''L’enfant voulait répondre. Mais sa gorge lui fit comprendre que ses mots ne seraient jamais à la hauteur du silence.''
               
Eto Hachiro
 
''La mort, c’est elle qui vous fait tenir debout. C’est elle qui dicte les actes. C’est elle qui peint le monde. Et elle vous emportera tous.''
               
Querel Sentencia
 
''Je ne ressens que soif et tristesse, la mort est futilité. Je la cherche, peut-être suis-je elle.''
               
Nagate Zetsubō
 
''Udyr, quand tu seras mort, on se souviendra de ton nom. Moi je n'en ai pas, car je ne mourrai pas aujourd'hui. Mais le tien restera gravé dans ma mémoire, et dans celle de tous ceux qui t'ont connu, comme celui d'un homme fort, et digne. Alors va, et éteins-toi avec grandeur, devant tous ces vautours.''
               
Darn Butcher
 
''La nature revivait là où les hommes mourraient, le cycle reprenait son cours normal grâce à l’albinos.''
               
Aikanaro Myrrhyn
 
''Ils ne se battaient pour rien qui n’en vaille la peine. Ils étaient incapables de distinguer ce qui avait de la valeur de ce qui n’en avait pas. Alors pourquoi tant de vigueur à la tâche ? Pourquoi risquer sa vie aussi vainement ?''
               
Alcofrybas Grincebrume
 
''Son regard, depuis toutes ces années, avait appris à parler.''
               
Etan Ystal
 
''Un monde de chaos, de destruction et de malheur, un monde impartial et magnifique, le seul en tout cas, où faire l’expérience de la vie prendrait un sens véritable.''
               
Edwin Gwendur
 
''L’enfer, ce doit être l’enfer : courir pour l’éternité dans un paysage sans fin, sans début. Sans possibilité de repos ou de mort.''
               
Tyrias Marchemonde
 
''Mais sans risque on n'obtient rien, voici ma devise mes amis. Il ne faut pas avoir peur de se salir les mains, il ne faut pas avoir peur de la mort…''
               
Dimitri Morteury
 
''Tomber... Ceci est si abstrait. L'on pourrait se relever plus grand que l'on était.''
               
Yozora Adragnis
 
''Il passa des semaines dans le cachot ayant décidé de s'y enfermer lui-même. Puis, au terme de trois semaines, vous êtes venu le voir et vous lui avez dit : «Les larmes ne sont qu'une faiblesse qu'il te faudra masquer... Si tu veux t'apitoyer, libre à toi, mais, si tu souhaites voir les choses changer, tu le peux toujours. Suis-moi... Mon ami.»''
               
Haar Wilder
 
''Le brin d'herbe ne se soucie guère de ce que font les feuilles des arbres. Mais à l'automne venu, les feuilles ne se suffisent plus entre elles. Elles s'assombrissent, se nourrissant des nuages noirs d'orage. Et alors, elles se laissent tomber sur nous.''
               
Le Peintre
 
''S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est immobile, allongée, rigide, puante à en faire vomir, en décomposition, transportant des milliers de maladies, la peau arrachée et les os jaunes. S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est à six pieds sous terre, devenue la proie des corbeaux, et ses yeux mangés par des fourmis... C'est qu'elle a un jour été orgueilleuse et avide. C'est qu'elle a un jour voulu devenir riche et grande, ou bien qu'elle l'est devenue. Cela ne change rien.''
               
Le Violoniste
 
''La pensée est la liberté, la liberté... Alors, le corps est la prison, le corps est la prison... Il faut casser les barreaux.''
               
Sill
 
''Nous croyons conduire le destin, mais c'est toujours lui qui nous mène.''
               
Setsuna Hendenmark
 
''Fais ce que tu veux avec ces villageois, sauf les laisser en vie.''
               
Kaull Hendenmark
 
''La fuite vers la religion peut être une réponse pour certains. Pour d'autres elle n'est que la simple évidence que l'homme est faible et instable.''
               
Astryl Panasdür
 
''La mort ne cherche pas à s’expliquer, elle ne fait qu’agir, monsieur. Les cadavres ne racontent pas grand-chose, mais vivant, un homme peut en avoir long à dire.''
               
Sanaki Hearthlight
 
''Alors, telle une marionnette cassée que l’on tente en vain d’animer, il se releva, restant digne malgré ses blessures.''
               
Dolven Melrak
 
''Quand le sang coule, il faut le boire. La mort ne frappera pas à votre porte mais s'invitera par vos fenêtres !''
               
Andreï Loknar
 
''Personne ne peut capturer une ombre, personne ne peut la dresser ni se l’approprier.''
               
Jazminsaa Alsan
 
''De la même façon, à l'idée qu'un abruti de scribe puisse teinter ses parchemins de calomnies religieuses, ou pire, me faire porter le titre de héros, je vais préférer m’occuper de l'écriture de ma propre histoire.''
               
Alexandre Ranald
 
''La mort... Si belle et terrible à la fois, elle l'appelait, et l'appelle toujours.''
               
Adam Moriharty
 
''Par nature, j’aime tout. Par conséquence, je me hais…''
               
Samaël Apelpisia
 
''C'est sordide et cruel, mais c'est hélas la réalité de ce monde.''
               
Liam Gil' Sayan
 
''Aujourd’hui sur les terres de Feleth les pensées ne sont plus les bienvenues. Le temps de la renaissance spirituelle est terminé. Le temps où les grands penseurs avaient aidé le monde est révolu.''
               
Héra Calliope
 
''La mort était séductrice ; elle ne montrait que ses bons côtés. La sérénité et le calme absolu : pour toujours et sans violence.''
               
Eurybie Pourrie
 
''J’ai atteint cette espèce de vanité qu’apporte l’ancienneté. Je ne crois plus qu’on puisse m’apprendre quelque chose, et si jamais quelqu’un essaye ou y arrive seulement, je me bloquerais et deviendrais hermétique à tout contact.''
               
Dante Waanig
 
''Je devrais t'attacher, tu deviens dangereux pour toi même !''
               
Jeyra Frozeñ
 
''La beauté des êtres n'était rien. La beauté des choses oui. Mais pas forcement celle que l'on voit avec une paire de rétines.''
               
Akira Satetsu
 
''Le noir. Une étendue sombre en perpétuel mouvement.''
               
Melpomène d'Ambre
 
''Il est des oreilles invisibles qui peuvent entendre jusqu'à nos moindres soupirs et des secrets aux allures anodines peuvent se révéler instruments de destruction et de tourments sans fin...''
               
Cassandre Ombrelune
 
''Le "rien" est tellement plus unique que la peur ou n'importe quel autre sentiment...''
               
Meryle Nightlander
 
''Ce n'est pas le nombre ni la force qui compte, c'est l'envie, la cause.''
               
Luyak Salamya
 
''L'innocence d'un enfant est la plus grande peur de l'homme.''
               
