''L’enfant voulait répondre. Mais sa gorge lui fit comprendre que ses mots ne seraient jamais à la hauteur du silence.''
               
Eto Hachiro
 
''La mort, c’est elle qui vous fait tenir debout. C’est elle qui dicte les actes. C’est elle qui peint le monde. Et elle vous emportera tous.''
               
Querel Sentencia
 
''Je ne ressens que soif et tristesse, la mort est futilité. Je la cherche, peut-être suis-je elle.''
               
Nagate Zetsubō
 
''Udyr, quand tu seras mort, on se souviendra de ton nom. Moi je n'en ai pas, car je ne mourrai pas aujourd'hui. Mais le tien restera gravé dans ma mémoire, et dans celle de tous ceux qui t'ont connu, comme celui d'un homme fort, et digne. Alors va, et éteins-toi avec grandeur, devant tous ces vautours.''
               
Darn Butcher
 
''La nature revivait là où les hommes mourraient, le cycle reprenait son cours normal grâce à l’albinos.''
               
Aikanaro Myrrhyn
 
''Ils ne se battaient pour rien qui n’en vaille la peine. Ils étaient incapables de distinguer ce qui avait de la valeur de ce qui n’en avait pas. Alors pourquoi tant de vigueur à la tâche ? Pourquoi risquer sa vie aussi vainement ?''
               
Alcofrybas Grincebrume
 
''Son regard, depuis toutes ces années, avait appris à parler.''
               
Etan Ystal
 
''Un monde de chaos, de destruction et de malheur, un monde impartial et magnifique, le seul en tout cas, où faire l’expérience de la vie prendrait un sens véritable.''
               
Edwin Gwendur
 
''L’enfer, ce doit être l’enfer : courir pour l’éternité dans un paysage sans fin, sans début. Sans possibilité de repos ou de mort.''
               
Tyrias Marchemonde
 
''Mais sans risque on n'obtient rien, voici ma devise mes amis. Il ne faut pas avoir peur de se salir les mains, il ne faut pas avoir peur de la mort…''
               
Dimitri Morteury
 
''Tomber... Ceci est si abstrait. L'on pourrait se relever plus grand que l'on était.''
               
Yozora Adragnis
 
''Il passa des semaines dans le cachot ayant décidé de s'y enfermer lui-même. Puis, au terme de trois semaines, vous êtes venu le voir et vous lui avez dit : «Les larmes ne sont qu'une faiblesse qu'il te faudra masquer... Si tu veux t'apitoyer, libre à toi, mais, si tu souhaites voir les choses changer, tu le peux toujours. Suis-moi... Mon ami.»''
               
Haar Wilder
 
''Le brin d'herbe ne se soucie guère de ce que font les feuilles des arbres. Mais à l'automne venu, les feuilles ne se suffisent plus entre elles. Elles s'assombrissent, se nourrissant des nuages noirs d'orage. Et alors, elles se laissent tomber sur nous.''
               
Le Peintre
 
''S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est immobile, allongée, rigide, puante à en faire vomir, en décomposition, transportant des milliers de maladies, la peau arrachée et les os jaunes. S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est à six pieds sous terre, devenue la proie des corbeaux, et ses yeux mangés par des fourmis... C'est qu'elle a un jour été orgueilleuse et avide. C'est qu'elle a un jour voulu devenir riche et grande, ou bien qu'elle l'est devenue. Cela ne change rien.''
               
Le Violoniste
 
''La pensée est la liberté, la liberté... Alors, le corps est la prison, le corps est la prison... Il faut casser les barreaux.''
               
Sill
 
''Nous croyons conduire le destin, mais c'est toujours lui qui nous mène.''
               
Setsuna Hendenmark
 
''Fais ce que tu veux avec ces villageois, sauf les laisser en vie.''
               
Kaull Hendenmark
 
''La fuite vers la religion peut être une réponse pour certains. Pour d'autres elle n'est que la simple évidence que l'homme est faible et instable.''
               
Astryl Panasdür
 
''La mort ne cherche pas à s’expliquer, elle ne fait qu’agir, monsieur. Les cadavres ne racontent pas grand-chose, mais vivant, un homme peut en avoir long à dire.''
               
Sanaki Hearthlight
 
''Alors, telle une marionnette cassée que l’on tente en vain d’animer, il se releva, restant digne malgré ses blessures.''
               
Dolven Melrak
 
''Quand le sang coule, il faut le boire. La mort ne frappera pas à votre porte mais s'invitera par vos fenêtres !''
               
Andreï Loknar
 
''Personne ne peut capturer une ombre, personne ne peut la dresser ni se l’approprier.''
               
Jazminsaa Alsan
 
''De la même façon, à l'idée qu'un abruti de scribe puisse teinter ses parchemins de calomnies religieuses, ou pire, me faire porter le titre de héros, je vais préférer m’occuper de l'écriture de ma propre histoire.''
               
Alexandre Ranald
 
''La mort... Si belle et terrible à la fois, elle l'appelait, et l'appelle toujours.''
               
Adam Moriharty
 
''Par nature, j’aime tout. Par conséquence, je me hais…''
               
Samaël Apelpisia
 
''C'est sordide et cruel, mais c'est hélas la réalité de ce monde.''
               
