''L’enfant voulait répondre. Mais sa gorge lui fit comprendre que ses mots ne seraient jamais à la hauteur du silence.''
               
Eto Hachiro
 
''La mort, c’est elle qui vous fait tenir debout. C’est elle qui dicte les actes. C’est elle qui peint le monde. Et elle vous emportera tous.''
               
Querel Sentencia
 
''Je ne ressens que soif et tristesse, la mort est futilité. Je la cherche, peut-être suis-je elle.''
               
Nagate Zetsubō
 
''Udyr, quand tu seras mort, on se souviendra de ton nom. Moi je n'en ai pas, car je ne mourrai pas aujourd'hui. Mais le tien restera gravé dans ma mémoire, et dans celle de tous ceux qui t'ont connu, comme celui d'un homme fort, et digne. Alors va, et éteins-toi avec grandeur, devant tous ces vautours.''
               
Darn Butcher
 
''La nature revivait là où les hommes mourraient, le cycle reprenait son cours normal grâce à l’albinos.''
               
Aikanaro Myrrhyn
 
''Ils ne se battaient pour rien qui n’en vaille la peine. Ils étaient incapables de distinguer ce qui avait de la valeur de ce qui n’en avait pas. Alors pourquoi tant de vigueur à la tâche ? Pourquoi risquer sa vie aussi vainement ?''
               
Alcofrybas Grincebrume
 
''Son regard, depuis toutes ces années, avait appris à parler.''
               
Etan Ystal
 
''Un monde de chaos, de destruction et de malheur, un monde impartial et magnifique, le seul en tout cas, où faire l’expérience de la vie prendrait un sens véritable.''
               
Edwin Gwendur
 
''L’enfer, ce doit être l’enfer : courir pour l’éternité dans un paysage sans fin, sans début. Sans possibilité de repos ou de mort.''
               
Tyrias Marchemonde
 
''Mais sans risque on n'obtient rien, voici ma devise mes amis. Il ne faut pas avoir peur de se salir les mains, il ne faut pas avoir peur de la mort…''
               
Dimitri Morteury
 
''Tomber... Ceci est si abstrait. L'on pourrait se relever plus grand que l'on était.''
               
Yozora Adragnis
 
''Il passa des semaines dans le cachot ayant décidé de s'y enfermer lui-même. Puis, au terme de trois semaines, vous êtes venu le voir et vous lui avez dit : «Les larmes ne sont qu'une faiblesse qu'il te faudra masquer... Si tu veux t'apitoyer, libre à toi, mais, si tu souhaites voir les choses changer, tu le peux toujours. Suis-moi... Mon ami.»''
               
Haar Wilder
 
''Le brin d'herbe ne se soucie guère de ce que font les feuilles des arbres. Mais à l'automne venu, les feuilles ne se suffisent plus entre elles. Elles s'assombrissent, se nourrissant des nuages noirs d'orage. Et alors, elles se laissent tomber sur nous.''
               
Le Peintre
 
''S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est immobile, allongée, rigide, puante à en faire vomir, en décomposition, transportant des milliers de maladies, la peau arrachée et les os jaunes. S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est à six pieds sous terre, devenue la proie des corbeaux, et ses yeux mangés par des fourmis... C'est qu'elle a un jour été orgueilleuse et avide. C'est qu'elle a un jour voulu devenir riche et grande, ou bien qu'elle l'est devenue. Cela ne change rien.''
               
Le Violoniste
 
''La pensée est la liberté, la liberté... Alors, le corps est la prison, le corps est la prison... Il faut casser les barreaux.''
               
Sill
 
''Nous croyons conduire le destin, mais c'est toujours lui qui nous mène.''
               
Setsuna Hendenmark
 
''Fais ce que tu veux avec ces villageois, sauf les laisser en vie.''
               
Kaull Hendenmark
 
''La fuite vers la religion peut être une réponse pour certains. Pour d'autres elle n'est que la simple évidence que l'homme est faible et instable.''
               
Astryl Panasdür
 
''La mort ne cherche pas à s’expliquer, elle ne fait qu’agir, monsieur. Les cadavres ne racontent pas grand-chose, mais vivant, un homme peut en avoir long à dire.''
               
Sanaki Hearthlight
 
''Alors, telle une marionnette cassée que l’on tente en vain d’animer, il se releva, restant digne malgré ses blessures.''
               
Dolven Melrak
 
''Quand le sang coule, il faut le boire. La mort ne frappera pas à votre porte mais s'invitera par vos fenêtres !''
               
Andreï Loknar
 
''Personne ne peut capturer une ombre, personne ne peut la dresser ni se l’approprier.''
               
Jazminsaa Alsan
 
''De la même façon, à l'idée qu'un abruti de scribe puisse teinter ses parchemins de calomnies religieuses, ou pire, me faire porter le titre de héros, je vais préférer m’occuper de l'écriture de ma propre histoire.''
               
Alexandre Ranald
 
''La mort... Si belle et terrible à la fois, elle l'appelait, et l'appelle toujours.''
               
Adam Moriharty
 
''Par nature, j’aime tout. Par conséquence, je me hais…''
               
Samaël Apelpisia
 
''C'est sordide et cruel, mais c'est hélas la réalité de ce monde.''
               
Liam Gil' Sayan
 
''Aujourd’hui sur les terres de Feleth les pensées ne sont plus les bienvenues. Le temps de la renaissance spirituelle est terminé. Le temps où les grands penseurs avaient aidé le monde est révolu.''
               
Héra Calliope
 
''La mort était séductrice ; elle ne montrait que ses bons côtés. La sérénité et le calme absolu : pour toujours et sans violence.''
               
Eurybie Pourrie
 
''J’ai atteint cette espèce de vanité qu’apporte l’ancienneté. Je ne crois plus qu’on puisse m’apprendre quelque chose, et si jamais quelqu’un essaye ou y arrive seulement, je me bloquerais et deviendrais hermétique à tout contact.''
               
Dante Waanig
 
''Je devrais t'attacher, tu deviens dangereux pour toi même !''
               
Jeyra Frozeñ
 
''La beauté des êtres n'était rien. La beauté des choses oui. Mais pas forcement celle que l'on voit avec une paire de rétines.''
               
Akira Satetsu
 
''Le noir. Une étendue sombre en perpétuel mouvement.''
               
Melpomène d'Ambre
 
''Il est des oreilles invisibles qui peuvent entendre jusqu'à nos moindres soupirs et des secrets aux allures anodines peuvent se révéler instruments de destruction et de tourments sans fin...''
               
Cassandre Ombrelune
 
''Le "rien" est tellement plus unique que la peur ou n'importe quel autre sentiment...''
               
Meryle Nightlander
 
''Ce n'est pas le nombre ni la force qui compte, c'est l'envie, la cause.''
               
Luyak Salamya
 
''L'innocence d'un enfant est la plus grande peur de l'homme.''
               
Clause Vaneslander
 
''Quand il lui manque une marionnette pour ses spectacles. Il verrait en vous la chose qu'il cherche.''
               
Jack D'enfer
 
''Il n'a pas de notion réelle du bien et du mal, personne ne lui ayant jamais défini ces mots.''
               
Jim Stocker
 
''Je n'ai vu aucune lumière, aucun goulet, pour sortir du boyau infini et obscur que nous empruntons tous, jusqu'à la promesse d'une nouvelle vie, de la transcendance et de la connaissance. Alors, mes yeux se sont adaptés aux ténèbres.''
               
Shaquîlah Dresdeïorth
 
''Le pouvoir ronge l'homme.''
               
Balthazar Bel
 
''Visiblement, la sérénité n'avait de valeur que si on connaissait également, en comparaison, des moments de troubles.''
               
