''L’enfant voulait répondre. Mais sa gorge lui fit comprendre que ses mots ne seraient jamais à la hauteur du silence.''
               
Eto Hachiro
 
''La mort, c’est elle qui vous fait tenir debout. C’est elle qui dicte les actes. C’est elle qui peint le monde. Et elle vous emportera tous.''
               
Querel Sentencia
 
''Je ne ressens que soif et tristesse, la mort est futilité. Je la cherche, peut-être suis-je elle.''
               
Nagate Zetsubō
 
''Udyr, quand tu seras mort, on se souviendra de ton nom. Moi je n'en ai pas, car je ne mourrai pas aujourd'hui. Mais le tien restera gravé dans ma mémoire, et dans celle de tous ceux qui t'ont connu, comme celui d'un homme fort, et digne. Alors va, et éteins-toi avec grandeur, devant tous ces vautours.''
               
Darn Butcher
 
''La nature revivait là où les hommes mourraient, le cycle reprenait son cours normal grâce à l’albinos.''
               
Aikanaro Myrrhyn
 
''Ils ne se battaient pour rien qui n’en vaille la peine. Ils étaient incapables de distinguer ce qui avait de la valeur de ce qui n’en avait pas. Alors pourquoi tant de vigueur à la tâche ? Pourquoi risquer sa vie aussi vainement ?''
               
Alcofrybas Grincebrume
 
''Son regard, depuis toutes ces années, avait appris à parler.''
               
Etan Ystal
 
''Un monde de chaos, de destruction et de malheur, un monde impartial et magnifique, le seul en tout cas, où faire l’expérience de la vie prendrait un sens véritable.''
               
Edwin Gwendur
 
''L’enfer, ce doit être l’enfer : courir pour l’éternité dans un paysage sans fin, sans début. Sans possibilité de repos ou de mort.''
               
Tyrias Marchemonde
 
''Mais sans risque on n'obtient rien, voici ma devise mes amis. Il ne faut pas avoir peur de se salir les mains, il ne faut pas avoir peur de la mort…''
               
Dimitri Morteury
 
''Tomber... Ceci est si abstrait. L'on pourrait se relever plus grand que l'on était.''
               
Yozora Adragnis
 
''Il passa des semaines dans le cachot ayant décidé de s'y enfermer lui-même. Puis, au terme de trois semaines, vous êtes venu le voir et vous lui avez dit : «Les larmes ne sont qu'une faiblesse qu'il te faudra masquer... Si tu veux t'apitoyer, libre à toi, mais, si tu souhaites voir les choses changer, tu le peux toujours. Suis-moi... Mon ami.»''
               
Haar Wilder
 
''Le brin d'herbe ne se soucie guère de ce que font les feuilles des arbres. Mais à l'automne venu, les feuilles ne se suffisent plus entre elles. Elles s'assombrissent, se nourrissant des nuages noirs d'orage. Et alors, elles se laissent tomber sur nous.''
               
Le Peintre
 
''S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est immobile, allongée, rigide, puante à en faire vomir, en décomposition, transportant des milliers de maladies, la peau arrachée et les os jaunes. S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est à six pieds sous terre, devenue la proie des corbeaux, et ses yeux mangés par des fourmis... C'est qu'elle a un jour été orgueilleuse et avide. C'est qu'elle a un jour voulu devenir riche et grande, ou bien qu'elle l'est devenue. Cela ne change rien.''
               
Le Violoniste
 
''La pensée est la liberté, la liberté... Alors, le corps est la prison, le corps est la prison... Il faut casser les barreaux.''
               
Sill
 
''Nous croyons conduire le destin, mais c'est toujours lui qui nous mène.''
               
Setsuna Hendenmark
 
''Fais ce que tu veux avec ces villageois, sauf les laisser en vie.''
               
Kaull Hendenmark
 
''La fuite vers la religion peut être une réponse pour certains. Pour d'autres elle n'est que la simple évidence que l'homme est faible et instable.''
               
Astryl Panasdür
 
''La mort ne cherche pas à s’expliquer, elle ne fait qu’agir, monsieur. Les cadavres ne racontent pas grand-chose, mais vivant, un homme peut en avoir long à dire.''
               
Sanaki Hearthlight
 
''Alors, telle une marionnette cassée que l’on tente en vain d’animer, il se releva, restant digne malgré ses blessures.''
               
Dolven Melrak
 
''Quand le sang coule, il faut le boire. La mort ne frappera pas à votre porte mais s'invitera par vos fenêtres !''
               
Andreï Loknar
 
''Personne ne peut capturer une ombre, personne ne peut la dresser ni se l’approprier.''
               
