''L’enfant voulait répondre. Mais sa gorge lui fit comprendre que ses mots ne seraient jamais à la hauteur du silence.''
               
Eto Hachiro
 
''La mort, c’est elle qui vous fait tenir debout. C’est elle qui dicte les actes. C’est elle qui peint le monde. Et elle vous emportera tous.''
               
Querel Sentencia
 
''Je ne ressens que soif et tristesse, la mort est futilité. Je la cherche, peut-être suis-je elle.''
               
Nagate Zetsubō
 
''Udyr, quand tu seras mort, on se souviendra de ton nom. Moi je n'en ai pas, car je ne mourrai pas aujourd'hui. Mais le tien restera gravé dans ma mémoire, et dans celle de tous ceux qui t'ont connu, comme celui d'un homme fort, et digne. Alors va, et éteins-toi avec grandeur, devant tous ces vautours.''
               
Darn Butcher
 
''La nature revivait là où les hommes mourraient, le cycle reprenait son cours normal grâce à l’albinos.''
               
Aikanaro Myrrhyn
 
''Ils ne se battaient pour rien qui n’en vaille la peine. Ils étaient incapables de distinguer ce qui avait de la valeur de ce qui n’en avait pas. Alors pourquoi tant de vigueur à la tâche ? Pourquoi risquer sa vie aussi vainement ?''
               
Alcofrybas Grincebrume
 
''Son regard, depuis toutes ces années, avait appris à parler.''
               
Etan Ystal
 
''Un monde de chaos, de destruction et de malheur, un monde impartial et magnifique, le seul en tout cas, où faire l’expérience de la vie prendrait un sens véritable.''
               
Edwin Gwendur
 
''L’enfer, ce doit être l’enfer : courir pour l’éternité dans un paysage sans fin, sans début. Sans possibilité de repos ou de mort.''
               
Tyrias Marchemonde
 
''Mais sans risque on n'obtient rien, voici ma devise mes amis. Il ne faut pas avoir peur de se salir les mains, il ne faut pas avoir peur de la mort…''
               
Dimitri Morteury
 
''Tomber... Ceci est si abstrait. L'on pourrait se relever plus grand que l'on était.''
               
Yozora Adragnis
 
''Il passa des semaines dans le cachot ayant décidé de s'y enfermer lui-même. Puis, au terme de trois semaines, vous êtes venu le voir et vous lui avez dit : «Les larmes ne sont qu'une faiblesse qu'il te faudra masquer... Si tu veux t'apitoyer, libre à toi, mais, si tu souhaites voir les choses changer, tu le peux toujours. Suis-moi... Mon ami.»''
               
Haar Wilder
 
''Le brin d'herbe ne se soucie guère de ce que font les feuilles des arbres. Mais à l'automne venu, les feuilles ne se suffisent plus entre elles. Elles s'assombrissent, se nourrissant des nuages noirs d'orage. Et alors, elles se laissent tomber sur nous.''
               
Le Peintre
 
''S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est immobile, allongée, rigide, puante à en faire vomir, en décomposition, transportant des milliers de maladies, la peau arrachée et les os jaunes. S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est à six pieds sous terre, devenue la proie des corbeaux, et ses yeux mangés par des fourmis... C'est qu'elle a un jour été orgueilleuse et avide. C'est qu'elle a un jour voulu devenir riche et grande, ou bien qu'elle l'est devenue. Cela ne change rien.''
               
Le Violoniste
 
''La pensée est la liberté, la liberté... Alors, le corps est la prison, le corps est la prison... Il faut casser les barreaux.''
               
Sill
 
''Nous croyons conduire le destin, mais c'est toujours lui qui nous mène.''
               
Setsuna Hendenmark
 
''Fais ce que tu veux avec ces villageois, sauf les laisser en vie.''
               
Kaull Hendenmark
 
''La fuite vers la religion peut être une réponse pour certains. Pour d'autres elle n'est que la simple évidence que l'homme est faible et instable.''
               
Astryl Panasdür
 
''La mort ne cherche pas à s’expliquer, elle ne fait qu’agir, monsieur. Les cadavres ne racontent pas grand-chose, mais vivant, un homme peut en avoir long à dire.''
               
Sanaki Hearthlight
 
''Alors, telle une marionnette cassée que l’on tente en vain d’animer, il se releva, restant digne malgré ses blessures.''
               
Dolven Melrak
 
''Quand le sang coule, il faut le boire. La mort ne frappera pas à votre porte mais s'invitera par vos fenêtres !''
               
Andreï Loknar
 
''Personne ne peut capturer une ombre, personne ne peut la dresser ni se l’approprier.''
               
Jazminsaa Alsan
 
''De la même façon, à l'idée qu'un abruti de scribe puisse teinter ses parchemins de calomnies religieuses, ou pire, me faire porter le titre de héros, je vais préférer m’occuper de l'écriture de ma propre histoire.''
               
Alexandre Ranald
 
''La mort... Si belle et terrible à la fois, elle l'appelait, et l'appelle toujours.''
               
Adam Moriharty
 
''Par nature, j’aime tout. Par conséquence, je me hais…''
               
Samaël Apelpisia
 
''C'est sordide et cruel, mais c'est hélas la réalité de ce monde.''
               
