''L’enfant voulait répondre. Mais sa gorge lui fit comprendre que ses mots ne seraient jamais à la hauteur du silence.''
               
Eto Hachiro
 
''La mort, c’est elle qui vous fait tenir debout. C’est elle qui dicte les actes. C’est elle qui peint le monde. Et elle vous emportera tous.''
               
Querel Sentencia
 
''Je ne ressens que soif et tristesse, la mort est futilité. Je la cherche, peut-être suis-je elle.''
               
Nagate Zetsubō
 
''Udyr, quand tu seras mort, on se souviendra de ton nom. Moi je n'en ai pas, car je ne mourrai pas aujourd'hui. Mais le tien restera gravé dans ma mémoire, et dans celle de tous ceux qui t'ont connu, comme celui d'un homme fort, et digne. Alors va, et éteins-toi avec grandeur, devant tous ces vautours.''
               
Darn Butcher
 
''La nature revivait là où les hommes mourraient, le cycle reprenait son cours normal grâce à l’albinos.''
               
Aikanaro Myrrhyn
 
''Ils ne se battaient pour rien qui n’en vaille la peine. Ils étaient incapables de distinguer ce qui avait de la valeur de ce qui n’en avait pas. Alors pourquoi tant de vigueur à la tâche ? Pourquoi risquer sa vie aussi vainement ?''
               
Alcofrybas Grincebrume
 
''Son regard, depuis toutes ces années, avait appris à parler.''
               
Etan Ystal
 
''Un monde de chaos, de destruction et de malheur, un monde impartial et magnifique, le seul en tout cas, où faire l’expérience de la vie prendrait un sens véritable.''
               
Edwin Gwendur
 
''L’enfer, ce doit être l’enfer : courir pour l’éternité dans un paysage sans fin, sans début. Sans possibilité de repos ou de mort.''
               
Tyrias Marchemonde
 
''Mais sans risque on n'obtient rien, voici ma devise mes amis. Il ne faut pas avoir peur de se salir les mains, il ne faut pas avoir peur de la mort…''
               
Dimitri Morteury
 
''Tomber... Ceci est si abstrait. L'on pourrait se relever plus grand que l'on était.''
               
Yozora Adragnis
 
''Il passa des semaines dans le cachot ayant décidé de s'y enfermer lui-même. Puis, au terme de trois semaines, vous êtes venu le voir et vous lui avez dit : «Les larmes ne sont qu'une faiblesse qu'il te faudra masquer... Si tu veux t'apitoyer, libre à toi, mais, si tu souhaites voir les choses changer, tu le peux toujours. Suis-moi... Mon ami.»''
               
Haar Wilder
 
''Le brin d'herbe ne se soucie guère de ce que font les feuilles des arbres. Mais à l'automne venu, les feuilles ne se suffisent plus entre elles. Elles s'assombrissent, se nourrissant des nuages noirs d'orage. Et alors, elles se laissent tomber sur nous.''
               
Le Peintre
 
''S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est immobile, allongée, rigide, puante à en faire vomir, en décomposition, transportant des milliers de maladies, la peau arrachée et les os jaunes. S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est à six pieds sous terre, devenue la proie des corbeaux, et ses yeux mangés par des fourmis... C'est qu'elle a un jour été orgueilleuse et avide. C'est qu'elle a un jour voulu devenir riche et grande, ou bien qu'elle l'est devenue. Cela ne change rien.''
               
Le Violoniste
 
''La pensée est la liberté, la liberté... Alors, le corps est la prison, le corps est la prison... Il faut casser les barreaux.''
               
Sill
 
''Nous croyons conduire le destin, mais c'est toujours lui qui nous mène.''
               
Setsuna Hendenmark
 
''Fais ce que tu veux avec ces villageois, sauf les laisser en vie.''
               
Kaull Hendenmark
 
''La fuite vers la religion peut être une réponse pour certains. Pour d'autres elle n'est que la simple évidence que l'homme est faible et instable.''
               
Astryl Panasdür
 
''La mort ne cherche pas à s’expliquer, elle ne fait qu’agir, monsieur. Les cadavres ne racontent pas grand-chose, mais vivant, un homme peut en avoir long à dire.''
               
Sanaki Hearthlight
 
''Alors, telle une marionnette cassée que l’on tente en vain d’animer, il se releva, restant digne malgré ses blessures.''
               
Dolven Melrak
 
''Quand le sang coule, il faut le boire. La mort ne frappera pas à votre porte mais s'invitera par vos fenêtres !''
               
Andreï Loknar
 
''Personne ne peut capturer une ombre, personne ne peut la dresser ni se l’approprier.''
               
Jazminsaa Alsan
 
''De la même façon, à l'idée qu'un abruti de scribe puisse teinter ses parchemins de calomnies religieuses, ou pire, me faire porter le titre de héros, je vais préférer m’occuper de l'écriture de ma propre histoire.''
               
Alexandre Ranald
 
''La mort... Si belle et terrible à la fois, elle l'appelait, et l'appelle toujours.''
               
Adam Moriharty
 
''Par nature, j’aime tout. Par conséquence, je me hais…''
               
Samaël Apelpisia
 
''C'est sordide et cruel, mais c'est hélas la réalité de ce monde.''
               
Liam Gil' Sayan
 
''Aujourd’hui sur les terres de Feleth les pensées ne sont plus les bienvenues. Le temps de la renaissance spirituelle est terminé. Le temps où les grands penseurs avaient aidé le monde est révolu.''
               
Héra Calliope
 
''La mort était séductrice ; elle ne montrait que ses bons côtés. La sérénité et le calme absolu : pour toujours et sans violence.''
               
Eurybie Pourrie
 
''J’ai atteint cette espèce de vanité qu’apporte l’ancienneté. Je ne crois plus qu’on puisse m’apprendre quelque chose, et si jamais quelqu’un essaye ou y arrive seulement, je me bloquerais et deviendrais hermétique à tout contact.''
               
