''L’enfant voulait répondre. Mais sa gorge lui fit comprendre que ses mots ne seraient jamais à la hauteur du silence.''
               
Eto Hachiro
 
''La mort, c’est elle qui vous fait tenir debout. C’est elle qui dicte les actes. C’est elle qui peint le monde. Et elle vous emportera tous.''
               
Querel Sentencia
 
''Je ne ressens que soif et tristesse, la mort est futilité. Je la cherche, peut-être suis-je elle.''
               
Nagate Zetsubō
 
''Udyr, quand tu seras mort, on se souviendra de ton nom. Moi je n'en ai pas, car je ne mourrai pas aujourd'hui. Mais le tien restera gravé dans ma mémoire, et dans celle de tous ceux qui t'ont connu, comme celui d'un homme fort, et digne. Alors va, et éteins-toi avec grandeur, devant tous ces vautours.''
               
Darn Butcher
 
''La nature revivait là où les hommes mourraient, le cycle reprenait son cours normal grâce à l’albinos.''
               
Aikanaro Myrrhyn
 
''Ils ne se battaient pour rien qui n’en vaille la peine. Ils étaient incapables de distinguer ce qui avait de la valeur de ce qui n’en avait pas. Alors pourquoi tant de vigueur à la tâche ? Pourquoi risquer sa vie aussi vainement ?''
               
Alcofrybas Grincebrume
 
''Son regard, depuis toutes ces années, avait appris à parler.''
               
Etan Ystal
 
''Un monde de chaos, de destruction et de malheur, un monde impartial et magnifique, le seul en tout cas, où faire l’expérience de la vie prendrait un sens véritable.''
               
Edwin Gwendur
 
''L’enfer, ce doit être l’enfer : courir pour l’éternité dans un paysage sans fin, sans début. Sans possibilité de repos ou de mort.''
               
Tyrias Marchemonde
 
''Mais sans risque on n'obtient rien, voici ma devise mes amis. Il ne faut pas avoir peur de se salir les mains, il ne faut pas avoir peur de la mort…''
               
Dimitri Morteury
 
''Tomber... Ceci est si abstrait. L'on pourrait se relever plus grand que l'on était.''
               
Yozora Adragnis
 
''Il passa des semaines dans le cachot ayant décidé de s'y enfermer lui-même. Puis, au terme de trois semaines, vous êtes venu le voir et vous lui avez dit : «Les larmes ne sont qu'une faiblesse qu'il te faudra masquer... Si tu veux t'apitoyer, libre à toi, mais, si tu souhaites voir les choses changer, tu le peux toujours. Suis-moi... Mon ami.»''
               
Haar Wilder
 
''Le brin d'herbe ne se soucie guère de ce que font les feuilles des arbres. Mais à l'automne venu, les feuilles ne se suffisent plus entre elles. Elles s'assombrissent, se nourrissant des nuages noirs d'orage. Et alors, elles se laissent tomber sur nous.''
               
Le Peintre
 
''S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est immobile, allongée, rigide, puante à en faire vomir, en décomposition, transportant des milliers de maladies, la peau arrachée et les os jaunes. S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est à six pieds sous terre, devenue la proie des corbeaux, et ses yeux mangés par des fourmis... C'est qu'elle a un jour été orgueilleuse et avide. C'est qu'elle a un jour voulu devenir riche et grande, ou bien qu'elle l'est devenue. Cela ne change rien.''
               
Le Violoniste
 
''La pensée est la liberté, la liberté... Alors, le corps est la prison, le corps est la prison... Il faut casser les barreaux.''
               
Sill
 
''Nous croyons conduire le destin, mais c'est toujours lui qui nous mène.''
               
Setsuna Hendenmark
 
''Fais ce que tu veux avec ces villageois, sauf les laisser en vie.''
               
Kaull Hendenmark
 
''La fuite vers la religion peut être une réponse pour certains. Pour d'autres elle n'est que la simple évidence que l'homme est faible et instable.''
               
Astryl Panasdür
 
''La mort ne cherche pas à s’expliquer, elle ne fait qu’agir, monsieur. Les cadavres ne racontent pas grand-chose, mais vivant, un homme peut en avoir long à dire.''
               
Sanaki Hearthlight
 
''Alors, telle une marionnette cassée que l’on tente en vain d’animer, il se releva, restant digne malgré ses blessures.''
               
Dolven Melrak
 
''Quand le sang coule, il faut le boire. La mort ne frappera pas à votre porte mais s'invitera par vos fenêtres !''
               
Andreï Loknar
 
''Personne ne peut capturer une ombre, personne ne peut la dresser ni se l’approprier.''
               
Jazminsaa Alsan
 
''De la même façon, à l'idée qu'un abruti de scribe puisse teinter ses parchemins de calomnies religieuses, ou pire, me faire porter le titre de héros, je vais préférer m’occuper de l'écriture de ma propre histoire.''
               
Alexandre Ranald
 
''La mort... Si belle et terrible à la fois, elle l'appelait, et l'appelle toujours.''
               
Adam Moriharty
 
''Par nature, j’aime tout. Par conséquence, je me hais…''
               
Samaël Apelpisia
 
''C'est sordide et cruel, mais c'est hélas la réalité de ce monde.''
               
Liam Gil' Sayan
 
''Aujourd’hui sur les terres de Feleth les pensées ne sont plus les bienvenues. Le temps de la renaissance spirituelle est terminé. Le temps où les grands penseurs avaient aidé le monde est révolu.''
               
Héra Calliope
 
''La mort était séductrice ; elle ne montrait que ses bons côtés. La sérénité et le calme absolu : pour toujours et sans violence.''
               