Liam Gil' Sayan
 
''Aujourd’hui sur les terres de Feleth les pensées ne sont plus les bienvenues. Le temps de la renaissance spirituelle est terminé. Le temps où les grands penseurs avaient aidé le monde est révolu.''
               
Héra Calliope
 
''La mort était séductrice ; elle ne montrait que ses bons côtés. La sérénité et le calme absolu : pour toujours et sans violence.''
               
Eurybie Pourrie
 
''J’ai atteint cette espèce de vanité qu’apporte l’ancienneté. Je ne crois plus qu’on puisse m’apprendre quelque chose, et si jamais quelqu’un essaye ou y arrive seulement, je me bloquerais et deviendrais hermétique à tout contact.''
               
Dante Waanig
 
''Je devrais t'attacher, tu deviens dangereux pour toi même !''
               
Jeyra Frozeñ
 
''La beauté des êtres n'était rien. La beauté des choses oui. Mais pas forcement celle que l'on voit avec une paire de rétines.''
               
Akira Satetsu
 
''Le noir. Une étendue sombre en perpétuel mouvement.''
               
Melpomène d'Ambre
 
''Il est des oreilles invisibles qui peuvent entendre jusqu'à nos moindres soupirs et des secrets aux allures anodines peuvent se révéler instruments de destruction et de tourments sans fin...''
               
Cassandre Ombrelune
 
''Le "rien" est tellement plus unique que la peur ou n'importe quel autre sentiment...''
               
Meryle Nightlander
 
''Ce n'est pas le nombre ni la force qui compte, c'est l'envie, la cause.''
               
Luyak Salamya
 
''L'innocence d'un enfant est la plus grande peur de l'homme.''
               
Clause Vaneslander
 
''Quand il lui manque une marionnette pour ses spectacles. Il verrait en vous la chose qu'il cherche.''
               
Jack D'enfer
 
''Il n'a pas de notion réelle du bien et du mal, personne ne lui ayant jamais défini ces mots.''
               
Jim Stocker
 
''Je n'ai vu aucune lumière, aucun goulet, pour sortir du boyau infini et obscur que nous empruntons tous, jusqu'à la promesse d'une nouvelle vie, de la transcendance et de la connaissance. Alors, mes yeux se sont adaptés aux ténèbres.''
               
Shaquîlah Dresdeïorth
 
''Le pouvoir ronge l'homme.''
               
Balthazar Bel
 
''Visiblement, la sérénité n'avait de valeur que si on connaissait également, en comparaison, des moments de troubles.''
               
Dranek Barth
 
''Le faible se faisait tuer, le fort vivait un jour de plus.''
               
Rodany Bleinzen
 
''Le soleil se couchait sur le monde du milieu. Les ténèbres se paraient de leurs plus somptueux apparats pour enfin faire leur entrée.''
               
Rin Mephisto
 
''Et alors il vit le chaos, la désolation, la souffrance le désespoir ambiant. Il rit.''
               
Elrog Aniec
 
''Perdu quelque part, marche vers nulle part.''
               
Kyle Wate
 
''La rose n'a d'épines que pour qui veut la cueillir.''
               
Karin Yzomel
 
''- Je peux vous prédire le genre d'homme qui vous convient !
- Je connais déjà mon genre d'homme.
- Vraiment... Et quel est-il ?
- Les hommes morts.''
               
Naladrial Delindel
 
''Utilise tes pouvoirs seulement quand le noir deviendra invivable.''
               
Zedd McTwist
 
''Tes cauchemars m'ont déjà donné l'encre... À présent, ta peau me donnera les pages !''
               
Conrart Crowlore
 
''Bien des gens se font enfermer dans un cercueil une fois mort, mais rares sont ceux qui naissent dedans.''
               
Dassyldroth Arphoss
 
''Le corbeau frénétique qui vous nargue de sa voix perchée, agite ses ailes damnées, où le reflet d'un mort se penche sur votre âme.''
               
Lust Aseliwin
 
''La vie est un mensonge, la destruction une délivrance.
Passent les marées, soufflent les vents, en vain...''
               
Le Passant
 
''Fauche, tranche et avale, gouffre des âmes. Que se dresse devant toi mille fléaux, et que l’enfer se glace devant ta noirceur.''
               
Lloyd Vilehearth
 
''Des charognards pour la plupart, comme ces corbeaux à deux têtes, venant dévorer le valeureux mort.''
               
Meneldil Tristelune
 
''Nous sommes les bourreaux de la justice et de la paix. Même si ce rôle n'est pas agréable à endosser, nous nous devons de le faire, pour le bien du peuple.''
               
Ezekiel Le Sage
 
''Il me tarde de retourner au combat pour finir empalé sur une pique.''
               
Karl Von Morlag
 
''Montre-moi le chemin de la victoire. Ou guide-moi alors dans les tréfonds de la mort...''
               
Aznan Lauréano
 
''Comment peux-tu supporter ça ? C'est assourdissant ! Tue-le ! Qu'est-ce que ça te coûte ? Tu ne l'entendras plus. Tu seras en paix... Tue-le !''
               
Aïden Sochlane
 
''- Faites taire votre cabot !
- Je ne suis pas votre servante !
- Alors je le ferai taire moi-même !''
               
