''L’enfant voulait répondre. Mais sa gorge lui fit comprendre que ses mots ne seraient jamais à la hauteur du silence.''
               
Eto Hachiro
 
''La mort, c’est elle qui vous fait tenir debout. C’est elle qui dicte les actes. C’est elle qui peint le monde. Et elle vous emportera tous.''
               
Querel Sentencia
 
''Je ne ressens que soif et tristesse, la mort est futilité. Je la cherche, peut-être suis-je elle.''
               
Nagate Zetsubō
 
''Udyr, quand tu seras mort, on se souviendra de ton nom. Moi je n'en ai pas, car je ne mourrai pas aujourd'hui. Mais le tien restera gravé dans ma mémoire, et dans celle de tous ceux qui t'ont connu, comme celui d'un homme fort, et digne. Alors va, et éteins-toi avec grandeur, devant tous ces vautours.''
               
Darn Butcher
 
''La nature revivait là où les hommes mourraient, le cycle reprenait son cours normal grâce à l’albinos.''
               
Aikanaro Myrrhyn
 
''Ils ne se battaient pour rien qui n’en vaille la peine. Ils étaient incapables de distinguer ce qui avait de la valeur de ce qui n’en avait pas. Alors pourquoi tant de vigueur à la tâche ? Pourquoi risquer sa vie aussi vainement ?''
               
Alcofrybas Grincebrume
 
''Son regard, depuis toutes ces années, avait appris à parler.''
               
Etan Ystal
 
''Un monde de chaos, de destruction et de malheur, un monde impartial et magnifique, le seul en tout cas, où faire l’expérience de la vie prendrait un sens véritable.''
               
Edwin Gwendur
 
''L’enfer, ce doit être l’enfer : courir pour l’éternité dans un paysage sans fin, sans début. Sans possibilité de repos ou de mort.''
               
Tyrias Marchemonde
 
''Mais sans risque on n'obtient rien, voici ma devise mes amis. Il ne faut pas avoir peur de se salir les mains, il ne faut pas avoir peur de la mort…''
               
Dimitri Morteury
 
''Tomber... Ceci est si abstrait. L'on pourrait se relever plus grand que l'on était.''
               
Yozora Adragnis
 
''Il passa des semaines dans le cachot ayant décidé de s'y enfermer lui-même. Puis, au terme de trois semaines, vous êtes venu le voir et vous lui avez dit : «Les larmes ne sont qu'une faiblesse qu'il te faudra masquer... Si tu veux t'apitoyer, libre à toi, mais, si tu souhaites voir les choses changer, tu le peux toujours. Suis-moi... Mon ami.»''
               
Haar Wilder
 
''Le brin d'herbe ne se soucie guère de ce que font les feuilles des arbres. Mais à l'automne venu, les feuilles ne se suffisent plus entre elles. Elles s'assombrissent, se nourrissant des nuages noirs d'orage. Et alors, elles se laissent tomber sur nous.''
               
Le Peintre
 
''S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est immobile, allongée, rigide, puante à en faire vomir, en décomposition, transportant des milliers de maladies, la peau arrachée et les os jaunes. S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est à six pieds sous terre, devenue la proie des corbeaux, et ses yeux mangés par des fourmis... C'est qu'elle a un jour été orgueilleuse et avide. C'est qu'elle a un jour voulu devenir riche et grande, ou bien qu'elle l'est devenue. Cela ne change rien.''
               
Le Violoniste
 
''La pensée est la liberté, la liberté... Alors, le corps est la prison, le corps est la prison... Il faut casser les barreaux.''
               
Sill
 
''Nous croyons conduire le destin, mais c'est toujours lui qui nous mène.''
               
Setsuna Hendenmark
 
''Fais ce que tu veux avec ces villageois, sauf les laisser en vie.''
               
Kaull Hendenmark
 
''La fuite vers la religion peut être une réponse pour certains. Pour d'autres elle n'est que la simple évidence que l'homme est faible et instable.''
               
Astryl Panasdür
 
''La mort ne cherche pas à s’expliquer, elle ne fait qu’agir, monsieur. Les cadavres ne racontent pas grand-chose, mais vivant, un homme peut en avoir long à dire.''
               
Sanaki Hearthlight
 
''Alors, telle une marionnette cassée que l’on tente en vain d’animer, il se releva, restant digne malgré ses blessures.''
               
Dolven Melrak
 
''Quand le sang coule, il faut le boire. La mort ne frappera pas à votre porte mais s'invitera par vos fenêtres !''
               
Andreï Loknar
 
''Personne ne peut capturer une ombre, personne ne peut la dresser ni se l’approprier.''
               
Jazminsaa Alsan
 
''De la même façon, à l'idée qu'un abruti de scribe puisse teinter ses parchemins de calomnies religieuses, ou pire, me faire porter le titre de héros, je vais préférer m’occuper de l'écriture de ma propre histoire.''
               
Alexandre Ranald
 
''La mort... Si belle et terrible à la fois, elle l'appelait, et l'appelle toujours.''
               
Adam Moriharty
 
''Par nature, j’aime tout. Par conséquence, je me hais…''
               
Samaël Apelpisia
 
''C'est sordide et cruel, mais c'est hélas la réalité de ce monde.''
               
Liam Gil' Sayan
 
''Aujourd’hui sur les terres de Feleth les pensées ne sont plus les bienvenues. Le temps de la renaissance spirituelle est terminé. Le temps où les grands penseurs avaient aidé le monde est révolu.''
               