Dranek Barth
 
''Le faible se faisait tuer, le fort vivait un jour de plus.''
               
Rodany Bleinzen
 
''Le soleil se couchait sur le monde du milieu. Les ténèbres se paraient de leurs plus somptueux apparats pour enfin faire leur entrée.''
               
Rin Mephisto
 
''Et alors il vit le chaos, la désolation, la souffrance le désespoir ambiant. Il rit.''
               
Elrog Aniec
 
''Perdu quelque part, marche vers nulle part.''
               
Kyle Wate
 
''La rose n'a d'épines que pour qui veut la cueillir.''
               
Karin Yzomel
 
''- Je peux vous prédire le genre d'homme qui vous convient !
- Je connais déjà mon genre d'homme.
- Vraiment... Et quel est-il ?
- Les hommes morts.''
               
Naladrial Delindel
 
''Utilise tes pouvoirs seulement quand le noir deviendra invivable.''
               
Zedd McTwist
 
''Tes cauchemars m'ont déjà donné l'encre... À présent, ta peau me donnera les pages !''
               
Conrart Crowlore
 
''Bien des gens se font enfermer dans un cercueil une fois mort, mais rares sont ceux qui naissent dedans.''
               
Dassyldroth Arphoss
 
''Le corbeau frénétique qui vous nargue de sa voix perchée, agite ses ailes damnées, où le reflet d'un mort se penche sur votre âme.''
               
Lust Aseliwin
 
''La vie est un mensonge, la destruction une délivrance.
Passent les marées, soufflent les vents, en vain...''
               
Le Passant
 
''Fauche, tranche et avale, gouffre des âmes. Que se dresse devant toi mille fléaux, et que l’enfer se glace devant ta noirceur.''
               
Lloyd Vilehearth
 
''Des charognards pour la plupart, comme ces corbeaux à deux têtes, venant dévorer le valeureux mort.''
               
Meneldil Tristelune
 
''Nous sommes les bourreaux de la justice et de la paix. Même si ce rôle n'est pas agréable à endosser, nous nous devons de le faire, pour le bien du peuple.''
               
Ezekiel Le Sage
 
''Il me tarde de retourner au combat pour finir empalé sur une pique.''
               
Karl Von Morlag
 
''Montre-moi le chemin de la victoire. Ou guide-moi alors dans les tréfonds de la mort...''
               
Aznan Lauréano
 
''Comment peux-tu supporter ça ? C'est assourdissant ! Tue-le ! Qu'est-ce que ça te coûte ? Tu ne l'entendras plus. Tu seras en paix... Tue-le !''
               
Aïden Sochlane
 
''- Faites taire votre cabot !
- Je ne suis pas votre servante !
- Alors je le ferai taire moi-même !''
               
Rosaly Von Gregorius
 
''Le seul présent que la justice a à vous offrir, est votre mort.''
               
Mirage Morteury
 
''Laissez-moi vous conduire aux carnages.... Tant d'âmes ne demandent qu'à succomber.''
               
Idryss Leeverwen
 
''Le soleil est un bourreau. D'une simple caresse, sa langue enflammée peut calciner n'importe quel être.''
               
Seïren Nepthys
 
''C'est une nuit sans lune. Ou bien était-ce un jour sans soleil ?''
               
ShuiLong Zhang
 
''La vie est un rouage lent et grinçant. Il ne tourne que dans un sens. Celui où tu tombes.''
               
Camelle Elwhang
 
''Et un jour, sur vos lits de mort, bien des années auront passé et peut-être regretterez-vous de ne pouvoir échanger toutes vos tristes vies épargnées à Feleth pour une chance, une petite chance de revenir ici et tuer nos ennemis, car ils peuvent nous ôter la vie mais ils ne nous ôteront jamais notre liberté !''
               
Edouard Neuman
 
''Le temps est la gangrène de l'homme, elle apparait puis vous ronge à petit feu. Pour finir il ne vous reste plus que le présent pour vivre ; le passé s'évapore peu à peu et le futur ne vous intéresse guère.''
               
Asgeïr Aslak
 
''Cueillir la fleur de la déchéance et croquer dans la pomme de la faucheuse, nos vies se résument à cela car après tout, nous finissons à une moment où un autre, tous sous terre.''
               
Violette Dellylas
 
''Le pire n'est pas de mourir, mais de se faire oublier.''
               
Erwan Daermon Do'Layde
 
''Tenter d'oublier, même si c'était impossible. Il aurait aimé se jeter à la mer avec la preuve de son acte immonde. Laver tout ce sang qu'il sentait sur lui. Peut-être même s'y noyer, simplement. Sombrer dans les abysses et les ténèbres, pour toujours.''
               
Mio Raeth
 
''La lumière montre l'ombre et la vérité le mystère.''
               
Aeli Seoriria
 
''Si la vie n'a qu'un temps, le souvenir n'a qu'une mesure. Le reste est silence.''
               
Valt Horn
 
''Dans le noir le plus complet, l'aveugle est la meilleure personne à suivre. Dans un monde de folie, qui mieux qu'un fou pour nous guider ?''
               
Ledha Borolev
 
''Je ne crois pas en la force d'un absent. Celle qui ferait de vos dieux ce que vous pensez qu'ils sont.''
               
Gigantus Corne
 
''Une limite qui n'a été créée que pour être dépassée ? C'est simple, imaginez !''
               
Goudwin Didrago
 
''Voir grouiller tous ces gens, connaître leurs désirs et leurs rêves, voir comment évoluent les sociétés, leurs aspirations et leurs défauts. Comprendre que donc rien n'est éternel, et que tous ces rêves et toutes ces folies disparaîtront de la surface du monde. Se laisser aller, indolent, parce que tout cela ne servira à rien, et qu'au bout du compte le monde reste le monde, seule éternité immuable.''
               
Uridan Sangried
 
''L'Inquisition vous remettra sur le droit chemin. Même s'il faut vous briser les jambes pour ça.''
               
Leevo Shellhorn
 
''N'oublie pas d'avoir peur des morts. Ils sont toujours plus nombreux que les vivants, et un jour, tu les rejoindras.''
               
Moira Brawl
 
''J'avais l'habitude avec ce genre d'individus... Moins vous bougerez, moins vous leur parlerez... et moins ils vous cogneront dessus.''
               
Aoi Haandar
 
''Je souhaite voir votre sang se répandre mollement à la surface d'une eau rendue trouble par les masses de cadavres vidés de leur substance, marcher dans les champs de vos ossements éparpillés, me remémorant à chaque pas votre mort absurde et pathétique, que vos noms ne soient pas contés, que votre souvenir s'éteigne comme s'éteint votre vie fade et misérable, qu'à travers les années, seuls subsistent vos ossements tels de tristes traces blanchâtres dans un paysage noir de guerre, de sang et de folie.
Et que telles cette phrase, vos morts n'aient aucune importance, aucune signification pour quiconque.''
               
Nargheil Eoss
 
''Bénie soit la haine que tu porteras à ton prochain, lave l'Homme des péchés qu'il a commis.
Sois l'épée du jugement qui s'abattra sur cette race impure, souillée par la vengeance et la corruption.''
               
Meiro Fuuchiuse
 
''Notre futur exprime nos actes passés.''
               
Terence Ripper
 
''Rencontre les ténèbres et tu admireras la lumière, dit le voyant.
Contemple la lumière et tu provoqueras les ténèbres, dit l'aveugle.''
               
Tekian Varis
 
''Un général courageux et fier, est celui qui exécute en premier l'ordre qu'il donne à ses hommes.''
               