Rosaly Von Gregorius
 
''Le seul présent que la justice a à vous offrir, est votre mort.''
               
Mirage Morteury
 
''Laissez-moi vous conduire aux carnages.... Tant d'âmes ne demandent qu'à succomber.''
               
Idryss Leeverwen
 
''Le soleil est un bourreau. D'une simple caresse, sa langue enflammée peut calciner n'importe quel être.''
               
Seïren Nepthys
 
''C'est une nuit sans lune. Ou bien était-ce un jour sans soleil ?''
               
ShuiLong Zhang
 
''La vie est un rouage lent et grinçant. Il ne tourne que dans un sens. Celui où tu tombes.''
               
Camelle Elwhang
 
''Et un jour, sur vos lits de mort, bien des années auront passé et peut-être regretterez-vous de ne pouvoir échanger toutes vos tristes vies épargnées à Feleth pour une chance, une petite chance de revenir ici et tuer nos ennemis, car ils peuvent nous ôter la vie mais ils ne nous ôteront jamais notre liberté !''
               
Edouard Neuman
 
''Le temps est la gangrène de l'homme, elle apparait puis vous ronge à petit feu. Pour finir il ne vous reste plus que le présent pour vivre ; le passé s'évapore peu à peu et le futur ne vous intéresse guère.''
               
Asgeïr Aslak
 
''Cueillir la fleur de la déchéance et croquer dans la pomme de la faucheuse, nos vies se résument à cela car après tout, nous finissons à une moment où un autre, tous sous terre.''
               
Violette Dellylas
 
''Le pire n'est pas de mourir, mais de se faire oublier.''
               
Erwan Daermon Do'Layde
 
''Tenter d'oublier, même si c'était impossible. Il aurait aimé se jeter à la mer avec la preuve de son acte immonde. Laver tout ce sang qu'il sentait sur lui. Peut-être même s'y noyer, simplement. Sombrer dans les abysses et les ténèbres, pour toujours.''
               
Mio Raeth
 
''La lumière montre l'ombre et la vérité le mystère.''
               
Aeli Seoriria
 
''Si la vie n'a qu'un temps, le souvenir n'a qu'une mesure. Le reste est silence.''
               
Valt Horn
 
''Dans le noir le plus complet, l'aveugle est la meilleure personne à suivre. Dans un monde de folie, qui mieux qu'un fou pour nous guider ?''
               
Ledha Borolev
 
''Je ne crois pas en la force d'un absent. Celle qui ferait de vos dieux ce que vous pensez qu'ils sont.''
               
Gigantus Corne
 
''Une limite qui n'a été créée que pour être dépassée ? C'est simple, imaginez !''
               
Goudwin Didrago
 
''Voir grouiller tous ces gens, connaître leurs désirs et leurs rêves, voir comment évoluent les sociétés, leurs aspirations et leurs défauts. Comprendre que donc rien n'est éternel, et que tous ces rêves et toutes ces folies disparaîtront de la surface du monde. Se laisser aller, indolent, parce que tout cela ne servira à rien, et qu'au bout du compte le monde reste le monde, seule éternité immuable.''
               
Uridan Sangried
 
''L'Inquisition vous remettra sur le droit chemin. Même s'il faut vous briser les jambes pour ça.''
               
Leevo Shellhorn
 
''N'oublie pas d'avoir peur des morts. Ils sont toujours plus nombreux que les vivants, et un jour, tu les rejoindras.''
               
Moira Brawl
 
''J'avais l'habitude avec ce genre d'individus... Moins vous bougerez, moins vous leur parlerez... et moins ils vous cogneront dessus.''
               
Aoi Haandar
 
''Je souhaite voir votre sang se répandre mollement à la surface d'une eau rendue trouble par les masses de cadavres vidés de leur substance, marcher dans les champs de vos ossements éparpillés, me remémorant à chaque pas votre mort absurde et pathétique, que vos noms ne soient pas contés, que votre souvenir s'éteigne comme s'éteint votre vie fade et misérable, qu'à travers les années, seuls subsistent vos ossements tels de tristes traces blanchâtres dans un paysage noir de guerre, de sang et de folie.
Et que telles cette phrase, vos morts n'aient aucune importance, aucune signification pour quiconque.''
               
Nargheil Eoss
 
''Bénie soit la haine que tu porteras à ton prochain, lave l'Homme des péchés qu'il a commis.
Sois l'épée du jugement qui s'abattra sur cette race impure, souillée par la vengeance et la corruption.''
               
Meiro Fuuchiuse
 
''Notre futur exprime nos actes passés.''
               
Terence Ripper
 
''Rencontre les ténèbres et tu admireras la lumière, dit le voyant.
Contemple la lumière et tu provoqueras les ténèbres, dit l'aveugle.''
               
Tekian Varis
 
''Un général courageux et fier, est celui qui exécute en premier l'ordre qu'il donne à ses hommes.''
               
Danarius Kyrarion
 
''L'art est le sentiment obscur de l'appropriation de l'étrange.''
               
Leroi-Gourhan
 
''La mort nous sourit à tous, et tout ce que nous pouvons faire, c'est lui sourire en retour.''
               
Marc-Aurèle
 
''L'art est la mystérieuse présence en nous, de ce qui devrait appartenir à la mort.''
               
