''L’enfant voulait répondre. Mais sa gorge lui fit comprendre que ses mots ne seraient jamais à la hauteur du silence.''
               
Eto Hachiro
 
''La mort, c’est elle qui vous fait tenir debout. C’est elle qui dicte les actes. C’est elle qui peint le monde. Et elle vous emportera tous.''
               
Querel Sentencia
 
''Je ne ressens que soif et tristesse, la mort est futilité. Je la cherche, peut-être suis-je elle.''
               
Nagate Zetsubō
 
''Udyr, quand tu seras mort, on se souviendra de ton nom. Moi je n'en ai pas, car je ne mourrai pas aujourd'hui. Mais le tien restera gravé dans ma mémoire, et dans celle de tous ceux qui t'ont connu, comme celui d'un homme fort, et digne. Alors va, et éteins-toi avec grandeur, devant tous ces vautours.''
               
Darn Butcher
 
''La nature revivait là où les hommes mourraient, le cycle reprenait son cours normal grâce à l’albinos.''
               
Aikanaro Myrrhyn
 
''Ils ne se battaient pour rien qui n’en vaille la peine. Ils étaient incapables de distinguer ce qui avait de la valeur de ce qui n’en avait pas. Alors pourquoi tant de vigueur à la tâche ? Pourquoi risquer sa vie aussi vainement ?''
               
Alcofrybas Grincebrume
 
''Son regard, depuis toutes ces années, avait appris à parler.''
               
Etan Ystal
 
''Un monde de chaos, de destruction et de malheur, un monde impartial et magnifique, le seul en tout cas, où faire l’expérience de la vie prendrait un sens véritable.''
               
Edwin Gwendur
 
''L’enfer, ce doit être l’enfer : courir pour l’éternité dans un paysage sans fin, sans début. Sans possibilité de repos ou de mort.''
               
Tyrias Marchemonde
 
''Mais sans risque on n'obtient rien, voici ma devise mes amis. Il ne faut pas avoir peur de se salir les mains, il ne faut pas avoir peur de la mort…''
               
Dimitri Morteury
 
''Tomber... Ceci est si abstrait. L'on pourrait se relever plus grand que l'on était.''
               
Yozora Adragnis
 
''Il passa des semaines dans le cachot ayant décidé de s'y enfermer lui-même. Puis, au terme de trois semaines, vous êtes venu le voir et vous lui avez dit : «Les larmes ne sont qu'une faiblesse qu'il te faudra masquer... Si tu veux t'apitoyer, libre à toi, mais, si tu souhaites voir les choses changer, tu le peux toujours. Suis-moi... Mon ami.»''
               
Haar Wilder
 
''Le brin d'herbe ne se soucie guère de ce que font les feuilles des arbres. Mais à l'automne venu, les feuilles ne se suffisent plus entre elles. Elles s'assombrissent, se nourrissant des nuages noirs d'orage. Et alors, elles se laissent tomber sur nous.''
               
Le Peintre
 
''S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est immobile, allongée, rigide, puante à en faire vomir, en décomposition, transportant des milliers de maladies, la peau arrachée et les os jaunes. S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est à six pieds sous terre, devenue la proie des corbeaux, et ses yeux mangés par des fourmis... C'est qu'elle a un jour été orgueilleuse et avide. C'est qu'elle a un jour voulu devenir riche et grande, ou bien qu'elle l'est devenue. Cela ne change rien.''
               
Le Violoniste
 
''La pensée est la liberté, la liberté... Alors, le corps est la prison, le corps est la prison... Il faut casser les barreaux.''
               
Sill
 
''Nous croyons conduire le destin, mais c'est toujours lui qui nous mène.''
               
Setsuna Hendenmark
 
''Fais ce que tu veux avec ces villageois, sauf les laisser en vie.''
               
Kaull Hendenmark
 
''La fuite vers la religion peut être une réponse pour certains. Pour d'autres elle n'est que la simple évidence que l'homme est faible et instable.''
               
Astryl Panasdür
 
''La mort ne cherche pas à s’expliquer, elle ne fait qu’agir, monsieur. Les cadavres ne racontent pas grand-chose, mais vivant, un homme peut en avoir long à dire.''
               
Sanaki Hearthlight
 
''Alors, telle une marionnette cassée que l’on tente en vain d’animer, il se releva, restant digne malgré ses blessures.''
               
Dolven Melrak
 
''Quand le sang coule, il faut le boire. La mort ne frappera pas à votre porte mais s'invitera par vos fenêtres !''
               
Andreï Loknar
 
''Personne ne peut capturer une ombre, personne ne peut la dresser ni se l’approprier.''
               
Jazminsaa Alsan
 
''De la même façon, à l'idée qu'un abruti de scribe puisse teinter ses parchemins de calomnies religieuses, ou pire, me faire porter le titre de héros, je vais préférer m’occuper de l'écriture de ma propre histoire.''
               
Alexandre Ranald
 
''La mort... Si belle et terrible à la fois, elle l'appelait, et l'appelle toujours.''
               
Adam Moriharty
 
''Par nature, j’aime tout. Par conséquence, je me hais…''
               
Samaël Apelpisia
 
''C'est sordide et cruel, mais c'est hélas la réalité de ce monde.''
               
Liam Gil' Sayan
 
''Aujourd’hui sur les terres de Feleth les pensées ne sont plus les bienvenues. Le temps de la renaissance spirituelle est terminé. Le temps où les grands penseurs avaient aidé le monde est révolu.''
               
Héra Calliope
 
''La mort était séductrice ; elle ne montrait que ses bons côtés. La sérénité et le calme absolu : pour toujours et sans violence.''
               
Eurybie Pourrie
 
''J’ai atteint cette espèce de vanité qu’apporte l’ancienneté. Je ne crois plus qu’on puisse m’apprendre quelque chose, et si jamais quelqu’un essaye ou y arrive seulement, je me bloquerais et deviendrais hermétique à tout contact.''
               
Dante Waanig
 
''Je devrais t'attacher, tu deviens dangereux pour toi même !''
               
