''L’enfant voulait répondre. Mais sa gorge lui fit comprendre que ses mots ne seraient jamais à la hauteur du silence.''
               
Eto Hachiro
 
''La mort, c’est elle qui vous fait tenir debout. C’est elle qui dicte les actes. C’est elle qui peint le monde. Et elle vous emportera tous.''
               
Querel Sentencia
 
''Je ne ressens que soif et tristesse, la mort est futilité. Je la cherche, peut-être suis-je elle.''
               
Nagate Zetsubō
 
''Udyr, quand tu seras mort, on se souviendra de ton nom. Moi je n'en ai pas, car je ne mourrai pas aujourd'hui. Mais le tien restera gravé dans ma mémoire, et dans celle de tous ceux qui t'ont connu, comme celui d'un homme fort, et digne. Alors va, et éteins-toi avec grandeur, devant tous ces vautours.''
               
Darn Butcher
 
''La nature revivait là où les hommes mourraient, le cycle reprenait son cours normal grâce à l’albinos.''
               
Aikanaro Myrrhyn
 
''Ils ne se battaient pour rien qui n’en vaille la peine. Ils étaient incapables de distinguer ce qui avait de la valeur de ce qui n’en avait pas. Alors pourquoi tant de vigueur à la tâche ? Pourquoi risquer sa vie aussi vainement ?''
               
Alcofrybas Grincebrume
 
''Son regard, depuis toutes ces années, avait appris à parler.''
               
Etan Ystal
 
''Un monde de chaos, de destruction et de malheur, un monde impartial et magnifique, le seul en tout cas, où faire l’expérience de la vie prendrait un sens véritable.''
               
Edwin Gwendur
 
''L’enfer, ce doit être l’enfer : courir pour l’éternité dans un paysage sans fin, sans début. Sans possibilité de repos ou de mort.''
               
Tyrias Marchemonde
 
''Mais sans risque on n'obtient rien, voici ma devise mes amis. Il ne faut pas avoir peur de se salir les mains, il ne faut pas avoir peur de la mort…''
               
Dimitri Morteury
 
''Tomber... Ceci est si abstrait. L'on pourrait se relever plus grand que l'on était.''
               
Yozora Adragnis
 
''Il passa des semaines dans le cachot ayant décidé de s'y enfermer lui-même. Puis, au terme de trois semaines, vous êtes venu le voir et vous lui avez dit : «Les larmes ne sont qu'une faiblesse qu'il te faudra masquer... Si tu veux t'apitoyer, libre à toi, mais, si tu souhaites voir les choses changer, tu le peux toujours. Suis-moi... Mon ami.»''
               
Haar Wilder
 
''Le brin d'herbe ne se soucie guère de ce que font les feuilles des arbres. Mais à l'automne venu, les feuilles ne se suffisent plus entre elles. Elles s'assombrissent, se nourrissant des nuages noirs d'orage. Et alors, elles se laissent tomber sur nous.''
               
Le Peintre
 
''S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est immobile, allongée, rigide, puante à en faire vomir, en décomposition, transportant des milliers de maladies, la peau arrachée et les os jaunes. S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est à six pieds sous terre, devenue la proie des corbeaux, et ses yeux mangés par des fourmis... C'est qu'elle a un jour été orgueilleuse et avide. C'est qu'elle a un jour voulu devenir riche et grande, ou bien qu'elle l'est devenue. Cela ne change rien.''
               
Le Violoniste
 
''La pensée est la liberté, la liberté... Alors, le corps est la prison, le corps est la prison... Il faut casser les barreaux.''
               
Sill
 
''Nous croyons conduire le destin, mais c'est toujours lui qui nous mène.''
               
Setsuna Hendenmark
 
''Fais ce que tu veux avec ces villageois, sauf les laisser en vie.''
               
Kaull Hendenmark
 
''La fuite vers la religion peut être une réponse pour certains. Pour d'autres elle n'est que la simple évidence que l'homme est faible et instable.''
               
Astryl Panasdür
 
''La mort ne cherche pas à s’expliquer, elle ne fait qu’agir, monsieur. Les cadavres ne racontent pas grand-chose, mais vivant, un homme peut en avoir long à dire.''
               
Sanaki Hearthlight
 
''Alors, telle une marionnette cassée que l’on tente en vain d’animer, il se releva, restant digne malgré ses blessures.''
               
Dolven Melrak
 
''Quand le sang coule, il faut le boire. La mort ne frappera pas à votre porte mais s'invitera par vos fenêtres !''
               
Andreï Loknar
 
''Personne ne peut capturer une ombre, personne ne peut la dresser ni se l’approprier.''
               
Jazminsaa Alsan
 
''De la même façon, à l'idée qu'un abruti de scribe puisse teinter ses parchemins de calomnies religieuses, ou pire, me faire porter le titre de héros, je vais préférer m’occuper de l'écriture de ma propre histoire.''
               
Alexandre Ranald
 
''La mort... Si belle et terrible à la fois, elle l'appelait, et l'appelle toujours.''
               
Adam Moriharty
 
''Par nature, j’aime tout. Par conséquence, je me hais…''
               
Samaël Apelpisia
 
''C'est sordide et cruel, mais c'est hélas la réalité de ce monde.''
               
Liam Gil' Sayan
 
''Aujourd’hui sur les terres de Feleth les pensées ne sont plus les bienvenues. Le temps de la renaissance spirituelle est terminé. Le temps où les grands penseurs avaient aidé le monde est révolu.''
               
Héra Calliope
 
''La mort était séductrice ; elle ne montrait que ses bons côtés. La sérénité et le calme absolu : pour toujours et sans violence.''
               
