''L’enfant voulait répondre. Mais sa gorge lui fit comprendre que ses mots ne seraient jamais à la hauteur du silence.''
               
Eto Hachiro
 
''La mort, c’est elle qui vous fait tenir debout. C’est elle qui dicte les actes. C’est elle qui peint le monde. Et elle vous emportera tous.''
               
Querel Sentencia
 
''Je ne ressens que soif et tristesse, la mort est futilité. Je la cherche, peut-être suis-je elle.''
               
Nagate Zetsubō
 
''Udyr, quand tu seras mort, on se souviendra de ton nom. Moi je n'en ai pas, car je ne mourrai pas aujourd'hui. Mais le tien restera gravé dans ma mémoire, et dans celle de tous ceux qui t'ont connu, comme celui d'un homme fort, et digne. Alors va, et éteins-toi avec grandeur, devant tous ces vautours.''
               
Darn Butcher
 
''La nature revivait là où les hommes mourraient, le cycle reprenait son cours normal grâce à l’albinos.''
               
Aikanaro Myrrhyn
 
''Ils ne se battaient pour rien qui n’en vaille la peine. Ils étaient incapables de distinguer ce qui avait de la valeur de ce qui n’en avait pas. Alors pourquoi tant de vigueur à la tâche ? Pourquoi risquer sa vie aussi vainement ?''
               
Alcofrybas Grincebrume
 
''Son regard, depuis toutes ces années, avait appris à parler.''
               
Etan Ystal
 
''Un monde de chaos, de destruction et de malheur, un monde impartial et magnifique, le seul en tout cas, où faire l’expérience de la vie prendrait un sens véritable.''
               
Edwin Gwendur
 
''L’enfer, ce doit être l’enfer : courir pour l’éternité dans un paysage sans fin, sans début. Sans possibilité de repos ou de mort.''
               
Tyrias Marchemonde
 
''Mais sans risque on n'obtient rien, voici ma devise mes amis. Il ne faut pas avoir peur de se salir les mains, il ne faut pas avoir peur de la mort…''
               
Dimitri Morteury
 
''Tomber... Ceci est si abstrait. L'on pourrait se relever plus grand que l'on était.''
               
Yozora Adragnis
 
''Il passa des semaines dans le cachot ayant décidé de s'y enfermer lui-même. Puis, au terme de trois semaines, vous êtes venu le voir et vous lui avez dit : «Les larmes ne sont qu'une faiblesse qu'il te faudra masquer... Si tu veux t'apitoyer, libre à toi, mais, si tu souhaites voir les choses changer, tu le peux toujours. Suis-moi... Mon ami.»''
               
Haar Wilder
 
''Le brin d'herbe ne se soucie guère de ce que font les feuilles des arbres. Mais à l'automne venu, les feuilles ne se suffisent plus entre elles. Elles s'assombrissent, se nourrissant des nuages noirs d'orage. Et alors, elles se laissent tomber sur nous.''
               
Le Peintre
 
''S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est immobile, allongée, rigide, puante à en faire vomir, en décomposition, transportant des milliers de maladies, la peau arrachée et les os jaunes. S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est à six pieds sous terre, devenue la proie des corbeaux, et ses yeux mangés par des fourmis... C'est qu'elle a un jour été orgueilleuse et avide. C'est qu'elle a un jour voulu devenir riche et grande, ou bien qu'elle l'est devenue. Cela ne change rien.''
               
Le Violoniste
 
''La pensée est la liberté, la liberté... Alors, le corps est la prison, le corps est la prison... Il faut casser les barreaux.''
               
Sill
 
''Nous croyons conduire le destin, mais c'est toujours lui qui nous mène.''
               
Setsuna Hendenmark
 
''Fais ce que tu veux avec ces villageois, sauf les laisser en vie.''
               
Kaull Hendenmark
 
''La fuite vers la religion peut être une réponse pour certains. Pour d'autres elle n'est que la simple évidence que l'homme est faible et instable.''
               
Astryl Panasdür
 
''La mort ne cherche pas à s’expliquer, elle ne fait qu’agir, monsieur. Les cadavres ne racontent pas grand-chose, mais vivant, un homme peut en avoir long à dire.''
               
Sanaki Hearthlight
 
''Alors, telle une marionnette cassée que l’on tente en vain d’animer, il se releva, restant digne malgré ses blessures.''
               
Dolven Melrak
 
''Quand le sang coule, il faut le boire. La mort ne frappera pas à votre porte mais s'invitera par vos fenêtres !''
               
Andreï Loknar
 
''Personne ne peut capturer une ombre, personne ne peut la dresser ni se l’approprier.''
               
Jazminsaa Alsan
 
''De la même façon, à l'idée qu'un abruti de scribe puisse teinter ses parchemins de calomnies religieuses, ou pire, me faire porter le titre de héros, je vais préférer m’occuper de l'écriture de ma propre histoire.''
               
Alexandre Ranald
 
''La mort... Si belle et terrible à la fois, elle l'appelait, et l'appelle toujours.''
               
Adam Moriharty
 
''Par nature, j’aime tout. Par conséquence, je me hais…''
               
Samaël Apelpisia
 
''C'est sordide et cruel, mais c'est hélas la réalité de ce monde.''
               
Liam Gil' Sayan
 
''Aujourd’hui sur les terres de Feleth les pensées ne sont plus les bienvenues. Le temps de la renaissance spirituelle est terminé. Le temps où les grands penseurs avaient aidé le monde est révolu.''
               
Héra Calliope
 
''La mort était séductrice ; elle ne montrait que ses bons côtés. La sérénité et le calme absolu : pour toujours et sans violence.''
               
Eurybie Pourrie
 
''J’ai atteint cette espèce de vanité qu’apporte l’ancienneté. Je ne crois plus qu’on puisse m’apprendre quelque chose, et si jamais quelqu’un essaye ou y arrive seulement, je me bloquerais et deviendrais hermétique à tout contact.''
               
Dante Waanig
 
''Je devrais t'attacher, tu deviens dangereux pour toi même !''
               
Jeyra Frozeñ
 
''La beauté des êtres n'était rien. La beauté des choses oui. Mais pas forcement celle que l'on voit avec une paire de rétines.''
               