Jeyra Frozeñ
 
''La beauté des êtres n'était rien. La beauté des choses oui. Mais pas forcement celle que l'on voit avec une paire de rétines.''
               
Akira Satetsu
 
''Le noir. Une étendue sombre en perpétuel mouvement.''
               
Melpomène d'Ambre
 
''Il est des oreilles invisibles qui peuvent entendre jusqu'à nos moindres soupirs et des secrets aux allures anodines peuvent se révéler instruments de destruction et de tourments sans fin...''
               
Cassandre Ombrelune
 
''Le "rien" est tellement plus unique que la peur ou n'importe quel autre sentiment...''
               
Meryle Nightlander
 
''Ce n'est pas le nombre ni la force qui compte, c'est l'envie, la cause.''
               
Luyak Salamya
 
''L'innocence d'un enfant est la plus grande peur de l'homme.''
               
Clause Vaneslander
 
''Quand il lui manque une marionnette pour ses spectacles. Il verrait en vous la chose qu'il cherche.''
               
Jack D'enfer
 
''Il n'a pas de notion réelle du bien et du mal, personne ne lui ayant jamais défini ces mots.''
               
Jim Stocker
 
''Je n'ai vu aucune lumière, aucun goulet, pour sortir du boyau infini et obscur que nous empruntons tous, jusqu'à la promesse d'une nouvelle vie, de la transcendance et de la connaissance. Alors, mes yeux se sont adaptés aux ténèbres.''
               
Shaquîlah Dresdeïorth
 
''Le pouvoir ronge l'homme.''
               
Balthazar Bel
 
''Visiblement, la sérénité n'avait de valeur que si on connaissait également, en comparaison, des moments de troubles.''
               
Dranek Barth
 
''Le faible se faisait tuer, le fort vivait un jour de plus.''
               
Rodany Bleinzen
 
''Le soleil se couchait sur le monde du milieu. Les ténèbres se paraient de leurs plus somptueux apparats pour enfin faire leur entrée.''
               
Rin Mephisto
 
''Et alors il vit le chaos, la désolation, la souffrance le désespoir ambiant. Il rit.''
               
Elrog Aniec
 
''Perdu quelque part, marche vers nulle part.''
               
Kyle Wate
 
''La rose n'a d'épines que pour qui veut la cueillir.''
               
Karin Yzomel
 
''- Je peux vous prédire le genre d'homme qui vous convient !
- Je connais déjà mon genre d'homme.
- Vraiment... Et quel est-il ?
- Les hommes morts.''
               
Naladrial Delindel
 
''Utilise tes pouvoirs seulement quand le noir deviendra invivable.''
               
Zedd McTwist
 
''Tes cauchemars m'ont déjà donné l'encre... À présent, ta peau me donnera les pages !''
               
Conrart Crowlore
 
''Bien des gens se font enfermer dans un cercueil une fois mort, mais rares sont ceux qui naissent dedans.''
               
Dassyldroth Arphoss
 
''Le corbeau frénétique qui vous nargue de sa voix perchée, agite ses ailes damnées, où le reflet d'un mort se penche sur votre âme.''
               
Lust Aseliwin
 
''La vie est un mensonge, la destruction une délivrance.
Passent les marées, soufflent les vents, en vain...''
               
Le Passant
 
''Fauche, tranche et avale, gouffre des âmes. Que se dresse devant toi mille fléaux, et que l’enfer se glace devant ta noirceur.''
               
Lloyd Vilehearth
 
''Des charognards pour la plupart, comme ces corbeaux à deux têtes, venant dévorer le valeureux mort.''
               
Meneldil Tristelune
 
''Nous sommes les bourreaux de la justice et de la paix. Même si ce rôle n'est pas agréable à endosser, nous nous devons de le faire, pour le bien du peuple.''
               
Ezekiel Le Sage
 
''Il me tarde de retourner au combat pour finir empalé sur une pique.''
               
Karl Von Morlag
 
''Montre-moi le chemin de la victoire. Ou guide-moi alors dans les tréfonds de la mort...''
               
Aznan Lauréano
 
''Comment peux-tu supporter ça ? C'est assourdissant ! Tue-le ! Qu'est-ce que ça te coûte ? Tu ne l'entendras plus. Tu seras en paix... Tue-le !''
               
Aïden Sochlane
 
''- Faites taire votre cabot !
- Je ne suis pas votre servante !
- Alors je le ferai taire moi-même !''
               
Rosaly Von Gregorius
 
''Le seul présent que la justice a à vous offrir, est votre mort.''
               
Mirage Morteury
 
''Laissez-moi vous conduire aux carnages.... Tant d'âmes ne demandent qu'à succomber.''
               
Idryss Leeverwen
 
''Le soleil est un bourreau. D'une simple caresse, sa langue enflammée peut calciner n'importe quel être.''
               
Seïren Nepthys
 
''C'est une nuit sans lune. Ou bien était-ce un jour sans soleil ?''
               
ShuiLong Zhang
 
''La vie est un rouage lent et grinçant. Il ne tourne que dans un sens. Celui où tu tombes.''
               
Camelle Elwhang
 
''Et un jour, sur vos lits de mort, bien des années auront passé et peut-être regretterez-vous de ne pouvoir échanger toutes vos tristes vies épargnées à Feleth pour une chance, une petite chance de revenir ici et tuer nos ennemis, car ils peuvent nous ôter la vie mais ils ne nous ôteront jamais notre liberté !''
               
Edouard Neuman
 
''Le temps est la gangrène de l'homme, elle apparait puis vous ronge à petit feu. Pour finir il ne vous reste plus que le présent pour vivre ; le passé s'évapore peu à peu et le futur ne vous intéresse guère.''
               
Asgeïr Aslak
 
''Cueillir la fleur de la déchéance et croquer dans la pomme de la faucheuse, nos vies se résument à cela car après tout, nous finissons à une moment où un autre, tous sous terre.''
               
Violette Dellylas
 
''Le pire n'est pas de mourir, mais de se faire oublier.''
               
