''L’enfant voulait répondre. Mais sa gorge lui fit comprendre que ses mots ne seraient jamais à la hauteur du silence.''
               
Eto Hachiro
 
''La mort, c’est elle qui vous fait tenir debout. C’est elle qui dicte les actes. C’est elle qui peint le monde. Et elle vous emportera tous.''
               
Querel Sentencia
 
''Je ne ressens que soif et tristesse, la mort est futilité. Je la cherche, peut-être suis-je elle.''
               
Nagate Zetsubō
 
''Udyr, quand tu seras mort, on se souviendra de ton nom. Moi je n'en ai pas, car je ne mourrai pas aujourd'hui. Mais le tien restera gravé dans ma mémoire, et dans celle de tous ceux qui t'ont connu, comme celui d'un homme fort, et digne. Alors va, et éteins-toi avec grandeur, devant tous ces vautours.''
               
Darn Butcher
 
''La nature revivait là où les hommes mourraient, le cycle reprenait son cours normal grâce à l’albinos.''
               
Aikanaro Myrrhyn
 
''Ils ne se battaient pour rien qui n’en vaille la peine. Ils étaient incapables de distinguer ce qui avait de la valeur de ce qui n’en avait pas. Alors pourquoi tant de vigueur à la tâche ? Pourquoi risquer sa vie aussi vainement ?''
               
Alcofrybas Grincebrume
 
''Son regard, depuis toutes ces années, avait appris à parler.''
               
Etan Ystal
 
''Un monde de chaos, de destruction et de malheur, un monde impartial et magnifique, le seul en tout cas, où faire l’expérience de la vie prendrait un sens véritable.''
               
Edwin Gwendur
 
''L’enfer, ce doit être l’enfer : courir pour l’éternité dans un paysage sans fin, sans début. Sans possibilité de repos ou de mort.''
               
Tyrias Marchemonde
 
''Mais sans risque on n'obtient rien, voici ma devise mes amis. Il ne faut pas avoir peur de se salir les mains, il ne faut pas avoir peur de la mort…''
               
Dimitri Morteury
 
''Tomber... Ceci est si abstrait. L'on pourrait se relever plus grand que l'on était.''
               
Yozora Adragnis
 
''Il passa des semaines dans le cachot ayant décidé de s'y enfermer lui-même. Puis, au terme de trois semaines, vous êtes venu le voir et vous lui avez dit : «Les larmes ne sont qu'une faiblesse qu'il te faudra masquer... Si tu veux t'apitoyer, libre à toi, mais, si tu souhaites voir les choses changer, tu le peux toujours. Suis-moi... Mon ami.»''
               
Haar Wilder
 
''Le brin d'herbe ne se soucie guère de ce que font les feuilles des arbres. Mais à l'automne venu, les feuilles ne se suffisent plus entre elles. Elles s'assombrissent, se nourrissant des nuages noirs d'orage. Et alors, elles se laissent tomber sur nous.''
               
Le Peintre
 
''S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est immobile, allongée, rigide, puante à en faire vomir, en décomposition, transportant des milliers de maladies, la peau arrachée et les os jaunes. S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est à six pieds sous terre, devenue la proie des corbeaux, et ses yeux mangés par des fourmis... C'est qu'elle a un jour été orgueilleuse et avide. C'est qu'elle a un jour voulu devenir riche et grande, ou bien qu'elle l'est devenue. Cela ne change rien.''
               
Le Violoniste
 
''La pensée est la liberté, la liberté... Alors, le corps est la prison, le corps est la prison... Il faut casser les barreaux.''
               
Sill
 
''Nous croyons conduire le destin, mais c'est toujours lui qui nous mène.''
               
Setsuna Hendenmark
 
''Fais ce que tu veux avec ces villageois, sauf les laisser en vie.''
               
Kaull Hendenmark
 
''La fuite vers la religion peut être une réponse pour certains. Pour d'autres elle n'est que la simple évidence que l'homme est faible et instable.''
               
Astryl Panasdür
 
''La mort ne cherche pas à s’expliquer, elle ne fait qu’agir, monsieur. Les cadavres ne racontent pas grand-chose, mais vivant, un homme peut en avoir long à dire.''
               
Sanaki Hearthlight
 
''Alors, telle une marionnette cassée que l’on tente en vain d’animer, il se releva, restant digne malgré ses blessures.''
               
Dolven Melrak
 
''Quand le sang coule, il faut le boire. La mort ne frappera pas à votre porte mais s'invitera par vos fenêtres !''
               
Andreï Loknar
 
''Personne ne peut capturer une ombre, personne ne peut la dresser ni se l’approprier.''
               
Jazminsaa Alsan
 
''De la même façon, à l'idée qu'un abruti de scribe puisse teinter ses parchemins de calomnies religieuses, ou pire, me faire porter le titre de héros, je vais préférer m’occuper de l'écriture de ma propre histoire.''
               
Alexandre Ranald
 
''La mort... Si belle et terrible à la fois, elle l'appelait, et l'appelle toujours.''
               
Adam Moriharty
 
''Par nature, j’aime tout. Par conséquence, je me hais…''
               
Samaël Apelpisia
 
''C'est sordide et cruel, mais c'est hélas la réalité de ce monde.''
               
Liam Gil' Sayan
 
''Aujourd’hui sur les terres de Feleth les pensées ne sont plus les bienvenues. Le temps de la renaissance spirituelle est terminé. Le temps où les grands penseurs avaient aidé le monde est révolu.''
               
Héra Calliope
 
''La mort était séductrice ; elle ne montrait que ses bons côtés. La sérénité et le calme absolu : pour toujours et sans violence.''
               
Eurybie Pourrie
 
''J’ai atteint cette espèce de vanité qu’apporte l’ancienneté. Je ne crois plus qu’on puisse m’apprendre quelque chose, et si jamais quelqu’un essaye ou y arrive seulement, je me bloquerais et deviendrais hermétique à tout contact.''
               
Dante Waanig
 
''Je devrais t'attacher, tu deviens dangereux pour toi même !''
               
Jeyra Frozeñ
 
''La beauté des êtres n'était rien. La beauté des choses oui. Mais pas forcement celle que l'on voit avec une paire de rétines.''
               
Akira Satetsu
 
''Le noir. Une étendue sombre en perpétuel mouvement.''
               
Melpomène d'Ambre
 
''Il est des oreilles invisibles qui peuvent entendre jusqu'à nos moindres soupirs et des secrets aux allures anodines peuvent se révéler instruments de destruction et de tourments sans fin...''
               
Cassandre Ombrelune
 
''Le "rien" est tellement plus unique que la peur ou n'importe quel autre sentiment...''
               
Meryle Nightlander
 
''Ce n'est pas le nombre ni la force qui compte, c'est l'envie, la cause.''
               
Luyak Salamya
 
''L'innocence d'un enfant est la plus grande peur de l'homme.''
               
Clause Vaneslander
 
''Quand il lui manque une marionnette pour ses spectacles. Il verrait en vous la chose qu'il cherche.''
               
Jack D'enfer
 
''Il n'a pas de notion réelle du bien et du mal, personne ne lui ayant jamais défini ces mots.''
               
