''L’enfant voulait répondre. Mais sa gorge lui fit comprendre que ses mots ne seraient jamais à la hauteur du silence.''
               
Eto Hachiro
 
''La mort, c’est elle qui vous fait tenir debout. C’est elle qui dicte les actes. C’est elle qui peint le monde. Et elle vous emportera tous.''
               
Querel Sentencia
 
''Je ne ressens que soif et tristesse, la mort est futilité. Je la cherche, peut-être suis-je elle.''
               
Nagate Zetsubō
 
''Udyr, quand tu seras mort, on se souviendra de ton nom. Moi je n'en ai pas, car je ne mourrai pas aujourd'hui. Mais le tien restera gravé dans ma mémoire, et dans celle de tous ceux qui t'ont connu, comme celui d'un homme fort, et digne. Alors va, et éteins-toi avec grandeur, devant tous ces vautours.''
               
Darn Butcher
 
''La nature revivait là où les hommes mourraient, le cycle reprenait son cours normal grâce à l’albinos.''
               
Aikanaro Myrrhyn
 
''Ils ne se battaient pour rien qui n’en vaille la peine. Ils étaient incapables de distinguer ce qui avait de la valeur de ce qui n’en avait pas. Alors pourquoi tant de vigueur à la tâche ? Pourquoi risquer sa vie aussi vainement ?''
               
Alcofrybas Grincebrume
 
''Son regard, depuis toutes ces années, avait appris à parler.''
               
Etan Ystal
 
''Un monde de chaos, de destruction et de malheur, un monde impartial et magnifique, le seul en tout cas, où faire l’expérience de la vie prendrait un sens véritable.''
               
Edwin Gwendur
 
''L’enfer, ce doit être l’enfer : courir pour l’éternité dans un paysage sans fin, sans début. Sans possibilité de repos ou de mort.''
               
Tyrias Marchemonde
 
''Mais sans risque on n'obtient rien, voici ma devise mes amis. Il ne faut pas avoir peur de se salir les mains, il ne faut pas avoir peur de la mort…''
               
Dimitri Morteury
 
''Tomber... Ceci est si abstrait. L'on pourrait se relever plus grand que l'on était.''
               
Yozora Adragnis
 
''Il passa des semaines dans le cachot ayant décidé de s'y enfermer lui-même. Puis, au terme de trois semaines, vous êtes venu le voir et vous lui avez dit : «Les larmes ne sont qu'une faiblesse qu'il te faudra masquer... Si tu veux t'apitoyer, libre à toi, mais, si tu souhaites voir les choses changer, tu le peux toujours. Suis-moi... Mon ami.»''
               
Haar Wilder
 
''Le brin d'herbe ne se soucie guère de ce que font les feuilles des arbres. Mais à l'automne venu, les feuilles ne se suffisent plus entre elles. Elles s'assombrissent, se nourrissant des nuages noirs d'orage. Et alors, elles se laissent tomber sur nous.''
               
Le Peintre
 
''S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est immobile, allongée, rigide, puante à en faire vomir, en décomposition, transportant des milliers de maladies, la peau arrachée et les os jaunes. S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est à six pieds sous terre, devenue la proie des corbeaux, et ses yeux mangés par des fourmis... C'est qu'elle a un jour été orgueilleuse et avide. C'est qu'elle a un jour voulu devenir riche et grande, ou bien qu'elle l'est devenue. Cela ne change rien.''
               
Le Violoniste
 
''La pensée est la liberté, la liberté... Alors, le corps est la prison, le corps est la prison... Il faut casser les barreaux.''
               
Sill
 
''Nous croyons conduire le destin, mais c'est toujours lui qui nous mène.''
               
Setsuna Hendenmark
 
''Fais ce que tu veux avec ces villageois, sauf les laisser en vie.''
               
Kaull Hendenmark
 
''La fuite vers la religion peut être une réponse pour certains. Pour d'autres elle n'est que la simple évidence que l'homme est faible et instable.''
               
Astryl Panasdür
 
''La mort ne cherche pas à s’expliquer, elle ne fait qu’agir, monsieur. Les cadavres ne racontent pas grand-chose, mais vivant, un homme peut en avoir long à dire.''
               
Sanaki Hearthlight
 
''Alors, telle une marionnette cassée que l’on tente en vain d’animer, il se releva, restant digne malgré ses blessures.''
               
Dolven Melrak
 
''Quand le sang coule, il faut le boire. La mort ne frappera pas à votre porte mais s'invitera par vos fenêtres !''
               
Andreï Loknar
 
''Personne ne peut capturer une ombre, personne ne peut la dresser ni se l’approprier.''
               
Jazminsaa Alsan
 
''De la même façon, à l'idée qu'un abruti de scribe puisse teinter ses parchemins de calomnies religieuses, ou pire, me faire porter le titre de héros, je vais préférer m’occuper de l'écriture de ma propre histoire.''
               
Alexandre Ranald
 
''La mort... Si belle et terrible à la fois, elle l'appelait, et l'appelle toujours.''
               
Adam Moriharty
 
''Par nature, j’aime tout. Par conséquence, je me hais…''
               
Samaël Apelpisia
 
''C'est sordide et cruel, mais c'est hélas la réalité de ce monde.''
               
Liam Gil' Sayan
 
''Aujourd’hui sur les terres de Feleth les pensées ne sont plus les bienvenues. Le temps de la renaissance spirituelle est terminé. Le temps où les grands penseurs avaient aidé le monde est révolu.''
               
Héra Calliope
 
''La mort était séductrice ; elle ne montrait que ses bons côtés. La sérénité et le calme absolu : pour toujours et sans violence.''
               
Eurybie Pourrie
 
''J’ai atteint cette espèce de vanité qu’apporte l’ancienneté. Je ne crois plus qu’on puisse m’apprendre quelque chose, et si jamais quelqu’un essaye ou y arrive seulement, je me bloquerais et deviendrais hermétique à tout contact.''
               
Dante Waanig
 
''Je devrais t'attacher, tu deviens dangereux pour toi même !''
               
Jeyra Frozeñ
 
''La beauté des êtres n'était rien. La beauté des choses oui. Mais pas forcement celle que l'on voit avec une paire de rétines.''
               
Akira Satetsu
 
''Le noir. Une étendue sombre en perpétuel mouvement.''
               
Melpomène d'Ambre
 
''Il est des oreilles invisibles qui peuvent entendre jusqu'à nos moindres soupirs et des secrets aux allures anodines peuvent se révéler instruments de destruction et de tourments sans fin...''
               
Cassandre Ombrelune
 
''Le "rien" est tellement plus unique que la peur ou n'importe quel autre sentiment...''
               
Meryle Nightlander
 
''Ce n'est pas le nombre ni la force qui compte, c'est l'envie, la cause.''
               
Luyak Salamya
 
''L'innocence d'un enfant est la plus grande peur de l'homme.''
               
Clause Vaneslander
 
''Quand il lui manque une marionnette pour ses spectacles. Il verrait en vous la chose qu'il cherche.''
               
Jack D'enfer
 
''Il n'a pas de notion réelle du bien et du mal, personne ne lui ayant jamais défini ces mots.''
               
Jim Stocker
 
''Je n'ai vu aucune lumière, aucun goulet, pour sortir du boyau infini et obscur que nous empruntons tous, jusqu'à la promesse d'une nouvelle vie, de la transcendance et de la connaissance. Alors, mes yeux se sont adaptés aux ténèbres.''
               
Shaquîlah Dresdeïorth
 
''Le pouvoir ronge l'homme.''
               
Balthazar Bel
 
''Visiblement, la sérénité n'avait de valeur que si on connaissait également, en comparaison, des moments de troubles.''
               
Dranek Barth
 
''Le faible se faisait tuer, le fort vivait un jour de plus.''
               
Rodany Bleinzen
 
''Le soleil se couchait sur le monde du milieu. Les ténèbres se paraient de leurs plus somptueux apparats pour enfin faire leur entrée.''
               
Rin Mephisto
 
''Et alors il vit le chaos, la désolation, la souffrance le désespoir ambiant. Il rit.''
               