Héra Calliope
 
''La mort était séductrice ; elle ne montrait que ses bons côtés. La sérénité et le calme absolu : pour toujours et sans violence.''
               
Eurybie Pourrie
 
''J’ai atteint cette espèce de vanité qu’apporte l’ancienneté. Je ne crois plus qu’on puisse m’apprendre quelque chose, et si jamais quelqu’un essaye ou y arrive seulement, je me bloquerais et deviendrais hermétique à tout contact.''
               
Dante Waanig
 
''Je devrais t'attacher, tu deviens dangereux pour toi même !''
               
Jeyra Frozeñ
 
''La beauté des êtres n'était rien. La beauté des choses oui. Mais pas forcement celle que l'on voit avec une paire de rétines.''
               
Akira Satetsu
 
''Le noir. Une étendue sombre en perpétuel mouvement.''
               
Melpomène d'Ambre
 
''Il est des oreilles invisibles qui peuvent entendre jusqu'à nos moindres soupirs et des secrets aux allures anodines peuvent se révéler instruments de destruction et de tourments sans fin...''
               
Cassandre Ombrelune
 
''Le "rien" est tellement plus unique que la peur ou n'importe quel autre sentiment...''
               
Meryle Nightlander
 
''Ce n'est pas le nombre ni la force qui compte, c'est l'envie, la cause.''
               
Luyak Salamya
 
''L'innocence d'un enfant est la plus grande peur de l'homme.''
               
Clause Vaneslander
 
''Quand il lui manque une marionnette pour ses spectacles. Il verrait en vous la chose qu'il cherche.''
               
Jack D'enfer
 
''Il n'a pas de notion réelle du bien et du mal, personne ne lui ayant jamais défini ces mots.''
               
Jim Stocker
 
''Je n'ai vu aucune lumière, aucun goulet, pour sortir du boyau infini et obscur que nous empruntons tous, jusqu'à la promesse d'une nouvelle vie, de la transcendance et de la connaissance. Alors, mes yeux se sont adaptés aux ténèbres.''
               
Shaquîlah Dresdeïorth
 
''Le pouvoir ronge l'homme.''
               
Balthazar Bel
 
''Visiblement, la sérénité n'avait de valeur que si on connaissait également, en comparaison, des moments de troubles.''
               
Dranek Barth
 
''Le faible se faisait tuer, le fort vivait un jour de plus.''
               
Rodany Bleinzen
 
''Le soleil se couchait sur le monde du milieu. Les ténèbres se paraient de leurs plus somptueux apparats pour enfin faire leur entrée.''
               
Rin Mephisto
 
''Et alors il vit le chaos, la désolation, la souffrance le désespoir ambiant. Il rit.''
               
Elrog Aniec
 
''Perdu quelque part, marche vers nulle part.''
               
Kyle Wate
 
''La rose n'a d'épines que pour qui veut la cueillir.''
               
Karin Yzomel
 
''- Je peux vous prédire le genre d'homme qui vous convient !
- Je connais déjà mon genre d'homme.
- Vraiment... Et quel est-il ?
- Les hommes morts.''
               
Naladrial Delindel
 
''Utilise tes pouvoirs seulement quand le noir deviendra invivable.''
               
Zedd McTwist
 
''Tes cauchemars m'ont déjà donné l'encre... À présent, ta peau me donnera les pages !''
               
Conrart Crowlore
 
''Bien des gens se font enfermer dans un cercueil une fois mort, mais rares sont ceux qui naissent dedans.''
               
Dassyldroth Arphoss
 
''Le corbeau frénétique qui vous nargue de sa voix perchée, agite ses ailes damnées, où le reflet d'un mort se penche sur votre âme.''
               
Lust Aseliwin
 
''La vie est un mensonge, la destruction une délivrance.
Passent les marées, soufflent les vents, en vain...''
               
Le Passant
 
''Fauche, tranche et avale, gouffre des âmes. Que se dresse devant toi mille fléaux, et que l’enfer se glace devant ta noirceur.''
               
Lloyd Vilehearth
 
''Des charognards pour la plupart, comme ces corbeaux à deux têtes, venant dévorer le valeureux mort.''
               
Meneldil Tristelune
 
''Nous sommes les bourreaux de la justice et de la paix. Même si ce rôle n'est pas agréable à endosser, nous nous devons de le faire, pour le bien du peuple.''
               
Ezekiel Le Sage
 
''Il me tarde de retourner au combat pour finir empalé sur une pique.''
               
Karl Von Morlag
 
''Montre-moi le chemin de la victoire. Ou guide-moi alors dans les tréfonds de la mort...''
               
Aznan Lauréano
 
''Comment peux-tu supporter ça ? C'est assourdissant ! Tue-le ! Qu'est-ce que ça te coûte ? Tu ne l'entendras plus. Tu seras en paix... Tue-le !''
               
Aïden Sochlane
 
''- Faites taire votre cabot !
- Je ne suis pas votre servante !
- Alors je le ferai taire moi-même !''
               
Rosaly Von Gregorius
 
''Le seul présent que la justice a à vous offrir, est votre mort.''
               
Mirage Morteury
 
''Laissez-moi vous conduire aux carnages.... Tant d'âmes ne demandent qu'à succomber.''
               