Erwan Daermon Do'Layde
 
''Tenter d'oublier, même si c'était impossible. Il aurait aimé se jeter à la mer avec la preuve de son acte immonde. Laver tout ce sang qu'il sentait sur lui. Peut-être même s'y noyer, simplement. Sombrer dans les abysses et les ténèbres, pour toujours.''
               
Mio Raeth
 
''La lumière montre l'ombre et la vérité le mystère.''
               
Aeli Seoriria
 
''Si la vie n'a qu'un temps, le souvenir n'a qu'une mesure. Le reste est silence.''
               
Valt Horn
 
''Dans le noir le plus complet, l'aveugle est la meilleure personne à suivre. Dans un monde de folie, qui mieux qu'un fou pour nous guider ?''
               
Ledha Borolev
 
''Je ne crois pas en la force d'un absent. Celle qui ferait de vos dieux ce que vous pensez qu'ils sont.''
               
Gigantus Corne
 
''Une limite qui n'a été créée que pour être dépassée ? C'est simple, imaginez !''
               
Goudwin Didrago
 
''Voir grouiller tous ces gens, connaître leurs désirs et leurs rêves, voir comment évoluent les sociétés, leurs aspirations et leurs défauts. Comprendre que donc rien n'est éternel, et que tous ces rêves et toutes ces folies disparaîtront de la surface du monde. Se laisser aller, indolent, parce que tout cela ne servira à rien, et qu'au bout du compte le monde reste le monde, seule éternité immuable.''
               
Uridan Sangried
 
''L'Inquisition vous remettra sur le droit chemin. Même s'il faut vous briser les jambes pour ça.''
               
Leevo Shellhorn
 
''N'oublie pas d'avoir peur des morts. Ils sont toujours plus nombreux que les vivants, et un jour, tu les rejoindras.''
               
Moira Brawl
 
''J'avais l'habitude avec ce genre d'individus... Moins vous bougerez, moins vous leur parlerez... et moins ils vous cogneront dessus.''
               
Aoi Haandar
 
''Je souhaite voir votre sang se répandre mollement à la surface d'une eau rendue trouble par les masses de cadavres vidés de leur substance, marcher dans les champs de vos ossements éparpillés, me remémorant à chaque pas votre mort absurde et pathétique, que vos noms ne soient pas contés, que votre souvenir s'éteigne comme s'éteint votre vie fade et misérable, qu'à travers les années, seuls subsistent vos ossements tels de tristes traces blanchâtres dans un paysage noir de guerre, de sang et de folie.
Et que telles cette phrase, vos morts n'aient aucune importance, aucune signification pour quiconque.''
               
Nargheil Eoss
 
''Bénie soit la haine que tu porteras à ton prochain, lave l'Homme des péchés qu'il a commis.
Sois l'épée du jugement qui s'abattra sur cette race impure, souillée par la vengeance et la corruption.''
               
Meiro Fuuchiuse
 
''Notre futur exprime nos actes passés.''
               
Terence Ripper
 
''Rencontre les ténèbres et tu admireras la lumière, dit le voyant.
Contemple la lumière et tu provoqueras les ténèbres, dit l'aveugle.''
               
Tekian Varis
 
''Un général courageux et fier, est celui qui exécute en premier l'ordre qu'il donne à ses hommes.''
               
Danarius Kyrarion
 
''L'art est le sentiment obscur de l'appropriation de l'étrange.''
               
Leroi-Gourhan
 
''La mort nous sourit à tous, et tout ce que nous pouvons faire, c'est lui sourire en retour.''
               
Marc-Aurèle
 
''L'art est la mystérieuse présence en nous, de ce qui devrait appartenir à la mort.''
               
Malraux
 
''L'art est une profondeur creusée dans le visage du monde.''
               
Weischedel
 
''Le néant après la mort ? N'est-ce pas l'état auquel nous étions habitués avant la vie ?''
               
Schopenhauer
 
''Les avocats d'un malfaiteur sont rarement assez artistes pour tourner à l'avantage de leur client la belle horreur de son acte.''
               
Nietzsche
 
''Ôte-toi de mon soleil.''
               
Diogène le cynique
 
''Il y a pas d’œuvre d'art sans collaboration du démon.''
               
André Gide
 
''Ce n'est pas le lieu mais son cœur qu'on habite.''
               
John Milton
 
''Nous sommes les histoires que nous vivons.''
               
Auteur inconnu
 
''La mort est terrible pour n'importe qui. Bons ou mauvais, anges ou démons, c'est la même chose. La mort est impartiale. Il n'y a pas de mort particulièrement horrible. C'est pourquoi la mort est effrayante. Les actes, l'âge, la personnalité, la richesse, la beauté... Tout ça n'a aucun sens face à la mort.''
               
Fuyumi Ono
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Sujet à polémique {privé Nana}(clos)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Joy Khat d'Assamâr



________________

Joy Khat d'Assamâr
________________


Race : Humain
Classe : Faussaire
Métier : Courtisan
Croyances : Déesse de l'équinoxe
Groupe : Rebelles

Âge : 30

Messages : 43


Sujet à polémique {privé Nana}(clos) _
MessageSujet: Sujet à polémique {privé Nana}(clos)   Sujet à polémique {privé Nana}(clos) EmptyLun 28 Nov 2011 - 17:35

C'était la première fois que Conseiller Joy invitait La Dame aux roses dans ses quartiers. Ils s'étaient rencontrés bien souvent en dehors du palais, rarement "chez" Nana. Un territoire neutre semblait mieux leur convenir. Mais aujourd'hui, une autre obligation était venue se greffer à son emploi du temps de façon inopinée. Le sauvetage d'un chaton! En effet, un domestique du palais avait demandé audience à Joy, ce dernier étant connu pour être homme instruit et aimant des animaux.
Le félin, qui ce matin avait la patte brisée et miaulait douloureusement, était endormi sur un coussin moelleux, digérant mollement son repas bien mérité. Il était si proche de la cheminée que le noble avait du reculer délicatement le minuscule lit du malade pour éviter qu'il ne rôtisse dans son sommeil de boa rassasié.
Le soleil était à l'horizon, ce moment ou les deux fauves se font la guerre et ou le loup gagne à chaque fois sur le canidé. Celui-ci attends le matin pour reprendre ses droits (NDLR: légendes d'Assamâr). La dame aux cheveux rouges ne tarderait plus trop maintenant, il lui fallait vite finir son travail d'écriture, puis ranger les livres 'empruntés' aujourd'hui dans la bibliothèque interdite. Un coffre en bois ferait l'affaire.

