''L’enfant voulait répondre. Mais sa gorge lui fit comprendre que ses mots ne seraient jamais à la hauteur du silence.''
               
Eto Hachiro
 
''La mort, c’est elle qui vous fait tenir debout. C’est elle qui dicte les actes. C’est elle qui peint le monde. Et elle vous emportera tous.''
               
Querel Sentencia
 
''Je ne ressens que soif et tristesse, la mort est futilité. Je la cherche, peut-être suis-je elle.''
               
Nagate Zetsubō
 
''Udyr, quand tu seras mort, on se souviendra de ton nom. Moi je n'en ai pas, car je ne mourrai pas aujourd'hui. Mais le tien restera gravé dans ma mémoire, et dans celle de tous ceux qui t'ont connu, comme celui d'un homme fort, et digne. Alors va, et éteins-toi avec grandeur, devant tous ces vautours.''
               
Darn Butcher
 
''La nature revivait là où les hommes mourraient, le cycle reprenait son cours normal grâce à l’albinos.''
               
Aikanaro Myrrhyn
 
''Ils ne se battaient pour rien qui n’en vaille la peine. Ils étaient incapables de distinguer ce qui avait de la valeur de ce qui n’en avait pas. Alors pourquoi tant de vigueur à la tâche ? Pourquoi risquer sa vie aussi vainement ?''
               
Alcofrybas Grincebrume
 
''Son regard, depuis toutes ces années, avait appris à parler.''
               
Etan Ystal
 
''Un monde de chaos, de destruction et de malheur, un monde impartial et magnifique, le seul en tout cas, où faire l’expérience de la vie prendrait un sens véritable.''
               
Edwin Gwendur
 
''L’enfer, ce doit être l’enfer : courir pour l’éternité dans un paysage sans fin, sans début. Sans possibilité de repos ou de mort.''
               
Tyrias Marchemonde
 
''Mais sans risque on n'obtient rien, voici ma devise mes amis. Il ne faut pas avoir peur de se salir les mains, il ne faut pas avoir peur de la mort…''
               
Dimitri Morteury
 
''Tomber... Ceci est si abstrait. L'on pourrait se relever plus grand que l'on était.''
               
Yozora Adragnis
 
''Il passa des semaines dans le cachot ayant décidé de s'y enfermer lui-même. Puis, au terme de trois semaines, vous êtes venu le voir et vous lui avez dit : «Les larmes ne sont qu'une faiblesse qu'il te faudra masquer... Si tu veux t'apitoyer, libre à toi, mais, si tu souhaites voir les choses changer, tu le peux toujours. Suis-moi... Mon ami.»''
               
Haar Wilder
 
''Le brin d'herbe ne se soucie guère de ce que font les feuilles des arbres. Mais à l'automne venu, les feuilles ne se suffisent plus entre elles. Elles s'assombrissent, se nourrissant des nuages noirs d'orage. Et alors, elles se laissent tomber sur nous.''
               
Le Peintre
 
''S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est immobile, allongée, rigide, puante à en faire vomir, en décomposition, transportant des milliers de maladies, la peau arrachée et les os jaunes. S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est à six pieds sous terre, devenue la proie des corbeaux, et ses yeux mangés par des fourmis... C'est qu'elle a un jour été orgueilleuse et avide. C'est qu'elle a un jour voulu devenir riche et grande, ou bien qu'elle l'est devenue. Cela ne change rien.''
               
Le Violoniste
 
''La pensée est la liberté, la liberté... Alors, le corps est la prison, le corps est la prison... Il faut casser les barreaux.''
               
Sill
 
''Nous croyons conduire le destin, mais c'est toujours lui qui nous mène.''
               
Setsuna Hendenmark
 
''Fais ce que tu veux avec ces villageois, sauf les laisser en vie.''
               
Kaull Hendenmark
 
''La fuite vers la religion peut être une réponse pour certains. Pour d'autres elle n'est que la simple évidence que l'homme est faible et instable.''
               
Astryl Panasdür
 
''La mort ne cherche pas à s’expliquer, elle ne fait qu’agir, monsieur. Les cadavres ne racontent pas grand-chose, mais vivant, un homme peut en avoir long à dire.''
               
Sanaki Hearthlight
 
''Alors, telle une marionnette cassée que l’on tente en vain d’animer, il se releva, restant digne malgré ses blessures.''
               
Dolven Melrak
 
''Quand le sang coule, il faut le boire. La mort ne frappera pas à votre porte mais s'invitera par vos fenêtres !''
               
Andreï Loknar
 
''Personne ne peut capturer une ombre, personne ne peut la dresser ni se l’approprier.''
               
Jazminsaa Alsan
 
''De la même façon, à l'idée qu'un abruti de scribe puisse teinter ses parchemins de calomnies religieuses, ou pire, me faire porter le titre de héros, je vais préférer m’occuper de l'écriture de ma propre histoire.''
               
Alexandre Ranald
 
''La mort... Si belle et terrible à la fois, elle l'appelait, et l'appelle toujours.''
               
Adam Moriharty
 
''Par nature, j’aime tout. Par conséquence, je me hais…''
               
Samaël Apelpisia
 
''C'est sordide et cruel, mais c'est hélas la réalité de ce monde.''
               
Liam Gil' Sayan
 
''Aujourd’hui sur les terres de Feleth les pensées ne sont plus les bienvenues. Le temps de la renaissance spirituelle est terminé. Le temps où les grands penseurs avaient aidé le monde est révolu.''
               
Héra Calliope
 
''La mort était séductrice ; elle ne montrait que ses bons côtés. La sérénité et le calme absolu : pour toujours et sans violence.''
               