Idryss Leeverwen
 
''Le soleil est un bourreau. D'une simple caresse, sa langue enflammée peut calciner n'importe quel être.''
               
Seïren Nepthys
 
''C'est une nuit sans lune. Ou bien était-ce un jour sans soleil ?''
               
ShuiLong Zhang
 
''La vie est un rouage lent et grinçant. Il ne tourne que dans un sens. Celui où tu tombes.''
               
Camelle Elwhang
 
''Et un jour, sur vos lits de mort, bien des années auront passé et peut-être regretterez-vous de ne pouvoir échanger toutes vos tristes vies épargnées à Feleth pour une chance, une petite chance de revenir ici et tuer nos ennemis, car ils peuvent nous ôter la vie mais ils ne nous ôteront jamais notre liberté !''
               
Edouard Neuman
 
''Le temps est la gangrène de l'homme, elle apparait puis vous ronge à petit feu. Pour finir il ne vous reste plus que le présent pour vivre ; le passé s'évapore peu à peu et le futur ne vous intéresse guère.''
               
Asgeïr Aslak
 
''Cueillir la fleur de la déchéance et croquer dans la pomme de la faucheuse, nos vies se résument à cela car après tout, nous finissons à une moment où un autre, tous sous terre.''
               
Violette Dellylas
 
''Le pire n'est pas de mourir, mais de se faire oublier.''
               
Erwan Daermon Do'Layde
 
''Tenter d'oublier, même si c'était impossible. Il aurait aimé se jeter à la mer avec la preuve de son acte immonde. Laver tout ce sang qu'il sentait sur lui. Peut-être même s'y noyer, simplement. Sombrer dans les abysses et les ténèbres, pour toujours.''
               
Mio Raeth
 
''La lumière montre l'ombre et la vérité le mystère.''
               
Aeli Seoriria
 
''Si la vie n'a qu'un temps, le souvenir n'a qu'une mesure. Le reste est silence.''
               
Valt Horn
 
''Dans le noir le plus complet, l'aveugle est la meilleure personne à suivre. Dans un monde de folie, qui mieux qu'un fou pour nous guider ?''
               
Ledha Borolev
 
''Je ne crois pas en la force d'un absent. Celle qui ferait de vos dieux ce que vous pensez qu'ils sont.''
               
Gigantus Corne
 
''Une limite qui n'a été créée que pour être dépassée ? C'est simple, imaginez !''
               
Goudwin Didrago
 
''Voir grouiller tous ces gens, connaître leurs désirs et leurs rêves, voir comment évoluent les sociétés, leurs aspirations et leurs défauts. Comprendre que donc rien n'est éternel, et que tous ces rêves et toutes ces folies disparaîtront de la surface du monde. Se laisser aller, indolent, parce que tout cela ne servira à rien, et qu'au bout du compte le monde reste le monde, seule éternité immuable.''
               
Uridan Sangried
 
''L'Inquisition vous remettra sur le droit chemin. Même s'il faut vous briser les jambes pour ça.''
               
Leevo Shellhorn
 
''N'oublie pas d'avoir peur des morts. Ils sont toujours plus nombreux que les vivants, et un jour, tu les rejoindras.''
               
Moira Brawl
 
''J'avais l'habitude avec ce genre d'individus... Moins vous bougerez, moins vous leur parlerez... et moins ils vous cogneront dessus.''
               
Aoi Haandar
 
''Je souhaite voir votre sang se répandre mollement à la surface d'une eau rendue trouble par les masses de cadavres vidés de leur substance, marcher dans les champs de vos ossements éparpillés, me remémorant à chaque pas votre mort absurde et pathétique, que vos noms ne soient pas contés, que votre souvenir s'éteigne comme s'éteint votre vie fade et misérable, qu'à travers les années, seuls subsistent vos ossements tels de tristes traces blanchâtres dans un paysage noir de guerre, de sang et de folie.
Et que telles cette phrase, vos morts n'aient aucune importance, aucune signification pour quiconque.''
               
Nargheil Eoss
 
''Bénie soit la haine que tu porteras à ton prochain, lave l'Homme des péchés qu'il a commis.
Sois l'épée du jugement qui s'abattra sur cette race impure, souillée par la vengeance et la corruption.''
               
Meiro Fuuchiuse
 
''Notre futur exprime nos actes passés.''
               
Terence Ripper
 
''Rencontre les ténèbres et tu admireras la lumière, dit le voyant.
Contemple la lumière et tu provoqueras les ténèbres, dit l'aveugle.''
               
Tekian Varis
 
''Un général courageux et fier, est celui qui exécute en premier l'ordre qu'il donne à ses hommes.''
               
Danarius Kyrarion
 
''L'art est le sentiment obscur de l'appropriation de l'étrange.''
               
Leroi-Gourhan
 
''La mort nous sourit à tous, et tout ce que nous pouvons faire, c'est lui sourire en retour.''
               
Marc-Aurèle
 
''L'art est la mystérieuse présence en nous, de ce qui devrait appartenir à la mort.''
               
Malraux
 
''L'art est une profondeur creusée dans le visage du monde.''
               
Weischedel
 
''Le néant après la mort ? N'est-ce pas l'état auquel nous étions habitués avant la vie ?''
               
Schopenhauer
 
''Les avocats d'un malfaiteur sont rarement assez artistes pour tourner à l'avantage de leur client la belle horreur de son acte.''
               