Liam Gil' Sayan
 
''Aujourd’hui sur les terres de Feleth les pensées ne sont plus les bienvenues. Le temps de la renaissance spirituelle est terminé. Le temps où les grands penseurs avaient aidé le monde est révolu.''
               
Héra Calliope
 
''La mort était séductrice ; elle ne montrait que ses bons côtés. La sérénité et le calme absolu : pour toujours et sans violence.''
               
Eurybie Pourrie
 
''J’ai atteint cette espèce de vanité qu’apporte l’ancienneté. Je ne crois plus qu’on puisse m’apprendre quelque chose, et si jamais quelqu’un essaye ou y arrive seulement, je me bloquerais et deviendrais hermétique à tout contact.''
               
Dante Waanig
 
''Je devrais t'attacher, tu deviens dangereux pour toi même !''
               
Jeyra Frozeñ
 
''La beauté des êtres n'était rien. La beauté des choses oui. Mais pas forcement celle que l'on voit avec une paire de rétines.''
               
Akira Satetsu
 
''Le noir. Une étendue sombre en perpétuel mouvement.''
               
Melpomène d'Ambre
 
''Il est des oreilles invisibles qui peuvent entendre jusqu'à nos moindres soupirs et des secrets aux allures anodines peuvent se révéler instruments de destruction et de tourments sans fin...''
               
Cassandre Ombrelune
 
''Le "rien" est tellement plus unique que la peur ou n'importe quel autre sentiment...''
               
Meryle Nightlander
 
''Ce n'est pas le nombre ni la force qui compte, c'est l'envie, la cause.''
               
Luyak Salamya
 
''L'innocence d'un enfant est la plus grande peur de l'homme.''
               
Clause Vaneslander
 
''Quand il lui manque une marionnette pour ses spectacles. Il verrait en vous la chose qu'il cherche.''
               
Jack D'enfer
 
''Il n'a pas de notion réelle du bien et du mal, personne ne lui ayant jamais défini ces mots.''
               
Jim Stocker
 
''Je n'ai vu aucune lumière, aucun goulet, pour sortir du boyau infini et obscur que nous empruntons tous, jusqu'à la promesse d'une nouvelle vie, de la transcendance et de la connaissance. Alors, mes yeux se sont adaptés aux ténèbres.''
               
Shaquîlah Dresdeïorth
 
''Le pouvoir ronge l'homme.''
               
Balthazar Bel
 
''Visiblement, la sérénité n'avait de valeur que si on connaissait également, en comparaison, des moments de troubles.''
               
Dranek Barth
 
''Le faible se faisait tuer, le fort vivait un jour de plus.''
               
Rodany Bleinzen
 
''Le soleil se couchait sur le monde du milieu. Les ténèbres se paraient de leurs plus somptueux apparats pour enfin faire leur entrée.''
               
Rin Mephisto
 
''Et alors il vit le chaos, la désolation, la souffrance le désespoir ambiant. Il rit.''
               
Elrog Aniec
 
''Perdu quelque part, marche vers nulle part.''
               
Kyle Wate
 
''La rose n'a d'épines que pour qui veut la cueillir.''
               
Karin Yzomel
 
''- Je peux vous prédire le genre d'homme qui vous convient !
- Je connais déjà mon genre d'homme.
- Vraiment... Et quel est-il ?
- Les hommes morts.''
               
Naladrial Delindel
 
''Utilise tes pouvoirs seulement quand le noir deviendra invivable.''
               
Zedd McTwist
 
''Tes cauchemars m'ont déjà donné l'encre... À présent, ta peau me donnera les pages !''
               
Conrart Crowlore
 
''Bien des gens se font enfermer dans un cercueil une fois mort, mais rares sont ceux qui naissent dedans.''
               
Dassyldroth Arphoss
 
''Le corbeau frénétique qui vous nargue de sa voix perchée, agite ses ailes damnées, où le reflet d'un mort se penche sur votre âme.''
               
Lust Aseliwin
 
''La vie est un mensonge, la destruction une délivrance.
Passent les marées, soufflent les vents, en vain...''
               
Le Passant
 
''Fauche, tranche et avale, gouffre des âmes. Que se dresse devant toi mille fléaux, et que l’enfer se glace devant ta noirceur.''
               
Lloyd Vilehearth
 
''Des charognards pour la plupart, comme ces corbeaux à deux têtes, venant dévorer le valeureux mort.''
               
Meneldil Tristelune
 
''Nous sommes les bourreaux de la justice et de la paix. Même si ce rôle n'est pas agréable à endosser, nous nous devons de le faire, pour le bien du peuple.''
               
Ezekiel Le Sage
 
''Il me tarde de retourner au combat pour finir empalé sur une pique.''
               
Karl Von Morlag
 
''Montre-moi le chemin de la victoire. Ou guide-moi alors dans les tréfonds de la mort...''
               
Aznan Lauréano
 
''Comment peux-tu supporter ça ? C'est assourdissant ! Tue-le ! Qu'est-ce que ça te coûte ? Tu ne l'entendras plus. Tu seras en paix... Tue-le !''
               
Aïden Sochlane
 
''- Faites taire votre cabot !
- Je ne suis pas votre servante !
- Alors je le ferai taire moi-même !''
               
