Temple, isolé dans les montagnes, symbole d’une renaissance et d’une nouvelle vie. Et c’est au cœur de ce Temple que Théobald passa ses premières années en tant que novice. Sous l’aile de Séraphin, le jeune Tancrèdien qu’était Théobald fit ses premiers pas en tant qu’apprenti, et voyagea à travers Feleth. Malheureusement, une tuberculose foudroyante emporta Séraphin prématurément, arrachant à Théobald celui qui faisait figure de paternel, et lui enseigna que même leurs pouvoirs de guérisseur ne pouvaient toujours les protéger. Ils restaient humains, et mortels, et donc vulnérables. Les mentors qui participèrent à la formation de Théobald se succédèrent au fil des ans, aucun ne parvenant à remplacer Séraphin, et tous soufrèrent de luttes conflictuelles avec leur jeune apprenti. Théobald traversait une période sombre et ingrate, la perte de son mentor alimentant au fond de lui une flamme ténébreuse. Sans doute animé par un désir de vengeance contre la mort elle-même, Théobald s’immergea plus intensément dans ses enseignements, tant magiques que guerriers et parvint rapidement à rivaliser avec ses ainés à l’entrainement, jusqu’à devenir un prêtre-guerrier, ce dont aurait été fier Séraphin. Sur l’engouement, pas forcément la manière.

Sa formation achevée, Théobald se vit chargé de missions diverses et variées à travers le monde du milieu. Bien que des cours théoriques lui apportèrent les connaissances fondamentales sur Adiryl et le Vein, aucunes de ses missions l’amenèrent à arpenter ces contrées. Pour bien des raisons pourtant, il désirait franchir un portail le conduisant au Vein, où il affronterait ses ennemis. Persuadé que ses pas le conduiraient un jour dans un autre monde, le choc qu’il allait vivre le perturberait encore davantage. En effet, sa vie bascula, à nouveau pensait-il ironiquement, lorsqu’à son retour d’une campagne lointaine, il découvrit le Temple du culte de Tancrède saccagé, et ses frères et sœurs assassinés. Sauf une. Grièvement blessé et blotti dans les cryptes, l’Augure Mélisende semblait l’attendre, lui, Théobald. Sans un mot, elle lui tendit une amulette et un vieux grimoire étrangement enchaîné et rendit son dernier soupire, les yeux encore ouvert, fixant le lointain, au-delà des pierres froides du mur. Sa nouvelle demeure. En tant que Tancrèdien, le prêtre-guerrier connaissait les pouvoirs des Augures mais n’avait jamais éprouvé le besoin de leur parler, de les connaître mieux. A s’être trop renfermé sur lui-même, une question resterait à lui posée : qu’avait vu Mélisende ? Elle avait le don de voir l’avenir, et sans doute le destin de Théobald. A moins qu’il soit arrivé avant celui qu’elle attendait vraiment. Il serait alors responsable d’un chaos sans nom. Il était de toutes les manières trop tard pour changer le cours de l’histoire, il garderait les deux reliques, les protègerait et découvrirait un jour peut-être pourquoi elles lui furent donné ce jour-là.

