''L’enfant voulait répondre. Mais sa gorge lui fit comprendre que ses mots ne seraient jamais à la hauteur du silence.''
               
Eto Hachiro
 
''La mort, c’est elle qui vous fait tenir debout. C’est elle qui dicte les actes. C’est elle qui peint le monde. Et elle vous emportera tous.''
               
Querel Sentencia
 
''Je ne ressens que soif et tristesse, la mort est futilité. Je la cherche, peut-être suis-je elle.''
               
Nagate Zetsubō
 
''Udyr, quand tu seras mort, on se souviendra de ton nom. Moi je n'en ai pas, car je ne mourrai pas aujourd'hui. Mais le tien restera gravé dans ma mémoire, et dans celle de tous ceux qui t'ont connu, comme celui d'un homme fort, et digne. Alors va, et éteins-toi avec grandeur, devant tous ces vautours.''
               
Darn Butcher
 
''La nature revivait là où les hommes mourraient, le cycle reprenait son cours normal grâce à l’albinos.''
               
Aikanaro Myrrhyn
 
''Ils ne se battaient pour rien qui n’en vaille la peine. Ils étaient incapables de distinguer ce qui avait de la valeur de ce qui n’en avait pas. Alors pourquoi tant de vigueur à la tâche ? Pourquoi risquer sa vie aussi vainement ?''
               
Alcofrybas Grincebrume
 
''Son regard, depuis toutes ces années, avait appris à parler.''
               
Etan Ystal
 
''Un monde de chaos, de destruction et de malheur, un monde impartial et magnifique, le seul en tout cas, où faire l’expérience de la vie prendrait un sens véritable.''
               
Edwin Gwendur
 
''L’enfer, ce doit être l’enfer : courir pour l’éternité dans un paysage sans fin, sans début. Sans possibilité de repos ou de mort.''
               
Tyrias Marchemonde
 
''Mais sans risque on n'obtient rien, voici ma devise mes amis. Il ne faut pas avoir peur de se salir les mains, il ne faut pas avoir peur de la mort…''
               
Dimitri Morteury
 
''Tomber... Ceci est si abstrait. L'on pourrait se relever plus grand que l'on était.''
               
Yozora Adragnis
 
''Il passa des semaines dans le cachot ayant décidé de s'y enfermer lui-même. Puis, au terme de trois semaines, vous êtes venu le voir et vous lui avez dit : «Les larmes ne sont qu'une faiblesse qu'il te faudra masquer... Si tu veux t'apitoyer, libre à toi, mais, si tu souhaites voir les choses changer, tu le peux toujours. Suis-moi... Mon ami.»''
               
Haar Wilder
 
''Le brin d'herbe ne se soucie guère de ce que font les feuilles des arbres. Mais à l'automne venu, les feuilles ne se suffisent plus entre elles. Elles s'assombrissent, se nourrissant des nuages noirs d'orage. Et alors, elles se laissent tomber sur nous.''
               
Le Peintre
 
''S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est immobile, allongée, rigide, puante à en faire vomir, en décomposition, transportant des milliers de maladies, la peau arrachée et les os jaunes. S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est à six pieds sous terre, devenue la proie des corbeaux, et ses yeux mangés par des fourmis... C'est qu'elle a un jour été orgueilleuse et avide. C'est qu'elle a un jour voulu devenir riche et grande, ou bien qu'elle l'est devenue. Cela ne change rien.''
               
Le Violoniste
 
''La pensée est la liberté, la liberté... Alors, le corps est la prison, le corps est la prison... Il faut casser les barreaux.''
               
Sill
 
''Nous croyons conduire le destin, mais c'est toujours lui qui nous mène.''
               
Setsuna Hendenmark
 
''Fais ce que tu veux avec ces villageois, sauf les laisser en vie.''
               
Kaull Hendenmark
 
''La fuite vers la religion peut être une réponse pour certains. Pour d'autres elle n'est que la simple évidence que l'homme est faible et instable.''
               
Astryl Panasdür
 
''La mort ne cherche pas à s’expliquer, elle ne fait qu’agir, monsieur. Les cadavres ne racontent pas grand-chose, mais vivant, un homme peut en avoir long à dire.''
               
Sanaki Hearthlight
 
''Alors, telle une marionnette cassée que l’on tente en vain d’animer, il se releva, restant digne malgré ses blessures.''
               
Dolven Melrak
 
''Quand le sang coule, il faut le boire. La mort ne frappera pas à votre porte mais s'invitera par vos fenêtres !''
               
Andreï Loknar
 
''Personne ne peut capturer une ombre, personne ne peut la dresser ni se l’approprier.''
               
Jazminsaa Alsan
 
''De la même façon, à l'idée qu'un abruti de scribe puisse teinter ses parchemins de calomnies religieuses, ou pire, me faire porter le titre de héros, je vais préférer m’occuper de l'écriture de ma propre histoire.''
               
