''L’enfant voulait répondre. Mais sa gorge lui fit comprendre que ses mots ne seraient jamais à la hauteur du silence.''
               
Eto Hachiro
 
''La mort, c’est elle qui vous fait tenir debout. C’est elle qui dicte les actes. C’est elle qui peint le monde. Et elle vous emportera tous.''
               
Querel Sentencia
 
''Je ne ressens que soif et tristesse, la mort est futilité. Je la cherche, peut-être suis-je elle.''
               
Nagate Zetsubō
 
''Udyr, quand tu seras mort, on se souviendra de ton nom. Moi je n'en ai pas, car je ne mourrai pas aujourd'hui. Mais le tien restera gravé dans ma mémoire, et dans celle de tous ceux qui t'ont connu, comme celui d'un homme fort, et digne. Alors va, et éteins-toi avec grandeur, devant tous ces vautours.''
               
Darn Butcher
 
''La nature revivait là où les hommes mourraient, le cycle reprenait son cours normal grâce à l’albinos.''
               
Aikanaro Myrrhyn
 
''Ils ne se battaient pour rien qui n’en vaille la peine. Ils étaient incapables de distinguer ce qui avait de la valeur de ce qui n’en avait pas. Alors pourquoi tant de vigueur à la tâche ? Pourquoi risquer sa vie aussi vainement ?''
               
Alcofrybas Grincebrume
 
''Son regard, depuis toutes ces années, avait appris à parler.''
               
Etan Ystal
 
''Un monde de chaos, de destruction et de malheur, un monde impartial et magnifique, le seul en tout cas, où faire l’expérience de la vie prendrait un sens véritable.''
               
Edwin Gwendur
 
''L’enfer, ce doit être l’enfer : courir pour l’éternité dans un paysage sans fin, sans début. Sans possibilité de repos ou de mort.''
               
Tyrias Marchemonde
 
''Mais sans risque on n'obtient rien, voici ma devise mes amis. Il ne faut pas avoir peur de se salir les mains, il ne faut pas avoir peur de la mort…''
               
Dimitri Morteury
 
''Tomber... Ceci est si abstrait. L'on pourrait se relever plus grand que l'on était.''
               
Yozora Adragnis
 
''Il passa des semaines dans le cachot ayant décidé de s'y enfermer lui-même. Puis, au terme de trois semaines, vous êtes venu le voir et vous lui avez dit : «Les larmes ne sont qu'une faiblesse qu'il te faudra masquer... Si tu veux t'apitoyer, libre à toi, mais, si tu souhaites voir les choses changer, tu le peux toujours. Suis-moi... Mon ami.»''
               
Haar Wilder
 
''Le brin d'herbe ne se soucie guère de ce que font les feuilles des arbres. Mais à l'automne venu, les feuilles ne se suffisent plus entre elles. Elles s'assombrissent, se nourrissant des nuages noirs d'orage. Et alors, elles se laissent tomber sur nous.''
               
Le Peintre
 
''S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est immobile, allongée, rigide, puante à en faire vomir, en décomposition, transportant des milliers de maladies, la peau arrachée et les os jaunes. S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est à six pieds sous terre, devenue la proie des corbeaux, et ses yeux mangés par des fourmis... C'est qu'elle a un jour été orgueilleuse et avide. C'est qu'elle a un jour voulu devenir riche et grande, ou bien qu'elle l'est devenue. Cela ne change rien.''
               
Le Violoniste
 
''La pensée est la liberté, la liberté... Alors, le corps est la prison, le corps est la prison... Il faut casser les barreaux.''
               
Sill
 
''Nous croyons conduire le destin, mais c'est toujours lui qui nous mène.''
               
Setsuna Hendenmark
 
''Fais ce que tu veux avec ces villageois, sauf les laisser en vie.''
               
Kaull Hendenmark
 
''La fuite vers la religion peut être une réponse pour certains. Pour d'autres elle n'est que la simple évidence que l'homme est faible et instable.''
               
Astryl Panasdür
 
''La mort ne cherche pas à s’expliquer, elle ne fait qu’agir, monsieur. Les cadavres ne racontent pas grand-chose, mais vivant, un homme peut en avoir long à dire.''
               
Sanaki Hearthlight
 
''Alors, telle une marionnette cassée que l’on tente en vain d’animer, il se releva, restant digne malgré ses blessures.''
               
Dolven Melrak
 
''Quand le sang coule, il faut le boire. La mort ne frappera pas à votre porte mais s'invitera par vos fenêtres !''
               
Andreï Loknar
 
''Personne ne peut capturer une ombre, personne ne peut la dresser ni se l’approprier.''
               
Jazminsaa Alsan
 
''De la même façon, à l'idée qu'un abruti de scribe puisse teinter ses parchemins de calomnies religieuses, ou pire, me faire porter le titre de héros, je vais préférer m’occuper de l'écriture de ma propre histoire.''
               
Alexandre Ranald
 
''La mort... Si belle et terrible à la fois, elle l'appelait, et l'appelle toujours.''
               
Adam Moriharty
 
''Par nature, j’aime tout. Par conséquence, je me hais…''
               
Samaël Apelpisia
 
''C'est sordide et cruel, mais c'est hélas la réalité de ce monde.''
               
Liam Gil' Sayan
 
''Aujourd’hui sur les terres de Feleth les pensées ne sont plus les bienvenues. Le temps de la renaissance spirituelle est terminé. Le temps où les grands penseurs avaient aidé le monde est révolu.''
               
Héra Calliope
 
''La mort était séductrice ; elle ne montrait que ses bons côtés. La sérénité et le calme absolu : pour toujours et sans violence.''
               
Eurybie Pourrie
 
''J’ai atteint cette espèce de vanité qu’apporte l’ancienneté. Je ne crois plus qu’on puisse m’apprendre quelque chose, et si jamais quelqu’un essaye ou y arrive seulement, je me bloquerais et deviendrais hermétique à tout contact.''
               
Dante Waanig
 
''Je devrais t'attacher, tu deviens dangereux pour toi même !''
               
Jeyra Frozeñ
 
''La beauté des êtres n'était rien. La beauté des choses oui. Mais pas forcement celle que l'on voit avec une paire de rétines.''
               
Akira Satetsu
 
''Le noir. Une étendue sombre en perpétuel mouvement.''
               
Melpomène d'Ambre
 
''Il est des oreilles invisibles qui peuvent entendre jusqu'à nos moindres soupirs et des secrets aux allures anodines peuvent se révéler instruments de destruction et de tourments sans fin...''
               
Cassandre Ombrelune
 
''Le "rien" est tellement plus unique que la peur ou n'importe quel autre sentiment...''
               
Meryle Nightlander
 
''Ce n'est pas le nombre ni la force qui compte, c'est l'envie, la cause.''
               
Luyak Salamya
 
''L'innocence d'un enfant est la plus grande peur de l'homme.''
               
Clause Vaneslander
 
''Quand il lui manque une marionnette pour ses spectacles. Il verrait en vous la chose qu'il cherche.''
               
Jack D'enfer
 
''Il n'a pas de notion réelle du bien et du mal, personne ne lui ayant jamais défini ces mots.''
               
Jim Stocker
 
''Je n'ai vu aucune lumière, aucun goulet, pour sortir du boyau infini et obscur que nous empruntons tous, jusqu'à la promesse d'une nouvelle vie, de la transcendance et de la connaissance. Alors, mes yeux se sont adaptés aux ténèbres.''
               
Shaquîlah Dresdeïorth
 
''Le pouvoir ronge l'homme.''
               
Balthazar Bel
 
''Visiblement, la sérénité n'avait de valeur que si on connaissait également, en comparaison, des moments de troubles.''
               
Dranek Barth
 
''Le faible se faisait tuer, le fort vivait un jour de plus.''
               
Rodany Bleinzen
 
''Le soleil se couchait sur le monde du milieu. Les ténèbres se paraient de leurs plus somptueux apparats pour enfin faire leur entrée.''
               
Rin Mephisto
 
''Et alors il vit le chaos, la désolation, la souffrance le désespoir ambiant. Il rit.''
               