Le Dernier des Tancrèdiens sillonna à travers les contrées, seul et continuerait ainsi encore les années à venir. Mais dans ses voyages, qui font l’objet de divers récits et chants sous les doigts et entre les lèvres des troubadours, Théobald n’erre pas sans but. Agé de plus de trente hivers, partir sur les traces de ses père et mère originels serait folie, la vieillesse et la maladie les ayant certainement déjà faits passés de vie à trépas. Aussi, seul le culte l’intéresse réellement et quelques questions demeurent sans réponse.
Quelle est cette amulette qu’il porte au cou ? Quels sont ses pouvoirs ? La bibliothèque du Temple ayant été pillée, Théobald ne peut se tourner que vers les Monastère ou Abbaye du culte. Ou vers les responsables de la chute du culte, ce qui amène une seconde question.
Qui se cache derrière tout cela ? Qui a assassiné ses frères et sœurs ? Les démons ? C’est probable, mais aucune souillure démoniaque n’était manifeste sur les lieux. Les anges ? Ils ne sont pas du genre à aimer la concurrence, mais ils sont assez intelligents pour utilisés ceux qui sont animés par le même but. Le royaume ou les Rebelles ? Ils sont déjà bien occupés et le culte n’était pas ouvertement un ennemi bien qu’il ait exprimé par la voie de sa hiérarchie son sentiment à l’égard de cette guerre. Qui reste-t-il ? Des clans isolés, les membres d’autres cultes… Ces derniers regardaient les Tancrèdiens comme étant sectaires et dangereux. En réalité, la concurrence les effrayait davantage que les anges. Beaucoup d’or était en jeu. Répondre à cette question permettrait sans doute de trouver la réponse à la troisième question.
Où se trouve la clé permettant de libérer le grimoire. La survie du culte pourrait en dépendre, et Théobald comptait bien rendre justice et gloire à Tancrède en donnant un second souffle au culte. Cette pensée le ramène sans cesse à la réalité, par une douleur à la poitrine. La dernière question.
Est-il seul ? Il était en mission lors de ce que les troubadours appellent la Grande Purge. La probabilité qu’il fut le seul à voyager de contrées en contrées lors de ce massacre demeurait faible. Mais peut-être terrifiés, les survivants se résigneraient à se terrer et à se faire oublier. Théobald n’était pas de ceux-là. Il avait survécu, et il entendait le faire savoir. Il amènerait à lui ses ennemis et trouverait des réponses à ses questions. Telle était et demeurera la voie d’un Tancrèdiens : rendre justice !

En ce qui vous concerne

A quelle fréquence serez-vous présent sur le forum ?
Régulièrement. En fonction du temps libre, du travail… de la vie. Mais ayant besoin d’écrire, les absences devraient être rares. Comprenez qu’il y aura au moins une présence sur la chatbox !

Comment avez-vous découvert le forum ?
Par Camelle la Toute Belle. Oui, oui !

Quelles remarques pouvez-vous formuler à propos de l’apparence du forum ?
Remarque : Magnifique à part les lock, old, new qui sont en anglais, sur un forum français…
Question : Que faut-il faire pour avoir une de ses citations sous la bannière ?