Rosaly Von Gregorius
 
''Le seul présent que la justice a à vous offrir, est votre mort.''
               
Mirage Morteury
 
''Laissez-moi vous conduire aux carnages.... Tant d'âmes ne demandent qu'à succomber.''
               
Idryss Leeverwen
 
''Le soleil est un bourreau. D'une simple caresse, sa langue enflammée peut calciner n'importe quel être.''
               
Seïren Nepthys
 
''C'est une nuit sans lune. Ou bien était-ce un jour sans soleil ?''
               
ShuiLong Zhang
 
''La vie est un rouage lent et grinçant. Il ne tourne que dans un sens. Celui où tu tombes.''
               
Camelle Elwhang
 
''Et un jour, sur vos lits de mort, bien des années auront passé et peut-être regretterez-vous de ne pouvoir échanger toutes vos tristes vies épargnées à Feleth pour une chance, une petite chance de revenir ici et tuer nos ennemis, car ils peuvent nous ôter la vie mais ils ne nous ôteront jamais notre liberté !''
               
Edouard Neuman
 
''Le temps est la gangrène de l'homme, elle apparait puis vous ronge à petit feu. Pour finir il ne vous reste plus que le présent pour vivre ; le passé s'évapore peu à peu et le futur ne vous intéresse guère.''
               
Asgeïr Aslak
 
''Cueillir la fleur de la déchéance et croquer dans la pomme de la faucheuse, nos vies se résument à cela car après tout, nous finissons à une moment où un autre, tous sous terre.''
               
Violette Dellylas
 
''Le pire n'est pas de mourir, mais de se faire oublier.''
               
Erwan Daermon Do'Layde
 
''Tenter d'oublier, même si c'était impossible. Il aurait aimé se jeter à la mer avec la preuve de son acte immonde. Laver tout ce sang qu'il sentait sur lui. Peut-être même s'y noyer, simplement. Sombrer dans les abysses et les ténèbres, pour toujours.''
               
Mio Raeth
 
''La lumière montre l'ombre et la vérité le mystère.''
               
Aeli Seoriria
 
''Si la vie n'a qu'un temps, le souvenir n'a qu'une mesure. Le reste est silence.''
               
Valt Horn
 
''Dans le noir le plus complet, l'aveugle est la meilleure personne à suivre. Dans un monde de folie, qui mieux qu'un fou pour nous guider ?''
               
Ledha Borolev
 
''Je ne crois pas en la force d'un absent. Celle qui ferait de vos dieux ce que vous pensez qu'ils sont.''
               
Gigantus Corne
 
''Une limite qui n'a été créée que pour être dépassée ? C'est simple, imaginez !''
               
Goudwin Didrago
 
''Voir grouiller tous ces gens, connaître leurs désirs et leurs rêves, voir comment évoluent les sociétés, leurs aspirations et leurs défauts. Comprendre que donc rien n'est éternel, et que tous ces rêves et toutes ces folies disparaîtront de la surface du monde. Se laisser aller, indolent, parce que tout cela ne servira à rien, et qu'au bout du compte le monde reste le monde, seule éternité immuable.''
               
Uridan Sangried
 
''L'Inquisition vous remettra sur le droit chemin. Même s'il faut vous briser les jambes pour ça.''
               
Leevo Shellhorn
 
''N'oublie pas d'avoir peur des morts. Ils sont toujours plus nombreux que les vivants, et un jour, tu les rejoindras.''
               
Moira Brawl
 
''J'avais l'habitude avec ce genre d'individus... Moins vous bougerez, moins vous leur parlerez... et moins ils vous cogneront dessus.''
               
Aoi Haandar
 
''Je souhaite voir votre sang se répandre mollement à la surface d'une eau rendue trouble par les masses de cadavres vidés de leur substance, marcher dans les champs de vos ossements éparpillés, me remémorant à chaque pas votre mort absurde et pathétique, que vos noms ne soient pas contés, que votre souvenir s'éteigne comme s'éteint votre vie fade et misérable, qu'à travers les années, seuls subsistent vos ossements tels de tristes traces blanchâtres dans un paysage noir de guerre, de sang et de folie.
Et que telles cette phrase, vos morts n'aient aucune importance, aucune signification pour quiconque.''
               
Nargheil Eoss
 
''Bénie soit la haine que tu porteras à ton prochain, lave l'Homme des péchés qu'il a commis.
Sois l'épée du jugement qui s'abattra sur cette race impure, souillée par la vengeance et la corruption.''
               
Meiro Fuuchiuse
 
''Notre futur exprime nos actes passés.''
               
Terence Ripper
 
''Rencontre les ténèbres et tu admireras la lumière, dit le voyant.
Contemple la lumière et tu provoqueras les ténèbres, dit l'aveugle.''
               
Tekian Varis
 
''Un général courageux et fier, est celui qui exécute en premier l'ordre qu'il donne à ses hommes.''
               
Danarius Kyrarion
 
''L'art est le sentiment obscur de l'appropriation de l'étrange.''
               
Leroi-Gourhan
 
''La mort nous sourit à tous, et tout ce que nous pouvons faire, c'est lui sourire en retour.''
               
Marc-Aurèle
 
''L'art est la mystérieuse présence en nous, de ce qui devrait appartenir à la mort.''
               