Clause Vaneslander
 
''Quand il lui manque une marionnette pour ses spectacles. Il verrait en vous la chose qu'il cherche.''
               
Jack D'enfer
 
''Il n'a pas de notion réelle du bien et du mal, personne ne lui ayant jamais défini ces mots.''
               
Jim Stocker
 
''Je n'ai vu aucune lumière, aucun goulet, pour sortir du boyau infini et obscur que nous empruntons tous, jusqu'à la promesse d'une nouvelle vie, de la transcendance et de la connaissance. Alors, mes yeux se sont adaptés aux ténèbres.''
               
Shaquîlah Dresdeïorth
 
''Le pouvoir ronge l'homme.''
               
Balthazar Bel
 
''Visiblement, la sérénité n'avait de valeur que si on connaissait également, en comparaison, des moments de troubles.''
               
Dranek Barth
 
''Le faible se faisait tuer, le fort vivait un jour de plus.''
               
Rodany Bleinzen
 
''Le soleil se couchait sur le monde du milieu. Les ténèbres se paraient de leurs plus somptueux apparats pour enfin faire leur entrée.''
               
Rin Mephisto
 
''Et alors il vit le chaos, la désolation, la souffrance le désespoir ambiant. Il rit.''
               
Elrog Aniec
 
''Perdu quelque part, marche vers nulle part.''
               
Kyle Wate
 
''La rose n'a d'épines que pour qui veut la cueillir.''
               
Karin Yzomel
 
''- Je peux vous prédire le genre d'homme qui vous convient !
- Je connais déjà mon genre d'homme.
- Vraiment... Et quel est-il ?
- Les hommes morts.''
               
Naladrial Delindel
 
''Utilise tes pouvoirs seulement quand le noir deviendra invivable.''
               
Zedd McTwist
 
''Tes cauchemars m'ont déjà donné l'encre... À présent, ta peau me donnera les pages !''
               
Conrart Crowlore
 
''Bien des gens se font enfermer dans un cercueil une fois mort, mais rares sont ceux qui naissent dedans.''
               
Dassyldroth Arphoss
 
''Le corbeau frénétique qui vous nargue de sa voix perchée, agite ses ailes damnées, où le reflet d'un mort se penche sur votre âme.''
               
Lust Aseliwin
 
''La vie est un mensonge, la destruction une délivrance.
Passent les marées, soufflent les vents, en vain...''
               
Le Passant
 
''Fauche, tranche et avale, gouffre des âmes. Que se dresse devant toi mille fléaux, et que l’enfer se glace devant ta noirceur.''
               
Lloyd Vilehearth
 
''Des charognards pour la plupart, comme ces corbeaux à deux têtes, venant dévorer le valeureux mort.''
               
Meneldil Tristelune
 
''Nous sommes les bourreaux de la justice et de la paix. Même si ce rôle n'est pas agréable à endosser, nous nous devons de le faire, pour le bien du peuple.''
               
Ezekiel Le Sage
 
''Il me tarde de retourner au combat pour finir empalé sur une pique.''
               
Karl Von Morlag
 
''Montre-moi le chemin de la victoire. Ou guide-moi alors dans les tréfonds de la mort...''
               
Aznan Lauréano
 
''Comment peux-tu supporter ça ? C'est assourdissant ! Tue-le ! Qu'est-ce que ça te coûte ? Tu ne l'entendras plus. Tu seras en paix... Tue-le !''
               
Aïden Sochlane
 
''- Faites taire votre cabot !
- Je ne suis pas votre servante !
- Alors je le ferai taire moi-même !''
               
Rosaly Von Gregorius
 
''Le seul présent que la justice a à vous offrir, est votre mort.''
               
Mirage Morteury
 
''Laissez-moi vous conduire aux carnages.... Tant d'âmes ne demandent qu'à succomber.''
               
Idryss Leeverwen
 
''Le soleil est un bourreau. D'une simple caresse, sa langue enflammée peut calciner n'importe quel être.''
               
Seïren Nepthys
 
''C'est une nuit sans lune. Ou bien était-ce un jour sans soleil ?''
               
ShuiLong Zhang
 
''La vie est un rouage lent et grinçant. Il ne tourne que dans un sens. Celui où tu tombes.''
               
Camelle Elwhang
 
''Et un jour, sur vos lits de mort, bien des années auront passé et peut-être regretterez-vous de ne pouvoir échanger toutes vos tristes vies épargnées à Feleth pour une chance, une petite chance de revenir ici et tuer nos ennemis, car ils peuvent nous ôter la vie mais ils ne nous ôteront jamais notre liberté !''
               
Edouard Neuman
 
''Le temps est la gangrène de l'homme, elle apparait puis vous ronge à petit feu. Pour finir il ne vous reste plus que le présent pour vivre ; le passé s'évapore peu à peu et le futur ne vous intéresse guère.''
               
Asgeïr Aslak
 
''Cueillir la fleur de la déchéance et croquer dans la pomme de la faucheuse, nos vies se résument à cela car après tout, nous finissons à une moment où un autre, tous sous terre.''
               
Violette Dellylas
 
''Le pire n'est pas de mourir, mais de se faire oublier.''
               
Erwan Daermon Do'Layde
 
''Tenter d'oublier, même si c'était impossible. Il aurait aimé se jeter à la mer avec la preuve de son acte immonde. Laver tout ce sang qu'il sentait sur lui. Peut-être même s'y noyer, simplement. Sombrer dans les abysses et les ténèbres, pour toujours.''
               
Mio Raeth
 
''La lumière montre l'ombre et la vérité le mystère.''
               
Aeli Seoriria
 
''Si la vie n'a qu'un temps, le souvenir n'a qu'une mesure. Le reste est silence.''
               
Valt Horn
 
''Dans le noir le plus complet, l'aveugle est la meilleure personne à suivre. Dans un monde de folie, qui mieux qu'un fou pour nous guider ?''
               
Ledha Borolev
 
''Je ne crois pas en la force d'un absent. Celle qui ferait de vos dieux ce que vous pensez qu'ils sont.''
               
Gigantus Corne
 
''Une limite qui n'a été créée que pour être dépassée ? C'est simple, imaginez !''
               
Goudwin Didrago
 
''Voir grouiller tous ces gens, connaître leurs désirs et leurs rêves, voir comment évoluent les sociétés, leurs aspirations et leurs défauts. Comprendre que donc rien n'est éternel, et que tous ces rêves et toutes ces folies disparaîtront de la surface du monde. Se laisser aller, indolent, parce que tout cela ne servira à rien, et qu'au bout du compte le monde reste le monde, seule éternité immuable.''
               
Uridan Sangried
 
''L'Inquisition vous remettra sur le droit chemin. Même s'il faut vous briser les jambes pour ça.''
               
Leevo Shellhorn
 
''N'oublie pas d'avoir peur des morts. Ils sont toujours plus nombreux que les vivants, et un jour, tu les rejoindras.''
               