Akira Satetsu
 
''Le noir. Une étendue sombre en perpétuel mouvement.''
               
Melpomène d'Ambre
 
''Il est des oreilles invisibles qui peuvent entendre jusqu'à nos moindres soupirs et des secrets aux allures anodines peuvent se révéler instruments de destruction et de tourments sans fin...''
               
Cassandre Ombrelune
 
''Le "rien" est tellement plus unique que la peur ou n'importe quel autre sentiment...''
               
Meryle Nightlander
 
''Ce n'est pas le nombre ni la force qui compte, c'est l'envie, la cause.''
               
Luyak Salamya
 
''L'innocence d'un enfant est la plus grande peur de l'homme.''
               
Clause Vaneslander
 
''Quand il lui manque une marionnette pour ses spectacles. Il verrait en vous la chose qu'il cherche.''
               
Jack D'enfer
 
''Il n'a pas de notion réelle du bien et du mal, personne ne lui ayant jamais défini ces mots.''
               
Jim Stocker
 
''Je n'ai vu aucune lumière, aucun goulet, pour sortir du boyau infini et obscur que nous empruntons tous, jusqu'à la promesse d'une nouvelle vie, de la transcendance et de la connaissance. Alors, mes yeux se sont adaptés aux ténèbres.''
               
Shaquîlah Dresdeïorth
 
''Le pouvoir ronge l'homme.''
               
Balthazar Bel
 
''Visiblement, la sérénité n'avait de valeur que si on connaissait également, en comparaison, des moments de troubles.''
               
Dranek Barth
 
''Le faible se faisait tuer, le fort vivait un jour de plus.''
               
Rodany Bleinzen
 
''Le soleil se couchait sur le monde du milieu. Les ténèbres se paraient de leurs plus somptueux apparats pour enfin faire leur entrée.''
               
Rin Mephisto
 
''Et alors il vit le chaos, la désolation, la souffrance le désespoir ambiant. Il rit.''
               
Elrog Aniec
 
''Perdu quelque part, marche vers nulle part.''
               
Kyle Wate
 
''La rose n'a d'épines que pour qui veut la cueillir.''
               
Karin Yzomel
 
''- Je peux vous prédire le genre d'homme qui vous convient !
- Je connais déjà mon genre d'homme.
- Vraiment... Et quel est-il ?
- Les hommes morts.''
               
Naladrial Delindel
 
''Utilise tes pouvoirs seulement quand le noir deviendra invivable.''
               
Zedd McTwist
 
''Tes cauchemars m'ont déjà donné l'encre... À présent, ta peau me donnera les pages !''
               
Conrart Crowlore
 
''Bien des gens se font enfermer dans un cercueil une fois mort, mais rares sont ceux qui naissent dedans.''
               
Dassyldroth Arphoss
 
''Le corbeau frénétique qui vous nargue de sa voix perchée, agite ses ailes damnées, où le reflet d'un mort se penche sur votre âme.''
               
Lust Aseliwin
 
''La vie est un mensonge, la destruction une délivrance.
Passent les marées, soufflent les vents, en vain...''
               
Le Passant
 
''Fauche, tranche et avale, gouffre des âmes. Que se dresse devant toi mille fléaux, et que l’enfer se glace devant ta noirceur.''
               
Lloyd Vilehearth
 
''Des charognards pour la plupart, comme ces corbeaux à deux têtes, venant dévorer le valeureux mort.''
               
Meneldil Tristelune
 
''Nous sommes les bourreaux de la justice et de la paix. Même si ce rôle n'est pas agréable à endosser, nous nous devons de le faire, pour le bien du peuple.''
               
Ezekiel Le Sage
 
''Il me tarde de retourner au combat pour finir empalé sur une pique.''
               
Karl Von Morlag
 
''Montre-moi le chemin de la victoire. Ou guide-moi alors dans les tréfonds de la mort...''
               
Aznan Lauréano
 
''Comment peux-tu supporter ça ? C'est assourdissant ! Tue-le ! Qu'est-ce que ça te coûte ? Tu ne l'entendras plus. Tu seras en paix... Tue-le !''
               
Aïden Sochlane
 
''- Faites taire votre cabot !
- Je ne suis pas votre servante !
- Alors je le ferai taire moi-même !''
               
Rosaly Von Gregorius
 
''Le seul présent que la justice a à vous offrir, est votre mort.''
               
Mirage Morteury
 
''Laissez-moi vous conduire aux carnages.... Tant d'âmes ne demandent qu'à succomber.''
               
Idryss Leeverwen
 
''Le soleil est un bourreau. D'une simple caresse, sa langue enflammée peut calciner n'importe quel être.''
               
Seïren Nepthys
 
''C'est une nuit sans lune. Ou bien était-ce un jour sans soleil ?''
               
ShuiLong Zhang
 
''La vie est un rouage lent et grinçant. Il ne tourne que dans un sens. Celui où tu tombes.''
               
Camelle Elwhang
 
''Et un jour, sur vos lits de mort, bien des années auront passé et peut-être regretterez-vous de ne pouvoir échanger toutes vos tristes vies épargnées à Feleth pour une chance, une petite chance de revenir ici et tuer nos ennemis, car ils peuvent nous ôter la vie mais ils ne nous ôteront jamais notre liberté !''
               
Edouard Neuman
 
''Le temps est la gangrène de l'homme, elle apparait puis vous ronge à petit feu. Pour finir il ne vous reste plus que le présent pour vivre ; le passé s'évapore peu à peu et le futur ne vous intéresse guère.''
               
Asgeïr Aslak
 
''Cueillir la fleur de la déchéance et croquer dans la pomme de la faucheuse, nos vies se résument à cela car après tout, nous finissons à une moment où un autre, tous sous terre.''
               
Violette Dellylas
 
''Le pire n'est pas de mourir, mais de se faire oublier.''
               
Erwan Daermon Do'Layde
 
''Tenter d'oublier, même si c'était impossible. Il aurait aimé se jeter à la mer avec la preuve de son acte immonde. Laver tout ce sang qu'il sentait sur lui. Peut-être même s'y noyer, simplement. Sombrer dans les abysses et les ténèbres, pour toujours.''
               
