''L’enfant voulait répondre. Mais sa gorge lui fit comprendre que ses mots ne seraient jamais à la hauteur du silence.''
               
Eto Hachiro
 
''La mort, c’est elle qui vous fait tenir debout. C’est elle qui dicte les actes. C’est elle qui peint le monde. Et elle vous emportera tous.''
               
Querel Sentencia
 
''Je ne ressens que soif et tristesse, la mort est futilité. Je la cherche, peut-être suis-je elle.''
               
Nagate Zetsubō
 
''Udyr, quand tu seras mort, on se souviendra de ton nom. Moi je n'en ai pas, car je ne mourrai pas aujourd'hui. Mais le tien restera gravé dans ma mémoire, et dans celle de tous ceux qui t'ont connu, comme celui d'un homme fort, et digne. Alors va, et éteins-toi avec grandeur, devant tous ces vautours.''
               
Darn Butcher
 
''La nature revivait là où les hommes mourraient, le cycle reprenait son cours normal grâce à l’albinos.''
               
Aikanaro Myrrhyn
 
''Ils ne se battaient pour rien qui n’en vaille la peine. Ils étaient incapables de distinguer ce qui avait de la valeur de ce qui n’en avait pas. Alors pourquoi tant de vigueur à la tâche ? Pourquoi risquer sa vie aussi vainement ?''
               
Alcofrybas Grincebrume
 
''Son regard, depuis toutes ces années, avait appris à parler.''
               
Etan Ystal
 
''Un monde de chaos, de destruction et de malheur, un monde impartial et magnifique, le seul en tout cas, où faire l’expérience de la vie prendrait un sens véritable.''
               
Edwin Gwendur
 
''L’enfer, ce doit être l’enfer : courir pour l’éternité dans un paysage sans fin, sans début. Sans possibilité de repos ou de mort.''
               
Tyrias Marchemonde
 
''Mais sans risque on n'obtient rien, voici ma devise mes amis. Il ne faut pas avoir peur de se salir les mains, il ne faut pas avoir peur de la mort…''
               
Dimitri Morteury
 
''Tomber... Ceci est si abstrait. L'on pourrait se relever plus grand que l'on était.''
               
Yozora Adragnis
 
''Il passa des semaines dans le cachot ayant décidé de s'y enfermer lui-même. Puis, au terme de trois semaines, vous êtes venu le voir et vous lui avez dit : «Les larmes ne sont qu'une faiblesse qu'il te faudra masquer... Si tu veux t'apitoyer, libre à toi, mais, si tu souhaites voir les choses changer, tu le peux toujours. Suis-moi... Mon ami.»''
               
Haar Wilder
 
''Le brin d'herbe ne se soucie guère de ce que font les feuilles des arbres. Mais à l'automne venu, les feuilles ne se suffisent plus entre elles. Elles s'assombrissent, se nourrissant des nuages noirs d'orage. Et alors, elles se laissent tomber sur nous.''
               
Le Peintre
 
''S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est immobile, allongée, rigide, puante à en faire vomir, en décomposition, transportant des milliers de maladies, la peau arrachée et les os jaunes. S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est à six pieds sous terre, devenue la proie des corbeaux, et ses yeux mangés par des fourmis... C'est qu'elle a un jour été orgueilleuse et avide. C'est qu'elle a un jour voulu devenir riche et grande, ou bien qu'elle l'est devenue. Cela ne change rien.''
               
Le Violoniste
 
''La pensée est la liberté, la liberté... Alors, le corps est la prison, le corps est la prison... Il faut casser les barreaux.''
               
Sill
 
''Nous croyons conduire le destin, mais c'est toujours lui qui nous mène.''
               
Setsuna Hendenmark
 
''Fais ce que tu veux avec ces villageois, sauf les laisser en vie.''
               
Kaull Hendenmark
 
''La fuite vers la religion peut être une réponse pour certains. Pour d'autres elle n'est que la simple évidence que l'homme est faible et instable.''
               
Astryl Panasdür
 
''La mort ne cherche pas à s’expliquer, elle ne fait qu’agir, monsieur. Les cadavres ne racontent pas grand-chose, mais vivant, un homme peut en avoir long à dire.''
               
Sanaki Hearthlight
 
''Alors, telle une marionnette cassée que l’on tente en vain d’animer, il se releva, restant digne malgré ses blessures.''
               
Dolven Melrak
 
''Quand le sang coule, il faut le boire. La mort ne frappera pas à votre porte mais s'invitera par vos fenêtres !''
               
Andreï Loknar
 
''Personne ne peut capturer une ombre, personne ne peut la dresser ni se l’approprier.''
               
Jazminsaa Alsan
 
''De la même façon, à l'idée qu'un abruti de scribe puisse teinter ses parchemins de calomnies religieuses, ou pire, me faire porter le titre de héros, je vais préférer m’occuper de l'écriture de ma propre histoire.''
               
Alexandre Ranald
 
''La mort... Si belle et terrible à la fois, elle l'appelait, et l'appelle toujours.''
               
Adam Moriharty
 
''Par nature, j’aime tout. Par conséquence, je me hais…''
               
Samaël Apelpisia
 
''C'est sordide et cruel, mais c'est hélas la réalité de ce monde.''
               
Liam Gil' Sayan
 
''Aujourd’hui sur les terres de Feleth les pensées ne sont plus les bienvenues. Le temps de la renaissance spirituelle est terminé. Le temps où les grands penseurs avaient aidé le monde est révolu.''
               
Héra Calliope
 
''La mort était séductrice ; elle ne montrait que ses bons côtés. La sérénité et le calme absolu : pour toujours et sans violence.''
               
Eurybie Pourrie
 
''J’ai atteint cette espèce de vanité qu’apporte l’ancienneté. Je ne crois plus qu’on puisse m’apprendre quelque chose, et si jamais quelqu’un essaye ou y arrive seulement, je me bloquerais et deviendrais hermétique à tout contact.''
               
Dante Waanig
 
''Je devrais t'attacher, tu deviens dangereux pour toi même !''
               
Jeyra Frozeñ
 
''La beauté des êtres n'était rien. La beauté des choses oui. Mais pas forcement celle que l'on voit avec une paire de rétines.''
               
Akira Satetsu
 
''Le noir. Une étendue sombre en perpétuel mouvement.''
               
Melpomène d'Ambre
 
''Il est des oreilles invisibles qui peuvent entendre jusqu'à nos moindres soupirs et des secrets aux allures anodines peuvent se révéler instruments de destruction et de tourments sans fin...''
               
Cassandre Ombrelune
 
''Le "rien" est tellement plus unique que la peur ou n'importe quel autre sentiment...''
               
Meryle Nightlander
 
''Ce n'est pas le nombre ni la force qui compte, c'est l'envie, la cause.''
               
Luyak Salamya
 
''L'innocence d'un enfant est la plus grande peur de l'homme.''
               
Clause Vaneslander
 
''Quand il lui manque une marionnette pour ses spectacles. Il verrait en vous la chose qu'il cherche.''
               
Jack D'enfer
 
''Il n'a pas de notion réelle du bien et du mal, personne ne lui ayant jamais défini ces mots.''
               
Jim Stocker
 
''Je n'ai vu aucune lumière, aucun goulet, pour sortir du boyau infini et obscur que nous empruntons tous, jusqu'à la promesse d'une nouvelle vie, de la transcendance et de la connaissance. Alors, mes yeux se sont adaptés aux ténèbres.''
               
Shaquîlah Dresdeïorth
 
''Le pouvoir ronge l'homme.''
               
Balthazar Bel
 
''Visiblement, la sérénité n'avait de valeur que si on connaissait également, en comparaison, des moments de troubles.''
               
Dranek Barth
 
''Le faible se faisait tuer, le fort vivait un jour de plus.''
               
Rodany Bleinzen
 
''Le soleil se couchait sur le monde du milieu. Les ténèbres se paraient de leurs plus somptueux apparats pour enfin faire leur entrée.''
               
Rin Mephisto
 
''Et alors il vit le chaos, la désolation, la souffrance le désespoir ambiant. Il rit.''
               
Elrog Aniec
 
''Perdu quelque part, marche vers nulle part.''
               
Kyle Wate
 
''La rose n'a d'épines que pour qui veut la cueillir.''
               
Karin Yzomel
 
''- Je peux vous prédire le genre d'homme qui vous convient !
- Je connais déjà mon genre d'homme.
- Vraiment... Et quel est-il ?
- Les hommes morts.''
               
Naladrial Delindel
 
''Utilise tes pouvoirs seulement quand le noir deviendra invivable.''
               
Zedd McTwist
 
''Tes cauchemars m'ont déjà donné l'encre... À présent, ta peau me donnera les pages !''
               