Malraux
 
''L'art est une profondeur creusée dans le visage du monde.''
               
Weischedel
 
''Le néant après la mort ? N'est-ce pas l'état auquel nous étions habitués avant la vie ?''
               
Schopenhauer
 
''Les avocats d'un malfaiteur sont rarement assez artistes pour tourner à l'avantage de leur client la belle horreur de son acte.''
               
Nietzsche
 
''Ôte-toi de mon soleil.''
               
Diogène le cynique
 
''Il y a pas d’œuvre d'art sans collaboration du démon.''
               
André Gide
 
''Ce n'est pas le lieu mais son cœur qu'on habite.''
               
John Milton
 
''Nous sommes les histoires que nous vivons.''
               
Auteur inconnu
 
''La mort est terrible pour n'importe qui. Bons ou mauvais, anges ou démons, c'est la même chose. La mort est impartiale. Il n'y a pas de mort particulièrement horrible. C'est pourquoi la mort est effrayante. Les actes, l'âge, la personnalité, la richesse, la beauté... Tout ça n'a aucun sens face à la mort.''
               
Fuyumi Ono
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

  Manoir des Davallon : Repaire de l’Arcane XIII [Réservé aux Adorateurs de l’Arcane XIII] (sauf exception : demande via mp)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Awena Davallon

Œil Noir

________________

avatar
________________


Race : Humaine
Classe : Rodeur
Métier : Aucun // Oeil Noir
Croyances : Croyances aux légendes et aux mythes // Adoratrice du Vein et des démons
Groupe : Pays // Adorateurs de l'Arcane XIII

Âge : 24

Messages : 426

Fiche de Personnage : C'est par ici

Histoire de Personnage : 1) [T] Marché interrompu
2) [T] La grande messe de la rébellion
3) [T] Le début d'une alliance
4) [T] Tout vient à point à qui sait attendre
5) [T] Discussion houleuse avec la sniffeuse
6) [A] Une proposition alléchante
7) [T] Quand les plantes s’emmêlent
8 ) [A?] Qui veut la guerre est en guerre avec soi
9 ) [T] Une affaire louche
10) [T] L'initiation d'Uridan Sangried
11) [T] Mystères et mystifications...
12) [T] L’audace cache de grandes craintes
13) [T] La dépendance du Messager : mission recruter Mairlunlen Chienteur
14) [T] Si l'habit ne fait pas le moine, le chapeau fait-il le mage ?
15) [A ?] C'est pas écrit dans les livres
16) [T] Un invité surprise
17) [T] Un grand tournant
18) [T] Dans le silence et la solitude...
19 ) [T] " Sur la plage abandonnée, coquillages et crustacés "
20) [T] Le mal réunit les hommes
21) [A ?] Rien ne dure dans ce monde cruel, pas même nos souffrances
22) [A ?] Les souffrances ont donné vie aux plus grandes âmes. Les personnages les plus éminents, portent en eux des cicatrices.
23) [T] Quand les cloches sonnent les fêtes !
24) [T]L'initiation d'Alekseï Rytchkine et sa mission impossible sur Adiryl
25) [T]Rencontre au cœur de la tempête
26) [A ?] Les secrets sont insondables. Les secrets sont noirs…
27) [T] Prélude à la chute : présentations
28) [T] La plus grande tragédie de la vie n'est pas la mort
29) [T] Je crois que l'humanité est née d'un conflit…
30) [En cours] L'illusion est nécessaire…


Lieux relatifs à l'Arcane XIII :

1) 1ère épreuve : Le Cabinet de la Réflexion
2) Une épreuve subsidiaire
3) 2ème épreuve : Le Rituel du Sang
4) 3ème épreuve : La mission impossible ?
5) Manoir des Davallon : Repaire de l’Arcane XIII

Souvenirs, souvenirs :

Éclats du passé


MessageSujet: Re: Manoir des Davallon : Repaire de l’Arcane XIII [Réservé aux Adorateurs de l’Arcane XIII] (sauf exception : demande via mp)   Jeu 29 Nov 2012 - 16:48

La jeune tieffeline avait fini par s'y résigner et accepter la proposition. Elle devait se douter que l'étape "soins" était quasi obligatoire dans son cas. De toute façon, pour le moment, Awena ne pouvait que désinfecter les plaies. Pour ce qui était de redonner à ses ailes sa gloire d'antan, ce serait beaucoup plus long et beaucoup plus difficile. Awena allait devoir se renseigner à ce sujet, envoyer des disciples acheter des composants ou même rechercher des plantes particulières et étudier longuement…

En attendant, elle rendait visite à la cornue tous les jours, lui apportant des premiers soins et de quoi se restaurer. Elle trouvait ça bizarre que celle-ci n'aille pas fureter un peu partout dans le manoir à croire qu'elle n'était pas si curieuse que ça finalement.
Awena avait essayé d'engager la conversation plusieurs fois mais Chïra Ovenstey était restée distante et évasive. La priver de sa liberté l'avait-elle privée de sa joie de vivre ? et de son répondant ?

Puis au bout des sept jours, Awena ouvrit une dernière fois la porte.