Elrog Aniec
 
''Perdu quelque part, marche vers nulle part.''
               
Kyle Wate
 
''La rose n'a d'épines que pour qui veut la cueillir.''
               
Karin Yzomel
 
''- Je peux vous prédire le genre d'homme qui vous convient !
- Je connais déjà mon genre d'homme.
- Vraiment... Et quel est-il ?
- Les hommes morts.''
               
Naladrial Delindel
 
''Utilise tes pouvoirs seulement quand le noir deviendra invivable.''
               
Zedd McTwist
 
''Tes cauchemars m'ont déjà donné l'encre... À présent, ta peau me donnera les pages !''
               
Conrart Crowlore
 
''Bien des gens se font enfermer dans un cercueil une fois mort, mais rares sont ceux qui naissent dedans.''
               
Dassyldroth Arphoss
 
''Le corbeau frénétique qui vous nargue de sa voix perchée, agite ses ailes damnées, où le reflet d'un mort se penche sur votre âme.''
               
Lust Aseliwin
 
''La vie est un mensonge, la destruction une délivrance.
Passent les marées, soufflent les vents, en vain...''
               
Le Passant
 
''Fauche, tranche et avale, gouffre des âmes. Que se dresse devant toi mille fléaux, et que l’enfer se glace devant ta noirceur.''
               
Lloyd Vilehearth
 
''Des charognards pour la plupart, comme ces corbeaux à deux têtes, venant dévorer le valeureux mort.''
               
Meneldil Tristelune
 
''Nous sommes les bourreaux de la justice et de la paix. Même si ce rôle n'est pas agréable à endosser, nous nous devons de le faire, pour le bien du peuple.''
               
Ezekiel Le Sage
 
''Il me tarde de retourner au combat pour finir empalé sur une pique.''
               
Karl Von Morlag
 
''Montre-moi le chemin de la victoire. Ou guide-moi alors dans les tréfonds de la mort...''
               
Aznan Lauréano
 
''Comment peux-tu supporter ça ? C'est assourdissant ! Tue-le ! Qu'est-ce que ça te coûte ? Tu ne l'entendras plus. Tu seras en paix... Tue-le !''
               
Aïden Sochlane
 
''- Faites taire votre cabot !
- Je ne suis pas votre servante !
- Alors je le ferai taire moi-même !''
               
Rosaly Von Gregorius
 
''Le seul présent que la justice a à vous offrir, est votre mort.''
               
Mirage Morteury
 
''Laissez-moi vous conduire aux carnages.... Tant d'âmes ne demandent qu'à succomber.''
               
Idryss Leeverwen
 
''Le soleil est un bourreau. D'une simple caresse, sa langue enflammée peut calciner n'importe quel être.''
               
Seïren Nepthys
 
''C'est une nuit sans lune. Ou bien était-ce un jour sans soleil ?''
               
ShuiLong Zhang
 
''La vie est un rouage lent et grinçant. Il ne tourne que dans un sens. Celui où tu tombes.''
               
Camelle Elwhang
 
''Et un jour, sur vos lits de mort, bien des années auront passé et peut-être regretterez-vous de ne pouvoir échanger toutes vos tristes vies épargnées à Feleth pour une chance, une petite chance de revenir ici et tuer nos ennemis, car ils peuvent nous ôter la vie mais ils ne nous ôteront jamais notre liberté !''
               
Edouard Neuman
 
''Le temps est la gangrène de l'homme, elle apparait puis vous ronge à petit feu. Pour finir il ne vous reste plus que le présent pour vivre ; le passé s'évapore peu à peu et le futur ne vous intéresse guère.''
               
Asgeïr Aslak
 
''Cueillir la fleur de la déchéance et croquer dans la pomme de la faucheuse, nos vies se résument à cela car après tout, nous finissons à une moment où un autre, tous sous terre.''
               
Violette Dellylas
 
''Le pire n'est pas de mourir, mais de se faire oublier.''
               
Erwan Daermon Do'Layde
 
''Tenter d'oublier, même si c'était impossible. Il aurait aimé se jeter à la mer avec la preuve de son acte immonde. Laver tout ce sang qu'il sentait sur lui. Peut-être même s'y noyer, simplement. Sombrer dans les abysses et les ténèbres, pour toujours.''
               
Mio Raeth
 
''La lumière montre l'ombre et la vérité le mystère.''
               
Aeli Seoriria
 
''Si la vie n'a qu'un temps, le souvenir n'a qu'une mesure. Le reste est silence.''
               
Valt Horn
 
''Dans le noir le plus complet, l'aveugle est la meilleure personne à suivre. Dans un monde de folie, qui mieux qu'un fou pour nous guider ?''
               
Ledha Borolev
 
''Je ne crois pas en la force d'un absent. Celle qui ferait de vos dieux ce que vous pensez qu'ils sont.''
               
Gigantus Corne
 
''Une limite qui n'a été créée que pour être dépassée ? C'est simple, imaginez !''
               
Goudwin Didrago
 
''Voir grouiller tous ces gens, connaître leurs désirs et leurs rêves, voir comment évoluent les sociétés, leurs aspirations et leurs défauts. Comprendre que donc rien n'est éternel, et que tous ces rêves et toutes ces folies disparaîtront de la surface du monde. Se laisser aller, indolent, parce que tout cela ne servira à rien, et qu'au bout du compte le monde reste le monde, seule éternité immuable.''
               
Uridan Sangried
 
''L'Inquisition vous remettra sur le droit chemin. Même s'il faut vous briser les jambes pour ça.''
               
Leevo Shellhorn
 
''N'oublie pas d'avoir peur des morts. Ils sont toujours plus nombreux que les vivants, et un jour, tu les rejoindras.''
               
Moira Brawl
 
''J'avais l'habitude avec ce genre d'individus... Moins vous bougerez, moins vous leur parlerez... et moins ils vous cogneront dessus.''
               
Aoi Haandar
 
''Je souhaite voir votre sang se répandre mollement à la surface d'une eau rendue trouble par les masses de cadavres vidés de leur substance, marcher dans les champs de vos ossements éparpillés, me remémorant à chaque pas votre mort absurde et pathétique, que vos noms ne soient pas contés, que votre souvenir s'éteigne comme s'éteint votre vie fade et misérable, qu'à travers les années, seuls subsistent vos ossements tels de tristes traces blanchâtres dans un paysage noir de guerre, de sang et de folie.
Et que telles cette phrase, vos morts n'aient aucune importance, aucune signification pour quiconque.''
               
Nargheil Eoss
 
''Bénie soit la haine que tu porteras à ton prochain, lave l'Homme des péchés qu'il a commis.
Sois l'épée du jugement qui s'abattra sur cette race impure, souillée par la vengeance et la corruption.''
               
Meiro Fuuchiuse
 
''Notre futur exprime nos actes passés.''
               
Terence Ripper
 
''Rencontre les ténèbres et tu admireras la lumière, dit le voyant.
Contemple la lumière et tu provoqueras les ténèbres, dit l'aveugle.''
               
Tekian Varis
 
''Un général courageux et fier, est celui qui exécute en premier l'ordre qu'il donne à ses hommes.''
               
Danarius Kyrarion
 
''L'art est le sentiment obscur de l'appropriation de l'étrange.''
               
Leroi-Gourhan
 
''La mort nous sourit à tous, et tout ce que nous pouvons faire, c'est lui sourire en retour.''
               
Marc-Aurèle
 
''L'art est la mystérieuse présence en nous, de ce qui devrait appartenir à la mort.''
               
Malraux
 
''L'art est une profondeur creusée dans le visage du monde.''
               
Weischedel
 
''Le néant après la mort ? N'est-ce pas l'état auquel nous étions habitués avant la vie ?''
               
Schopenhauer
 
''Les avocats d'un malfaiteur sont rarement assez artistes pour tourner à l'avantage de leur client la belle horreur de son acte.''
               
Nietzsche
 
''Ôte-toi de mon soleil.''
               
Diogène le cynique
 
''Il y a pas d’œuvre d'art sans collaboration du démon.''
               