Moira Brawl
 
''J'avais l'habitude avec ce genre d'individus... Moins vous bougerez, moins vous leur parlerez... et moins ils vous cogneront dessus.''
               
Aoi Haandar
 
''Je souhaite voir votre sang se répandre mollement à la surface d'une eau rendue trouble par les masses de cadavres vidés de leur substance, marcher dans les champs de vos ossements éparpillés, me remémorant à chaque pas votre mort absurde et pathétique, que vos noms ne soient pas contés, que votre souvenir s'éteigne comme s'éteint votre vie fade et misérable, qu'à travers les années, seuls subsistent vos ossements tels de tristes traces blanchâtres dans un paysage noir de guerre, de sang et de folie.
Et que telles cette phrase, vos morts n'aient aucune importance, aucune signification pour quiconque.''
               
Nargheil Eoss
 
''Bénie soit la haine que tu porteras à ton prochain, lave l'Homme des péchés qu'il a commis.
Sois l'épée du jugement qui s'abattra sur cette race impure, souillée par la vengeance et la corruption.''
               
Meiro Fuuchiuse
 
''Notre futur exprime nos actes passés.''
               
Terence Ripper
 
''Rencontre les ténèbres et tu admireras la lumière, dit le voyant.
Contemple la lumière et tu provoqueras les ténèbres, dit l'aveugle.''
               
Tekian Varis
 
''Un général courageux et fier, est celui qui exécute en premier l'ordre qu'il donne à ses hommes.''
               
Danarius Kyrarion
 
''L'art est le sentiment obscur de l'appropriation de l'étrange.''
               
Leroi-Gourhan
 
''La mort nous sourit à tous, et tout ce que nous pouvons faire, c'est lui sourire en retour.''
               
Marc-Aurèle
 
''L'art est la mystérieuse présence en nous, de ce qui devrait appartenir à la mort.''
               
Malraux
 
''L'art est une profondeur creusée dans le visage du monde.''
               
Weischedel
 
''Le néant après la mort ? N'est-ce pas l'état auquel nous étions habitués avant la vie ?''
               
Schopenhauer
 
''Les avocats d'un malfaiteur sont rarement assez artistes pour tourner à l'avantage de leur client la belle horreur de son acte.''
               
Nietzsche
 
''Ôte-toi de mon soleil.''
               
Diogène le cynique
 
''Il y a pas d’œuvre d'art sans collaboration du démon.''
               
André Gide
 
''Ce n'est pas le lieu mais son cœur qu'on habite.''
               
John Milton
 
''Nous sommes les histoires que nous vivons.''
               
Auteur inconnu
 
''La mort est terrible pour n'importe qui. Bons ou mauvais, anges ou démons, c'est la même chose. La mort est impartiale. Il n'y a pas de mort particulièrement horrible. C'est pourquoi la mort est effrayante. Les actes, l'âge, la personnalité, la richesse, la beauté... Tout ça n'a aucun sens face à la mort.''
               
Fuyumi Ono
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Dre'Ashk Korezarair

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Dre'Ashk Korezarair

Sombre éclat

________________

avatar
________________


Race : Elfe
Classe : Danse-Mage
Métier : Aucun (Enfin, techniquement, Chercheur et Danseur)
Croyances : Aucune
Groupe : Rebelles (Mage de Beolan dès qu'il y a)

Âge : 532 ans, physiquement entre 30 et 40

Messages : 13


MessageSujet: Dre'Ashk Korezarair   Dim 20 Jan 2013 - 21:28

Dre'Ashk Korezarair

Personnage


Nom : Kor'ezarair (Kor-ézarair)
Prénom : Dre'Ashk (Dré-Achk)
Rang : Il est Sombre Éclat, ceci, bien sûr est dû au lien qu'il a établi avec le Vein sans pour autant perdre la raison. Ce titre lui anonymement attribué par certains mages.

Âge : 532 ans, physiquement il paraît avoir entre 30 et 40 ans.
Sexe : Masculin

Race : Elfe
Classe :Danse-mage
La danse fut la première forme de communication. Elle a souvent été utilisée comme lien entre l'humanité et le divin. Une sorte de pont franchissable par la transe qu'elle provoque. Des rituels naquirent pour invoquer les puissances surnaturelles. Pratiquer cet art magique implique d'avoir des talents à la fois martiaux et magiques. Cette forme de magie étant particulièrement éreintente les danse-mage sont rare. Selon la légende Verael, déesse des Divertissement et de l'Ombre facilita l'utilisation de la danse-magie. La danse-magie devint l'égale de l'art bardique, tout aussi merveilleuse à observer et bien plus dangereuse.
Certains prétendent qu'il s'agit d'une évolution des chants du barde ; là où le barde a besoin de paroles, le danse-mage fait un pas de danse et peut les combiner avec ses prouesses martiales. Une connaissance théorique de la magie n'est pas indispensable pour être danse-mage, cela dit les moins méconnus des danse-mages sont passé par Beolan.
La danse-magie est centrée sur son utilisateur, de faite sa portée est limité sur quelques mètres (entre 5 à 10 m de rayon) autour du danse-mage.
Là où le mage-guerrier compte sur la puissance de ses sorts le danse-mage comptera d'avantages sur la finesse de sa branche de sort.


Métier : S'il ne s'agit pas d'un métier à proprement parler il n'est pas rare qu'il gagne quelques menues monnaies avec des Spectacles dansants, souvent en s'associant momentanément avec un musicien.
Croyances : Comment peut-on croire en l'existence de Divinités alors que l'on a visité le Vein ?
Groupe : A l'image du Clan Korezarair il considère la Monarchie actuellement en place dans le Royaume d'un mauvais oeil. Inversement à lui c'est "officiellement" qu'il a rejoint la cause des Rebelles. (Non pas qu'il le crie sur tous les toits mais là où le Clan fait des investissements, qu'ils soient sous forme de financements ou d'informations, l'Elfe s'investie physiquement dans cette cause) [HRP]Donc en somme il appartient au groupuscule des rebelles mais des PNJ et/ou Prédéf du Clan Korezarair sont tout à fait envisageable.[/HRP]

Équipement : Talinth, le bâton, et Ul'Vedriss, le sabre, l'accompagnent depuis déjà plusieurs décennies – ou était-ce depuis plusieurs siècle ? Chacun a une fonction propre, les deux s'opposent, là où Talinth immobilise Ul'Vedriss tranche. Ul'Vedriss ne sort que rarement du fourreau et lorsqu'il le fait c'est dans l'intention de tuer. Si tous deux sont de facture elfique, Ul'Vedriss a été reforgé par un forgeron Seïdan, de ce fait, ce dernier dégage une aura malsaine. Elle ne fait jamais que signaler une alliance momentanée et rappeler un pacte passé à son utilisateur mais ne possède en aucune façon la moindre caractérisque magique.
Il possède également une sacoche dans laquelle il stocke quelques jours de vivres et quelques bandages.