Eurybie Pourrie
 
''J’ai atteint cette espèce de vanité qu’apporte l’ancienneté. Je ne crois plus qu’on puisse m’apprendre quelque chose, et si jamais quelqu’un essaye ou y arrive seulement, je me bloquerais et deviendrais hermétique à tout contact.''
               
Dante Waanig
 
''Je devrais t'attacher, tu deviens dangereux pour toi même !''
               
Jeyra Frozeñ
 
''La beauté des êtres n'était rien. La beauté des choses oui. Mais pas forcement celle que l'on voit avec une paire de rétines.''
               
Akira Satetsu
 
''Le noir. Une étendue sombre en perpétuel mouvement.''
               
Melpomène d'Ambre
 
''Il est des oreilles invisibles qui peuvent entendre jusqu'à nos moindres soupirs et des secrets aux allures anodines peuvent se révéler instruments de destruction et de tourments sans fin...''
               
Cassandre Ombrelune
 
''Le "rien" est tellement plus unique que la peur ou n'importe quel autre sentiment...''
               
Meryle Nightlander
 
''Ce n'est pas le nombre ni la force qui compte, c'est l'envie, la cause.''
               
Luyak Salamya
 
''L'innocence d'un enfant est la plus grande peur de l'homme.''
               
Clause Vaneslander
 
''Quand il lui manque une marionnette pour ses spectacles. Il verrait en vous la chose qu'il cherche.''
               
Jack D'enfer
 
''Il n'a pas de notion réelle du bien et du mal, personne ne lui ayant jamais défini ces mots.''
               
Jim Stocker
 
''Je n'ai vu aucune lumière, aucun goulet, pour sortir du boyau infini et obscur que nous empruntons tous, jusqu'à la promesse d'une nouvelle vie, de la transcendance et de la connaissance. Alors, mes yeux se sont adaptés aux ténèbres.''
               
Shaquîlah Dresdeïorth
 
''Le pouvoir ronge l'homme.''
               
Balthazar Bel
 
''Visiblement, la sérénité n'avait de valeur que si on connaissait également, en comparaison, des moments de troubles.''
               
Dranek Barth
 
''Le faible se faisait tuer, le fort vivait un jour de plus.''
               
Rodany Bleinzen
 
''Le soleil se couchait sur le monde du milieu. Les ténèbres se paraient de leurs plus somptueux apparats pour enfin faire leur entrée.''
               
Rin Mephisto
 
''Et alors il vit le chaos, la désolation, la souffrance le désespoir ambiant. Il rit.''
               
Elrog Aniec
 
''Perdu quelque part, marche vers nulle part.''
               
Kyle Wate
 
''La rose n'a d'épines que pour qui veut la cueillir.''
               
Karin Yzomel
 
''- Je peux vous prédire le genre d'homme qui vous convient !
- Je connais déjà mon genre d'homme.
- Vraiment... Et quel est-il ?
- Les hommes morts.''
               
Naladrial Delindel
 
''Utilise tes pouvoirs seulement quand le noir deviendra invivable.''
               
Zedd McTwist
 
''Tes cauchemars m'ont déjà donné l'encre... À présent, ta peau me donnera les pages !''
               
Conrart Crowlore
 
''Bien des gens se font enfermer dans un cercueil une fois mort, mais rares sont ceux qui naissent dedans.''
               
Dassyldroth Arphoss
 
''Le corbeau frénétique qui vous nargue de sa voix perchée, agite ses ailes damnées, où le reflet d'un mort se penche sur votre âme.''
               
Lust Aseliwin
 
''La vie est un mensonge, la destruction une délivrance.
Passent les marées, soufflent les vents, en vain...''
               
Le Passant
 
''Fauche, tranche et avale, gouffre des âmes. Que se dresse devant toi mille fléaux, et que l’enfer se glace devant ta noirceur.''
               
Lloyd Vilehearth
 
''Des charognards pour la plupart, comme ces corbeaux à deux têtes, venant dévorer le valeureux mort.''
               
Meneldil Tristelune
 
''Nous sommes les bourreaux de la justice et de la paix. Même si ce rôle n'est pas agréable à endosser, nous nous devons de le faire, pour le bien du peuple.''
               
Ezekiel Le Sage
 
''Il me tarde de retourner au combat pour finir empalé sur une pique.''
               
Karl Von Morlag
 
''Montre-moi le chemin de la victoire. Ou guide-moi alors dans les tréfonds de la mort...''
               
Aznan Lauréano
 
''Comment peux-tu supporter ça ? C'est assourdissant ! Tue-le ! Qu'est-ce que ça te coûte ? Tu ne l'entendras plus. Tu seras en paix... Tue-le !''
               
Aïden Sochlane
 
''- Faites taire votre cabot !
- Je ne suis pas votre servante !
- Alors je le ferai taire moi-même !''
               
Rosaly Von Gregorius
 
''Le seul présent que la justice a à vous offrir, est votre mort.''
               
Mirage Morteury
 
''Laissez-moi vous conduire aux carnages.... Tant d'âmes ne demandent qu'à succomber.''
               
Idryss Leeverwen
 
''Le soleil est un bourreau. D'une simple caresse, sa langue enflammée peut calciner n'importe quel être.''
               
Seïren Nepthys
 
''C'est une nuit sans lune. Ou bien était-ce un jour sans soleil ?''
               
ShuiLong Zhang
 
''La vie est un rouage lent et grinçant. Il ne tourne que dans un sens. Celui où tu tombes.''
               
Camelle Elwhang
 
''Et un jour, sur vos lits de mort, bien des années auront passé et peut-être regretterez-vous de ne pouvoir échanger toutes vos tristes vies épargnées à Feleth pour une chance, une petite chance de revenir ici et tuer nos ennemis, car ils peuvent nous ôter la vie mais ils ne nous ôteront jamais notre liberté !''
               