"- J'ai une bonne nouvelle, tu es libre, à condition que tu me laisses changer une dernière fois ton bandage. "

La Tieffeline s'était laissée faire et avait foncé à l'extérieur du manoir. Awena s'approcha d'une des fenêtres du couloir et vit la cornue revivre. Elle allait et venait en sentant l'air. Puis elle se mit à courir et disparut. Awena poussa un profond soupir, elle espérait que la jeune cornue prendrait son rôle au sérieux et ne l'abandonnerait pas en cours de route. Sinon elle allait devoir trouver quelqu'un pour ce poste et cela serait fort difficile, qui d'autre pouvait avoir un si bon flair ?

Alors qu'Awena faisait des recherches sur les remèdes et autres concoctions, quelqu'un fit irruption dans son bureau, elle n'eut même pas besoin de lever la tête, elle savait déjà de qu'il s'agissait.


"- Déjà de retour ? Je te manquais à ce point ? Ou est-ce le confort du manoir ? "

Awena leva la tête et sourit. Elle lui fit signe de fermer la porte et l'invita à s'assoir. La cornue avait repéré un talent. Elle lui expliqua longuement ce qu'elle avait découvert et voulait l'entraîner à Madorass. Elle n'aurait pas pu choisir un autre endroit ? Awena fit tout son possible pour ne pas y aller mais la cornue était têtue et finit par gagner.

[…]

Précédemment

La jeune tieffeline l'avait suivie jusqu'au manoir, Awena qui pensait que celle-ci lâcherait l'affaire avant mais non ! Décidément, elle était vraiment têtue ! Awena restait de marbre et silencieuse, au grand dam de Chïra. Elle tenait précieusement le carnet offert par le dénommé Uridan Sangried dans ses mains.

- Comment veux tu collaborer en me disant qu’une part de la vérité ? C’était quoi ce machin ?!!!

Awena poussa la porte d'entrée et se dirigea vers un salon histoire de se poser et de boire une boisson chaude. La tieffeline pestait, hurlait, sa voix raisonnant contre les murs. Les disciples partaient en vitesse avant d'attirer les foudres de la jeune démone. Seul le messager qui bien sûr ne pouvait pas entendre ce qui se disait faisait des grands signes. Mais on ne stoppait pas comme ça la cornue.

- C’était quoi ? Pourquoi il voulait notre mort ? C’était pas un démon ! Comment peut il connaitre notre existence ?

"- Ça suffit maintenant. Tais-toi ! Sinon je t'assure que tu ne saura rien."

Awena n'avait pas haussé le ton, elle avait juste répondu de manière distante et plutôt froide. Elle continua d'avancer dans le couloir, tourna à gauche, puis à droite, ouvrit à l'aide d'une minuscule clé une porte et fit signe à la démone d'entrer. C'était sa bibliothèque personnelle, toutes les étagères n'étaient pas encore remplies mais elle commençait à avoir une sacré collection.

"- Il faut que je décode ce carnet. Ce grimoire possède certaines réponses à tes questions. "

Awena s'assit à un bureau, et ouvrit le grimoire. Elle était comme fascinée, elle suivit du doigt l'écriture qui défilait devant ses yeux. Elle entendit comme un grognement ou quelqu'un qui se racle la gorge. Elle leva les yeux vers la Tieffeline.

"- Assis toi s'il te plait. Tu t'énerves pour rien tu sais, je ne pensais pas … attends tu vas comprendre"

Awena se leva à nouveau et sortit une énorme encyclopédie, on aurait dit que quelqu'un avait consigné dans ce bouquin toute l'histoire de feleth depuis son commencement. Le livre était lourd, Awena eut du mal à le garder dans ses bras jusqu'au bureau. Elle le fouilla et l'ouvrit. L'écriture était petite, tordue, et légèrement effacée. On aurait dit que l'auteur l'avait rédigé le plus vite possible. Mais Awena tourna à nouveau une page et montra un dessin avec son index.

"- Tu vois cette représentation, c'est notre groupe l'Arcane XIII ici et là en face, en train de se battre, un groupuscule aux idées totalement opposées. Je ne connais pas encore leur nom mais je pensais que dans cette grande guerre les deux groupes avait totalement disparus… Mais je pense que j'avais tort."

Awena regarda la démone droit dans les yeux.

"- Et vois-tu, leur existence va nous mettre d'énormes bâtons dans les roues. Je vais faire jouer mes relations pour en apprendre plus… il faudra les éliminer le plus rapidement possible."

Awena réfléchissait à toute vitesse, dans l'urgence, elle devait décoder le grimoire, puis faire des recherches et interroger certaines personnes, pour ce qui était du deuxième sujet de la cornue, elle ne comprenait pas trop ce qu'elle désirait savoir. La personne rencontrée n'était qu'un demi élu rien de bien anormal …

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Chïra Ovenstey

L'éclaireuse

________________

avatar
________________


Race : Demi-Démon commun : tieffeline
Classe : Roublard
Métier : Voleuse // Eclaireur
Groupe : Adorateurs de l'Arcane XIII

Âge : 25

Messages : 287

Fiche de Personnage : Clique sur les cornes!


