''L’enfant voulait répondre. Mais sa gorge lui fit comprendre que ses mots ne seraient jamais à la hauteur du silence.''
               
Eto Hachiro
 
''La mort, c’est elle qui vous fait tenir debout. C’est elle qui dicte les actes. C’est elle qui peint le monde. Et elle vous emportera tous.''
               
Querel Sentencia
 
''Je ne ressens que soif et tristesse, la mort est futilité. Je la cherche, peut-être suis-je elle.''
               
Nagate Zetsubō
 
''Udyr, quand tu seras mort, on se souviendra de ton nom. Moi je n'en ai pas, car je ne mourrai pas aujourd'hui. Mais le tien restera gravé dans ma mémoire, et dans celle de tous ceux qui t'ont connu, comme celui d'un homme fort, et digne. Alors va, et éteins-toi avec grandeur, devant tous ces vautours.''
               
Darn Butcher
 
''La nature revivait là où les hommes mourraient, le cycle reprenait son cours normal grâce à l’albinos.''
               
Aikanaro Myrrhyn
 
''Ils ne se battaient pour rien qui n’en vaille la peine. Ils étaient incapables de distinguer ce qui avait de la valeur de ce qui n’en avait pas. Alors pourquoi tant de vigueur à la tâche ? Pourquoi risquer sa vie aussi vainement ?''
               
Alcofrybas Grincebrume
 
''Son regard, depuis toutes ces années, avait appris à parler.''
               
Etan Ystal
 
''Un monde de chaos, de destruction et de malheur, un monde impartial et magnifique, le seul en tout cas, où faire l’expérience de la vie prendrait un sens véritable.''
               
Edwin Gwendur
 
''L’enfer, ce doit être l’enfer : courir pour l’éternité dans un paysage sans fin, sans début. Sans possibilité de repos ou de mort.''
               
Tyrias Marchemonde
 
''Mais sans risque on n'obtient rien, voici ma devise mes amis. Il ne faut pas avoir peur de se salir les mains, il ne faut pas avoir peur de la mort…''
               
Dimitri Morteury
 
''Tomber... Ceci est si abstrait. L'on pourrait se relever plus grand que l'on était.''
               
Yozora Adragnis
 
''Il passa des semaines dans le cachot ayant décidé de s'y enfermer lui-même. Puis, au terme de trois semaines, vous êtes venu le voir et vous lui avez dit : «Les larmes ne sont qu'une faiblesse qu'il te faudra masquer... Si tu veux t'apitoyer, libre à toi, mais, si tu souhaites voir les choses changer, tu le peux toujours. Suis-moi... Mon ami.»''
               
Haar Wilder
 
''Le brin d'herbe ne se soucie guère de ce que font les feuilles des arbres. Mais à l'automne venu, les feuilles ne se suffisent plus entre elles. Elles s'assombrissent, se nourrissant des nuages noirs d'orage. Et alors, elles se laissent tomber sur nous.''
               
Le Peintre
 
''S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est immobile, allongée, rigide, puante à en faire vomir, en décomposition, transportant des milliers de maladies, la peau arrachée et les os jaunes. S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est à six pieds sous terre, devenue la proie des corbeaux, et ses yeux mangés par des fourmis... C'est qu'elle a un jour été orgueilleuse et avide. C'est qu'elle a un jour voulu devenir riche et grande, ou bien qu'elle l'est devenue. Cela ne change rien.''
               
Le Violoniste
 
''La pensée est la liberté, la liberté... Alors, le corps est la prison, le corps est la prison... Il faut casser les barreaux.''
               
Sill
 
''Nous croyons conduire le destin, mais c'est toujours lui qui nous mène.''
               
Setsuna Hendenmark
 
''Fais ce que tu veux avec ces villageois, sauf les laisser en vie.''
               
Kaull Hendenmark
 
''La fuite vers la religion peut être une réponse pour certains. Pour d'autres elle n'est que la simple évidence que l'homme est faible et instable.''
               
Astryl Panasdür
 
''La mort ne cherche pas à s’expliquer, elle ne fait qu’agir, monsieur. Les cadavres ne racontent pas grand-chose, mais vivant, un homme peut en avoir long à dire.''
               
Sanaki Hearthlight
 
''Alors, telle une marionnette cassée que l’on tente en vain d’animer, il se releva, restant digne malgré ses blessures.''
               
Dolven Melrak
 
''Quand le sang coule, il faut le boire. La mort ne frappera pas à votre porte mais s'invitera par vos fenêtres !''
               
Andreï Loknar
 
''Personne ne peut capturer une ombre, personne ne peut la dresser ni se l’approprier.''
               
Jazminsaa Alsan
 
''De la même façon, à l'idée qu'un abruti de scribe puisse teinter ses parchemins de calomnies religieuses, ou pire, me faire porter le titre de héros, je vais préférer m’occuper de l'écriture de ma propre histoire.''
               
Alexandre Ranald
 
''La mort... Si belle et terrible à la fois, elle l'appelait, et l'appelle toujours.''
               
Adam Moriharty
 
''Par nature, j’aime tout. Par conséquence, je me hais…''
               
Samaël Apelpisia
 
''C'est sordide et cruel, mais c'est hélas la réalité de ce monde.''
               
Liam Gil' Sayan
 
''Aujourd’hui sur les terres de Feleth les pensées ne sont plus les bienvenues. Le temps de la renaissance spirituelle est terminé. Le temps où les grands penseurs avaient aidé le monde est révolu.''
               
Héra Calliope
 
''La mort était séductrice ; elle ne montrait que ses bons côtés. La sérénité et le calme absolu : pour toujours et sans violence.''
               
Eurybie Pourrie
 
''J’ai atteint cette espèce de vanité qu’apporte l’ancienneté. Je ne crois plus qu’on puisse m’apprendre quelque chose, et si jamais quelqu’un essaye ou y arrive seulement, je me bloquerais et deviendrais hermétique à tout contact.''
               
Dante Waanig
 
''Je devrais t'attacher, tu deviens dangereux pour toi même !''
               
Jeyra Frozeñ
 
''La beauté des êtres n'était rien. La beauté des choses oui. Mais pas forcement celle que l'on voit avec une paire de rétines.''
               
Akira Satetsu
 
''Le noir. Une étendue sombre en perpétuel mouvement.''
               
Melpomène d'Ambre
 
''Il est des oreilles invisibles qui peuvent entendre jusqu'à nos moindres soupirs et des secrets aux allures anodines peuvent se révéler instruments de destruction et de tourments sans fin...''
               
Cassandre Ombrelune
 
''Le "rien" est tellement plus unique que la peur ou n'importe quel autre sentiment...''
               
Meryle Nightlander
 
''Ce n'est pas le nombre ni la force qui compte, c'est l'envie, la cause.''
               
Luyak Salamya
 
''L'innocence d'un enfant est la plus grande peur de l'homme.''
               
Clause Vaneslander
 
''Quand il lui manque une marionnette pour ses spectacles. Il verrait en vous la chose qu'il cherche.''
               
Jack D'enfer
 
''Il n'a pas de notion réelle du bien et du mal, personne ne lui ayant jamais défini ces mots.''
               
Jim Stocker
 
''Je n'ai vu aucune lumière, aucun goulet, pour sortir du boyau infini et obscur que nous empruntons tous, jusqu'à la promesse d'une nouvelle vie, de la transcendance et de la connaissance. Alors, mes yeux se sont adaptés aux ténèbres.''
               
Shaquîlah Dresdeïorth
 
''Le pouvoir ronge l'homme.''
               
Balthazar Bel
 
''Visiblement, la sérénité n'avait de valeur que si on connaissait également, en comparaison, des moments de troubles.''
               
Dranek Barth
 
''Le faible se faisait tuer, le fort vivait un jour de plus.''
               
Rodany Bleinzen
 
''Le soleil se couchait sur le monde du milieu. Les ténèbres se paraient de leurs plus somptueux apparats pour enfin faire leur entrée.''
               
Rin Mephisto
 
''Et alors il vit le chaos, la désolation, la souffrance le désespoir ambiant. Il rit.''
               
Elrog Aniec
 
''Perdu quelque part, marche vers nulle part.''
               
Kyle Wate
 
''La rose n'a d'épines que pour qui veut la cueillir.''
               
Karin Yzomel
 
''- Je peux vous prédire le genre d'homme qui vous convient !
- Je connais déjà mon genre d'homme.
- Vraiment... Et quel est-il ?
- Les hommes morts.''
               
Naladrial Delindel
 
''Utilise tes pouvoirs seulement quand le noir deviendra invivable.''
               
Zedd McTwist
 
''Tes cauchemars m'ont déjà donné l'encre... À présent, ta peau me donnera les pages !''
               
Conrart Crowlore
 
''Bien des gens se font enfermer dans un cercueil une fois mort, mais rares sont ceux qui naissent dedans.''
               
Dassyldroth Arphoss
 
''Le corbeau frénétique qui vous nargue de sa voix perchée, agite ses ailes damnées, où le reflet d'un mort se penche sur votre âme.''
               
Lust Aseliwin
 
''La vie est un mensonge, la destruction une délivrance.
Passent les marées, soufflent les vents, en vain...''
               