Dante Waanig
 
''Je devrais t'attacher, tu deviens dangereux pour toi même !''
               
Jeyra Frozeñ
 
''La beauté des êtres n'était rien. La beauté des choses oui. Mais pas forcement celle que l'on voit avec une paire de rétines.''
               
Akira Satetsu
 
''Le noir. Une étendue sombre en perpétuel mouvement.''
               
Melpomène d'Ambre
 
''Il est des oreilles invisibles qui peuvent entendre jusqu'à nos moindres soupirs et des secrets aux allures anodines peuvent se révéler instruments de destruction et de tourments sans fin...''
               
Cassandre Ombrelune
 
''Le "rien" est tellement plus unique que la peur ou n'importe quel autre sentiment...''
               
Meryle Nightlander
 
''Ce n'est pas le nombre ni la force qui compte, c'est l'envie, la cause.''
               
Luyak Salamya
 
''L'innocence d'un enfant est la plus grande peur de l'homme.''
               
Clause Vaneslander
 
''Quand il lui manque une marionnette pour ses spectacles. Il verrait en vous la chose qu'il cherche.''
               
Jack D'enfer
 
''Il n'a pas de notion réelle du bien et du mal, personne ne lui ayant jamais défini ces mots.''
               
Jim Stocker
 
''Je n'ai vu aucune lumière, aucun goulet, pour sortir du boyau infini et obscur que nous empruntons tous, jusqu'à la promesse d'une nouvelle vie, de la transcendance et de la connaissance. Alors, mes yeux se sont adaptés aux ténèbres.''
               
Shaquîlah Dresdeïorth
 
''Le pouvoir ronge l'homme.''
               
Balthazar Bel
 
''Visiblement, la sérénité n'avait de valeur que si on connaissait également, en comparaison, des moments de troubles.''
               
Dranek Barth
 
''Le faible se faisait tuer, le fort vivait un jour de plus.''
               
Rodany Bleinzen
 
''Le soleil se couchait sur le monde du milieu. Les ténèbres se paraient de leurs plus somptueux apparats pour enfin faire leur entrée.''
               
Rin Mephisto
 
''Et alors il vit le chaos, la désolation, la souffrance le désespoir ambiant. Il rit.''
               
Elrog Aniec
 
''Perdu quelque part, marche vers nulle part.''
               
Kyle Wate
 
''La rose n'a d'épines que pour qui veut la cueillir.''
               
Karin Yzomel
 
''- Je peux vous prédire le genre d'homme qui vous convient !
- Je connais déjà mon genre d'homme.
- Vraiment... Et quel est-il ?
- Les hommes morts.''
               
Naladrial Delindel
 
''Utilise tes pouvoirs seulement quand le noir deviendra invivable.''
               
Zedd McTwist
 
''Tes cauchemars m'ont déjà donné l'encre... À présent, ta peau me donnera les pages !''
               
Conrart Crowlore
 
''Bien des gens se font enfermer dans un cercueil une fois mort, mais rares sont ceux qui naissent dedans.''
               
Dassyldroth Arphoss
 
''Le corbeau frénétique qui vous nargue de sa voix perchée, agite ses ailes damnées, où le reflet d'un mort se penche sur votre âme.''
               
Lust Aseliwin
 
''La vie est un mensonge, la destruction une délivrance.
Passent les marées, soufflent les vents, en vain...''
               
Le Passant
 
''Fauche, tranche et avale, gouffre des âmes. Que se dresse devant toi mille fléaux, et que l’enfer se glace devant ta noirceur.''
               
Lloyd Vilehearth
 
''Des charognards pour la plupart, comme ces corbeaux à deux têtes, venant dévorer le valeureux mort.''
               
Meneldil Tristelune
 
''Nous sommes les bourreaux de la justice et de la paix. Même si ce rôle n'est pas agréable à endosser, nous nous devons de le faire, pour le bien du peuple.''
               
Ezekiel Le Sage
 
''Il me tarde de retourner au combat pour finir empalé sur une pique.''
               
Karl Von Morlag
 
''Montre-moi le chemin de la victoire. Ou guide-moi alors dans les tréfonds de la mort...''
               
Aznan Lauréano
 
''Comment peux-tu supporter ça ? C'est assourdissant ! Tue-le ! Qu'est-ce que ça te coûte ? Tu ne l'entendras plus. Tu seras en paix... Tue-le !''
               
Aïden Sochlane
 
''- Faites taire votre cabot !
- Je ne suis pas votre servante !
- Alors je le ferai taire moi-même !''
               
Rosaly Von Gregorius
 
''Le seul présent que la justice a à vous offrir, est votre mort.''
               
Mirage Morteury
 
''Laissez-moi vous conduire aux carnages.... Tant d'âmes ne demandent qu'à succomber.''
               
Idryss Leeverwen
 
''Le soleil est un bourreau. D'une simple caresse, sa langue enflammée peut calciner n'importe quel être.''
               
Seïren Nepthys
 
''C'est une nuit sans lune. Ou bien était-ce un jour sans soleil ?''
               
ShuiLong Zhang
 
''La vie est un rouage lent et grinçant. Il ne tourne que dans un sens. Celui où tu tombes.''
               
Camelle Elwhang
 
''Et un jour, sur vos lits de mort, bien des années auront passé et peut-être regretterez-vous de ne pouvoir échanger toutes vos tristes vies épargnées à Feleth pour une chance, une petite chance de revenir ici et tuer nos ennemis, car ils peuvent nous ôter la vie mais ils ne nous ôteront jamais notre liberté !''
               
Edouard Neuman
 
''Le temps est la gangrène de l'homme, elle apparait puis vous ronge à petit feu. Pour finir il ne vous reste plus que le présent pour vivre ; le passé s'évapore peu à peu et le futur ne vous intéresse guère.''
               
