''L’enfant voulait répondre. Mais sa gorge lui fit comprendre que ses mots ne seraient jamais à la hauteur du silence.''
               
Eto Hachiro
 
''La mort, c’est elle qui vous fait tenir debout. C’est elle qui dicte les actes. C’est elle qui peint le monde. Et elle vous emportera tous.''
               
Querel Sentencia
 
''Je ne ressens que soif et tristesse, la mort est futilité. Je la cherche, peut-être suis-je elle.''
               
Nagate Zetsubō
 
''Udyr, quand tu seras mort, on se souviendra de ton nom. Moi je n'en ai pas, car je ne mourrai pas aujourd'hui. Mais le tien restera gravé dans ma mémoire, et dans celle de tous ceux qui t'ont connu, comme celui d'un homme fort, et digne. Alors va, et éteins-toi avec grandeur, devant tous ces vautours.''
               
Darn Butcher
 
''La nature revivait là où les hommes mourraient, le cycle reprenait son cours normal grâce à l’albinos.''
               
Aikanaro Myrrhyn
 
''Ils ne se battaient pour rien qui n’en vaille la peine. Ils étaient incapables de distinguer ce qui avait de la valeur de ce qui n’en avait pas. Alors pourquoi tant de vigueur à la tâche ? Pourquoi risquer sa vie aussi vainement ?''
               
Alcofrybas Grincebrume
 
''Son regard, depuis toutes ces années, avait appris à parler.''
               
Etan Ystal
 
''Un monde de chaos, de destruction et de malheur, un monde impartial et magnifique, le seul en tout cas, où faire l’expérience de la vie prendrait un sens véritable.''
               
Edwin Gwendur
 
''L’enfer, ce doit être l’enfer : courir pour l’éternité dans un paysage sans fin, sans début. Sans possibilité de repos ou de mort.''
               
Tyrias Marchemonde
 
''Mais sans risque on n'obtient rien, voici ma devise mes amis. Il ne faut pas avoir peur de se salir les mains, il ne faut pas avoir peur de la mort…''
               
Dimitri Morteury
 
''Tomber... Ceci est si abstrait. L'on pourrait se relever plus grand que l'on était.''
               
Yozora Adragnis
 
''Il passa des semaines dans le cachot ayant décidé de s'y enfermer lui-même. Puis, au terme de trois semaines, vous êtes venu le voir et vous lui avez dit : «Les larmes ne sont qu'une faiblesse qu'il te faudra masquer... Si tu veux t'apitoyer, libre à toi, mais, si tu souhaites voir les choses changer, tu le peux toujours. Suis-moi... Mon ami.»''
               
Haar Wilder
 
''Le brin d'herbe ne se soucie guère de ce que font les feuilles des arbres. Mais à l'automne venu, les feuilles ne se suffisent plus entre elles. Elles s'assombrissent, se nourrissant des nuages noirs d'orage. Et alors, elles se laissent tomber sur nous.''
               
Le Peintre
 
''S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est immobile, allongée, rigide, puante à en faire vomir, en décomposition, transportant des milliers de maladies, la peau arrachée et les os jaunes. S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est à six pieds sous terre, devenue la proie des corbeaux, et ses yeux mangés par des fourmis... C'est qu'elle a un jour été orgueilleuse et avide. C'est qu'elle a un jour voulu devenir riche et grande, ou bien qu'elle l'est devenue. Cela ne change rien.''
               
Le Violoniste
 
''La pensée est la liberté, la liberté... Alors, le corps est la prison, le corps est la prison... Il faut casser les barreaux.''
               
Sill
 
''Nous croyons conduire le destin, mais c'est toujours lui qui nous mène.''
               
Setsuna Hendenmark
 
''Fais ce que tu veux avec ces villageois, sauf les laisser en vie.''
               
Kaull Hendenmark
 
''La fuite vers la religion peut être une réponse pour certains. Pour d'autres elle n'est que la simple évidence que l'homme est faible et instable.''
               
Astryl Panasdür
 
''La mort ne cherche pas à s’expliquer, elle ne fait qu’agir, monsieur. Les cadavres ne racontent pas grand-chose, mais vivant, un homme peut en avoir long à dire.''
               
Sanaki Hearthlight
 
''Alors, telle une marionnette cassée que l’on tente en vain d’animer, il se releva, restant digne malgré ses blessures.''
               
Dolven Melrak
 
''Quand le sang coule, il faut le boire. La mort ne frappera pas à votre porte mais s'invitera par vos fenêtres !''
               
Andreï Loknar
 
''Personne ne peut capturer une ombre, personne ne peut la dresser ni se l’approprier.''
               
Jazminsaa Alsan
 
''De la même façon, à l'idée qu'un abruti de scribe puisse teinter ses parchemins de calomnies religieuses, ou pire, me faire porter le titre de héros, je vais préférer m’occuper de l'écriture de ma propre histoire.''
               
Alexandre Ranald
 
''La mort... Si belle et terrible à la fois, elle l'appelait, et l'appelle toujours.''
               
Adam Moriharty
 
''Par nature, j’aime tout. Par conséquence, je me hais…''
               
Samaël Apelpisia
 
''C'est sordide et cruel, mais c'est hélas la réalité de ce monde.''
               
Liam Gil' Sayan
 
''Aujourd’hui sur les terres de Feleth les pensées ne sont plus les bienvenues. Le temps de la renaissance spirituelle est terminé. Le temps où les grands penseurs avaient aidé le monde est révolu.''
               
Héra Calliope
 
''La mort était séductrice ; elle ne montrait que ses bons côtés. La sérénité et le calme absolu : pour toujours et sans violence.''
               
Eurybie Pourrie
 
''J’ai atteint cette espèce de vanité qu’apporte l’ancienneté. Je ne crois plus qu’on puisse m’apprendre quelque chose, et si jamais quelqu’un essaye ou y arrive seulement, je me bloquerais et deviendrais hermétique à tout contact.''
               
Dante Waanig
 
''Je devrais t'attacher, tu deviens dangereux pour toi même !''
               
Jeyra Frozeñ
 
''La beauté des êtres n'était rien. La beauté des choses oui. Mais pas forcement celle que l'on voit avec une paire de rétines.''
               
Akira Satetsu
 
''Le noir. Une étendue sombre en perpétuel mouvement.''
               
Melpomène d'Ambre
 
''Il est des oreilles invisibles qui peuvent entendre jusqu'à nos moindres soupirs et des secrets aux allures anodines peuvent se révéler instruments de destruction et de tourments sans fin...''
               
Cassandre Ombrelune
 
''Le "rien" est tellement plus unique que la peur ou n'importe quel autre sentiment...''
               
Meryle Nightlander
 
''Ce n'est pas le nombre ni la force qui compte, c'est l'envie, la cause.''
               
Luyak Salamya
 
''L'innocence d'un enfant est la plus grande peur de l'homme.''
               
Clause Vaneslander
 
''Quand il lui manque une marionnette pour ses spectacles. Il verrait en vous la chose qu'il cherche.''
               
Jack D'enfer
 
''Il n'a pas de notion réelle du bien et du mal, personne ne lui ayant jamais défini ces mots.''
               
Jim Stocker
 
''Je n'ai vu aucune lumière, aucun goulet, pour sortir du boyau infini et obscur que nous empruntons tous, jusqu'à la promesse d'une nouvelle vie, de la transcendance et de la connaissance. Alors, mes yeux se sont adaptés aux ténèbres.''
               
Shaquîlah Dresdeïorth
 
''Le pouvoir ronge l'homme.''
               
Balthazar Bel
 
''Visiblement, la sérénité n'avait de valeur que si on connaissait également, en comparaison, des moments de troubles.''
               
Dranek Barth
 
''Le faible se faisait tuer, le fort vivait un jour de plus.''
               
Rodany Bleinzen
 
''Le soleil se couchait sur le monde du milieu. Les ténèbres se paraient de leurs plus somptueux apparats pour enfin faire leur entrée.''
               
Rin Mephisto
 
''Et alors il vit le chaos, la désolation, la souffrance le désespoir ambiant. Il rit.''
               
Elrog Aniec
 
''Perdu quelque part, marche vers nulle part.''
               
Kyle Wate
 
''La rose n'a d'épines que pour qui veut la cueillir.''
               
Karin Yzomel
 
''- Je peux vous prédire le genre d'homme qui vous convient !
- Je connais déjà mon genre d'homme.
- Vraiment... Et quel est-il ?
- Les hommes morts.''
               
Naladrial Delindel
 
''Utilise tes pouvoirs seulement quand le noir deviendra invivable.''
               
Zedd McTwist
 
''Tes cauchemars m'ont déjà donné l'encre... À présent, ta peau me donnera les pages !''
               
Conrart Crowlore
 
''Bien des gens se font enfermer dans un cercueil une fois mort, mais rares sont ceux qui naissent dedans.''
               
Dassyldroth Arphoss
 
''Le corbeau frénétique qui vous nargue de sa voix perchée, agite ses ailes damnées, où le reflet d'un mort se penche sur votre âme.''
               
Lust Aseliwin
 
''La vie est un mensonge, la destruction une délivrance.
Passent les marées, soufflent les vents, en vain...''
               
Le Passant
 
''Fauche, tranche et avale, gouffre des âmes. Que se dresse devant toi mille fléaux, et que l’enfer se glace devant ta noirceur.''
               
Lloyd Vilehearth
 
''Des charognards pour la plupart, comme ces corbeaux à deux têtes, venant dévorer le valeureux mort.''
               
Meneldil Tristelune
 
''Nous sommes les bourreaux de la justice et de la paix. Même si ce rôle n'est pas agréable à endosser, nous nous devons de le faire, pour le bien du peuple.''
               
Ezekiel Le Sage
 
''Il me tarde de retourner au combat pour finir empalé sur une pique.''
               
Karl Von Morlag
 
''Montre-moi le chemin de la victoire. Ou guide-moi alors dans les tréfonds de la mort...''
               
Aznan Lauréano
 
''Comment peux-tu supporter ça ? C'est assourdissant ! Tue-le ! Qu'est-ce que ça te coûte ? Tu ne l'entendras plus. Tu seras en paix... Tue-le !''
               
Aïden Sochlane
 
''- Faites taire votre cabot !
- Je ne suis pas votre servante !
- Alors je le ferai taire moi-même !''
               
Rosaly Von Gregorius
 
''Le seul présent que la justice a à vous offrir, est votre mort.''
               
Mirage Morteury
 
''Laissez-moi vous conduire aux carnages.... Tant d'âmes ne demandent qu'à succomber.''
               
Idryss Leeverwen
 
''Le soleil est un bourreau. D'une simple caresse, sa langue enflammée peut calciner n'importe quel être.''
               
Seïren Nepthys
 
''C'est une nuit sans lune. Ou bien était-ce un jour sans soleil ?''
               
ShuiLong Zhang
 
''La vie est un rouage lent et grinçant. Il ne tourne que dans un sens. Celui où tu tombes.''
               
Camelle Elwhang
 
''Et un jour, sur vos lits de mort, bien des années auront passé et peut-être regretterez-vous de ne pouvoir échanger toutes vos tristes vies épargnées à Feleth pour une chance, une petite chance de revenir ici et tuer nos ennemis, car ils peuvent nous ôter la vie mais ils ne nous ôteront jamais notre liberté !''
               
Edouard Neuman
 
''Le temps est la gangrène de l'homme, elle apparait puis vous ronge à petit feu. Pour finir il ne vous reste plus que le présent pour vivre ; le passé s'évapore peu à peu et le futur ne vous intéresse guère.''
               
Asgeïr Aslak
 
''Cueillir la fleur de la déchéance et croquer dans la pomme de la faucheuse, nos vies se résument à cela car après tout, nous finissons à une moment où un autre, tous sous terre.''
               
Violette Dellylas
 
''Le pire n'est pas de mourir, mais de se faire oublier.''
               
Erwan Daermon Do'Layde
 
''Tenter d'oublier, même si c'était impossible. Il aurait aimé se jeter à la mer avec la preuve de son acte immonde. Laver tout ce sang qu'il sentait sur lui. Peut-être même s'y noyer, simplement. Sombrer dans les abysses et les ténèbres, pour toujours.''
               
