''L’enfant voulait répondre. Mais sa gorge lui fit comprendre que ses mots ne seraient jamais à la hauteur du silence.''
               
Eto Hachiro
 
''La mort, c’est elle qui vous fait tenir debout. C’est elle qui dicte les actes. C’est elle qui peint le monde. Et elle vous emportera tous.''
               
Querel Sentencia
 
''Je ne ressens que soif et tristesse, la mort est futilité. Je la cherche, peut-être suis-je elle.''
               
Nagate Zetsubō
 
''Udyr, quand tu seras mort, on se souviendra de ton nom. Moi je n'en ai pas, car je ne mourrai pas aujourd'hui. Mais le tien restera gravé dans ma mémoire, et dans celle de tous ceux qui t'ont connu, comme celui d'un homme fort, et digne. Alors va, et éteins-toi avec grandeur, devant tous ces vautours.''
               
Darn Butcher
 
''La nature revivait là où les hommes mourraient, le cycle reprenait son cours normal grâce à l’albinos.''
               
Aikanaro Myrrhyn
 
''Ils ne se battaient pour rien qui n’en vaille la peine. Ils étaient incapables de distinguer ce qui avait de la valeur de ce qui n’en avait pas. Alors pourquoi tant de vigueur à la tâche ? Pourquoi risquer sa vie aussi vainement ?''
               
Alcofrybas Grincebrume
 
''Son regard, depuis toutes ces années, avait appris à parler.''
               
Etan Ystal
 
''Un monde de chaos, de destruction et de malheur, un monde impartial et magnifique, le seul en tout cas, où faire l’expérience de la vie prendrait un sens véritable.''
               
Edwin Gwendur
 
''L’enfer, ce doit être l’enfer : courir pour l’éternité dans un paysage sans fin, sans début. Sans possibilité de repos ou de mort.''
               
Tyrias Marchemonde
 
''Mais sans risque on n'obtient rien, voici ma devise mes amis. Il ne faut pas avoir peur de se salir les mains, il ne faut pas avoir peur de la mort…''
               
Dimitri Morteury
 
''Tomber... Ceci est si abstrait. L'on pourrait se relever plus grand que l'on était.''
               
Yozora Adragnis
 
''Il passa des semaines dans le cachot ayant décidé de s'y enfermer lui-même. Puis, au terme de trois semaines, vous êtes venu le voir et vous lui avez dit : «Les larmes ne sont qu'une faiblesse qu'il te faudra masquer... Si tu veux t'apitoyer, libre à toi, mais, si tu souhaites voir les choses changer, tu le peux toujours. Suis-moi... Mon ami.»''
               
Haar Wilder
 
''Le brin d'herbe ne se soucie guère de ce que font les feuilles des arbres. Mais à l'automne venu, les feuilles ne se suffisent plus entre elles. Elles s'assombrissent, se nourrissant des nuages noirs d'orage. Et alors, elles se laissent tomber sur nous.''
               
Le Peintre
 
''S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est immobile, allongée, rigide, puante à en faire vomir, en décomposition, transportant des milliers de maladies, la peau arrachée et les os jaunes. S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est à six pieds sous terre, devenue la proie des corbeaux, et ses yeux mangés par des fourmis... C'est qu'elle a un jour été orgueilleuse et avide. C'est qu'elle a un jour voulu devenir riche et grande, ou bien qu'elle l'est devenue. Cela ne change rien.''
               
Le Violoniste
 
''La pensée est la liberté, la liberté... Alors, le corps est la prison, le corps est la prison... Il faut casser les barreaux.''
               
Sill
 
''Nous croyons conduire le destin, mais c'est toujours lui qui nous mène.''
               
Setsuna Hendenmark
 
''Fais ce que tu veux avec ces villageois, sauf les laisser en vie.''
               
Kaull Hendenmark
 
''La fuite vers la religion peut être une réponse pour certains. Pour d'autres elle n'est que la simple évidence que l'homme est faible et instable.''
               
Astryl Panasdür
 
''La mort ne cherche pas à s’expliquer, elle ne fait qu’agir, monsieur. Les cadavres ne racontent pas grand-chose, mais vivant, un homme peut en avoir long à dire.''
               
Sanaki Hearthlight
 
''Alors, telle une marionnette cassée que l’on tente en vain d’animer, il se releva, restant digne malgré ses blessures.''
               
Dolven Melrak
 
''Quand le sang coule, il faut le boire. La mort ne frappera pas à votre porte mais s'invitera par vos fenêtres !''
               
Andreï Loknar
 
''Personne ne peut capturer une ombre, personne ne peut la dresser ni se l’approprier.''
               
Jazminsaa Alsan
 
''De la même façon, à l'idée qu'un abruti de scribe puisse teinter ses parchemins de calomnies religieuses, ou pire, me faire porter le titre de héros, je vais préférer m’occuper de l'écriture de ma propre histoire.''
               
Alexandre Ranald
 
''La mort... Si belle et terrible à la fois, elle l'appelait, et l'appelle toujours.''
               