Eurybie Pourrie
 
''J’ai atteint cette espèce de vanité qu’apporte l’ancienneté. Je ne crois plus qu’on puisse m’apprendre quelque chose, et si jamais quelqu’un essaye ou y arrive seulement, je me bloquerais et deviendrais hermétique à tout contact.''
               
Dante Waanig
 
''Je devrais t'attacher, tu deviens dangereux pour toi même !''
               
Jeyra Frozeñ
 
''La beauté des êtres n'était rien. La beauté des choses oui. Mais pas forcement celle que l'on voit avec une paire de rétines.''
               
Akira Satetsu
 
''Le noir. Une étendue sombre en perpétuel mouvement.''
               
Melpomène d'Ambre
 
''Il est des oreilles invisibles qui peuvent entendre jusqu'à nos moindres soupirs et des secrets aux allures anodines peuvent se révéler instruments de destruction et de tourments sans fin...''
               
Cassandre Ombrelune
 
''Le "rien" est tellement plus unique que la peur ou n'importe quel autre sentiment...''
               
Meryle Nightlander
 
''Ce n'est pas le nombre ni la force qui compte, c'est l'envie, la cause.''
               
Luyak Salamya
 
''L'innocence d'un enfant est la plus grande peur de l'homme.''
               
Clause Vaneslander
 
''Quand il lui manque une marionnette pour ses spectacles. Il verrait en vous la chose qu'il cherche.''
               
Jack D'enfer
 
''Il n'a pas de notion réelle du bien et du mal, personne ne lui ayant jamais défini ces mots.''
               
Jim Stocker
 
''Je n'ai vu aucune lumière, aucun goulet, pour sortir du boyau infini et obscur que nous empruntons tous, jusqu'à la promesse d'une nouvelle vie, de la transcendance et de la connaissance. Alors, mes yeux se sont adaptés aux ténèbres.''
               
Shaquîlah Dresdeïorth
 
''Le pouvoir ronge l'homme.''
               
Balthazar Bel
 
''Visiblement, la sérénité n'avait de valeur que si on connaissait également, en comparaison, des moments de troubles.''
               
Dranek Barth
 
''Le faible se faisait tuer, le fort vivait un jour de plus.''
               
Rodany Bleinzen
 
''Le soleil se couchait sur le monde du milieu. Les ténèbres se paraient de leurs plus somptueux apparats pour enfin faire leur entrée.''
               
Rin Mephisto
 
''Et alors il vit le chaos, la désolation, la souffrance le désespoir ambiant. Il rit.''
               
Elrog Aniec
 
''Perdu quelque part, marche vers nulle part.''
               
Kyle Wate
 
''La rose n'a d'épines que pour qui veut la cueillir.''
               
Karin Yzomel
 
''- Je peux vous prédire le genre d'homme qui vous convient !
- Je connais déjà mon genre d'homme.
- Vraiment... Et quel est-il ?
- Les hommes morts.''
               
Naladrial Delindel
 
''Utilise tes pouvoirs seulement quand le noir deviendra invivable.''
               
Zedd McTwist
 
''Tes cauchemars m'ont déjà donné l'encre... À présent, ta peau me donnera les pages !''
               
Conrart Crowlore
 
''Bien des gens se font enfermer dans un cercueil une fois mort, mais rares sont ceux qui naissent dedans.''
               
Dassyldroth Arphoss
 
''Le corbeau frénétique qui vous nargue de sa voix perchée, agite ses ailes damnées, où le reflet d'un mort se penche sur votre âme.''
               
Lust Aseliwin
 
''La vie est un mensonge, la destruction une délivrance.
Passent les marées, soufflent les vents, en vain...''
               
Le Passant
 
''Fauche, tranche et avale, gouffre des âmes. Que se dresse devant toi mille fléaux, et que l’enfer se glace devant ta noirceur.''
               
Lloyd Vilehearth
 
''Des charognards pour la plupart, comme ces corbeaux à deux têtes, venant dévorer le valeureux mort.''
               
Meneldil Tristelune
 
''Nous sommes les bourreaux de la justice et de la paix. Même si ce rôle n'est pas agréable à endosser, nous nous devons de le faire, pour le bien du peuple.''
               
Ezekiel Le Sage
 
''Il me tarde de retourner au combat pour finir empalé sur une pique.''
               
Karl Von Morlag
 
''Montre-moi le chemin de la victoire. Ou guide-moi alors dans les tréfonds de la mort...''
               
Aznan Lauréano
 
''Comment peux-tu supporter ça ? C'est assourdissant ! Tue-le ! Qu'est-ce que ça te coûte ? Tu ne l'entendras plus. Tu seras en paix... Tue-le !''
               
Aïden Sochlane
 
''- Faites taire votre cabot !
- Je ne suis pas votre servante !
- Alors je le ferai taire moi-même !''
               
Rosaly Von Gregorius
 
''Le seul présent que la justice a à vous offrir, est votre mort.''
               
Mirage Morteury
 
''Laissez-moi vous conduire aux carnages.... Tant d'âmes ne demandent qu'à succomber.''
               
Idryss Leeverwen
 
''Le soleil est un bourreau. D'une simple caresse, sa langue enflammée peut calciner n'importe quel être.''
               
Seïren Nepthys
 
''C'est une nuit sans lune. Ou bien était-ce un jour sans soleil ?''
               
ShuiLong Zhang
 
''La vie est un rouage lent et grinçant. Il ne tourne que dans un sens. Celui où tu tombes.''
               
Camelle Elwhang
 
''Et un jour, sur vos lits de mort, bien des années auront passé et peut-être regretterez-vous de ne pouvoir échanger toutes vos tristes vies épargnées à Feleth pour une chance, une petite chance de revenir ici et tuer nos ennemis, car ils peuvent nous ôter la vie mais ils ne nous ôteront jamais notre liberté !''
               
