''L’enfant voulait répondre. Mais sa gorge lui fit comprendre que ses mots ne seraient jamais à la hauteur du silence.''
               
Eto Hachiro
 
''La mort, c’est elle qui vous fait tenir debout. C’est elle qui dicte les actes. C’est elle qui peint le monde. Et elle vous emportera tous.''
               
Querel Sentencia
 
''Je ne ressens que soif et tristesse, la mort est futilité. Je la cherche, peut-être suis-je elle.''
               
Nagate Zetsubō
 
''Udyr, quand tu seras mort, on se souviendra de ton nom. Moi je n'en ai pas, car je ne mourrai pas aujourd'hui. Mais le tien restera gravé dans ma mémoire, et dans celle de tous ceux qui t'ont connu, comme celui d'un homme fort, et digne. Alors va, et éteins-toi avec grandeur, devant tous ces vautours.''
               
Darn Butcher
 
''La nature revivait là où les hommes mourraient, le cycle reprenait son cours normal grâce à l’albinos.''
               
Aikanaro Myrrhyn
 
''Ils ne se battaient pour rien qui n’en vaille la peine. Ils étaient incapables de distinguer ce qui avait de la valeur de ce qui n’en avait pas. Alors pourquoi tant de vigueur à la tâche ? Pourquoi risquer sa vie aussi vainement ?''
               
Alcofrybas Grincebrume
 
''Son regard, depuis toutes ces années, avait appris à parler.''
               
Etan Ystal
 
''Un monde de chaos, de destruction et de malheur, un monde impartial et magnifique, le seul en tout cas, où faire l’expérience de la vie prendrait un sens véritable.''
               
Edwin Gwendur
 
''L’enfer, ce doit être l’enfer : courir pour l’éternité dans un paysage sans fin, sans début. Sans possibilité de repos ou de mort.''
               
Tyrias Marchemonde
 
''Mais sans risque on n'obtient rien, voici ma devise mes amis. Il ne faut pas avoir peur de se salir les mains, il ne faut pas avoir peur de la mort…''
               
Dimitri Morteury
 
''Tomber... Ceci est si abstrait. L'on pourrait se relever plus grand que l'on était.''
               
Yozora Adragnis
 
''Il passa des semaines dans le cachot ayant décidé de s'y enfermer lui-même. Puis, au terme de trois semaines, vous êtes venu le voir et vous lui avez dit : «Les larmes ne sont qu'une faiblesse qu'il te faudra masquer... Si tu veux t'apitoyer, libre à toi, mais, si tu souhaites voir les choses changer, tu le peux toujours. Suis-moi... Mon ami.»''
               
Haar Wilder
 
''Le brin d'herbe ne se soucie guère de ce que font les feuilles des arbres. Mais à l'automne venu, les feuilles ne se suffisent plus entre elles. Elles s'assombrissent, se nourrissant des nuages noirs d'orage. Et alors, elles se laissent tomber sur nous.''
               
Le Peintre
 
''S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est immobile, allongée, rigide, puante à en faire vomir, en décomposition, transportant des milliers de maladies, la peau arrachée et les os jaunes. S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est à six pieds sous terre, devenue la proie des corbeaux, et ses yeux mangés par des fourmis... C'est qu'elle a un jour été orgueilleuse et avide. C'est qu'elle a un jour voulu devenir riche et grande, ou bien qu'elle l'est devenue. Cela ne change rien.''
               
Le Violoniste
 
''La pensée est la liberté, la liberté... Alors, le corps est la prison, le corps est la prison... Il faut casser les barreaux.''
               
Sill
 
''Nous croyons conduire le destin, mais c'est toujours lui qui nous mène.''
               
Setsuna Hendenmark
 
''Fais ce que tu veux avec ces villageois, sauf les laisser en vie.''
               
Kaull Hendenmark
 
''La fuite vers la religion peut être une réponse pour certains. Pour d'autres elle n'est que la simple évidence que l'homme est faible et instable.''
               
Astryl Panasdür
 
''La mort ne cherche pas à s’expliquer, elle ne fait qu’agir, monsieur. Les cadavres ne racontent pas grand-chose, mais vivant, un homme peut en avoir long à dire.''
               
Sanaki Hearthlight
 
''Alors, telle une marionnette cassée que l’on tente en vain d’animer, il se releva, restant digne malgré ses blessures.''
               
Dolven Melrak
 
''Quand le sang coule, il faut le boire. La mort ne frappera pas à votre porte mais s'invitera par vos fenêtres !''
               
Andreï Loknar
 
''Personne ne peut capturer une ombre, personne ne peut la dresser ni se l’approprier.''
               
Jazminsaa Alsan
 
''De la même façon, à l'idée qu'un abruti de scribe puisse teinter ses parchemins de calomnies religieuses, ou pire, me faire porter le titre de héros, je vais préférer m’occuper de l'écriture de ma propre histoire.''
               
Alexandre Ranald
 
''La mort... Si belle et terrible à la fois, elle l'appelait, et l'appelle toujours.''
               
Adam Moriharty
 
''Par nature, j’aime tout. Par conséquence, je me hais…''
               
Samaël Apelpisia
 
''C'est sordide et cruel, mais c'est hélas la réalité de ce monde.''
               
Liam Gil' Sayan
 
''Aujourd’hui sur les terres de Feleth les pensées ne sont plus les bienvenues. Le temps de la renaissance spirituelle est terminé. Le temps où les grands penseurs avaient aidé le monde est révolu.''
               
Héra Calliope
 
''La mort était séductrice ; elle ne montrait que ses bons côtés. La sérénité et le calme absolu : pour toujours et sans violence.''
               
Eurybie Pourrie
 
''J’ai atteint cette espèce de vanité qu’apporte l’ancienneté. Je ne crois plus qu’on puisse m’apprendre quelque chose, et si jamais quelqu’un essaye ou y arrive seulement, je me bloquerais et deviendrais hermétique à tout contact.''
               
Dante Waanig
 
''Je devrais t'attacher, tu deviens dangereux pour toi même !''
               
Jeyra Frozeñ
 
''La beauté des êtres n'était rien. La beauté des choses oui. Mais pas forcement celle que l'on voit avec une paire de rétines.''
               
Akira Satetsu
 
''Le noir. Une étendue sombre en perpétuel mouvement.''
               
Melpomène d'Ambre
 
''Il est des oreilles invisibles qui peuvent entendre jusqu'à nos moindres soupirs et des secrets aux allures anodines peuvent se révéler instruments de destruction et de tourments sans fin...''
               