Conrart Crowlore
 
''Bien des gens se font enfermer dans un cercueil une fois mort, mais rares sont ceux qui naissent dedans.''
               
Dassyldroth Arphoss
 
''Le corbeau frénétique qui vous nargue de sa voix perchée, agite ses ailes damnées, où le reflet d'un mort se penche sur votre âme.''
               
Lust Aseliwin
 
''La vie est un mensonge, la destruction une délivrance.
Passent les marées, soufflent les vents, en vain...''
               
Le Passant
 
''Fauche, tranche et avale, gouffre des âmes. Que se dresse devant toi mille fléaux, et que l’enfer se glace devant ta noirceur.''
               
Lloyd Vilehearth
 
''Des charognards pour la plupart, comme ces corbeaux à deux têtes, venant dévorer le valeureux mort.''
               
Meneldil Tristelune
 
''Nous sommes les bourreaux de la justice et de la paix. Même si ce rôle n'est pas agréable à endosser, nous nous devons de le faire, pour le bien du peuple.''
               
Ezekiel Le Sage
 
''Il me tarde de retourner au combat pour finir empalé sur une pique.''
               
Karl Von Morlag
 
''Montre-moi le chemin de la victoire. Ou guide-moi alors dans les tréfonds de la mort...''
               
Aznan Lauréano
 
''Comment peux-tu supporter ça ? C'est assourdissant ! Tue-le ! Qu'est-ce que ça te coûte ? Tu ne l'entendras plus. Tu seras en paix... Tue-le !''
               
Aïden Sochlane
 
''- Faites taire votre cabot !
- Je ne suis pas votre servante !
- Alors je le ferai taire moi-même !''
               
Rosaly Von Gregorius
 
''Le seul présent que la justice a à vous offrir, est votre mort.''
               
Mirage Morteury
 
''Laissez-moi vous conduire aux carnages.... Tant d'âmes ne demandent qu'à succomber.''
               
Idryss Leeverwen
 
''Le soleil est un bourreau. D'une simple caresse, sa langue enflammée peut calciner n'importe quel être.''
               
Seïren Nepthys
 
''C'est une nuit sans lune. Ou bien était-ce un jour sans soleil ?''
               
ShuiLong Zhang
 
''La vie est un rouage lent et grinçant. Il ne tourne que dans un sens. Celui où tu tombes.''
               
Camelle Elwhang
 
''Et un jour, sur vos lits de mort, bien des années auront passé et peut-être regretterez-vous de ne pouvoir échanger toutes vos tristes vies épargnées à Feleth pour une chance, une petite chance de revenir ici et tuer nos ennemis, car ils peuvent nous ôter la vie mais ils ne nous ôteront jamais notre liberté !''
               
Edouard Neuman
 
''Le temps est la gangrène de l'homme, elle apparait puis vous ronge à petit feu. Pour finir il ne vous reste plus que le présent pour vivre ; le passé s'évapore peu à peu et le futur ne vous intéresse guère.''
               
Asgeïr Aslak
 
''Cueillir la fleur de la déchéance et croquer dans la pomme de la faucheuse, nos vies se résument à cela car après tout, nous finissons à une moment où un autre, tous sous terre.''
               
Violette Dellylas
 
''Le pire n'est pas de mourir, mais de se faire oublier.''
               
Erwan Daermon Do'Layde
 
''Tenter d'oublier, même si c'était impossible. Il aurait aimé se jeter à la mer avec la preuve de son acte immonde. Laver tout ce sang qu'il sentait sur lui. Peut-être même s'y noyer, simplement. Sombrer dans les abysses et les ténèbres, pour toujours.''
               
Mio Raeth
 
''La lumière montre l'ombre et la vérité le mystère.''
               
Aeli Seoriria
 
''Si la vie n'a qu'un temps, le souvenir n'a qu'une mesure. Le reste est silence.''
               
Valt Horn
 
''Dans le noir le plus complet, l'aveugle est la meilleure personne à suivre. Dans un monde de folie, qui mieux qu'un fou pour nous guider ?''
               
Ledha Borolev
 
''Je ne crois pas en la force d'un absent. Celle qui ferait de vos dieux ce que vous pensez qu'ils sont.''
               
Gigantus Corne
 
''Une limite qui n'a été créée que pour être dépassée ? C'est simple, imaginez !''
               
Goudwin Didrago
 
''Voir grouiller tous ces gens, connaître leurs désirs et leurs rêves, voir comment évoluent les sociétés, leurs aspirations et leurs défauts. Comprendre que donc rien n'est éternel, et que tous ces rêves et toutes ces folies disparaîtront de la surface du monde. Se laisser aller, indolent, parce que tout cela ne servira à rien, et qu'au bout du compte le monde reste le monde, seule éternité immuable.''
               
Uridan Sangried
 
''L'Inquisition vous remettra sur le droit chemin. Même s'il faut vous briser les jambes pour ça.''
               
Leevo Shellhorn
 
''N'oublie pas d'avoir peur des morts. Ils sont toujours plus nombreux que les vivants, et un jour, tu les rejoindras.''
               
Moira Brawl
 
''J'avais l'habitude avec ce genre d'individus... Moins vous bougerez, moins vous leur parlerez... et moins ils vous cogneront dessus.''
               
Aoi Haandar
 
''Je souhaite voir votre sang se répandre mollement à la surface d'une eau rendue trouble par les masses de cadavres vidés de leur substance, marcher dans les champs de vos ossements éparpillés, me remémorant à chaque pas votre mort absurde et pathétique, que vos noms ne soient pas contés, que votre souvenir s'éteigne comme s'éteint votre vie fade et misérable, qu'à travers les années, seuls subsistent vos ossements tels de tristes traces blanchâtres dans un paysage noir de guerre, de sang et de folie.
Et que telles cette phrase, vos morts n'aient aucune importance, aucune signification pour quiconque.''
               
Nargheil Eoss
 
''Bénie soit la haine que tu porteras à ton prochain, lave l'Homme des péchés qu'il a commis.
Sois l'épée du jugement qui s'abattra sur cette race impure, souillée par la vengeance et la corruption.''
               
Meiro Fuuchiuse
 
''Notre futur exprime nos actes passés.''
               
Terence Ripper
 
''Rencontre les ténèbres et tu admireras la lumière, dit le voyant.
Contemple la lumière et tu provoqueras les ténèbres, dit l'aveugle.''
               
Tekian Varis
 
''Un général courageux et fier, est celui qui exécute en premier l'ordre qu'il donne à ses hommes.''
               
Danarius Kyrarion
 
''L'art est le sentiment obscur de l'appropriation de l'étrange.''
               
Leroi-Gourhan
 
''La mort nous sourit à tous, et tout ce que nous pouvons faire, c'est lui sourire en retour.''
               
Marc-Aurèle
 
''L'art est la mystérieuse présence en nous, de ce qui devrait appartenir à la mort.''
               
Malraux
 
''L'art est une profondeur creusée dans le visage du monde.''
               
Weischedel
 
''Le néant après la mort ? N'est-ce pas l'état auquel nous étions habitués avant la vie ?''
               
Schopenhauer
 
''Les avocats d'un malfaiteur sont rarement assez artistes pour tourner à l'avantage de leur client la belle horreur de son acte.''
               
Nietzsche
 
''Ôte-toi de mon soleil.''
               
Diogène le cynique
 
''Il y a pas d’œuvre d'art sans collaboration du démon.''
               
André Gide
 
''Ce n'est pas le lieu mais son cœur qu'on habite.''
               
John Milton
 
''Nous sommes les histoires que nous vivons.''
               
Auteur inconnu
 
''La mort est terrible pour n'importe qui. Bons ou mauvais, anges ou démons, c'est la même chose. La mort est impartiale. Il n'y a pas de mort particulièrement horrible. C'est pourquoi la mort est effrayante. Les actes, l'âge, la personnalité, la richesse, la beauté... Tout ça n'a aucun sens face à la mort.''
               
Fuyumi Ono
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Chasser ou être chassé (pv Yorel Syl'Torkan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Chïra Ovenstey

L'éclaireuse

________________

Chïra Ovenstey
________________


Race : Demi-Démon commun : tieffeline
Classe : Roublard
Métier : Voleuse // Eclaireur
Groupe : Adorateurs de l'Arcane XIII

Âge : 25

Messages : 287

Fiche de Personnage : Clique sur les cornes!