Le Passant
 
''Fauche, tranche et avale, gouffre des âmes. Que se dresse devant toi mille fléaux, et que l’enfer se glace devant ta noirceur.''
               
Lloyd Vilehearth
 
''Des charognards pour la plupart, comme ces corbeaux à deux têtes, venant dévorer le valeureux mort.''
               
Meneldil Tristelune
 
''Nous sommes les bourreaux de la justice et de la paix. Même si ce rôle n'est pas agréable à endosser, nous nous devons de le faire, pour le bien du peuple.''
               
Ezekiel Le Sage
 
''Il me tarde de retourner au combat pour finir empalé sur une pique.''
               
Karl Von Morlag
 
''Montre-moi le chemin de la victoire. Ou guide-moi alors dans les tréfonds de la mort...''
               
Aznan Lauréano
 
''Comment peux-tu supporter ça ? C'est assourdissant ! Tue-le ! Qu'est-ce que ça te coûte ? Tu ne l'entendras plus. Tu seras en paix... Tue-le !''
               
Aïden Sochlane
 
''- Faites taire votre cabot !
- Je ne suis pas votre servante !
- Alors je le ferai taire moi-même !''
               
Rosaly Von Gregorius
 
''Le seul présent que la justice a à vous offrir, est votre mort.''
               
Mirage Morteury
 
''Laissez-moi vous conduire aux carnages.... Tant d'âmes ne demandent qu'à succomber.''
               
Idryss Leeverwen
 
''Le soleil est un bourreau. D'une simple caresse, sa langue enflammée peut calciner n'importe quel être.''
               
Seïren Nepthys
 
''C'est une nuit sans lune. Ou bien était-ce un jour sans soleil ?''
               
ShuiLong Zhang
 
''La vie est un rouage lent et grinçant. Il ne tourne que dans un sens. Celui où tu tombes.''
               
Camelle Elwhang
 
''Et un jour, sur vos lits de mort, bien des années auront passé et peut-être regretterez-vous de ne pouvoir échanger toutes vos tristes vies épargnées à Feleth pour une chance, une petite chance de revenir ici et tuer nos ennemis, car ils peuvent nous ôter la vie mais ils ne nous ôteront jamais notre liberté !''
               
Edouard Neuman
 
''Le temps est la gangrène de l'homme, elle apparait puis vous ronge à petit feu. Pour finir il ne vous reste plus que le présent pour vivre ; le passé s'évapore peu à peu et le futur ne vous intéresse guère.''
               
Asgeïr Aslak
 
''Cueillir la fleur de la déchéance et croquer dans la pomme de la faucheuse, nos vies se résument à cela car après tout, nous finissons à une moment où un autre, tous sous terre.''
               
Violette Dellylas
 
''Le pire n'est pas de mourir, mais de se faire oublier.''
               
Erwan Daermon Do'Layde
 
''Tenter d'oublier, même si c'était impossible. Il aurait aimé se jeter à la mer avec la preuve de son acte immonde. Laver tout ce sang qu'il sentait sur lui. Peut-être même s'y noyer, simplement. Sombrer dans les abysses et les ténèbres, pour toujours.''
               
Mio Raeth
 
''La lumière montre l'ombre et la vérité le mystère.''
               
Aeli Seoriria
 
''Si la vie n'a qu'un temps, le souvenir n'a qu'une mesure. Le reste est silence.''
               
Valt Horn
 
''Dans le noir le plus complet, l'aveugle est la meilleure personne à suivre. Dans un monde de folie, qui mieux qu'un fou pour nous guider ?''
               
Ledha Borolev
 
''Je ne crois pas en la force d'un absent. Celle qui ferait de vos dieux ce que vous pensez qu'ils sont.''
               
Gigantus Corne
 
''Une limite qui n'a été créée que pour être dépassée ? C'est simple, imaginez !''
               
Goudwin Didrago
 
''Voir grouiller tous ces gens, connaître leurs désirs et leurs rêves, voir comment évoluent les sociétés, leurs aspirations et leurs défauts. Comprendre que donc rien n'est éternel, et que tous ces rêves et toutes ces folies disparaîtront de la surface du monde. Se laisser aller, indolent, parce que tout cela ne servira à rien, et qu'au bout du compte le monde reste le monde, seule éternité immuable.''
               
Uridan Sangried
 
''L'Inquisition vous remettra sur le droit chemin. Même s'il faut vous briser les jambes pour ça.''
               
Leevo Shellhorn
 
''N'oublie pas d'avoir peur des morts. Ils sont toujours plus nombreux que les vivants, et un jour, tu les rejoindras.''
               
Moira Brawl
 
''J'avais l'habitude avec ce genre d'individus... Moins vous bougerez, moins vous leur parlerez... et moins ils vous cogneront dessus.''
               
Aoi Haandar
 
''Je souhaite voir votre sang se répandre mollement à la surface d'une eau rendue trouble par les masses de cadavres vidés de leur substance, marcher dans les champs de vos ossements éparpillés, me remémorant à chaque pas votre mort absurde et pathétique, que vos noms ne soient pas contés, que votre souvenir s'éteigne comme s'éteint votre vie fade et misérable, qu'à travers les années, seuls subsistent vos ossements tels de tristes traces blanchâtres dans un paysage noir de guerre, de sang et de folie.
Et que telles cette phrase, vos morts n'aient aucune importance, aucune signification pour quiconque.''
               
Nargheil Eoss
 
''Bénie soit la haine que tu porteras à ton prochain, lave l'Homme des péchés qu'il a commis.
Sois l'épée du jugement qui s'abattra sur cette race impure, souillée par la vengeance et la corruption.''
               
Meiro Fuuchiuse
 
''Notre futur exprime nos actes passés.''
               
Terence Ripper
 
''Rencontre les ténèbres et tu admireras la lumière, dit le voyant.
Contemple la lumière et tu provoqueras les ténèbres, dit l'aveugle.''
               
Tekian Varis
 
''Un général courageux et fier, est celui qui exécute en premier l'ordre qu'il donne à ses hommes.''
               
Danarius Kyrarion
 
''L'art est le sentiment obscur de l'appropriation de l'étrange.''
               
Leroi-Gourhan
 
''La mort nous sourit à tous, et tout ce que nous pouvons faire, c'est lui sourire en retour.''
               
Marc-Aurèle
 
''L'art est la mystérieuse présence en nous, de ce qui devrait appartenir à la mort.''
               
Malraux
 
''L'art est une profondeur creusée dans le visage du monde.''
               
Weischedel
 
''Le néant après la mort ? N'est-ce pas l'état auquel nous étions habitués avant la vie ?''
               
Schopenhauer
 
''Les avocats d'un malfaiteur sont rarement assez artistes pour tourner à l'avantage de leur client la belle horreur de son acte.''
               
Nietzsche
 
''Ôte-toi de mon soleil.''
               
Diogène le cynique
 
''Il y a pas d’œuvre d'art sans collaboration du démon.''
               
André Gide
 
''Ce n'est pas le lieu mais son cœur qu'on habite.''
               
John Milton
 
''Nous sommes les histoires que nous vivons.''
               
Auteur inconnu
 
''La mort est terrible pour n'importe qui. Bons ou mauvais, anges ou démons, c'est la même chose. La mort est impartiale. Il n'y a pas de mort particulièrement horrible. C'est pourquoi la mort est effrayante. Les actes, l'âge, la personnalité, la richesse, la beauté... Tout ça n'a aucun sens face à la mort.''
               
Fuyumi Ono
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Ingrédient Rare [PV: Hitori Yamâme]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Lyx Werren



________________

avatar
________________


Race : Humain
Classe : Alchimiste
Métier : Apothicaire
Croyances : La science et moi même
Groupe : Rebelle

Âge : 27 ans

Messages : 70


MessageSujet: Ingrédient Rare [PV: Hitori Yamâme]   Ven 7 Déc 2012 - 15:01

Le soleil est déjà haut dans le ciel, le temps est plutôt sombre et nuageux, mais rien n'empêche cette journée de se dérouler dans son cours habituel... Le jeune Alchimiste se décide à sortir de son antre afin de se rendre au marché en quête d'une racine de Ralyphore, un ingrédient plutôt rare par les temps qui cours. Le jeune arrive aux premiers étables de ventes, la foule est nombreuse et se trouve partout, on peut voir quelques gamins qui jouent ici et là en courant ou avec quelques billes en terre cuite, une quantité incroyable d'odeurs circulent dans les airs, que se soit diverses nourritures, le feu et la sueur des forgeron, les parfums délicats, etc... Bref, un marché plein de vie.

Après une petite dizaine de minute, notre ami, Lyx Werren, trouve enfin une boutique d'ingrédients alchimique, le vendeur est plutôt obèse et ne parait pas très honnête, le jeune homme décide tout de même de tenter le coup avec cet individu corpulent.

Après une courte queue de trois ou quatre personnes, c'est enfin le tour de Lyx, celui-ci s'avance et regarde les différents produits proposés, de soi disant haute qualité, comme le dit le marchand, mais l’œil expérimenté de l'alchimiste lui en dit bien du contraire.

Le jeune homme s'avance vers le marchand et le regarde droit des les yeux, avec un air très interrogateur, méfiant et insistant. Le marchand, mal à l'aise recule d'un pas, voyant que le client en face de lui était du genre sérieux et connaisseur.


