''L’enfant voulait répondre. Mais sa gorge lui fit comprendre que ses mots ne seraient jamais à la hauteur du silence.''
               
Eto Hachiro
 
''La mort, c’est elle qui vous fait tenir debout. C’est elle qui dicte les actes. C’est elle qui peint le monde. Et elle vous emportera tous.''
               
Querel Sentencia
 
''Je ne ressens que soif et tristesse, la mort est futilité. Je la cherche, peut-être suis-je elle.''
               
Nagate Zetsubō
 
''Udyr, quand tu seras mort, on se souviendra de ton nom. Moi je n'en ai pas, car je ne mourrai pas aujourd'hui. Mais le tien restera gravé dans ma mémoire, et dans celle de tous ceux qui t'ont connu, comme celui d'un homme fort, et digne. Alors va, et éteins-toi avec grandeur, devant tous ces vautours.''
               
Darn Butcher
 
''La nature revivait là où les hommes mourraient, le cycle reprenait son cours normal grâce à l’albinos.''
               
Aikanaro Myrrhyn
 
''Ils ne se battaient pour rien qui n’en vaille la peine. Ils étaient incapables de distinguer ce qui avait de la valeur de ce qui n’en avait pas. Alors pourquoi tant de vigueur à la tâche ? Pourquoi risquer sa vie aussi vainement ?''
               
Alcofrybas Grincebrume
 
''Son regard, depuis toutes ces années, avait appris à parler.''
               
Etan Ystal
 
''Un monde de chaos, de destruction et de malheur, un monde impartial et magnifique, le seul en tout cas, où faire l’expérience de la vie prendrait un sens véritable.''
               
Edwin Gwendur
 
''L’enfer, ce doit être l’enfer : courir pour l’éternité dans un paysage sans fin, sans début. Sans possibilité de repos ou de mort.''
               
Tyrias Marchemonde
 
''Mais sans risque on n'obtient rien, voici ma devise mes amis. Il ne faut pas avoir peur de se salir les mains, il ne faut pas avoir peur de la mort…''
               
Dimitri Morteury
 
''Tomber... Ceci est si abstrait. L'on pourrait se relever plus grand que l'on était.''
               
Yozora Adragnis
 
''Il passa des semaines dans le cachot ayant décidé de s'y enfermer lui-même. Puis, au terme de trois semaines, vous êtes venu le voir et vous lui avez dit : «Les larmes ne sont qu'une faiblesse qu'il te faudra masquer... Si tu veux t'apitoyer, libre à toi, mais, si tu souhaites voir les choses changer, tu le peux toujours. Suis-moi... Mon ami.»''
               
Haar Wilder
 
''Le brin d'herbe ne se soucie guère de ce que font les feuilles des arbres. Mais à l'automne venu, les feuilles ne se suffisent plus entre elles. Elles s'assombrissent, se nourrissant des nuages noirs d'orage. Et alors, elles se laissent tomber sur nous.''
               
Le Peintre
 
''S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est immobile, allongée, rigide, puante à en faire vomir, en décomposition, transportant des milliers de maladies, la peau arrachée et les os jaunes. S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est à six pieds sous terre, devenue la proie des corbeaux, et ses yeux mangés par des fourmis... C'est qu'elle a un jour été orgueilleuse et avide. C'est qu'elle a un jour voulu devenir riche et grande, ou bien qu'elle l'est devenue. Cela ne change rien.''
               
Le Violoniste
 
''La pensée est la liberté, la liberté... Alors, le corps est la prison, le corps est la prison... Il faut casser les barreaux.''
               
Sill
 
''Nous croyons conduire le destin, mais c'est toujours lui qui nous mène.''
               
Setsuna Hendenmark
 
''Fais ce que tu veux avec ces villageois, sauf les laisser en vie.''
               
Kaull Hendenmark
 
''La fuite vers la religion peut être une réponse pour certains. Pour d'autres elle n'est que la simple évidence que l'homme est faible et instable.''
               
Astryl Panasdür
 
''La mort ne cherche pas à s’expliquer, elle ne fait qu’agir, monsieur. Les cadavres ne racontent pas grand-chose, mais vivant, un homme peut en avoir long à dire.''
               
Sanaki Hearthlight
 
''Alors, telle une marionnette cassée que l’on tente en vain d’animer, il se releva, restant digne malgré ses blessures.''
               
Dolven Melrak
 
''Quand le sang coule, il faut le boire. La mort ne frappera pas à votre porte mais s'invitera par vos fenêtres !''
               
Andreï Loknar
 
''Personne ne peut capturer une ombre, personne ne peut la dresser ni se l’approprier.''
               
Jazminsaa Alsan
 
''De la même façon, à l'idée qu'un abruti de scribe puisse teinter ses parchemins de calomnies religieuses, ou pire, me faire porter le titre de héros, je vais préférer m’occuper de l'écriture de ma propre histoire.''
               
Alexandre Ranald
 
''La mort... Si belle et terrible à la fois, elle l'appelait, et l'appelle toujours.''
               
Adam Moriharty
 
''Par nature, j’aime tout. Par conséquence, je me hais…''
               
Samaël Apelpisia
 
''C'est sordide et cruel, mais c'est hélas la réalité de ce monde.''
               
Liam Gil' Sayan
 
''Aujourd’hui sur les terres de Feleth les pensées ne sont plus les bienvenues. Le temps de la renaissance spirituelle est terminé. Le temps où les grands penseurs avaient aidé le monde est révolu.''
               
Héra Calliope
 
''La mort était séductrice ; elle ne montrait que ses bons côtés. La sérénité et le calme absolu : pour toujours et sans violence.''
               
Eurybie Pourrie
 
''J’ai atteint cette espèce de vanité qu’apporte l’ancienneté. Je ne crois plus qu’on puisse m’apprendre quelque chose, et si jamais quelqu’un essaye ou y arrive seulement, je me bloquerais et deviendrais hermétique à tout contact.''
               
Dante Waanig
 
''Je devrais t'attacher, tu deviens dangereux pour toi même !''
               
Jeyra Frozeñ
 
''La beauté des êtres n'était rien. La beauté des choses oui. Mais pas forcement celle que l'on voit avec une paire de rétines.''
               
Akira Satetsu
 
''Le noir. Une étendue sombre en perpétuel mouvement.''
               
Melpomène d'Ambre
 
''Il est des oreilles invisibles qui peuvent entendre jusqu'à nos moindres soupirs et des secrets aux allures anodines peuvent se révéler instruments de destruction et de tourments sans fin...''
               
Cassandre Ombrelune
 
''Le "rien" est tellement plus unique que la peur ou n'importe quel autre sentiment...''
               
Meryle Nightlander
 
''Ce n'est pas le nombre ni la force qui compte, c'est l'envie, la cause.''
               
Luyak Salamya
 
''L'innocence d'un enfant est la plus grande peur de l'homme.''
               
Clause Vaneslander
 
''Quand il lui manque une marionnette pour ses spectacles. Il verrait en vous la chose qu'il cherche.''
               
Jack D'enfer
 
''Il n'a pas de notion réelle du bien et du mal, personne ne lui ayant jamais défini ces mots.''
               
Jim Stocker
 
''Je n'ai vu aucune lumière, aucun goulet, pour sortir du boyau infini et obscur que nous empruntons tous, jusqu'à la promesse d'une nouvelle vie, de la transcendance et de la connaissance. Alors, mes yeux se sont adaptés aux ténèbres.''
               
Shaquîlah Dresdeïorth
 
''Le pouvoir ronge l'homme.''
               
Balthazar Bel
 
''Visiblement, la sérénité n'avait de valeur que si on connaissait également, en comparaison, des moments de troubles.''
               
Dranek Barth
 
''Le faible se faisait tuer, le fort vivait un jour de plus.''
               
Rodany Bleinzen
 
''Le soleil se couchait sur le monde du milieu. Les ténèbres se paraient de leurs plus somptueux apparats pour enfin faire leur entrée.''
               
Rin Mephisto
 
''Et alors il vit le chaos, la désolation, la souffrance le désespoir ambiant. Il rit.''
               
Elrog Aniec
 
''Perdu quelque part, marche vers nulle part.''
               
Kyle Wate
 
''La rose n'a d'épines que pour qui veut la cueillir.''
               
Karin Yzomel
 
''- Je peux vous prédire le genre d'homme qui vous convient !
- Je connais déjà mon genre d'homme.
- Vraiment... Et quel est-il ?
- Les hommes morts.''
               
Naladrial Delindel
 
''Utilise tes pouvoirs seulement quand le noir deviendra invivable.''
               
Zedd McTwist
 
''Tes cauchemars m'ont déjà donné l'encre... À présent, ta peau me donnera les pages !''
               
Conrart Crowlore
 
''Bien des gens se font enfermer dans un cercueil une fois mort, mais rares sont ceux qui naissent dedans.''
               
Dassyldroth Arphoss
 
''Le corbeau frénétique qui vous nargue de sa voix perchée, agite ses ailes damnées, où le reflet d'un mort se penche sur votre âme.''
               
Lust Aseliwin
 
''La vie est un mensonge, la destruction une délivrance.
Passent les marées, soufflent les vents, en vain...''
               
Le Passant
 
''Fauche, tranche et avale, gouffre des âmes. Que se dresse devant toi mille fléaux, et que l’enfer se glace devant ta noirceur.''
               
Lloyd Vilehearth
 
''Des charognards pour la plupart, comme ces corbeaux à deux têtes, venant dévorer le valeureux mort.''
               
Meneldil Tristelune
 
''Nous sommes les bourreaux de la justice et de la paix. Même si ce rôle n'est pas agréable à endosser, nous nous devons de le faire, pour le bien du peuple.''
               
Ezekiel Le Sage
 
''Il me tarde de retourner au combat pour finir empalé sur une pique.''
               
Karl Von Morlag
 
''Montre-moi le chemin de la victoire. Ou guide-moi alors dans les tréfonds de la mort...''
               
Aznan Lauréano
 
''Comment peux-tu supporter ça ? C'est assourdissant ! Tue-le ! Qu'est-ce que ça te coûte ? Tu ne l'entendras plus. Tu seras en paix... Tue-le !''
               
Aïden Sochlane
 
''- Faites taire votre cabot !
- Je ne suis pas votre servante !
- Alors je le ferai taire moi-même !''
               
Rosaly Von Gregorius
 
''Le seul présent que la justice a à vous offrir, est votre mort.''
               
Mirage Morteury
 
''Laissez-moi vous conduire aux carnages.... Tant d'âmes ne demandent qu'à succomber.''
               
Idryss Leeverwen
 
''Le soleil est un bourreau. D'une simple caresse, sa langue enflammée peut calciner n'importe quel être.''
               
Seïren Nepthys
 
''C'est une nuit sans lune. Ou bien était-ce un jour sans soleil ?''
               
ShuiLong Zhang
 
''La vie est un rouage lent et grinçant. Il ne tourne que dans un sens. Celui où tu tombes.''
               