Mio Raeth
 
''La lumière montre l'ombre et la vérité le mystère.''
               
Aeli Seoriria
 
''Si la vie n'a qu'un temps, le souvenir n'a qu'une mesure. Le reste est silence.''
               
Valt Horn
 
''Dans le noir le plus complet, l'aveugle est la meilleure personne à suivre. Dans un monde de folie, qui mieux qu'un fou pour nous guider ?''
               
Ledha Borolev
 
''Je ne crois pas en la force d'un absent. Celle qui ferait de vos dieux ce que vous pensez qu'ils sont.''
               
Gigantus Corne
 
''Une limite qui n'a été créée que pour être dépassée ? C'est simple, imaginez !''
               
Goudwin Didrago
 
''Voir grouiller tous ces gens, connaître leurs désirs et leurs rêves, voir comment évoluent les sociétés, leurs aspirations et leurs défauts. Comprendre que donc rien n'est éternel, et que tous ces rêves et toutes ces folies disparaîtront de la surface du monde. Se laisser aller, indolent, parce que tout cela ne servira à rien, et qu'au bout du compte le monde reste le monde, seule éternité immuable.''
               
Uridan Sangried
 
''L'Inquisition vous remettra sur le droit chemin. Même s'il faut vous briser les jambes pour ça.''
               
Leevo Shellhorn
 
''N'oublie pas d'avoir peur des morts. Ils sont toujours plus nombreux que les vivants, et un jour, tu les rejoindras.''
               
Moira Brawl
 
''J'avais l'habitude avec ce genre d'individus... Moins vous bougerez, moins vous leur parlerez... et moins ils vous cogneront dessus.''
               
Aoi Haandar
 
''Je souhaite voir votre sang se répandre mollement à la surface d'une eau rendue trouble par les masses de cadavres vidés de leur substance, marcher dans les champs de vos ossements éparpillés, me remémorant à chaque pas votre mort absurde et pathétique, que vos noms ne soient pas contés, que votre souvenir s'éteigne comme s'éteint votre vie fade et misérable, qu'à travers les années, seuls subsistent vos ossements tels de tristes traces blanchâtres dans un paysage noir de guerre, de sang et de folie.
Et que telles cette phrase, vos morts n'aient aucune importance, aucune signification pour quiconque.''
               
Nargheil Eoss
 
''Bénie soit la haine que tu porteras à ton prochain, lave l'Homme des péchés qu'il a commis.
Sois l'épée du jugement qui s'abattra sur cette race impure, souillée par la vengeance et la corruption.''
               
Meiro Fuuchiuse
 
''Notre futur exprime nos actes passés.''
               
Terence Ripper
 
''Rencontre les ténèbres et tu admireras la lumière, dit le voyant.
Contemple la lumière et tu provoqueras les ténèbres, dit l'aveugle.''
               
Tekian Varis
 
''Un général courageux et fier, est celui qui exécute en premier l'ordre qu'il donne à ses hommes.''
               
Danarius Kyrarion
 
''L'art est le sentiment obscur de l'appropriation de l'étrange.''
               
Leroi-Gourhan
 
''La mort nous sourit à tous, et tout ce que nous pouvons faire, c'est lui sourire en retour.''
               
Marc-Aurèle
 
''L'art est la mystérieuse présence en nous, de ce qui devrait appartenir à la mort.''
               
Malraux
 
''L'art est une profondeur creusée dans le visage du monde.''
               
Weischedel
 
''Le néant après la mort ? N'est-ce pas l'état auquel nous étions habitués avant la vie ?''
               
Schopenhauer
 
''Les avocats d'un malfaiteur sont rarement assez artistes pour tourner à l'avantage de leur client la belle horreur de son acte.''
               
Nietzsche
 
''Ôte-toi de mon soleil.''
               
Diogène le cynique
 
''Il y a pas d’œuvre d'art sans collaboration du démon.''
               
André Gide
 
''Ce n'est pas le lieu mais son cœur qu'on habite.''
               
John Milton
 
''Nous sommes les histoires que nous vivons.''
               
Auteur inconnu
 
''La mort est terrible pour n'importe qui. Bons ou mauvais, anges ou démons, c'est la même chose. La mort est impartiale. Il n'y a pas de mort particulièrement horrible. C'est pourquoi la mort est effrayante. Les actes, l'âge, la personnalité, la richesse, la beauté... Tout ça n'a aucun sens face à la mort.''
               
Fuyumi Ono
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Attaque d'un convois. [Pv Wolke et Morianna]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Slade W.

Invité

________________


________________



Attaque d'un convois. [Pv Wolke et Morianna] _
MessageSujet: Attaque d'un convois. [Pv Wolke et Morianna]   Attaque d'un convois. [Pv Wolke et Morianna] EmptyLun 16 Aoû 2010 - 20:20

- Mes ordres sont simples, personne ne meurs, alors j’espère votre parfaite coopération, Wolke.

Susurrais Slade sèchement, se tenant accroupis derrière une colline dans la nuit, au loin on voyait déjà les lumières d’une caravane approchant, le mercenaire mit son masque et dégaina son épée sans le moindre bruit et observais la route, aucun problème, route plate, il comptais user d‘un effet de surprise afin d‘être sur de n‘avoir aucune riposte de la part des soldats du royaume, sous la lumière de la lune, chose drôle, n‘apparaissait qu‘une moitié de son visage. Il se tourna vers le capitaine, qui avais remis son foulard sur son visage en prévision du combat. Slade se mit a regarder le dit capitaine d’un regard soutenu, finis par dire sur un ton qui ne déviais pas de l’habituel avec lui.


- Voilà ce que nous allons faire capitaine, la caravane arrive par le nord, je vous demande donc de redescendre vers leurs directions en restant a couvert derrière la colline sans faire de bruit. Dit il en montrant de deux doigt, la direction par laquelle il devais aller. Vos meilleurs tireurs devront abattre l’arrière garde silencieusement. Compris, pendant ce temps, avant qu’ils ne se rendent compte de leurs pertes, je lancerais une attaque de front a moi seul, je compte sur vous pour vous attaquer au soldats en faction auprès de la caravane militaire puis de tuer les soldats qui seront engagés au combat avec moi, j’ai été clair ?