Test-RP


Au cœur du Royaume, dans la capitale servant de demeure au Roi, il est une cathédrale. Un monument que nul ne peut ignorer, visible à des lieues, et dont les sons de cloches résonnent aussi loin que peut les emporter le vent. S’il est un homme qui souhaiterait se cacher de l’oppression, d’assassins le traquant, cette cathédrale serait le dernier endroit où il déciderait de venir. Et ce sont ses lourdes portes que pousse justement Théobald, enveloppé de son armure, et de son marteau, reposant à sa ceinture. Derrière la haute et large silhouette du prêtre-guerrier, les rayons du soleil levant s’infiltrent dans l’allée de la cathédrale. Le Dernier Tancrèdien apparaît comme un envoyé des Dieux venu parmi les mortels destiné à livrer un message divin. Pour accueil, il ne reçoit qu’un silence pensant. Les bancs sont vides, et aucun homme de foi n’officie auprès de l’autel luxueux. Théobald avance d’un pas lourd, ignorant le regard circonspect posé sur lui. Le regard d’un Père qui semble être mal à l’aise lorsqu’une arme pénètre dans un lieu saint. Mais Théobald est un saint. Ou presque.
- Qui va là ? lança l’homme d’église en s’approchant de Théobald sans quitter le marteau de guerre du regard. Les armes sont interdites au sein de la cathédrale, je vous prierais de la déposer à…
Le Tancrèdiens lui coupe la parole d’un grognement guttural.
- Hmm… Mon arme est plus sainte que vos chausses mon Père et je puis constater que vous n’allez pas nu pied sur les pierres froides de votre humble logis.
Théobald se voulait ironique. Des suspects qu’ils pouvaient tenir responsables de la Grande Purge, les différents cercles religieux occupaient la première place ; à tel point qu’il en était venu à les haïr. Et l’air hautain de ce prêtre citadin n’arrangerait rien.
- Ne m’insultez pas dans la Maison ! Je sais vous êtes, Tancrédiens ! Vauriens ! Voleurs et menteurs ! Retournez sur vos pas ou bien j’en appelle à la garde !
Piqué au vif, Théobald relève un sourcil et plonge son regard dans son interlocuteur. Sa main glisse doucement le long de son marteau et se referme en un poing menaçant sur le manche. Le métal glisse dans le cuir en un bruit lent et stressant.
- C’est vous qui, mon Père, m’insultez, en ne reconnaissant pas ma foi. Le Tancrèdien brandit menaçant son marteau de guerre sous le nez du prêtre en poursuivant : Appelez donc la garde ! Vous avez toujours su comment éliminer ceux qui vous dérangeaient, n’est-ce pas ?
La peur déforme les traits du visage de l’homme d’égalise, une sueur grasse luisant sur son front. La voix légèrement brisée et les mains tremblantes, il répond en parvenant à sauver des restes de contenance :
- Mon Eglise n’est pour rien dans ce qui est arrivé aux vôtres et à votre Temple. La colère prenant le pas sur sa pensée, il ajouta sur un ton plus haineux qu’il l’aurait souhaité : Mais ce n’est pas une mauvaise chose ! Il était temps que quelqu’un prenne les choses à bras le corps !
A ces mots, un voile de tristesse s’abat sur Théobald. En effet, quoi de plus navrant que l’ignorance et la stupidité ? Cet homme d’église dit connaître Théobald et les Tancrédiens, mais qu’en sait-il vraiment ? Des rumeurs, des propos infondés, des mensonges. Il était temps de rétablir certaines vérités. Le Dernier Tancrèdiens opère un léger demi-tour avant de faire d’abattre vivement son marteau sur le crâne du prêtre. Les os se brisèrent dans un bruit humide avant que le corps ne s’effondre avec fracas au milieu d’une rangée de banc.
- Hmm… Vous paierez pour vos crimes. Tous…
C’est ainsi, abandonnant le corps d’un homme d’église dans une mare de sang, que Théobald le Tancrèdiens reprend sa route et retourne dans les ruelles, disparaissant au milieu de la foule. Bientôt tout le monde saurait que le Dernier Tancrèdiens est de retour, traquant ses proies sans relâche.

* * *


Dernière édition par Théobald le Tancrèdien le Dim 2 Oct 2011 - 9:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Camelle Elwhang

♘ | Elh

________________

Camelle Elwhang
________________


Race : Séraphin-Démon Commun
Classe : Archère.
Métier : Intendante de l'Alliance- Assassin perdue.
Croyances : Déesse de l'Equinoxe.
Groupe : Alliance- Alliance des Ombres.

Âge : 23 ans.

Messages : 542

Fiche de Personnage : Ne clique pas

Histoire de Personnage : "L'Ambition est née de rêves brisés":
- Diffusion
-Proposition



Le Dernier des Tancrédiens _
MessageSujet: Re: Le Dernier des Tancrédiens   Le Dernier des Tancrédiens EmptyVen 30 Sep 2011 - 22:21

BONJOUR ET BIENVENUE !

Alors, Monsieur Grognon, après avoir éplucher ta fiche en long, en large et en travers... Je peux te dire qu'elle est très belle. C'est fluide, assez agréable à lire, une présentation aérée qui donne envie. Il n'y a pas de fautes au contexte ce qui la rend presque parfaite...

Oui presque. J'aimerais que tu développes un peu le physique et la personnalité un peu courte à mon gout. Sache que c'est ici que l'on viendra se référer pour des renseignements pour tes partenaires rp. Donc voilà, c'est un conseil et je sais que tu en es capable.

Sinon le vocabulaire est riche, pas de répétions, des fautes rares, des détails là où il faut... C'est du bon boulot.

A bientôt pour la validation,
Camelle ☺
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Théobald le Tancrèdien



________________

Théobald le Tancrèdien
________________


Race : Humain
Classe : Prêtre-Guerrier
Croyances : Culte de Tancrède
Groupe : Solitaire

Âge : trente-deux hivers

Messages : 15


Le Dernier des Tancrédiens _
MessageSujet: Re: Le Dernier des Tancrédiens   Le Dernier des Tancrédiens EmptySam 1 Oct 2011 - 8:29

Bonjour Camelle,

Merci pour la bienvenue.