Talents de combat physique :
On ne peut être danse-mage sans posséder un entraînement martial conséquent. De fait il n'est pas qu'un initié en la matière et peut se vanter d'être un danseur d'exception, les danses qu'il emploie peuvent inclure l'utilisation d'armes blanches. Tout particulièrement de ses armes de prédilection, à savoir le sabre et le bâton de combat, plus particulièrement lorsqu'il s'agit de Talinth et d'Ul'Vedriss. Notez bien que ses talents martiaux se basent avant tout sur l'agilité et non sur la force. Les plus lourdes pièces d'armure qu'il portera ne seront jamais que de cuirs et il ne portera jamais d'armure complète. Cela dit moins il en porte mieux il se porte.

Talents de magie :
Bien qu'il soit totalement incapable d'employer des incantations orales il n'en a pas moins une connaissances théorique de la magie dite "classique", reste de ses années passées à la Tour de Beolan. Ces connaissances cependant sont influencées par ses mémoires vieillissantes.
Malgré une compréhension théorique de sa Danse-Magie son application reste avant tout instinctive, en ce sens qu'il ne réfléchis pas vraiment lorsqu'il l'emploie, en effet, cette discipline est inscrite dans son corps, et il ne saurait s'en départir. Il contrôle l'élément Eau sous ses formes gazeuze, liquide et solide et peut, de ce fait, le faire passer d'un état à l'autre. L'utilisation qu'il en fait varie, qu'il s'agisse d'une arme ou d'une protection, ou simplement d'un élément décoratif l'eau ne sera jamais que son alliée principale. L'eau qu'il emploie n'est pas créée de toute pièce, elle se trouve dans son environnement, sous diverses formes, d'un monde à l'autre son apparence change tout comme sa stabilité.

Talents divers :
Etant né dans une cité portuaire il a quelques connaissances en navigation, ne vous méprenez pas cependant, il n'est pas un expert en la matière, il n'a pas non plus forcément au courant des dernières évolutions techniques en la matière.
Il a quelques connaissances de premiers soins.


Pouvoirs particuliers :
Suite à son passage dans le Vein son corps ne peut être soigné par des méthodes d'origine magique. S'il peut appliquer des onguents alchimiques sur ses plaies les magies de guérison seront sans effet sur sa personne. (Comme y a pas de section "faiblesse" je le mets dans les pouvoirs, après tout, c'est un pouvoir en soit, certes négatif, mais pouvoir passif pour autant.)
Par ailleurs il peut détecter la présence de faille allant vers le Vein.


Apparence physique :
L'on dit des Elfes du Milieu qu'ils ne sont pas bien grand, celui-ci a tout de même réussi à dépasser la taille maximale que l'on prête aux elfes de 3 bons centimètres. L'une des caractérisque de son clan est présente en lui : il a la peau tânée et a indéniablement été régulièrement exposé aux rayons solaires.
Par ailleurs son corps est particulièrement bien ciselé, et si d'aventure vous aviez l'occasion de contempler l'un de ses spectacles dansants vous pourriez le voir partiellement dévêtu vous ne pourrez que constater qu'il a la musculature sèche. De plus il vous apparaîtra que l'agilité est l'un de ses éléments primordiaux.
Certains vous diront que les elfes ne vieillissent pas, ou si peu, chez lui cependant, l'âge ressort, par sa crinière d'ébène qui, les années venant se teinte de mèches blanc argenté, d'abord discrète et finalement évidente. D'un point de vue purement humain tout au moins. Un elfe ne verra pas forcément ce détail comme un signe de grand âge. Et puis, il n'est pas si vieux que ça : il n'a jamais que cinq siècle. Son port de tête est altier et sa démarche princière.
Il a les yeux d'un vert doré, et le regard profond, si vous vous concentrez dessus vous pourrez apercevoir un abime, un profond abime dans lequel il fait bon se perdre. Ses oreilles trahissent ses origines : elles sont longues et pointues. Par ailleurs des croissants de lune en or blanc ornent ses lobes.
L'Elfe du Milieu s'habille avec finesse et prend plaisir à mettre des vêtements brodés d'or et d'argent. Il apprécie également la soie et la sensation qu'elle vous laisse sur la peau. A sa taille Ul'Vedriss, le Sanguinaire, se tient endormi, en sa main Talinth, le Sage, l'accompagne. Sur ses épaules se tient une cape noire maintenue par une chaîne d'argent. Parcourant fréquemment les routes il chausse des bottes de cuir.

Spoiler:
 

Caractère, personnalité :
Il y a des choses que l'on ne peut entièrement cacher, l'âge en fait partie, s'il est difficile de lui attribuer un âge précis son attitude générale laisse entendre qu'il n'est plus dans ses jeunes années. Il sait maintenant garder son calme. Cela dit ça ne l'empêche guère d'encore avoir des problème avec la hiérarchie, mais là où par le passé il le disait à voix haute et le faisais payer à ses supérieurs, à présent il se contente de violer ses ordres lorsque la situation s'y prête.
L'Elfe du Milieu n'est pas foncièrement mauvais, cela dit le temps qu'il a passé dans le Vein a véritablement façonné son esprit, s'il garde un contrôle relatif de sa personne il n'empêche que lorsqu'il fait couler le sang en compagnie d'Ul'Vedriss il prend un malin plaisir à le faire. Le son, l'odeur, la chaleur, les éclaboussures... Tout dans la tranche lui apporte grande satisfaction.
Malgré tout il reste tout à fait fréquentable et prêt à se faire charitable. Ou honorable, il évite de tuer un adversaire au sol, tout au moins lorsqu'il n'a pas Ul'Vedriss en main, si Ul'Vedriss est éveillé il risque de se laisser aller à ses mauvais travers.
Fidèle, plus ou moins, il n'oublie pas ceux qui l'ont aidé par le passé, une parole donnée est une parole tenue, regrettée parfois, mais tenue toujours. Il est également plus ou moins loyal, si l'un de ses proches se trouve être en détresse et fait appel à lui il accourera – si toutefois cette action lui est possible.
S'il se montre d'un naturel calme et sérieux, cet individu n'en est pas moins curieux. Notez qu'il peut se faire taquin si vous êtes suffisamment proche. Cela dit il garde souvent ses distances aux premières interactions.
Oh n'oublions pas, seriez vous du sexe opposé ? En ce cas à votre égare il se verra être un galant homme, qu'il souhaite ou non vous faire la cours.