Camelle Elwhang
 
''Et un jour, sur vos lits de mort, bien des années auront passé et peut-être regretterez-vous de ne pouvoir échanger toutes vos tristes vies épargnées à Feleth pour une chance, une petite chance de revenir ici et tuer nos ennemis, car ils peuvent nous ôter la vie mais ils ne nous ôteront jamais notre liberté !''
               
Edouard Neuman
 
''Le temps est la gangrène de l'homme, elle apparait puis vous ronge à petit feu. Pour finir il ne vous reste plus que le présent pour vivre ; le passé s'évapore peu à peu et le futur ne vous intéresse guère.''
               
Asgeïr Aslak
 
''Cueillir la fleur de la déchéance et croquer dans la pomme de la faucheuse, nos vies se résument à cela car après tout, nous finissons à une moment où un autre, tous sous terre.''
               
Violette Dellylas
 
''Le pire n'est pas de mourir, mais de se faire oublier.''
               
Erwan Daermon Do'Layde
 
''Tenter d'oublier, même si c'était impossible. Il aurait aimé se jeter à la mer avec la preuve de son acte immonde. Laver tout ce sang qu'il sentait sur lui. Peut-être même s'y noyer, simplement. Sombrer dans les abysses et les ténèbres, pour toujours.''
               
Mio Raeth
 
''La lumière montre l'ombre et la vérité le mystère.''
               
Aeli Seoriria
 
''Si la vie n'a qu'un temps, le souvenir n'a qu'une mesure. Le reste est silence.''
               
Valt Horn
 
''Dans le noir le plus complet, l'aveugle est la meilleure personne à suivre. Dans un monde de folie, qui mieux qu'un fou pour nous guider ?''
               
Ledha Borolev
 
''Je ne crois pas en la force d'un absent. Celle qui ferait de vos dieux ce que vous pensez qu'ils sont.''
               
Gigantus Corne
 
''Une limite qui n'a été créée que pour être dépassée ? C'est simple, imaginez !''
               
Goudwin Didrago
 
''Voir grouiller tous ces gens, connaître leurs désirs et leurs rêves, voir comment évoluent les sociétés, leurs aspirations et leurs défauts. Comprendre que donc rien n'est éternel, et que tous ces rêves et toutes ces folies disparaîtront de la surface du monde. Se laisser aller, indolent, parce que tout cela ne servira à rien, et qu'au bout du compte le monde reste le monde, seule éternité immuable.''
               
Uridan Sangried
 
''L'Inquisition vous remettra sur le droit chemin. Même s'il faut vous briser les jambes pour ça.''
               
Leevo Shellhorn
 
''N'oublie pas d'avoir peur des morts. Ils sont toujours plus nombreux que les vivants, et un jour, tu les rejoindras.''
               
Moira Brawl
 
''J'avais l'habitude avec ce genre d'individus... Moins vous bougerez, moins vous leur parlerez... et moins ils vous cogneront dessus.''
               
Aoi Haandar
 
''Je souhaite voir votre sang se répandre mollement à la surface d'une eau rendue trouble par les masses de cadavres vidés de leur substance, marcher dans les champs de vos ossements éparpillés, me remémorant à chaque pas votre mort absurde et pathétique, que vos noms ne soient pas contés, que votre souvenir s'éteigne comme s'éteint votre vie fade et misérable, qu'à travers les années, seuls subsistent vos ossements tels de tristes traces blanchâtres dans un paysage noir de guerre, de sang et de folie.
Et que telles cette phrase, vos morts n'aient aucune importance, aucune signification pour quiconque.''
               
Nargheil Eoss
 
''Bénie soit la haine que tu porteras à ton prochain, lave l'Homme des péchés qu'il a commis.
Sois l'épée du jugement qui s'abattra sur cette race impure, souillée par la vengeance et la corruption.''
               
Meiro Fuuchiuse
 
''Notre futur exprime nos actes passés.''
               
Terence Ripper
 
''Rencontre les ténèbres et tu admireras la lumière, dit le voyant.
Contemple la lumière et tu provoqueras les ténèbres, dit l'aveugle.''
               
Tekian Varis
 
''Un général courageux et fier, est celui qui exécute en premier l'ordre qu'il donne à ses hommes.''
               
Danarius Kyrarion
 
''L'art est le sentiment obscur de l'appropriation de l'étrange.''
               
Leroi-Gourhan
 
''La mort nous sourit à tous, et tout ce que nous pouvons faire, c'est lui sourire en retour.''
               
Marc-Aurèle
 
''L'art est la mystérieuse présence en nous, de ce qui devrait appartenir à la mort.''
               
Malraux
 
''L'art est une profondeur creusée dans le visage du monde.''
               
Weischedel
 
''Le néant après la mort ? N'est-ce pas l'état auquel nous étions habitués avant la vie ?''
               
Schopenhauer
 
''Les avocats d'un malfaiteur sont rarement assez artistes pour tourner à l'avantage de leur client la belle horreur de son acte.''
               
Nietzsche
 
''Ôte-toi de mon soleil.''
               
Diogène le cynique
 
''Il y a pas d’œuvre d'art sans collaboration du démon.''
               
André Gide
 
''Ce n'est pas le lieu mais son cœur qu'on habite.''
               
John Milton
 
''Nous sommes les histoires que nous vivons.''
               
Auteur inconnu
 
''La mort est terrible pour n'importe qui. Bons ou mauvais, anges ou démons, c'est la même chose. La mort est impartiale. Il n'y a pas de mort particulièrement horrible. C'est pourquoi la mort est effrayante. Les actes, l'âge, la personnalité, la richesse, la beauté... Tout ça n'a aucun sens face à la mort.''
               
Fuyumi Ono
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Au mauvais endroit au mauvais moment... [pv:Goudwin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

Goudwin Didrago

♘ | L'homme que l'on appelait Dragon.

________________


________________


Race : Humain
Classe : Mage-guerrier
Métier : Mercenaire/Chasseur de prime/Explorateur
Croyances : Aucune
Groupe : Alliance des Ombres / Alliance / Lame d'Argent

Âge : 30

Messages : 180

Histoire de Personnage : Passé :

.Histoire de dragon

Après Kaull :

.Épopée Albanesque I
.Épopée Albanesque II
.Épopée Albanesque III

MessageSujet: Re: Au mauvais endroit au mauvais moment... [pv:Goudwin]   Mer 1 Fév 2012 - 15:06

Après la réussite des premiers exercices, Goudwin fut satisfait de voir que sa jeune apprentie temporaire se débrouillait à merveille pour invoquer une boule de feu sur la base de son imagination, sans avoir besoin des feuilles de Rougevif. Dragon n'avait jamais pensé à devenir un jour un maître, mais il reconnaissait que voir quelqu'un à qui on apprend quelque chose réussir était une sensation agréable. Grâce aux bases que Naira avait avec son don, qui deviendrait plus tard sa magie, elle avait maîtrisé en un peu moins d'une journée des exercices qui lui avaient auparavant des mois avant de totalement savoir les maîtriser, étant donné qu'étant plus jeune, Goudwin n'avait lui aucun pouvoir particulier.

Il sortit de sa réflexion lorsque Naira eu finit. Il décida alors de l'emmener hors de la cité afin de commencer la maîtrise de ses élémentaires, et pour éviter un incendie, au cas où...

Une fois arrivé sur une petite colline à la sortie de la ville, il se plaça devant Naira, planta son arme au sol et ferma les yeux. Lorsqu'il les rouvrit, une fumé rouge s'échappa de son regard. Une boule de feu se forma dans sa main gantée. Il tourna la boule de feu vers le bas, et d'un coup, la boule de feu se vit apparaître deux jambes, puis deux bras, une tête.


-Voilà, pour l'instant, tu va invoquer les membres de tes élémentaires un par un, comme ça tu pourra plus facilement les imprégner de ton contrôle. Ainsi, les chances qu'ils échappent à ton emprise seront diminuées.

Goudwin fit disparaître le petit être de feu d'un mouvement de la main. Il donna alors une feuille de Rougevif à Naira afin qu'elle essaye à son tour.

-Voilà, maintenant, c'est à toi de jouer.

Le Mage sentit soudain une affreuse douleur lui parcourir épaule, mais cette fois-ci, elle était bien plus intense. Il ne s'agissait plus d'un simple bourdonnement. C'était comme-ci toute sa cicatrice se mettait à brûler.

*Merde, pourquoi maintenant?! Je lui avait dit de venir ce soir!*

Il s'efforça de ne rien laisser paraître à Naira et reprit Fiérlus. En attrapant sa lame, il sentit une chaleur désagréable émaner du rubis. Fiérlus devait lui aussi être en train de souffrir.

-Je dois faire quelque chose. Continue de t'entraîner, je reviens. Et ne me suis pas.

Il s'éloigna en vitesse de la colline et se dirigea vers la forêt qui surplombait la ville et la plaine.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Naira Al'Ewynn



________________


________________


Race : Elfe
Classe : Invocatrice
Métier : Musicienne & Danseuse itinérante
Messages : 108


MessageSujet: Re: Au mauvais endroit au mauvais moment... [pv:Goudwin]   Lun 6 Fév 2012 - 21:14

Toujours aussi attentive et concentrée, Naira écoutait avec attention Goudwin lui expliquer le nouvel exercice. Ils avaient quittés le village, signe que les choses sérieuses allaient commencer et son entraineur ne voulait surement pas prendre le risque qu'elle fasse sauter ce qu'ils avaient eu tant de mal à protéger la veille. Le regard de la jeune elfe exprimait sa soif d'apprendre, de maitriser, d'obtenir pleinement le don qui lui avait été fait à la naissance, aussi, elle ne quittait pas des yeux la petite création de Dragon qui commençait à prendre une forme humanoïde.

*Mais c'est une idée géniale!*

Ce que venait de lui apprendre le pyromancien, d'invoquer par membre les créatures pour mieux imprégner sa volonté, ne lui servirait pas que pour ses êtres de feu. A coup sur, si elle arrivait à maitriser cette technique, elle pourrait la réutiliser dans beaucoup de cas différents! Elle attrapa avidement la feuille, désireuse de contrôler au plus vite cette méthode qui pourrait s'avérer forte utile pour elle.

Goudwin se montra soudain étrange et disparu alors même qu'elle commençait à se concentrer, filant en lui ordonnant de ne pas le suivre. Quelque chose clochait, chacun avait ses secrets mais Naira s'inquiéta suffisamment pour lui désobéir. Elle ne le connaissait pas assez pour savoir comment il serait susceptible de réagir, il allait donc falloir qu'elle l'espionne. Fermant les yeux, elle fit apparaitre un petit oiseau dans sa paume, aux couleurs de la forêt. La créature n'avait rien de magique, de façon à ce que Goudwin ne puisse pas la sentir. Murmurant, la jeune elfe tendit la main pour que l’animal puisse s'envoler.

"Soit mes yeux et mes oreilles. Au moindre danger, chante aussi fort que tu le pourra."