Cassandre Ombrelune
 
''Le "rien" est tellement plus unique que la peur ou n'importe quel autre sentiment...''
               
Meryle Nightlander
 
''Ce n'est pas le nombre ni la force qui compte, c'est l'envie, la cause.''
               
Luyak Salamya
 
''L'innocence d'un enfant est la plus grande peur de l'homme.''
               
Clause Vaneslander
 
''Quand il lui manque une marionnette pour ses spectacles. Il verrait en vous la chose qu'il cherche.''
               
Jack D'enfer
 
''Il n'a pas de notion réelle du bien et du mal, personne ne lui ayant jamais défini ces mots.''
               
Jim Stocker
 
''Je n'ai vu aucune lumière, aucun goulet, pour sortir du boyau infini et obscur que nous empruntons tous, jusqu'à la promesse d'une nouvelle vie, de la transcendance et de la connaissance. Alors, mes yeux se sont adaptés aux ténèbres.''
               
Shaquîlah Dresdeïorth
 
''Le pouvoir ronge l'homme.''
               
Balthazar Bel
 
''Visiblement, la sérénité n'avait de valeur que si on connaissait également, en comparaison, des moments de troubles.''
               
Dranek Barth
 
''Le faible se faisait tuer, le fort vivait un jour de plus.''
               
Rodany Bleinzen
 
''Le soleil se couchait sur le monde du milieu. Les ténèbres se paraient de leurs plus somptueux apparats pour enfin faire leur entrée.''
               
Rin Mephisto
 
''Et alors il vit le chaos, la désolation, la souffrance le désespoir ambiant. Il rit.''
               
Elrog Aniec
 
''Perdu quelque part, marche vers nulle part.''
               
Kyle Wate
 
''La rose n'a d'épines que pour qui veut la cueillir.''
               
Karin Yzomel
 
''- Je peux vous prédire le genre d'homme qui vous convient !
- Je connais déjà mon genre d'homme.
- Vraiment... Et quel est-il ?
- Les hommes morts.''
               
Naladrial Delindel
 
''Utilise tes pouvoirs seulement quand le noir deviendra invivable.''
               
Zedd McTwist
 
''Tes cauchemars m'ont déjà donné l'encre... À présent, ta peau me donnera les pages !''
               
Conrart Crowlore
 
''Bien des gens se font enfermer dans un cercueil une fois mort, mais rares sont ceux qui naissent dedans.''
               
Dassyldroth Arphoss
 
''Le corbeau frénétique qui vous nargue de sa voix perchée, agite ses ailes damnées, où le reflet d'un mort se penche sur votre âme.''
               
Lust Aseliwin
 
''La vie est un mensonge, la destruction une délivrance.
Passent les marées, soufflent les vents, en vain...''
               
Le Passant
 
''Fauche, tranche et avale, gouffre des âmes. Que se dresse devant toi mille fléaux, et que l’enfer se glace devant ta noirceur.''
               
Lloyd Vilehearth
 
''Des charognards pour la plupart, comme ces corbeaux à deux têtes, venant dévorer le valeureux mort.''
               
Meneldil Tristelune
 
''Nous sommes les bourreaux de la justice et de la paix. Même si ce rôle n'est pas agréable à endosser, nous nous devons de le faire, pour le bien du peuple.''
               
Ezekiel Le Sage
 
''Il me tarde de retourner au combat pour finir empalé sur une pique.''
               
Karl Von Morlag
 
''Montre-moi le chemin de la victoire. Ou guide-moi alors dans les tréfonds de la mort...''
               
Aznan Lauréano
 
''Comment peux-tu supporter ça ? C'est assourdissant ! Tue-le ! Qu'est-ce que ça te coûte ? Tu ne l'entendras plus. Tu seras en paix... Tue-le !''
               
Aïden Sochlane
 
''- Faites taire votre cabot !
- Je ne suis pas votre servante !
- Alors je le ferai taire moi-même !''
               
Rosaly Von Gregorius
 
''Le seul présent que la justice a à vous offrir, est votre mort.''
               
Mirage Morteury
 
''Laissez-moi vous conduire aux carnages.... Tant d'âmes ne demandent qu'à succomber.''
               
Idryss Leeverwen
 
''Le soleil est un bourreau. D'une simple caresse, sa langue enflammée peut calciner n'importe quel être.''
               
Seïren Nepthys
 
''C'est une nuit sans lune. Ou bien était-ce un jour sans soleil ?''
               
ShuiLong Zhang
 
''La vie est un rouage lent et grinçant. Il ne tourne que dans un sens. Celui où tu tombes.''
               
Camelle Elwhang
 
''Et un jour, sur vos lits de mort, bien des années auront passé et peut-être regretterez-vous de ne pouvoir échanger toutes vos tristes vies épargnées à Feleth pour une chance, une petite chance de revenir ici et tuer nos ennemis, car ils peuvent nous ôter la vie mais ils ne nous ôteront jamais notre liberté !''
               
Edouard Neuman
 
''Le temps est la gangrène de l'homme, elle apparait puis vous ronge à petit feu. Pour finir il ne vous reste plus que le présent pour vivre ; le passé s'évapore peu à peu et le futur ne vous intéresse guère.''
               
Asgeïr Aslak
 
''Cueillir la fleur de la déchéance et croquer dans la pomme de la faucheuse, nos vies se résument à cela car après tout, nous finissons à une moment où un autre, tous sous terre.''
               
Violette Dellylas
 
''Le pire n'est pas de mourir, mais de se faire oublier.''
               
Erwan Daermon Do'Layde
 
''Tenter d'oublier, même si c'était impossible. Il aurait aimé se jeter à la mer avec la preuve de son acte immonde. Laver tout ce sang qu'il sentait sur lui. Peut-être même s'y noyer, simplement. Sombrer dans les abysses et les ténèbres, pour toujours.''
               
Mio Raeth
 
''La lumière montre l'ombre et la vérité le mystère.''
               
Aeli Seoriria
 
''Si la vie n'a qu'un temps, le souvenir n'a qu'une mesure. Le reste est silence.''
               
Valt Horn
 
''Dans le noir le plus complet, l'aveugle est la meilleure personne à suivre. Dans un monde de folie, qui mieux qu'un fou pour nous guider ?''
               
Ledha Borolev
 
''Je ne crois pas en la force d'un absent. Celle qui ferait de vos dieux ce que vous pensez qu'ils sont.''
               
Gigantus Corne
 
''Une limite qui n'a été créée que pour être dépassée ? C'est simple, imaginez !''
               