Après ce cours discours, la caravane avais gagné du terrain, Slade s’en rendant compte le premier, fit un mouvement de tête latéral, demandant ainsi aux autres de se mettre en position. Quand le convois fut a une bonne hauteur Slade sauta devant le cordon principal comme une bête, un loup.

Un temps, deux gardes de tête furent reconnus par le mercenaire, les longues capes qu’il portaient furent pour lui le même effet qu’un drap rouge pour un auroch. Son oreille, sensible, sentis le petit claquement métallique d’une épée qui s’échappais de son fourreaux. Les muscles du mercenaires se tendirent en une fraction de seconde, et le temps que le quart du fort de la lame de son adversaire ne fut sortie, Slade avais gagné quelques précieux mètres et n’était plus qu’a quelques centimètres de son adversaire. Quand la lame glissa d’un autre quart, le mercenaire avais déjà en mains son bâton et son épée, quand les armes de ces adversaires étaient presque sorties, l’un fut égorgé par un mouvement ample et se retournant avec une fluidité quasi liquide, asséna un coup de son bâton dans la nuque de son adversaire. Mettant fin a leurs vie en quelques temps. Les autres factionnaires se mirent en garde en face du maudit qui les attaquais. Il en pointa un de son bâton, ce dernier recula, semblant connaître les vertus « Magiques » du maudit qui le maniait. Slade lâcha un sourire invisible sous son masque impassible.


- Meurs.

Dit il simplement en direction du soldat en appuyant sur un bouton dérobé placé sur le bâton, déclenchant le mécanisme, un percuteur frappa une dose de poudre a l’intérieur du dit bâton, qui s’enflamma et une boule de plomb vola a une vitesse qu’aucune flèche ne pourrait atteindre. Et perça le casque du dit Factionnaire, laissant entendre un bruit d’os fracassés avant que sur la bâche qui se trouvait derrière lui, ne se mette a gicler des esquilles d‘os et des morceaux de cerveau.


Cependant, Slade espérais que l‘arrière garde n‘allait pas rappliquer, et que le capitaine Wolke allait faire son travail..
Revenir en haut Aller en bas

Morianna Kshaodown



________________

Morianna Kshaodown
________________


Race : Vampire
Classe : Mage guerrier roublard
Métier : Mercenaire
Croyances : Aucune
Groupe : Clan mercenaires

Âge : 20 ans

Messages : 30

Fiche de Personnage : Ma Fiche


Attaque d'un convois. [Pv Wolke et Morianna] _
MessageSujet: Re: Attaque d'un convois. [Pv Wolke et Morianna]   Attaque d'un convois. [Pv Wolke et Morianna] EmptyLun 16 Aoû 2010 - 21:38

Spoiler:
 

Mor était maintenant près de la dite caravane. Impossible de se tromper. Deux capes blanches avaient été repéré par sa vision nocturne. D'autres soldats étaient présents aussi. L'assemblement de ce régiment l'intriguait, sans pour autant lui faire baissé la garde. Elle avait, par un vent, distingué l'odeur sanguine d'un autre groupe en embuscade.
Elle sortit son sabre et veilla à ne pas être repéré par le reflet de la lame. La lune devenait un point sensible dont elle devait surveiller. Pas question de se faire prendre de nouveau, parce qu'elle baissait sa garde.
Tout étant calculé, elle mis son masque sans sa besace. Cette même besace se retrouva caché dans l'herbe. Ses crocs pourraient lui servir, bien que largement repue.

Elle observa l'attaque et trouva que la stratégie fonctionnait bien. Toutefois, il semblait manquer un petit quelque chose. Les ennuies semblaient se pointer,,,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Wolke Aus Licht



________________

Wolke Aus Licht
________________


Race : Humain
Classe : Rodeur
Métier : Capitaine des Anges de lumière
Croyances : Le bien
Groupe : Rebelle

Âge : 24

Messages : 20

Fiche de Personnage : Ma Fiche


Attaque d'un convois. [Pv Wolke et Morianna] _
MessageSujet: Re: Attaque d'un convois. [Pv Wolke et Morianna]   Attaque d'un convois. [Pv Wolke et Morianna] EmptyMar 17 Aoû 2010 - 4:44

- Voilà ce que nous allons faire capitaine, la caravane arrive par le nord, je vous demande donc de redescendre vers leurs directions en restant a couvert derrière la colline sans faire de bruit. Dit il en montrant de deux doigt, la direction par laquelle il devais aller. Vos meilleurs tireurs devront abattre l’arrière garde silencieusement. Compris, pendant ce temps, avant qu’ils ne se rendent compte de leurs pertes, je lancerais une attaque de front a moi seul, je compte sur vous pour vous attaquer au soldats en faction auprès de la caravane militaire puis de tuer les soldats qui seront engagés au combat avec moi, j’ai été clair ?

Wolke acquiesça ce que Slade lui dit. Il fit un signe de la main et ses hommes partirent en direction des points convenus. Il les suiva et sorti son arc. Il savait qu'il pouvait faire confiance à ses hommes pour éliminer beaucoup plus que les deux dernier gardes, l'arrière garde au complet ainsi que le conducteur de la caravane allait être immobilisé.Tout était en place.

La caravane avançait toujours lorsque Wolke fit un autre signe, Rex, son commandant en second, et un deuxième ange se levèrent et éliminèrent les deux dernier garde de l'arrière. Avant même que les gardes ne tombent au sol et fassent du bruit, les autres archers et Wolke se chargèrent d'immobiliser les chevaux et de s'occuper du reste de la garde. Les flèches volèrent en direction de leurs cibles. Ces dernières tombèrent comme des petites mouches misérables. Aucun de ses hommes avait été vue, aperçu ou touché par quelconque projectiles. Il était bien au courant et n'avait aucune inquiétude que les capes blanche du devant allait leur nuire. Avant même qu'ils réalisent que le caravane avait été immobilisé, Slade leur avait déjà tranché la gorge et ils gisaient, mort, sur le sol du chemin.

Les majeurs obstacles qui entouraient la caravane avait été éliminés, mais quelque chose, d'instinct, disait à Wolke que ce n'était pas fini, la caravane avait été trop facile a capturer, pas assez bien protégé pour avoir bien d'objet de valeur. Ou bien, c'était le contraire, une caravane peu garder pour passer inaperçu, mais possédant quelque chose d'énorme.