Jazminsaa Alsan
 
''De la même façon, à l'idée qu'un abruti de scribe puisse teinter ses parchemins de calomnies religieuses, ou pire, me faire porter le titre de héros, je vais préférer m’occuper de l'écriture de ma propre histoire.''
               
Alexandre Ranald
 
''La mort... Si belle et terrible à la fois, elle l'appelait, et l'appelle toujours.''
               
Adam Moriharty
 
''Par nature, j’aime tout. Par conséquence, je me hais…''
               
Samaël Apelpisia
 
''C'est sordide et cruel, mais c'est hélas la réalité de ce monde.''
               
Liam Gil' Sayan
 
''Aujourd’hui sur les terres de Feleth les pensées ne sont plus les bienvenues. Le temps de la renaissance spirituelle est terminé. Le temps où les grands penseurs avaient aidé le monde est révolu.''
               
Héra Calliope
 
''La mort était séductrice ; elle ne montrait que ses bons côtés. La sérénité et le calme absolu : pour toujours et sans violence.''
               
Eurybie Pourrie
 
''J’ai atteint cette espèce de vanité qu’apporte l’ancienneté. Je ne crois plus qu’on puisse m’apprendre quelque chose, et si jamais quelqu’un essaye ou y arrive seulement, je me bloquerais et deviendrais hermétique à tout contact.''
               
Dante Waanig
 
''Je devrais t'attacher, tu deviens dangereux pour toi même !''
               
Jeyra Frozeñ
 
''La beauté des êtres n'était rien. La beauté des choses oui. Mais pas forcement celle que l'on voit avec une paire de rétines.''
               
Akira Satetsu
 
''Le noir. Une étendue sombre en perpétuel mouvement.''
               
Melpomène d'Ambre
 
''Il est des oreilles invisibles qui peuvent entendre jusqu'à nos moindres soupirs et des secrets aux allures anodines peuvent se révéler instruments de destruction et de tourments sans fin...''
               
Cassandre Ombrelune
 
''Le "rien" est tellement plus unique que la peur ou n'importe quel autre sentiment...''
               
Meryle Nightlander
 
''Ce n'est pas le nombre ni la force qui compte, c'est l'envie, la cause.''
               
Luyak Salamya
 
''L'innocence d'un enfant est la plus grande peur de l'homme.''
               
Clause Vaneslander
 
''Quand il lui manque une marionnette pour ses spectacles. Il verrait en vous la chose qu'il cherche.''
               
Jack D'enfer
 
''Il n'a pas de notion réelle du bien et du mal, personne ne lui ayant jamais défini ces mots.''
               
Jim Stocker
 
''Je n'ai vu aucune lumière, aucun goulet, pour sortir du boyau infini et obscur que nous empruntons tous, jusqu'à la promesse d'une nouvelle vie, de la transcendance et de la connaissance. Alors, mes yeux se sont adaptés aux ténèbres.''
               
Shaquîlah Dresdeïorth
 
''Le pouvoir ronge l'homme.''
               
Balthazar Bel
 
''Visiblement, la sérénité n'avait de valeur que si on connaissait également, en comparaison, des moments de troubles.''
               
Dranek Barth
 
''Le faible se faisait tuer, le fort vivait un jour de plus.''
               
Rodany Bleinzen
 
''Le soleil se couchait sur le monde du milieu. Les ténèbres se paraient de leurs plus somptueux apparats pour enfin faire leur entrée.''
               
Rin Mephisto
 
''Et alors il vit le chaos, la désolation, la souffrance le désespoir ambiant. Il rit.''
               
Elrog Aniec
 
''Perdu quelque part, marche vers nulle part.''
               
Kyle Wate
 
''La rose n'a d'épines que pour qui veut la cueillir.''
               
Karin Yzomel
 
''- Je peux vous prédire le genre d'homme qui vous convient !
- Je connais déjà mon genre d'homme.
- Vraiment... Et quel est-il ?
- Les hommes morts.''
               
Naladrial Delindel
 
''Utilise tes pouvoirs seulement quand le noir deviendra invivable.''
               
Zedd McTwist
 
''Tes cauchemars m'ont déjà donné l'encre... À présent, ta peau me donnera les pages !''
               
Conrart Crowlore
 
''Bien des gens se font enfermer dans un cercueil une fois mort, mais rares sont ceux qui naissent dedans.''
               
Dassyldroth Arphoss
 
''Le corbeau frénétique qui vous nargue de sa voix perchée, agite ses ailes damnées, où le reflet d'un mort se penche sur votre âme.''
               