Eurybie Pourrie
 
''J’ai atteint cette espèce de vanité qu’apporte l’ancienneté. Je ne crois plus qu’on puisse m’apprendre quelque chose, et si jamais quelqu’un essaye ou y arrive seulement, je me bloquerais et deviendrais hermétique à tout contact.''
               
Dante Waanig
 
''Je devrais t'attacher, tu deviens dangereux pour toi même !''
               
Jeyra Frozeñ
 
''La beauté des êtres n'était rien. La beauté des choses oui. Mais pas forcement celle que l'on voit avec une paire de rétines.''
               
Akira Satetsu
 
''Le noir. Une étendue sombre en perpétuel mouvement.''
               
Melpomène d'Ambre
 
''Il est des oreilles invisibles qui peuvent entendre jusqu'à nos moindres soupirs et des secrets aux allures anodines peuvent se révéler instruments de destruction et de tourments sans fin...''
               
Cassandre Ombrelune
 
''Le "rien" est tellement plus unique que la peur ou n'importe quel autre sentiment...''
               
Meryle Nightlander
 
''Ce n'est pas le nombre ni la force qui compte, c'est l'envie, la cause.''
               
Luyak Salamya
 
''L'innocence d'un enfant est la plus grande peur de l'homme.''
               
Clause Vaneslander
 
''Quand il lui manque une marionnette pour ses spectacles. Il verrait en vous la chose qu'il cherche.''
               
Jack D'enfer
 
''Il n'a pas de notion réelle du bien et du mal, personne ne lui ayant jamais défini ces mots.''
               
Jim Stocker
 
''Je n'ai vu aucune lumière, aucun goulet, pour sortir du boyau infini et obscur que nous empruntons tous, jusqu'à la promesse d'une nouvelle vie, de la transcendance et de la connaissance. Alors, mes yeux se sont adaptés aux ténèbres.''
               
Shaquîlah Dresdeïorth
 
''Le pouvoir ronge l'homme.''
               
Balthazar Bel
 
''Visiblement, la sérénité n'avait de valeur que si on connaissait également, en comparaison, des moments de troubles.''
               
Dranek Barth
 
''Le faible se faisait tuer, le fort vivait un jour de plus.''
               
Rodany Bleinzen
 
''Le soleil se couchait sur le monde du milieu. Les ténèbres se paraient de leurs plus somptueux apparats pour enfin faire leur entrée.''
               
Rin Mephisto
 
''Et alors il vit le chaos, la désolation, la souffrance le désespoir ambiant. Il rit.''
               
Elrog Aniec
 
''Perdu quelque part, marche vers nulle part.''
               
Kyle Wate
 
''La rose n'a d'épines que pour qui veut la cueillir.''
               
Karin Yzomel
 
''- Je peux vous prédire le genre d'homme qui vous convient !
- Je connais déjà mon genre d'homme.
- Vraiment... Et quel est-il ?
- Les hommes morts.''
               
Naladrial Delindel
 
''Utilise tes pouvoirs seulement quand le noir deviendra invivable.''
               
Zedd McTwist
 
''Tes cauchemars m'ont déjà donné l'encre... À présent, ta peau me donnera les pages !''
               
Conrart Crowlore
 
''Bien des gens se font enfermer dans un cercueil une fois mort, mais rares sont ceux qui naissent dedans.''
               
Dassyldroth Arphoss
 
''Le corbeau frénétique qui vous nargue de sa voix perchée, agite ses ailes damnées, où le reflet d'un mort se penche sur votre âme.''
               
Lust Aseliwin
 
''La vie est un mensonge, la destruction une délivrance.
Passent les marées, soufflent les vents, en vain...''
               
Le Passant
 
''Fauche, tranche et avale, gouffre des âmes. Que se dresse devant toi mille fléaux, et que l’enfer se glace devant ta noirceur.''
               
Lloyd Vilehearth
 
''Des charognards pour la plupart, comme ces corbeaux à deux têtes, venant dévorer le valeureux mort.''
               
Meneldil Tristelune
 
''Nous sommes les bourreaux de la justice et de la paix. Même si ce rôle n'est pas agréable à endosser, nous nous devons de le faire, pour le bien du peuple.''
               
Ezekiel Le Sage
 
''Il me tarde de retourner au combat pour finir empalé sur une pique.''
               
Karl Von Morlag
 
''Montre-moi le chemin de la victoire. Ou guide-moi alors dans les tréfonds de la mort...''
               
Aznan Lauréano
 
''Comment peux-tu supporter ça ? C'est assourdissant ! Tue-le ! Qu'est-ce que ça te coûte ? Tu ne l'entendras plus. Tu seras en paix... Tue-le !''
               
Aïden Sochlane
 
''- Faites taire votre cabot !
- Je ne suis pas votre servante !
- Alors je le ferai taire moi-même !''
               
Rosaly Von Gregorius
 
''Le seul présent que la justice a à vous offrir, est votre mort.''
               
Mirage Morteury
 
''Laissez-moi vous conduire aux carnages.... Tant d'âmes ne demandent qu'à succomber.''
               
Idryss Leeverwen
 
''Le soleil est un bourreau. D'une simple caresse, sa langue enflammée peut calciner n'importe quel être.''
               
Seïren Nepthys
 
''C'est une nuit sans lune. Ou bien était-ce un jour sans soleil ?''
               
ShuiLong Zhang
 
''La vie est un rouage lent et grinçant. Il ne tourne que dans un sens. Celui où tu tombes.''
               