Jim Stocker
 
''Je n'ai vu aucune lumière, aucun goulet, pour sortir du boyau infini et obscur que nous empruntons tous, jusqu'à la promesse d'une nouvelle vie, de la transcendance et de la connaissance. Alors, mes yeux se sont adaptés aux ténèbres.''
               
Shaquîlah Dresdeïorth
 
''Le pouvoir ronge l'homme.''
               
Balthazar Bel
 
''Visiblement, la sérénité n'avait de valeur que si on connaissait également, en comparaison, des moments de troubles.''
               
Dranek Barth
 
''Le faible se faisait tuer, le fort vivait un jour de plus.''
               
Rodany Bleinzen
 
''Le soleil se couchait sur le monde du milieu. Les ténèbres se paraient de leurs plus somptueux apparats pour enfin faire leur entrée.''
               
Rin Mephisto
 
''Et alors il vit le chaos, la désolation, la souffrance le désespoir ambiant. Il rit.''
               
Elrog Aniec
 
''Perdu quelque part, marche vers nulle part.''
               
Kyle Wate
 
''La rose n'a d'épines que pour qui veut la cueillir.''
               
Karin Yzomel
 
''- Je peux vous prédire le genre d'homme qui vous convient !
- Je connais déjà mon genre d'homme.
- Vraiment... Et quel est-il ?
- Les hommes morts.''
               
Naladrial Delindel
 
''Utilise tes pouvoirs seulement quand le noir deviendra invivable.''
               
Zedd McTwist
 
''Tes cauchemars m'ont déjà donné l'encre... À présent, ta peau me donnera les pages !''
               
Conrart Crowlore
 
''Bien des gens se font enfermer dans un cercueil une fois mort, mais rares sont ceux qui naissent dedans.''
               
Dassyldroth Arphoss
 
''Le corbeau frénétique qui vous nargue de sa voix perchée, agite ses ailes damnées, où le reflet d'un mort se penche sur votre âme.''
               
Lust Aseliwin
 
''La vie est un mensonge, la destruction une délivrance.
Passent les marées, soufflent les vents, en vain...''
               
Le Passant
 
''Fauche, tranche et avale, gouffre des âmes. Que se dresse devant toi mille fléaux, et que l’enfer se glace devant ta noirceur.''
               
Lloyd Vilehearth
 
''Des charognards pour la plupart, comme ces corbeaux à deux têtes, venant dévorer le valeureux mort.''
               
Meneldil Tristelune
 
''Nous sommes les bourreaux de la justice et de la paix. Même si ce rôle n'est pas agréable à endosser, nous nous devons de le faire, pour le bien du peuple.''
               
Ezekiel Le Sage
 
''Il me tarde de retourner au combat pour finir empalé sur une pique.''
               
Karl Von Morlag
 
''Montre-moi le chemin de la victoire. Ou guide-moi alors dans les tréfonds de la mort...''
               
Aznan Lauréano
 
''Comment peux-tu supporter ça ? C'est assourdissant ! Tue-le ! Qu'est-ce que ça te coûte ? Tu ne l'entendras plus. Tu seras en paix... Tue-le !''
               
Aïden Sochlane
 
''- Faites taire votre cabot !
- Je ne suis pas votre servante !
- Alors je le ferai taire moi-même !''
               
Rosaly Von Gregorius
 
''Le seul présent que la justice a à vous offrir, est votre mort.''
               
Mirage Morteury
 
''Laissez-moi vous conduire aux carnages.... Tant d'âmes ne demandent qu'à succomber.''
               
Idryss Leeverwen
 
''Le soleil est un bourreau. D'une simple caresse, sa langue enflammée peut calciner n'importe quel être.''
               
Seïren Nepthys
 
''C'est une nuit sans lune. Ou bien était-ce un jour sans soleil ?''
               
ShuiLong Zhang
 
''La vie est un rouage lent et grinçant. Il ne tourne que dans un sens. Celui où tu tombes.''
               
Camelle Elwhang
 
''Et un jour, sur vos lits de mort, bien des années auront passé et peut-être regretterez-vous de ne pouvoir échanger toutes vos tristes vies épargnées à Feleth pour une chance, une petite chance de revenir ici et tuer nos ennemis, car ils peuvent nous ôter la vie mais ils ne nous ôteront jamais notre liberté !''
               
Edouard Neuman
 
''Le temps est la gangrène de l'homme, elle apparait puis vous ronge à petit feu. Pour finir il ne vous reste plus que le présent pour vivre ; le passé s'évapore peu à peu et le futur ne vous intéresse guère.''
               
Asgeïr Aslak
 
''Cueillir la fleur de la déchéance et croquer dans la pomme de la faucheuse, nos vies se résument à cela car après tout, nous finissons à une moment où un autre, tous sous terre.''
               
Violette Dellylas
 
''Le pire n'est pas de mourir, mais de se faire oublier.''
               
Erwan Daermon Do'Layde
 
''Tenter d'oublier, même si c'était impossible. Il aurait aimé se jeter à la mer avec la preuve de son acte immonde. Laver tout ce sang qu'il sentait sur lui. Peut-être même s'y noyer, simplement. Sombrer dans les abysses et les ténèbres, pour toujours.''
               
Mio Raeth
 
''La lumière montre l'ombre et la vérité le mystère.''
               
Aeli Seoriria
 
''Si la vie n'a qu'un temps, le souvenir n'a qu'une mesure. Le reste est silence.''
               
Valt Horn
 
''Dans le noir le plus complet, l'aveugle est la meilleure personne à suivre. Dans un monde de folie, qui mieux qu'un fou pour nous guider ?''
               
Ledha Borolev
 
''Je ne crois pas en la force d'un absent. Celle qui ferait de vos dieux ce que vous pensez qu'ils sont.''
               
Gigantus Corne
 
''Une limite qui n'a été créée que pour être dépassée ? C'est simple, imaginez !''
               
Goudwin Didrago
 
''Voir grouiller tous ces gens, connaître leurs désirs et leurs rêves, voir comment évoluent les sociétés, leurs aspirations et leurs défauts. Comprendre que donc rien n'est éternel, et que tous ces rêves et toutes ces folies disparaîtront de la surface du monde. Se laisser aller, indolent, parce que tout cela ne servira à rien, et qu'au bout du compte le monde reste le monde, seule éternité immuable.''
               
Uridan Sangried
 
''L'Inquisition vous remettra sur le droit chemin. Même s'il faut vous briser les jambes pour ça.''
               
Leevo Shellhorn
 
''N'oublie pas d'avoir peur des morts. Ils sont toujours plus nombreux que les vivants, et un jour, tu les rejoindras.''
               
Moira Brawl
 
''J'avais l'habitude avec ce genre d'individus... Moins vous bougerez, moins vous leur parlerez... et moins ils vous cogneront dessus.''
               
Aoi Haandar
 
''Je souhaite voir votre sang se répandre mollement à la surface d'une eau rendue trouble par les masses de cadavres vidés de leur substance, marcher dans les champs de vos ossements éparpillés, me remémorant à chaque pas votre mort absurde et pathétique, que vos noms ne soient pas contés, que votre souvenir s'éteigne comme s'éteint votre vie fade et misérable, qu'à travers les années, seuls subsistent vos ossements tels de tristes traces blanchâtres dans un paysage noir de guerre, de sang et de folie.
Et que telles cette phrase, vos morts n'aient aucune importance, aucune signification pour quiconque.''
               
