''L’enfant voulait répondre. Mais sa gorge lui fit comprendre que ses mots ne seraient jamais à la hauteur du silence.''
               
Eto Hachiro
 
''La mort, c’est elle qui vous fait tenir debout. C’est elle qui dicte les actes. C’est elle qui peint le monde. Et elle vous emportera tous.''
               
Querel Sentencia
 
''Je ne ressens que soif et tristesse, la mort est futilité. Je la cherche, peut-être suis-je elle.''
               
Nagate Zetsubō
 
''Udyr, quand tu seras mort, on se souviendra de ton nom. Moi je n'en ai pas, car je ne mourrai pas aujourd'hui. Mais le tien restera gravé dans ma mémoire, et dans celle de tous ceux qui t'ont connu, comme celui d'un homme fort, et digne. Alors va, et éteins-toi avec grandeur, devant tous ces vautours.''
               
Darn Butcher
 
''La nature revivait là où les hommes mourraient, le cycle reprenait son cours normal grâce à l’albinos.''
               
Aikanaro Myrrhyn
 
''Ils ne se battaient pour rien qui n’en vaille la peine. Ils étaient incapables de distinguer ce qui avait de la valeur de ce qui n’en avait pas. Alors pourquoi tant de vigueur à la tâche ? Pourquoi risquer sa vie aussi vainement ?''
               
Alcofrybas Grincebrume
 
''Son regard, depuis toutes ces années, avait appris à parler.''
               
Etan Ystal
 
''Un monde de chaos, de destruction et de malheur, un monde impartial et magnifique, le seul en tout cas, où faire l’expérience de la vie prendrait un sens véritable.''
               
Edwin Gwendur
 
''L’enfer, ce doit être l’enfer : courir pour l’éternité dans un paysage sans fin, sans début. Sans possibilité de repos ou de mort.''
               
Tyrias Marchemonde
 
''Mais sans risque on n'obtient rien, voici ma devise mes amis. Il ne faut pas avoir peur de se salir les mains, il ne faut pas avoir peur de la mort…''
               
Dimitri Morteury
 
''Tomber... Ceci est si abstrait. L'on pourrait se relever plus grand que l'on était.''
               
Yozora Adragnis
 
''Il passa des semaines dans le cachot ayant décidé de s'y enfermer lui-même. Puis, au terme de trois semaines, vous êtes venu le voir et vous lui avez dit : «Les larmes ne sont qu'une faiblesse qu'il te faudra masquer... Si tu veux t'apitoyer, libre à toi, mais, si tu souhaites voir les choses changer, tu le peux toujours. Suis-moi... Mon ami.»''
               
Haar Wilder
 
''Le brin d'herbe ne se soucie guère de ce que font les feuilles des arbres. Mais à l'automne venu, les feuilles ne se suffisent plus entre elles. Elles s'assombrissent, se nourrissant des nuages noirs d'orage. Et alors, elles se laissent tomber sur nous.''
               
Le Peintre
 
''S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est immobile, allongée, rigide, puante à en faire vomir, en décomposition, transportant des milliers de maladies, la peau arrachée et les os jaunes. S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est à six pieds sous terre, devenue la proie des corbeaux, et ses yeux mangés par des fourmis... C'est qu'elle a un jour été orgueilleuse et avide. C'est qu'elle a un jour voulu devenir riche et grande, ou bien qu'elle l'est devenue. Cela ne change rien.''
               
Le Violoniste
 
''La pensée est la liberté, la liberté... Alors, le corps est la prison, le corps est la prison... Il faut casser les barreaux.''
               
Sill
 
''Nous croyons conduire le destin, mais c'est toujours lui qui nous mène.''
               
Setsuna Hendenmark
 
''Fais ce que tu veux avec ces villageois, sauf les laisser en vie.''
               
Kaull Hendenmark
 
''La fuite vers la religion peut être une réponse pour certains. Pour d'autres elle n'est que la simple évidence que l'homme est faible et instable.''
               
Astryl Panasdür
 
''La mort ne cherche pas à s’expliquer, elle ne fait qu’agir, monsieur. Les cadavres ne racontent pas grand-chose, mais vivant, un homme peut en avoir long à dire.''
               
Sanaki Hearthlight
 
''Alors, telle une marionnette cassée que l’on tente en vain d’animer, il se releva, restant digne malgré ses blessures.''
               
Dolven Melrak
 
''Quand le sang coule, il faut le boire. La mort ne frappera pas à votre porte mais s'invitera par vos fenêtres !''
               
Andreï Loknar
 
''Personne ne peut capturer une ombre, personne ne peut la dresser ni se l’approprier.''
               
Jazminsaa Alsan
 
''De la même façon, à l'idée qu'un abruti de scribe puisse teinter ses parchemins de calomnies religieuses, ou pire, me faire porter le titre de héros, je vais préférer m’occuper de l'écriture de ma propre histoire.''
               
Alexandre Ranald
 
''La mort... Si belle et terrible à la fois, elle l'appelait, et l'appelle toujours.''
               
Adam Moriharty
 
''Par nature, j’aime tout. Par conséquence, je me hais…''
               
Samaël Apelpisia
 
''C'est sordide et cruel, mais c'est hélas la réalité de ce monde.''
               
Liam Gil' Sayan
 
''Aujourd’hui sur les terres de Feleth les pensées ne sont plus les bienvenues. Le temps de la renaissance spirituelle est terminé. Le temps où les grands penseurs avaient aidé le monde est révolu.''
               
Héra Calliope
 
''La mort était séductrice ; elle ne montrait que ses bons côtés. La sérénité et le calme absolu : pour toujours et sans violence.''
               
Eurybie Pourrie
 
''J’ai atteint cette espèce de vanité qu’apporte l’ancienneté. Je ne crois plus qu’on puisse m’apprendre quelque chose, et si jamais quelqu’un essaye ou y arrive seulement, je me bloquerais et deviendrais hermétique à tout contact.''
               
Dante Waanig
 
''Je devrais t'attacher, tu deviens dangereux pour toi même !''
               
Jeyra Frozeñ
 
''La beauté des êtres n'était rien. La beauté des choses oui. Mais pas forcement celle que l'on voit avec une paire de rétines.''
               
Akira Satetsu
 
''Le noir. Une étendue sombre en perpétuel mouvement.''
               
Melpomène d'Ambre
 
''Il est des oreilles invisibles qui peuvent entendre jusqu'à nos moindres soupirs et des secrets aux allures anodines peuvent se révéler instruments de destruction et de tourments sans fin...''
               
Cassandre Ombrelune
 
''Le "rien" est tellement plus unique que la peur ou n'importe quel autre sentiment...''
               
Meryle Nightlander
 
''Ce n'est pas le nombre ni la force qui compte, c'est l'envie, la cause.''
               
Luyak Salamya
 
''L'innocence d'un enfant est la plus grande peur de l'homme.''
               
Clause Vaneslander
 
''Quand il lui manque une marionnette pour ses spectacles. Il verrait en vous la chose qu'il cherche.''
               