Camelle Elwhang
 
''Et un jour, sur vos lits de mort, bien des années auront passé et peut-être regretterez-vous de ne pouvoir échanger toutes vos tristes vies épargnées à Feleth pour une chance, une petite chance de revenir ici et tuer nos ennemis, car ils peuvent nous ôter la vie mais ils ne nous ôteront jamais notre liberté !''
               
Edouard Neuman
 
''Le temps est la gangrène de l'homme, elle apparait puis vous ronge à petit feu. Pour finir il ne vous reste plus que le présent pour vivre ; le passé s'évapore peu à peu et le futur ne vous intéresse guère.''
               
Asgeïr Aslak
 
''Cueillir la fleur de la déchéance et croquer dans la pomme de la faucheuse, nos vies se résument à cela car après tout, nous finissons à une moment où un autre, tous sous terre.''
               
Violette Dellylas
 
''Le pire n'est pas de mourir, mais de se faire oublier.''
               
Erwan Daermon Do'Layde
 
''Tenter d'oublier, même si c'était impossible. Il aurait aimé se jeter à la mer avec la preuve de son acte immonde. Laver tout ce sang qu'il sentait sur lui. Peut-être même s'y noyer, simplement. Sombrer dans les abysses et les ténèbres, pour toujours.''
               
Mio Raeth
 
''La lumière montre l'ombre et la vérité le mystère.''
               
Aeli Seoriria
 
''Si la vie n'a qu'un temps, le souvenir n'a qu'une mesure. Le reste est silence.''
               
Valt Horn
 
''Dans le noir le plus complet, l'aveugle est la meilleure personne à suivre. Dans un monde de folie, qui mieux qu'un fou pour nous guider ?''
               
Ledha Borolev
 
''Je ne crois pas en la force d'un absent. Celle qui ferait de vos dieux ce que vous pensez qu'ils sont.''
               
Gigantus Corne
 
''Une limite qui n'a été créée que pour être dépassée ? C'est simple, imaginez !''
               
Goudwin Didrago
 
''Voir grouiller tous ces gens, connaître leurs désirs et leurs rêves, voir comment évoluent les sociétés, leurs aspirations et leurs défauts. Comprendre que donc rien n'est éternel, et que tous ces rêves et toutes ces folies disparaîtront de la surface du monde. Se laisser aller, indolent, parce que tout cela ne servira à rien, et qu'au bout du compte le monde reste le monde, seule éternité immuable.''
               
Uridan Sangried
 
''L'Inquisition vous remettra sur le droit chemin. Même s'il faut vous briser les jambes pour ça.''
               
Leevo Shellhorn
 
''N'oublie pas d'avoir peur des morts. Ils sont toujours plus nombreux que les vivants, et un jour, tu les rejoindras.''
               
Moira Brawl
 
''J'avais l'habitude avec ce genre d'individus... Moins vous bougerez, moins vous leur parlerez... et moins ils vous cogneront dessus.''
               
Aoi Haandar
 
''Je souhaite voir votre sang se répandre mollement à la surface d'une eau rendue trouble par les masses de cadavres vidés de leur substance, marcher dans les champs de vos ossements éparpillés, me remémorant à chaque pas votre mort absurde et pathétique, que vos noms ne soient pas contés, que votre souvenir s'éteigne comme s'éteint votre vie fade et misérable, qu'à travers les années, seuls subsistent vos ossements tels de tristes traces blanchâtres dans un paysage noir de guerre, de sang et de folie.
Et que telles cette phrase, vos morts n'aient aucune importance, aucune signification pour quiconque.''
               
Nargheil Eoss
 
''Bénie soit la haine que tu porteras à ton prochain, lave l'Homme des péchés qu'il a commis.
Sois l'épée du jugement qui s'abattra sur cette race impure, souillée par la vengeance et la corruption.''
               
Meiro Fuuchiuse
 
''Notre futur exprime nos actes passés.''
               
Terence Ripper
 
''Rencontre les ténèbres et tu admireras la lumière, dit le voyant.
Contemple la lumière et tu provoqueras les ténèbres, dit l'aveugle.''
               
Tekian Varis
 
''Un général courageux et fier, est celui qui exécute en premier l'ordre qu'il donne à ses hommes.''
               
Danarius Kyrarion
 
''L'art est le sentiment obscur de l'appropriation de l'étrange.''
               
Leroi-Gourhan
 
''La mort nous sourit à tous, et tout ce que nous pouvons faire, c'est lui sourire en retour.''
               
Marc-Aurèle
 
''L'art est la mystérieuse présence en nous, de ce qui devrait appartenir à la mort.''
               
Malraux
 
''L'art est une profondeur creusée dans le visage du monde.''
               
Weischedel
 
''Le néant après la mort ? N'est-ce pas l'état auquel nous étions habitués avant la vie ?''
               
Schopenhauer
 
''Les avocats d'un malfaiteur sont rarement assez artistes pour tourner à l'avantage de leur client la belle horreur de son acte.''
               
Nietzsche
 
''Ôte-toi de mon soleil.''
               
Diogène le cynique
 
''Il y a pas d’œuvre d'art sans collaboration du démon.''
               
André Gide
 
''Ce n'est pas le lieu mais son cœur qu'on habite.''
               
John Milton
 
''Nous sommes les histoires que nous vivons.''
               
Auteur inconnu
 
''La mort est terrible pour n'importe qui. Bons ou mauvais, anges ou démons, c'est la même chose. La mort est impartiale. Il n'y a pas de mort particulièrement horrible. C'est pourquoi la mort est effrayante. Les actes, l'âge, la personnalité, la richesse, la beauté... Tout ça n'a aucun sens face à la mort.''
               