André Gide
 
''Ce n'est pas le lieu mais son cœur qu'on habite.''
               
John Milton
 
''Nous sommes les histoires que nous vivons.''
               
Auteur inconnu
 
''La mort est terrible pour n'importe qui. Bons ou mauvais, anges ou démons, c'est la même chose. La mort est impartiale. Il n'y a pas de mort particulièrement horrible. C'est pourquoi la mort est effrayante. Les actes, l'âge, la personnalité, la richesse, la beauté... Tout ça n'a aucun sens face à la mort.''
               
Fuyumi Ono
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Evans A. Slater - L'Alchimiste Blanc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Evans Allen Slater



________________

avatar
________________


Race : Humain
Classe : Alchimiste
Métier : Cape Blanche
Croyances : Agnostique
Groupe : Royaume

Âge : 28 ans

Messages : 12

Fiche de Personnage :


MessageSujet: Evans A. Slater - L'Alchimiste Blanc   Lun 18 Fév 2013 - 19:47

EVANS ALLEN SLATER

Nom : Slater
Prénom : Evans
Rang : L'Alchimiste Albinos, L'Ecltoplasme

Âge : 28 ans
Sexe : masculin

Race : Humain
Classe : Alchimiste
Métier : Cape Blanche
Groupe : Royaume

Croyances : Agnosticisme


Evans Slater est un déterministe convaincu. Il nie en tout Homme l'existence d'un libre arbitre, au profit de l'existence de "Lois Transcendantes" et d'une vision évidente d'un monde prédictible, où chaque actes, chaque pensées ne sont que les résultantes d'une sempiternelle série de causes et d'effets. Cette philosophie est au fond le fruit de sa curiosité sans limites, obsessionnelle, qui le pousse à comprendre pourquoi comme à chercher à tout expliquer. Entre outre, sa conception n'exclue pas l'existence d'une entité supérieure, ou d'un Dieu, initiateur de la machinerie universelle.
"J'ai l'intime intuition que les sciences [...] sont l'expression immanente d'une logique supérieure, elle-même possiblement tributaire d'une entité supérieure."


ÉQUIPEMENT



Masque, boitier à pommade, bandages :

Parce que "L’Alchimiste Albinos" n'est pas un titre qui lui fut attribué de façon gratuite, la lumière du soleil demeure à ce jour son pire ennemi. Cette dernière l'oblige à enduire constamment son visage d'un baume blanchâtre et huileux, auquel cas il s'exposerait à d'effroyables brûlures, fatalement. Le reste de son corps est quant à lui minutieusement recouvert de fins bandages protecteurs. Occasionnellement, on peut le voir cacher son visage derrière un masque de style bauta, lui conférant une allure plus fantomatique encore que son existence elle même.

Mallette à instruments :


Il ne se déplace jamais sans sa mallette. Celle-ci abrite tout un florilège de récipients et d'ustensiles soigneusement numérotés et dédiés à l'échantillonnage. Parallèlement, il ne se sépare jamais de son carnet fétiche, dans lequel il note toutes les observations - sporadiquement interrompues par des calculs et des équations toutes plus ésotériques les unes que les autres - qu'il estime nécessaire de faire. Enfin, il dispose d'un monocle capable de mettre en évidence la présence des courants de magie, élément essentiel de son style de combat.





Armement :

- Fioles de sang modifié

Véritable clé de voûte de ses pouvoirs, ces fioles contiennent un fluide alchimique porteur de magie (ou énergie de vie). Cette substance est un subtil mélange de sang humain, d'anti-coagulants et de quantité d'autres additifs obscurs. Grossièrement, un litre de ce liquide contient l'équivalent en énergie d'une vingtaine de cadavres humains.

- Épée bâtarde standard

- Dolores, le fourreau sanglant

A l'initiative du Général Clyde Waldan, le Royaume confia à l'alchimiste et à ses pairs la mission de concevoir une arme capable de contrecarrer la puissance des magiciens sur le champ de bataille. Ustensile expérimental, le fourreau Dolores est le résultat de ces recherches, dont le principe est simple : Dolores dispose d'un réservoir destiné à accueillir un fluide alchimique. A l'intérieur, situé de part et d'autre du fourreau sont placés des pinceaux imbibés de cette substance, qui enduiront l'épée sur toute sa longueur lorsque celle-ci vient à être dégainée. L'arme sera alors provisoirement parcourue d'un intense flux d'énergie et enveloppée d'un champ magique propre qui altère et dénature les sortilèges mineurs. Ce phénomène, désigné sous le terme barbare "d'effet Van Siegel" dans le jargon alchimique, permet en théorie à un objet ou un individu d'être à la fois immunisé et capable de passer à travers certains sorts magiques.

- Ecclésiale, lame d'Adyril

Il y a fort longtemps, le séraphin Klisperios de Hélée fit son apparition dans le monde du milieu. Les raisons de sa présence en cette dimension sont confuses, mais on sait que durant son séjour, il s’adonna à la création de toutes sortes de reliques, armes ou sculptures. L’une d’entre elle est une épée de quartz imprégnée d’une magie d’Adyril, qui porte le nom d’Ecclésiale. On dit que l’artiste séraphin y scella dans sa lame sa « flamme », sa ferveur et ses passions. Le pouvoir de cette épée ne réside pas tant dans le tranchant de sa lame que dans l’infinie chaleur qui s’en dégage et qui carbonise, consume et embrase la plupart des matériaux qui entrent en son contact. Considérée autrefois pour son seul esthétisme et son exotique beauté, on attribuait seulement à cette arme la qualité de joyau ou d’élément d'ornement. Jusque-là, elle était transmise de façon plus ou moins triviale aux générations suivantes, au sein d'une prestigieuse famille du Royaume. Elle finit néanmoins par être de nouveau appréciée à sa juste valeur quand, il y a quatre ans, le Roi fraichement proclamé débuta sa campagne d'expropriation des biens et des richesses des citoyens. N'échappant pas à la règle, Ecclésiale fut réquisitionnée, avant de tomber sous le regard avisé de l'Alchimiste. Avec brio, ce dernier mit en évidence l'existence d'un réseau de veines invisibles et perméables à des flux d'énergie vitale ; preuve que l'on était bien en présence d'un ustensile mortel des plus raffiné. Dès lors, il se mit à éprouver une fascination sans limite pour cet objet, jurant personnellement de percer à jour le moindre secret de sa magie.

COMPÉTENCES

Talents de combat physique :

Evans Slater dispose d'une solide endurance liée à ses entrainements physiques journaliers. N'ayant cependant bénéficié d'aucune formation militaire, l'alchimiste serait bien incapable de rivaliser avec un guerrier digne de ce nom. Ainsi, il cherchera toujours à éviter ou à écourter - dans le pire des cas - les affrontements directs. Cela est d'autant plus vrai que l'obscurité, l'ombre et la confusion sont le domaine de Slater (et pas uniquement parce que sa maladie l'oblige à se tenir à l'écart du soleil) ; de fait il est un assassin des plus sournois qui puise sa force des traquenards qu'il s'ingénie à construire, et des guet-apens qu'il tend à ses victimes.


Talents de magie :

- Ecclésiale, ultime botte secrète

Plutôt qu’une épée, Ecclésiale représente pour lui une véritable mine d’informations sur une magie venue d’ailleurs. A ce titre, il a placé en elle tout ses espoirs et toutes ses ambitions, tant il la voit comme une source providentielle de nouvelles connaissances.