Puis elle referma les yeux pour se remettre à son exercice. Il ne fallut pas longtemps pour qu'une boule de feu unijambiste sautille dans sa main, provoquant un éclat de rire de la demoiselle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Goudwin Didrago

♘ | L'homme que l'on appelait Dragon.

________________


________________


Race : Humain
Classe : Mage-guerrier
Métier : Mercenaire/Chasseur de prime/Explorateur
Croyances : Aucune
Groupe : Alliance des Ombres / Alliance / Lame d'Argent

Âge : 30

Messages : 180

Histoire de Personnage : Passé :

.Histoire de dragon

Après Kaull :

.Épopée Albanesque I
.Épopée Albanesque II
.Épopée Albanesque III

MessageSujet: Re: Au mauvais endroit au mauvais moment... [pv:Goudwin]   Lun 6 Fév 2012 - 21:41

Goudwin courrait à toute allure vers la clairière qu'il avait repéré l'autre jour en arrivant, et où avait lieu son mystérieux rendez-vous. À mesure qu'il s'approchait du lieu, il se sentait un peu plus oppressé. À chaque pats, s'était comme-ci on lui mettait un poids sur les épaules. Le rubis de Fiérlus scintilla faiblement. La voix rauque de l'élémentaire se fit entendre, mais elle était très faible.

-Grumf! Je ne supporterais pas ça très longtemps! Pourquoi est-ce qu'elle met autant de temps à effacer sa pression magique?...

-Tu sais bien: sa transformation en humaine est très complexe, sa demande une certaine précision...

-Tu parle, à part la taille, y a strictement rien qui change. Elle même pas foutu de se débarrasser de ses foutus cor...

Goudwin interrompit brusquement l'élémentaire. Il avait l'impression que quelqu'un les surveillait. Le Mage se retourna d'un geste, mais ne vit rien autour de lui. Les seuls êtres qui étaient présent étaient les bestioles qui habitaient dans ce bois: écureuils, cerfs, un oiseau, etc...

Dragon se retourna et continua vers la clairière. Il arriva enfin au centre de celle-ci. Il planta Fiérlus au sol et commença à regarder autour de lui. La pression qu'il ressentait était encore plus forte ici.

-Elle est déjà là...

C'est alors qu'une immense ombre passa au dessus de lui, à seulement quelques mètres des arbres. Trop bas pour bien la distingué, Goudwin baissa la tête car une gigantesque bourrasque lui arriva en pleine figure, manquant de le faire tomber à la renverse. Soudain, le vent disparu net. Le Mage se redressa. La pression magique était encore là, mais elle était beaucoup moins puissante. Il soupira.

-Tu es en retard jeune Dragon. dit une voix féminine, à la fois froide et envoutante.

-Dis plutôt que c'est toi qui est TRÈS en avance...

Il se retourna.

-Sïenane.

Il découvrit alors une femme d'une très grande beauté. Elle était peu vêtue et arborait autour de son cou un collier en or, avec en son centre un bijoux violet. Ses yeux étaient lumineux, ses cheveux d'un rouge profond. Sur sa tête, et cela n'eut pas l'air de choquer le Dragon, des cornes.



Spoiler:
 

Elle ignora la remarque.

-Bon, je ne suis pas venu pour rien. Dépêche toi de défaire ton armure, pour que nous commencions...

Goudwin grommela mais s'exécuta. Tout comme Fiérlus, il détestait Sïenane. Mais sans elle, l'état de sa blessure risquait de s'aggraver. Quelques instants plus tard, la pression magique du Mage se libéra avec une violence inouïe.


Dernière édition par Goudwin Didrago le Jeu 9 Fév 2012 - 6:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Naira Al'Ewynn



________________


________________


Race : Elfe
Classe : Invocatrice
Métier : Musicienne & Danseuse itinérante
Messages : 108


MessageSujet: Re: Au mauvais endroit au mauvais moment... [pv:Goudwin]   Mer 8 Fév 2012 - 11:04

Le temps que Goudwin s'éloigne suffisamment, toujours suivi de près par le petit être ailé, la jeune elfe avait pu s'entrainer encore à quelques reprises à l'exercice. Elle comprenait très bien le principe, qui était relativement simple, d'ailleurs, cependant, son inquiétude pour son nouvel ami l'empêchait de se concentrer pleinement et elle jetait de fréquents coups d’œils dans la direction où il avait disparu. Les messages qu'elle recevait de la bête étaient très flou. Afin qu'il ne soit pas repérable, elle ne l'avait pas chargé de magie mais le problème était maintenant qu'elle devait réussir à interpréter le monde tel que le voyait l'oiseau, chose difficile puisqu'elle en était à son premier essai.

Une force, étrangère et chargé de magie. Plus Dragon avançait, plus Naira pouvait la sentir via son ami volant qui suivait à la trace l'humain, jusqu'à ce qu'il rencontre quelqu'un. La jeune femme était incapable de comprendre ce qu'ils disaient, les sons perçu par la bête étant trop différents de ceux de l'oreille humaine mais elle n'était pas rassurée, pas du tout... Goudwin avait l'air étrange en partant, dans le mauvais sens du terme, la musicienne venait de se relever quand un message mental très puissant s'imposa dans son esprit.

*Danger!*

Voilà ce que lui hurlait l'oiseau qui, prit de panique, retourna vers elle à tire d'aile. Portée par le vent et son inquiétude, Naira avalait les mètres, sachant où elle allait. Quoi que soit la chose que son ami avait rencontrée, elle dégageait une aura trop puissante pour n'être qu'une simple rencontre. L'oiseau se posa sur son épaule et Naira, comme toujours sous le coup d'une forte émotion, maitrisa son pouvoir mieux qu'à l'accoutumée. Goudwin était partit loin, il fallait qu'elle le rejoigne au plus vite et le plus simple était de...

*Voler!*

Spoiler:
 
Le petit oiseau devint un sublime aigle de près de trois mètres d'envergure qui ,d'un battement d'aile, entraina son invocatrice dans les airs, retournant à l'endroit où il avait vu pour la dernière fois Dragon. Sur l'encolure de sa monture, la jeune elfe mettait déjà en application les leçons précédente, préparant une puissante créature, dans le cas où le pyromancien serait en danger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Goudwin Didrago

♘ | L'homme que l'on appelait Dragon.

________________


________________


Race : Humain
Classe : Mage-guerrier
Métier : Mercenaire/Chasseur de prime/Explorateur
Croyances : Aucune
Groupe : Alliance des Ombres / Alliance / Lame d'Argent

Âge : 30

Messages : 180

Histoire de Personnage : Passé :

.Histoire de dragon

Après Kaull :

.Épopée Albanesque I
.Épopée Albanesque II
.Épopée Albanesque III

MessageSujet: Re: Au mauvais endroit au mauvais moment... [pv:Goudwin]   Mer 8 Fév 2012 - 14:22

Goudwin souffrait le martyre, et c'était peu dire. Le rituel de restructuration de sa cicatrice était extrêmement douloureux. Sïenane avait commencé par le placé au centre d'un cercle de runes anciennes que seuls les dragons (car oui, c'était bien une dragonne) savaient lire, bien que certains humains, comme les Pyromanciens du clan de Goudwin qui avaient été initiés à la Magie du feu par de vieux dragons ils y a des siècles, savaient maîtriser ce pouvoir mais à une échelle de puissance moins élevée. La dragonne avait ensuite planter Fiérlus à quelques mètres de son maître. Ses mains sur le rubis, elle avait commencé à parler dans une langue étrange et rocailleuse dont Goudwin ne saisissaient que quelques mots. Une fumée pourpre était alors sortie de la lance-épée et s'était déplacé jusqu'au cercle. Les symboles avaient brillé et s'étaient ensuite prolongé sur le corps de Dragon jusqu'à atteindre sa triple cicatrice.

Goudwin ne voyait plus rien de ce qui se passait à l'extérieur. Devant ses yeux, il n'apercevait que des flammes, des volcans, des cendres à perte de vue. Et il n'était pas seul: il sentait que Fiérlus était entrain de se vider littéralement de son énergie, qui coagulait jusque dans le corps de son maître. La cicatrice buvait encore et encore la fumée pourpre qui venait à elle. Soudain, Goudwin eu un violent spasme et tenta de se dégager mais n'arriva pas à bouger.


-Idiot! Arrêta ça! Ces symboles ne sont pas seulement des conducteurs, ils agissent aussi comme des chaînes. Si tu essayes de te dégager, il vont s'imprimer dans ta chère, et tu en souffrira d'avantage.

Goudwin laissa alors tomber ses membres.

-Combien de temps encore?... maugréât il faiblement.

-Ça dépend de la personne. Dans certains cas, cala peut prendre plusieurs mois. Mais dans ton cas, et cela m'étonne, il semblerait que ton corps se soit rapidement habitué à l'afflue important de magie. Sa devrait prendre encore une heure ou deux tout au plus...

Goudwin soupira et se laissa à nouveau tomber sous l'afflue de magie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Naira Al'Ewynn



________________


________________


Race : Elfe
Classe : Invocatrice
Métier : Musicienne & Danseuse itinérante
Messages : 108


MessageSujet: Re: Au mauvais endroit au mauvais moment... [pv:Goudwin]   Sam 11 Fév 2012 - 3:24

De son perchoir, Naira vit Goudwin torse nue au milieu d’un cercle de runes qu’elle ne pouvait déchiffrer et face à étrange femme cornue qui semblait lui lancer un sortilège. N’étant pas au courant que l’étrangère était en réalité en train de soigner son ami, la jeune elfe supposa qu’elle l’avait enfermé dans une prison magique ou enchainé, car elle voyait mal la guerrier se laisser faire vu la combativité dont il faisait preuve en temps normal.

Soudain, Dragon essaya de bouger mais en fut incapable, la musicienne en était maintenant convaincu, cette femme lui voulait du mal et le tenait sous son joug. De loin, elle ne pouvait que voir les lèvres de la mage bouger, imaginant qu’elle incantait le sort d’emprisonnement, Naira fit descendre en piqué l’aigle géant. La bête écarta ses larges ailes à quelques mètres du sol, se posant rapidement mais avec grâce en plein milieu de la clairière, environs à trois mètres de l’étrangère et de Dragon. Naira aurait pu profiter de l'effet de surprise mais elle sauta de sa monture et fixa agressivement la sorcière. Elle ne connaissait pas le sort qu'elle utilisait, le rompre brutalement pourrait blesser son ami et une attaque manqué pouvait aussi l'atteindre, il fallait d'abord s'assurer qu'il était à l'abri.

Tendant ses mains couvertes de runes de multiples couleurs, signe qu’elle n’allait pas tarder à puiser dans ses plus puissants pouvoirs, elle lança sur un ton décidé :

« Vous feriez mieux de le laisser partir ou quoi que vous soyez, je vous détruirais. »


Ses yeux brillaient à présent, son sort était prêt, si l’étrangère faisait quoi que ce soit de menaçant, le combat risquait d’être violent et destructeur…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Goudwin Didrago

♘ | L'homme que l'on appelait Dragon.

