''L’enfant voulait répondre. Mais sa gorge lui fit comprendre que ses mots ne seraient jamais à la hauteur du silence.''
               
Eto Hachiro
 
''La mort, c’est elle qui vous fait tenir debout. C’est elle qui dicte les actes. C’est elle qui peint le monde. Et elle vous emportera tous.''
               
Querel Sentencia
 
''Je ne ressens que soif et tristesse, la mort est futilité. Je la cherche, peut-être suis-je elle.''
               
Nagate Zetsubō
 
''Udyr, quand tu seras mort, on se souviendra de ton nom. Moi je n'en ai pas, car je ne mourrai pas aujourd'hui. Mais le tien restera gravé dans ma mémoire, et dans celle de tous ceux qui t'ont connu, comme celui d'un homme fort, et digne. Alors va, et éteins-toi avec grandeur, devant tous ces vautours.''
               
Darn Butcher
 
''La nature revivait là où les hommes mourraient, le cycle reprenait son cours normal grâce à l’albinos.''
               
Aikanaro Myrrhyn
 
''Ils ne se battaient pour rien qui n’en vaille la peine. Ils étaient incapables de distinguer ce qui avait de la valeur de ce qui n’en avait pas. Alors pourquoi tant de vigueur à la tâche ? Pourquoi risquer sa vie aussi vainement ?''
               
Alcofrybas Grincebrume
 
''Son regard, depuis toutes ces années, avait appris à parler.''
               
Etan Ystal
 
''Un monde de chaos, de destruction et de malheur, un monde impartial et magnifique, le seul en tout cas, où faire l’expérience de la vie prendrait un sens véritable.''
               
Edwin Gwendur
 
''L’enfer, ce doit être l’enfer : courir pour l’éternité dans un paysage sans fin, sans début. Sans possibilité de repos ou de mort.''
               
Tyrias Marchemonde
 
''Mais sans risque on n'obtient rien, voici ma devise mes amis. Il ne faut pas avoir peur de se salir les mains, il ne faut pas avoir peur de la mort…''
               
Dimitri Morteury
 
''Tomber... Ceci est si abstrait. L'on pourrait se relever plus grand que l'on était.''
               
Yozora Adragnis
 
''Il passa des semaines dans le cachot ayant décidé de s'y enfermer lui-même. Puis, au terme de trois semaines, vous êtes venu le voir et vous lui avez dit : «Les larmes ne sont qu'une faiblesse qu'il te faudra masquer... Si tu veux t'apitoyer, libre à toi, mais, si tu souhaites voir les choses changer, tu le peux toujours. Suis-moi... Mon ami.»''
               
Haar Wilder
 
''Le brin d'herbe ne se soucie guère de ce que font les feuilles des arbres. Mais à l'automne venu, les feuilles ne se suffisent plus entre elles. Elles s'assombrissent, se nourrissant des nuages noirs d'orage. Et alors, elles se laissent tomber sur nous.''
               
Le Peintre
 
''S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est immobile, allongée, rigide, puante à en faire vomir, en décomposition, transportant des milliers de maladies, la peau arrachée et les os jaunes. S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est à six pieds sous terre, devenue la proie des corbeaux, et ses yeux mangés par des fourmis... C'est qu'elle a un jour été orgueilleuse et avide. C'est qu'elle a un jour voulu devenir riche et grande, ou bien qu'elle l'est devenue. Cela ne change rien.''
               
Le Violoniste
 
''La pensée est la liberté, la liberté... Alors, le corps est la prison, le corps est la prison... Il faut casser les barreaux.''
               
Sill
 
''Nous croyons conduire le destin, mais c'est toujours lui qui nous mène.''
               
Setsuna Hendenmark
 
''Fais ce que tu veux avec ces villageois, sauf les laisser en vie.''
               
Kaull Hendenmark
 
''La fuite vers la religion peut être une réponse pour certains. Pour d'autres elle n'est que la simple évidence que l'homme est faible et instable.''
               
Astryl Panasdür
 
''La mort ne cherche pas à s’expliquer, elle ne fait qu’agir, monsieur. Les cadavres ne racontent pas grand-chose, mais vivant, un homme peut en avoir long à dire.''
               
Sanaki Hearthlight
 
''Alors, telle une marionnette cassée que l’on tente en vain d’animer, il se releva, restant digne malgré ses blessures.''
               
Dolven Melrak
 
''Quand le sang coule, il faut le boire. La mort ne frappera pas à votre porte mais s'invitera par vos fenêtres !''
               
Andreï Loknar
 
''Personne ne peut capturer une ombre, personne ne peut la dresser ni se l’approprier.''
               
Jazminsaa Alsan
 
''De la même façon, à l'idée qu'un abruti de scribe puisse teinter ses parchemins de calomnies religieuses, ou pire, me faire porter le titre de héros, je vais préférer m’occuper de l'écriture de ma propre histoire.''
               
Alexandre Ranald
 
''La mort... Si belle et terrible à la fois, elle l'appelait, et l'appelle toujours.''
               
Adam Moriharty
 
''Par nature, j’aime tout. Par conséquence, je me hais…''
               
Samaël Apelpisia
 
''C'est sordide et cruel, mais c'est hélas la réalité de ce monde.''
               
Liam Gil' Sayan
 
''Aujourd’hui sur les terres de Feleth les pensées ne sont plus les bienvenues. Le temps de la renaissance spirituelle est terminé. Le temps où les grands penseurs avaient aidé le monde est révolu.''
               
Héra Calliope
 
''La mort était séductrice ; elle ne montrait que ses bons côtés. La sérénité et le calme absolu : pour toujours et sans violence.''
               
Eurybie Pourrie
 
''J’ai atteint cette espèce de vanité qu’apporte l’ancienneté. Je ne crois plus qu’on puisse m’apprendre quelque chose, et si jamais quelqu’un essaye ou y arrive seulement, je me bloquerais et deviendrais hermétique à tout contact.''
               
Dante Waanig
 
''Je devrais t'attacher, tu deviens dangereux pour toi même !''
               
Jeyra Frozeñ
 
''La beauté des êtres n'était rien. La beauté des choses oui. Mais pas forcement celle que l'on voit avec une paire de rétines.''
               
Akira Satetsu
 
''Le noir. Une étendue sombre en perpétuel mouvement.''
               
Melpomène d'Ambre
 
''Il est des oreilles invisibles qui peuvent entendre jusqu'à nos moindres soupirs et des secrets aux allures anodines peuvent se révéler instruments de destruction et de tourments sans fin...''
               
Cassandre Ombrelune
 
''Le "rien" est tellement plus unique que la peur ou n'importe quel autre sentiment...''
               
Meryle Nightlander
 
''Ce n'est pas le nombre ni la force qui compte, c'est l'envie, la cause.''
               
Luyak Salamya
 
''L'innocence d'un enfant est la plus grande peur de l'homme.''
               
Clause Vaneslander
 
''Quand il lui manque une marionnette pour ses spectacles. Il verrait en vous la chose qu'il cherche.''
               
Jack D'enfer
 
''Il n'a pas de notion réelle du bien et du mal, personne ne lui ayant jamais défini ces mots.''
               
Jim Stocker
 
''Je n'ai vu aucune lumière, aucun goulet, pour sortir du boyau infini et obscur que nous empruntons tous, jusqu'à la promesse d'une nouvelle vie, de la transcendance et de la connaissance. Alors, mes yeux se sont adaptés aux ténèbres.''
               
Shaquîlah Dresdeïorth
 
''Le pouvoir ronge l'homme.''
               
Balthazar Bel
 
''Visiblement, la sérénité n'avait de valeur que si on connaissait également, en comparaison, des moments de troubles.''
               
Dranek Barth
 
''Le faible se faisait tuer, le fort vivait un jour de plus.''
               
Rodany Bleinzen
 
''Le soleil se couchait sur le monde du milieu. Les ténèbres se paraient de leurs plus somptueux apparats pour enfin faire leur entrée.''
               
Rin Mephisto
 
''Et alors il vit le chaos, la désolation, la souffrance le désespoir ambiant. Il rit.''
               
Elrog Aniec
 
''Perdu quelque part, marche vers nulle part.''
               
Kyle Wate
 
''La rose n'a d'épines que pour qui veut la cueillir.''
               
Karin Yzomel
 
''- Je peux vous prédire le genre d'homme qui vous convient !
- Je connais déjà mon genre d'homme.
- Vraiment... Et quel est-il ?
- Les hommes morts.''
               
Naladrial Delindel
 
''Utilise tes pouvoirs seulement quand le noir deviendra invivable.''
               
Zedd McTwist
 
''Tes cauchemars m'ont déjà donné l'encre... À présent, ta peau me donnera les pages !''
               
Conrart Crowlore
 
''Bien des gens se font enfermer dans un cercueil une fois mort, mais rares sont ceux qui naissent dedans.''
               