Chasser ou être chassé (pv Yorel Syl'Torkan) _
MessageSujet: Chasser ou être chassé (pv Yorel Syl'Torkan)   Chasser ou être chassé (pv Yorel Syl'Torkan) EmptySam 9 Juin 2012 - 15:42

http://feleth.superforum.fr/t1822-rencontre-peu-equitable-pv-lyme-sher-illistyn


Cette fois elle avait eu de la chance, réussissant in extremis à s’échapper, mais qu’adviendrait il des prochaines fois ? Cette rencontre lui laissait un goût amer et la confortait dans ses idées. Elle devait retrouver une faille et retourner dans le monde du dessus. Sa curiosité l’avait entrainé dans ce passage, pourtant elle s’était promise de ne plus y retourner avant d’avoir commis un fait, qui au regard du seigneur, lui apporterait la reconnaissance des siens dont elle manquait cruellement. Ce jour là ils seraient obligés de reconnaitre sa vraie valeur et elle n’aurait plus à se cacher dans le monde du dessus. Bercée par cette douce folie, elle ricana bêtement, imaginant dans les moindres détails cette scène, où elle rentrerait victorieuse. Pour parvenir à ses fins, il lui faudrait frapper un grand coup, voir les choses grand, elle ne pouvait pas se contenter éternellement de ses menus larcins qui remplissaient à peine sa bourse. L’heure n’était pas aux rêveries, reprenant son sérieux elle continua sa route.


Tous les sens en alertes, elle avançait à petites foulées dans cette épaisse forêt qui n’en finissait pas. Un poing de côté lui torturait le bas ventre, mais elle voulait mettre le plus de distance entre elle et sa dernière rencontre. Un moment elle cru tourner en rond tant les arbres sans vie étaient semblables. Heureusement elle ne croisa personne, le pas léger elle trottinait sans faire le moindre bruit. La forêt se fit moins dense et la démone pouvait enfin en voir le bout, néanmoins le nouveau paysage qui s’offrait à elle lui faisait presque regretter cette forêt. La végétation semblait avoir été calcinée, plus inquiétant encore, il ne semblait y avoir pas âme qui vive.


Ne voulant pas céder à la panique, la tieffeline pris le temps d’observer les lieux, assise en tailleur, les mains sur les tempes, elle scrutait l’horizon. Rien..cette terre stérile semblait ne pas avoir de fin. Calmement elle traça un semblant de plan au sol à l’aide de sa queue, concentrée dans sa démarche, elle ne fit pas attention qu’elle était à découvert.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yorel Syl'Torkan



________________

Yorel Syl'Torkan
________________


Race : Seïrdan
Classe : Lame Noire
Métier : Fossoyeur/Traqueur
Croyances : Aucunes
Groupe : Démons

Âge : 366 ans

Messages : 27

Fiche de Personnage : Fiche du bûcheron Humaniste


Chasser ou être chassé (pv Yorel Syl'Torkan) _
MessageSujet: Re: Chasser ou être chassé (pv Yorel Syl'Torkan)   Chasser ou être chassé (pv Yorel Syl'Torkan) EmptySam 9 Juin 2012 - 22:54

Dans tout le Vein, un seul lieu était le plus enclin à accueillir ses invocations de nécromancien : les Terres Calcinées.
L’avantage qui se présentait ici, n’était autre que la quasi-omniprésence de cadavres en décompositions jonchant le sol.

Outre le fait que pour beaucoup, leur présence était invisible, ses sens lui indiquaient leur position exacte. Sous une butte de terre, derrière un amas de fougères carbonisées… Et même sous cet être ignorant qui osait se tenir sur son chemin.

Les haches maudites brillaient à sa ceinture, frappant ses cuisses à chacun de ses pas. Yorel s’avançait fièrement, il fallait qu’il soit fou, ou suicidaire pour oser se présenter ainsi ; seul et totalement désarmé. Même le plus stupide démon n’ignorait pas qu’il devait au moins présenter une arme, ne serait-ce que pour prouver une possible utilité à sa future mort…

Un sourire carnassier apparu sur le visage du Seïrdan ; et joignant ses mains, il fit se réveiller le cadavre endormi sous sa prochaine victime.
Plusieurs se virent tirés de leur sommeil cadavérique, entourant désormais l’ignorant.
Pas un courant d’air n’aurait pu dévoiler sa présence, le vent lui faisant face ne pouvait en aucuns cas porter son odeur aux narines de ce qui semblait être un démon.


— C’est un beau jour pour mourir n’est-ce pas ? (Il projeta une de ses haches sur le démon, la plantant tout à côté de lui.) Mes haches réclament le sang d’une victime… Serais-tu celle-là ?

Yorel croisa les bras sur son torse musculeux, enorgueillit de sa fierté de Séïrdan, il servait le Seigneur des démons… Et la tête de cet inconnu finirait bientôt empalé dans une des pièces du château où son maître vivait…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Chïra Ovenstey

L'éclaireuse

________________

Chïra Ovenstey
________________


Race : Demi-Démon commun : tieffeline
Classe : Roublard
Métier : Voleuse // Eclaireur
Groupe : Adorateurs de l'Arcane XIII

Âge : 25

Messages : 287

Fiche de Personnage : Clique sur les cornes!


Chasser ou être chassé (pv Yorel Syl'Torkan) _
MessageSujet: Re: Chasser ou être chassé (pv Yorel Syl'Torkan)   Chasser ou être chassé (pv Yorel Syl'Torkan) EmptyDim 10 Juin 2012 - 20:14

La jeune démone remuait plus de poussière qu’autre chose, il lui était impossible de retranscrire sur un plan ses souvenirs de ce monde. Fulminant, elle balaya d’un revers de la main l’esquisse tracée au sol, quand elle découvrit une désagréable sensation sous ses doigts. Non elle n’avait pas rêvé, le sol était jonché de cadavres et elle était assise sur l’un d’eux ! Surprise, elle esquissa un mouvement de recul quand un craquement se fit entendre. Lentement, la démone tourna la tête pour découvrir devant elle un squelette, les morts s'étaient réveillés et se tenaient là debout devant elle! Néanmoins ils ne semblaient pas fondre sur elle, elle pu donc se relever avec prudence.

-C’est un beau jour pour mourir n’est-ce pas ?

La voix ne provenait pas d'un mort vivant, d'un rapide coup d'oeil elle tenta de la localiser. Sa vue évoluait sans aucun problème dans le noir, fendant l'obscurité d'un clignement d'oeil elle ne pu mettre la main sur cette voix.

*note : ne plus m'attirer d'ennuis ...*

Elle se pinça la lèvre inférieure s'en voulant d'être si imprudente. Mais elle n'avait pas le temps pour des regrets, l'air siffla contre sa joue, les hostilités étaient lancées.

-Mes haches réclament le sang d’une victime… Serais-tu celle-là ?

*et ta connerie elle réclame quoi?*

-Serais tu moche au point de ne pas te montrer..? ou trop lache...?

Il n'était pas question qu'elle se laisse faire, sa dernière rencontre lui avait remis du plomb dans la cervelle. Tous crocs dehors, la tieffeline feula comme un félin.

-Je ne compte pas encore mourir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yorel Syl'Torkan



________________

Yorel Syl'Torkan
________________


Race : Seïrdan
Classe : Lame Noire
Métier : Fossoyeur/Traqueur
Croyances : Aucunes
Groupe : Démons

Âge : 366 ans

Messages : 27

Fiche de Personnage : Fiche du bûcheron Humaniste


Chasser ou être chassé (pv Yorel Syl'Torkan) _
MessageSujet: Re: Chasser ou être chassé (pv Yorel Syl'Torkan)   Chasser ou être chassé (pv Yorel Syl'Torkan) EmptyMar 12 Juin 2012 - 15:48

Encerclée par les invoqués, le démon n’osait guère bouger, préférant scruter les alentours à sa recherche.
Vainement très certainement… Yorel n’était guère du genre à laisser trahir sa présence d’une quelconque manière. La proie devait rester ainsi, et le chasseur garder son avantage sur elle.


- Serais-tu moche au point de ne pas te montrer..? Ou trop lâche...?

La voix aussi douce que virulente monta aux oreilles du Séïrdan. Alors c’était une femme qui avait eu la folie de croiser son chemin… Rappelant sa hache maudite à lui, il la raccrocha à sa ceinture sans gestes rapides.
Doucement il avança de quelques pas, dévoilant son visage à la jeune démone qui l’avait ainsi interpellé.


- Je ne compte pas encore mourir...
— Voilà qui me semble intéressant… Un démon inférieur qui pénètre sur les terres de mon Seigneur.

Yorel s’approcha encore de la démone, l’un et l’autre ne se tenaient désormais qu’à une dizaine de pas. A portée de hache aurait-il dit avec un plaisir cynique.

— Ta présence en ces lieux n’est toléré qu’à partir du moment où tu ne désire pas te faire embrocher gamine. Sauf si bien sûr, avant de mourir tu préfère avoir l’âme broyée par mes lames.