Edouard Neuman
 
''Le temps est la gangrène de l'homme, elle apparait puis vous ronge à petit feu. Pour finir il ne vous reste plus que le présent pour vivre ; le passé s'évapore peu à peu et le futur ne vous intéresse guère.''
               
Asgeïr Aslak
 
''Cueillir la fleur de la déchéance et croquer dans la pomme de la faucheuse, nos vies se résument à cela car après tout, nous finissons à une moment où un autre, tous sous terre.''
               
Violette Dellylas
 
''Le pire n'est pas de mourir, mais de se faire oublier.''
               
Erwan Daermon Do'Layde
 
''Tenter d'oublier, même si c'était impossible. Il aurait aimé se jeter à la mer avec la preuve de son acte immonde. Laver tout ce sang qu'il sentait sur lui. Peut-être même s'y noyer, simplement. Sombrer dans les abysses et les ténèbres, pour toujours.''
               
Mio Raeth
 
''La lumière montre l'ombre et la vérité le mystère.''
               
Aeli Seoriria
 
''Si la vie n'a qu'un temps, le souvenir n'a qu'une mesure. Le reste est silence.''
               
Valt Horn
 
''Dans le noir le plus complet, l'aveugle est la meilleure personne à suivre. Dans un monde de folie, qui mieux qu'un fou pour nous guider ?''
               
Ledha Borolev
 
''Je ne crois pas en la force d'un absent. Celle qui ferait de vos dieux ce que vous pensez qu'ils sont.''
               
Gigantus Corne
 
''Une limite qui n'a été créée que pour être dépassée ? C'est simple, imaginez !''
               
Goudwin Didrago
 
''Voir grouiller tous ces gens, connaître leurs désirs et leurs rêves, voir comment évoluent les sociétés, leurs aspirations et leurs défauts. Comprendre que donc rien n'est éternel, et que tous ces rêves et toutes ces folies disparaîtront de la surface du monde. Se laisser aller, indolent, parce que tout cela ne servira à rien, et qu'au bout du compte le monde reste le monde, seule éternité immuable.''
               
Uridan Sangried
 
''L'Inquisition vous remettra sur le droit chemin. Même s'il faut vous briser les jambes pour ça.''
               
Leevo Shellhorn
 
''N'oublie pas d'avoir peur des morts. Ils sont toujours plus nombreux que les vivants, et un jour, tu les rejoindras.''
               
Moira Brawl
 
''J'avais l'habitude avec ce genre d'individus... Moins vous bougerez, moins vous leur parlerez... et moins ils vous cogneront dessus.''
               
Aoi Haandar
 
''Je souhaite voir votre sang se répandre mollement à la surface d'une eau rendue trouble par les masses de cadavres vidés de leur substance, marcher dans les champs de vos ossements éparpillés, me remémorant à chaque pas votre mort absurde et pathétique, que vos noms ne soient pas contés, que votre souvenir s'éteigne comme s'éteint votre vie fade et misérable, qu'à travers les années, seuls subsistent vos ossements tels de tristes traces blanchâtres dans un paysage noir de guerre, de sang et de folie.
Et que telles cette phrase, vos morts n'aient aucune importance, aucune signification pour quiconque.''
               
Nargheil Eoss
 
''Bénie soit la haine que tu porteras à ton prochain, lave l'Homme des péchés qu'il a commis.
Sois l'épée du jugement qui s'abattra sur cette race impure, souillée par la vengeance et la corruption.''
               
Meiro Fuuchiuse
 
''Notre futur exprime nos actes passés.''
               
Terence Ripper
 
''Rencontre les ténèbres et tu admireras la lumière, dit le voyant.
Contemple la lumière et tu provoqueras les ténèbres, dit l'aveugle.''
               
Tekian Varis
 
''Un général courageux et fier, est celui qui exécute en premier l'ordre qu'il donne à ses hommes.''
               
Danarius Kyrarion
 
''L'art est le sentiment obscur de l'appropriation de l'étrange.''
               
Leroi-Gourhan
 
''La mort nous sourit à tous, et tout ce que nous pouvons faire, c'est lui sourire en retour.''
               
Marc-Aurèle
 
''L'art est la mystérieuse présence en nous, de ce qui devrait appartenir à la mort.''
               
Malraux
 
''L'art est une profondeur creusée dans le visage du monde.''
               
Weischedel
 
''Le néant après la mort ? N'est-ce pas l'état auquel nous étions habitués avant la vie ?''
               
Schopenhauer
 
''Les avocats d'un malfaiteur sont rarement assez artistes pour tourner à l'avantage de leur client la belle horreur de son acte.''
               
Nietzsche
 
''Ôte-toi de mon soleil.''
               
Diogène le cynique
 
''Il y a pas d’œuvre d'art sans collaboration du démon.''
               
André Gide
 
''Ce n'est pas le lieu mais son cœur qu'on habite.''
               
John Milton
 
''Nous sommes les histoires que nous vivons.''
               
Auteur inconnu
 
''La mort est terrible pour n'importe qui. Bons ou mauvais, anges ou démons, c'est la même chose. La mort est impartiale. Il n'y a pas de mort particulièrement horrible. C'est pourquoi la mort est effrayante. Les actes, l'âge, la personnalité, la richesse, la beauté... Tout ça n'a aucun sens face à la mort.''
               
Fuyumi Ono
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le Squelette

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Carl Sorince

Grand lâche - Le Squelette

________________

avatar
________________


Race : Humain
Classe : Maître Nécromancien.
Métier : Chef de l'ordre du crépuscule (Squelette)
Croyances : Lui-même
Groupe : Ordre du crépuscule

Âge : Une centaine d'année au minimum

Messages : 245

Histoire de Personnage : Je ne me souviens plus de mon histoire...A vrai dire je ne sais même plus quel âge j'ai...Ma mémoire me fait défaut de plus en plus souvent en ce moment...Quel dommage.