Fuyumi Ono
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Alhone ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Alhone Aargarëth



________________

avatar
________________


Race : Demi-Elfe
Métier : chevalier de lumière
Âge : 19

Messages : 25


MessageSujet: Alhone ...   Ven 6 Jan 2012 - 22:07

* * *

Personnage


Nom : Aargarett
Prénom : Alhone
Rang : Paladin pourfendeur des Ombres

Âge : 19 années
Sexe : female
Race : mi humaine mi elfe.
Classe : Paladine/chevalier de la lumière
Croyances : En l'honneur et la justice!
Groupe : l'alliance de l'ordre et du sang.

Équipement :

Sunset-Shine:

Une épée pleine de grâce dont les alliages la composant lui procurent une forme étrange.
Sa garde a la forme d'un bol s'écartant en quatre éclat formant le symbole du soleil, dès sa naissance la lame y est argentée avec de légers reflets dorées comme si elle était parcourut d'étincelles.
Exposée à la lumière Sunset-Shine peut détourner un ours de sa trajectoire tant son éclat y est aveuglant.
Elle toise un petit mètre dix de longueur pour huit de largeur et c'est le père d'Alhone qui lui a remit cette merveille pour ses seize années.
Son pouvoir d'éblouissement ne marche que lorsque la lame est en contacte directe avec de la lumière. Le reste du temps l'épée reste banale.

Le Bouclier du Dôme:

Un lourd bouclier en alliage de métaux précieux permettant d'encaisser les plus sévères coups. Alhon ne porte que très rarement son bouclier, elle se doit de voyager légèrement et avec discrétion: elle laisse donc souvent son bouclier contre le flan droit de son cheval, durement accroché aux cuirs de la selle.

Une armure de paladin:

Une armure simple faite des même métaux que son bouclier, cependant l'absence d'acier dans cette dernière lui permet d'être plus légère et ainsi de se battre farouchement sans craindre une quelconque attaque mortelle.

Un destrier de combat/de loisir

Lourd, prompt mais endurant, un bon vieux "Shire" comme on les aime! un nounours, une peluche fière de frôler le mètre quatre-vingt au garrot.
Féroce et formé pour le combat, ce petit bijou transporte à lui seul l'équivalent d'une diligence de ravitaillement d'un peu moins d'une tonne sur une bonne heure de distance, soit l'équivalent de son poids.


Talents de combat : endurante, rapide, prompte, tenace, courageuse et respectueuse.
Talents de magie : Alhone développe une magie qui provient de l'astre solaire. Ses sorts consistent en gros à tirer l'énergie du soleil, sa chaleur sa luminosité ou les deux si un gros méchant à tendance à trop embêter Alhone. Ses sorts varient en fonction de l'heure, de l'intensité du soleil si bien que de nuit, elle reste totalement à la merci de ses proies...


Talents divers :Depuis son plus jeune âge la jeune paladine endosse un rôle responsable de soldat d'élite et ce n'est surement pas grâce à son père, mais bien avec sa propre volonté, qu'elle a sût se montrer convaincante et ainsi obtenir son titre de chevalier. Alhone a également une très bonne audition, son ouïe développée provient de son père, ne pas s'inquiéter dès lors, si elle entend des voix dans une auberge ou une église. Très bonne escrimeuse, elle manie également l'arc, la canne à pêche, l'aiguille à tisser et la poêle avec élégance et raffinement!

Apparence physique : (4 lignes complètes au minimum)

Sous l'ombre d'un roseau en fleur se détache une longue silhouette svelte aux traits doux et angélique, La demoiselle regarde avec enthousiame les hommes et les êtes vivants de son duché se dérober sous les sveltes rayons du levant.
Ses yeux opalescent sont vifs, ses longs cheveux brun aux reflets d'or et de flammes dansent lentement avec la brise matinale.

Soudain ses lèvres fines et rosées laissent échapper une voix sourde et féminine digne d'une femme de haut-rang: Alhone tend son bras mate ou ses nerfs gonflés semblent offrir un chemin tout droit prononcé vers son corps... ce dernier bien plus puisant, renferme sous ses vêtements amples une musculature légèrement développée, esthétique dotée d'une poitrine des plus douce.
Son physique,elle le doit certainement à son père, un elfe banale qui a du trépasser depuis tout ce temps.

elle baisse momentanément son bras en observant le soleil de ses éclats dorées. Se retournant sous son arbrisseau, elle fronce nettement ses sourcils avant de repartir toujours à pas comptés, ni trop rapide ni trop lent: elle sait ou elle va et elle n'a pas besoin de se presser, elle a tout son temps...

Caractère, personnalité : (4 lignes complètes au minimum)

Ses yeux observent son bras avec un sourire amusé, elle croit en une certaine manière en la force que la nature lui a apportée, la force de vivre de sa mère, la force instinctive et maternelle et puis bien sur, la beauté "surnaturelle" de son père.
Elle est fière d'avoir été créée de la sorte par deux être totalement opposé, une humaine et un elfe. Elle soupir donc comme toujours en protestant lourdement contre elle même et ses rêveries, en ajoutant un " bordel de merde" avant de foncer tête baissée vers ses con-frères, inquiets.
Elle a peur pour un rien: qu'un jeune crétin de quelques années ne tombe dans un puis par étourderie ou quelque chose d'autre,elle joue les protectrices et souvent le rôle de la grande soeur sans être trop "étouffante".
Elle a hérité du caractère de son père pour les êtres qu'elle adore, autant que l'on peut contempler le ciel, elle sait que sa loyauté et sa fraternité envers ses semblables ne s'effacera jamais.

elle se moque de ne pas être physiquement comme les autres humains de son duché, lorsqu'elle est sur un terrain de guerre: elle est même la première à défendre une cause qui dit-on semble désespérée. Jamais elle ne permettrait que l'on se méfie de sa loyauté envers ses semblables car elle semble même être prête à tous les sacrifices pour parvenir à ses fins.