Il termina d'écriture une simple phrase au sujet de la liberté des êtres sur Feleth, une ancienne constitution ou loi, certainement. C'était très beau. Puis il roula le parchemin, qu'il mit dans un étui en cuir bouilli, et sortit dans le couloir, pour pénétrer dans la chambre attenante à la sienne. Elle était toujours vide, car Joy avait pris le soin de falsifier quelques documents pour y placer un locataire imaginaire. Ce soir, Nana dormirait surement dans celle-ci. Il rajouta une buche dans l'âtre, replaça nerveusement la rose disposée sur le lit, puis ré-intégra sa propre loge.

Au son de la porte, le chat ouvrit un oeil, dont la paupière se referma aussitôt.

* Il va falloir que je veille sur ce petit être de poil * songea-t-il.


Dernière édition par Joy Khat d'Assamâr le Lun 24 Sep 2012 - 0:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nana La Dame aux Roses

Une putain parmi les roses, une rose parmi les putains.

________________

Nana La Dame aux Roses
________________


Race : Humaine
Classe : Roublarde
Métier : Poule de luxe
Croyances : Agnostique
Groupe : Rebelles

Âge : 25 ans mais en parait 30

Messages : 123

Fiche de Personnage : Venez voir


Sujet à polémique {privé Nana}(clos) _
MessageSujet: p   Sujet à polémique {privé Nana}(clos) EmptyLun 28 Nov 2011 - 21:33

Emmitouflée dans une épaisse cape blanche, Nana hatait le pas à l'approche des portes du château. La fraicheur de la nuit qui s'annonçait était une parfaite excuse pour se parer de sa nouvelle acquisition : la cape en fourrure blanche sus-nommée. La catin se présenta aux gardes postés à la porte, qui le reconnurent (surement grâce à la robe) et la laissèrent rentrer, moyennant un petit relevé de jupes. L'un deux se chargea d'intercepter un domestique pour qu'il la guide aux appartements du Haut Conseiller Joy.
Le-dit serviteur ne laissa percer aucune émotion alors qu'il la guidait à travers les couloirs mais La Dame aux Roses savait pertinemment que son arrivée au palais ne resterait pas longtemps secret. Peut-être y réfléchirait-elle la prochaine fois. Tiens, il y aurait une prochaine fois ?

La jeune femme était étonnée que Joy l'ai invitée dans ses propres appartements, elle appréhendait à vrai dire. Elle avait même prit quelques gouttes de son nectar pour se calmer les nerfs. Cela pouvait signifier plusieurs choses... N'aimait-il pas les rencontres en anonymes hors du palais ? Pourquoi rendre tout cela public en la faisant venir au plus gros centre de ragots de la ville ? Surtout si c'était pour parler de Frambouille, ce n'était pas le meilleur moyen de rester discret.

Le temps de tout se ressasser dans la tête, elle était arrivée sur le pas de la porte. Le domestique fit une courbette-la plus sobre et pauvre dans le répertoire- et la laissa là. Elle essaya de se donner de la contenance puis frappa doucement, comme timide, et poussa enfin la lourde porte richement décorée. La pièce l'était tout autant, et la lumière du soleil couchant en faisait ressortir les dorures.

Le bellâtre l'attendait, il lui faisait toujours le même effet. Un chat se reposait sur un coussin et ouvrit un oeil à son arrivée. Nana referma la porte soigneusement derrière elle et s'avança.

- Bonsoir, mon seigneur. Je crois avoir reçu un mot de vous ? Elle insista sur le titre, comme pour s'en moquer.

- Que me vaut une invitation dans vos propres appartements ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Joy Khat d'Assamâr



________________

Joy Khat d'Assamâr
________________


Race : Humain
Classe : Faussaire
Métier : Courtisan
Croyances : Déesse de l'équinoxe
Groupe : Rebelles

Âge : 30

Messages : 43


Sujet à polémique {privé Nana}(clos) _
MessageSujet: Re: Sujet à polémique {privé Nana}(clos)   Sujet à polémique {privé Nana}(clos) EmptyMar 29 Nov 2011 - 18:35

Alors qu'il accompagnait le geste de Nana quand elle ouvrit la porte, Joy afficha un sourire, même s'il semblait troublé par quelques tracas.

-" Vous êtes ravissante ! " Le noble se courba pour saluer la Dame.

Puis il referma doucement la porte en jetant un œil dans le couloir vide. " Et je suis très heureux que vous aillez répondu favorablement à mon invitation. "
Au questions de Nana, il tourna la tête vers le chaton endormi.
- " Je serai normalement venu à votre rencontre moi-même s'il n'y avait eu ce petit animal blessé. Je dois le veiller cette nuit au cas ou il n'aille pas mieux. Et je n'avais ni envie de ne pas vous voir, ni envie de le laisser seul alors... "

Il laissa sa phrase en suspens pour aider la Dame à se dévêtir de sa cape, et l'invita à prendre place sur le balcon couvert. Un canapé était installé sur tout le pourtour, formant un U confortable. Des boissons et friandises étaient disposés sur une table basse de bois vernis, au centre de la terrasse. Sur les balustrades pendaient des fleurs exotiques ou inconnues. Un de celle-ci se nourrissait même de petits insectes grâce à un piège ingénieux la faisant ressembler à une huitre, les perles remplacées par de la chitine et la coquille par des fibres. D'ici, on pouvait contempler la ville de haut, et le coucher soleil donnait à cette-ci une certaine majesté. Tout était or et cuivre. Joy se tourna vers Nana et il la trouva dorée elle aussi, métal encore chaud qui vient de sortir du moule d'un joaillier de talent. Il eu envie de tendre la main pour vérifier ses pensées, mais le soleil avait poursuivi sa course, et l'illusion se brisa dans la lumière changeante du crépuscule.

