''L’enfant voulait répondre. Mais sa gorge lui fit comprendre que ses mots ne seraient jamais à la hauteur du silence.''
               
Eto Hachiro
 
''La mort, c’est elle qui vous fait tenir debout. C’est elle qui dicte les actes. C’est elle qui peint le monde. Et elle vous emportera tous.''
               
Querel Sentencia
 
''Je ne ressens que soif et tristesse, la mort est futilité. Je la cherche, peut-être suis-je elle.''
               
Nagate Zetsubō
 
''Udyr, quand tu seras mort, on se souviendra de ton nom. Moi je n'en ai pas, car je ne mourrai pas aujourd'hui. Mais le tien restera gravé dans ma mémoire, et dans celle de tous ceux qui t'ont connu, comme celui d'un homme fort, et digne. Alors va, et éteins-toi avec grandeur, devant tous ces vautours.''
               
Darn Butcher
 
''La nature revivait là où les hommes mourraient, le cycle reprenait son cours normal grâce à l’albinos.''
               
Aikanaro Myrrhyn
 
''Ils ne se battaient pour rien qui n’en vaille la peine. Ils étaient incapables de distinguer ce qui avait de la valeur de ce qui n’en avait pas. Alors pourquoi tant de vigueur à la tâche ? Pourquoi risquer sa vie aussi vainement ?''
               
Alcofrybas Grincebrume
 
''Son regard, depuis toutes ces années, avait appris à parler.''
               
Etan Ystal
 
''Un monde de chaos, de destruction et de malheur, un monde impartial et magnifique, le seul en tout cas, où faire l’expérience de la vie prendrait un sens véritable.''
               
Edwin Gwendur
 
''L’enfer, ce doit être l’enfer : courir pour l’éternité dans un paysage sans fin, sans début. Sans possibilité de repos ou de mort.''
               
Tyrias Marchemonde
 
''Mais sans risque on n'obtient rien, voici ma devise mes amis. Il ne faut pas avoir peur de se salir les mains, il ne faut pas avoir peur de la mort…''
               
Dimitri Morteury
 
''Tomber... Ceci est si abstrait. L'on pourrait se relever plus grand que l'on était.''
               
Yozora Adragnis
 
''Il passa des semaines dans le cachot ayant décidé de s'y enfermer lui-même. Puis, au terme de trois semaines, vous êtes venu le voir et vous lui avez dit : «Les larmes ne sont qu'une faiblesse qu'il te faudra masquer... Si tu veux t'apitoyer, libre à toi, mais, si tu souhaites voir les choses changer, tu le peux toujours. Suis-moi... Mon ami.»''
               
Haar Wilder
 
''Le brin d'herbe ne se soucie guère de ce que font les feuilles des arbres. Mais à l'automne venu, les feuilles ne se suffisent plus entre elles. Elles s'assombrissent, se nourrissant des nuages noirs d'orage. Et alors, elles se laissent tomber sur nous.''
               
Le Peintre
 
''S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est immobile, allongée, rigide, puante à en faire vomir, en décomposition, transportant des milliers de maladies, la peau arrachée et les os jaunes. S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est à six pieds sous terre, devenue la proie des corbeaux, et ses yeux mangés par des fourmis... C'est qu'elle a un jour été orgueilleuse et avide. C'est qu'elle a un jour voulu devenir riche et grande, ou bien qu'elle l'est devenue. Cela ne change rien.''
               
Le Violoniste
 
''La pensée est la liberté, la liberté... Alors, le corps est la prison, le corps est la prison... Il faut casser les barreaux.''
               
Sill
 
''Nous croyons conduire le destin, mais c'est toujours lui qui nous mène.''
               
Setsuna Hendenmark
 
''Fais ce que tu veux avec ces villageois, sauf les laisser en vie.''
               
Kaull Hendenmark
 
''La fuite vers la religion peut être une réponse pour certains. Pour d'autres elle n'est que la simple évidence que l'homme est faible et instable.''
               
Astryl Panasdür
 
''La mort ne cherche pas à s’expliquer, elle ne fait qu’agir, monsieur. Les cadavres ne racontent pas grand-chose, mais vivant, un homme peut en avoir long à dire.''
               
Sanaki Hearthlight
 
''Alors, telle une marionnette cassée que l’on tente en vain d’animer, il se releva, restant digne malgré ses blessures.''
               
Dolven Melrak
 
''Quand le sang coule, il faut le boire. La mort ne frappera pas à votre porte mais s'invitera par vos fenêtres !''
               
Andreï Loknar
 
''Personne ne peut capturer une ombre, personne ne peut la dresser ni se l’approprier.''
               
Jazminsaa Alsan
 
''De la même façon, à l'idée qu'un abruti de scribe puisse teinter ses parchemins de calomnies religieuses, ou pire, me faire porter le titre de héros, je vais préférer m’occuper de l'écriture de ma propre histoire.''
               
Alexandre Ranald
 
''La mort... Si belle et terrible à la fois, elle l'appelait, et l'appelle toujours.''
               
Adam Moriharty
 
''Par nature, j’aime tout. Par conséquence, je me hais…''
               
Samaël Apelpisia
 
''C'est sordide et cruel, mais c'est hélas la réalité de ce monde.''
               
Liam Gil' Sayan
 
''Aujourd’hui sur les terres de Feleth les pensées ne sont plus les bienvenues. Le temps de la renaissance spirituelle est terminé. Le temps où les grands penseurs avaient aidé le monde est révolu.''
               
Héra Calliope
 
''La mort était séductrice ; elle ne montrait que ses bons côtés. La sérénité et le calme absolu : pour toujours et sans violence.''
               