Goudwin Didrago
 
''Voir grouiller tous ces gens, connaître leurs désirs et leurs rêves, voir comment évoluent les sociétés, leurs aspirations et leurs défauts. Comprendre que donc rien n'est éternel, et que tous ces rêves et toutes ces folies disparaîtront de la surface du monde. Se laisser aller, indolent, parce que tout cela ne servira à rien, et qu'au bout du compte le monde reste le monde, seule éternité immuable.''
               
Uridan Sangried
 
''L'Inquisition vous remettra sur le droit chemin. Même s'il faut vous briser les jambes pour ça.''
               
Leevo Shellhorn
 
''N'oublie pas d'avoir peur des morts. Ils sont toujours plus nombreux que les vivants, et un jour, tu les rejoindras.''
               
Moira Brawl
 
''J'avais l'habitude avec ce genre d'individus... Moins vous bougerez, moins vous leur parlerez... et moins ils vous cogneront dessus.''
               
Aoi Haandar
 
''Je souhaite voir votre sang se répandre mollement à la surface d'une eau rendue trouble par les masses de cadavres vidés de leur substance, marcher dans les champs de vos ossements éparpillés, me remémorant à chaque pas votre mort absurde et pathétique, que vos noms ne soient pas contés, que votre souvenir s'éteigne comme s'éteint votre vie fade et misérable, qu'à travers les années, seuls subsistent vos ossements tels de tristes traces blanchâtres dans un paysage noir de guerre, de sang et de folie.
Et que telles cette phrase, vos morts n'aient aucune importance, aucune signification pour quiconque.''
               
Nargheil Eoss
 
''Bénie soit la haine que tu porteras à ton prochain, lave l'Homme des péchés qu'il a commis.
Sois l'épée du jugement qui s'abattra sur cette race impure, souillée par la vengeance et la corruption.''
               
Meiro Fuuchiuse
 
''Notre futur exprime nos actes passés.''
               
Terence Ripper
 
''Rencontre les ténèbres et tu admireras la lumière, dit le voyant.
Contemple la lumière et tu provoqueras les ténèbres, dit l'aveugle.''
               
Tekian Varis
 
''Un général courageux et fier, est celui qui exécute en premier l'ordre qu'il donne à ses hommes.''
               
Danarius Kyrarion
 
''L'art est le sentiment obscur de l'appropriation de l'étrange.''
               
Leroi-Gourhan
 
''La mort nous sourit à tous, et tout ce que nous pouvons faire, c'est lui sourire en retour.''
               
Marc-Aurèle
 
''L'art est la mystérieuse présence en nous, de ce qui devrait appartenir à la mort.''
               
Malraux
 
''L'art est une profondeur creusée dans le visage du monde.''
               
Weischedel
 
''Le néant après la mort ? N'est-ce pas l'état auquel nous étions habitués avant la vie ?''
               
Schopenhauer
 
''Les avocats d'un malfaiteur sont rarement assez artistes pour tourner à l'avantage de leur client la belle horreur de son acte.''
               
Nietzsche
 
''Ôte-toi de mon soleil.''
               
Diogène le cynique
 
''Il y a pas d’œuvre d'art sans collaboration du démon.''
               
André Gide
 
''Ce n'est pas le lieu mais son cœur qu'on habite.''
               
John Milton
 
''Nous sommes les histoires que nous vivons.''
               
Auteur inconnu
 
''La mort est terrible pour n'importe qui. Bons ou mauvais, anges ou démons, c'est la même chose. La mort est impartiale. Il n'y a pas de mort particulièrement horrible. C'est pourquoi la mort est effrayante. Les actes, l'âge, la personnalité, la richesse, la beauté... Tout ça n'a aucun sens face à la mort.''
               
Fuyumi Ono
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Bilan d'une journée mouvementée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Jezaelle Sevaewyn



________________

avatar
________________


Race : Humainne
Classe : Nécromancienne
Métier : Éleveuse de griffon
Croyances : Dieu du Solstice
Groupe : Les Rebelles

Âge : 23 ans

Messages : 15

Fiche de Personnage : Ma fiche


MessageSujet: Bilan d'une journée mouvementée.   Sam 31 Déc 2011 - 14:35

Pour la toute première fois depuis des mois, Jezaelle pénétrait dans l’auberge. Elle avait vraiment besoins d’un petit coup. Les affaires n’allaient pas trop bien. Elle avait vendue son dernier griffon – pauvre sort – il y a plus de sept mois déjà sur le marché noir. Elle ne pouvait pas vraiment se permettre de se soucier de comment l’animal allait finir. Elle avait besoin d’argent pour vivre et subsister. Ils étaient rares à trouver, et il était encore plus rare de rencontrer une personne prête à acheter l’animal au prix que Jezaelle exigeait. Jezaelle avait besoin << d’une nouvelle recrue >>. Elle devait pénétrer sur le territoire d’un autre griffon et y trouver une couvée pour pouvoir emporter un œuf ou un petit avec elle. Les couvées étaient normalement de deux œufs, exceptionnellement trois. L’amoureuse des créatures en prenait toujours un seul car elle savait comment cette espèce de chimère était rare sur Feleth et elle ne voulait pas risquer d’en intégrer un surplus en captivité et ainsi risquer l’extinction de la race. Elle avait donc exceptionnellement chevauchée Mandibule le Loyal jusqu’aux montagnes. Ses yeux avaient pris l’habitude de ne jamais quitter le ciel. Une attaque non-anticipée pourrait être fatale. Mais alors qu’ils avaient prit une pause, Jezaelle avait remarquée la dépouille d’un ours plus loin, et avait commencée à se questionner si ses pouvoirs ne pouvaient-ils pas marcher sur les animaux aussi bien que les humains. Elle avait baissée ses gardes que quelques secondes – dont une qui fut de trop – et Mandibule, qui lui à cet instant était bien trop occupé à se rouler dans la fine couche de neige pour porter attention lui aussi, ce fit attaquer. Un griffon mâle un tantinet plus gros que Mandibule plongea sur lui. Le fidèle ami de la Nécromancienne fit un horrible glapit sous la douleur. Jezaelle était sortie immédiatement de ses pensées et avait regardée le tableau avec horreur. Les bêtes se battaient à coup de serres et de becs, l’autre griffon dominant Mandibule. Jezaelle avait du réagir rapidement, elle n’avait pas le temps de se questionner d’avantage. Elle avait sprinté jusqu'à la dépouille de l’ours, fait jaillir la magie de ses ports de peau et prié. Miracle – ou malédiction dépendamment des opinions – la tentative fonctionnait et la nécromancienne fit fuir le griffon avec sa nouvelle marionnette. Bilan de la journée : pas de bébé griffon, pas d’animal rapporté pour le souper et un ami de blessé. Elle avait chevauchée Mandibule pour revenir à Venill mais ils étaient restés sur le sol cette fois-ci.