MessageSujet: Le Squelette   Jeu 27 Sep 2012 - 2:16

Nom : Sorince
Prénom : Carl
Rang : Grand lâche - Le Squelette
Âge : Deux ou trois siècles selon son humeur.
Sexe : Mâle, il paraît.
Race : Humain...Ca aussi, il paraît.
Classe : Nécromancien (depuis très, très, très, très longtemps)
Métier : Chef de l'ordre du crépuscule.
Croyances : C'est une blague?
Groupe : Ordre du crépuscule...Non mais sans blague. C'en était une?
Équipement :
-Reflet : Une épée enflammée appartenant jadis à un certain Archimage, cette splendide relique semble changer de forme en fonction de l'alignement de son porteur, en plus de décupler la puissance magique de ce dernier. Depuis un certain temps, sa lame anciennement argentée, droite, enveloppée de flamme blanche, a prit la forme d'un cimeterre d'ébène porteur d'un feu écarlate, surnaturel, au grand dam de Carl qui dû mander la création d'un nouveau fourreau.
-Armure de combat : Le Squelette est paranoïaque, c'est bien connu. Alors, pour éviter qu'un carreau chanceux atteigne sa poitrine et mette fin à sa glorieuse existence, il a demandé à ses forgerons de travailler jour et nuit pour créer une armure capable de protéger son fragile corps. Son torse est désormais sous la protection d'un plastron noir, ses mains, de gantelets griffus et ses jambes de jambières et bottes aux extrémités pointues... Sa solidité n'a d'égale que sa légèreté et c'est tant mieux, puisque son porteur n'est pas bien épais. En plus, elle ne fait pas "froutch-froutch" lorsqu'on cours avec. (pour éviter toute confusion, l'armure de notre ami doit être assez costaud pour résister a un projectile non-magique tiré par un soldat lambda, rien de bien exceptionnel.)
-Cape et masque ignifugé : Pour compléter sa panoplie, l'ancien pillard dispose d'une cape avec capuche noire, sûrement histoire de changer un peu de son habituel schéma de couleur, et d'un masque doté d'un étrange bec relativement solide et à l'épreuve des flammes. Beaucoup disent que ce genre d'artifices est inutile contre un pyromancien expérimenté et le temps leur donnera peut-être raison, quand bien même, si l'on oublie leur utilité, le nécromant apprécie le style que lui confère ce masque.
Talents de combat physique : Le fait que Carl possède une épée peux prêter à confusion, rassurez-vous, si il sait très bien l'agiter de façon intimidante, le nécromant reste incapable de pourfendre au corps à corps quelque chose d'autre qu'un paysan désarmé. Néanmoins, sa hargne et sa peur lui permettent de jouer de bien vilains tours et, nous ne le répétons jamais assez, ce n'est pas pour rien que cet étrange bonhomme à user d'une vieille lime, ignorant la douleur, pour se tailler les dents en pointes.
Talents de magie : Carl a consacré sa vie, incroyablement longue, à la maîtrise du seul et unique art qu'il contrôle : la nécromancie, son expérience dans ce domaine est donc élevée, très élevée...Avec lui, les assombris tombés au combat on le droit de servir l'ordre une seconde fois, aux cotés des corps réanimés de leurs anciens adversaires. D'aucuns prétendent qu'il serait capable de relever un millier de corps en une journée, mais cela n'est qu'une rumeur, d'autant que Le Squelette est souvent assisté par d'autres nécromants lors des batailles de l'ordre.
Talents divers : Maîtrise parfaite de la fuite. Ah, il s'est aussi récemment mit à créer de sinistres chimères à l'aide des cargaisons de cadavres que lui amènent ses sbires.
Pouvoirs particuliers :
-Larcin vital : Il n'est pas rare de voir un mage particulièrement audacieux prolonger indéfiniment son espérance de vie. Grâce à d'anciens sorts, de formules secrètes, de décoctions aux goûts de déjections. Rares sont ceux usant du vol de vie. Carl fait parti de ce groupuscule très fermé. Il vole la jeunesse de ses cibles, via un rituel long, a la préparation fastidieuse et aux "ingrédients" aussi rares que dérangeants. Nul ne sait comment le nécromant à pu obtenir pareilles connaissances...Mais tout le monde s'accorde à dire que cette histoire tourne autour de Beolan, cette ville que Carl déteste de tout son cœur. Le dernier larcin vital auquel Le Squelette s'est livré remonte à trois ans et a été exécuté sur un pauvre elfe d'une vingtaine d'années dont le cadavre n'a jamais été retrouvé.
-Détection magique : Le nécromant "sent" la magie renfermée dans les objets...Attention à vous si vous détenez une arme enchantée particulièrement puissante, il les collectionne.
-Invocation de Morgar : Morgar est son plus vieil ami et son éternel sauveur, un dragon nain de quatre mètres de longs pour deux de hauts, visiblement morts-vivants si l'on en juge ses écailles usées, ses ailes trouées et les quelques plaies béantes présentes par-ci par-là sur son énorme corps mais on notera l'étrangeté suivante : Ses yeux, encore pourvu de paupières, sont loin d'arborer la blancheur caractéristique des cadavres, au contraire, ils affichent la même teinte verte que ceux de son maître. Ce massif reptile ne mourra définitivement qu'au moment où Carl rendra son dernier souffle, en attendant, pour le bannir de la réalité une bonne demi-heure, le plus simple est de le décapiter, avis aux amateurs suicidaires.
-Qui se ressemble s'assemble : Pour une raison tout bonnement inconnue, les animaux sauvages, en particulier les nocturnes, apprécient la compagnie de cet étrange type et vont jusqu'à refuser de l'attaquer.
-Délire : Le chaos qui règne dans l'esprit de Carl n'est compris que par Carl lui-même, que ce soit en conversation ou en plein sommeil, le nécromant voit ses songes assiégés par des souvenirs confus, des idées de créations saugrenues et surtout par son désir toujours croissant de chaos... en plus de ses préoccupations actuelles. Aussi, manipuler son esprit est une tâche plus qu'ardue...Et les résultats ne seront certainement pas ceux désirés.