Alexandre Ranald
 
''La mort... Si belle et terrible à la fois, elle l'appelait, et l'appelle toujours.''
               
Adam Moriharty
 
''Par nature, j’aime tout. Par conséquence, je me hais…''
               
Samaël Apelpisia
 
''C'est sordide et cruel, mais c'est hélas la réalité de ce monde.''
               
Liam Gil' Sayan
 
''Aujourd’hui sur les terres de Feleth les pensées ne sont plus les bienvenues. Le temps de la renaissance spirituelle est terminé. Le temps où les grands penseurs avaient aidé le monde est révolu.''
               
Héra Calliope
 
''La mort était séductrice ; elle ne montrait que ses bons côtés. La sérénité et le calme absolu : pour toujours et sans violence.''
               
Eurybie Pourrie
 
''J’ai atteint cette espèce de vanité qu’apporte l’ancienneté. Je ne crois plus qu’on puisse m’apprendre quelque chose, et si jamais quelqu’un essaye ou y arrive seulement, je me bloquerais et deviendrais hermétique à tout contact.''
               
Dante Waanig
 
''Je devrais t'attacher, tu deviens dangereux pour toi même !''
               
Jeyra Frozeñ
 
''La beauté des êtres n'était rien. La beauté des choses oui. Mais pas forcement celle que l'on voit avec une paire de rétines.''
               
Akira Satetsu
 
''Le noir. Une étendue sombre en perpétuel mouvement.''
               
Melpomène d'Ambre
 
''Il est des oreilles invisibles qui peuvent entendre jusqu'à nos moindres soupirs et des secrets aux allures anodines peuvent se révéler instruments de destruction et de tourments sans fin...''
               
Cassandre Ombrelune
 
''Le "rien" est tellement plus unique que la peur ou n'importe quel autre sentiment...''
               
Meryle Nightlander
 
''Ce n'est pas le nombre ni la force qui compte, c'est l'envie, la cause.''
               
Luyak Salamya
 
''L'innocence d'un enfant est la plus grande peur de l'homme.''
               
Clause Vaneslander
 
''Quand il lui manque une marionnette pour ses spectacles. Il verrait en vous la chose qu'il cherche.''
               
Jack D'enfer
 
''Il n'a pas de notion réelle du bien et du mal, personne ne lui ayant jamais défini ces mots.''
               
Jim Stocker
 
''Je n'ai vu aucune lumière, aucun goulet, pour sortir du boyau infini et obscur que nous empruntons tous, jusqu'à la promesse d'une nouvelle vie, de la transcendance et de la connaissance. Alors, mes yeux se sont adaptés aux ténèbres.''
               
Shaquîlah Dresdeïorth
 
''Le pouvoir ronge l'homme.''
               
Balthazar Bel
 
''Visiblement, la sérénité n'avait de valeur que si on connaissait également, en comparaison, des moments de troubles.''
               
Dranek Barth
 
''Le faible se faisait tuer, le fort vivait un jour de plus.''
               
Rodany Bleinzen
 
''Le soleil se couchait sur le monde du milieu. Les ténèbres se paraient de leurs plus somptueux apparats pour enfin faire leur entrée.''
               
Rin Mephisto
 
''Et alors il vit le chaos, la désolation, la souffrance le désespoir ambiant. Il rit.''
               
Elrog Aniec
 
''Perdu quelque part, marche vers nulle part.''
               
Kyle Wate
 
''La rose n'a d'épines que pour qui veut la cueillir.''
               
Karin Yzomel
 
''- Je peux vous prédire le genre d'homme qui vous convient !
- Je connais déjà mon genre d'homme.
- Vraiment... Et quel est-il ?
- Les hommes morts.''
               
Naladrial Delindel
 
''Utilise tes pouvoirs seulement quand le noir deviendra invivable.''
               
Zedd McTwist
 
''Tes cauchemars m'ont déjà donné l'encre... À présent, ta peau me donnera les pages !''
               
Conrart Crowlore
 
''Bien des gens se font enfermer dans un cercueil une fois mort, mais rares sont ceux qui naissent dedans.''
               
Dassyldroth Arphoss
 
''Le corbeau frénétique qui vous nargue de sa voix perchée, agite ses ailes damnées, où le reflet d'un mort se penche sur votre âme.''
               
Lust Aseliwin
 
''La vie est un mensonge, la destruction une délivrance.
Passent les marées, soufflent les vents, en vain...''
               
Le Passant
 
''Fauche, tranche et avale, gouffre des âmes. Que se dresse devant toi mille fléaux, et que l’enfer se glace devant ta noirceur.''
               
Lloyd Vilehearth
 
''Des charognards pour la plupart, comme ces corbeaux à deux têtes, venant dévorer le valeureux mort.''
               
Meneldil Tristelune
 
''Nous sommes les bourreaux de la justice et de la paix. Même si ce rôle n'est pas agréable à endosser, nous nous devons de le faire, pour le bien du peuple.''
               