Elrog Aniec
 
''Perdu quelque part, marche vers nulle part.''
               
Kyle Wate
 
''La rose n'a d'épines que pour qui veut la cueillir.''
               
Karin Yzomel
 
''- Je peux vous prédire le genre d'homme qui vous convient !
- Je connais déjà mon genre d'homme.
- Vraiment... Et quel est-il ?
- Les hommes morts.''
               
Naladrial Delindel
 
''Utilise tes pouvoirs seulement quand le noir deviendra invivable.''
               
Zedd McTwist
 
''Tes cauchemars m'ont déjà donné l'encre... À présent, ta peau me donnera les pages !''
               
Conrart Crowlore
 
''Bien des gens se font enfermer dans un cercueil une fois mort, mais rares sont ceux qui naissent dedans.''
               
Dassyldroth Arphoss
 
''Le corbeau frénétique qui vous nargue de sa voix perchée, agite ses ailes damnées, où le reflet d'un mort se penche sur votre âme.''
               
Lust Aseliwin
 
''La vie est un mensonge, la destruction une délivrance.
Passent les marées, soufflent les vents, en vain...''
               
Le Passant
 
''Fauche, tranche et avale, gouffre des âmes. Que se dresse devant toi mille fléaux, et que l’enfer se glace devant ta noirceur.''
               
Lloyd Vilehearth
 
''Des charognards pour la plupart, comme ces corbeaux à deux têtes, venant dévorer le valeureux mort.''
               
Meneldil Tristelune
 
''Nous sommes les bourreaux de la justice et de la paix. Même si ce rôle n'est pas agréable à endosser, nous nous devons de le faire, pour le bien du peuple.''
               
Ezekiel Le Sage
 
''Il me tarde de retourner au combat pour finir empalé sur une pique.''
               
Karl Von Morlag
 
''Montre-moi le chemin de la victoire. Ou guide-moi alors dans les tréfonds de la mort...''
               
Aznan Lauréano
 
''Comment peux-tu supporter ça ? C'est assourdissant ! Tue-le ! Qu'est-ce que ça te coûte ? Tu ne l'entendras plus. Tu seras en paix... Tue-le !''
               
Aïden Sochlane
 
''- Faites taire votre cabot !
- Je ne suis pas votre servante !
- Alors je le ferai taire moi-même !''
               
Rosaly Von Gregorius
 
''Le seul présent que la justice a à vous offrir, est votre mort.''
               
Mirage Morteury
 
''Laissez-moi vous conduire aux carnages.... Tant d'âmes ne demandent qu'à succomber.''
               
Idryss Leeverwen
 
''Le soleil est un bourreau. D'une simple caresse, sa langue enflammée peut calciner n'importe quel être.''
               
Seïren Nepthys
 
''C'est une nuit sans lune. Ou bien était-ce un jour sans soleil ?''
               
ShuiLong Zhang
 
''La vie est un rouage lent et grinçant. Il ne tourne que dans un sens. Celui où tu tombes.''
               
Camelle Elwhang
 
''Et un jour, sur vos lits de mort, bien des années auront passé et peut-être regretterez-vous de ne pouvoir échanger toutes vos tristes vies épargnées à Feleth pour une chance, une petite chance de revenir ici et tuer nos ennemis, car ils peuvent nous ôter la vie mais ils ne nous ôteront jamais notre liberté !''
               
Edouard Neuman
 
''Le temps est la gangrène de l'homme, elle apparait puis vous ronge à petit feu. Pour finir il ne vous reste plus que le présent pour vivre ; le passé s'évapore peu à peu et le futur ne vous intéresse guère.''
               
Asgeïr Aslak
 
''Cueillir la fleur de la déchéance et croquer dans la pomme de la faucheuse, nos vies se résument à cela car après tout, nous finissons à une moment où un autre, tous sous terre.''
               
Violette Dellylas
 
''Le pire n'est pas de mourir, mais de se faire oublier.''
               
Erwan Daermon Do'Layde
 
''Tenter d'oublier, même si c'était impossible. Il aurait aimé se jeter à la mer avec la preuve de son acte immonde. Laver tout ce sang qu'il sentait sur lui. Peut-être même s'y noyer, simplement. Sombrer dans les abysses et les ténèbres, pour toujours.''
               
Mio Raeth
 
''La lumière montre l'ombre et la vérité le mystère.''
               
Aeli Seoriria
 
''Si la vie n'a qu'un temps, le souvenir n'a qu'une mesure. Le reste est silence.''
               
Valt Horn
 
''Dans le noir le plus complet, l'aveugle est la meilleure personne à suivre. Dans un monde de folie, qui mieux qu'un fou pour nous guider ?''
               
Ledha Borolev
 
''Je ne crois pas en la force d'un absent. Celle qui ferait de vos dieux ce que vous pensez qu'ils sont.''
               
Gigantus Corne
 
''Une limite qui n'a été créée que pour être dépassée ? C'est simple, imaginez !''
               
Goudwin Didrago
 
''Voir grouiller tous ces gens, connaître leurs désirs et leurs rêves, voir comment évoluent les sociétés, leurs aspirations et leurs défauts. Comprendre que donc rien n'est éternel, et que tous ces rêves et toutes ces folies disparaîtront de la surface du monde. Se laisser aller, indolent, parce que tout cela ne servira à rien, et qu'au bout du compte le monde reste le monde, seule éternité immuable.''
               
Uridan Sangried
 
''L'Inquisition vous remettra sur le droit chemin. Même s'il faut vous briser les jambes pour ça.''
               
Leevo Shellhorn
 
''N'oublie pas d'avoir peur des morts. Ils sont toujours plus nombreux que les vivants, et un jour, tu les rejoindras.''
               
Moira Brawl
 
''J'avais l'habitude avec ce genre d'individus... Moins vous bougerez, moins vous leur parlerez... et moins ils vous cogneront dessus.''
               
Aoi Haandar
 
''Je souhaite voir votre sang se répandre mollement à la surface d'une eau rendue trouble par les masses de cadavres vidés de leur substance, marcher dans les champs de vos ossements éparpillés, me remémorant à chaque pas votre mort absurde et pathétique, que vos noms ne soient pas contés, que votre souvenir s'éteigne comme s'éteint votre vie fade et misérable, qu'à travers les années, seuls subsistent vos ossements tels de tristes traces blanchâtres dans un paysage noir de guerre, de sang et de folie.
Et que telles cette phrase, vos morts n'aient aucune importance, aucune signification pour quiconque.''
               
Nargheil Eoss
 
''Bénie soit la haine que tu porteras à ton prochain, lave l'Homme des péchés qu'il a commis.
Sois l'épée du jugement qui s'abattra sur cette race impure, souillée par la vengeance et la corruption.''
               
Meiro Fuuchiuse
 
''Notre futur exprime nos actes passés.''
               
Terence Ripper
 
''Rencontre les ténèbres et tu admireras la lumière, dit le voyant.
Contemple la lumière et tu provoqueras les ténèbres, dit l'aveugle.''
               
Tekian Varis
 
''Un général courageux et fier, est celui qui exécute en premier l'ordre qu'il donne à ses hommes.''
               
Danarius Kyrarion
 
''L'art est le sentiment obscur de l'appropriation de l'étrange.''
               
Leroi-Gourhan
 
''La mort nous sourit à tous, et tout ce que nous pouvons faire, c'est lui sourire en retour.''
               
Marc-Aurèle
 
''L'art est la mystérieuse présence en nous, de ce qui devrait appartenir à la mort.''
               
Malraux
 
''L'art est une profondeur creusée dans le visage du monde.''
               
Weischedel
 
''Le néant après la mort ? N'est-ce pas l'état auquel nous étions habitués avant la vie ?''
               
Schopenhauer
 
''Les avocats d'un malfaiteur sont rarement assez artistes pour tourner à l'avantage de leur client la belle horreur de son acte.''
               
Nietzsche
 
''Ôte-toi de mon soleil.''
               
Diogène le cynique
 
''Il y a pas d’œuvre d'art sans collaboration du démon.''
               