Danarius Kyrarion
 
''L'art est le sentiment obscur de l'appropriation de l'étrange.''
               
Leroi-Gourhan
 
''La mort nous sourit à tous, et tout ce que nous pouvons faire, c'est lui sourire en retour.''
               
Marc-Aurèle
 
''L'art est la mystérieuse présence en nous, de ce qui devrait appartenir à la mort.''
               
Malraux
 
''L'art est une profondeur creusée dans le visage du monde.''
               
Weischedel
 
''Le néant après la mort ? N'est-ce pas l'état auquel nous étions habitués avant la vie ?''
               
Schopenhauer
 
''Les avocats d'un malfaiteur sont rarement assez artistes pour tourner à l'avantage de leur client la belle horreur de son acte.''
               
Nietzsche
 
''Ôte-toi de mon soleil.''
               
Diogène le cynique
 
''Il y a pas d’œuvre d'art sans collaboration du démon.''
               
André Gide
 
''Ce n'est pas le lieu mais son cœur qu'on habite.''
               
John Milton
 
''Nous sommes les histoires que nous vivons.''
               
Auteur inconnu
 
''La mort est terrible pour n'importe qui. Bons ou mauvais, anges ou démons, c'est la même chose. La mort est impartiale. Il n'y a pas de mort particulièrement horrible. C'est pourquoi la mort est effrayante. Les actes, l'âge, la personnalité, la richesse, la beauté... Tout ça n'a aucun sens face à la mort.''
               
Fuyumi Ono
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le Poltergeist.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Alekseï Rytchkine



________________

avatar
________________


Race : Elu
Classe : Alchimiste
Métier : Spécialiste des forces en actions
Croyances : Inconnues
Groupe : Solitaires

Âge : 300 ans

Messages : 303

Fiche de Personnage : L'histoire d'un timbré.


MessageSujet: Le Poltergeist.   Sam 15 Déc 2012 - 16:34

Ancienne fiche:
 

Nom : Rytchkine
Prénom : Alekseï
Rang : L’illuminé

Âge : 300 ans
Sexe : Masculin
Race : Élu

Classe : Alchimiste
Métier : Savant, chercheur, ingénieur, inventeur, scientifique … Il n’y a pas vraiment de terme précis pour définir avec exactitude l’activité d’Alekseï. On pourrait au mieux dire qu’il est un « spécialiste des forces en action ».

Croyances : Pour le moment, ses recherches ne l’ont poussé à croire qu’en lui-même.
Groupe : Solitaires

Equipement : Alekseï possède un véritable arsenal, qui va de l’arme la plus rudimentaire à la plus sophistiquée, en passant par bon nombre d’outils aux utilités diverses. Il est à noter qu’il a tous fabriqué lui-même. Dans le détail, voici tout ce qu’il possède.
- Une épée simple, tout ce qu’il y a de plus ordinaire. Elle est un peu plus solide et maniable que la moyenne mais, un forgeron aguerris pourrait faire bien mieux.
- Un arc composite. Le manche est fait d’aluminium et les branches de matériaux naturels (de l’If en fait). Concernant les flèches, elles sont faites de bois de Cèdre pour le tube, d’acier pour la pointe, d’aluminium pour l’encoche et de plumes naturelles pour l’empannage. Une belle arme pour le coup.
- Un nécessaire de crochetage.
- Des explosifs, beaucoup d’explosifs. À retardement court/long, à déclencheur, de proximité, à courte/longue portée, sismiques, etc… Le principe reste partout le même, seul le mécanisme d’amorçage change. En se servant de l’instabilité naturelle de l’essence rouge et de sa forte réactivité avec son inverse, injecter un catalyseur à l’intérieur de la charge pour provoquer une brutale accélération de sa dynamique permet d’exciter les particules rouges qui se désynchronisent alors. Cela provoque la cassure de leurs liens, ce qui libère une grande quantité d’énergie dans l’atmosphère, provoquant une explosion.
- Des « foudroyeurs » et des « geleurs ». La mécanique reste la même que dans le cas des explosifs et le principe est aussi sensiblement le même, seul les essences utilisées changent.
- Des « élixirs de vélocité ». En imbibant un objet, de préférence une flèche, avec quelques gouttes de ce précieux liquide, ce dernier verra son aérodynamisme s'accroitre.
- Des « élixirs d’intégrité ». Voir plus loin.
- Du matériel de premier secours, une gourde d’eau, de la nourriture sèche et compactée, des outils de réparation et de quoi allumer un feu.
- Une herbe sèche très étrange. La faire brûler et en inhaler la fumée procure un sentiment d’euphorie et de légèreté, ainsi que « d’agréables » hallucinations.

Enfin, tout ceci ne serait rien sans la pièce maitresse, l’œuvre de sa vie, l’arme la plus perfectionnée qu’il n’est jamais eu l’occasion de concevoir et encore moins de fabriquer, son armure. Elle n’a absolument rien à voir avec ses semblables. Forgée d’un mélange d’acier et de diverses essences élémentaires, elle est d’une solidité et d’une légèreté extraordinaire. Elle est recouverte de fines gravures qui permettent à diverses essences, là-encore, de l’irriguer et d’entrer en réaction avec certains éléments extérieurs, mettant ainsi son porteur à l’abri des excès de chaleur ou des baisses trop brutales de température. Mieux encore, elle se verrouille et se commande de l’intérieur, la rendant inviolable. Cela se fait grâce à l’aide d’un « réseau sanguin » d’essence noire, interne et donc à l’abri de l’extérieur, qui permet de traduire la volonté de son porteur en actions concrètes. Il est ainsi possible de déclencher le crache-feu, l’aérofrein, le système de camouflage ou le circuit d’air étanche sans même avoir à prononcer un mot. Enfin, elle procure également une perception extrasensorielle de courte portée à son porteur.

Revers de la médaille, cette formidable alliée est en réalité une ennemie vicieuse. L’essence noire qui l’habite possède un potentiel de corruption élevé, rendant son utilisation régulière ou prolongée dangereuse. Les premiers symptômes sont une dépression lente et de plus en plus grave, une fatigue persistante, des troubles de l’appétit et une dégradation des sens. Apparait ensuite la dépendance au port de l’armure ainsi qu’une perte progressive de lucidité. La folie s’empare alors peu à peu de la personne. En phase terminale, l’esprit même du porteur est attaqué, son libre arbitre disparait, tout comme ses capacités à ressentir des émotions ou à penser, et il devient alors une sorte de coquille vide, un corps sans âme incapable de se défaire de l’armure et de son emprise, et cela, jusqu’à ce que mort s’en suive.

Aussi, un traitement quotidien à base d’essence blanche (élixir d’intégrité) doit être utilisé afin de pouvoir s’en servir sans danger. En cas d’utilisation prolongée ou intense, le traitement doit être renforcé en augmentant les quantités consommées ou la concentration en essence blanche. Il n’y a pas d’effet d’accoutumance.

Talents de combat physique : Dans sa jeunesse, Alekseï a subi un entrainement guerrier des plus difficiles. Mais ça, c’était avant. Des décennies se sont écoulées depuis et Rytchkine n’a pas souvent eu l’occasion de pratiquer. Ses compétences au combat se sont grandement dégradées. Il ne lui reste de son entrainement que l’art d’entretenir son corps. Il a cependant développé sa propre technique de combat rapproché, c’est-à-dire à mains nues. Elle repose sur l’excentricité, l’effet de surprise et la prise de risques inconsidéré … en d’autres termes, sur l’irrationalité et pas mal de chance.
Talents de magie : Que dalle ! Alekseï ne pratique pas la magie et exècre ceux ou celles qui le font.
Talents divers : Plus que d’être un très bon cuisinier, c’est avant tout un pionnier dans le domaine !