-Dites moi, mon gros monsieur, vos ingrédients de hautes qualités là... Ils ont pas l'air tout net, vous vous torchez avec ou quoi?! C'est de la merde pure et simple, c'est un scandale!

Avant que Lyx ne termine ses accusations, il s’aperçoit que la foule autour de lui le regarde d'un air mauvais. L'alchimiste se retourne vers la population et déclare haut et fort que le marchand derrière lui n'est qu'un escroc et un charlatan. Deux gardes arrivent alors afin d'embarquer le jeune fauteur de trouble.

-Mais...?! Lâchez moi bordel! C'est lui qu'il faut embarquer!

Lyx parvint à se défaire des gardes et se fond dans la foule. Alors que celui-ci est poursuivit, il heurte un jeune homme aux cheveux blanc, il ressemble à un jeune mage, ou quelque chose dans le genre, il semble avoir la vingtaine d'année... Bref, Pas le temps pour ça, Lyx se relève et s'excuse avant de reprendre sa course, suivit par quelques gardes supplémentaire.

*-Je ne pourrais donc jamais avoir cette foutue racine!*

Coincé dans une ruelle, entouré par cinq ou six garde, le jeune Werren jette une fiole fumigène au sol afin de semer la confusion chez les gardes, il en profite donc pour passer aux travers de leurs lignes et s'enfuir à nouveau. Voulant éviter le combat, quelques meurtres et une prime sur sa tête, l'alchimiste décide de se cacher à nouveau parmi la grand foule présente, attendant que les choses se calme...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Hitori Yamâme



________________

avatar
________________


Race : humain
Classe : élémentaliste
Métier : étudiant à Beolan
Croyances : aucune
Groupe : sorciers de Beolan

Âge : 21 ans

Messages : 52

Fiche de Personnage : BOOM


MessageSujet: Re: Ingrédient Rare [PV: Hitori Yamâme]   Sam 8 Déc 2012 - 1:43

Quelques minutes plus tôt, dans la tour des mages de Beolan …

Deuxième jour de test, cinquième essai. Observations sur le comportement du sort de base d'embrasement pédestre dirigé, communément appelé « pas de braises » ou « bottes de flammes ». Cinquième situation de surcharge en environnement magique : pour l'instant, seules des explosions sont à noter … cependant, lors de la troisième situation de surcharge, une harmonique du sort s'est exaltée pour provoquer une tour de feu : j'ai eu chaud dans tous les sens du terme …

Mon regard se promène autour de moi : ma chambre (car cette fois, je n'ai pas expérimenté dans une cuisine ou une pièce de la tour) est en piètre état. Les tapis sont brossés vers l'extérieur, un peu roussis là où je me tenais, une bonne partie de mes feuilles de cours ont voleté dans tous les sens, un ou deux des bibelots que je possède sont renversés voir tombés au sol … heureusement aucun n'est fragile (je ne prends que du solide, du bois, du métal ou de la pierre …). D'ailleurs en parlant de babiole …

En ce moment, dans le marché de Beolan …

En parlant de babiole donc, il était temps de faire ma tournée mensuelle du marché. Il me restait quelque monnaie, et je ne cherchais pas la perle rare non plus. Un petit objet porteur de pouvoir basique, comme un anneau fluorescent, ou un porte-bonheur artisanal, cela me suffirait. En fait, il s'agissait surtout d'avoir des sujets d'expérience pour mes tests de résistance comparative entre un objet infusé et le même objet à l'état naturel. Comme je ne pouvais pas priver la tour d'objets précieux, je me rabattais sur des objets du domaine public que j'acquérais à mon propre compte. Il était cependant rare que le sujet de mes expériences résiste à plus d'une ou deux des dites expériences, mais c'est là le lot de tout un chacun que de dépenser son argent …

J'en étais là de mes réflexions quand un bruit de cavalcade se fit entendre. J'eus à peine le temps de me retourner que je vis un jeune homme d'à peu près mon âge arriver à grande vitesse. Je n'eus le temps que d'ouvrir la bouche avant d'être projeté au sol, pendant que je manquais me faire piétiner par quelques gardes qui le poursuivaient. Je me relevai difficilement, m'époussetant du mieux possible, avant de m'enfoncer dans une ruelle adjacente. Là, je mêlai des flammes et du vent, obtenant un magnifique (bien que jeune) phœnix. Depuis les cieux, il pourrait me prévenir si ce genre de choses pouvait recommencer.

Étant en contact avec quelques « galopins » ou « sagouins » (selon le niveau de langue de celui qui en parlait), je savais qu'avoir été bousculé pouvait m'avoir coûté plus que des bleus : je fouillai donc mes poches, soulagé de voir que leur contenu était intact. Puis je me remis à flâner, me demandant tout de même ce qu'il avait bien pus faire, celui-là, pour mériter qu'on lui court après …

Ce n'est que plus tard, alors que je faisais mon choix parmi un assortiment d'anneaux qui étaient tous vendus trois fois leur valeur (heureusement que mon père est riche, tout de même …), que mon petit animal de compagnie me « transmis » des images intéressantes (c'est assez particulier et tout à fait indéfinissable … je ne vois pas par ses yeux, mais je sais ce qu'il a vu … enfin bref, ne nous étendons pas là-dessus). Le trouble-fête de tout à l'heure essayait de passer inaperçu au milieu de la foule … Son regard ne s'arrêtait que sur des stands d'herboristes : il cherchait quelque chose de particulier à la base ? J'étais surpris de tomber sur quelqu'un que je ne connaissais pas et qui se faisait courser par les gardes aussi vite …

Guidé par le phœnix, je naviguai sans efforts au milieu de la foule, me frayant lentement mais sûrement un passage vers lui. Une fois à sa hauteur, je me contentai de lâcher quelques mots, quelques étincelle dans ma main droite trahissant la préparation d'un sort de foudre (mais je pris garde à cacher cette main derrière mon dos) .

Hitori – Pourquoi les gardes vous poursuivaient tout à l'heure ? Vous cherchez quelque chose de particulier?

Oui, on a déjà trouvé plus subtil pour aborder quelqu'un. Mais la curiosité ne s’embarrasse pas de tact ni de style, surtout quand c'est la mienne. Et puis, si la première question ne le faisait pas fuir ou ne le rendait pas agressif, il serait peut-être intéressant de savoir si je pouvais l'aider. Oui, je voulais l'aider. Non, je ne sais pas qui sait, et oui, c'est complètement stupide. Mais que voulez-vous, il y a des personnes, comme ça, qui vous ont l'air tellement perdues dans la foire de Beolan que vous, vous ne pouvez que vous réjouir de la connaître sur le bout des doigts et de pouvoir les guider … certains avaient même la gentillesse de donner de l'argent … Et puis il y avait presque toujours une histoire à glaner, un récit d'une expérience étrange à écouter …

Comme mon phœnix ne m'était plus utile, je le fis se poser sur mon épaule, où il disparut dans une gerbe de flammes et un courant d'air. De quoi impressionner un esprit faible, ou prouver que je n'étais pas qu'un écervelé à quelqu'un de cultivé … voir un avertissement s'il s'agissait d'un voleur qui essayait de se faire une place dans le domaine du vol à l'étalage …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lyx Werren



________________

avatar
________________


Race : Humain
Classe : Alchimiste
Métier : Apothicaire
Croyances : La science et moi même
Groupe : Rebelle

Âge : 27 ans

Messages : 70


MessageSujet: Re: Ingrédient Rare [PV: Hitori Yamâme]   Sam 8 Déc 2012 - 11:20

Alors que le jeune Werren reste caché dans la foule, il put apercevoir un de ces rares oiseaux de feu, nommé phoenix, ces oiseaux ont la particularités d'être immortel, à leur mort, il brûle pour renaitre de leur cendre, et ainsi continuer un cercle de vie éternelle perpétuelle, il parait également que les larmes de ces volatiles sont capables de soigner bon nombre de blessures, une légende à vérifier.

Après quelques secondes d'admiration, l'alchimiste se rend compte que c'est sa propre personne que le phoenix regarde, pas par hasard, agirait-il comme un pisteur? Lyx se prépare lentement à reculer, lorsque le jeune mage qu'il a bousculer une dizaine de minute plus tôt surgit devant lui avec deux questions nets et précises, il va droit au but, lui demandant pourquoi est-il coursé par des gardes, et si il cherche quelque chose.

Dans les mêmes moments que ses paroles, le phoenix se pose sur son épaule et s'en va dans une évaporation de flammes, l'alchimiste peut également voir que son interlocuteur cache une main dans son dos, une arme ou un sortilège peut-être? Le jeune homme décide lui aussi de rester sur ses gardes.


-Salut l'ami, je me nomme Lyx, Lyx Werren, pourquoi je suis poursuivis par des gardes? Parce que j'ai eu le malheur de dénoncer un homme malhonnête qui vendait des marchandises de très mauvaises qualités aux prix double des plus hautes.

Lyx remonte la capuche de sa cape sur la tête.

-Je cherche également une racine de Ralyphore, elle est de petite taille, fine et lisse sur le corps, crochue aux extrémités, elle est violette et luisante et dégage une odeur acre.

Le scientifique pointe son doigts vers la main caché de son opposant.