Edouard Neuman
 
''Le temps est la gangrène de l'homme, elle apparait puis vous ronge à petit feu. Pour finir il ne vous reste plus que le présent pour vivre ; le passé s'évapore peu à peu et le futur ne vous intéresse guère.''
               
Asgeïr Aslak
 
''Cueillir la fleur de la déchéance et croquer dans la pomme de la faucheuse, nos vies se résument à cela car après tout, nous finissons à une moment où un autre, tous sous terre.''
               
Violette Dellylas
 
''Le pire n'est pas de mourir, mais de se faire oublier.''
               
Erwan Daermon Do'Layde
 
''Tenter d'oublier, même si c'était impossible. Il aurait aimé se jeter à la mer avec la preuve de son acte immonde. Laver tout ce sang qu'il sentait sur lui. Peut-être même s'y noyer, simplement. Sombrer dans les abysses et les ténèbres, pour toujours.''
               
Mio Raeth
 
''La lumière montre l'ombre et la vérité le mystère.''
               
Aeli Seoriria
 
''Si la vie n'a qu'un temps, le souvenir n'a qu'une mesure. Le reste est silence.''
               
Valt Horn
 
''Dans le noir le plus complet, l'aveugle est la meilleure personne à suivre. Dans un monde de folie, qui mieux qu'un fou pour nous guider ?''
               
Ledha Borolev
 
''Je ne crois pas en la force d'un absent. Celle qui ferait de vos dieux ce que vous pensez qu'ils sont.''
               
Gigantus Corne
 
''Une limite qui n'a été créée que pour être dépassée ? C'est simple, imaginez !''
               
Goudwin Didrago
 
''Voir grouiller tous ces gens, connaître leurs désirs et leurs rêves, voir comment évoluent les sociétés, leurs aspirations et leurs défauts. Comprendre que donc rien n'est éternel, et que tous ces rêves et toutes ces folies disparaîtront de la surface du monde. Se laisser aller, indolent, parce que tout cela ne servira à rien, et qu'au bout du compte le monde reste le monde, seule éternité immuable.''
               
Uridan Sangried
 
''L'Inquisition vous remettra sur le droit chemin. Même s'il faut vous briser les jambes pour ça.''
               
Leevo Shellhorn
 
''N'oublie pas d'avoir peur des morts. Ils sont toujours plus nombreux que les vivants, et un jour, tu les rejoindras.''
               
Moira Brawl
 
''J'avais l'habitude avec ce genre d'individus... Moins vous bougerez, moins vous leur parlerez... et moins ils vous cogneront dessus.''
               
Aoi Haandar
 
''Je souhaite voir votre sang se répandre mollement à la surface d'une eau rendue trouble par les masses de cadavres vidés de leur substance, marcher dans les champs de vos ossements éparpillés, me remémorant à chaque pas votre mort absurde et pathétique, que vos noms ne soient pas contés, que votre souvenir s'éteigne comme s'éteint votre vie fade et misérable, qu'à travers les années, seuls subsistent vos ossements tels de tristes traces blanchâtres dans un paysage noir de guerre, de sang et de folie.
Et que telles cette phrase, vos morts n'aient aucune importance, aucune signification pour quiconque.''
               
Nargheil Eoss
 
''Bénie soit la haine que tu porteras à ton prochain, lave l'Homme des péchés qu'il a commis.
Sois l'épée du jugement qui s'abattra sur cette race impure, souillée par la vengeance et la corruption.''
               
Meiro Fuuchiuse
 
''Notre futur exprime nos actes passés.''
               
Terence Ripper
 
''Rencontre les ténèbres et tu admireras la lumière, dit le voyant.
Contemple la lumière et tu provoqueras les ténèbres, dit l'aveugle.''
               
Tekian Varis
 
''Un général courageux et fier, est celui qui exécute en premier l'ordre qu'il donne à ses hommes.''
               
Danarius Kyrarion
 
''L'art est le sentiment obscur de l'appropriation de l'étrange.''
               
Leroi-Gourhan
 
''La mort nous sourit à tous, et tout ce que nous pouvons faire, c'est lui sourire en retour.''
               
Marc-Aurèle
 
''L'art est la mystérieuse présence en nous, de ce qui devrait appartenir à la mort.''
               
Malraux
 
''L'art est une profondeur creusée dans le visage du monde.''
               
Weischedel
 
''Le néant après la mort ? N'est-ce pas l'état auquel nous étions habitués avant la vie ?''
               
Schopenhauer
 
''Les avocats d'un malfaiteur sont rarement assez artistes pour tourner à l'avantage de leur client la belle horreur de son acte.''
               
Nietzsche
 
''Ôte-toi de mon soleil.''
               
Diogène le cynique
 
''Il y a pas d’œuvre d'art sans collaboration du démon.''
               
André Gide
 
''Ce n'est pas le lieu mais son cœur qu'on habite.''
               
John Milton
 
''Nous sommes les histoires que nous vivons.''
               
Auteur inconnu
 
''La mort est terrible pour n'importe qui. Bons ou mauvais, anges ou démons, c'est la même chose. La mort est impartiale. Il n'y a pas de mort particulièrement horrible. C'est pourquoi la mort est effrayante. Les actes, l'âge, la personnalité, la richesse, la beauté... Tout ça n'a aucun sens face à la mort.''
               