MessageSujet: Re: Manoir des Davallon : Repaire de l’Arcane XIII [Réservé aux Adorateurs de l’Arcane XIII] (sauf exception : demande via mp)   Ven 21 Déc 2012 - 8:44

Ce n’étant pas en la trainant à l’écart qu’elle allait stopper pour autant son esclandre. Son calme contrastait d’autant plus que la tieffeline montait en pression. Cet air distant et hautain la faisait sortir de ses gongs. A croire qu’elle prenait un malin plaisir à faire languir la chose, trainant derrière son bureau elle lui parla du grimoire que leur avait cédé Uridan. D’un revers de la main la démone balaya le livre, qui n’était pas l’objet de ses préoccupations.

-Je me fiche pas mal de ce truc poussiéreux, c’est ton problème !

Elle avait osé lui ordonnait de se taire, non non elle ne rêvait pas l’humaine avait bien pris cette liberté. L’envie de lui sauter à la gorge la remplissait de joie et lui démangeait les mains, néanmoins à force de travail, elle réussit à contenir sa hargne. Et voilà que maintenant elle la caressait dans le sens du poil la traitant comme une égale en lui proposant de s’assoir… l’humaine était soit complètement folle… soit doté d’un humour particulier. Toujours debout les bras croisés, elle ne bougea pas d’un pouce, non on n’amadouait pas une démone comme ça..

Ses yeux trainèrent sur le recueil qu’elle lui présenta, s’attardant sur les images qui composaient le livre. Les humains avaient de drôles de manières de schématiser les êtres du Vein, cela la fit tendrement sourire de voir ses compères ainsi dessiné. Ainsi celui quelles avaient rencontrés faisait parti d’un groupe aux intérêts antagonistes.

-Les éliminer ? Ils sont tous comme cet homme ? Ils ont tous la même odeur ? Il me serait aisé de les retrouver s’il faut, une formalité..Une simple formalité…

Elle avait une confiance absolue dans les capacités de son odorat. Mais elle ne comprenait toujours pas pourquoi on pouvait leur en vouloir. Pourtant elle avait toujours été rejeté des humains, elle se doutait bien que les gens comme elle dérangeait, mais elle avait du mal à comprendre pourquoi… La notion de bien et de mal n’était pas quelque chose de compréhensible pour la démone. Elle voulait pourtant éradiquer les humains, elle aurait du être en mesure de comprendre qu’une autre race puisse en vouloir de même.

-Pourquoi veulent-ils lutter face à des forces qui les surpassent ? Qu’ont –ils de différent avec les humains ?

Ses doigts se posèrent sur les pages du recueil l’arpentant de part en part, obnubilée par les effigies démoniaques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Awena Davallon

Œil Noir

________________

avatar
________________


Race : Humaine
Classe : Rodeur
Métier : Aucun // Oeil Noir
Croyances : Croyances aux légendes et aux mythes // Adoratrice du Vein et des démons
Groupe : Pays // Adorateurs de l'Arcane XIII

Âge : 24

Messages : 426

Fiche de Personnage : C'est par ici

Histoire de Personnage : 1) [T] Marché interrompu
2) [T] La grande messe de la rébellion
3) [T] Le début d'une alliance
4) [T] Tout vient à point à qui sait attendre
5) [T] Discussion houleuse avec la sniffeuse
6) [A] Une proposition alléchante
7) [T] Quand les plantes s’emmêlent
8 ) [A?] Qui veut la guerre est en guerre avec soi
9 ) [T] Une affaire louche
10) [T] L'initiation d'Uridan Sangried
11) [T] Mystères et mystifications...
12) [T] L’audace cache de grandes craintes
13) [T] La dépendance du Messager : mission recruter Mairlunlen Chienteur
14) [T] Si l'habit ne fait pas le moine, le chapeau fait-il le mage ?
15) [A ?] C'est pas écrit dans les livres
16) [T] Un invité surprise
17) [T] Un grand tournant
18) [T] Dans le silence et la solitude...
19 ) [T] " Sur la plage abandonnée, coquillages et crustacés "
20) [T] Le mal réunit les hommes
21) [A ?] Rien ne dure dans ce monde cruel, pas même nos souffrances
22) [A ?] Les souffrances ont donné vie aux plus grandes âmes. Les personnages les plus éminents, portent en eux des cicatrices.
23) [T] Quand les cloches sonnent les fêtes !
24) [T]L'initiation d'Alekseï Rytchkine et sa mission impossible sur Adiryl
25) [T]Rencontre au cœur de la tempête
26) [A ?] Les secrets sont insondables. Les secrets sont noirs…
27) [T] Prélude à la chute : présentations
28) [T] La plus grande tragédie de la vie n'est pas la mort
29) [T] Je crois que l'humanité est née d'un conflit…
30) [En cours] L'illusion est nécessaire…


Lieux relatifs à l'Arcane XIII :

1) 1ère épreuve : Le Cabinet de la Réflexion
2) Une épreuve subsidiaire
3) 2ème épreuve : Le Rituel du Sang
4) 3ème épreuve : La mission impossible ?
5) Manoir des Davallon : Repaire de l’Arcane XIII

Souvenirs, souvenirs :

Éclats du passé


MessageSujet: Re: Manoir des Davallon : Repaire de l’Arcane XIII [Réservé aux Adorateurs de l’Arcane XIII] (sauf exception : demande via mp)   Sam 22 Déc 2012 - 23:08

Awena était calme voir légèrement blasée ; le ton violent, l’agacement, le caractère impulsif de la jeune tieffeline commençait à la fatiguer et lui taper sur le système. Elle respira profondément et répondit d’un ton neutre à cette énième provocation.