Théoriquement, de par sa science et ses recherches, l'alchimiste peut, par des moyens détournés, activer partiellement l'épée du séraphin. Pour mener à bien cela, il se sert du fluide spécial comme d'un vecteur, car il connait la propension de ce dernier à s'imprégner de l'énergie magique des individus. En somme, c'est en abreuvant sa lame d'un sang artificiellement surchargé en magie que Slater parvient à éveiller le pouvoir d'Ecclésiale. Cela le conduira par ailleurs à progressivement jumeler sa soif de connaissance avec le désir de disposer d'une quantité toujours plus grande en sang et en énergie de vie. Mais l’éveil d'Ecclésiale produit aussi bien des phénomènes tout aussi instables que dangereux.
Concrètement, celui-ci dure de une à plusieurs minutes, durant lequel la lame entre doucement en résonance, vibre, étincelle, s'embrase, s'enflamme pour enfin donner vie à un brasier infernal. Dans cet état final, cette dernière dégage une chaleur si intense qu'il devient presque impossible pour le manieur de ne pas finir brûlé ou aveuglé. Craignant pour sa sécurité et pour l’intégrité de l’objet, on comprend mieux la réticence de l’alchimiste à utiliser Ecclésiale en combat réel. Enfin, la fiabilité toute relative de l'instrument constitue une raison supplémentaire pour faire d'Ecclésiale son ultime botte secrète.


- Altération de son propre métabolisme

Les lourds inconvénients liés à la manipulation d'Ecclésiale l'ont amené à chercher un moyen de modifier son organisme afin qu'il puisse supporter les contrecoups d'une telle magie. A l'heure actuelle, cela consiste en quelques onguents aux vertus analgésiques (pour supporter les brûlures), mais pas seulement. Evans Slater filtre lui même son propre sang afin de l'enrichir en énergie vitale. Il espère à terme, par ce procédé, devenir une véritable "cuve d'énergie humaine", lui évitant ainsi de s'encombrer d'une multitude de fioles de sang modifié. D'autre part, l'enrichissement de son sang en magie engendre sur lui tout un panel d'effets secondaires remarquables. Certains de ces effets sont bénéfiques, d'autres ne le sont pas. Ainsi la présence d'une concentration anormalement élevée en énergie vitale accélère-t-elle l'ensemble de ses fonctions métaboliques qui se traduisent par une exacerbation de ses sens, de ses réflexes, et de son endurance. D'un autre côté, cette stimulation occasionne une surproduction de toxines, lesquelles viennent rapidement empoisonner ses organes tels que ses reins ou son foie ; en outre, cela écourte son espérance de vie. Qu'à cela ne tienne, l'alchimiste est parvenu à minimiser la nocivité de cet état en composant des drogues aux effets contraires, lui permettant de contrecarrer avec plus ou moins de succès l'emballement métabolique. En dernier lieu, il bénéficie de l'influence de l'effet Van Siegel (décrit plus haut) mais à l'inverse du système Dolores, celui-ci n'a rien de caduc.


- Empoisonnements

Durant la guerre civile opposant les partisans de Kaull Hendenmark à la Rébellion, Evans Slater fut l'auteur de nombreux assassinats, allant du simple factionnaire aux personnalités les plus éminentes. Ses connaissances dans l'alchimie du corps humain servirent grandement à ses missions, où il faisait preuve d'une ingéniosité sans pareille dans la conception de poisons en tout genre, aussi indétectables que mortels.
Il est à noter que certains poisons peuvent être combinés avec le fourreau sanglant ou directement appliqué sur diverses lames selon le stratagème d'empoisonnement employé.

Talents divers :

Il possède une éminente capacité d'abstraction. A cause de sa maladie, Slater ne perçoit pas les couleurs. En fait, il ne voit le monde qu'à travers des nuances de gris. Heureusement, à sa mauvaise vue s'ajoute un bon odorat et une mémoire olfactive très développée.

Pouvoirs particuliers :

Il n'est doté d'aucun pouvoir particulier.

PROFIL


Apparence physique :

Haut de un mètre quatre vingt-douze, Evans Slater est un personnage grand et intimidant. Il entretient son corps élancé et musclé en s'imposant une discipline de fer et un régime alimentaire drastique. Ainsi, ses repas sont faits à base de gélules, de potions et de diverses mixtures aux savants mélanges et idéalement enrichies en protides, lipides, fibres ou vitamines. Il soigne et préserve son corps tant que faire se peu, son hygiène est irréprochable, il n'a de cesse de nourrir sa peau fragile et de veiller à être constamment bien hydraté. Si rien n'est laissé au hasard, c'est parce qu'il doit disposer d'un corps en pleine possession de ses moyens et capable d'endurer les terribles expérimentations qu'il s'inflige régulièrement.

Derrière son masque et sa couche de baume protecteur se cache un visage aux traits épurés, juvéniles même, aux yeux fins et au nez aquilin. Atteint d'albinisme, il a le teint blafard, et de longs cheveux blancs comme la neige. Seuls se noient au milieu de cet océan de blancheur une paire d'yeux aux pupilles gorgées d'une lueur sanguine, lui conférant un aspect aussi mystérieux que terrifiant.
Slater a pour habitude d'inonder son corps de diverses couches de tissus, qu'il recouvre ensuite d'un uniforme para-militaire, d'un masque et de la fameuse cape blanche ; faisant que la plupart du temps, on ignore tout sa véritable apparence.



Caractère, personnalité :

Le Solitaire Schizophrène

Evans est un grand solitaire, associable et généralement peu bavard. Durant son enfance, l'albinisme dont il est victime le contraignit à éviter la lumière du jour et à rester confiné dans des endroits sombres comme isolés. De plus, sa différence et son apparence rendait son entourage aussi bien distant que méfiant, il n'était pas rare de le voir victime de brimades et autres ségrégations qui le conduisirent inévitablement à l'isolement. Plus tard, pénétré par un déterminisme sous sa forme la plus extrême, il en vint à se considérer comme un observateur du monde et non plus comme un acteur. Fataliste, persuadé que le destin de l'univers et des Hommes épouse la courbe prédéfinie d'une fonction mathématique, que l'ensemble de ses actions et de ses décisions le sont tout autant, il éprouve par moment la sensation d'être étranger à son corps, et non responsable de ses actes. Ce rapport paradoxal avec lui même fait de lui quelqu'un d'imprévisible, parfois en proie à une certaine forme de schizophrénie. Au final, ce détachement avec la réalité ne fit que renforcer d'avantage sa solitude.

L'Insensible Nécrophage

Evans Slater est un personnage insensible, animé par l'effroyable tendance à considérer les êtres vivants (lui le premier) comme une simple source de matière et/ou des objets d'étude. Cette vision sordide est renforcée par la façon dont il a de se nourrir, puisque la majorité de ses aliments sont le produit d'un habile recyclage de cadavres humains (qu'il exploite en outre pour ses expériences).

L'Hygiéniste Obsessionnel

Perfectionniste et victime de légers troubles compulsifs, il possède un profond sens de l'esthétisme qu'il fait rimer avec géométrie, mathématique, discipline et rationalité.
Slater est un maniaque obsédé par l’hygiène. Il prend des bains chaque soir, une douche chaque matin, où il se frotte le corps, les mains et le dessous ongles durant de longues minutes, parfois jusqu'au sang. Pareillement, il n'hésite pas à se raser complètement le corps plusieurs fois par semaine. Bien qu'à son habitude il porte des gants, cela ne l'empêche pas de se désinfecter machinalement les mains et les avant-bras à l'aide d'un gel antiseptique de sa composition. Cette obsession constitue principalement pour lui l'assurance de mener à bien ses expériences dans un milieu pur et stérile. A force de manipuler des produits à longueur de temps, ses vêtements et sa peau s'imprègnent d'une odeur âpre et difficilement supportable, qu'il tente de masquer en s'embaumant abondamment d'extraits d'abricot ou d'huile de lavandin. En fin de compte exhale de lui un cocktail extravaguant de senteurs particulières, accentuant toujours un peu plus son caractère énigmatique.