Ezekiel Le Sage
 
''Il me tarde de retourner au combat pour finir empalé sur une pique.''
               
Karl Von Morlag
 
''Montre-moi le chemin de la victoire. Ou guide-moi alors dans les tréfonds de la mort...''
               
Aznan Lauréano
 
''Comment peux-tu supporter ça ? C'est assourdissant ! Tue-le ! Qu'est-ce que ça te coûte ? Tu ne l'entendras plus. Tu seras en paix... Tue-le !''
               
Aïden Sochlane
 
''- Faites taire votre cabot !
- Je ne suis pas votre servante !
- Alors je le ferai taire moi-même !''
               
Rosaly Von Gregorius
 
''Le seul présent que la justice a à vous offrir, est votre mort.''
               
Mirage Morteury
 
''Laissez-moi vous conduire aux carnages.... Tant d'âmes ne demandent qu'à succomber.''
               
Idryss Leeverwen
 
''Le soleil est un bourreau. D'une simple caresse, sa langue enflammée peut calciner n'importe quel être.''
               
Seïren Nepthys
 
''C'est une nuit sans lune. Ou bien était-ce un jour sans soleil ?''
               
ShuiLong Zhang
 
''La vie est un rouage lent et grinçant. Il ne tourne que dans un sens. Celui où tu tombes.''
               
Camelle Elwhang
 
''Et un jour, sur vos lits de mort, bien des années auront passé et peut-être regretterez-vous de ne pouvoir échanger toutes vos tristes vies épargnées à Feleth pour une chance, une petite chance de revenir ici et tuer nos ennemis, car ils peuvent nous ôter la vie mais ils ne nous ôteront jamais notre liberté !''
               
Edouard Neuman
 
''Le temps est la gangrène de l'homme, elle apparait puis vous ronge à petit feu. Pour finir il ne vous reste plus que le présent pour vivre ; le passé s'évapore peu à peu et le futur ne vous intéresse guère.''
               
Asgeïr Aslak
 
''Cueillir la fleur de la déchéance et croquer dans la pomme de la faucheuse, nos vies se résument à cela car après tout, nous finissons à une moment où un autre, tous sous terre.''
               
Violette Dellylas
 
''Le pire n'est pas de mourir, mais de se faire oublier.''
               
Erwan Daermon Do'Layde
 
''Tenter d'oublier, même si c'était impossible. Il aurait aimé se jeter à la mer avec la preuve de son acte immonde. Laver tout ce sang qu'il sentait sur lui. Peut-être même s'y noyer, simplement. Sombrer dans les abysses et les ténèbres, pour toujours.''
               
Mio Raeth
 
''La lumière montre l'ombre et la vérité le mystère.''
               
Aeli Seoriria
 
''Si la vie n'a qu'un temps, le souvenir n'a qu'une mesure. Le reste est silence.''
               
Valt Horn
 
''Dans le noir le plus complet, l'aveugle est la meilleure personne à suivre. Dans un monde de folie, qui mieux qu'un fou pour nous guider ?''
               
Ledha Borolev
 
''Je ne crois pas en la force d'un absent. Celle qui ferait de vos dieux ce que vous pensez qu'ils sont.''
               
Gigantus Corne
 
''Une limite qui n'a été créée que pour être dépassée ? C'est simple, imaginez !''
               
Goudwin Didrago
 
''Voir grouiller tous ces gens, connaître leurs désirs et leurs rêves, voir comment évoluent les sociétés, leurs aspirations et leurs défauts. Comprendre que donc rien n'est éternel, et que tous ces rêves et toutes ces folies disparaîtront de la surface du monde. Se laisser aller, indolent, parce que tout cela ne servira à rien, et qu'au bout du compte le monde reste le monde, seule éternité immuable.''
               
Uridan Sangried
 
''L'Inquisition vous remettra sur le droit chemin. Même s'il faut vous briser les jambes pour ça.''
               
Leevo Shellhorn
 
''N'oublie pas d'avoir peur des morts. Ils sont toujours plus nombreux que les vivants, et un jour, tu les rejoindras.''
               
Moira Brawl
 
''J'avais l'habitude avec ce genre d'individus... Moins vous bougerez, moins vous leur parlerez... et moins ils vous cogneront dessus.''
               
Aoi Haandar
 
''Je souhaite voir votre sang se répandre mollement à la surface d'une eau rendue trouble par les masses de cadavres vidés de leur substance, marcher dans les champs de vos ossements éparpillés, me remémorant à chaque pas votre mort absurde et pathétique, que vos noms ne soient pas contés, que votre souvenir s'éteigne comme s'éteint votre vie fade et misérable, qu'à travers les années, seuls subsistent vos ossements tels de tristes traces blanchâtres dans un paysage noir de guerre, de sang et de folie.
Et que telles cette phrase, vos morts n'aient aucune importance, aucune signification pour quiconque.''
               