Histoire :
Il est né dans le clan elfique Korezarair, ce clan matriarcal dirige et protège la cité portuaire de La'Onul'Loth avec justesse. Et Mara'Avin Avel'She Korezarair, la mère du principal acteur de cette épopée, dirige le clan Korezarair depuis déjà six siècles. De nos jours La'Onul'Loth est indépendante du Royaume, cela dit, dans l'ombre elle soutient la Rébellion car la Monarchie actuellement en place est considérée comme un danger potentiel sur le long terme. Il n'y a jamais que deux manières d'entrer dans le clan : être né dedans ou être marié à l'un des membres du clan. De ce fait, Simradul Tiadul'Reth, Mage de Guerre de son état, n'est pas né dans le clan Korezarair, et malgré son état de pièce rapportée il n'en reste pas moins le géniteur de Dre'Ashk Korezarair. Ce clan Elfique s'est, il y a longtemps, séparé de ses cousins des forêts, et s'ils ne leur vouent pas la moindre haine leur constitution s'est modifié selon leur environnement maritime. En règle générale ils ont la peau plus foncé et la taille plus grande que leurs cousins des forêts. L'on dit d'eux qu'ils sont les Elfes des Mers, si l'on considèrent qu'ils sont souvent familiers avec les méthodes de navigations on peut considérer que cette affirmation n'est pas complètement fausse.
C'est donc dans un cadre confortable que Dre'Ashk Korezarair vint au monde, et s'il était désiré son état de mâle l'empêchera à jamais de succèder à sa mère. Attendu mais pas premier, son aîné de 30 ans se nomme Amvain. Il sera éduqué comme un noble, la bienséance, l'étiquette et l'honneur sont au rendez-vous. Compte tenu de la situation de La'Onul'Loth, les enfants Korezarair apprennent impérativement à manier un navire, pour autant Dre'Ashk n'était pas particulièrement passionné par la matière maritime et comme son père il avait plus d'affinité avec l'eau sous la coque qu'avec le bois de la coque... Contrairement à lui il n'en avait aucune maîtrise, son père aura lui apprendre des formules magiques aucun résultat n'en ressortira jamais. C'est un Danse-Mage de passage qui découvrira son talent. Et c'est ainsi qu'Arwen Bochaussée sera invité à la cours de La'Onul'Loth. L'enseignement se fait sans heurts particulier. Un évènement cependant viendra enjoliver la vie au manoir familiale alors que Dre'Ashk atteint la soixantaine : une enfant vivace vient s'ajouter à la famille principale du Clan Korezarair. Elle sera nommée Eir'Sha, la petite fille s'avère être une véritable teigne qui passera son temps collé au basque de Dre'Ashk dans sa jeunesse tout au moins. De fait entre les deux un lien se crée. Alors que Dre'Ashk est dans sa 112ème année que son maître s'éteint à jamais. Sur le conseil de son père il partira parfaire sa formation à Beolan, cité particulièrement réputé pour sa Tour, Tour investie par les Mages. Sa soeur, attristée de son départ, lui tend Talinth.


"Pour que nous soyons toujours proche"

La main de l'Elfe du Milieu se pose sur la tignasse de sa cadette. Il ne dit mot mais n'en pense pas moins : Les mots ne suffisent pas pour tout dire, et le contact ne sera pas perdu. Encore aujourd'hui ces deux là se réunissent régulièrement
Son frère, à son tour lui lance une arme : Ul'Vedriss, le Sanguinaire.


"Tu en auras besoin je ne pourrai pas toujours te protéger. Oh et je t'accompagne, j'ai à faire à Beolan."

Dit-il alors qu'il monte à cheval. Le voyage, du coup se fera à cheval. La famille se retrouve disloqué mais tous savent faire avec.
Beolan, Beolan et son auberge des trois Lieu – à plusieurs reprises il ira se faire quelques menue monnaie sur place – Beolan et sa Tour. Tour qui Toujours veille sur le village. C'est ici que l'Elfe du Milieu fera sa formation théorique, malheureusement, au grand damne de ses professeurs s'il comprend les formules magiques il ne peut les utiliser. Sa magie ne se manifeste que par l'intermédiaire de gestes vifs, par des incantations dansantes. Cela dit c'est à la Tour qu'il redécouvre son Elément de prédilection et en envisage de nouvelles utilisations, entre autre il l'utilisera dans l'intention d'embellir ses spectacles dansants, celle-ci tournoie au grès des pas de danses créant ainsi des jeux de couleurs et éventuellement de mirage.
Ne vous avions-nous pas dit ? Sa curiosité le poussait par moment à quitter les murs protecteurs de Beolan, il a d'ailleurs un goût certain pour les vieilleries, pour les objets et/ou les individus insolites. Parfois l'insolite s'avère aller de paire avec le danger et s'il se trouvait en désavantage tactique les illusions venaient le seconder.
La Tour, tant de belles années. Pour lui tout au moins : ses professeurs n'appréciaient pas souvent qu'il leur tienne tête, et ce, avec ou sans raison. Il faut dire qu'il a quelques soucis avec l'autorité et il pratiquait souvent la mauvaise foi lorsqu'il s'agissait de les contredire.
C'est d'ailleurs pendant ses années à Beolan que la Démocratie a vu le jour dans le Royaume, paradoxe s'il en est, cette République est supposée se passer de Roi et pourtant les humains continuent de la désigner comme Royaume... Et tout ça par simple paresse verbiale. Dans ses jeunes années il ne pouvait s'empêcher de voir cette désignation avec dédain, voir avec exaspération. Mais le temps faisant son effet, lui même finira par user de ce mot ne désignant plus l'état en lui-même mais bien la zone géographique, d'une certaine manière.
Après avoir quitté la Tour des Mages, il passa son temps sur les routes, parfois en compagnie d'autrui, il a d'ailleurs passé une vingtaine d'année à voyager avec sa jeune soeur. Pour lui servir de "garde" histoire de reprendre les mots de Mara'Avin Avel'She Korezarair. La jeune fille cependant est bien assez grande pour se défendre d'elle même durant ses missions diplomatiques au coeur du Royaume en phase d'évolution.
Et ainsi la vie continue, jusqu'à rencontrer un évènement qui le changera irrémédiablement, c'est il y a approximativement 120 ans que le Premier Mage de la Tour de Beolan lui envoya une requête particulière.
Depuis quelques temps déjà une série de disparition avait lieu dans l'archipel des îles basses, compte de ses origines martitime il fut désigné pour enquêter dans cette région particulièrement humide. Etant donné qu'il n'avait alors rien de particulier à faire il se rendit sur place, et puis faut dire qu'on lui avait donné carte blanche. A force de péripéties, de discussions et de danses dans diverses tavernes il finit par découvrir l'existence d'un îlot communément considéré comme maudit par les peuplades locales. Et bien sûr, ne pouvant décemment écraser sa curiosité il s'y rendit illico presto, cela en louant... Hum non, le propriétaire du bateau ne voulant pas perdre son bâteau le lui vendit, et de toute manière les frais étaient alors couverts par la Tour de Beolan.
Il prit donc la barre et se rendit sur l'îlot en question. Au coeur de cet îlot il découvrit une faille dans laquelle il s'engouffra. S'il avait déjà entendu parler du Vein c'était effectivement la première fois qu'il mettait les pieds dans ce paysage sans queue ni tête. Ses yeux en fixant l'horizon éphémère perdait le fil du temps et là où un être du milieu aurait tout fait pour retourner dans son monde lui contemplait ce décor chaotique.