Nietzsche
 
''Ôte-toi de mon soleil.''
               
Diogène le cynique
 
''Il y a pas d’œuvre d'art sans collaboration du démon.''
               
André Gide
 
''Ce n'est pas le lieu mais son cœur qu'on habite.''
               
John Milton
 
''Nous sommes les histoires que nous vivons.''
               
Auteur inconnu
 
''La mort est terrible pour n'importe qui. Bons ou mauvais, anges ou démons, c'est la même chose. La mort est impartiale. Il n'y a pas de mort particulièrement horrible. C'est pourquoi la mort est effrayante. Les actes, l'âge, la personnalité, la richesse, la beauté... Tout ça n'a aucun sens face à la mort.''
               
Fuyumi Ono
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Maliah Maelve

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Maliah Maelve

Oracle Astral

________________

avatar
________________


Race : Oracle
Classe : Rêveuse
Messages : 5


MessageSujet: Maliah Maelve   Jeu 14 Fév 2013 - 17:50



* * *

Personnage


Nom : Maelve
Prénom : Maliah
Rang : Oracle Astral

Âge : 22 ans
Sexe : F

Race : Oracle
Classe : Reveuse
Métier : Changeant
Croyances : Déesse de l'Équinoxe
Groupe : Solitaire, pour le moment

* * *



Talents de magie : Sous forme humaine aucun hormis le voyage astral.
Talents divers :
- Doué pour se qui est de peindre, meme tres doué.
- Tres souple, encore plus qu'une viper.
- Doué au piano.
- Tres bonne cuisinière.


Pouvoirs particuliers :

Voyage Astral : Maliah peut séparer son esprit de son enveloppe charnel le laissant pour ainsi dire sans ame. Si le corps continue de vivre et son coeur de battre n'étant plus animé par une conscience celui ci est aussi réactif qu'une poupée de chiffon. Si jamais elle vient a usé de se pouvoir alors qu'elle n'est pas allongé le corps tombera au sol sans résistance incapable de freiner sa chute ou de se débattre. A noté que sous forme d'esprit elle sait ou est son corps et si celui si est mal mener.






Apparence physique :

Une chevelure blanchâtre souvent mal soigné laissant transparaître quelque pointes de gris, c'est cela qui encadre le visage de Maliah arborant la plus part du temps un visage sérieux ou plutot absent comme si elle ne vivait pas réellement se qui l'entourait ou les histoires dans les quelles elle se retrouvait coincé. Une expression pouvant certes etre troublé mais la plus part du temps celle si reste déconcertante. Se qui est le plus voyant est certainement, en un premier temps la blancheur de sa peau et dans un second temps les curieux motifs bleuatres émanent une lumiere une fois plonger dans l'obscurité de facon a se que, oui, coincé dans un néant des plus sombres et voraces l'on puissent clairement distinguer ses motifs parcourent son corps comme des vignes c'étant attachés a sa peau. Son visage est le moins atteint, par ses motifs, seul un signe en plein front ainsi que ses yeux dégagent cette lumiere, le reste commence a partir de sa nuque et descend léchant son corps a des endroits parfois intimes créant, dans le noir, l'illusion d'un exosquelette luminescent. Elle porte au oreille des anneaux d'un métaux semblant peu onéreux, une vulgaire babiole sans réelle valeur, un accessoire bon marcher. D'ailleurs, de facon général la dame ne semble pas tres bien habiller du moins, elle se ferrait dévisager par des gens de la hauts au vue de son accoutrement simplet.

Portant une cape doré mais surtout usé a des endroits plus que d'autre comme la capuche dont les rebords semblent rongés par la vermine ou le temps. Cette cape ne se trouve pas a etre bien large cependant de facon a se que empoigné elle puisse etre refermé mais de facon général une posture habituel ne la portera pas plus loin que les flancs de la dame. D'une couleur semblable et pour recouvrir sa poitrine que nous dirons.. Peu timide sans que cela verse dans la caricature ou l’excentricité, une morceau de tissus simple. En forme de losange ou de triangle pointant vers le bas et dont la pointe ne peu s'étirer jusqu'au nombril non celle si se termine bien plus haut. Laissant le dos a nue et laissant meme entrevoir les attribue feminin sous certain angle de coté, tenue un peu.. excentrique mais encore loin du provocateur.

Son dos, ses flancs et donc son ventre a nue les lignes bleuâtres sont donc visible a plusieurs endroits, ceux si décrivent de douce courbe et se séparent en plusieurs pointes hasardeuses créant un motif chaotique. Si certaines pointes cessent a se niveau que se soit dans une maigre spiral ou autre d'autre suivent leur route se plongeant dans le bas de la dame certain se montrant plus coquine que d'autre. Le bas precedement cité est encore une fois d'une couleur et d'un tissus semblable a la cape et au haut. Celui si encore une fois usé comporte deux vêtement distinct. Soit, une jupe mi longue se séparant en plusieurs languettes dont la largeur varie bien que mince, en général. Ii cette jupe ne saurait caché efficacement quoi que se soit Maliah se garde d'etre une exhibitionniste en portant au meme niveau que sa robe soit sous le niveau des hanches, un pantalon encore une fois semblant tiré du meme tissus que les autres article. La piece de vêtement est donc un pantalon serré a la taille certes mais dont les jambes sont bouffantes avant de revenir serré autour des chevilles. Nue pied ne portant aucune botte ni chaussure, seulement un fin voile entourant l'arc du pied.