Mio Raeth
 
''La lumière montre l'ombre et la vérité le mystère.''
               
Aeli Seoriria
 
''Si la vie n'a qu'un temps, le souvenir n'a qu'une mesure. Le reste est silence.''
               
Valt Horn
 
''Dans le noir le plus complet, l'aveugle est la meilleure personne à suivre. Dans un monde de folie, qui mieux qu'un fou pour nous guider ?''
               
Ledha Borolev
 
''Je ne crois pas en la force d'un absent. Celle qui ferait de vos dieux ce que vous pensez qu'ils sont.''
               
Gigantus Corne
 
''Une limite qui n'a été créée que pour être dépassée ? C'est simple, imaginez !''
               
Goudwin Didrago
 
''Voir grouiller tous ces gens, connaître leurs désirs et leurs rêves, voir comment évoluent les sociétés, leurs aspirations et leurs défauts. Comprendre que donc rien n'est éternel, et que tous ces rêves et toutes ces folies disparaîtront de la surface du monde. Se laisser aller, indolent, parce que tout cela ne servira à rien, et qu'au bout du compte le monde reste le monde, seule éternité immuable.''
               
Uridan Sangried
 
''L'Inquisition vous remettra sur le droit chemin. Même s'il faut vous briser les jambes pour ça.''
               
Leevo Shellhorn
 
''N'oublie pas d'avoir peur des morts. Ils sont toujours plus nombreux que les vivants, et un jour, tu les rejoindras.''
               
Moira Brawl
 
''J'avais l'habitude avec ce genre d'individus... Moins vous bougerez, moins vous leur parlerez... et moins ils vous cogneront dessus.''
               
Aoi Haandar
 
''Je souhaite voir votre sang se répandre mollement à la surface d'une eau rendue trouble par les masses de cadavres vidés de leur substance, marcher dans les champs de vos ossements éparpillés, me remémorant à chaque pas votre mort absurde et pathétique, que vos noms ne soient pas contés, que votre souvenir s'éteigne comme s'éteint votre vie fade et misérable, qu'à travers les années, seuls subsistent vos ossements tels de tristes traces blanchâtres dans un paysage noir de guerre, de sang et de folie.
Et que telles cette phrase, vos morts n'aient aucune importance, aucune signification pour quiconque.''
               
Nargheil Eoss
 
''Bénie soit la haine que tu porteras à ton prochain, lave l'Homme des péchés qu'il a commis.
Sois l'épée du jugement qui s'abattra sur cette race impure, souillée par la vengeance et la corruption.''
               
Meiro Fuuchiuse
 
''Notre futur exprime nos actes passés.''
               
Terence Ripper
 
''Rencontre les ténèbres et tu admireras la lumière, dit le voyant.
Contemple la lumière et tu provoqueras les ténèbres, dit l'aveugle.''
               
Tekian Varis
 
''Un général courageux et fier, est celui qui exécute en premier l'ordre qu'il donne à ses hommes.''
               
Danarius Kyrarion
 
''L'art est le sentiment obscur de l'appropriation de l'étrange.''
               
Leroi-Gourhan
 
''La mort nous sourit à tous, et tout ce que nous pouvons faire, c'est lui sourire en retour.''
               
Marc-Aurèle
 
''L'art est la mystérieuse présence en nous, de ce qui devrait appartenir à la mort.''
               
Malraux
 
''L'art est une profondeur creusée dans le visage du monde.''
               
Weischedel
 
''Le néant après la mort ? N'est-ce pas l'état auquel nous étions habitués avant la vie ?''
               
Schopenhauer
 
''Les avocats d'un malfaiteur sont rarement assez artistes pour tourner à l'avantage de leur client la belle horreur de son acte.''
               
Nietzsche
 
''Ôte-toi de mon soleil.''
               
Diogène le cynique
 
''Il y a pas d’œuvre d'art sans collaboration du démon.''
               
André Gide
 
''Ce n'est pas le lieu mais son cœur qu'on habite.''
               
John Milton
 
''Nous sommes les histoires que nous vivons.''
               
Auteur inconnu
 
''La mort est terrible pour n'importe qui. Bons ou mauvais, anges ou démons, c'est la même chose. La mort est impartiale. Il n'y a pas de mort particulièrement horrible. C'est pourquoi la mort est effrayante. Les actes, l'âge, la personnalité, la richesse, la beauté... Tout ça n'a aucun sens face à la mort.''
               
Fuyumi Ono
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 2ème épreuve : Le Rituel du Sang [réservé aux Adorateurs de l’Arcane XIII]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Awena Davallon

Œil Noir

________________

avatar
________________


Race : Humaine
Classe : Rodeur
Métier : Aucun // Oeil Noir
Croyances : Croyances aux légendes et aux mythes // Adoratrice du Vein et des démons
Groupe : Pays // Adorateurs de l'Arcane XIII

Âge : 24

Messages : 426

Fiche de Personnage : C'est par ici

Histoire de Personnage : 1) [T] Marché interrompu
2) [T] La grande messe de la rébellion
3) [T] Le début d'une alliance
4) [T] Tout vient à point à qui sait attendre
5) [T] Discussion houleuse avec la sniffeuse
6) [A] Une proposition alléchante
7) [T] Quand les plantes s’emmêlent
8 ) [A?] Qui veut la guerre est en guerre avec soi
9 ) [T] Une affaire louche
10) [T] L'initiation d'Uridan Sangried
11) [T] Mystères et mystifications...
12) [T] L’audace cache de grandes craintes
13) [T] La dépendance du Messager : mission recruter Mairlunlen Chienteur
14) [T] Si l'habit ne fait pas le moine, le chapeau fait-il le mage ?
15) [A ?] C'est pas écrit dans les livres
16) [T] Un invité surprise
17) [T] Un grand tournant
18) [T] Dans le silence et la solitude...
19 ) [T] " Sur la plage abandonnée, coquillages et crustacés "
20) [T] Le mal réunit les hommes
21) [A ?] Rien ne dure dans ce monde cruel, pas même nos souffrances
22) [A ?] Les souffrances ont donné vie aux plus grandes âmes. Les personnages les plus éminents, portent en eux des cicatrices.
23) [T] Quand les cloches sonnent les fêtes !
24) [T]L'initiation d'Alekseï Rytchkine et sa mission impossible sur Adiryl
25) [T]Rencontre au cœur de la tempête
26) [A ?] Les secrets sont insondables. Les secrets sont noirs…
27) [T] Prélude à la chute : présentations
28) [T] La plus grande tragédie de la vie n'est pas la mort
29) [T] Je crois que l'humanité est née d'un conflit…
30) [En cours] L'illusion est nécessaire…


Lieux relatifs à l'Arcane XIII :

1) 1ère épreuve : Le Cabinet de la Réflexion
2) Une épreuve subsidiaire
3) 2ème épreuve : Le Rituel du Sang
4) 3ème épreuve : La mission impossible ?
5) Manoir des Davallon : Repaire de l’Arcane XIII

Souvenirs, souvenirs :

Éclats du passé


MessageSujet: 2ème épreuve : Le Rituel du Sang [réservé aux Adorateurs de l’Arcane XIII]   Sam 25 Aoû 2012 - 0:01

Musique d’ambiance

Vous venez de terminer la première épreuve , vous ne savez pas encore si vous l’avez réussi, et vous n’avez guère le temps d’y penser. La silhouette que vous avez suivi est toujours là, elle vous attend, un bandeau noir entre les mains. Elle vous fait signe de vous approchez. Elle n’a même pas besoin de prononcer ne serait-ce qu’un mot. Vous avez compris, elle va vous bander les yeux. Le lieu où elle va vous conduire est tellement secret que vous n’avez pas le droit, du moins, pour l’instant, d’en connaître l’emplacement exact. Juste avant de tomber dans le noir le plus total, vous apercevez vos effets personnels à ses côtés. Ainsi allaient-ils vous suivre et peut-être vous seraient-ils restitués d’ici peu ?

En sortant du « Cabinet de la Réflexion », vous pensiez en avoir fini avec l’obscurité, n’est-ce-pas ? Et voilà que maintenant vous vous retrouvez comme aveugle ? Pourtant, vous ne regrettez pas d’être ici, vous n’avez pas envie de faire demi-tour, vous êtes comme hypnotisé(e) par cette silhouette. Votre esprit, votre corps, votre instinct ? Vous pousse à la suivre « aveuglement » et vous voulez à tout prix savoir jusqu’où cela va vous mener.

Après tout, vous êtes un des élus, l’Œil Noir vous a repéré pour vos capacités, et il vous a choisi vous !
Et personne d’autre de votre entourage, vous, car vous vous êtes différent !

La silhouette vous saisit le poignet et vous entraine à nouveau sur le chemin escarpé mais cette fois-ci, pour le descendre. Elle vous guide seulement par le biais de ce contact physique, elle n’est pas très bavarde depuis les ruines, vous n’avez entendu qu’une seule fois le son de sa voix…
Étrange comme attitude non ? N’était-elle pas là pour vous guider dans cette initiation ? Alors pourquoi ? Le silence commence à vous peser mais vous n’osez pas le rompre. Vous avez peur de sa réaction. Vous commencez à douter et si tout ceci n’était que manipulation ? Et si …

Alors que vous étiez en pleine réflexion, votre bras frôle de très près une pierre froide et… humide ? Était-ce de l’humidité que vous aviez sentie sur votre peau ? Mais où vous amenait-elle ? Pourquoi continuez-vous de descendre ? Le chemin n’était pas si long pour arriver aux ruines…
Soudain, vous vous souvenez des rumeurs de taverne… Qu’avaient dit les habitants au sujet de ces ruines ? Les paroles d’un ancien, vous revint alors en mémoire :

« Les ruines d’Ascelnoth ? Cette ville antique est un symbole de l'ancienne grandeur de la race humaine. Il ne reste plus que des tas de pierres là bas … et peut être quelques statues et sculptures, ayant échappées aux voleurs, qui restent là comme gardiennes des lieux.
Au dessous, de ces ruines, creusée à la main, il y a une crypte, trop sombre, trop effrayante pour être pillée, on dit que dedans, les morts marchent et dévorent les intrus. »


Et si vous étiez justement en train de descendre dans cette crypte ? Et si, ce que vous entendiez craquer sous vos pieds n’étaient pas des branches sèches mais des os ? Et si la silhouette vous avait trahi(e) ? Et si elle vous avait manipulé ? Et si vous étiez trompé depuis le début ? Et si elle vous avait entrainé jusqu’ici pour une toute autre raison …

Un vent frais souffle doucement sur votre visage. Vous n’êtes plus sous terre, vous en êtes quasi sûr(e). La main qui vous guidait jusque là, lâche la pression et vous laisse seul(e). Après de longues minutes, vous ressentez une présence dans votre dos. Le bandeau est retiré de vos yeux. Vous pouvez enfin voir à quoi ressemblent les lieux.