Fuyumi Ono
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 De la boisson jusqu'à plus soif ! (PV Esperancia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Jon Snow

Offrande aux corbeaux

________________

avatar
________________


Race : Humain
Classe : Esclave
Métier : Garde
Croyances : Aucune
Groupe : Solitaire

Âge : 22

Messages : 66


MessageSujet: De la boisson jusqu'à plus soif ! (PV Esperancia)   Dim 2 Juin 2013 - 18:14

Jon Snow ! Son nom était hurlé par trois femmes qui suivaient l'homme déjà bien entouré. Se retournèrent quelques autres hommes, sans doutes infidèles à la couronne et pris de peur pour leurs vies. Mais le jeune homme n'était plus de ceux qui se battaient pour le Royaume. Il était un Royaliste à la dérive, écument les bars et les maisons de plaisirs comme un pirate traverse les océans. C'était comme son métier, sa raison du vivre ; il répondait à l'appel du large comme les marins, sauf que cela l'emmenait sous les jupes de filles grassement payées.
Aaaaah, la rondeur d'une femme, si elle est bien placée, peut détruire des hommes sans même les toucher. Une femme peut envelloper un être humain de bonheur d'un sourire si elle sait bien s'y prendre. Une femme est une déesse si elle marche bien.
Les femmes sont le nouveau Roi Kaull de Snow, et cela ne lui fait que du bien.

Il se retourna après de longues minutes de cris incessants mais particulièrement doux à l'oreille du général. Celui ci tendit une pièce à chacune, les embrassants passionnément à tour de rôle, avant de continuer son chemin jusqu'à l'auberge. Lorsqu'ils en passèrent la porte, ils étaient dix-huit, dix catins, sept soldats, et notre homme tout sourire, commandant la plus grande chambre à haute voix, avant de rire jusqu'à s'en étouffer.
Les femmes dansaient ensemble, quand seulement les trois dernières arrivées étaient au coté du général, à lui faire des caresses trop peu discrètes. Toutes les personnes présentes observaient le spectacle avec un bon nombre de préjugés, jusqu'à ce que le pire arriva à leurs yeux, la serveuse, après avoir reçu trois pièces, accepta de s'asseoir sur les genoux de l'homme pour chanter.

Elle chantait bien, et Jon observait sa poitrine relevée par le corset se secouer légèrement à chaque inspiration. L'un des soldats remplaça la demoiselle pour servir les clients, et il était des plus doués à cette tâche. L'habitude, sans doute, de laisser les serveuses travailler en privé de temps en temps.

C'était une fête, comme Jon en faisait tous les jours, sa richesse disparaissait à petit feu dans les dessous des femmes, pour des baisers, des accolades, et des plaisirs touts particuliers. Mais il était heureux, ou du moins, faisait tout pour le paraître. C'était un homme de charme, amoureux des instants passés à persuader les demoiselles de bien vouloir rester à son coté. Mais ces instants là son de plus en plus rares, les demoiselles le jugeant rapidement amoureux des filles faciles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Esperencia Weiss

Une ombre parmi tant d'autres.

________________

avatar
________________


Race : Vampire
Classe : Lame noire
Métier : Musicienne
Croyances : Le Fléau et le dieu du Sang
Groupe : Solitaires

Âge : 17 ans

Messages : 24

Fiche de Personnage : ¨ Esperencia Weiss


MessageSujet: Re: De la boisson jusqu'à plus soif ! (PV Esperancia)   Dim 2 Juin 2013 - 18:35

Esperencia était assise sur l'un des tabourets en train de siroter tranquillement sa boisson, elle tourna rapidement la tête vers la porte de l'auberge, regardant l'arrivant. Elle avais déjà entendu parler de lui, vu qu'elle fréquentais quelques catins postées ici pratiquement tout les soirs. Esperencia repensais aux pires moments de sa vie humaine ou elle aurais pu finir comme ces filles. Elle retourna la tête sur sa boisson, soupirant.

Elle avais entendu dire que Jon Snow se faisais courir au fesses et qu'il finissais sous les jupes de chaque filles qu'il payais. Esperencia écoutais la serveuse chanter, elle étant assise sur les genoux de Snow. Elle était en train de se dire que celle-ci finira dans un lit avec Jon en tant qu'amant. Esperencia se leva lentement, jetant quelques pièces d'or pour payer sa boisson. Elle passa à coté de Jon et la serveuse, le bout de son long manteau passant accidentellement sur le mollet de Jon, le doux parfum que la jeune fille avais tout le temps sur son cou flottant dans l'air.

Elle continua quand même sa route sans adresser un seul regard à Jon, partant donc vers la porte de l'auberge pour laisser tout ce petit monde se faire plaisir. Esperencia préférais de loin boire un coup de temps en temps et se balader, ensuite, dans les rues sombres qu'offrait la nuit à chaque prochaine victimes de la vampire. Car, Esperencia commençais à avoir une soif de sang qu'elle avais pratiquement tout les mois. Elle regarda partout autour d'elle, cherchant sa prochaine victime des yeux. Elle repensais et avais l'image de la serveuse en train de chanter sur les genoux de Jon, ce qui la troubla, pour on-ne-sais-quelle-raison. Elle leva les yeux sur la lune pour la contempler quelques minutes tout en profitant de ce temps pour prendre l'air car il fallait aussi avouer que dans l'auberge, le climat était assez chaud, ainsi que l'ambiance. Esperencia commençait à se demander pourquoi elle était venue boire un coup dans cette auberge sans avoir penser à croiser Jon Snow dedans ? Elle secoua rapidement la tête comme pour ôter chacune des images qu'elle avait vu en trop et aussi les questions qu'elles pensaient inutiles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jon Snow

Offrande aux corbeaux

________________

avatar
________________


Race : Humain
Classe : Esclave
Métier : Garde
Croyances : Aucune
Groupe : Solitaire

Âge : 22

Messages : 66


MessageSujet: Re: De la boisson jusqu'à plus soif ! (PV Esperancia)   Dim 2 Juin 2013 - 22:13

Jon soupira, en voyant une demoiselle partir sans même le regarder. Il donna une fessée à la serveuse sur ses genoux pour qu'elle s'en aille, et décida de sortir de la taverne après avoir offert le service de ses catins à ses hommes.
C'est donc armé d'un verre mousseux remplis jusqu'au bord qu'il poussa la porte grinçante de ce lieu désormais peu recommandable car transformé pour quelques heures en maison de plaisirs des plus pittoresques.