Eurybie Pourrie
 
''J’ai atteint cette espèce de vanité qu’apporte l’ancienneté. Je ne crois plus qu’on puisse m’apprendre quelque chose, et si jamais quelqu’un essaye ou y arrive seulement, je me bloquerais et deviendrais hermétique à tout contact.''
               
Dante Waanig
 
''Je devrais t'attacher, tu deviens dangereux pour toi même !''
               
Jeyra Frozeñ
 
''La beauté des êtres n'était rien. La beauté des choses oui. Mais pas forcement celle que l'on voit avec une paire de rétines.''
               
Akira Satetsu
 
''Le noir. Une étendue sombre en perpétuel mouvement.''
               
Melpomène d'Ambre
 
''Il est des oreilles invisibles qui peuvent entendre jusqu'à nos moindres soupirs et des secrets aux allures anodines peuvent se révéler instruments de destruction et de tourments sans fin...''
               
Cassandre Ombrelune
 
''Le "rien" est tellement plus unique que la peur ou n'importe quel autre sentiment...''
               
Meryle Nightlander
 
''Ce n'est pas le nombre ni la force qui compte, c'est l'envie, la cause.''
               
Luyak Salamya
 
''L'innocence d'un enfant est la plus grande peur de l'homme.''
               
Clause Vaneslander
 
''Quand il lui manque une marionnette pour ses spectacles. Il verrait en vous la chose qu'il cherche.''
               
Jack D'enfer
 
''Il n'a pas de notion réelle du bien et du mal, personne ne lui ayant jamais défini ces mots.''
               
Jim Stocker
 
''Je n'ai vu aucune lumière, aucun goulet, pour sortir du boyau infini et obscur que nous empruntons tous, jusqu'à la promesse d'une nouvelle vie, de la transcendance et de la connaissance. Alors, mes yeux se sont adaptés aux ténèbres.''
               
Shaquîlah Dresdeïorth
 
''Le pouvoir ronge l'homme.''
               
Balthazar Bel
 
''Visiblement, la sérénité n'avait de valeur que si on connaissait également, en comparaison, des moments de troubles.''
               
Dranek Barth
 
''Le faible se faisait tuer, le fort vivait un jour de plus.''
               
Rodany Bleinzen
 
''Le soleil se couchait sur le monde du milieu. Les ténèbres se paraient de leurs plus somptueux apparats pour enfin faire leur entrée.''
               
Rin Mephisto
 
''Et alors il vit le chaos, la désolation, la souffrance le désespoir ambiant. Il rit.''
               
Elrog Aniec
 
''Perdu quelque part, marche vers nulle part.''
               
Kyle Wate
 
''La rose n'a d'épines que pour qui veut la cueillir.''
               
Karin Yzomel
 
''- Je peux vous prédire le genre d'homme qui vous convient !
- Je connais déjà mon genre d'homme.
- Vraiment... Et quel est-il ?
- Les hommes morts.''
               
Naladrial Delindel
 
''Utilise tes pouvoirs seulement quand le noir deviendra invivable.''
               
Zedd McTwist
 
''Tes cauchemars m'ont déjà donné l'encre... À présent, ta peau me donnera les pages !''
               
Conrart Crowlore
 
''Bien des gens se font enfermer dans un cercueil une fois mort, mais rares sont ceux qui naissent dedans.''
               
Dassyldroth Arphoss
 
''Le corbeau frénétique qui vous nargue de sa voix perchée, agite ses ailes damnées, où le reflet d'un mort se penche sur votre âme.''
               
Lust Aseliwin
 
''La vie est un mensonge, la destruction une délivrance.
Passent les marées, soufflent les vents, en vain...''
               
Le Passant
 
''Fauche, tranche et avale, gouffre des âmes. Que se dresse devant toi mille fléaux, et que l’enfer se glace devant ta noirceur.''
               
Lloyd Vilehearth
 
''Des charognards pour la plupart, comme ces corbeaux à deux têtes, venant dévorer le valeureux mort.''
               
Meneldil Tristelune
 
''Nous sommes les bourreaux de la justice et de la paix. Même si ce rôle n'est pas agréable à endosser, nous nous devons de le faire, pour le bien du peuple.''
               
Ezekiel Le Sage
 
''Il me tarde de retourner au combat pour finir empalé sur une pique.''
               
Karl Von Morlag
 
''Montre-moi le chemin de la victoire. Ou guide-moi alors dans les tréfonds de la mort...''
               
Aznan Lauréano
 
''Comment peux-tu supporter ça ? C'est assourdissant ! Tue-le ! Qu'est-ce que ça te coûte ? Tu ne l'entendras plus. Tu seras en paix... Tue-le !''
               
Aïden Sochlane
 
''- Faites taire votre cabot !
- Je ne suis pas votre servante !
- Alors je le ferai taire moi-même !''
               
Rosaly Von Gregorius
 
''Le seul présent que la justice a à vous offrir, est votre mort.''
               
Mirage Morteury
 
''Laissez-moi vous conduire aux carnages.... Tant d'âmes ne demandent qu'à succomber.''
               
Idryss Leeverwen
 
''Le soleil est un bourreau. D'une simple caresse, sa langue enflammée peut calciner n'importe quel être.''
               
Seïren Nepthys
 
''C'est une nuit sans lune. Ou bien était-ce un jour sans soleil ?''
               
ShuiLong Zhang
 
''La vie est un rouage lent et grinçant. Il ne tourne que dans un sens. Celui où tu tombes.''
               
Camelle Elwhang
 
''Et un jour, sur vos lits de mort, bien des années auront passé et peut-être regretterez-vous de ne pouvoir échanger toutes vos tristes vies épargnées à Feleth pour une chance, une petite chance de revenir ici et tuer nos ennemis, car ils peuvent nous ôter la vie mais ils ne nous ôteront jamais notre liberté !''
               