Jack D'enfer
 
''Il n'a pas de notion réelle du bien et du mal, personne ne lui ayant jamais défini ces mots.''
               
Jim Stocker
 
''Je n'ai vu aucune lumière, aucun goulet, pour sortir du boyau infini et obscur que nous empruntons tous, jusqu'à la promesse d'une nouvelle vie, de la transcendance et de la connaissance. Alors, mes yeux se sont adaptés aux ténèbres.''
               
Shaquîlah Dresdeïorth
 
''Le pouvoir ronge l'homme.''
               
Balthazar Bel
 
''Visiblement, la sérénité n'avait de valeur que si on connaissait également, en comparaison, des moments de troubles.''
               
Dranek Barth
 
''Le faible se faisait tuer, le fort vivait un jour de plus.''
               
Rodany Bleinzen
 
''Le soleil se couchait sur le monde du milieu. Les ténèbres se paraient de leurs plus somptueux apparats pour enfin faire leur entrée.''
               
Rin Mephisto
 
''Et alors il vit le chaos, la désolation, la souffrance le désespoir ambiant. Il rit.''
               
Elrog Aniec
 
''Perdu quelque part, marche vers nulle part.''
               
Kyle Wate
 
''La rose n'a d'épines que pour qui veut la cueillir.''
               
Karin Yzomel
 
''- Je peux vous prédire le genre d'homme qui vous convient !
- Je connais déjà mon genre d'homme.
- Vraiment... Et quel est-il ?
- Les hommes morts.''
               
Naladrial Delindel
 
''Utilise tes pouvoirs seulement quand le noir deviendra invivable.''
               
Zedd McTwist
 
''Tes cauchemars m'ont déjà donné l'encre... À présent, ta peau me donnera les pages !''
               
Conrart Crowlore
 
''Bien des gens se font enfermer dans un cercueil une fois mort, mais rares sont ceux qui naissent dedans.''
               
Dassyldroth Arphoss
 
''Le corbeau frénétique qui vous nargue de sa voix perchée, agite ses ailes damnées, où le reflet d'un mort se penche sur votre âme.''
               
Lust Aseliwin
 
''La vie est un mensonge, la destruction une délivrance.
Passent les marées, soufflent les vents, en vain...''
               
Le Passant
 
''Fauche, tranche et avale, gouffre des âmes. Que se dresse devant toi mille fléaux, et que l’enfer se glace devant ta noirceur.''
               
Lloyd Vilehearth
 
''Des charognards pour la plupart, comme ces corbeaux à deux têtes, venant dévorer le valeureux mort.''
               
Meneldil Tristelune
 
''Nous sommes les bourreaux de la justice et de la paix. Même si ce rôle n'est pas agréable à endosser, nous nous devons de le faire, pour le bien du peuple.''
               
Ezekiel Le Sage
 
''Il me tarde de retourner au combat pour finir empalé sur une pique.''
               
Karl Von Morlag
 
''Montre-moi le chemin de la victoire. Ou guide-moi alors dans les tréfonds de la mort...''
               
Aznan Lauréano
 
''Comment peux-tu supporter ça ? C'est assourdissant ! Tue-le ! Qu'est-ce que ça te coûte ? Tu ne l'entendras plus. Tu seras en paix... Tue-le !''
               
Aïden Sochlane
 
''- Faites taire votre cabot !
- Je ne suis pas votre servante !
- Alors je le ferai taire moi-même !''
               
Rosaly Von Gregorius
 
''Le seul présent que la justice a à vous offrir, est votre mort.''
               
Mirage Morteury
 
''Laissez-moi vous conduire aux carnages.... Tant d'âmes ne demandent qu'à succomber.''
               
Idryss Leeverwen
 
''Le soleil est un bourreau. D'une simple caresse, sa langue enflammée peut calciner n'importe quel être.''
               
Seïren Nepthys
 
''C'est une nuit sans lune. Ou bien était-ce un jour sans soleil ?''
               
ShuiLong Zhang
 
''La vie est un rouage lent et grinçant. Il ne tourne que dans un sens. Celui où tu tombes.''
               
Camelle Elwhang
 
''Et un jour, sur vos lits de mort, bien des années auront passé et peut-être regretterez-vous de ne pouvoir échanger toutes vos tristes vies épargnées à Feleth pour une chance, une petite chance de revenir ici et tuer nos ennemis, car ils peuvent nous ôter la vie mais ils ne nous ôteront jamais notre liberté !''
               
Edouard Neuman
 
''Le temps est la gangrène de l'homme, elle apparait puis vous ronge à petit feu. Pour finir il ne vous reste plus que le présent pour vivre ; le passé s'évapore peu à peu et le futur ne vous intéresse guère.''
               
Asgeïr Aslak
 
''Cueillir la fleur de la déchéance et croquer dans la pomme de la faucheuse, nos vies se résument à cela car après tout, nous finissons à une moment où un autre, tous sous terre.''
               
Violette Dellylas
 
''Le pire n'est pas de mourir, mais de se faire oublier.''
               
Erwan Daermon Do'Layde
 
''Tenter d'oublier, même si c'était impossible. Il aurait aimé se jeter à la mer avec la preuve de son acte immonde. Laver tout ce sang qu'il sentait sur lui. Peut-être même s'y noyer, simplement. Sombrer dans les abysses et les ténèbres, pour toujours.''
               
Mio Raeth
 
''La lumière montre l'ombre et la vérité le mystère.''
               
Aeli Seoriria
 
''Si la vie n'a qu'un temps, le souvenir n'a qu'une mesure. Le reste est silence.''
               
Valt Horn
 
''Dans le noir le plus complet, l'aveugle est la meilleure personne à suivre. Dans un monde de folie, qui mieux qu'un fou pour nous guider ?''
               
Ledha Borolev
 
''Je ne crois pas en la force d'un absent. Celle qui ferait de vos dieux ce que vous pensez qu'ils sont.''
               
Gigantus Corne
 
''Une limite qui n'a été créée que pour être dépassée ? C'est simple, imaginez !''
               
Goudwin Didrago
 
''Voir grouiller tous ces gens, connaître leurs désirs et leurs rêves, voir comment évoluent les sociétés, leurs aspirations et leurs défauts. Comprendre que donc rien n'est éternel, et que tous ces rêves et toutes ces folies disparaîtront de la surface du monde. Se laisser aller, indolent, parce que tout cela ne servira à rien, et qu'au bout du compte le monde reste le monde, seule éternité immuable.''
               
Uridan Sangried
 
''L'Inquisition vous remettra sur le droit chemin. Même s'il faut vous briser les jambes pour ça.''
               
Leevo Shellhorn
 
''N'oublie pas d'avoir peur des morts. Ils sont toujours plus nombreux que les vivants, et un jour, tu les rejoindras.''
               
Moira Brawl
 
''J'avais l'habitude avec ce genre d'individus... Moins vous bougerez, moins vous leur parlerez... et moins ils vous cogneront dessus.''
               