Spoiler:
 

Vous êtes impressionné(e) par les lieux, vous ne vous y attendiez pas. Ce lieu dégageait quelque chose d’intense, de mystique, de magique…
La silhouette s’approche de vous, elle a toujours sa longue capuche noire mais vous pouvez entrapercevoir son visage. Elle vous sourit, un sourire pour vous mettre en confiance, un sourire réconfortant, un sourire qui disait « tout va bien, n’ayez crainte, on est tous passer par là ».
La silhouette vous invite à vous approcher de l’autel et vous explique que la deuxième épreuve consiste à passer le « rituel du sang ». Elle vous tend un gobelet rempli d’une boisson à la couleur étrange ainsi qu’une dague. Elle vous explique que vous devez boire puis ensuite…

1) Si vous êtes un humain, vous devez offrir votre propre sang aux démons sur l’autel. Ainsi grâce au rituel, vous seriez lié à jamais aux démons. Ce lien permettra par la suite de passer un contrat avec un démon, cependant les démons négligés par un cultiste pourraient refuser de lui offrir protection. Un démon aurait besoin d'être entretenu par diverses offrandes, à cette condition, le cultiste obtiendrait protection de ce démon. Une fois le rituel de sang accomplit, le mortel, à sa mort, rejoindrait le monde des démons pour les servir éternellement ; plus ce mortel fut fidèle aux démons, de son vivant, plus sa condition de serviteur dans l'autre monde sera meilleur.
2) Si vous êtes un démon, vous devez apporter un cœur vivant en offrande, le temps vous est compté. En réalisant ce rituel, l’Œil Noir vous promet de vous donner tout ce que vous désirez le plus (argent, pouvoir, bain de sang, nourriture, protection…)
[NB : Première info : Le gobelet contient une mélange de substances hallucinogènes, merci de le prendre en compte dans votre réponse.
Deuxième info : une fois le rituel fini, tous les effets personnels de la recrue lui seront rendus.
Troisième info : Musique d’ambiance pour le rituel
]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Uridan Sangried

Maître du sang

________________

avatar
________________


Race : Vampire-Seirdan
Classe : Lamesang
Métier : chasseur de primes / mercenaire
Croyances : aucune
Groupe : Arcane XIII

Âge : 1327 ans

Messages : 522

Fiche de Personnage : Le Dieu du sang vous accueille

Histoire de Personnage : Avant l'arcane :
1-2
1-2-3-4

prélude à l'arcane :
1-2-3
1-2-3-4-4bis-4ter-5

Divinisation :
1-2-3-4-5

Dieu arcaneux :
1-2-3-4-5-6-7-8-9

Prélude à la chute :
1-2-3-4

MessageSujet: Re: 2ème épreuve : Le Rituel du Sang [réservé aux Adorateurs de l’Arcane XIII]   Sam 3 Nov 2012 - 17:59

Les yeux bandés. LES YEUX BANDÉS ! Obligé de suivre une personne à l'aveuglette, voilà qui ne peut que me déplaire. Le casque de mon armure de sang s'est mué en longe, fixée au cou de mon esclave : hors de question de la laisser filer. J'assure au mieux mon pas pour que l'illusion du Dieu du sang reste présente. La longe a toujours du mou, tant mieux. Mon sabre-croc disparaît, au moment où, enfin, la marche s'arrête. Je m'impatiente, et au moment où je vais trancher moi même ce bandeau, quelqu'un me le retire. Je ne prend que quelques secondes pour regarder la salle : quelque chose de malsain traîne dans l'air, et ce n'est pas dû à la faible luminosité ou a cet étrange autel au fond de la salle. Peut-être les silhouettes de personnes qui me scrutent, assises derrière moi ? Car je suis juste devant l'autel, mais au bord de mon champ de vision je vois bien les bancs, je devine des formes, mais rien de plus. Un silence pesant, l'Oeil Noir encore, et une coup qui contient un liquide impossible à identifier. Ce n'est pas du sang, je pourrais le manipuler sinon, et de toute façon ça n'en a pas la couleur.

Je dois boire cette chose, puis me plierai à un ordre simple. Soit. Ces substances n'ont pas l'air nettes, je suis presque sûr qu'il ne s'agit pas de jus de fruit ni même d'alcool. Mais si il faut en passer par là … après tout les effets de cette mixture ne seront que temporaires. Je porte la coupe à mes lèvres, et je sens la femme s'agiter : que craint-elle ? Elle n'a aucune raison d'avoir peur … Le liquide âcre coule sur ma langue, laissant une impression de sécheresse, puis dans ma gorge. Une chaleur désagréable, remontant de mon ventre, se répand dans ton mon corps, obscurcissant un peu plus ma vue, alors que des acouphènes me vrillent les tympans. Les formes sont floues, je sens que quelque chose ne va pas. Mais la fatigue est plus forte que ma volonté, et je ne peux résister à l'effet du breuvage. C'est comme à travers un voile que j'entends la voie de l'humaine. Elle me demande quelque chose … Je dois me concentrer, repasser les différents sons dans mon cerveau pour reconstituer la phrase. Il lui faut un cœur. Je me tourne sur le côté, je vois ces gens, devant moi. Ils doivent bien avoir un cœur, non ? Prendre un tel organe et si facile, quand on y pense … fragiles créatures, vous ne pouvez que prier et crier de toute façon, vous ne faites pas le poids.

D'un pas calme et sûr malgré une image floue et torturée, je me dirige vers le premier banc. C'est un visage surpris qui m'accueille, autant que je puisse en juger. Je lève mon bras droit en l'air, je vise le cœur … Mais un son m'arrête. Je ne comprend pas les mots, mais le message si. C'est comme si j'avais le sens de la phrase en ayant perdu ma compréhension du langage. Très déroutant. Pas les gens assis, ils sont membres de l'arcane. L'arcane ? Ah oui, je veux les rejoindre … C'est pour ça que je suis là, c'est pour ça que je cherche un cœur. Mon regard se pose enfin sur le fil rouge qui me relie à l'esclave que j'ai sortie de la grotte. Elle est humaine, elle se débat. Elle n'est pas assise. Elle n'est pas assise … Elle ne fait donc pas partie de l'arcane. Donc … son cœur, oui, c'est ça, j'ai besoin d'un cœur. Mais pas celui des gens assis. Elle en a un elle … elle n'est pas assise … Oui, elle se débat parce qu'elle a peur … Elle a peur que je prenne son cœur ! C'est ça, je dois prendre son cœur ! Tout ira mieux, ce sera finis. Et je pourrais aller dormir …

je projette le sang dans sa direction, violemment, une mur hérissé de piques et de lames, qui tournent et virent comme un engrenage fou, reflet de mon esprit en ce moment précis. Un trou, rond, au niveau de sa poitrine. Le mur troué se rue à grande vitesse sur l'esclave, il la broie et la déchire. Il s'arrête juste devant les bancs : en fait il ronge un peu le bois, mais guère plus. Puis tout retombe. Je m'avance, je me penche. Il y a du sang, des bris d'os, de la chair déchiquetée, de la cervelle et des organes détruits … et puis il y a ce bout de chair intact, dans lequel est encore niché un cœur, qui bat à grande vitesse, souvenir de son activité juste avant qu'il devienne inutile. Quelques gerbes de sang sorte de l'organe de temps en temps, mais de plus en plus rares, de moins en moins importantes. J'ai un cœur. Pourquoi je voulais un cœur ? J'entends des murmures. Ils y a des gens. Oui, les gens de l'Arcane. Je veux les rejoindre. C'est pour ça que j'ai ce cœur. Je dois le donner. Le donner à la femme, l'humaine. L'Oeil Noir. Elle m'a promis du changement, alors j'ai décidé de l'observer. Mon pas est toujours assuré, même si je ne vois plus rien ou presque. Je sais que je suis face à elle : peut-être qu'en fait je vois, mais je ne m'en rend pas compte ? Je lui tend le cœur. Allez petite, j'ai fait ce que tu voulais, maintenant je veux dormir. Laisse-moi dormir un peu …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Awena Davallon

Œil Noir

________________

avatar
________________


Race : Humaine
Classe : Rodeur
Métier : Aucun // Oeil Noir
Croyances : Croyances aux légendes et aux mythes // Adoratrice du Vein et des démons
Groupe : Pays // Adorateurs de l'Arcane XIII

Âge : 24

Messages : 426

Fiche de Personnage : C'est par ici

Histoire de Personnage : 1) [T] Marché interrompu
2) [T] La grande messe de la rébellion
3) [T] Le début d'une alliance
4) [T] Tout vient à point à qui sait attendre
5) [T] Discussion houleuse avec la sniffeuse
6) [A] Une proposition alléchante
7) [T] Quand les plantes s’emmêlent
8 ) [A?] Qui veut la guerre est en guerre avec soi
9 ) [T] Une affaire louche
10) [T] L'initiation d'Uridan Sangried
11) [T] Mystères et mystifications...
12) [T] L’audace cache de grandes craintes
13) [T] La dépendance du Messager : mission recruter Mairlunlen Chienteur
14) [T] Si l'habit ne fait pas le moine, le chapeau fait-il le mage ?
15) [A ?] C'est pas écrit dans les livres
16) [T] Un invité surprise
17) [T] Un grand tournant
18) [T] Dans le silence et la solitude...
19 ) [T] " Sur la plage abandonnée, coquillages et crustacés "
20) [T] Le mal réunit les hommes
21) [A ?] Rien ne dure dans ce monde cruel, pas même nos souffrances
22) [A ?] Les souffrances ont donné vie aux plus grandes âmes. Les personnages les plus éminents, portent en eux des cicatrices.
23) [T] Quand les cloches sonnent les fêtes !
24) [T]L'initiation d'Alekseï Rytchkine et sa mission impossible sur Adiryl
25) [T]Rencontre au cœur de la tempête
26) [A ?] Les secrets sont insondables. Les secrets sont noirs…
27) [T] Prélude à la chute : présentations
28) [T] La plus grande tragédie de la vie n'est pas la mort
29) [T] Je crois que l'humanité est née d'un conflit…
30) [En cours] L'illusion est nécessaire…


Lieux relatifs à l'Arcane XIII :

1) 1ère épreuve : Le Cabinet de la Réflexion
2) Une épreuve subsidiaire
3) 2ème épreuve : Le Rituel du Sang
4) 3ème épreuve : La mission impossible ?
5) Manoir des Davallon : Repaire de l’Arcane XIII

Souvenirs, souvenirs :

Éclats du passé


MessageSujet: Re: 2ème épreuve : Le Rituel du Sang [réservé aux Adorateurs de l’Arcane XIII]   Dim 4 Nov 2012 - 15:58

Précédemment

Awena venait de retirer le bandeau des yeux du démon. Cela semblait l’avoir agacé mais il avait pris son mal en patience. Ce qui montrait sa détermination à rejoindre l’Arcane XIII. Elle était plutôt satisfaite de son comportement depuis le début de l’initiation.

Elle le laissa observer rapidement les alentours avant de lui tendre une coupe remplie d’un précieux liquide. Il devait lui faire confiance. L’assemblée restait silencieuse et observait la scène. Awena était fière, petit à petit, de nombreux talents rejoignaient leur cause, et plus ça allait, et plus les estrades et bancs se remplissaient de têtes encapuchonnées. Dommage que l’Éclaireur soit parti en mission sinon elle aurait sûrement pris énormément de plaisir à voir cette initiation.
De toute façon, tous les deux devraient s’y faire, ils allaient faire partis de la même confrérie et seraient amenés à se côtoyer. Peut être même qu’un jour, Awena forcerait les choses et les enverrait en mission ensemble.

Uridan saisit la coupe et se mit à la boire sans contester l’ordre. Parfait ! Awena avait eu peur qu’il fasse preuve de rébellion à un moment où à un autre, mais pour le moment, il semblait déterminer à obéir. Awena le regarda boire et surveilla ses réactions. Les drogues utilisées étaient puissantes et il avait utilisé pas mal de ses facultés dans la traversée de la grotte, elle espérait qu’il ne tombe pas dans un délire le plus total, car il serait difficile à stopper malgré les compétences de certains talents présents.


«- Uridan Sangried, vous m’entendez ? Vous me comprenez n’est-ce pas ? Ne vous inquiétez pas d’accord ? Si vous voulez être des nôtres et qu’on vous sorte de cet état, vous devez me ramenez un cœur vivant. Vous me comprenez ? Il nous faut un cœur vivant !»

Awena le fixa. Avait-il réellement compris ? Il semblait légèrement perdu. Elle ne le lâchait pas du regard. Il semblait déséquilibré. Où allait-il comme ça ? Plus il bougerait vite, plus les drogues agiraient rapidement. Quand elle le vit se diriger vers les membres de l’Arcane, elle fut prise de panique. Elle se mit à courir, lança une des fioles que lui avait fabriqué Chïra, un bruit sec résonna, puis elle fit signe un adepte et lui dit :

« - Amplifie ma voix maintenant !»

Elle s’approcha un maximum du démon et se mit à côté de son oreille avant d’hurler

« - URIDAN SANGRIED CA SUFFIT ! NE TOUCHEZ PAS AUX ADORATEURS DE L ARCANE ! PAS LES PERSONNES ASSISES ! VOUS M ENTENDEZ ! PAS EUX ! UN CŒUR PUR ET INNOCENT ! PAS LE CŒUR D’UN ADEPTE !»