Lust Aseliwin
 
''La vie est un mensonge, la destruction une délivrance.
Passent les marées, soufflent les vents, en vain...''
               
Le Passant
 
''Fauche, tranche et avale, gouffre des âmes. Que se dresse devant toi mille fléaux, et que l’enfer se glace devant ta noirceur.''
               
Lloyd Vilehearth
 
''Des charognards pour la plupart, comme ces corbeaux à deux têtes, venant dévorer le valeureux mort.''
               
Meneldil Tristelune
 
''Nous sommes les bourreaux de la justice et de la paix. Même si ce rôle n'est pas agréable à endosser, nous nous devons de le faire, pour le bien du peuple.''
               
Ezekiel Le Sage
 
''Il me tarde de retourner au combat pour finir empalé sur une pique.''
               
Karl Von Morlag
 
''Montre-moi le chemin de la victoire. Ou guide-moi alors dans les tréfonds de la mort...''
               
Aznan Lauréano
 
''Comment peux-tu supporter ça ? C'est assourdissant ! Tue-le ! Qu'est-ce que ça te coûte ? Tu ne l'entendras plus. Tu seras en paix... Tue-le !''
               
Aïden Sochlane
 
''- Faites taire votre cabot !
- Je ne suis pas votre servante !
- Alors je le ferai taire moi-même !''
               
Rosaly Von Gregorius
 
''Le seul présent que la justice a à vous offrir, est votre mort.''
               
Mirage Morteury
 
''Laissez-moi vous conduire aux carnages.... Tant d'âmes ne demandent qu'à succomber.''
               
Idryss Leeverwen
 
''Le soleil est un bourreau. D'une simple caresse, sa langue enflammée peut calciner n'importe quel être.''
               
Seïren Nepthys
 
''C'est une nuit sans lune. Ou bien était-ce un jour sans soleil ?''
               
ShuiLong Zhang
 
''La vie est un rouage lent et grinçant. Il ne tourne que dans un sens. Celui où tu tombes.''
               
Camelle Elwhang
 
''Et un jour, sur vos lits de mort, bien des années auront passé et peut-être regretterez-vous de ne pouvoir échanger toutes vos tristes vies épargnées à Feleth pour une chance, une petite chance de revenir ici et tuer nos ennemis, car ils peuvent nous ôter la vie mais ils ne nous ôteront jamais notre liberté !''
               
Edouard Neuman
 
''Le temps est la gangrène de l'homme, elle apparait puis vous ronge à petit feu. Pour finir il ne vous reste plus que le présent pour vivre ; le passé s'évapore peu à peu et le futur ne vous intéresse guère.''
               
Asgeïr Aslak
 
''Cueillir la fleur de la déchéance et croquer dans la pomme de la faucheuse, nos vies se résument à cela car après tout, nous finissons à une moment où un autre, tous sous terre.''
               
Violette Dellylas
 
''Le pire n'est pas de mourir, mais de se faire oublier.''
               
Erwan Daermon Do'Layde
 
''Tenter d'oublier, même si c'était impossible. Il aurait aimé se jeter à la mer avec la preuve de son acte immonde. Laver tout ce sang qu'il sentait sur lui. Peut-être même s'y noyer, simplement. Sombrer dans les abysses et les ténèbres, pour toujours.''
               
Mio Raeth
 
''La lumière montre l'ombre et la vérité le mystère.''
               
Aeli Seoriria
 
''Si la vie n'a qu'un temps, le souvenir n'a qu'une mesure. Le reste est silence.''
               
Valt Horn
 
''Dans le noir le plus complet, l'aveugle est la meilleure personne à suivre. Dans un monde de folie, qui mieux qu'un fou pour nous guider ?''
               
Ledha Borolev
 
''Je ne crois pas en la force d'un absent. Celle qui ferait de vos dieux ce que vous pensez qu'ils sont.''
               
Gigantus Corne
 
''Une limite qui n'a été créée que pour être dépassée ? C'est simple, imaginez !''
               
Goudwin Didrago
 
''Voir grouiller tous ces gens, connaître leurs désirs et leurs rêves, voir comment évoluent les sociétés, leurs aspirations et leurs défauts. Comprendre que donc rien n'est éternel, et que tous ces rêves et toutes ces folies disparaîtront de la surface du monde. Se laisser aller, indolent, parce que tout cela ne servira à rien, et qu'au bout du compte le monde reste le monde, seule éternité immuable.''
               
Uridan Sangried
 
''L'Inquisition vous remettra sur le droit chemin. Même s'il faut vous briser les jambes pour ça.''
               