Aoi Haandar
 
''Je souhaite voir votre sang se répandre mollement à la surface d'une eau rendue trouble par les masses de cadavres vidés de leur substance, marcher dans les champs de vos ossements éparpillés, me remémorant à chaque pas votre mort absurde et pathétique, que vos noms ne soient pas contés, que votre souvenir s'éteigne comme s'éteint votre vie fade et misérable, qu'à travers les années, seuls subsistent vos ossements tels de tristes traces blanchâtres dans un paysage noir de guerre, de sang et de folie.
Et que telles cette phrase, vos morts n'aient aucune importance, aucune signification pour quiconque.''
               
Nargheil Eoss
 
''Bénie soit la haine que tu porteras à ton prochain, lave l'Homme des péchés qu'il a commis.
Sois l'épée du jugement qui s'abattra sur cette race impure, souillée par la vengeance et la corruption.''
               
Meiro Fuuchiuse
 
''Notre futur exprime nos actes passés.''
               
Terence Ripper
 
''Rencontre les ténèbres et tu admireras la lumière, dit le voyant.
Contemple la lumière et tu provoqueras les ténèbres, dit l'aveugle.''
               
Tekian Varis
 
''Un général courageux et fier, est celui qui exécute en premier l'ordre qu'il donne à ses hommes.''
               
Danarius Kyrarion
 
''L'art est le sentiment obscur de l'appropriation de l'étrange.''
               
Leroi-Gourhan
 
''La mort nous sourit à tous, et tout ce que nous pouvons faire, c'est lui sourire en retour.''
               
Marc-Aurèle
 
''L'art est la mystérieuse présence en nous, de ce qui devrait appartenir à la mort.''
               
Malraux
 
''L'art est une profondeur creusée dans le visage du monde.''
               
Weischedel
 
''Le néant après la mort ? N'est-ce pas l'état auquel nous étions habitués avant la vie ?''
               
Schopenhauer
 
''Les avocats d'un malfaiteur sont rarement assez artistes pour tourner à l'avantage de leur client la belle horreur de son acte.''
               
Nietzsche
 
''Ôte-toi de mon soleil.''
               
Diogène le cynique
 
''Il y a pas d’œuvre d'art sans collaboration du démon.''
               
André Gide
 
''Ce n'est pas le lieu mais son cœur qu'on habite.''
               
John Milton
 
''Nous sommes les histoires que nous vivons.''
               
Auteur inconnu
 
''La mort est terrible pour n'importe qui. Bons ou mauvais, anges ou démons, c'est la même chose. La mort est impartiale. Il n'y a pas de mort particulièrement horrible. C'est pourquoi la mort est effrayante. Les actes, l'âge, la personnalité, la richesse, la beauté... Tout ça n'a aucun sens face à la mort.''
               
Fuyumi Ono
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La chasse à la taupe ! [pv Kaull et Takamorishima]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Karl V.M

Invité

________________


________________



La chasse à la taupe ! [pv Kaull et Takamorishima] _
MessageSujet: La chasse à la taupe ! [pv Kaull et Takamorishima]   La chasse à la taupe ! [pv Kaull et Takamorishima] EmptyDim 5 Sep 2010 - 18:18

J'avais reçu mes ordres du Roi Kaull Hendenmark. Les clans les plus puissants se réunissaient quelque part dans les Grandes Plaines de Feleth. Cette force politique et militaire - une véritable alliance - bénéficiait des ressources des villages qui reposaient derrière les collines. Nous étions même en droit de craindre une intervention des vampires qui vivaient habituellement, non loin de là, sur les Plateaux de Lune. S'il leur prenait l'envie de quitter leurs manoirs pour se repaître, les deux camps pouvaient craindre la défaite. Mon armée ne tomberait pas seule ; Tyr-Saenguis pendait à mon ceinturon. Les têtes des vampires tomberaient...

La Deuxième Armée de Madorass s'était mise en branle trois jours plus tôt. Sous un soleil radieux en cette fin d'été, les armures étincelaient dans les campagnes. Les bannières flottaient au vent, dévoilant leurs couleurs chatoyantes et leurs broderies finement tissées. Elles inspiraient l'honneur à ceux qui les portaient, et courage à ceux qui les suivaient. Je me souvins du temps où j'étais l'un d'eux. Lorsque j'étais vexillaire dans la Première Armée de Venill.

Qu'elle me parut loin cette époque. J'étais devenu Général, je répondais directement aux ordres du Roi. Et ses ordres étaient clairs ce jour là : je devais tuer dans l'oeuf cette Alliance de Clans... Chacun de mes regards, chacun de mes gestes, chacune de mes pensées, chacune de mes paroles étaient voués à servir ma mission. A servir mon Roi.

L'armée avait atteint les collines... L'alliance était toute proche. Je le sentais dans mes tripes. Il était venu le temps d'établir le camp. Les tentes se dressaient sur les plaines. L'infanterie sur la gauche, la cavalerie sur le flan droit, les magiciens et les premiers officiers au centre. A l'arrière se trouvait les deux régiments de cavalerie pégase, proche des écuries. Svyltraen, mon griffon se reposait près de ma tente.

Un messager venait à ma rencontre en courant, m'arrachant à mes réflexions, brisant mes stratégies, ce qui fit monter en moi un cri de rage. De justesse, je parvins à le contenir. Il se mit au garde à vous, comme l'exigeait le protocole, et attendit mon ordre pour me transmettre son message.


- Mon Général ! Vous êtes attendu dans votre tente personnelle...

Qui ? Visiblement, il n'avait pas le droit de m'en dire davantage. Mon aide de camp me manquait terriblement. Quelle idée se bougre n'avait-il pas eu en se laissant tuer ! Je n'étais vraiment pas aidé...

Je me dirigeai à grand pas vers le centre du camp. Paré de mon armure en écailles de dragon blanc, les soldats se bousculaient sur mon passage, effectuant un salut militaire sommaire. Peu m'importait, je ne les regardais pas. J'aperçus la bannière de mon armée flotter... Ses couleurs vives jaunes et vertes éclairant le ciel dessinant un dragon crachant ses flammes... Il symbolisait la puissance de mon armée, ma volonté... mais surtout mon passé... Mon passé... J'échangeai un regard avec Svyltraen, puis entrai dans ma tente, cherchant sans plus attendre mon visiteur...

Ils étaient deux, et pas des moindres. Le Roi Hendenmark en personne me visitait, accompagné d'un membres des capes blanches... Sans chercher à m'expliquer leur présence, je posai genou à terre et inclinai la tête. Dans un souffle, je lâchai :


- Mon Roi, c'est honneur que de vous voir ici. Cape blanche, je vous salue !