Les archers de Wolke ainsi que quelques de ses rangers firent un périmètre de sécurité pour que Wolke, Rex et Slade puisse vérifier et fouiller de fond en combe la caravane.

Le reste de ses Rangers restèrent cacher pour ne pas dévoiler, leur nombre, ainsi si les troupes du royaume venait a contre-attaquer, ils aurait toujours l'avantage de la surprise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Slade W.

Invité

________________


________________



Attaque d'un convois. [Pv Wolke et Morianna] _
MessageSujet: Re: Attaque d'un convois. [Pv Wolke et Morianna]   Attaque d'un convois. [Pv Wolke et Morianna] EmptyMar 17 Aoû 2010 - 14:24

Ayant vu, plutôt entendu le bruit sourd de cadavres tombant au sol venant du fond du convois, Slade a toute surprise des soldats du royaume, rangea son épée et leva les bras comme pour se rendre. Les autres factionnaires lachèrent un râle de soupir tout en gardant en garde le criminel qui avais osé les attaquer. L’un, surement un capitaine, se mit a lâcher un rire gras sous son haubert et s’approcha de lui en se frottant les mains, d‘un sourire sadique en sortant sa lame, ayant lancé son hallebarde au loin. Il avais une barbe grise, sans doute un vétéran et un connaisseur de l’époque démocratique du royaume, a son époque il devais être un paria pour arborer un tel sourire a l’idée de tuer un rebelle. Il devais tenir au régime actuel comme à la prunelle de ces yeux pensais Slade. Il s’approcha encore du mercenaire, qui ne bougeais pas un muscle, et apposa sa lame sur son cou.

- Alors, fils de chacal. Tu as une dernière parole ?

Slade sourit et lâcha un petit rire moquer avant de reprendre son sérieux, les hommes de Wolke étaient dans le dos des factionnaires tels les spectres des légendes circulant dans les basses rues de l’empire.

- Les hommes sont des chacals, mais ce qu’ils ignorent, c’est que moi. Je suis un loup.

Puis les flèches volèrent et les crânes furent transpercés alors que Slade lui, profitant de l’effet de surprise du vieil capitaine afin de le maîtriser, et de lui apprendre a regarder son dos, littéralement. Un craquement sonore et l’assaut fut fini. Il prit son bâton, et le rangea a son tours et s’approcha de Wolke et lui attrapa la poignée et la lui serra respectueusement pour l‘efficacité de ces hommes. Il sembla ordonner a ces dit « Anges », comme il les appelais, de retourner se cacher quand il demanda a un certain Rex d’aider Slade dans la fouille de la caravane centrale, souvent celle contenant les meilleurs objets. Etrangement, elle étais vide d’objets d’intérets, hormis des petites caisses remplies de provisions. Il sourit et frotta le sol poussiéreux a la surprise de l’autre Rex, sentant dans sa respiration une question, il l’anticipa et donna la raison de son acte.


- Les contrebandiers utilisent des trappes dérobées dans des caravanes normales d’apparence. C’est aussi utilisé par les militaires dans les zones a risques pour éviter tout vol d’équipement.

Continuant sa fouille méticuleuse, il ouvra une trappe dérobée sous une caisse, et en dessous se trouvais le trésor, quelques pièces d’armures et une grosse cargaison d’armes ainsi que quelque chose qui brillais mais n’illuminais pas, un peu d’or. Du moins, beaucoup d’or.

- Hm. Cargaison pour les lignes de front, normal.

Sortant avec une hallebarde affinée, il la lanças a Wolke comme victorieux alors qu’en y regardant a plus près, les yeux de Slade étaient ni inquiets, ni tristes, ni joyeux, il avais fini sa mission. Cependant, son ouïe surdévellopée entendis une lame glisser d’un fourreau, ainsi que des pas dans les broussailles, c’étais facile a discerner vu le silence qui bordais la caravane.


Revenir en haut Aller en bas

Morianna Kshaodown



________________

Morianna Kshaodown
________________


Race : Vampire
Classe : Mage guerrier roublard
Métier : Mercenaire
Croyances : Aucune
Groupe : Clan mercenaires

Âge : 20 ans

Messages : 30

Fiche de Personnage : Ma Fiche


Attaque d'un convois. [Pv Wolke et Morianna] _
MessageSujet: Re: Attaque d'un convois. [Pv Wolke et Morianna]   Attaque d'un convois. [Pv Wolke et Morianna] EmptyMar 17 Aoû 2010 - 20:40

Sur l’herbe, le vent faisait ses cabrioles quotidiennes. Toutefois, celui-ci ne dissimula pas le son d’une attaque proche. Une lame avait été sortie de son fourreau et elle le sentait à quelques mètres d’elle. Le vent ne l’avait pas aidé à repérer ses adversaires cette fois.
Elle se retourna et, surprise, son ventre fut transpercé par la dite lame. Ces yeux, presque phosphorescents. Ils ne venaient pas d’un humain, mais pourtant, cette créature en avait tout l’air. Ce qui l’offusqua le plus était le fait que ce soit une enfant. Une enfant manipulée.
Sa vision se brouilla et elle décida de s'effondrer d’elle-même sur l’herbe.
La fillette retira sa lame souillée et négligea de la nettoyer. Déjà, elle commettait une erreur. Si son sang entrait en contact avec un humain ou un elfe, il pourrait régénéré dans la seconde de l’attaque. Le risque le plus élevé était que l’individu soit vampirisé. Elle ne pourrait rien faire pour stopper le processus à ce moment là.
Elle entendit la gamine s’en aller et, une fois une distance respectable établie, elle referma ses plaies. La douleur lui fit naître un rictus aux lèvres. Ses yeux se teintèrent de rouge, faute d’avoir retenu ses larmes de sang.
Elle se releva et, son sabre à la main, courut vers l’enfant tout en hurlant de rage. Elle savait être repéré, mais c’était voulu. Isolée, elle avait sûrement été confondue avec une proie facile. Mais sachant que c’était un sorcier qui se jouait de la petite vie, il lui fallait faire attention. À tout instant, ses yeux pourrait redevenir ceux d’une humaine et non d’une possédée. L’attaquer à ce moment la briserait de l’intérieur.
Des hommes approchèrent, mais ils étaient encore loin. L’enfant était rapide, même pour elle qui était un vampire. La lame transperça son épaule et elle retint un râle de frustration. Son sabre pénétra la cuisse de l’enfant qui ne put régénéré. Toutefois, cela ne semblait pas l’affecter.
Les hommes furent assez proches pour distinguer clairement la petite fille vêtue d’une robe blanche simple. Morianna, ne portant pas son masque, pouvait aisément être reconnu comme étant un vampire. Dans sa colère, elle laissait ses dents bien visibles.
Elle lâcha une phrase aux hommes : "Elle est possédée par un sorcier !"
Serait-ce suffisent ou devrait-elle les combattre pour sa vie ? La suite des événement dirait la chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Slade W.