Nargheil Eoss
 
''Bénie soit la haine que tu porteras à ton prochain, lave l'Homme des péchés qu'il a commis.
Sois l'épée du jugement qui s'abattra sur cette race impure, souillée par la vengeance et la corruption.''
               
Meiro Fuuchiuse
 
''Notre futur exprime nos actes passés.''
               
Terence Ripper
 
''Rencontre les ténèbres et tu admireras la lumière, dit le voyant.
Contemple la lumière et tu provoqueras les ténèbres, dit l'aveugle.''
               
Tekian Varis
 
''Un général courageux et fier, est celui qui exécute en premier l'ordre qu'il donne à ses hommes.''
               
Danarius Kyrarion
 
''L'art est le sentiment obscur de l'appropriation de l'étrange.''
               
Leroi-Gourhan
 
''La mort nous sourit à tous, et tout ce que nous pouvons faire, c'est lui sourire en retour.''
               
Marc-Aurèle
 
''L'art est la mystérieuse présence en nous, de ce qui devrait appartenir à la mort.''
               
Malraux
 
''L'art est une profondeur creusée dans le visage du monde.''
               
Weischedel
 
''Le néant après la mort ? N'est-ce pas l'état auquel nous étions habitués avant la vie ?''
               
Schopenhauer
 
''Les avocats d'un malfaiteur sont rarement assez artistes pour tourner à l'avantage de leur client la belle horreur de son acte.''
               
Nietzsche
 
''Ôte-toi de mon soleil.''
               
Diogène le cynique
 
''Il y a pas d’œuvre d'art sans collaboration du démon.''
               
André Gide
 
''Ce n'est pas le lieu mais son cœur qu'on habite.''
               
John Milton
 
''Nous sommes les histoires que nous vivons.''
               
Auteur inconnu
 
''La mort est terrible pour n'importe qui. Bons ou mauvais, anges ou démons, c'est la même chose. La mort est impartiale. Il n'y a pas de mort particulièrement horrible. C'est pourquoi la mort est effrayante. Les actes, l'âge, la personnalité, la richesse, la beauté... Tout ça n'a aucun sens face à la mort.''
               
Fuyumi Ono
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 À notre alliance ! [PV : Khara Parker]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Volorä Veil



________________

Volorä Veil
________________


Race : Demi-Démon Commun
Classe : Sorcière
Métier : Duchesse
Groupe : Royaume

Âge : 33

Messages : 50

Fiche de Personnage : Volorä Veil


À notre alliance ! [PV : Khara Parker] _
MessageSujet: À notre alliance ! [PV : Khara Parker]   À notre alliance ! [PV : Khara Parker] EmptyJeu 27 Déc 2012 - 22:13

Ainsi donc elle avait accepté la proposition d'alliance … Une excellente nouvelle pour la duchesse. Khara affirma que cette proposition était 'irréelle' mais pourtant elle était vraie et Volorä ne put qu'acquiescer lorsqu'elle lui demanda de promettre de ne jamais la trahir et de toujours l'informer de ses intentions, comme des alliées en somme. Avant de répondre quoique ce soit la sorcière semblait déjà en confiance, ce qui plu à la noble, et alla même jusqu'à demander un détail assez surprenant mais pourquoi ne pas commencer à être complice avec la démone dès maintenant. C'est alors qu'en entendant qu'elle voulait en savoir plus sur le jeune homme qui finissait son entraînement avant l'arrivée des deux femmes, la noble laissa paraître un léger rire puis lui dit que ce jeune homme en question serait surement ravit de se présenter à elle, mais que des hommes dans le genre il y en avait un bon nombre dans tout le domaine. Ceci étant dit elle l'invita à la suivre car il fallait qu'elle lui montre à présent une autre pièce dans laquelle renfermait de bien précieuses choses. La duchesse prit donc la tête et quitta suivit de Khara la grande salle d'entrainement. Le même long couloir jusqu'à ce qu'elles arrivent dans la pièce principale, là où on pouvait accéder aux étages supérieurs ainsi qu'aux différentes salles du rez-de-chaussé, comme la bibliothèque. D'ailleurs ce fût leur direction et après quelques instants de marche elles finirent par arriver dedans. Une pièce de moyenne taille où les étagères de bois noir faisaient office de murs. Deux échelles, un luxueux lustre flamboyant par la lumière des bougies, et surtout un silence comme jamais on aurait pu en entendre.

-"Non nous n'allons pas lire mais il se trouve que ici, enfin d'une certaine manière, se trouve le cœur de ce pourquoi j'existe, toutes mes recherches sur la magie noire."- Dit-elle d'un ton plutôt amical.

Il fallait savoir quelque chose c'était que même si elle était maintenant alliée avec la jeune démone, le fait que son ton était toujours plus ou moins froid était malheureusement son ton de tous les jours. Ce n'était pas un signe d'hostilité mais il fallait s'y habituer. D'un geste fin et gracieux de sa main une 'fumée' noire s'en échappa et alla s'engouffrer dans certains livres des bibliothèque. Des bruits de 'serrure' se firent entendre, comme si on tournait une clé dedans. Quelques secondes après l'étagère qui était en face des deux femmes se mit à 'bouger' pour créer un passage entre ses livres dans un feu noir. On pouvait alors voir le bout d'un escalier sombre menant apparemment un étage plus bas. Elle invita Khara à passer la première puis la suivit en refermant le passage de la même manière que pour l'ouvrir. Le tout déboucha sur une grille dont Volorä en sorti la clé, puis l'ouvrit. Alors ce fût un véritable laboratoire qui s'offrit à elles : une grande colonne centrale sur laquelle étaient accrochées plusieurs tables de travail, portant potion, herbes, parchemins et autres curiosités magiques. Dans toute la pièce étaient disposées des étagères sur lesquelles étaient entreposées des fioles en tout genre ainsi que des bocaux. Il faisait sombre mais d'un autre geste de la main des chandeliers s'allumèrent les uns après les autres donnant un peu d'éclairage.

-"Ceci est mon œuvre, c'est ici que je mène toutes mes recherches. Vous aurez l'occasion d'y trouver peut-être certaines potions ou parchemins de sort vous intéressant … Car ce qui est à moi, est à vous aussi, à présent."-

Elle effleura de sa main les tables de travail puis releva sa tête vers Khara en lui expliquant qu'elle a commencé ses recherches il n'y a pas si longtemps que cela. Ils étaient surtout portés sur la science des esprits, des âmes, et sur comment maitriser la magie noire bien que cette dernière tâche n'était pas gagnée. Alors sentant que son discours allait durer trop longtemps elle s'enterra dans un silence laissant le loisir à la sorcière d'explorer un peu le laboratoire. Vient alors un moment où Volorä voulut préciser le fait que la démone avait accès à 'ce qui était à elle' en lui déclarant qu'en guise de gage de leur alliance, ce château était désormais aussi sa propriété.