Awena inquiète fit signe au premier rang de s’écarter, et fit signe à deux adeptes de s’approcher. Elle n’était pas sûre que le message soit bien passé. S’il ne remettait pas en question ses actes maintenant, ils devraient le stopper par la force. Mais Uridan semblait avoir compris l’avertissement, et retourna son pouvoir contre l’esclave qu’il avait sauvé.
Alors qu’il perça le corps de la jeune femme, Awena fut éclaboussée de sang… Génial, il venait de salir sa tenue préférée ! Tsss ! Elle se recula et observa la scène, elle n’était même pas horrifiée … les massacres étaient devenus routine. Ce qui était le plus inquiétant au fond, c’est qu’elle commençait même à éprouver du plaisir.

Elle retourna vers l’autel et attendit que le démon apporte le cœur. Il avait réussi, à sa manière certes mais il avait réussi. Il revint vers elle d’un pas assuré mais il semblait quand même à bout. Awena prit le cœur qui lui tendait et le donna à un adepte qui commença à danser au rythme des dernières pulsations du cœur. La cérémonie avait commencé. Ils était trois à la réaliser, elle et deux adeptes, elle prit la main d’Uridan et lui parla d’une voix qui se voulait douce et rassurante.


« - C’est bon, tu as réussi. Viens, allonge-toi, ici. Laisse toi aller, repose toi, nous allons nous occuper de toi.»

Awena l’accompagna doucement jusqu’à l’autel et l’aida à s’allonger dessus. Les trois protagonistes mirent des masques aux reflets argentés sur leur visage. De la musique, des chants accompagnaient leurs gestes. Cette cérémonie était là pour ouvrir l’esprit de la future recrue aux croyances de l’arcane. Démons, humains, tous étaient liés ici et à jamais.
Awena se pencha sur Uridan et dessina lentement le symbole de l’Arcane sur le dos de sa main. Les cicatrices s’estomperaient au fil du temps mais ça marquait bel et bien son adhésion aux adorateurs de l’Arcane XIII. Elle recueillit son sang dans une petite fiole, puis continua la cérémonie.
La musique se stoppa et Awena offrit à boire à Uridan afin de purger toutes les drogues qui avaient affaibli ses facultés intellectuelles. Elle posa sa main sur ses yeux et lui ferma.


« - Dors maintenant. Demain sera un autre jour.»

Awena retira son masque et déposa un baiser sur son front. Elle ne savait pas du tout quel souvenir avaient les initiés de ce culte, peut être qu’un jour Uridan lui en reparlerait.
Un a un, les disciples partirent et Awena se retrouva bien vite seule à veiller sur le corps d’Uridan.
Elle le nettoya à l’aide d’un linge humide afin d’enlever toute trace de sang séché puis prépara de quoi le nourrir dès son réveil. Une fois, tout préparé, elle s’installa sur un bloc de pierre, le dos posé qu’on un des murs et elle attendit patiemment le réveil du démon

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Uridan Sangried

Maître du sang

________________

avatar
________________


Race : Vampire-Seirdan
Classe : Lamesang
Métier : chasseur de primes / mercenaire
Croyances : aucune
Groupe : Arcane XIII

Âge : 1327 ans

Messages : 522

Fiche de Personnage : Le Dieu du sang vous accueille

Histoire de Personnage : Avant l'arcane :
1-2
1-2-3-4

prélude à l'arcane :
1-2-3
1-2-3-4-4bis-4ter-5

Divinisation :
1-2-3-4-5

Dieu arcaneux :
1-2-3-4-5-6-7-8-9

Prélude à la chute :
1-2-3-4

MessageSujet: Re: 2ème épreuve : Le Rituel du Sang [réservé aux Adorateurs de l’Arcane XIII]   Dim 4 Nov 2012 - 20:26

Les drogues sont fortes. L'Oeil Noir dit quelque chose, mais je n'essaie même pas de comprendre. Tu as le cœur, n'est-ce pas ? Laisse-moi dormir maintenant, c'est la fatigue que tu 'as imposée ! Je devrais peut-être me venger ? Un peu de sang invoqué dans son verre, le résultat devrait être plutôt amusant. Mais je suis trop fatigué pour ça. Je dois me reposer. Le cœur … oui, j'ai déjà donné le cœur.

La femme me porte vers l'autel : un sacrifice ? J'ai déjà donné le cœur, non ? Je devrais pouvoir garder le mien ? Je me laisse allonger cependant, c'est si agréable de s'allonger, en plus les gens dansent avec le cœur, c'est amusant … On me fait boire autre chose … Les couleurs et les formes reprennent de la netteté, je sens un voile partir lentement de ma conscience … Mais je suis encore si fatigué …

Awena – Dors maintenant. Demain sera un autre jour.

Je suis allongé, je ne sais pas comment j'ai fait. Ma tête est posée, je la bascule sur le côté. Un amas de boyaux, d'os et de chair, trempant dans le sang, se trouve à la place qu'occupait mon esclave avant que je boive. Les autres souvenirs sont flous, j'ai juste une douleur dans l'oreille, comme si on y avait crié. D'un doigt, j'attire le sang vers moi. Mais il est sec et cassant, inutile. Combien de temps ais-je dormis ? Les drogues qu'elle ma fait boire étaient très fortes, à n'en pas douter. Je tente de me redresser, puis y renonce presque aussitôt, un étau de douleur s'étant refermé sur mon crâne. Je lâche un gémissement à peine audible, pourtant j'entends le froissement d'un tissu : elle est encore là.

Uridan – Qu'est-ce que vous m'avez fait boire ? Ça fait des siècles que je ne me suis pas sentis aussi mal. Et quand je dis des siècles, ce n'est pas une expression.

Je me relève plus lentement, une main contre mes tempes, barrant mon front. J'étire prudemment chaque muscle, et à mon grand soulagement aucune crampe ne vient me gâcher le réveil. Alors que je détail un peu plus la salle, ne jetant pas même un regard vers l'humaine (je suis presque certain que c'est elle), Un grognement étrange me fait dresser l'oreille. Il faut qu'il se réitère pour que je réalise que c'est mon estomac qui crie famine. La découverte de cet état de fait réveille une douleur abdominale forte, qui semble m'exhorter à donner à mon corps l'énergie qui lui est dû.

Je me retourne enfin vers elle, les yeux encore embués de sommeil, je dois vraiment avoir la dégaine d'un gosse là. Un bâillement m'échappe, et une larme perle au coin de chacun de mes yeux. Une grande partie de mes cheveux me retombe sur la figure au moment où je me met à lui parler.

Uridan – Vous auriez un truc à manger?

Un poil énervé, je refait le nœud qui tient mes cheveux en arrière, lâche un énième bâillement et attend une réponse de cette femme étrange qui m'a promis du changement. J'espère vraiment ne pas avoir fait tout ça pour rien … et je l'espère autant pour elle que pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Awena Davallon

Œil Noir

________________

avatar
________________


Race : Humaine
Classe : Rodeur
Métier : Aucun // Oeil Noir
Croyances : Croyances aux légendes et aux mythes // Adoratrice du Vein et des démons
Groupe : Pays // Adorateurs de l'Arcane XIII

Âge : 24

Messages : 426

Fiche de Personnage : C'est par ici

Histoire de Personnage : 1) [T] Marché interrompu
2) [T] La grande messe de la rébellion
3) [T] Le début d'une alliance
4) [T] Tout vient à point à qui sait attendre
5) [T] Discussion houleuse avec la sniffeuse
6) [A] Une proposition alléchante
7) [T] Quand les plantes s’emmêlent
8 ) [A?] Qui veut la guerre est en guerre avec soi
9 ) [T] Une affaire louche
10) [T] L'initiation d'Uridan Sangried
11) [T] Mystères et mystifications...
12) [T] L’audace cache de grandes craintes
13) [T] La dépendance du Messager : mission recruter Mairlunlen Chienteur
14) [T] Si l'habit ne fait pas le moine, le chapeau fait-il le mage ?
15) [A ?] C'est pas écrit dans les livres
16) [T] Un invité surprise
17) [T] Un grand tournant
18) [T] Dans le silence et la solitude...
19 ) [T] " Sur la plage abandonnée, coquillages et crustacés "
20) [T] Le mal réunit les hommes
21) [A ?] Rien ne dure dans ce monde cruel, pas même nos souffrances
22) [A ?] Les souffrances ont donné vie aux plus grandes âmes. Les personnages les plus éminents, portent en eux des cicatrices.
23) [T] Quand les cloches sonnent les fêtes !
24) [T]L'initiation d'Alekseï Rytchkine et sa mission impossible sur Adiryl
25) [T]Rencontre au cœur de la tempête
26) [A ?] Les secrets sont insondables. Les secrets sont noirs…
27) [T] Prélude à la chute : présentations
28) [T] La plus grande tragédie de la vie n'est pas la mort
29) [T] Je crois que l'humanité est née d'un conflit…
30) [En cours] L'illusion est nécessaire…


Lieux relatifs à l'Arcane XIII :

1) 1ère épreuve : Le Cabinet de la Réflexion
2) Une épreuve subsidiaire
3) 2ème épreuve : Le Rituel du Sang
4) 3ème épreuve : La mission impossible ?
5) Manoir des Davallon : Repaire de l’Arcane XIII

Souvenirs, souvenirs :

Éclats du passé


MessageSujet: Re: 2ème épreuve : Le Rituel du Sang [réservé aux Adorateurs de l’Arcane XIII]   Lun 5 Nov 2012 - 19:32

Awena attendait encore et toujours, en fait, elle avait l’impression de passer son temps à attendre. Elle espérait que l’Éclaireur soit bientôt prêt pour l’épauler dans le recrutement et les épreuves d’initiation car le temps qu’elle passait ici, elle ne le passait pas sur ses recherches, ni à l’entretien du manoir … et puis mine de rien, toute cette attente commençait à lui jouer sur les nerfs.

Elle ne savait pas comment s’occuper, graver des runes sur les pierres ? Lire le grimoire ? S’amuser à essayer de coiffer ses cheveux ? Elle ne savait pas combien de temps il allait rester ainsi… et puis dormir sur un autel, ce n’était pas non plus ce qu’il y avait de plus agréable. Elle prit une pomme et se mit à la manger lentement, regardant le paysage qu’il l’entourait, s’imaginant pouvoir le modeler à sa façon, par la simple pensée.

Alors qu’elle était perdue dans ses pensées, elle entendit un bruit. Elle tourna rapidement la tête et vit que le démon était en train de retrouver ses esprits. Elle se leva et se dirigea vers lui. Elle attendit patiemment debout à quelques mètres de l’autel.


Uridan – Qu'est-ce que vous m'avez fait boire ? Ça fait des siècles que je ne me suis pas sentis aussi mal. Et quand je dis des siècles, ce n'est pas une expression.

Awena lui sourit et pensa pour elle-même *tu voulais des surprises, ben te voilà servi, héhé*. Elle haussa les épaules, elle n’allait sûrement pas lui dire le contenu de la coupe, sinon, il l’aurait pris pour une folle. Au fond, la fatigue et la faim accentuaient aussi les effets. Elle s’approcha de lui, elle était prête à le retenir s’il tombait en essayant de se relever mais il semblait tenir encore sur ses jambes. C’est marrant à quel point il faisait jeune physiquement… était-il heureux de son apparence ?
Awena se retint de sourire en le voyant bailler, et entendant son ventre hurler à la mort. Elle se contenta de le fixer.


Uridan – Vous auriez un truc à manger?

Awena hocha la tête puis se baissa et ramassa le plateau de mets qu’elle avait préparé. Elle marcha le long de l’autel et se déplaça afin de déposer le plateau devant Uridan. Elle ne savait pas trop ce qu’il aurait préféré manger, du coup, il y avait de tout : fruits, pain, viande, une coupe de sang frais, …

« - Servez-vous je vous en prie ! Il faut que vous reprenez des forces avant la dernière épreuve.»

Awena lui fit signe de se servir et prit pour elle un verre de jus de fruit fraîchement pressé. Elle but une gorgée et le regarda.

« - Vous pouvez être fier de vous, jusque là, vous vous êtes vraiment bien débrouillé. J’ai hâte de vous rencontrer pour la dernière épreuve et de vous décerner le titre disciple de l’arcane XIII.»