Le noble servit deux tasses d'une infusion à l'odeur étrange, et s'installa dans le canapé, attendant que Nana fasse de même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nana La Dame aux Roses

Une putain parmi les roses, une rose parmi les putains.

________________

Nana La Dame aux Roses
________________


Race : Humaine
Classe : Roublarde
Métier : Poule de luxe
Croyances : Agnostique
Groupe : Rebelles

Âge : 25 ans mais en parait 30

Messages : 123

Fiche de Personnage : Venez voir


Sujet à polémique {privé Nana}(clos) _
MessageSujet: Re: Sujet à polémique {privé Nana}(clos)   Sujet à polémique {privé Nana}(clos) EmptyMar 29 Nov 2011 - 20:17

Ah, le seigneur des chats ! Nana l'appelait ainsi secrètement et il ne faisait que la persuader de la justesse de ce surnom. Malgré tout, la réponse à sa question lui semblait quelque peu dérisoire. Elle devinait d'autres raisons qu'il ne semblait pas vouloir dévoiler.

Toujours aussi charmant, il l'aida à se déshabiller, lui fit des compliments. Elle sourit, flattée. Elle ne se lassait jamais des flatteries. Sa cape dévoila sa fidèle robe aux mille roses, fraichement nettoyée, même si portant des marques d'usure. Chose nouvelle, la courtisane arborait de fines boucles aux oreilles. Et oui, elle s'était percée les oreilles ! Cette coquetterie était réservée aux grandes dames et Nana ne doutait pas qu'elle ferait polémique. Mais elle prenait un certain plaisir malsain à narguer ces femmes qu'elle encornait la nuit venue.

Mais présentement, elle se fichait de ces commères et voulait simplement se montrer sophistiquée aux yeux de Joy.

- Vos appartements sont très beaux. Pour en avoir vu certains, je vous le dis !


Elle rejoignit le noble sur un des confortables coussins du petit salon extérieur, plus proche qu'elle n'aurait du, mais pas assez pour que ce soit trop remarquable. On s'y sentait incroyablement bien, et les frayeurs qu'elle avait auparavant s'étaient envolée. Pourtant, il y avait une certaine tension en elle, comme à chaque fois qu'elle voyait cet homme qui l'intriguait. C'était une tension à la fois agréable, et qu'elle avait envie de déchirer. Elle croisa ses longues jambes et saisit la tasse qu'il lui tendait. Encore une de de ses spécialités d'Assamar. L’arôme qui s'en dégageait annonçait des promesses et le gout les confirmait.

- J'imagine que vous aimeriez savoir comment s'en sort la petite ? Et bien, elle est très douée pour faire fondre ces monsieur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Joy Khat d'Assamâr



________________

Joy Khat d'Assamâr
________________


Race : Humain
Classe : Faussaire
Métier : Courtisan
Croyances : Déesse de l'équinoxe
Groupe : Rebelles

Âge : 30

Messages : 43


Sujet à polémique {privé Nana}(clos) _
MessageSujet: Re: Sujet à polémique {privé Nana}(clos)   Sujet à polémique {privé Nana}(clos) EmptyMer 30 Nov 2011 - 19:10

Le compliment de Nana fut très désagréable pour Joy. En effet, il se mit à l'imaginer en compagnie d'autres hommes, elle devait rire à des blagues aussi grasses que les mains qui parcouraient son corps...

-" Vos boucles d'oreilles sont charmantes, j'en ai tellement vu... "

La pique était déjà partie, peut-être son interlocutrice ne ferait pas attention. De plus, il les trouvait réellement jolies. C'était la seconde partie de la phrase qui pouvait être désagréable.Il n'en savait rien.


A peine furent-ils installés que la Dame voulu lui donner des nouvelles de la gamine. C'était très gentil, ou peut-être intéressé, il l'ignorait. Ce soir, Joy n'avait pas vraiment la tête à parler affaire. Bien sur, il avait déposé une bourse de pièces d'or dans la chambre jouxtant la sienne, mais c'est tout. Il avait la tête pleine et il avait envie de discuter des ces choses-là. Il n'avait trouvé qu'elle.
La venue de Nana faisait d'une pierre plusieurs coups. Un bon moment à discuter, le chaton serait veillé et les dettes payées, mais aussi...les ragots au sujet du noble s'amoindrirait. En effet, il y avait plus d'un mois qu'il n'avait culbuté aucune domestique, et le bruit était monté aux oreilles des grandes dames, puis de leurs hommes. Un seigneur plus ou moins proche du Conseiller lui en avait fait confidence avec force politesses. La venue de la catin ferait taire les idiots pour un moment.

-"Je suis très content que la petite aille bien. Que tout aille bien. Je ne me faisais pas trop de soucis, je vous fais confiance, Dame."


Il se pencha doucement vers la Dame, comme s'il allait venir plus proche pour l'embrasser, mais se contenta de se saisir d'une tasse par la soucoupe pour lui-même, et se redressa avec un sourire espiègle.

-"Il y a une baie au fond de votre tasse, c'est ainsi que cela se boit. Les buveurs les plus téméraires la garde sous la langue un moment avant de la croquer, après avoir dégusté leur boisson bien sur. On confère à cette plante des propriétés euphorisantes et relaxantes. "

C'était exactement ça, une drogue assez addictive, terriblement agréable à faible dose, pouvant parfois provoquer des hallucinations si consommée abusivement.

Joy touilla son infusion de façon distraite avant de s'exprimer de nouveau.

-"Avez-vous déjà rencontré le chef ? "

La question était lourde de sens, mais il chassa la tension ainsi créée par une petite phrase assaisonnée pour attiser la curiosité. " Bien sur que non, car personne ne sait qui c'est!"