La dame n'est point une personne a la carrure et a la grandeur spectaculaire également, tout au plus mesurant 1 metre 70, environ, celle si semble également ne pas etre bien en chaire peut etre meme mal nourrie. Si la chose n'est pas au point d'etre disgracieux, loin de la, l'on peux imaginer quelle ne mange pas toujours a sa faim. Son tour de taille est donc tres fin alors attention a ne pas la briser en deux.



Caractère, personnalité :
Maliah est une personne se voulant d'abord et avant tout un etre spirituel, au vue de ses capacités comment pourrait elle etre différente ? Un esprit libre ne cherchant pas a se contraindre de nature elle se laisse guider par le vent et attrapée la moindre occasion se présentant a elle. Vivant comme une vagabonde travaillant de village en village pour payer ses maigres dépenses. Que se soit dans une auberge, taverne ou assistante d'une personne qu'elle qu'elle soit. Malgré son appartenance a la race des Oracle's elle ne se considère pas au dessus des autres d'autant plus qu'elle est bien jeune pour une représentante de son espèce. Du a se fais elle n'a aucun problème au fait de ne pas etre la piece central d'une oeuvre ou de travailler un peu plus physiquement, dans les limites que lui impose sa frele carrure tout du moins.

Gardant une anonymat sur ses donts, tres peu de personne on conscience de ses pouvoirs et cela est voulut, de toute facon, sa forme spirituel est bien loin de sa forme '' originel '' dirons nous et donc, la reconnaître est plus que hardu. Elle se fais donc passer pour une simple femme aiment beaucoup dormir.. Le fais qu'elle ne vie pas réellement au travers de son corps d'origine finit par rendre cette jeune dame plutot.. absente.. Son expression neutre comme si elle n'était qu'un avatar peut par moment etre palpable car apres tout, ce n'est pas plus excitant de s'évader comme elle peut le faire ?

Outre cela Dame Maelve est une femme donc simple oui mais aiment tout de meme passer du bon temps et ne pas rester a '' dormir '' . Ses vêtement leger peuvent suggérer qu'elle n'est pas des plus gener et si son corps a besoin de se nourrir celui si aime bien, également, s'adonner a diverse plaisir que connaissance les plus simple mortel. Pas nécessairement de batifoler a gauche et a droitesi c'est se que vous avez compris mais si elle aurait des amis, passer du bon temps ne lui déplairait pas. Cependant, puisqu'elle vie sous l’anonymat il lui est difficile de créer des liens que nous dirons, solide.

Une personne aimant rever et a l'imagination débordante ne sachant pas s'exprimer autre que par la musique et la peinture.




Histoire :



. : Enfance : .




Née d'une union bien banale comme la plus par des gens la jeune enfant se fit éduquer a la facon des paysans. Ne pouvant en aucun cas prétendre a la coure des rois au vue de ses origines ne s'élevant pas plus haute que celle d'un fermier et d'une cultivatrice elle eut cependant une enfance adorable a capahuté dans la foret bordant les terres de la ferme et de la demeure. La taxe imposé laissait suffisamment de ressource a la famille de trois enfants pour vivre de facon relativement saine d'autant plus que les deux frere plus agé apportaient leur aide a la ferme ou trouvaient des travaux mineurs mais surtout rémunérés. Plus jeune et unique fille parmi les enfants celle si fut instruite d'avantage que les garcons, ainsi elle put apprendre a lire et écrire mais ne pu apprendre diverse langue se qu'elle regrettera a un age plus avancé.

Privilégiant donc le savoir bien que celui soit maigre ainsi que le jeux ! Elle adorait roder dans la foret tout en suivent la consigne de ne pas aller trop creux dans celle si, elle avait la pertinence d'esprit de déduire que cela pouvait etre dangereux et donc, que cela n'était pas une bonne idée. A cette age elle restait cependant trop naive pour remarquer certaine chose paraissant évidant, du moins au yeux de leur voisins mais ceux si eut la délicatesse de ne pas en glisser mot a la jeune enfant..




. : Adolescence : .




Grandissant bien vite tout comme ses freres et tout comme le déclin de sa mere. Celle si une fois l'age de 15 ans atteint par Maliah commença a voir ses défenses faiblirent, la maladie commençant a l'emporté bien que la dame se montrait forte et luttait. Suffisamment énergique pour ne pas rester au lit celle ci n'avait cependant plus la force de travailler dans les champs mais le frere plus agé en fit son devoir la laissant donc au repos. Outre la situation familiale ayant changé sur se point d'autre évènement venaient perturber un minimum la jeune fille. Celle si put alors dénoter l'apparition de marque sur son corps, si dans les débuts cela étaient subtile ses curieux motif prirent de plus en plus de place devenant de plus en plus voyant et c'était également a cette age que Maliah commença a avoir des doutes sur ses propres origines, ne ressemblant aucunement a ses parents et encore moins a ses freres le doute était donc légitime. Se fut sans réelle surprise qu'elle apprit le fait qu'elle n'était pas réellement leur fille mais a vrais dire a partir de se moment pour elle, rien ne pouvait véritablement changé et jusqu'a se jour, cette famille restait la sienne.