Asgeïr Aslak
 
''Cueillir la fleur de la déchéance et croquer dans la pomme de la faucheuse, nos vies se résument à cela car après tout, nous finissons à une moment où un autre, tous sous terre.''
               
Violette Dellylas
 
''Le pire n'est pas de mourir, mais de se faire oublier.''
               
Erwan Daermon Do'Layde
 
''Tenter d'oublier, même si c'était impossible. Il aurait aimé se jeter à la mer avec la preuve de son acte immonde. Laver tout ce sang qu'il sentait sur lui. Peut-être même s'y noyer, simplement. Sombrer dans les abysses et les ténèbres, pour toujours.''
               
Mio Raeth
 
''La lumière montre l'ombre et la vérité le mystère.''
               
Aeli Seoriria
 
''Si la vie n'a qu'un temps, le souvenir n'a qu'une mesure. Le reste est silence.''
               
Valt Horn
 
''Dans le noir le plus complet, l'aveugle est la meilleure personne à suivre. Dans un monde de folie, qui mieux qu'un fou pour nous guider ?''
               
Ledha Borolev
 
''Je ne crois pas en la force d'un absent. Celle qui ferait de vos dieux ce que vous pensez qu'ils sont.''
               
Gigantus Corne
 
''Une limite qui n'a été créée que pour être dépassée ? C'est simple, imaginez !''
               
Goudwin Didrago
 
''Voir grouiller tous ces gens, connaître leurs désirs et leurs rêves, voir comment évoluent les sociétés, leurs aspirations et leurs défauts. Comprendre que donc rien n'est éternel, et que tous ces rêves et toutes ces folies disparaîtront de la surface du monde. Se laisser aller, indolent, parce que tout cela ne servira à rien, et qu'au bout du compte le monde reste le monde, seule éternité immuable.''
               
Uridan Sangried
 
''L'Inquisition vous remettra sur le droit chemin. Même s'il faut vous briser les jambes pour ça.''
               
Leevo Shellhorn
 
''N'oublie pas d'avoir peur des morts. Ils sont toujours plus nombreux que les vivants, et un jour, tu les rejoindras.''
               
Moira Brawl
 
''J'avais l'habitude avec ce genre d'individus... Moins vous bougerez, moins vous leur parlerez... et moins ils vous cogneront dessus.''
               
Aoi Haandar
 
''Je souhaite voir votre sang se répandre mollement à la surface d'une eau rendue trouble par les masses de cadavres vidés de leur substance, marcher dans les champs de vos ossements éparpillés, me remémorant à chaque pas votre mort absurde et pathétique, que vos noms ne soient pas contés, que votre souvenir s'éteigne comme s'éteint votre vie fade et misérable, qu'à travers les années, seuls subsistent vos ossements tels de tristes traces blanchâtres dans un paysage noir de guerre, de sang et de folie.
Et que telles cette phrase, vos morts n'aient aucune importance, aucune signification pour quiconque.''
               
Nargheil Eoss
 
''Bénie soit la haine que tu porteras à ton prochain, lave l'Homme des péchés qu'il a commis.
Sois l'épée du jugement qui s'abattra sur cette race impure, souillée par la vengeance et la corruption.''
               
Meiro Fuuchiuse
 
''Notre futur exprime nos actes passés.''
               
Terence Ripper
 
''Rencontre les ténèbres et tu admireras la lumière, dit le voyant.
Contemple la lumière et tu provoqueras les ténèbres, dit l'aveugle.''
               
Tekian Varis
 
''Un général courageux et fier, est celui qui exécute en premier l'ordre qu'il donne à ses hommes.''
               
Danarius Kyrarion
 
''L'art est le sentiment obscur de l'appropriation de l'étrange.''
               
Leroi-Gourhan
 
''La mort nous sourit à tous, et tout ce que nous pouvons faire, c'est lui sourire en retour.''
               
Marc-Aurèle
 
''L'art est la mystérieuse présence en nous, de ce qui devrait appartenir à la mort.''
               
Malraux
 
''L'art est une profondeur creusée dans le visage du monde.''
               
Weischedel
 
''Le néant après la mort ? N'est-ce pas l'état auquel nous étions habitués avant la vie ?''
               
Schopenhauer
 
''Les avocats d'un malfaiteur sont rarement assez artistes pour tourner à l'avantage de leur client la belle horreur de son acte.''
               
Nietzsche
 
''Ôte-toi de mon soleil.''
               
Diogène le cynique
 
''Il y a pas d’œuvre d'art sans collaboration du démon.''
               
André Gide
 
''Ce n'est pas le lieu mais son cœur qu'on habite.''
               
John Milton
 
''Nous sommes les histoires que nous vivons.''
               
Auteur inconnu
 
''La mort est terrible pour n'importe qui. Bons ou mauvais, anges ou démons, c'est la même chose. La mort est impartiale. Il n'y a pas de mort particulièrement horrible. C'est pourquoi la mort est effrayante. Les actes, l'âge, la personnalité, la richesse, la beauté... Tout ça n'a aucun sens face à la mort.''
               
Fuyumi Ono
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Petit tour dans les docks. [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Essalia A. Onera



________________

Essalia A. Onera
________________


Race : Humaine
Classe : Archer / Magicienne.
Métier : Aucun
Messages : 89


Petit tour dans les docks. [Terminé] _
MessageSujet: Petit tour dans les docks. [Terminé]   Petit tour dans les docks. [Terminé] EmptyMer 26 Sep 2012 - 15:33

Essalia regardait l'après midi passer lentement, mais voilà qu'elle eut une idée. La jeune fille, des semaines au paravent était aller dans un établissement dont elle se souviendrait toujours, là bas, elle avait fait la rencontre de la jeune femme / vampire dont elle avait adoré le côté agressif. Pourquoi ne pas y retourner pour faire de nouvelles rencontres ? Essalia hocha la tête, l'idée lui plaisait. Ainsi, elle alla enfiler quelque chose d'un peux plus couvert et chaud, l'hiver approchait de plus en plus et le froid se faisait déjà ressentir en cette dur après-midi de pluie.