Leevo Shellhorn
 
''N'oublie pas d'avoir peur des morts. Ils sont toujours plus nombreux que les vivants, et un jour, tu les rejoindras.''
               
Moira Brawl
 
''J'avais l'habitude avec ce genre d'individus... Moins vous bougerez, moins vous leur parlerez... et moins ils vous cogneront dessus.''
               
Aoi Haandar
 
''Je souhaite voir votre sang se répandre mollement à la surface d'une eau rendue trouble par les masses de cadavres vidés de leur substance, marcher dans les champs de vos ossements éparpillés, me remémorant à chaque pas votre mort absurde et pathétique, que vos noms ne soient pas contés, que votre souvenir s'éteigne comme s'éteint votre vie fade et misérable, qu'à travers les années, seuls subsistent vos ossements tels de tristes traces blanchâtres dans un paysage noir de guerre, de sang et de folie.
Et que telles cette phrase, vos morts n'aient aucune importance, aucune signification pour quiconque.''
               
Nargheil Eoss
 
''Bénie soit la haine que tu porteras à ton prochain, lave l'Homme des péchés qu'il a commis.
Sois l'épée du jugement qui s'abattra sur cette race impure, souillée par la vengeance et la corruption.''
               
Meiro Fuuchiuse
 
''Notre futur exprime nos actes passés.''
               
Terence Ripper
 
''Rencontre les ténèbres et tu admireras la lumière, dit le voyant.
Contemple la lumière et tu provoqueras les ténèbres, dit l'aveugle.''
               
Tekian Varis
 
''Un général courageux et fier, est celui qui exécute en premier l'ordre qu'il donne à ses hommes.''
               
Danarius Kyrarion
 
''L'art est le sentiment obscur de l'appropriation de l'étrange.''
               
Leroi-Gourhan
 
''La mort nous sourit à tous, et tout ce que nous pouvons faire, c'est lui sourire en retour.''
               
Marc-Aurèle
 
''L'art est la mystérieuse présence en nous, de ce qui devrait appartenir à la mort.''
               
Malraux
 
''L'art est une profondeur creusée dans le visage du monde.''
               
Weischedel
 
''Le néant après la mort ? N'est-ce pas l'état auquel nous étions habitués avant la vie ?''
               
Schopenhauer
 
''Les avocats d'un malfaiteur sont rarement assez artistes pour tourner à l'avantage de leur client la belle horreur de son acte.''
               
Nietzsche
 
''Ôte-toi de mon soleil.''
               
Diogène le cynique
 
''Il y a pas d’œuvre d'art sans collaboration du démon.''
               
André Gide
 
''Ce n'est pas le lieu mais son cœur qu'on habite.''
               
John Milton
 
''Nous sommes les histoires que nous vivons.''
               
Auteur inconnu
 
''La mort est terrible pour n'importe qui. Bons ou mauvais, anges ou démons, c'est la même chose. La mort est impartiale. Il n'y a pas de mort particulièrement horrible. C'est pourquoi la mort est effrayante. Les actes, l'âge, la personnalité, la richesse, la beauté... Tout ça n'a aucun sens face à la mort.''
               
Fuyumi Ono
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Gambling and Smiling...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Alcest Oldenberg



________________

avatar
________________


Race : Faux-Parleur
Classe : Ensorceleur
Métier : Vagabond
Croyances : Musique Primale
Groupe : Solitaire

Âge : Une cinquantaine d'années

Messages : 13


MessageSujet: Gambling and Smiling...   Jeu 10 Nov 2011 - 21:35

* * *

Personnage


Nom : Oldenberg
Prénom : Alcest
Rang : Le Campeur d'Horizon

Âge : Pas plus de seize ans si vous vous arrêtez à son physique... Mais aux cinq petites dizaines d'années se cachant sous ce masque adulescent.
Sexe : Masculin, bien entendu

Race : Faux Parleur
Classe : Alcest est un ensorceleur plutôt... Surprenant. Pas par des capacité supérieures ou inférieures à la moyenne, non... Mais plus par le biais qu'il utilise pour faire appel à ses pouvoirs. Si comme tout ses pairs il utilise la magie élémentaire, il l'évoque quant à lui par la musique et le chant.
Métier :Vagabon, Barde et Parieur à ses heures perdues.
Croyances : Alcest se fiche des Dieux ou Déesse, pour peu qu'ils existent. Il ne croit qu'en une seule et unique chose, que peu ont tendance à connaître : la musique primale. La musique qui fit naître toute musique. Une musique que l'on ne peu jouer parfaitement, que personne ne connaît en entier mais dont certains ont entendu des fragments et qui ont vu leur vie transformée par ce qu'ils avaient entendu.
Groupe : Solitaire. Non pas qu'il ne veuille faire parti d'aucun groupe mais son caractère le pousse à ne faire aucune allégeance trop définitive.