Outre cela, se fut également a cette age qu'elle commenca, tout comme l'apparition des motifs a faire des reves étranges ou elle pouvait curieusement voyager dans le monde sans ressentir froid, faim ou douleur. Chose qu'elle garda secret n'ayant aucune envie de recevoir des '' spécialistes '' ou de se voir arracher a sa famille sous certain prétexte. La situation devient certes plus étrange mais une ambiance toujours aussi chaleureuse et radieuse flottait sous le toit familiale.

Ce fut également a cette age que la jeune fille commença lentement a se changer en femme, attirant un peu plus les regards des enfants des voisins mais curieusement, elle était loin de se servir de ses.. nouveaux atouts.. Se fut également a cette age que le coté solitaire et neutre de la jeune femme commença a se développer. Se coté n'étant pas encore devenu dominant dans son caractère elle eut tout de meme un cercle d'ami parmi le voisinage ainsi qu'un amant comme la plus part des jeunes femmes de cette age.




. : Jeune Adulte : .



Elle ne le savait pas encore certes mais a partir de maintenant, son apparence allait rester le meme et ce pour un bon moment, la jeune fille était devenu une femme accomplie et a la beauté certaine, le tout, il faut le dire, légèrement gaché par les vêtements de paysan.. Les motifs sur sa peau avaient gagné en intensité offrant maintenant une lueur pouvant percer le voile nocturne s’abattant sur les terres de la ferme. Ceux ci continuaient de devenir toujours plus présent a mesure que les pouvoirs de la jeune ensorceleuse ou reveuse se clarifiaient. A se point se n'était plus un secret pour personne que le dame avai des.. facultés. S'amusant a vivre sous forme spirituel se détachant de son corps qui, pour elle, n'était plus qu'un avatar, un cercueil ou retourner.

Continuant de voir son jeune amant de facon moins constante ceux si se résumaient maintenant a un couple a l'attirance physique avant tout et elle pouvait sans accommoder puisque se fut son idée.. Mere toujours dans le déclin mais toujours de se monde elle vit a un moment qu'elle ne pourrait plus rien en tirer comme source de savoir. N'en glissant pour le moment mot a personne mais commençant a rever de rejoindre une institution basé sur l'étude de la magie cependant, accepteraient ils une personne venant d'un milieux comme celui d'ou provenait Maliah ? Cependant une chose était claire, elle ne resterait pas sur cette ferme a jamais.

La famille de la jeune femme s'habitua lentement au visite de son amant se qui semblait faire rire pere et mere et gener Maliah mais aussi ils du s’accommoder a voir leur fille littéralement sans ame. Il était facile de le voir bien qu'elle faisait en sorte de ne pas provoquer en passant sous forme astral laissant son '' cercueil '' allongé dans la cuisine. Le plus souvent étendu dans son lit ou adosser au tronc d'un arbre sous le soleil dont elle ne tirait aucun bronzage. Prenant le plus souvent une forme astral rassurante ou invisible pour espieglement espionner son entourage ou circuler dans les bois sans danger! Malgré tout cela elle su rester agréable.




. : Age Adulte : .




Aucun traumatisme bande de brigand viole ou incendie forca la dame a quitter la demeure familiale. Non a vrais dire se fut lors d'une longue, posé et calme discutions un soir avec sa famille vivante et bien portante qu'elle annonça son choix qui était de quitter la ferme pour apprendre d'avantage sur la magie et ses origines. Si retrouver ses vrais parents était une quête a la qu'elle elle ne portait aucun intérêt savoir de quoi elle était issu cependant piquait un peu plus sa curiosité. Se montrant compréhensifs et meme encourageant leur '' progéniture '' a suivre ses idées le cocon familiale se brisa pour en laisser s'extraire la jeune dame qui promit de leur rendre visite et de garder contacte avec ceux si, se qu'elle allait effectivement faire.. Pouvoir avoir accès au voyage astral allait meme facilité les choses !

Quittant donc en bon terme la famille pour devenir une vagabonde ivres du savoir qu'elle voulait dérober a qui le veux bien elle se mit en route de village en village amassant connaissance bien plus que d'ami. D'endroit a endroit devant travailler pour louer des chambres ou dormir et changer de matériel, ration et vetement notamment pour des choses que sa mere ne l'aurait pas autorisé a porté sous son toit.. Forgé par son expérience et somme de ses connaissances elle développa la mentalité qui lui était lié.








En ce qui vous concerne


A quelle fréquence serez-vous présent sur le forum ?

Comment avez-vous découvert le forum ?

Quelles remarques pouvez-vous formuler à propos de l’apparence du forum ?



Test-RP


Une frele couche de neige c'était abattu paisiblement sur le monde. Malgré cela la température restait agréable et douce du moins pour Maliah, elle qui pourtant était vêtus de façon relativement légèr si on lui retirait cape et capuche. Pourtant, des ragots a propos de ce phénomène naturel lui parvenaient aux oreilles venant de plus faible, de moins préparer ou de gens aiment parler et se plaindre. Sur la place publique il n'y avait presque personne, seul quelque vaillant soldat gardant les lieux et noble qui n'étaient pas suffisamment blasé pour rester chez eux et qui semblaient se ravir de se nouveau paysage tout de blanc maquillé contrairement au pauvre bougre croisé plus tot dans la ruel que la jeune femme avait emprunté.