Ainsi, une fois habillée, Essalia alla se coiffer et revient rapidement chez elle, car, depuis peu, elle avait acheter une maison avec l'argent que ses vrais parent lui avaient offert et un peu de l'héritage qu'elle avait reçu. Elle sorti donc, poussant la grande porte de sa maison et entrant dans madorass. La jeune archer traversa la ville : elle n'avait pas pris son arc et espérait qu'elle n'aurait aucun problème ! Essalia traversa la ville et alla en direction du Dock, là bas elle pourrait boire un peu et rencontrer du beau monde.

Quelques heures lui suffit pour atteindre l'endroit où elle attendu jusqu'à la nuit... Des heures et des heures, de très longues heures dans le froid où elle regardait les gens passer. Puis, la nuit arriva très vite alors que la pluie avait disparut. La lune et le soleil c'était croisé assez tardivement et un homme passa devant Essalia, la dévisageant, avant de rentrer dans l'établissement. Essalia se redressa et frotta ses bras de ses doigts fin, il était impossible pour elle de ne pas trembler et claquer des dents.

Ainsi, elle entra dans la taverne où elle connaissait le serveur. Elle s'approcha à pas de loups alors que le bruit se faisait de plus en plus fort, Tori s'envola entre deux éclats de rire pour pouvoir sortir de la taverne où le brouhaha le gênait. Le serveur lui fit un fin sourire et attendit sa commande.

« -Après mur réflexion, je prendrais un verre de Vodka. » Essalia lui rendit son sourire et s'en alla se poser à une table au coin de la taverne où elle pouvait voir tout le monde. Elle regarda chaque personnes, l'une après l'autre et elle vit quelqu'un assise à l'opposé de la salle partir. La soirée venait de commencer et rare était les gens qui partaient. Son verre arriva devant elle et l'attrapant entre ses mains elle fit un sourire au serveur pour pouvoir le remercier. Elle bu une gorgée et fit une grimace en posant de nouveau le verre.


Dernière édition par Essalia A. Onera le Mer 28 Nov 2012 - 15:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nargheil Eoss

☼ | Lame claire

________________

Nargheil Eoss
________________


Race : Élu
Classe : Chevalier Solaire
Métier : Soldat d'Adiryl
Croyances : ---
Groupe : Anges

Âge : 115 Ans

Messages : 285

Fiche de Personnage :


Petit tour dans les docks. [Terminé] _
MessageSujet: Re: Petit tour dans les docks. [Terminé]   Petit tour dans les docks. [Terminé] EmptyVen 28 Sep 2012 - 18:36

Nargheil ouvrit lentement les yeux. Des rires sourds se faisaient entendre à travers les lattes de bois pâles du plancher.
Se redressant lentement, il s'aperçut que la lumière était étrangement basse, la majeure partie de la journée avait du s'écouler pendant son sommeil.
S'asseyant sur le bord du lit, il perçu, au delà des conversations enjouées des clients, les gouttes d'une pluie drue s'abattre sur la fenêtre de la chambre.
Se retournant vers celle-ci, il jeta un coup d' œil rapide au ciel où stagnaient des nuages grisâtres, on eut dit qu'un voile de froid et de monotonie s'était dressé, recouvrant le monde de sa mélancolie.
L'élu soupira en se levant. Quelle morne journée... Il avait eu du mal à échapper aux gardes de Madorass, le voyage avait été long et fastidieux et maintenant encore, Feleth ne semblait pas disposé à lui offrir une journée agréable.

-Quel Monde détestable.
-Eh bien, mon cher frère, tu me semble mélancolique.

Arlèen... Le fait qu'il l'ait oublié une petite minute constituait un exploit dont il se félicitât.

-Mélancolique est inexact.

Le rire clair de la jeune-femme acheva de lui faire reprendre contact avec la réalité.

-Effectivement... Il semblerait que j'aie faite une erreur... C'est étonnant. Ne trouve-tu pas?
-Cela m'arrive parfois...

Nargheil dut reconnaitre qu'il était un peu dur avec elle... Mais sa fâcheuse manie de l'attirer dans les lieux les plus dangereux justifiait bien quelques manques de tact ponctuels.
Ayant remit son armure dont l'éclat contrastait fortement avec la faible lumière qui perçait les nuages avec difficultés, il sorti de sa chambre, la ferma à clef et descendit lentement les marches étroites de l'escalier de bois qui menait à l'étage inférieur de l'auberge.
De nombreux clients y prenaient une pause, riant entre eux de blagues salaces, mangeant avec plaisir les plats rustiques mais appétissants de l'aubergiste, ou simplement assis en silence à une table.

Arrivé en bas, l'ange salua d'un mouvement de la main la tenancière et se dirigea vers le comptoir.
N'accordant que peu d'importance aux regards étonnés des poivrots devant son armure rutilante, il s'assit à un tabouret de bois vaquant.

-Bien dormi? Je vous sers quelq' chose?

Nargheil regarda un instant l'aubergiste qui venait de lui adresser la parole.
Ronde sans être laide, vulgaire mais affectueuse, elle avait le mérite de connaître son métier.

-Fort bien, merci. Je prendrais une choppe d'hydromel de qualité supérieure et un plat de votre choix.

La tenancière le regarda en arquant un sourcil.

-Mon choix, hein?... Je vous apport' ça!

Tandis qu'elle s'éloignait en direction de la réserve où étaient stockés ses meilleurs barils, L'élu se retourna, accoudé au comptoir.
Arlèen dansait gracieusement au centre de la salle, ses cheveux flottant mollement, bercés par une brise inexistante.
L'ange contempla longuement sa sœur dont les pas se fondaient les uns dans les autres en un ballet de rouge et d'argent, puis, comme elle revenait à ses côtés, il se retourna pour boire sa choppe.