André Gide
 
''Ce n'est pas le lieu mais son cœur qu'on habite.''
               
John Milton
 
''Nous sommes les histoires que nous vivons.''
               
Auteur inconnu
 
''La mort est terrible pour n'importe qui. Bons ou mauvais, anges ou démons, c'est la même chose. La mort est impartiale. Il n'y a pas de mort particulièrement horrible. C'est pourquoi la mort est effrayante. Les actes, l'âge, la personnalité, la richesse, la beauté... Tout ça n'a aucun sens face à la mort.''
               
Fuyumi Ono
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Eoss Nargheil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Nargheil Eoss

☼ | Lame claire

________________

avatar
________________


Race : Élu
Classe : Chevalier Solaire
Métier : Soldat d'Adiryl
Croyances : ---
Groupe : Anges

Âge : 115 Ans

Messages : 285

Fiche de Personnage :


MessageSujet: Eoss Nargheil   Sam 25 Aoû 2012 - 15:44




* * *


Personnage


Nom : Eoss
Prénom : Nargheil
Rang : | Lame claire

Âge : 115 Ans
Sexe : Mâle

Race : Élu
Classe : Chevalier Solaire
Chevalier Solaire:
 
Métier : Soldat d'Adiryl
Croyances : Aucunes
Groupe : Anges

Équipement :
  • Une épaisse armure ornementée

  • La lance enchantée Arléen.
  • Nommée d'après sa sœur, la lance de Nargheil lui sert principalement de médium pour manipuler son pouvoir.

Talents de combat physique : Être un soldat d'Adiryl implique de savoir maîtriser son arme, son corps et son esprit. Nargheil connait son arme comme il se connait, et les deux travaillent de concert dans une symphonie meurtrière dont le public ressort en morceaux.
Comme beaucoup d'élus, il a apprit dans ses première années à accompagner ses frère Séraphins au combat monté sur un pégase ou au sol.

Talents de magie : Le Soleil. L'Astre est chaud, brillant, brûlant, purificateur, réconfortant, porteur de vie et de mort. Tel est aussi la magie de Nargheil. À travers lui, la lumière nourrit les plantes, éclaire l'obscurité, chasse les ombres, annonce un jour nouveau et sa fin. Sa fureur déchaine des éruptions de flammes et sa joie la caresse de l'aube.
Sa lame se pare de lumière éblouissante et destructrice lorsqu'il charge. Ses mains se parent de lumière apaisante lorsqu'il veille. Une force colossale qui brûle la corruption, voilà ce que la magie du Soleil.

Il peut, en pratique, projeter de la lumière de son corps, de son armure ou de sa lame, invoquer de puissantes flammes, guérir la corruption, projeter une aura de courage, bannir les morts-vivants, et tout ce que l'on attendrait d'un paladin, fut-il lié au soleil.
Talents divers : Être un soldat implique de nombreuses choses. La première est la discipline, la seconde l'autorité, la troisième un sens de l'humour grivois.
Outre ces talents répandus, Nargheil cuisine très bien et est adepte du jardinage.

Pouvoirs particuliers :Le Soleil ne brille pas la nuit.

Apparence physique : De l'Astre, Nargheil a écopé la grandeur. Plus grand que la plupart des Anges, un corps développé par des années de combat en armure, des cheveux si blonds qu'ils semblent briller et des yeux d'argent qui semblent lire à travers les mensonges. Lorsqu'il s'exprime de sa voix forte et claire, les braves sentent leur foi s'embraser et les lâches le poids de leurs vices. Sa démarche est impériale, rigide, inflexible. Ceux qui se mettent sur sa route sont, soit des amis, soit des téméraires. Il se dégage autours de lui une légère brillance qui pénètre le cœur et caresse la peau réchauffant les esprits et avivant les déterminations.
Quand le soleil ne brille pas, toutefois, il en est autrement.
Sa peau blanchit avec le temps, devenant presque maladive à extrême. Ses yeux s'ornent de cernes, ses muscles s'affaissent. Sa démarche est moins sûre, il semble, enfin, que le poids de son armure se fasse sentir. La lumière jouant dans ses cheveux s'éteint, comme celle jouant dans sa voix.
Il n'est plus alors qu'un élu affaibli. Presque un humain.


Caractère, personnalité : Comme son apparence, son esprit est proie aux cycles du soleil. Brillant le jour, éteint la nuit. Non pas que ses capacités soient amoindries, mais alors que la lumière stimule son imagination, sa personnalité, son intelligence, l'ombre fait planer sur son esprit le voile de la fatigue. Son jugement est altéré, sa détermination plus lointaine. Sa voix devient mélancolique.
Revient avec le soleil sa joie de vivre, sa force de caractère, la chaleur de son regard et la vivacité de sa réflexion.
Outre ces fluctuations, Nargheil est brave. Un trait hérité de sa nature de Grand-frère. Mélange de fierté déplacée et d'amour, sa bravoure l'a mené dans le passé à chercher le pouvoir. Maintenant qu'il l'a, il en fait usage. Habitué par l'armée à l'autorité, il sait prendre des ordres, en donner, en contester et en approuver. Cependant, sa nature le pousse à porter ces réactions à l'extrême. Son discours devient un plaidoyer flamboyant pour un rien, tirant sur le ridicule, ce que ses proches ne manquent pas de lui faire remarquer avec humour. Mais bienheureux les soldats qui l'entendent à l'orée d'un champs de bataille. Car il sait frapper les hommes de courage et de détermination.
Un des points faibles de Nargheil est la nature. Il adore la nature. Il bénit sa sœur pour cela, avec laquelle il jardine régulièrement, faisait l'abus de son pouvoir pour voir pousser des plantes à la robustesse rarement égalée.
Nargheil, étant jeune, craignait l'obscurité. Il n'a pas gardé cette terreur qui l'empêchait de dormir les nuits sans lune, au lieu de quoi est né une haine farouche pour les caves, les grottes, et tout autre endroit où la lumière bienfaisante du soleil ne brille plus. Son pouvoir est, après-tout, très addictif. Développant le corps et l'esprit, il n'a le sentiment de n'être plus que l'ombre de lui-même lorsqu'on le coupe de la source de sa puissance.
Bien que soldat, il préfère en général régler ses problèmes diplomatiquement. Les lois Adiryloises exigent de lui la protection, pas le massacre. Lorsque-l'on menace sa mission, toutefois, il ne recule devant rien pour assurer sa réussite, faisant souvent  l'usage de méthodes radicales critiquées par ses pairs.


Histoire :

         Le soleil, Nargheil ne l'a pas toujours regardé de la même façon. Fut un temps où il ne dépendait pas de sa lumière.