Dassyldroth Arphoss
 
''Le corbeau frénétique qui vous nargue de sa voix perchée, agite ses ailes damnées, où le reflet d'un mort se penche sur votre âme.''
               
Lust Aseliwin
 
''La vie est un mensonge, la destruction une délivrance.
Passent les marées, soufflent les vents, en vain...''
               
Le Passant
 
''Fauche, tranche et avale, gouffre des âmes. Que se dresse devant toi mille fléaux, et que l’enfer se glace devant ta noirceur.''
               
Lloyd Vilehearth
 
''Des charognards pour la plupart, comme ces corbeaux à deux têtes, venant dévorer le valeureux mort.''
               
Meneldil Tristelune
 
''Nous sommes les bourreaux de la justice et de la paix. Même si ce rôle n'est pas agréable à endosser, nous nous devons de le faire, pour le bien du peuple.''
               
Ezekiel Le Sage
 
''Il me tarde de retourner au combat pour finir empalé sur une pique.''
               
Karl Von Morlag
 
''Montre-moi le chemin de la victoire. Ou guide-moi alors dans les tréfonds de la mort...''
               
Aznan Lauréano
 
''Comment peux-tu supporter ça ? C'est assourdissant ! Tue-le ! Qu'est-ce que ça te coûte ? Tu ne l'entendras plus. Tu seras en paix... Tue-le !''
               
Aïden Sochlane
 
''- Faites taire votre cabot !
- Je ne suis pas votre servante !
- Alors je le ferai taire moi-même !''
               
Rosaly Von Gregorius
 
''Le seul présent que la justice a à vous offrir, est votre mort.''
               
Mirage Morteury
 
''Laissez-moi vous conduire aux carnages.... Tant d'âmes ne demandent qu'à succomber.''
               
Idryss Leeverwen
 
''Le soleil est un bourreau. D'une simple caresse, sa langue enflammée peut calciner n'importe quel être.''
               
Seïren Nepthys
 
''C'est une nuit sans lune. Ou bien était-ce un jour sans soleil ?''
               
ShuiLong Zhang
 
''La vie est un rouage lent et grinçant. Il ne tourne que dans un sens. Celui où tu tombes.''
               
Camelle Elwhang
 
''Et un jour, sur vos lits de mort, bien des années auront passé et peut-être regretterez-vous de ne pouvoir échanger toutes vos tristes vies épargnées à Feleth pour une chance, une petite chance de revenir ici et tuer nos ennemis, car ils peuvent nous ôter la vie mais ils ne nous ôteront jamais notre liberté !''
               
Edouard Neuman
 
''Le temps est la gangrène de l'homme, elle apparait puis vous ronge à petit feu. Pour finir il ne vous reste plus que le présent pour vivre ; le passé s'évapore peu à peu et le futur ne vous intéresse guère.''
               
Asgeïr Aslak
 
''Cueillir la fleur de la déchéance et croquer dans la pomme de la faucheuse, nos vies se résument à cela car après tout, nous finissons à une moment où un autre, tous sous terre.''
               
Violette Dellylas
 
''Le pire n'est pas de mourir, mais de se faire oublier.''
               
Erwan Daermon Do'Layde
 
''Tenter d'oublier, même si c'était impossible. Il aurait aimé se jeter à la mer avec la preuve de son acte immonde. Laver tout ce sang qu'il sentait sur lui. Peut-être même s'y noyer, simplement. Sombrer dans les abysses et les ténèbres, pour toujours.''
               
Mio Raeth
 
''La lumière montre l'ombre et la vérité le mystère.''
               
Aeli Seoriria
 
''Si la vie n'a qu'un temps, le souvenir n'a qu'une mesure. Le reste est silence.''
               
Valt Horn
 
''Dans le noir le plus complet, l'aveugle est la meilleure personne à suivre. Dans un monde de folie, qui mieux qu'un fou pour nous guider ?''
               
Ledha Borolev
 
''Je ne crois pas en la force d'un absent. Celle qui ferait de vos dieux ce que vous pensez qu'ils sont.''
               
Gigantus Corne
 
''Une limite qui n'a été créée que pour être dépassée ? C'est simple, imaginez !''
               
Goudwin Didrago
 
''Voir grouiller tous ces gens, connaître leurs désirs et leurs rêves, voir comment évoluent les sociétés, leurs aspirations et leurs défauts. Comprendre que donc rien n'est éternel, et que tous ces rêves et toutes ces folies disparaîtront de la surface du monde. Se laisser aller, indolent, parce que tout cela ne servira à rien, et qu'au bout du compte le monde reste le monde, seule éternité immuable.''
               
Uridan Sangried
 
''L'Inquisition vous remettra sur le droit chemin. Même s'il faut vous briser les jambes pour ça.''
               
Leevo Shellhorn
 
''N'oublie pas d'avoir peur des morts. Ils sont toujours plus nombreux que les vivants, et un jour, tu les rejoindras.''
               
Moira Brawl
 
''J'avais l'habitude avec ce genre d'individus... Moins vous bougerez, moins vous leur parlerez... et moins ils vous cogneront dessus.''
               
Aoi Haandar
 
''Je souhaite voir votre sang se répandre mollement à la surface d'une eau rendue trouble par les masses de cadavres vidés de leur substance, marcher dans les champs de vos ossements éparpillés, me remémorant à chaque pas votre mort absurde et pathétique, que vos noms ne soient pas contés, que votre souvenir s'éteigne comme s'éteint votre vie fade et misérable, qu'à travers les années, seuls subsistent vos ossements tels de tristes traces blanchâtres dans un paysage noir de guerre, de sang et de folie.
Et que telles cette phrase, vos morts n'aient aucune importance, aucune signification pour quiconque.''
               
Nargheil Eoss
 
''Bénie soit la haine que tu porteras à ton prochain, lave l'Homme des péchés qu'il a commis.
Sois l'épée du jugement qui s'abattra sur cette race impure, souillée par la vengeance et la corruption.''
               
Meiro Fuuchiuse
 
''Notre futur exprime nos actes passés.''
               
Terence Ripper
 
''Rencontre les ténèbres et tu admireras la lumière, dit le voyant.
Contemple la lumière et tu provoqueras les ténèbres, dit l'aveugle.''
               
Tekian Varis
 
''Un général courageux et fier, est celui qui exécute en premier l'ordre qu'il donne à ses hommes.''
               
Danarius Kyrarion
 
''L'art est le sentiment obscur de l'appropriation de l'étrange.''
               
Leroi-Gourhan
 
''La mort nous sourit à tous, et tout ce que nous pouvons faire, c'est lui sourire en retour.''
               
Marc-Aurèle
 
''L'art est la mystérieuse présence en nous, de ce qui devrait appartenir à la mort.''
               
Malraux
 
''L'art est une profondeur creusée dans le visage du monde.''
               
Weischedel
 
''Le néant après la mort ? N'est-ce pas l'état auquel nous étions habitués avant la vie ?''
               
Schopenhauer
 
''Les avocats d'un malfaiteur sont rarement assez artistes pour tourner à l'avantage de leur client la belle horreur de son acte.''
               
Nietzsche
 
''Ôte-toi de mon soleil.''
               
Diogène le cynique
 
''Il y a pas d’œuvre d'art sans collaboration du démon.''
               
André Gide
 
''Ce n'est pas le lieu mais son cœur qu'on habite.''
               
John Milton
 
''Nous sommes les histoires que nous vivons.''
               
Auteur inconnu
 
''La mort est terrible pour n'importe qui. Bons ou mauvais, anges ou démons, c'est la même chose. La mort est impartiale. Il n'y a pas de mort particulièrement horrible. C'est pourquoi la mort est effrayante. Les actes, l'âge, la personnalité, la richesse, la beauté... Tout ça n'a aucun sens face à la mort.''
               