Équipement : Un luth tout ce qu'il y a de plus banal, une dague longue et recourbée et de quoi survivre.
Talents de combat : Combat à la dague. Assez agile de ses mains, il sais s'en servir, et n'hésitera pas a trancher quelques gorges.
Talents de magie : Evoquation des éléments. Si ils les maîtrise tous à peu près, il préfère le feu et l'air pour leur nature changeante.
Talents divers : Alcest est un musicien hors pair et un joueur de talent. Agile de ses dix doigts, il sais se débrouiller pour fabriquer ce dont il a besoin, même si son savoir en artisanat ferait rire n'importe qui s'y connaissant un peu.
Pouvoirs particuliers : //

Apparence physique :

Imaginez. Imaginez un enfant, un enfant tout ce qu'il y a de plus banal. Petit, maigre, les cheveux noirs corbeau. De grands yeux, d'un bleu profond, si profond que l'on pourrait s'y perdre.Habillé de haillons, il semble vous dire par tout son physique qu'il souffre de vivre. Vous arrivez à imaginer cela? Eh bien oubliez tout parce qu'Alcest n'est pas comme ça. Du tout.

De taille moyenne (Un bon mètre quatre-vingt) pour une corpulence relativement
squelettique (Les repas sautent souvent) Alcest est pourtant finement musclé par des exercices physiques réguliers (Et parce qu'il mange au moins cinq fruits et légumes par jour!!)
Malgré une silhouette tout à fait banale, Alcest n'est pas le genre de personne dont l'on oublie
le physique. Et ce pour plusieurs points.

Tout d'abord, ses cheveux. D'une longueur que l'on qualifierait (Selon les personnes) d'entre mi-long et court, les cheveux d'Alcest ne sont que rarement coiffés et lavés. D'un blanc décoloré très caractéristique, ils n'en sont pas moins beaux, ondulants et tombants en mèches sur son visage.
Vous aurez tôt fait de remarquer une mèche plus longue devant un de ses yeux.

Et c'est la deuxième raison pour laquelle vous risquez de ne pas oublier le musicien. Sous cette mèche en effet, se trouve une simple cicatrice. Un œil en moins, cela arrive fréquemment pour les vagabonds, avec toutes ces créatures qui rôdent dehors. Néanmoins, son deuxième œil à toujours suffit à charmer les jeunes filles effarouchées de la ville. D'un vert émeraude, le seul œil d'Alcest suffit à faire
passer sa joie et sa malice, envoyant parfois des informations contradictoires, insensées. Très expressifs, Alcest maîtrise néanmoins tout ce qui peut passer à travers son regard. Et si un œil en moins est
parfois un inconvénient, il est rare que quelque chose échappe au Cyclope.

Enfin, dernier point qui pourrait vous faire définitivement retenir le Musicien. Ses vêtements. Il porte souvent les mêmes et, si cela n'a rien de choquant, ces vêtements eux le sont un peu plus. Portant les habits que l'on pourrait retrouver chez des nobles, ils sont néanmoins d'une moins bonne facture, abîmés par le temps. Autre chose d'étonnant, détonnant avec sa tenue même, il lui arrive souvent
de porter des accessoires étranges et totalement incongrus. Celui qui revient le plus souvent (Pour ne pas dire tout le temps) est son chapeau haut-de-forme, sur lequel se trouvent de divers objets, plutôt
nombreux, comme des cartes à jouer, des dés percés, etc.

Caractère, personnalité :

Quelque peu étrange, le caractère d'Alcest est dut à ses conviction. Pour lui peu importe ce que l'on fait si on est heureux de le faire. Il passe donc la plupart de son temps à jouer, s’émerveiller de rien et s'amuser comme un gamin, lui donnant des airs de fou (Peut être l'est il un peu en même temps..)
Passionné de jeux et de musique, ses cartes, dés, osselets et autres jeux, ainsi que son luth ne l'abandonnent jamais. Il est prêt à parier si d'autres joueurs se sente d'humeur joueuse, néanmoins il joue le plus souvent pour le plaisir, quitte à jouer seul. Attention néanmoins à ceux qui tenterai de se jouer de lui, il est plutôt doué, que ce soit aux jeux d'enfant comme au jeu de la vie. Optimiste, il aime voir le bon côté des choses et tenter de redonner le sourire aux gens simplement par ses bouffonneries. Un être tout ce qu'il y a de plus joyeux. Possible? Pas totalement.
Sa nature de démon le rattrapera bien entendu parfois. Il ne sais pas qu'il est un démon. Il ne sais même pas ce que sont les démons, cela ne l’intéresse pas. Mais tout ces morts qui parfois apparaissent autour de lui après des trous de mémoires monumentaux forme sa bête noire. Il redoute ces "Crises" et son caractère change radicalement après celles-ci, le rendant aussi triste que les pierres.