Je vais exprimer d'une manière différente la réponse que je t'ai faite hier. En ce moment, je ne vis pas la vie, je la subis. Hier était un jour néfaste. J'ai dormi. Aujourd'hui est un autre jour... pour l'instant.

Ce qu'un interlocuteur pensera ou croira savoir de Théobald lorsqu'il le rencontrera - ou pas - sera ce qu'il aura lu. Ce qu'il aura lu sera rumeurs. Et les rumeurs s'arrêtent ici, pour le bon fonctionnement du personnage, à ce que l'on peut voir de lui. C'est pourquoi certains aspects sont volontairement au minimum détaillés.

De son physique, on ne connait que sa corpulence, sa force et son visage. Ni plus, ni moi. Pour la bonne raison que Théobald, bien que guerrier reste un prêtre, et ne se découvre pas devant le commun des mortels, ou même des immortels. Et si d'aventure par hasard, ses interlocuteurs voudraient savoir à quoi il ressemblerait s'il le croisait... j'ai développé l'équipement en ce sens, dont j'ai par ailleurs modifié une phrase, pour être plus proche de l'avatar.

De son caractère, je ferai le même commentaire. Sa personnalité transparaît à travers toute la fiche. Ce n'est à mon sens pas le genre de chose qui tient dans une case. Chaque mot est révélateur de sa psychologie. Du groupe auquel il appartient, à la colère figée dans son regard, en passant par le besoin de quête et de vengeance. Le reste se découvre, et peut même varier quelque peu, en fonction des rencontres et des événements, même si je tends vers l'harmonie et la constance.

Pour ces premières raisons, je n'ajouterais pas une ligne de plus.

En outre, j'ai accepté que l'Administrateur Clause applique la règle, parce que j'en aurais sans doute fait autant, sauf peut être si, dans un jour faste, j'aurais accepté les engagements selon lesquels la fiche serait écrite sous cinq jours (ce que j'ai fait un deux). Dans la même logique, le code de présentation établi voilà des lustres par Querel impose un minimum de 4 lignes, tant pour l'apparence, que pour le caractère. J'en ai fait 5. Les obligations sont respectées. Je ne vois pas sur quel fondement règlementaire il m'en serait demandé davantage. Sauf plaisir personnel que tu aurais à me lire. Mais là, je ne peux que te conseiller de me permettre de RP...

Voilà, j'ai essayé d'être moins sec qu'hier. J'espère avoir réussi. Sinon, je m'en excuse.
J'espère aussi que tu accepteras mes arguments. Dans le cas contraire, je m'y plierai... en vous quittant, à raison. Une extrémité à laquelle je ne voudrais pas arriver, mais que je n'hésiterai pas à choisir le cas échéant.

Je n'ai rien d'autre à ajouter,
Au plaisir de te lire,

Amicalement,

Théobald
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Clause Vaneslander



________________

Clause Vaneslander
________________


Race : Syrinx-Seirdan
Classe : ex-Invocateur
Métier : Chasseur de vampire
Croyances : Lui même
Groupe : L'ordre du Sang Clair

Âge : 126 ans

Messages : 186


Le Dernier des Tancrédiens _
MessageSujet: Re: Le Dernier des Tancrédiens   Le Dernier des Tancrédiens EmptySam 1 Oct 2011 - 19:09

Je réponds uniquement pour remettre de l'ordre dans tout ça.
J'ai supprimé les posts emmerdant et je signal au passage que seuls les admins peuvent commenter les fiches directement sur celles-ci. Merci.

Je laisse à Camelle le soins de régler tout ça.

Mais pour donner mon avis : Tu as raison, le règlement t'autorise à poster que 4 lignes complètent, tu es donc en droit de ne pas faire plus. Mais à vrai dire en lisant l'histoire ça fait un peu tâche de voir que tu as 4 pauvres lignes dans le reste. Tu vois ce que je veux dire ?

Bref c'était la minute Clausienne.