Nargheil Eoss
 
''Bénie soit la haine que tu porteras à ton prochain, lave l'Homme des péchés qu'il a commis.
Sois l'épée du jugement qui s'abattra sur cette race impure, souillée par la vengeance et la corruption.''
               
Meiro Fuuchiuse
 
''Notre futur exprime nos actes passés.''
               
Terence Ripper
 
''Rencontre les ténèbres et tu admireras la lumière, dit le voyant.
Contemple la lumière et tu provoqueras les ténèbres, dit l'aveugle.''
               
Tekian Varis
 
''Un général courageux et fier, est celui qui exécute en premier l'ordre qu'il donne à ses hommes.''
               
Danarius Kyrarion
 
''L'art est le sentiment obscur de l'appropriation de l'étrange.''
               
Leroi-Gourhan
 
''La mort nous sourit à tous, et tout ce que nous pouvons faire, c'est lui sourire en retour.''
               
Marc-Aurèle
 
''L'art est la mystérieuse présence en nous, de ce qui devrait appartenir à la mort.''
               
Malraux
 
''L'art est une profondeur creusée dans le visage du monde.''
               
Weischedel
 
''Le néant après la mort ? N'est-ce pas l'état auquel nous étions habitués avant la vie ?''
               
Schopenhauer
 
''Les avocats d'un malfaiteur sont rarement assez artistes pour tourner à l'avantage de leur client la belle horreur de son acte.''
               
Nietzsche
 
''Ôte-toi de mon soleil.''
               
Diogène le cynique
 
''Il y a pas d’œuvre d'art sans collaboration du démon.''
               
André Gide
 
''Ce n'est pas le lieu mais son cœur qu'on habite.''
               
John Milton
 
''Nous sommes les histoires que nous vivons.''
               
Auteur inconnu
 
''La mort est terrible pour n'importe qui. Bons ou mauvais, anges ou démons, c'est la même chose. La mort est impartiale. Il n'y a pas de mort particulièrement horrible. C'est pourquoi la mort est effrayante. Les actes, l'âge, la personnalité, la richesse, la beauté... Tout ça n'a aucun sens face à la mort.''
               
Fuyumi Ono
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Dagon Nysrock, démon, du moins pour le moment...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Dagon Nysrock



________________

avatar
________________


Race : Démon Commun
Classe : Moine guerrier
Métier : Mercenaire.
Croyances : Aucune.
Groupe : Démon.

Âge : 128 ans.

Messages : 5


MessageSujet: Dagon Nysrock, démon, du moins pour le moment...   Dim 19 Fév 2012 - 23:06






* * *

Personnage
Nom : Nysrock
Prénom : Dagon
Rang : ~Ascended Demon~

Âge : 128 ans.
Sexe : Mâle.
Race : Démon commun.
Classe : Moine guerrier.
Métier : Mercenaire.
Croyance : Aucune.
Groupe : Démon.

Équipement : Il porte un drapé noir et une ample cape de même couleur aptes à masquer tout deux son corps. Deux épais et solides gantelets de fer protègent ses mains et se prolongent sur ses avants-bras en une paire de canons assez solides pour ne pas plier devant le premier coup de lame venue. À ses pieds un duo de solerets évitent qu'il ne se blesse et deux grèves remontent à ses genoux, le rendant certes bruyant à se déplacer mais aussi mortellement dangereux quant il cherche à enfoncer son pied entre les jambes d'un adversaire ou d'un opportun.
Enfin il dispose d'un grand baluchon où divers ustensiles de tout les jours cohabitent : un linge de corps, un briquet à silex et sa pipe, des herbes à fumer, une toge ou deux de rechange, une couverture de peaux cousues les unes aux autres...
Et scellée dans son dos une vaste épée de style Claymore, assurément de forge démoniaque qu'il cache dans un fourreau de cuir recouvrant jusqu'au pommeau quant il n'est pas dans son plan d'origine (>Image de l'arme ici<)
Talents de combat : Dagon est un bon épéiste dans le style des armes lourdes à deux mains sans forcément être un virtuose non plus, il sait bien gérer l'élan que son épée induit de par sa masse imposante, tout comme il sait jouer de l'inertie de son arme pour ajouter à son style de combat quelques cabrioles brisant la monotonie de son rythme de frappe. De plus et toujours sans excellent il sait bien se battre à mains nues.
Talents de magie : Il n'a plus d'autres talents de magie que celle de la magie Blanche de soin et de réjuvénation.
Talents divers : Il sait se repérer en pleine nature, a un léger instinct animal résultat de ses jeunes années sauvages et que des dizaines d'années de civilité n'ont pas totalement émoussé. Il a de plus une bonne endurance à la course bien qu'il soit peu rapide à courir. Il est aussi capable de digérer n'importe quelle viande non empoisonnée, mais se trouve malade comme un mourant si il mange des végétaux même en accompagnement de tonnes de viande crue.
Pouvoirs particuliers : Il peut appliquer ses dons de magie blanche sur les objets, mais pas sur sa propre personne. Ainsi il peut reformer des objets brisés ou abimés et guérir les gens mais pas soigner ses propres plaies. Il a de plus la force nécessaire à manier son épée, certes sans aise mais avec efficacité.