Fuyumi Ono
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Miya, l'ange abandonnée ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Miya Silialuna

Ange Perdue

________________

avatar
________________


Race : Séraphin
Classe : Archimage Éthérée
Métier : Aucun
Croyances : Aucune
Groupe : Ange

Âge : 17 ans

Messages : 36


MessageSujet: Miya, l'ange abandonnée ...   Ven 27 Déc 2013 - 1:25

Nom : Silialuna
Prénom : Miya

Rang : Ange perdue

Âge : 15 ans
Sexe : Féminin
Race : Séraphin

Classe : Archimage Éthérée : Un Archimage éthéré possède de puissants pouvoirs liés à la lumière. Pouvoirs uniquement transmit par les gènes, il n'y a que quelques Anges qui peuvent le développer. L'origine de ce pouvoir est un mystère que beaucoup d'érudits ont tenté de percer, sans succès. On pense qu'il viendrait d'une branche très spéciale d'anges descendant directement des premiers Anges du monde du dessus.
Celui ou celle qui maîtrise ce pouvoir, peut créer des armes de lumière (épées, lances, dagues, arc et flèches etc ...) à volonté. Imparables car immatérielles, elles sont pourtant bien réelles et peuvent faire autant de dégâts qu'une arme classique. Leur force réside dans le fait qu'elle ne peuvent être parées par d'autres armes ( épée contre épée par exemple, l'épée de lumière passera à travers, coupant même la lame en deux si l'épée qui tente de parer est de mauvaise qualité. Un bouclier sera quant à lui, beaucoup plus à même de protéger celui qui se prend un coup de la lame d'une épée, d'une pointe de lance ou d'une flèche de lumière).
Autre avantage des armes créées de cette façon, elle n'ont pas de poids, leur maniabilité est donc incroyable. Seule la non-connaissance de l'art du combat peut réduire l'efficacité des armes. Un entrainement physique, porté sur l'apprentissage du combat rapproché est nécessaire ( en plus de la maîtrise de la magie elle-même ) pour maitriser ces armes. Les défauts que peuvent avoir de telles armes, c'est déjà leur puissance, si l'utilisateur n'est pas assez expérimenté, trop fatigué ou encore gravement blessé, les armes n'auront aucun pouvoir et ne pourraient même pas couper du beurre. Inversement, plus la magie de l'utilisateur est élevée, plus les dégâts d'une arme de lumière seront importants.
Un archimage éthéré peut également lancer des sorts de soutien, (un flash aveuglant par exemple, ou autre sort inoffensif qui peuvent servir à déstabiliser un ennemi ou prendre la fuite ...) mais aussi possède quelques talents pour la guérison. Ce n'est pas une guérison très puissante mais suffisante pour soulager les douleurs d'une fracture par exemple, ou commencer à refermer une plaie pour éviter que le blessé ne se vide de son sang ( l'égal d'une cautérisation = l'hémorragie est stoppée mais le blessé aura besoin de soin régénérateurs pour se remettre en forme ... ou de beaucoup de temps.)
L'archimage éthéré ne peut pas produire de protections sur lui même comme des pièces d'armure, mais peut tout de même se créer un bouclier qu'il devra maintenir actif et savoir manier, comme une arme.
A un niveau extrêmement élevé, la création d'objet ne consomme presque aucune énergie et les armes sont plus puissante, plus tranchante, et mettent bien plus de temps à se détériorer si jamais elles quittent la main de leur propriétaire. Il faut également noter que les démons sont particulièrement sensible à cette magie, surtout ceux qui sont nés des ténèbres et qui ont un cœur emplit de noirceur.

Je concède, ce pouvoir est quand même très puissant, mais mon personnage est physiquement très faible, mentalement troublée par son passé et au niveau de la magie ce n'est guère mieux, donc il faudra du temps ... beaucoup de temps pour maîtriser parfaitement son pouvoir.

Métier : Aucun

Croyances : Aucune

Groupe : Anges

Équipement : Sa robe blanche, tissée spécialement pour elle par sa mère, et la lyre que lui ont donné ses parents adoptifs qu'elle transporte dans une petite sacoche en cuir, que Miya a elle-même confectionné. Petite sacoche qui possède quelques poches à l'extérieur, pouvant contenir de petits objets mais que Miya n'utilise pas pour le moment.
Donné par Antonidas, le meilleur ami de son père, Miya possède (et porte) quatre bijoux : deux bracelets de perles nacrées, une à la cheville et une au poignet, un collier d'orichalque avec une grande aigue-marine plate au centre, et un diadème discret, d'orichalque lui aussi, avec un tout petit saphir à l'intérieur. Quand il s'agit d'être discret et pour éviter d'attirer trop l'attention en publique, elle peut les retirer, dans ce cas, elle les replacent dans leur petite sacoche de soie noire ébène, brodée de fil d'or.

Talents de combat physique : Miya n'est pas très forte en combat rapproché, cependant, son ascendance lui offre une agilité certaine, ce qui peut fortement aider l'ange lors d'un duel à l'épée ou d'un assaut contre une horde d'ennemis. Elle est aussi plus agile en l'air qu'au sol, ses ailes lui offrant une meilleure réactivité. Elle préfère tout de même se battre à distance, car elle ne porte pas d'armure, ce qui, en cas de coup bien placé pourrait lui être fatal.

Talents de magie : (cf : classe, j'ajoute juste deux ou trois précisions ici ) Elle peut matérialiser n'importe quelle arme ou objet. Cependant, plus l'objet créé et volumineux, plus la dépense d'énergie sera conséquente, jusqu'à être dangereux pour sa vie. Les objets, une fois qu'ils ont quitté les mains de Miya, disparaissent au bout de quelques secondes ou se déforment d'abord et se volatilisent.
Ce pouvoir réagit étrangement au contact de la lumière lunaire : en effet, si la lune est assez grande (du Premier Croissant (moitié) au Dernier Croissant, en passant par la Pleine lune), ses cheveux et sa peau se mettent à luire d'une douce lumière bleutée, visible plusieurs mètres alentours. Elle ne peut pas contrôler cette réaction ce qui peut être un défaut bien qu'elle ne lui ait jamais apporté de malheurs. Avec cette réaction, sa magie change de couleur la nuit : le jour sa magie est jaune comme le soleil mais la nuit elle est de la même couleur que la lune ( exemple, si lune de sang : lumière rouge-orange ou rouge-sang. ( Je préciserai plein de choses en rp, je laisse un peu de mystère quand même ... )
Ses armes de lumière ne peuvent être arrêtées par des armes classiques en acier, la lumière étant immatérielle, elle passera au travers d'une lame et passera une armure peu épaisse. Si l'amure en question est trop lourde, une arme de lumière basique sera totalement inefficace et pourrait très fortement désavantager Miya lors d'un combat au corps à corps. L'entrainement de cet art est excessivement compliqué, car il faut non seulement apprendre les fondements de son pouvoir MAIS aussi les habiletés avec les armes : épée, arc etc ... il lui faudra beaucoup de temps avant d'apprendre à manier les deux en même temps ( cf : rp )

Talents divers : Miya a de grands talents artistiques, ses instruments préférés sont la harpe et la lyre. De plus, elle chante divinement bien, au point de rendre béat le pire des mécréant de Feleth ou bien d'envoûter une forêt entière. Elle a également un talent particulier pour le tissage, la couture et la broderie, elle peut transformer avec quelques fils colorés et une aiguille, un haillon en habit distingué, utilisable pour un banquet de noble. Miya peut également ouvrir des portails vers Adiryl, comme son père le faisait.

Pouvoirs particuliers : Ses grandes ailes lui permettent de voler sur de longues distances sans se fatiguer. Elles sont assez grandes quand elle les déploient complètement, grâce à elles, Miya peut transporter une personne, de taille moyenne et sans équipement trop lourd (pendant environ dix minutes si il y a un vent favorable). Sa légèreté lui procure une aisance certaine dans ses déplacements, rendant plus facile l'esquive de potentiels dangers au sol ou de malencontreux obstacles aériens.
Très sensible de nature, elle ressent également les puissantes sources de magie par exemple un sorcier préparant un sort ou une porte vers un autre monde qui serait à proximité d'elle.
Miya possède également une affinité certaine avec les animaux, quels qu'ils soient : elle pourrait calmer un dragon rien qu'en faisant résonner sa voix cristalline, et les animaux en général, l'adore pour son doux caractère et sa belle voix.

Apparence physique : Miya est une ange dont la beauté serait grandement jalousé par les filles de Feleth, mais la présence d'ailes, preuve de son angélique ascendance, pourrait effrayer un village la mettant gravement en danger. Sa peau est blanche comme de la porcelaine et ses cheveux sont argentés aux reflets irisés, comme ceux de sa mère. Ses ailes parcourues de plumes blanches comme la plus pure des neiges, possèdent encore un petit duvet à leur bases, preuve de sa jeunesse. Petite en taille, elle à quand même sa taille adulte à seulement quinze ans : elle ne grandira plus. Elle pèse à peine quarante kilos pour un petit mètre cinquante. Ses ailes déployées au maximum peuvent atteindre trois mètres d'envergure, ce qui est très grand quand on est pas habitué à voir des anges. Pour plus de praticité, elle est capable de réduire la taille de ses membres tout faits de plumes pour être plus discrète, sans pour autant pouvoir cacher sa véritable nature complètement. Ses yeux sont marrons presque oranges, faisant un délicat contraste avec ses cheveux nacrés, éblouissant quiconque la regarde lorsqu'un rayon lunaire vient se poser sur eux.