Le Planificateur Compulsif

On pourrait presque confondre Evans avec un autiste, tant il est obnubilé par des détails et des phénomènes a priori inintéressants. Ainsi, il amoncelle chez lui quantité de notes et de documents, consacrés, par exemple, aux seules mensurations et caractéristiques des êtres humains qui lui est donné de rencontrer. Une autre de ses grandes préoccupations demeure l'Astrologie. Plus qu'une passion , observer le mouvement cyclique des planètes et des étoiles est un moyen pour lui de prédire l'avenir et de planifier au mieux, des mois – des années à l'avance même - ses activités. Car la vie d'Evans Slater est rigoureusement quadrillée à l'intérieur de son agenda, et rythmée par l'aiguille de sa montre, laquelle il consulte compulsivement ; son existence est savamment organisée de façon à ce que son temps soit le plus idéalement occupé. Il aurait même poussé le vice jusqu'au calcul de la date de sa propre mort (à plus ou moins quelques semaines prêts), en considérant ses activités, son régime alimentaire, et tout un tas d'autres paramètres abscons le concernant. Vous l'aurez compris, Evans possède un rapport très spécial avec le temps, il est un personnage très ponctuel que le moindre contretemps terrifie.

L’Assassin Pervers

Enseveli sous des kilomètres de règles, de discipline et de conceptions neurasthéniques, l'esprit de l'alchimiste est comme une marmite bouillante menaçant de déverser son jus écumeux dans toute la cuisine. Nulle doute qu'il trouve dans l'assassinat et le sadisme dont il fait preuve, un exutoire à la souffrance de toutes les contraintes qu'il s'impose chaque seconde. Certainement aussi qu'ils sont un moyen de satisfaire sa curiosité débordante et l'éternel ennui de son monde si prévisible.


HISTOIRE




L'enfant albinos

Evans est né de l'union de Karl Allen Slater et de Mélyphée De Penchegrim. Son père, riche parfumeur apothicaire, et sa mère horticultrice, eurent ensemble six enfants, dont Evans en est le cadet. Si sa mère éprouva un amour sans faille pour son fils, il fallut plus de temps à Karl pour accepter sa maladie. Ainsi, les relations qu'entretenaient Evans avec son père furent toujours plus ou moins froides, elles se cantonnèrent à un respect mutuel. Ses sœurs, Candice et Lizbeth - du temps où elles n'avaient pas encore quitté le domaine familial -, avaient à l'instar de leur mère, pris pour habitude de choyer et materner leur frère, en réponse à sa fragile constitution. Cela n'était pas le cas de ses frères, Lewis et Ashton qui, parce qu'il était différent et même inquiétant, et qu'on le chouchoutait un peu trop, le jalousaient et le brimaient à la moindre occasion. Cette situation poussa peu à peu le petit garçon à s'esseuler durant de longues heures dans une pièce reculée de la maison, la bibliothèque où son son père entreposait ses livres.
A l'âge de huit ans, Evans fit la rencontre de Tobias Cuipérion, une lointaine connaissance de son père. Égocentrique fauché, et accessoirement alchimiste illuminé, Tobias vint une nuit frapper à la porte du manoir afin de quémander de l'aide. Suite à de longues tergiversations, il fut convenu qu'en l'échange du gîte et du couvert, celui-ci assurerait l'enseignement de son fils Evans.
Rapidement, Tobias se prit d'affection pour le jeune homme, qui, à l'inverse de la communauté savante de son époque, éprouvait un vif intérêt pour ses théories et ses recherches loufoques. Pour Evans, Tobias était l'occasion de faire tout ce qu'il ne pouvait faire avec son père biologique. Extrêmement réceptif aux enseignements de son mentor, il participera à ses côtés à d'interminables spéculations, aussi bien portées sur l'alchimie que la nature du monde elle même, et nourrira l'ambition de devenir à son tour alchimiste. A l'âge de treize ans déjà, l'enseignement de Tobias atteint ses limites, achevant par la même occasion son contrat avec la famille Slater. Au grand regret d'Evans, Tobias dût quitter le domaine familial et repartir a une vie plus ou moins incertaine. Cela n'empêchera pas les deux compères de se revoir maintes fois par la suite, ni d'entretenir une relation épistolaire.
Deux ans plus tard, le jeune homme vint à quitter le cocon familial et la petite cité d'Aigues-Maraudes pour rejoindre la florissante cité portuaire de Beolan, où se dresse la plus prestigieuse école de magie du Royaume. Promis à un avenir brillant, il devint le disciple des magiciens de la tour de la ville, et l'un des plus jeunes de son temps.





Les deux facettes d'Evans Allen Slater

Élève assidu, Evans avalait et s'appropriait sans faillir des montagnes de connaissances tout en démontrant un puissant intellect.
Quand il n'allait pas lui rendre visite dans son appartement de fortune, Evans continuait à converser par lettres interposées avec Tobias, où lui confiait ses dernières impressions à propos de telle ou telle théorie en vogue. Cependant l'homme avait été rattrapé par ses vieux démons et sa vie chaotique, eux même bientôt rejoints par l'alcool. Bien que l'enfant n'en sut rien, au cours de ses études à Beolan, Tobias n'était déjà plus que l'ombre du maitre fascinateur et attentionné qu'il fut, et il avait troqué sa passion pour la science et la philosophie contre des pulsions morbides et une tendance suicidaire.

Le jeune garçon de son côté, fragile et faible de caractère, se mit à nouer de mauvaises fréquentations et flirtait avec un groupuscule aux penchants violents, et adeptes d'une idéologie extrémiste. Endoctriné, embrigadé, il finit par embrasser leur valeurs ; le culte du corps, la discipline, les combats et le partage du même rêve : l'avènement d'une société élitiste et martiale. Il trouvera au sein de cette philosophie, un remède à son égo meurtri, et une revanche à prendre envers tout ceux qui jusqu'alors, l'avaient opprimé. Il prendra régulièrement part à des descentes dans les quartiers mal famés de la ville, et des réunions où les membres libèrent sans vergogne leur haine et leur colère en tabassant au hasard des clochards, des prostituées (qu'ils méprisaient à plus d'un titre) ou en passant à tabac les animaux errants qui avaient le malheur de croiser leur route . A la fin de cette période, Evans avait atteint son intimidante taille d'adulte , gagné en force et en muscle, tout autant qu'en charisme et prestance auprès des siens. Enfin, il avait presque réussi à effacer l'image du môme faiblard et maladif qu'il avait été.

Controversé de par ses opinions politiques, son attrait pour la violence, et faisant fi des multiples avertissements du Conseil, Evans, tout comme Tobias en son temps, finit par être radié de Beolan. Fou de rage en apprenant la nouvelle, il vint à maudire ses professeurs et leur « morale superflue ». Humilié, il s'exila à Madorass, la majestueuse capitale du Royaume, grouillante de vie et fourmillante de gens, dans l'espoir d'être enfin reconnu a sa juste valeur. A l'âge de dix huit ans, le jeune homme, installé dans un modeste appartement, vivait alors de petits travaux et de ses compétences d'alchimiste. A cette même époque apparaît le "phénomène Kaull Hendenmark", mouvance qu'il ne tardera pas à rejoindre...




De "l'Alchimiste Blanc" à "l'Ectoplasme"

Au sein du parti naissant du futur Roi, Slater grimpait rapidement les échelons. En l'échange de basses besognes ou d'espionnages, Slater s'attirait les faveurs et la bienveillance de son leader, ainsi que la promesse d'une place privilégiée lors de son accession au pouvoir. Et puis vint le jour où il apprit la terrible nouvelle : Tobias avait été retrouvé mort, le corps gisant sur le versant d'un cours d'eau. Le pauvre homme avait certainement fini par se noyer, en tombant ivre mort dans la rivière. Anéantit par le décès de celui qu'il aimait comme un père, Slater rejettera la faute sur tout ceux qui ont ruiné son existence et sa réputation, et refutera toute sa vie la thèse de l'accident pour adhérer à celle du complot.
Coup du sort, quelques semaines plus tard, Kaull Hendenmark échappait de justesse à un attentat. On apprit par la suite qu'une conspiration visant à anéantir le parti et à assassiner son chef s'était formée. Cependant, au grand damn de ses ennemis, Kaull se releva de cette épreuve encore plus fort et plus charismatique que jamais. Conséquence de cette attaque, le politicien fit rassembler secrètement ses partisans les plus fervents et plus fidèles. Parmi eux, il sélectionna les plus fanatiques, les plus exaltés. De cet écrémage naquit les "Capes Blanches", la terrible organisation au service de son odieux maître.
La mort prématurée de son précepteur et la haine paranoïaque dont il est victime, vont rapidement précipiter l'alchimiste dans l'aile la plus sombre et la plus radicale du parti Hendenmark, et l'amener à revêtir le sinistre manteau blanc...