Invité

________________


________________



Attaque d'un convois. [Pv Wolke et Morianna] _
MessageSujet: Re: Attaque d'un convois. [Pv Wolke et Morianna]   Attaque d'un convois. [Pv Wolke et Morianna] EmptyJeu 19 Aoû 2010 - 22:10

- Une possession ? Je vais régler ce problème.

Slade lâcha un grognement malsain, le simple fait d’évoquer la magie pouvait le mettre en colère. Néanmoins, il croisa ces bras sur son torse musclé et laissa échapper un souffle d’un calme imperturbable. Il s’approcha de la fillette, s’accroupis et lui caressa le visage, une si jolie fille, si jeune et semblant pourtant si vivace d’habitude.. Les yeux luisaient bien d’une rage incroyable, et aucun enfant ne saurais emmagasiner assez de frustration et de haine pour en arriver a là sans perturber son environnement, ce fut donc bel et bien une possession. Il se leva et enleva son masque, dévoilant son visage, et cela fut terrifiant, l’expression qu’il avais étais d’une froideur incroyable, a un tel point que même l ‘enfant eu un petit moment d’hésitation. Le regard qu’il lui portais était sévère et dur comme de la roche.

La fille se mit a hurleur et a tenter de s’évader de plus belle, Slade lui en réponse dégaina son épée, la leva, la fille, repris, elle, sa propre conscience, ces yeux devinrent énormes, voyant l’épée de Damoclès figée au dessus de sa tête avant de lâcher un début de hurlement avant que la lame ne se fige dans sa gorge, laissant naître un gargouillement qui, venant d’un enfant, briserais le cœur au plus cruels des chefs barbares.

Il tourna son épée dans la plaie, faisant résonner un craquement grave, nuque brisée, et le corps , comme un pantin dont on avais coupé les ficelles, tomba au sol, la lame glissa comme sur du beurre. Les hommes aux alentours étaient abasourdis par l’acte que venait de faire le commandant rebelle, en un mouvement sec il lava la lame du sang qui la souillais et la rangeais dans son dos, et sur un des tons les plus monotone et froid de la création, il regarda avec toujours la même expression la vampire, il dit.


- Voila, problème réglé.

Un enfant, il venais de tuer un enfant de sang froid, il sentis une vague d’amertume se heurter face a son indifférence. Il regarda la femme et lui dit sur un ton volontairement mauvais et sagace.

- Je ne suis pas un exorciste, vampire, je suis un mercenaire et c’est comme ça que je règle les problèmes de.. Possession.
Revenir en haut Aller en bas

Wolke Aus Licht



________________

Wolke Aus Licht
________________


Race : Humain
Classe : Rodeur
Métier : Capitaine des Anges de lumière
Croyances : Le bien
Groupe : Rebelle

Âge : 24

Messages : 20

Fiche de Personnage : Ma Fiche


Attaque d'un convois. [Pv Wolke et Morianna] _
MessageSujet: Re: Attaque d'un convois. [Pv Wolke et Morianna]   Attaque d'un convois. [Pv Wolke et Morianna] EmptyDim 22 Aoû 2010 - 18:32

Wolke avait regardé la scène, plusieurs de ses hommes, connaissant slade, avait tourné le dos pour éviter les plus terribles cauchemar. Un acte barbare venait d'être commis et Wolke ne pouvait s'empêcher de penser au parents qui venait tout juste de perdre leur enfant. Il prit un peu ses distance, un acte de froideur comme celui qu'il venait de commettre ne pouvait être récompensé. Il savait qu'il avait commis une erreur et que la petite fille aurait pu être dépossédé.

- : sa n'a aucun bon sens Slade, nous somme dans ce monde pour débarrasser le de la tyrannie et de la dictature du royaume. Nous sommes ici pour sauver des gens!!! Il était bien évident que cette petite fille aurait pu être sauver. Sa possession a même montrer des signes de faiblesse avant que vous la tuiez. C'ÉTAIT INHUMAIN!!. Montrez donc que vous méritez votre rang, vos méthode sont parfois dégoutante et rempli de haine. Chassez la haine.

Voyant la nouvelle personne qui se dirigeait vers eux, Wolke alla a sa rancontre pour savoir qu'elles étaient ses intentions. Que venait-elle faire et pourquoi c'était-elle cacher durant la bataille.

[hrp : dsl si jai pas poster plus tot ou mieu, je suis en gros manque d'inspiration ces temps si]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Morianna Kshaodown



________________

Morianna Kshaodown
________________


Race : Vampire
Classe : Mage guerrier roublard
Métier : Mercenaire
Croyances : Aucune
Groupe : Clan mercenaires

Âge : 20 ans

Messages : 30

Fiche de Personnage : Ma Fiche


Attaque d'un convois. [Pv Wolke et Morianna] _
MessageSujet: Re: Attaque d'un convois. [Pv Wolke et Morianna]   Attaque d'un convois. [Pv Wolke et Morianna] EmptyDim 22 Aoû 2010 - 23:25