Quant à la nature démoniaque d'Alcest eh bien... Étant un Faux-Parleur, il lui arrive bien entendu de "Jeter son câble". Néanmoins cela arrive rarement. Uniquement lorsqu'il entend une mère chanter une berceuse. Étrange n'est ce pas? Sa phrase, quant à elle, se rapproche plus de son caractère. Si vous connaissez le Black Jack vous aurez déjà entendu au moins une fois ce "Les jeux sont faits, rien ne va plus!" Sa manière de tuer enfin, peut être plutôt atroce. Alcest va se mettre à chanter en jouant de son luth. Aucune violence dans ses gestes, uniquement une mélodie étrange dont personne ne se souvient jamais. Peu à peu, sa voix se mettra à changer, prenant pour chacun le son de sa propre voix alors qu'il leur sera de plus en plus difficile de parler ou de respirer. Une mort lente, par asphyxie dut au contrôle du Faux-Parleur sur l'air.

Histoire :

Alcest est né sur une faille. Ce doit être pour cela qu'il à passé la quasi totalité de sa vie dans le monde des hommes. Semblant surgir de nulle part, il apparut lorsque le cris d'un cors de guerre retentit dans le chaos du Vein, passant en coups de vent par une faille séparant deux armées.
Les quelques heures qu'il passa sur Vein, depuis longtemps effacées de sa mémoire, comme un mauvais rêve cachant son passé, le sauvèrent d'une mort certaine dans le déluge de la guerre.

Au court de ses premières années de vie, Alcest découvrit le monde. Comme tout les Faux-Parleur il avait déjà son physique actuel. Mais le physique ne fait pas l'âge et il dut apprendre sur le tas. Recueillit par un groupe de marchand itinérants, il révéla dès le début de son existence une aisance formidable à apprendre et se fit très vite à plusieurs choses de base telles que le langage. Déclaré amnésique, il oublia vite les quelques heures passées sur le Vein, les reléguant au rang de cauchemar enfouis dans les méandres de sa mémoire.

Quand on grandit parmis une troupe aussi joyeuse que celle qui éleva Alcest, on redoute rarement l'heure des leçons. L'esprit éveillé du jeune homme (Homme?) joua un rôle, bien entendu, mais sa soif de connaissance était alimentée par ceux avec qui il voyageait, que ce soit pour un temps ou depuis toujours. Il appris ainsi tout ce qu'il pouvait apprendre. Lire, écrire, jouer, compter, se battre... Si il était bon dans certains de ces domaines, il ne l'était pas dans tous et accueillait ses échecs le sourire au lèvres. Toujours ce sourire. Ses premières années furent paisibles.

Mais un évènement semblant heureux peut symboliser la fin d'une époque. Après quelques années, la fille du chef de caravane naquit. La fête dura trois jours et trois nuits. Puis les itinérants partirent se coucher et, dans le silence de la nuit, une berceuse retentit. Un simple fredonnement, une douce mélopée. Une chanson d'amour ou l'on ressentait le peu de douceur que comptait ce monde...
Alcest s'éveilla au milieu des cadavres et du sang. Ils étaient mort. Tous. Et si quelques corps gisaient simplement étouffés, la plupart étaient déchiqueté, ravagés par il ne savait quoi. Le feu avait pris et il dut s'éloigner, les larmes aux yeux, la peur au ventre... Et sans qu'il sache pourquoi des remords plein la tête.

Jeune démon, Alcest n'a pas une grande expérience de vie. Il n'a pas put connaitre de réels sentiments négatifs ou positifs et c’est souvent avec une grande neutralité qu'il observe les ravages de ce monde, simple œil sur la création de ce que certains appellent Dieu.



En ce qui vous concerne

A quelle fréquence serez-vous présent sur le forum ? Au moins deux ou trois connections par semaines je pense ^^

Comment avez-vous découvert le forum ? Un Top-Site dont je doit dire je ne me souvient plus xD

Quelles remarques pouvez-vous formuler à propos de l’apparence du forum ? Très beau design ^^ il colle parfaitement au contexte mis en place (Magnifique lui aussi je doit dire >.>)



Test-RP


Alcest ouvrit un œil (Le gauche) pour observer le paysage que lui offrirait son réveil. Gris, pluie, flic et floc des gouttes tombant en lisière d'une foret. Le feu qu'il avait allumé la veille au soir était éteins depuis longtemps, évanouit avec les bruits de la caravane qu'il suivait. Il était seul. il se leva, s'étira, regardant autour de lui, perdu dans un monde proche de celui des rêves sans pour autant être totalement irréel.