________________


________________


Race : Humain
Classe : Mage-guerrier
Métier : Mercenaire/Chasseur de prime/Explorateur
Croyances : Aucune
Groupe : Alliance des Ombres / Alliance / Lame d'Argent

Âge : 30

Messages : 180

Histoire de Personnage : Passé :

.Histoire de dragon

Après Kaull :

.Épopée Albanesque I
.Épopée Albanesque II
.Épopée Albanesque III

MessageSujet: Re: Au mauvais endroit au mauvais moment... [pv:Goudwin]   Sam 11 Fév 2012 - 17:18

Goudwin regarda la jeune elfe, effaré. Il lui avait pourtant dit de ne pas venir le déranger, et pourtant, elle était là, entrain de menacer Sïenane avec sa magie d'invocation.

*Elle va se faire tuer!*

Dragon ne connaissait que trop bien le tempérament enflammé de la dragonne, surtout vis à vis des mortels. Si jamais Naira l'attaquait, non seulement ses invocations n'atteindraient même pas Sïenane, mais en plus elle finirait calciné. Il essaya de parler mais le rite l'avait bien trop affaiblie. Il pouvait à peine bouger.

Soudain Sïenane tourner la tête vers sa jeune apprenti. Elle toisa Naira de ses yeux brillant avant de sourire avec mépris.

-Il serait futile de ta part de m'attaquer petite mortelle. Un être aussi faible que toi ne pourrait même pas m'érafler. Allez, rappel en toi ces petites runes qui apparaissent sur ton bras, elle ne te seront d'aucune utilité face à moi. En plus tu ne ferait que déranger mon opération, ce qui pourrait entrainer la mort de celui là. dit elle en regardant Goudwin.

Soudain, les runes commencèrent à quitter le corps du Mage. Sïenane ne di rien, mais Goudwin put lire de l'étonnement sur son visage impassible.

-Et bien, tu ne cessera jamais de m'étonner Didrago. Il devait te rester une ou deux heure, mais il semblerait que ton métabolisme soit bien plus puissant que je ne le pensait.

Elle relâcha son sort. Les runes disparurent d'un seul coup. Goudwin tomba ventre à terre. Il peina à se relever mais réussi finalement à s'agripper à Fiélus. Il foudroya alors Naira du regard, lui faisant signe de stopper son incantation. Puis il s'adressa alors à la dragonne.

-Merci, mais tu aurais quand même put être plus douce...

-Sois heureux que cela se soit terminer si rapidement. Si ton seau s'est reformer à une tel vitesse, c'est uniquement parce que tu porte en toi le feu de mon frère. Si ce n'était pas le cas, je ne me serais même pas donner la peine de venir, Garde ou pas Garde.

-Tu défierais des lois que tu a toi même élaborer avec tes semblables?

-Tu me dois la vie, ne l'oublis pas jeune Dragon!

Goudwin coupa la discussion. Il savait qu'entamer un sujet sur cela risquait de lui couter cher.

-Désolé pour Naira, elle n'était PAS CENSEZ être ici. C'est mon allié, et aussi mon apprenti, en guillemet.

-Je vois. Tu devrais lui apprendre à regarder avant d'attaquer. Je déteste les gamines fouineuse.

Goudwin s'assit sur une souche d'arbre. Il sentait que Fiérlus était fatigué, très fatigué. Il expira un grand coup avant de faire signe à Naira de s'approcher.

-Tu ne crains rien, viens maintenant. Ce n'est pas une ennemie.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Naira Al'Ewynn



________________


________________


Race : Elfe
Classe : Invocatrice
Métier : Musicienne & Danseuse itinérante
Messages : 108


MessageSujet: Re: Au mauvais endroit au mauvais moment... [pv:Goudwin]   Lun 13 Fév 2012 - 6:57

Naira garde le silence pour la suite, écoutant, observant, son poing toujours chargé. La parodie de femme était d’une prétention sans limite, dommage que Ledha ne soit pas présent, une bonne correction aurait pu lui remettre les pieds sur terre.

*Se faire sous-estimer est un atout non négligeable* nota mentalement la jeune elfe, se rappelant ses leçons passées.

Elle ignora le regard noir de Goudwin et continua d’écouter, essayant de recouper les informations. Le surnom du guerrier, le feu dont elle parlait, qui appartiendrait à son frère. La musicienne n’eut pas beaucoup de difficultés à faire le lien.

*Une dragonne… Alors ces créatures existent vraiment. J’espère qu’elles ne sont pas toutes arrogantes et stupides.*

Ses connaissances sur les dragons restaient sommaires, aussi Naira fut heureuse de ne pas avoir eu à l’affronter. Sa magie était redoutable, mais pas encore suffisamment pour mettre à terre une tel créature. Elle fut tout de même tentée de voir combien de temps elle pourrait lui tenir tête et surtout, lui prouver que sa magie l’atteindrait sans aucun problème. La femelle incarnait tous les traits humains qu’elle supportait le moins, la jeune elfe ne put s’empêcher de lancer :

« J’ai bien compris que ce n’était pas une ennemie, je suis juste déçue. Dans les histoires, les créatures anciennes et magiques déborde de sagesse. »

Elle haussa les épaules, salua la dragonne et Goudwin de la tête et quitta la clairière en lançant :

« Navré d’être venue, je retourne m’entrainer. Faites comme si vous ne m’aviez pas vu, je ne n’étais pas censée être ici. »

Vexée, Naira ne l’était pas, son esprit ne fonctionnait pas ainsi. Elle regarda son bras qui commençait à être douloureux, ses veines étaient gonflées et sa peau rougie. L’immense aigle qui s’était alors fait discret, passa son cou entre les jambes de la jeune elfe pour décoller d’un battement d'ailes et l’entrainer au loin.

Goudwin serait peut être surpris en retournant à l’endroit où il s’entrainait plus tôt avec la jeune femme, elle n’y serait pas, ni à l’auberge où ils avaient dormi. Fermant les yeux pour rappeler lentement son terrible pouvoir et soulager son membre meurtrit, la musicienne se laissait porter par sa monture vers le campement des Sanguinaires.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Goudwin Didrago

♘ | L'homme que l'on appelait Dragon.

________________


________________


Race : Humain
Classe : Mage-guerrier
Métier : Mercenaire/Chasseur de prime/Explorateur
Croyances : Aucune
Groupe : Alliance des Ombres / Alliance / Lame d'Argent

Âge : 30

Messages : 180

Histoire de Personnage : Passé :

.Histoire de dragon

Après Kaull :

.Épopée Albanesque I
.Épopée Albanesque II
.Épopée Albanesque III

MessageSujet: Re: Au mauvais endroit au mauvais moment... [pv:Goudwin]   Sam 18 Fév 2012 - 16:16

Goudwin regarda Naira s'éloigner sur son aigle. Il avait dut se retenir de rire lorsque son apprenti avait sortit très gratuitement sa vision des créature ancienne à Sïenane, mais surtout parce que la dragonne détestait qu'on fasse allusion à son âge. Après avoir reprit ses forces, il remit sont armure et fit passer Fiérlus sur son épaule qui était beaucoup moins douloureuse à présent.

-Cela faisait longtemps que l'on ne m'avait parlé de la sorte. Pour une si jeune mortelle, elle a du caractère.

-Dis tout de suite que tu me trouve vieux. Elle doit avoir deux ans de moins que moi tout au plus.

-Ton rang de Garde te donne droit à certaines affinités envers ma race Dragon. Elle, c'est une mortel comme une autre.

-C'est vrai.

Le Mage commença à ce diriger vers la sortie de la clairière quand la dragonne reprit la parole.

-Pourquoi lui apprend tu la magie du feu? Tu n'a tout de même pas dans l'espoir d'en faire une Pyromancienne? Tu sais que notre art est réservé aux peuples qui sont lié à moi et à mes frères et soeurs...

-Rassure toi, je lui apprend juste à utiliser ses invocations de feu, rien de plus. Je ne compte pas initié Naira à la Pyromancie, elle ne peut pas l'apprendre de toute manière.

Il soupira.

-D'ailleurs je ne sais même pas si cela en vaudrait la peine. À quoi bon, notre clan a été anéanti, je suis le seul survivant. Même si je trouvais un apprenti, rien ne dit qu'il suivrait la voie que je voudrais lui donné, et nos secrets risqueraient d'être vendu aux autres peuples et mal utilisés. Depuis quelques années maintenant, tous les peuples, races ou clans ont succombé à la guerre entre le Royaume et les Rebelles. Chacun agit pour son propre intérêts, les vieilles alliances ne sont plus qu'un souvenir. Maintenant, c'est chacun pour sa peau.

-Cela est bien malheureux, mais ce monde est celui où nous vivons, et il faut vivre avec ce qu'il nous offre.

-Pourtant tu m'a dit un jour qu'il existait d'autres mondes non? Ne seraient-ils pas plus vivables?

-Chaque choses en son temps jeune Dragon. Tu a encore bien des choses à accomplir ici. Quand l'heure viendra, je te montrerais ce que tu désir tant connaître.

La dragonne commença à s'éloigner.

-Mais n'oublis jamais une chose: même si ce monde est ravagé par la guerre, le glorieux passé de cette terre n'est pas totalement perdu. Bientôt, ce monde connaîtra de grands tournants qui le changeront à jamais et qui remettront en son sommet les forces qui l'ont autrefois dirigé. Ce jours là, tu ne seras plus seul, je peux te l'assurer.

Elle disparu alors derrière les arbres, sans que Goudwin puisse la suivre du regard.


Dernière édition par Goudwin Didrago le Dim 26 Fév 2012 - 2:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Naira Al'Ewynn



________________


________________


Race : Elfe
Classe : Invocatrice
Métier : Musicienne & Danseuse itinérante
Messages : 108


MessageSujet: Re: Au mauvais endroit au mauvais moment... [pv:Goudwin]   Ven 24 Fév 2012 - 23:55

Décrivant de lents cercles dans le ciel, un aigle tournait autour du campement des Sanguinaires. Ces derniers l’avaient d’abords observé puis avait fini par se lasser, laissant le prédateur à ses rondes sans fins. Lentement, l’animal descendit et se posa dans un petit bois à seulement un demi kilomètre de l’une des palissade et de son dos descendit une jeune femme. Elle flatta l’encolure de la bête, souriante, puis fit l’inventaire de ce qu’elle avait pu observer.

En un seul jour, les Sanguinaires n’avaient pas trainés, un premier mur de bois ceignait déjà le lieu où ils avaient installé leur campement et Naira avait pu deviner plusieurs centaines de guerriers de son poste d’observation, il fallait donc prendre en compte le fait qu’il pouvait surement y en avoir plus.