Un liquide violacé s’écoula du tranchant de ses haches, ces dernières affectionnaient particulièrement la chair démoniaque. Surtout lorsqu’il s’agissait de celle d’une femme…

— Alors, que viens-tu faire ici ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Chïra Ovenstey

L'éclaireuse

________________

Chïra Ovenstey
________________


Race : Demi-Démon commun : tieffeline
Classe : Roublard
Métier : Voleuse // Eclaireur
Groupe : Adorateurs de l'Arcane XIII

Âge : 25

Messages : 287

Fiche de Personnage : Clique sur les cornes!


Chasser ou être chassé (pv Yorel Syl'Torkan) _
MessageSujet: Re: Chasser ou être chassé (pv Yorel Syl'Torkan)   Chasser ou être chassé (pv Yorel Syl'Torkan) EmptyJeu 14 Juin 2012 - 19:21

Dévoilant enfin son identité elle pu constater qu'elle faisait encore face à un Seïrdan, cette race à la haute estime de soi commençait à lui sortir par les trous de nez. Imbus de leur personne, ils se croyaient tout permis de par leur rang social. Eux n'avaient rien à prouver contrairement à elle, tout leur était du ..peut être même à tort.En plus, ils avaient du se passer le mot pour lui donner le même surnom..

-Ces terres appartiennent à ceux ayant une essence diabolique, j'ai donc le droit de fouler les terres du Seigneur..de NOTRE seigneur

Elle avait insisté sur le mot "notre" afin de la ramener sur un pied d'égalité

— Ta présence en ces lieux n’est toléré qu’à partir du moment où tu ne désire pas te faire embrocher gamine

-Ca tombe bien j'ai pas encore envie de finir comme une dinde!

Éclipsant la fin de sa phrase elle préféra répondre à sa dernière question

-Rien, je suis arrivée là par hasard...

Elle doutait fort qu'il ne se contenterait pas d'une telle réponse, mais aussi bête que cela puisse paraitre elle disait bien la vérité.
C'était sa curiosité qui l'avait poussé dans un portai et l'avait entrainé ici

-mais ne t'inquiete pas je ne compte pas rester ici...justement tu connais la porte de secours vers le monde du haut????

Elle essayait de la jouer à l'humour tentant, certainement en vain, de dérider ce visage si fermé.
Puis si ça se trouve le démon ne savait même pas qu'il existait un autre monde que celui-ci.
Effectivement beaucoup d'humains ne connaissaient pas l'existence du Vein, il était donc logique que certains démons ne connaissent pas Feleth.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yorel Syl'Torkan



________________

Yorel Syl'Torkan
________________


Race : Seïrdan
Classe : Lame Noire
Métier : Fossoyeur/Traqueur
Croyances : Aucunes
Groupe : Démons

Âge : 366 ans

Messages : 27

Fiche de Personnage : Fiche du bûcheron Humaniste


Chasser ou être chassé (pv Yorel Syl'Torkan) _
MessageSujet: Re: Chasser ou être chassé (pv Yorel Syl'Torkan)   Chasser ou être chassé (pv Yorel Syl'Torkan) EmptyVen 15 Juin 2012 - 23:33

Pas plus haute qu’un arbre mort, ni épaisse qu’un lézard des rochers ; la jeune démone possédait au moins une chose que Yorel apprécia : un caractère bien trempé !

- Ces terres appartiennent à ceux ayant une essence diabolique, j'ai donc le droit de fouler les terres du Seigneur… De NOTRE seigneur

Alors comme ça elle servait le Seigneur Arphoss. Le doute s’empara du Séïrdan, jamais encore il n’avait rencontré de si faible démon parmi les troupes démoniaques.
Quelques uns n’étaient pas bien forts, mais ils comblaient leur manque de puissance de frappe avec leur magie néfaste.


- Ca tombe bien j'ai pas encore envie de finir comme une dinde! (Faisant fi d’une partie de sa phrase, elle lui répondit froidement.) Rien, je suis arrivée là par hasard...

L’excuse habituelle des voleurs et autres détrousseurs. Même si la majorité « travaillaient » effectivement pour le compte du Seigneur Arphoss, quelques uns tentaient de vivre en solitaire. Une vie bien courte d’ailleurs…

- Mais ne t'inquiète pas je ne compte pas rester ici... Justement tu connais la porte de secours vers le monde du haut ????
— Tu veux marcher sur le monde des hommes sans autorisations ? Et que penses-tu pouvoir y trouver ? Nous autres ne sommes pas les bienvenus là-bas…

Un lointain souvenir se dessina dans sa mémoire, celui d’une partie de sa vie passée enfermée dans une geôle. Et surtout les tisons brûlants marquant sont corps de leurs douloureuses marques rouges.

— De plus, te crois-tu réellement assez forte pour te rendre là-bas ?

Yorel déclina un arc de cercle large du bras, désignant une pointe rocheuse à une dizaine de kilomètres de là. Le Séïrdan connaissant les royaumes du Vein comme la paume de sa main, les ayant depuis tant d’années parcourues sous la bannière démoniaque…


Dernière édition par Yorel Syl'Torkan le Lun 6 Aoû 2012 - 8:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Chïra Ovenstey

L'éclaireuse

________________

Chïra Ovenstey
________________


Race : Demi-Démon commun : tieffeline
Classe : Roublard
Métier : Voleuse // Eclaireur
Groupe : Adorateurs de l'Arcane XIII

Âge : 25

Messages : 287

Fiche de Personnage : Clique sur les cornes!


Chasser ou être chassé (pv Yorel Syl'Torkan) _
MessageSujet: Re: Chasser ou être chassé (pv Yorel Syl'Torkan)   Chasser ou être chassé (pv Yorel Syl'Torkan) EmptySam 16 Juin 2012 - 18:13

Intriguée, Chïra sentie le vent tourner, le seïrdan n'était pas à son aise sur ce sujet, et cela elle le ressentit.
Du bout de ses longs doigts, elle caressait le crâne d'un de ces être invoqués. Elle était stupéfaite par cette magie dénommée la nécromancie,
c'était sa première expérience dans le genre. Contemplant ces hommes sortis de leur sommeil, elle se décida enfin à répondre au Démon tout en lui tournant le dos,
sa concentration était toute entière tournée vers les squelettes.

-Tu n'es jamais aller en haut...ça se voit..une autorisation ne sert à rien, il te suffit d'un portail c'est tout!
et je n'ai jamais attendu que l'on m’en voit un carton d'invitation, je me moque d'être la bienvenue ou non, je suis un démon et ceci est mon laissé passé.
Depuis quand les démons se préoccupent de telles questions? je vais là ou je veux ...et si un humain s'y trouve tant pis pour lui, cela me fera la bourse pleine !


*KNACK*

Son doigt avait vagabondé un peu trop prés de la mâchoire du mort vivant, tiré de ses rêveries un peu trop brutalement, la démone se retourna enfin lui.

-Assez forte? face à des humains? AHAHAHAHAHa t'es un marrant toi !Ils sont si faibles..si misérables...il est si simple de se jouer d'eux

Sa queue s'était entrelacée tel un serpent autour du cou du squelette.

*CRAC*

D'un coup de pression elle venait de lui rompre les cervicales, sa misérable tête trônant fièrement sur le haut de sa queue fourchue.

-Aurais tu peur des humains....? toi le seïrdan ...?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yorel Syl'Torkan



________________

Yorel Syl'Torkan
________________


Race : Seïrdan
Classe : Lame Noire
Métier : Fossoyeur/Traqueur
Croyances : Aucunes
Groupe : Démons

Âge : 366 ans

Messages : 27

Fiche de Personnage : Fiche du bûcheron Humaniste


Chasser ou être chassé (pv Yorel Syl'Torkan) _
MessageSujet: Re: Chasser ou être chassé (pv Yorel Syl'Torkan)   Chasser ou être chassé (pv Yorel Syl'Torkan) EmptySam 16 Juin 2012 - 19:30

Sa folie n’avait d’égales que son ignorance et son manque cruel de respect. Elle osait lui répondre avec un dédain non dissimulé qui l’aurait fait sourire si seulement il en aurait été capable.

-Tu n'es jamais allé en haut...ça se voit...une autorisation ne sert à rien, il te suffit d'un portail c'est tout !
Et je n'ai jamais attendu que l'on m’en voit un carton d'invitation, je me moque d'être la bienvenue ou non, je suis un démon et ceci est mon laissé passé.
Depuis quand les démons se préoccupent de telles questions? Je vais là ou je veux ...et si un humain s'y trouve tant pis pour lui, cela me fera la bourse pleine !