Peu après sa promotion dans l'armée régulière Adyriloise, une unité dont il faisait parti fut détachée sur Feleth. Ce n'était qu'une assignation de routine, mais sa première. L'unité faisait partie d'un plan de surveillance global dont les gradés testaient l'efficacité sur les grandes plaines de Feleth.
Peut-être étais-ce le rassemblement d'Anges, peut-être étais-ce un des nombreux cultes secrets qui pullulaient dans la région, ou peut-être étais-ce un conclave de vampires, les choses ne se passèrent pas comme prévues.
Les Anges, lorsque nombreux, sont aisément reconnaissables, sinon en tant que tel, en tant qu'armée. Une vingtaine d'élus et hauts-elfes en armure, les quelques séraphins étant restés en retrait, réquisitionnèrent une taverne, payant même l'absence du personnel durant toute une journée. Pas de surprise, donc, à ce que des humains, en tant de crise, se tournent vers eux à la recherche de secours, ou simplement d'assistance.
Ce jour là, toutefois, lorsqu'après avoir frappé l'humain entra dans la pièce, tous purent voir sur son visage une frayeur incrédule qui ne laissait pas beaucoup de doute quand à la raison de sa venue. Des démons.
Les officiers présents ne perdirent pas de temps, il dépêchèrent des soldats pour prévenir Adiryl et le reste des troupes sortit arme au poing.
— L'un d'entre vous a-t-il senti quelque-chose ? demanda-t-on.
Mais personnes n'avait vu venir l'évènement. Les démons étaient-ils devenus capables de créer des failles sans que l'on puisse le sentir ? Si c'était le cas, Feleth voyait venir de sombres jours.
D'autres soldats humains arrivèrent, et le temps ne fut plus à la discussion.
— Adirylois, avec moi ! Ulinne, toi et ton unité restez ici, envoyez-nous les renforts lorsqu'ils arriveront et prévenez nos Séraphins. Nous tiendrons ces choses aussi longtemps que possible. Ordonna le commandant Lienne, chargé de l'opération de surveillance.
Les ordres distribués, les Anges se séparèrent avec des poignées d'encouragement.
Membre de l'unité d'Ulinne, une haute-elfe respectée et redoutable, Nargheil fut envoyé prévenir les Séraphins tandis que les autres préparaient la contre-attaque. S'ils n'avaient pu les sentir venir, les Anges pouvaient maintenant aisément distinguer la présence des démons et Nargheil ne doutait pas que les Séraphins seraient facile à trouver.
Tandis qu'il courait vers le point de ralliement convenu avant la réunion, il vit une forme brillante monter rapidement dans les airs.
— Sianne ! Appela-t-il la Séraphine.
— Nargheil ! lui répondit-elle en descendant vers lui, qu'est-ce qui se passe ? je n'ai pas senti la faille !
— Comme nous tous. Préviens les autres, nous nous regroupons à l'auberge.
Sianne Hilwek monta de nouveau dans les airs et leva le bras en signe de ralliement et deux autres Séraphins s'élevèrent dans les air. Tous se posèrent aux côtés de Nargheil.
— Nargheil
— Nargheil
saluèrent-ils.
— Iffrid, Rionce.
— Sianne nous a prévenu et nous avons senti les bêtes mais nous n'avons pas la situation. Où sont les autres ?
— Le commandant est partit devant. L'unité d'Ulinne reste derrière pour attendre le reste de l'armée.
— Lâches
, lâcha Iffrid en fronçant les sourcils.
— Iffrid ! s'indigna Sianne.
— Excuse-moi de suivre les ordres Iffrid. Va à la mort si tu veux, mais n'exiges pas de moi de crier sang et entrailles pour ma première mission.
— C'est bien ce que je compte faire. répondit-il, et après on s'étonne que les démons nous appelle des "poulets".
Il s'envola sans attendre de réponse.
— Suivons-le. Il risque de mourir stupidement, annonça Rionce en prenant, lui aussi, son envol.
Sianne approuva d'un mouvement de la tête et le suivit, elle se retourna toutefois vers Nargheil.
— Préviens Ulinne. Elle ne sera pas étonnée, elle connait Iffrid.
Et l'élu fut seul. Pestant une dernière fois vers les trois tâches brillantes qui s'éloignaient rapidement, il prit la direction de l'auberge.
Là-bas, l'organisation battait son plein. Deux failles étaient ouvertes, sous la surveillance d'Ulinne, mais aucun Ange n'en était sorti pour l'instant.
— Nargheil ! Où sont les Séraphins ? demanda-t-elle.
— Iffrid s'en est allé à la mort, les deux autres l'ont suivi pour contre-carrer ses plans.
— Foutus Séraphins. J'espère que les autres arriveront à temps.
— Je ne m'en ferais pas trop à ta place, quinze Anges dont trois Séraphins pour une excursion de Démons devrait être suffisant.
— Heureusement, alors, que tu n'es pas à ma place. Nous sommes peut-être assez pour les retenir, peut-être même assez pour les repousser, mais mon travail est de faire en sorte  que nous ne perdions personne dans le processus. Et je compte le faire jusqu'au- Qu'est-ce que c'est que ça ?! s'interrompit-elle.
La voyant dégainer son arme, Nargheil et les trois autres Anges qui gardaient les failles firent de même. Et, quand il se retourna, l'élu vu pour la première fois en face de lui, des démons.
Courts, aux allures de reptiles humanoïdes recouverts d'écailles bleuâtres. Leurs bras se terminaient par de longues griffes ensanglantées et plusieurs tentacules noirs semblaient avoir percé leur chemin hors de leurs boites crâniennes.
Le premier chargea en poussant un cri guttural inhumain et fut accueilli d'un coup de lance. Nargheil dégagea son arme du corps de son adversaire en tournoyant et se remit en garde face au reste des monstres. Derrière lui, Ulinne joint ses mains dans une gerbe d'étincelles vertes et un cercle de protection s'étendit sous ses pieds jusqu'à englober les deux failles.
Les deux autres Anges se mirent en garde aux côtés de Nargheil. C'était, pour eux aussi, la première rencontre, mais la présence d'Ulinne les mettait à l'aise. Elle était réputée pour ses talents de support et de guérisseuse.
Cela ne fit pas broncher les démons qui se précipitèrent vers les Anges toutes griffes dehors. Ils furent accueillis par l'acier enchanté des armes Adiryloises et la magie destructrice d'Ulinne, mais alors que les cadavres des reptiles s'empilaient, le flux de Démons ne diminuait pas.
— D'où arrivent-ils ? demanda un membre de l'unité.
Ce ne fut pas Ulinne qui répondit, mais une voix rauque qui glaça le sang de Nargheil.
— D'ici.
L'élu se retourna brusquement pour faire face au démon qui venait d'apparaître.
Effrayant mélange entre un taureau et un Dragon, l'être maléfique tenait dans sa gueule le corps inanimé d'Ulinne dont la barrière magique avait disparu. Il n'eut pas le temps de charger la bête qu'un choc soudain le projeta en avant avec une intense douleur au dos. Il ouvrit des yeux terrifiés en voyant s'approcher la gueule du Démon qui irradia une violente lumière rouge.
Nargheil eut une dernière pensée pour sa sœur, resté à Adiryl et s'effondra dans un champs grisâtre.

         Surprit d'être toujours en vie, il tarda à se remettre debout mais y parvint néanmoins malgré la douleur qui le lancinait.
Il n'y avait, toutefois, rien à combattre. Autours de lui s'étendait, à perte de vue une étendue grise et monotone. Les plantes rachitiques qui poussaient en abondance ondulaient lentement, mais il était impossible de sentir le moindre vent. Nargheil ne mit pas longtemps à reconnaître, ou du moins à identifier son nouvel environnement. Il était dans le Vein. Le démon avait créé une faille et l'avait éjecté ici. Vraisemblablement, cela avait été le but depuis le début. Capturer un Ange, le faire parler. Mais alors pourquoi lui et pas Ulinne ou le Commandant Lienne ? Et pourquoi n'y avait-il eu personne pour l'accueillir de l'autre côté ? Une violente explosion le tira de ses pensées. Nargheil se tourna vers sa source et un mélange de soulagement et de terreur sourde l'envahit.
Devant lui, une armée de démons semblables à ceux qui l'avaient attaqués plus tôt se battait face aux quelques Anges censés les retenir.
Nargheil tâta rapidement son dos, il souffrait toujours, mais l'armure n'était pas percée, c'était une bonne chose. Il ramassa son arme au sol et couru vers ses alliés.
Deux d'entre eux le virent venir. L'un prévint le Commandant Lienne, l'autre avança pour lui permettre d'intégrer la formation.
— Soldat, quelle est ton unité ? demanda-t-il, et où sont les renforts ?
— Ulinne. Les autres sont certainement morts. Et les renforts n'arriveront peut-être pas. répondit Nargheil en serrant le manche de son arme.
— Alors c'est ainsi... le commandant soupira avant de reprendre d'un voix forte qui couvrit le bruit des armes, J'ai une bonne et une mauvaise nouvelle pour vous !
Les Anges ne cessèrent pas le combat, mais le Commandant avait leur attention. Il continua tandis que son épée se couvrait d'une aura bleutée.
— La mauvaise, nous allons sûrement tous mourir. La bonne, c'est l'occasion de me montrer ce que vous savez faire. Méritez votre place ! Que quand les renforts arriveront ils n'aient plus qu'à chanter la bravoure des qui- seize Anges qui combattirent dans les tréfonds du Vein les hordes démoniaques ! Pensez bien que chaque démon que vous laissez vivant ici est un démon de plus qui viendra hanter Feleth et, a terme, s'attaquera à notre belle Terre d'Adiryl !
Adirylois, avec moi !