*Ils ont aussi des mages, dont beaucoup maitrise la magie de glace… Attaquer les remparts de face serait du suicide…*


L’aigle leva la tête et poussa la musicienne du bout du bec, lui transmettant plusieurs images mentales. Des humains dans le bois, surement des Sanguinaires, au nombre de deux… Se cachant derrière un arbre alors que sa créature disparaissait dans un discret nuage de poussière, l’elfe pu observer les guerriers, leurs vêtements et leur façon de se tenir. Se faire passer pour l’un d’entre eux devrait être tout à fait possible, surtout qu’ils ne semblaient pas avoir de réelle organisation, à la façon d’une horde. Tout le monde ne devait donc pas connaitre tout le monde…

*J’ai un mauvais souvenir des tunnels mais il n’y a qu’un moyen discret pour rentrer…*


Naira se souvenait très bien des taupes, drôle de bêtes aveugle dont lui avait parlé son maitre et capable de creuser des galeries sur des centaines de mètres. Fermant les yeux, l’invocatrice essaya de se remémorer les fusains qu’on lui avait présenté dans le passé et puisa dans sa magie. Le résultat fut plus que correcte, hormis la taille de la bête qui était impossible. Même si elle n’était pas très grande, la jeune femme n’aurait pas pu entrer dans le tunnel d’une vrai créatrice de galerie, il fallait donc qu’elle soit un peu plus grande qu’en temps normal. Laissant la bête passer devant et ouvrir la voie, Naira essayait de se repérer par rapport à ce qu’elle avait vu du ciel et grâce à l’ouïe fine de la tunnelière.

*Bingo !*


Regardant à droite et à gauche, la demoiselle constata qu’elle avait réussi à atteindre une grande tente pour le moment inhabitée. Fouillant un peu, elle dégota une tenue digne d’une Sanguinaire, majoritairement en peau (humaine en partie mais heureusement, elle ne s’en rendit pas compte.) Attrapant aussi une lance et un manteau avec capuche (surement volé dans un raid) elle cacha son visage et sortit de la tente après avoir envoyée l’animal cacher ses affaires dans le bois où elle se trouvait un peu plus tôt et surtout, masquer leurs traces. Sortant de la tente après avoir légèrement décalée un tapis pour cacher la terre récemment retournée, elle prit une grande inspiration et regarda autour d’elle, avisant alors les dizaines de personnes qui s’activaient à mettre de l’ordre dans le futur bastion.

*Trop tard pour reculer… Garder l’objectif en tête, trouver leur chef !*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Goudwin Didrago

♘ | L'homme que l'on appelait Dragon.

________________


________________


Race : Humain
Classe : Mage-guerrier
Métier : Mercenaire/Chasseur de prime/Explorateur
Croyances : Aucune
Groupe : Alliance des Ombres / Alliance / Lame d'Argent

Âge : 30

Messages : 180

Histoire de Personnage : Passé :

.Histoire de dragon

Après Kaull :

.Épopée Albanesque I
.Épopée Albanesque II
.Épopée Albanesque III

MessageSujet: Re: Au mauvais endroit au mauvais moment... [pv:Goudwin]   Sam 25 Fév 2012 - 11:00

Dragon était un tantinet... énervé! Même très énervé. Après le départ de Sïenane, il s'était rendu au bosquet où il pensait trouver Naira entrain de s'entraîner. Lorsqu'il était arrivé et n'avait trouvé aucune traces de l'elfe, il s'était dirigé vers le village. C'est alors qu'il avait ressentit une effluve d'énergie magique qui s'élevait doucement dans l'air et se dirigeait totalement à l'opposé de Nillodrin. C'était celle de Naira. Il l'avait suivit à travers la forêt et avait remarqué à plusieurs reprises des traces de pas faites par des pieds nus, des bout de tuniques de peau (humaine) arrachés par les ronces, des touffes de poils de différents animaux et autre. Le Mage avait très vite comprit où sa disciple se rendait. Et cela l'avait mit dans une colère noire.

-Je déteste lorsqu'on prend de tels risques! Elle est inconsciente cette gamine ma parole!

-Et c'est TOI qui dis ça?! La tête brûlée la plus inconsciente de tout Feleth?! Même en se lançant seule contre une horde entière, cette gamine ne t'arrive même pas à la cheville pour ce qui est de l'inconscience.

-Ça va ça va, j'ai compris! Je suis mal placé pour lui reprocher ça.

-TRÈS mal placé.

Goudwin arriva alors sur une plaine. Il aperçus alors une palissade faite de pieux en bois. De loin, on pouvait voir la fumée des feux de camps s'élevé dans le ciel, épaisse et noire comme de la suie. Une grande porte grossièrement montée était gardée par deux hommes en armes. Leurs visages étaient recouverts de peinture vulgaires qu'ils devaient être les seuls à comprendre.

-Ils n'ont pas perdue de temps. Il va falloir entrer et s'occuper de leur chef.

-La gamine est déjà à l'intérieur, je sens sa pression magique.

-Quoi?!

La réaction ne se fit pas attendre sortit des fourrés et se dirigea droit sur les deux gardes, ceux-ci ayant déjà dégainés leurs épée complètement émoussées.

-Boule de feu? Lame? Bombe?

-Pas le temps pour la finesse.

Les yeux de Goudwin fumèrent, et il tendit sa main métallique. Un instant plus tard, une explosion enflammée détruisit la porte de la principale, emportant avec elle la moitié de la palissade qui lui était accolée. Sous les yeux ébahis des Sanguinaires, Dragon pénétra dans le camp. Il ne restait aucune trace des deux gardes.

-Je vous préviens, je suis d'une humeur massacrante aujourd'hui. Alors si vous tenez à vos vie, foutez le camp!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Naira Al'Ewynn



________________


________________


Race : Elfe
Classe : Invocatrice
Métier : Musicienne & Danseuse itinérante
Messages : 108


MessageSujet: Re: Au mauvais endroit au mauvais moment... [pv:Goudwin]   Dim 26 Fév 2012 - 3:19

Cela faisait maintenant une heure que Naira errait dans le camp, tendant l’oreille pour essayer de se repérer avec l’aide de sa carte mentale qu’elle peinait à suivre. Heureusement qu’elle avait pu voir le bastion de haut, sinon, elle aurait été complètement perdu. La base ne semblait pas organisée ou suivre une disposition spéciale, les Sanguinaires montaient leurs maisons de fortune là où ils trouvaient de la place.

L’invocatrice avait habillement esquivé les avances de deux jeunes hommes qui lui permirent par la même occasion de confirmer que les membres de ce clan étaient loin de tous se connaitre entre eux. Enfin, elle était devant la tente de commandement. Cette dernière était bordée par une tente de même taille lourdement gardée, surement l’enclos des futurs sacrifiés, vu les cris que l’on pouvait entendre d’ici.

Une énorme explosion stoppa net toutes les activités dans le cas. A l’opposé de sa position, Naira vit toute une partie de la palissade s’effondrer et finalement, un garde sonna l’alerte. Presque tous les Sanguinaires quittèrent leurs postes, donnant sa chance à la musicienne. Contournant le garde qui fixait le pan de mur qui avait cédé en même temps que la porte, elle se glissa dans la tente des prisonniers. Il n’y avait aucun soldat ici, rien d’étonnant vu que les sacrifices humains étaient pieds et poings liés à une planche en bois allongée sur le sol, absolument incapable de bouger.

A l’aide de petits feux follets, l’invocatrice commença à faire sauter les cadenas, libérant rapidement les malheureux. Ces derniers ne tardèrent pas à sortir en trombe de la tente, assommant le premier garde qu’ils croisèrent pour le désarmer et profitant de la panique créée par l’explosion pour attaquer les Sanguinaires afin de s’équiper avant qu’ils puissent se ressaisirent. De son côté, Naira avisa du coin de l’œil une troupe de mage qui courraient vers le mur détruit. La jeune elfe avait vite compris qu’il s’agissait surement de Goudwin, aussi, elle profita du fait que les sorciers ne soupçonnaient rien pour les noyer dans un déluge d’explosions qui ne laissèrent rien derrière elles.

Soulevant le pan de tente qui permettait d’entrer dans le repaire du chef, Naira vit que ce dernier n’était pas là. En revanche, attachée à un poteau en bois planté dans le sol, ligotée et couverte de contusions, une jeune femme nue semblait aux portes de la mort. Laissant donc de côté sa chasse, l’invocatrice conjura Lili qui, faisant preuve de son obéissance et son efficacité habituelle, s’assura que les jours de la prisonnières n’étaient plus en danger. Cette dernière sembla reprendre conscience et Naira coupa les liens avec la pointe de sa lance avant de planter cette dernière dans le sol pour aider l’étrangère à se relever.

Cette dernière disparu dans une des alcôves de la grande tente et appela la petite elfe qui courut la rejoindre avant de voir que la femme était déjà en train d’enfiler une armure qui, vu qu’elle lui allait parfaitement, devait être la sienne. Elle récupéra aussi une lance et un bouclier avant de fixer sa sauveuse. Finalement, elle brisa le silence :

« Je ne sais pas qui tu es jeune fille aux oreilles pointus mais je te dois la vie. Nous discuterons plus tard. »

La femme à présent équipée:
 

Naira prit le temps de détailler la guerrière puis hocha la tête, ravie, avant de lui expliquer :

« Un ami est un train d’attaquer de front le camp, il faut vite tuer le chef des Sanguinaires pour les disperser. »

« Il attaque les remparts seul ? »

« Il en serait bien capable… »

Puis elle fila en dehors de la tente, courant rejoindre avec sa nouvelle amie l’entrée où se battait Dragon.

« Azeria. »

« Naira, enchantée. »

Esquissant un nouveau sourire, la jeune elfe accéléra encore. Elle devait vite retrouver le pyromancien, il était peu probable qu’il sache à quel point les Sanguinaires étaient nombreux et surtout, que leur chef était introuvable…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Goudwin Didrago

♘ | L'homme que l'on appelait Dragon.

________________


________________


Race : Humain
Classe : Mage-guerrier
Métier : Mercenaire/Chasseur de prime/Explorateur
Croyances : Aucune
Groupe : Alliance des Ombres / Alliance / Lame d'Argent

Âge : 30

Messages : 180

Histoire de Personnage : Passé :

.Histoire de dragon

Après Kaull :

.Épopée Albanesque I
.Épopée Albanesque II
.Épopée Albanesque III

MessageSujet: Re: Au mauvais endroit au mauvais moment... [pv:Goudwin]   Lun 27 Fév 2012 - 0:36

Les corps de cinq guerriers gisaient déjà à terre, et d'autre allaient bientôt les rejoindre. Goudwin envoya une lame de feu sur un guerrier lourdement armé qui se jetait sur lui en hurlant de rage sur le Mage. Il connu une fin tragique, calciné par la magie du feu, tout comme le suivant qui se retrouva, par un agile retournement de sa cible, empalé au bout de sa lame. À quelques mètres de là, Fiérlus, qui venait d'être libéré de son rubis, prenait son pied. Des jets de flammes sortaient de sa bouche et de ses pseudo bras, réduisant en cendres les guerriers comme les tentes.

-Tu t'amuses bien on dirait.

-Tu m'étonne, même le golem de glace c'était rien à côté de ça! Je suis au paradis de la castagne avec ces barbares, même si ils ne sont pas très résistants.

Goudwin aperçus alors un groupe de Mages de glace qui se dirigeaient droit sur eux.