- Je me fiche pas mal de ce truc poussiéreux, c’est ton problème !

« - Ce vieux truc poussiéreux, comme tu le dis, pourrais très bien nous sauver la vie…»

Après tout la haine n’engendrait que la haine et elle ne voulait pas prendre cette direction là avec son Éclaireur. Awena se contenta donc de la regarder en silence, la laissant déverser son flot de paroles.
La jeune cornue ne bougea pas, elle resta les bras croisés montrant à quel point elle refusait d’obtempérer pour l’instant. Elle posa néanmoins ses yeux sur l’ouvrage, ainsi elle restait quand même curieuse malgré la colère et le renfermement qu’elle montrait, c’était une qualité. Était-ce un sourire qui venait de se dessiner sur son visage ? Peut être, pour quelle raison, ça Awena n’avait pu le deviner.


- Les éliminer ? Ils sont tous comme cet homme ? Ils ont tous la même odeur ? Il me serait aisé de les retrouver s’il faut, une formalité..Une simple formalité…

Awena sourit devant tant de naïveté mais c’était limite touchant. Un peu comme cet enfant qui croyait qu’il pourrait détacher la lune du ciel à l’aide d’une simple échelle pour l’offrir à sa mère… Néanmoins elle ne pouvait laisser Chïra voguer dans cette illusion. Elle secoua négativement la tête.

« - Ce n’est pas si simple que ça.»

Mais la démone ne semblait pas vouloir entendre quoi ce soit, du moins pour l’instant. Awena s’appuya sur le dossier de sa chaise et resta le regard posé sur le visage de sa sniffeuse hors pair

- Pourquoi veulent-ils lutter face à des forces qui les surpassent ? Qu’ont –ils de différent avec les humains ?

Awena fut surprise. La Tieffeline ne pouvait pas être si naïve, pas à ce point ! Et elle ne pouvait pas non plus se croire au dessus de tout le monde, en sachant que dans le Vein, elle ne devait guère avoir le dessus tout le temps… alors face à des anges ? Comment pouvait-elle croire autant en son pouvoir ? Awena avait du louper un épisode… Elle regarda la cornue en silence perplexe. Elle sortit une fiole d’une poche de sa cape, et remplit deux verres qui se trouvaient sur son bureau, elle en tendit un à la démone, le leva histoire de trinquer et bu une gorgée de son propre verre. Une idée germa dans son esprit. N’était-elle donc au courant de rien ? Comment un démon, se rendant dans le Vein via des failles, pouvait-il ne pas être au courant ?
Mais si les démons oubliaient le passé, s’ils ne se préparaient plus à une guerre contre Adiryl, ils allaient droit à leur perte. Awena avait du mal à avaler cette idée mais elle se devait de la prendre en compte. Peut-être devrait-elle envoyer un jour l’Éclaireur accompagné de certains disciples dans le Vein à la rencontre du grand seigneur Arphoss afin de connaître sa position ? Mais c’était dangereux très dangereux et les chances qu’ils reviennent vivants de cette mission étaient infimes voir quasi nulles.

Ainsi, la cornue avait vécue dans l’ignorance tout ce temps ? C’était limite inimaginable, mais ça expliquerait bien des choses… Awena finit son verre et le posa sur le bureau avant de se lever. Elle s’approcha de la Tieffeline et plongea son regard dans le sien à la recherche d’une réponse, ou d’au moins un indice.


« - Chïra Ovenstey... tes questions me troublent, certes je peux y répondre mais j’ai comme l’impression qu’il te manque un élément important pour comprendre pourquoi ce groupuscule n’est pas éliminable aussi facilement que tu ne le pense… Il est composé d’Anges… ceux qu’on appelle aussi les Élus mais ce terme n’est pas approprié. Certains anges ont autant de pouvoir que le plus puissant des démons. Suis-moi, il est grand temps que quelqu’un te montre la vérité.»

Awena lui tourna le dos, monta l’escalier et s’avança vers une étagère qu’elle poussa de toutes ses forces, derrière se trouvait un coffre. Elle attrapa la chaîne qui se trouvait autour de son cou, et la retira afin d’y récupérer la clé. Elle ouvrit le coffre et en sortit une coupelle ainsi qu’une fiole.

« - Je n’ai jamais su comment ça marchait, de la magie sûrement… et le pauvre homme qui la créé a rendu son dernier souffle depuis fort longtemps. Mais ses images dévoilées t’aideront à comprendre l’histoire que je vais te compter.»

Awena tendit la coupelle à la cornue et lui fit tenir entre ses mains avant de verser dedans le contenu de la fiole.