Caractère, personnalité : Depuis le drame, Miya s'est fortement introvertie. Elle ne parle qu'aux gens dont elle fait une confiance aveugle et est prête à les défendre de son corps si nécessaire. Elle aime être seule, mais ne déprécie pas la compagnie agréable d'un ami ... sentiment qu'elle a oublié depuis son changement de monde, où elle ne connait personne à part sa famille Felethienne. Elle adore la musique et passe la majeure partie de son temps libre à chanter et à jouer avec une petite lyre argentée, seule instrument proche de la harpe que possèdent ses parents adoptifs. Elle est méticuleuse dans tout ce qu'elle entreprend, elle aime bien faire le travail ce qui à le don d'émerveiller ceux qui ont eu l'occasion de la voir faire des tâches demandant de la minutie ou de la patience. Généralement solitaire quand elle sort en pleine nature, c'est quand elle est en contact avec des animaux sauvages qu'elle est la plus heureuse, elle leur joue de la musique et chante pour eux, envoûtant tout les êtres qui peuvent écouter et apprécier. Parfois même des souvenirs tristes ressurgissent et finissent par transparaitre dans sa musique, touchant au plus profond de tout les cœurs. Dans ce cas, les animaux viennent vers elle pour la consoler et lui apporter une douce chaleur qui la réconforte presque à tout les coups.

Histoire :


Chapitre 1 : Une vie qui débute dans un monde ...

Une jeune femme aux petites ailes blanches était allongée sur un immense canapé, orné de fil d'or et d'argent, surplombant le salon, décoré de meuble en bois blanc et de nombreuses statues en marbre qui pour la plupart, représentent une homme et une femme en armure. L'ange avait des cheveux argentés de plus d'un mètre soixante, aussi grands qu'elle et des yeux marrons presque orangés, une peau porcelaine pour un regard qui ne pouvait donner plus d'amour, elle regardait son ventre bien rond, signe de la naissance imminente d'un enfant. Elle caressait avec la plus grande tendresse du monde, le ventre qui abritait son enfant avec lequel ils vivront en compagnie de son père, plein de moments magique : les balades dans les terres d'Adiryl, son premier contact avec les animaux et peut être avoir son animal familier, la rencontre avec le Vieux Sage qui a bercé son enfance et par qui il a reçu une éducation et un entrainement strict, lui permettant d’acquérir la carrière qu'elle a eu. Un homme rentra dans la pièce, interrompant les rêves de la jeune femme. L'homme qui était rentré était dans une armure lourde nacrée qui recouvrait son torse, ses épaule et ses jambes, avec un drapé blanc partant du haut des épaules, maintenu à la ceinture et tombant devant ses pieds. Son visage était recouvert par une capuche blanche qu'il retira en rétractant ses trois paires d'immenses ailes blanches au reflets irisés. Il avait une peau mate et des yeux noirs produisant un regard dur, ses cheveux noirs coupés court et séparés par une cicatrice rosée, stigmate d'une ancienne bataille, n'arrangeait en rien son expression sérieuse. Cependant, son visage s'adoucit clairement jusqu'à esquisser un tendre sourire en direction de sa femme, allongée et elle même en train de regarder le nouvel arrivant.

"Te voila enfin mon chéri, je t'attendait, fit-elle avec un grand sourire.

- Je suis content d'être rentré, tu te sens bien ?

- En parfaite santé, je l'ai senti bouger, je pense que notre petit angelot n'en a plus pour très longtemps, il va bientôt rejoindre la famille.

- J'ai réussi à avoir quelques jours de repos dans la légion, la dernière mission que j'ai mené étant un succès l'Empereur m'a accordé deux jours après que tu ai accouché.

- Je suis heureuse, tu va pouvoir être à mes côtés tout le long alors ?

- Je ne te quitterai pas des yeux, dit-il en posant la main sur le visage de sa femme, qui ferma les yeux et s'en saisit, respirant un grand coup, avant de reprendre la parole.

- J'aimerai que tu me promette une chose Tyraël ... promet-moi que notre enfant sera loin de la guerre. Trop d'anges sont envoyés sur Feleth ou dans le Vein et n'en reviennent jamais. Je ne survivrai pas s'il lui arrive malheur ...

- Illianna ... je ferai tout pour le tenir loin de la guerre, j'ai la chance d'avoir le pouvoir de me défendre contre à peu près tout les ennemis que je rencontre. Même s'il a ce don, je ferai tout pour qu'il ai un autre destin. Je te le promet.

- Et si jamais il veut entrer dans l'Armée d'Adiryl ou pire ... dans la légion ?

- Je veillerai sur lui pour qu'il ne lui arrive jamais malheur, tu as ma parole d'honneur.

- Je suis rassurée ... merci Tyraël ... merci."

Elle s'endormit puis Tyraël s'en alla se changer. Quelques jours plus tard, la naissance eu lieu, et une petite fille toute rondelette aux cheveux d'argent et aux yeux marrons-orangés, avec deux petites ailes toute duveteuse sortit du ventre de sa mère. D'un commun accord, les deux parents choisirent Miya comme prénom, expression d'un amour plus pur que le cristal. Miya Silialuna, fille d'une ange supérieure et d'un des séraphins les plus puissant d'Adiryl était née. Son père partit deux jours après, accomplir une autre mission dont il revint trois longues années plus tard. Les années passèrent paisiblement dans le palais d'Adiryl. Miya avait six ans désormais. Elle commençait à découvrir le monde avec ses parents, la Forêt des Âges ou encore l’Étang de pureté, chaque endroit qu'elle visitait l'émerveillait. L'apprentissage du vol fut ses moments préférés, elle n'avait jamais ressenti une telle osmose avec ses parents. C'est à cet âge qu'elle développa également son affinité avec la nature, elle adorait la faune et elle le lui rendait bien, puisque tout les animaux étaient extrêmement amicaux avec la petite fille qui ne connaissait même pas les noms des créatures qui venaient se frotter contre elle par admiration ou par amour. Vient peu de temps après sa passion pour l'art musical et le chant. Elle adorait jouer de la harpe et chanter tout le temps pour le bonheur des oreilles de ses parents.
Son père était souvent en mission, et sa mère était arrêta le travail pour s'occuper un maximum d'elle. A huit ans, Tyraël rentra d'une mission, gravement blessé. Illianna se précipita sur lui pour le soigner avec succès, puis, la nuit venu et après un peu de repos, il raconta son histoire.


Chapitre 2 : ... avant de basculer dans un autre.

Le séraphin en armure nacrée était allongé, Illianna toujours à veiller sur lui, et sa fille, incapable de lâcher sa main car morte d'inquiétude à propos de son père qu'elle aime tant. Il commença son histoire après une longue et douloureuse inspiration.

"Ils étaient à peu près deux mille ... deux mille démons venus tout droit du Vein. Nous étions face à ce fléau que nous avons du combattre seuls, pour le salut d'Adiryl. Ils étaient dans les ruines d'Ascelnoth, prêts à attaquer Adiryl. On a réussi à tous les vaincre sans aucun problèmes, mais c'est à ce moment là qu'il est arrivé ... hnnn ...

- N'en fait pas trop, repose-toi maintenant. Tu est tiré d'affaire mais tu dois te reposer,lui dit-elle, la moue inquiète. Miya, elle, avait absolument tout retenu, regardant son père souffrir sans qu'elle ne puisse rien faire pour l'aider.

Elle se rappela de ces paroles deux ans plus tard ... en face d'un immense démon noir. Cette balade avait finalement très mal tourné. Illianna ne voulait plus sortir du palais depuis l'incident il y a deux ans et était réticente à l'idée d'aller voir le Vieux Sage pour lui demander des conseils ou même entrainer Miya, qui à dix ans devrait découvrir son pouvoir et apprendre à le maîtriser. Aux abords de la forêt, alors qu'ils marchaient d'un pas rapide, une faille vers Feleth s'ouvrit subitement devant la famille aux aguets dont les parents étaient armés. Miya n'aimait pas cette ambiance, elle se sentait coupable et se demandait si c'était à cause d'elle tout ce remue-ménage. De la faille béante sortit une foule de démons armés jusqu'au dents, que Tyraël s'empressa d’exécuter avant de hurler à sa femme et sa fille de fuir vers le palais. Juste après avoir dit cela, une ombre gigantesque filant à une vitesse vertigineuse, rendant toute analyse impossible, vient percuter de plein fouet le séraphin à l'armure nacrée, le projetant à terre et laissant derrière lui, Illianna et Miya sans aucune défenses. La mère et la fille se retournèrent pour courir mais virent le démon noir leur barrer la route, coupant toute retraite. Plus grand encore que la maison familiale. Il avait une gueule qui pourrait avaler un régiment entier. Ses bras lui servaient de moyen de transport et sur ses épaules pointues presque plus large que le palais lui même, six yeux jaunes fendus d'une pupille noire reflétant la mort fixaient la jeune ange de dix petites années. Sa mère ne réfléchit même pas, elle ouvrit instantanément un passage vers Feleth et y bouscula Miya avant de le refermer. Avant de tomber, Miya tendit le bras et, certainement sous le coup de la peur et de l'incompréhension, projeta une gerbe de lumière sur le démon avec pour seul message : "laisse mes parents tranquille !!".
Pendant la fermeture du portail, tout allait trop vite ... pourtant elle se souvint de chaque images qu'aient pu lui fournir ses yeux. Sa mère se faisant embrocher par la corne immense du démon furieux tout en fermant le portail et son père se jetant à corps perdu sur celui-ci pour tenter de le tuer. C'est tout. C'est trop. Encore sous le choc des dernières secondes, elle tomba comme un poids mort du haut du ciel où avait été créé le portail pour éviter que les démons ne localise l'endroit d'un simple coup d’œil. A la fermeture du portail elle entendit un hurlement terrifiant, un cri de rage terrible qu'elle n'oublia jamais. Elle tomba comme par miracle dans un grand tas de paille qu'était en train de fourcher un paysan. Il était totalement abasourdi ... une ange en robe blanche qui tombe du ciel ? Il se pinça fermement la fine peau de l'avant bras avant de crier un grand coup sous l'effet de la douleur, se frotta les yeux et vit toujours Miya, inconsciente, un petit sac à la main d'où s'échappait une magnifique lyre d'or. Il prévient sa femme sur le champ et elle arriva en trombe. C'étaient de vieux paysans qui habitaient à deux pas de Venill, un petit village agricole où le vieux allait vendre son blé pour les habitants contre de l'argent et d'autres services. Ils n'étaient pas riches, mais ils avaient une vie plutôt confortable, l'endroit était calme et assez prospère pour peu que le temps veuille bien faire pousser le blé. La vieille dame et son mari enlevèrent la paille jusqu'à faire descendre Miya, qui tomba dans leur bras comme une plume. A deux ils n'avaient aucun mal à la porter au chaud dans la maison faite de bois et de chaume. C'est ainsi que Miya, orpheline angélique, se retrouva dans les terres de Feleth, à habiter dans une chaumière douillette à vivre avec ceux qui l'ont recueillie, nourrie et logée après sa chute des cieux.