-T'inquiètes, on nous envoi enfin la grosse artillerie. Ça va devenir plus intéressant.

C'est alors que, au moment où Dragon allait se lancer sur eux, les Mages furent emportés par plusieurs explosions qui les emportèrent sans laisser une trace de leur passage.

-Je crois qu'on a retrouver ta jolie apprentie.

-Ouai, je pense aussi.

Dragon se dirigea à grands pas vers l'endroits de l'explosion et tomba sur sa jeune amie, accompagnée d'une étrange femme en armure.


Dernière édition par Goudwin Didrago le Lun 27 Fév 2012 - 11:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Naira Al'Ewynn



________________


________________


Race : Elfe
Classe : Invocatrice
Métier : Musicienne & Danseuse itinérante
Messages : 108


MessageSujet: Re: Au mauvais endroit au mauvais moment... [pv:Goudwin]   Lun 27 Fév 2012 - 3:28

Alors que les deux femmes courraient à travers le camp, Naira aperçu Goudwin avec son élémentaire. Ces derniers les avaient aussi repérés, dès qu’ils se retrouvèrent, la jeune elfe lui expliqua la situation :

« J’ai libéré les prisonniers, ils mettent un bazar monstrueux dans le camp et je crois que tu n’as pas été en reste. Les Sanguinaires commencent à s’organiser, ils sont plusieurs centaines mais je n’ai pas pu trouver leur chef dans sa tente, je me demande bien où il peut être… »


Dès qu’elle eut terminée, ce fut sa compagne ne armure qui prit le relais.

« De ce que je sais de leurs coutumes, ils doivent avoir commencés à préparer un autel pour la cérémonie, en plein milieu du campement, pour que tous entendent les cris d’agonie des sacrifiés… »

Hochant la tête, l’invocatrice esquissa un léger sourire à l’attention de Goudwin avant de finalement lui indiqué le centre du village.

« Et si on terminait notre travail d’hier ? »

Elle n’attendit pas la réponse du guerrier pour se mettre à courir dans la direction présumée de l’autel, suivit par Azeria qui faucha d’un revers de lance un Sanguinaire un peu trop imprudent. Visiblement, la guerrière que venait de rencontrer Naira avait vu juste. Les barbares se regroupaient autour d’un point qu’elle ne pouvait pas encore voir et commençaient à s’organiser pour le défendre. Dans son élan et oubliant presque qu’elle s’apprêtait à prendre des vies humaines, la petite elfe lança à ses trois compagnons :

« Le maitre doit être là-bas, on fonce dans le tas ! »

Tendant sa main, elle fit apparaitre un trio d’épée qui filèrent vers ses adversaires pour les embrochés mais au lieu de rester plantée dans leurs victimes, les lames sortirent des plaies pour flotter à nouveau et s’attaquer à une nouvelle cible.

« Pourquoi je n’ai jamais pensée à ça plus tôt ! »

S’exclama-t-elle, ravie de sa trouvaille.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Goudwin Didrago

♘ | L'homme que l'on appelait Dragon.

________________


________________


Race : Humain
Classe : Mage-guerrier
Métier : Mercenaire/Chasseur de prime/Explorateur
Croyances : Aucune
Groupe : Alliance des Ombres / Alliance / Lame d'Argent

Âge : 30

Messages : 180

Histoire de Personnage : Passé :

.Histoire de dragon

Après Kaull :

.Épopée Albanesque I
.Épopée Albanesque II
.Épopée Albanesque III

MessageSujet: Re: Au mauvais endroit au mauvais moment... [pv:Goudwin]   Lun 27 Fév 2012 - 19:39

Goudwin regarda Naira partir sans même avoir le temps de dire quoi que ce soit. Fiérlus ricana.

-Tu ne devais pas l'engueuler?

-On réglera ça après. Pour l'instant, on doit s'occuper de cette armée de dégénérés. Quand à toi, tu as assez prit l'air. Rentres maintenant.

-Non je t'en pris! Encore un peu, juste le temps de brûler encore trois ou quatre huttes.

Dragon ne l'écouta même pas, et d'un geste de la main fit disparaître l'élémentaire en cendres. Le rubis de la lance épée du jeune homme reprit alors son scintillement habituel. À l'intérieur, Fiérlus grommelait toutes injures qu'il connaissait. Goudwin rattrapa le duo qui s'était élancé devant lui. Lorsqu'ils arrivèrent au centre du camp, Naira invoqua trois épées qui attaquèrent les Sanguinaires qui ne semblaient rien comprendre à ce qui leur arrivait.

-Malin. C'est vrai que ta magie te permet aussi d'invoquer des objets.

Passant devant, son gant métallique fut recouvert de petites flammes. Goudwin donna un coup de poing dans le vide, et d'un coup projeta une main de feu de la même forme que son gant. Celle-ci alla frapper un des guerriers avant d'exploser pour en emporter deux autres avec le premier. S'élançant sur le groupe, il frappa le plus proche combattant à l'abdomen. Le mouvement de son arme fit pointer le rubis qui l'ornait vers un autre Sanguinaires. Une boule de feu en jaillit et alla éclater sur le malheureux. Lâchant son arme de sa main gauche, le Mage fit apparaître une multitude de petites sphères enflammées qui partirent dans tous les sens, éclatants sur les guerriers. En un instant, la première ligne de défense des Sanguinaires venait de tomber. Un sourire de satisfaction traversa le visage de Dragon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Naira Al'Ewynn



________________


________________


Race : Elfe
Classe : Invocatrice
Métier : Musicienne & Danseuse itinérante
Messages : 108


MessageSujet: Re: Au mauvais endroit au mauvais moment... [pv:Goudwin]   Sam 3 Mar 2012 - 0:54

L’assaut brutal du trio sur la première ligne des Sanguinaires eut un effet dévastateur. Les autres hésitèrent, beaucoup prirent la fuite et bientôt, le groupe pu apercevoir en haut de l’autel, un homme de plus de deux mètres, vêtu de peau et armée d’une lourde épée batarde. A ses côtés, un petit elfe à l’air enfantin mais dans ses yeux, Naira pu lire une certaine perversité qui la fit frissonner. Ce fut Azeria qui expliqua à ses compagnons :

« Le plus grand est le chef martial des Sanguinaires, il dirigeait le clan bien avant l’arrivée du sorcier à ses côtés, c’est l’elfe qui a corrompu le géant et ses hommes au culte du sang, ils étaient plutôt paisible, à la base. J’ai pu voir que vous étiez puissants mais méfiez-vous de ces deux-là, ils n’ont rien à voir avec les sous-fifres que vous avez combattu tout à l’heure. »

La musicienne ne fit pas remarquer à sa nouvelle amie qu’elle en savait beaucoup sur le clan et se concentra plutôt sur leurs deux nouveaux adversaires. Elle souffla à Goudwin :

« Je te laisse le géant, je m’occupe de celui de ma race. Azeria, fait en sorte que les autres ne reviennent pas à la charge. »

Encore une fois, elle n’attendit pas de réponse, l’heure n’était pas à la discussion. Les dirigeants des Sanguinaires étaient en face d’eux, il ne fallait pas qu’ils ratent une telle chance de mettre fin à leurs agissements. Le jeune elfe sembla comprendre, puisqu’il s’éloigna du géant en courant, suivit par Naira, ravi que son adversaire ne tente pas de prendre la fuite. Il s’arrêta au milieu d’un tas de cadavre, quand l’un des prisonniers libéré plus tôt par la demoiselle le chargea après l’avoir reconnu. Le petit être leva juste une main pour que l’un des cadavres qui trainait sur le sol se relève tout en décapitant l’humain de large revers de lame.

« Je t’ai vu te battre. Tu invoque des créatures, moi je contrôle les morts, deux marionnettistes sur un champ de bataille, j’aime déjà ce combat ! »


Il éclata de rire avant de lever ses deux mains, forçant près d’une vingtaine de corps à se relever. Naira peina à déglutir, elle gardait un très mauvais souvenir des morts vivants.

*Ceux-là n’ont pas eu le temps de pourrir au moins…*

Fermant les yeux, elle s’entoura de runes. Son adversaire la laissa faire, désireux de s’amuser, ce qui joua en la faveur de la jeune femme. Plusieurs armures se formèrent lentement autour de Naira, armées de deux longues lames, les pantins d’acier de la jeune femme étaient vide, à l’exception d’un « cœur » magique qui leurs permettaient de tenir debout. Les cinq guerriers engagèrent les Sanguinaires ressuscités et l’escarmouche commença.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Goudwin Didrago

♘ | L'homme que l'on appelait Dragon.

________________


________________


Race : Humain
Classe : Mage-guerrier
Métier : Mercenaire/Chasseur de prime/Explorateur
Croyances : Aucune
Groupe : Alliance des Ombres / Alliance / Lame d'Argent

Âge : 30

Messages : 180

Histoire de Personnage : Passé :

.Histoire de dragon

Après Kaull :

.Épopée Albanesque I
.Épopée Albanesque II
.Épopée Albanesque III

MessageSujet: Re: Au mauvais endroit au mauvais moment... [pv:Goudwin]   Sam 3 Mar 2012 - 12:38

Goudwin regarda Naira s'éloigné à toute vitesse vers l'elfe qui siégeait quelques secondes plus tôt à côté du chef des Sanguinaires. Sa disciple temporaire commençait sérieusement à lui taper sur le système, à toujours partir sans prévenir.

-Au moins, on peut dire que vous avez un point commun finalement: foncer dans le tas sans réfléchir.

-Je ne te demande pas de commenter Fiérlus.

-Et je n'ai pas besoin de ton accord pour le faire Dragon!

-Ne m'appel pas... Oh et puis merde! Autant en finir tout de suite, je commence à en avoir par dessus la tête de cette affaire. On se les fait, on encaisse, on se casse.

-Bien parler! Par contre...

-Qu'est-ce que tu as?

-Tu ne trouve pas que notre nouvelle amie en sait un rayon sur ce qui se passe ici?

Goudwin regarda un bref instant la guerrière nommée Azeria. Maintenant qu'il y pensait, il était vrai que cette jeune femme en qui Naira semblait avoir confiance savait beaucoup de choses, beaucoup trop même. Ce fut le rugissement du colosse qui le fit sortir de sa réflexion. Le Mage eu à peine le temps de se retourner et d'esquiver un coup d'épée d'une violence inouïe. La lame s'abattit sur le sol, creusant une profond sillon de toute sa longueur. Un sourire traversa le visage de Goudwin qui se mit en garde.

-Intéressant. Il a l'air bien plus fort que tout les autres réunis. Fiérlus, ce coup-ci je vais me passer de tes service. N'agit pas sur mon arme s'il te plaît.

-Tu ne vas te servir ni de moi ni de ta magie? Tu sais que tu pourrais le finir en un claquement de doigts ou deux, au pire...

-Je sais, mais ça fait longtemps que je n'ai pas eu un vrai combat, lame contre lame.

-Comme tu veux. Au moins ça me fera des vacances.