Elle but une autre gorgée, elle espérait qu’il y avait des choses qu’il lui plaisait et qu’il ne pensait pas qu’elle avait aussi empoisonné sa nourriture…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Uridan Sangried

Maître du sang

________________

avatar
________________


Race : Vampire-Seirdan
Classe : Lamesang
Métier : chasseur de primes / mercenaire
Croyances : aucune
Groupe : Arcane XIII

Âge : 1327 ans

Messages : 522

Fiche de Personnage : Le Dieu du sang vous accueille

Histoire de Personnage : Avant l'arcane :
1-2
1-2-3-4

prélude à l'arcane :
1-2-3
1-2-3-4-4bis-4ter-5

Divinisation :
1-2-3-4-5

Dieu arcaneux :
1-2-3-4-5-6-7-8-9

Prélude à la chute :
1-2-3-4

MessageSujet: Re: 2ème épreuve : Le Rituel du Sang [réservé aux Adorateurs de l’Arcane XIII]   Mar 6 Nov 2012 - 8:51

C'est par l'affirmative que me répondit la femme. Un plateau contenant des mets et de la boisson (du sang, entre autre, ce qui me fis sourire) se porta au niveau de mes yeux. J'y piochai allègrement un tranche de rôti que je me fis un plaisir de déchiqueter. Manger de la viande est presque aussi agréable que boire du sang frais à même la gorge, surtout lorsqu'elle est à peine cuite et qu'on peut en sentir le jus couler doucement dans sa propre gorge. Je me léchai les doigts consciencieusement et prélevai un fruit sur la plateau (ce n'est pas parce que je suis à moitié démon et à moitié vampire que je dois me contenter de viande et de sang !). C'est lorsque que j'étais en train d'avaler une portion de la chair de ce fruit qu'elle reprit la parole.

Awena – Vous pouvez être fier de vous, jusque là, vous vous êtes vraiment bien débrouillé. J’ai hâte de vous rencontrer pour la dernière épreuve et de vous décerner le titre disciple de l’arcane XIII.

Je manquais m’étouffer. Ce n'était toujours pas finis ? Prenant une grande inspiration pour me calmer, j'attirai à moi le sang de la coupe. Je le bus à même l'éther, Avant de plonger mes yeux incandescent (qui reprenaient leur couleur émeraude petit à petit) dans ceux de l'Oeil Noir. Contenant difficilement un agacement qui se muait en colère, je fis de mon mieux pour parler calmement.

Uridan – Ce n'était pas censé être finis ? J'espère que vous n'avez pas d'autres « surprises » de ce genre à me faire, mademoiselle. Je suis loin d'être la patience incarnée, si ce n'est pas la véritable dernière épreuve que vous vous apprêtez à me faire passer, vous risquez d'avoir des ennuis.

La menace n'était pas voilée : elle n'en avait pas besoin, et de toute façon elle serait restée tout aussi évidente pour cette humaine, j'en étais persuadé. Qu'elle aie vu ou non ce qui s'est passé à la grotte, elle n'a eu qu'un aperçu de mon pouvoir. Quoique, vu l'état de mon ancienne esclave, peut-être en avais-je montré un échantillon plus étendu que prévu. Cependant, dans cette grotte sombre, humide et froide, l'humaine que j'avais choisi non pas de servir mais d'aider (il ne faut pas jouer de trop avec les mots, cependant certaines subtilités se doivent d'être signalées) me rassura quand à cette histoire d'épreuves à répétition.

En revanche je ne pus cacher mon irritation quand au fait qu'il allait me falloir attendre deux semaines encore. Irritation qui s'exprima par un râle/grondement, d'exaspération et un roulement d'yeux exagéré.

Uridan – DEUX semaines ?! Et à la foire de Beolan ? Souhaitez-vous seulement que nous nous retrouvions ? Vous êtes irrécupérable, définitivement perdue pour le bon sens …

*Mais c'est la raison pour laquelle il est possible que vous fassiez ce que vous m'avez promis.*


Cela, je ne le dis pas, il y avait déjà assez d'affection dans ma dernière phrase. J'étais peut-être en train d'apprécier cette humaine, et cela je voulais l'éviter : outre le fait qu'elle allait mourir et ne serait plus qu'un vieux tas de poussière lorsque je marcherais encore sur les mondes, ce serait peut-être à moi de la tuer, s'il s'avérait qu'elle m'avait trompé. Sans échanger un mot de plus, je pris la direction de l'extérieur. Le rendez-vous était fixé, et il était temps que toute cette mascarade se termine. Nous nous reverrons dans deux semaines, petite humaine … deux semaines …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Awena Davallon

Œil Noir

________________

avatar
________________


Race : Humaine
Classe : Rodeur
Métier : Aucun // Oeil Noir
Croyances : Croyances aux légendes et aux mythes // Adoratrice du Vein et des démons
Groupe : Pays // Adorateurs de l'Arcane XIII

Âge : 24

Messages : 426

Fiche de Personnage : C'est par ici

Histoire de Personnage : 1) [T] Marché interrompu
2) [T] La grande messe de la rébellion
3) [T] Le début d'une alliance
4) [T] Tout vient à point à qui sait attendre
5) [T] Discussion houleuse avec la sniffeuse
6) [A] Une proposition alléchante
7) [T] Quand les plantes s’emmêlent
8 ) [A?] Qui veut la guerre est en guerre avec soi
9 ) [T] Une affaire louche
10) [T] L'initiation d'Uridan Sangried
11) [T] Mystères et mystifications...
12) [T] L’audace cache de grandes craintes
13) [T] La dépendance du Messager : mission recruter Mairlunlen Chienteur
14) [T] Si l'habit ne fait pas le moine, le chapeau fait-il le mage ?
15) [A ?] C'est pas écrit dans les livres
16) [T] Un invité surprise
17) [T] Un grand tournant
18) [T] Dans le silence et la solitude...
19 ) [T] " Sur la plage abandonnée, coquillages et crustacés "
20) [T] Le mal réunit les hommes
21) [A ?] Rien ne dure dans ce monde cruel, pas même nos souffrances
22) [A ?] Les souffrances ont donné vie aux plus grandes âmes. Les personnages les plus éminents, portent en eux des cicatrices.
23) [T] Quand les cloches sonnent les fêtes !
24) [T]L'initiation d'Alekseï Rytchkine et sa mission impossible sur Adiryl
25) [T]Rencontre au cœur de la tempête
26) [A ?] Les secrets sont insondables. Les secrets sont noirs…
27) [T] Prélude à la chute : présentations
28) [T] La plus grande tragédie de la vie n'est pas la mort
29) [T] Je crois que l'humanité est née d'un conflit…
30) [En cours] L'illusion est nécessaire…


Lieux relatifs à l'Arcane XIII :

1) 1ère épreuve : Le Cabinet de la Réflexion
2) Une épreuve subsidiaire
3) 2ème épreuve : Le Rituel du Sang
4) 3ème épreuve : La mission impossible ?
5) Manoir des Davallon : Repaire de l’Arcane XIII

Souvenirs, souvenirs :

Éclats du passé


MessageSujet: Re: 2ème épreuve : Le Rituel du Sang [réservé aux Adorateurs de l’Arcane XIII]   Mar 6 Nov 2012 - 16:01

Awena sirotait son verre en le regardant manger mais à sa remarque comme quoi, il restait encore une épreuve, elle cru qu'il allait se jeter sur elle. L'idée de tester à nouveau ses capacités n'avait pas l'air du tout de l'enchanter et l'intensité dans son regard voulait tout dire. Mais Awena ne baissa pas les yeux pour autant. Après tout, il savait très bien qu'il y avait des règles à respecter, des codes… et on ne rentrait pas dans une société secrète comme dans un moulin.

Uridan – Ce n'était pas censé être finis ? J'espère que vous n'avez pas d'autres « surprises » de ce genre à me faire, mademoiselle. Je suis loin d'être la patience incarnée, si ce n'est pas la véritable dernière épreuve que vous vous apprêtez à me faire passer, vous risquez d'avoir des ennuis.

Awena haussa les épaules, elle attendrait qu'il est finit sa petite crise avant de lui répondre. En plus de ça, il osait la menacer ouvertement ? Quel toupet !
Et puis, c'était lui qui avait réclamé des surprises ! Il pourrait au moins être un peu reconnaissant ! Elle lui changeait son quotidien ! Mais môssieur était en colère…
Awena était quasi sûre que personne, depuis ses 1 000 ans d'existence, ne lui avait fait faire des choses aussi inattendues. Et puis, vu comment il le prenait, elle ne se gênerait pas pour corser la dernière épreuve, d'ailleurs, elle avait déjà sa petite idée à ce sujet.

Et puis franchement menacer sa vie ? Ça n'avait jamais été la bonne solution, car au final tenait-elle vraiment à sa vie ? D'ailleurs quel humain attaché à ses quelques années d'existence, s'amuserait à jouer consciemment avec des démons ?

Awena posa son verre sur l'autel. Contrairement à Uridan, elle était calme, voir même trop calme à son goût. Depuis le début de l'alliance avec Chïra, elle était devenue de plus en plus silencieuse, de plus en plus calme aussi, elle avait une image à avoir devant les disciples et elle comptait bien s'y tenir.
Mais elle le comprenait, elle aussi aurait été énervée si on essayait de la manipuler et si on jouait délibérément avec son temps et sa patience comme elle le faisait subir aux initiés pendant toutes ses épreuves.
Ca y est, il venait de grogner, Awena continua de le fixer en écoutant le flot de paroles qui lui tombait dessus comme une pluie d'orage.


Uridan – DEUX semaines ?! Et à la foire de Beolan ? Souhaitez-vous seulement que nous nous retrouvions ? Vous êtes irrécupérable, définitivement perdue pour le bon sens …

Awena le vit tourner les talons et partir d'un pas décidé. Elle soupira et se mit à lui courir après, sa large capuche retomba en arrière, laissant son visage à la vue de tous. Elle posa sa main sur son épaule et se mit à parler d'un ton amical pour une fois, contrairement à son ton froid et distant habituel.

"– C'est bon, c'est bon, ça sert à rien de s'énerver comme ça. Vu que vous avez déjà réalisé une épreuve subsidiaire, je veux bien raccourcir un peu l'échéance."

Elle se plaça à nouveau devant lui et le regarda

"– Votre mission si vous l'acceptez est dans un premier temps de retrouver l'Éclaireur. Je ne vous dis pas que ce sera aisé, car elle aime bien se cacher dans des endroits inhabituels …
Et dans un second temps, avec son aide, dans un travail mené ENSEMBLE, vous mettrez la main sur un démon qui se fait appeler "le berger", je souhaite que vous récupériez une relique qui lui appartient. Il ressemble à ça."


Awena avait insisté sur le terme ensemble, elle savait bien que le berger serait difficile à trouver et elle ne voulait pas que ces deux là s'entretuent. Elle sortit un parchemin de sa poche et lui tendit :


"– Il se peut qu'il l'ai sur lui … Voilà, vous savez tout de cette dernière épreuve. Je vous attendrai à la foire de Béolan et lorsque vous m'aurez transmis cet objet, je vous décernerai le titre de Disciple de l'Arcane XIII."

Awena le fixa un moment, puis se recula d'un pas et tendit le bras vers une direction. Elle lui indiquait le chemin à suivre, à lui de voir ce qu'il en ferait.

La suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Uridan Sangried

Maître du sang

________________

avatar
________________


Race : Vampire-Seirdan
Classe : Lamesang
Métier : chasseur de primes / mercenaire
Croyances : aucune
Groupe : Arcane XIII

Âge : 1327 ans

Messages : 522

Fiche de Personnage : Le Dieu du sang vous accueille

Histoire de Personnage : Avant l'arcane :
1-2
1-2-3-4

prélude à l'arcane :
1-2-3
1-2-3-4-4bis-4ter-5

Divinisation :
1-2-3-4-5

Dieu arcaneux :
1-2-3-4-5-6-7-8-9

Prélude à la chute :
1-2-3-4

MessageSujet: Re: 2ème épreuve : Le Rituel du Sang [réservé aux Adorateurs de l’Arcane XIII]   Mer 11 Juin 2014 - 2:30

première partie du post

la scène fait remonter de nombreux souvenirs. Je me revois encore, à bout de patience, commençant à me demander si on ne se moquait pas simplement de moi, prêt à mettre cette humaine en pièce si elle continuait. Mais le temps, aussi court fut-il, avait coulé depuis. Aujourd'hui je plaçai de grands espoirs dans le cerveau malade de cette humaine.