Malraux
 
''L'art est une profondeur creusée dans le visage du monde.''
               
Weischedel
 
''Le néant après la mort ? N'est-ce pas l'état auquel nous étions habitués avant la vie ?''
               
Schopenhauer
 
''Les avocats d'un malfaiteur sont rarement assez artistes pour tourner à l'avantage de leur client la belle horreur de son acte.''
               
Nietzsche
 
''Ôte-toi de mon soleil.''
               
Diogène le cynique
 
''Il y a pas d’œuvre d'art sans collaboration du démon.''
               
André Gide
 
''Ce n'est pas le lieu mais son cœur qu'on habite.''
               
John Milton
 
''Nous sommes les histoires que nous vivons.''
               
Auteur inconnu
 
''La mort est terrible pour n'importe qui. Bons ou mauvais, anges ou démons, c'est la même chose. La mort est impartiale. Il n'y a pas de mort particulièrement horrible. C'est pourquoi la mort est effrayante. Les actes, l'âge, la personnalité, la richesse, la beauté... Tout ça n'a aucun sens face à la mort.''
               
Fuyumi Ono
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Banshee Neliur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Banshee Neliur

Prélat Noir

________________

avatar
________________


Race : Faux Parleur
Classe : Moissonneur
Métier : Ombre || Proxénète
Croyances : Aucune
Groupe : Confrérie des Ombres

Âge : x00

Messages : 14

Fiche de Personnage : Banshee Neliur

Histoire de Personnage : Almanach

MessageSujet: Banshee Neliur   Ven 10 Mai 2013 - 0:41






* * *

Personnage

Nom : Neliur
Prénom : Banshee
Rang : Prélat Noir

Âge : Difficile à déterminer, plusieurs centenaires.
Sexe : Mâle

Race : Faux parleur
Classe : Moissonneur

"Le Moissonneur est une entité qui a passé un contrat avec un Faucheur. Il peut alors ressusciter un cadavre pour l'offrir au Faucheur qui en prendra le contrôle afin de moissonner un maximum d'âmes dans une furie indicible ; le Moissonneur devra alors le soutenir en lui offrant l'énergie vitale qu'il lui faudra pour effectuer sa lourde tâche. En échange, le Moissonneur deviendra le Gardien de la Faux, un artefact puissant appartenant au Faucheur, pourra maîtriser des arts occultes basés sur son énergie vitale, et disposera d'un allié redoutable pour le protéger à tout moment durant toute la durée du contrat."

Spoiler:
 


Métier
: Ombre || Proxénète, Collecteurs d'Artefacts, Mercenaire, ...
Croyances : Aucune
Groupe : Confrérie des Ombres

Équipement :

- Vêtements amples
- Faux possédée par l'Esprit Faucheur "Neliur" (trois formes : faux normale, double-faux (Neliur), hallebarde (Banshee)). A chaque être tué, son "âme" est absorbée par la faux et la rend plus légère, tranchante et donc puissante. Une fois le combat terminé (c'est-à-dire plus de nouvelles âmes après quelques minutes), les âmes sont directement envoyées dans le "réfrigérateur" des âmes et la faux reprend sa puissance originelle.
- Épée noire. (Une épée normale mais à la lame noire en l’occurrence, d'où son nom d'ailleurs).

Talents de combat physique :

Bonnes connaissances en arts martiaux (maniement de bôs et mains nues). Sa faux "Neliur" peut replier sa lame et devenir une hallebarde (sacrifiant par la même occasion sa capacité à rafler les âmes), qu'il manie bien mieux qu'en temps que faux normale, puisque la faux est censée être maniée par un Faucheur. Cependant, face à un guerrier qui sait ce qu'il fait, Banshee a peu de chances, la lame n'étant pas forgée pour être maniée par des êtres tels que lui. C'est pourquoi il privilégie ses sorts et son épée noire, bien plus légère. Et encore, ces sorts, lancés directement, l'épuisent. Concrètement, s'il veut s'en sortir sans dégât il doit soit invoquer un Neliur et le faire combattre sans le soutenir, soit se battre uniquement à l'épée noire.

Talents de magie :

Résurrection : Permet de ressusciter un cadavre afin de lui permettre d'accueillir Neliur. Le cadavre ne sera qu'un vulgaire pantin, qui pourra à nu servir uniquement à porter compagnie le temps de quelques temps. Il sera sous le contrôle de Banshee, qui pourra lui faire faire ce qu'il veut, comme une transposition de corps. Le problème étant que contrôler deux corps nécessite une certaine aptitude de multitasking qui devient très rapidement fatigante pour Banshee. C'est pourquoi, il ne perd jamais de temps à donner la faux au cadavre ressuscité de telle sorte à laisser Neliur le contrôler. Une fois en possession de la faux, le corps prend rapidement les caractéristiques de l'Esprit et, jusqu'à ce que Banshee le décide, deviendra son compagnon. A partir de ce moment, le corps n'est plus sous le contrôle de Banshee mais sous celui de Neliur, qui pourra en faire ce qu'il veut. Cependant, Banshee peut interrompre à tout moment l'invocation, lui laissant ainsi le pouvoir de décider plus ou moins des actions de Neliur.