Le blessé se reposait maintenant sur le toit de l’auberge. Jezaelle soupira alors qu’elle s’installait au bar. Il n’avait rien eu de grave, mais le tout aurait tellement pu être pire. La barmaid, qu’elle connaissait très bien d’ailleurs, se précipita pour la servir.


- Bien le bonsoir Jezzie! Cela fait un moment que tu es passée par ici, comment vont tes affaires?

Elle n’appréciait pas se faire surnommer << Jezzie >> mais Jezaelle n’était pas du genre soupe au lait.

- ‘Pourrait aller mieux. Elle prit une courte pause. Fait-moi la même chose qu’à l’habitude je t’en prie, Lulu-Belle.

- Immédiatement.

Alors que la barmaid s’activait, Jezaelle expliqua :

- J’aimerais me reposer ici pour la nuit. Mandibule s’est fait attaqué aujourd’hui et je ne veut pas le forcer à se déplacer jusqu’aux plaines. En fait, il se repose sur le toit. Cela te pose-t-il un problème?

- Bien sur que non! Fit Lulu-Belle est servant Jezaelle. Ton bon Mandibule ne nous pose jamais de problème, de plus, il est si gentil et attachant.

Jezaelle apportait parfois Lulu-Belle faire un vol avec elle.

- Merci de ton hospitalité, amie.

Elle but une gorgée de boisson. La sensation de brûlement à la gorge lui fit du bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Alakam Naül



________________

avatar
________________


Race : Faux parleur
Classe : Lame noir
Métier : Aucun
Croyances : Aucun
Groupe : Rebelle

Âge : 20 ans

Messages : 23

Fiche de Personnage : Lien vers la fiche.


MessageSujet: Re: Bilan d'une journée mouvementée.   Sam 31 Déc 2011 - 15:48

La nuit allait bientôt tombé, le vent se rafraichissait petit à petit. Mais cette brise marine qui portait l'odeur de la mer lui allait très bien. Il avait passé sa journée à s'entraîner dans l'espoir de faire ressurgir les pouvoirs qui lui avaient permis de triompher contre le groupe de Cape Blanche. Mais il n'avait aucun souvenir de ce moment donc c'était peine perdu, selon lui. Ce fut un entraînement difficile ou son maniement à l'épée n'avait guère progressé. On avait beau lui répéter d'utiliser tout son corps lorsqu'il portait un coup d'épée. Rien à y faire, seul ses bras fébriles exécutaient l'action.

<<- Tes bras sont trop faibles pour n'utiliser qu'eux ! Utilise tout ton corps, et peut-être qu'alors tu porteras un coup fatal à l'ennemi...>>

Facile à dire, mais cela ne lui venait pas naturellement de toute évidence. Il avait beau observer son mentor, il ne parvenait pas à répéter l'action pourtant décrite parfaitement. Peut-être n'était-il pas fait pour ça, finalement... Songea-t-il avec une grimace de déception. Bref, malgré l'inefficacité de l'entraînement effectué, il était fatigué. Heureusement que son village le soutenait, sinon il aurait perdu toute confiance en lui il y a bien longtemps. L'auberge n'était plus très loin à présente. Il fut surpris de distinguer une large ombre sur le toit de celui-ci. Mais il ne parvenait pas à décrire ce que c'était. Il rentra à l'intérieur du logement médiocre. Salua rapidement les habitués avant d'aller vers le bar, las comme un sac à patates.

<<-Du lait s'il te plait Belle...>>quémanda-t-il pitoyablement.
<<- Le lait ne te fera pas grandir malgré tout ce qu'on dit dessus Naül. Et c'est Lulu-Belle.>>

Malgré son reproche, elle lui apporta sa commande sans trop d'attente qu'il but en un trait. Il se sentait légèrement déprimé. La journée avait été maussade. Il en profita pour questionner la gérante.

<<- Ah j'ai vu une ombre sur ton toit. Tu es au courante ?
- C'est un familier d'une de mes clientes habituelles. N'y fait pas attention. Et je t'en pris va remuer ta mine de chien abattu ailleurs. Tu me déprimes.
- Ah ah ah. Pardonne-moi, j'ai connu meilleur jour...
- Pourquoi t'entêtes-tu à rejoindre la rébellion avec un corps aussi chétif que le tien. Je ne te comprends pas...>>


Il se contenta de sourire à la dernière remarque de son interlocutrice. Elle n'avait pas tort, mais il ne voulait pas revenir aux villages en leur disant qu'il avait abandonné... Donc, une cliente ici possédait un familier de cette taille. Impressionnant, il n'avait pas su dire de quoi il s'agissait, une bête ailée tout au plus. Cela restait inhabituelle. Il demanda à la gérante.

<<- Hey Belle, dit moi la personne à qui appartient ce familier. Qui c'est ?
- La jeune fille qui sirote sa boisson juste ici, elle se nomme Jezaelle... Et mon nom est Lulu-Belle, Naül.
- Je vois, merci, tiens pour le lait.>>


Il posa une simple pièce d'or sur la table avant de se diriger vers la propriétaire du familier. Il engagea une conversation en souriant.

<<-Bonjour, pardonnez mon dérangement, mais vous êtes bien la propriétaire du familier sur le toit n'est-ce pas ? Je voulais savoir, pas curiosité, quelle est sa race ?>>

Il avait demandé par simple curiosité, et sans doute pour oublier sa journée maussade. Malgré cela par dépit pour autrui, il s'était résolu à arrêter de déprimer sur quelque chose dont il ne pouvait au final pas faire grande chose. Cette envie de converser avec une inconnue lui offrait un bon remède pour tourner la page. Restait qu'il ne voulait pas non plus la déranger. Si elle lui faisait comprendre qu'elle n'était pas d'humeur à entamer une conversation avec lui, il irait alors se coucher sans l'ennuyer plus longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jezaelle Sevaewyn



________________

avatar
________________


Race : Humainne
Classe : Nécromancienne
Métier : Éleveuse de griffon
Croyances : Dieu du Solstice
Groupe : Les Rebelles

Âge : 23 ans

Messages : 15

Fiche de Personnage : Ma fiche


MessageSujet: Re: Bilan d'une journée mouvementée.   Sam 31 Déc 2011 - 17:33

Jezaelle fixait le vide, enfouies dans ses songes quand on vint l’en tirer.