* Cette grosse bête écailleuse a de fort belles couleurs... *

Pense-t-il avant de se rendre compte que la bestiole en question pense avoir trouvé son casse-croûte, l'Elfe du Milieu tenta d'abord de passer par la voie diplomatique. Et c'est d'une voix grave et mélodieuse qu'il dit :

"Allons très cher, je ne suis guère commestible vous devriez vous trouver une autre cible..."

La grosse bestiole bien sûr ne le voyait pas de cet oeil et claque sa mâchoire dans le vide : le Danse-Mage, de par ses prouesses martiales l'évita.

"Mais voyons les proies ne doivent pas manquer dans le Veÿn, vous devriez en trouver facilement..." dit-il, en évitant – ou presque – une patte griffue qui lui valut tout de même une belle entaille à la jambe gauche, quant à la queue qui voulu l'envoyer en l'air... Elle fut amortie par un bouclier aquatique.

A l'évidence il ne pourrait raisonner avec un animal sauvage. Surtout l'un de ceux issu de ce monde éternellement changeant. De même il ne compte pas se laisser abattre : c'est elle ou lui, et il serait préférable que ce soit elle.
Un ballet s'entâma alors entre les deux étrangers : la bête et le beau. Un animal à l'intelligence plus ou moins limitée et un danseur expérimenté. Agilité contre force, magie contre brutalité. Ul'Vedriss contre crocs, Talinth contre griffes. Coupures contre griffures. Et lorsque Ul'Vedriss s'éveille le sang coûle. Car Ul'Vedriss ne parle que par le sang. En ce jour l'agilité triompha de la force, non sans séquelles, la magie fit son effet et Ul'Vedriss s'enfonça dans la chaire écailleuse pour finalement retourner dormir en bonne flemmarde qu'elle est.
Il erra un temps dans ce monde éphémère, affrontant quelques dangers, y laissant quelques plumes. Et découvrant une nouvelle utilisation des dons aquatiques
C'est face à un démon commun faisant usage de magie Noire que ce jeu d'ombre lui est venu, une protection qui, bien que partielle, n'en restait pas moins bienvenue. L'eau s'assombrit au contact de la magie Noire, si les effets de cette dernière ne s'annulent guère il n'en sont pas moins alterné, limitant ainsi les dégâts occasionnés. S'il triompha de ce combat plus tard il découvrit qu'il laissa des séquelles, les soins magiques sont devenues inneffectifs sur son corps et s'il ne rejette pas le tort sur ce seul combat il considère que son passage dans le Vein n'a pas été en sa faveur.
Suite à son retour dans le Monde du Milieu il considérera d'avantages l'existence de divinité comme une abbération, cela dit il n'en dira rien à l'habitant lambda du Milieu.
Par d'ailleurs, de la même manière qu'il a vu la Démocratie naître dans le Royaume il l'a vu s'éteindre et a accueillie cette nouvelle monarchie d'un mauvais oeil, c'est ainsi qu'il s'alliera un temps avec les Rebelles.



En ce qui vous concerne


A quelle fréquence serez-vous présent sur le forum ? Difficile à dire, ça dépendra de mon inspiration et de mes études. Passer simplement je peux le faire régulièrement mais je mets un peu de temps à poster mes RP.

Comment avez-vous découvert le forum ? Humphrey m'a transmis l'adresse de ce forum, il m'a fallut le temps pour me décider mais au final me voici. Oui mon bien cher double, je viens pour mieux te pourrir la vie niark (Et non, je ne suis pas véritablement son TC, c'est juste un délire entre nous)

Quelles remarques pouvez-vous formuler à propos de l’apparence du forum ? L'apparence en elle-même me plaît bien, cela dit certains avatars ne passe à priori pas. Oui Synëal, je parle bien de toi. Je ne sais pas si ça s'arrête à ce cas là ou non par contre.



Test-RP

Talinth claque contre le sol rocailleux d'une berge ombrageuse. Malgré l'horizon changeant perpétuellement d'apparence, horizon toujours plus sinistre que le précédent, Malgré cet éphémère horizon malsain l'Elfe plonge la main dans l'eau si pure de ce lac néfaste.

*L'eau du Veÿn est-elle seulement comestible ? Mes réserves sont épuisées et j'aime autant ne pas mourir de soif. *

Son regard doré, seule lumière dans ce paysage de gris et de noir, de roches et d'eau et de quelques brins d'herbes tentant tant bien que mal de survivre ici bas, son oeil donc observe ce qui semble être lac. Un bruit, une vaguelette qui se manifeste alors même qu'aucun souffle de vent ne se laisse percevoir. L'elfe concentre son attention sur le lac et porte sa main à la bouche pour avaler une fine gorgée d'eau. Rien dans l'immédiat.

* Admettons que l'eau soit saine... Ce qui se cache dans les eaux du Veÿn ne me rassure pas plus. *

N'étant pas suffisamment idiot pour signaler sa présence à un éventuellement inconnu – qu'il soit doué de parole ou non – il ne dit mot. Et encore une fois un bruit suspect attire son attention : une branche qui craque. Il se retourne. Là où précédemment ne se trouvaient qu'herbes et rocs se nichent écorces et feuilles, fleurs fanées et arbres dénudés.

* Ephémère Veÿn... J'ai beau le savoir je n'arrive toujours pas à m'y faire et... *


Un regard en arrière lui permet de constater que le lac est toujours là, il s'empresse de remplir sa gourde avant qu'à son tour il ne se transforme.

* Au moins une chose de certaine. Le Veÿn n'est pas dénué de ressources... *


Gourde fermée et rangée. Créature humanoïde qui sort de l'eau, une lame rocheuse à la palme, peu de mots.


"Faim. Repas ssssse laissssssser faire."


* J'aimerai bien rencontrer une créature du Veÿn qui, pour changer, se montrerait pacifique. *



Il ne prend pas la peine de répondre, les gestes à signaler son désaccord, l'Elfe ne compte pas finir en festin. Dans le Vein une règle domine : Tuer ou être tuer, ceci, l'elfe l'a rapidement compris. Ul'Vedriss s'éveille et Talinth s'allonge. Métal contre roche, poisson contre eau, Démon aquatique contre Elfe des Mers. Les lames s'entrechoquent à plusieurs reprises, l'eau fait office de bouclier alors que la lame cherche une ouverture, une roulade en arrière, un pic de glace, un elfe qui reprend son souffle. Robuste le démon. Obstacle brisé, lame de Roche brise le métal centenaire. Soupire d'agacement de l'elfe. Ul'Vedriss, ou ce qu'il en reste rentre au fourreau, Talinth est ramassé... Mais Talinth ne tue pas, ce n'est pas son rôle.
Un pas sur le côté, un regard autour de lui, une toupie, Talinth frappe les côtes de l'Amphibien. Et la roche perce la défense de l'Elfe un instant. Douleur lancinante, mais pas d'abandon, la blessure est certes douloureuse mais pas mortelle, supportable pour un temps tout au moins. Rouge Sang coûle, roulade sur le côté, et il se relève immédiatement. Restant attentif il remarque une bête plus impressionnante fondre sur eux, la gueule grande ouverte, l'Elfe l'évite là où l'amphibien se fait happer : il était face à l'elfe et du coup n'avait rien vu.