*Une voleuse… Quelle étrange idée, alors qu'il suffit de tuer afin de prendre son dut...*

Alors qu’elle semblait prendre un malin plaisir à démembrer une des squelettes, Yorel les rappela à leur mort, ne laissant rien d’autre que des trous béants dans le sol.
S’asseyant sur un rocher solitaire, il fixa sa « proie » avec un léger amusement sadique.


-Assez forte? Face à des humains? AHAHAHAHAHA t'es un marrant toi ! Ils sont si faibles...si misérables...il est si simple de se jouer d’eux. Aurais-tu peur des humains....? Toi le Séïrdan ...? [/quote]
— Ton âge ne dépasse même pas le siècle que tu crois déjà tout connaître de ces êtres que sont les humains ? Détrompe-toi gamine, certains possèdent une force qui te serait fatale si tu n’y prenais pas garde. Ils ne sont pas que de simples jouets, tout du moins pas pour des démons de bas niveau comme toi…

Sa main frotta machinalement sa cuisse, à l’endroit même ou une épée bénite avait pénétré sa chair quelques siècles plus tôt. D’un regard noir il fixa la démone aux cornes striées.

— Je connais le Vein, et je sais où se trouve le portail le plus proche. Je pourrais être enclin à t’y emmener… Mais j’y mettrais deux conditions. (Son sadisme brilla dans son regard, éclairant ses pupilles d’une folie meurtrière.) La première sera simple, il te suffira de me faire part de ta race, bon nombre sont les démons de bas niveau ayant fini sur un pieu avec moi. Seras-tu la première de ta race ?

Yorel se leva de toute sa hauteur, et brandissant ses haches maudites, fit face à sa future adversaire. La dépassant largement d’une bonne vingtaine de centimètre, il dut baisser ses yeux pour la contempler.

— La seconde le sera encore plus… Vainc-moi ! Pour cela il te suffira de me porter qu’un coup, mais un qui serait capable de faire couler ce liquide sir particulier qui coule dans mes veines… Alors, t’en sens-tu capable ? Ou préfères-tu chercher toi-même ?

Ses armes lui démangeaient les mains, elles réclamaient du sang, peut importait d’où il proviendrait, mais il leur en fallait…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Chïra Ovenstey

L'éclaireuse

________________

Chïra Ovenstey
________________


Race : Demi-Démon commun : tieffeline
Classe : Roublard
Métier : Voleuse // Eclaireur
Groupe : Adorateurs de l'Arcane XIII

Âge : 25

Messages : 287

Fiche de Personnage : Clique sur les cornes!


Chasser ou être chassé (pv Yorel Syl'Torkan) _
MessageSujet: Re: Chasser ou être chassé (pv Yorel Syl'Torkan)   Chasser ou être chassé (pv Yorel Syl'Torkan) EmptyLun 18 Juin 2012 - 17:29

— Ton âge ne dépasse même pas le siècle que tu crois déjà tout connaître de ces êtres que sont les humains ?
Détrompe-toi gamine, certains possèdent une force qui te serait fatale si tu n’y prenais pas garde.
Ils ne sont pas que de simples jouets, tout du moins pas pour des démons de bas niveau comme toi…


-Mon âge à beau ne pas être élevé j'ai passé toute ma vie la haut..je connais leurs rites, leurs peurs, leurs guerres

Alliant le geste à la parole, elle replaça son capuchon sur le sommet de son crâne, la ressemblance avec une humaine était troublante. Ainsi vêtue elle se fondait dans la foule, seules ses canines pouvaient la trahir, mais elle savait être muette au moment opportun.

-Depuis quand tu n'es tu pas monté? tu crois vraiment que la place d'un démon est ici...à se tourner les pouces? La haut une guerre fait rage!
ils se tuent entre humains, les exécutions sur les places publiques pleuvent, le royaume affronte les rebelles, ces derniers voient leurs troupes s'agrandir...bientôt ils mèneront une lutte armée au grand jour.
Je pense que les démons ont un rôle à jouer... les humains se divisent contrairement à nous...-enfin...- nous pourrions étendre notre pouvoir...


Partie dans son délire, elle faisait de grands gestes dans le vide, mais quand le regard noir du Seïrdan se posa sur elle, elle comprit qu'elle en faisait peut être trop.

-La première sera simple, il te suffira de me faire part de ta race, bon nombre sont les démons de bas niveau ayant fini sur un pieu avec moi. Seras-tu la première de ta race ?

-huummm...

Après un instant de réflexion elle pu lui répondre

-D'après les humains je serais une Tieffeline..

Chïra n'avait jamais rencontré de démons de son espèce, et étant abandonné à la naissance, elle ne connaissait rien de ses origines. C'était ces femmes de l'orphelinat qui l'appelaient comme ça.
Elle compris très tôt qu'elle était différente des autres enfants, son agilité ainsi que son intelligence se développaient plus vite, et puis ses marques physiques ne laissaient aucun doute quant à son appartenance démoniaque.


— La seconde le sera encore plus… Vainc-moi ! Pour cela il te suffira de me porter qu’un coup, mais un qui serait capable de faire couler ce liquide sir particulier qui coule dans mes veines… Alors, t’en sens-tu capable ? Ou préfères-tu chercher toi-même ?

-hummmm je doute que tu me laisses partir si je préfére chercher seule..., non?

Le sadique comptait s'amuser avec elle, le temps de trouver une issue, elle tentait de gagner un peu de temps. Lentement elle amorça un pas en arrière, tout sourire elle fixait le Démon, afin que ce dernier se focalise plus sur son minois plutôt que sur son éventuelle fuite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yorel Syl'Torkan



________________

Yorel Syl'Torkan
________________


Race : Seïrdan
Classe : Lame Noire
Métier : Fossoyeur/Traqueur
Croyances : Aucunes
Groupe : Démons

Âge : 366 ans

Messages : 27

Fiche de Personnage : Fiche du bûcheron Humaniste


Chasser ou être chassé (pv Yorel Syl'Torkan) _
MessageSujet: Re: Chasser ou être chassé (pv Yorel Syl'Torkan)   Chasser ou être chassé (pv Yorel Syl'Torkan) EmptySam 23 Juin 2012 - 23:03

La bougresse avait tout d’une démone au caractère bien trempé. Elle lui répondait avec une telle fougue, que parfois ses paroles auraient fait perdre la tête à plus d’un simple démon.
Particulièrement ressemblante avec un de ces êtres qui paraissait tant la fasciner, la démone lui fit face sous ce semblant de forme humaine.


- Depuis quand tu n'es tu pas monter ? Tu crois vraiment que la place d'un démon est ici...à se tourner les pouces ? Là haut une guerre fait rage !
Ils se tuent entre humains, les exécutions sur les places publiques pleuvent, le royaume affronte les rebelles, ces derniers voient leurs troupes s'agrandir... Bientôt ils mèneront une lutte armée au grand jour.
Je pense que les démons ont un rôle à jouer... Les humains se divisent contrairement à nous...-enfin...- nous pourrions étendre notre pouvoir...


Ses paroles quoiqu’acerbes avaient une certaines part de vérité. Beaucoup de guerres intestines entre démons poussaient la majorité des guerriers du Seigneur Arphoss à rendre la sentence directement de leurs mains – ou plus couramment, de leurs armes –, et ce dès que les rixes devenaient plus que de simples combats entre groupes démoniaques.
Une bonne guerre sanglante, avec des cadavres humains à réanimer… Voilà ce qui manquait à leurs pairs. Les nécromanciens se vouaient à des recherches étranges, les assassins peinaient quand à eux à faire leur office… Une bonne guerre servirait certainement la cause démoniaque.


- D'après les humains je serais une Tieffeline…
*Dommage… J’ai déjà une tête cornue…*
- Hummmm je doute que tu me laisses partir si je préfère chercher seule..., non ?

Yorel la voyait tenter de fuir, inlassablement, la jeune démone reculait. Petit à petit, elle faisait grandir l’espace qui les séparait. Que croyait-elle faire à lui sourire aussi béatement ? Un possible charme ? Les femmes que Yorel côtoyait, avaient rapidement perdues cette habitude, préférant s’offrir à lui sans autre formes de discussion.

Fixant son regard au loin, le Séïrdan observa un nuage de fumée qui avançait à grande vitesse dans leur direction. Dégainant ses haches, il leur fit faire quelques tours dans ses mains, contenant son plaisir.