Chapitre 3 : Le bosquet.

La vieille dame qui l'avait recueillie le jour de sa "chute" s’appelait Maria et son mari se nommait Gil, tout deux âgés de 71 ans. Depuis le jour où ils ont recueilli Miya, ils n'en n'ont jamais parlé autour d'eux, tout ça pour la protéger des êtres qui voudraient porter atteinte à la vie de leur unique fille adoptive. Un an après les évènements elle leur a raconté ce qui s'était précisément passé à Adiryl quand elle avait huit ans. Ils eurent d'abord du mal à le croire puis finalement, se firent à l'idée qu'elle ne pouvait que dire la vérité vu que tout collait ... et de toute manière, qui aurait pu raconter une histoire si horrible ? Pas Miya en tout cas, et ça, pas besoin de l'entendre, ça se sent. Le temps passait lentement ... les vieux continuaient leur bonhomme de chemin tandis que Miya aidait pour les tâches ménagères. Elle insistait tout le temps pour que Maria ne le fasse pas, elle la préservait en quelque sorte, comprenant que les humains de Feleth étaient plus faible que les anges d'Adiryl. Après toutes ses tâches accomplies avec ferveur, Miya sortait discrètement de la maison pour aller chanter et jouer de la lyre dans un petit bosquet discret, à un kilomètre de la maison derrière des champs de blé.
Une fois arrivée, elle s'installait toujours sur un tronc d'arbre coupé comme un siège, et commençait à chanter. Les quelques animaux habitant les lieux venaient vers elle comme enchantés par son chant. Elle aimait leur présence, elle les trouvait rassurant. Même un ours venait  parfois l'écouter chanter, s'asseyant et se calant sur un arbre, l'air paisible et les yeux fermés. Au début, les premières fois qu'elle chantait dans le bosquet, elle n'était pas rassurée, elle pensait qu'un individu mal intentionné pourrait s'en prendre à elle ... et elle n'avait pas tort ! Cela a effectivement failli arriver mais sa musique l'avait fait rebrousser chemin et aujourd'hui il est sans doute honnête et droit tant la musique de Miya à touché son cœur. Au fil du temps, douze ans, treize ans, quatorze et maintenant quinze ans, sa confiance en elle grandit et elle jouait de plus en plus de morceaux joyeux, avec de temps en temps un passage à vide où les souvenirs douloureux refont surface, s'incorporant dans sa musique, la rendant triste et mélancolique. Quinze ans ... il ne s'est pratiquement rien passé depuis son arrivée à Feleth. Elle vit comme une humaine orpheline qui aide ses grands parents et aime le chant et les animaux. Et cette vie lui convient. Du moins, lui convenait jusqu'alors. Plus le temps passait, plus grandissait en elle un sentiment étrange et dangereux ... de la curiosité mêlée à une once de vengeance. Un jour elle voulu retrouver ses parents ... savoir ce qui leur étaient arrivé ... s'ils ont réussi à survivre ...


"Non, se disait-elle, ils seraient revenus me chercher depuis longtemps si c'était le cas."

Mais persistait la soif de savoir ... qui avait pu les attaquer, mettant fin à leur vie tranquille ? Pourquoi ? Elle se rappela que c'est elle que le démon fixait, se demandant si elle n'avait pas de pouvoir particulier ... un pouvoir ?

"Ah mais ... "

Elle se souvient qu'avant de tomber, elle avait utilisé la magie pour la première fois, ce qui l'avait mise K.O. d'ailleurs. Elle se souvient d'avoir projeté une masse informe lumineuse ... sans plus de précisions. Revoyant le visage de sa mère en même temps que cette scène, elle réfléchissait et se disait qu'il était bien plus sage de rester ici, en sécurité avec sa famille adoptive. Le bosquet l'avait apaisée, pendant un instant elle avait ressenti un trop plein d'émotion lui faisant perdre de vue l'essentiel : elle était en vie grâce au sacrifice de ses parents, et ça, il fallait qu'elle le préserve à tout prix. Elle rentra en même temps que le soleil déclinait. Une autre journée se termine dans le monde Feleth. En chemin, elle se jura quand même qu'elle découvrira la Vérité, mais après et uniquement après qu'elle apprenne à se défendre, à se battre ... pour cela, il faut d'abord trouver un maître ... ce qui n'est pas chose aisée dans ces terres inconnues et souvent hostiles.


En ce qui vous concerne :



A quelle fréquence serez-vous présent sur le forum ? Ma foi le plus souvent possible

Comment avez-vous découvert le forum ? Ma copine m'a dit "Regarde ce forum, il est mieux que tout ceux que j'ai pu voir ! 'Faut que tu vienne l'histoire et le contexte sont géniaux ^o^" Et me voici me voila.

Quelles remarques pouvez-vous formuler à propos de l’apparence du forum ? Je trouve ce forum bien construit, clair et avec très peu de fautes d'orthographes ( tout le monde en fait ... mais certains forums sont à s'arracher la rétine ...), sombre et sobre, l'ambiance est posée et j'aime ça. Pouce vert, +1, j'aime ... bref il envoie du steak.



Test-RP


"Avec l'histoire sous forme de rp qu'il y a en haut ... est-ce vraiment nécessaire ?
- OUI fais-le ! Sinon tu MEURS !    
- Okay okay ... mais court alors ..."

Une journée pas tout à fait comme les autres ...

Trois mois après sa fête d'anniversaire, elle alla comme toujours dans le petit bosquet pour aller y jouer de la lyre. Plutôt d'humeur joyeuse, elle fredonnait un air guilleret qui allait surement plaire aux animaux. Quelle ne fut pas sa surprise quand elle s'aperçut que quelqu'un jouait d'un instrument qu'elle n'avait encore jamais entendu, à sa place ? Une autre personne connaissait donc ce bosquet ? Lui aussi il jouait de la musique aux animaux ? Curieuse comme tout, elle s'avança prudemment, entra dans le bosquet, sa lyre à la main tout en sa cachant derrière des arbres pour faire "genre tu ne me voie pas", ce qui est impossible avec ses ailes. Elle vit un elfe blond, aux cheveux assez court tout en gardant une certaine longueur devant les yeux, vêtu d'une tunique verte foncée bien maintenue par une ceinture épaisse en cuir marron avec une sacoche accrochée à l'arrière. Il portait dans son dos une large épée en acier et un bouclier de fer avec des traces de pattes de loups qui couvrait son dos. Il jouait habilement d'un ocarina bleuté décoré de gravures en or, l'air paisible, installé sur le tronc où Miya venait souvent s'assoir. Toujours les yeux fermés, ils s'arrêta de jouer dès qu'il perçut la présence de la jeune fille derrière un arbre.

"Excuse-moi, j'ai pris ta place. Je m'en vais.

- Non attends ! Je ... vous ... vous jouez souvent ici ?

- Tu vas peut-être me détester mais ... je viens souvent t'entendre chanter et jouer de la lyre ici. Voila, je suis démasqué. En fait, j'espérais que tu vienne. Je t'attendais.

- Vous ... me connaissez ? Vous savez qui je suis ?

- Non, je sais juste une chose, j'adore plus que tout au monde t'entendre chanter."