Dre'Ashk récupère ce qu'il reste d'Ul'Vedriss et s'enfonce dans les bois, la plaie toujours ouverte. Il finira par perdre conscience.

Un bruit métallique finit par le tirer des songes, il est dans ce qui semble être une forge, difficile de savoir si elle est à l'image de ce monde : éphémère. Un être humanoïde y travaille, il le voit de dos, un individu robuste, les cheveux d'albâtre coupé court, les muscles saillants, la peau cendrée et les oreilles ronde. Il porte un regard sur sa plaie, il a été dévêtu et soigné, son torse est bandé.
Non content d'être un géant son sauveur a l'ouïe fine et a remarqué le changement sonore dans la respiration de l'Elfe du Milieu.


"Enfin debout, petit être."
"C'est quoi le piège ? Les habitants du Veÿn ne m'ont pas habitué à leur hospitabilité."
"Pas de piège, je ne m'attaque pas aux blessés."
"Raison particulière ?"
"Tous Seïrdans se doit d'être honorables et ce serait faire preuve de lâcheté de s'attaquer à un homme à terre."

* Des démons avec des règles, une première, j'avais vu quelques mentions d'eux dans les grimoires de la Tour mais c'est bien la première fois que j'en vois un de mes propres yeux. *


L'Elfe cherche ses vêtements et ses effets, et si la majeure partie de ses affaires sont là mais il ne peut que constater l'absence d'Ul'Vedriss – ou ce qu'il en reste – en son fourreau.

"J'avais un sabre, Ul'Vedriss, avec moi."

Le Seïrdan se tourne vers l'elfe, qui voit pour la première fois ses yeux gris argentés, et lui montre l'objet de son travail.

"Tu n'aurais pas été loin avec ce cure-dent. Et j'avais du temps à perdre."
"Mon bienfaiteur aurait-il un nom ?"
"Aratch, mais la prochaine fois que nous nous verrons les rôles seront inversés."
"Je vois... Rien n'est jamais gratuit ici bas."


Un temps le Seirdan a travaillé sur Ul'Vedriss, la réparant, et l'imprégant de son essence.
L'Elfe retournera sur Feleth peu après.



* * *


Dernière édition par Dre'Ashk Korezarair le Lun 21 Jan 2013 - 19:29, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Néro Elem

Administrateur | Doux Seigneur de l'Orage

________________

avatar
________________


Race : Oracle, Faux parleur, Elfe
Classe : Artéfact vivant
Métier : Apprenti du Triumvir "Le Prophète"
Groupe : Les Mages de la Tour de Beolan

Messages : 1322

Fiche de Personnage : Ma Fiche


MessageSujet: Re: Dre'Ashk Korezarair   Lun 21 Jan 2013 - 6:57

Bonjour, bienvenue.

Dans les Théories magiques, le mot "élément" caractérise uniquement les cinq éléments (voir chapitre 2). D'après cette théorie, tout entre dans ces cinq éléments donc par exemple, une illusion sera faite d'eau et d'air (comme les arc-en-ciel), ou de feu et d'air (comme la lumière solaire) etc. Bref d'après eux, il n'y a que cinq éléments : Eau, Terre, Feu, Air et Foudre (quintessence). Donc dans la description de ta classe, le mot "élément" est erroné car après tu parles d'illusion etc qui ne sont pas considéré comme directement faisant partie des éléments. ^^
(Oui je chipote, mais ça montre bien que je n'ai rien à dire, pour insister sur un détail comme ça...)


Donc pour la magie : l'eau est une branche de magie (appartenant aux ensorceleurs et aux mages-guerriers), l'illusion est une catégorie de magie (de le sens qu'elle forme déjà une magie à part entière, seule) et la magie noire est aussi une catégorie de magie (comme l'illusion). ^^
Bref si je résume, tu maîtriserais trois différentes magies sans lien entre elle en plus des armes, alors qu'un mage-guerrier doit se contenter d'une seule branche de sort d'ensorceleur (eau, feu, air, terre, foudre) avec les armes, lui ? ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Dre'Ashk Korezarair

Sombre éclat

________________

avatar
________________


Race : Elfe
Classe : Danse-Mage
Métier : Aucun (Enfin, techniquement, Chercheur et Danseur)
Croyances : Aucune
Groupe : Rebelles (Mage de Beolan dès qu'il y a)

Âge : 532 ans, physiquement entre 30 et 40

Messages : 13


MessageSujet: Re: Dre'Ashk Korezarair   Lun 21 Jan 2013 - 7:23

Néro Elem a écrit:
Bonjour, bienvenue.

Dans les Théories magiques, le mot "élément" caractérise uniquement les cinq éléments (voir chapitre 2). D'après cette théorie, tout entre dans ces cinq éléments donc par exemple, une illusion sera faite d'eau et d'air (comme les arc-en-ciel), ou de feu et d'air (comme la lumière solaire) etc. Bref d'après eux, il n'y a que cinq éléments : Eau, Terre, Feu, Air et Foudre (quintessence). Donc dans la description de ta classe, le mot "élément" est erroné car après tu parles d'illusion etc qui ne sont pas considéré comme directement faisant partie des éléments. ^^
(Oui je chipote, mais ça montre bien que je n'ai rien à dire, pour insister sur un détail comme ça...)