<<-Bonjour, pardonnez mon dérangement, mais vous êtes bien la propriétaire du familier sur le toit n'est-ce pas ? Je voulais savoir, pas curiosité, quelle est sa race ?>>

Le nouvel arrivant devint le centre de son attention. Elle le regarda quelques secondes sans rien dire, surprise. Un jeune adolescent… ou un homme l’avait abordé, elle ne saurait dire car son apparence très juvénile la portait un peu à confusion. Il parlait de Mandibule? Était-il si remarquable sur le toit de l’auberge et ce même en soirée? Peut-importait, la vraie question était comment le jeune homme avait-il pu apprendre qu’elle était la propriétaire du griffon? Elle jeta un coup d’œil à Lulu-Belle qui lui fit un clin d’œil. Tout s’expliquait à présent.

*Bah au moins elle me fait de la publicité, en quelques sortes. *

Se dit-elle avant de finalement répondre à son interlocuteur. Elle dit d’un ton posé qui laissait deviner un peu de nervosité :

- Vous ne me dérangez pas le moins du monde et oui, je suis bien l’heureuse propriétaire de ce magnifique animal.

Elle en mettait un peu, mais il fallait bien le faire. Cet homme pouvait peut-être devenir un client.

- Cet animal est un griffon. Je ne saurais vous dire exactement quelle race de griffon, je les observe et les étudie mais j’en suis encore à faire le tri. Il se nomme Mandibule et je le possède depuis que je suis gosse. J’arrive à dresser ses bêtes pour être capable de les monter. Je pourrais peut-être vous en former un si ça vous chante.

Jezaelle sautait très vite sur les faits. Elle était vite en affaires… elle avait présentée son griffon mais pas elle-même. Elle rajouta alors en tendant la main avec un peu plus d’assurance que ce qu’elle avait laissée paraître au début de la conversation.

- Je me nomme Jezaelle. J’aime bien que les gens m’appellent Jez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Alakam Naül



________________

avatar
________________


Race : Faux parleur
Classe : Lame noir
Métier : Aucun
Croyances : Aucun
Groupe : Rebelle

Âge : 20 ans

Messages : 23

Fiche de Personnage : Lien vers la fiche.


MessageSujet: Re: Bilan d'une journée mouvementée.   Sam 31 Déc 2011 - 19:25

La jeune femme lui répondit rapidement sans apparaître gêné par la présence de Naül. Lorsqu'elle se présenta. Naül se sentit stupide de ne pas avoir dit le sien dés qu'il lui avait adresser la parole. Jezaelle lui tendit alors la main qu'il agrippa en souriant.

<<- Enchanté Jez, pardonnez mon impolitesse de ne pas m'être présenté plutôt. Mon nom est Naül. Je loge dans cette taverne depuis un moment déjà.>>

Leurs mains se séparèrent tandis que Naül songeait à la description du griffon que venait de faire la jeune fille aux cernes prononcées. Il y a donc différentes espèces de griffon, pour tout dire le jeune homme n'en avait jamais vu de ses propres yeux. Mais il en avait entendu parler, ces bêtes ne sont elles pas censées être particulièrement difficile à dompter ? Il fut honnêtement impressionné par ce que venait de lui dire Jez.

<<- Un griffon... Impressionnant...>> Songea-t-il à voix haute alors qu'il s'installait à proximité de la jeune fille.

<<- Désolé de refuser, mais j'ai le vertige. Je ne pense pas avoir la confidence de chevaucher une bête ailée. Mais merci de votre offre.>> Conclut-il gentiment à la proposition de la jeune dompteuse.

Les cernes de la jeune fille attira de nouveau son regard. Cela lui donnait une impression de fatigue. Peut-être avait-il tort à ce sujet là, il ne put néanmoins s'empêcher de demander.

<<- Vous semblez fatigué. Votre métier est-il difficile ?>>
Il était naturel dans son interrogation. Il pouvait s'empêcher de se dire que n'étant pas un client, il ne faisait que la gêner dans son moment de relaxation. Peut-être était-ce vrai, mais Naül n'était pas le genre de personne à y réfléchir trop longtemps. Jezaelle ne semblait pas être associable. De plus, une personne dont le métier est d'élever des animaux sauvages ne pouvaient que les aimer. Ce point-là chez elle l'attirait d'une certaine façon. Il voulait connaître plus en profondeur le métier de dompteur. Et cette jeune fille lui apparaissait suffisamment sympathique pour le lui expliquer. Quelque peu détendu, Naüt attendit une réponse de son interlocutrice qui pouvait très bien l'envoyer balader.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jezaelle Sevaewyn



________________

avatar
________________


Race : Humainne
Classe : Nécromancienne
Métier : Éleveuse de griffon
Croyances : Dieu du Solstice
Groupe : Les Rebelles

Âge : 23 ans

Messages : 15

Fiche de Personnage : Ma fiche


MessageSujet: Re: Bilan d'une journée mouvementée.   Lun 2 Jan 2012 - 7:18

Les présentations étaient faites. Elle avait donc affaire à << Naül >>. Et ce << Naül >> en question n’était pas intéressé à s’acheter un griffon pour une raison aussi futile que d’avoir le vertige. Jezaelle n’était pas du genre à juger les gens méchamment sans raison, mais elle se dit que cet homme lui donnait l’impression d’être un peu poltron. Elle fût néanmoins flattée d’apprendre qu’il trouvait ses prouesses impressionnantes mais, la joie que laissait décrire son visage au moment ou Naül la complimenta s’estompa lorsqu’il poursuivit en lui parlant de ses cernes. Les Cernes. Ces atrocités avaient apparut sur son visage depuis qu’elle avait commencée à pratiquer la nécromancie. Tout comme le ternissement notable de ses cheveux. Elle ne croyait pas personnellement que le phénomène était en lien avec la pratique. Mais elle ne pouvait pas non plus s’empêcher de douter que tous les songes, les pensées négatives et la mauvaise énergie qu’elle avait besoin de générer pour faire fonctionner sa magie pouvait être responsable.

- Oui et non en même temps. Ce qui est difficile est de toujours devoir trouver un nouveau griffon et un nouvel acheteur. Pour ce qui est des élever, j’ai l’habitude maintenant.

Répondit-elle en tentant de ne pas paraître froide.