Je ne relevai pas les yeux. J'attendais. J'étais entre les mains du Roi, j'attendais ses ordres. Silencieux. Respectueux. La respiration lente. L'air se fit sec et froid. Telle une statue, j'attendis.
Revenir en haut Aller en bas

Takamorishima Strauss



________________

Takamorishima Strauss
________________


Race : Séraphin-Démon Commun
Classe : Maître de feu
Métier : Commandant des Cape blanches
Croyances : Fléau
Groupe : Royaume

Âge : 19 ans

Messages : 36

Fiche de Personnage : L'âme de Cerberus


La chasse à la taupe ! [pv Kaull et Takamorishima] _
MessageSujet: Re: La chasse à la taupe ! [pv Kaull et Takamorishima]   La chasse à la taupe ! [pv Kaull et Takamorishima] EmptyDim 5 Sep 2010 - 20:04

La chasse à la taupe ! [pv Kaull et Takamorishima] Chapit10

Le soleil n'était pas encore levé, Takamorishima était déjà debout, vêtu et tout ce qui s'en suit... Aujourd'hui, une mission des plus ardus l'attendais... Et oui, le Roi Hendenmark lui même était venir quérir l'aide de Takamorishima, pour une mission qui se voulait très intéressante... D'après ceux qu'avait révélé un rebelle sous la torture, il y aurait une taupe dans le château... Une personne haut placé même... D'après ce rebelle torturé... La taupe ne serai autre que Karl Von Morlag, général de la deuxième armée de Madorass...

¤~¤~¤

Le Roi invita Takamorishima pour parlait de cette "mission"... Il lui donna ses directive... Chacun des mots prononcé par le Roi faisait grandir le sourire du jeune homme... Une fois les ordres reçu... Takamorishima partit se préparer... Allant faire un tour dans l'arène où il s'était battu contre deux hommes en même temps, il était sortit vainqueur du combat, facillement, il n'avait même pas eu besoin d'utiliser la moindre arme... Puis il rentra au château, tranquillement...

Une fois au château, il alla prendre une douche, une bonne douche après l'effort et avoir transpiré, il n'y a rien de meilleur... L'eau coulait sur la corps nu du jeune homme... Il était un peu perdue dans ses pensé, immobile, réfléchissant a sa mission, a comment agir... il prépara ses plans... Pour ce qu'il l'attendait, il valait mieux avoir des plans... Un ou deux, on ne sais jamais... On ne peux prévoir à l'avance... Takamorishima coupa l'arriver d'eau... Il enfila des vêtements propre et se dirigea dans ses quartier... Arriver dans sa chambre, il se coucha directement... Le surmenage c'est mauvais pour la peau... Puis il s'endormit aussitôt...

¤~¤~¤

Le soleil se levait doucement alors que Takamorishima et le Roi lui-même se dirigeait vers un camp dressait dans les plaines... Sur le chemin, aucun mot ne sortit de la bouche des deux hommes mais le même sourire malsain régnait sur leurs visages... Quand les deux hommes arrivèrent au campement, ils furent très bien accueillis par les soldats, mais pas de cérémonie... La mission venait d'être mise en route... Le Roi se dirigea dans la tente principal, Takamorishima sur ses talons... Ils entrèrent, puis le Roi s'assit, Takamorishima se plaça a ses coté... Légèrement en retrait... Ils attendirent quelques minutes, rien de très long, dans le silence total... Quand enfin, le général entra... Il posa un genoux a terre, il salua les deux hommes... Le garçon aux cheveux flamboyant se contenta d' hocher la tête pour lui rendre son salut... Une fois que le général fut debout, Takamorishima tendit la main, dans lequel apparut Boiling Gory, sa faux enflammé... Il se jeta, sans attendre le moindre signe du Roi, sur Karl... Le plaquant dos contre son bureau, la lame de sa faux sous sa gorge, les flammes léchant le cou de l'homme... Il souriait machiavéliquement... Puis resta dans sa positions attendant que le Roi pose ses questions.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kaull Hendenmark



________________

Kaull Hendenmark
________________


Race : Humain
Classe : Chevalier déchu
Métier : Gouverneur
Croyances : Dieu de la Guerre
Groupe : Royaume

Âge : 31 ans

Messages : 21

Fiche de Personnage : Roi Tyran


La chasse à la taupe ! [pv Kaull et Takamorishima] _
MessageSujet: Re: La chasse à la taupe ! [pv Kaull et Takamorishima]   La chasse à la taupe ! [pv Kaull et Takamorishima] EmptyLun 6 Sep 2010 - 19:32

Cette histoire... Cette affaire, tout ça n'était qu'une question de dires. Des mots. La communication, la compréhension entre les êtres. Tout pouvait être faux, et tout pouvait être vrai. Comment savoir ce qui l'était ? Comment savoir ce qui ne l'était pas ? Dans cette situation, les sens en indiquent beaucoup.. Autant qu'ils trompent. Hélas, le roi qui marchait ainsi, le pas déterminé et la pupille noire de haine, indiquait qu'il n'y avait pas songé. Il était persuadé, car ses pensées nageaient dans le brouillard.
En partant de la prison, il avait dit a Haar qu'il réunirait toutes les Capes Blanches, mais il avait décidé de sélectionner une des meilleures. Takamorishima Strauss. C'est avec lui qu'il marchait actuellement. Les bottes s'enfonçaient et s'extirpaient de la boue, répétant un bruit visqueux. La tente était juste la. Ils y entrèrent. Il fallait alors s'asseoir sur une chaise et attendre. Regardant brièvement Takamorishima, Kaull devina dans son œil qu'il était prêt. Il se souvenait du plan. Cela lui fit plaisir. Ils s'assirent sur des chaises et attendirent. Karl ne tarda pas. Il se prosterna, le roi baissa la tête et lui fit signe de se relever. Il se releva. Tout se passa alors en un instant. La Cape Blanche s'était jetée sur lui, comme convenu. Le général avait la lame sous la gorge, il ne pouvait plus bouger.
C'est alors que le souverain se place à côté des deux hommes. Tranquillement, il regarda Karl d'un air dément. Sa haine sombre engendrait un pâle sourire. Et les mots, et les mots encore, sortirent de sa bouche comme du venin :

- Bonjour mon cher général. J'espère que tu ne te sens pas trop mal.

Le silence pesa alors. Quelques instants, brefs, qui marquaient le temps qui passe de son air lourd. Le bras du roi remonta vers ses cheveux. Balayant ces derniers de ses doigts moites, il demanda :

- Il se trouve que... Hélas, si ça n'est pas encore le cas ça le sera bientôt, je le crains.

Il fit alors claquer la langue sur son palet, et soupira. Ses yeux braqués sur son fidèle servant, qu'il croyait être un traitre. Tant de mépris et de colère, contre une âme qui méritait le contraire. La malice, il essayait d'utiliser cette carte. Il fallait lui faire cracher, même si il pensait déjà avoir la preuve. Il fallait l'entendre, il fallait que Karl le dise lui-même, il voulait l'entendre par sa bouche. Car il détestait les menteurs, et son orgueil lui sifflait de lui faire dire la vérité. Et, par conséquent, c'est, ironiquement, cet orgueil qui permettra peut-être de réparer l'erreur.