Je défis le bandeau qui obstruait la vue du démon, le laissant apercevoir l'autel. Depuis qu'il était sortit de la grotte, le cultiste qui m'avait servit de voyant me jetait des coups d’œil gêné. je savais ce qu'il voulait, et je l'avait sèchement renvoyé au manoir, en ouvrant une porte spatiale qu'il avait empruntée sans un mot. Je tendis la main vers le démon, laissant tomber la capuche et la cape beaucoup trop épais.

Uridan - Je vous demanderais de me confier à nouveau vos armes. Vous vous apprêtez à perpétuer un rituel important pour l' Arcane, il convient de le faire dans les formes.

J’avais l'impression d'être une sorte d'andouille à énoncer les choses de cette façon, mais qu'importe. Ce n'était qu'une fausse cérémonie visant à mystifier les masses, mais je finissais par m'accoutumer à ce genre de petite choses. Et puis, j'avais découvert un certain plaisir à la mis en scène et à la mystification, quand je me faisais passer pour un Dieu auprès de mes petits vampires.

L'arme de Samaël dans les mains, je lui fis signe de me suivre. Nous traversâmes d'un pas quelque peu solennel les rangées d'adeptes. Je savais que L'oeil Noir ne s'en était, jusqu'à présent, servis que de témoins, mais j'avais pour ma part envie de les sentir s'impliquer un peu plus. C'est pourquoi, arrivé devant l'autel, je me tournai vers eux plutôt que Samaël. Mes yeux luirent d'un feu orangé pendant que des tatouages couleur sang apparaissaient tout le long de ma peau. Ma voix vibrait légèrement, et cela était bien suffisant au vu de l'écho qui la réverbérait.

Uridan - Très chers disciples de l'Arcane. Vous savez tous pourquoi vous êtes ici. Pour attester de la réussite -Je me retournai vers Samaël- ou de l'échec -je m'adressai de nouveau aux disciples- de Samaël Volkmar, qui souhaite aujourd'hui devenir un disciple, tout comme vous.

C'était inhabituel que l'officiant s'adresse à l'assistance, je le savais. Mais c'était aussi une façon de rappeler à ces êtres qu'ils restaient à ma merci. Non seulement j'étais puissant, mais j'avais droit de vie et de mort sur eux : il me suffisait de prétendre qu'ils étaient des traîtres. Au-delà de ça, nous étions tous dans la même pièce, et ce démon pouvait très bien, tout d'un coup, partir en vrille à cause des drogues. Me détournant définitivement de l'assistance qui s'était agitée (pour quelques mots, si c'est pas malheureux), je saisis la coupe dans laquelle se trouvait la mixture. je m'adressai encore une fois au démon.

Uridan - Le liquide de cette coupe te montrera la voie à suivre. Une fois que tu l'auras bu, tu devras me rapporter un cœur. Un cœur vivant. Il va sans dire que ces gens-là -Je désignai l'assistance avec l'ombre d'un sourire sur les lèvres- devront garder le leur.

Je me rappelai encore comment j'avais, sous l'effet des drogues, faillis tuer un disciple. Sans arme, il devrait m'être possible de le contenir s'il en venait là. Mais ce serait vraiment dommage. Pour ma part j'avais eu la chance d'avoir une femme sous la main : comment Samaël réussirait-il à se procurer l'organe demandé ? J'étais curieux de voir ce briseur de paroi à l'action.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Samaël Volkmar

Maitre des lames démoniaque

________________

avatar
________________


Race : Démon commun
Classe : Maitre des Lames
Métier : Mercenaire, duelliste
Croyances : Aucune
Groupe : Adorateur de l'arcane XIII

Âge : 974

Messages : 16

Fiche de Personnage : Ma fiche


MessageSujet: Re: 2ème épreuve : Le Rituel du Sang [réservé aux Adorateurs de l’Arcane XIII]   Mer 11 Juin 2014 - 19:31

Samaël avait suivit le membre de l’arcane les yeux fermés, au premier sens du terme et il s’était retrouvé au devant un autel entouré d’adepte. Son « hôte » avait enlevé sa cape, révélant ainsi son apparence pour la première fois. La première chose qu’il remarqua c’était le style vestimentaire douteux qu’il arborait, à part ça il était à peu de chose près du même du même gabarit que le démon et il avait la même couleur de cheveux ce qui semblait annoncer une nature démoniaque ou du moins, inhumaine. Cette théorie semblait être avérée à la vu des crocs caractéristiques des vampires, lointains descendant des Seirdans, tout portait à croire que son guide était plus vieux et plus dangereux qu’il n’en avait l’air.

L’initié dut encore se séparer de Lilith pour accomplir un « rituel » important. Une fois désarmé les deux hommes s’avancèrent vers l’autel où un calice rempli d’un liquide inconnu reposait. Plutôt que de s’adresser à lui, le vampire apostropha l’assemblée pour le présenter et son corps se couvrit de marques rougeâtres. Les autres disciples semblèrent déstabilisés par les paroles de leur supérieur et commencèrent à s’agiter, comme si ils voulaient trouver un moyen de se mettre à l’abri. Samaël ne s’attarda pas sur ces détails, les sous-fifres ici présents chutant graduellement dans son estime, il préféra se concentrer sur les prochains ordres qu’il allait recevoir.

Il devait, tout simplement, boire le contenu de la coupe et rapporter un cœur encore battant autre que celui de l’un des membres de l’arcane ici présent. Il tenta d’appréhender le problème avant de boire le liquide car il craignait le pire, le souci majeur était l’absence de signe de vie autre que les disciples autour de l’autel et il ne savait pas comment il était arrivé ici. Mais on ne lui avait pas précisé quel type de cœur il devait rapporter, donc pas forcement un humain. Le second souci c’était qu’en arrachant le cœur de quelque chose il allait forcement se salir et son costume taillé sur mesure serait bon pour les ordures. Il fini par choisir d’enlever sa veste et son gilet, de boire le contenu de la coupe et d’improviser, ça ne devait pas être si dur que ça.

Les premiers effets indésirables se manifestèrent l’apparition de lumières multicolores devant les yeux de Samaël. Le paysage changeait continuellement de ton, même les autre personnes dans la salle voyaient leur anatomie. Il éclata de rire en voyant les cheveux normalement rouge du maitre de cérémonie virer au vert strié de noir. Au bout d’une minute environ il commença à entendre un grondement sourd résonner comme si il venait de ses tympans même. A peu près au même moment sur chaque silhouette se dessinait vaguement l’image d’un cœur rouge sang, battant vigoureusement. Les paroles du vampire lui revinrent à l’esprit, il lui fallait un cœur. Il se redressa et tituba le plus vite possible vers le disciple le plus proche, mais une fois trop près l’image du cœur s’effaçait. Le démon s’élançait alors vers une autre silhouette, mais à a chaque fois son objectif disparaissait.

C’est alors qu’il aperçut, loin de toutes les silhouettes, une porte sombre, fermé. Il s’en approcha, il l’entendait, le battement, oui, le battement d’un cœur était tout proche. Il tendit la main vers la porte et celle-ci s’ouvrit toute seule, mais il n’y avait rien d’autre qu’un grand vide derrière, il retira sa mains. Le battement était toujours là, toujours présent accompagné par le grondement qui s’amplifiait constamment. Il retenta sa chance, encore et encore, lorsqu’il approchait sa main de la porte elle s’ouvrait à chaque fois sur un paysage différent. Samaël commençait à fatiguer, il ne savait pas pourquoi et ça l’énervait profondément, si bien qu’il ouvrait et fermait la porte de plus en plus vite, et ça le fatiguer de plus en plus. Mais miracle il finit par attraper quelque chose à travers la porte, il le saisi et le ramena dans la salle avec les autre disciples. Il ne savait pas ce que c’était et il s’en fichait, tout ce qui comptait c’était qu’il avait un cœur. Ca ne se débattait pas, ca ne faisait que répéter la même phrase en boucle « J’aime ta guimauve, canard… J’aime ta guimauve, canard… j’aime ta guimauve, canard… J’aime ta guimau. ». Le flot de parole fut interrompu par la main de Samaël pénétrant de force dans la cage thoracique de la chose. Plus sa main s’approchait de l’organe vital, plus celui-ci brillait intensément en plus de battre de plus en plus fort. Finalement le démon arracha le cœur de la chose et se retourna vers la silhouette du maitre de cérémonie, laissant le cadavre au sol, et lui tendit l’organe. Mais avant que celui-ci ait put faire quoi que ce soit, le démon s’effondra dans un fou rire dément en voyant une fois encore la chevelure coloré de son interlocuteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Uridan Sangried

Maître du sang

________________

avatar
________________


Race : Vampire-Seirdan
Classe : Lamesang
Métier : chasseur de primes / mercenaire
Croyances : aucune
Groupe : Arcane XIII

Âge : 1327 ans

Messages : 522

Fiche de Personnage : Le Dieu du sang vous accueille

Histoire de Personnage : Avant l'arcane :
1-2
1-2-3-4

prélude à l'arcane :
1-2-3
1-2-3-4-4bis-4ter-5

Divinisation :
1-2-3-4-5

Dieu arcaneux :
1-2-3-4-5-6-7-8-9

Prélude à la chute :
1-2-3-4

MessageSujet: Re: 2ème épreuve : Le Rituel du Sang [réservé aux Adorateurs de l’Arcane XIII]   Ven 13 Juin 2014 - 1:32

Ah, les drogues ont toujours des effets passionnants. Bien évidemment, Samael commença à se déplacer instinctivement vers la source la plus évidente de cœurs : l'assemblée. Un litre de sang invoqué près de moi, j'étais prêt à l'arrêter si nécessaire. Et puis, il se mit à ouvrir des failles. Beaucoup de failles. De plus en plus vite. Il se fatiguait rapidement, mais continuait son manège, laissant apparaître différents paysages chaotiques à chaque nouvel essai. Pour moi, mon sourire s'élargissait un peu plus chaque fois, tendis que le visage des spectateur se décomposait lentement.

Ce qui me faisait me demander comment la plupart des démons passaient cette épreuve. Pour peu, s'entend, qu'il y en ai beaucoup qui prennent la peine de se prêter à tout ce cirque. Finalement, le démon saisit une forme de vie dotée d'un cœur, et la ramena de force dans la grotte. Je haussai un sourcil cette fois, en entendant la phrase du parleur être violemment interrompue. Où est-ce qu'il l'avait trouvé celui-là ? Je n'avais pas eu le temps de vérifier, mais Samaël avait probablement ouvert une failles vers les Couloirs. Dommage qu'il n'en ai rien ramener de plus ... impressionnant. Alors qu'il se tournait vers moi pour me donner le cœur, le démon ... s'écroula par terre, prit d'un fou rire que j'avais très visiblement provoqué. Faisant la moue, j'étouffais un soupir : il faut bien qu'il aie des travers lui aussi ...

Uridan - ... C'est un début. Igor, Erhic, évitez qu'il ne fasse n'importe quoi le temps que l'effet des drogues passe. On devrait pouvoir attaquer la suite demain matin : alors installez-le directement sur l'autel, ce sera plus simple.

Une armoire à glace et un maigrelet se détachèrent des ombres. Tout à son hilarité, l'épéiste ne régit pas lorsqu'ils l'installèrent sur la dalle de pierre. Je savais pouvoir compter sur ces deux-là pour maintenir le démon sous contrôle, tant qu'il serait drogué et désarmé : au vu de ce qui s'était passé dans la grotte, je doutais qu'ils en aient les capacités en cas de combat réel.

Je partit m'installer dans un coin de la salle, alors que le rire de Samaël continuait de résonner entre les parois et que l'assistance se retirait. Alors voyons, quelle épreuve l'Eclaireur et l'Oeil Noir avait-ils prévu de faire passer à ce démon ? Je commençait à feuilleter les documents qu'on m'avait remis pour s'assurer que tout se passerait bien ... et rien à propos de la mission ? Je tiquai. Habituellement, la mission proposée au futur disciple correspond à ses talents tout en le mettant en difficulté à cause de ses faiblesses. Je n'avais eut qu'un vague aperçu des capacités de l'épéiste, je ne le connaissais même pas ! Que diable allais-je devoir inventer encore ? Parcourant encore et encore les documents, j'envisageai mille et une épreuves, pour la plupart ridiculement simples ou ridicules tout court.