« - Très peu de personnes sur Feleth sont au courant de ça… Regarde cette eau, regarde la prendre forme. Tu vois avant, au tout début, il n’y avait rien ou plutôt qu’un seul noyau et deux personnes, des démons, assimilés aux légendes du dieu créateur sur Feleth, divisèrent ce noyau en trois mondes distincts pour que celui-ci puisse trouver un équilibre. Les démons tels que tu les connais prirent le monde du dessous : le Vein, les démons plus purs et bons prirent le monde du dessus : Adyril et le reste… la terre du milieu : Feleth. Comme tu peux le voir, de nombreuses guerres ont eu lieues, certains se battant pour le pouvoir, d’autres pour éradiquer une espèce.
Les êtres du Vein désirent vivre dans le chaos le plus total, dans la noirceur éternelle, alors que les êtres d’Adiryl veulent vivre dans l’ordre, l’égalité et la blancheur.
Regarde Adiryl, sa population est composée de séraphins, d’hauts elfes, d’élus, d’oracles… L’homme qui nous interpellés à Madorass était à moitié de ce monde, c’est pourquoi l’odeur qui émanait de lui était si différente, regarde leur façon de vivre…»


Awena la laissa regarder les images défilant devant ses yeux quand le liquide redevint à nouveau transparent, elle fixa à nouveau Chïra.

« - Si nous devions tuer tout ceux qui sentent "mauvais", nous devrions tuer un peuple entier… et actuellement nous n’en n’avons pas les moyens… Et ce n’est pas du tout cette solution que j’envisage.»

Awena hésitait sur la démarche à tenir, avait-elle compris ? Les démons haïssaient les anges et vice-versa, chacun souhaitait la mort de l’autre, et la seule terre qui pouvait accueillir ce spectacle, cette guerre, n’était autre que Feleth...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Chïra Ovenstey

L'éclaireuse

________________

avatar
________________


Race : Demi-Démon commun : tieffeline
Classe : Roublard
Métier : Voleuse // Eclaireur
Groupe : Adorateurs de l'Arcane XIII

Âge : 25

Messages : 287

Fiche de Personnage : Clique sur les cornes!


MessageSujet: Re: Manoir des Davallon : Repaire de l’Arcane XIII [Réservé aux Adorateurs de l’Arcane XIII] (sauf exception : demande via mp)   Jeu 27 Juin 2013 - 23:09

Le nez dans la coupelle, la tieffeline flaira le liquide inodore dans un sursaut d'épaule. La métaphore n'était pas son fort, il lui fallait du concret pour comprendre où elle voulait en venir. Scrupuleusement elle écouta l'humaine tentant d'emmagasiner et d'assimiler ce flot d'informations. A la fin de ce long discours,elle écarquilla ses yeux sombres la démone devait avoir décroché à un moment car elle n'avait rien compris de tout cela. C'était peine perdue que d'expliquer chose à la tieffeline, son esprit papillonnait au grès des paroles et de ses pensées. D'un hochement de tête, elle signifia tout de même le contraire, il n'était pas question qu'Awena rabâche cette histoire pompeuse.

                       
______________________________

De l'eau avait coulé sous les ponts, et la tieffeline semblait avoir compris le concept, en tout cas elle était persuadée d'être au point sur le sujet. Tous les qui puent devaient mourir, ni plus ni moins.

Au soleil dans le verger attenant au manoir, Chïra se faisait dorer la pilule parmi les fleurs. Le soleil venait lécher ses plaies qui aujourd'hui étaient cicatrisées. Le travail de l'humaine avait porté ses fruits et les ailes de la tieffeline ne nécessitaient plus de soins. Il était drôle que de sentir ne serait ce qu'une brise légère sur ces membres autrefois cachés. Elles n'avaient certes pas gagnées en beauté mais elles étaient fonctionnelles, enfin c'est ce que lui avait dit l'Oeil noir. Néanmoins, la jeune tieffeline hésitait encore quelques peu, l'appréhension d'un premier vol certainement, et pourtant il faudrait bien qu'un jour elle se jette à l'eau, mais pas pour l'instant, non aujourd'hui c'était bronzette ! Le nez dans le fleur elle inhalait leur parfum jusqu'à s'en rendre allergique.

-Atchhhhhaaa

Une flopée de pollen s'envola suivant la folle course du vent. D'un revers de la main elle essuya ce filet de morve qui venait de surgir au bout de son nez rosi par un coup de soleil. Flûte, l'humaine serait de corvée ce soir...
Jetant rapidement un coup d’œil par dessus son épaule, elle vérifia que les lieux étaient déserts.

-Gnéhéhéhéhé

Sortant sa petite statuette, elle contempla l'envol de son aigle, cela paraissait si simple. Elle prenait note de chaque mouvement, quand enfin elle jugea en avoir assez vu, elle se redressa étendit ses ailes puis commença à battre l'air avec. A part une sensation de ventilation sur son arrière train, elle ne produisit pas grand chose. Baissant les bras elle rappela son fidèle compagnon...Non ce n'était pas encore pour aujourd'hui....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



________________


________________



MessageSujet: Re: Manoir des Davallon : Repaire de l’Arcane XIII [Réservé aux Adorateurs de l’Arcane XIII] (sauf exception : demande via mp)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Manoir des Davallon : Repaire de l’Arcane XIII [Réservé aux Adorateurs de l’Arcane XIII] (sauf exception : demande via mp)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feleth :: Feleth, le monde du milieu :: Grandes plaines de Feleth :: Plateaux de lune :: Le Manoir des Davallon :: Les Souterrains-