— Je ne suis pas homme à laisser fuir une proie, quand bien même elle me prend pour un imbécile. Mais en ce qui les concerne, je doute réellement qu’il en soit de même…

D’un mouvement du menton, il indiqua la troupe de démons qui fonçait sur eux. Voilà enfin une manière de s’occuper…
Et tant qu’à faire, il verrait si cette arrogante démone possédait autant de talent qu’elle le prétendait !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Chïra Ovenstey

L'éclaireuse

________________

Chïra Ovenstey
________________


Race : Demi-Démon commun : tieffeline
Classe : Roublard
Métier : Voleuse // Eclaireur
Groupe : Adorateurs de l'Arcane XIII

Âge : 25

Messages : 287

Fiche de Personnage : Clique sur les cornes!


Chasser ou être chassé (pv Yorel Syl'Torkan) _
MessageSujet: Re: Chasser ou être chassé (pv Yorel Syl'Torkan)   Chasser ou être chassé (pv Yorel Syl'Torkan) EmptyLun 2 Juil 2012 - 18:18

Avançant lentement mais sûrement, elle espérait pouvoir échapper aux griffes du Seïrdan quand le destin en décida autrement. Dire que la démone n'avait pas de veine était peu dire, les yeux plissés vers l'horizon, elle pu distinguer que des démons venaient se joindre à la petite fête.
Son regard alla rapidement vers le Seïrdan qu'elle jaugea puis vers la troupe qui se dirigeait vers eux. Non vraiment..., elle ne voulait en combattre aucun, mais tant qu'à faire, un seul serait plus facile à vaincre qu'une armada.
Revenant la queue entre les jambes, la tieffeline bondit derrière le Seïrdan et se fit la plus petit possible. Avec un peu de chance si elle restait collé à son ombre peut être qu'on ne remarquerait pas sa présence...
Tel un hibou, elle se hissa sur la pointe des pieds afin de regarder par dessus l'épaule du démon-bouclier.

-Waaiiii

La troupe composée de 8 soldats était presque à leur hauteur.

*T'en fais pas ma vieille...t'es avec un Seïrdan...ils ont la cote...si tu bouges pas...ça pourra passer*

Son souffle chaud léchait le cou du Démon, sa peau si blanche laissait apparaitre ses veines. Durant Un instant elle du se contrôler afin de ne pas laisser trainer ses dents n'importe où, après tout... qui sait où il avait bien pu trainer!
Un frisson la parcouru, et si le Seïrdan la livrait aux troupes afin d'être tranquille?

-QUE FAIS TU SUR CES TERRES ?

La question avait fusée d'une voix roque, le demi orque semblait être le chef de la petite troupe. Son allure imposante et son visage repoussant ne donnait pas envie de lui piquer l'arrière train avec une aiguille. Passive, la tieffeline attendit que son destin tourne en sa faveur pour une fois...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yorel Syl'Torkan



________________

Yorel Syl'Torkan
________________


Race : Seïrdan
Classe : Lame Noire
Métier : Fossoyeur/Traqueur
Croyances : Aucunes
Groupe : Démons

Âge : 366 ans

Messages : 27

Fiche de Personnage : Fiche du bûcheron Humaniste


Chasser ou être chassé (pv Yorel Syl'Torkan) _
MessageSujet: Re: Chasser ou être chassé (pv Yorel Syl'Torkan)   Chasser ou être chassé (pv Yorel Syl'Torkan) EmptySam 7 Juil 2012 - 22:44

La démone n’était guère courageuse, après avoir tentée de fuir devant lui, maintenant elle le prenait pour un bouclier vivant…
Poussant un soupir presque inaudible, Yorel regarda le groupe s’approcher d’eux. Il sentait le regard de la tieffeline les jauger au dessus de son épaule.


— Je te déconseille de tenter quoi que ce soit avec moi… Mon sang est aussi acide que mes haches sont tranchantes…

Le Séïrdan connaissait le penchant de certains démons pour le sang et plus particulièrement celui qui passait par la carotide.
Mais il laissa la démone à ses délires personnels pour se concentrer sur le groupe qui s’approchait de plus en plus d’eux.
D’une voix puissante, un sang-mêlé s’adressa à lui, lui crachant presque au visage entre ses deux défenses qui montaient de sa mâchoire inférieure.


- QUE FAIS TU SUR CES TERRES ?

Un rictus d’agacement se dessina sur les lèvres du Séïrdan. Jamais encore un démon avait osé lui parler ainsi. Tous ceux qui faisaient partie intégrante de l’armée du Seigneur Arphoss possédaient cette incontestable notoriété.

— Ta mère ne t’as jamais appris à te présenter sang-mêlé ? Vu ton visage, je ne doute pas qu’on t’ais retrouvé dans une barrique pleine de rejets d’humains.

Son cynisme n’avait encore jamais été aussi tranchant. Le meneur de la troupe sembla s’enorgueillir, et rouge de colère claqua des doigts. Deux de ses acolytes vinrent se poser à chacun de ses côtés, le dardant de leurs épées rouillées.

- Et comme ça ? Tu fais toujours autant le malin démon ?
— Baisse la tête gamine…

Les haches tournoyèrent et les deux démons se virent séparés en deux parties aussi distinctes que proprement tracées. Un sang violine s’écoula des lames, tombant au goutte à goutte sur le sol dans une flaque rapidement absorbé par le sol.

— Si tu as quelque chose pour leurs apprendre à se taire, fais-toi plaisir… Si je m’emporte, je ne donne pas cher de ta peau non plus…

Pour Yorel, son principal soucis n’était pas de transformer une simple démone en charpie, mais celui de le faire sans même s’en rendre compte, et ça, ça le rendait malade…
Une proie qui ne se rendait pas compte de ce qui lui arrivait, n’était pas une victime intéressante… Là était tout le plaisir de la guerre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Chïra Ovenstey

L'éclaireuse

________________

Chïra Ovenstey
________________


Race : Demi-Démon commun : tieffeline
Classe : Roublard
Métier : Voleuse // Eclaireur
Groupe : Adorateurs de l'Arcane XIII

Âge : 25

Messages : 287

Fiche de Personnage : Clique sur les cornes!


Chasser ou être chassé (pv Yorel Syl'Torkan) _
MessageSujet: Re: Chasser ou être chassé (pv Yorel Syl'Torkan)   Chasser ou être chassé (pv Yorel Syl'Torkan) EmptyMer 11 Juil 2012 - 18:05

Je te déconseille de tenter quoi que ce soit avec moi… Mon sang est aussi acide que mes haches sont tranchantes...

-Ohhééé non mais c'est pas ce que tu crois! puis t'es même apétissant ...je suis sûre que t'es avarié sur les bords

Prise sur le fait elle niait tout en bloc ne voulant pas trop accorder d'importance au seïrdan, même si l'évocation d'un sang acide l'intrigua et se promis d'y revenir quand l'ambiance serait plus calme.
Toujours cachée la tieffeline ne voyait plus le déroulement, seules les brides de paroles lui parvenaient. Le Démon leur faisait toujours face, durant une seconde elle se permis de le contempler.
Ce dernier n'avait nullement l'air effrayé, les muscles tendus il semblait calme presque serein à l'idée qu'un combat puisse éclater.


-Baisse la tête gamine…

Machinalement elle rentra la tête dans les épaules, ce n'était pas tant la soudaineté de l'attaque qui l'étonna, mais plutot cette phrase.
C'était la première fois qu'on lui proposait de lui venir en aide, la bouche grande ouverte elle le regardait stupéfaite occultant le reste de la scène.
Ses haches tournoyaient avec une elle force...jamais elle n'atteindrait un tel degré de puissance, mais qu'importe elle ne se laisserait jamais découper!


-Viens là ma coquine...

Lentement elle tourna la tête pour voir dans son angle mort un être aux formes douteuses.

-HEIN ! ? jt'ai pas entendu Seïrdan!

La massue avait valsé devant ses yeux, un peu trop vite à son goût. Trois démons étaient à sa poursuite, beuglant et ricanant en lui faisant des gestes obscènes, la crème du raffinement en quelque sorte.
Ces gros balourds commencaient déjà à l'encercler, dans un 1er temps elle voulu courir vers le Seïrdan mais celui-ci avait l'air fort occupé, il lui faudrait combattre seule, ou gagner du temps pour les laisser au seïrdan.
Sans plus attendre, elle décocha deux petits grelots crééant derrière elle une épaisse fumée, plus aucun brin de lumière ne venait pénétrer le périmètre.
L'obscurité prenant le pas, ses pupilles se fendirent, en un instant tout devint limpide pour la tieffeline, la suprise avait crée l'agitation et les trois comparses s'étaient éloignés les uns des autres.
Prenant pour cible celui qui se mouvait avec le plus de difficultés, elle le pris par suprise dans le dos. Un peu audacieuse elle tenta de l'assomer, mais le colosse était une telle montagne que cela lui provoqua tout au plus une migraine.
Remis de cette frappe, il gesticula dans tous les sens, son bras heurtant de plein fouet le nez de Chïra, sonnée, il lui fallu deux secondes avant de remonter en scelle.
Accroupie elle avancait avec prudence, cette masse de muscle ne semblait pas sensible aux coups, il lui faudrait trouver une ruse afin d'en venir à bout....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yorel Syl'Torkan



________________

Yorel Syl'Torkan
________________


Race : Seïrdan
Classe : Lame Noire
Métier : Fossoyeur/Traqueur
Croyances : Aucunes
Groupe : Démons

Âge : 366 ans

Messages : 27

Fiche de Personnage : Fiche du bûcheron Humaniste


Chasser ou être chassé (pv Yorel Syl'Torkan) _
MessageSujet: Re: Chasser ou être chassé (pv Yorel Syl'Torkan)   Chasser ou être chassé (pv Yorel Syl'Torkan) EmptyVen 20 Juil 2012 - 21:31

La démone en proie avec une sorte de géant, croisement entre un tas de muscles ruinés et un amas de chairs décharnées ne manquait pas de volonté. Dans un certain sens, Yorel se revoyait en elle quelques siècles auparavant, avec cette fougue et ce désir brûlant de combattre.