Souriant donc, mais marchant droit malgré son nez rosé, il suivit durant quelques mètres la fameuses inconnue.

"Quel est votre nom, mademoiselle ?"

Lui demandait-il donc, plus ou moins poliment, en s'abaissant discrètement, ce qui donna toute la classe d'une révérence en bonne et due forme, avant de boire une lourde gorgée de bière. Il observait le dos de sa cible, aux apparences humaines pour quiconque ne s'y connaissait pas. Mais personne ne connaissait les femmes aussi bien que Jon. Et cette demoiselle n'était plus humaine. L'appétit qu'elle ressentait se voyait à dix rues pour quiconque savait observer le regard de quelqu'un sans avoir à le croiser.
Il était presque écrit sur le front de cette splendide femme qu'elle était un vampire en manque de sang.

Mais, et peut-être que ce fut parcequ'il était à coté de ses bottes, cela ne faisait pas peur à Jon Snow. C'était l'occasion, selon lui, de faire une nouvelle expérience ! Il lui proposa donc, en s'approchant d'un pas lent, de bien vouloir se retourner et boire quelques verres en sa compagnie, avant d'aller sucer le sang au cous de victimes innocentes.

Oui, c'est bien ce qu'il avait dit.

"Allez... Tournez-donc les talons et allons boire quelques pintes avant que je ne vous laisse vous sustenter du sang de quelques inconnues !"

Certains l'auraient dit fou de provoquer un être aussi dangereux que le sont les vampires, et d'autres l'auraient décrit comme étant totalement bourré. Mais pour tout dire, il était simplement entre les deux. personne n'aurait pu empêcher le jeune général de faire ce qu'il avait envie de faire à cet instant précis, excepté la demoiselle qui était sorti de cette auberge et avait forcé notre homme à en sortir à son tour.
Il lui promit de payer sa tournée, et autant qu'elle en voudrait, pour bêtement faire connaissance entre être civilisés. Car les êtres civilisés lui manquaient un peu plus à chaque baiser échangé avec une femme sans vertu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Esperencia Weiss

Une ombre parmi tant d'autres.

________________

avatar
________________


Race : Vampire
Classe : Lame noire
Métier : Musicienne
Croyances : Le Fléau et le dieu du Sang
Groupe : Solitaires

Âge : 17 ans

Messages : 24

Fiche de Personnage : ¨ Esperencia Weiss


MessageSujet: Re: De la boisson jusqu'à plus soif ! (PV Esperancia)   Dim 2 Juin 2013 - 22:34

Esperencia sentait que l'homme la suivais. Elle se stoppa donc, soupirant lentement avant de le regarde du coin de l'oeil, elle le fixais donc de son oeil droit qui laissais une couleur doré sous la lumière que la lune donnais avant de répondre.

- Je me nomme Esperencia. Et boire ne m’intéresse guère, Jon Snow.

Puis elle repris sa route, ses quelques mots étant sorti de sa bouche. Elle voulais paraître le plus sévère possible pour qu'il la laisse tranquille, elle ne voulais même pas que l'homme vois le visage d'Esperencia. Mais quand il prononça le mot "sang", Esperencia se retourna rapidement, le bas de son manteau noir et long suivant son mouvement. Esperencia serra les dents, fixant Jon avant de remarquer qu'il n'avais pas toute sa tête. Ce qui ne l'empêcha pas de dire :

- Et puis, je ne bois pas de sang. Je suis une pure humaine.

Elle marcha maintenant à reculons avant de se faire stopper par une impasse derrière elle. Ce qui l'énerva encore plus, elle sentais son envie de sang et sa gorge brûler de plus en plus. Jon sera t-il sa prochaine victime ? Elle ne le savais pas encore. Mais elle essayais de s'encourager toute seule à ne pas lui sauter au cou pour tout simplement le mordre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jon Snow

Offrande aux corbeaux

________________

avatar
________________


Race : Humain
Classe : Esclave
Métier : Garde
Croyances : Aucune
Groupe : Solitaire

Âge : 22

Messages : 66


MessageSujet: Re: De la boisson jusqu'à plus soif ! (PV Esperancia)   Dim 2 Juin 2013 - 22:54

Cela était décidément plus intéressant. Ce vampire était donc l'un de ceux qui pensais savoir se contrôler. L'homme plus ou moins ivre pressa le pas et arriva à la même hauteur que son interlocutrice. Il lui demanda gentiment, et par simple curiosité, ce qui arrivait aux gens mordus. Sont-ils réellement transformés en vampire à leur tour ? Non, parcequ'autant le dire, le général de la garde Royale savait très bien ce à quoi ressemblait un vampire, et comme ils avaient tendances à être classes. Du moins, si comme Jon vous définissez classe comme particulièrement attirant. Cette femme était de celle-ci.

Certains diront de monsieur Snow qu'il est un homme qui, comme tant d'autres, est facilement charmé par une demoiselle. Mais le fait est qu'il sait juste parfaitement comment les apprécier. Comment les regarder. Passant sa vie à apprécier les instants de la vie commune avec milles et une femmes; il savait exactement ce qu'il cherchait. Et selon les conséquences que cela pouvait impliquer, se faire mordre par une demoiselle au crocs aussi pointus pouvait faire partie de ses désirs.