Histoire : (10 lignes complètes au minimum)


la veille

    "
    Elle siégeait là, avachie sur cette chaise dont les formes s'étaient encrées avec le temps.
    Remuant sa tête doucement au rythme de sa respiration, son épée "sunset-shine" couchée sur ses accoudoirs laissaient présager que la belle endormie attendait le farouche inconnu.

    La porte du carillon sonnait, faisant entrer dans un soupir haletant cette bête immonde toute droit sortie des enfer.
    Ses yeux aux éclat de rubis décelèrent bien vite son infortune;
    Alhone était là, assise sur sa rocking-chair en plein milieu de la pièce: La bête ne pouvait pas la louper.

    Brandissant son gourdin, il avança, le goût du sang, de la haine et de la satisfaction sadique à ses lèvres...
    Il n'eut ni cri ni râle mortuaire, un simple bruit sourd d'un bois fendu s'éparpillant en éclat sur le sol de la même sorte.
    La paladine écarta les brindilles de la pointe de sa botte, parant son épée de lumière sur son coté droit de sa hanche, menaçant de pourfendre son ennemi par une large fente en diagonale qui allait certainement le cisailler de ses genoux jusqu'à ses épaules.
    "

    • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •



    Âgée dès lors de ses 19ans, Alhone siégeait parmi les chevaliers de lumières du royaume "d'Athfalt", un petit duché paisible qui avait connu de farouches attaches d'êtres des ombres depuis peu.
    son père en avait fait les frais au cours d'une sanglante rencontre livrant la cité "d'Alarbo" contre une demie-douzaine d'orcs. Petite cité avoisinant "Athfalt" dont le père était ressortit vainqueur d'un combat quelques années précédemment.
    Trouvant une belle épouse qui ne lui offrit d'une fille, il fut contraint de l'éduquer à la manière d'un soldat d'élite tout en lui accordant cependant assez de temps pour lui apprendre par le biais des femmes du villages la cuisine et la couture en plus du maniement du bouclier et de l'épée de lumière qu'il lui offrit à l'âge de ses 15ans.

    Ce fût à ses 16 années que Alhone découvrit le corps encore fumant de son père à "Alorbo". Du haut et du bas de son shire, elle avait juste eu assez de temps pour se replier elle et ses hommes vers la cité d'Athfalt.
    Depuis ce jour funeste, elle et "sunshet-shine" continuent de suivre les ordres du commandant des armées d'Athfalt avec toutefois l'envie incorruptible de défendre son duché et ses biens quoi qu'il en coûte.



    • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •


    Tête levée vers le troll sanguinaire, alhone concervait tout son sang froid, cet immondice qui avait semé la terreur dans son quartier"d'Amblem" à deux pas "d'Athfalt" avait tué et éparpillé ici et là des vies innocentes
    ... Alhone ne pouvait s'empêcher de penser à ses géniteurs, ses yeux s’assombrissant selon son humeur: rien d'autre ne démontrait son froid désir d'ôter la vie à cette pourriture.

    Son armure de paladine de la lumière rayonnait de toute sa splendeur au clair de lune, son épée suivait ce même éclat rayonnait doucement sur le parquet, montrant ainsi l'impatience d'Alhone devant l'animal.

    " - Slashkrom vertured"

    " - ... "

    " - Iar Vartarich krom... "

    Haussant les épaules pour la seconde fois, elle passa à coté de la bête, épée au poing bloquant la porte en se faufilant derrière la chose qu'elle n'avait pas quitté des: la pointe de son épée léchait toujours le sol.
    Acculée contre la fenêtre et le vide, le troll ne pouvait plus s'échapper.
    Elle unissait ses doigts en les apportant à ses lèvres, une mélodie stridente en sortie tandis que la ville s'illuminait en s'agitant.
    Peureuse la bête recula avant de foncer vers alhone qui, épée levée en main était prête à se défendre au risque d’empaler la bête... d'un geste court, elle avisa de blesser la bête sévèrement au flan gauche, elle lui avait perforé la chaire en dévoilant l'une de ses cotes.

    Avec le cri hurlement de surprise, les soldats arrivèrent bien vite, immobilisant le monstre pour l'emmener au purgatoire.
    Le matin même le troll avait déclaré que bientôt ce ne serait pas que le village, mais tous le continent qui allait être victime des attaques répétés d'êtres de l'ombre.
    L'on obligea à cinq chevaliers et paladins de partir de la ville à la recherche de cette "source aux cauchemars".
    Alhone fut ainsi contrainte de partir avec peu de chose dont une saccoche de voyage, son épée, son bouclier, une lettre de réclamation du duc d'Athfalt qu'elle ne connaissait pas plus que cela, son destrier et bien sur... ses talents cachés.






Le lendemain dans la soirée


    Pensive la jeune femme est allongée dans son lit, sur le dos elle observe le plafond en songeant à sa vie et son avenir. Elle se demande s'il existe d'autre personnes comme elle qui cherchent à aider le monde avec le peu de choses qu'ils peuvent avoir.
    Elle cherche et épie dans sa mémoire les moindres fragments de son passé et y retrouve quelques bons et agréables souvenirs, ceux de ses parents en sommes, de leurs vivants.
    Fermant doucement ses yeux, la jeune femme se plonge dans un sommeil léger ou la vue de ses parents doucement, l'apaisent: seule les rayons de la une passant au travers de la vitre la maintient encore dans un état de conscience.