Edouard Neuman
 
''Le temps est la gangrène de l'homme, elle apparait puis vous ronge à petit feu. Pour finir il ne vous reste plus que le présent pour vivre ; le passé s'évapore peu à peu et le futur ne vous intéresse guère.''
               
Asgeïr Aslak
 
''Cueillir la fleur de la déchéance et croquer dans la pomme de la faucheuse, nos vies se résument à cela car après tout, nous finissons à une moment où un autre, tous sous terre.''
               
Violette Dellylas
 
''Le pire n'est pas de mourir, mais de se faire oublier.''
               
Erwan Daermon Do'Layde
 
''Tenter d'oublier, même si c'était impossible. Il aurait aimé se jeter à la mer avec la preuve de son acte immonde. Laver tout ce sang qu'il sentait sur lui. Peut-être même s'y noyer, simplement. Sombrer dans les abysses et les ténèbres, pour toujours.''
               
Mio Raeth
 
''La lumière montre l'ombre et la vérité le mystère.''
               
Aeli Seoriria
 
''Si la vie n'a qu'un temps, le souvenir n'a qu'une mesure. Le reste est silence.''
               
Valt Horn
 
''Dans le noir le plus complet, l'aveugle est la meilleure personne à suivre. Dans un monde de folie, qui mieux qu'un fou pour nous guider ?''
               
Ledha Borolev
 
''Je ne crois pas en la force d'un absent. Celle qui ferait de vos dieux ce que vous pensez qu'ils sont.''
               
Gigantus Corne
 
''Une limite qui n'a été créée que pour être dépassée ? C'est simple, imaginez !''
               
Goudwin Didrago
 
''Voir grouiller tous ces gens, connaître leurs désirs et leurs rêves, voir comment évoluent les sociétés, leurs aspirations et leurs défauts. Comprendre que donc rien n'est éternel, et que tous ces rêves et toutes ces folies disparaîtront de la surface du monde. Se laisser aller, indolent, parce que tout cela ne servira à rien, et qu'au bout du compte le monde reste le monde, seule éternité immuable.''
               
Uridan Sangried
 
''L'Inquisition vous remettra sur le droit chemin. Même s'il faut vous briser les jambes pour ça.''
               
Leevo Shellhorn
 
''N'oublie pas d'avoir peur des morts. Ils sont toujours plus nombreux que les vivants, et un jour, tu les rejoindras.''
               
Moira Brawl
 
''J'avais l'habitude avec ce genre d'individus... Moins vous bougerez, moins vous leur parlerez... et moins ils vous cogneront dessus.''
               
Aoi Haandar
 
''Je souhaite voir votre sang se répandre mollement à la surface d'une eau rendue trouble par les masses de cadavres vidés de leur substance, marcher dans les champs de vos ossements éparpillés, me remémorant à chaque pas votre mort absurde et pathétique, que vos noms ne soient pas contés, que votre souvenir s'éteigne comme s'éteint votre vie fade et misérable, qu'à travers les années, seuls subsistent vos ossements tels de tristes traces blanchâtres dans un paysage noir de guerre, de sang et de folie.
Et que telles cette phrase, vos morts n'aient aucune importance, aucune signification pour quiconque.''
               
Nargheil Eoss
 
''Bénie soit la haine que tu porteras à ton prochain, lave l'Homme des péchés qu'il a commis.
Sois l'épée du jugement qui s'abattra sur cette race impure, souillée par la vengeance et la corruption.''
               
Meiro Fuuchiuse
 
''Notre futur exprime nos actes passés.''
               
Terence Ripper
 
''Rencontre les ténèbres et tu admireras la lumière, dit le voyant.
Contemple la lumière et tu provoqueras les ténèbres, dit l'aveugle.''
               
Tekian Varis
 
''Un général courageux et fier, est celui qui exécute en premier l'ordre qu'il donne à ses hommes.''
               
Danarius Kyrarion
 
''L'art est le sentiment obscur de l'appropriation de l'étrange.''
               
Leroi-Gourhan
 
''La mort nous sourit à tous, et tout ce que nous pouvons faire, c'est lui sourire en retour.''
               
Marc-Aurèle
 
''L'art est la mystérieuse présence en nous, de ce qui devrait appartenir à la mort.''
               
Malraux
 
''L'art est une profondeur creusée dans le visage du monde.''
               
Weischedel
 
''Le néant après la mort ? N'est-ce pas l'état auquel nous étions habitués avant la vie ?''
               
Schopenhauer
 
''Les avocats d'un malfaiteur sont rarement assez artistes pour tourner à l'avantage de leur client la belle horreur de son acte.''
               
Nietzsche
 
''Ôte-toi de mon soleil.''
               
Diogène le cynique
 
''Il y a pas d’œuvre d'art sans collaboration du démon.''
               
André Gide
 
''Ce n'est pas le lieu mais son cœur qu'on habite.''
               
John Milton
 
''Nous sommes les histoires que nous vivons.''
               
Auteur inconnu
 
''La mort est terrible pour n'importe qui. Bons ou mauvais, anges ou démons, c'est la même chose. La mort est impartiale. Il n'y a pas de mort particulièrement horrible. C'est pourquoi la mort est effrayante. Les actes, l'âge, la personnalité, la richesse, la beauté... Tout ça n'a aucun sens face à la mort.''
               
Fuyumi Ono
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Traquer en l'étant soit même.. quelques méthodes pour espérer s'en sortir. [LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Idraks Kyrien's



________________

Idraks Kyrien's
________________


Race : Humain.
Classe : Mage obscur.
Métier : Aucun.
Croyances : Aucune.
Groupe : Solitaire.