Erhic - ça va m'sieur ?

Je levais un regard aux reflets de feu vers le fluet. Celui-ci sembla se ratatiner sur son siège, comprenant qu'il venait sans doute de faire une sorte de ... bévue ... ? En s'adressant à moi aussi familièrement.

Uridan - Ce serait sans doute mieux si tu étais capable de faire montre d'un peu plus de respect envers ton Inquisiteur, Erhic.

Erhic - pa... pardonnez-moi ...

Je me contentais d'un geste de la main, lui indiquant de retourner à sa surveillance. Au moins son interruption avait eu le bénéfice de couper ma bêtise en plein vol. J'avais toute une nuit pour trouver quelque chose de valable. Je trouverais bien d'ici là. Il me fallut une heure pour arriver à une idée qui semblait tenir la route. Je devais juste régler quelques détails ...

Uridan - Erhic ! Va me chercher un bestiaire démoniaque dans la bibliothèque, et de quoi nourrir Samaël à son réveil. Fissa !

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Samaël Volkmar

Maitre des lames démoniaque

________________

avatar
________________


Race : Démon commun
Classe : Maitre des Lames
Métier : Mercenaire, duelliste
Croyances : Aucune
Groupe : Adorateur de l'arcane XIII

Âge : 974

Messages : 16

Fiche de Personnage : Ma fiche


MessageSujet: Re: 2ème épreuve : Le Rituel du Sang [réservé aux Adorateurs de l’Arcane XIII]   Dim 15 Juin 2014 - 11:45

Samaël émergeait lentement de la torpeur qui l’avait envahit après qu’il eut réussi l’épreuve. Il se souvenait qu’il avait été installé sur l’autel au milieu de la grotte alors qu’il continuait à voir des formes multicolores traverser son champ de vision. De nouveau lucide, il se releva afin de détendre ses muscles engourdis. La fatigue des événements de la veille s’était estompée, du moins en partie, mais l’idée de devoir encore faire ses preuves lui soutira une grimace de mécontentement. Avoir été drogué pour rechercher un cœur avait entaché son amour propre et il aspirait a une dernière épreuve plus « noble » si il devait encore être testé.

Un petit homme, accompagné par un beaucoup plus imposant, vint lui apporter un plateau avec de quoi se sustenter, le contenu était simple, mais revigorant et ça fit le plus grand bien au démon. Une fois rassasié il s’adressa au petit homme.

«    Excusez moi, mais savez vous quelle est la prochaine épreuve ou devrai-je attendre votre supérieur ? »

Pas de réponse, seulement un rapide mouvement de recul. Mais son compagnon lui, lui apporta une réponse.

« Vous devez attendre l’inquisiteur. »

Inquisiteur, tel était donc le titre que portait le vampire qui l’avait accompagné durant ses deux premières épreuves. Samaël sourit, il avait surement lu son « testament », qu’en avait-il pensé ? Passons, pour le moment ses choses importait peu, seule la dernière épreuve était importante. C’est ce qu’il se dit, mais il n’y pensa bientôt plus en voyant sa chemise pleine de sang, les risques du métier…

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Uridan Sangried

Maître du sang

________________

avatar
________________


Race : Vampire-Seirdan
Classe : Lamesang
Métier : chasseur de primes / mercenaire
Croyances : aucune
Groupe : Arcane XIII

Âge : 1327 ans

Messages : 522

Fiche de Personnage : Le Dieu du sang vous accueille

Histoire de Personnage : Avant l'arcane :
1-2
1-2-3-4

prélude à l'arcane :
1-2-3
1-2-3-4-4bis-4ter-5

Divinisation :
1-2-3-4-5

Dieu arcaneux :
1-2-3-4-5-6-7-8-9

Prélude à la chute :
1-2-3-4

MessageSujet: Re: 2ème épreuve : Le Rituel du Sang [réservé aux Adorateurs de l’Arcane XIII]   Mar 17 Juin 2014 - 18:36

Voilà ! Et bien, cela pourrait manquer un peu d'originalité, mais les résultats de la mission que je comptais confier à ce Samaël seraient, je l'espérais, profitables à tous. Je revérifiais le descriptif qui m'intéressait, ainsi que la petite fiche (en fait une énorme page de papier présentant l'objet de mon intérêt à l'échelle, annotée) explicative que je comptais fournir au démon. Satisfait de moi, je finissais de préparer quelques détails, quand Erhic se pointa.

Erhic - Il est réveillé monsieur.

Uridan - Parfait. Allons donc voir ce qu'il en est.

Je refermais l'énorme bestiaire d'un coup sec, faisant signe au disciple de le ramener là où je l'avais envoyé le prendre. Je le vis blêmir un peu : le manoir n'était pas la porte à côté, et l'ouvrage pesait son poids. Bah, ce n'était pas mon soucis après tout.

Je me dirigeai donc vers la salle de l'autel, où Samaël m’attendait, en compagnie d'Igor. D'un mouvement de tête je congédiai l'armoire à glace qui ne se fit pas prier, étouffant un bâillement du mieux possible. Pour ma part, je pris simplement place sur un des bancs du premier rang, face à Samaël. Je sortis sa canne-épée des replis de ma cape, avant de la lui envoyer d'un geste souple et désinvolte.

Uridan - Très bien, on en a bientôt finit avec les formalités. Il ne te reste plus qu'à réussir une mission particulière. Il se trouve que nous avons quelques peu été pris au dépourvu, mais je pense avoir quelque chose d'intéressant à te proposer.

Je dépliai la "fiche", révélant une créature à l'aspect inhabituel, ce qui n'est rien que de très habituel là où on la trouvait : dans le vein.
Spoiler:
 
Je tournai le document, montrant un descriptif complet qui recouvrait littéralement le verso de la page.

Uridan - Cette créature est une sorte de démon aquatique très rare. On les appelle des Ksaraïopodes, un nom barbare je veux bien te l'accorder. Malgré leur apparence, la plupart de ces créatures n'ont pas une intelligence au-delà de celle des animaux. En revanche, ils sont gigantesque, et ne quittent presque jamais les fonds des océans du Vein. Ta mission peut sembler simple, mais chaque étape sera un challenge.

Je pris une inspiration, pour lui laisser le temps d'imaginer ce que je pouvais bien attendre de lui. Bien sûr, à moins de connaître ces créatures rarissimes il ne pouvait pas en avoir la moindre idée. Un léger sourire flotta un instant sur mes lèvres, puis je repris la parole.

Uridan - Ces géants sont toujours recouverts d'une écume aux propriétés soignantes, qui referme presque instantanément toute blessure non mortelle qu'ils subiraient. Cette écume est produite par un cristal bleu qui tiendrait dans ta main, et qui se trouve dans leur crâne, qui est aussi vaste qu'une maison à lui seul. Tu devras donc te rendre dans le Vein, y trouver un océan, attirer un Ksaraïopode à la surface ou trouver le moyen de plonger en profondeur, pénétrer dans sa boîte crânienne et en retirer le cristal. Que tu me rapporteras.

Les propriétés magique d'une telle gemme vaudrait sans doute le coup d'être examinées, et peut-être même l'énergie utilisée pour recouvrir un corps si immense d'écume magique pourrait-elle être détournée d'une façon ou d'une autre. Les mages de Beolan qui faisaient partie de notre petit club seraient sans doute mieux qualifiés que moi pour le déterminer, mais ce cristal pourrait se révéler être un outil particulièrement efficace. Et ce ne serait clairement pas aisé pour ce bretteur de se faufiler dans la boîte crânienne d'une créature qui se régénérait si vite.
Oui, grâce à cette mission, je comptais bien m'assurer que le démon valait le coup que je m'intéresse un peu plus à son parcours, et procurer un artefact extrêmement rare à l'Arcane.

D'une pierre, deux coups.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Samaël Volkmar

Maitre des lames démoniaque

________________

avatar
________________


Race : Démon commun
Classe : Maitre des Lames
Métier : Mercenaire, duelliste
Croyances : Aucune
Groupe : Adorateur de l'arcane XIII

Âge : 974

Messages : 16

Fiche de Personnage : Ma fiche


MessageSujet: Re: 2ème épreuve : Le Rituel du Sang [réservé aux Adorateurs de l’Arcane XIII]   Sam 5 Juil 2014 - 19:15

Samaël avait regardé avec attention le vampire, il avait une annonce importante à lui faire et il valait mieux qu’il écoute. Dans un premier temps l’inquisiteur de l’arcane lui avait rendu Lilith, en lui lançant d’un geste souple et assuré. Le démon avait récupéré son arme avec beaucoup de « bonheur » ? Peut-être n’est-ce pas le bon mot pour décrire ce qu’il avait ressentit en éprouvant a nouveau le contacte de la gargouille contre sa paume, mais passons ces détails futiles.

Sa dernière mission pour entrer dans le cercle fermé des « disciples » de l’arcane, ce mot résonnait toujours avec une ironie très prononcée dans son esprit, n’était pas du même niveau que celles qui avaient précédé. Il devait déloger du corps d’un Karaïopode la source de sa quasi-invulnérabilité. Inutile de le cacher mais bien que Samaël eut déjà entendu parler de ces créature il n’en avait jamais vu, ni ne s’était renseigné à leur sujet. C’était une nouvelle épreuve pour tester sa force et c’était une bonne surprise que de voir que ce n’était qu’un aperçu de ce qu’il vivrait dans cette organisation. Cependant en y repensant plus tard, il se dira qu’en quatre cent ans il aurait put en tuer un ou deux.

Le démon s’empara de la fiche descriptive de la créature, il ne laissait pas paraître son contentement à l’idée d’accomplir une telle mission, jugeant cela beaucoup plus sérieux. Une fois qu’il ladite feuille en sa possession il salua son interlocuteur et prit le chemin de la sortie, avant de disparaître il lui adressa une dernière phrase :

« Je ne sais combien de temps cela me prendra mais disons que si dans un mois je ne suis pas de retour devant le lieu de la première épreuve, considérez que je suis mort. »

Sur ceux il reprit sa route, le choc caractéristique de sa canne semblant de plus en plus lointain de la salle de l’autel.

Partie 2

partie 3

Fin

Il était tombé dans un champ d’une petite ferme de Venil et s’était réveillé dix neuf heures après le passage de la faille. Lorsqu’il s’était relevé il n’était pas blessé, juste mouillé, la gemme continuait de secréter du liquide guérisseur, moins grande quantité certes, mais elle continuait. Il se reposa quelques jours et se dirigea vers la grotte ou il avait quitté le Vampire vingt et un jours plus tôt, la gemme bleuté dans un sac imperméable. Il avait remis son consume que son tailleur avait « nettoyé » sans posé de question. Arrivé devant l’autel il se crut d’abord seul mais il se rendit bientôt compte que son hôte l’attendait. D’un geste souple il lança la sacoche dans la direction de l’inquisiteur.

« Voilà ce que vous m’avait demandé, j’espère juste ne pas m’être trompé, ces bêtes sont coriaces. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Uridan Sangried

Maître du sang

________________

avatar
________________


Race : Vampire-Seirdan
Classe : Lamesang
Métier : chasseur de primes / mercenaire
Croyances : aucune
Groupe : Arcane XIII

Âge : 1327 ans

Messages : 522

Fiche de Personnage : Le Dieu du sang vous accueille

Histoire de Personnage : Avant l'arcane :
1-2
1-2-3-4

prélude à l'arcane :
1-2-3
1-2-3-4-4bis-4ter-5

Divinisation :
1-2-3-4-5

Dieu arcaneux :
1-2-3-4-5-6-7-8-9

Prélude à la chute :
1-2-3-4

MessageSujet: Re: 2ème épreuve : Le Rituel du Sang [réservé aux Adorateurs de l’Arcane XIII]   Jeu 17 Juil 2014 - 18:09

Chaque jour, je venais ici pour vérifier que Samaël n'était pas de retour. Chaque jour, je faisais la moue, ne le voyant pas. Jusqu'à ce que, finalement, il débarque. Il avait plutôt bonne mine, et surtout il était entier. Il avait probablement profité d'un ou deux jours de repos au moins, c'est ud moins ce que le fait qu'il paraisse si frais, et qu'il ne soit pas trempé jusqu'aux os, me laissait penser. Je saisis la sacoche qu'il m'envoya au vol, avant de l'ouvrir.