Nargheil était maintenant assis à une table, discutant avec un groupe de jeunes-gens qui souhaitaient découvrir Madorass.
Il les avait entendus plus tôt, se disputant sur le plus beau monument de la cité, et s'était proposé pour les aider dans leur tâche.

Il finissait de vanter les mérites de la chapelle quand, par un hasard incongru, son regard se posa sur la jeune-femme qui venait de franchir le seuil, laissant apercevoir les ténèbres de la nuit derrière elle.
Elle semblait frigorifiée, mais l'élu ne prêta qu'une attention distraite à ce fait, absorbé dans sa contemplation de l'étrange oiseau qui quittait l'auberge, visiblement gêné par les conversations et les rires des clients alcoolisés.
Un serveur prit sa commande, tout sourire et lui apporta rapidement un verre d'un liquide clair.
De l'eau? Peu probable, pas dans un tel verre, et pas dans cet établissement.
Un alcool quelconque... Certainement fort, au vu de la taille du verre.

Nargheil l'observa un moment, puis, passant au comptoir chercher une quatrième choppe d'hydromel, s'approcha de sa table.
Pourquoi aller vers elle?

-Que fais-tu?
-Je ne sais pas trop, elle me semble... Différente des autres clients, son visage est plus marqué, plus... Bonjour jeune demoiselle. Me ferriez-vous l'honneur de m'accepter à votre table?

Arrivant à ses côtés, L'ange avait du couper cours à sa discussion avec sa sœur pour s'adresser à la jeune-femme.



{ HRP: Il est important de rappeler qu'Arléen est une hallucination. Il est donc impossible pour tout être autre que Nargheil de percevoir sa présence, puisque, justement, elle n'est PAS présente. }

_________________
Non Arléen, pour la millième fois, non..

Spoiler:
 

Thème musical de Nargheil:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Essalia A. Onera



________________

Essalia A. Onera
________________


Race : Humaine
Classe : Archer / Magicienne.
Métier : Aucun
Messages : 89


Petit tour dans les docks. [Terminé] _
MessageSujet: Re: Petit tour dans les docks. [Terminé]   Petit tour dans les docks. [Terminé] EmptySam 29 Sep 2012 - 17:26

Essalia l'avait remarquer depuis son entré, ce jeune garçon à l'allure plutôt étrange. Elle le fixait, de sa place avant de regarder Tori rentrer de nouveau dans le bâtiment pour se poser sur son épaule. Elle caressa les longues plumes de l'animal sans quitter l'homme des yeux. À côté d'elle, un autre homme âgé d'une cinquantaine d'année se releva et mit son chapeau sur la tête alors d'une petite voix elle demanda.

« -Qui est cet homme, là bas, avec la belle armure ? »

L'homme arqua un sourcils et frotta sa barbe du bout de ses doigts. Il se questionna quelques minutes avant de hausser les épaules.

« -Boh j'sais pas trop. Mais 'paraît qu'il est rechercher ! Après c't'être qu'des rumeurs m'dame. »
« -Merci bien. »

Essalia attrapa de nouveau son verre dans sa main et bu une gorgé : elle avait garder un bon souvenir de la vodka mais celle là était tout simplement imbuvable ! Elle releva la tête en entendant des pas arriver vers elle : l'homme bougea les lèvres mais il n'y avait personne autour de lui, Essalia se demanda un bref instant s'il était fou, mais cette information n'était pas capital.

« -...Plus... Bonjour jeune demoiselle. Me ferriez-vous l'honneur de m'accepter à votre table?

Essalia le dévisagea longuement, de la tête au pied : il était plutôt mignon, grand et maigre, une armure comme elle n'en avait jamais vu et des airs de bourges. Elle haussa ses épaules et en se redressant, alors que Tori vint se poser sur la table en regardant l'inconnu d'un œil curieux, puis elle lui répondit d'une voix plutôt basse.

« -Prenez donc place, moi, je reviens. Ce verre est imbuvable. »

Au moment où il s'assit, elle se releva et attrapa d'un geste rapide le verre qui traînait sur la table et s'approcha du comptoir où elle souriait à la femme qui allait lui demander ce qu'elle avait, mais Essalia pris la parole juste avant.

« -Cette Vodka est imbuvable, très chère madame. »
« -Vous v'foutez d'moi ? »

La femme restait impassible, Essalia fit claquer le verre sur le comptoir sans un mot et se mit à sourire lorsque la femme soupira et reprit le verre, laissant tomber le torchon dont elle se servait pour essuyer les choppes de bière tout juste lavé.

« -Et vous voulez ? »

Essalia réfléchit plusieurs minutes puis elle hocha la tête.

« -Deux verres de vin. S'il vous plait. »

La femme ne broncha pas et servis deux verres de vin avant de les tendre à la demoiselle qui s'en empara un sourire sadique aux lèvres. Après cet événement, elle revint se poser en face du garçon qui avait réussi à apprivoiser Tori : c'était plutôt rare mais l'oiseau c'était placer face à lui et semblait regarder chacun de ses caractéristiques physiques. Elle fit claquer le premier verre près du jeune homme en faisant sursauté Tori. Pas la suite, elle s'assit et bu deux gorgés du vint : elle était plutôt contente, le goût n'était pas mauvais.

Le silence était plutôt rude.

« -Alors ? D'où venez vous ? C'est plutôt rare les gens comme vous par ici. Soit vous êtes une de ces saletés de vampire, soit vous êtes un de ces putains de bourgeois. J'espère de tout mon cœur que vous pardonnerez mon langage envers ses porcs de bourgeois. »

Elle se stoppa un instant et alors qu'elle s'apprêtait à parler un homme fit son entré dans le bar : il était plutôt grand et avait l'air stupide, il s'approcha du comptoir et poussa un hurlement.