*Allez on se réveille mon gros!! Quoi? Mais je suis pas gros. Arrête de raconter des conneries Alcest!!*

Sa propre bêtise le fit sourire et il s'étira de nouveau, comme un chat après un somme. Les autres étaient partis, mais tant pis. ils l'avaient bien prévenu que s'il ne se réveillait pas à l'heure il serai laissé sur le bord de la route. Il s'éloigna, reflexe de civilité, pour aller satisfaire un besoin pressant derrières les buissons puis revint chercher ses affaires et reprit sa route.

* * *

Cela faisait déjà plusieurs semaines qu'il se dirigeait vers la Capitale. La Grande Madorass. Ma Dorade comme il plaisait à l'appeler. Il ne savait pas pourquoi il y allait, combien de temps il y resterai, ce qu'il y ferai ou même s'il terminerai son voyage. Comme d'habitude. Et comme d'habitude il n'en avait que faire.

Le vent soufflais fort dans les Grandes Plaines de Feleth, surtout en cette saison ou le temps avait tendance à se rafraichir et la pluie à tomber plus souvent. tiens? En parlant de pluie... Alcest leva la tête, constatant qu'il soleil timide brillait maintenant dans un ciel grisonnant. Son sourire s'élargit d'autant et il se mit à chanter une balade à l'intention du soleil sans queue ni têtes. Le cœur et les pieds légers. Libre de tout soucis.

* * *

C'est à la tombée de la nuit qu'ils entendit. Tambours de guerres, les chevaux galopant rythmais l'arrivée des bandits qu'il savait nombreux dans le coin. Bah, chacun survivait comme il pouvait. Il s'arreta, sachant l'innutilité de courir pour tenter une fuite. Il avait un grand sourire au lèvres quand un homme trapus, plutôt petit, descendit de son cheval, l'air menaçant, et le somma de leur donné tout ce qu'il possédait s'il voulait que cela se "Passe bien". bien entendu les autres le tenait en joue avec leurs arcs.

Alcest sortit une pièce de sa poche et se mit à la lancer en l'air, encore et encore.


"Cela vous tenterait-il de jouer cet argent que je possède? Oh, non pas que vous ne puissiez me le prendre de vous même mais je me sent d'humeur joueuse. Voyons... Quel jeu voulez vous? Cartes? Dés? Pile ou Face?"

A mesure qu'il citait les jeux les objets nécessaires pour y jouer apparaissaient dans ses mains et il jonglait avec de plus en plus de petits éléments. Un flottements parmi les pillards. Cet homme était clairement fou. Ou se fichait il simplement d'eux? Et puis après tout... Quelle différence? Le poing de celui qui avait parlé cueillit le barde sous le menton, l'envoyant valser part terre. Ne gommant pour autant pas son sourire. il approcha et sortit son épée.

"T'a voulut jouer au malin. Dommage que je n'aime pas le rouge sang."

La voix du brigand se figeât dans sa gorge. Il s'était mis à chanter. L'inconnu qu'ils avaient pris en chasse était en train de chanter!! Il était définitivement fou. Fou à lier. Il voulut éclater de rire. Voulut seulement. Plus un son ne sortait de sa bouche. Qu'il avait bien sèche d'ailleurs. Il tenta d'inspirer. En vain. Et toujours ce chant. Toujours le même, répétitif, entêtant. Un simple balade, qui lui rappelait quelque chose d'ailleurs. La peur commença à se lire dans ses yeux. Alors le vent se leva. Fort. Violent. Sans que pour autant un seul nuage d'orage apparaisse à l'horizon.

Les chevaux, paniqués, commençaient à se libérer de l'emprise de leurs cavaliers, renâclant et tournant en rond, piétinant des quatre fers. Une odeur de brulée commençait à flâner dans l'air. D'un seul coup, comme si l'on avait allumé des torches, le seul qui s'était éloigné de son cheval pris feu. Alors l'horreur se déversa dans les veines des hommes, poison pulsant dans leur esprit, aveuglant leurs sens. Une seule chose comptait. Fuir loin de cet inconnu qui domptait le feu maudit. Quelques minutes plus tard ils n'étaient que des points à l'horizon et Alcest dansait en riant comme un fou autour d'un cadavre se consumant. Un fou, un vrai.