-Mais dis moi, pour un homme qui surgit sans dire "Bonjour", et qui pose des questions, tu pourrais au moins montrer tes deux mains, c'est le genre de trucs qui peut me rendre nerveux très rapidement.

Lyx entend ensuite les gardes arriver, pas loin derrière lui, regardant chaque passants, c'est mauvais, il réfléchit à que faire sans attirer l'attention... Lorsqu'il était poursuivit, il ne portait pas encore sa cape, se qui pouvait laisser transparaitre son magnifique costume de cuir et de chemise, il porte maintenant sa cape noire, qu'il peut facilement rabattre et ainsi ne montrer que son visage.

-Excuse moi une seconde.

Le jeune homme sort une mixture rose et brillante, à l'abri des regards indiscret et s'en étale un peu sur le visage, pour ensuite ranger le flacon.

Quelques secondes après, toujours de dos au gardes, Lyx se courbe un peu, par rapport à la douleur, mais reste discret, si l'on fait attention, on peut entendre ses os craqués, signe de changement, les traits de son visage et son corps changent, ses cheveux poussent et un raclement de gorge se fait entendre.

Lyx est maintenant, grâce à sa concoction, devenue une jeune fille de 16-18 ans, de quoi se cacher aux yeux des gardes, l'effet de la potion est illimité temps que l'on ne prend pas l'antidote.

Les gardes passent, regarde le visage de Lyx et continue ensuite leur chemin, sachant que la personne en cavale est un homme.


-Oui donc, nous disions...?

[HRP: Petit clin d’œil à la CB ;D]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Hitori Yamâme



________________

avatar
________________


Race : humain
Classe : élémentaliste
Métier : étudiant à Beolan
Croyances : aucune
Groupe : sorciers de Beolan

Âge : 21 ans

Messages : 52

Fiche de Personnage : BOOM


MessageSujet: Re: Ingrédient Rare [PV: Hitori Yamâme]   Lun 10 Déc 2012 - 18:10

Hou là , il parle beaucoup ce Lyx quelque chose. Donc il a fourré son nez dans un magasin où il fallait pas, il cherche en fait un … une … truc d'alchimiste (jamais compris à quoi ça sert l'alchimie … on peut faire des sorts tout pareil sans avoir à se casser le dos en cherchant des fleurs et tout … 'fin bref), et il est plus nerveux qu'une fouine cardiaque (bon, en même temps c'est vrai que je cache ma main exprès, mais quand même …). Alors que j'allais lui répondre que ça se fait pas de menacer les gens comme ça, sans raison (après avoir arrêté mon sort, s'entend …), Il me coupa la parole (avant même que je puisse parler ! Tout de même …).

Lyx – Excuse moi une seconde.

Il sortit alors une mixture rosâtre, avant de se l'étaler sur le visage. Je remarquai seulement à l'instant que des gardes passaient au milieu des gens pour essayer de retrouver « un fauteur de trouble madame, les cheveux blonds, plutôt jeune … non ? » . Qu'allait donc faire cet onguent ? Il ne comptait tout de même pas attaquer les gardes ? Je me préparai à le neutraliser (pour le bien de tous, s'entend), quand il … heu elle ? … releva la tête.

Lyx – Oui donc, nous disions...?

Je restai sans voix. Un exploit qui se doit d'être signalé, ce jeune .. cette jeune … heu cet(te) alchimiste avait réussit à me surprendre au-delà de toute description. Et le pire, c'est qu'elle était canon … Vous prenez un jeune garçon fin et élancé, puis vous le « fillisez » … et voilà, ça claque, ça pète, c'est beau, y a pas à dire. Heureusement que je sais que de base c'est pas une fille, parce que je crois bien que je la draguerais … oui, je drague à peut près tout ce qui porte jupon, et oui j'ai déjà amassé assez de râteaux pour ouvrir une échoppe de jardinage … mais quand même. Je me secoue un peu, je ne dois pas bloquer sur des détails aussi triviaux.

Hitori – Nous disions que je suis curieux. Cet onguent doit être appliqué sur quelle surface pour fonctionner ? Quel effet aurait-il sur une femme ? Ne l'avez-vous jamais utilisé que sur vous ? Le vendez-vous ? Je suis sûr de pouvoir en faire quelque chose de différent par infusion élémentaire …

Je n'écoutais même pas les réponses. J'étais obnubilé. Mon esprit d'analyse soulevait question après question, réfléchissant aux possibles déviations de cet onguent. Avec du feu, ou de l'eau … la foudre aussi pourrait avoir un effet intéressant … Mais le bruit incessant des vendeurs et des acheteurs, tout autour de nous, m'empêchait de réfléchir correctement. Sans même lui demander son avis, je saisis le(la) jeune Lyx par le bras, l'emmenant dans une rue plus calme.

Hitori – Pardon, je me suis emballé. Nous pouvons parler plus calmement ici. Comment en es-tu arrivé à obtenir cet onguent ? Je veux dire … c'est le résultat de tests à l'aveugle, ou tu voulais vraiment obtenir cet effet ?

Et voilà, qu'est-ce que je disais ? On trouve de tout dans un marché, même des gens intéressant : bon, quelqu'un qui cherche à se transformer en fille ne doit pas être forcément net, mais quelqu'un capable de faire une telle mixture était indéniablement un interlocuteur de choix. Qui sait, peut-être même pourrions-nous mettre quelque chose au point à partir de son travail ? Il cherchait quelque chose, n'est-ce pas ? Je ne doutais pas un instant de trouver l'objet de ses recherches dans la tour … et je ne doutais pas non plus de pouvoir le monnayer d'une façon ou d'une autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lyx Werren



________________

avatar
________________


Race : Humain
Classe : Alchimiste
Métier : Apothicaire
Croyances : La science et moi même
Groupe : Rebelle

Âge : 27 ans

Messages : 70


MessageSujet: Re: Ingrédient Rare [PV: Hitori Yamâme]   Lun 10 Déc 2012 - 23:01

Après avoir été entrainé dans une rue plus calme, moins fréquenté, voir presque déserte, Lyx ressert un peu ses vêtements (étant transformé en jeune fille par sa mixture, il a rapetissé, ses vêtements sont devenus un peu trop grands) et boucle sa cape, non pas que le fait qu'un accident et que le pantalon tombe le gène, mais que sa pourrait paraitre suspect au milieux de la foule et des gardes, et que la tenue serait de suite reconnu.

L'alchimiste regarde le mage en face de lui, celui-ci l’ausculte de manière douteuse, voir presque attiré, quoi de plus normal devant une fille au fleur de l'âge avec des courbes généreuses, enfin, le mage sait bien que ce n'est pas une véritable fille, il continue ensuite les questions posées plus tôt, ce qui fait rire Lyx.


-Et bien, et bien... Calme, calme, pas toutes ces questions en même temps veux tu? Respire un coup l'ami, on a le temps!

Lyx remonte ensuite un peu plus sa cape qui traine par terre, c'est une soie de haute qualité, et l'alchimiste ne veut en aucun cas l'abimer, étant donné son prix!

-Bon, bon, bon... Par où commencer, on va procéder dans un certain ordre.

Lyx se racle la gorge avant de reprendre.

-Cette onguent fonctionne dés qu'il est en contact avec la peau, c'est à dire, n'importe où (moi j'ai des gants, pour ça que je me le suis mis sut le visage), l'effet sera le même et serait aussi rapide, même si tu l'appliquer sur ton pieds. Ensuite, comme tu as pu le voir, cette pommade entre presque instantanément sous la peau et se diffuse en se multipliant partout dans le corps, elle chance les cellules souches du corps pour les faire du sexe opposé, donc un homme devient une femme, et une femme devient un homme. Et ce n'est pas tout, l'onguent corrige aussi toutes les imperfections des cellules souches et du reste du corps, ce qui rends donc la personne, une fois son sexe changé, d'une beauté digne d'un dieu.

L'alchimiste fait un tour sur lui même, tirant un peu la cape, laissant apparaitre toute les formes, que se soit au niveau de la poitrine, des cuisses, du postérieur, des hanches, etc... Il fait un petit clin d’œil à son interlocuteur et laisse s'échapper un petit rire pervers pour ensuite prendre une position très provocante, histoire de le taquiner un peu.

-Par simple curiosité, j'ai utilisé cette potion sur un individu, à qui j'ai ensuite (à l'aide d'une autre potion), effacé la mémoire. J'ai ensuite mis un homme avec lui et attendu qu'ils décident de se reproduire (héhé, je suis sadique), et un enfant est né, la transformation est total!


Lyx revient ensuite à la création de la potion.

-Hum... Cette mixture a été créée par moi même, et j'ai voulu cet effet! Vois tu, j'ai pour but (même si sa ne se voit pas), d'avancer dans l'alchimie, je suis en soif de connaissance, je veux tout rendre possible! Même les choses qui paraissent les plus dingues, grâce à cette potion par exemple, un homosexuel a pu devenir une femme magnifique et draguer l'homme dont il était amoureux, sans moi, il n'aurait jamais pu pouvoir faire ceci, haha! (le 2e homme ne sachant pas qui est sa femme réellement, bien entendu...)

Lyx s'assied ensuite sur un tonneau posé contre un mur.