Apparence physique : Un visage triangulaire, un regard d'émeraude, narquois, un sourire au commissure de lèvres fines et pincées dévoilant des dents trop pointues pour êtres normales, une crinière brune, jamais coiffée, aux mèches graisseuses en de trop nombreuses occasions et un sourcil anorexique haussé plus haut que son jumeau de gauche. Voilà l'expression qu'affiche Carl en toute circonstance. Doté d'un corps aussi développé que le verbe d'un illettré, ce nécromant à l'allure condescendante n'est clairement pas imposant. Son surnom tient d'ailleurs sans doute de sa morphologie, en plus de sa profession. Ajoutez à cela sa blancheur cadavérique, dû à sa faible exposition au soleil...Ou a son régime alimentaire. Et vous obtenez l'allure du type louche, visiblement susceptible de manger votre enfant si vous lui confiez. Ne riez pas, c'est très possible. Inutile de préciser que cet aspect bien peu rassurant à été accentué depuis qu'il porte cette piquante armure...Bien sûr, il est vouté, bien sûr, il mesure a peine un mètre soixante-dix...Mais les vices dont il est capable sont à eux seuls capable de compenser ces petits détails.

Caractère et personnalité : Le Squelette n'est pas un ancien héros dont l'esprit à été brisé par les forces du mal, il n'est pas non plus l'héritier d'une prestigieuse lignée qui, à cause d'une farce du destin, à emprunté le mauvais chemin. Non, au contraire, c'est lui, fils aimé de deux paysans sans histoire, qui a choisit d'être ce qu'il est actuellement : Un manipulateur lâche, cruel, amusé par ses propres violentes exactions. Narcissique au dernier degré, le nécromant éprouve une passion sans borne envers la mort, qu'il tente de maîtriser depuis son plus jeune âge. A cela vient s'ajouter son désir de voir le chaos régner et sa haine éternelle dirigée vers tout ce qui est synonyme de vie. Sarcastique, cynique, susceptible, doté d'un esprit alliant trop souvent humour et malsain, Carl est aussi insupportablement hautain lors d'une discussion quelconque, et pour cause : Il est (ou se croit) intouchable depuis la création de l'ordre. Chose qu'il rappel environs six fois par jours a qui veut, et même a qui ne veut pas, l'entendre. Notons que l'activité principale auquel il s'adonne actuellement, à savoir la création de chimère cadavérique, le rend encore plus soupe au lait qu'à l'accoutumée, ce qui n'est pas peu dire.
A noter : Les diverses expériences qu'il a mené sur lui et sur les autres dans le but d'allonger sa propre espérance de vie ont abimées son esprit...Ses souvenirs s'entremêlent, changent, en fonction de son humeur, qui est elle-même particulièrement instable.

Histoire :
Le début de la vie du Maître est, selon ses propres dires, plus qu'inintéressante. Il la résume ainsi :
"Je suis né dans un village de plouc, pour me passer le temps, j'errais dans le cimetière. Mon adolescence est arrivée en même temps que mes pouvoirs, devant mes voisins. Du coup, Morgar et moi les avons massacrés, eux et le reste du village. Ensuite je suis parti dans la forêt avec le peu de vivres que j'avais sur moi."
Ici se termine le récit du début de vie d'un instable nécromancien. Voilà qui est court et efficace. Le plus intéressant dans cette histoire reste le fait que l'on ne relève aucun traumatisme, aucune frustration pouvant causer des troubles psychologiques suffisamment importants pour qu'un jeune mage prodigue massacre tout un village simplement pour tester ses pouvoirs. Sans doute Le Squelette était-il né ainsi : Mauvais, opportuniste...Et passionné par la mort.
Car c'est le don de manipuler cette dernière qu'il perfectionna, loin de tout être vivant, dans des ruines, cryptes et mausolées abandonnés, des années durant. Avec comme seule compagnon, Morgar, cette étrange et brutale invocation qui le suit, encore aujourd'hui. Mais, au bout de sa deuxième décennie de sinistres exercices, le jeune homme qu'il était ressenti le besoin de croquer autre chose que des baies et des cadavres pourris. Aussi le Maître commença a piller les corps qu'il relevait pour revendre leurs biens et ainsi se réapprovisionner. On dit qu'un jour, alors qu'un vendeur ambulant refusait de lui vendre quoique ce soit sous prétexte qu'il était un sorcier, le nécromant dévora entièrement ce dernier. Même si l'on est en droit de croire une partie de cette légende, le fait que Le Squelette ait pu dévorer le cadavre d'un homme en un seul coup est sans aucun doute exagéré. Nous parlons tout de même d'un être au bord de l'anorexie se nourrissant plus du chaos qu'il apporte que de la viande qu'on lui sert. (je le sais, deux de mes amis font partie des serveurs du manoir)
Pour en revenir au passé de ce dernier, bien peu d'informations ont filtrées concernant la fin de sa deuxième et l'entièreté de sa troisième décennie, mais il semblerait que ce soit à ce moment là que Sire Sorince ait apprit a détester les mages de Beolan. Après tout, lui-même dit avoir, pendant un temps "vécu dans les égouts des Beols." la seule chose que nous savons, c'est que durant ces quelques années, il parvint à maîtriser le sinistre rituel du larcin vital, détail fichtrement important, puisque c'est ce même rituel qui le maintient en vie désormais. Autre chose à noter : le maître n'a pas prit une ride depuis ce temps-là.
Sa cinquantième an *la phrase qui suit est rayée, gribouillée, illisible, une petite tombe est dessinée au-dessus*