Adam Moriharty
 
''Par nature, j’aime tout. Par conséquence, je me hais…''
               
Samaël Apelpisia
 
''C'est sordide et cruel, mais c'est hélas la réalité de ce monde.''
               
Liam Gil' Sayan
 
''Aujourd’hui sur les terres de Feleth les pensées ne sont plus les bienvenues. Le temps de la renaissance spirituelle est terminé. Le temps où les grands penseurs avaient aidé le monde est révolu.''
               
Héra Calliope
 
''La mort était séductrice ; elle ne montrait que ses bons côtés. La sérénité et le calme absolu : pour toujours et sans violence.''
               
Eurybie Pourrie
 
''J’ai atteint cette espèce de vanité qu’apporte l’ancienneté. Je ne crois plus qu’on puisse m’apprendre quelque chose, et si jamais quelqu’un essaye ou y arrive seulement, je me bloquerais et deviendrais hermétique à tout contact.''
               
Dante Waanig
 
''Je devrais t'attacher, tu deviens dangereux pour toi même !''
               
Jeyra Frozeñ
 
''La beauté des êtres n'était rien. La beauté des choses oui. Mais pas forcement celle que l'on voit avec une paire de rétines.''
               
Akira Satetsu
 
''Le noir. Une étendue sombre en perpétuel mouvement.''
               
Melpomène d'Ambre
 
''Il est des oreilles invisibles qui peuvent entendre jusqu'à nos moindres soupirs et des secrets aux allures anodines peuvent se révéler instruments de destruction et de tourments sans fin...''
               
Cassandre Ombrelune
 
''Le "rien" est tellement plus unique que la peur ou n'importe quel autre sentiment...''
               
Meryle Nightlander
 
''Ce n'est pas le nombre ni la force qui compte, c'est l'envie, la cause.''
               
Luyak Salamya
 
''L'innocence d'un enfant est la plus grande peur de l'homme.''
               
Clause Vaneslander
 
''Quand il lui manque une marionnette pour ses spectacles. Il verrait en vous la chose qu'il cherche.''
               
Jack D'enfer
 
''Il n'a pas de notion réelle du bien et du mal, personne ne lui ayant jamais défini ces mots.''
               
Jim Stocker
 
''Je n'ai vu aucune lumière, aucun goulet, pour sortir du boyau infini et obscur que nous empruntons tous, jusqu'à la promesse d'une nouvelle vie, de la transcendance et de la connaissance. Alors, mes yeux se sont adaptés aux ténèbres.''
               
Shaquîlah Dresdeïorth
 
''Le pouvoir ronge l'homme.''
               
Balthazar Bel
 
''Visiblement, la sérénité n'avait de valeur que si on connaissait également, en comparaison, des moments de troubles.''
               
Dranek Barth
 
''Le faible se faisait tuer, le fort vivait un jour de plus.''
               
Rodany Bleinzen
 
''Le soleil se couchait sur le monde du milieu. Les ténèbres se paraient de leurs plus somptueux apparats pour enfin faire leur entrée.''
               
Rin Mephisto
 
''Et alors il vit le chaos, la désolation, la souffrance le désespoir ambiant. Il rit.''
               
Elrog Aniec
 
''Perdu quelque part, marche vers nulle part.''
               
Kyle Wate
 
''La rose n'a d'épines que pour qui veut la cueillir.''
               
Karin Yzomel
 
''- Je peux vous prédire le genre d'homme qui vous convient !
- Je connais déjà mon genre d'homme.
- Vraiment... Et quel est-il ?
- Les hommes morts.''
               
Naladrial Delindel
 
''Utilise tes pouvoirs seulement quand le noir deviendra invivable.''
               
Zedd McTwist
 
''Tes cauchemars m'ont déjà donné l'encre... À présent, ta peau me donnera les pages !''
               
Conrart Crowlore
 
''Bien des gens se font enfermer dans un cercueil une fois mort, mais rares sont ceux qui naissent dedans.''
               
Dassyldroth Arphoss
 
''Le corbeau frénétique qui vous nargue de sa voix perchée, agite ses ailes damnées, où le reflet d'un mort se penche sur votre âme.''
               
Lust Aseliwin
 
''La vie est un mensonge, la destruction une délivrance.
Passent les marées, soufflent les vents, en vain...''
               
Le Passant
 
''Fauche, tranche et avale, gouffre des âmes. Que se dresse devant toi mille fléaux, et que l’enfer se glace devant ta noirceur.''
               
Lloyd Vilehearth
 
''Des charognards pour la plupart, comme ces corbeaux à deux têtes, venant dévorer le valeureux mort.''
               
Meneldil Tristelune
 
''Nous sommes les bourreaux de la justice et de la paix. Même si ce rôle n'est pas agréable à endosser, nous nous devons de le faire, pour le bien du peuple.''
               
Ezekiel Le Sage
 
''Il me tarde de retourner au combat pour finir empalé sur une pique.''
               
Karl Von Morlag
 
''Montre-moi le chemin de la victoire. Ou guide-moi alors dans les tréfonds de la mort...''
               