- Vous vivez donc ici? Pourquoi donc? L’endroit est si confortable que vous ne pouvez pas vous empêcher de le quitter? Dit-elle étrangement sur un petit ton moqueur. Je comptais peut-être rester ici pour la nuit. Mandibule à été blessé aujourd’hui et je ne voudrais pas le faire sur-travailler pour ne pas empirer le mal.

Elle but une gorgée, ne quittant pas du regard Naül.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Alakam Naül



________________

avatar
________________


Race : Faux parleur
Classe : Lame noir
Métier : Aucun
Croyances : Aucun
Groupe : Rebelle

Âge : 20 ans

Messages : 23

Fiche de Personnage : Lien vers la fiche.


MessageSujet: Re: Bilan d'une journée mouvementée.   Lun 2 Jan 2012 - 17:19

Naül observait sa partenaire de discussion de manière intrigué. Ce qui était dur en somme, n'était pas l'action d’élevé un griffon mais celui de trouver l'acheteur et la bête. Il la plaignait dans un sens, il n'était pas un grand connaisseur du monde des bêtes mais même lui doutait qu'un grand nombre de personne connaissent l'existence d'une dompteuse. C'est alors qu'il eut une idée. La raison pour laquelle, Jez n'avait pas assez d'acheteur, c'était parce que peu de gens savent que l'on peut dresser un griffon. Or si on le fait savoir, Jezaelle aura certainement plus de client ! Il fut surpris par la capacité intellectuelle qu'il possédait. Il la garda de côté le temps d'écouter la question qu'elle venait de lui poser. Il sentit de l'ironie dans cette question mais elle avait raison. Lulu-belle ne possédait pas la plus belle auberge de la ville mais sans aucun doute c'était la moins chère songea alors Naül.

C'est alors qu'elle mentionna le nom de Mandibule... Le jeune homme mit un certain temps à comprendre de qui il pouvait s'agir. Mais il comprit finalement que c'était le nom de sa bête-ailée qui logeait sur le toit. Il poussa alors un
<<-Oh ! Je vois.>> sans expliquer ce qu'il voyait...

Naül se détendit légèrement sur sa chaise, se sentant légèrement tendu par rapport à sa posture. Il répondit gentiment à Jez.


<<- Oh et bien, je vis ici car c'est proche de mon lieu de travail. J'espère pouvoir m'acheter une maison à Venill un de ces jours. En attendant je loge ici.>>

Il n'expliqua pas la nature de son travail mais il était clair que s'il continuait là-dedans, sa vie l'aurait quitté avant qu'il ait reçu une seule pièce d'or de celui-ci. On ne paie pas chez les rebelles. Ou alors il n'était pas assez bon pour qu'on le paie. Dans tout les cas, il ne recevait pas d'or en ce moment et vivait sur les économies de ses deux défunts parents. Cela pouvait encore durer quelques mois mais après, il devrait faire quelque chose. Mais là n'était pas à penser à ça, il avait eut une idée en ce qui concerne un des problèmes de Jez...

<<-Ah oui ! La raison pour laquelle vous n'avez pas de clients, c'est parce que personne ne sait qu'un griffon peut-être dressé ! Que diriez vous de poser des affiches dans toute la ville pour vous faire de la notoriété ! Je suis sûr que la clientèle affluerait !>>

Il était enjoué de son idée, fier d'y avoir pensé en somme. Il attendit avec impatience la réponse de son interlocutrice. Qu'en pensait-elle ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jezaelle Sevaewyn



________________

avatar
________________


Race : Humainne
Classe : Nécromancienne
Métier : Éleveuse de griffon
Croyances : Dieu du Solstice
Groupe : Les Rebelles

Âge : 23 ans

Messages : 15

Fiche de Personnage : Ma fiche


MessageSujet: Re: Bilan d'une journée mouvementée.   Mar 3 Jan 2012 - 21:17

Elle avait écoutée ce que Naül avait à dire. La nécromancienne se dit que si Naül vivait dans cette auberge, c’était qu’il ne gagnait pas beaucoup d’argent et qu’il était dans une situation semblable à la sienne. Elle n’était pas vraiment mieux… Elle vivait dans une vieille grange qu’elle reconstruisait et transformait en foyer quand elle avait du temps libre. Elle finit son ver tout en continuant d’écouter les propos de l’homme – ou l’adolescent – avec qui elle conversait.

<< -Ah oui! … >>

Ah tiens, il semblait être capable d’avoir des idées. Cependant, cela en est rien si celles-ci ne sont pas intelligentes…

<< … La raison pour laquelle vous n'avez pas de clients, c'est parce que personne ne sait qu'un griffon peut-être dressé ! Que diriez vous de poser des affiches dans toute la ville pour vous faire de la notoriété ! Je suis sûr que la clientèle affluerait !>>

Un air de mépris apparu sur le visage de Jezaelle. Il devait surement blaguer, non?

- C’est l’idée la plus stupide que j’ai jamais entendu.

Dit-elle entre les dents. Poser des affiches. Et puis quoi encore? Aller hurler partout qu’elle est aussi nécromancienne? Sans vraiment prendre conscience de la méchanceté de sa réponse, elle proposa :

- Je pourrais vous montrer ma bête de plus près.

Jezaelle n’avait toujours pas abandonnée l’idée de faire de sa nouvelle rencontre un nouveau client…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Alakam Naül



________________

avatar
________________


Race : Faux parleur
Classe : Lame noir
Métier : Aucun
Croyances : Aucun
Groupe : Rebelle

Âge : 20 ans

Messages : 23

Fiche de Personnage : Lien vers la fiche.


MessageSujet: Re: Bilan d'une journée mouvementée.   Mer 4 Jan 2012 - 22:42

Naül pensait, non il savait que son idée allait plaire à Jezaelle. Après tout cela lui permettait d'augmenter sa clientèle très facilement ! Aucune chance qu'elle refuse l'idée. Encore une fois Naül était parvenu à aider son prochain. Non pas qu'il le fasse de façon volontaire. C'était totalement involontaire ! Les bonnes idées de Naül venaient comme ça et par là, c'était normal qu'il les propose humblement. Soudain, le drame...