Âge : 20 ans.

Messages : 8


Traquer en l'étant soit même.. quelques méthodes pour espérer s'en sortir. [LIBRE] _
MessageSujet: Traquer en l'étant soit même.. quelques méthodes pour espérer s'en sortir. [LIBRE]   Traquer en l'étant soit même.. quelques méthodes pour espérer s'en sortir. [LIBRE] EmptyDim 2 Oct 2011 - 2:44

Madorass, la cité royale du fameux "royaume", une ville charmante possédant son arène, son marcher d'esclave, ses gardes, son roi pour le plus grand malheur des rebelles et ses innombrables lumières pour le plus grand malheur d'Idraks qui préférait largement l'obscuritée d'une nuit sans lune. Il c'était pourtant résigné à passer quelques jours en ville, espérant y trouver un travail plus rentable que son rôle de charognard sur le corps de ses victimes.. Il s'était donc décidé à faire un tour dans la taverne la plus connue de Madorass, "A la panse repue".. Mais où les tavernes réussissaient elles à trouver des noms aussi ridicules ? C'est avec cette question en tête qu'il franchit l'entrée du bâtiment, laissant s'écouler dans la rue une véritable fanfare de cries et de chants.. avec cependant une touche de musique à peine audible qui lui demanda toute son attention pour se faire entendre. Il du cligner une à deux fois des yeux pour s'habituer à la lumière ambiante baignant la pièce avant d'aperçevoir plusieurs groupes d'hommes assis en groupe à chaques tables plus ou moins propres.. personne n'avait prit le temps de le regarder.. personne hormis le barman qui portait déjà sa main sous son bar, le regard dur il ne mit pas longtemps à prendre la parole.
-Dis donc toi, t'es pas du coin non ?! tu fais partis d'une guilde avec ton acoutrement étrange ?
Une fois de plus il n'était pas passé inaperçu.. de toute façon il était impossible de ne pas se faire remarquer quand on portait un masque aussi étrange que le sien , et qu'en prime une robe de mage d'un noir profond ajouté à ce style vestimentaire des plus.. différent ? Oui c'était le mot.. différent , il l'était en un sens, mais là n'était pas la question.. aussi ne prit il pas le temps de répondre à la question de son interlocuteur quand son ventre se mit à lui crier à l'aide.
-Je suis pas d'ici.. Le plat du jour, vite.
Il avait plongé son regard noir dans celui du Barman qui avait eu une brève hésitation avant de s'éloigner vers ses cuisines, après tout.. qui pouvait se venter d'avoir les yeux complètement noirs ? Beaucoup de monde peut être, mais depuis son plus jeune âge Idraks avait toujours eu une sorte d'aura poussant les gens à le craindre, le plus grand des guerriers pouvait même se sentir défaillir devant le frêle jeune homme. La vision du mage obscur ne reflétait que peu de sentiments.. la peur et le danger en faisaient partis. Il se détourna du tavernier pour observer la salle plus en détail, sur sa droite se trouvait la porte par la qu'elle il était rentré, si problème il y avait ce serait par là qu'il essayerait de sortir en premier.. Sur sa gauche se trouvait un escalier menant au premier étage, surement l'emplacement des chambres.. à en juger par l'état du bois il ne vallait mieux pas louer ici sous peine de ne même pas arriver en haut vivant. Il s'adossa alors contre le bar afin de voir le fond de la taverne, un ensemble de tables crasseuses où semblaient passer leur temps une poignée d'hommes au visage rouge et à la démarche peu sûre. Etant donné l'heure tardive il avait sûrement à faire aux piliers de bar, la crème de la crème de la clientèle.. mais aussi les personnes les plus dures à faire sortir, de plus qu'ils semblaient rompus à l'art de la castagne en taverne.. bref, s'il y devait avoir un problème il viendrait probablement d'eux.. Il repéra une personne plongée dans l'obscuritée, juste à côté d'une affiche, ce fut la somme en or décorant la fin de celle ci qui attira l'attention du jeune homme..
-Votre repas..
Se retournant brusquement vers le tavernier il se saisait rapidement de son plat avant de s'installer à une table vide se trouvant dans l'ombre progetée par l'escalier, d'abord il devait manger, ensuite il s'occuperait de l'affiche qu'il avait vu. Son repas terminé il se dirigea comme prévus vers la demande de travail avant d'arracher l'offre du mur pour mieux l'examiner.. "Une bourse remplie d'or à celui qui tuera le bandis Yug's sévissant dans le quartier sud de la ville." Il n'eu cependant pas le temps d'en lire d'avantage, la porte d'entrée volant en éclat, laissant entrer une patrouille entière de garde d'on le commandant prit la parole.
-Je suis le commandant Vansyde Clark's de la patrouille royale, nous cherchons un individus coupable de plusieurs meurtres sur personnes innocentes, Lieutenant montrez le portrait !
Un soldat se détacha du rang et se mit à brandir un avis de recherche où était desciné une personne qu'Idraks connaissait très bien.. lui même. Il allait avoir des ennuis !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Tag' Ross



________________

Tag' Ross
________________


Race : Orc
Classe : Barbare combattant à main nue
Métier : Lutteur professionnel
Croyances : Déesse de l'équinoxe
Groupe : Royaume

Âge : 25 ans

Messages : 6


Traquer en l'étant soit même.. quelques méthodes pour espérer s'en sortir. [LIBRE] _
MessageSujet: Re: Traquer en l'étant soit même.. quelques méthodes pour espérer s'en sortir. [LIBRE]   Traquer en l'étant soit même.. quelques méthodes pour espérer s'en sortir. [LIBRE] EmptyMar 4 Oct 2011 - 21:51

Mais puisque je te le dis Tag, t'as fait une erreur de parcours d'accord mais t'es toujours un champion!