Durant les quatre années de guerre civile qui suivirent, la rumeur d'une Cape Blanche impitoyable et particulièrement zélée se répandit aux quatre coins du royaume. D'aucuns prétendaient qu'il n'était pas humain, d'autres pensaient plutôt à un coup fumeux de la propagande Hendenmarkienne. A cause de son allure spectrale, on le surnomma "l'Ectoplasme".




Ecclésiale et nécrophagie

Après l'assassinat de figures importantes de la Démocratie, et sa participation active à la lutte contre la Rébellion, l'Ectoplasme fut affecté dans un ministère spécial du nouveau Royaume, où il supervisa la confiscation massive des richesses des citoyens du Royaume. Au cours de sa campagne, il mit la main sur une relique antique, une épée espadon œuvre d'une magie inconnue. Immédiatement séduit, elle fut l'occasion d'approfondir ses recherches sur les flux d'énergie vitale et le corps humain. Abusant de son statut, Slater brisera un à un les tabous de l'expérimentation humaine et de la profanation en se fournissant secrètement en cadavres humains. Afin d'effacer les preuves de ses exactions, et d'assurer la salubrité de son laboratoire, il adoptera un régime nécrophage, transformant les restes de ses expériences, organes, squelettes et autres résidus, en mixtures et gélules au goût insipides et idéalement enrichies en oligoéléments.
Il détournera également des fonds afin de financer en secret la construction d'un laboratoire et d'une machine infernale, capable de récupérer les reliquats d'énergie vitale sur des cadavres pour mieux les concentrer dans le sang de son utilisateur. Cela n'échappera pas à la vigilance de Daenerys Tehk, l'espion personnel du Roi ; toutefois celui-ci, satisfait des services rendus par l'alchimiste, fera preuve d'une grande mansuétude et choisira de fermer l’œil sur ses agissements.


EN CE QUI VOUS CONCERNE...

A quelle fréquence serez-vous présent sur le forum ?
Je ne sais pas vraiment... seul l'avenir nous le dira ! x)

Comment avez-vous découvert le forum ?
En cherchant un forum de RPG sur google ^^

Quelles remarques pouvez-vous formuler à propos de l’apparence du forum ?
Il est graphiquement soigné, et dégage une ambiance délicieusement sépulcrale !

TEST RP


La symphonie des rouages s'amplifiait subrepticement à mesure que l'hymne des engrenages et des courroies s'aggravait. La trotteuse de l'horloge numéro 26 semblait dialoguer avec le souffle acerbe de la vapeur ocre qui s'échappait d'un alambic à la teinte cuivrée. Dans la pénombre, une armée de clepsydre égrainaient le temps. Périodiquement, elles pondaient leur larme avant de se terrer à nouveau dans le silence. Le candélabre central diffusait une lueur rousse, il peignait un microcosme de verreries - ballons, ampoules à décanter, fioles, burettes - d'une couleur sanguine. Au fond de la pièce, occulté par des montagnes de montages, d'étagères à ingrédients et d’horlogeries sophistiquées, décantait dans une cuve les restes d'un cadavre (très certainement humain). Les morceaux de chairs rosées gravitaient gracieusement autour de micelles de sang, tandis qu'un dépôt de calcaire et d'ossements entrait sporadiquement en effervescence, au gré de l'oxygénation du milieu. Sous l'impulsion d'un champ de sabliers placé en hauteur, les tissus cadavériques se dissolvaient. Entrainée par un faible courant, la solution carnée quittait sa cuve originelle pour voyager à travers un réseaux de tuyauteries complexes, de filtres et d'entonnoirs multiples au cours desquels elle subissait ajouts et purifications. Le fluide allait terminer sa course à l'intérieur d'un Erlenmeyer qui se remplissait sagement d'un liquide laiteux, goutte par goutte. Disposé sur une balance, le récipient avait été placé de façon à déclancher un dispositif de fermeture du robinet une fois qu'il aurait dépassé un poids précis et minutieusement paramétré. Quand ce fut le cas, un carillon fit raisonner son tintement à travers toute la pièce. Il s'agissait de la Sixième Symphonie de Conrad W. Zimmer, il annonçait que le repas était prêt.
S'approchant de la paillasse, Evans, ironisa :

"- Voyons un peu ce que nous a concocté notre petite cuisinière aujourd'hui...
Oh ! du concentré de bêta protéines et de galactosamines ! Mon plat préféré ! Quelle délicate attention..."


Portant le récipient à ses lèvres, il avala le contenu sans broncher. Repu, il repartit ensuite vaquer à ses occupations.




Dernière édition par Evans Allen Slater le Dim 24 Fév 2013 - 15:10, édité 35 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Néro Elem

Administrateur | Doux Seigneur de l'Orage

________________

avatar
________________


Race : Oracle, Faux parleur, Elfe
Classe : Artéfact vivant
Métier : Apprenti du Triumvir "Le Prophète"
Groupe : Les Mages de la Tour de Beolan

Messages : 1322

Fiche de Personnage : Ma Fiche


MessageSujet: Re: Evans A. Slater - L'Alchimiste Blanc   Mar 19 Fév 2013 - 19:18

Bonjour. ^^
Un alchimiste étrange à ce que je vois (avec une épée inutilisable et qui en se trimbale pas avec son stock de potions).
Mais, tu es un humains... ( je n'aime pas las humains >.<)

À la vérité, je n'ai qu'une seul problème, il s'agit des évocations à l'École Royale d'Alchimie, au Ministère de la Mathématique et de l’Érudition (qui est contre l'anatomie) et au Sacerdoce de la Dîme, de l'Adjudication et de l'Avitaillement.
En effet, ce seraient des organisation gouvernementales donc je vais devoir demander l'avis du scénariste avant (ça peut prendre quelque temps).

Sinon : "Evans Slater dispose de solides bases en escrime et de quelques notions d'art martial lié à son appartenance aux Capes Blanches." Les Capes Blanches peuvent parfaitement être de simples magiciens, donc il va falloir trouver une autre explication. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Evans Allen Slater



________________

avatar
________________


Race : Humain
Classe : Alchimiste
Métier : Cape Blanche
Croyances : Agnostique
Groupe : Royaume

Âge : 28 ans

Messages : 12

Fiche de Personnage :


MessageSujet: Re: Evans A. Slater - L'Alchimiste Blanc   Mer 20 Fév 2013 - 19:23

Bien je vais retravailler toussa ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Néro Elem

Administrateur | Doux Seigneur de l'Orage

________________

avatar
________________


Race : Oracle, Faux parleur, Elfe
Classe : Artéfact vivant
Métier : Apprenti du Triumvir "Le Prophète"
Groupe : Les Mages de la Tour de Beolan

Messages : 1322

Fiche de Personnage : Ma Fiche


MessageSujet: Re: Evans A. Slater - L'Alchimiste Blanc   Mer 20 Fév 2013 - 21:16

À maintenant que j'y pense, pour éviter d'avoir à attendre le scénariste sur ces points, il y a la Tour de Beolan qui est une prestigieuse organisation reliée au Royaume qui apprend aux autres, étudie et cherche à améliorer la magie.
Mais je n'ai pas vraiment l'impression que c'est ce que tu cherches, il vaudrait mieux attendre le Scénariste (je le signale simplement au cas où c'est hyper urgent). ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Evans Allen Slater



________________

avatar
________________


Race : Humain
Classe : Alchimiste
Métier : Cape Blanche
Croyances : Agnostique
Groupe : Royaume

Âge : 28 ans

Messages : 12

Fiche de Personnage :


MessageSujet: Re: Evans A. Slater - L'Alchimiste Blanc   Jeu 21 Fév 2013 - 4:08

Non, non non ! ça n'a rien d'urgent ^^
Il faut dire, c'est la première fois que je fais du rpg et a fortiori, que je créé un personnage à jouer;
Donc si les users ou toi avez un avis ou des conseils à propos de mon perso, n'hésitez pas, je suis preneur !
Je cherche peut être a en faire trop, à trop développer un univers... tellement qu'il devient injouable.