L'univers merveilleux et fantastique qu'il venait de se créer venait d'être détruit comme un château de carte qu'un enfant s'amuse à détruire. Ses sauts de joie se stoppèrent nets, une corde entoura son cou, et il fut pendu... C'était à peu près ce qu'il avait ressentit lorsque Jezaelle avait laissé librement son opinion s'exprimer. Pourquoi ? Demanda-t-il envers lui même ? S'il avait seulement réfléchi un peu plus au lieu d'exprimer la première idée venue alors peut-être aurait-il put l'aider davantage ! Il se sentit fragile, faible, inutile, et incroyablement stupide. Surtout stupide car ce mot se répétait en boucle dans sa tête. Il tenta de rehausser sa tête et écouta Jezaelle qui proposait de montrer sa bête de plus près. Pourquoi est-elle si gentille après qu'il lui ait proposé une idée aussi stupide ? Ah qu'elle est gentille, songea-t-il alors l'observant avec des yeux pittoresques.


<<- Vraiment !? J'en serais ravie !>> Reprit-il enjoué, oubliant la claque fondamentale qu'il venait de se prendre. Seul, un qualificatif restait dans la tête de Naül. Jezaelle est vraiment tolérante. Elle accepte même de parler avec des gens stupides comme lui. Son regret donc sur la stupidité qu'il venait de dire fut de courte durée. Jezaelle ne semblant pas être profondément touché.

<<- Donc il est sur le toit...Mmmh, Mandibule c'est ça ?>> Interrogea-t-il une nouvelle fois pour s'assurer qu'il avait bien tout suivit. Il se rendit compte qu'il respectait beaucoup la femme devant elle. Il était tout émoustillé à l'idée de voir une bête aussi incroyable qu'un griffon de près. Et cette femme le chevauchait sans aucune peur ! Oui, ce n'était pas exagéré de dire qu'il était impressionné par elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sulfurus Endre



________________

avatar
________________


Race : Humain.
Classe : Lame-noire.
Métier : Mercenaire.
Croyances : Aucune.
Groupe : Le Royaume.

Âge : 20 ans.

Messages : 19

Fiche de Personnage : Mon Histoire.


MessageSujet: Re: Bilan d'une journée mouvementée.   Ven 6 Jan 2012 - 17:13

Oh Venill douce Venill voilà longtemps que ta splendeur ne lui était pas apparu.. Endre était là immobile ce faisant guidé sur une barque, il faisait nuit.. la lune reflétait son beau visage dans les eaux *Venill tu m'avais tend manquai* pensait-il d'un air nostalgique..

Venill trois ans plutôt.


« Mon amour regarde voilà ta surprise.. » un panorama formidable.. montrant la beauté de la ville en plein printemps.. un paysage saisissant pour un dessinateur comme Endre, il sourit et embrassa sa dulcinée.. « Tu me connais tellement bien Allaria.. » Endre prit alors son carnet de croquis dans son sac ainsi que sa plume, une plume de qualité qu'il avait obtenu quelques années auparavant et grava cet instant magique, elle le contemplait.. ils étaient heureux.. « Allaria je serai toute ma vie prêt de toi ».. « Allaria mon amour ».. « Allaria pourquoi a tu poussé un cri.. ? ».. « Qui êtes-vous ? ».. « Allaria nonnnnnnn ! » la vision de l'être aimé à l'agonie refit surfasse..

Venill de nos jours.


Endre reprit ces esprits quand il entendit le vieillard lui dire qu'ils allaient bientôt accosté.. *Chasse ces images de ta tête elles t'affaiblissent mon bon porteur..* lança l'épée *Ma bonne épée je ne le peu malheureusement, mais au contraire cela me renforce.. cela renforce ma haine*. Endre regarda la ville éclairée elle était aussi belle que dans ces souvenirs a l'époque l'armée était la bienvenue cependant de nos jours Venill n'était plus très accueillante pour les personnes assimilées au Royaume devenue un berceau officieux de la rébellion, le roi lui-même était au courant mais l'argent que lui rapportait Venill lui évitait de faire des vagues . Endre avait rangé son insigne dans sa sacoche et c'était entouré d'une cape a capuche afin d'attirer le moins l'attention sur lui.. la ville était de tout façons pleine de rôdeurs vêtu de la même façon que lui. La petite embarcation s'amarra au bord d'une berge..

« Vous voilà a bon port cher monsieur.. ! » avait dit le vieillard servant de guide.. Endre lui tendit une poignée d'or, environ dix pièces « voilà pour vous brave homme.. ». Il descendit alors de la barque marchant d'un pas tranquille il s'inséra dans les rues de la ville marchant en direction de l'auberge des Gobelins musiciens, car en effet Endre était avant tout en mission et il lui fallait des informations sur l'homme qu'il traquait un certain Johnny Pommolle.. il passa de rue en rue marchant encore et encore puis soudain il entendit le brouhaha tant attendu l'auberge ce dessina devant lui , il poussa la porte et entra.. puis il prit un air ravis en apercevant un visage qu'il connaissait..

« Jezaelle, mon amie comment allez-vous ? » il alla vers elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ciderion d'Alcor



________________

avatar
________________


Race : Demi-Démon Commun
Classe : Lame Noire
Métier : Légionnaire ( Ancien prêtre )
Croyances : Aucune
Groupe : Les Rebelles

Âge : 29 ans

Messages : 6

Fiche de Personnage : Ciderion


MessageSujet: Re: Bilan d'une journée mouvementée.   Ven 6 Jan 2012 - 20:13

La veille avait été pénible pour Ciderion. Le jeune homme avait passé l'entièreté de sa journée à marcher, traversant les grandes plaines de Feleth sous le soleil du royaume. Il avait fait chaud, très chaud et la joie que ressenti Ciderion lorsqu'il s'approcha enfin d'un petit hameau était indescriptible. En réalité, il se contenta d'un faible " Youpi " qu'il se dit à lui même. Le village se situait non loin des remparts de Venill, la destination actuelle du jeune aventurier et ses habitants l’accueillirent avec générosité et mirent un lit de paille à sa disposition. Quand il retira ses chaussures, une odeur nauséabonde de chaussette pénétra dans ses narines, provoquant l'évanouissement sur le coup. De toute façon, Ciderion aurait été suffisamment fatigué pour s'endormir dans l'immédiat...

Le lendemain, il se mit très tôt en route pour Venill. A proximité des remparts de la légendaire ville, il esquissa un sourire de satisfaction : l'extérieur n'avait pas changé, ses souvenirs n'étaient donc pas en si piteux état qu'il le pensait. Cependant, le sourire du jeune homme se dissipa à l'instant où il aperçu les bannières du roi pendre des balcons ainsi que les uniformes crasseux des gardes qui surveillaient l'entrée. L'une des deux sentinelles s'approcha de lui :

*- Papiers s'il vous plaît...
*- Heu... j'en ai pas mon gars... Faut toujours y penser avant de t'installer derrière un buisson, t'sais !