Tag se demandait sérieusement pourquoi il écoutait son manager ce soir là, assis à une table au fond de la taverne, ses paupières étaient lourdes, toutes ces formalités le fatiguaient.

Ca va j'ai compris, écoute Roland, est ce que tu peux pas juste contacter un de tes amis de Venill, me préparer le terrain là bas et t'arranger pour que je quitte le coin au plus vite?

T'es dingue! Les combats ont jamais été aussi lucratifs, et puis tu peux pas me laisser tomber, depuis la mort de Cap Steger t'es mon meilleur élément!

Le petit humain de faible carrure avait un visage de chien battu, de grands yeux, une calvitie déjà bien installé qui le vieillissait bien au delà de ses 30 ans, quelques mèches tentant pathétiquement de cacher la dégarniture de son crâne. Il parlait vite et buvait une gorgée presque entre chaque phrase, c'était assez agaçant. L'archétype même du gars stressé, il avait l'air de prendre cette conversation très à coeur, c'est ce qui poussait Tag à ne pas l'envoyer balader, après tout, Roland était dur en affaire mais ne lui avait jamais fait de sale coup, ça n'avait pas été toujours le cas, les temps sont durs pour le milieu.

Puisque je te dis que je peux plus tuer des types, ni frôler la mort comme l'autre fois, à Venill les combats sont réglo, t'es à terre c'est fini. Je veux bien prendre des bleus mais je veux plus risquer ma vie, tu peux comprendre ça?

Rhaaa Tag, tu me mets le couteau sous la gorge là, y a à peine quelques mois tu tournais à plein régime, je peux pas mettre Horgad Buttler à ta place, il a pas fini l'entrainement. Il tiendrait pas un round face aux types de Tiker.

L'orque soupira longuement, regardant sa choppe, vide depuis longtemps, il n'avait pas les moyens de s'en payer une autre et Roland n'était pas le genre à offrir un verre.

Pourquoi tu veux absolument te frotter à lui?

Je veux une lutte saine, tu sais pas ce qu'on dit? Il paraitrait qu'il fait combattre des monstres, genre démon. Y a qu'à voir comme Hurd Ward le poing d'argent a été démembré la semaine dernière, un carnage, non, les mecs de Tiker sont pas humains, faut le remettre à sa place!

Des démons... Comme si ça existait, je crois que tu as trop bu et en ce qui me concerne, une lutte saine c'est quand les combattants tiennent le mois, bientôt vous devrez faire ça avec des esclaves comme dans l'arène, je risquerai pas ma vie contre le gars qui tué Hurd.

Sur ces mots, Tag commença à se lever, opinant de la tête en guise de salut.

ATTENDS! Roland finit sa choppe Je vais voir ce que je peux faire pour Venill, mais tu feras encore au moins deux combats pour moi ok?

Pas contre un gars de Tiker?

Le petit homme grimaça J'ai un combat prévu contre son petit teigneux, Serval Rinwolv, je lui ai déjà dit que tu serais de la partie.

Tu veux pas plutôt organiser une agression pour Buttler? Un inconnu qui défie un gars à Tiker le public adorera.

Une agression, le genre de spectacle que Tag aimait bien en tant que spectateur, c'était ça qui l'avait lancé lui. Quand le vainqueur fini le combat, alors qu'il retourne au vestiaire, un nouveau surgit et lui balance un bon coup de poing entre les deux yeux avec genre une petite pointe en fer, la blessure est futile mais saigne beaucoup, ça impressionne à chaque fois, ça fait partie des codes. Oui, Tag repensait à la fois ou il avait agressé Jirno, son premier grand combat, ça l'avait fait sortir des salles minables.

Ca sert à rien s'il meurt.

Tiré de sa rêverie Tag reporta son attention sur Roland

Qu'est ce que tu dis?

Je dis que si Buttler meurt ça sert à rien, en plus c'est pas dit que ces mecs là le tuent pas sur le champ, la lutte actuelle n'est plus la même qu'à ton époque.

Mon époque? C'était il y a à peine 3 ans!

Les choses changent vite. Allez, échange de bons procédés, tu te fais Serval plus le larron de Ogg Buckaull, Puck Chow et moi j'envoie un courrier à Venill.

Bon, ok pour Puck chow, je l'ai déjà vu combattre, c'est un nul. Pour Serval, je te cache pas que ça va être coton, t'as intérêt à fleurir ma tombe...

Et à envoyer la lettre que tu m'as dicté pour ta mère, je sais. Tiens, d'ailleurs, tu as déjà pensé à souscrire une assurance?

Tag ne put s'empêcher de rire, Roland était ce genre d'homme qui avait des idées fixes, il était persuadé qu'il arriverait à faire payer des gens pour qu'ils soient dédommagés en cas de mort... Ridicule.

Je t'ai déjà dit que ton concept d'assurance ça ne marchera jamais.