Pouvoirs particuliers : Il ne s’agit pas à proprement parlé d’un pouvoir mais, c’est ce qui est à la base même de toute sa raison de vivre. Cela mérite donc une explication. Alekseï a développé une technique nouvelle et dont il possède encore l’exclusivité, « l’extraction élémentaire ». Notre homme a énormément étudié la magie. Contrairement aux autres, il ne s’est pas intéressé à ce qu’elle « permet de faire » mais à « comment elle peut le faire ». À force de recherches, il a développé tout un nouveau corps de connaissances, parallèle à celui de l’usage de la magie.

Dans ce nouveau corps, la magie n’est plus au centre de l’univers, c’est l’Homme et sa capacité à l’influencer qui y sont. Il ne s’agit alors plus d’une « énergie céleste » mais d’un ensemble de « forces en action ». La magie n’est rien d’autre qu’un assemblage d’énergie et de matière, un phénomène rationnel que l’étude scientifique permet de comprendre et de manipuler « correctement ». Pour Alekseï, l’usage de la magie telle qu’elle est connue est une aberration en plus d’être une pratique particulièrement dangereuse et destructrice.

Ses études l’ont amené à comprendre, bien qu’il soit le seul, que l’origine de l’existence n’est pas liée à un heureux hasard de la magie noire fertile et instable, mais plutôt que cette magie noire est apparue suite à l’effondrement d’une énergie primaire qui se voulait complète et stable. S’il possède une intuition sur la raison de son effondrement, il n’a pas réussi à le prouver, pas plus que l'existence de cette énergie primaire. En revanche, ses conséquences, si. De son « explosion » sont nées les énergies secondaires, aussi appelées « élémentaires », qui regroupent six corps de magies. La noire (ténèbres), la blanche (lumière), la rouge (feu), la bleue (eau), la verte (terre) et la grise (air). Toutes les autres formes de magies possibles et imaginables ne sont que des combinaisons de ces dernières et parfois même des combinaisons de combinaisons.

En apparaissant brusquement, les énergies élémentaires sont entrées en réaction. Un processus qu’il a recrée en laboratoire, et qu’il appelle « mécanisme stabilisateur », s’est alors mit naturellement en place. Il devait normalement leur permettre de se rassembler, après que l’effondrement ait permit d’évacuer le trop plein d’énergie accumulée, afin de retourner à l'équilibre, soit à l'énergie primaire. Cette observation lui a permit de comprendre que cet évènement ne se produisait pas pour la première fois. Il a alors élaboré la « théorie des cycles », qui expliquait que l’existence n’était pas à l’origine de cette énergie et que cette énergie n’était pas non plus à l’origine de l’existence. En revanche, une certaine dynamique existait entre eux, une certaine complémentarité, un rapport de force qui leur permettait de se maintenir mutuellement.

Aussi, le monde n’était pas trois (Vein, Feleth, Adyril) mais un et un seul. Quelque chose se produisait dans cet étrange passé qui faisait « gonfler » la masse d'énergie en la saturant. Bien qu’il n’est aucune preuve formelle de ce qu’il avance, Alekseï en est venu à penser que c’était l’utilisation de la magie, sous une forme inconnue d’aujourd’hui, qui la faisait régulièrement s’effondrer. L’existence était alors brusquement déstabilisée et un puissant « cataclysme » anéantissait la vie, ou tout du moins une bonne partie. Les survivants, pas assez avancés ni assez nombreux pour manipuler cette forme de magie, laissaient alors le temps à l’énergie de se reconstituer et l’équilibre se rétablissait.

Seulement voilà, le dernier cycle s’est soldé par un échec. Quelque chose ne s’est pas déroulé comme prévu, quelque chose a interrompu le processus stabilisateur de façon permanente, laissant alors le soin aux énergies élémentaires de proliférer. Les magies blanches et noires se repoussant mutuellement, elles se sont concentrées en deux pôles. Leur incompatibilité était si puissante qu’elles ont fini par « s’isoler » complètement, formant ainsi deux mondes distincts. Le chercheur pense qu’il s’agit du Vein et d’Adyril. Quant aux autres, pour une raison qui lui échappe encore, elles se sont surtout concentrées dans Feleth.

L’accumulation de magie noire a engendré les démons et leur monde, l’accumulation de magie blanche, les anges et leur monde. Quant à l’accumulation des autres énergies élémentaires, elles ont accouché d’un monde relativement stable et neutre. Finalement, le rapport de force entre toutes les énergies primaires s’est, par le plus heureux des hasard, équilibré ... Pour un temps seulement. Le grave danger qui se profile à l’horizon, c’est que la magie noire a une capacité de reproduction beaucoup plus élevée que les autres et que son poids dans le « tissu élémentaire » est de plus en plus important. Là encore, ses recherches l’ont amené à comprendre que ce phénomène est dû à l’utilisation erronée de la magie qui est faite.

Toute intervention sur une quantité quelconque d’énergie élémentaire par l’intermédiaire d’une transformation « subjective », c’est-à-dire comme le font le commun des magiciens, provoque l’apparition de cette même quantité en énergie noire. Un mécanisme que le scientifique a encore du mal à expliquer mais qu’il a pu constater sur le terrain. C’est ce que les magiciens appellent faussement la « capacité de reproduction à partir du vide » de la magie noire. Il n’est pas interdit d’interagir avec la magie mais, il y a une façon de procéder. Alekseï l’appelle « l’extraction élémentaire ». Cela consiste à utiliser des transformations « objectives » pour obtenir des effets « naturels ». Certes, les possibilités sont bien moindres que celles qui s’offrent aux magiciens mais, au moins, le procédé ne provoque pas l’apparition de magie noire.

Une transformation objective ne peut être obtenue qu’à l’aide d’outils, car ne disposant pas d’aucune conscience, et de procédés scientifiques respectant la nature même de l’énergie, car non influents sur cette dernière. Toute intervention humaine directe est qualifiée de subjective. Les énergies se décompensent en particules, qui elles-mêmes se décompensent en « plastitodes » (matière) et « euriclides » (énergie pure) dans un certain rapport. Trois transformations sont alors autorisées.

- Il est autorisé de modifier le rapport énergie/matière dans n’importe quelle proportion, le comportement asymptotique des énergies tendant vers l’infiniment petit, il est aisé de les considérer les limites à la modification du rapport comme égales à zéro, soit inexistantes.
- Il est autorisé de mélanger les énergies entres elles, et cela sans limite de nombre. La matière est neutre par nature, l’interopérabilité est parfaite et pure.
- Il est autorisé de faire entrer une énergie en réaction par l’intermédiaire d’une autre, du moment qu’aucune intervention directement humaine n’a lieu.

Et notre chercheur est passé maître dans l’art de maitriser ces trois transformations. Son rapport préféré est d’ailleurs celui qu’il qualifie « d’essence », c’est-à-dire un rapport de l’ordre de 30/70, qui offre alors des propriétés très intéressantes tout en ayant une marge de manœuvre considérable.
C’est une course contre la montre et son but désormais est de parvenir à répondre aux questions qui restent encore sans réponse. Qu’est-ce qui a interrompu le mécanisme stabilisateur de façon permanente ? Quel lien y a-t-il entre les transformations subjectives et l’apparition de la magie noire ? Comment fonctionnait le mécanisme et comment le relancer ? Que va-t-il se passer s’il n’y parvient pas à temps ? Que va-t-il se passer s’il y parvient ?