    Dehors, la rue est déserte, quelques ombres passent comme d'habitude à "Eurydophys", ville à une centaine de kilomètres d'Athfalt dont la spécialité est majoritairement le travail du verre.
    Soudain, un hennissement à en fendre l'âme transperce le calme de la nuit, elle n'a pas le temps de sauter de son lit qu'une main glacée lui saisit la tête, la forçant à rester clouée dans ses draps.
    Elle se débat, ne voyant rien d'autre que le noir, elle ressent le froid et sent la mort, le sang et le fer rouillé, elle se débat en donnant des coups de poings: l'agresseur râle et recule du lit en titubant, plus un bruit.

    Affolée, elle cherche une arme dans sa chambre, la dague de sous son oreiller a disparut, ses yeux d'argents scrutent sa chambre et là...
    Elle le voit pour la première fois, un être blanc, puant et dégueulasse dont les traits juvéniles trompent largement les premiers regards sur sa personne.
    Elle montre un intérêt frappant devant ce vampire qui ne bouge pas, non, il affiche un sourire sadique, méprisant. De son coté, la paladine est déjà devant son lit, prête à se battre avec le peu de choses dont elle a: un couteau de cuisine et ... sa dextérité.
    L'homme aux canines tachées de sang hurle d'une rire sanguinaire, il en fou partout sur ses vêtements, une vraie plaie!
    Alhone fronce les sourcils, ce ne sera pas à elle d'attaquer en premier, pas avec le peu de choses dont elle est équipée.

    Elle a bien fait, dans le cadre de la fenêtre l'on aperçoit déjà des flammes et des hommes crier "au vampire" à en réveiller un mort...
    Doucement, l'ombre perfide manipule la jeune femme sous ses mains glacées, il ne lui a fallut d'un seul instant pour parvenir au pied de sa proie, ses griffes lacèrent la peau de la brune tandis qu'elle lui écrase le pied avec son talon, elle lui donne des coups.. rien à faire, son propre sang lui-même se glace lorsque la langue avide, lui caresse doucereusement la peau de son cou velouté.

    " - sale bête! vas chercher ailleurs si j'y suis! "

    " - l'une des seules créatures à être dans sa période génitale dans le quartier... allons, allons.... ce serait du gâchis de perdre ainsi un sang aussi doux et sucré..."

    " - A L'AIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIDEEEEEEEEEEU... "

    Sans effort il plaque la paladine contre le mur de sa chambre, lui brisant les poignets avec sa force ténébreuse, de son autre main il lui caresse doucement les flans en descendant lourdement vers l'intérieur de ses cuisses... elle grogne et boue de rage tant cette insulte à sa pudeur lui est insupportable.
    Hurlant de rage tandis que l'autre se délecte de sa torture sadique, elle tente de mordre son assaillant lorsque finalement elle sent, cette chose pointue, sale et aussi piquante qu'un ongle peut l'être fouiller en elle.

    Soudain la porte de sa chambre s'ouvre avec fracas, l'ombre se fige tandis qu'une flèche lui transperce le ventre, s'arrêtant à quelques centimètres de celui de la paladine.

    " - vite il est là go, go go go!!! "

    Alhone alors dégagée saisit le poing de son adversaire pour le faire voler, une fois durement couché, elle lui arrache la flèche et lui plante dans la tête en prenant bien soin de lui crever les yeux au passage.
    Une femme arrive prêt d'elle, l'emmenant aussi loin que possible du vampire maintenant rendu à l'état de poussière, elle est encore trop en colère pour penser à autre chose, son sang boue en elle, si elle le pouvait elle aurait fait exploser cette chambre et cette... chose immonde!

    " - restez calme, ça y est c'est fini, c'est finiiiiii..."

    Elle essaye de mordre la femme qui tente de la contenir, comme si elle était elle même possédée par un démon, elle crache et injure, demande ou est son épée, traite la chose de tous les noms inimaginables. Finalement elle souffle, son manque d'oxygène lui oblige à fermer sa bouche et à respirer à grand coup... elle enrage!

    " - eh bien! quelle énergie! "

    " - laissez le moi! laissez le mooooaaaaaa!!"

    " - eh oh il est mort là, calme toi, tu l'as tué là, il est bien mort..."

    " - réssucitez-le que je le re-tue! "

    " - ... "

    Tout ce dont elle se souvient c'est une grosse claque dans sa tête qui l'obligea à se remémorer de l'instant présent. Sa rage descendue, elle déglutissait et obtempérait en feignant d'être la plus calme possible...
    La main sur sa joue et les cheveux en pétard elle retrouvait ses esprits.

    " - Vous êtes qui? " articula t-elle enfin.

    " - Nous sommes des membres de l'alliance, de l'ordre de la chaire et du sang. Camelle Elwhang. Cela faisait une bonne semaine que l'on cherchait cet affreux pour plusieurs choses pas très rose comme tu as pu le constater..."

    " - Mon dieux... qu'est-ce que vous faites si loin? .... Merci pour ça... "

    Se sentant bète, Alhone ajouta ses mains au niveau de son bas ventre, là ou quelques tâche rouge s'étaient réunies sur sa robe de nuit...

    " - Ou puis-je vous trouver demain? "

    " - Ah.. demain nous partons, pourquoi?" ajouta t-elle pendant que la belle brune levait le pied de l'entrée de la porte...."

    " - Je désire rejoindre votre ordre! je peux vous être d'une grande utilité dans la journée! ... de jour je tâche de régénérer mon énergie ..."