Je vois entre autre Néro que tu l'as résumé en un perso avec une épée inutile et qui se trimballe avec des potions, si c'est ça l'image qu'il renvoie, alors effectivement je ne me sens pas satisfait.
J'ai voulu suvre le conseil qui préconisait un perso pas trop invincible, je pense aussi que c'est une chose si l'on veut éviter de le voir devenir trop ennuyeux ; mais j'ai peut être trop exagéré.
Grosso modo, j'aimerai qu'il soit "50% combat/50% psychologie+charisme", or, en lisant par exemple les rps d'Arwen et de Darion, je me pose la question de savoir s'il est pas déjà trop faiblard en skill.

Mais c'est peut être aussi mon style d'écriture, lourd et pompeux, je l'avoue, qui du coup fait très mal passer le message !
Loin de moi l'idée d'attendre des lecteurs qu'ils se forcent à me lire, je cherche bien au contraire à proposer une écriture confortable et attrayante, c'est pourquoi j'accepterai volontiers vos critiques à cet égard (enfin faites le élégamment, je ne supporterai pas non plus qu'on me traite comme le dernier des Kévins clown )

Voilà, si ma fiche ou mes descriptions sont trop confuses dites-le, j'aimerai partir sur de bonnes bases ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Néro Elem

Administrateur | Doux Seigneur de l'Orage

________________

avatar
________________


Race : Oracle, Faux parleur, Elfe
Classe : Artéfact vivant
Métier : Apprenti du Triumvir "Le Prophète"
Groupe : Les Mages de la Tour de Beolan

Messages : 1322

Fiche de Personnage : Ma Fiche


MessageSujet: Re: Evans A. Slater - L'Alchimiste Blanc   Jeu 21 Fév 2013 - 5:45

Ah, tu as mal interprété mon idée. Je faisais remarque que contrairement aux alchimistes qui se promènent toujours avec diverses potions plus ou moins utiles, toi tu préfères te promener avec une épée que tu ne peux que rarement utiliser.

Ne t'inquiète pas niveau puissance, certains membres se débrouille très bien avec des personnages sans magie ni maîtrise des armes, donc il n'y a pas de soucis à avoir là-dessus. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Camelle Elwhang

♘ | Elh

________________

avatar
________________


Race : Séraphin-Démon Commun
Classe : Archère.
Métier : Intendante de l'Alliance- Assassin perdue.
Croyances : Déesse de l'Equinoxe.
Groupe : Alliance- Alliance des Ombres.

Âge : 23 ans.

Messages : 542

Fiche de Personnage : Ne clique pas

Histoire de Personnage : "L'Ambition est née de rêves brisés":
- Diffusion
-Proposition



MessageSujet: Re: Evans A. Slater - L'Alchimiste Blanc   Jeu 21 Fév 2013 - 10:52

BONJOUR ET BIENVENUE CHARMANT KENN... EVANS SLATER!
Je fais une petite apparition furtive dans ta fiche pour donner mon opinion et qui plus est, te permettre de jouer (et d'ailleurs ton personnage me plait beaucoup Twisted Evil).
Tout d'abord, je trouve a fiche bien menée et tout a fait originale, et ce qui m'impressionne d'autant plus que j'ai cru comprendre que c'etait ton premier RPG! Donc si tu as le moindre soucis, doute, questionnement, n'hesite pas a nous MP, on essaiera de te repondre au mieux Wink

Ensuite mon compatriote staffeux Nero a soulevé le problème de la creation d'ecole et d'organisation Royaumeuse. Et bien moi je trouve que ce n'est pas un mal. Pourquoi ne pas simplement dire que ce sont des organisations autrefois independantes qui, a la mort du roi, auraient signé un accord de rattachement au Royaume puisque tout le monde saurait qu'elles ont toujours ete influente sur Feleth. Une sorte de secret de polichinelle si tu preferes. Ainsi, on pourrait effectivement les recensés (eventuellement) pour ceux que ça interesserait sans pour autant en faire des pôles majeurs dans Feleth. Apres tout, le Violoniste a toujours prôné la liberté et je ne vois pas en quoi cela le generait plus qu'autre chose si ça ne touche pas aux fondements de l'Histoire. :)

Voila voila, donc si tu acceptes ce marché mon ptit Evans, je ne doute pas de ta validation immediate!
(PS: Je suis sur mon tel desolée ><)

Courage et travail!
Ta future admin preferée,
Camelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Evans Allen Slater



________________

avatar
________________


Race : Humain
Classe : Alchimiste
Métier : Cape Blanche
Croyances : Agnostique
Groupe : Royaume

Âge : 28 ans

Messages : 12

Fiche de Personnage :


MessageSujet: Re: Evans A. Slater - L'Alchimiste Blanc   Jeu 21 Fév 2013 - 16:25

Salut Votre Staffieuseté,

Citation :
Pourquoi ne pas simplement dire que ce sont des organisations autrefois independantes qui, a la mort du roi, auraient signé un accord de rattachement au Royaume puisque tout le monde saurait qu'elles ont toujours ete influente sur Feleth. Une sorte de secret de polichinelle si tu preferes. Ainsi, on pourrait effectivement les recensés (eventuellement) pour ceux que ça interesserait sans pour autant en faire des pôles majeurs dans Feleth. Apres tout, le Violoniste a toujours prôné la liberté et je ne vois pas en quoi cela le generait plus qu'autre chose si ça ne touche pas aux fondements de l'Histoire. :)
Pour l'anecdote, le(s) "Ministère" est/sont pour moi synonyme(s) de gouvernement et de démocratie, dans mon esprit, il(s) se rattache(nt) au Royaume d'avant le coup d’État d'Hendenmark. Le "sacerdoce" quant à lui a une consonance de "sacré" et de "divin", il se rapporte à une institution créée de toute pièce par le roi tyran. En gros, tout les ministères devinrent des sacerdoces lors de la prise de pouvoir de Kaull ^^

Citation :
a la mort du roi
Il me semblait que la mort du roi était inscrite dans le présent (rp de son enterrement en cours) et que par conséquent, il nous était impossible de spéculer à partir de ca ! Du moins c'est ce que Néro m'a affirmé (ce qui m'a coûté le delete de la fin de mon histoire Sad ) xD
Ce que je propose, c'est que l’École d'Alchimie Royale (ou avec autre nom si vous préférez) soit un pôle de Beolan (et aussi qu'elle le soit avant la mort du Roi, vu que mon perso est censé y étudier bien avant sa prise de pouvoir, durant la démocratie).

Bien il faut aussi que je trouve une explication à son niveau d'escrime ^^

Citation :
d'autant plus que j'ai cru comprendre que c'etait ton premier RPG!
En fait ce n'est pas mon premier rp loin de là, mais disons que c'est la première fois que j'en fais un sur un forum entièrement dédié à ça. Je suis "rpiste" sur un jeu mmporg.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Néro Elem

Administrateur | Doux Seigneur de l'Orage

________________

avatar
________________


Race : Oracle, Faux parleur, Elfe
Classe : Artéfact vivant
Métier : Apprenti du Triumvir "Le Prophète"
Groupe : Les Mages de la Tour de Beolan

Messages : 1322

Fiche de Personnage : Ma Fiche


MessageSujet: Re: Evans A. Slater - L'Alchimiste Blanc   Jeu 21 Fév 2013 - 19:10

Cam, le roi n'est même pas encore enterré. Ce qui fait que l'évènement doit remonter à plus ou moins une semaine, voir deux. Donc je vois mal des manips s'être faite entre temps (surtout que sa mort est plutôt signe de faiblesse du Royaume, ça n'encourage pas les alliances).
Sans parler des difficultés qu'il y aurait à jouer "l'après-enterrement" avant la fin de l'Event (pas Impossible mais déconseillé). ^^

Je n'ai pas relever "un soucis", c'est juste que je souhaite l'accord du Violo avant de créer des organisations gouvernementales mais il n'y a aucun problèmes avec elles sinon.