-"Tout ce qui est ici dans ce domaine, vous appartient aussi désormais. Je ne suis pas du genre à maltraiter mes hôtes, surtout lorsqu'il s'agit de personne aussi importante que vous. Vous êtes ici chez vous Khara, considérez que c'est votre propre château à présent."-

Ceci étant dit quelques secondes passèrent jusqu'à ce qu'un malaise s'installa en elle. Ce n'était pas par rapport à ce qu'elle venait de dire, non. Un mal commençait à se faire sentir jusqu'à tel point qu'elle du poser sa main sur son ventre, en manquant de trébucher. Son souffle était presque coupé la douleur était devenue immense. C'est alors qu'elle se mit à chercher de manière un peu brouillonne quelque chose dans les fioles posées sur les tables, mais ce ne fût pas un succès elle ne trouva pas ce qu'elle désirait. Le mal parti difficilement mais lorsque ce fût le cas elle se ressaisie puis décida de mettre l'alliance à profit dès l'instant. Khara avait certainement dû remarquer le malaise mais sans demander plus Volorä commença à lui expliquer un plan.

-"Je propose qu'on se mette de suite à mettre à profit notre accord. Vous connaissez surement Beolan la cité de la magie … La tour des mages regorgent de grimoires et d'artefacts en tout genre, certains sont très faibles mais d'autres sont puissants. C'est-là bas que nous allons nous rendre et plus précisément il y a un vieux bougre que j'aimerai tuer. Êtes-vous partante ma belle ?"- Dit-elle tentant tant bien que mal de ne pas laisser transparaitre les résidus de la douleur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Khara Parker



________________

Khara Parker
________________


Race : Démon Commun
Classe : Sorcière.
Métier : Équivalent actuel d'un Psychanalyste.
Croyances : Aucune.
Groupe : Solitaire.

Âge : 22 ans.

Messages : 45

Fiche de Personnage : ♥️


À notre alliance ! [PV : Khara Parker] _
MessageSujet: Re: À notre alliance ! [PV : Khara Parker]   À notre alliance ! [PV : Khara Parker] EmptyMer 20 Mar 2013 - 0:02

Étrangement, le fait que nous ayons passé notre accord fit naître en moi un sentiment de sécurité et d'amitié envers Volorä. Après tout, nous étions passé d'un rude combat à une alliance sans défauts. Je pense que lorsque deux sorcières noires ne s’entre tuent pas, elles se lient alors d'une grande affection l'une pour l'autre. Je ne pouvais l'expliquer autrement. Alors nous rîmes pendant quelques secondes et c'est alors que Volorä tint à me montrer un endroit bien particulier de cette propriété qui était dorénavant aussi la mienne. Nous marchâmes pendant quelques minutes jusqu'à une sorte de bibliothèque. C'était fascinant, toutes ces étagères, tous ces ouvrages.

- Non nous n'allons pas lire mais il se trouve que ici, enfin d'une certaine manière, se trouve le cœur de ce pourquoi j'existe, toutes mes recherches sur la magie noire. Ainsi donc elle effectuait vraiment des recherches sur la magie noire. Impressionnant. Je pris quelques minutes afin de contempler certains livres, en constatant que certains d'entre eux étaient de vrais grimoires qu'avaient autrefois tenues des sorcières comme Volorä et moi même. J'avais vraiment hâte de découvrir les sortilèges qu'ils détenaient. Alors, Volorä tint également à me montrer une pièce qu'à première vue je n'aurais pas découvert toute seule. Elle se servit de ses pouvoirs afin d'ouvrir une sorte de passage secret à travers les ouvrages. Une porte s'ouvrit en grinçant, et en une fraction de seconde nous nous retrouvâmes dans un très grand laboratoire de recherche. Elle m'invita à y pénétrer la première et referma la porte derrière nous. J'ouvrais alors grand les yeux sur le spectacle qui s'offrait à moi. Un véritable centre de recherche consacré à la magie noire et aux forces occultes. Littéralement fascinant.

- Ceci est mon œuvre, c'est ici que je mène toutes mes recherches. Vous aurez l'occasion d'y trouver peut-être certaines potions ou parchemins de sort vous intéressant … Car ce qui est à moi, est à vous aussi, à présent. Je ne pus m'empêcher de montrer mon admiration.
- Tout cela est vraiment fascinant! J'ai vraiment hâte de connaître tous les secrets que renferment ses murs. Je dois bien avouer que sur ce coup, vous me surprenez vraiment Volorä. Lui adressais-je en souriant.
- Tout ce qui est ici dans ce domaine, vous appartient aussi désormais. Je ne suis pas du genre à maltraiter mes hôtes, surtout lorsqu'il s'agit de personne aussi importante que vous. Vous êtes ici chez vous Khara, considérez que c'est votre propre château à présent. Dit-elle sur un ton solennel. Alors un malaise s'installa entre nous. Je ne doutais nullement de la sincérité de Volorä dans cette entente, seulement, il serait vraiment de rigueur qu'elle se montre plus détendue! Après tout, on peut être un démon et faire de l'humour sans pour autant perdre de sa cruauté, j'en étais la preuve vivante. J'arpentais alors chaque recoin de la pièce, scrutant attentivement chaque fiole, chaque plante et chaque parchemin. Tout cela ressemblait à ce que j'aurais appelé de la magie 'new age', alors que pour ma part, je me contentais parfaitement de la bonne vielle sorcellerie. Mais soit, il fallait bien ouvrir son esprit aux pratiques nouvelles pour avancer!
C'est alors que je sentis un mal chez ma compagne, pas un mal intérieur non, un mal physique. Je la vis poser une de ses mains sur son abdomen, et se recroqueviller sur elle-même. Je me précipitai alors à ses côtés afin de lui éviter une chute probable, sans pour autant lui demander ce qu'il ce passait. Alors elle se redressa et décida de tester la capacité de notre alliance sur le champ:
- Je propose qu'on se mette de suite à mettre à profit notre accord. Vous connaissez surement Beolan la cité de la magie … La tour des mages regorgent de grimoires et d'artefacts en tout genre, certains sont très faibles mais d'autres sont puissants. C'est-là bas que nous allons nous rendre et plus précisément il y a un vieux bougre que j'aimerai tuer. Êtes-vous partante ma belle ? Je me doutais bien que tout cela avait un rapport avec le petit incident qui venait de se produire. Mais soit, elle était maintenant mon alliée et peut-être qu'avec le temps, elle serait même une très grande amie. Et en temps que sorcière, il était de mon devoir de l'aider.