Et blablah...Je remplace ce bon vieux Teretchenko dans l'écriture de la biographie de son maître...Puisque c'est moi, à vrai dire.
Alors, où en étions-nous? ah, oui, mes cinquante ans... Ça vous vexe si je vous dis qu'il n'y a absolument rien d'intéressant? Je résume :
J'ai erré, de cimetière en cimetière...Pendant dix ans.
Vingt ans.
Trente ans.
Etc.
Ça, beaucoup? Non, quand on fait chaque jour la même foutue chose et qu'en plus, on se sait immortel, on perd très vite la notion du temps...Quand je croisais un type lors d'une de mes inspections cadavériques, un type encore vivant je veux dire, je lui demandais poliment en quelle date nous étions, et puis Morgar le bouffait. La plupart du temps, la réponse que j'obtenais me faisait sursauter, les autres fois, j'éclatais de rire. J'aime beaucoup rire au fait.
Alors, quels autres faits notables pourrais-je...Hé bien...Noter?
Ah oui ! Ça c'est marrant, je suis sûr que vous allez aimer.
Un jour, je suis tombé sur une famille de crève-la-faim qu'avait trouvée refuge dans une crypte à la noix, à coté d'un village. Pour qu'ont leur foutent la paix (ben ouai, ils avaient un toit au moins) les cocos se faisaient passer pour des revenants à grand renfort de grincements et autres bruits macabres. Du coup, personne venait, de peur de se faire bouffer. Le truc, c'est qu'il y avait, un étage en-dessous, ma propre personne, qui s'amusait à faire apparaître de VRAIS revenants. Et je savais que le remue-ménage que ces abrutis causaient au-dessus allait finir par attirer les tarés de l'églises (j'ai eu quelques petits problèmes avec l'inquisition, allez savoir pourquoi). Du coup, j'ai ordonné à Morgar de les bouffer. C'était marrant parce qu'en fait, l'un des deux gosses croyaient que son frère blaguait en débarquant avec un truc ensanglanté dans les mains. Il lui a sorti : "ça marche avec les aut' pas a'ec moi frangin" avec un accent de plouc a couper au couteau. Et puis ledit frangin lui a bouffé la gorge. Ah...J'en ai mis du temps à nettoyer...Ben oui, je pouvais pas laisser la crypte comme ça, pleine de cadavre...Enfin hors de leurs sépultures je veux dire, ça aurait fait jaser, au village.
Sinon... En constatant que l'ancien royaume allait pas tarder a tomber, j'ai pris part au soulèvement orchestré par Kaull Hendenmark. J'ai "travaillé" avec des gars qui sont devenus des capes blanches aux allures de chevaliers. Mais croyez-moi, la sauvagerie de certains me rendait parfois vert de jalousie. C'était une bonne époque... enfin si on oublie ce petit accident de rien du tout.
Quoi d'autres...Ah oui ! Oui ! Oui ! Oui ! Ma rencontre avec Sombrelame, Darion Sombrelame. Maintenant on le nomme "L'ombre". Ahaha. On s'est croisés dans un cimetière, on a tués des gens, on a bien rigolés, puis il m'a proposé de l'aider a tuer sa cible, un certain "vifsang" quelque chose comme ça, propriétaire du manoir haute-roche, vampire et médecin (drôle de mélange, son manoir servait d'hôpital...Avant notre passage, et de cimetière, après.). Ca c'est bien passé, de son coté il a gagné en puissance, et du mien, j'ai gagné un manoir. On s'est dit que ce serait stupide de s'arrêter là, alors du coup, on a décidé de continuer les massacres, d'autres types louches nous ont rejoins peu de temps après. L'ordre du crépuscule est né comme ça. Sur le coup de tête de deux types louches. Et regardez un peu ce que c'est, maintenant. On a rayé une partie de Beolan de la carte, brûlés tellement de villages qu'on ne les comptes plus, notre nom est connus partout, de Venill a l'ancien fief de ce bon Kaull Hendenmark. C'était un sacré leader celui-là, ils y ont crus a ses promesses, les abrutis, lors de la révolution. Enfin on avait le roi qu'on méritait ! Quel dommage qu'il soit mort. Paix à ton âme, Hendenmark, une guerre entre l'ordre et toi aurais sans aucun doute été magnifique. Saleté de maladie.
Bref, que dire...J'ai aménagé le manoir pour qu'il paraisse un peu moins propre, fais creuser un énorme réseau de tunnel en-dessous de ce dernier...Libéré, avec l'aide de Darion, Vektor Noirsang qui, désormais, me suis comme mon ombre (au sens propre du terme, ahaha, un sacré bon gars ce démon). Récupéré l'épée de cet abruti d'Archimage sur son corps lacéré. Créé des hordes de chimères cadavériques...Et bien sûr, formé ma propre "milice privée" : les fossoyeurs. Une bande de petits gars partageant l'amour que j'éprouve envers la mort et...Bien, ne mâchons pas nos mots : le chaos. Ils n'écoutent que moi, aiment la torture et les échecs, s'aiguisent les dents à ma manière, à coups de lime. (Je vous jure, ça fait pas si mal que ça, vous devriez essayer !) En clair en résumé : de bons petits gars.
Et en ce moment? Hé bien je suis assis, les coudes posés sur une table en bois noir, occupé à remplir ce foutu parchemin d'encre en me grattant la tête. Ouai, je m’ennuie sévère, c'est peu de le dire. Mais il est vrai que raconter ma propre vie est quelque chose de particulièrement réjouissant...Bref, le soleil se lève, je vais dormir.