Alors qu’elle venait de repousser l’enfant, un homme étrange sembla trouver assez de force pour éliminer radicalement l’enfant. Non, en fait, elle avait repris conscience. Le sorcier avait lâcher sa prise dessus celle-ci. Elle l’avait pressentis en criant l’alerte.
Pincement au cœur. Ça ajouter d’une distance émotive face à celui-ci. Cet homme semblait croire que même un enfant méritait de mourir pour vivre. Même s’il n’était plus en mesure de se défendre et d’en valoir la peine.
À quoi bon se rappeler la scène ? Elle n’y était pour rien. Le sorcier aurait tout aussi bien pu l’obliger à attaquer le groupe plus bas. D’ailleurs, celui-ci s’était rapproché.
Un jeune homme critiqua celui qui avait agît si cruellement. Même elle qui était la cause de nombreux morts trouvait cruel une action si basse. Bien qu’elle soit d’essence démoniaque, elle avait eu l’éducation d’humains affectueux et généreux,
Suite à ses paroles, il se tourna vers elle alors qu’elle s’approchait et demanda à savoir ce qu’elle faisait ici, précisément et pourquoi elle ne s’était pas montrée plus tôt. "Voilà un homme bien curieux. Il ne se présente pas, mais cherche à savoir ce que je fais ici, alors que ces terres ne lui sont pas personnelles...", pensa Morianna.
Elle sourit, discrètement. Pas assez pour découvrir sa nature de vampire, mais assez pour indiquer qu’elle le trouvait un peu gauche dans son arrivé. Elle entreprit de lui répondre ce qu’elle voyait de nécessaire.

"- Je suis venue un peu tard pour cette caravane. Mes informateurs m’ont spécifié une cargaison particulière, mais il ne semble y avoir que les objets de tous déplacements... Peut être devrais-je quitter maintenant que je suis arrivé trop tard."

Elle ne tenait pas spécialement à leur tenir compagnie. Surtout ce type au sang humain dont la force semblait dominer sa conscience. Elle soupira intérieurement, certains humains devenaient presque des démons. À croire qu’elle avait presque de l’humanité en elle. Chose singulière dans une monde de fou...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Slade W.

Invité

________________


________________



Attaque d'un convois. [Pv Wolke et Morianna] _
MessageSujet: Re: Attaque d'un convois. [Pv Wolke et Morianna]   Attaque d'un convois. [Pv Wolke et Morianna] EmptyMar 24 Aoû 2010 - 15:20

Slade, toujours avec une attention aussi monotone venait de ranger son bardaf, il venait d’être traité de monstre de la part de tous. Lui ? Dominé par sa propre force ? C’étais une bonne blague qui le faisais rire intérieurement, ayant écouté avec attention la critique du capitaine Wolke, il le coupa en pleine paroles, le pointant de son doigt, restant toujours aussi droit que toujours. Et puis, il rabaissa son doigt, intimant silencieusement l’ordre de se taire au capitaine..

- La petite fille en question, étais possédée par un mage, donc, le dit mage, après avoir fuis et ayant laissé sa marionnette sans personne pour la guider, j’avais deux options, lui pincer la carotide a la naissance du cou. En disant cela, il posait sa main sur la dite carotide du capitaine wolke. La faire perdre connaissance. Cependant une personne possédée est plus facilement possédée par la suite, et nous aurions pu être attaqués de dos par un enfant, sachant que les mages les utilisent aussi comme canaux magiques afin de lancer des sorts, je ne préfère rien risquer.

Bien que cela semblait dur a croire, le ton employé, amical et froid a la fois semblais convaincant et intimidant. Puis il se tourna vers la vampire, s’adossa a une autre cargaison, il écoutais le silence qu’il venait de créer, puis, sans controverse, la dite guerrière se mit a parler. Slade ressentais l’animosité, ou du moins le dégout qu’elle avais pour la cruauté dont il avais fait preuve en tant que simple humanité.

- Et ma force ne me domine, loin de là. Capitaine Wolke, si j’ai ma place actuelle en tant que commandant, c’est pour des bonnes raisons. Tout mes gestes sont réfléchis même si cela semble spécial.

A ce moment, une légère migraine le pris, il se tourna vers la source, la dite vampire, surement une mage, des effluves magiques lui caressaient le cerveau et la réaction habituelle commençait a naitre. Il se tourna vers la nouvelle venue, une mage surement. Sa mine s’assombrit légèrement d’une manière imperceptible. Il la pointa de son bâton et dit simplement.


- Vous êtes un mage n’est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas

Morianna Kshaodown



________________

Morianna Kshaodown
________________


Race : Vampire
Classe : Mage guerrier roublard
Métier : Mercenaire
Croyances : Aucune
Groupe : Clan mercenaires

Âge : 20 ans

Messages : 30

Fiche de Personnage : Ma Fiche


Attaque d'un convois. [Pv Wolke et Morianna] _
MessageSujet: Re: Attaque d'un convois. [Pv Wolke et Morianna]   Attaque d'un convois. [Pv Wolke et Morianna] EmptyMer 25 Aoû 2010 - 0:11

Le "capitaine" avait l’air soudain mal en point. Morianna pouvait entendre les battements saccader de celui-ci. Un malaise sans doute. Pourtant, même à première vue, il ne semblait pas être du genre malade à tous moments. Il leva la tige d’argent devant elle, l’air menaçant. L’arme avait presque l’air d’un jouet dans la main de l’homme.
Elle plissa les yeux et les poings. Bien sur qu’elle connaissait quelques astuces de magie ! Mais il n’était pas censé le savoir. Après tout, c’était la première fois que Morianna le voyait. L’inverse devait être réciproque.
Et puis qui était-il pour oser la menacer de la sorte ? Elle pourrait régénéré suite à l’objet lancer. Par contre, l’homme ne mettrait plus de temps sinon aucun si elle l’achevait. Cette idée ne manqua pas de traverser son esprit.
Avant qu’elle ne change sa façon de penser, il tira sur elle ! Elle changea la zone de son corps affecter en brume. Le cuir fut traversé, ce qui l’affligea puisque c’était son armure de jour. Elle resta droite, indifférente à l’affront, toujours crispée. Cet homme se devait de faire attention car déjà, sa patience commençait à atteindre ses limites.

"-Je connais quelques sorts, mais vos mauvais battements de cœurs ne sont pas dû à moi. Il suffit ! Je pourrais me faire votre peau si vous continuer à m’énerver."