"la première fois que j'en fais un sur un forum entièrement dédié à ça." Oh ! J'ai commencé comme ça moi aussi ! ^^(Néro nous raconte sa vie)

Oui Evan, la Tour était reliée au Régime durant la fin de la démocratie mais comme elle n'a aucune vocation belliqueuse, elle a simplement changé de mains. Mais quoi qu'il en soit, je devrais attendre quand même le Violo, donc comme tu veux. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Camelle Elwhang

♘ | Elh

________________

avatar
________________


Race : Séraphin-Démon Commun
Classe : Archère.
Métier : Intendante de l'Alliance- Assassin perdue.
Croyances : Déesse de l'Equinoxe.
Groupe : Alliance- Alliance des Ombres.

Âge : 23 ans.

Messages : 542

Fiche de Personnage : Ne clique pas

Histoire de Personnage : "L'Ambition est née de rêves brisés":
- Diffusion
-Proposition



MessageSujet: Re: Evans A. Slater - L'Alchimiste Blanc   Jeu 21 Fév 2013 - 19:20

La mort du Roi n'est pas vieille mais ça n'empêche pas que des manipulations financières ou des arrangements plus ou moins dans un sens soit mis en place. Kaull était fou, mais le Royaume sans roi l'est encore plus donc tout est possible.

Pour ce qui est des organisations lors de la démocratie, je ne vois pas où est le problème. A une époque anciennes, où j'étais encore jeune et fraiche, Violo avait dit avec sa voix de mâle alpha: "Vous êtes libre de choisir ce qu'il y a eu durant la démocratie du moment que ça participe à sa défunte prospérité" (ou un truc approchant x)). Aussi, je te donne mon feu vert pour le before. Pour le after, effectivement, c'est plus délicat mais pourquoi pas? Du moment que ça tient la route, que ce soit bien détaillé, répertorié et que cela ne touche pas les fondements du background... Je ne pense pas que ça pose des problèmes et au pire, nous pouvons te valider comme ça et quand notre scénariste d'amour sera de retour on soulèvera de nouveau la question quitte à modifier. Après tout, si tu n'en parles pas outre mesure dans tes rps, on pourra toujours rectifier le tir.

Pour Béolan je te laisse gérer avec Néro mais moi, jte donne le feu vert :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Néro Elem

Administrateur | Doux Seigneur de l'Orage

________________

avatar
________________


Race : Oracle, Faux parleur, Elfe
Classe : Artéfact vivant
Métier : Apprenti du Triumvir "Le Prophète"
Groupe : Les Mages de la Tour de Beolan

Messages : 1322

Fiche de Personnage : Ma Fiche


MessageSujet: Re: Evans A. Slater - L'Alchimiste Blanc   Jeu 21 Fév 2013 - 19:37

C'est vrai Cam. Le roi est assez fou pour faire ce qu'il veut.
Mais en l’occurrence, c'est sur l'Ecole que je m'interroge.

Donc Evan : Préfères-tu que ce soit la Tour de Beolan (donc tu devras modifier car elle n'est pas à Madorass, elle) ?
Ou préfères-tu attendre le Violo pour ton école d'alchimie.
Par contre Beolan étudie certes la magie mais aussi les sciences car dans leurs esprits, c'est la même chose, donc il n'ont rien contre les manipulation du corps humain (anatomie) tant que tu ne t'éloigne pas vers les actions immorales et que, donc, les ex-vivants étaient d'accord pour offrir leur corps à la science. ^^

(à part il ne restera que l'escrime comme tu l'as dit. ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Evans Allen Slater



________________

avatar
________________


Race : Humain
Classe : Alchimiste
Métier : Cape Blanche
Croyances : Agnostique
Groupe : Royaume

Âge : 28 ans

Messages : 12

Fiche de Personnage :


MessageSujet: Re: Evans A. Slater - L'Alchimiste Blanc   Jeu 21 Fév 2013 - 20:10

Spoiler:
 


Voici la fin de l'histoire, qu'on m'a demandé de supprimer. Personnellement, j'aimerai revenir sur cette décision. En effet, la date de la mort du roi remontant à quelques jours seulement, il est tout a fait envisageable que l'alchimiste puisse entre ce laps court de temps subtiliser un objet au château, se retirer ensuite dans son laboratoire secret et commencer à songer à son avenir. Vous ne pensez pas ?


Citation :
Donc Evan : Préfères-tu que ce soit la Tour de Beolan (donc tu devras modifier car elle n'est pas à Madorass, elle) ?
Oui pas de problème Wink
Citation :
donc il n'ont rien contre les manipulation du corps humain (anatomie) tant que tu ne t'éloigne pas vers les actions immorales et que, donc, les ex-vivants étaient d'accord pour offrir leur corps à la science. ^^
Oui, et étant donné la prolifération sur ce forum de personnages dont les pouvoirs doivent attenter aux corps humain, je pense que cela n'est pas trop crédible...
L'immoralité résidera dans le fait qu'Evans se procurera illégalement en cadavres humains, privant entre autre les défunts d'une sépulture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Néro Elem

Administrateur | Doux Seigneur de l'Orage

________________

avatar
________________


Race : Oracle, Faux parleur, Elfe
Classe : Artéfact vivant
Métier : Apprenti du Triumvir "Le Prophète"
Groupe : Les Mages de la Tour de Beolan

Messages : 1322

Fiche de Personnage : Ma Fiche


MessageSujet: Re: Evans A. Slater - L'Alchimiste Blanc   Jeu 21 Fév 2013 - 20:44

Evan, ça serait certes possible amis tu oublies un gros point. Tu n'aurais donc Ecclesia que depuis quelques jours et tu ne connaîtras donc quasiment rien d'elle, donc elle ne pourrait pas avoir autant d'importance que tu ne lui en accordes dans ta fiche (c'est pour cette raison que je pensais que c'était après l'enterrement).

Euh par contre. La Tour est nettement oins tolérante à l'égard des délits (elle a même des devins alors bon). Donc en étant illégal, tu aurais déjà été radié de l'ordre et on se serait arrangé pour te faire oublier ce que tu n'es plus censé avoir vu (problématique par conséquent). ^^

Edit : maintenant que j'y pense. Comment es-tu au courant de l’existence des anges au fait ? Car sur Feleth, être au courant des deux autres mondes, ce n'est pas un fait anodin, c'est très très rare.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Evans Allen Slater



________________

avatar
________________


Race : Humain
Classe : Alchimiste
Métier : Cape Blanche
Croyances : Agnostique
Groupe : Royaume

Âge : 28 ans

Messages : 12

Fiche de Personnage :


MessageSujet: Re: Evans A. Slater - L'Alchimiste Blanc   Dim 24 Fév 2013 - 15:17

Modifications :
- texte de la croyance
- texte de "- Ecclésiale, lame d'Adyril"
- texte de "Talents de combat physique : "
- texte de "- Ecclésiale, ultime botte secrète"
- texte "Caractère, personnalité :"
- texte "histoire"

Ajout :
compétences : "- Empoisonnements"

En espérant être conforme aux exigences de Feleth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Néro Elem

Administrateur | Doux Seigneur de l'Orage

________________

avatar
________________


Race : Oracle, Faux parleur, Elfe
Classe : Artéfact vivant
Métier : Apprenti du Triumvir "Le Prophète"
Groupe : Les Mages de la Tour de Beolan

Messages : 1322

Fiche de Personnage : Ma Fiche


MessageSujet: Re: Evans A. Slater - L'Alchimiste Blanc   Dim 24 Fév 2013 - 15:32

Parfait ! cawa
Je te valide, n'oublie pas de modifier ton profil :
Néro, Elem est venu ici...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



________________


________________



MessageSujet: Re: Evans A. Slater - L'Alchimiste Blanc   

Revenir en haut Aller en bas
 

Evans A. Slater - L'Alchimiste Blanc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feleth :: Prologue :: Registre des personnages :: Fiches validées-