A quelle fréquence serez-vous présent sur le forum ? Jamais, j'exhibe juste ma fiche pour prouver mes talents d'écrivains puis je repars dans la vie active comme l'individu détestable que je suis.

Comment avez-vous découvert le forum ? Top-site, en fait je voulais cliquer sur le site au-dessus, qu'avait l'air vachement plus beau, mais je me suis dis que vous faire profiter de ma divine présence ne serait pas du luxe.

Quelles remarques pouvez-vous formuler à propos de l’apparence du forum ? C'est extrêmement laid, c'est pour ça que je suis venus.

Avez-vous autre chose à dire? Arrête de me vouvoyez, je vais prendre la grosse tête, et déjà que de base je me prend pas pour une merde...


Spoiler:
 


Dernière édition par Carl Sorince le Lun 5 Mai 2014 - 16:51, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Singrid Hercolubus



________________

avatar
________________


Race : Faux-Parleur
Classe : Venenum
Métier : Fournisseur, alchimiste
Croyances : Aucune
Groupe : Psychistes

Âge : 24 ans

Messages : 130

Fiche de Personnage : Mes yeux se souviennent.


MessageSujet: Re: Le Squelette   Jeu 27 Sep 2012 - 15:48

Bonjour Carl ! Bienvenue à toi, merci de t'être joint à nous =).

Alors alors ! J'ai beaucoup apprécié ta fiche, l'ambiance cimetière, j'adore; Puis le personnage est assez marrant quand même. Il y a quelques phrases que tu tournes de telle façon qu'on est obligé d'au moins sourire en lisant x). Bref, bravo !
Je ne vois aucune erreur de contexte, le seul truc qui pourrait me gêner c'est qu'il puisse invoquer le dragon sans avoir d'affinités particulières avec l'Invocation justement, mais bon, c'est peut-être moi qui chipote, je vais te valider une première fois, on verra si quelqu'un a quelque chose à redire =). Ha et, on est bien d'accord, tu dis qu'il ne fait parti d'aucun groupe : tu sous entends donc les Solitaires hein ? 8D

Donc, voilà le premier sceau \o/.
Bénie moi, moi qui suis ton premier validationnateur !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carl Sorince

Grand lâche - Le Squelette

________________

avatar
________________


Race : Humain
Classe : Maître Nécromancien.
Métier : Chef de l'ordre du crépuscule (Squelette)
Croyances : Lui-même
Groupe : Ordre du crépuscule

Âge : Une centaine d'année au minimum

Messages : 245

Histoire de Personnage : Je ne me souviens plus de mon histoire...A vrai dire je ne sais même plus quel âge j'ai...Ma mémoire me fait défaut de plus en plus souvent en ce moment...Quel dommage.

MessageSujet: Re: Le Squelette   Dim 30 Sep 2012 - 1:26

Je te bénie mille fois :3

Pour le dragon, c'est plus qu'une simple invocation, c'est plus une partie de l'esprit de Carl qui ce matérialisent qu'une créature invoquée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Néro Elem

Administrateur | Doux Seigneur de l'Orage

________________

avatar
________________


Race : Oracle, Faux parleur, Elfe
Classe : Artéfact vivant
Métier : Apprenti du Triumvir "Le Prophète"
Groupe : Les Mages de la Tour de Beolan

Messages : 1322

Fiche de Personnage : Ma Fiche


MessageSujet: Re: Le Squelette   Lun 1 Oct 2012 - 19:17

Bonjour, bienvenue

J'ai adoré le coté cynique, enfin passons au principal Sadique

"Les âmes lui parle" FATAL ERROR, sur Feleth, la mort est définitive donc après il n'y a plus rien qui discute. ^^

L'idée d'un dragon, même nain m'effraie un peu au niveau grosbillisme. Pourrais-tu détailler la taille et les capacité de ce dragon ?

"Vole la moitié des années de vie d'un semblable via un infâme rituel " Dans ce cas, précise qu'en plus le rituel est long à effectué et demande une certaine préparation pour éviter que ça se répande et arrive trop fréquemment.

Règle-ça et ça sera bon. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carl Sorince

Grand lâche - Le Squelette

________________

avatar
________________


Race : Humain
Classe : Maître Nécromancien.
Métier : Chef de l'ordre du crépuscule (Squelette)
Croyances : Lui-même
Groupe : Ordre du crépuscule

Âge : Une centaine d'année au minimum

Messages : 245

Histoire de Personnage : Je ne me souviens plus de mon histoire...A vrai dire je ne sais même plus quel âge j'ai...Ma mémoire me fait défaut de plus en plus souvent en ce moment...Quel dommage.