Apparence physique : Il a l'apparence d'un humanoïde de taille moyenne du haut de son mètre soixante-quinze, cela avec un corps musculeux sans être celui d'un monstre aux chairs hypertrophiées. Sur cette charpente plutôt large d'épaules vient se greffer une tête aux longs cheveux blancs et aux oreilles longues et pointues, dénotant d'une ascendance loin d'être Humaine. Des vampires il partage peut-être les crocs mais il n'a pas leur soif de sang ni leur manières aristocratiques. Il a des traits trop marqués pour être un elfe et la peau trop peu verte pour être un orc et Il n'a pas plus les ailes d'un ange ni... bon autant couper court Dagon est un Démon, un démon commun pour être plus précis. Mais voilà ces derniers temps il se passe en lui un événement qui remet ce fait en question et d'une façon des plus désagréable pour lui puisque sa Nature profonde est entrain d'évoluer vers la LUMIÈRE ! Et qu'en tant que démon il le vit très mal ! Pensez donc : lui qui naguère possédait une gueule garnies de crocs le voilà désormais avec une bouche plus humaine et des dents fort rapetissées comparé à celle de son jeune temps. Ses oreilles sont moins longues également, ses cheveux plus soyeux et moins drus que naguère, dépourvus des épines qui avant s'y nichaient comme celle d'un porc-épic. De même les scarifications naturelles qui laissaient voir ses chairs rouler sous sa peau se sont presque entièrement cicatrisée et il n'apparait plus qu'un fin sillon là où auparavant les muscles roses du démon roulaient à chacun de ses gestes. En un mot : il s'humanise d'apparence et devient plus "Beau" selon les critères angéliques... normal, il devient semblables aux habitants du monde supérieur !
C'est donc pour cela qu'il se drape sous des habits noirs et amples le couvrant de pieds en cap : tellement cliché mais également diablement efficace et c'est bien là tout ce qui lui importe ! C'est donc sous une longue toge sombre qu'il parcourt la vie, mercenaire aux habits souillés par la poussière des chemins et la boue des routes. Un simple baluchon lui suffit pour transporter ses affaires de voyage qu'il place au bout de son épée disproportionnée lui servant de perche quant elle ne lui sert pas à broyer des gens.

Caractère, personnalité : Lui qui naguère était un parangon du mal est devenus depuis quelques temps, et la début de sa métamorphose Lumineuse en fait, un parangon du mal en plein conflit intérieur avec une bonté certes naissante mais surtout grandissante ! En plein conflit intérieur il tente de résister, de demeurer un démon accomplit et Maléfique mais sans oser se l'avouer il sait qu'il est trop tard et si il lutte pour demeurer mauvais le cœur n'y est plus. La bonté grandit en lui et elle le gêne, ou si fait semblant de la subir lui-même ne sait pas trop, perdu qu'il est dans sa lente mais irrésistible métamorphose mentale et corporelle. Il en résulte en lui une ambivalence de caractère qui le fait naviguer entre gentillesse et pur sadisme comme si il cherchait à compenser chacun de ses traits en forçant l'autre à se manifester à sa suite en un incessant mouvement de balancier émotionnel. Et si il y a une constante en lui c'est l'état de fatigue nerveuse et l'humeur aigrie qui en résulte. Complétement sans dessus-dessous ses émotions passent toute par le filtre aigris de son humeur maussade et pessimiste quant à son avenir qu'il a du mal à définir depuis sa lente progression vers le coté lumineux de la force. Il est du coup devenus défaitiste et râleur au dernier degrés, avec par moment de rares sursauts d'optimisme et de gaité.
Cependant par dessus son caractère "au naturel" se superpose le masque psychologique qu'il s'impose afin de demeurer parmi les Démons autant qu'il peut se le permettre sans risquer sa vie. Il s’efforce donc de paraitre insensible et malfaisant à tout prix, de ne jamais s'attendrir de crainte que d'autres démons ne le percent à jour et ne le chassent ou pire, décident de le tuer sans plus attendre. Aussi quant il ne connait pas les personnes face à lui ou ne leur fait pas confiance, et autant le préciser sa confiance est rarement acquise, il s’efforce le plus souvent avec succès à se fondre dans une caricature de démon dédaigneux, teigneux et amoral... ce qui, comiquement, le fait se sentir coupable et mal à son aise quant il doit s’efforcer à agir contre son grée afin de sauvegarder l'image qu'ont les autres de lui et de sa nature profondément démoniaque.
Histoire :
Né il y a quelques 128 ans dans le Vein de parents démons, Dagon eu une croissance des plus communes pour un être de sa race. Mature quelques mois après sa naissance, il se sépara bien vite de ses géniteurs pour commencer une vie de vagabond à peine plus évolué qu'une bête. Une vie sauvage parfaitement adaptée à la nature changeant des plaines empoisonnées où il avait fixé son territoire de prédilection. Alors grand, puissant et bestial, son corps d'un blanc immaculé que ne venait entaché de rouge que les arabesques trouant son cuir et laissant à nus ses muscles, Dagon était plus proche de la bête que du démon raisonné et pensant. doté d'une gueule et d'un féroce appétit pour la viande crue il vécut un temps en parfaite autonomie, chassant les autres démons moins adaptés que lui à la survie en ces terres hostiles, dormant à découvert et s'abritant seulement quant le temps le lui imposait dans quelques terriers ou grottes. Une vie saine et sauvage...