Alors que l'orque quittait la table, les gardes entrèrent, ce boucan était du genre agaçant pour Tag, il était fatigué, il venait d'apprendre qu'il devrait encore tuer deux types avant de quitter ce coin sordide en bonne et due forme, ce n'était pas le moment pour qu'une bande de gardes viennent lui casser les oreilles. Il se dirigea vers la sortie, calmement. Un pilier comptoir, ayant vu l'affiche rigola bêtement, disant qu'il avait bien vu un type comme sur l'affiche mais qu'il ne savait plus où. Un garde un peu plus audacieux que les autres alla faire le tour des clients, zélé, il interdit à Tag la sortie et se mit à vérifier chaque individu, suivi rapidement de quelques compères, chaque instant rapprochant inexorablement le moment ou un garde tapoterait l'épaule d'Idraks. Au cas ou il y aurait du grabuge, Tag' prit le parti de feindre l'ivresse, cette astuce de laquelle il était plutôt coutumier avait pour intérêt principal de donner l'impression qu'il était inoffensif de prime abord puis dangereux même saoul au moment de se battre, ce qui est assez valorisant dans un métier comme le sien et dissuasif dans la vie.
Quant à Roland, dont l'ivresse commençait à être avérée, il se scandalisait d'une entrée aussi brutale, et qu'on devrait laisser les honnêtes travailleurs comme lui faire leur boulot, et qu'il avait un mêtier difficile, qu'il avait pas besoin de ça, qu'il payait ses taxes. Heureusement pour Tag, il n'entendait qu'un charabia un peu lointain ce qui le fit sourire, sans aucun doute que comprendre les dire de Roland aurait rendu la chose franchement exaspérante. L'orque attendait avec une certaine impatience le moment ou on le laisserait sortir dans la rue, rejoindre son misérable foyer.


Dernière édition par Tag' Ross le Dim 9 Oct 2011 - 12:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Idraks Kyrien's



________________

Idraks Kyrien's
________________


Race : Humain.
Classe : Mage obscur.
Métier : Aucun.
Croyances : Aucune.
Groupe : Solitaire.

Âge : 20 ans.

Messages : 8


Traquer en l'étant soit même.. quelques méthodes pour espérer s'en sortir. [LIBRE] _
MessageSujet: Re: Traquer en l'étant soit même.. quelques méthodes pour espérer s'en sortir. [LIBRE]   Traquer en l'étant soit même.. quelques méthodes pour espérer s'en sortir. [LIBRE] EmptyVen 7 Oct 2011 - 23:16

Quatres secondes, c'était le temps qu'il restait à la panse repue avant de devenir un véritable champ de bataille.. le sous lieutenant examinait attentivement toutes les personnes se trouvant dans la taverne, ne laissant personne échaper à son regard.. Trois. Idraks pouvait facilement se débarasser des gardes, mais étant recherché il devrait aussi se défendre comme certains piliers de bar assez saoul pour s'en prendre à lui, appaté par la soif du gain.. Deux. Un petit humain à l'espect plutôt comique semblait en pleine discution avec le chef des gardes qui ne l'écoutait déjà plus.. Une. Un orque le fixait avec insistance et agacement..

-Monssieur , veuillez vous tourner que l'on voit votre visage !

Déjà le garde était derrière le jeune homme qui fixait toujours le contrat de recherche, s'il se tournait maintenant il n'aurait aucune chance, de plus la panique envahirait la taverne et ce n'était jamais bon pour combattre.. Comme si cela ne sufisait pas les lumières entourant le jeune homme l'agaçait terriblement..

-Pardon ? je craint de ne pas avoir compris votre demande..

Il fallait qu'il gagne du temps.. aussi ne se tourna t-il pas tendis qu'une fine vapeur obscure se découpait des rares coins d'ombre pour se rapprocher des lampes.

-J'ai dis, RETOURNEZ VOUS !

Aussi tôt une main gantée se posa sur Idraks, le tirant en arrière, au même moment les lampes se laissèrent happer par une obscuritée aussi profonde qu'une nuit sans lune.. puis des cries, d'abord de surprise, puis de terreurs, ils finirent vite par se changer en souffrance, en suplices.. Les lampes retrouvèrent de leur lumière, laissant découvrir des dizaines de gardes nourissant le sol de leur sang ,de leur vie. Des cries se firent enttendre par la porte tendis que le jeune homme arrachait l'avis de recherche pour le dissimuler à l'intérieur de son habit.. il se saisit alors de son bâton avant de se tourner vers la porte d'entrée, les cries se faisaient de plus en plus fort, de plus en plus proche..

-C'était quoi ces cries ?!

-J'en sais rien, on aurait dis l'escouade de Vansyde, dépéchons !

A en juger par le bruit métaliques qui suivait leurs mouvements il sagissait encore d'une escouade.. il ne pourrait jamais continuer à se battre comme ça toute la soirée, exterminer une partouille était une chose, deux en était une autre.. si une autre venait à arriver et ainsi de suite, ce serait la fin ! Il posa son regard autours de la taverne, espérant trouver de l'aide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Tag' Ross



________________

Tag' Ross
________________


Race : Orc
Classe : Barbare combattant à main nue
Métier : Lutteur professionnel
Croyances : Déesse de l'équinoxe
Groupe : Royaume

Âge : 25 ans

Messages : 6


Traquer en l'étant soit même.. quelques méthodes pour espérer s'en sortir. [LIBRE] _
MessageSujet: Re: Traquer en l'étant soit même.. quelques méthodes pour espérer s'en sortir. [LIBRE]   Traquer en l'étant soit même.. quelques méthodes pour espérer s'en sortir. [LIBRE] EmptyDim 9 Oct 2011 - 13:02

Les gardes déboulaient déjà lorsque Tag approchait de la sortie, sûr qu'il valait mieux s'éclipser avant que ça dégénère. Une quantité incroyable de jurons passèrent par la tête de l'orque, ce n'était pas le moment, il fallait trouver une idée, il était là, face à une patrouille de gardes armés, le seul de la taverne à essayer de s'enfuir à la suite du carnage...



Et merde.



ATTRAPEZ LE!