Il but une gorgée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nana La Dame aux Roses

Une putain parmi les roses, une rose parmi les putains.

________________

Nana La Dame aux Roses
________________


Race : Humaine
Classe : Roublarde
Métier : Poule de luxe
Croyances : Agnostique
Groupe : Rebelles

Âge : 25 ans mais en parait 30

Messages : 123

Fiche de Personnage : Venez voir


Sujet à polémique {privé Nana}(clos) _
MessageSujet: Re: Sujet à polémique {privé Nana}(clos)   Sujet à polémique {privé Nana}(clos) EmptyMer 30 Nov 2011 - 21:10

Nana tiqua. Le Haut Conseiller n'avait manifestement pas apprécié son compliment, pourtant sincère. De son ton perçait la jalousie, ou quelque chose d'approchant que la catin connaissait bien. Plus les hommes qu'elle côtoyait étaient de haute naissance, et plus ils prétendaient à l'exclusivité. Elle ne préféra pas relever plus que ça car ces discussions étaient souvent vouées à l'échec. Malgré tout, elle rougit, car l'antithèse la menait à penser qu'il n'appréciait pas vraiment ses apparats.

Le noble éluda, il n'avait manifestement pas vraiment envie de parler de ce pourquoi il l'avait invité. Officiellement. Nana en fut flattée.
Un instant, alors qu'il se penchait, son coeur s'accéléra. Mais fausse alerte. Le sourire espiègle du jeune homme voulait tout dire, ceci était volontaire. La belle-de-nuit n'apprécia pas vraiment. C'était elle qui jouait, et elle n'aimait pas se faire avoir aussi bêtement. Elle essaya de cacher sa réaction disproportionnée en buvant longuement dans sa tasse.
Elle repéra la baie au fond de sa tasse. Quelle élégance ! Elle dut se retenir pour ne pas la gouter avant de finir sa boisson.

Joy partit alors sur un tout nouveau sujet de conversation. Le chef ? Nana eut un instant d'hésitation avant de comprendre qu'il parlait du chef des rebelles. La jeune femme ne l'avait évidemment jamais vu, et toute façon elle n'était jamais allé à une réunion organisée. Elle se contentait de rencontrer ses contacts discrètement. Vu sa position délicate à la cour, elle ne voulait pas prendre le risque qu'on la connaisse, et donc reconnaisse.

- Car vous l'avez rencontré, Haut Conseiller ?


Son ton était à la fois sceptique et moqueur. Pour garder un air détaché, elle dénoua son haut chignon et laissa sa chevelure pourpre tomber sur ses épaules. C'était à la fois un jeu de séduction, et permettrait de cacher ses boucles. Elle cacha sa curiosité. Connaissant l'homme, elle se demandait ce qu'il cachait.

- Je n'ai personnellement pas rencontré beaucoup de rebelles. Ils n'ont pas l'air très organisés, et ça ne m'inspire pas confiance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Joy Khat d'Assamâr



________________

Joy Khat d'Assamâr
________________


Race : Humain
Classe : Faussaire
Métier : Courtisan
Croyances : Déesse de l'équinoxe
Groupe : Rebelles

Âge : 30

Messages : 43


Sujet à polémique {privé Nana}(clos) _
MessageSujet: Re: Sujet à polémique {privé Nana}(clos)   Sujet à polémique {privé Nana}(clos) EmptyJeu 1 Déc 2011 - 17:13

-" Oui...il fallait que je sache. Les rumeurs ne sont parfois plus suffisantes." Puis fit un sourire pour éluder la remarque de la catin sur l'organisation des rebelles, ou plutôt sur sa désorganisation.

Tout en disant cela, il s'était levé pour aller jusque dans son salon intérieur, et en revint quelques secondes plus tard avec dans les mains, deux bougies, et un coffret aux reliefs délicatement sculptés doré à l'or mussif. Joy déposa le tout sur la table, ouvrit la boite et fit pivoter le double-fond d'une main habile. Deux parchemins étaient noués dans le fond, et il déposa le premier devant Nana. Il ignorait si elle était alphabétisée, et ne souhaitait en rien être indélicat comme il l'avait été pour les boucles d'oreille. Même s'il fut ravi que Rose détache son chignon, car il aimait l'aspect sauvage de sa chevelure rouge.

Joy prit le temps d'allumer les bougies et de les enchâsser dans un chandelier posée sur la balustrade. Il se rassit donc, tout près de son hôte
pour sentir son doux parfum.

-" Veuillez m'excuser, mais je ne souhaitais pas lire dans la pénombre. Et j'aime les bougies. " rajouta-t-il d'un ton décalé dû aux effets de l'infusion à la baie de Khureliane.

Il lu attentivement le parchemin. C'était la note d'un chef de garde, qui expliquait que des prisonniers s'étaient échappés de façon inexpliquée de la prison royale. Une des évadés n'était autre que Setsuna Hendenmark, la soeur du Roi.

-" Je n'ai jamais connu personnellement cette famille, avant la disparition de l'ancien gouvernement, mais je ne pense pas qu'une gamine issue de l'aristocratie puisse s'échapper seule d'une forteresse, même avec des outils et des armes. "

Le conseiller jeta le parchemin sur la table, et bu quelques gorgées dans sa tasse. Il regarda Nana à travers les volutes de fumée. Joy aurait voulu qu'elle lui bondisse dessus aussi gracieusement et sauvagement qu'une panthère, déchirant ses vêtements et griffant la chair du faussaire.

* Je délire...*

Il fallait lire le second parchemin dès que la Dame aurait tiré ses propres déductions du premier, et enfin lui parler de son entrevue avec le chef des rebelles. Puis les confronter à ses propres conclusions, pour vérifier leur potentielle réalité. Le comploteur se demanda s'il devenait fou de penser à ces choses. Si ce jeu politique lui détruisait le cerveau à petit feu ou si c'était plutôt la tisane du soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nana La Dame aux Roses

Une putain parmi les roses, une rose parmi les putains.