Le barbare lança un nouvel assaut, mais cette fois-ci, Goudwin alla directement au contact. Le choc des deux lames retentit dans les oreilles du jeune homme qui recula d'un mètre, écrasé sous le poids du coup qu'il venait de parer. Pourtant, cela ne fit pas disparaître son sourire. Il semblait même encore plus motivé.

-T'es costaud mon grand, mais il t'en faudra plus pour m'impressionner, et encore plus pour me tuer.

Il s'efforça de reprendre une position stable, et poussa d'un coup sur l'arme de son adversaire qui partit en l'air. Profitant de l'ouverture qui lui était offerte, Goudwin rabattit sa lame vers l'avant et trancha l'abdomen du colosse qui beugla de douleur, mais ne flancha pas pour autant. Celui-ci renvoya un nouveau coup d'épée à son ennemie qui l'esquiva juste à temps.

-Et c'est repartit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Naira Al'Ewynn



________________


________________


Race : Elfe
Classe : Invocatrice
Métier : Musicienne & Danseuse itinérante
Messages : 108


MessageSujet: Re: Au mauvais endroit au mauvais moment... [pv:Goudwin]   Sam 10 Mar 2012 - 1:25

Les lames s’entrechoquaient et Naira, impuissante à présent, ne pouvait que regarder ses chevaliers se battre pour elle contre les morts vivants. Les armures étaient dures à détruire mais les morts vivants l’étaient tout autant, au final, aucune des deux petites armées ne prenait l’avantage. L’elfe, lui, semblait beaucoup s’amuser du spectacle et s’était assis sur un rocher, les pieds dans le vide, un grand sourire figé sur le visage. Ce dernier ne s’occupant plus de Naira, elle s’esquiva discrètement, avisant sa nouvelle amie qui, après avoir fait un tour pour s’assurer que les Sanguinaires avaient bien fuis, chargea à son tour les morts vivants, pulvérisant les os à grands renforts de lance.

*Merci pour la diversion*


Le nécromancien avait à présent le regard braqué sur la guerrière en armure, la musicienne pouvait lire dedans une certaine perversité, sans aucun doute, il la connaissait.

*En même temps, je l’ai trouvée dans la tente de commandement, je préfère ne pas savoir ce qu’ils lui ont fait subir la dedans…*


Contournant largement l’escarmouche, elle se glissa derrière l’elfe qui semblait à présent obnubilé par la combattante, qui s’écroula soudain alors qu’il murmurait en souriant comme un sadique. Tendant la main derrière elle, Naira y conjura une lame, qu’elle souleva à deux mains bien qu’un chevalier humain n’aurait eu aucun mal à jongler avec. Se relevant et surplombant l’elfe qui lui tournait le dos, elle murmura :

« Échec et Mat. »

La lame s’abattit, plus à cause de son poids que grâce à la force physique de la jeune femme dont les jambes se retrouvèrent rouge de sang lorsque l’épée s’arrêta vers le milieu du torse du sorcier, fendant la moitié supérieure droite de son corps en deux. Les morts retournèrent à leur repos et l’invocatrice renvoya ses serviteurs, arme comprise, qui disparue dans un nuage de poussière multicolore.

Soupirant, fatiguée par l'utilisation de sa magie, Naira sentit quelque chose lui saisir le pied. Abaissant la tête, elle avisa le corps meurtrit de l’autre elfe qui s’accrochait fermement à elle, trainant son visage vers la jambe de la musicienne, surement dans le but de la mordre. Voulant se retirer, elle chuta, permettant au nécromancien d’espérer toucher son visage. Plusieurs souvenirs refirent surface et elle sentit une vague de nausée l’envahir. Avant qu’un nouveau drame ne se produise, la tête du nécromant se retrouva clouée au sol par la lance d’Azeria, qui cracha ensuite sur le cadavre.

« Tant que son cerveau est intact, il ne meurt pas. J’ai déjà fait la même erreur que toi. »

Elle retira ensuite la lance, qu’elle accrocha dans son dos, avant de tendre la main à Naira pour l’aider à se relever. Tout sourire et soudain rassurée par la présence de cette femme si forte mentalement, elle accepta l’aide, bondissant sur ses jambes.

« M-merci. »

Elle sentit le rouge lui monter aux joues, puis détourna le regard pour essayer de retrouver Goudwin.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Goudwin Didrago

♘ | L'homme que l'on appelait Dragon.

________________


________________


Race : Humain
Classe : Mage-guerrier
Métier : Mercenaire/Chasseur de prime/Explorateur
Croyances : Aucune
Groupe : Alliance des Ombres / Alliance / Lame d'Argent

Âge : 30

Messages : 180

Histoire de Personnage : Passé :

.Histoire de dragon

Après Kaull :

.Épopée Albanesque I
.Épopée Albanesque II
.Épopée Albanesque III

MessageSujet: Re: Au mauvais endroit au mauvais moment... [pv:Goudwin]   Dim 11 Mar 2012 - 10:46

L'escarmouche entre le Mage-guerrier et le barbare n'en finissait pas. Les coups d'épée du colosse pleuvaient en rafale, détruisant les huttes et autres biens des Sanguinaires. Goudwin esquivait tant bien que mal, tout en essayant de trouver une ouverture sans les mouvements de ce gros tas de muscles. Un autre coup partit, et fut aussitôt repoussé par la lame du Dragon. En grognant, son adversaire renvoya un nouveau coup. Goudwin le para cette fois-ci avec son énorme gant en métal. L'impact fut violent et le Mage recula de quelques mètres, mais l'attaque fut sans effets face à son armure.

-Pour un géant, t'es plutôt rapide mon grand.

Il esquiva un nouvel assaut. L'épée du colosse se planta dans le sol. Goudwin en profita et abattit un violent coup de lame sur ses épaules. Le Sanguinaire hurla de douleur, mais il ne s'écroulait toujours pas. Il releva son arme et tenta d'attaquer à nouveau, mais ne réussit pas. Ses mouvements se bloquèrent, et la pointe de son épée retomba au sol.

-Désolé mon gars, mais tu ne pourras plus faire grand chose maintenant. J'ai frappé assez profondément sur ta colonne vertébrale pour t'immobiliser.

Mais malgré cela, Goudwin fut tout de même intrigué. Le coup qu'il venait d'infliger au colosse aurait dut lui être fatal, pour il était toujours debout. Un frisson parcouru l'échine du Mage. Une idée des plus sombres venait de lui effleurer l'esprit. Mais il n'eut pas le temps d'y penser plus. Le colosse, par un effort qui sembla surhumain, releva son arme en l'air. Il hurla... et lâcha son épée qui retomba lourdement devant son porteur qui s'écroula sur le dos. Goudwin se précipita vers lui pour vérifier si il était bien mort. Lorsqu'il se pencha sur lui, le barbare lui parla.

-Mer...merci...

-Pourquoi me remercies tu? Je viens d'anéantir ton campement, votre rituel et vos massacres.

-Tu m'a libéré de l'emprise de... l'elfe...

Un frisson parcourru à nouveau le corps de Goudwin.

-Il m'avait... ressuscité...

-Tu veux dire que c'est un nécromant?!

-Oui... Il est venu dans notre clan il y a plusieurs lunes maintenant... Il voulait nous convertir au culte du sang... J'étais contre, mais il a été accepté parmi nous, et a pervertit tout les nôtres... Il voulait rassemblé une armée de mort, mais pour ça, il avait besoin de sang pour son rituel...

Goudwin ravala sa salive. De toutes les magies noires qui existaient, la Nécromancie était certainement la pire de toute. Mais il y avait une chose qui l'intriguait dans l'histoire du Sanguinaire.

-Tu es le chef de ton clan, pourquoi est-ce que tu n'as rien fait si tu étais contre son installation parmi vous?

-Non... je ne suis pas... le chef... Notre chef a été initié par l'elfe à l'art de la magie des morts... mais elle a essayé de le trahir, pour prendre... possession de l'armée de mort de l'elfe... Alors nous l'avons enfermé dans une hutte...


Cette fois-ci, la méfiance de Goudwin grimpa en flèche. Si ce colosse n'était pas le chef des Sanguinaires, qui était-ce?

-Si ce n'est pas toi, alors qui est-ce? Qui a amené ce nécromancien parmi vous? Qui est votre chef?

-Le chef... c'est... elle...


La main du colosse tomba. Il venait de quitté ce monde. Mais avant de mourir, il avait désigné quelqu'un. Goudwin suivit la direction qu'il indiquait, et aperçut alors Naira qui revenait victorieuse de son combat, aux côtés d'Azeria.

-Nom de...!

-Je pensais bien qu'elle en savait trop.

Goudwin se dirigea vers les deux femmes. Au moment où il atteignit Naira qui portait un large sourire aux lèvres, il pointa Fiérlus vers Azeria.

-Naira, recules.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Naira Al'Ewynn



________________


________________


Race : Elfe
Classe : Invocatrice
Métier : Musicienne & Danseuse itinérante
Messages : 108


MessageSujet: Re: Au mauvais endroit au mauvais moment... [pv:Goudwin]   Sam 17 Mar 2012 - 7:11

Naira restait sur place, un peu sous le choc face à l'étrange réaction de Goudwin. La femme à la lance ne sembla pas s'alarmer et regarda à tour de rôle le guerrier et la jeune elfe. Se reprenant, la musicienne demanda:

« Que t’arrive-t-il? »


Le récit de son ami dura une bonne demi-minute, pendant laquelle aucune des deux dames ne le coupa. Finalement, ce fut la plus jeune qui regarda son ainée, l'air interrogateur.

« Tout ceci est-il vrai ? »

Soupirant, Azeria répondit :

« Oui et non. Je ne suis chef que depuis quelques semaines. L’homme que ton ami vient de tuer est mon père, qui m’a officiellement donné sa place de dirigeant devant tout le clan. La maitresse des Sanguinaires, c’était donc bien moi, mais… Je ne suis pas responsable de l’arrivée de cet elfe, mon père nous l’a imposé un jour, je pense qu’il était déjà sous son emprise, on lui a lavé la mémoire pendant sa non-mort, ce qu’il dit est ce qu’a fait croire le nécromancien à tous après que j’ai voulu le tuer, en me rendant compte qu’il nous transformait tous en monstres. Il a retourné mon propre peuple contre moi, ils ne savent même plus qui ils sont eux même. »

Les grands yeux émeraude de Naira n’avaient pas quitté ceux de la guerrière des yeux pendant toute son histoire. Pensive à présent, elle se tourna vers Dragon avant de lancer :

« Je la crois, ce magicien était fou. Peux-tu me faire confiance, Goudwin ? Laissons la partir.»


Dernière édition par Naira Al'Ewynn le Dim 15 Juil 2012 - 1:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Goudwin Didrago

♘ | L'homme que l'on appelait Dragon.