    " - Arf... si tu souhaites être l'une des notre il va falloir prouver ta valeur petite... "

    " - Je suis un chevalier de lumière, une paladine d'Athfalt! je vous prierais de me respecter! "

    " - ... Quand tu seras habillée sans en vaudra sans doute la peine... Je te donnerai ta chance demain. huit heure en place publique, n'oublies pas gamine! "






    Le lendemain matin :


    Toute habillée de son armure d'argent, l'épée au fourreau et son shire impatient, elle attendait la venue de la dame Camelle Elwhang pour la chance de sa vie: cela faisait longtemps qu'elle voulait mettre ses talents au service de personnes qui en avait besoin. Si elle n'avait pas été en difficulté la veille, elle n'aurait pas eu la chance de rencontrer cette dame aux cheveux de nuit.
    Patiente, alors que le soleil commençait justement à éclairer la ville de toute sa magnificence, elle put enfin voir la dame de la nuit habillée telle une sorcière que l'on ne rencontre uniquement dans les contes pour enfants...
    une robe doté d'un corset noir et un capuchon pour orner ses épaules... Alhone avança vers la dite personne à pas léger.

    " - Vous êtiez légèrement en avance... "

    " - Les chevaliers sont courtois, ils n'arrivent jamais en avance ni en retard, mais pile au bon moment..."

    " - Mouais.... bon, venez avec nous, vous ferez vos preuves un peu plus loin, il est dangereux de manipuler de la magie en pleine ville..."

    " - Mais! "

    Poussant les yeux au ciel, la jeune Alhone suivit de son destrier longèrent la forêt jusqu'à trouver une clairière, peut être la dame Camelle avait une idée brillante en tête...
    Elle lui demandait ses raisons de vouloir faire partie de l'ordre, Alhone lui relata son histoire, ses croyances en tant que paladine et sa formation en tant que chevalier de lumière. Elle lui affirma qu'elle avait une détermination sans limite, qu'elle se montrait bornée et stupide lors de combat tant son courage était grand... ce qui avait valut la mort de son père au passage. Que sa loyauté était telle qu'elle n'avais jamais songé à se mutiner contre son duché malgré sa grande puissance... quand à ses pouvoirs astrales...
    elle demanda à la dite femme de l'ordre de fermer ses yeux un court instant, le temps qu'elle lui prouve la valeur de ses mots.

    Elle s’exécuta, permettant à la jeune paladine de s'octroyer un éclat solaire dans la paume de sa main, tant et si bien qu'il lui cramait la main et ségageait un flot d'énergie tel que les vêtements s'agitaient... ouvrant finalement ses yeux, Camelle put apercevoir la germe solaire, celle qui lui donnait autant de chaleur, comme si elle était devant une braise incendiaire. L'éclat se transforma en une flamme simple qui mourut au creux de la main de sa propriétaire.

    " - Les vampires et êtres de l'ombre craignent le soleil il me semble... "

    " - Je vous engage! rendez-vous d'ici une dizaine de jour à Malhéa, au bar du cochon qui gerb' on se retrouvera là bas!

    Satisfaite, Alhone serra le bras de Camelle à la façon d'un chevalier avant de monter sur son dernier, la remercier et de partir vers l'est, il fallait bien une bonne dizaine de jours de galop pour accéder à Malnéa, la capitale de la terre et des récoltes.




En ce qui vous concerne

A quelle fréquence serez-vous présent sur le forum ?
quand j'y Rpeuterai

Comment avez-vous découvert le forum ?
un(e) ami(e)

Quelles remarques pouvez-vous formuler à propos de l’apparence du forum ?
j'ai vu mieux et j'ai vu pire.
si besoin est, je graph' * sort très très loin *


Test-RP

(5 lignes complètes au minimum, comme un message classique)

[bibliothèque/archive d'Athfalt]

Spoiler:
 




* * *


Dernière édition par Alhone Aargarëth le Lun 30 Jan 2012 - 0:51, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Néro Elem

Administrateur | Doux Seigneur de l'Orage

________________

avatar
________________


Race : Oracle, Faux parleur, Elfe
Classe : Artéfact vivant
Métier : Apprenti du Triumvir "Le Prophète"
Groupe : Les Mages de la Tour de Beolan

Messages : 1322

Fiche de Personnage : Ma Fiche


MessageSujet: Re: Alhone ...   Lun 9 Jan 2012 - 7:49

Bonjour, très bonne fiche. Quelques erreurs néanmoins.
Ni les démons, ni les anges ne sont croyants.
J'aimerais que tu précises pour ton absorption de mana qu'elle est lente et ne s'effectuera pas en une seconde.
"il pourra dévier certaines attaques dirigés vers lui en absorbant le mana. (sous n'importe quelle forme. )" Même plus tard, je crois que cela est trop puissant.
"changement d'allure... " Dans ce cas, ce n'est qu'une illusion. Tes ailes sont encore là mais c'est juste que personne ne les voit.
J'aimerais que tu me donnes plus de détail sur la personne qui t'a asservi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Alhone Aargarëth



________________

avatar
________________


Race : Demi-Elfe
Métier : chevalier de lumière
Âge : 19

Messages : 25


MessageSujet: Re: Alhone ...   Dim 29 Jan 2012 - 3:39

...

* change son sexe de coté *

voilà, je suis toute à vous! 8D' ( en principe x)' )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Néro Elem

Administrateur | Doux Seigneur de l'Orage

________________

avatar
________________


Race : Oracle, Faux parleur, Elfe
Classe : Artéfact vivant
Métier : Apprenti du Triumvir "Le Prophète"
Groupe : Les Mages de la Tour de Beolan

Messages : 1322

Fiche de Personnage : Ma Fiche


MessageSujet: Re: Alhone ...   Dim 29 Jan 2012 - 11:04

Changement radical. ^^

Si tu veux entrer dans l'Alliance, il te faudra l'expliquer dans ton histoire. Tu peux avoir rencontrer un des membres qui t'aurait invité à en faire partie. Cela ne t'oblige pas à voyager avec eux. Tu peux rester seule, la plupart du temps et ne venir au QG que de temps en temps.