Rapidement remit en place par un magistral direct en plein visage, le Seïrdan vit rouge. Du sol sortirent plusieurs cadavres animés par nécromancie, les corps tranchés de leurs anciens alliés rampèrent jusqu’à leurs genoux, plantant leurs crocs ensanglantés dans les cuisses.

Un rapide calcul lui permit de voir où ils en étaient… Deux réanimés, trois vers la gamine, dont la montagne de muscles… Il restait donc le trio mené par le demi-sang.
Vu la manière dont ils se tenaient en retrait, les deux gardent faisait copieusement honte à leur race.

Alors qu’il s’avançait d’un pas lourd et assuré, eux préféraient se reculer. Les armes de Yorel tranchèrent le silence alors que leurs lames pénétrèrent les plastrons de peau tannée qui leur servait d’ultime défense. Sans s’arrêter le démon s’approcha de ce qui était – il y a encore quelques instants – un chef de milice.


— Je n’aime vraiment pas qu’on me dérange… Surtout lorsqu’il s’agit de simples démons dans ton genre…

Projetant un poing rageur qui éclata les défenses du demi-orque, Yorel enfonça sont cou un peu plus dans le faciès déjà démoli de son adversaire. Une gerbe de sang éclata alors que les os de son nez se brisèrent en un bruit sinistre.

Affalé sur le sol, une botte vint s’écraser sur sa gorge, étouffant à moitié la proie du Séïrdan.
Le visage impassible et les yeux aux reflets de glace, Yorel fixait l’ancien chef.


— Donne-moi ton nom…

Pour tout réponse, un cracha de sang quitta la bouche semi-ouverte du démon. Il fallait croire qu’il préférait mourir incognito… Ce que Yorel respecta en lui brisant la gorge d’un puissant coup de pied au niveau de la glotte.

Le laissant agoniser, il partit récupérer ses armes. Avisant un cadavre qui lui semblait un peu plus frais que les autres, Yorel l’utilisa comme chaise.

Une épaisse fumée se mit à disparaitre lentement, dévoilant la démone toujours en proie avec l’atrocité démoniaque.


— Dès que tu auras fini de t’amuser avec ton nouvel ami, tu me fais signe gamine… Au fait, tu as ses deux autres comparses justes derrière toi. (Lui jetant une de ses haches, il reprit.) Tiens, tu en auras certainement plus besoin que moi pour le moment…

Puis, calmement, Yorel se mit à nettoyer sa seconde hache avec un art méthodique dont lui seul savait faire preuve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Chïra Ovenstey

L'éclaireuse

________________

Chïra Ovenstey
________________


Race : Demi-Démon commun : tieffeline
Classe : Roublard
Métier : Voleuse // Eclaireur
Groupe : Adorateurs de l'Arcane XIII

Âge : 25

Messages : 287

Fiche de Personnage : Clique sur les cornes!


Chasser ou être chassé (pv Yorel Syl'Torkan) _
MessageSujet: Re: Chasser ou être chassé (pv Yorel Syl'Torkan)   Chasser ou être chassé (pv Yorel Syl'Torkan) EmptyMar 31 Juil 2012 - 10:17

Les effets de la fumée commençaient à se dissiper, ce qui ne l'arrangeait guère, elle n'avait ni la force ni les pouvoirs pour mener un combat de front.
Pour le Seïrdan ce combat était une simple formalité, en quelques minutes les démons étaient passés de vie à trépas, l'ennui sembla le gagner assez vite, en tout cas l'envie d'aider n'était pas au RDV
Retranchée dans le dernier carré de fumée, elle attendait une aide extérieure qui vint sous la forme d'une hache, s'armant de courage la démone alla sortir l'arme de terre comme Arthur l'aurait fait.
Les deux mains sur le fourreau, les pieds bien plantés, les muscles tendus, elle tira de toutes ses forces, mais apparemment en vain, l'arme était trop lourde pour qu'elle puisse la soulever. Elle s'acharna encore 2 minutes jusqu’à ce que son souffle vienne à lui manquer.

-c'est trop aimable de ta part une telle aide!

Essuyant d'un revers de la manche la sueur qui perlait sur son front, elle senti sa cage thoracique se compressait, baissant sa vigilance elle venait de se faire attraper par le demi géant. Légère comme une plume, elle décolla bien vite du plancher des vaches,
les pieds dans le vide, elle gesticulait tant bien que mal afin de lui faire lâcher prise.
Ses joues passèrent d'un joli pale, à un doux rose, puis un rouge pourpre, il allait l'étouffer et lui briser les côtes si elle ne trouvait pas vite une issue de secours.
De plus un autre affreux piquer un sprint vers eux toutes lames sorties, l'idée de finir découper ou briser ne lui plaisait guère, et puis le Seïrdan était toujours là, il n'était pas question de finir en bouilli devant lui.

La tieffeline se tortillait dans tous les sens quand elle réussit à débloquer ce qu'elle souhaitait, il fallait qu'elle agisse vite, sa queue s’éleva tel un serpent charmé à hauteur du crane du géant, s'en lui laisser le temps de comprendre quelque chose à cette scène, elle enfonça le dard qui terminait sa queue dans l'endroit le plus tendre de son visage.
L’œil crevé, le géant la lâcha pour porter les mains sur sa blessure, ce fut le moment le plus fatidique de sa vie de tiellefine, en une seconde elle du se jeter au sol, car l'affreux s'était élancé vers le géant afin de la découper, mais n'ayant pas prévu ce changement de brutal de situation , et ne pouvant pas stopper son action, trancha la tête du semi géant.
Cela ramenait donc les intrus au nombre de deux, dans cette incompréhension la plus totale, elle s'élança vers l'orque qui venait de tuer son compagnon, un poignard dans chaque main. Il lui fallu éviter une attaque défensive, puis au moment ou l'ouverture se présenta elle fonça tête baissée dans ses jambes, ses poignards mordant les genoux de l'orque, lui sectionnait ainsi les tendons.
La masse tomba à genoux au sol sans possibilité de se relever, elle n'était donc plus une menace, d'un rapide coup d’œil, elle vit que le dernier larron prenait la fuite en voyant son groupe décimé.
Voulant briller devant l'homme qui astiquait toujours sa hache, elle s'élança à la manière d'un félin sur les traces du fuyard. Elle foulait la terre avec une telle vitesse qu'elle lui permis de rattraper le fuyard, d'un bond elle s'aggripa dans le dos de ce dernier qui hurla comprenant qu'il était le prochain sur la liste.
Son sourire forma un drôle d'angle sous l'excitation malsaine qui la parcourait, elle ne pu se retenir plus longtemps et plongea ses crocs dans le cou du malheureux. A ce stade, plus rien ne pouvait lui faire lâcher sa prise, la pression de sa mâchoire était si forte, que ses crocs pénétraient sans aucun soucis dans la chair verte du démon.