Lorsqu'elle eut répondu à cette question, si elle y répondait, le jeune homme engagea la discussion avec le naturel légendaire qui était le sien.

"Pourquoi niez-vous être un vampire ? Vous ne voyez donc pas que je ne suis ni stupide ni particulièrement volontaire pour vous chercher des ennuis ?" Dit-il donc sans tenter de la regarder dans les yeux, voyant décidément qu'elle préférait se dérober de son regard.

Ils marchèrent ainsi une bonne quinzaine de minutes, et le garçon ne comprenait sincèrement pas où elle allait, mais ne craignait pas le moins du monde pour sa sécurité. Si elle tentait quoi que ce soit sans son accord, il lui percerait le ventre avec son épée sans aucune autre forme de procès. Cela ne serait pas forcément propre, mais elle aurait du sang à la pelle pour contenter sa soif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Esperencia Weiss

Une ombre parmi tant d'autres.

________________

avatar
________________


Race : Vampire
Classe : Lame noire
Métier : Musicienne
Croyances : Le Fléau et le dieu du Sang
Groupe : Solitaires

Âge : 17 ans

Messages : 24

Fiche de Personnage : ¨ Esperencia Weiss


MessageSujet: Re: De la boisson jusqu'à plus soif ! (PV Esperancia)   Dim 2 Juin 2013 - 23:04

Esperencia leva la tête, c'était comme un signe de fierté pour elle. Elle frissonna légèrement aux questions de Jon, questions que personne ne lui avais jamais posé auparavent. Elle le regarda quand même de haut, l'air quand même froid sur son visage se voyait parfaitement bien avant qu'elle ne réponde :

- Loin d'être bête hein..

Elle soupira, un aussi gros secret ? Qu'un homme comme Jon Snow avais réussi à connaitre ? Pour elle ce n'était entièrement pas possible, c'est fou ce qu'à ce moment là Esperencia donnerais tout pour le tuer juste pour qu'il n'en parle même pas plus tard, ni même maintenant, ni même jamais ! Elle connaissait déjà la réaction de Jon si elle voulais tenter de le vider de son sang, comme si elle l'avais connu bien avant tout ça. Esperencia regardais partout autour d'elle, cherchant un endroit où elle pourrais au moins manigancer quelque chose car elle n'avais pas du tout l'envie de passer le reste de sa soirée avec Jon. Connaissant la réputation de celui-ci, encore moins. Elle toussa légèrement, posant ses mains devant sa bouche, l'air de rien. Elle regardais Jon de temps à autre, mais rien de plus. L'envie de lui sauter au cou pour le mordre devenais de plus en plus forte pour la vampire. Ses crocs ressortaient légèrement au moment ou elle baissa les yeux sur le cou de l'homme avant de lui dire :

- Part loin... Snow.

Puis elle tourna la tête, devenant un peu plus pâle, ce qui l'énervais intérieurement. Car, quand Esperencia était énervée, elle gardais ça intérieurement. Elle n'extériorisais jamais ses sentiments. Jamais de tristesse extérieure, ni de joie, rien. Tout étais enfermé dans son corps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jon Snow

Offrande aux corbeaux

________________

avatar
________________


Race : Humain
Classe : Esclave
Métier : Garde
Croyances : Aucune
Groupe : Solitaire

Âge : 22

Messages : 66


MessageSujet: Re: De la boisson jusqu'à plus soif ! (PV Esperancia)   Lun 3 Juin 2013 - 18:41

Jon souriait. La demoiselle résistait tant à la tentation que c'en était navrant. Il dégaine dégaina son épée et saisit la main de la demoiselle, la tirant vers l'auberge. Ils n'étaient pas allés bien loin, ce qui aidait fort pour arriver au terme du la petite chose manigancée par notre royaliste.
Ses gants de cuirs, serrés autour du poignet de la frêle jeune femme, étaient certainement étrangement doux. Car le sir Snow agissait là avec une douceur qui lui était parfaitement étrangère. Il aimait être beau d'abord et rustre ensuite, lorsqu'il prévoyait de faire écarter les cuisses à une femme quelqu'elle soit. Mais la direction dans laquelle allait sa relation avec la buveuse de sang était apparemment toute autre. Une connerie d'amitié. S'il le réalisait déjà, Jon n'en était pas moins déçu. Il n'aimait pas se faire des amies. Les amies ne servent à rien. l'aider ? Pourquoi ? Un homme comme lui n'a que très rarement besoin d'aide.

Il arrivèrent à hauteur de l'entrée de l'Auberge des gobelins musiciens quand il la lâcha enfin. il posa un doit sur les lèvres de la femme.

"Attends-là quelques secondes, que je reviennes."

Cela dit, il entra dans l'auberge et demanda à l'une de ses catins de le suivre, la plus laide d'entre elle. Bien sur même en étant derrière les autres dans ce classement des plus ridicule, elle restait ravissante. Mais ce n'était qu'une femme sans vertu parmi tant d'autres. C'est donc bras dessus-dessous qu'ils sortirent de l'auberge et que Snow l'offrait à sa nouvelle amie. Dans sa robe ouverte de partout, la prostituée se mit à rire comme une dinde, sure et certaine que Jon lui demandait d'avoir des relations merveilleusement agréables avec cette demoiselle, et ravie d'avoir à exécuter cette demande.

"Faites-donc cela à l'abris des regards, je crois que cette ruelle est parfaite. Et reviens car je n'en ai pas finit avec toi."