« -Encore un homme bourré. » Murmura Essalia en relevant le regard vers lui.

Mais cet homme frappa si violemment le comptoir que celui-ci se brisa sous le coup et tomba au sol, il s'approcha d'une table et fit de même sans arrêter de gindre. Peu à peu la salle se vida, ne laissant plus que les trois personnes, plus l'oiseau. Seul leur table était resté en état et c'est lorsqu'il brisa de sa main son verre que Essalia se mit en colère : elle allait le payer, ce verre !

« -J'espère que tu aimes te battre. »

Essalia n'avait pas pris son arc, ce soir là : ce fut d'ailleurs sa plus grande erreur et dans un pas rapide elle bouscula le jeune garçon avant qu'il se prenne le coup de poing du géant. Elle le releva avant de lancer un coup d'oeil rapide à l'oiseau qui lacéra son visage, leur permettant de fuir... ou de ce préparer.

hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nargheil Eoss

☼ | Lame claire

________________

Nargheil Eoss
________________


Race : Élu
Classe : Chevalier Solaire
Métier : Soldat d'Adiryl
Croyances : ---
Groupe : Anges

Âge : 115 Ans

Messages : 285

Fiche de Personnage :


Petit tour dans les docks. [Terminé] _
MessageSujet: Re: Petit tour dans les docks. [Terminé]   Petit tour dans les docks. [Terminé] EmptySam 29 Sep 2012 - 19:26

Les évènements se précipitaient autours de lui à une vitesse folle.
Tout d'abord, la jeune-femme avait décidée de changer son verre, apparemment d'une qualité douteuse, pour deux verres d'un vin rouge dont l'élu doutait qu'il fut réellement meilleur tandis que son oiseau aux couleurs chatoyantes le scrutait dans les moindres détails.
Revenant à la table, elle abattit le récipient sur le bois fragile avec force. Elle n'eut le temps que de goûter au liquide pourpre et d'engager un semblant de conversation qu'un géant, visiblement aussi gris que l'était le ciel de la journée, entra en trombe dans l'auberge.
L'ivrogne se dirigea en chancelant vers le comptoir de l'établissement qu'il frappa avec force. L'aubergiste recula rapidement tandis que le géant se retournait, fracassant une autre table.
Rapidement, les clients s'enfuirent, ne laissant dans la salle que la jeune-femme, son étrange oiseau, l'ivrogne et l'ange.

Nargheil analysa rapidement la situation. Il lui fallait une distraction pour se lever et contourner le géant... Et ce dernier ne semblait pas vouloir se concentrer ailleurs que sur lui.
L'ivrogne amorça un violent coup de poing qui n'atteignit jamais l'élu., sa compagne de table l'ayant poussé en arrière tandis que son oiseau fonçait sur l'homme.
L'ange saisi immédiatement sa chance. s'élançant derrière le géant qui frappait à l'aveugle autours de lui, il se précipita vers les escaliers menant aux chambres et grimpa les marches aussi rapidement que la présence de son armure le lui permettait.
Arlèen l'attendait devant sa porte, un sourire hilare sur le visage. Il n'avait pas le temps de trouver la clef, il lui fallait faire vite. Tendant la main devant lui, il projeta un violent éclair blanc sur le battant de bois qui explosa à l'intérieur de la chambre.
Il entra en trombe, se dirigeant tout droit vers la hallebarde au manche sombre qui reposait dans un coin de la salle.
Il l'attrapa fermement et reparti en courant en sens inverse, il franchit la porte et atteignit rapidement l'escalier qu'il descendit à toute vitesse.
Arrivé en bas, il s'arrêta brusquement. La bataille s'était déroulée sans lui.

_________________
Non Arléen, pour la millième fois, non..

Spoiler:
 

Thème musical de Nargheil:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Essalia A. Onera



________________

Essalia A. Onera
________________


Race : Humaine
Classe : Archer / Magicienne.
Métier : Aucun
Messages : 89


Petit tour dans les docks. [Terminé] _
MessageSujet: Re: Petit tour dans les docks. [Terminé]   Petit tour dans les docks. [Terminé] EmptySam 29 Sep 2012 - 20:18

Voilà que Eoss s'élança dans les escaliers... Mais pensait-il réellement qu'ils avaient le temps ?! Essalia se pressa d'attraper la dague cacher dans sa poche et de s'élancer vers le géant, elle asséna un coup rapidement de la garde dans la gorge du géant qui la frappa de plein fouet, elle se retrouva à terre alors que Tori enfonçait ses petites pattes dans les gros yeux globuleux du géant. Elle enfonça, a plusieurs reprise, sa dague dans le ventre dudit géant et porta un dernier coup dans sa gorge avant de reculer alors qu'il retombait au sol, faisant un mini-tremblement. Eoss choisi ce moment pour se montrer, le pauvre avait rater tout le combat, mais à vrai dire, il n'avait pas rater quelque chose de bien fabuleux. Elle se pressa de ranger sa dague et d'attraper l'oiseau qui se nettoyait les plumes, assis victorieusement sur le corps mort de l'homme.

Elle se tourna vers lui, tout sourire et lui proposa.

"-Tu veux bien qu'on s'en aille ? Allons... Nous promener ! Toute façon, il n'y a plus rien à faire ici."

Essalia regardait autour d'elle, d'un oeil observateur : tout avait était dévaster, elle aurait bien pris un peu de son temps pour remettre l'endroit en état mais les autorités ne tarderaient sans doute pas à arriver et elle ne devait pas être vu ici, à Madorass, et encore moins avec un animal. Elle posa deux pièces sur le reste du comptoir avant de sortir. Lorsqu'elle sortit, ils étaient tous là, avec de grands yeux : Ils pensaient que le géant aurait eu raison d'eux, mais non. Ils passèrent, silencieusement, alors qu'ils les jugeaient : tel des bêtes, ils se pressèrent bruyamment dans la taverne ou la plus part gueulèrent, insatisfait.