Son discours fut accueilli par un cri commun et les Anges redoublèrent d'efforts face aux hordes de reptiles. Nargheil se jeta dans le combat aux côtés de ses frères, il y vit une Séraphine qu'il reconnaissait.
— Sianne ! appela-t-il.
— Nargheil ! elle se dégagea de son ennemi en lui tranchant la tête d'un revers de sa hache enflammée et se positionna à ses côtés.
Plus loin, Iffrid et Rionce se battaient avec l'acharnement propre aux Séraphins, ils lui lancèrent un regard amusé. Se battre côte à côte avec un Séraphin est difficile, mais fait partie des connaissances nécessaires à un soldat pour graduer. Nargheil puisa dans ses souvenirs de l'académie et la gestuelle lui revint peu à peu à l'esprit. Ce n'était, en fin de compte, qu'une question de temps. Savoir avancer pour laisser place aux ailes de Sianne, puis se baisser, trancher, reculer en pivotant, la laisser assurer ses arrières et reprendre position.
Mais aussi synchronisés qu'ils soient, aussi efficace, pour chaque Démon qui s'écroulait en venait deux de plus et, bientôt, les Anges durent reculer pour ne pas être encerclés.
Nargheil évita une lame et recula, laissant Sianne s'occuper de son ennemi et se tourna vers son général.
— Ne vaut-il pas mieux attendre les renforts en gardant la faille ? demanda-t-il.
Le commandant le fixa un instant puis lui lança un sourire moqueur. Allait-il entraîner un soldat tout juste dépêché pour sa première mission à la mort ? Il regarda tour-à-tour tous les Anges qui se battaient à ses côtés depuis des années et lu dans leur regard ce qu'ils en pensaient.
— J'espère que tu cours vite. Je viens de recevoir un signal du commandant Heras. Va les chercher avec Sianne et ramène-les ici.
Nargheil n'attendit pas plus. Il se détacha à l'arrière du groupe et couru en suivant leurs traces dans le champ. Sianne le suivi et bientôt, ils courraient côte-à-côte.
Plusieurs minutes s'écoulèrent. Les bruits du combat ne s'entendirent bientôt plus et ne resta que le froissement des herbes qui se pliaient au gré d'un vent surnaturel. Nargheil se tourna vers Sianne.
— Combien de temps avant d'atteindre la faille ?
— Les démons se sont mis à reculer juste après notre sortie de la faille avant de recevoir des renforts, nous nous sommes beaucoup éloignés. J'espère qu'ils n'ont pas eu le temps de la refer- Sianne ne finit pas sa phrase. Au loin, un projectile noir fusait dans leur direction.
Ils plongèrent chacun d'un côté et le projectile vint se ficher entre eux. C'était un long pieu de bois sombre gravé d'un signe qui les fit frémir.
— Arphoss...
— Son armée, ou une partie tout du moins.
— À deux, peu importe, c'est notre mort. Autant revenir avec le Commandant.
— Et abandonner la faille ? Non, nous y allons plutôt que de mourir là-bas, je préfère mourir pour permettre à nos alliés de venir. conclu Sianne en prenant sa hache.
Nargheil ne répondit pas et la suivit, lance à la main.
Ils coururent en évitant les projectiles et ceux-ci arrêtèrent bientôt de les menacer, passant haut au dessus de leur tête.
Arrivés en haut de la colline ils se baissèrent pour observer l'armée de démons.
À l'orée d'une forêt sinistre s'amassaient des centaines d'armures hantées par des formes sombres. Elles formaient un cercle de plusieurs centaines de mètre autours d'un campement d'araignées rouges recouvertes d'yeux. La plus grosse d'entre elles, vraisemblablement le seigneur de l'armée, invectivait des balistes vivantes dont le corps ressemblait à celui d'un loup sur lesquels des armures chargeaient des pieux noirs.
Les loups-balistes hurlèrent et envoyèrent une nouvelle salve de pieux. Ceux-ci allèrent plus haut encore que leurs prédécesseurs et Nargheil se demanda ce qu'ils pouvaient viser. Lui et Sianne suivirent du regard leur trajectoire jusqu'à une forme dorée qui planait dans le ciel au dessus d'eux. Un dragon. Brillant, énorme, il évitait les pieux avec aisance en se rapprochant des démons. Il en était un aussi, comme ceux de sa race qui avaient, dans les temps anciens, terrorisé la terre du milieu.
Le dragon ouvrit la gueule au dessus du seigneur et cracha une gangue de feu éblouissante. Nargheil dut fermer les yeux pour ne pas être éblouis mais les rouvrit lorsqu'un choc secoua la terre. Le dragon, qui s'était posé, tranchait parmi les armures à coup de griffes, de crocs et de queue. Les araignées rouges lançaient sur le Monstre d'épaisses balles de toile verdâtre, mais celles-ci prenaient feu au contact des écailles dorées.
— Et maintenant ? demanda l'élu.
— On attend qu'il s'épuise, puis on le terrasse. La faille ne doit pas être loin.
Nargheil ne fit pas de commentaire, mais il doutait être capable, même avec Sianne à ses côtés, de tuer un Dragon.
Ce dernier acheva d'une langue de feu les dernières araignées et les armures s'effondrèrent, vidées de leur substance. Ne restait que la bête dans un cercle d'herbes brûlées et de cadavres carbonisés. Elle se tourna vers eux.
Sianne se leva, Nargheil fit de même.
— Il est seul, nous sommes deux. Nous pouvons gagner. lui dit-elle.
Il comprit où elle voulait en venir. Ce serait dur, mais en épuisant la bête, ils parviendraient sûrement à lui porter un coup fatal. Restait à espérer qu'ils ne s'épuiseraient pas avant le dragon. Ils saisirent leurs armes, se regardèrent et coururent vers le monstre. Sianne brandit sa hache qui se couvrit de flammes tandis que Nargheil accélérait. Mais le dragon ne broncha pas. Il se contenta de lever une pâte vers Sianne. Du bout de ses griffes se dégagea une intense lumière et l'élu dut se protéger les yeux avec son bras. Lorsque la lumière disparu et qu'il put rouvrir les yeux, il était seul avec la bête.
— Sianne ! cria-t-il, mais n'eut pas de réponse.
— La séraphine n'a rien, commença-t-il d'une voix féminine, et avant que tu demande, oui, je suis une femelle, oui je suis une démone, non pas un dragon, oui j'ai tué des Anges, non aucun que tu ne connais, et enfin, non, je ne vais pas te tuer.
Sous le choc, Nargheil ne bougea pas lorsque la démone s'approcha de lui et se mit à irradier une puissante lumière. Une fois de plus, il ferma les yeux, mais cela ne sembla pas bloquer la lumière qui l'aveuglait toujours, puis la sensation disparu. Lorsqu'il rouvrit les yeux, la lumière n'avait pas diminué, mais elle ne l'éblouissait plus.
— J'ai pris la liberté d'effectuer de petites modifications pour que tu puisse me regarder. Sur tes yeux, oui.
Devant lui ne se trouvait plus un dragon mais une magnifique femme à la peau bronze. Ses yeux étaient dorés et ses cheveux blonds ondulaient sous la même brise qui berçait les herbes grises. Malgré-lui, Nargheil sentait son appréhension le quitter.
— Relax ! Si je voulais te tuer je l'aurais déjà fait, d'accord ? J'ai une proposition à te faire, annonça la femme en s'approchant.
Nargheil reprit sa contenance. Il ne lâcha pas son arme, mais baissa sa garde.
— Qu'est-ce que vous voulez ? demanda-t-il.
— Ah, mais c'est fantastique ! C'est la première fois qu'un Ange m'écoute au lieu de charger en hurlant ! s'exclama-t-elle avant de reprendre son calme, hum, mon nom est Sol. Tu vois le soleil ? C'est en quelque-sorte mon référent supérieur.
— Quoi ?
— Je sais, ça semble un peu bizarre dit comme ça, mais une fois que je t'aurais raconté l'histoire du Vein se sera plus clair.
— L'histoire du Vein ? Nargheil était sceptique, cette démone racontait n'importe-quoi et ne semblait pas décidée à le laisser retourner sur Feleth tranquillement. Elle avait même osé modifier sa vue !
— Plutôt sa nature... Le vein est composé de chaos. Dans sa forme la plus pure. Un Monde énorme juste composé de Chaos et de magie. Fascinant n'est-ce pas ? Feleth et Adiryl sont exactement la même chose. Juste... Un peu moins sauvage.
Nargheil ne savait pas si elle disait la vérité ou pas, mais s'il pouvait en apprendre plus sur le Vein, Feleth ou Adiryl, ce ne pouvait-être qu'à son avantage.
— Je ne peux pas vraiment en dire plus à ce sujet, on dit que la vérité rend fou. Je suis incliné à le croire, beaucoup y ont succombé. Toujours est-il que le Vein n'a pas toujours eu cette forme. Le Vein tel que je le connais est apparu, sans qu'on sache bien pourquoi ni ce qu'il y avait avant. En même temps que lui sont nés des entités. Par la définition actuelle, ce sont des démons, mais leur nature est bien différente de ceux qui sillonnent maintenant le Vein. Comme le Monde, ils sont une sorte de concentration de magie et de chaos dans lequel ont aurait lancé une conscience... Quel est le rapport avec ma proposition ? J'y viens. Le Soleil est une de ces choses. Une énorme boule de magie qui transcende les limitations entre nos Mondes. Incroyable, hein ? C'est dur à croire, en effet, tant qu'on ne lui a pas parlé directement. Et ce Soleil cherche des serviteurs. En effet, à force d'observer Feleth et Adiryl depuis le ciel, le Soleil est devenu attaché aux Mondes et à leurs habitants, et il n'aime pas trop ce qu'il s'y passe. Tu vois où je veux en venir ?
— Je suis censé devenir l'un de ces serviteurs ?
— Bravo ! s'exclama Sol, tu ne peux pas savoir comme c'est bon de discuter avec une créature intelligente après si longtemps à traquer les laquais d'Arphoss. Mais devenir un serviteur du Soleil n'est pas pour tout de suite. De toute évidence, tu ne crois pas un mot de ce que je viens de te dire, et c'est très bien, je ne vais pas insister.
— Alors je suis libre de partir ? demanda Nargheil avec espoir.
— Mh... Oui... Mais disons que ma proposition n'en est plus une.
— Comment ça ?
Sol ne répondit pas. Au lieu de quoi, elle posa sa main sur le front de Nargheil. Ce dernier voulu la dégager, mais se rendit compte qu'il ne pouvait plus bouger ses membres.
— Ça risque de faire un peu mal au début... Essaie de ne pas y penser.
La lumière qui émanait de Sol s'intensifia encore et une forte chaleur envahit tout le corps de l'Ange. Il sentait la température monter progressivement, son souffle devenir irrégulier, sa conscience s'alourdir. Son être s'embrasa soudainement, il asphyxiait mais parvint à pousser un cri, puis ce fut le noir.