*CLAC*

Elle venait de sectionnait l'artère en refermant sa mâchoire alors même qu'elle était encore plantée dans le cou du démon. Le sang avait jailli éclaboussant son visage si pâle, se qui décupla sa folie, elle ne le mordait plus pour le tuer, mais pour se repaitre de son sang.
Un troisième cadavre vint joncher le sol, et son vautour n'en avait pas fini avec lui, le museau couvert de sang à quatre pattes, elle lécha la blessure jusqu'à la dernière goutte de sang. Frustrée qu'un tel jeu prenne fin si vite, elle décapita son cadavre qui tenait à peine sur le tronc, et lança la tête en direction du Seïrdan

-Veux tu encore jouer???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yorel Syl'Torkan



________________

Yorel Syl'Torkan
________________


Race : Seïrdan
Classe : Lame Noire
Métier : Fossoyeur/Traqueur
Croyances : Aucunes
Groupe : Démons

Âge : 366 ans

Messages : 27

Fiche de Personnage : Fiche du bûcheron Humaniste


Chasser ou être chassé (pv Yorel Syl'Torkan) _
MessageSujet: Re: Chasser ou être chassé (pv Yorel Syl'Torkan)   Chasser ou être chassé (pv Yorel Syl'Torkan) EmptyLun 6 Aoû 2012 - 9:58

La démone prenait quelques passes douloureuses avec le géant. Malgré tout Yorel ne bougea pas d’un pouce. Les mains liées, la tête posée sur les poings et les coudes sur les genoux, il prenait un plaisir malsain à l’observer se faire littéralement écrasé entre les bras de ce colosse démoniaque.

Quand à son second adversaire, il lui prit l’envie de foncer dans le tas comme un bélier. Idée autant étrange qu’inutile. Un véritable guerrier n’ignorait pas que ce genre de pratique était totalement suicidaire. Une fois d’ailleurs, un ennemi avait la mauvaise idée de le faire… Le bougre s’était retrouvé la tête enfiché dans un mur de pierre, le crâne en sang ; glorieux souvenir !

Sans en connaître la raison, le démon lâcha sa prise et recula de quelques pas, le visage dans ses immenses mains crasseuses. Lien paradoxal entre deux démons du même clan, le « bélier » eu la magistrale idée de trancher la pastèque qui servait de tête à son confrère.
La gamine avait rudement bien gérer son attaque, et ce fut avec un léger respect que Yorel reprit sa hache en main, et tout en continuant de la nettoyer fixa la scène de ses yeux de Séïrdan.

Les méthodes que la gamine utilisait n’étaient pas du genre classique, tout du moins pour un guerrier comme lui. Elle préférait se glisser entre les mailles du filet afin de mieux l’ouvrir, elle avait apprit à palier son manque de puissance pure avec une ingéniosité digne d’un mage.

Se mettant à courir comme une folle, elle sauta sur le dernier démon qui fuyait. Même avec une pareille distance, Yorel lui aurait enfoncé la hache entre les omoplates, mais deux choses l’en empêchait : primo, il n’était pas un lâche, et ne tuait jamais dans le dos, secundo, il voulait voir ce dont la gamine était réellement capable… Ce qu’elle lui montra en quelques secondes.

Ce qui s’offrit à ses yeux n’était plus un combat, mais bel et bien une mise à mort. La tieffeline s’était mise en tête de lui arracher une partie du cou. Plantant crocs et mâchoires dans cette partie de l’anatomie démoniaque dépourvue de protections, tout aussi sommaires soient-elles… Un être humain, même rodé à l’art du combat n’aurait certainement pas pu se retenir longtemps devant un tel spectacle. Le sang giclait, les os se brisaient…
Ah ! Qu’il avait-il de meilleur que le bruit des os brisés au petit matin ?

Le visage fou, recouvert par le liquide vital du démon, la gamine se tourna vers Yorel, les yeux dévoilant sa frustration. Elle décapita ce qui restait du démon sans vie, et lui jeta la tête à ses pieds.
Un regard vide aux yeux exorbités le fixait, la tête n’avait plus rien de démoniaque, ce n’était plus qu’une masse informe de chair et d’ossements.


- Veux tu encore jouer???
— Je doute que le moment soit des plus enclins… Veux-tu toujours monter sur les Terres des Humains ? Si c’est le cas suis-moi. J’ai plusieurs choses à régler avec quelques représentants de leur ordre. (Un rictus de colère discret glissa sur son visage habituellement impassible, et il reprit.) Et vu ta manière de combattre, tu saurais lui ronger les os aussi rapidement que je lui trancherais la tête…

Yorel passa à côté de la démone et tout en récupérant sa seconde hache tourna les talons, lui faisant à nouveau face. Le démon marcha en direction des montagnes qu’il avait indiquées avant qu’ils ne doivent croiser le fer avec le groupe de démons. De sa voix puissante, il argua la démone de quelques mots.

— On à quelques heures de marche devant nous, alors prends des forces avec ce qui reste des démons. Car je te déconseille de tenter quoi que ce soit contre moi. Je n’aime guère être mit au menu… Surtout pas sur le tiens, tout du moins pas avant que je n’ai pu te goûter à ma manière…

Un sourire cynique glissa sur les lèvres du Séïrdan, cette démone avait un certain charme. Un de ceux qui lui avait valu sa perte quelques années plus tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Chïra Ovenstey

L'éclaireuse

________________

Chïra Ovenstey
________________


Race : Demi-Démon commun : tieffeline
Classe : Roublard
Métier : Voleuse // Eclaireur
Groupe : Adorateurs de l'Arcane XIII

Âge : 25

Messages : 287

Fiche de Personnage : Clique sur les cornes!


Chasser ou être chassé (pv Yorel Syl'Torkan) _
MessageSujet: Re: Chasser ou être chassé (pv Yorel Syl'Torkan)   Chasser ou être chassé (pv Yorel Syl'Torkan) EmptyJeu 9 Aoû 2012 - 19:41

La surprenant une nouvelle fois le démon lui fit une proposition qu'elle ne put décliner, cette fois ci elle avancerait en terrain connu et il lui serait plus facile de prendre l'avantage.

-Bien sûr! quelle question!
Et pourquoi ce revirement de situation, je croyais que tu ne voulais pas y mettre les pieds?

Clopin clopant, elle sautillait gaiment derrière le seïrdan, le harcelant de questions en tout genre

-C'est quel ordre? pourquoi tu veux leur régler leur compte? c'est en relation avec une de tes sorties sur feleth?

Un vrai moulin a paroles venait de surgir, ses lèvres écarlates crachant les mots tout autant que les restes de se dernière victime.La route s’annonçait longue mais elle tenait le bon rythme l'assaillant continuellement de questions, comme s'ils venaient de garder les cochons ensemble et non pas de mener un combat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yorel Syl'Torkan



________________

Yorel Syl'Torkan
________________


Race : Seïrdan
Classe : Lame Noire
Métier : Fossoyeur/Traqueur
Croyances : Aucunes
Groupe : Démons

Âge : 366 ans

Messages : 27

Fiche de Personnage : Fiche du bûcheron Humaniste


Chasser ou être chassé (pv Yorel Syl'Torkan) _
MessageSujet: Re: Chasser ou être chassé (pv Yorel Syl'Torkan)   Chasser ou être chassé (pv Yorel Syl'Torkan) EmptyJeu 16 Aoû 2012 - 20:32

La démone se mit à sautiller dans tous les sens, imitant une enfant Séïrdan bien turbulente à qui on avait promis un massacre après le déjeuner… Elle le harcela de questions plus inutiles les unes que les autres.

Yorel évita d’en écouter ne serais-ce que la moitié, malheureusement, la tieffeline était des plus agaçante, et – semblait-il – elle n’arrêterait pas de poser des questions tant qu’il ne lui aurait pas répondu…


-C'est quel ordre? pourquoi tu veux leur régler leur compte? c'est en relation avec une de tes sorties sur feleth?

Mais en quoi ses raisons l’intéressaient ? Pour combler le tout, il voyait en elle le pire message des démons… Plus elle parlait, plus elle crachait sang et morceaux de chaire démoniaque. Poussant un profond soupir, Yorel se retourna et lui fit face de toute sa hauteur.

— Ecoute-moi bien gamine. De un tu la ferme, et tu arrête de poser des questions inutiles si tu veux rester en vie encore assez longtemps pour voir le soleil des humains. De deux, ta mère ne t’a jamais apprit à manger convenablement ?

Ses yeux glissèrent sur le corps de la démone et il sentit son regard glisser sur ses courbes féminines. Ca faisait bien longtemps qu’il n’avait pas caressé la croupe bien vive d’une démone… Yorel se fit violence, elle ne devait pas avoir le dixième de son âge, et donc, bien trop jeune pour lui…

— Pour ce qui est de l’ordre… Moins tu en sauras plus longtemps tu resteras en vie…

Il laissa planer quelques secondes de battement, avant de se retourner et de reprendre son chemin vers le passage le plus proche vers le royaume des humains.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



________________


________________



Chasser ou être chassé (pv Yorel Syl'Torkan) _
MessageSujet: Re: Chasser ou être chassé (pv Yorel Syl'Torkan)   Chasser ou être chassé (pv Yorel Syl'Torkan) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Chasser ou être chassé (pv Yorel Syl'Torkan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feleth :: Le Vein, le monde du dessous :: Plaines désolées :: Terres calcinées-