Aznan Lauréano
 
''Comment peux-tu supporter ça ? C'est assourdissant ! Tue-le ! Qu'est-ce que ça te coûte ? Tu ne l'entendras plus. Tu seras en paix... Tue-le !''
               
Aïden Sochlane
 
''- Faites taire votre cabot !
- Je ne suis pas votre servante !
- Alors je le ferai taire moi-même !''
               
Rosaly Von Gregorius
 
''Le seul présent que la justice a à vous offrir, est votre mort.''
               
Mirage Morteury
 
''Laissez-moi vous conduire aux carnages.... Tant d'âmes ne demandent qu'à succomber.''
               
Idryss Leeverwen
 
''Le soleil est un bourreau. D'une simple caresse, sa langue enflammée peut calciner n'importe quel être.''
               
Seïren Nepthys
 
''C'est une nuit sans lune. Ou bien était-ce un jour sans soleil ?''
               
ShuiLong Zhang
 
''La vie est un rouage lent et grinçant. Il ne tourne que dans un sens. Celui où tu tombes.''
               
Camelle Elwhang
 
''Et un jour, sur vos lits de mort, bien des années auront passé et peut-être regretterez-vous de ne pouvoir échanger toutes vos tristes vies épargnées à Feleth pour une chance, une petite chance de revenir ici et tuer nos ennemis, car ils peuvent nous ôter la vie mais ils ne nous ôteront jamais notre liberté !''
               
Edouard Neuman
 
''Le temps est la gangrène de l'homme, elle apparait puis vous ronge à petit feu. Pour finir il ne vous reste plus que le présent pour vivre ; le passé s'évapore peu à peu et le futur ne vous intéresse guère.''
               
Asgeïr Aslak
 
''Cueillir la fleur de la déchéance et croquer dans la pomme de la faucheuse, nos vies se résument à cela car après tout, nous finissons à une moment où un autre, tous sous terre.''
               
Violette Dellylas
 
''Le pire n'est pas de mourir, mais de se faire oublier.''
               
Erwan Daermon Do'Layde
 
''Tenter d'oublier, même si c'était impossible. Il aurait aimé se jeter à la mer avec la preuve de son acte immonde. Laver tout ce sang qu'il sentait sur lui. Peut-être même s'y noyer, simplement. Sombrer dans les abysses et les ténèbres, pour toujours.''
               
Mio Raeth
 
''La lumière montre l'ombre et la vérité le mystère.''
               
Aeli Seoriria
 
''Si la vie n'a qu'un temps, le souvenir n'a qu'une mesure. Le reste est silence.''
               
Valt Horn
 
''Dans le noir le plus complet, l'aveugle est la meilleure personne à suivre. Dans un monde de folie, qui mieux qu'un fou pour nous guider ?''
               
Ledha Borolev
 
''Je ne crois pas en la force d'un absent. Celle qui ferait de vos dieux ce que vous pensez qu'ils sont.''
               
Gigantus Corne
 
''Une limite qui n'a été créée que pour être dépassée ? C'est simple, imaginez !''
               
Goudwin Didrago
 
''Voir grouiller tous ces gens, connaître leurs désirs et leurs rêves, voir comment évoluent les sociétés, leurs aspirations et leurs défauts. Comprendre que donc rien n'est éternel, et que tous ces rêves et toutes ces folies disparaîtront de la surface du monde. Se laisser aller, indolent, parce que tout cela ne servira à rien, et qu'au bout du compte le monde reste le monde, seule éternité immuable.''
               
Uridan Sangried
 
''L'Inquisition vous remettra sur le droit chemin. Même s'il faut vous briser les jambes pour ça.''
               
Leevo Shellhorn
 
''N'oublie pas d'avoir peur des morts. Ils sont toujours plus nombreux que les vivants, et un jour, tu les rejoindras.''
               
Moira Brawl
 
''J'avais l'habitude avec ce genre d'individus... Moins vous bougerez, moins vous leur parlerez... et moins ils vous cogneront dessus.''
               
Aoi Haandar
 
''Je souhaite voir votre sang se répandre mollement à la surface d'une eau rendue trouble par les masses de cadavres vidés de leur substance, marcher dans les champs de vos ossements éparpillés, me remémorant à chaque pas votre mort absurde et pathétique, que vos noms ne soient pas contés, que votre souvenir s'éteigne comme s'éteint votre vie fade et misérable, qu'à travers les années, seuls subsistent vos ossements tels de tristes traces blanchâtres dans un paysage noir de guerre, de sang et de folie.
Et que telles cette phrase, vos morts n'aient aucune importance, aucune signification pour quiconque.''
               
Nargheil Eoss
 
''Bénie soit la haine que tu porteras à ton prochain, lave l'Homme des péchés qu'il a commis.
Sois l'épée du jugement qui s'abattra sur cette race impure, souillée par la vengeance et la corruption.''
               
Meiro Fuuchiuse
 
''Notre futur exprime nos actes passés.''
               