La jeune femme encore inconsciente qu'elle allait sans doute périr dans une certaine souffrance pensait que le général s'adressait à sa personne. C'était presque pathétique. Mais Jon n'y fit pas attention. Il fixait la vampire en attendant qu'elle s'en aille avec son cadeau. Il la regardait avec des yeux qui lui ordonnaient de revenir, car si elle ne revenait pas, il lui ferait affront. un affront auquel, par fierté, notre homme répondrait avec plaisir.
Il acquiesça avant de rentrer dans l'auberge et de se divertir comme il l'a toujours fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Esperencia Weiss

Une ombre parmi tant d'autres.

________________

avatar
________________


Race : Vampire
Classe : Lame noire
Métier : Musicienne
Croyances : Le Fléau et le dieu du Sang
Groupe : Solitaires

Âge : 17 ans

Messages : 24

Fiche de Personnage : ¨ Esperencia Weiss


MessageSujet: Re: De la boisson jusqu'à plus soif ! (PV Esperancia)   Lun 3 Juin 2013 - 18:55

Esperencia fixa mauvaisement Jon quand il l'attrapa par le poignet, elle se retint de lui envoyer un coup rapide sur la nuque pour simplement l'assommer. Elle remarqua qu'il la ramena à l'auberge celui-ci lâcha le poignet de la jeune fille en face de l'auberge, lui demandant d'attendre en posant un doigt sur ses lèvres, Esperencia attendit donc, restant silencieuse et immobile. Jon revint avec une des catins qui étaient dans l'auberge, Esperencia la connaissait. Elle fixa Jon, avant de lui dire :

- Jon, je ne peux pas lui faire ça... Je préfère me retenir.

Elle regarda sa "connaissance" droit dans les yeux avant de lui demander de partir. Espérant que celle-ci suive son ordre, Esperencia se retourna, fermant les yeux pour tenter de calmer sa soif de sang. Intérieurement, elle s'en voulais d'être comme ça, alors que ce n'était même pas sa faute. Elle se mit à tousser discrètement en pensant qu'au bout d'un moment, elle finirais par craquer et mordre quelqu'un. Esperencia repensa à ce que l'on lui avais dit sur Jon, et elle se disait, toujours intérieurement, que ceux et celles qui avaient parler de Jon comme ça avaient raison, même plus que ça. Esperencia ouvrit alors les paupières, se mettant à courir rapidement vers une ruelle pour sauter contre le mur et essayer de l'escalader. Tentant d'échapper à Jon. Ce qui intérieurement lui paraissait étrange, c'est qu'elle pensait qu'il réussira à la retrouver pour tenter la mort ou choses qui y ressemblent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jon Snow

Offrande aux corbeaux

________________

avatar
________________


Race : Humain
Classe : Esclave
Métier : Garde
Croyances : Aucune
Groupe : Solitaire

Âge : 22

Messages : 66


MessageSujet: Re: De la boisson jusqu'à plus soif ! (PV Esperancia)   Mar 4 Juin 2013 - 18:24

Jon soupira. Ne sachant que faire de sa nouvelle amie, déjà partie loin d'un coté quand la catin s'en allait de l'autre, notre homme préféra rentrer boire et manger, avant de se faire plaisir avec sa belle et grande compagnie. Lorsqu'il passa la porte, l'un de ses servantes lui demanda où était sa collègue. Jon se contenta de répondre qu'elle avait prit congé, ce qui était en partie vrai. Il lui dégaina un sourire avant de l'embrasser, en lui caressant la fesse gauche, comme pour oublier que personne d'autres que ces femmes bien payées ne semble vouloir lui offrir ses fesses comme celles-ci le faisaient.
Mais pourquoi le refusaient-t-elles toutes ? Jon était beau, galant, généreux. Il était riche et de haut rang.

Seuls ses hauts faits étaient connus de tous.

Poussés par une rousse à se rasseoir sur un confortable fauteuil, il bu trois gorgée d'un ver que l'on lui eut passé plus tôt, jusqu'à être réchauffé par l'étreinte d'une blonde s'étant mise sur ses genoux. La serveuse se remit à chanter depuis un coin du bar, alors qu'elle s'occupait de l'un des chevaliers du général qu'est le nôtre. C'est donc dans la joie et la bonne humeur que le sir Snow tente de terminer sa soirée, car après tout, c'est ainsi qu'elle eut commencée. Il se demandait cependant comment il devrait continuer son existence. Ecumer les bars et les boutiques selon les rencontres féminines qu'il y faisait n'était décidément qu'une perte de temps.

Le Royaume était en ruine et des personnages plus maléfique les uns que les autres se disputaient le trône. Quand cette guerre incroyable sera terminée, que la faction pour laquelle s'est battu avec acharnement notre ami Jon Snow disparaitra dans l'oubli, où devra-t-il se ranger ? Bonne, très bonne question. L'homme n'a jamais rien fait d'autre que de servir la couronne. Avec son frère.
Une larme failli couler le long de sa joue lorsqu'il pensa à celui-ci. Que lui était-il arrivé ? Décidément, la mort du Roi semble avoir provoqué la fin de l'intérêt que les dieux portaient à notre héros. Son frère, son amour, et une bonne partie de son armée. Plus rien de tout cela n'était. C'était parfaitement triste et pathétique, au final, et entre deux baisers pourtant des plus agréables, Jon le comprit.
Il comprit qu'il devait changer, se reconvertir. Son influence n'était pas morte ou oubliée, elle, toutes les femmes de Madorass le connaissent. Peut-être devrait-il ouvrir une maison de plaisir ? Pourquoi pas, après tout. Rien n'y serait perdu, il gagnerait beaucoup plus qu'il ne gagne jusque là, et pourrait recruter beaucoup d'anciens serviteurs de la couronne comme mercenaires pour défendre ses biens et son personnel..