Apparence physique : Physiquement parlant, notre scientifique fou est plutôt bel homme. Grand, élancé et plutôt bien bâtit, son corps respire l’endurance et l’expérience du terrain. Ses cheveux sont de couleur brun, courts, quelque peu brillants et coiffés en arrière … Pour les rares fois où il les coiffe. Son visage est habillé d'une barbe de trois jours entretenue avec une certaine négligence, ses sourcils sont en forme descendante aux extrémités, plutôt longs et garnis. Le gauche est d’ailleurs balafré au niveau de l'angle. Quant à ses yeux, ils sont noisettes. En somme, ce monsieur plait aux dames et il ne se prive de profiter de ce physique avantageux qui lui a été offert.

Caractère, personnalité : La personnalité d'Alekseï est assez difficile à décrire car, son principal trait de caractère est qu'il est justement impossible à cerner. Lunatique et imprévisible, il passe aisément de la colère au calme et cela, sans raison valable. En fait, ce qui ne contrarie généralement pas peut le contrarier et ce qui contrarie généralement peut ne pas le contrarier. On peut dire qu'il n'a pas de conscience, qu’il est irrationnel et absurde, incapable d'aimer ou même que sa folie est elle-même est atteinte de folie, mais, pourtant, inexplicablement, il lui arrive de réagir comme une personne on ne peut plus normale et censée, dotée d'une grande sensibilité … Parfois et de façon tout à fait imprévisible là-encore, d’où le fait qu’il est inutile de chercher à le comprendre, il n’y a rien à comprendre !

Histoire : Hier soir, j’ai fêté mes 300 ans, mes trois siècles qui se sont écoulés à la vitesse de l’éclair. J’ai toujours trouvé ça bizarre, regarder derrière soi, se dire qu’une dizaine de générations se sont déjà succédées et avoir pourtant l’impression qu’on est nait hier. Si ma vie n’avait pas pris le tournant qu’elle a pris, j’y aurai presque cru. Heureusement, ou malheureusement, ce que j’ai fait est là pour me rappeler que beaucoup de temps est passé et que je ne l’ai pas perdu. C’est vrai, je n’en ai plus beaucoup non plus. Le temps commence à faire son effet, je le vois bien sur mon visage, ma pilosité ou ma condition physique en général. Je ne suis certes pas encore un vieux sénile mais, ma jeunesse est belle et bien derrière moi maintenant. C’est démoralisant parce qu’il me reste encore énormément de choses à faire et que j’ai de plus en plus l’impression que le temps va finir par me manquer. Avec de la chance, je peux encore espérer vivre deux siècles de plus. Cela paraitrait beaucoup pour le commun des Hommes mais, si peu pour le commun des Anges et encore plus pour moi.

Je me suis toujours demandé ce que devenait ma famille d’ailleurs. Mon père, ma mère, ma sœur … Je n’ai plus eu aucune nouvelle d’eux depuis mon évasion, soit il y a plus de 200 ans. Oh oui j’ai bien rencontré ma génitrice il y a quelques années, lorsque j’ai dû accompagner cette femme aux cheveux bleus là-bas mais, ce n’était pas tellement de chaleureuses retrouvailles, plutôt un malheureux hasard qui n’a pas duré longtemps, je dirais. Il y a une autre question qui me trotte dans la tête depuis un moment aussi … Ais-je un enfant ? Après tout, des femmes, j’en ai connu beaucoup dans ce monde, bien que ce n’est était à chaque fois qu’une rencontre d’un soir. Il y en a bien eux deux avec qui cela a duré un moment et elles étaient des Séraphines. Ça me fait rire cette coïncidence, c’est un comble pour une personne comme moi qui les déteste plus que tout au monde.

Enfin ... Ça ne me fait pas rire que pour ça. Il y a de fortes chances que, si descendance j’ai, il ou elle soit un Ange. Ce n’est pas que ça me dégoute, j’en suis moi-même un à moitié, mais plutôt que ça m’arrangerait aussi bien que ça me gênerait. 200 ans, c’est trop court. J’ai besoin d’une relève, de quelqu’un d’aussi convaincu et déterminé que moi, à qui je transmettrai mon savoir mais aussi mon fardeau, c’est une nécessité. Si ce quelqu’un ou quelqu’une possède une partie de moi-même, ça serait encore mieux car d’autant plus facile, bien que cela impliquerait qu’il soit en bonne partie Ange. D’accord, cela lui donnerait une vie plus longue et meilleure, et par conséquent plus de chances de survie mais, de l’autre côté, il ou elle devrait faire face à une épreuve encore plus difficile, celle d’aller contre sa propre nature.

Je serais tenté de partir à la recherche de cette éventuelle descendance mais, c’est un pari risqué. Déjà je perdrais beaucoup de temps et ce n’est pas sûr qu’il ou elle existe et encore moins sûr que je le ou la retrouve. Et puis j’ai des problèmes. À peine quelques années après que je me sois installé dans mon nouveau chez-moi, les Séraphins sont venus me rendre visite. Ils m’ont pris par surprise et ont déjoué pratiquement toutes les défenses que j’avais installé. Ils m’avaient l’air particulièrement bien informé et je soupçonne fort que ce soit cette rouquine qui ait vendu la mèche, pour se venger. Ils auraient presque réussi leur mission … Ils ont détruit beaucoup de choses, dont mon habitat lui-même mais, j’ai réussi à leur échapper et à sauvegarder le principal, c’est-à-dire mon armure et le gros de mes écrits. Le reste n’est qu’outillages et mathématiques. Je n’avais nulle part où aller. Il me restait encore un peu d’or mais, pas assez pour mener le train de vie que je menais avant tout en continuant mes recherches.

Je devais faire le choix entre moi et mon objectif et je n’ai pas hésité longtemps. Je me suis installé dans les quartiers miséreux de Madorass, dans une vieille cave au pied d’un immeuble. Le propriétaire voulait me la louer mais, je n’aimais pas ça. J’ai préféré la lui acheter contre trois fois son prix, soit pratiquement rien. C’était insalubre mais, il n’a fallu que quelques mois pour la rendre habitable. J’ai commencé par l’isoler complétement puis j’ai pavé les murs. J’ai installé du plancher sur le sol, placé des poutres pour soutenir le plafond, débouché et nettoyé les aérations et changé la porte. J’ai ensuite fabriqué quelques luminaires à base de cristaux et d’essence rouge, histoire de ne pas avoir trop froid ni d’être dans le noir. La cave était assez petite, je ne pouvais pas me permettre de disposer d’autant de mobilier qu’avant. J’ai utilisé la moitié de la pièce pour poser un laboratoire, un autre quart pour un atelier de fortune et le dernier quart pour vivre, soit un lit et quelques rangements. J’ai dû renoncer à beaucoup de choses, du coup. Pas de bibliothèque, pas de salle à manger, pas de cuisine, pas de réserve, pas d’armurerie ni même de jardin botanique. Rien, seulement le strict nécessaire, le minimum vital pour me permettre de continuer.

Si je lui mets la main dessus celle-là … Bref. L’avantage, c’est que personne n’ira me chercher ici. Quant au voisinage, ils sont bien trop occupés à chercher leur pain quotidien pour venir se mêler de ce qui ne les regarde pas. Et puis j’ai pensé à tout, en plus d’avoir installé une porte et une serrure solides, j’ai une fois de plus piégé les lieux. Gare aux intrus ! Quant à mes recherches … elles progressent mais pas assez vite, comme je le disais au début. Les choses se dessinent de mieux en mieux, les pièces du puzzle s’assemblent mais, il m’en manque toujours quelques-unes. J’ai par le passé essayé de reconstituer manuellement un échantillon d’énergie primaire mais, je n’arrivais pas à faire tenir magie noire et magie blanche ensemble sans qu’ils ne repoussent mutuellement et détruise alors complètement l’échantillon.