Jusqu'à ce qu'il tombe sur plus fort que lui en la personne d'un Seïrdan qui fut résolu à ne pas se laisser manger par le démon sauvage et un peu abrutis qui lui tomba dessus un beau jour. Battu à plat de couture par le démon civilisé, Dagon se retrouva réduit en esclavage tel une bête féroce et poussé à servir ce "maître" qu'il ne s'était pas choisit en luttant, soit par jeux pervers et sanglant contre d'autres démons dans des arènes destinées à amuser les habitants de Vein, soit contre les adversaires de ce Seïrdan. Cependant à force de côtoyer un univers plus civilisé Dagon sortit peu à peu de son état sauvage pour s'ouvrir, si ce n'était au raffinement, au moins à la culture et à sa propre conscience de lui-même et de son état.

Ainsi poussé à évoluer de par son environnement il s'éveilla enfin à ce qu'il allait être le reste de sa vie : un démon civilisé et policé qui prit rapidement le nom de Dagon Nysrock et finit par s'émanciper des griffes de son "maitre" Seïrdan, et ce de force maintenant qu'outre ses capacités physiques il pouvait lui-aussi mettre en balance son intelligence nouvellement acquise lors de leur affrontement pour décider de son devenir.
Et il vainquit, et put fuir pour retrouver la liberté, emportant dans sa course des habits, et une arme avec laquelle il avait dut apprendre à se battre en arène et qu'il considérait alors comme sienne. Mieux encore sa fuite toute mouvementé et violente qu'elle fut attira à lui les faveurs de recrutement d'un des séides d'Arphoss qui, curieux de voir quel être avait put ainsi défier et survivre au traitement des Seïrdan, vint à le contacter pour lui proposer puissance et surtout sécurité, assurant qu'en rejoignant la bannière du Seigneur de Vein Dagon serait à l’abri du gros des représailles de son ancien "maître" et de la famille de ce dernier. Ne serait-ce que pour profiter de cette relative sécurité Dagon accepta, rejoignant les Démons aux ordres d'Arphoss.

Dès lors il en revint à être à nouveau livré à lui-même, mais avec cette fois une manière de vivre dictée par les ordres de supérieurs qu'ils s'était choisit. Il avait de plus une conscience désormais et surtout un esprit plus civilisé. Incapable de se laisser régresser vers la simplicité d'une existante sauvage il ne retourna pas aux terres empoisonnées et préféra se fondre dans la foret noire parmi quelques communauté où il finit de s'ouvrir d'aventage aux rapports sociaux et à ce que la vie pouvait lui offrir de plus complexe que la simple existence d'une bête. Tout ceci en éxécutant de son mieux les missions qui lui étaient confiées par moments, ou en répondant présent quant Arphoss rameutait ses troupes éparses à travers Vein. Et d'être parmi les forces du Seigneur des démons augmenta encore sa culture des choses qui étaient, il saisit le sens de la magie, des Mondes, des Plans,du Chaos, des Failles...
C'est d'ailleurs en apprenant ce qu'étaient les failles, que ses anciens instincts animaux l'avaient toujours poussés à fuir, qu'il en vint à faire son premier passage sur Feleth, point de provenance des quelques Humains, elfes et orcs qu'il avait déjà vus passé par Vein mais dont jamais il n'avait saisit la réelle nature avant d'à son tour poser pied dans leur plan d’existence. Cette première "visite" le laissa charmé et il en refit plusieurs, tourmentant quelques êtres, profitant de ce plan d’existence dont il pouvait fuir les responsabilités de ses actes en revenant au Vein.