MessageSujet: Re: Le Squelette   Lun 1 Oct 2012 - 21:28

Modifications effectués boss' ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Néro Elem

Administrateur | Doux Seigneur de l'Orage

________________

avatar
________________


Race : Oracle, Faux parleur, Elfe
Classe : Artéfact vivant
Métier : Apprenti du Triumvir "Le Prophète"
Groupe : Les Mages de la Tour de Beolan

Messages : 1322

Fiche de Personnage : Ma Fiche


MessageSujet: Re: Le Squelette   Mar 2 Oct 2012 - 8:14

Tu es validé, n'oublie pas de compléter ton profil. ^^

Néro, Elem est revenu ici...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Melpomène d'Ambre

Déesse d'Ambre

________________

avatar
________________


Race : Seïrdan
Classe : Déesse d'Ambre
Métier : Mercenaire
Croyances : Aucune
Groupe : Démons

Âge : Autour de deux siècles

Messages : 207


MessageSujet: Re: Le Squelette   Jeu 24 Jan 2013 - 15:17

Je valide les modifs :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Uridan Sangried

Maître du sang

________________

avatar
________________


Race : Vampire-Seirdan
Classe : Lamesang
Métier : chasseur de primes / mercenaire
Croyances : aucune
Groupe : Arcane XIII

Âge : 1327 ans

Messages : 522

Fiche de Personnage : Le Dieu du sang vous accueille

Histoire de Personnage : Avant l'arcane :
1-2
1-2-3-4

prélude à l'arcane :
1-2-3
1-2-3-4-4bis-4ter-5

Divinisation :
1-2-3-4-5

Dieu arcaneux :
1-2-3-4-5-6-7-8-9

Prélude à la chute :
1-2-3-4

MessageSujet: Re: Le Squelette   Lun 5 Mai 2014 - 10:56

réouverture le 5 mai 2014. Je te laisse faire ce que tu as à faire, tu connais la chanson :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carl Sorince

Grand lâche - Le Squelette

________________

avatar
________________


Race : Humain
Classe : Maître Nécromancien.
Métier : Chef de l'ordre du crépuscule (Squelette)
Croyances : Lui-même
Groupe : Ordre du crépuscule

Âge : Une centaine d'année au minimum

Messages : 245

Histoire de Personnage : Je ne me souviens plus de mon histoire...A vrai dire je ne sais même plus quel âge j'ai...Ma mémoire me fait défaut de plus en plus souvent en ce moment...Quel dommage.

MessageSujet: Re: Le Squelette   Lun 5 Mai 2014 - 11:31

Non, je ne sais pas ce que j'ai à faire, après tout je viens d'arriver sur ce forum.
õ_ô
ô_õ
ô_ô
Modifications effectuées.

_________________
Vivre en côtoyant la mort, dormir avec elle, rêver d'elle, manipuler ses enfants...C'est plus qu'un simple don, c'est de l'art. -Carl Sorince au sujet de lui-même.

Un être aux longs cheveux, au rire sardonique et aux dents de scie. Un véritable démon, le maître des morts. Celui dont j'aurais la tête. -Slade Lion-Noir au sujet de Carl Sorince.

Je peux vous parler de l'ombre si vous voulez, de sa puissance infernale, de son pouvoir colossal, de l'admiration que j'ai ressentie lorsqu'il a sectionné le torse de mon capitaine comme si c'était un simple morceau de papier ! Mais par pitié, par pitié...Ne me demandez pas de décrire Le Squelette et ses expériences... -Un soldat traumatisé au sujet de Carl Sorince.

Ahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahah !!! -Carl Sorince au sujet d'approximativement tout.

Musique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Uridan Sangried

Maître du sang

________________

avatar
________________


Race : Vampire-Seirdan
Classe : Lamesang
Métier : chasseur de primes / mercenaire
Croyances : aucune
Groupe : Arcane XIII

Âge : 1327 ans

Messages : 522

Fiche de Personnage : Le Dieu du sang vous accueille

Histoire de Personnage : Avant l'arcane :
1-2
1-2-3-4

prélude à l'arcane :
1-2-3
1-2-3-4-4bis-4ter-5

Divinisation :
1-2-3-4-5

Dieu arcaneux :
1-2-3-4-5-6-7-8-9

Prélude à la chute :
1-2-3-4

MessageSujet: Re: Le Squelette   Lun 5 Mai 2014 - 14:41

Hello re coucou Squelettinou ! *lâche une horde de cadavres de bêtes pour se faire pardonner de ce surnom affectueux, en espérant que les mâchoires de crocodiles trouvent leur utilité*

Alors, après lecture et relecture, il en ressort un SEUL point litigieux. Comme quoi quand on se concentre, on peut toujours embêter les gens é_è

Donc il s'agit de ton pouvoir, Délire. Dans le fond, être plus résistant aux attaques psychiques à cause d'un esprit torturé, sans compter un "verrou" supplémentaire en la personne de Morgar (qui est issu de ton esprit d’ailleurs je crois), ce n'est pas un soucis. C'est sur le terme d'immunité que je bloque, et pas que moi >.>.
Si tu pouvais plutôt parler d'une résistance extrême, nécessitant le doigté d'un grand illusionniste ou mage d'esprit pour être surpassé, ce serait bien mieux.

Merci d'avoir écouté, je rend le tibia, à vous les tas d'os !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Uridan Sangried

Maître du sang

________________

avatar
________________


Race : Vampire-Seirdan
Classe : Lamesang
Métier : chasseur de primes / mercenaire
Croyances : aucune
Groupe : Arcane XIII

Âge : 1327 ans

Messages : 522

Fiche de Personnage : Le Dieu du sang vous accueille

Histoire de Personnage : Avant l'arcane :
1-2
1-2-3-4

prélude à l'arcane :
1-2-3
1-2-3-4-4bis-4ter-5

Divinisation :
1-2-3-4-5

Dieu arcaneux :
1-2-3-4-5-6-7-8-9

Prélude à la chute :
1-2-3-4

MessageSujet: Re: Le Squelette   Lun 5 Mai 2014 - 17:05

Modifications effectuées, validation en cours ...

...
...
...

...processus de validation terminée. Archivage de la fiche dans le dossier "Fiches validées".

Archivage effectué, merci d'avoir choisis STAFF_FELETH pour votre validation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



________________


________________



MessageSujet: Re: Le Squelette   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le Squelette

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feleth :: Prologue :: Registre des personnages :: Fiches validées-