Le garde, qui n'avait aucun sens de l'humour, sembla s'impatienter et agrippa Ciderion :
*- Tes P-A-P-I-E-R-S andouille !! Grogna-t-il.

A ces mots, Ciderion envoya son genou droit dans le ventre du militaire, se détacha de l'étreinte et le désarma. Le second homme rappliqua aussitôt mais stoppa sa course lorsque Ciderion leva les bras :

*- Vous trouverez ce que vous cherchez dans la poche droite de ma veste...

Le jeune homme regrettait déjà son geste... En d'autres circonstances il se serait attiré de sacrés ennuies mais visiblement les deux hommes étaient habitués à ce genre de situation. Ils vérifièrent donc l'identité du jeune homme et le laissèrent passer après l'avoir dépouillé de quelques pièces d'or en guise d'amende.

Quelques minutes plus tard, Ciderion se retrouva en face d'une vieille auberge. Il porta son regard vers l'écriteau de l'établissement et se mit à rire. Toujours en riant, il entra dans l'auberge et se dirigea vers la salle principale. L'atmosphère était aussi lourde que dans les tavernes où se réunissaient ivrognes et brigands. Il chercha du regard un des gérants qu'il interpella par de grands signes, gesticulant étrangement :

*- Hé! Ils sont où les gobelins musiciens ? ... Ah, pourriez pas me servir un tonnelet de bière pour moi ? dit-il, cherchant à présent un endroit où s'assoir et où il pourra oublier que tous les occupants venaient de le dévisager comme s'il avait dit que l'insalubrité de l'auberge était normale si les gobelins avaient été aidés par les elfes lors de la construction... Made In Elfe, c'est joli mais ... c'est fait par des elfes quoi !


Dernière édition par Ciderion d'Alcor le Sam 7 Jan 2012 - 13:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jezaelle Sevaewyn



________________

avatar
________________


Race : Humainne
Classe : Nécromancienne
Métier : Éleveuse de griffon
Croyances : Dieu du Solstice
Groupe : Les Rebelles

Âge : 23 ans

Messages : 15

Fiche de Personnage : Ma fiche


MessageSujet: Re: Bilan d'une journée mouvementée.   Sam 7 Jan 2012 - 9:23

Satisfaite que Naül veuille bien rencontrer Mandibule, Jezaelle se préparait à inviter Naül à se lever pour sortir de l’auberge. Mais un arrivant qu’elle semblait connaître vint perturber le cour de ses actions. Elle plissa les yeux regardant dans sa direction. Était-ce possible? Non, ce devait être qu’une personne qui lui ressemble beaucoup… Mais le nouvel arrivant sembla la reconnaitre et l’interpella.

Jezaelle ne s’était pas trompée. Sulfurus Endre venait de pénétrer dans l’auberge. Le suivait-elle? La nervosité commença à gagner la nécromancienne. Elle déglutit lorsqu’il pris place près d’elle.


- Bonsoir Sulfurus. Dit-elle avec courtoisie. Ah! Je vais certes mieux qu’à notre dernière rencontre. Mille mercis de prendre le temps de t’informer. Je discutais avec ce cher Naül de mon métier.

Elle fit signe à Lulu-Belle de lui apporter deux verres.

- Accepte ce verre de cidre de pommes. C’est le moins que je puisse faire après le coup du renard…

Jezaelle paya la barmaid pour son premier verre de la soirée et les deux autres qu’elle venait de commander. Elle prit le premier et poussa le second en face d’Endre. Quelque chose attira son attention à l’entrée de l’auberge. Un nouvel homme venait d’y pénétrer et y fit une blague cinglante :

*- Hé! Ils sont où les gobelins musiciens ? ... Ah, pourriez pas me servir un tonnelet de bière pour moi ?

Elle grimaçât tout comme les autres personnes présente.

- Dit-moi, quel bon vent t’amène?

Jezaelle fut la première à relancer la conversation dans l’endroit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Alakam Naül



________________

avatar
________________


Race : Faux parleur
Classe : Lame noir
Métier : Aucun
Croyances : Aucun
Groupe : Rebelle

Âge : 20 ans

Messages : 23

Fiche de Personnage : Lien vers la fiche.


MessageSujet: Re: Bilan d'une journée mouvementée.   Sam 7 Jan 2012 - 13:01

Naül était encore tout excité à l'idée de voir une bête ailée. Soudain, un invité salua Jezaelle. Naül en conclut alors tout simplement qu'il s'agissait d'un ami de cette jeune fille. Il fut légèrement déçu de savoir qu'il n'allait pas pouvoir rencontrer Mandibule tout de suite. Naturellement, elle engagea une conversation avec l'individu. Sur le coup, Naül eut le sentiment de déranger. Peut-être devait-il s'en aller et les laisser discuter en paix ? Ce serait presque naturelle de faire ainsi et même poli quelque part. Il décida de saluer l'inconnu qui venait d'arriver avant de s'en aller.

<<- Ah bonjour. Je m'appelle Naül. Je vois que vous vous connaissez, je ne veux pas vous déranger donc je vais vous laisser.>> Dit-il honnêtement.

Soudain, un homme rentra dans la taverne de façon grotesque surtout par ses mots. On avait presque le sentiment qu'il était saoul avant même d'avoir bu. Sans doute s'agissait-il d'une personne qui faisait tout les bars et se faisait virer par chacun d'entre-eux. Il eut une légère pensée pour Lulu-belle, ce genre d'individu n'apporte généralement rien de bon pour une auberge. Enfin, il restait charmant puisqu'il semblait avoir un certain sens de l'humour. Naül songea même à aller discuter avec lui. Mais, il préféra le laisser tranquille et monter dans sa chambre. Il doutait pouvoir dormir mais il avait un livre parlant de duel à l'épée. Il pensait l'étudier et recopier les quelques bottes dessus pour surprendre son mentor. Non pas qu'il était suffisamment doué pour en recopier une seule d'entre-elle. Naül restait pathétiquement faible et rien ne pouvait être fait à propos de ça. C'était le sentiment qu'il en avait, malgré tout, il poursuivait sa quête pour devenir un rebelle utile en combat. Il monta donc dans sa chambre et se mit à lire son bouquin.

[Hrp: En bref, je suis là mais pas là !°°]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



________________


________________



MessageSujet: Re: Bilan d'une journée mouvementée.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Bilan d'une journée mouvementée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feleth :: Feleth, le monde du milieu :: Venill :: Auberge des gobelins musiciens-