Mais le destin ne semblait pas d'accord pour le laisser dans la douce quiétude d'une vie insouciante et lors d'un passage sur Feleth il fut un jour prit au dépourvus par la pitié.
Sentiment nouveau apparut en lui le jour où il épargna une personne. Sur le moment il n'y fait guère attention tant sur l'instant cela lui sembla normal mais quelques jours plus tard il finit par réaliser : Il avait eu un accès de faiblesse... et cela le hanta longuement. Était-ce normal ? Un démon pouvait-il agir ainsi ? Que se passerait-il si ses frères aux services d'Arphoss l'apprenaient ?!?
Mais le mal était fait et de jours en jours, de semaines en semaines il changeait, devenait moins dur, moins égoïste, moins hargneux... et ça le terrifiait ! Il en vint à être obligé de se l'avouer : il n'était pas seulement entrain de découvrir certains aspect de la vie, il était plutôt en pleine mutation.
Comme pour le lui prouver il en vint à voir son corps changer, ses chairs se remodeler lentement, changement impossible à masquer et encore plus dur à ne pas savoir interpréter comme une lente transformation de son être vers celui d'un... Ange !
Et que dire de sa découverte d'une capacité à guérir les choses ? Lui qui n'avait jamais ressenti de don pour la magie le voilà qui se révélait capable de réparer ce qui était brisé, de soigner les personnes blessées et d'aller à l'encontre de la Destruction...

Cette révélation le terrorisa et il fit tout son possible pour la cacher, fuyant ceux qui le connaissait pour d'autres démons ne pouvant le comparer à son ancienne apparence. Depuis il n'ose guère se lier réellement de longues relations, il fuit sans cesse et tente, sans doute pour occulter ses craintes, de renouer avec son ancienne façon d'être même si en son fort intérieur la flamme du mal ne brille plus pour éclairer sa route, et c'est faite remplacer par celle, lumineuse, d'un ange en devenir dont il tente de brider, ou du moins de ralentir l'arrivée.






En ce qui vous concerne

A quelle fréquence serez-vous présent sur le forum ? Je dirais que je passerais quotidiennement jeter un œil aux nouveautés, mais que je ne promets pas d'être actif chaque soir non plus, ayant une vie de famille, quant même.

Comment avez-vous découvert le forum ? Une personne inscrite m'a soufflé le nom.

Quelles remarques pouvez-vous formuler à propos de l’apparence du forum ? Il est Sombre ! *Captain Obivious strike Again*








Test-RP
Le jour déclinait, ou tout comme. Il était dur de vraiment en être sur dans le Vein, tant le Monde lui-même semblait décidé à brouiller tout points de repères fut-il juste celui de l'écoulement des jours.
En tout cas Dagon errait maintenant dans une pénombre épaisse à travers les bois embrumés et le propre bruit de ses pas semblait s'amuser à résonner sans logique à travers les nappes de brouillard lui léchant les mollets. Mais tout n'était pas sombre à l'inverse de la visibilité ambiante puisque en son subconscient il ressentait le tiraillement caractéristique que l'on ressentait à l'approche d'une faille, cette envie de faire demi-tour et d'aller voir ailleurs si l'enfer était plus accueillant.
Sauf qu'il voulait traverser, et que pour ça et bien... il fallait une faille !

Et sans crier gare il la trouva, tombant dedans. Enfin "tomber" n'était pas le mot. Traverser était indescriptible, on se sentait broyé, comprimé, étiré, gonflé, on voyait des couleurs, du vide, on entendait une cacophonie insensée et du silence tout à la fois et soudainement plus rien de tout cela, de cette exubérance chaotique ne semblait avoir eu lieu et on était debout comme à la seconde d'avant mais ailleurs.
Et en l’occurrence il venait de se retrouver en un ailleurs humide... de l'eau jusqu'au nez.

"-Raaah mais bordel mais POURQUOI moi ? Et pourquoi une rivière ?!?" *râla le démon en tentant de rejoindre la rive. Chose peu aisée avec une épée de plusieurs dizaines de kilos.

Il lui fallut dix bonnes minutes pour sortir de là, pataud, et rejoindre la terre-ferme afin de se séparer de ses frusques trempées et de tenter de trouver un endroit descend où les étendre.
Un démon nu et trempé... Ah bah il serait beau si jamais une personne venait par ici ! La classe ! L'aura Démoniaque dans toute sa splendeur ! Non pas qu'être nus soit nouveau pour lui, avant d'être civilisé il n'avait pas porté une seule étoffe pour se couvrir des années durant, mais maintenant qu'il avait la conscience de sa nudité et des principes... bah il allait rougir de gêne.
Et un démon qui rougit et bien il a l'air bien con !

"-Monde de merde !" Soupira t-il à mi-voix.

Et le monde, qui ne devait pas aimer être insulté de la sorte, se mit en devoir de lui prouver que jusqu'à présent il avait tenté de l'épargner mais que tout se payait quant on ne retenait pas sa langue et insultait les mauvaises personnes, ou les mauvais concept.
Oui, un bruit venait de se faire entendre, étouffé et encore un peu lointain mais Dagon ne pouvait s'y méprendre : une personne marchait vers lui.
Il allait être vus nus et vulnérable.
Et il allait rougir et avoir l'air très con.
Monde de merde.