- Des mages? Je pourrais même tous les anéantir sans bouger de cette pièce! Allez, allons-y. Après tout, je ne suis pas contre récupérer des objets qui pourraient nous être bien utiles. Dis-je sur le ton de la plaisanterie afin de détendre l'atmosphère devenue lourde. Volorä passa devant moi afin de sortir du laboratoire, je la suivis de près, lorsqu'avant de sortir de la bibliothèque, un curieux bout de parchemin retint toute mon attention.
Je me stoppai net, m'avançai vers le comptoir et pris le bout de papier entre mes doigts. Il m'était étrangement familier. J'étais persuadée de l'avoir déjà vu quelque part. C'est alors que tout devint très clair dans mon esprit.
Je vis alors du feu, des cendres. Je vis mes larmes couler sur mes mains, et d'étranges silhouette partir au loin laissant sortir de leur doigts crochus des cris de panique et de tristesse. Puis je vis ma mère, et puis ce coffre et ces parchemins. Je sortis alors de ma transe. Bon sang ce n'était pas possible. Je me retournai alors brusquement vers Volorä:

- Volorä, où avez-vous eu ce bout de parchemin?! Sur le coup, elle sembla très surprise du ton agressif que je venais d'employer. Je ne voulais pas la heurter, mais j'avais besoin d'une réponse sur le champ. Je me rapprochai alors d'elle et la pris par les bras en la secouant légèrement:
- Volorä c'est très important, réfléchissez, où avez-vous trouvé ça? Lui dis-je en désignant le bout de parchemin. - Avez-vous la moindre idée de ce que cela représente? A cette suite de question qui ne devait pas avoir de sens dans l'esprit de la sorcière, je décidai de lui résumer la situation en quelques mots qu'une sorcière assoiffée de pouvoir comprendrait à tous les coups.
- Volorä, je ne sais pas par quel moyen vous avez trouvé cet objet, mais il est à moi, il fait partit de mon passé, et si c'est bien ce que je pense, si nous retrouvons les autres pièces manquantes, nous pourrons alors déchiffrer les parchemins qui nous permettrons de donner la vie et de l'ôter à notre bon vouloir. A ces mots, la sorcière sembla se décomposer sur place. Je ne pus retenir mon enthousiasme. Car oui, l'assemblage de ces parchemins nous donnerait un pouvoir immense, mais aussi peut-être, seraient-ils la clef qui m'aiderait à retrouver ma famille. Je décidai alors de presser le pas. Il fallait absolument nous mettre au travail.
Après tout, avec un peu de chance, peut-être que nous trouverions un autre bout du parchemin chez les mages. Qui mourront tous de toute façon.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Volorä Veil



________________

Volorä Veil
________________


Race : Demi-Démon Commun
Classe : Sorcière
Métier : Duchesse
Groupe : Royaume

Âge : 33

Messages : 50

Fiche de Personnage : Volorä Veil


À notre alliance ! [PV : Khara Parker] _
MessageSujet: Re: À notre alliance ! [PV : Khara Parker]   À notre alliance ! [PV : Khara Parker] EmptyMer 20 Mar 2013 - 1:06

Le moins que l'on pouvait dire était que Khara semblait subjuguée par les ouvrages que possédait la duchesse. Mais ce ne fût rien en comparaison avec le laboratoire, ce lieu renfermait bien des secrets et des sciences jalousement gardées, sauf pour ceux qui en étaient dignes. Mais comment juger une personne digne ou non ? Volorä avait comprit que cette jeune démone était la personne qu'elle recherchait depuis tout ce temps, cette personne qui allait de pair avec elle, qui avait les mêmes buts, les mêmes idées … À en croire que les deux sorcières étaient presque des sœurs par leur façon de penser. La noble n'avait jamais pensé qu'à un moment de sa vie elle puisse trouver un allié comme Khara, elle considérait tout le monde comme moins que rien. Jusqu'où cette alliance allait changer sa façon de voir les choses ? Jusqu'à quel point pouvait-elle se sentir en confiance envers quelqu'un d'autre qu'elle-même ? Jusqu'à quel degré leur relation pourrait-elle être proche avec le temps ? C'était bien cela qu'elle ne savait pas. Lorsque ce malaise la prit, la démone accourut pour l'aider, c'était déjà un bon signe. L'idée d'aller à Beolan ne déplu pas à la jeune sorcière qui semblait d'ailleurs très 'enthousiaste' à l'idée de tuer un mage. Alors la maitresse des lieux se ressaisit puis sortit la première du laboratoire, suivit de sa compagne.

Sauf que, cette dernière fût interpellée par un détail. En effet elle changea brusquement d'attitude et demanda assez soudainement à Volorä où avait-elle obtenue un mystérieux parchemin. Prenant le papier en question entre ses mains, elle pu y lire des textes qui semblaient très fortement codés. Ce parchemin appartenait donc à Khara et à son passé, c'était une pièce d'un pouvoir immense, celui de la vie et de la mort. La sombre femme eut un peu de mal à croire à cela mais elle ne pouvait remettre en doute la parole de son alliée. Pressant le pas, cette dernière était encore plus décidée de se mettre à l'action ce qui plu évidemment à Volorä qui la suivit. Qui sait ce qu'elles allaient trouver à la tour des mages. Pour la noble cela allait être une âme à dévorer, pour la démone cela allait peut-être être la pièce manquante. Quelques minutes après, les deux femmes prirent place dans un carrosse, aussi luxueux que le reste de sa demeure. La duchesse ne se refusait pratiquement rien sur ce plan, adorant vivre dans un très haut cadre de vie, en vue de son rang c'était le minimum. Cette fois-ci elle ne pressa pas le pas, au contraire elle prit la main de Khara pour l'aider à monter puis prit place à sa suite refermant la cabine derrière elle.


-"Certes nous aurions pu y aller bien plus rapidement avec nos pouvoirs, mais je pense qu'il serai tout de même préférable d'arriver à Beolan aussi 'naturellement' que possible, pour éviter les ennuis. Je suis malheureusement connu là-bas, et les mages de la tour ne m'apprécient guère … À mon grand bonheur. J'espère que vous trouverez ce voyage assez confortable pour vous."-

Ceci étant maintenant dit, Volorä ordonna de prendre la route sur l'instant. Les minutes étaient précieuses, mieux valait n'en perdre aucunes. Un silence s'installa pendant quelques minutes après, ce qui était en partie dû au fait que la duchesse était perdue dans ses pensées. Ce malaise, c'était un très mauvais signe … Elle devait se nourrir, absorber une âme, la dévorer. C'était un lourd contrepartie à ses pouvoirs qu'elle avait hérité de cette démone, qu'elle avait vu dans le Vein. Cette dévoreuse d'âmes, qui était en elle … Qui était devenue elle. Pour pouvoir garder la vie, elle devait donc satisfaire ce besoin devenu primaire ce jour-là : Absorber des âmes. Le mal qu'elle avait ressentie s'était estompé petit à petit, mais elle constata qu'un silence pesant s'était installé entre elle et Khara. Pas forcément le climat qui pouvait y avoir entre deux alliées, ce fût pour cette raison que Volorä brisa le mur et tenta d'en savoir plus sur la jeune femme, qu'elle commençait à voir comme une proche.

-"Mes livres et mes recherches vous intriguent, j'en suis très honorée. Mais pour moi, c'est vous qui me fascinez … Je propose qu'on se tutoies, après tout nous devons agir comme étant alliées."-

Attendant sa réponse, la duchesse poursuivit.

-"Le destin fait bien les choses. Une partie de ton passé s'est retrouvé chez moi, nous étions destinés à nous connaître apparemment. Comment ce parchemin est-il lié à ton passé, pourquoi ? Je veux te connaitre d'avantage, mon amie, je pourrai ainsi mieux être ton alliée."- Dit-elle d'une voix se voulant 'complice'.