-Le vendre...? Sa dépends se que j'y gagne, et, ah oui, grâce à un des ingrédients, le tout forme une mixture en parfaite harmonie, ce qui fait que personne ne peut en découvrir les ingrédients, donc, je serais à jamais le seul maître de cette création, sauf si je décide un jour de transmettre mon savoir...

-Vous ne pourrez pas insuffler d'élément à cette potion, ses effets serait réduit à néant, mais si vous avez un projet en tête, qui permettrais donc de faire avancer l'alchimie, nous pouvons peut-être travailler ensemble... Pour le moment, j'ai besoin d'une racine de Ralyphore.

-Quand à la durée de la potion, elle est pour le moment indéterminé, les... "sujets" qui ont servis à son expérimentation sont encore aujourd'hui de leur sexe opposé, et certains sont dans cet état depuis plus d'un an, fort heureusement, j'ai créée l'antidote qui va avec. L'utilisation de la lotion deux fois sur sois même (une fois pour changer de sexe, une 2e fois pour redevenir son sexe premier, en plus beau) ne marche pas.


Lyx se relève et fait quelques pas avant de (sans faire exprès) laisser tomber son pantalon, la cape cache bien entendu le corps, il le reprends et le ré-enfile du mieux possible.

-Hum... Il faudrait aussi des vêtements plus... féminin. J'ai de quoi créer un antidote sur moi, mais je n'ai pas la potion directement, de plus, je ne peux pas le boire avant 5 heures, y a pas un magasin de fringues dans le coin?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Hitori Yamâme



________________

avatar
________________


Race : humain
Classe : élémentaliste
Métier : étudiant à Beolan
Croyances : aucune
Groupe : sorciers de Beolan

Âge : 21 ans

Messages : 52

Fiche de Personnage : BOOM


MessageSujet: Re: Ingrédient Rare [PV: Hitori Yamâme]   Jeu 13 Déc 2012 - 11:22

Lyx m'exposa tout. Absolument tout, à part la recette. Je ne compris pas très bien le mode de fonctionnement, ça demandait des notions en anatomie que je n'avais pas. Mais pour ce qui est des effets et des modalités d'utilisation, ça j'avais compris. Je fus aussi un peu déçu du ton catégorique avec lequel l'alchimiste affirma que tenter de modifier l'onguent avec de la magie, lui ferait perdre absolument tout effet. À part ces renseignements, deux éléments se dégageaient de la masse de ses paroles : il lui fallait une racine de … ralyphore … et des vêtements féminins. Acheter des vêtements pour quelques heures, c'est un peu exagéré … Surtout quand ceux qu'on a tombent par terre avec grâce, manquant de dévoiler … NON MAIS OH ! PERVERS !

Je clignai des yeux, tentant de reprendre mes esprits. Ouais, finalement quelques vêtements ne seraient pas de trop. Il y avait un fripier pas loin. Inutile de dépenser trop pour quelques heures, et un rien habillerai la jeune fille que je tirai en ce moment (par la manche, s'entend). J'avais décidé de l'aider, mais de rester très prudent … Cette histoire de prendre des cobayes humains pour les faire copuler, ça n'a pas l'air déontologique au dernier degré … Je laissai Lyx choisir parmi l'étal fourni, mais où tout était mélangé. Bien sûr, le fripier nous jetait des regards suspects en travers. Je ne voulais même pas imaginer quel genre de scenarii il avait en tête, mais ça ne devait pas être très beau, et nul doute que notre chasteté y était remise en cause …

Une fois ses achats effectués, je remmenais Lyx dans un endroit discret, afin que nous puissions discuter sans avoir à subir le brouhaha du marché, et ce en étant loin des oreilles malicieuses. J'étais à la fois curieux, enthousiaste et méfiant, un mélange assez particulier.

Hitori – Bon, je vais t'aider. Mais en échange, tu me laisses participer à tes expériences quand tu es à Beolan. Et … si tu avais quelques potions de discrétion … du style invisibilité, ou bulle de silence, tu vois ? …

Avec ce genre de chose, je pourrais peut-être me couvrir plus efficacement lors de mes expériences, ou même me rendre dans certains endroits où je n'étais pas censé me rendre, justement … les douches des filles par exemple … ou certaines salles, qui sait ? Je ne maîtrisait pas assez la magie de l'air pour faire silence autour de moi, et je ne pense pas que la magie élémentaire me permette de devenir invisible … Mais aussi intéressant que ce soit, je ne pouvais me permettre de le lâcher, fut-ce d'une semelle. Je posais mes mains au sol, alors qu'un débordement de flammes et une colonne d'eau donnaient naissance à une salamandre. Cette salamandre était du type mythique, c'est-à-dire ignifugée, et si j'arrivais à l'invoquer à l'état adulte elle ferait presque un mètre de long. Mais là, elle ressemblait à n'importe quelle salamandre. Laquelle se hâta vers la tour.

Hitori – Tu comprends, je ne peux pas te laisser te balader dans la tour … J'ai déjà assez d'ennuis comme ça. Et je ne veux surtout pas te lâcher des yeux, je ne sais pas ce que tu risques encore de faire … Et si tu finis par te faire courser par les gardes autant en tant que femme qu'en tant qu'homme, on est pas rendus …

Le conversation s'orienta sur les différents types de potions qu'il avait, et leurs effets. Il donnait tous les détails du mode de fonctionnement, ce que je ne comprenais pas toujours, mais semblait avoir compris que rappeler ses expériences humaines n'était pas encore la meilleure chose à faire. Tout en discutant, je guidait du mieux possible ma petite créature au sein de la tour. Trouvant enfin la racine, je la fis saisir, puis la salamandre se jeta par la fenêtre. En plein milieu d'une des phrases de Lyx, je tendis la main devant moi. La salamandre s'écrasa dedans, et j'eus juste le temps de retirer vivement la racine avant que ma créature ne disparaissent dans une petite colonne de flammes, en éclaboussant les environs.

Hitori – C'est bien ça que tu cherches ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lyx Werren



________________

avatar
________________


Race : Humain
Classe : Alchimiste
Métier : Apothicaire
Croyances : La science et moi même
Groupe : Rebelle

Âge : 27 ans

Messages : 70


MessageSujet: Re: Ingrédient Rare [PV: Hitori Yamâme]   Ven 14 Déc 2012 - 16:57

Lyx prend l'ingrédient dans la main du mage et le regarde avec attention, chaque recoin de la racine, chaque caractéristique, couleur, taille, forme, odeur, aspect, résistance, etc... Et il s'agit bien au final de la racine que recherche l'alchimiste, un large sourire se lève sur ses lèvres féminines tel un enfant à qui on aurait donné une sucette pour avoir bien travaillé, bien que Lyx n'est pas fait grand chose pour le moment...

Le jeune alchimiste se souvient des paroles du mage, comme quoi il aimerait participer à ses recherches qui se situeront dans les coins de Beolan, ainsi que quelques potions d'invisibilité, ou autres choses de ce genre, mais... Le jeune Werren à toujours pour habitude de comprendre volontairement les choses à sa manière, le jeune mage aurait du être plus explicite, au risque de se voir attribuer quelques mauvaises farces, ou de petits problème, dans le pire des cas.


-Hum... Merci pour la racine, je vais donc tenir parole, hihi.

Le jeune alchimiste enlève sa cape noire et laisse à présent les vêtements féminin qu'il a acheté plus tôt à l'air libre, une tenue que le mage n'avait pas encore vu, plutôt légère et prévu pour les temps chauds, un simple haut de soie assez serré, une robe d'un tissu fin et couteux d'un bleu presque cyan, une partie de la robe montant jusqu'en dessous de la poitrine, fixée au dos par quelques lanières colorées, une robe donc qui va parfaitement à l'apparence actuelle de Lyx, et qui pourrait permettre de draguer un peu prêt n'importe quel homme.

Lyx se met ensuite à tirer son compagnon par le bras, tel un jeune couple amoureux (faisant ceci par pure provocation) et l'emmena dans un coin qu'il connaissait bien... Une petite colline, juste derrière un bâtiment, un bâtiment que l'on ne peut reconnaitre vu de derrière, un bain réservé exclusivement aux plus jolies filles de la ville, un commerce mit en place par un individu un peu (beaucoup?) pervers sur les bordes, mais qui marche du tonnerre grâce à la source naturelle qui y coule pour remplir les bains...

-Tu vois cette fenêtre là? C'est mon labo!


La fenêtre étant ouverte, Lyx pousse le jeune mage à l'intérieur, une chute pas très haute, dans un vestiaire que Lyx connait très bien. Celui qu'il a pour habitude d'emprunter... Il lâche également une petite potion dans un flacon, elle est bleu ciel et luisante, elle permet de se rendre invisible pour 30 secondes...

-Tu va vite te rendre compte de l'endroit où tu te trouve, hihi. Tiens, prends ce sac avec toi, tu risque d'en avoir besoin dans quelques instants... Dirige toi à droite quand tu sort de la pièce, fais attention à ne aps te faire repérer, ou tu risque de passer un très mauvais moment, va ensuite à la porte 3e porte, je te retrouve là bas!