         Lorsqu'il revint à lui, Nargheil était en Adiryl.
— Il se réveille, entendit-il dire.
— Laissez-nous. ordonna-t-on, et Nargheil sentit un poids se poser à son chevet.
Il ouvrit les yeux. Devant lui se trouvait le Commandant Lienne.
— Commandant, salua-t-il d'une voix rauque.
— Soldat, répondit Lienne en prenant un verre posé sur une table et en lui tendant, de l'eau ?
— Volontiers.
L'élu se saisi du verre et bu à grande gorgées puis le posa avec un soupir de satisfaction.
— Combien s'en sont sortis ?
— Presque tous. Sianne est arrivée avec des renforts au moment où les choses devenaient difficiles. Nous te pensions mort jusqu'à ce qu'elle te retrouve sur un toit en Feleth. Nargheil acquiesça d'un mouvement de tête. Elle nous a raconté ce qui vous est arrivé. J'aimerais te féliciter, mais j'ai besoin de savoir comment tu es retourné sur Feleth. Et ce qu'était ce démon.
Nargheil failli répondre que c'était une démone mais se ravisa. Il lui faudrait en parler éventuellement, mais pas maintenant.
— Le dragon m'a sans-doute propulsé sur Feleth comme il l'a fait pour Sianne. Je n'en sais pas plus, je viens de me réveiller et mes souvenirs sont confus.
Le commandant Lienne fronça les sourcils, mais ne releva pas.
— C'est vrai, désolé de t'importuner avec ça maintenant. Prend ton temps pour te reposer et viens nous prévenir si la mémoire te revient, lâcha-t-il en se relevant, bon retour en Adiryl soldat.
Il quitta la pièce et fut remplacé par le médecin qu'il avait dérangé plus tôt. Celui-ci fit relever Nargheil, lui demanda comment il se sentait puis, voyant que tout semblait aller bien, le laissa partir avec un avertissement final. Ils avaient apparemment retrouver des traces de magie étrangère en le diagnostiquant. Ils feraient, s'il le désirait, une analyse plus approfondie.
Analyser la magie d'un Ange sans son autorisation, est considérée sur Adiryl comme une faute grave. Il est en effet possible, par ce procédé, de connaître tout du fonctionnement de l'individu. Fut-ce-t-il Physique ou Psychologique.
Nargheil savait, toutefois, qu'il lui faudrait se soumettre à ce procédé un jour s'il voulait savoir ce que Sol lui avait fait. Penser à la démone raviva ses souvenirs et, dès qu'il fut dehors, il posa sur regard sur le Soleil.
Ce fut là qu'il compris. Il voyait très clairement la gigantesque boule de feu dont les rayons formaient une auréole mouvante. Et cette vision le réconfortait. Sous la chaleur bienfaisante de l'entité, il se sentait plus fort, plus vif, plus sage. Avant de réagir précipitamment, avant de crier au meurtre de son ancien être, il lui fallait parler à Sol. Apprendre à maîtriser son nouveau corps, la nouvelle magie qui circulait dans ses veines. Et faire une décision.
Sol lui avait donné le pouvoir, mais il était le seul qui, à terme, pouvait décider de ce qu'il en ferait.
— Nargheil !
Il tourna la tête, et en voyant sa sœur courir vers lui les yeux brillants de larmes, il décida du chemin qu'il voulait emprunter.

En ce qui vous concerne



A quelle fréquence serez-vous présent sur le forum ? Une à deux fois par semaine à certaines périodes.
Une fois par jour à d'autres.


Comment avez-vous découvert le forum ? Je suis tombé dedans par hasard..

Quelles remarques pouvez-vous formuler à propos de apparence du forum ? J'aime beaucoup l'ambiance colorée. Et je trouve que l'addition des chatons était une super idée !

Autre : J'aime bien les Anges.