Une idée émergeait donc, occupant son esprit peut-être plus que ne l'occupait plus tôt la vampire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Esperencia Weiss

Une ombre parmi tant d'autres.

________________

avatar
________________


Race : Vampire
Classe : Lame noire
Métier : Musicienne
Croyances : Le Fléau et le dieu du Sang
Groupe : Solitaires

Âge : 17 ans

Messages : 24

Fiche de Personnage : ¨ Esperencia Weiss


MessageSujet: Re: De la boisson jusqu'à plus soif ! (PV Esperancia)   Mar 4 Juin 2013 - 19:13

Esperencia, une fois en haut du bâtiment qu'elle avait grimpé avant, s'installa assise sur le toit de celui-ci. Elle soupira en repensant à Jon, elle commençait à se demander pourquoi elle était partie comme une voleuse, ayant laissé Jon seul. Elle pencha lentement sa tête en arrière, soufflant lentement. Elle se posait tellement de question depuis qu'elle avait parlé à l'homme. Elle réfléchissait avant de conclure qu'il était surement en train de s'amuser à l'auberge avant de se rendre compte qu'elle avait oublié une fiole assez spéciale là-bas. Elle se redressa rapidement avant de sauter du toit, redressant sa tête au passage avant de murmurer un :

- Et zut..

Une fois au sol, elle se remit à cavaler vers l'auberge, y arrivant rapidement. Elle poussa la porte de celle-ci, entrant en cherchant la fiole des yeux. Elle fit tout pour ne pas croiser Jon, ni même son regard mais pourtant... Quelqu'un lui avais fait un croche pied, ce qui la fit tomber. La tête du vampire heurta le sol, celle-ci serra les dents avant de poser ses deux mains sur ses tempes, un bruit assez pénible n'étant qu'audible par celle-ci. Elle s’empêchait d'hurler, serrant de plus en plus les dents. Presque prête à casser ses deux crocs. Elle se mit en position fœtale, ce qui l'énerva. Le bruit remplaçait la douleur qu'elle avais à la gorge, ce qui montrait qu'il fallait vraiment qu'elle boive du sang. Même une seule goutte, mais il fallait qu'elle le fasse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jon Snow

Offrande aux corbeaux

________________

avatar
________________


Race : Humain
Classe : Esclave
Métier : Garde
Croyances : Aucune
Groupe : Solitaire

Âge : 22

Messages : 66


MessageSujet: Re: De la boisson jusqu'à plus soif ! (PV Esperancia)   Mer 5 Juin 2013 - 17:32

Jon riait. Il riait de cette femme le fuyant pour ensuite se démolir le portrait contre le plancher en chêne qu'était le sol de l'auberge. Et lorsqu'il se mit à rire, en fit de même l'entièreté de sa compagnie, femmes et soldats. Il riait encore plus voyant tout le cinéma qu'elle faisait, comme si elle était prise d'une crise de panique. Il se leva à nouveau, encore une fois pour elle, et espérait intimement que ce serait pour la dernière fois. Il claqua des doigts pour que son écuyer lui apporte l'objet que la vampire eut oublié. Il ne désirait pas du tout savoir ce qui était dedans, il n'a jamais été alchimiste et ne le sera jamais. Il prit donc l'objet en main avant de la poser à coté de la fille en souffrance.

Souriant, il se servit ensuite une pinte, qu'il but non pas dans son confortable fauteuil envahi par des femmes plus désireuses de gagner des pièces les unes que les autres, mais coudes posés sur le bar, en fixant la serveuse droit dans les yeux d'un regard enjôleur qui vexait presque le propriétaire de l'auberge, un homme peut attrayant mais réputé en ville. Un homme qui saurait défier Jon si celui-ci allait trop loin. Bien sur notre général le savait très bien. Raison pour laquelle il n'allait pas plus loin qu'à quelques sourires et autres plaisirs simples.

Il se retourna enfin, pour se laisser glisser le long du comptoir pour atterrir à coté d'Esperancia. La fiole, entre deux, ne l'intéressait toujours pas.

"Va mordre la fille que t'as faite partir."

Lui dit-il d'un ton las, la voyant presque mourir sous la faim. Il désirait vraiment la voir ... humaine. Et il savait que les vampires le semblait bien plus lorsqu'ils étaient rassasiés. Il savait que sans la faim, autant dans leur geste que dans leur attitudes, les vampires étaient parfaitement humains, qu'ils étaient parfaitement civilisés. Alors que lorsque la faim leur pesait, ils luttaient tels des bêtes contre leurs besoins naturels. Ils faisaient des pieds et des mains pour ne pas agir en animaux qu'ils étaient. Et cela, aux yeux de notre homme, avait un charme... De loin.

Il souriait donc, attendant quelle réponse puérile et stupide la demoiselle saurait lui envoyer au visage pour faire comme-ci elle ne mordait que des gens le méritant, que des gens qui ne sont pas payés pour. Car si elle n'était pas particulièrement méchante, si elle ne méritait peut être pas de souffrir, la prostituée que lui avait proposée le Royaliste à la créature avait été payée, et devait encore faire quelque chose pour mériter ses deniers. Et si elle ne faisait rien, Jon Snow préférait la voir morte, car s'il dépensait avec joie dans les maisons de plaisir, ce n'est jamais pour que les femmes rentrent chez elles. Alors ça, non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



________________


________________



MessageSujet: Re: De la boisson jusqu'à plus soif ! (PV Esperancia)   

Revenir en haut Aller en bas
 

De la boisson jusqu'à plus soif ! (PV Esperancia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feleth :: Feleth, le monde du milieu :: Venill :: Auberge des gobelins musiciens-