Elle avait été tout simplement franche avec la démone, Volorä voulait savoir qui était-elle, quelle était son histoire. Si cela nécessitait de raconter la sienne, elle le ferai sans hésiter … C’était d'ailleurs bien la première fois qu'elle parlerait de ça avec quelqu'un.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Khara Parker



________________

Khara Parker
________________


Race : Démon Commun
Classe : Sorcière.
Métier : Équivalent actuel d'un Psychanalyste.
Croyances : Aucune.
Groupe : Solitaire.

Âge : 22 ans.

Messages : 45

Fiche de Personnage : ♥️


À notre alliance ! [PV : Khara Parker] _
MessageSujet: Re: À notre alliance ! [PV : Khara Parker]   À notre alliance ! [PV : Khara Parker] EmptyMer 20 Mar 2013 - 15:58

Lorsque nous sortîmes de notre somptueuse demeure, un magnifique carrosse nous attendait à l'entrée. En toute noble qu'elle était, Volorä m'aida à monter les quelques marches et ainsi prendre place à l'intérieur de l'habitacle qui était tout aussi magnifique que le château. Notre route commença alors, et très vite, un autre froid sembla pointer le bout de son nez entre Volorä et moi. Froid qu'elle ne tarda pas à rompre:

- Certes nous aurions pu y aller bien plus rapidement avec nos pouvoirs, mais je pense qu'il serai tout de même préférable d'arriver à Beolan aussi 'naturellement' que possible, pour éviter les ennuis. Je suis malheureusement connu là-bas, et les mages de la tour ne m'apprécient guère … À mon grand bonheur. J'espère que vous trouverez ce voyage assez confortable pour vous. Je devais avouer que lorsqu'il s'agissait de planifier quelconque attaque, Volorä était pleine de très bonnes idées. Arriver à Beolan en carrosse, je n'y aurais absolument pas pensé, j'étais une bonne vieille adepte de la force magique à l'état brute, et je pense que s'il n'avait tenu qu'à moi, j'y serai allée grâce à ma magie, et non par la route.

- Avec tout ce luxe présent à bord, je ne pense pas que je trouverai ce voyage très désagréable. Lui adressais-je avec un léger sourire. A mon grand étonnement, je me surpris à penser du bien de Volorä. Après tout, notre relation avait très mal commencée, mais c'est précisément ce qui rendait notre relation bien plus intense que la normale.

- Mes livres et mes recherches vous intriguent, j'en suis très honorée. Mais pour moi, c'est vous qui me fascinez … Je propose qu'on se tutoies, après tout nous devons agir comme étant alliées. Très bonne idée! Je n'en pouvais plus de toutes ces bonnes manières. D'habitude, j'étais plutôt du genre à relâcher la pression envers les rares personnes que j'apréciais, ce qui était totalement le cas avec Volorä. Alors avant que je ne pus donner une réponse, elle continua:

- Le destin fait bien les choses. Une partie de ton passé s'est retrouvé chez moi, nous étions destinés à nous connaître apparemment. Comment ce parchemin est-il lié à ton passé, pourquoi ? Je veux te connaitre d'avantage, mon amie, je pourrai ainsi mieux être ton alliée. Je fus étonnée de la part de Volorä de m’interroger sur mon passé. A vrai dire, il n'était pas très glorieux et il n'y avait pas vraiment grand chose à dire, mais je sentais que je pouvais me confier à elle. Je sentais que nos destins étaient intimement liés par je ne savais quoi, je décidai alors de lui révéler l'essentiel de mon histoire.

- Oh et bien, il n'y a pas grand chose à savoir. Mes parents étaient eux aussi de puissant démons. Mon père pouvait voir l'avenir et ma mère pouvait faire prendre feu à n'importe quoi rien qu'en posant le regard sur sa cible. Quand à moi, je fus doté du don d'empathie qui me permet aujourd'hui non seulement de lire à livre ouvert dans l'âmes de chaque être vivant capable de penser, mais aussi de faire renaître chaque émotion contenue dans le corps de cette même personne. Je peux alors si j'en ai envie, donner à un médiocre chevalier le sentiment qu'il est invincible et à l'inverse lui briser le coeur et le faire sombrer dans une dépression mortel. Mon enfance fut simple. Ma mère passa le plus clair de son temps à m'enseigner ce qu'elle savait et mon père aussi essayait de m'apprendre comment prévoir un évènement sur le point de se produire, mais je n'ai jamais réussis. A croire que je n'étais pas disposée à recevoir le don de devin. Lorsque j'eus atteins la majorité, ma mère fut enlevée par des géants au service du pouvoir qui régissait le Vein à cette époque, et mon père fut assassiné sous nos yeux. Seulement avant de mourir, ma mère me fit cadeau de ces parchemins et me mit en garde contre tous ceux qui voudraient s'en emparer. Mais bon, après je les ai simplement égarés, j'étais bien trop préoccupée à suivre la trace de ma mère que je n'ai jamais retrouvée. A l'heure actuelle, je ne sais même pas si elle est encore dans ce monde ou pas. Puis je me suis mis à travailler sur mes pouvoirs. Etant une sorcière, je suis évidemment capable de me servir de ma magie pour toute sorte de chose. Je peux temporairement entraver les pouvoir d'un sorcier, retrouver un objet magique ou un individu où qu'il soit, emprisonner ma cible dans un cercle de feu... Et tout un tas de choses qui sont écrites dans mon précieux grimoire, que je te montrerai à l'occasion. Puis mon don d'empathie s'est lui aussi développé. Etant capable de faire naître la plus grande douleur, je suis maintenant à même de torturer quiconque me nuira en lui refilant une sorte de rupture d'anévrisme simplement en posant mon regard sur ma cible. En clair, mes pouvoirs sont essentiellement basés sur les émotions et la douleur d'un corps physique capable de penser. Le reste de ma vie n'est pas vraiment intéressant. J'ai vagabondé de monde en monde en accumulant les cadavres de ceux qui ont tentés de me brûler vive, et j'en passe.
Je me sentais à présent libérée de vieilles entraves que le passé avait discrètement mit sur mes épaules. Cela m'avait fait du bien de discuter avec Volorä, et je savais au plus profond de moi qu'elle me comprenait et qu'elle ne me jugerait pas. Et c'était justement pour cela que je l'appréciais.

- Mais ne nous apitoyons pas sur mon sort! Je me sens parfaitement bien aujourd'hui, et je sens qu'une fois à Beolan, nous ferons des ravages! Dis-je en lui adressant un clin d'oeil complice. Le soleil commençait à peine à se coucher et il nous restait encore quelques jours de route avant d'arriver à destination.