Terence Ripper
 
''Rencontre les ténèbres et tu admireras la lumière, dit le voyant.
Contemple la lumière et tu provoqueras les ténèbres, dit l'aveugle.''
               
Tekian Varis
 
''Un général courageux et fier, est celui qui exécute en premier l'ordre qu'il donne à ses hommes.''
               
Danarius Kyrarion
 
''L'art est le sentiment obscur de l'appropriation de l'étrange.''
               
Leroi-Gourhan
 
''La mort nous sourit à tous, et tout ce que nous pouvons faire, c'est lui sourire en retour.''
               
Marc-Aurèle
 
''L'art est la mystérieuse présence en nous, de ce qui devrait appartenir à la mort.''
               
Malraux
 
''L'art est une profondeur creusée dans le visage du monde.''
               
Weischedel
 
''Le néant après la mort ? N'est-ce pas l'état auquel nous étions habitués avant la vie ?''
               
Schopenhauer
 
''Les avocats d'un malfaiteur sont rarement assez artistes pour tourner à l'avantage de leur client la belle horreur de son acte.''
               
Nietzsche
 
''Ôte-toi de mon soleil.''
               
Diogène le cynique
 
''Il y a pas d’œuvre d'art sans collaboration du démon.''
               
André Gide
 
''Ce n'est pas le lieu mais son cœur qu'on habite.''
               
John Milton
 
''Nous sommes les histoires que nous vivons.''
               
Auteur inconnu
 
''La mort est terrible pour n'importe qui. Bons ou mauvais, anges ou démons, c'est la même chose. La mort est impartiale. Il n'y a pas de mort particulièrement horrible. C'est pourquoi la mort est effrayante. Les actes, l'âge, la personnalité, la richesse, la beauté... Tout ça n'a aucun sens face à la mort.''
               
Fuyumi Ono
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Lelouch Uriel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Lelouch Uriel



________________

Lelouch Uriel
________________


Messages : 2


Lelouch Uriel _
MessageSujet: Lelouch Uriel   Lelouch Uriel EmptyMer 5 Juin 2013 - 19:09

Lelouch Uriel Assass10

Nom : Uriel
Prénom : Lelouch
Âge : 31
Sexe : homme
Race : humain
Classe : lame noire
Métier : mercenaire/assassin/voleur
Croyances : fléau et dieu de la guerre
Groupe : La Confrérie des Ombres du moins j'aimerais la rejoindre *-*

Équipement :
-deux fidèles lames courbée et courte, possédant un enchantement pour être plus résistantes et plus coupantes, elles n’ont pas de nom si elles en avaient un sa serait « mort prochaine ».
-une sarbacane, avec une vingtaines de dars empoisonnée, camouflé en flutte.
- Deux jolies griffes rétractable a chaque mains.

Lelouch Uriel Griffe10

Talents de combat physique : Lelouch est très doué avec ces deux lames, grâce a l’entrainement qu’il a eu pendant son enfance ? Il possède peu de magie et n’utilise donc rien pour améliorer ses capacité, hormis les enchantements déjà présent sur ces deux lames


Talents de magie : des talent très rudimentaire qu’il n’utilise que rarement, il peut faire apparaitre des lumières et soigner des blessures mineures que ce soit les siennes au celle de ces alliés.


Talents divers : il joue asser bien de la flutte (que ce soit en mode « sarbacane » ou en flutiste) relativement bon pour la cuisine et mauvais pour l’empoisonement…


Pouvoirs particuliers : Lelouch a la capacité de changer d’apparance pour un temps indéterminé (il prendra toujours l'apparence d'une fille au yeux vert et au cheveux blanc), mais variant de 10 à 120 minutes selon sa concentration ou son état physique, il n’a jamais su d’où lui venait ce pouvoir et ne l’utilise que quand il le pense absolument nécessaire, bien que son changement d’apparence ne le fatigue pas le moins du monde il n’est capable de le faire que deux fois par jours et parfois il peut après une de ces métamorphose ne plus du tout être capable d’uiliser la magie pour une durée d’aproximativement trois jours.



Apparence physique :
Un homme qui de loin semble être comme tant d’autre, il passe souvent inaperçu caché sous sa cape grise avec une capuche toujours grise, il est rarement visible avec des vêtements au couleurs vives le noir le gris le maron foncé reste ses couleurs de prédilections. Derrière sa capuche se trouves ses yeux, ses beaux yeux de glace au regard rarement doux et en descendant d’un étage ou voit un nez surplombant un sourire froid, espiègle, ou simplement triste. En descandant plus bas que son visage on ne voit rien de remarquable sur son coup ou sur son torse hormis quelques muscle et cicatrices au niveaux de la ceinture on remarque la présences de deux foureaux ainsi que de deux petites sacoches rouge sang, bien qu’elles soient vierge de cette jolie mixture. En oubliant de descendre plus bas on peut dire que la présentation physique est finie bien que j’ai oublié de précisé que malgrés les apparences notre homme a une plus forte carrure qu’on ne saurait le croire au premiers abords et que ses cheveux sont aussi noir que la réputation de de la confrérie qu’il sert.