A ces mots, Miya devint rouge écarlate. Jamais un homme autre que son père angélique et son vieux père adoptif, ne lui avait fait ce genre de compliment. C'est aussi la première fois qu'elle discute aussi longuement avec un inconnu, mais elle ne sentait absolument aucun danger devant cet individu aux oreilles poitues, visiblement peu surpris par la nature de Miya. Il posa tout de même la question.

"Tu est bien une ange n'est-ce pas ? Je ne suis victime d'aucun maléfice troublant pas perception ?

- Ah euh ... non ... je ...

- N'en dis pas plus, dans ce monde, il est très rare de voir des anges venant directement d'Adiryl, et vu ton expression je ne pense pas être en train de rêver.

- Vous connaissez mon monde ?

- De nom seulement, j'adore la lecture tu vois, et je me suis beaucoup instruit en m'introduisant dans toute sortes de bibliothèques."

Elle était impressionnée, fascinée par cet elfe qui connaissait son monde et ne la repoussait pas à cause de sa nature. Sans pudeur, elle le dévisageait et réussit à mettre mal à l'aise le musicien qui détourna son regard du sien tant il était difficile de le maintenir sans exprimer l'envie de s'en approcher pour mieux plonger dedans. Se rendant compte qu'elle l'avait embarrassé, elle détourna également le regard, posant un silence gêné entre les deux protagonistes. Curieux de savoir une chose, il reprit la parole en premier, aussi pour détendre un peu l'atmosphère.

"Je me demandais, quel est ton nom ?

- Mon ... nom ? Ah ... euh ..."

Elle se souvint des paroles de mise en garde que lui avait dit Gil quelques jours après son recueillement. "Ne donne jamais ton nom à qui que ce soit, il peut y avoir des assassins, des chasseurs de primes ou pire encore qui en veulent à ta vie et qui ne cherchent qu'une chose, ton nom. Ton nom est un don que tu ne doit révéler qu'à ceux en qui tu as le plus confiance. Souviens-toi de mes paroles le jour où l'on te posera cette question." De nature prudente, elle écoutait toujours son père, mais elle ne savait pas pourquoi, dès les premiers instant elle fit confiance à cet individu, qu'elle n'avait pourtant jamais vu auparavant. Brûlant du désir de lui révéler son nom pour peut être créer une amitié, la première depuis son arrivée sur Feleth, mais n'oubliant pas les directives que lui avait confié son père, elle n'arrivait pas à se décider. Un peu déprimé, l'elfe joua sur les nerfs de la jeune fille.

"Bon, si tu ne veux pas, je ne te force pas ... tu dois avoir tes raisons.

- Mi... ...una ... marmonna-t-elle.

- Euh ... pardon ?

- Je m'appelle ... Miya ... Miya Silialuna ...

- Quel adorable prénom. Miya, me ferais-tu l'honneur de chanter pour moi ? Je n'attends que cela depuis le petit matin.

- Vous voulez que je chante ? Pour ... pour vous ? Je n'ai jamais fait cela ... je ne sais pas si j'y arriverai ...

- Je suis sur que si, fait comme tu l'a toujours fait. Les animaux entendent la pureté de ta musique et te rejoigne dès qu'ils entendent les premières notes. J'aimerai beaucoup le voir de mes yeux et sans me cacher cette fois. S'il te plait.

- Je ... je vais essayer ..."

Toute timide, elle commença à pincer quelques cordes, débutant l'air qu'elle fredonnait avant son arrivée dans le bosquet. Très vite elle prit de l'assurance, et les quelques notes se transformèrent en mélodie joyeuse et délicate. Quelques oiseaux se posèrent sur les épaules du jeune homme, qui fut très surprit et qui eut toute la peine du monde pour ne pas réagir. Rapidement il se remit à écouter la musique de l'ange, qui au bout de deux petites minutes de mise en bouche, débuta sa chanson. Le jeune se fit frapper par la foudre. Il était subjugué. Cette voix était tout simplement divine. Il remercia ses déesses pour lui avoir offert un tel spectacle. Être là, aux côtés d'une ange dont la voix vous transporte au septième ciel est infiniment mieux que d'écouter en douce une jeune fille comme un vicieux materait des filles dans des bains publics. Il n'en revenait tout simplement pas. Les animaux affluèrent en masse, et plus il y avait d'animaux, plus elle chantait gaiement. Son cœur était comme transporté au paradis et délecta la moindre seconde de ce chant si mélodieux et harmonieux. Quand prit fin sa chanson, elle dit au revoir aux animaux venus l'entendre chanter et se tourna vers l'elfe à la tunique verte.

"Voila, fit-elle avec un radieux sourire, j'espère sincèrement que ça vous a plu ... mais il se fait tard ! Je vais devoir rentrer."

Le soleil commençait déjà à décliner et à changer de couleur, passant lentement d'un jaune clair à une couleur plus cuivrée. Encore hébété, il ne voulait pas qu'elle parte, mais aucun son ne sortit de sa bouche. Il se débloqua quand elle décida de partir.

"Attends ! Ce que tu as fait là ... c'était digne d'une déesse ... je ... je ne pourrai jamais te remercier assez pour m'avoir fait vivre ce moment ...

- Je ne demande rien du tout en échange, fit-elle se collant les mains devant la bouche, comme si elle avait commit une faute. Par contre ... j'avoue aimer être écoutée par quelqu'un d'autre que des animaux. Ils sont gentils mais ne me disent jamais rien.

- Je ferai le tour du monde pour t'écouter chanter à nouveau.

- Je suis heureuse que cela vous ait plu, dit-elle en le saluant respectueusement, comme le ferai une artiste devant les sièges d'un théâtre. Mais je ne connais même pas vôtre nom.

- Quel ingrat je fais ! Oser demander le prénom d'une jeune fille sans se présenter. J'ai bien des noms mais celui que je préfère est Link. C'est un peu original mais j'aime bien. Ça fait un peu guerrier-aventurier, affirma-t-il en riant, la main derrière la tête.

- Link, je prierai pour que l'on se revoit. Au revoir et encore merci, cria-t-elle en courant vers sa maison, plus heureuse que jamais d'avoir une personne autre que ses parents avec qui parler.

- Au revoir ... Miya ..."

L'amour peut frapper à n'importe quel moment, et Link fut la victime d'un coup de foudre aussi violent que plaisant. Il revoyait sans cesse les courts instants où Miya chantait, et à chaque fois, un apaisement profond surgissait. L'ombre de Link se déforma, et un petit être en sortit.

"N'oublie pas que nous avons une mission. Cette ange ne doit pas te distraire. J'avoue qu'elle chante très bien, pendant toute la durée du chant j'étais presque envoûtée. Mais je viens de me souvenir que si nous ratons notre rendez-vous avec Qui Tu Sais, les chances que nous accomplissions notre mission vont grandement diminuer. Link, je sais que c'est dur, mais remettons-nous en route. Nous n'avons pas le choix."

Il sortit de ses rêves, et prit soudainement un air sérieux. La petite créature qui venait de la rappeler à l'ordre était toute petite, soixante centimètres tout au plus. Sa plus grande caractéristique est qu'elle porte un masque brisé sur la tête, lui cachant l’œil gauche et groupant ses cheveux couleur flammes qui appuient son regard de feu lui aussi. Son corps ressemblant à une poupée, elle ne porte pas d'habits et l'on peut nettement apercevoir des motifs bleus nuit le long de ses bras et des ses jambes.

"Tu n'a que trop raison Midona ... Je suis désolé.

- Ce n'est pas grave, je te promet que nous iront la voir une fois le travail terminé.

- Ça j'y compte bien. J'ai presque oublié tout les maux du monde avec sa douce chanson.

- Nous ne pourrons pas résoudre tout les maux du monde tu le sais bien ...

- Je suis au courant ... mais LUI on peut le tuer ... ça sera un premier pas vers la paix. Il se tourna vers la direction où était partie Miya, puis versa quelques larmes en pensant à elle. Miya, je suis désolé d'avoir lancé ces paroles en l'air. Je ne pourrait peut être pas t'entendre chanter une nouvelle fois ... Adieu.

- Link, partons, s'enquit la petite démone qui se dirigeait dans la direction opposée à celle de la maison de Miya."

Link remit ses affaires en place, rangea son ocarina et partit en direction de Madorass, le regard déterminé.