- On sait, Karl. On sait tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Karl V.M

Invité

________________


________________



La chasse à la taupe ! [pv Kaull et Takamorishima] _
MessageSujet: Re: La chasse à la taupe ! [pv Kaull et Takamorishima]   La chasse à la taupe ! [pv Kaull et Takamorishima] EmptyMar 7 Sep 2010 - 12:17

Je posais un regard soumis et respectueux sur mon Roi. J'attendais ses ordres. Il fit un signe de tête. L'ordre que j'attendais. Je me relevai prestement. Et les réponses à mes questions ne tardèrent pas. La cape blanche tendit le bras. Une faux. Mon bureau. Les mots du roi. Tout était allé très vite, j'aurais pu esquiver, me défendre, contre-attaquer. Non. Cela n'aurait pas plu au Roi. Je n'aurais pas plu au Roi. Je restais soumis à sa volonté.

Sa volonté. Me faire parler. Mais que dire ? Que savait mon Roi ? Que croyait-il savoir ? Devais dire que je ne savais rien ? Ou me fallait-il inventer une histoire ? Bien évidemment, je n'aurais su prononcer les mots qu'il voulait entendre. J'étais à des lieues de comprendre la situation. Mise à part que j'étais dans de sales draps, que ma fin tant redoutée prenait forme et que cela ne me terrifiait pas. Pour être honnête avec moi même, j'étais apaisé. Le destin m'avait peut être enfin accordé la délivrance que mon âme désirait tant...


Bonjour mon cher général. J'espère que tu ne te sens pas trop mal. Il se trouve que... Hélas, si ça n'est pas encore le cas ça le sera bientôt, je le crains. On sait, Karl. On sait tout.


Ses mots martelaient mon esprit. Frappant fort. Toujours plus fort. Raisonnant dans mon esprit. Mon crâne était un métal chauffé à blanc, prisonnier entre le marteau et l'enclume. La faux de la cape blanche brûlaient mon cou, comme le four des forgerons fondent le métal. J'étais Général du Royaume. Un bras armé. Et j'en étais réduit à un vulgaire bout de métal. Serai-je fondu, frappé, et abandonné ? Ou en sortirai-je plus puissant ? Telle une nouvelle arme forgée, destinée à protéger le Royaume... Mon destin était entre les mains du Roi.

Il me regardait, sombrement. Tel un démon. Il attendait. Patiemment. A mon tour de trouver les mots. La gorge sèche, sous la chaleur des flammes, je déglutis. J'ouvris la bouche, les flammes léchaient mon menton. Torturé par les flammes, je lâchai enfin :


- Mon Roi, j'ignore ce que vous savez. Toutefois je jure, devant vous et devant le Dieu du Solstice - le Dieu du mérite -, que j'accepterai le sort choisi par vos soins... En revanche, s'il y a méprise, croyez mon Roi, en ma fidélité pour vous épauler dans votre quête ! (je ne marquai pas de pause, et enchaînai :) Mais je vous le jure, sur mon honneur, que j'ignore ce que vous me reprochez.

Sur ces mots, je me laissai tomber en arrière ; ma tête reposant à nouveau sur le bois de mon bureau. Le regard figé sur le tissu de ma tente qui me parut bien haut. Mes pensées divaguèrent. Comme c'est étrange ce qui vous vient à l'esprit lorsque vous croyez la mort prête à nous faucher... Mais avais-je eu raison de la croire ?
Revenir en haut Aller en bas

Takamorishima Strauss



________________

Takamorishima Strauss
________________


Race : Séraphin-Démon Commun
Classe : Maître de feu
Métier : Commandant des Cape blanches
Croyances : Fléau
Groupe : Royaume

Âge : 19 ans

Messages : 36

Fiche de Personnage : L'âme de Cerberus


La chasse à la taupe ! [pv Kaull et Takamorishima] _
MessageSujet: Re: La chasse à la taupe ! [pv Kaull et Takamorishima]   La chasse à la taupe ! [pv Kaull et Takamorishima] EmptyVen 10 Sep 2010 - 13:18

¤ FLASH BACK ¤

Takamorishima était assit, face a son souverain, il le regardait dans les yeux, une lueur semblable a une flamme brillant dans ses yeux... Il écoutait attentivement chaque directive de son Roi... Chacun des mot, il les buvait, aussi mauvais pouvait-ils être... Les mains jointe, les doigts entrelacé, Takamorishima observait, écoutait avec attention... Il devait assimilé, tout, ça mission complète, il ne devait oublier aucune phase de cette importante mission... Bla, bla, bla... Ils parlèrent pendant des heures, cherchant le moyen de le faire parler sans utiliser la torture... Vile torture, mais si douce aux oreilles du jeune homme...

-...Persuader...

Un mot qui retient l'attention du jeune cape blanche... Persuader... Il en connaissait bien des tactiques pour "Persuader" quelqu'un de dire une chose, de donner, de faire, un truc en particulier... Toute sorte de petites choses... Enfin petite... Façon de parler bien entendu...Donc, des petits stratagème pour faire prononcer des mots de la bouche d'un général... Un général, la tâche serait bien compliquer... Takamorishima chercher... Oui il chercher comment il pourrait le faire parler, sous les coups de poing violent?... En lui coupent les doigts un par un?... En lui arrachant un oeil avec les doigts?... En éliminant sa famille devant ses yeux? Enfin, si il as une famille... Lui enfoncer un de ses Katanas dans les muscles, l'est lacérant lentement?... Hum... Plusieurs choix s'offrent a Takamorishima, mais laquel allait-il prendre?... L'extirpent de ses pensées... Le Roi ordonna a Takamorishima de se retirait... Il fit une révérence et quitta la salle...

¤ FLASH BACK ¤

La lame de la faux toujours sous la gorge du général... Qui... Ne parla point... Hum... Il allait donc falloir le "persuader" de parler... Takamorishima, le regarda, une flamme de démence dans ses yeux, près a trancher le gorge du dit "traitre" et envoyer son âme directement dans les abysses les plus profonde du Vein, mais il n'en ferait rien... Il devait, et il obéirait aux ordres de son beau Roi... Les yeux de Takamorishima se dirigèrent vers Kaull qui était impatient... Et mécontent... Cela se voyait, son visage était déformé par la rage... Un sourire s'étira sur les lèvres de la cape blanche... Le roi répéta sa "question"...