Caractère, personnalité :
Aide ton prochain, protège les faibles et donnent de l’argent au plus pauvres. Celui qui dit cette phrase n’aura droit au mieux qu’au dedain de Lelouch au pire a un léger rire avant de recevoir une légère pression d’une de lames sur sa jolie gorge qui tombera si le prochain mot est déplaisant… Bref un homme cruel et arrogant peut être aussi méprisant… Que dire d’autre ? Cet homme est intéllligent et n’aime pas trop attiré l’attention sur lui surtout quand il travaille, en parlant travail il adore le son de deux épée qui s’entrechoque ou des goutelletes de sang qui tombent une par une sur le sol (bien que les pleurs et les cris aient tendance à l’enervé, c’est aussi un homme violent donc.
Si quelqu’un avait le courage, la folie, de rentrer chez lui il serait étoné par la propreté presque maladive du lieu et de l’ordre casi impecable dans lequel chaque objet a été mis.
Un homme arrogant, cruel, méprisant, violent et soigneux ? Un drôle de bonhomme vient d’arriver sur ce forum.

Histoire:

Au pied d’une église dormait un jeune garçon de 5 ans, quelques mot était éccris sur un papier a coté de lui.
Le matin venu un moine découvrit le papier mais pas l’enfant qui avait été enmené plus tot par une femme au mœurs bien étrange passant par la. L’enfant fut amené dans une maison crasseuse contenant a peine assez de place pour trois et donc pas sufisament de place pour un bébé, un grande conversation légèrement colérique eu lieu entre cet femme et son homme sous le regard attentif du chien. L’enfant resta finalement mais c’est peut être pas une bonne nouvelle.

quatres années plus tard…
-MAIS NON TU NE COMPRENDS RIEN IMBECILLE ! AIE UNE MAIN RAPIDE FERME ET DOUCE QUAND TU VOLES RECOMMENCE !!
-OUI MONSIEUR STUROL…
-TU N EST VRAIMENT QUE LE DERNIER DES IMBECILLES POUR NE PAS REUSSIR UN TOUR AUSSI SIMPLE QUE DE ME FAIRE LES POCHES !
-JE FAIS CE QUE JE PEUX !
-TU ME CONTREDITS ? INSOLTENT !! L’homme s’avança et battit Lelouch avec une canne de noble que Lelouch lui avait volé avec succés plutôt dans la journée.
PRENDRE UNE CANNE A UN NOBLE ENDORMIT ET IMMOBILE EST UNE CHOSE FACILE MAIS INSUFISANTE TU DOIS ME RAMENER DE L ARGENT TU COMPRENDS CELA AU MOINS ? Épuisé et dégouté de l’insecte humain qui gisait maintenant ses pieds l’homme lui cracha à la figure et sorti faire un tour pendant que sa femme se précipita pour aider le jeune Lelouch.
Elle n’était plus de la première beauté et avait des traces de maladie sur le visage, elle avait également du mal à respirer parfois.
TOUT VAS BIEN MAINTENANT DORS DORS J ESSAYERAIS DE L ELOIGNER DE TOI QUELQUES JOURS…. MAIS IL FAUT QUE TU T ENTRAINNES POUR LE SATISFAIRE ET IL NE TE FERA PLUS RIEN
L’enfant ne dit rien, il se contenta de regarder la porte qu’avait pris l’homme pour partir avec fureur et colère, l’envie de revanche pouvait se voir dans ses petits yeux de glaces.

trois jours plus tard…
Une demi douzaines de personnes étaient à un enterrement, une dame était morte de maladie d’après un mari convaincant et d’un trop grand nombre de coup d’après un médecin fraichement diplômé. L’homme se tenait devant la tombe , il n’avait plus sa canne elle avait été revendu a un marchand pour l’enterrement et même si par un pas si mystérieux hasard elle était cassé en deux l’homme avait réussis a en obtenir un bon prix a l’aide de technique persuasive et espérons légale, à la surprise de quelques personne il ne se préoccupé pas du tout de l’enterrement de sa femme mais semblait cherché quelqu’un du regard…
Deux tombe plus loin une jeune fille dans des vêtement de garçon pleurait la perte d’un personne qui avait été comme une mère, cette jeune fille avait des cheveux d’un blanc neigeux et des yeux vert. Quand tout le monde fut parti cette jeune fille pris une apparence plus masculine et s’approcha de la tombe , il se positionna par inadvertance ou ironie du destin à l’endroit exact d’où s’était tenu l’homme , le mari, l’assassin.
Il pleurait quand une poigne ferme qu’il ne connaissait que trop bien et haïssait encore plus se posa sur son épaule, en se retournant son visage affichait la haine puis la surprise une seconde plus tard ou il reçu un magnifique coup de poings accompagné d’un flot d’injure a faire pâlir d’envi les plus grossier des marins.
Le soir même le garçon dormi a même le sol et s’endormit avec le souvenir de ses bleu et la promesse des coups a venir.