Test-RP



Spoiler:
 



* * *

_________________
Non Arléen, pour la millième fois, non..

Spoiler:
 

Thème musical de Nargheil:
 



Dernière édition par Nargheil Eoss le Sam 28 Fév 2015 - 15:23, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Néro Elem

Administrateur | Doux Seigneur de l'Orage

________________

avatar
________________


Race : Oracle, Faux parleur, Elfe
Classe : Artéfact vivant
Métier : Apprenti du Triumvir "Le Prophète"
Groupe : Les Mages de la Tour de Beolan

Messages : 1322

Fiche de Personnage : Ma Fiche


MessageSujet: Re: Eoss Nargheil   Dim 26 Aoû 2012 - 14:22

Bonjour, bienvenue ^^

Tour d'abord, je me permets de dire que je trouve ton style vraiment fluide et agréable.
Ensuite pour la création de la classe "hallebardier", il me faudrait une description. Dans ton cas, je pense qu'il te suffira de remanier la description donnée à lancier.
"Possibilité d'utiliser n'importe quel sort de base dans le cadre de sa formation militaire" Que considères-tu comme sorts de base ? ^^
"felethiens normaux considèrent comme un "soldat d'Adiryl"." Les felethiens normaux n'ont pas connaissane d'Adiryl et du Vein (voir Ici).
Un jeu de la mort à Adiryl pour choisir les soldats, ça me parait peu probable, enfin je vais me renseigner auprès du Violonniste.
Ton histoire finit un peu trop en queue de poisson. Que se passe-t-il ensuite ? ^^
Au cas où, as-tu bien compris que les élus sont soit des humains devenus ange en étant accepté par Adiryl, soit simplement nés de deux élus ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nargheil Eoss

☼ | Lame claire

________________

avatar
________________


Race : Élu
Classe : Chevalier Solaire
Métier : Soldat d'Adiryl
Croyances : ---
Groupe : Anges

Âge : 115 Ans

Messages : 285

Fiche de Personnage :


MessageSujet: Re: Eoss Nargheil   Dim 26 Aoû 2012 - 14:34

Hallebardier, j'entends juste un lancier, mais avec une hallebarde.
Par: "sorts de base", je veux parler de sorts peu puissants, mais variés. ( type: une simple boule de feu, guérison de blessures légères, ce genre de choses... )
Et enfin, Pas un jeu de la mort, Il est précisé que ce sont des armes "D'entrainement".

Il est vrai, tout cela manque de précision... à revoir.

Et pour finir, C'est vrai, les humains normaux n'en ont pas conscience... Il me faut un nouveaux moyen de faire des lignes supplémentaires. Zut!


Et, je ne le dis pas, mais ses deux parents sont des élus. Je devrais peut-être...

_________________
Non Arléen, pour la millième fois, non..

Spoiler:
 

Thème musical de Nargheil:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Néro Elem

Administrateur | Doux Seigneur de l'Orage

________________

avatar
________________


Race : Oracle, Faux parleur, Elfe
Classe : Artéfact vivant
Métier : Apprenti du Triumvir "Le Prophète"
Groupe : Les Mages de la Tour de Beolan

Messages : 1322

Fiche de Personnage : Ma Fiche


MessageSujet: Re: Eoss Nargheil   Dim 26 Aoû 2012 - 14:46

D'accord tu ne considère donc pas ça comme une nouvelle classe.
Pour sort de base, j'aimerais bien savoir exactement les sujet de ça concerne (comme feu, lumière, invocation, nécromancie, guérison etc).
J'avais bien vu entrainement mais je crois avoir lu des acclamations du haut de gradins ou quelque chose comme ça, donc ça m'a fait tilter et les coûts que tu portes à certains m'ont eu l'air violent pour un entrainemnt. ^^
Il ne te reste qu'à complèter ton histoire (parler de ton entrée dans l'armée, peut-être un peu de tes parents, bref les moments importants quoi). ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nargheil Eoss

☼ | Lame claire

________________

avatar
________________


Race : Élu
Classe : Chevalier Solaire
Métier : Soldat d'Adiryl
Croyances : ---
Groupe : Anges

Âge : 115 Ans

Messages : 285

Fiche de Personnage :


MessageSujet: Re: Eoss Nargheil   Dim 26 Aoû 2012 - 14:56

Le reste est dans l'histoire qui est écrite depuis un moment et qui attends l'aval d'un second administrateur pour être publiée.

Et effectivement, les coups sont assez violents. Mais il est aussi dit " Peu importais les blessures, ils seraient soignés." Avec une faute... [Correction]
Pour le public, leur acclamations sont plus conviviaux qu'agressifs, des militaires qui prennent plaisir à voir le talent des nouvelles recrues, des familles que encouragent leur rejetons, ce genre de choses... Mais il est vrai que ça donne un côté malsain d'Adiryl. Après, j'aurais bien voulu faire autrement, mais rien, nul part, ne me donnais d'indices sur la formations des soldats Adirylois... Alors j'ai tâtonné...


_________________
Non Arléen, pour la millième fois, non..

Spoiler:
 

Thème musical de Nargheil:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Néro Elem

Administrateur | Doux Seigneur de l'Orage

________________

avatar
________________


Race : Oracle, Faux parleur, Elfe
Classe : Artéfact vivant
Métier : Apprenti du Triumvir "Le Prophète"
Groupe : Les Mages de la Tour de Beolan

Messages : 1322

Fiche de Personnage : Ma Fiche


MessageSujet: Re: Eoss Nargheil   Dim 26 Aoû 2012 - 18:36

Dans ce cas, n'oublie pas que la formation qui est tienne n'a pas forcément été celle que tous les autres soldats.
Ensuite, pour la classe, car tu semble tenir à avoir un certain talent de magie, je te proposerais un classe polyvalente et donc plus équilibrer niveau magie-arme. Pour ton cas, je pense que guerrier mage .
ou alors une classe inventé dérivée de paladin tel
Défendeur de la paix:
 
Serviteur de la Justice:
 
Chevalier de la lumière:
 
Lame-Aube ou Aube-Lame:
 
Bien sûr le choix te revient et tu peux décider de ne rien changer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nargheil Eoss

☼ | Lame claire

________________

avatar
________________


Race : Élu
Classe : Chevalier Solaire
Métier : Soldat d'Adiryl
Croyances : ---
Groupe : Anges

Âge : 115 Ans

Messages : 285

Fiche de Personnage :


MessageSujet: Re: Eoss Nargheil   Dim 26 Aoû 2012 - 18:48

je ne sais pas vraiment... Vu l'extrémisme, je le vois mal utiliser la justice comme une source de pouvoirs...
Non, je pense plutôt qu'il va utiliser très peu la magie, uniquement en tant que dernier recourt ou attaque à distance, partout là où sa hallebarde sera impuissante. Bien sur, cela n'inclut pas son pouvoir particulier qui, lui, est encore étudié par les mages de la tour des arcanes.
Si ça ne te dérange pas, je préfèrerais rester ainsi.

_________________
Non Arléen, pour la millième fois, non..

Spoiler:
 

Thème musical de Nargheil:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Néro Elem

Administrateur | Doux Seigneur de l'Orage

________________

avatar
________________


Race : Oracle, Faux parleur, Elfe
Classe : Artéfact vivant
Métier : Apprenti du Triumvir "Le Prophète"
Groupe : Les Mages de la Tour de Beolan

Messages : 1322

Fiche de Personnage : Ma Fiche


MessageSujet: Re: Eoss Nargheil   Dim 26 Aoû 2012 - 18:51

Oki doki
Tu as ma validation. Attends qu'un autre administrateur arrive. ^^
Néro, Elem est venu ici...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Singrid Hercolubus



________________

avatar
________________


Race : Faux-Parleur
Classe : Venenum
Métier : Fournisseur, alchimiste
Croyances : Aucune
Groupe : Psychistes

Âge : 24 ans

Messages : 130

Fiche de Personnage : Mes yeux se souviennent.


MessageSujet: Re: Eoss Nargheil   Dim 26 Aoû 2012 - 23:34

Bonsoir Narguilet ! Je suis enfin là ! Ô moi ton grand sauveur *w*
Bref... Après une lecture difficile, eh oui je suis fatigué, je suis arrivé à la fin de ta fiche ! Et j'ai vraiment beaucoup aimé (et pas beaucoupmé xD) l'histoire franchement. Tu as un style super agréable et de bonnes idées, félicitations ! Puis à côté de cela, je n'ai plus rien à redire, Néro a tout fait, ce grand fou !

ARGHL ! La fiche lance Pureté sur moi ! Je me sens tiraillé, hiiii, c'est super efficace j'ai mal ! Singrid lance Fautes d'orthographe ! HA, c'est efficace aussi ! Fiche perd 1 point ! Mais Fiche lance Pureté x3, ha, Singrid est KO. Fiche gagne !
Bref, tu es validéééééééé ! Felethitation, et bon RP sur le forum !