Invoquer un cadavre étant très éprouvant, sitôt ce pilier tombé, Banshee devient très vulnérable car dans l'incapacité d'en invoquer un autre aisément. Banshee ne peut invoquer qu'un cadavre à la fois.

Invisibilité Altruiste : Permet de rendre un être quelconque invisible. Si le corps perd de l'énergie (essoufflement, blessures, etc.), il perd son invisibilité. De plus, si Banshee est lui-même fatigué, l'invisibilité n'est pas parfaite. Le sort doit être lancé de préférence sur un cadavre ressuscité, car le procédé est douloureux, (si le corps perd trop d'énergie il n'est plus invisible), ce qui rend le rituel très coûteux pour les deux parties.

Note : Banshee peut s'en servir pour se défendre. Cependant, ce n'est pas le nec plus ultra niveau efficacité, puisque la cible a des chances de devenir invisible et que Banshee perd de l'énergie à le faire.

Note 2 : Bien que ce sort ne soit pas pensé à cet effet, Banshee peut se l'auto-infliger. Cependant, il perdra de l'énergie de manière exponentielle, et comme moins il a de l'énergie, plus il est visible, il devient graduellement visible et fatigué à mesure que le temps passe en étant invisible. Mais c'est suffisant pour traverser un marché en raflant des marchandises et redevenir visible dans un coin de rue sans trop de problème. Là encore, il ne se risquera que très rarement à utiliser cela en situation sérieuse.

Don Altruiste : Permet de régénérer un être quelconque en drainant l'énergie vitale de Banshee, ralentir ou stopper sa décomposition et le purifier avec plus ou moins d'efficacité des impuretés si le corps est vivant. Le procédé est douloureux pour les deux parties, c'est pourquoi Banshee ne l'utilise qu'en cas d'urgence. La cible prioritaire est le cadavre invoqué car il ne ressent pas la douleur.

Larcin Vital : Permet de drainer l'énergie vitale d'une cible graduellement. Le sort demande de la concentration, ce qui ne permet pas à Banshee de le faire sans couverture, car s'il est blessé lorsqu'il draine de l'énergie, le rituel est interrompu et il perd ses moyens. La cible ressent des douleurs pas très agréables lorsqu'elle est drainée, et repère très rapidement Banshee qui devient rapidement sa cible prioritaire. C'est pourquoi il ne l'utilise presque jamais, SAUF à des occasions dont la fréquence relèvent de la coïncidence. Lancé sur un cadavre, celui-ci ne ressentant pas la douleur, il n'a pas de risques de représailles et peut faire le boulot tranquillement (mais peut toutefois être blessé et interrompu par un élément tiers !). Vous noterez avec pertinence et intelligence que puisque le cadavre est par définition mort, il n'a pas d'énergie vitale. PAR CONSÉQUENT lancer ce sort sur un cadavre est COMPLÉTEMENT INUTILE. On va donc dire que si le cadavre est encore frais, il lui reste un peu d'énergie vitale que Banshee peut récupérer. Et il en a encore plus s'il est ressuscité. Mais ça marche bien mieux sur un être vivant, je vous l'accorde.

Concrètement, Banshee évite à tout prix d'avoir à combattre, et plus encore s'il doit combattre sans Neliur. Sa méthode de combat est donc de ressusciter un cadavre, lui refiler la faux, laisser "Neliur" le contrôler, et le soutenir à distance en lui donnant de l'énergie vitale ou en le rendant invisible (tous ses sorts sauf Larcin Vital sont basés sur ça).

Neliur peut faire sortir une seconde lame à la faux, en faisant ainsi une double-faux, et manie bien celle-ci. Contrairement à Banshee, il n'utilise jamais l'Hallebarde. Il n'a pas de pouvoir spécifique à part ses bonnes compétences de combat et une certaine rapidité, mais il perd de l'énergie si Banshee en perd et vice versa. Sa résistance dépend du cadavre, et une fois que celui-ci est bien amoché, il se désintègre, et la faux revient à Banshee, qui ne peut la refiler qu'à un autre cadavre ressuscité par ses soins, ce qu'il ne peut pas faire après la mort d'un de ses cadavres, faute d'énergie. Pour tout dire, même s'il combat au corps-à-corps, après ça, il aura déjà perdu suffisamment d'énergie pour se dire qu'il vaudrait mieux qu'il parte en courant. Comme dit plus tôt, si on connaît le concept de sacrifice d'énergie vitale de Banshee, on peut facilement venir à bout de Neliur. Et une fois qu'on a démonté Neliur, Banshee est tout à votre merci, ou presque.

Spoiler:
 

Talents divers :

Pouvoirs particuliers :

- Talent de discrétion et de pickpocket.
- Certain charisme inné.
- Bon en commerce.
- Affinité avec les Démons et les morts.
- Talents d'acteur.
- Homme à femmes.
- Multi-fonctions.

Apparence physique :

Banshee est plutôt grand et de silhouette élancée et athlétique. Il a une apparence presque humaine, mis à part ses yeux d'un vert trop émeraudes pour être foncièrement humains et des oreilles de forme inhabituelles. Longs cheveux tressés sur le côté et retombant sur son dos, visage fin. Reconnaissable de part ses vêtements raffinés qui lui donne un aspect de noble ou de haut dignitaire, mais également un aspect de mage. Il porte sa faux le plus souvent en Hallebarde sur son dos, sa lame à sa ceinture. Il a le teint mat. Il prend soin de lui et de son accoutrement, ses cheveux et ses ongles sont bien soignés et il n'apprécie pas la salissure.