Dix jours plus tard
Un jeune garçon le visage méconnaisable a cause des traces de coups renversa une vielle dame en courant ou plutôt la jeta sur son poursuivant, voulant conservé a tout prix son avance sur l’assassin de sa mère adoptive Lelouch continua de courir j’usqu’a tombé raide d’epuisement prés d’une boucherie où le boucher lui jeta un regard méfiant, Lelouch sendormi. Il se réveilla un peu plus tard alors que le boucher lui tapotait l’épaule en lui conseillant de rentrer chez lui, Lelouch lui tomba presque dans les bras dérobant un couteau de boucher accrocher à l’arrière de sa ceinture au passage puis se dandina pour rentrer chez lui se disant dans sa tête que plus jamais il ne laisserais cette homme lui faire du mal et serrant le couteau comme s’il s’agissait de la gorge de l’assassin de sa mère adoptive…
Lelouch sortit de la maison, sourire au lèvres et couteau vierge de sang, derrière lui l’home qui l’avait fait tant soufert, qui lui avait enlevé sa seconde mère était mort mais par malchance pas par la main vengeresse de Lelouch.

Trois ans plus tard…
Une ombre agile et jeune se promena dans une maison bourgeoise, admirant les œuvres d’art de ces yeux de jeune enfant, pour lui tenir compagnie un couple d’adulte surement fraichement mariée en considérant les vêtement sur le sol et l’activité auxquels ils s’adonnaient avant l’entrée de l’ombre par cette nuit de pleine lune.
L’ombre essuya un couteau, qui ressemblait a un couteau que le père du marié mort avait perdu il y a trois ans de cela, sur les doux cheveux blond de la mariée.
L’ombre reparti avant le levée du soleil en pesant un peu plus lourd qu’avant…

Lelouch Uriel Jeunea11

Deux ans plus tard…
Lelouch fêtait ses 13 ans dans une charmante maison d’où les proprios étaient partis depuis quelques jours et dont le chien avec eu un léger accident a cause d’un malheureux couteau qui l’attendait derrière une porte.
La maison était grande et mais mal décoré quoique, un détail étrange attira l’attention de Lelouch deux épée courbe qui était posée la juste la comme attendant d’être volé ! Non pas volé disons plus tot comme attendant un maitre qui pourrait leurs donné l’occasion de servir…

Un grands nombre d’années plus tard.
Un jeune homme voyage avec d’autres compères humain sur une charrette, ce jeune homme possède deux épée courbe et se dirige vers Venill pourquoi ? La curiosité uniquement il avait entendu quelques personnes parlé avec peur d’une confrérie des ombres et cela l’avait intéressé…Peut être allait’ il trouvé des gens comme lui dans ce club ultra select et remplis d’assassin ?

A quelle fréquence serez-vous présent sur le forum ? Je pense pouvoir me Co tous les jours …

Comment avez-vous découvert le forum ? Google--> « Forum RP »

Quelles remarques pouvez-vous formuler à propos de l’apparence du forum ?
Un apparence inquiétante, un minimum de5 lignes par post et en tant que petit posteur je dis que j’aime !


Test RP:
Le soleil était haut dans le ciel les nuages fuyaient vers l’horizon et Lelouch quand à lui marchait dans ce troupeau humain que contenait la ville un jour de marché, capuche sur la tête que ce soit contre le soleil ou les regards Lelouch s’approcha d’un jeune homme en train d’observer des amulettes sur un étal prés de lui puis une fois arrivé a seulement quelques centimètre de lui il se mit aussi à regarder les amulettes comme si il en voulait une; il n’avait pas choisit ce jeune homme au hasard ces vêtements montraient qu’il venait d’une famille aisée et qui dit famille aisée dit bourse remplie.
Le vendeur arriva et interpella le jeune homme, préférant surement parlé à celui qui semblait pouvoir payé le mieux et payé en premier. Pendant leurs petite conversation Lelouch haussa les épaules d’un air faussement ennuyé puis s’en alla en arrachant au passage la bourse du jeune homme, qui ne se rendit compte de rien.

Lelouch retourna avec un peu d’entrain vers vers un groupe d’homme passant par la, la meilleurs cachette pour le moment, Malheuresement la chance ne semblait pas de bonne humeur aujourd’hui:

-Hey toi le voleur, rends moi ma bourse !

Lelouche ne s’arreta pas le moins du monde on aurait même pus dire qu’il allait accélérer et se mettre a courir vers une sortie quelconque, mais le jeune riche arriva devant lui en un temps records

-Mon argent….De suite !
-Pfff, tu as gagné jeune homme dit Lelouch tout en s’avança vers lui, le jeune homme ce mit à sourire avec mépris ce qui plut à Lelouch il aima surtout le moment ou le ventre du jeune homme fut transpercé par une de ses griffes.
La foule resta silencieuse une seconde, le temps que la vision qui venait de leurs être offerte remonte dans leurs cortex cérébrale, puis se fut le chaos. Une femme s’enfuit laissant son enfant seul, un étudiant poussa un vieillard sur un étal de fruit…Tout sa pour le fuir mais lui aussi devait fuir les gardes qui n’allait surement pas tardé a rappliqué après ce…..Léger incident
Sa capuche couvrant toujours son visage, personne n’allait pouvoir l’identifier, il se mit a courir comme le reste de la foule.