Lyx descends ensuite de la colline et rentre dans le bâtiment par l'avant, ayant l'apparence d'une jeune fille très charmante, il peut aisément avoir accès aux bains, il rentre et paie sa place pour ensuite aller dans la pièce qu'il à indiqué à son partenaire, les couloirs regorge de jeunes femmes, certaines entrant dans quelques vestiaires, d'autres en sortant, moins habillées, nue même.

-Content du coin? Tu as pu voir où tu es? C'est un bain réservé aux plus jolies jeunes femmes du coin, vu comment tu m'as regardé, à plusieurs reprises, je pense que tu es du genre un peu cochon hein? hihi.

-Le sac que je t'ai donné contient des vêtements de jeunes filles également... Pour après... Pour le moment, allons nous baigner et profiter de la vue incognito! Oh j'oubliais, tu es un homme, hihi, tu as besoin de ça...?


Lyx temps la mixture rose et brillante au mage.

-Avoue que l'idée ne te déplait pas, je le fait souvent, aucun problème, j'me suis même fais des copines!

L'alchimiste a encore une fois fait des siennes...


-Sa te permet de tester la mixture! Attention, la première fois, c'est très bizarre, sa risque de te donner quelques douleurs aux cottes, tu va avoir un petit manque entre les jambes et un soucis d'équilibre!

Lyx laisse s'échapper un petit rire, le mage va t-il accepter?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Hitori Yamâme



________________

avatar
________________


Race : humain
Classe : élémentaliste
Métier : étudiant à Beolan
Croyances : aucune
Groupe : sorciers de Beolan

Âge : 21 ans

Messages : 52

Fiche de Personnage : BOOM


MessageSujet: Re: Ingrédient Rare [PV: Hitori Yamâme]   Mer 19 Déc 2012 - 23:19

Lyx – Content du coin? Tu as pu voir où tu es? C'est un bain réservé aux plus jolies jeunes femmes du coin, vu comment tu m'as regardé, à plusieurs reprises, je pense que tu es du genre un peu cochon hein? Hihi. Le sac que je t'ai donné contient des vêtements de jeunes filles également... Pour après... Pour le moment, allons nous baigner et profiter de la vue incognito!

Non mais … Je viens de me faire traîner jusqu'aux bains pour les filles, là. Bien sûr que je sais où je suis, je vis ici ! Le sac contient des vêtements de … nous baigner incognito ? Attends … il n'aurait quand même pas …
Lyx – Oh j'oubliais, tu es un homme, hihi, tu as besoin de ça...? Avoue que l'idée ne te déplait pas, je le fait souvent, aucun problème, j'me suis même fais des copines! Sa te permet de tester la mixture! Attention, la première fois, c'est très bizarre, sa risque de te donner quelques douleurs aux cottes, tu va avoir un petit manque entre les jambes et un soucis d'équilibre!
Un petit manque entre les jambes … De toute façon j'étais piégé. Soit je sortais par la porte en croisant les employés et les clientes, ce qui finirait de me mettre sur la liste noire de toute la gent féminine de Beolan. Il ne me restais donc qu'à m'enduire de cet onguent, me faire passer pour une cliente … et profiter, comme le disait si bien Lyx. Je regardai l'onguent, pointé vers moi. C'est dans ces moments-là qu'on se dit que suivre des cours de magie utilitaire ne serait pas du luxe. Je tendis un doigt hésitant vers le produit, et portai mon autre main à mon entrejambe, comme un dernier adieu Au moment où je m’enduisais les doigts, une question me vint.

Hitori – Au fait dis donc, tu as bien de quoi faire assez d'antidote pour nous deux ?

Je saisis ma gorge de la main droite, alors qu'elle me semblait soudain brûler. Le force de cette douleur fut sans doute salvatrice, car elle m'empêcha de lâcher plus qu'un râle étouffé. Tout mon corps me sembla chauffer, alors qu'on entendait des os craquer. Ma main gauche, toujours sur mon entre-jambe, se referma sur le vide, alors que mes cheveux se mirent à pousser, et que moi je penchai en avant, sous le poids d'une nouvelle poitrine … plus lumineuse. Mon corps était encore parcourut de fourmillements de partout. Je me retrouvais à quatre pattes sur le sol, mes vêtements flottant autour de mon corps. Je levais un regard mi-accusateur vers le jeune alchimiste, toujours ) quatre pattes :

Hitori – Je l'espère en tout cas, autant pour toi que pour moi. En attendant, allons … profiter de la situation, jusqu'à ce que nous puissions prendre l'antidote.

En chemin vers les bains, mon regard croisa un miroir de plein pied. Je faillis m'arrêter, saisis par l'image qu'il me renvoyait. J'étais à peine moins grande, mais je paraissait plus gracile. Mes yeux bleus ressortaient avec une ardeur saisissante au milieu d'un visage plus fin qu'il n'était nécessaire. Mes cheveux avaient gardé leur couleur, mais m'arrivaient aux hanches, à moitié ondulés. D'instinct, j'aurais pensé avoir une poitrine plus opulente, mais ce que me disait le miroir restait tout de même flatteur. Cette image provoquait quelques autres questionnements d'ordre moins … évocable, mais ô combien plus évocateurs. Je me dépêchai de tourner la tête, je ne voulais pas montrer à quel point la situation me troublait. Puis le porte des bains proprement dit s'ouvrit devant nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lyx Werren



________________

avatar
________________


Race : Humain
Classe : Alchimiste
Métier : Apothicaire
Croyances : La science et moi même
Groupe : Rebelle

Âge : 27 ans

Messages : 70


MessageSujet: Re: Ingrédient Rare [PV: Hitori Yamâme]   Mer 26 Déc 2012 - 10:15

Les deux jeunes "demoiselles" se rendirent donc vers les bains chaux... Lyx observa du coin de l’œil son compagnon étant lui aussi métamorphosé pour le moment, il avait l'air un peu troublé, regardant devant soi d'un point fixe, ne sachant pas comment marcher correctement, réaction normal de la part d'un individu qui n'a pas l'habitude de ce genre d'évènement, c'est un peu un genre de baptême du feu.

Les deux jeunes femmes arrivent donc à hauteur des bains, Lyx s'y glisse en "première", gardant sa serviette autour de la taille dans l'eau, invitant la jeune mage à faire de même.


-Détend toi, regarde, tu es toute stressée! C'est marrant de te voir ainsi, hihi!

D'autres femmes arrivent à leur tour, plus ou moins proche des deux déjà dans cette partie du bain. La température de l'eau augmente et une épaisse fumée commence alors à envahir la pièce, impossible de voir autour de soi à plus de un ou deux mètres, Lyx réfléchit quelques secondes et décide de profiter sournoisement de la situation pour faire une sale petite farce à son camarade. Il prend un appui sous l'eau, discrètement, prêt à se diriger rapidement vers un groupe d'individus, il tir sur la serviette de la jeune mage et l'embarque, laissant la demoiselle nue dans ces bains bouillants, il file ensuite dans le groupe de la gente féminine en face pour ensuite aller se cacher un peu plus loin.

Il passe voir quelques "connaissances" et leur demande de s'occuper de son "amie" afin que celle-ci reste dans les bains, et de l'y tenir de force si nécessaire. Lyx retourne ensuite du côté de son sac pour y sortir une petite fiole toujours aussi douteuse, un liquide mousseux et violet, il s'en retourne ensuite au bain où se trouve la mage et y déverse sa concoction malsaine.

Le but de cette potion? En plusieurs phases... Dans un premier temps réchauffer intérieurement le corps de manière très agréable, dans un second, chatouiller et titiller les "zones sensibles du corps féminin", et pour finir engourdir légèrement le corps, le ralentissent un peu pour ne laisser que le sensations de la deuxième phase en plus insistant, une belle concoction de pervers dont Lyx à déjà fait usage en ces lieux.

Les serviettes des jeunes femme présentent ne protégeant pas des effets du liquide, bien entendu. Lyx reste tout de même sur ses gardes, juste au cas où...


[HRP: Désolé si c'est court et tordu ^^ J'ai cherché mais je ne savais pas trop quoi mettre]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Hitori Yamâme



________________

avatar
________________


Race : humain
Classe : élémentaliste
Métier : étudiant à Beolan
Croyances : aucune
Groupe : sorciers de Beolan

Âge : 21 ans

Messages : 52

Fiche de Personnage : BOOM


MessageSujet: Re: Ingrédient Rare [PV: Hitori Yamâme]   Lun 31 Déc 2012 - 14:14

Lyx – Détend toi, regarde, tu es toute stressée! C'est marrant de te voir ainsi, hihi!

Saleté d'enfoiré. J'étais, de fait, en train de ruminer ma colère à son encontre lorsque les usagères des bains nous rejoignirent. Je fus coupé(e) net dans la tirade que je n'avais pas encore commencé à prononcer. Puis il me joua un nouveau tour. Je sentis ma serviette se dérober à moi. Et je ne pus qu'apercevoir Lyx partir au loin, et certaines des femmes se mettre sur mon chemin, m'empêchant de le rejoindre. Il n'allait pas me laisser là, tout de même ?

Je me retrouvai assis(e), nu(e), au milieu de femmes en serviette. En tant normal, ce serait un rêve érotique … là, c'est devenu un cauchemar angoissant, et ce pour deux raisons : je suis une femme, et j'ai perdu de vue la seule personne qui soit apte à me rendre mon apparence première. J'en étais là de mes réflexions quand l'air se teinta subtilement de violet. Des murmures parcoururent alors l'assemblée.