Link et Midona:
 


Dernière édition par Miya Silialuna le Mer 15 Avr 2015 - 22:14, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Juin Belair

Pirate sans navire

________________

avatar
________________


Race : Faux-parleur
Classe : Corsaire
Métier : Pirate bonimenteur
Croyances : Le Saint-Charles
Groupe : L'amicale de Roger l'Heureux

Âge : 32

Messages : 124

Fiche de Personnage :

Histoire de Personnage : Journal de bord

MessageSujet: Re: Miya, l'ange abandonnée ...   Dim 29 Déc 2013 - 23:27

Bien le (de nouveau) bonjour Miya et (de nouveau) bienvenue parmi nous ! Je remercie d'avance la camarade qui t'a montré ce forum, c'est assurément une experte en com' Wink 

Je vais me présenter rapidement car je suis un pirate courtois ! Non, c'est faux, tu as déjà dû le remarquer... Mais j'aime bien le faire croire héhé. Je suis donc Juin et malgré le fait que "validationner" des fiches fasse partie des petites lignes sombres et illisibles du bas de la page de mon contrat, je vais quand même essayer de le faire du mieux que je peux pour te permettre de rentrer dans notre monde dans le délais magique de l'ordre du claquement de doigt ! Ah ah ! * claque des doigts *
... Il ne se passe rien ...

... Ah ! Mais oui, pardon. En fait je n'ai aucun foutu pouvoir magique. Je suis seulement un pirate – mais un grand, morbleu ! La manœuvre va prendre un peu plus de temps que prévu, du coup... J'espère que tu es patiente. On va pouvoir commencer... prépare-toi !

____________

Nom/Prénom/Rang/Age/Sexe : Nickels
Race : Oops... Un petit problème ici : Les Anges ne sont pas réellement une race. Il s'agit plutôt d'un groupe. Dans ce groupe tu pourras retrouver quelques races dont les séraphins, les hauts elfes, les élus et les oracles. Je te laisse lire la description de chacune de ces races de la catégorie Ange dans le listing  "Monde du dessus" qui se trouve ici puisque c'est ce qui semble t'intéresser. [Note : tu parles d'aile dans le reste de ta fiche : tu verras que seuls les séraphins/personne ayant du sang de séraphins ont des ailes. Si le père de Miya était séraphin, alors elle peut avoir hérité de ses ailes (la génétique, tout ça)]

Classe : Pour la classe, j'aime bien le concept. J'ai compris qu'il s'agit surtout d'un magicien gaffeur (si je peux me permettre de dire ça comme ça). S'il s'agit véritablement de ce que j'appellerai des  "gaffes magiques" qui fonctionnent et dysfonctionnent avec l'humeur et les sentiments, alors ça me convient. Je pense qu'il faut néanmoins préciser que les  "boules de feu, rafales de vent et gels d'eau" ne sont que des exemples parmi tant d'autres. Autre chose de l'ordre de la curiosité : un magicien néophyte peut-il utiliser plusieurs éléments ou développe-t-il des affinités avec un seul [comme toi et la lumière] ? Faut-il que ledit magicien ait été initié à la magie avant cela ? J'ai l'impression que c'est le cas dans la description de la classe mais pas dans ton histoire, je suis un peu embêté !

Métier/Croyance : A 15 ans j'étais déjà sur un bateau, moi, ma p'tite dame ! Mais ça me va. Je respecte.

Groupe : J'imagine que lorsque tu auras choisis ta race, tu pourras choisir ton groupe. [D'après ton histoire, tu pourrais tout à fait faire partie du groupe des Anges puisque tu connais leur existence et en est une. Si tu ne remplis pas cette mention, tu appartiendras au groupe Solitaire]

Talents de combat physique : "Pour l'instant aucun (…) elle pourra faire des épées de lumières ou autres armes (…) mais il faudra qu'elle apprenne à les manier avant de les créer et de savoir s'en servir." Du coup... sait-elle déjà se servir d'armes basiques pour en créer ? Si c'est le cas, peut-être est-il intéressant de préciser lesquelles et à quel niveau ici. Si elle n'a aucun talent de combat physique, j'imagine qu'elle ne sait rien utiliser. Et si je suis ta logique, ça veut également dire qu'elle ne sait pas en créer non plus avec sa magie.

Talents de magie : Même question/remarque que pour  "talents de combat physique" : si elle ne sait pas utiliser d'armes de base, elle part avec un capital 0 de pouvoir magique. Mais du coup, vu ta classe, est-ce que ça marche quand même si tu ne sais rien des armes ? Si oui, précise-le de nouveau.
En outre, il me semble que la magie de la lumière est réservée aux paladins et autres sanctifiés. Je trouve ça plausible que tu puisses l'utiliser aussi. Mais je vais garder mes réserves sur la question, mes camarades experts en la matière diront peut-être le contraire.
La question peut néanmoins se résoudre si cette lumière que tu utilises est tirée de la lune. Ma prochaine question est donc... : l'effet dont tu parles, est-ce seulement que tes capacités sont plus luminescentes que d'ordinaire ou tes capacités proviennent-elles totalement de la lumière lunaire ?

Talents divers : Hell yeah ! Tu vas pouvoir me recoudre ma botte sur un petit air de harpe !

Pouvoirs particuliers : Revient la question de la race : si tu veux effectivement des ailes, c'est que tu as du sang séraphin ou es, en tout cas, un séraphin. Le reste me semble adéquat.

Apparence physique : N'oublie pas que les Felethiens (et surtout les filles devant une jeune femme plus belle qu'elles ahah) n'ont pas l'habitude de voir des êtres avec des ailes. En fait, ils ne sont même pas au courant de l'existence des anges et d'Adiryl. Miya serait jugée en monstre si elle était vue avec des plumes et... même... c'est triste, pardon... mais : elle pourrait être lapidée sur place, si ce n'est pire (exploitée, vendue, kidnappée etc) si on venait à s’apercevoir qu'elle en possède. Ce n'est pas du tout commun sur Feleth d'en avoir. Il faudrait éventuellement penser à les cacher. Vraiment. Sinon autant te jeter toi-même sous le couperet.

Caractère, personnalité : Pauvre fille... c'est triste, mais c'est O.K.

Histoire : Une histoire touchante, en sommes. Je suis un peu abruti par la façon dont les combats anges/démons sont présentés mais tout me semble plausible ici aussi s'il ne s'agit que d'évènements isolés. J'aimerais juste que nous soyons d'accords sur plusieurs points :
- les Felethiens n'ont pas connaissance de l'existence des anges et d'Adiryl, voir Miya tomber du ciel et la reccueillir est un acte des plus charitables, vraiment. Par la suite, Miya les met au courant de l'existence du monde du dessus et ils y croient, c'est ça ? Ils vont être pris pour des fous s'ils venaient à répéter la chose.
- J'ai vu ici et là que tu parlais de personne mal intentionnée et du fait que Miya faisait attention : elle fait attention à ne pas être vue, c'est bien ça ? Je répète encore : les ailes, ce n'est pas normal pour le peuple de Feleth. Pas du tout. Nie nie nie nie !
- A la fin de ton histoire, tu fais de nouveau référence à tes dons : même question que pour la "Classe"

____________


Je vais m'arrêter-là parce que ça paraît déjà faire beaucoup de chose à revoir. Mais ce n'est pas si grave que ça, le contexte est respecté. Ce sont surtout des petites incohérences ou le rhum qui... Hm... ! Le fait est que la fiche est faite pour présenter le personnage de la façon la plus claire possible aux futurs partenaires. Nous allons faire ça ensemble ! Je suis à ton entière disposition pour discuter. N'hésite pas à m'expliquer ce que je n'aurais pas compris (il est fort probable que ce soit le cas pour beaucoup de chose) par MP pour plus de commodité ou carrément ici !

Bon courage  pirat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Miya Silialuna

Ange Perdue

________________

avatar
________________


Race : Séraphin
Classe : Archimage Éthérée
Métier : Aucun
Croyances : Aucune
Groupe : Ange

Âge : 17 ans

Messages : 36


MessageSujet: Re: Miya, l'ange abandonnée ...   Lun 30 Déc 2013 - 3:02

Ha ! Raté ! Moi qui espérais être validé du premier coup x) Mais bon, si des petites erreurs persistent malgré mes maintes et maintes relectures, je m'en vais séant rectifier le tir, du moins, pour ce qui DOIT être rectifié car, je maintiens deux-trois petits détails.

Tout d'abord, en faisant ce message j'édit ma présentation, donc, les modifications de ce que je dis sont appliquées :

Pour la race ... Je vais mettre séraphin pour vous faire plaisir mais j'en pense pas moins ^^' En effet : un séraphin est un ange doté de trois paires d'ailes et qui surclasse largement les autres anges ( qui eux, n'en n'ont qu'une ). Du coup, c'est pour ça que j'ai bien fait la distinction. Mais si dans Adiryl, les séraphins sont des anges normaux comme le dit la fiche, soit je met séraphin.