Le vent souleva sa cape un moment la découvrant a un vent qui n'était pas des plus glacial mais pouvait etre inconfortable mais surtout, se voile se volatilisant quelque courtes seconde eu pour effet d'attirer l'attention de la maigre patrouille qui passait tout pret. Ceux si ne semblait pas insisté de leur regard sur la femme en elle meme mais plutot sur les glyphes parcourent son corps d'une lumiere certes apaisante mais qui n'en restait pas moins mystérieuse. Cependant, dans ce monde la magie était chose banale, on comptait par centaine les nouveaux arrivent étranges pouvent posseder quelque donts dans le domaine de la magie qu'elle qu'il soit. Ainsi donc la patrouille certes interloqué un bref moment continua sa route après avoir scruté le visage de la jeune dame qui s'était bien vite saisit de sa cape volante pour la rabaisser pour se couvrir. Baissant la tete pour se cacher sous sa capuche elle ne put voir qu'une fois l'individu devant elle que parmi les hommes un était resté et s'était donc avancé en sa direction.

- Madame.. ?

Relevant un peu la tete pour que cet homme puisse voir son visage avec plus de clairté, celui si fut frappé par les lueurs bordants ses yeux ainsi que le glyphe sur son front mais semblait vouloir le cacher. Pour jouer les durs ? Non il ne semblait pas s'adonner a se genre de jeux alors pourquoi ? Pour ne pas offusquer la jeune fille ? Un galant garde de la citée était ce encore possible de naux jour alors que l'indifférence était presque de mise et requis pour assurer cette fonction ?

- Oui ?

Répondit alors la jeune femme détaillant un peu plus ce qu'elle pouvait voir du visage de son interlocuteur. Sous son casque lui couvrant également une partie du visage elle arrivait a voir des yeux d'un bleu acier ainsi qu'une barbe mi long tresser en deux nattes distinctes. Pas tout a fait un aspect soigné et '' propre '' mais ca avait l'avantage d'etre le sien. Si la barbe, elle, était entretenu il n'en restait pas moins que celle si grisonnait des pointes jusqu'au menton.

- Vous cherchez l'académie ?

Pencha lentement la tete sur le coté l'air de ne pas savoir de quoi il voulait parler, d'ailleurs, elle ne le savait réellement point.. Que ce soit d'éclairer la jeune femme ou lui montrer le chemin au cas ou elle était bonne actrice le monsieur voulant apparemment se montrer courtois retira son casque tout en se redressant lentement reprenant sa grandeur pouvant faire rougir un titan. Une fois l'équipement retirer elle put de nouveau analyser l'individu. Celui si avait des cheveux relativement cour, gris également, ainsi qu'une cicatrice en forme de T sur la joue gauche qui ne lui était jusque la point visible. Placent le casque sous son bras et se montrant souriant, lui retournant enfin cette attitude la dame se permit meme a accéder a un visage moins.. neutre.. allant meme jusqu'au fin sourire.

- Pardonner moi mais j'ai remarqué comme les autres homme de la patrouille les.. Les marques qui parcourent votre corps. Je ne crois pas qu'il s'agit de simple tatouage non ?

Lançant un furtif coup d'oeil sur le coté avant de répondre que

- Non

Ce a quoi l'homme répondit

- Mon petit fils a intégré l'académie lorsqu'il a découvert un penchant pour les arts magiques, depuis il ne cesse de me surprendre bien qu'a force j'ai réussi a accumuler un certains savoir a travers lui. Cette charmante citée ne dispose pas de l'académie n'y de la bibliothèque la plus imposante et connu cependant beaucoup de mage, sorcier ou je ne sais quoi vienne souvent consulté ses hérauts. En voyant vos.. Marque j'ai pensé que peut etre vous cherchiez cette institution.. ?

Glissant une mains dans ses cheveux pour en dénicher une mèche en particulier et commencer a jouer avec celle si tout en écoutant le discourt qui lui était offert elle ne pu que se dire qu'effectivement une visite dans une maison du savoir meme peu connu pouvait etre particulièrement intéressant. Et puis.. Elle était peut etre plus connu que cet homme le laissant entendre apres tout meme elle ne connaissait rien en se qui concerne se genre d'établissement.
- A la base je ne venais pas ici pour cela mais.. J'imagine que se pourrait etre intéressant oui. L'academie comme vous l'appelez pourrait m'heberger également vous croyez ?

- Oh.. Ca je ne sais pas que je sache c'est un privilège qu'ils ne font qu'a leur membres et maigres poignées d'eleve. Sinon il y a l'auberge si vous avez de quoi payer.

- Je crains de ne pas avoir suffisament pour me payer plus que trois jour mais je peux toujours travailler pour séjournée, vous connaissez le propriétaire?

Ce a quoi l'homme répondit -

- Oui, le vieux Matt, il ressemble a un vieux serpent aigrit mais il est plus sage que moi et la moitié de la population de cette cité. Proposer lui se marcher et il devrait accepter. Son auberge est celle dans le quartier des nuées tout pret de l'armurier.

Les deux personnages continuaient a parler un moment avant de finalement metre fin a la conversation sous un bon theme. Apres quoi la jeune femme voulut se rendre en un premier lieu a la dite académie, le garde lui ayant également expliquer l’itinéraire pour si rendre.