Si un quelconque processus permettait de les réunir en parfaite harmonie, c’est qu’il me manque quelque chose. J’ai toujours considéré qu’il ne manquait rien, je veux dire par là que les énergies élémentaires étaient comme des parts d’un gâteau qu’on aurait coupé en six. Il suffisait donc de les réunir pour que reconstituer ce gâteau. Mais … ce raisonnement était trop simple et pour illustrer ce que j’ai constaté, il faut se dire que réunir les parts du gâteau ne permet de les faire fusionner pour former une et une seule grosse part. Non, cela forme six parts collées l’une à l’autre qui peuvent à tout moment se séparer, dès que l’on cherchera à manipuler le gâteau. Il n’existe donc aucune cohésion, aucune stabilité. Il me manque un élément, ce petit quelque chose qui permettra de les faire tenir toutes ensemble comme si elles n’étaient qu’une. D’ailleurs, je pense que c’est ça qui a tout fait foirer.

Le processus de sauvegarde a sûrement été interrompu quand cette chose a disparu. Maintenant, qu’était cette chose et qu’est-ce qui est à l’origine de sa disparition ? Ça ne peut pas être les démons, ils sont postérieurs à toutes ces histoires. Je ne sais pas du tout ce que c’est mais, ça me fait assez peur. Cela devait être quelque chose de particulièrement puissant et savant et surtout, de particulièrement mal intentionné. Qui me dit d’ailleurs que ce n’est toujours pas en vie ? En train de me surveiller ? Je deviens encore plus paranoïaque que je ne le suis déjà …

D’où la nécessité absolue d’un héritier, ou d’une héritière. C’est capital. Je sais que j’ai de grandes chances de ne pas terminer à temps et même de disparaître brutalement. Il faut que j’assure une relève. Mais … qui serait assez fou pour continuer ce que j’ai entrepris ?


Dernière édition par Alekseï Rytchkine le Sam 16 Jan 2016 - 12:06, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Néro Elem

Administrateur | Doux Seigneur de l'Orage

________________

avatar
________________


Race : Oracle, Faux parleur, Elfe
Classe : Artéfact vivant
Métier : Apprenti du Triumvir "Le Prophète"
Groupe : Les Mages de la Tour de Beolan

Messages : 1322

Fiche de Personnage : Ma Fiche


MessageSujet: Re: Le Poltergeist.   Sam 15 Déc 2012 - 18:02

Ancienne ancienne fiche:
 
Bonjour, donc je vais réécrire ce que j'ai dit sur la VB :

- "j'annonçai au monde entier que la magie n'avait rien de surnaturel, que son principe de base et son application dans le monde n'étaient que des phénomènes on ne peut plus scientifiques et raisonnables et que je les avais compris " Etant donné que Science=Magie dans l'esprit des gens, ça n'a de sens que pour toi. C'est bien une Théorie. Je sais que je te l'ai déjà dit mais comme je trouve ça hyper importants je le répète même si tu le sais déjà. ^^

- Corrige les AdIrYl qui me brûlent les yeux.

- Comme je te l'ai dit, les anges n'enfermeront jamais personne simplement à cause d'une théorie annoncée. Donc tu ne pourras être enfermé qu'à partir du moment où on aura découvert ton meurtre (qui sera la preuve manquante et irréfutable de ta folie).

À changer aussi
- Les seringues n'existent pas ou du moins ce ne sont encore que des gros tube de métal qu'on te plante dans le corps donc ce sont des sortes de dagues creuses.
- Les comprimés doivent être remplacés par des potions.
- Faire sauter la "télépathie" qui n'est absolument plus de la télépathie (de toute façon, c'est indirectement de la magie).
- Diminuer le niveau de maîtrise des armes (l'idéal serait de te limiter à des armes en particulier).
- "étant le fils de parents élus, ma place dans la société d'Adiryl était dors et déjà assurée" Les Elus sont une races d'anges qui étaient des humains avant donc il n'ont de position sociale particulière.

- Tu m'as dit qu'il n'y a que 6 magies qui existent naturellement dans l'univers (d'après ton personnage). Il me semblerait plus logique que ton personnage ne maîtrise que celles-là. De plus comme les anges ne sont particulièrement bon qu'en magie blanche (en général), il me semblerait logique que tu en puisent donc pas faire des sorts-de-la-mort-qui-tue avec ces magies là. ^^

(PS : je t'interdis formellement de disséminer tes inventions technologique dans le monde pour l'instant.)


Dernière édition par Néro Elem le Dim 17 Jan 2016 - 1:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Alekseï Rytchkine



________________

avatar
________________


Race : Elu
Classe : Alchimiste
Métier : Spécialiste des forces en actions
Croyances : Inconnues
Groupe : Solitaires

Âge : 300 ans

Messages : 303

Fiche de Personnage : L'histoire d'un timbré.


MessageSujet: Re: Le Poltergeist.   Dim 16 Déc 2012 - 14:05

Néro Elem a écrit:
Science=Magie dans l'esprit des gens, ça n'a de sens que pour toi. C'est bien une Théorie.

Comme je te l'ai aussi dis sur la chatbox, c'est un peu le principe que ça n'ait de sens que pour le personnage, sinon pourquoi on le prendrait pour un dingue ?

Néro Elem a écrit:
Tu m'as dit qu'il n'y a que 6 magies qui existent naturellement dans l'univers (d'après ton personnage). Il me semblerait plus logique que ton personnage ne maîtrise que celles-là. De plus comme les anges ne sont particulièrement bon qu'en magie blanche (en général), il me semblerait logique que tu en puisent donc pas faire des sorts-de-la-mort-qui-tue avec ces magies là. ^^

Je vais aussi me répéter, mon personnage ne maîtrise aucune magie et n'est pas capable de réaliser le moindre sortilège ! Les " trucs " qui relèvent plus ou moins de la magie dont il est capable, ce n'est pas vraiment lui qui utilise la magie, il utilise plus la " mécanique " de la magie, lui il n'a aucune interactions avec et à supposer que ça reviendrait au même que d'utiliser la magie pour les GM, oui il n'est pas capable de faire des sorts de la mort qui tue, comme tu dis. Ensuite oui, j'ai dis qu'en gros qu'il n'y avait que 6 magies qu'il connaissait. Je n'entend pas par là qu'il a répondu aux plus grands mystères du monde mains uniquement qu'il " sait " ce qu'il y a savoir, c'est tout. Mais je préciserai ça aussi.

Néro Elem a écrit:
(PS : je t'interdis formellement de disséminer tes inventions technologique dans le monde pour l'instant.)

Ecoute Néro, je veux bien comprendre que le personnage un peu à la limite du contexte mais ça te permet de me donner ordre et à la première personne en plus, c'est qu'un forum de Rp ne l'oublie pas ça. " Tu n'es pas autorisé, il ne faut pas ou un petit merci de ta compréhension " aurait été plus adéquat. Ensuite, je ne sais pas si tu as bien lu toute l'histoire mais il y a un passage là-dessus. Je vais te le citer.

" Tant de merveilles et de réalisations qui auraient radicalement transformer le monde dans lequel je vivais et qui portant ne sortaient pas de mon laboratoire. Non, cette science n'était pas destinée à cette génération médiocre mais, à celle que la succéderait, je ne faisais que préparer le terrain. "

" Qui ne sortait pas de mon laboratoire ", ça me parait évident qu'il ne va pas chercher à les disséminer, il se souvient de ce que ça a donné sur Adiryl quand ils ont tout découvert, il ne manquerait plus que ça qu'il recommence ça sur Feleth. Il est dingue, certes mais pas à ce point là.