Cependant, lorsqu'il combat, et qu'il se dit "tant pis pour les vêtements", il n'hésitera pas à se mettre la tête la première dans la boue. Il se dit "collecteur et marchands d'artefacts" et ne laisse pas présager qu'il combat avec sa faux (bel artefact), dans le but de ne pas laisser penser qu'il est un brillant guerrier et puissant nécromancien. Il porte souvent des masques de Nô selon la situation et est entouré de demoiselles, ce qui lui donne ces talents d'acteur.

Il apprécie beaucoup voyager léger. Son regard est glacial et il ne peine pas à se montrer imposant. S'il le veut, il peut paraître effrayant, comme il peut paraître très chaleureux, tout dépendant de la personne en face de lui. En général, il n'aime pas en venir aux mains, c'est pourquoi il analyse rapidement son interlocuteur pour déterminer comment il doit se comporter pour éviter la rixe. Il essaie surtout de paraître humble et honnête, et préfère être dans le paraître que dans l'être.

Neliur, lorsqu'il prend possession d'un cadavre, change également son apparence. Ses os deviennent sombres et la chair qui la recouvre petit à petit devient sombre aussi. La lame de la faux prend un ton verdâtre, et le visage du mort représente un masque affreux aux yeux de la même lueur que la lame. Il devient intimidant aussi et peut vous faire faire des cauchemars.

(Un peu comme ça : http://image.noelshack.com/fichiers/2013/19/1368138206-dadidou.jpg )

Caractère, personnalité :

Banshee est un homme humble, pacifique, et plutôt honnête. En apparence. Il aime bien mentir pour éviter d'avoir à s'impliquer et aime bien garder une certaine distance avec les choses. Tant qu'il peut faire ses petits commerces dans son coin, tout va bien. Mais ce côté évitant et détaché peut dépayser ses interlocuteurs, sans qu'il ne le remarque. Pour tout dire, il n'a que peu ou pas d'empathie. Il pourra sembler normal pour lui, par exemple, de balancer un sort de soin sur quelqu'un pour le soigner jusqu'à le faire hurler de douleur sans que ce soit foncièrement utile.

La seule chose qui différencie un cadavre d'un être vivant c'est que y en a un qui fait plus de bruit quand on lui balance des choses. Lui-même voue une certaine fascination vis-à-vis de la douleur et à appris à la maîtriser jusqu'à la rendre plus ou moins agréable à force de lancer ses sorts, ce manque d'empathie est presque justifiable. Paradoxalement, même si cela lui coûterait plus que lui rapporterait, si cela l'amuse, il n'hésiterait pas à aider des personnes dans le besoin. Il ne choisit pas réellement de camp et il lui est souvent arrivé de se ramener dans un champ de bataille, d'aider un camp sans raison et de repartir ensuite. Il peine à comprendre les raisons des gens et le fait qu'ils peuvent avoir des opinions différentes entre eux, ce qui les mènent à la guerre.

Un autre de ses aspects le rend libidineux. Il n'a pas de problèmes avec la gente féminine, et il a toujours ses quelques prostituées qu'il emmènent à travers le monde pour ... s'amuser. Il erre à travers le monde et se vautre dans l'hédonisme depuis un moment. Il ne prend jamais parti.

Banshee a souvent servi en tant ... que pas mal de choses à vrai dire. S'il y a une personne qui semble intéressante qui lui demande quelque chose, il n'hésitera pas à le faire si ça peut pimenter sa vie. Peu importe la récompense, ce n'est pas l'argent qui lui manque. Ce qui peut faire de lui un puissant allié ... Mais qui n'hésiterait pas à changer de camp si le camp d'en face propose des choses plus intéressantes. Il signe souvent différents contrats en freelance et n'hésite pas à escorter des gens ou à faire des assassinats.

Il apprécie le calme et est très serein, intériorisant sa fureur qui peut éclater à un moment à un autre. Ce moment où il sourit avant de vous mettre un radical coup de boule. Vif d'esprit et intelligent il apprécie le maniement de sophismes pour se faire comprendre. L'ironie et le sarcasmes fait la dichotomie entre l'être et le paraître qu'il chérit tant dans sa philosophie de vie.

Il n'a pas d'âme, puis que celle-ci appartient à Neliur. A moins qu'il n'en avait pas déjà à la base car c'était un démon. C'est pour cette raison que son nom est devenu son nom de famille.

Il pense beaucoup, parle beaucoup, mais ces deux actions ne sont pas toujours synchronisées.

La seule vraie chose qui pimente son existence est la moisson d'"âmes". C'est dans une situation où les âmes virevoltent que Neliur prend du pouvoir, déteignant par la même occasion sur Banshee.

Il n'aime pas soigner son vocabulaire ou sa façon de parler et déteste qu'on lui fasse des reproches quant à son comportement qui peut se montrer respectueux comme l'exact inverse.