EDIT : Modifications de fiche, elle n'est plus validée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nargheil Eoss

☼ | Lame claire

________________

avatar
________________


Race : Élu
Classe : Chevalier Solaire
Métier : Soldat d'Adiryl
Croyances : ---
Groupe : Anges

Âge : 115 Ans

Messages : 285

Fiche de Personnage :


MessageSujet: Re: Eoss Nargheil   Dim 4 Jan 2015 - 17:25

Fiche réécrite. Pouet pouet.

_________________
Non Arléen, pour la millième fois, non..

Spoiler:
 

Thème musical de Nargheil:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Uridan Sangried

Maître du sang

________________

avatar
________________


Race : Vampire-Seirdan
Classe : Lamesang
Métier : chasseur de primes / mercenaire
Croyances : aucune
Groupe : Arcane XIII

Âge : 1327 ans

Messages : 522

Fiche de Personnage : Le Dieu du sang vous accueille

Histoire de Personnage : Avant l'arcane :
1-2
1-2-3-4

prélude à l'arcane :
1-2-3
1-2-3-4-4bis-4ter-5

Divinisation :
1-2-3-4-5

Dieu arcaneux :
1-2-3-4-5-6-7-8-9

Prélude à la chute :
1-2-3-4

MessageSujet: Re: Eoss Nargheil   Lun 5 Jan 2015 - 12:26

Hop là, désolé du temps de réponse.

Alors, je veux juste m'assurer d'un truc : ton histoire de soleil qui serait une entité et de vérité sur les origines du Vein là ... C'est seulement ce que ta dragonne pense, on est bien d'accord, et ce qu'elle te fait croire ?

A part ça, Je n'ai rien à dire, du moins pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nargheil Eoss

☼ | Lame claire

________________

avatar
________________


Race : Élu
Classe : Chevalier Solaire
Métier : Soldat d'Adiryl
Croyances : ---
Groupe : Anges

Âge : 115 Ans

Messages : 285

Fiche de Personnage :


MessageSujet: Re: Eoss Nargheil   Lun 5 Jan 2015 - 13:30

Nah, c'est ce qu'elle croit elle-même. L'entité qui se fait appeler "le Soleil" existe, et c'est vraiment un démon surpuissant. Mais non, ce n'est pas vraiment ce qu'il prétend être.

_________________
Non Arléen, pour la millième fois, non..

Spoiler:
 

Thème musical de Nargheil:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Uridan Sangried

Maître du sang

________________

avatar
________________


Race : Vampire-Seirdan
Classe : Lamesang
Métier : chasseur de primes / mercenaire
Croyances : aucune
Groupe : Arcane XIII

Âge : 1327 ans

Messages : 522

Fiche de Personnage : Le Dieu du sang vous accueille

Histoire de Personnage : Avant l'arcane :
1-2
1-2-3-4

prélude à l'arcane :
1-2-3
1-2-3-4-4bis-4ter-5

Divinisation :
1-2-3-4-5

Dieu arcaneux :
1-2-3-4-5-6-7-8-9

Prélude à la chute :
1-2-3-4

MessageSujet: Re: Eoss Nargheil   Lun 5 Jan 2015 - 23:11

Heu Ok ... Mais du coup, tu tires tes pouvoirs du "Soleil", ou du soleil ? Parce que c'est différent si tu utilises les pouvoirs d'un démon (fut-il surpuissant) ou si tu tires ta magie de l'astre du jour, quand même ... Dans le premier cas va falloir ou changer de classe ou préciser que ce n'est pas de l'astre lui-même que tu tires ta force, tu vois ?

Et pour cette histoires de premiers démons différents ou je sais pas quoi, que ce soit ce que les personnages de ta fiche pensent est pas condamnable ... que tu veuilles le poser en vérité générale serait bien plus dérangeant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nargheil Eoss

☼ | Lame claire

________________

avatar
________________


Race : Élu
Classe : Chevalier Solaire
Métier : Soldat d'Adiryl
Croyances : ---
Groupe : Anges

Âge : 115 Ans

Messages : 285

Fiche de Personnage :


MessageSujet: Re: Eoss Nargheil   Mar 6 Jan 2015 - 7:51

Poser une vérité générale sur le Vein serait contre sa nature même. Je ne le ferais pas.
Quand à ces pouvoirs, on ne lui en a donné que l'accès. Ce que j'entends par là est : Sol ne lui a pas spécialement donné de pouvoir, elle l'a rendu capable d'utiliser un nouveau type de magie.
Le démon qui se fait passer pour le Soleil est un simple utilisateur de ce pouvoir qui est allé trop loin.
Je vais écrire tout ce que j'ai déjà planifié à son sujet, si ça peux t'aider à être convaincu.

L'entité connue son le nom "Le Soleil", n'est en fait qu'un ancien chevalier solaire (le premier ?) que l'addiction a transformé en un démon surpuissant. Il passe son temps à arpenter le Vein, le seul endroit où il est possible que le soleil brille en permanence. Il utilise ses pouvoirs titanesques presque exclusivement dans ce but, raison pour laquelle il ne peut pas nuire à Arphoss directement, et est obligé d'utiliser des subordonnés. (i.e Sol, Nargheil.)
Lorsqu'il fait prêter allégeance, il ne fait en fait que modifier le corps de son serviteur pour qu'il soit capable de tirer de la magie du soleil, comme il en est capable lui-même. Il partage sa malédiction, sommes-toutes.
En omettant au passage de prévenir le sujet. D'ailleurs, ce n'est pas par malice qu'il ne précise pas ce détail, mais par peur. Si ses servants venaient à l'abandonner, il n'aurait plus la possibilité de remplir son devoir de chevalier, trop occupé qu'il est à arpenter le Vein de long en large à la recherche du moindre petit rayon de soleil. Si cela devait arriver, sa transformation en démon ne serait plus limité par son sens de la justice et il ne serait plus qu'un des monstres surpuissants qui peuplent le Vein.

_________________
Non Arléen, pour la millième fois, non..

Spoiler:
 

Thème musical de Nargheil:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Uridan Sangried

Maître du sang

________________

avatar
________________


Race : Vampire-Seirdan
Classe : Lamesang
Métier : chasseur de primes / mercenaire
Croyances : aucune
Groupe : Arcane XIII

Âge : 1327 ans

Messages : 522

Fiche de Personnage : Le Dieu du sang vous accueille

Histoire de Personnage : Avant l'arcane :
1-2
1-2-3-4

prélude à l'arcane :
1-2-3
1-2-3-4-4bis-4ter-5

Divinisation :
1-2-3-4-5

Dieu arcaneux :
1-2-3-4-5-6-7-8-9

Prélude à la chute :
1-2-3-4

MessageSujet: Re: Eoss Nargheil   Mar 6 Jan 2015 - 13:29

Dieu regarda la fiche, et Dieu vit que cela était bon.

Alors Dieu prit un foutu tampax encore humide, visa et jeta l'objet en plein front de celui qui lui avait présenté le texte.

"C'est bon, ça marche !"



ALLELUJAH MES FILS !!!!

Bon, tu peux modifier ton profil si c'est pas déjà fait, te manque encore un tampax et tu pourras aller jouer à la lanterne =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Slade Lion-Noir

Commandant | Le lion noir.

________________

avatar
________________


Race : Humain des Cités-États
Classe : Maître des lames
Métier : Membre du Parlement | Commandant d'armée
Croyances : Panthéon du Solstice [Publique] - Athée [Privée]
Groupe : Cité de Venill

Âge : Plus jeune d'apparence qu'il ne l'est vraiment.

Messages : 188

Fiche de Personnage : [Fiche en cours de ré-écriture, bande de rigolos va.]

Histoire de Personnage : -

► Les motifs du passé - Prélude
► Le mercenaire du Roi - Chapitre 1 [En cours d'écriture]


MessageSujet: Re: Eoss Nargheil   Mar 6 Jan 2015 - 21:43

Rien a rajouter.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



________________


________________



MessageSujet: Re: Eoss Nargheil   

Revenir en haut Aller en bas
 

Eoss Nargheil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feleth :: Prologue :: Registre des personnages :: Fiches validées-