- Ceci dit, je ne voudrais pas jeter un froid, mais une démone à quand même besoin de se nourrir! Devons nous nous arrêter pour prendre quelques vivres ou vas-tu me sortir de délicieux mets de ton chapeau pointu? Lui dis-je au bord de la crise de rire.
J'aimais beaucoup être en présence de Volorä, grâce à elle, j'avais l'impression que j'avais un nouveau but, un but que je pourrais atteindre quoi qu'il en soit, et en cette période, j'en avait réellement besoin.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Volorä Veil



________________

Volorä Veil
________________


Race : Demi-Démon Commun
Classe : Sorcière
Métier : Duchesse
Groupe : Royaume

Âge : 33

Messages : 50

Fiche de Personnage : Volorä Veil


À notre alliance ! [PV : Khara Parker] _
MessageSujet: Re: À notre alliance ! [PV : Khara Parker]   À notre alliance ! [PV : Khara Parker] EmptyMer 20 Mar 2013 - 23:58

Le cadre riche semblait coller à la peau de Khara à la perfection, à croire qu'elle avait l'habitude du luxe. Si Volorä en avait les moyens elle la ferai bien rentrer la noblesse car une alliée c'est bien, mais hautement placée dans la société serai encore mieux. Elle la verrai très bien en tant que comtesse, la démone avait le profil idéal selon la sombre femme. Mais pour le moment, elle écouta donc l'histoire de sa compagne qui interpella à plusieurs points la sorcière. Cette femme était née dans le Vein, quelle chance se disait la noble. Les parchemins lui avait été confié par sa mère mais elle les a égarés … Troublant surtout qu'ils semblaient renfermés un pouvoir immense. Volorä ne dit donc rien et la regarda tout le long de son discours. Une 'complicité' était en train de s'installer entre les deux femmes, une grande première pour la duchesse qui d'habitude n'entretient jamais ce type de relation avec quiconque. Les seules relations qu'elle avait pu avoir n'était que charnelle et uniquement avec certaines de ses propres domestiques, mais à part cela, rien. Alors lorsque Khara finit, elle affirma qu'elle se sentait au meilleur de sa forme et était très 'impatiente' d'arriver à Beolan. Elle partageait cette envie avec Volorä qui n'avait qu'une hâte : Tuer le mage en question.

Mais alors que l'ambiance paraissait assez détendue entre la noble et la démone, cette dernière aborda une question qui, bien que naturelle en soit, étonna la sombre femme. Son alliée demanda si elles allaient s'arrêter pour se nourrir, ou bien … Si elle allait sortir sa de son chapeau à pointe. C'était bien entendu une blague de sorcière aussi connu que le chat noir, mais pour une fois Volorä se prêta au jeu en essuyant un rire puis en affirmant que son 'chapeau à pointe' était devenu trop vieux pour porter une telle chose. Elles allaient certes s'arrêter pour prendre des forces, mais pas avant un certain temps et cela avait une bonne raison. Le comté le plus proche était celui de Feldbrook, rattaché à son propre duché. Là-bas il y aurai certainement un grand village avec tout ce qu'il fallait dedans concernant ceci.


-"Je t'avoue que j'aimerai aussi calmer mon estomac, mais je crains fort qu'il va falloir attendre un peu. Si on ne veut pas tomber dans des lieux mal fréquentés et donc dangereux, il vaudrait mieux attendre qu'on arrive au comté de Feldbrook, nous devons en être à une ou deux heures encore."-


Khara était mine de rien une personne assez surprenante. Pour une démone et une sorcière en plus, elle était tantôt aussi dangereuse qu'une des créatures les plus sombre du Vein, tantôt aussi amicale et avenante qu'une sœur. Volorä se demanda vraiment si elle pouvait se 'détendre' avec elle au risque de perdre en crédibilité et en prestance, vu qu'elle n'avait jamais l'habitude de rire ou d'être dans une ambiance comme celle-ci. Mais il y avait une première fois à tout et elle décida alors de tenter d'en savoir un peu plus, mais cette fois-ci en y ajoutant de l'humour, de sorcière bien entendu. Puisque Khara avait abordé le sujet du chapeau à pointe, il n'y avait aucune raison de ne pas continuer sur cette lancée.

-"À Feldbrook il y a une auberge qui se nomme 'Le chapeau pointu', le sais-tu ? Donc en fait tu n'as pas exactement tort … Je vais bel et bien le sortir de là notre mets. Mais en parlant de chapeau et de sorcière, as-tu déjà entendue parler d'une légende racontant l'histoire d'une créature, un démon qui dévorait des âmes ? C'était un être venant du Vein."- Dit-elle en souriant légèrement.

Volorä avait fait passé cela comme une simple histoire de taverne mais en réalité il s'agissait de sa propre histoire. Elle n'avait pas dit à Khara ce qu'elle était réellement ni sa condition de dévoreuse d'âmes, et encore moins le fait qu'elle s'était changée en démone en son intérieur. Mais elle voulait savoir si cette légende était connu dans le Vein, si au moins une personne aussi intelligente et informée que Khara en avait déjà entendue parler. Si c'était le cas cela serai fort bien intéressant, voir extrêmement. Alors qu'elle l'écouta attentivement, à la fin de sa réponse elle hocha de la tête puis lui posa une question assez étrange, sauf si on savait ce à quoi la duchesse avait pensé il y a quelques minutes.


-"Dis-moi trésor, tu aimes apparemment le luxe tout comme moi … Est-ce que la noblesse, les titres, la possession de terre ça te dit quelque chose ?"- Dit-elle en affichant un sourire malicieux.

Ne savait-on jamais si Khara était attirée par le prestige d'être une noble du royaume.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Khara Parker



________________

Khara Parker
________________


Race : Démon Commun
Classe : Sorcière.
Métier : Équivalent actuel d'un Psychanalyste.
Croyances : Aucune.
Groupe : Solitaire.

Âge : 22 ans.

Messages : 45

Fiche de Personnage : ♥️


À notre alliance ! [PV : Khara Parker] _
MessageSujet: Re: À notre alliance ! [PV : Khara Parker]   À notre alliance ! [PV : Khara Parker] EmptyVen 29 Mar 2013 - 18:24