* * *



Les Reveurs,

Composé presque uniquement de femme et d'une maigre portion d'homme les rêveurs sont en apparence des gens pouvant sembler normal mais ce a quelque différences. La plus pars développe d'étranges ligne bleutés ou de couleur verdâtres sur le corps, des motifs abstraient dévorent ainsi leur chaire révélant leur appartenance a cette branche dite magique pour le moins inusité. Leur existence étant peu connu du a un nombre presque ridicule ils peuvent vivres simplement dans la mesure du possible et se consacrer une vie des plus banales plutot qu'usé de leur pouvoir. D'ailleurs, aucun rêveur qu'elle qu'il soit ne peu usé de ses pouvoirs comme bon lui chante car ceux si doivent impérativement '' dormirent '' .

Le terme '' dormir '' port a préjudice car ses individus non que tres peu besoin de sommeil si non nullement chez certain et donc, les moments ou ils semblent dormirent d'un sommeille profond sont souvent révélateur de transe dans les quelles ils se plongent volontairement afin de détacher leur esprit de leur propre corps. Chaque apparence spirituel est différente et peu ne pas ressembler au corps ou elle était emprisonné.

Le voyage astral est un terme se voulant plus flatteur quand au capacité de ses individus pouvant donc se déplacer dans une dimension superposer a celle de la réalité. Si une ame ne dispose d'aucun pouvoir ou presque les rêveurs peuvent entré en symbiose avec des élément naturelle ayant une force comme le feu, la terre et l'eau. Encore une fois, les résulta varie d'un rêveur a l'autre au moment de la symbiose.


Dernière édition par Maliah Maelve le Lun 18 Mar 2013 - 18:59, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kara Bawen



________________

avatar
________________


Race : Demi-Élu
Classe : Guerrière
Métier : Aucun de stable
Messages : 310


MessageSujet: Re: Maliah Maelve   Ven 15 Fév 2013 - 9:23


Bonjour et bienvenue Maliah

Pour rappel, seules des fiches achevées, prêtes à être validées, doivent être postées, pour plus de clarté .
Je ne vais pas la supprimer mais te demander du coup de la finir dans de très brefs délais, merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Maliah Maelve

Oracle Astral

________________

avatar
________________


Race : Oracle
Classe : Rêveuse
Messages : 5


MessageSujet: Re: Maliah Maelve   Ven 15 Fév 2013 - 15:23

Merci pour la bienvenue !

Ayant de petit probleme avec Internet en se moment et avec Word j'ai du y aller a petit coup, une soirée chargé mais amusante ma également forcé a remettre ma fiche a un second plan. Je ne vais pas etre mechante et faire une fiche plutot courte qui serra surement finit dans la journée ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Maliah Maelve

Oracle Astral

________________

avatar
________________


Race : Oracle
Classe : Rêveuse
Messages : 5


MessageSujet: Re: Maliah Maelve   Jeu 21 Fév 2013 - 17:39

Fiche Terminé <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Néro Elem

Administrateur | Doux Seigneur de l'Orage

________________

avatar
________________


Race : Oracle, Faux parleur, Elfe
Classe : Artéfact vivant
Métier : Apprenti du Triumvir "Le Prophète"
Groupe : Les Mages de la Tour de Beolan

Messages : 1322

Fiche de Personnage : Ma Fiche


MessageSujet: Re: Maliah Maelve   Mer 27 Fév 2013 - 11:16

Bonjour, bonjour. ^^
Ne voyant personne sur ta fiche, je me permets d'entrer.

Je dois te dire que j'adore ton style d'écriture (notamment ton test RP), néanmoins fais attention aux fautes, principalement la conjonction des temps à vrai dire, cela pourrait gêner certaines personnes. ^^

Il ne manque qu'une chose à ta fiche pour être validée : Une description de classe inventée.
Une petite description qui résumerait les capacités générales de ta classe (exemples).

Je te laisse faire ça et puis, je te valide. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Maliah Maelve

Oracle Astral

________________

avatar
________________


Race : Oracle
Classe : Rêveuse
Messages : 5


MessageSujet: Re: Maliah Maelve   Jeu 14 Mar 2013 - 19:12

Voila, c'est tout en bas de la fifiche Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Néro Elem

Administrateur | Doux Seigneur de l'Orage

________________

avatar
________________


Race : Oracle, Faux parleur, Elfe
Classe : Artéfact vivant
Métier : Apprenti du Triumvir "Le Prophète"
Groupe : Les Mages de la Tour de Beolan

Messages : 1322

Fiche de Personnage : Ma Fiche


MessageSujet: Re: Maliah Maelve   Ven 15 Mar 2013 - 6:59

Ah, je viens de me rendre compte en voulant te valider qu'il manque quelque chose de très important : le Groupe. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Néro Elem

Administrateur | Doux Seigneur de l'Orage

________________

avatar
________________


Race : Oracle, Faux parleur, Elfe
Classe : Artéfact vivant
Métier : Apprenti du Triumvir "Le Prophète"
Groupe : Les Mages de la Tour de Beolan

Messages : 1322

Fiche de Personnage : Ma Fiche


MessageSujet: Re: Maliah Maelve   Lun 18 Mar 2013 - 19:00

Voilà Tut tut tut ♫
Je te valide, n'oublie pas de modifier ton profil et passe ici pour ton rang :
Néro, Elem est venu ici...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



________________


________________



MessageSujet: Re: Maliah Maelve   

Revenir en haut Aller en bas
 

Maliah Maelve

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feleth :: Prologue :: Registre des personnages :: Fiches validées-