Aucun mot ne sortirent de sa bouche... D'un simple signe de la main, Kaull ordonna à Takamorishima de persuader le général à dire la vérité... Takamorishima appuya la lame enflammé de sa faux sur la gorge du général en plus de le brûler... Elle commençait à entrer dans sa chair... Un fin filet de sang coula, mais, Takamorishima continua d'enfoncer doucement la lame qui commença a entaillé la gorge du général bien sur pas assez pour le tué, mais simplement pour bien le faire souffrir, et si cela n'allait pas... Takamorishima avait d'autres ressource...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kaull Hendenmark



________________

Kaull Hendenmark
________________


Race : Humain
Classe : Chevalier déchu
Métier : Gouverneur
Croyances : Dieu de la Guerre
Groupe : Royaume

Âge : 31 ans

Messages : 21

Fiche de Personnage : Roi Tyran


La chasse à la taupe ! [pv Kaull et Takamorishima] _
MessageSujet: Re: La chasse à la taupe ! [pv Kaull et Takamorishima]   La chasse à la taupe ! [pv Kaull et Takamorishima] EmptySam 11 Sep 2010 - 12:42

Pour Kaull, il n'y avait pas d'autre options. Si Karl ne disait pas ce qu'il voulait entendre, c'est qu'il ne voulait pas avouer. Avant de continuer son interrogatoire, il fit un bref signe a la Cape Blanche. Mouvements de doigts et de bagues, mouvement de lame. Rien qu'à voir ce spectacle, le roi comprenait le souffrance que cette arme pouvait provoquer.
La haine n'avait toujours pas disparue des pupilles, et le mépris, lui, il s'élevait. Toujours plus haut. Considérant ce qu'il regarde comme de plus en plus bas. Ainsi, d'une voix dédaigneuse et saccadée, Hendenmark reprit la parole :

- Traitre, traitrise, trahison... Ces mots, je ne les aime pas.

Un sourire sans joie s'afficha sur son visage. La noirceur émanait de son être comme d'un démon. Son regard, pesant sur le général, était empli de détermination. Il allait le faire avouer, coute que coute.
Jugeant le temps de silence suffisamment long, Kaull le brisa à nouveau.

- Il se trouve... Qu'actuellement, on les utilise un peu trop souvent. Oui, trop souvent à mon goût.

Ce qui s'écoulait lentement dans le Grand Sablier, le roi n'y faisait pas attention. Les instants passèrent, martelant l'esprit. Finalement un peu impatient, il continua encore son monologue, il n'avait pas envie de le laisser souffler.

- Il se trouve qu'un de tes frères t'a trahi, en m'avouant que tu m'avais trahi. Moi même, je trouve que ton allier a plutôt fait preuve de bravoure. Cette première trahison n'en est pas une, puisqu'elle vise a rectifier une autre. En revanche... Toi... Tu es un moins que rien. Lâche. Tu m'espionnais depuis tout ce temps ?


Les propos se mirent alors à siffler entre les dents serrées. La colère le faisait légèrement trembler :

- Tu n'as donc aucune fierté ? Prouve moi qu'il t'en reste au moins encore une once. Avoue ton crime.


Dernière édition par Kaull Hendenmark le Sam 11 Sep 2010 - 16:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Karl V.M

Invité

________________


________________



La chasse à la taupe ! [pv Kaull et Takamorishima] _
MessageSujet: Re: La chasse à la taupe ! [pv Kaull et Takamorishima]   La chasse à la taupe ! [pv Kaull et Takamorishima] EmptySam 11 Sep 2010 - 13:47

* Et moi ? Ne suis-je pas trahi par mon Roi ? Roi orgueilleux, roi prétentieux... Tu parles mieux qu'un cheval, mais tu ne cours pas aussi vite ! Ta haine t'aveugle ! Tes ennemis te dupent, tu es un pantin entre leurs mains. Ils t'isolent. Toi et tes capes blanches serez bien vite seuls si tu continues à t'obstiner. Qu'importent mes crimes !? Tes crimes seront toujours plus innommables que les miens. Et je serai parmi tes victimes.... Mon crime... *

La faux pénétrant sa chair, je ne la sentais presque plus. Les lambeaux de peau carbonisés étouffaient la douleur. Le sang séché en une coulure noirâtre sur ma peau pâle. Ce filet d'hémoglobine non plus,je ne le sentais pas.

Une larme coula le long de ma joue. J'aurais pu la retenir, moi qui avais un cœur d'acier. Mais je ne la sentis pas non plus. Je ne ressentais plus rien... Rien que ma colère et ma déception. Moi qui avais tant fait pour mon Roi. Je ressassais ma haine, accumulant les mots dans mon esprit, cherchant à me libérer, me détacher psychologiquement. Mais rien n'y fit, la douleur et la colère demeuraient.


- Mon crime aura été de vous confier ma vie, mon Roi, si vous n'ouvrez pas les yeux, car votre larbin s'apprête à tuer un de vos plus loyaux sujets.

Je regardai avec dédain la cape blanche. Qu'il était aisé de paraître supérieur lorsque l'adversaire ne se défendait pas. Dans cette vie ou dans un autre, je se le jurai, je règlerais mes comptes avec ce pantin. Je repris :

- Et même s'il ne me tue pas, mais m'ampute, ou m'affaiblit de quelques façons, croyez bien que vous aurez perdu en ce jour l'un de vos plus talentueux et des vos plus dévoués Général. A vous entendre, ces hommes se font rares, ne commentez pas d'erreur, mon Roi...

Ma voix s'étouffa. Tenir un tel plaidoyer m'avait demandé beaucoup d'efforts. Je sentais à nouveau la douleur sur mon cou, les brûlures, le sang, la plaie... Je fermai les yeux, déglutis. Je profitai des quelques secondes de répits que m'accordaient le Roi et la cape blanche pour m'évader dans mon esprit... Mais mes rêveries se déchirèrent tel un rideau de soie, laissant place à une faux et au visage de Takamorishima. J'ouvrai à nouveau les yeux et attendis le sort que mon bourreau me réservait...
Revenir en haut Aller en bas

Takamorishima Strauss



________________

Takamorishima Strauss
________________


Race : Séraphin-Démon Commun
Classe : Maître de feu
Métier : Commandant des Cape blanches
Croyances : Fléau
Groupe : Royaume

Âge : 19 ans

Messages : 36

Fiche de Personnage : L'âme de Cerberus


La chasse à la taupe ! [pv Kaull et Takamorishima] _
MessageSujet: Re: La chasse à la taupe ! [pv Kaull et Takamorishima]   La chasse à la taupe ! [pv Kaull et Takamorishima] EmptyMar 12 Oct 2010 - 11:49

Alors que la faux de Takamorishima se planter de plus en plus dans la gorge du général

- Traitre, traitrise, trahison... Ces mots, je ne les aime pas. Il se trouve... Qu'actuellement, on les utilise un peu trop souvent. Oui, trop souvent à mon goût. Il se trouve qu'un de tes frères t'a trahi, en m'avouant que tu m'avais trahi. Moi même, je trouve que ton allier a plutôt fait preuve de bravoure. Cette première trahison n'en est pas une, puisqu'elle vise a rectifier une autre. En revanche... Toi... Tu es un moins que rien. Lâche. Tu m'espionnais depuis tout ce temps ?

Un rebelle avait avoué sur la torture... Mais savoir si c'était vrai où faux, personne a part le général pouvait confirmer, et quoi qu'il disent... Des soupçons planeront toujours au dessus de sa tête... Si il avouer son crime... Il sera éliminé, si il contredisait et clamer son innocence... Comment cela se passerait-il pour lui?.... Serait-il relevé de ses fonction? Où au contraire resterait-il général, mais sous constante surveillance?...

Takamorishima relâcha légèrement son emprise, retirant un peu sa lame... Il attendit, un signe, un geste une parole...