Essalia s'éloigna assez de la taverne, elle regardait la lune en soufflant doucement une fine fumée blanche du au froid du soir, il pleuvait à petites gouttes et face à elle se trouvait une sorte de rivière dans laquelle se reflétait le magnifique reflet de lune... Ce paysage la faisait rêver, durant quelques minutes, elle en oublia l'homme qui l'accompagnait. Lorsqu'elle s'en souvint, elle se tourna vers lui et se mit à parler, un peu timide et honteuse.

"-Je suis désolée, mais je m'émerveille pour rien. Et.. Euh, tu t'appelles comment ? Tu sais, je crois que Tori, lui, t'aime beaucoup." La jeune fille désigna l'oiseau d'un geste de tête. Elle souriait un peu, grattant la terre avec le bout de son pied, elle n'avait jamais été aussi timide avec personne, mais pour une fois, elle voulait donner une bonne impression à quelqu'un.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nargheil Eoss

☼ | Lame claire

________________

Nargheil Eoss
________________


Race : Élu
Classe : Chevalier Solaire
Métier : Soldat d'Adiryl
Croyances : ---
Groupe : Anges

Âge : 115 Ans

Messages : 285

Fiche de Personnage :


Petit tour dans les docks. [Terminé] _
MessageSujet: Re: Petit tour dans les docks. [Terminé]   Petit tour dans les docks. [Terminé] EmptyJeu 4 Oct 2012 - 18:56

Nargheil suivait la jeune femme depuis plusieurs minutes désormais. Pour une raison inconnue, cela ne lui semblait pas excessivement étrange.
Arlèen flottait négligemment entre le ciel constellé d'étoiles et leurs reflets troubles dans l'eau noire qui clapotait régulièrement sur le bord des quais.
L'ange fixait la lune avec intensité. Il revoyait, dans sa lumière fantomatique, les morts qu'il avait semés sur son passage à Madorass, la jeune archère de l'armée impériale, les paysages de terreur qui hantaient ses nuits et le visage empli de larmes de sa sœur quand...

-Je suis désolée, mais je m'émerveille pour rien. Et.. Euh, tu t'appelles comment ? Tu sais, je crois que Tori, lui, t'aime beaucoup.

L'élu regarda son interlocutrice avec surprise. Il lui fallu quelques secondes pour réaliser la réalité des événements qui l'entouraient. Posant son regard sur l'oiseau que désignait la jeune-femme, il lui sembla qu'il lisait en lui. Sentant monter un sentiment de malaise, il fixa sa propriétaire avant de répondre à sa question.

-Nargheil. Mon nom est Nargheil...

Prononcer ces mots lui paru étrange, il n'avait que rarement eu à dire son nom depuis son arrivée en Feleth.

-Ce volatile me paraît étrange... Qu'est-il?

Observant toujours son interlocutrice, il crut sentir en elle une gène étrange.
Il se remit à marcher le long des flots sombres, jetant régulièrement des coups d'œil à Arlèen qui les suivait en sautant d'embarcations en embarcations.
L'air était frais. Même à travers son armure, il pouvait le sentir. Et il ne doutait pas que la jeune-femme le put, elle aussi.
Il se retourna pour lui faire face.

-N'avez vous pas froid?

_________________
Non Arléen, pour la millième fois, non..

Spoiler:
 

Thème musical de Nargheil:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Essalia A. Onera



________________

Essalia A. Onera
________________


Race : Humaine
Classe : Archer / Magicienne.
Métier : Aucun
Messages : 89


Petit tour dans les docks. [Terminé] _
MessageSujet: Re: Petit tour dans les docks. [Terminé]   Petit tour dans les docks. [Terminé] EmptyVen 5 Oct 2012 - 18:08

Tori volait, ses plumes étaient étincelante et la lune reflétait toute sa beauté dessus, ses plumes, elles ressembler à des centaines de flèches... Et puis, l'oiseau se mit à volé, de plus en plus haut et arriver au dessus des deux jeunes hommes, il se mit à pépiait joyeusement alors que ses ailes battait suivant le rythme du vent. Dans l'air, il y avait comme une douce musique, une musique qu'ils connaissaient tout d'eux et s'échangeant un regard complice, l'oiseau et la jeune fille se mit à sourire.

-Nargheil. Mon nom est Nargheil...

Nargheil ? Ce prénom lui disait quelque chose, pourtant certaine de n'avoir jamais vu cette homme elle se mit à réfléchir intensément, ses pas se ralentirent et une fine brise se mit à souffler autour d'eux.

-Ce volatile me paraît étrange... Qu'est-il ?

Ce volatile ? Comment osait-il comparer Tori, ce fabuleux oiseau, à un simple volatile ?! Cette phrase, en temps normal, aurait sans doute mis Essalia dans une colère noir, mais ce soir, la jeune fille était heureuse et rien ne pouvait troubler ce certain plaisir qu'elle trouvait à se balader le soir, en bonne compagnie.

- Ce volatile, comme tu dis, reprit-elle lentement sans une once de colère dans la voix, c'est l'oiseau qui accompagnait la mère de Essalia, Essalia Dreawan, lorsqu'elle était enfant... Étrangement, l'oiseau me suit depuis tout ce temps, il me confond peut-être avec ? J'en doute, mais j'ai le souvenir qu'il était à elle... Peut-être que je me trompe, j'ai perdu mes souvenirs et il me manque un ingrédient pour pouvoir terminé la potion que j'ai commencer il y a des mois. Enfin bref, ceci n'est pas intéressant : cet oiseau, on en trouve pas deux comme lui, je n'entends pas par là qu'il est si spécial qu'il est introuvable, c'est vrai qu'il à des particularités magiques, mais il est physiquement spécial. Enfin, je ne vais tout de même pas te faire un résumer de toutes ses capacités ! Essalia se mit à rire nerveusement, comme à chaque fois qu'elle était nerveuse, elle parlait beaucoup et soudainement, elle se sentit étrangement gêné.