La petite gemme bleu brillait au fond du sac, dont les parois étaient à présent recouvertes de mousse. Sans un mot je la saisis dans ma main, et c'est donc sur mon bras que la substance commença à se répandre. Je m'autorisais un sourire satisfait : je connaissais deux ou trois disciples qui seraient plus que ravis de manipuler un tel objet, et dont es connaissances occultes seraient sans doute plus aptes à trouver une utilité à cet artefact. Je levais enfin les yeux vers le démon.

Uridan - Et bien, voilà qui me semble particulièrement réussis. Le tour de force que vous avez réalisé n'est clairement pas à la portée du premier venue. Mais le premier venu n'aurait pas sa place parmi les disciples de notre petite confrérie, n'est-ce pas ?

Je fis tournoyer mollement la gemme bleu dans la lumière des bougies, alors que la mousse qu'elle produisait finissait de me recouvrir le bras. Faisant la moue, je la replaçais dans sa bourse, et la mousse disparut petit à petit. J'aurais sans doute un intérêt particulier à suivre le parcours et les missions qui allaient être confiées à ce démon-là, en tout cas s'il se montrait aussi talentueux pour les réaliser que celle-ci.

Uridan - Félicitations, vous voilà définitivement au-dessus des initiés, disciple Samaël Volkmar. Je vous laisse porter la bonne nouvelle au Manoir, et remettre cette gemme à un responsable. N'essayez pas de la garder, je vous surveille -et il serait dommage que je sois forcé de vous tuer juste après vous avoir promu, n'est-ce pas- ?

J'avais laissé mes yeux luire d'un éclat orangé en prononçant ma dernière phrase. Sûrement pas de quoi impressionner quelqu'un qui avait accepté de plonger dans la boîte crânienne d'un démon marin géant, mais suffisant pour sous-entendre une menace et lui rappeler que j'avais le droit de le tuer si jamais il tentait de défier mon autorité ou celle de l'Arcane. On est jamais trop prudent : s'il y a bien une chose que j'avais retenue en un millénaire, c'était celle-là.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Alekseï Rytchkine



________________

avatar
________________


Race : Elu
Classe : Alchimiste
Métier : Spécialiste des forces en actions
Croyances : Inconnues
Groupe : Solitaires

Âge : 300 ans

Messages : 303

Fiche de Personnage : L'histoire d'un timbré.


MessageSujet: Re: 2ème épreuve : Le Rituel du Sang [réservé aux Adorateurs de l’Arcane XIII]   Sam 29 Nov 2014 - 22:55

" Ce n'est pas seulement que tu as tord, c'est que tu es stupide ! Connard ! "

S'exclamait Johann à l'intérieur de sa tête, alors qu'Alekseï se laissait de nouveau guider par cette femme aux cheveux bleus. Le sujet de la querelle ? S'en aller ou non. D'après Johann, ce n'était qu'une faible femme, il serait aisé de s'en débarrasser et de ficher le camps avant qu'elle ne les embarque tous dans ses sombres histoires de folle psychopathe dangereuse à tendance meurtrière. D'après Alekseï, elle était froide et il aimait ça. Il n'y avait absolument aucune raison d'avoir peur, si elle voulait le tuer, elle l'aurait déjà fait depuis longtemps. Non, bien au contraire, il avait tout à y gagner à rejoindre sa secte d'allumés, cela ne ferait que faciliter ses recherches sur les démons.

Il se laissa donc guidé, après s'être fait rapidement rafistolé par ses disciples, jusque dans un endroit humide et froid. Il sentait comme des vieilles branches sèches craquer sous ses pas mais, à l'odeur des lieux, il comprit rapidement que ce n'était pas du bois mais des vieux os, quoi que c'était presque la même chose. Il se crispa d'un seul. Rytchkine avait peur des morts vivants. Il les considérait comme des adversaires déloyaux car, en somme, c'était de la triche. Cela ne leur faisait rien de mourir, ils étaient déjà morts ! Alors que lui, il était encore en vie et il avait beaucoup de choses à faire.

Finalement, elle s'arrêta et l'arrêta aussi. Elle lui retira le bandeau et ce qu'il vit l'étonna. Il ne s'attendait pas ça. On aurait dit un vieil autel. Il le regarda, sceptique, lui ainsi que le gobelet et la dague. Voilà qu'elle lui les tendait maintenant, tout en cherchant à le rassurer. Il prit le verre, qui contenait une étrange substance, puis regarda la jeune femme. Il devait lui ramener un coeur. Il haussa les épaules, si ce n'était que ça ... Il but le gobelet d'un seul trait, faisant la grimace devant son goût affreux. La suite fut plus agréable, cela dit. Quelques minutes plus tard, il finit par se détendre alors que la drogue qu'il avait ingéré commençait à faire son effet.

- Aaaaah ... C'est de la bonne celle-là !

Dit-il l'esprit embrumé. Il aurait pu se prendre de convulsions et de vertiges, halluciner et se mettre à ressentir une vive angoisse mais, ce fut tout le contraire. Quel plaisir ! Il se mettait à voir des choses qui n'existaient pas et ce n'était pas pour lui déplaire, son cerveau travaillait véritablement bien. Il avait la bouche légèrement ouverte, en train de fixer le vide, avant de tourner le regard vers la jeune femme.

- Trop bien tes cheveux ! Je peux avoir les mêmes ?

Dit-il la voix pâteuse. Il n'oublia cependant pas la raison de sa présence ici. Il se marra, puis récupéra la dague, en chancelant.

- Mon petit oiseau a prit sa volée ...

Se mit-il alors à chantonner. Il manqua de trébucher, en reposant le gobelet, puis s'appuya sur l'autel. Il secoua légèrement la tête, puis se redressa.

- Un coeur, me faut un coeur ... ou deux.

Mais où le trouver dans un endroit pareil ? Fort simple ! Alekseï s'approcha de la paroi rocheuse, plus au fond. Il la longea en la tâtant maladroitement, jusqu'à s'arrêter au bout. Il y avait un petit trou dedans. Il plongea sa main sans hésitant, puis fit la grimace.

- Aieuh !!!

S'exclama-t-il en la retirant doucement. Une araignée, dans le même genre qu'une mygale. Elle avait les dents plantées dans sa main. Il la récupéra, alors qu'elle s'agitait, puis revint près de l'autel sans se soucier de la morsure. Il la posa sur la pierre, puis la transperça avec la dague.

- Voilà ... Ensuite ...

Il lui découpa alors l'abdomen, puis l'ouvrit sous le nez de la jeune femme. Il jeta la dague, puis fouilla à l'intérieur avec ses doigts, jusqu'à ressortir le minuscule coeur de l'araignée. Il sourit, puis releva le regard vers elle, le lui tendant.

- Tient, cadeau.

Dit-il en se marrant, avant de lui jeter le reste de l'abdomen au visage. Il fit davantage la grimace, regardant alors sa main qui commençait à rougir et enfler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Awena Davallon

Œil Noir

________________

avatar
________________


Race : Humaine
Classe : Rodeur
Métier : Aucun // Oeil Noir
Croyances : Croyances aux légendes et aux mythes // Adoratrice du Vein et des démons
Groupe : Pays // Adorateurs de l'Arcane XIII

Âge : 24

Messages : 426

Fiche de Personnage : C'est par ici

Histoire de Personnage : 1) [T] Marché interrompu
2) [T] La grande messe de la rébellion
3) [T] Le début d'une alliance
4) [T] Tout vient à point à qui sait attendre
5) [T] Discussion houleuse avec la sniffeuse
6) [A] Une proposition alléchante
7) [T] Quand les plantes s’emmêlent
8 ) [A?] Qui veut la guerre est en guerre avec soi
9 ) [T] Une affaire louche
10) [T] L'initiation d'Uridan Sangried
11) [T] Mystères et mystifications...
12) [T] L’audace cache de grandes craintes
13) [T] La dépendance du Messager : mission recruter Mairlunlen Chienteur
14) [T] Si l'habit ne fait pas le moine, le chapeau fait-il le mage ?
15) [A ?] C'est pas écrit dans les livres
16) [T] Un invité surprise
17) [T] Un grand tournant
18) [T] Dans le silence et la solitude...
19 ) [T] " Sur la plage abandonnée, coquillages et crustacés "
20) [T] Le mal réunit les hommes
21) [A ?] Rien ne dure dans ce monde cruel, pas même nos souffrances
22) [A ?] Les souffrances ont donné vie aux plus grandes âmes. Les personnages les plus éminents, portent en eux des cicatrices.
23) [T] Quand les cloches sonnent les fêtes !
24) [T]L'initiation d'Alekseï Rytchkine et sa mission impossible sur Adiryl
25) [T]Rencontre au cœur de la tempête
26) [A ?] Les secrets sont insondables. Les secrets sont noirs…
27) [T] Prélude à la chute : présentations
28) [T] La plus grande tragédie de la vie n'est pas la mort
29) [T] Je crois que l'humanité est née d'un conflit…
30) [En cours] L'illusion est nécessaire…


Lieux relatifs à l'Arcane XIII :

1) 1ère épreuve : Le Cabinet de la Réflexion
2) Une épreuve subsidiaire
3) 2ème épreuve : Le Rituel du Sang
4) 3ème épreuve : La mission impossible ?
5) Manoir des Davallon : Repaire de l’Arcane XIII

Souvenirs, souvenirs :

Éclats du passé


MessageSujet: Re: 2ème épreuve : Le Rituel du Sang [réservé aux Adorateurs de l’Arcane XIII]   Dim 30 Nov 2014 - 11:16

Précedemment

Awena avait accompagné le « scientifique » jusqu’à l’autel. Il n’avait pas émis le moindre refus et n’avait pas tenté le moindre acte de rébellion. Étrange. Apparemment, les effets de la drogue n’était pas les mêmes pour les « bien nés ». Il semblait planer. Une chose est sûre la couleur de ses cheveux l’interpellait toujours autant même drogué.

Alors qu’elle lui donnait l’ordre de ramener un cœur, elle le vit s’avancer vers la paroi rocheuse et plonger sa main dans un trou. Il en sortit une araignée qu’il ouvrit aussi facilement qu’un coquillage afin d’en extraire le cœur. Awena fut surprise de la précision du geste alors qu’il était encore sous l’emprise de la drogue.

Il lui tendit ainsi le cœur comme un cadeau et n’oubliant pas « ses bonnes manières », il lui jeta le reste de l’abdomen de la pauvre bête sur le visage. Awena respira profondément, s’essuya le visage d’un revers de manche et prit le cœur dans une de ses mains. Cela ne servait à rien de s’énerver avec cet énergumène, plus elle réagissait plus il devenait odieux et rustre. Elle prit donc son mal en patience et parla d’une voix parfaitement neutre.


« - Très bien… bien que je ne m’attendais pas à ça, je me vois dans l’obligation de dire que vous avez aussi réussi cette épreuve.»

Awena regarda la main du dénommé Alekseï Rytchkine enfler et rougir. Elle fit signe à un disciple de venir le soigner puis donna à boire un autre verre afin qu’il retrouve ses esprits.

« - Ainsi vous voilà maintenant très proche d’obtenir le titre de disciple de l’Arcane XIII Alekseï Rytchkine. Je vous donne rendez-vous dans quinze jours à la Foire de Béolan pour votre dernière épreuve. Celle-ci risque d’être longue et difficile, je vous conseille d’apporter vos armes cette fois-ci car vous en aurez sûrement l’usage.»

Awena regarda lui fit un signe de la main et murmura :

« - Je compte sur vous Alekseï Rytchkine.»

Suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



________________


________________



MessageSujet: Re: 2ème épreuve : Le Rituel du Sang [réservé aux Adorateurs de l’Arcane XIII]   

Revenir en haut Aller en bas
 

2ème épreuve : Le Rituel du Sang [réservé aux Adorateurs de l’Arcane XIII]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feleth :: Feleth, le monde du milieu :: Ruines d'Ascelnoth :: Ruines et crypte-