________________

Nana La Dame aux Roses
________________


Race : Humaine
Classe : Roublarde
Métier : Poule de luxe
Croyances : Agnostique
Groupe : Rebelles

Âge : 25 ans mais en parait 30

Messages : 123

Fiche de Personnage : Venez voir


Sujet à polémique {privé Nana}(clos) _
MessageSujet: Re: Sujet à polémique {privé Nana}(clos)   Sujet à polémique {privé Nana}(clos) EmptyJeu 1 Déc 2011 - 20:20

Alors que Joy retournait à l'intérieur, Nana glissa la baie sous sa langue comme prodigué. Rapidement, ses épaules s'affaissèrent, signe que la drogue faisait effet. Avec le remontant qu'elle avait gouté avant de venir, la baie faisait doublement effet.

Les lumières chaleureuses des bougies formaient un halo de lumière à la fois trop éclatant et trop... dense. Comme si la lumière avait une viscosité. C'était très joli à voir. Et cela rendait le lieu encore plus romantique. En d'autres dispositions, Nana se serait sentie mal a l'aise, mais l'ambiance chaleureuse avait l'effet inverse pour le moment.

Alors que le noble lisait le parchemin, elle avait du mal à se concentrer et ne saisissait pas totalement le sens des phrases. Des mots lui échappaient. Elle fit en sorte de ne rien en montrer et en retira le principal.

Ainsi la sœur du Roi-Tyran s'était échappée de prison.

- Pourquoi a-t-elle été enfermée ? Pourquoi le roi enfermerait sa propre soeur ? Et si jeune ? Et qui l'a aidé ? Il y a des tas de réponses à ces questions !

Elle marqua une pause, ses sourcils froncés sous le poids de la réflexion.

- Où est-elle désormais ? Elle doit sacrément en vouloir à son frère...

La catin ne cernait pas bien où venait en venir le faussaire. Même si les idées germaient dans sa tête.

Elle détacha les yeux du papier car les mots commençaient à se balancer, et reporta son regard d'ambre chaud sur Joy. Elle pencha la tête vers lui, assez maladroitement, et le sondait pour essayer de déchiffrer ses énigmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Joy Khat d'Assamâr



________________

Joy Khat d'Assamâr
________________


Race : Humain
Classe : Faussaire
Métier : Courtisan
Croyances : Déesse de l'équinoxe
Groupe : Rebelles

Âge : 30

Messages : 43


Sujet à polémique {privé Nana}(clos) _
MessageSujet: Re: Sujet à polémique {privé Nana}(clos)   Sujet à polémique {privé Nana}(clos) EmptyJeu 1 Déc 2011 - 23:25

Joy soupira, s'apprêtant à parler de quelque chose dont il doutait totalement de la véracité.

-" Elle a été publiquement accusée d'avoir fait exécuter sa famille. Ou de l'avoir exécutée elle-même, je ne sais plus exactement, mais le crime reste le même. Jugée coupable, elle aurait du mourir quelques jours après si elle ne s'était pas évadée par miracle." Le conseiller accentua les derniers mots, comme s'ils avait une importance capitale.

-"Ensuite, un tout autre sujet...mais d'après vous, quels sont les deux personnes les plus importantes...." Il hésita. "Quelles sont les deux personnes qui ont le plus de pouvoir?"

Son cerveau était en ébullition. Jamais il n'aurait imaginé éveillé la curiosité de cette belle plante rouge. Jouait-elle la comédie pour en savoir plus? Ou simplement pour faire bon effet aux yeux de Joy...?

* Et si elle était vraiment intéressée. Et sincère...*

Ses yeux parcoururent le corps de son interlocutrice avant de finir sur les lèvres de celle-ci. Il avait envie d'elle en cet instant. Excité par le fait de peut-être pouvoir être lui-même en face de quelqu'un, pour une fois. La lumière des bougies donnaient un éclat magnifique aux cheveux rouges de Nana, détonnant sur le ciel bleu profond du début de nuit.

Avant qu'elle n'ait eu le temps de répondre à la première question, le noble enchaina :

-"Êtes-vous vous-même?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nana La Dame aux Roses

Une putain parmi les roses, une rose parmi les putains.

________________

Nana La Dame aux Roses
________________


Race : Humaine
Classe : Roublarde
Métier : Poule de luxe
Croyances : Agnostique
Groupe : Rebelles

Âge : 25 ans mais en parait 30

Messages : 123

Fiche de Personnage : Venez voir


Sujet à polémique {privé Nana}(clos) _
MessageSujet: Re: Sujet à polémique {privé Nana}(clos)   Sujet à polémique {privé Nana}(clos) EmptyVen 2 Déc 2011 - 13:21

Accusée de tuer toute sa famille ? C'était une lourde accusation. Mais d'un autre coté, quand on avait Kaul comme frère... Nana ne préférait pas juger trop vite, car les histoires de famille étaient souvent glauques, et elle ne connaissait pas assez bien le sujet pour avoir un avis. Elle était même incapable de faire de spéculation. Elle se mordit la lèvre inférieure, c'était un casse tête d'en venir à des conclusions avec le peu d'informations que lui donnait le faussaire.

Évadée par miracle et alors ? Dans un palais, on avait des tas d'ennemis mais aussi beaucoup d'amis. Ou alors le roi l'avait libérée pour une raison inconnue mais avait fait passer ça pour une évasion.

A peine avait-elle formulées ces quelques pensées dans son esprit que le noble la menait sur un autre chemin. Le roi était évidemment la personne la plus puissante. Mais la seconde ? Le chef des rebelles ? Bof, il ne semblait pas faire grand chose... Le chef des Capes Blanches ? C'était bien possible. Les chefs religieux, certainement. Il n'y avait pas seulement 2 personnes d'importantes, mais tout une multitude qui pouvaient faire chavirer le navire en leur faveur à tous moments.

Mais de nouveau, elle n'eut pas le temps de lui répondre.

- Êtes-vous vous même ?