Femmes – C'est encore le lutin baladeur ! Ho nooooooon ….

Hitori – le quoi?

Femmes – Le lutin baladeur ! Il vient de temps en temps, on le reconnaît parce que sa perversité fait changer l'eau de couleur. Et il … hhhhoooohooo.

Une douce chaleur venait de s'immiscer en moi, et visiblement il en allait de même pour mes compagnes d'infortune. Enfin d'infortune … Je m'empourprais d'un coup, comprenant en quoi ce lutin était considéré comme « baladeur ». Puis je surpris une bribe de conversation, et malgré une diction hachée par le « lutin », je compris que Lyx n'était, étrangement, jamais dans les bains lorsque ledit lutin venait. Je commençais à respirer fort, mais une étincelle de compréhension se fit néanmoins dans mon esprit : quel espèce de …

Prenant une grande inspiration, je tendis toute ma concentration sur les courants magiques environnants. Le sort de répulsion aqueuse n'était pas complexe, mais je doit avouer que j'avais un peu de mal à me concentrer … J'étais encore parcouru(e) de frissons, mais plus aucune goutte d'eau ne me touchait. J'étais furieux(se), le rouge aux joues. Je me hâtai ver le direction où je l'avais vu partir, alors que des flammes magiques naissaient sur ma peau, au niveau des épaules, des coudes et des poings principalement.

Hitori – Sale petit … Tu vas me le payer!

Les femmes s'écartaient sur mon chemin, me signalant toutes que ça n'était pas la peine, que personne n'avait jamais vu le lutin, et que l'usage de la magie n'était pas toléré dans les bains.

Hitori – Laissez-moi passer, je crois savoir où le trouver, votre « lutin » …

Mais bien sûr elle ne me croiraient pas si je leur expliquai les conclusions auxquelles j'étais parvenu. Il me fallut une vingtaine de secondes pour retrouver Lyx. Mon corps était entièrement enflammé, et je le fusillait du regard.

Hitori – Tu vas me le payer. Dès que tu m'auras rendu mon corps, ou même avant si tu traînes trop, mais tu ne t'en sortiras pas aussi facilement. Et maintenant …

Saisissant Lyx (après avoir éteint les flammes qui enveloppaient mon avant-bras et ma main), je l'envoyai dans le bassin sans ménagement. Le feu qui me recouvrait s'éteignit complètement, et je m'arrangeai pour que, si le sort de répulsion aqueuse me protégeait toujours, Lui(elle) soit immergé(e) en quasi-totalité.

Hitori – Ha, tu voulais profiter, hein ? Ben profite, traîtresse!

Les femmes autour de nous étaient consternées, et bientôt elle nous séparèrent, tenant chacun(e) de nous immobile. En sentant leurs corps pressés contre le mien (bien que ça soit pour m'empêcher de bouger), je ne pus m'empêcher de rougir plus encore.

Hitori – Ne me joue plus jamais un tour comme celui-là.

Il fut convenu, après attaques et défenses verbales, chacun cherchant à garder plus ou moins secret ce qui devait le rester, que nous convînmes de continuer la joute plus tard, dehors. Les filles nous lâchèrent lentement, pour être sûres qu'on allait pas se sauter à la gorge (enfin, que je n'allais pas lui sauter à la gorge), puis tout le monde se détendit. Le temps de la revanche serait pour plus tard, en attendant je prenais bien soin de ne pas perdre l'alchimiste des yeux …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lyx Werren



________________

avatar
________________


Race : Humain
Classe : Alchimiste
Métier : Apothicaire
Croyances : La science et moi même
Groupe : Rebelle

Âge : 27 ans

Messages : 70


MessageSujet: Re: Ingrédient Rare [PV: Hitori Yamâme]   Mar 1 Jan 2013 - 2:22

Après une "petite dispute entre deux copines", Lyx et le jeune mage se sont retrouvés maîtrisés calmés, l'alchimiste sentant encore les effets produit par son propre piège, la potion des vices. Werren n'en voulait pas à son compagnon pour l'acte commis, la rage et le désir de vengeance est humain, il fila donc se sécher et se ré-habiller pour ensuite attendre son interlocuteur dehors. Le jeune mage ne vint toujours pas, des discussions avec de jeunes demoiselles? Un soucis pour mettre la tenue de femme que Lyx lui a laissé? de l'hésitation? l'alchimiste n'en sait rien.

En attendant son compagnon, Lyx regarde le ciel tout en jouant avec une de ses longues mèches de cheveux, un vendeur de pommes ambulant passe par là et relook Lyx sous sa forme de jeune fille. Celui-ci s'avance vers le marchand et se penche poitrine et décolleté en avant, sous le regard pervers de l'homme, main dans le dos, tenues un peu au dessus des fesses, tête légèrement penchée et un sourire charmeur.


-Bonjouuuuuuuuuuur, mon ravissant monsieur, je n'ai pas d'argent sur moi, mais j'aimerais gouter quelque unes de vos magnifiques pommes, elles ont l'air si juteuses... Ce que j'aimerais les croquer, les lécher, hum...


Devant ces paroles provocatrices, le marchand ne put s'empêcher d'avoir une pensée pour le moins, érotique et donna un panier plein à Lyx pour ensuite repartir tout rouge, "le soldat au garde à vous"...


Lyx eut le temps de déguster trois pommes lorsque son compagnon arriva enfin.

-Tu en as mis du temps, tu t'es fais des amies ou quoi? Ne me dis pas que tu rage encore pour cette petite farce, c'était amicale, et avoue que ce petit séjour dans le bain des demoiselles t'as plutôt plu! Une pomme?

L'alchimiste fait ensuite signe au mage de le rejoindre dans une ruelle sombre, afin de pouvoir se changer et prendre l'antidote pour redevenir des hommes, le petit jeu de l'alchimiste était terminé, la courte prime sur sa tête est passée, et le temps des discussions plus adulte et arrivé. Après s'être changé, Lyx sort une première fiole et la boit, redevenant lui même, en portant ses vêtements sur lui. Il sort ensuite une seconde fiole, identique à la première et la tend vers Hitori, au moment où le mage s'apprête à la prendre, un homme brusque passe, tape dans le bras de Lyx et fait tomber la fiole, qui se casse par terre, l'antidote se repend alors dans le sol pour disparaitre sous la terre sèche.


-Ce mec aurait pu au moins s'excuser, non mais sérieusement... Hum désolé, je n'avais que deux fioles, cependant, on peut trouver les ingrédients dans la ville, patiente encore un peu.


Lyx fit un rapide inventaire des ressources dont il disposait, il avait en sa possession trois des sept ingrédients requis pour l'antidote, trois autres sont facilement trouvable dans le marché, le dernier étant plus rare...

-Je sais où trouver l'ingrédient manquant, mais on va devoir faire un truc qui va pas forcément te plaire... Suis moi.


L'alchimiste se dirige donc vers un grand bâtiment, une taverne très connue et très privée (connue pour ses danseuses très peu vêtues), Lyx fait jouer de ses relations pour y entrer avec "sa compagne", le prenant et l’enlaçant comme si c'était sa petite amie.


-C'est ça, ou tu rentre pas.


A l'intérieur, Lyx se rend directement au comptoir de bois et s'assied sur un tabouret, le patron arrive en lui servant un verre...

-Salut Lyx, alors de quel cam' a tu besoin aujourd'hui...?

-Salut Mike. J'aurais besoin d'un champignon de Korpou.

-Tu sais que c'est pas donné ce truc la... C'est pas avec des piécettes d'or que tu va pouvoir me payer cette fois... Hum...

Le gérant des lieux regarde alors Hitori de la tête au pied, un petit regard pervers dans les yeux.


-Ta copine là, elle sait danser? J'ai justement une tenue à sa taille...


-Attends une seconde...

Lyx se tourne vers "sa compagne" et lui chuchote à l'oreille.

-Ecoute, si tu veux l'antidote, il me faut ce champignon, si je veux ce champignon, va falloir que tu danse sur scène, avec les autres nanas là bas, en portant la même tenue qu'elles, je sais, c'est sexy et provoquant, mais les gars d'ici viennent pas forcément pour l'alcool... Faut juste que tu leur en mette plein la vue pour qu'il commande un peu plus à boire... Pendant une heure... Après, c'est comme tu veux, mais ce champignon étant illégal, tu peux pas le trouver ailleurs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Hitori Yamâme



________________

avatar
________________


Race : humain
Classe : élémentaliste
Métier : étudiant à Beolan
Croyances : aucune
Groupe : sorciers de Beolan

Âge : 21 ans

Messages : 52

Fiche de Personnage : BOOM


MessageSujet: Re: Ingrédient Rare [PV: Hitori Yamâme]   Sam 5 Jan 2013 - 16:39

Ce mec … Je m'étais retrouvé(e) entouré(e) de jeune demoiselles qui voulaient me consoler et me calmer avant même de me lâcher. Comment leur expliquer pourquoi j'étais devenu(e) plus rouge qu'une tomate, alors que leur amitié s'exprimait par des petits câlins ? En tant qu'homme, je n'avais (et n'aurais sûrement jamais) l'occasion de vivre ça … et si elles avaient su ce qu'il y avait dans ma tête à ce moment-là, je pense qu'elles seraient toutes déjà parties de l'autre côté du monde en courant. Lorsqu'enfin je pus sortir (après m'être débattu(e) avec les frusques que m'avait prêté l'alchimiste), Lyx m'attendait, un panier de pommes à la main.