Conclusion : Je veux bien apporter les modifications dont tu me parles et je peux aussi comprendre qu'il faut modifier le personnage mais ce n'est pas la peine de me souligner des problèmes qui n'en sont pas vraiment ni de prendre un ton hautain, ça me donne l'impression que tu cherches la petite bête chose qui je suppose n'est pas vraie. Je te remercie Néro.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Néro Elem

Administrateur | Doux Seigneur de l'Orage

________________

avatar
________________


Race : Oracle, Faux parleur, Elfe
Classe : Artéfact vivant
Métier : Apprenti du Triumvir "Le Prophète"
Groupe : Les Mages de la Tour de Beolan

Messages : 1322

Fiche de Personnage : Ma Fiche


MessageSujet: Re: Le Poltergeist.   Dim 16 Déc 2012 - 14:20

Un ton hautain ?... *sort un grosse épée et la pose sur la table* ^^

Bref, pour la première citation, je l'ai dit que je me répétais mais que je voulais insister sur ce point. ^^

Pour la seconde, ça concerne : "Talents de magie : Bien que la magie n'a plus de secrets pour lui, Aleksey refuse de l'utiliser et n'est même pas en mesure d'en générer ne serait-ce qu'un atome."

Pour la troisième, je tenais juste à ce qu'on soit vraiment d'accord sur ce point car avec ce que tu décris dans ta fiche, tu pourrais faire évoluer la science de Feleth d'au moins 1000 ans. Or, ici, votre liberté s'étend aussi loin qu'elle n'entrave pas celle des autres. ^^

Donc, si tu regardes bien, nous étions d'accord sur le point 1 et 3, il ne te reste que le 2 à modifier : talents de magie. ^^


PS : La répétition est la clé de la compréhension. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Alekseï Rytchkine



________________

avatar
________________


Race : Elu
Classe : Alchimiste
Métier : Spécialiste des forces en actions
Croyances : Inconnues
Groupe : Solitaires

Âge : 300 ans

Messages : 303

Fiche de Personnage : L'histoire d'un timbré.


MessageSujet: Re: Le Poltergeist.   Dim 16 Déc 2012 - 14:53

J'ai apporté les modifications que tu m'as demandé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Néro Elem

Administrateur | Doux Seigneur de l'Orage

________________

avatar
________________


Race : Oracle, Faux parleur, Elfe
Classe : Artéfact vivant
Métier : Apprenti du Triumvir "Le Prophète"
Groupe : Les Mages de la Tour de Beolan

Messages : 1322

Fiche de Personnage : Ma Fiche


MessageSujet: Re: Le Poltergeist.   Dim 16 Déc 2012 - 15:01

Bon j'aurais une dernière chose : le nom de la classe "Rôdeur 2.0". >.<
Tu n'aurais pas quelque chose de mieux ? Parce que je trouve cela un peu hors contexte.

Enfin, cela n'étant qu'un détail mineur, si tu n'as pas envie de creuser d'avantage, tu n'as qu'à me répondre "Non" et je valide tel quel. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Alekseï Rytchkine



________________

avatar
________________


Race : Elu
Classe : Alchimiste
Métier : Spécialiste des forces en actions
Croyances : Inconnues
Groupe : Solitaires

Âge : 300 ans

Messages : 303

Fiche de Personnage : L'histoire d'un timbré.


MessageSujet: Re: Le Poltergeist.   Dim 16 Déc 2012 - 15:15

C'est modifié. J'ai pas trouvé plus original, désolé. x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Néro Elem

Administrateur | Doux Seigneur de l'Orage

________________

avatar
________________


Race : Oracle, Faux parleur, Elfe
Classe : Artéfact vivant
Métier : Apprenti du Triumvir "Le Prophète"
Groupe : Les Mages de la Tour de Beolan

Messages : 1322

Fiche de Personnage : Ma Fiche


MessageSujet: Re: Le Poltergeist.   Dim 16 Déc 2012 - 15:19

Encore désolé, au moment de te mettre ton groupe, je me suis rendu compte que ça n'irait pas. En effet, le groupe Ange concerne uniquement l'Empire angelique, or comme tu es pourchassé par celui-ci et que tu souhaite sa destruction, je ne pense pas qu'on puisse encore te mettre dans cette catégorie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Alekseï Rytchkine



________________

avatar
________________


Race : Elu
Classe : Alchimiste
Métier : Spécialiste des forces en actions
Croyances : Inconnues
Groupe : Solitaires

Âge : 300 ans

Messages : 303

Fiche de Personnage : L'histoire d'un timbré.


MessageSujet: Re: Le Poltergeist.   Dim 16 Déc 2012 - 15:23

Bon bah je file en solitaire alors.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Néro Elem

Administrateur | Doux Seigneur de l'Orage

________________

avatar
________________


Race : Oracle, Faux parleur, Elfe
Classe : Artéfact vivant
Métier : Apprenti du Triumvir "Le Prophète"
Groupe : Les Mages de la Tour de Beolan

Messages : 1322

Fiche de Personnage : Ma Fiche


MessageSujet: Re: Le Poltergeist.   Dim 16 Déc 2012 - 15:36

Je te valide, n'oublie pas de modifier ton profil :
Néro, Elem est venu ici...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Alekseï Rytchkine



________________

avatar
________________


Race : Elu
Classe : Alchimiste
Métier : Spécialiste des forces en actions
Croyances : Inconnues
Groupe : Solitaires

Âge : 300 ans

Messages : 303

Fiche de Personnage : L'histoire d'un timbré.


MessageSujet: Re: Le Poltergeist.   Sam 29 Nov 2014 - 17:51

Voilà voilà !

Concernant la classe, la description est relativement abstraite. J'en ai bien conscience mais, comme je n'arrive pas à mettre mon personnage dans une classe bien déterminée, j'espère que ça passera. Le problème est qu'on ne peut pas exactement le classer comme un rôdeur, bien qu'il s'en approche, et qu'on ne peut pas non plus exactement le classer comme un guérrier. Le fait est qu'il change constemment rend le choix de la classe un peu difficile. Ce que j'ai écris correspond le mieux, dans la mesure où elle décrit une facette du personnage, au jour d'aujourd'hui, et non le personnage en entier. C'est pour ça que c'est flou d'ailleurs … Il faudrait plusieurs classes pour bien le décrire et ce n'est pas possible. Par ailleurs, autre problème, c'est que cette « classe » ne correspond vraiment qu'à lui et sa mentalité, il serait difficile pour un autre personnage de l'adopter. Ce n'est donc pas vraiment une classe mais plus un statut, comme expliqué sur la fiche, car mon personnage n'a pas une classe fixe et clairement délimitée et ne peut pas en avoir une. J'espère que vous serez magnanimes. u_u

Concernant l'armure, qui à mon avis va soulever beaucoup d'interrogations … Il est important de préciser qu'elle n'est pas radicalement différente de la précédente. C'est la même, sauf que j'ai explicité un peu plus les procédés. Il y a une ou deux nouveautés mais, dans le fond, rien de bien radical comparé à l'ancienne description. Alors oui, comme je sais qu'on va me poser la question, non elle ne fait pas de lui un immortel. Elle a beau être évoluée, ça ne reste qu'une armure ordinaire. Imaginons face à un électromancien ou un mage noir ? C'est pas ça qui va le protéger, bien au contraire. Concernant les classes plus conventionnelles, c'est-à-dire les guérriers … C'est sûr qu'elle offre une bonne protection mais, c'est un peu ça le rôle d'une armure, non ? Mais si l'armure est solide, son porteur reste un Homme ordinaire. Un coup d'épée et c'est réglé, il ne faut pas se leurrer.