... Tag fit course arrière en protestant et en montrant Idrak's du doigt



C'est lui, hé, moi j'y suis pour ri... le lutteur n'en dit pas plus, se prenant un coup de manche de hallebarde sous le menton qui fit levier pour l'envoyer s'écrouler sur une table, ça faisait très mal, l'orque sentait son crâne prêt à exploser,comment se sortir de ce ramdam? Il resta là, sonné, essayant de réfléchir quand le manche de la même hallebarde s'enfonça brutalement dans son ventre, lui coupant le souffle. Le garde eut besoin d'aide pour le relever alors que les autres embarquaient aveuglément tout le monde, pas de témoin de ce genre de chose, du moins... pas de témoin qu'on ai pas entendu, le personnel de l'établissement protestait mais ne voulait pas de problème.

Tag, transporté vers la sortie opta pour la seule chose à faire, faire profil bas. Il était honnête... Il était connu (du moins l'espérait-il), il ne risquait rien. Roland protestait énergiquement mais était facile à maîtriser comme cet autre poivrot barbu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Idraks Kyrien's



________________

Idraks Kyrien's
________________


Race : Humain.
Classe : Mage obscur.
Métier : Aucun.
Croyances : Aucune.
Groupe : Solitaire.

Âge : 20 ans.

Messages : 8


Traquer en l'étant soit même.. quelques méthodes pour espérer s'en sortir. [LIBRE] _
MessageSujet: u d   Traquer en l'étant soit même.. quelques méthodes pour espérer s'en sortir. [LIBRE] EmptyDim 9 Oct 2011 - 13:50

Il n'eut même pas le temps de sortir de la taverne qu'une autre
patrouille déboulée déjà à l'intérieur, maitrisant tout ceux qui se
dressaient devant ces soldats armées.. cette fois ça n'allait pas être facile, heureusement il pourrait essayer de ne pas se faire reconnaitre.. chose qui fut peine perdue quand l'orque le pointa du doigt en criant quelque chose au garde qui ne prit pas le temps d'en entendre plus et lui coupa le souffle d'un coup de manche avant de le relever pour l'emmener à l'extérieur de la panse repue..

Idraks se trouvant au fond du bâtiment il prit le temps de réfléchir à la situation avant de passer à l'attaque.. Madorass contait un régiment impressionnant de gardes, il aurait put exterminer cette patrouille aussi facilement que la première mais une autre serait intervenu, puis une autre.. et encore une autre jusqu'à que le jeune homme soit totalement épuisé et tombe sans force à même le sol. Déjà la taverne avait été vidée de tout civils tendis que cinq gardes commençait à l'entourer de part en part.. courir ?! impossible, espérer de l'aide.. peut être.. Non c'était tout aussi impossible , il se décida donc à la seule option qui avait toujours guidé ses pas.. Tuer.
Il ne fit aucun mouvement.. rien qui ne pouvait prévenir la tentacule sombre jaillissant du coin sombre derrière pour transpercer de part en part le premier garde qui était passé à l'attaque.. Déjà un autre adversaire fit un pas en avant, la pointe de sa hallebarde plongeant vers l'endroit où se tenait Idraks une seconde avant de faire un simple pas sur le côté. Il put facilement éviter le coup mais pas le sang qui jaillissez de la poitrine transpercée par une lance obscure.. les trois autres gardes firent un pas en arrière.. un pas significatif, le jeune homme pouvait en finir. Les lampes s'éteignirent une fois de plus tendis que trois bruits sourds se firent entendre sur le sol.. A présent Idraks avait deux options, il pouvait très bien s'enfuir avant qu'une autre patrouille pointe le bout de son nez, mais les cries d'indignation venant de la rue surent l'en empêcher.. tout ceux qui étaient dans la taverne pendant le massacre serait exécutés sans même qu'il y est le moindre doute.. Il avait mit ces gens dans le pétrin et il allait les en sortir. Aussi sortit il de la taverne avant de fixer les trois gardes s'occupant des prisonniers.. ceux ci ne parurent en aucun cas surpris par l'apparition d'Idraks et se mirent simplement à dégainer chacun deux sabres.. la démarche souple, le regard froid, déterminés.. aucune peur ne se lisait sur leur visage de tueurs, des gardes d'élites..

*Faut croire que ma tête doit vraiment valoir beaucoup d'or...*

Un des gardes passa à l'attaque, ratant de peu la gorge du jeune homme s'étant jeté en arrière, sa deuxième lame fit cependant jaillir quelques gouttes de sang au niveau de son avant bras.. Cette première escarmouche victorieuse remonta la confiance de l'élite qui regardait maintenant Idraks qui se tenait à quelques pas devant lui.. L'homme en armure prit la parole.

-On m'avait pourtant dit que tu étais puissant.. c'est pas vraiment l'impression que tu me donne..

Idraks ne fit aucun mouvement.. ce qui en général était encore plus dangereux pour ses adversaires que quand il bougeait.. Aussi tôt une liane d'obscurité s'étira aux pieds du garde, remontant de plus en plus, l'immobilisant.. sapant ses forces..

-Mais qu'est ce que.. Bordel mais aidez moi !!

Aucune voix de lui répondit.. tournant la tête sur le côté le garde pu apercevoir ses deux camarades affalés sur le sol d'une boisson macabre.. Inexorablement la liane obscure continua à monter.. il voulu crier son désespoir, sa peur, sa douleur.. il ne put que s'étrangler tendis que l'obscurité emplissait sa bouche.. il voulu bouger, échoua, tomba sur le sol, sans vie.

-Sous estimer son adversaire n'est jamais une chose à faire si l'on veut survivre..

Se tournant vers les prisonniers abasourdis il continua.