Neliur est déjà plus caractériel. Vicelard et sournois au possible. Il ne voit que des âmes à faucher et c'est tant mieux comme ça. Il protège Banshee comme Banshee le protège, ce qui leur fait vivre une relation de mutualisme. En lui donnant un corps à posséder, Banshee lui donne une part de liberté, contre des services. Et si Neliur décide de faire quelque chose qui va à l'encontre des velléités de Banshee, Banshee le renvoie dans sa faux illico presto. Sa passion c'est buter des prostituées.

Sa phrase fétiche est "J'étais ce que tu es, tu seras ce que je suis". Possiblement en hommage au fait de devenir un sans-âme. Il se met à la répéter parfois, devenant de plus en plus ... détraqué. C'est à ce moment qu'il devient plus fort que Neliur, et que sa faux fait preuve d'un certain pouvoir. Et il assassine en sautant à la gorge de la cible et lui arrache la peau du visage avant de s'attaquer aux yeux, la langue puis la gorge. L'attaque est vive et imprévisible ainsi que pimentée d'une rare violence.
Ce genre de situation survient lorsqu'on lui fait des remarques sur sa condition de manière trop blessante.

Lui-même est trop obnubilé par ses histoires d'âmes qu'il ne sait même pas qu'il est un Démon.

Histoire :

Où il naquit, quand il naquit. Cela remonte à tellement longtemps et ce n'est pas la partie la plus importante de sa vie. On ignore d'où il vient, un jour il était là alors que la veille il n'y était pas. Il vécut une longue phase de recherche et d'observation où il se mit à la nécromancie et les arts occultes. Rapidement, il chercha à obtenir de plus en plus de pouvoir jusqu'à rencontrer un homme qui le battit à plate couture dans un concours de lancer de cadavres nécromancien, suite à une soirée arrosée. Banshee devint alors son élève dans l'optique de devenir autant puissant que lui, et celui-ci lui apprit à devenir un bon nécromancien.

Bref, ils devinrent très potes et Banshee put apprendre LA technique ultime qui consistait à acquérir un pouvoir passif qui permettait de ne jamais échouer avec la plupart des filles humaines. (Jaloux hein) C'est grâce à ça qu'il put commencer un florissant commerce de proxénétisme et tout ce qui allait avec. Cependant, en échange de cette technique ultime et des capacités d'amélioration, il a dû sacrifier son âme à un grand dieu qui n'existe pas. En gros, de donner son âme à un faucheur tout en continuant à vivre. Ceci fait, il ne sera plus considéré comme vivant et pourra utiliser ... les pouvoirs des morts, c'est-à-dire la magie obscure de haut niveau.

C'était pas mal au début, mais Banshee finit par culpabiliser et se rendit compte que tout ce qui faisait de lui quelqu'un de bien était parti dans sa soif de pouvoir. Et un peu comme après avoir vu un shonen, il s'est dit que tous les pouvoirs occultes du monde n'étaient rien contre le pouvoir de l'amitié qu'une âme pouvait offrir. Il décida alors de la récupérer. Et son faucheur, Neliur, décida d'accepter ... En échange de sa servitude.

Banshee devint alors l'émissaire de Neliur, le Prélat Noir, un être puissant capable d'invoquer un Faucheur et de collecter des âmes ... Dans le but de récupérer la sienne. Il fusionna hypothétiquement avec cet Esprit, et en dehors de son boulot de proxénète et de chausseur d'âmes, il chercha à devenir le quelqu'un de bien qu'il était avant. Il voyagea et commerça à travers le monde qu'il visita et s'installa accompagné de quelques demoiselles (en moyenne deux quand il voyage, mais il a des contrats avec plusieurs femmes dans la plupart des grandes villes) et Neliur, dans une cabane au milieu de la Forêt des Amanites avec ses amis les Démons.

De par son pouvoir obscur, ses agissements, sa réputation et sa collection d'artefacts qu'il trouvait en pillant pour d'autres ou pour lui au cours de ses voyages, il fut rapidement contacté par la Confrérie des Ombres qui souhaitaient rallier à eux un allié qui savait ce qu'il faisait. Nonchalamment, il accepta l'offre et rejoint la Confrérie, ce qui lui permit de s'enrichir et d'être utile pour au moins un groupe de personnes. Ce fut la seule fois qu'il prit parti. Bien qu'il garda un comportement assez autonome et que peu savaient pour qui il travaillait vraiment, il ne manquait jamais à effectuer des missions en tant qu'Ombre, et son implacabilité, sa discrétion et son efficacité lui permit de monter les échelons plus ou moins rapidement. Il n'avait pas peur de la mort, ni de quoique ce soit. C'est quand on a tout perdu qu'on est libre de faire ce qu'on veut. Et de toute façon il était assuré, tant que des âmes tombaient les liens qui l'unissaient au Faucheur devenaient étroits et, paradoxalement, sa puissance augmentait. Un atout de taille, capable de beaucoup de choses, grand diplomate et combattant, qui ne demandait pas grand-chose en échange de ses bons et loyaux services.

Quant à son mentor, on en a plus entendu parler. Au final, n'était-il pas qu'un prétexte ?





En ce qui vous concerne


A quelle fréquence serez-vous présent sur le forum ? Je pourrai bien passer chaque jour pendant quelques semaines, on verra ensuite.