Ces quelques mots la réveillèrent comme un coup de gong. Elle écarquilla les yeux. Joy la regardait intensément. Elle se sentie tout d'un coup affreusement mal à l'aise. Que voulait-il dire ?

- Je, je...

Elle déglutit, récupérant de la contenance. Il fallait qu'elle arrête de frémir à chaque fois que le Don Juan lui disait quelque chose de déroutant, ce qui arrivait très souvent.
Elle sourit affectueusement et se risqua à poser sa main sur la sienne.

- Oui, je suis moi même, pourquoi ? Je ne joue de rôle que si ils font partit de ma personnalité. Drôle de question de la part d'un faussaire, qui vit de mensonges.

Son ton était doux mais c'était une façon de dire que elle non plus ne savait pas si il était tout à fait honnête. Nana prenait de grands risques à se dévoiler auprès d'un noble, même si c'était un rebelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Joy Khat d'Assamâr



________________

Joy Khat d'Assamâr
________________


Race : Humain
Classe : Faussaire
Métier : Courtisan
Croyances : Déesse de l'équinoxe
Groupe : Rebelles

Âge : 30

Messages : 43


Sujet à polémique {privé Nana}(clos) _
MessageSujet: Re: Sujet à polémique {privé Nana}(clos)   Sujet à polémique {privé Nana}(clos) EmptyDim 22 Jan 2012 - 13:18

Ils s'étaient aimés tout la nuit, un peu partout dans la pièce. Le noble n'avait pas laissé le temps à la dame de terminer sa phrase, imaginant qu'elle contiendrait une remarque acerbe. Joy s'était contenter de l'embrasser doucement, ne pouvant plus réfréner son désir depuis trop longtemps ignoré.
Il devait la posséder avant que la témérité née de ses ambitions n'ait raison de lui.

Au matin, le petit chat était avec eux, dans le creux des draps, offrant encore plus de douceur à un réveil délicieux. Le faussaire avait fait ses ablutions avant de faire monter un petit déjeuner royal. Il rejoint de nouveau Nana dans la couche pour l'embrasser dans le cou, pour profiter de l'éveil de la belle, sentir son odeur. Il sourit franchement et la caressa tendrement.


-" C'était sincère et délicieux. " lacha-t-il simplement.

Le conseiller aurait voulu rester longtemps près de Nana, oublier cette discussion de la veille. Les ennuis viendraient bien assez tôt, et elle n'était pas obliger de tout savoir...surtout si ca tournait mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nana La Dame aux Roses

Une putain parmi les roses, une rose parmi les putains.

________________

Nana La Dame aux Roses
________________


Race : Humaine
Classe : Roublarde
Métier : Poule de luxe
Croyances : Agnostique
Groupe : Rebelles

Âge : 25 ans mais en parait 30

Messages : 123

Fiche de Personnage : Venez voir


Sujet à polémique {privé Nana}(clos) _
MessageSujet: Re: Sujet à polémique {privé Nana}(clos)   Sujet à polémique {privé Nana}(clos) EmptyJeu 2 Fév 2012 - 20:47

- C'était sincère et délicieux

Avait-elle déjà été réveillée par de si doux mots ? Joy était tendre avec elle, pleins d'attentions. Elle se réveilla doucement par ses caresses et le regarda, les yeux encore fatigués des folies de la veille. Elle lui caressa les mains.
Elle avait été surprise par l'ardeur du noble, même si elle avait toujours désiré se rapprocher de lui.

A dire vrai, elle ne réalisait pas vraiment que ce "cap" était passé, et elle ne savait pas non plus ce qui en découlerait. Pour une putain, on aurait pu s'étonner de l'importance qu'elle portait à une partie de jambes en l'air, ce qui faisait après tout parti de son quotidien. Bon, elle n'y réfléchirait pas pour l'instant et décida plutôt d'apprécier la présence du bellâtre à ses cotés.

Elle voulait l'embrasser mais n'en fit rien et se leva à la place, nue. A part ses longs gants bien entendu. Elle enfila sans se presser quelques dessous pour donner un semblant de chasteté puis s'assit sur un canapé, près d'un plateau avec le petit déjeuner.

- Viens donc manger.

Malgré ses airs confiants, Rose ne savait comment agir. L'enfant en elle avait peur de se faire rejeter désormais que la séduction était terminée. Son métier lui avait toujours permis d'être celle qui rejette l'autre une fois le jeur levé, une forme de protection. Mais cette fois-ci elle ne voulait pas qu'il parte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Joy Khat d'Assamâr



________________

Joy Khat d'Assamâr
________________


Race : Humain
Classe : Faussaire
Métier : Courtisan
Croyances : Déesse de l'équinoxe
Groupe : Rebelles

Âge : 30

Messages : 43


Sujet à polémique {privé Nana}(clos) _
MessageSujet: Re: Sujet à polémique {privé Nana}(clos)   Sujet à polémique {privé Nana}(clos) EmptyLun 24 Sep 2012 - 0:29

Joy était ravi de l'invitation. Il avait imaginé que Nana fuirait ventre à terre dès le lever. Elle était une dame occupée, peut-être même plus occupée que lui-même avec ses affaires de complots un peu mélodramatiques.

Ils prirent leur petit déjeuner tranquillement, restant presque silencieux pour savoureux ce moment singulier. La boule de poil aussi lapa un peu d'eau et grignota de la viande crue spécialement apportée dans son intérêt. Le noble eu moins de gêne que la veille ou même qu'a n'importe quel autre moment de leur histoire mêlée à plonger son regards dans les yeux de la belle.
Sa lingerie la rendait particulièrement exquise, et il le lui chuchota à l'oreille, avant qu'ils prennent congé.

Il songea toute la journée à ce moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



________________


________________



Sujet à polémique {privé Nana}(clos) _
MessageSujet: Re: Sujet à polémique {privé Nana}(clos)   Sujet à polémique {privé Nana}(clos) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Sujet à polémique {privé Nana}(clos)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feleth :: Feleth, le monde du milieu :: Madorass, cité royale :: Palais royal-