Lyx – Tu en as mis du temps, tu t'es fais des amies ou quoi? Ne me dis pas que tu rages encore pour cette petite farce, c'était amicale, et avoue que ce petit séjour dans le bain des demoiselles t'as plutôt plu ! Une pomme?

Hitori – Je ne sais même pas pourquoi je ne suis pas tout bêtement reparti par la lucarne … Maintenant, rend-moi mon apparence, que je t'explique ce que j'entendais en parlant de « participer à tes recherches » … il me semble important de clarifier ce mal-entendu …

Je préférai ne rien dire quand à mon ressenti sur la situation : plus tard, j'en reverrais peut-être … pour l'instant, j'avais l'impression d'arriver enfin au terme d'un cauchemar détestable. Mais lorsqu'il me tendis l'antidote, un imbécile le bouscula. Comme au ralenti, sans que je puisse esquisser le moindre geste, je vis la fiole chuter. Je retins mon souffle. En touchant le sol, elle rebondit, visiblement sans être endommagée. C'est au moment où je relâchais ma respiration, soulagé, qu'elle se fracassa finalement, en venant à la rencontre du parvis de Madorass pour la deuxième et dernière fois. Mon cœur se serra d'un coup.

Lyx, sans se démonter, alla récupérer quelques ingrédients au marché, puis nous nous dirigeâmes vers un établissement plus ou moins moisi. Il ne s'agissait pas de la seule taverne où on pouvait reluquer des filles à moitié nues en train de danser, mais c'était la plus malfamée, et la seule où les danseuses étaient à la vue de tous. La conversation semblait tourner dans un sens qui ne me plut pas, déjà que je devais me faire passer pour la compagne de l'autre alchimiste.

Lyx - -Ecoute, si tu veux l'antidote, il me faut ce champignon, si je veux ce champignon, va falloir que tu danse sur scène, avec les autres nanas là bas, en portant la même tenue qu'elles, je sais, c'est sexy et provoquant, mais les gars d'ici viennent pas forcément pour l'alcool... Faut juste que tu leur en mette plein la vue pour qu'il commande un peu plus à boire... Pendant une heure... Après, c'est comme tu veux, mais ce champignon étant illégal, tu peux pas le trouver ailleurs...

De deux choses l'une : ce champignon à beau être illégal, les mages et les alchimistes de l'ordre de Beolan ont reçu (grâce à l'intervention d'un des trois chefs de l'organisation, celui qui a maille à partir avec le roi lui-même) l'autorisation exceptionnelle de récolter, stocker et effectuer des recherches sur toute substance considérée illégale : se couper d'autant d'ingrédients précieux (les effets recherchés par les drogués ne sont qu'un contrecoup des latences magiques, selon certains mages) aurait été horriblement préjudiciable. C'est d'ailleurs pourquoi j'avais, comme pour sa fichue racine, envoyé ma salamandre chercher dans la tour bien avant qu'on soit devant ce bouge. Il devait bien y en avoir …

Et bien non. Sur l'étagère où ces maudits champignons auraient dû se trouver, il n'y avait rien. Que dalle. Nada. Mais comme je l'ai signalé plutôt, de deux choses l'une, si mon premier espoir était déçu, il y avait toujours l'autre … je suis issu d'une famille riche, et à ce titre j'ai … et bien, pas mal d'argent en poche. Sans même porter un regard à Lyx, je tournai mon regard vers le tavernier.

Hitori – Combien?

Mike – Tu danses une heure, je lâche le champi à ton copain. C'pas long, non ?

Hitori – Non, je voulais dire, combien pour le champi ? Quel prix ?

Je n'aime pas montrer mon argent, mais tant que j'aurais une chance d'éviter ce que Lyx m'avait condamné à faire, je la tenterais, cette chance. Le dénommé Mike partit d'un grand rire, alors que, parcourant les rues de Madorass, mon familier (si l'on peut dire) m'emmenait le reste de l'argent que je possédai. Il devait passer par des rues discrètes ou par les toits, évitant les voleurs de bourses pour cela, aussi je doutais qu'il soit là avant dix minutes.

Mike – Non mais tu crois quoi ? T'as déjà vu les prix des champis ? TU te prends pour qui, une noble ?

Sans me démonter, je parcourais des yeux l'assemblée, puis les prix affichés. Je passais ma main dans ma sacoche, et fis les comptes. Un sourire se dessina sur mon visage, avant que mes yeux se fixent à nouveau dans ceux de Mike.

Hitori – J'avais prévu d'acheter quelques objets enchantés de basse qualité, mais … cet argent risque de mieux me dépanner ici. J'ai déjà de quoi payer cinq tournées générales sur moi, et le double est en train de nous rejoindre. Cet argent vous intéresse-t-il ?

À partir de là, je l'avais ferré. Je lui apportais, en un instant, autant d'argent que si chacun de ses clients prenait un verre toutes les quatre minutes pendant une heure. Ça représentait plus que si j'avais été danser, car certains client ne boivent que peu, et d'autres partent … rapidement l'accord fut scellé. Je demandai à Lyx de m'attendre ici, après avoir versé tous le contenu de ma bourse sur le comptoir en guise d’acompte. Une fois dehors, je n'eus plus qu'à patienter jusqu'à ce que la salamandre me rejoigne. Lorsque je me retrouvai à nouveau devant Mike, je lui donnais le reste de mes économies.

Il partit aussitôt, allant chercher le champignon. J'en profitai pour me mettre face à Lyx. Il était temps de clarifier les choses.

Hitori – Quand je parlais de t'aider dans tes recherches, je ne pensai surtout pas à ça. Je proposai d'insuffler un composant élémentaire, de te faire des flacons, d'assister à tes tests … mais je tiens à ce que tu comprennes une chose : la seule restriction que je mettrai à cette aide, c'est la suivante. Pas d'ingurgitation de potion, pas d'application de baumes ou de pulvérisation, bref pas de test sur moi, à moins que je sache tous les effets que c'est censé provoquer, et que j'ai accepté de plein gré, sans contrainte, d'essayer.

Enfin l'homme revint, un champignon qui n'avait pas vraiment une tête de champignon dans les mains. Lyx paru satisfait, et la sourde angoisse qui me tenaillait depuis que j'avais vu l'antidote se briser commença à se dissiper. Bientôt, je retrouverai mon corps. Bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Hitori Yamâme



________________

avatar
________________


Race : humain
Classe : élémentaliste
Métier : étudiant à Beolan
Croyances : aucune
Groupe : sorciers de Beolan

Âge : 21 ans

Messages : 52

Fiche de Personnage : BOOM


MessageSujet: Re: Ingrédient Rare [PV: Hitori Yamâme]   Lun 23 Sep 2013 - 16:33

C'était facile. Pour obtenir cet effet, il avait suffit de stimuler le mélange avec un feu électrique. Chaleur et énergie avaient permis aux ingrédients de se mélanger de la meilleure façon. Lyx ne voulait pas que la magie intervienne directement dans a concoction, mais grâce à moi il venait de découvrir un nouveau procédé de mélange. Un cri de victoire nous échappa à tous deux, puis je remarquai l'heure tardive, avant de prendre congé. Je pris également le soin d'apprendre la date du prochain passage de cet alchimiste particulièrement unique.

Ressortant à l'air libre, je me remémorai les dernières heure. Lyx avait concocté l'antidote, et j'avais retrouvé mes attributs masculins, à mon grand et indescriptible soulagement. Puis il m'avait parlé de cette potion qu'il était en train de créer. Le problème était que deux des produits indispensables à sa création étaient incapable de se mêler l'un à l'autre. Il nous avait fallut la fin de l'après-midi pour mettre au point la bonne technique de chauffage qui permettait le mélange.

J'étais vraiment ravi de cette journée, si ce n'était la mésaventure des bains. Et dire que j'avais faillis me retrouver à moitié nuE devant les regards lubriques d'une auberge malfamée ! J'y avais laissées toutes mes économies, mais au moins j'avais évité ça. Lorsque j'arrivai près de la tour, j'entendis des rires idiots. Je n'y prêtais pas attention, et me rendis dans ma chambre. Les rires naissaient sur mon passage, et je finis par m'inquiéter de la santé mentale de mes confrères.

La réponse m'apparut lorsque je passais devant un miroir : j'avais gardé sur moi la robe que Lyx m'avait passée lorsque son baume m'avait transformé en femme ! Je venais de passer devant trois classes de jeunes mages immatures en robe ! Je m'affalai sur mon siège en gémissant : j'allais mettre des mois à faire oublier cet épisode à ces crétins !

Quelle journée de merde ....


[clôture du rp, vu que ça fait 8 mois que j'ai pas de nouvelles, je pense que c'est pas trop précipité ...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



________________


________________



MessageSujet: Re: Ingrédient Rare [PV: Hitori Yamâme]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ingrédient Rare [PV: Hitori Yamâme]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feleth :: Feleth, le monde du milieu :: Beolan :: Foire et marché-