Tu n'as donc aucune fierté ? Prouve moi qu'il t'en reste au moins encore une once. Avoue ton crime.

Il niai...

- Mon crime aura été de vous confier ma vie, mon Roi, si vous n'ouvrez pas les yeux, car votre larbin s'apprête à tuer un de vos plus loyaux sujets.

Larbin... Un sourire aux coin de lèvres de Takamorishima...

- Et même s'il ne me tue pas, mais m'ampute, ou m'affaiblit de quelques façons, croyez bien que vous aurez perdu en ce jour l'un de vos plus talentueux et des vos plus dévoués Général. A vous entendre, ces hommes se font rares, ne commentez pas d'erreur, mon Roi...

Takamorishima retira sa faux, la faisant disparaitre dans une nuée de flamme rougeoyante, il se dégagea, laissant le général se relever... Une fois ce si fait... Il la saisit par la gorge, sans serrer, sans lui faire le moindre mal... Enfin, sans lui faire plus de douleur qu'il devait avoir... Les lèvres de Takamorishima bougèrent, sans qu'on entendent le moindre mot prononcé... Des flammes bleu sortirent de sa main, entourant le cou du générale, mais celle-ci ne brûlaient pas, non, elle soignait... Léchant le cou blésé du général Von Morlag, les flammes s'infiltraient dans la plaie, la referment, et empêchant tout once de l'âme de ce chère général de s'enfuir pour le Vein. Une fois la blessure guérrit Takamorishima lâcha le "prisonnier provisoire" puis recula un peu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kaull Hendenmark



________________

Kaull Hendenmark
________________


Race : Humain
Classe : Chevalier déchu
Métier : Gouverneur
Croyances : Dieu de la Guerre
Groupe : Royaume

Âge : 31 ans

Messages : 21

Fiche de Personnage : Roi Tyran


La chasse à la taupe ! [pv Kaull et Takamorishima] _
MessageSujet: Re: La chasse à la taupe ! [pv Kaull et Takamorishima]   La chasse à la taupe ! [pv Kaull et Takamorishima] EmptyDim 17 Oct 2010 - 9:40

Kaull était sûr de lui. Sans doute un peu trop. Il regardait de haut un de ses plus grands généraux. Souriant en voyant la faux. Mes les yeux de Karl, imprégnés de détermination, accompagnés de ces mots, le firent, quelques secondes, croire qu'il ait put avoir faut :

- Mon crime aura été de vous confier ma vie, mon Roi, si vous n'ouvrez pas les yeux, car votre larbin s'apprête à tuer un de vos plus loyaux sujets. Et même s'il ne me tue pas, mais m'ampute, ou m'affaiblit de quelques façons, croyez bien que vous aurez perdu en ce jour l'un de vos plus talentueux et des vos plus dévoués Général. A vous entendre, ces hommes se font rares, ne commentez pas d'erreur, mon Roi...

Hendenmark haussa les sourcils. Le rebelle aurait mentit ? Sous la torture ? Devant sa famille qu'on apprêtait à égorger ? Ça n'était pas possible ! Totalement hors de propos ! Pourquoi faire cela ? Il se douterait bien qu'on le découvrirait et, alors, qu'on tuerait ses proches ! Ses souvenirs remontèrent alors dans le passé, alors que le roi assistait à l'interrogatoire, sous la direction d'une Cape Blanche.

*"Parle." "Non. Je ne vous dirait rien." "Pourquoi t'obstiner ainsi ?" "Et vous ?" "Je fais mon devoir de citoyen du Royaume." "De citoyen ? Haha ! Et bien moi je vous répond que mon devoir est de faire en sorte que ce Royaume tombe. Et ce devoir est bien, bien plus important que ma vie, ou celles de n'importe quelles autres personnes.." *

Non, ça n'était pas possible. Il n'aurait donc pas dit la vérité ? Mais alors, si il n'avait pas dit la vérité. Un flash du passé survint dans sa tête... Il agrippa les cheveux du rebelle, força sa tête à se pencher vers l'arrière. La lame se leva, et s'abattit. Si il avait mentit, cela voulait donc dire... La lame se leva, et s'abattit. Que Kaull avait contribué à son plan... La lame se leva, et s'abattit... En le tuant.
Non seulement l'orgueil du roi était affreusement blessé, mais en plus il savait qu'il avait tord. Il ne voulait pas se l'avouer. Il niait à lui-même. C'était Karl qui lui mentait, il faisait exprès : pour le faire passer pour un crétin qui agit sans réfléchir. Tournant la tête vers Takamorishima, il s'apprêtait à lui donner l'ordre de l'achever. De tuer le général Von Morlag. Mais rien de tout ça ne se passa. Car la Cape Blanche retira sa faux. Aucun son ne sortit des lèvres du souverain, il était comme pétrifié, alors que son sujet était en train de soigner la plaie. Il ne comprenait plus rien. Tout se mélangeait dans ses songes.
Au bout d'un petit moment de réflexion, il comprit que Takamorishima avait raison. Cet homme qu'ils torturaient ne mentait pas. Rien dans son ton et dans ses pupilles n'indiquait la moindre pensée cachée. Il s'agissait simplement d'un de ses plus grands commandants, qu'il voulait tuer, en étant manipulé par un rebelle stupide.
Kaull tourna le dos. Il marcha un peu dans la tente. Sur une table, il y avait une bouteille de vin rouge avec une coupe d'argent. Le roi s'en servit. Le vin dégoulina quelques secondes dans un bruit saccadé, et, tout en se servant, il demanda :

- Alors ainsi, vous pensez que le rebelle qu'on a torturé aurait dit des mensonges ? Mais comment expliquez-vous qu'il ai pu connaitre votre nom ? Je sais que votre renommée n'est plus à faire, mais rares sont ceux qui connaissent votre prénom. Ils vous donnent plutôt des surnoms, il me semble.

Un petit son mat. La bouteille était à nouveau debout, et le roi se retournait, verre en main. Il en prit une petite gorgée, puis fit tourner le liquide opaque dans la coupe, avec un mouvement de bras lent.

- Et puis, il connaissait des informations que nous sommes extrêmement rares à connaitre au palais. De toute façon c'est un de mes loyaux sujets qui m'a trahit. Qu'avez vous à répondre à cela ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Karl V.M

Invité

________________


________________



La chasse à la taupe ! [pv Kaull et Takamorishima] _
MessageSujet: Re: La chasse à la taupe ! [pv Kaull et Takamorishima]   La chasse à la taupe ! [pv Kaull et Takamorishima] EmptyLun 18 Oct 2010 - 12:22

Lorsque Takamorishima relâcha l'emprise qu'il avait sur moi. J'entrevis ma fin. La faux disparut. Dès lors, je m'attendais au pire. Quelle arme ou quel sort utiliserait-il pour poursuivre sa torture ? Pire, par quel moyen avait-il décidé de m'achever ? Je sentis sa main se poser sur mon cou. La strangulation me paraissait bien fade compte tenu de ses capacités. Je distinguai ses lèvres remuer mais ne perçus aucun son. Une incantation.