Les lycans n'existent pas ici.

"'Elle toise un petit mètre dix de longueur pour huit de largeur" Elle est très large. Tu as peut-être oublier un mot ?

"Alhone développe une magie qui provient de l'astre solaire. ses sorts varient en fonction de l'heure, de l'intensité du soleil si bien que de nuit, elle reste totalement à la merci de ses proies... " Tu peux préciser s'il te plaît. Ils consistent en quoi ces sorts ?

"un elfe banale "... "un haut-elfe" Les hauts elfes habitent sur Adiryl. Ils ne sont pas vraiment banals donc.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Alhone Aargarëth



________________

avatar
________________


Race : Demi-Elfe
Métier : chevalier de lumière
Âge : 19

Messages : 25


MessageSujet: Re: Alhone ...   Dim 29 Jan 2012 - 16:24

Rhaaaaaa!!! pourquoi tant de haine >.<" j'ai encore tapé personne, c'est injuste!
* s'enterre à quatre pieds sous terre *

"Alhone développe une magie qui provient de l'astre solaire. ses sorts varient en fonction de l'heure, de l'intensité du soleil si bien que de nuit, elle reste totalement à la merci de ses proies... " Tu peux préciser s'il te plaît. Ils consistent en quoi ces sorts ?

Elle utilise le soleil comme source d'énergie. s'il n'y a plus de soleil elle est ... humaine sans magie ni rien.
donc s'il est 7H du matin, petit soleil avec pluie elle aura laaaaaargement moins de force magique que s'il était midi.

Ses sorts consistent en gros à tirer l'énergie du soleil, sa chaleur sa luminosité ou les deux si un gros méchant à tendance à trop embêter Alhone.
Est-ce je suis obligé de rajouter que mes sorts changeront en fonction de la personne en face de Alhone?
Dans le genre, si elle se retrouve en face d'un dragon par incantation, l’éblouissement ou les flammes (chaleur et énergie du soleil) seront laaargement plus forte que si elle se trouve en face d'un nain. ( donc les sorts les plus forts iront contre les pnj en somme)
.__.' ça me semble correcte, d'autant plus que le climat vue dans un RP dépend considérablement de l'adversaire ...




Dernière édition par Alhone Aargarëth le Dim 29 Jan 2012 - 20:34, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Néro Elem

Administrateur | Doux Seigneur de l'Orage

________________

avatar
________________


Race : Oracle, Faux parleur, Elfe
Classe : Artéfact vivant
Métier : Apprenti du Triumvir "Le Prophète"
Groupe : Les Mages de la Tour de Beolan

Messages : 1322

Fiche de Personnage : Ma Fiche


MessageSujet: Re: Alhone ...   Dim 29 Jan 2012 - 17:03

Pour le groupe -> OK

lycans ->" (La guilde regroupant les chasseurs de vampire de l'Ordre du Sang Clair et les chasseurs de primes de la Lame d'Argent. Ils sont désormais alliés.) Cette Alhone aurait une haine incommensurable pour tous ce qui est vampire, lycan, tueurs... cependant je ne sais pas comment expliquer in RP ou dans l'histoire comment elle pourrait rentrer dans ce genre d'ordre puisqu'elle voyage "seule".)"
Remplacé tu dis ?

"'Elle toise un petit mètre dix de longueur pour huit de largeur" -> Si o prend grammaticalement ton épée fait 1,10m de longueur et 8m de largeur. ^^

Magie -> "Ses sorts consistent en gros à tirer l'énergie du soleil, sa chaleur sa luminosité ou les deux si un gros méchant à tendance à trop embêter Alhone." "l’éblouissement ou les flammes (chaleur et énergie du soleil)" C'est ce que j'attendais, merci.

elfe/haut-elfe -> Dans tous les cas aligne-toi. Soi tu dis haut-elfe partout, soi tu dis elfe partout. Si tu cherches le dernier haut-elfe, il est ici : "Ses yeux observent son bras avec un sourire amusé, elle croit en une certaine manière en la force que la nature lui a apportée, la force de vivre de sa mère, la force instinctive et maternelle et puis bien sur, la beauté "surnaturelle" de son père.
Elle est fière d'avoir été créée de la sorte par deux être totalement opposé, une humaine et un haut-elfe. Elle soupir donc comme toujours en protestant lourdement contre elle même et ses rêveries, en ajoutant un " bordel de merde" avant de foncer tête baissée vers ses con-frères, inquiets. "

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Alhone Aargarëth



________________

avatar
________________


Race : Demi-Elfe
Métier : chevalier de lumière
Âge : 19

Messages : 25


MessageSujet: Re: Alhone ...   Lun 30 Jan 2012 - 0:36

FINIIIIIIIIIIIIIIIIIISH' \o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Néro Elem

Administrateur | Doux Seigneur de l'Orage

________________

avatar
________________


Race : Oracle, Faux parleur, Elfe
Classe : Artéfact vivant
Métier : Apprenti du Triumvir "Le Prophète"
Groupe : Les Mages de la Tour de Beolan

Messages : 1322

Fiche de Personnage : Ma Fiche


MessageSujet: Re: Alhone ...   Lun 30 Jan 2012 - 19:53

Je te revalide, tout est correcte.
Néro, Elem est venu ici...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



________________


________________



MessageSujet: Re: Alhone ...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Alhone ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feleth :: Prologue :: Registre des personnages :: Fiches validées-