Dernière édition par Lelouch Uriel le Sam 8 Juin 2013 - 10:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Slade Lion-Noir

Commandant | Le lion noir.

________________

Slade Lion-Noir
________________


Race : Humain des Cités-États
Classe : Maître des lames
Métier : Membre du Parlement | Commandant d'armée
Croyances : Panthéon du Solstice [Publique] - Athée [Privée]
Groupe : Cité de Venill

Âge : Plus jeune d'apparence qu'il ne l'est vraiment.

Messages : 188

Fiche de Personnage : [Fiche en cours de ré-écriture, bande de rigolos va.]

Histoire de Personnage : -

► Les motifs du passé - Prélude
► Le mercenaire du Roi - Chapitre 1 [En cours d'écriture]


Lelouch Uriel _
MessageSujet: Re: Lelouch Uriel   Lelouch Uriel EmptyJeu 6 Juin 2013 - 19:07

Bonsoir, Lelouch.

Avant le début des hostilités, laisse moi te souhaiter la bienvenue dans le monde où la folie est normale et la normalité totalement folle. Maintenant que les formalités sont effectuées, commençons.

J'ai remarqué que tu as quelques fautes de conjugaisons, certaines de grammaire et a mon avis, quelques fautes de frappes. Je t'invite avant tout a relire correctement ta fiche et a la corriger, car là j'ai l'impression de lire un brouillon qui contiens surement de bonnes idées, mais n'est pas invitant a la lecture. Parlant de style, évite d'utiliser le Caps Lock dans tes dialogues, ça casse la lecture et cela donne aussi l'impression que tes personnages ne font qu'HURLER DE MANIÈRE TOTALEMENT ALÉATOIRE !

Passons en au contenu désormais. Je trouve ça assez faible, la description de ton style de combat est assez vague, très faible en réalité, je reste sur ma faim dans ce domaine là, bien que je ne pense pas qu'il est nécessaire d'écrire un roman pour tes capacités physiques/magique, étoffer ne sera que mieux. Ce commentaire vaux aussi bien pour la psychologie et l'apparence de ton personnage, bien que le nombre de lignes est respecté, c'est assez vide.

L'histoire par contre... Aïe aïe aïe. Je suis désolé mais je la trouve vraiment difficile a lire du début a la fin, beaucoup de questions restent, pourquoi les parents de Lelouch veulent-il l'abandonner au clergé ? Qui est la femme qui le ramène ? Sa mère ? Qui est l'homme qui l'a formé a l'escrime ? L’événement avec la jeune femme... Pour être franc j'ai beaucoup de mal a le comprendre. Pour faire court, j'ai l'impression qu'il s'agit d'une suite d'histoires sans réel lien entre chacun. Donc j'attends de toi que tu retravaille lourdement ton histoire, en faire quelque chose de plus linéaire dans la narration, que tu évite les dialogues en majuscules. Essaie de faire... Une trame dans ta tête, peut être même écris de manière la plus simpliste possible le cheminement de l'histoire de ton personnage, car pour être franc, l'impression qui ressort de ton histoire est un melting-pot de tout ce que tu avais dans la tête.

Donc en quelques points :

- Étoffe un peu les descriptions de la pyschologie de Lelouch et son apparence.

- Retravaille l'histoire, essaie de garder une narration plus linéaire, je ne te demande pas de recommencer a zéro mais plutôt d'essayer de la rédiger d'une manière plus lisible et moins brouillon.

- Même chose pour le test RP.

Cordialement,
Slade.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lelouch Uriel



________________

Lelouch Uriel
________________


Messages : 2


Lelouch Uriel _
MessageSujet: Re: Lelouch Uriel   Lelouch Uriel EmptyJeu 6 Juin 2013 - 19:49

je voulais testé quelque chose de nouveau en faisant cette présentation, mais merci de m'avoir donné cette baffe. :alana21:

je vais essayer de rendre mon histoire plus claire mais pour résumé:
Lelouch a été abandonné car comme dit dans le test RP ses parents on découvert qu'il avait un étrange pouvoir de transformation, ils l'ont mis devant l'église dont je parle au tout début de la partie histoire mais c'est une femme qui passait par la qui l'a trouvé et qui a convaincu par la suite le maris de garder le mioche (Lelouch), il a gardé son nom car c'était écris sur le papier .

la seconde partie de l'histoire se passe 4 ans aprés que Lelouch soit était retrouvé on aprend que la femme qui l'a recueilli a un mari malhonnête et violent (il aprend à lelouch le vol et le bats). La femme essaye d'aller apaiser son mari mais la troisième partie qui se passe dans un cimetiere laisse deviner qu'elle a été tué par son époux (tué a coup de canne, qu'il a brisé à la tache d'ailleurs ).