Concernant les fluides élémentaires qui sont à la base même du personnage et de ses capacités, je pense qu'expliciter un peu le procédé pourrait aussi servir. Alors non, il ne s'agit pas de magie, ou plutôt, pas que. Dans les théories développée par le personnage, et qui ne restent valables que pour le personnage, les fluides élémentaires sont des extraits. En gros, au lieu de manipuler librement la magie, qui est une énergie en soit, il a cherché un moyen de la canaliser dans des contenants physiques et palpables, et de la manipuler par des procédés scientifiques. Pour vous épargner les détails tordus, on va dire qu'il s'agit de matière noble chargée « magiquement » et qui, puisque sortit de toute intervention humaine (autrement dit, ce n'est pas un magicien qui manipule cette énergie mais, des procédés naturels parfaitement neutres), permet selon différentes conditions d'obtenir des effets que le personnage qualifie de primaires.

Je vous donne un exemple. Prenons un fluide de feu. Selon le ratio matière/magie, les conditions (température, pression, exposition à la lumière, etc), la forme (liquide, solide, gazeux) et l'utilisation (secousse, déversement, dépressurisation, changement radical de température, etc), on peut obtenir des effets primaires. Un cas concret n'est autre que le crache-feu. C'est du fluide rouge, composé en majorité de matière noble, sous forme gazeuse et pressurisé dans un réservoir. Quand il actionne le mécanisme, le fluide rouge s'échappe à haute pression et au contract de l'air ambiant, se transforme immédiatement en flammes. Seul petit revers, si l'air ambiant est trop froid, style proche de zéro, rien ne se passera. S'il est trop chaud, le fluide se dilate et le réservoir risque de céder. S'il en libère une quantité trop élevée d'un seul coup, c'est l'explosion garantie.

Et c'est à peu près la même chose pour tous les autres fluides. Il n'est donc clairement pas un magicien, puisqu'il ne sait pas se servir de la magie, mais un scientifique, puisqu'il la manipule comme une matière et non comme un magicien le ferait. Bien sûr et encore une fois, ses théories n'impliquent que lui, tout comme ses méthodes. Il n'est pas question de dire que c'est ça la réalité ni de prêcher la bonne parole. Ce n'est, en somme, qu'une autre interprétation de la magie qu'il s'est forgé.

... Allez, la partie peut commencer. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Uridan Sangried

Maître du sang

________________

avatar
________________


Race : Vampire-Seirdan
Classe : Lamesang
Métier : chasseur de primes / mercenaire
Croyances : aucune
Groupe : Arcane XIII

Âge : 1327 ans

Messages : 522

Fiche de Personnage : Le Dieu du sang vous accueille

Histoire de Personnage : Avant l'arcane :
1-2
1-2-3-4

prélude à l'arcane :
1-2-3
1-2-3-4-4bis-4ter-5

Divinisation :
1-2-3-4-5

Dieu arcaneux :
1-2-3-4-5-6-7-8-9

Prélude à la chute :
1-2-3-4

MessageSujet: Re: Le Poltergeist.   Sam 29 Nov 2014 - 18:56

Bon, les modifs demandées en CB ont été faites.

Comme on s'en doute, je reste tout de même assez circonspect quand à toutes ces histoires, bien qu'elles aient déjà été validés précédemment. De fait ,j'en appel à tout membre du staff qui le voudrait afin qu'il s'exprime sur la fiche, et propose que la classe devienne une "classe unique", ou au moins "limitée", de façon à ce qu'on ne prenne pas le risque de voir ce genre de personnage se répandre de part Feleth.

Ceci dit, les pouvoirs sont équilibrés et justifiés, le concept reste cohérent avec lui-même, et même s'il pousse le concept dans ses retranchements, il ne me semble pas le dépasser. Je vais donc donner une pré-revalidation =)



Voilà voilà, on va laisser passer un peu de temps en attendant que les gens se manifestent =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Néro Elem

Administrateur | Doux Seigneur de l'Orage

________________

avatar
________________


Race : Oracle, Faux parleur, Elfe
Classe : Artéfact vivant
Métier : Apprenti du Triumvir "Le Prophète"
Groupe : Les Mages de la Tour de Beolan

Messages : 1322

Fiche de Personnage : Ma Fiche


MessageSujet: Re: Le Poltergeist.   Sam 29 Nov 2014 - 20:17

Mmh, je suis désolée mais au vue de ton pouvoir particulier, je vais te demander de nuancer ta classe avec, car ce que cela apporte est maintenant trop gros pour être juste un truc accessoire en plus (ce qui est le principe du pouvoir particulier avant tout).
Pour faire un parallèle, je te donnerais l'exemple de l'alchimiste qui n'a en général pas de telles capacités alors que c'est "son domaine".

À part ça, Accusé, avez-vous quelque chose à dire pour votre défense ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Alekseï Rytchkine



________________

avatar
________________


Race : Elu
Classe : Alchimiste
Métier : Spécialiste des forces en actions
Croyances : Inconnues
Groupe : Solitaires

Âge : 300 ans

Messages : 303

Fiche de Personnage : L'histoire d'un timbré.


MessageSujet: Re: Le Poltergeist.   Sam 29 Nov 2014 - 20:44

Hmmm ... Je peux toujours rajouter ça dans la classe, si on veut mais, ça va devenir encore plus la foire-fouille à ce niveau là. Enfin, c'est pas un problème en soit ... Non le vrai problème, c'est que si je rajoute ça dans la classe, d'autres joueurs pourront hériter de cette capacité alors que c'est vraiment spécifique à mon personnage, tu vois ce que je veux dire ? u_u

Ou alors tu acceptes la classe réservée ? x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Néro Elem

Administrateur | Doux Seigneur de l'Orage

________________

avatar
________________


Race : Oracle, Faux parleur, Elfe
Classe : Artéfact vivant
Métier : Apprenti du Triumvir "Le Prophète"
Groupe : Les Mages de la Tour de Beolan

Messages : 1322

Fiche de Personnage : Ma Fiche


MessageSujet: Re: Le Poltergeist.   Sam 29 Nov 2014 - 21:19

En fait, j'imaginais plutôt une classe davantage vague, polyvalente, entre alchimie de l'énergie et attaque subite d'un assassin, tu vois ?

Mais sinon, rajoute rajoute, de toutes façon, au vu des précisions étranges de ta classe, c'est déjà comme si elle était réservée. u_u
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Alekseï Rytchkine



________________

avatar
________________


Race : Elu
Classe : Alchimiste
Métier : Spécialiste des forces en actions
Croyances : Inconnues
Groupe : Solitaires

Âge : 300 ans

Messages : 303

Fiche de Personnage : L'histoire d'un timbré.


MessageSujet: Re: Le Poltergeist.   Sam 29 Nov 2014 - 22:26

Voilà. Est-ce mieux, monsieur le juge ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Néro Elem

Administrateur | Doux Seigneur de l'Orage

________________

avatar
________________


Race : Oracle, Faux parleur, Elfe
Classe : Artéfact vivant
Métier : Apprenti du Triumvir "Le Prophète"
Groupe : Les Mages de la Tour de Beolan

Messages : 1322

Fiche de Personnage : Ma Fiche


MessageSujet: Re: Le Poltergeist.   Dim 30 Nov 2014 - 13:05

Revalidé blablabla


Néro, Elem est REvenu ici...

Rerevalidé 17/01/2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



________________


________________



MessageSujet: Re: Le Poltergeist.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le Poltergeist.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feleth :: Prologue :: Registre des personnages :: Fiches validées-