________________


________________


Race : Humain
Classe : Mage-guerrier
Métier : Mercenaire/Chasseur de prime/Explorateur
Croyances : Aucune
Groupe : Alliance des Ombres / Alliance / Lame d'Argent

Âge : 30

Messages : 180

Histoire de Personnage : Passé :

.Histoire de dragon

Après Kaull :

.Épopée Albanesque I
.Épopée Albanesque II
.Épopée Albanesque III

MessageSujet: Re: Au mauvais endroit au mauvais moment... [pv:Goudwin]   Dim 18 Mar 2012 - 18:14

Goudwin écouta patiemment le récit de Azeria tout en gardant Fiérlus pointé droit sur elle. Lorsqu'elle eut fini, le Mage hésita à la croire, jusqu'à ce Naira intervienne en lui disant qu'elle la croyait et qu'il devait lui faire confiance. Il ragarda la jeune elfe et fixa de nouveau la guerrière. Elle avait l'air d'être sincère, cela se voyait dans ses yeux, et dune certaine manière, Goudwin faisait assez confiance à Naira. La voix de Fiérlus raisonna dans sa tête, mais cette fois-ci, seul lui pouvait l'entendre.

-Tu crois vraiment qu'on peut lui faire confiance?

Il lui répondit par la pensé.

-Je n'en sait rien à vrai dire. Ses dires tiennent la route, mais ça m'a l'air trop simple...

-D'un autre côté, si elle avait vraiment été initié à la Nécromancie, je pense qu'elle en aurait fait déjà fait usage...

Fiérlus parlait rarement de façon sérieuse et réfléchit, mais quand il le faisait, il ne se trompait presque jamais. Goudwin soupira et finit enfin par abaisser son arme.

-À toi je peux te faire confiance. répondit il à Naira.

Il s'écarta et regarda Azeria.

-Navré de m'être emporté, mais je pensais qu'en tuant ton père, la magie de l'elfe se serait totalement estompé et qu'il ne serait plus sous son emprise. C'est à cause de ça que j'ai crut qu'il disait vrai. Merci de l'avoir protégé.

Il inclina la tête en signe de remerciement.

-Quand à toi...

Il se tourna vers Naira et lui colla un coup de poing sec mais pas très fort sur le crâne.

-Comment est-ce que tu as put être assez stupide pour te lancer toute seule à l'assaut du campement. T'es inconsciente ou quoi?

Il soupira. Un léger sourire vint sur le coin de ses lèvres. Il savait qu'il n'était pas le mieux placé pour lui faire ces reproches.

-Mais au moins tu vas bien, c'est le principal. dit il en lui décochant une petite bise amicale sur le front.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Naira Al'Ewynn



________________


________________


Race : Elfe
Classe : Invocatrice
Métier : Musicienne & Danseuse itinérante
Messages : 108


MessageSujet: Re: Au mauvais endroit au mauvais moment... [pv:Goudwin]   Lun 19 Mar 2012 - 6:03

Naira soupira de soulagement quand Goudwin baissa son arme et lui affirma qu’il lui faisait confiance. Elle s’était attachée à Azeria et ne l’aurait pas laissé mourir à cause de l’histoire d’un non-mort à l’esprit embrouillé mais elle n’aurait pour rien au monde voulu se battre contre le pyromancien. Le problème étant réglé, elle se détendit et s’autorisa un sourire lorsque Goudwin remercia la guerrière, qui lui rendit d’ailleurs son signe de tête.

Elle ne s’attendait pas à se faire frapper et se massa le crâne en grimaçant. Loin d’être blessée gravement, la petite elfe avait été sonnée par le gantelet et son contact n’avait rien eu de plaisant. Elle accepta le reproche, c’est vrai que foncer seule était dangereux mais elle s’en était plutôt bien sortit. Naira fut surprise par le signe d’affection presque paternel dont il la gratifia, puis lui offrit finalement son plus beau sourire.

« Oui, nous allons tous bien ! Les Sanguinaires sont dispersés, les villages alentours sauvés et le nécromancien est mort. »

Elle se tourna ensuite vers Azeria et lança :

« Puisque tu n’as plus de famille, ça ne te dirais pas de voyager avec moi ? Au moins nous serions deux, c’est mieux que d'errer toute seule non ? »

On put facilement lire l’étonnement sur le visage de la guerrière mais celle-ci répondit finalement :

« Avec plaisir, ta route sera la mienne. Je te dois la vie, ça me donnera une occasion de te rendre la pareille un jour. »

Reportant son attention sur Dragon après avoir souri à la femme en armure, Naira lança :

« Et maintenant que fait-on ? On profite une grande fête au frais des villages avant de se quitter ? »


Ses yeux brillaient de malice. Les villages voudraient surement récompenser leurs sauveurs, pourquoi ne pas en profiter pour manger comme des ogres sans débourser le moindre sous ?


Dernière édition par Naira Al'Ewynn le Dim 15 Juil 2012 - 1:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Goudwin Didrago

♘ | L'homme que l'on appelait Dragon.

________________


________________


Race : Humain
Classe : Mage-guerrier
Métier : Mercenaire/Chasseur de prime/Explorateur
Croyances : Aucune
Groupe : Alliance des Ombres / Alliance / Lame d'Argent

Âge : 30

Messages : 180

Histoire de Personnage : Passé :

.Histoire de dragon

Après Kaull :

.Épopée Albanesque I
.Épopée Albanesque II
.Épopée Albanesque III

MessageSujet: Re: Au mauvais endroit au mauvais moment... [pv:Goudwin]   Mer 28 Mar 2012 - 21:03

Accompagné de Naira et d'Azeria, Goudwin reprit la direction de Nillodrin. La rumeur de la défaite des Sanguinaires n'avait pas mit longtemps à arriver aux habitants. Le groupe fut accueillit par une immense fête en leur honneur. Tous les habitants se précipitaient à leur rencontre pour les féliciter. Goudwin eut d'ailleurs du mal à se débarrasser des jeunes filles qui se pressaient autour de lui. L'aubergiste qui les avait logé leur prépara des places au banquet. La fête battait son plein. Tous dansaient, buvaient, riaient, chantaient. Le souvenir des barbares semblait déjà loin. Après quelques bras de fer avec les jeunes citadins venus tenter leur chance face au Dragon, Goudwin retourna auprès des deux jeunes femmes qui semblait bien s'amuser. Il aperçut alors plusieurs jeunes hommes visiblement plein d'espoir d'inviter Naira à danser. L'apparence guerrière d'Azeria semblait effrayer ces bambins. Il s'approcha en souriant, voyant à quelle vitesse les courtisants de la jeune elfe avait détalé à son arrivée. Il se pencha vers Naira et lui tendit sa main en plantant Fiérlus au sol.

-Tu danses?

Sans même lui laisser le temps de répondre, il l'attrapa et l'entraîna sur la grande piste au centre du cercle de table et commença à faire tourner son ami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Naira Al'Ewynn



________________


________________


Race : Elfe
Classe : Invocatrice
Métier : Musicienne & Danseuse itinérante
Messages : 108


MessageSujet: Re: Au mauvais endroit au mauvais moment... [pv:Goudwin]   Jeu 29 Mar 2012 - 16:28

Naira avait vu juste. Les gens étaient au courant de leurs exploits avant même qu'ils aient eu le temps de rentrer au village et ils furent accueillit comme de héros. L'invocatrice peinait à respirer au milieu de la foule qui la bombardait de questions mais appréciait la bonne humeur qui faisait oublier le fait que la région avait frôlée la catastrophe.

Sirotant un jus de pomme, la musicienne suppliait Azeria de lui venir en aide. Une foule de jeune homme l'entourait pour l'inviter à danser mais elle ne se sentait pas à l'aise du tout, ce qui semblait amuser la guerrière tatouée qui elle se contentait de la regarder galérer en souriant. D'un coup, tous s'écartèrent, quand, toujours vêtu de son armure, Goudwin fendit la foule pour la rejoindre. Peut-être que les courtisans de Naira s'imaginèrent qu'ils étaient ensemble, en tout cas, elle fut ravi de son apparition, qui lui permis de souffler un peu, et attrapa la main du guerrier avant de se laisser entrainer dans la danse.

Alors qu'elle tourbillonnait autour de Dragon qui la soulevait sans aucune difficulté, la musicienne se fendit d'un large sourire avant de fermer les yeux, faisant apparaitre derrière elle une femme faite de flammes. Elle murmura a Goudwin alors que toute la foule regardait bouche bée l'apparition magique à l'exception des musiciens qui ne se laissèrent pas distraire.

« Laisse Fiérlus sortir un peu, il a bien travaillé je pense qu'il mérite bien une petite danse avec cette ravissante élémentaire non? »

Amusée, elle tira la langue à Dragon avant de lui poser un baiser sur la joue.

« Où vas-tu aller maintenant que les Sanguinaires ont été vaincu? »

Lui demanda-t-elle finalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Goudwin Didrago

♘ | L'homme que l'on appelait Dragon.

________________


________________


Race : Humain
Classe : Mage-guerrier
Métier : Mercenaire/Chasseur de prime/Explorateur
Croyances : Aucune
Groupe : Alliance des Ombres / Alliance / Lame d'Argent

Âge : 30

Messages : 180

Histoire de Personnage : Passé :

.Histoire de dragon

Après Kaull :

.Épopée Albanesque I
.Épopée Albanesque II
.Épopée Albanesque III

MessageSujet: Re: Au mauvais endroit au mauvais moment... [pv:Goudwin]   Sam 31 Mar 2012 - 13:49

Goudwin regarda la femme de feu apparaître sous les yeux étonnés des habitants. Il sourit lorsque Naira lui souffla avec malice le pourquoi de son apparition. Le Mage réfléchit un instant.

-Ce serait drôle, mais je pense que Fiérlus la dévorerait plutôt qu'autre chose. Il se nourrit de flemmes, et les élémentaires ne sont pas vraiment ce qui l'attire le plus. C'est à cause de son petit complexe d'identité.

Il continua de faire danser son amie. Il ne savait pas pourquoi, mais à ce moment précis, le jeune homme était remplit d'un sentiment qu'il n'avait jamais ressentit au paravant. Il se laissait aller quand Naira lui posa une nouvelle question, cette fois-ci plus délicate. Il réfléchit un bref instant.

-Surement là où mes pas m'emmèneront, où je pourrais trouver du travail. Je ne sais jamais où je vais atterrir.

Il se rendit alors compte que leur aventure commune était finit. Le lendemain, il partirait, laissant les derniers qui venaient de passer derrière lui. Azeria, les Sanguinaires, Naira... Soudain, sans savoir pourquoi, il prit une décision qui le surprit lui même. Il fixa Naira dans les yeux.

-Je ne sais où je vais, ni où tu iras. Mais je sais où nous pourrions aller tous les deux cette nuit.

Il lui sourit, approcha son visage près de celui de Naira, et déposa ses lèvres sur les siennes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



________________


________________



MessageSujet: Re: Au mauvais endroit au mauvais moment... [pv:Goudwin]   Aujourd'hui à 12:57

Revenir en haut Aller en bas
 

Au mauvais endroit au mauvais moment... [pv:Goudwin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feleth :: Feleth, le monde du milieu :: Grandes plaines de Feleth :: Grandes étendues-