[HRP : C'est Wolke après Wink]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Wolke Aus Licht



________________

Wolke Aus Licht
________________


Race : Humain
Classe : Rodeur
Métier : Capitaine des Anges de lumière
Croyances : Le bien
Groupe : Rebelle

Âge : 24

Messages : 20

Fiche de Personnage : Ma Fiche


Attaque d'un convois. [Pv Wolke et Morianna] _
MessageSujet: Re: Attaque d'un convois. [Pv Wolke et Morianna]   Attaque d'un convois. [Pv Wolke et Morianna] EmptyDim 29 Aoû 2010 - 4:53

Slade commençais sérieusement a fâcher un peu le Capitaine. Dès qu'il approcha sa main de la carrotide de Wolke, tous les soldats rebelles au alentours se retournèrent en un instant de seconde. Leur arc pointé vers Slade. Ce qui lui fit rapidement baisser la main. Slade pu donc réaliser que les Anges étaient très mais très très loyal envers leur Capitaine. Ils étaient comme une énorme famille. Après qu'il ait retiré sa main, les soldats baissèrent leurs arcs.

Voyant les hostilités qui étaient sur le point de commencer, Wolke se mit entre Slade et Morianna. Il en avait eu assez aujourd'hui. Ce n'était point utile de continuer à se battre. Ils venaient a peine de rencontrer la vampire qu'ils étaient sur le point de combattre. Cela n'avait aucun sens, il fallait discuter en premier lieu. Car d'instinct, Wolke avait été capable de détecter que Morianna n'était pas un rat du royaume.

-: CELA SUFFIT COMPAGNONS, Ne commencer pas s'il vous plait, assez de combat ont eu lieu ces dernières heures. Discutons un peu, nous pouvons régler nos différant à l'amiable. La battaille n'est pas la solution à tout. Réfléchissez, il y a une solution caché au problème. Slade, baisser votre bâton, s'il vous plait.

Il ne voulait plus de combat, Wolke était tanné et fatigué et il avait hâte que cette journée finisse. Il n'appréciait pas trop le commandant Slade mais ils se battaient pour la même cause alors il devait le garder comme un allier. Sauf que ci se dernier ne baissait pas son taux d'agressivité, Wolke ne pourraient plus le suivre. Il en serait de même pour les Anges.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Slade W.

Invité

________________


________________



Attaque d'un convois. [Pv Wolke et Morianna] _
MessageSujet: Re: Attaque d'un convois. [Pv Wolke et Morianna]   Attaque d'un convois. [Pv Wolke et Morianna] EmptyDim 29 Aoû 2010 - 23:57

[HRP : Merci de ne pas me faire faire des actions. Je n'ai pas tiré, et si j'avais tiré, tu n'aurais pas eu le temps de te transformer en fumée, c'est un fusil non mais, pas un lance patate.]

Slade pencha la tête sur le côté, ce qui eux un effet un peu dérangeant, voir cet homme tourner la tête ainsi semblais proche de l’impossible, un homme froid et rigide comme celui là ne devais jamais baisser ou courber l’échine dans tout les sens du terme. Il sourit en enlevant son masque, dévoilant son visage un peu vieilli mais malgré tout séduisant, les cheveux poivres et sels luisaient d’une étrange couleur un peu éthérée, son visage n’étais pas tellement ridé et laissais ressurgir aucune animosité. Il rangea son masque et braqua le capitaine Wolke entre les deux yeux. Et en un mouvement brusque et d’une rapidité impercevable a l’œil nu, même pour un archer agguéris, il fit passer son bâton au dessus de lui, et frappa le capitaine dans la jambe avec une grande force, cependant, il mesura la puissance de son coup pour simplement le mettre a terre ainsi pour ne rien lui casser, en hurlant il tomba au sol. Les anges avaient déjà bandé leurs arcs alors que le commandant s’approcha du capitaine Wolke, et une flèche avais déjà volée, cette dernière fut déviée par le bâton. Et le canon du bâton argenté étais désormais pointé sur la tête du capitaine.

- A la première flèche bandée, au premiers muscles tendus, je l’exécute. Me suis-je bien fait comprendre ?

Puis il se tourna vers le capitaine, s’accroupis et dit sur un ton monotone.


- N’oubliez jamais Capitaine, que si vous êtes un vrais membre de la rébellion, vous apprendrez, que même dans la rébellion, il y’a une hiérarchie. Ne vous avisez plus jamais de me donner un ordre.

En se relevant, il rangea son bâton dans son dos, cependant c’étais un aussi bon combattant a mains nue qu’épéiste.


- Touche a notre capitaine, et tu perdras ton deuxième œil Slade !

Répondis un des soldats, un assez bourru et tout autant masqué que les autres, il on pouvais néanmoins voir qu’il étais barbu, surement un vétéran.


- Et que va tu faire, essayer de me tirer une flèche dessus, le temps que tu bande ton arc tu serais déjà mort. Voici mes ordres pour la suite des choses. Prenez la cargaison et emmenez la au prochain campement rebelle de ma part. Sur ce, je dispose de vous.

Il s’en alla après avoir dit ça, enleva un cheval de son attèlement, et partis.
[RP pour moi finis]
Revenir en haut Aller en bas

Morianna Kshaodown



________________

Morianna Kshaodown
________________


Race : Vampire
Classe : Mage guerrier roublard
Métier : Mercenaire
Croyances : Aucune
Groupe : Clan mercenaires

Âge : 20 ans

Messages : 30

Fiche de Personnage : Ma Fiche


Attaque d'un convois. [Pv Wolke et Morianna] _
MessageSujet: Re: Attaque d'un convois. [Pv Wolke et Morianna]   Attaque d'un convois. [Pv Wolke et Morianna] EmptyVen 10 Sep 2010 - 14:40

[HRP : Désolé, je bloque là... j'aimerais mieux terminer le rp là. Merci ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



________________


________________



Attaque d'un convois. [Pv Wolke et Morianna] _
MessageSujet: Re: Attaque d'un convois. [Pv Wolke et Morianna]   Attaque d'un convois. [Pv Wolke et Morianna] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Attaque d'un convois. [Pv Wolke et Morianna]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feleth :: Feleth, le monde du milieu :: Grandes plaines de Feleth :: Collines-