-Vous devriez partir maintenant.. d'autres gardes vont arriver.. cependant, toi l'orque tu viens avec moi.. j'ai besoin d'aide pour capturer Yug's.. et après le coup tordu que tu m'a fais en me dénonçant tu me dois bien ça !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Tag' Ross



________________

Tag' Ross
________________


Race : Orc
Classe : Barbare combattant à main nue
Métier : Lutteur professionnel
Croyances : Déesse de l'équinoxe
Groupe : Royaume

Âge : 25 ans

Messages : 6


Traquer en l'étant soit même.. quelques méthodes pour espérer s'en sortir. [LIBRE] _
MessageSujet: Re: Traquer en l'étant soit même.. quelques méthodes pour espérer s'en sortir. [LIBRE]   Traquer en l'étant soit même.. quelques méthodes pour espérer s'en sortir. [LIBRE] EmptyDim 9 Oct 2011 - 21:14

*toc toc* *TOC TOC* Quoi bordel?
C'est ta conscience, ça tape dur là haut, qu'est ce qu'il se passe?
Ah ouais tu t'es réveillée toi
Yup, et là je trouve que tu nous a mis dans un sacré pétrin
Je sais... Une minute, c'est quoi ces cris?
D'autres meurtres, on est innocentés
Hmm

Tag n'étant plus tenu par deux gardes, il pouvait sans grande difficulté fausser compagnie aux autres. Roland dormait, franchement ça n'aurait pas été réglo de partir sans lui, de plus, l'orque avait besoin de réfléchir et même sans être particulièrement stupide, il avait besoin de temps pour ça. Tag fut donc sage. Pourquoi il avait dénoncé ce type déjà? C'est vrai, il n'avait pas vu qui avait tué mais bon, un gars glauque comme ça, c'était le bouc émissaire rêvé. Ce qu'il y avait de bien c'est qu'il semblerait qu'il ait eu raison.

Mais qu'est ce que.. Bordel mais aidez moi !!

Un garde en danger... Hm... Tag sauve le garde, devient un héros, gloire, femmes, fortune... Bon plan, il ne savait plus ce qu'il voulait faire de sa vie mais ça ça avait l'air chouette, citoyen modèle, ouaaais y avait de l'idée, Tag bouscula les autres pour se précipiter et... Et voir le garde crever.
Tentacule d'ombre. Magie. Danger. Tag n'avait pas l'habitude de se battre contre des sorciers, il réfléchit, pesa, sous pesa le pour et le contre, les gardes gisant au sol avaient l'air costauds et l'orque tenait vraiment à la vie, après tout, c'était un cadeau de sa mère, il y tenait. C'est alors qu'Idraks l'interpella:

toi l'orque tu viens avec moi.. j'ai besoin d'aide pour capturer Yug's.. et après le coup tordu que tu m'a fais en me dénonçant tu me dois bien ça !

Je ne suis pas un hors la loi.

Ce fut la réponse de l'orque, plissant les yeux, tachant de garder l'air un peu éméché.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Idraks Kyrien's



________________

Idraks Kyrien's
________________


Race : Humain.
Classe : Mage obscur.
Métier : Aucun.
Croyances : Aucune.
Groupe : Solitaire.

Âge : 20 ans.

Messages : 8


Traquer en l'étant soit même.. quelques méthodes pour espérer s'en sortir. [LIBRE] _
MessageSujet: Re: Traquer en l'étant soit même.. quelques méthodes pour espérer s'en sortir. [LIBRE]   Traquer en l'étant soit même.. quelques méthodes pour espérer s'en sortir. [LIBRE] EmptyDim 9 Oct 2011 - 21:32

Je ne suis pas un hors la loi.

Il se fichait de lui, oui.. c'était tout à fait ça.. comme s'il avait le choix, Idraks lui avait ordonné de le suivre et l'orque continuait à faire semblant d'être complètement saoul ?! Il regarda les derniers civils s'engouffrer dans des rues sombres avant de déverser ses mots dans la ruelle sombre tel un fleuve obscur et glacial..

-Bien.. on va mettre les choses au clair tout les deux, premièrement ne fais pas l'imbécile.. ta démarche est emplie de puissance, tes muscles à la fois remplie de finesse et de force, ton regard est celui d'un combattant.. d'un combattant féroce.. doué..


humant l'air autour de lui il ajouta.

-De plus, tu n'es absolument pas saoul.. l'obscurité qui t'entoure me permet de remarquer que ton halène est aussi pure que peut l'être celle d'un orque.

Il s'avança alors vers le combattant en brandissant son bâton en avant, l'orque était puissant.. il dégageait cet aura si habituelle aux personnes habitués aux victoires..
Faisant un pas de plus il posa sa main sur l'épaule de l'orque, laissant une vapeur d'obscurité parcourir la surface maintenant glaciale de cette peau rugueuse.. celle ci remonta inexorablement le long de son cou, s'approchant dangereusement du bord de ses lèvres, sapant les forces du combattant, l'empêchant de bouger.. le poussant à la terreur...

-Tu va venir avec moi que tu le veuille ou non.

Il avait prononcé cette ultime phrase de façon à ne pas laisser le choix à l'orque, d'une voix de quelqu'un qui n'hésiterait aucune seconde à tuer..

-Mon nom est Idraks, qui je suis ?.. Rien de plus simple, je suis l'obscurité et la peur qu'elle stimule.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



________________


________________



Traquer en l'étant soit même.. quelques méthodes pour espérer s'en sortir. [LIBRE] _
MessageSujet: Re: Traquer en l'étant soit même.. quelques méthodes pour espérer s'en sortir. [LIBRE]   Traquer en l'étant soit même.. quelques méthodes pour espérer s'en sortir. [LIBRE] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Traquer en l'étant soit même.. quelques méthodes pour espérer s'en sortir. [LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feleth :: Feleth, le monde du milieu :: Madorass, cité royale :: À la panse repue-