Je rend le micro à Cammy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Théobald le Tancrèdien



________________

Théobald le Tancrèdien
________________


Race : Humain
Classe : Prêtre-Guerrier
Croyances : Culte de Tancrède
Groupe : Solitaire

Âge : trente-deux hivers

Messages : 15


Le Dernier des Tancrédiens _
MessageSujet: Re: Le Dernier des Tancrédiens   Le Dernier des Tancrédiens EmptySam 1 Oct 2011 - 19:23

Je vois ce que tu veux dire. Mais quand j'écris, je ne me contente pas de poser des mots et des ponctuations, histoires de faire des phrases pour faire beau dans le décor. Je réfléchis, eh oui !

Et le nombre de lignes est significatifs de l'importance que j'accorde, à 'instar de mon personnage lui-même, aux éléments concernés.
Comprenez que l'équipement a plus d'importance que le physique et le caractère réunis ; et que l'histoire - à laquelle s'ajoute le RP - sont plus importants que tout le reste.

Je le redis, pour mémoire :
L'équipement participe à l'apparence, et donc à la description physique.
L'histoire, le Groupe, et l'équipement cités la ligne d'au-dessus, complètent la psychologie du personnage (intégrant la personnalité et le caractère).

Quelqu'un, et j'entends par là un membre du forum, qui voudrait :
- se contenter de lire ces deux paragraphes ;
ou
- qui aurait besoin de connaître toutes les facettes de Théobald et n'accepterez pas l'aléa de la vie et des RP ;
est pour moi sans intérêt car ne procurerait aucun plaisir lors de l'écriture des fameux RP auxquels j'aspire.

En conséquence de quoi, soit on me prend tel que je suis (sauf erreur de contexte grossière que n'aurait pas détecté Camelle), soit je tire ma révérence et me considèrerai mort né... Ce qui ma foi me rappellerait (à ?) la réalité.

Le mot de la fin (provisoire) :
La seule polémique qui est né de ma fiche me comble et m'aura apporté une bouffée d'oxygène... Oxygène qu'auront rapidement consommé mes poumons, foyer de Satan en ce moment.
Merci pour vos interventions, surtout la tienne Clause qui permet de retrouver un espace vivable, même si j'apprécie, il est vrai, ce cher Allaster.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Camelle Elwhang

♘ | Elh

________________

Camelle Elwhang
________________


Race : Séraphin-Démon Commun
Classe : Archère.
Métier : Intendante de l'Alliance- Assassin perdue.
Croyances : Déesse de l'Equinoxe.
Groupe : Alliance- Alliance des Ombres.

Âge : 23 ans.

Messages : 542

Fiche de Personnage : Ne clique pas

Histoire de Personnage : "L'Ambition est née de rêves brisés":
- Diffusion
-Proposition



Le Dernier des Tancrédiens _
MessageSujet: Re: Le Dernier des Tancrédiens   Le Dernier des Tancrédiens EmptySam 1 Oct 2011 - 21:56

Bon et bien.

Ceci est argumenté...Mais dans le vent j'en ai bien peur. Car mes chers amis, sans vouloir paraitre rabat-joie ni quoi que ce soit, il est bien stipulé dans mon premier post, je cite, 'Donc voilà, c'est un conseil et je sais que tu en es capable.'

Après, ce n'était qu'un simple avis, je suis sûre que ça aurait été mieux mais soit ^^ Donc pour moi, tout est okey donc:

PAR LE POUVOIR DU GRAND GNUF ET DE SA FEMME!

Voilà pour Théobald:

Le Dernier des Tancrédiens Valida15
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Clause Vaneslander



________________

Clause Vaneslander
________________


Race : Syrinx-Seirdan
Classe : ex-Invocateur
Métier : Chasseur de vampire
Croyances : Lui même
Groupe : L'ordre du Sang Clair

Âge : 126 ans

Messages : 186


Le Dernier des Tancrédiens _
MessageSujet: Re: Le Dernier des Tancrédiens   Le Dernier des Tancrédiens EmptyLun 3 Oct 2011 - 12:59

2e validation,


 


bon jeu parmi nous


 


Le Dernier des Tancrédiens 21122

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



________________


________________



Le Dernier des Tancrédiens _
MessageSujet: Re: Le Dernier des Tancrédiens   Le Dernier des Tancrédiens Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Le Dernier des Tancrédiens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feleth :: Prologue :: Registre des personnages :: Fiches validées-