Pour les Eléments je n'avais pas saisi les choses ainsi, ma foi on va dire que j'en avais fait une lecture peu attentive. Cela dit tu remarqueras que je n'ai fait allusions à tes théories des magies que pour introduire la "3ème" forme de magie (moi aussi j'aime bien chipoter °v°)


Citation :
Donc pour la magie : l'eau est une branche de magie (appartenant aux ensorceleurs et aux mages-guerriers), l'illusion est une catégorie de magie (de le sens qu'elle forme déjà une magie à part entière, seule) et la magie noire est aussi une catégorie de magie (comme l'illusion). ^^

Le premier est donc élément, l'illusion n'a de véritable application que dans ses spectacles, pour faire apparaître des décors momentanés entre autres, on peut s'en passer. En même temps ça n'en reste pas moins une branche de magie. Pour la magie noire... Bah rien à dire c'est une branche en soit

Citation :
Bref si je résume, tu maîtriserais trois différentes magies sans lien entre elle en plus des armes, alors qu'un mage-guerrier doit se contenter d'une seule branche de sort d'ensorceleur (eau, feu, air, terre, foudre) avec les armes, lui ? ^^

Je me doutais un peu que ce détail poserai quelques soucis. Hochet
Mais dans ma conception des choses le mage-guerrier n'est pas limité sur la distance, alors que j'ai moi-même limité les pouvoirs sur la distance. En même temps je ne vois pas l'intérêt de lancer une tempête de neige à trente lieues à la ronde, en même temps, même sans la limite de distance il serait bien incapable de le faire.
Maîtrise n'en reste pas moins un bien grand mot, il maîtrise véritablement l'eau et l'illusion, quant à la magie noire, il en a une conception erronée, de fait des accidents sont tout à fait envisageable. Loin de moi l'envie de faire un personnage surpuissant, bien loin de là, un gaillard qui peut tout casser d'un coup, dans mon esprit reste moyen.

Bon, je verrai comment corriger tout ça dans l'aprem, faut un peu que j'ailles en cours.

Edit : J'ai donc arrangé le schmilblik, je te laisse faire ton deuxième passage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Néro Elem

Administrateur | Doux Seigneur de l'Orage

________________

avatar
________________


Race : Oracle, Faux parleur, Elfe
Classe : Artéfact vivant
Métier : Apprenti du Triumvir "Le Prophète"
Groupe : Les Mages de la Tour de Beolan

Messages : 1322

Fiche de Personnage : Ma Fiche


MessageSujet: Re: Dre'Ashk Korezarair   Lun 21 Jan 2013 - 19:08

Remarque : je n'ai pas dit que ce n'était pas autorisé. Je t'ai juste permis de voir les choses sous un nouvel angle.
Mais effectivement, la position comme ça me convient mieux (de toute façon, tu peux déjà faire des effets de couleurs et de mirage avec une maîtrise de l'eau, ainsi que pas mal d'autres choses si on y réfléchit attentivement).

Je te propose d'inclure dans ta description de classe que contrairement aux mages guerriers, les danse-mages maîtrise d'avantage leur branche de sort sur la finesse que sur la puissance. ^^


" l'Archimage en chef de la Tour de Beolan " Un archimage est un mage qui maîtrise la lumière, donc l'Archimage en chef est celui qui être considéré comme le plus grand virtuose en magie en achimagie (magie de lumière). Est-ce bien cela que tu as voulu dire ? (Sinon, le dirigeant, quand il est unique, de la Tour s'appelle plutôt : Premier Mage).

Qu'as-tu rajouté dans ton histoire au fait (et dont tu m'as prévenu via MP) ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Dre'Ashk Korezarair

Sombre éclat

________________

avatar
________________


Race : Elfe
Classe : Danse-Mage
Métier : Aucun (Enfin, techniquement, Chercheur et Danseur)
Croyances : Aucune
Groupe : Rebelles (Mage de Beolan dès qu'il y a)

Âge : 532 ans, physiquement entre 30 et 40

Messages : 13


MessageSujet: Re: Dre'Ashk Korezarair   Lun 21 Jan 2013 - 19:33

Néro Elem a écrit:
Remarque : je n'ai pas dit que ce n'était pas autorisé. Je t'ai juste permis de voir les choses sous un nouvel angle.
Mais effectivement, la position comme ça me convient mieux (de toute façon, tu peux déjà faire des effets de couleurs et de mirage avec une maîtrise de l'eau, ainsi que pas mal d'autres choses si on y réfléchit attentivement).

Encore une fois j'ai mal interprété >_< . Autant pour moi. Mais évitons de changer d'avantages clown

Néro Elem a écrit:
Je te propose d'inclure dans ta description de classe que contrairement aux mages guerriers, les danse-mages maîtrise d'avantage leur branche de sort sur la finesse que sur la puissance. ^^

Done. Même si je trouve la construction de ma phrase un peu bancale. Fin bon, tant qu'on comprend ce qu'est cette classe albino

Néro Elem a écrit:
" l'Archimage en chef de la Tour de Beolan " Un archimage est un mage qui maîtrise la lumière, donc l'Archimage en chef est celui qui être considéré comme le plus grand virtuose en magie en achimagie (magie de lumière). Est-ce bien cela que tu as voulu dire ? (Sinon, le dirigeant, quand il est unique, de la Tour s'appelle plutôt : Premier Mage).

Woups, habitude à la con, désolé, j'ai corrigé clown Archimage en chef est devenu Premier Mage

Néro Elem a écrit:
Qu'as-tu rajouté dans ton histoire au fait (et dont tu m'as prévenu via MP) ?

Plutôt que des ajouts ce serait plutôt des modifications, là où les Eléments "Secondaire" et "Tertiaire" intervenaient. Attends que je retrouve.

Citation :
Cela dit c'est à la Tour qu'il redécouvre son Elément de prédilection et en envisage de nouvelles utilisations, entre autre il l'utilisera dans l'intention d'embellir ses spectacles dansants, celle-ci tournoie au grès des pas de danses créant ainsi des jeux de couleurs et éventuellement de mirage.

Du coup j'ai fait une fait une nouvelle modification en prenant en compte ta remarque :p

Citation :
L'eau s'assombrit au contact de la magie Noire, si les effets de cette dernière ne s'annulent guère il n'en sont pas moins alternés, limitant ainsi les dégâts occasionnés. S'il triompha de ce combat plus tard il découvrit qu'il laissa des séquelles, les soins magiques sont devenues inneffectifs sur son corps et s'il ne rejette pas le tort sur ce seul combat il considère que son passage dans le Vein n'a pas été en sa faveur.

Là où l'aura immatérielle se manifestait à la base donc, j'aurais à la limite carrément pu l'enlever mais j'aime autant avoir une explication pour la non-efficacité des magies de guérison sur sa personne.

Voilà c'est tout il me semble. J'aime autant que ma fiche ne soit pas trop longue, j'ai des ajouts à faire dans son histoire j'aime autant le faire dans la section prévue pour. (Parce que bon, une histoire sur une fiche doit rester un résumé.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Néro Elem

Administrateur | Doux Seigneur de l'Orage

________________

avatar
________________


Race : Oracle, Faux parleur, Elfe
Classe : Artéfact vivant
Métier : Apprenti du Triumvir "Le Prophète"
Groupe : Les Mages de la Tour de Beolan

Messages : 1322

Fiche de Personnage : Ma Fiche


MessageSujet: Re: Dre'Ashk Korezarair   Lun 21 Jan 2013 - 19:38

Je te valide, n'oublie pas de modifier ton profil :
Néro, Elem est venu ici...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



________________


________________



MessageSujet: Re: Dre'Ashk Korezarair   

Revenir en haut Aller en bas
 

Dre'Ashk Korezarair

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feleth :: Prologue :: Registre des personnages :: Fiches validées-