* * *


Dernière édition par Dagon Nysrock le Lun 20 Fév 2012 - 12:12, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Néro Elem

Administrateur | Doux Seigneur de l'Orage

________________

avatar
________________


Race : Oracle, Faux parleur, Elfe
Classe : Artéfact vivant
Métier : Apprenti du Triumvir "Le Prophète"
Groupe : Les Mages de la Tour de Beolan

Messages : 1322

Fiche de Personnage : Ma Fiche


MessageSujet: Re: Dagon Nysrock, démon, du moins pour le moment...   Dim 19 Fév 2012 - 23:29

Bonjour, Bienvenue

Tout d’abord, j’aimerais te dire que tu ne peux pas être un paladin. Un paladin est voué à un dieu, or les démons et anges sont athées. Je ne peux que te conseiller de prendre par exemple une classe proche comme les Défendeurs de la Paix ou si elle ne te convient pas, en inventer une nouvelle (il te faudra un nom et une description).
Défendeurs de la Paix:
 

Les talents divers sont obligatoires. Tu sais bien faire quelque chose : "jongler" ? "connaître les plantes utiles" ? "jouer du luth" ?

Enfin, le groupe "démon" est l'armée d'Arphoss. Tu dois donc avoir été recruté par l'un de ses généraux ou par lui-même pour y appartenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Dagon Nysrock



________________

avatar
________________


Race : Démon Commun
Classe : Moine guerrier
Métier : Mercenaire.
Croyances : Aucune.
Groupe : Démon.

Âge : 128 ans.

Messages : 5


MessageSujet: Re: Dagon Nysrock, démon, du moins pour le moment...   Lun 20 Fév 2012 - 0:32

Voilà, merci de tes remarques que je viens de prendre en compte afin d'apporter des corrections.

Dagon passe alors de Paladin à Mage Guerrier, qui colle plus à son humeur loin d'être protectrice de la paix tout en alliant ses capacités d'épéiste à sa magie concentrée sur un seul "domaine".

Et il n'est plus affilié aux démons sous la coup d'Arphoss bien qu'il tâche d'en respecter l’autorité de loin pour se retrouver indépendant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Néro Elem

Administrateur | Doux Seigneur de l'Orage

________________

avatar
________________


Race : Oracle, Faux parleur, Elfe
Classe : Artéfact vivant
Métier : Apprenti du Triumvir "Le Prophète"
Groupe : Les Mages de la Tour de Beolan

Messages : 1322

Fiche de Personnage : Ma Fiche


MessageSujet: Re: Dagon Nysrock, démon, du moins pour le moment...   Lun 20 Fév 2012 - 11:10

Malheureusement les éléments du mage guerrier sont ceux de l'ensorceleur : feu, eau, terre, air et foudre
Aucun d'entre eux n'est lié à la magie blanche. Tu vas devoir créer une nouvelle classe si tu souhaites vraiment ces actuels attributs. Pour cela, il va falloir que tu trouves un nom et que tu en fasses une description.

Si tu veux vraiment être du groupe "démon", rien n'empêche un généraux de venir te voir après ta fuite et te dire qu'il a été impressionné et qu'il va te permettre d'être plus puissant. Arphoss n'est pas en bon terme avec tous les clans de Seïrdans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Dagon Nysrock



________________

avatar
________________


Race : Démon Commun
Classe : Moine guerrier
Métier : Mercenaire.
Croyances : Aucune.
Groupe : Démon.

Âge : 128 ans.

Messages : 5


MessageSujet: Re: Dagon Nysrock, démon, du moins pour le moment...   Lun 20 Fév 2012 - 12:14

Merci, j'ai édité et rajouté de quoi le lier à nouveau au groupe Démon.

Pour sa classe je propose ceci :

Moine guerrier : Le moine guerrier est un combattant mystique se dédiant à la perfection de son art martial formé de magie et de l'usage des armes. Loin de la signification religieuse accordée à son nom le Moine guerrier et plus souvent un pugiliste se perfectionnant dans l'usage d'un seul type d'arme et d'un seul type de magie dont il vise la parfaite maîtrise. Il allie de solide capacité physique et magique mais sortit de ses domaines de prédilection il n'est pas plus doué qu'un néophyte avec une arme autre que celle qui a sa prédilection et quant à la magie il est médiocre ou même incapable d'utiliser d'autres branches que la sienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Néro Elem

Administrateur | Doux Seigneur de l'Orage

________________

avatar
________________


Race : Oracle, Faux parleur, Elfe
Classe : Artéfact vivant
Métier : Apprenti du Triumvir "Le Prophète"
Groupe : Les Mages de la Tour de Beolan

Messages : 1322

Fiche de Personnage : Ma Fiche


MessageSujet: Re: Dagon Nysrock, démon, du moins pour le moment...   Lun 20 Fév 2012 - 13:06

Je te valide, n'oublie pas de modifier ton profil :
Néro, Elem est venu ici...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



________________


________________



MessageSujet: Re: Dagon Nysrock, démon, du moins pour le moment...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Dagon Nysrock, démon, du moins pour le moment...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feleth :: Prologue :: Registre des personnages :: Fiches validées-