* J'aurais préféré la strangulation... *


Je sentis un picotement sur mon cou, le long de mes plaies, sans parvenir à analyser le sort. Il manipulait le feu, le sortilège ne pouvait qu'être lié à cet élément, pourtant je ne ressentis aucune brûlure. Enfin, la cape blanche me libéra et fit quelques pas en arrière. Instinctivement, je portai ma main à mon cou. J'y découvris que mes plaies étaient guéries. Mais je ressentais toujours une certaine douleur. Plus diffuse. Plus lointaine.

* La douleur est dans la tête... *


Pourquoi Takamorishima m'avait-il soigné ? J'étais persuadé qu'il voulait me redonner de l'espoir, pour mieux me torturer ensuite. M'atteindre psychologiquement était sans doute plus efficace que toutes les blessures physiques inimaginables. Je sentis la présence de Kaull s'éloigner. Ses pas était silencieux. Je le suivis du regard. Il fit quelques pas dans la tente et se servit du vin. J'espérai qu'il m'en propose avant d'ordonner mon exécution, mais il n'en fit rien :

- Alors ainsi, vous pensez que le rebelle qu'on a torturé aurait dit des mensonges ? Mais comment expliquez-vous qu'il ait pu connaître votre nom ? Je sais que votre renommée n'est plus à faire, mais rares sont ceux qui connaissent votre prénom. Ils vous donnent plutôt des surnoms, il me semble.

La torture avait cessé, ne serait-ce que provisoirement, laissant place à un interrogatoire en règle. En fait, j'eus presque l'impression que Kaull s'adressait à son Général, plutôt qu'à un suspect. Je devais rester vigilant, les pièges pouvaient être nombreux. La fourberie n'avait plus de limite. Les temps de guerres rendaient les hommes paranoïaques. Et fous. Il reposa la bouteille sur la table et développa son raisonnement, tout en jouant avec son verre de vin :

- Et puis, il connaissait des informations que nous sommes extrêmement rares à connaître au palais. De toute façon c'est un de mes loyaux sujets qui m'a trahit. Qu'avez vous à répondre à cela ?


Des questions. Encore et toujours des questions. Et il me brossait dans le sens du poil, faisant référence à ma renommée. Ce n'était pas ma renommée qu'il l'avait empêché de douter de ma dévotion. Et je n'avais pas usé de me renommée pour éloigner son sbire qui aurait pu me servir de descente de lit, pour peu que j'eus des goûts vampiriques ou démoniaques. Non, le grand général que soi-disant j'étais, s'était mis à genoux et s'était laissé ridiculisé. J'étais sali. Tous mes efforts pour arriver à la cheville de mon père avaient été anéantis. A cet instant, j'eus préféré mourir. Malheureusement, mon heure n'était pas arrivée.

- Mon Roi, je ne le pense pas. J'en ai la certitude. Ils veulent vous déstabiliser et éliminer, à travers vous, vos plus loyaux sujets, lançai-je à son attention, avant de poursuivre pour moi même :

* Peut-être même espéraient-ils semer le doute dans mon esprit... *

Je poursuivis :

- Concernant mon prénom, si la taupe est un de vos proches, il le connaît sans nul doute. Et si jamais ce n'est pas le cas, il est assez simple de mener une enquête pour l'obtenir. En outre, j'étais connu sous le nom de Karl Morlag avant de devenir le réputé Général Von Morlag. Les rumeurs vont bon train quand il s'agit de redonner un peu d'espoir...

* Pour briser une réputation, aussi... *

J'essayais de reprendre un peu de contenance. Je m'éloignai du bureau et allai me placer devant la carte de la région. Mener une bataille était en définitive très simple. Il suffisait de placer ses pions. Les plus importants étaient les magiciens et les archers. J'avais bien quelques armes de siège, mécanisme et résultat impressionnant, mais le contact était moins romantique. Trop brutal. Une lutte au corps à corps, le contact entre deux êtres, les sangs qui se mêlaient... Oui, ce contact était romantique. Et dangereux pour les deux combattants. Je préférais utiliser au maximum les archers. Précis. Mortels. Certains les trouvent lâches, car ils se tiennent à distance. Pourtant, leur tâche est difficile. La survie d'une armée dépend du nombre de pertes qu'ils infligent dans les rangs ennemis. Et quand l'ennemi approche... Ils meurent, sans défense. En réalité, un archer était courageux. Il acceptait la mort, plus facilement. J'étais un homme de contact, mais j'avais l'esprit d'un archer. J'acceptais la mort. D'une certaine façon, je l'attendais...

A l'extérieur de la tente, il y eut quelques cris. Le camp s'animait. La bataille était proche. Une lutte acharnée m'attendait. Mais nul soldat ne viendrait me chercher. Ils avaient des ordres, ils ne dérangeraient pas leur Roi et leur Général. Ils ne se risqueraient pas à affronter une cape blanche. Non, personne ne viendrait me chercher. Mon armée devrait affronter l'armée clanique sans son chef. Les éclaireurs étaient revenus la veille. Les ennemis étaient annoncés nombreux. Ce serait un massacre. Éclaireurs...

Finalement, la taupe avait agi de la même façon. Infiltration, information, transmission, exécution. Qui qu'elle soit, je la tenait pour première responsable. Et elle mourrait de mes mains, quoi qu'en pense Kaull. Une question demeurait, serait aussi brutal qu'un trébuchet, pulvérisant tout sur mon passage, ou aussi précis qu'un archer, frappant de loin, donnant un coup mortel ? Ni l'un, ni l'autre, sans doute. Le contact, le goût du sang, le feu...


* Je vais moi aussi partir à la chasse à la taupe ! *

- Mon Roi, Majesté, j'ignore comment les informations ont été volées, et j'ignore par qui. Peut-être même s'y sont-ils mis à plusieurs. Je pencherais plutôt pour cette solution. (Je revoyais mon raisonnement dans mon esprit, et cherchai à l'adapter à la situation. Je poursuivis : ) Ils attirent moins l'attention, ils regroupent les informations, mettent les pions en place, et frappent de loin. Ils n'ont pas une tactique guerrière. Ils n'ont pas peur de la mort... Mais emportent tout sur leur passage. Ce sont des armes de guerre. Ils nous assiègent. Et savez vous comment lutter contre une arme de siège, mon Roi ?

Je le regardai fixement dans les yeux et releva mon poing au niveau de mon visage, mettant en évidence mon anneau. Krolx. Puis, laissant glisser mon regard sur Takamorishima, je conclus :


- Avec le feu !
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



________________


________________



La chasse à la taupe ! [pv Kaull et Takamorishima] _
MessageSujet: Re: La chasse à la taupe ! [pv Kaull et Takamorishima]   La chasse à la taupe ! [pv Kaull et Takamorishima] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

La chasse à la taupe ! [pv Kaull et Takamorishima]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feleth :: Feleth, le monde du milieu :: Grandes plaines de Feleth :: Collines-