Comment avez-vous découvert le forum ? Je cherchais un forum avec des classes originales pour créer un personnage original. La plupart qui me tombaient sur la main proposaient des classes basiques de fantasy, mais celui-ci avait quelques classes intéressantes que je n'avais jamais vues avant, je repris alors espoir et jetai mon dévolu sur vous. Félicitations.

Quelles remarques pouvez-vous formuler à propos de l’apparence du forum ? C'est sombre mais loin d'être laid, au contraire ça m'a pas rebuté pour ça que je suis dessus, de plus on s'y fait assez vite, c'est ergonomique. Ça me va.





Test-RP

- Et vous, Prélat, qu'en pensez-vous ?

L'homme haussa les sourcils, visiblement sorti de ses pensées par la voix de la jeune femme d'une manière trop abrupte. Celle-ci, habituée à ce genre de situations, reformula la demande :

- Cette fille demande à ce que nous l'escortions jusqu'au village, en échange de quelques pièces d'or.

Il ne répondit pas tout de suite, terminant de réfléchir à ce qu'il réfléchissait avant. Ou peut-être, heureusement, considérait-t-il la question. Il termina de faire des bulles dans sa bière, puis leva enfin la voix.

- Ça dépend, elle sait se battre la gamine ?

La "gamine", plissa les yeux de mécontentement. Peut-être que cette rhétorique l'avait bousculée.

- Évidemment. Mais je dois y être avant l'aube et je ne souhaite pas me faire égorger cette nuit par une bande de bandits mal éduqués.

L'homme sourit. Il termina sa bière, se leva, s'éloigna du bar et s'approcha de celle-ci.

- Qu'est-ce qui te dit que je ne vais pas t'égorger sitôt sortis de la taverne ?

La jeune femme porta sa main à sa dague. Il posa sa main sur son épaule, et fixa son regard. Le transperçant littéralement, la rendant par la même occasion impuissante, jusqu'à la faire trembler. Ou peut-être pas.

- Bien, allons-y. June, ramasse tes affaires, on y va. Je ne pourrirai pas plus longtemps dans ce trou à rat, de toute façon.

Il saisit sa faux, repliée en Hallebarde, régla sa note d'un lancer de pièce rapide, pertinent, et agile, puis quitta la pièce. La forêt était sombre, froide, et humide, en cette nuit. Seules chaleurs étaient les fenêtres de la taverne qu'ils venaient de quitter. June, elle, n'hésita pas à se coller à son employeur, sulfureuse comme les fenêtres. Banshee, d'un air las, n'attendit même pas que son employeuse éphémère ne soit prête avant de se diriger à l'aveuglette vers la grande ville de Venill. La forêt n'était pas danse, entourée de champs, mais il y avait suffisamment de coins couverts pour y trouver la mort. Une voix résonna dans sa tête. Sarcastique et ironique, comme on l'aimait.

- Eh bien, Chef, nous allons parler de cette jeune demoiselle. Pourquoi crois-tu qu'une voleuse aussi vive et agile qu'elle ait besoin d'aide pour traverser cette petite forêt, d'autant que le Venill ne soit pas loin ?

- Pour m'assassiner.

Applaudissement dans sa tête.

- A croire que tu n'aies déjà plus besoin de moi. Et ... tu attends quoi pour la démonter ?

- J'en sais rien ...

- Elle porte sa main à sa lame ... Elle te fixe, remarque que tu n'es pas en position de garde ... Oh ... Elle dégaine, et ... ELLE ATTAQUE !

Ce qui était vrai. Sitôt la voix venait de s'exclamer, la jeune femme se rua sur le Prélat et tenta de lui asséner un coup fatal à la nuque. Avant de s'écrouler mollement un couteau à travers la gorge. June, restée en retrait jusque là, se jeta littéralement sur lui pour lui demander s'il allait bien.

- A croire que tu as plus d'une carte sous ta manche.

Il se pencha sur le cadavre pas encore mort de la jeune femme (ça n'allait pas tarder), et la fouilla, récupérant l'argent et cherchant des indices sur cette tentative d'assassinat. Il soutira un bout de papier et le lit avant de sourire et de jubiler intérieurement.

- C'est encore ce bon vieux X. Il en a pas marre de m'envoyer des assassins ? Plutôt que d'en payer dix par jours il devrait investir dans un seul assassin, mais un qui soit capable d'exécuter son travail.

La jeune femme rit d'inquiétude, laissant ainsi son visage se déchirer comme il déchirait ce papier. Puis, il continua sa route sans demander son reste. Un rire résonna encore dans sa tête. Venill n'était plus loin.

Spoiler:
 






* * *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Néro Elem

Administrateur | Doux Seigneur de l'Orage

________________

avatar
________________


Race : Oracle, Faux parleur, Elfe
Classe : Artéfact vivant
Métier : Apprenti du Triumvir "Le Prophète"
Groupe : Les Mages de la Tour de Beolan

Messages : 1322

Fiche de Personnage : Ma Fiche


MessageSujet: Re: Banshee Neliur   Ven 10 Mai 2013 - 13:56

J'ai e peur au début mais en fin de compte, c'est totalement parfait !

Je te valide, n'oublie pas de modifier ton profil et passe ici pour ton rang :
Néro, Elem est venu ici...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Banshee Neliur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feleth :: Prologue :: Registre des personnages :: Fiches validées-