* * *


Désolé pour les éventuelles fautes et pour mon niveaux en RP >.< Je doit admettre n'en avoir pas fait beaucoup depuis un moment. Si des choses sont à retoucher bien entendu je m'en chargerai. Merci d'avoir lut :3


Dernière édition par Alcest Oldenberg le Sam 12 Nov 2011 - 13:54, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Camelle Elwhang

♘ | Elh

________________

avatar
________________


Race : Séraphin-Démon Commun
Classe : Archère.
Métier : Intendante de l'Alliance- Assassin perdue.
Croyances : Déesse de l'Equinoxe.
Groupe : Alliance- Alliance des Ombres.

Âge : 23 ans.

Messages : 542

Fiche de Personnage : Ne clique pas

Histoire de Personnage : "L'Ambition est née de rêves brisés":
- Diffusion
-Proposition



MessageSujet: Re: Gambling and Smiling...   Ven 11 Nov 2011 - 13:43

BONJOUR ET BIENVENU CHEZ LES FOUS!

Eh bien! Les faux-parleurs reviennent en force en ce moment, ce qui n'est pas plus mal, il n'y en avait pas beaucoup. C'est un personnage assez inattendu et pour le moins attachant. Je sais pas, je lui trouve quelque chose de mimi, il va falloir que je creuse pour trouver ce que c'est, c'est très perturbant x)
Bref, passons aux choses sérieuses ! Tout est très bien, à par peut être deux ou trois points:

→ Le 'Black Jack' n'a pas été inventé, les cartes non plus ou du moins, pas celles que tu connais. Aussi, tu pourrait en être l'investigateur mais sur un rp (que je vérifierais bien entendu). Je te fais cette faveur parce que ton personnage est original et que je pense que tu en auras besoin par la suite en rp [Instinct féminin].

→ J'aimerai que tu développes un peu plus ton physique, histoire qu'on le détermine bien.

→ Pour ce qui est de ton âge, j'aimerai un chiffre approximatif (Une cinquantaine d'année à ce que j'ai compris non ?)

→ Le dernier point mais néanmoins le plus important, ton histoire. On comprend qu'il est arrivé quelques heures après sa naissance sur feleth. Comment a-t-il survécu ? Qui l'a aidé ? ect... Voilà, vraiment expliquer ses premières années et peut être mettre une ou deux 'anecdote' pour savoir d'où lui vient cette véritable passion pour le jeu.

A la prochaine pour la validation,
ta future administratrice favorite,
Camelle ☺
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Alcest Oldenberg



________________

avatar
________________


Race : Faux-Parleur
Classe : Ensorceleur
Métier : Vagabond
Croyances : Musique Primale
Groupe : Solitaire

Âge : Une cinquantaine d'années

Messages : 13


MessageSujet: Re: Gambling and Smiling...   Sam 12 Nov 2011 - 13:58

Histoire et Physique plus étoffés :)
Pour le coup du Black Jack... Bah écoute disons que c'était juste pour l'exemple ^^'
Pour les cartes en effet elles portent une bonne partie du caractère de mon personnage et seront peut être à l'origine d'un changement chez lui plus tard donc si cela ne colle pas ici je les inventerai en RP (Que tu vérifiera bien entendu >.>) mais j'aimerai pouvoir les laisser dans ma présentation si cela ne gène pas trop ^^' (Bien sur si cela gène je m'y collerai >.>)

Voili Voilou :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Camelle Elwhang

♘ | Elh

________________

avatar
________________


Race : Séraphin-Démon Commun
Classe : Archère.
Métier : Intendante de l'Alliance- Assassin perdue.
Croyances : Déesse de l'Equinoxe.
Groupe : Alliance- Alliance des Ombres.

Âge : 23 ans.

Messages : 542

Fiche de Personnage : Ne clique pas

Histoire de Personnage : "L'Ambition est née de rêves brisés":
- Diffusion
-Proposition



MessageSujet: Re: Gambling and Smiling...   Sam 12 Nov 2011 - 14:48

Bon, et bien ça me va. N'oublie pas de me signaler ton rp le moment venu, je te fais confiance. J'aime beaucoup.

PAR LES POUVOIRS DU GRAND GNUF ET DE SA FEMME !
JE
TE
VALIDE!





Bon rp parmi nous et n'oublie pas de remplir ton profil !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



________________


________________



MessageSujet: Re: Gambling and Smiling...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Gambling and Smiling...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feleth :: Prologue :: Registre des personnages :: Fiches validées-