La brise se faisait bien plus fraîche et laissa place à deux coups de vents qui glacèrent le sang de la jeune fille, les embarcations qui se trouvaient sur l'eau vacillait d'un côté puis de l'autre, parfois, de l'eau entrait dans le bateau... Ils avançaient toujours.

-N'avez vous pas froid ?

Essalia se mit à regarder le jeune homme dont elle avait oublier la présence quelques secondes au paravent, se perdant dans ses songes, la lune cessa de les éclairé quelques minutes durant lesquels un nuage passa lentement devant et où le vent soufflait particulièrement froid.

- Un peu, mais j'ai connu pire, vous savez ? Et vous ? N'avez vous pas trop froid ?

Peut-être que lui demander s'il savait, alors qu'ils se connaissait depuis une heure - ou moins - était peut-être exagéré mais la jeune fille réfléchissait rarement avant de répondre, peut-être aurait-elle dû tourner sept fois sa langue dans sa bouche ? Des pas pressé raisonnaient dans une ruelle proche puis des cris de chats de gouttières qui firent sursauté la jeune fille, au même moment, les rayons de la lune réapparut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nargheil Eoss

☼ | Lame claire

________________

Nargheil Eoss
________________


Race : Élu
Classe : Chevalier Solaire
Métier : Soldat d'Adiryl
Croyances : ---
Groupe : Anges

Âge : 115 Ans

Messages : 285

Fiche de Personnage :


Petit tour dans les docks. [Terminé] _
MessageSujet: ins   Petit tour dans les docks. [Terminé] EmptySam 24 Nov 2012 - 14:39

-Ne vous inquiétez pas pour moi, les soldats ont cette capacité à arrêter de se plaindre en public de leur condition physique, hormis en cas de problème grave.

La lune avait fait son chemin dans le ciel et il ne restait que quelques heures avant que l'aube n'illumine de ses rayons chaleureux les maisons discrètes de Venill.

Les yeux de la jeune-femme avaient intrigués l'élu depuis qu'il les avait croisés la première fois, un sentiment étrange qu'il n'avait pu apercevoir que chez certains soldats lorsqu'il abandonnaient leurs peur pour s'élancer tête baissée au secours de leur camarades, la lumière du courage, de la détermination et les restes d'un intense combat interne.
Cette fille n'était pas normale. Le fait qu'elle soit maîtresse d'un oiseau dont les origines magiques ne laissaient pas l'ombre d'un doute la plaçait déjà dans une catégorie à part de la population du milieu, mais son regard et l'aversion qu'elle semblait portait aux surprises nocturnes criaient son appartenance au groupe qui régnait réellement sur Venill, les rebelles.
Une personne aussi jeune ? Membre des rebelles ? Impossible !

-Des doutes sur l'identité de ta nouvelle amie ?

Nargheil ignora le commentaire de sa sœur.

-Le soleil se lèvera bientôt, j'ai été heureux de faire votre connaissance, avoir des contacts est une chose agréable, surtout lorsque ces mêmes contacts ont une apparence aussi plaisante.

La flatter ne l'aiderais pas à connaître sa véritable identité, mais tout cela pouvait attendre, Tori, puisque c'est ainsi que se nommait l'oiseau était facile à repérer au besoin et ses devoirs avaient étés mis en suspens trop longtemps, il devait se diriger rapidement vers la forêt des Amanites.

-Si vous avez besoin d'aide et que je suis dans les parages, n'hésitez pas un instant, je me ferais un plaisir de répondre à vos attentes.

Sur ces mots, il s'avança pour baiser sa main, ces adieux étaient précipités, mais le temps viendrait rapidement à lui manquer s'il ne se pressait pas.

_________________
Non Arléen, pour la millième fois, non..

Spoiler:
 

Thème musical de Nargheil:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Essalia A. Onera



________________

Essalia A. Onera
________________


Race : Humaine
Classe : Archer / Magicienne.
Métier : Aucun
Messages : 89


Petit tour dans les docks. [Terminé] _
MessageSujet: Re: Petit tour dans les docks. [Terminé]   Petit tour dans les docks. [Terminé] EmptyMer 28 Nov 2012 - 15:38

Essalia fit un sourire à Nargheil, le jeune garçon avait une façon de se comporter qu'elle ne reconnaissait pas, mais, pourquoi s'en préoccuper ? Elle lui sourit alors que son regard se porta sur la lune ; la nuit allait bientôt se terminé et les gardes feraient peut-être un tour au Venill, Essalia serait donc très mal. Tori se posa sur son épaule droite en piaillant, comme à son habitude puis l'oiseau pris entre son bec une mèche des cheveux d'Essalia et les tira afin de faire réagir la demoiselle ; elle devait partir.

Nergheil devait être également pressé de partir puisqu'il lui dit adieu presque aussitôt après lui avoir dit qu'il était heureux d'avoir fait sa connaissance. D'ailleurs, cela l'avait fait quelque peu rougir.

« - Je vais vous dire au revoir, dans ce cas et surtout, au plaisir de revoir votre tendre visage. »

Essalia lui sourit et tout en se tournant lui fit un signe d'au revoir. Tori pris un peu d'avance et elle suivit l'oiseau en courant ; il était plutôt rapide, mais elle n'était pas lente et son arc n'était pas une arme lourde. Ce soir là, elle avait fait une belle rencontre et n'allait surtout pas s'en plaindre. Elle allait dès à présent suivre les routes menant à l'auberge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



________________


________________



Petit tour dans les docks. [Terminé] _
MessageSujet: Re: Petit tour dans les docks. [Terminé]   Petit tour dans les docks. [Terminé] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Petit tour dans les docks. [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feleth :: Feleth, le monde du milieu :: Venill :: Docks et commerces-