Comme j'ai commencé à le dire la troisième partie se passe dans un cimetierre, la jeune fille au cheveux blanc neige est Lelouch qui a utilisé son pouvoir de transformation pour que l'homme ne le remarque pas, il ne connait pas la capacité de lelouch. Mais quand il s'aproche il se fait avoir et tabassé une nouvelle fois.

la quatrième partie qui se passe 10 jours après montre qu'il a reçu encore beaucoup d coup et qu'il fuit son agresseur (le beau père/le mari de la femme/M Sturol...). Il arrive chez un boucher ou il se repose puis vole le couteau en espérant pouvoir tué celui qui l'a tant frappé, mais en rentrant il découvre que celui ci est déja mort tué par...Par personne ne sait qui, il devient donc seul et j'en viens au cinquièmement

cinquièmement le jeune Lelouch est devenu un assassin/voleur pour survivre il tue a la fois pour ne pas se faire repéré pendant ses mefaits (les morts sont muet) ainsi que par simpe plaisir (la j'ai Lelouch a tué un couple qui faisait sa nuit de noce et dont le père du marié est le bouché qui c'est fait volé le couteau par lelouch). Quand je dis que l'ombre, lelouch, pesait plus lourd qu'avant je veux dire qu'il a pris tout ce qui avait de la valeur.

le sixiemement montre qu'il n'a pas abandonné ces meurtre/vol et qu'il a même trouvé de jolies lame Wink

le septiemement devrait se nommer le huitiemement car je suis en train de faire ce qui s'est passé entre ces deux périodes (c'est pour cela que je n'ai pas précisé combien de temps c'est passé entre la trouvaille des lames et le voyage vers Venill.



en ce qui concerne les dialogues je vais rectifier cette petite erreur promis et je donnerais des noms au personnages même si je voulais évité au départ.


pour les descriptions....aïe je vais essayer d'arranger sa aussi... et pareil pour les fautes Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Slade Lion-Noir

Commandant | Le lion noir.

________________

Slade Lion-Noir
________________


Race : Humain des Cités-États
Classe : Maître des lames
Métier : Membre du Parlement | Commandant d'armée
Croyances : Panthéon du Solstice [Publique] - Athée [Privée]
Groupe : Cité de Venill

Âge : Plus jeune d'apparence qu'il ne l'est vraiment.

Messages : 188

Fiche de Personnage : [Fiche en cours de ré-écriture, bande de rigolos va.]

Histoire de Personnage : -

► Les motifs du passé - Prélude
► Le mercenaire du Roi - Chapitre 1 [En cours d'écriture]


Lelouch Uriel _
MessageSujet: Re: Lelouch Uriel   Lelouch Uriel EmptyDim 9 Juin 2013 - 21:18

Je vois.

Je te conseille dans ce cas, de ré-organiser ta fiche et de mettre un petit titre du genre :

Citation :
Chapitre 1 : La femme qui avait vu l'enfant


Au pied d’une église dormait un jeune garçon de 5 ans, quelques mot était éccris sur un papier a coté de lui.
Le matin venu un moine découvrit le papier mais pas l’enfant qui avait été enmené plus tot par une femme au mœurs bien étrange passant par la. L’enfant fut amené dans une maison crasseuse contenant a peine assez de place pour trois et donc pas sufisament de place pour un bébé, un grande conversation légèrement colérique eu lieu entre cet femme et son homme sous le regard attentif du chien. L’enfant resta finalement mais c’est peut être pas une bonne nouvelle.

En somme un petit titre pour chaque partie de ton histoire, avec a chaque fois une indication temporelle pour qu'il y'ai plus de fluidité dans la compréhension de ton histoire. Fais ceci, corrige peut être un peu a l'aide d'un site comme Bonpatron ou simplement avec un correcteur Word.

Je te laisse faire pour les descriptions, j'aimerais quelles soient un peu plus étoffées mais pas besoin de tout ré-écrire de A à Z hein, juste un peu préciser, qu'on aie une idée un peu moins vague de ton personnage.

Cordialement,
Slade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Néro Elem

Administrateur | Doux Seigneur de l'Orage

________________

Néro Elem
________________


Race : Oracle, Faux parleur, Elfe
Classe : Artéfact vivant
Métier : Apprenti du Triumvir "Le Prophète"
Groupe : Les Mages de la Tour de Beolan

Messages : 1323

Fiche de Personnage : Ma Fiche


Lelouch Uriel _
MessageSujet: Re: Lelouch Uriel   Lelouch Uriel EmptyMer 26 Juin 2013 - 12:40

Aucune nouvelle depuis plus de 15 jours. Je verrouille et déplace dans abandonnées. Envoyez un MP à un admin si vous souhaitez la récupérer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



________________


________________



Lelouch Uriel _
MessageSujet: Re: Lelouch Uriel   Lelouch Uriel Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Lelouch Uriel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feleth :: Prologue :: Registre des personnages :: Fiches abandonnées-