Dieu merci nous allions nous arrêter pour manger! Plus que deux ou trois malheureuses heures à attendre, je pense que mon estomac tiendrait le choc d'ici là.
- À Feldbrook il y a une auberge qui se nomme 'Le chapeau pointu', le sais-tu ? Donc en fait tu n'as pas exactement tort … Je vais bel et bien le sortir de là notre mets. Mais en parlant de chapeau et de sorcière, as-tu déjà entendue parler d'une légende racontant l'histoire d'une créature, un démon qui dévorait des âmes ? C'était un être venant du Vein. Ma foi, elle n'était pas si horrible que cela! Je me sentais décidément de mieux en mieux avec Volorä. Espérons que cela continue! Cependant, sa question me troubla... Hmm un démon qui dévorait les âmes? J'avais croisé la route de plusieurs démons qui dévoraient les âmes, oui, en effet, mais pourquoi une telle question?
- Et bien, je ne me rappelle pas d'un particulièrement, mais ce que je peux dire, c'est que je n'irai pas me frotter à ces bêtes la. Elles sont connues pour leur grande cruauté et son souvent extrêmement puissante, enfin, je parle seulement de celles que j'ai pu croiser lorsque je résidais encore dans le Vein. Elle hocha simplement la tête et reprit de plus bel:
- Dis-moi trésor, tu aimes apparemment le luxe tout comme moi … Est-ce que la noblesse, les titres, la possession de terre ça te dit quelque chose ? Hmm, était-ce une proposition? Il était vrai que je me sentais très à l'aise dans tout ce luxe et tout ce farniente, mais était-je vraiment prête à prétendre à quelconque titre? Je ne savais pas encore, ceci dit, la question méritait d'être réfléchit et longuement étudiée.
- Et bien à vrai dire, je ne m'étais jamais réellement posée la question, seulement, maintenant que tu me le dis, je pense qu'il va falloir que j'y songe un bon moment, mais ne t'en fais pas, la proposition, s'il y a proposition, sera étudiée avec très grand intêret. Dis-je simplement le sourire aux lèvres. Alors, quelques heures passèrent et nous arrivâmes dans le fameux duché de Feldbrook. Le somptueux carosse se stoppa et nous descendîmes l'une après l'autre. Bon sang, cela faisait du bien d'être debout et de se dégourdir les jambes! Le cocher nous escorta alors jusqu'à la petite auberge où un charmant jeune homme nous conduisit à notre table, je ne pus m'empêcher de le quitter des yeux. Il était grand, très grand, une chevelure blonde comme les blés et des yeux vert emeraude. Lorsque nous fûmes assise, je lui adressai un large sourire après quoi il ne put s'empêcher de rougir timidement. C'était bien trop facile...
- Hmm celui-ci est vraiment délicieux, je pense que j'en ferai volontier mon... petit dessert. Dis-je à Volorä en insistant bien sur les deux dernier mots en lui lançant un regard du genre Et oui j'ai découvert ton petit secret, moi aussi il m'arrive de me nourrir de la force des gens. En attendant qu'elle réponde à cette petite pique, le déclicieux serveur vint nous servir le dîner du soir avec une petite carafe d'un très bon vin.
Seulement, quelque chose n'allait pas. Mes sens se réveillèrent, comme si je n'étais pas très à l'aise dans cet endroit. Alors je jettai plusieurs coup d'oeil dans la salle. Comme cela n'avait pas l'air de suffir, j'usai de mes dons pour lire l'esprit de tous ceux qui étaient présents dans l'auberge. Et alors, je tombai sur lui. Lorsque mes yeux se posèrent sur lui, je fus prise d'une rage folle. Il s'appellait Velkan, et c'était tout bonnement, un chasseur de sorcières.

- Je pense que nous allons avoir de la compagnie ce soir Volorä. Ne te retourne pas, mais l'homme qui est derrière toi, au bar est un chasseur de sorcières. Je l'ai affronté il y a quelques mois de cela, et depuis sa défaite, il ne démord pas du fait qu'un jour il réussira à me détruire... Je pense qu'il va falloir songer à lui donner une bonne correction ce soir. Cela nous mettra en cane pour Beolan.!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Volorä Veil



________________

Volorä Veil
________________


Race : Demi-Démon Commun
Classe : Sorcière
Métier : Duchesse
Groupe : Royaume

Âge : 33

Messages : 50

Fiche de Personnage : Volorä Veil


À notre alliance ! [PV : Khara Parker] _
MessageSujet: Re: À notre alliance ! [PV : Khara Parker]   À notre alliance ! [PV : Khara Parker] EmptySam 30 Mar 2013 - 16:57

Khara ne semblait pas connaître la légende concernant cette créature. Il y avait plusieurs dévoreurs d'âmes mais celle là en particulier était la première à avoir existé. Volorä ne voulut pas s'attarder là-dessus et préféra hocher de la tête en entendant ce qu'elle dit. Pour ce qui fût de la proposition, la sorcière expliqua que cela la tentait bien mais il fallait qu'elle prenne le temps d'y réfléchir. C'était mieux, la duchesse apprécierait vraiment d'avoir une nouvelle comtesse parmi ses rangs d'autant plus que celle-ci serai contrairement aux autres, une alliée. Le temps passa et elles arrivèrent enfin à l'auberge voulut. Les deux femmes prirent place dans le petit établissement jusqu'à ce qu'elles se firent servir. Toutefois Khara semblait avoir un œil sur le servant, un jeune homme blond, aux yeux verts. La noble traça un léger sourire en quoi pour ne pas semer le doute, mais les hommes n'étaient pas ce qu'elle préférait. Son petit dessert ? La façon dont elle avait prononcé ces deux mots signifiaient, surement, qu'elle aussi absorbait l'énergie des gens ? Il n'y avait que ce type de démon qu'était Volorä pour 'manger' les âmes, mais il se pouvait que Khara ai une autre façon de procéder, sur un autre plan.

Alors qu'un silence se créa, la compagne sembla s'être alerté de quelque chose et en fit part à la sombre femme. Un chasseur de sorcière était présent ici ? Et avait un antécédent avec cette chère Khara. Cela ne fit aucune réaction bien spéciale de la part de la noble qui en finissant sa bouchée, tenu à expliquer son avis sur ce 'chasseur'.


-"Les chasseurs de sorcières c'est d'un autre temps. S'ils avaient une vraie sorcière en face ils seraient fort bien incapables de faire quoique ce soit, ils ne sont pas conscients de l'étendue du pouvoir de la magie noire. Mais je suis bien d'accord avec toi pour qu'on s'en occupe ce soir, ça fera un peu de pratique avant le grand jour."-

Volorä réfléchit à un moyen d'aborder tout ceci de manière discrète puis eut une idée. La meilleure manière était d'attaquer de front mais pas en publique. Il fallait attendre que l'homme en question sortait de l'auberge et c'était à ce moment là qu'elles pouvaient lui régler son compte. Sauf que, le chasseur en question fit quelque chose d'assez imprévu, il partit rejoindre les deux femmes à leur propre table. Heureusement qu'il ne reconnaissait pas Volorä sinon il aurait su que c'était la duchesse de cette contrée. La noble ne dit rien et se contenta de le regarder tandis que sa compagne semblait être sa principale intéressée, pour l'homme. Si ils avaient réellement eu affaire l'un avec l'autre par le passé, il n'était pas étonnant que cette tension était présente entre eux. Mais la noble eut une idée à ce moment-là. Elle demanda aux deux de sortir s'ils avaient un compte à régler, tout en faisait discrètement un regard à Khara pour lui dire que c'est prévu.

-"Sortez dehors, j'aimerai finir mon repas sans être au milieu de vos querelles."-

Ceci étant dit, au moment où ils quittèrent la table, Volorä attendit quelques minutes puis décida de les rejoindre. Le résultat était que l'homme était seul, à l'extérieur de l'auberge donc en dehors de tout regard, et qu'ils allaient être coincé par les deux sorcières. Lorsqu'elle arriva à côté de son amie, la sombre femme esquissa un sourire puis la regarda.

-"C'est ça ton chasseur de sorcière ? Il n'a pas l'air bien dangereux …"-

Mais il fallait s'attendre à tout et si il fallait déchainer de la magie pour tuer cet homme, alors c'était ce qu'elle comptait faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



________________


________________



À notre alliance ! [PV : Khara Parker] _
MessageSujet: Re: À notre alliance ! [PV : Khara Parker]   À notre alliance ! [PV : Khara Parker] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

À notre alliance ! [PV : Khara Parker]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feleth :: Feleth, le monde du milieu :: Grandes plaines de Feleth :: Collines-