Pour la classe : Alors oui, l'exemple que j'utilise est général, quelqu'un balancera une boule de feu en l'air si il étudie le feu, une bourrasque mal contrôlée s'il étudie le vent etc... Miya ne peut produire que de la lumière ( sauf si elle étudie la magie de feu, dans ce cas, elle pourrait en faire ... mais non, pas envie. Donc ... on en restera à la lumière.) En effet, dans mon histoire je précise mal (ou peut être pas du tout ...) qu'elle à déjà un peu de connaissance en magie "générale", dans ma tête ( c'est toujours bien rangé ), sa mère lui a expliqué ce qu'est la magie, qu'elle à un pouvoir inné comme tout les membres de sa famille, qu'elle apprendra à le maîtriser un jour etc etc... Un "magicien néophyte" ne sait pas utiliser la magie mais sait qu'elle existe et sait qu'il peut en faire. Une affinité peut exister si le personnage a des prédispositions dans un élément précis ( exemple : enfant de démon = feu(oui, un bon vieux cliché ... mais c'est pour faire simple )). Dans le cas contraire, si il n'y a aucune affinité, "l'accident" le plus probable en cas de bourde de débutant, serait juste un souffle d'énergie magique, sans nature.

( en espérant avoir donné des précisions sur la classe ... j'ai l'impression de l'avoir complexifié ...)

Groupe : réglé, je pensais que ça équivalait à "guilde" ou "clan" ...

Les talents : physiques et magiques : J'ai rectifié le passage, je pense que c'est bon. Si il y a encore une zone d'ombre, faut me le dire ^^

Les talents divers... NON ... quoique avec son caractère, si tu lui demande gentiment ... elle acceptera peut être ...

Pouvoirs particuliers : J'ai rectifié les ailes, et son pouvoir de détection qui était trop flou à mon gout.

Description physique : +1 pour toi, en effet j'avais oublié ce détail quand même important ( "l'ignorance dangereuse" des hommes). Il n'empêche qu'elle à du se rendre plusieurs fois au village, toujours vêtue d'une grande cape pour cacher ses petites ailes dont elle sait diminuer la taille (sinon un bout de mon histoire colle plus. Avec la précision ça va ... du moins je l'espère.)

Description mentale : Pauvre fille ? hmm ... il y bien pire ^^' ... quoique ...

Histoire Pour l'histoire c'est plus complexe et c'est la que je devient chiant. Les parents adoptifs de Miya, ayant une grande sagesse, ne perçoivent aucun danger provenant d'une fille, inconsciente et qui plus est, tombant du ciel, le tout rendant l'adoption plausible. Le fait qu'il soient sage, leur donne l'intime conviction qu'ils doivent garder ce secret, justement pour pas affoler les alentours et dans ce cas, mettre la vie de Miya en danger : ça, je l'ai précisé.
Concernant la bataille des anges contre les démons, je suis désolé de "t'abrutir" *rires* mais c'est un fait : dans l'histoire (bien planifiée dans ma tête) de mon personnage, des démons veulent tuer Miya à cause de son pouvoir ( du spoil quand même ...) donc oui, les parents adoptifs croient Miya mais en plus, ils font tout pour la protéger : les deux fois où elle a été en contact avec d'autre humains, ils n'ont pas vu les ailes car elles étaient cachées sous une cape, avec sur la cape, de la paille pour masquer la forme (pas très discrète). Mais après je le répète, je n'ai pas du le préciser et j'en suis navré ... car tout est clair ... dans ma tête !

Voila Voila pour les précisions ... en espérant avoir complété ce qui ne va pas ... et si ce n'est pas le cas, soit, discutons-en bien que je n'ai qu'une envie : développer mon personnages en rp   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Juin Belair

Pirate sans navire

________________

avatar
________________


Race : Faux-parleur
Classe : Corsaire
Métier : Pirate bonimenteur
Croyances : Le Saint-Charles
Groupe : L'amicale de Roger l'Heureux

Âge : 32

Messages : 124

Fiche de Personnage :

Histoire de Personnage : Journal de bord

MessageSujet: Re: Miya, l'ange abandonnée ...   Lun 30 Déc 2013 - 15:02

Ploups !

Aaaargl si on m'avait dit que valider des fiches me spoilerait le fond de l'histoire des personnages... Je serais resté en mer !

Merci beaucoup, déjà, d'avoir pris le temps de m'expliquer toutes ces choses, j'y vois déjà plus clair. On se rapproche du bout du tunnel Wink

Merci de ta compréhension pour la race ! Je suis vraiment ravi de voir qu'il y a des gens qui ont encore de la culture à ce sujet et qui l'exploitent. Malheureusement, et nous serons sans doute d'accord là dessus, les anges et autres sagouins sont des réadaptations ici. Au final, il n'y a que le nom qui est le même. Et un peu de l'origine... mais c'est une autre mer et nous ne sommes pas là pour ça. Je ne m'égarerai pas dans ces eaux troubles. C'est parfait, donc ! Je check sur ma liste en même temps que le groupe.

Un combo de merci merci merci pour la classe : c'est nettement plus clair à présent. J'avais besoin de cette explication qui aurait pu paraître un peu... pointilleuse, je l'admets, car ta classe sera ajoutée aux "classes inventées par les membres". De fait, si un de nos camarades souhaite l'utiliser autant qu'elle soit la plus claire possible. C'est le cas, Dank !

Pour les talents physiques/magies : tutto è perfecto mio amico !

Talents divers : *fait les yeux doux du pirate martyr* ... Hm ! Pardon. J'ai rien à dire ici !

Pouvoir particulier : O.K. c'est bon ici aussi !

Description physique : Génial ! ... wait ?! Vingt kilos ? Bah ! Je la mange au déjeuner cette petite dis donc ! Ca tombe bien, j'ai pas encore soupé  tongue O.K. ici aussi donc

Histoire : Pour grand ma' et grand pa' : nous sommes donc d'accords. Ca tombe sous le sens, mon vieux Juin.
J'ai pas lu le reste je voulais pas être spoilé... Mais mes yeux ont dérivé quand même donc... C'est d'accord. J'ai dû mal m'exprimer tout à l'heure lorsque je parlais des combats anges/démons, je reprécise donc pour ne pas qu'il y ait de malentendu : en fait, je voulais surtout être sûr qu'il s'agissait de combat isolé [notamment par rapport à l'infiltration de démon en Adiryl et la bataille sur Feleth] parce que... ben ! Je sais pas si c'est réellement possible. Vu que je ne vois pas en quoi ni pour quoi ça ne le serait pas... ben... je valide l'idée !

Une dernière petite remarque sur ton test RP qui est vraiment génial, bien joué avec les références ! Juste au cas où - le test est bon, j'ai rien à dire hein - : les fées n'existent pas sur le forum. Tout simplement parce que si elles existaient... les charmants petits enfants du peuple n'auraient plus de soucis à se faire ahaha...


Bien... bien... il me semble alors que tout est bon ! Je vais donc te mettre le pin's de la validation euuh... hm... sur la cape, du coup, n'est-ce pas ? Attention, il est un peu lourd, mais grâce à lui tu vas pouvoir aller arpenter ces terres et manquer te faire tuer à loisir Wink:

Réouverture de la fiche.

Je vais néanmoins laisser ta fiche ouverte. Aïta... ouais, je l'ai pas dit parce que je suis un gros menteur de nature, je ne peux pas m'en empêcher, c'est compulsif chez les pirates, mais, en gros : je suis pas du tout qualifié pour valider les fiches... AH AH AH AH ! ... Non, je plaisante, mais on ne sait jamais. J'ai qu'un oeil, alors il se peut que je sois passé à côté de petites choses que mon savoir en la matière ne m'aurait pas permis de voir. Il est donc possible que mes amis passent pour discuter avec toi de ces points. Pas d'inquiétude ! Rien n'est moins sûr ! Ta fiche sera déplacée et totalement validée au bout d'un délais très confidentiel connu seulement des Hôôôôôôôtes de ce monde. Je vais quand même te mettre ta couleur : attention ! tu remarqueras qu'un nouveau sous-forum est apparu après cette petite manoeuvre "peinturale". Il s'agit de la section privée des anges où tu pourras réagir, donner ton avis et même rencontrer tes camarades de sang. N'hésite pas à y faire un tour !

Oh ! Et n'hésite pas non plus à passer par ici pour recenser ton rang afin de l'obtenir. Remplis ton profil et... amuse toi bien !

Bon jeu !!  pirat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Miya Silialuna

Ange Perdue

________________

avatar
________________


Race : Séraphin
Classe : Archimage Éthérée
Métier : Aucun
Croyances : Aucune
Groupe : Ange

Âge : 17 ans

Messages : 36


MessageSujet: Re: Miya, l'ange abandonnée ...   Lun 30 Déc 2013 - 16:53

Merci de ne pas avoir abîmé la robe lors de la validation u.u

J'ai hâte de pouvoir poster ... j'ai tellement hâte ! Je vais attendre un peu et ronger mon envie jusqu'à ce qu'un Grand Maître de ce monde passe voir ma fiche pour la valider une bonne fois pour toute.

J'ai également modifié le test rp pour plus de logique (enfin, à l'heure actuelle, je suis en train de le modifier, alors juste après ce message, c'est pas encore fait. )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Juin Belair

Pirate sans navire

________________

avatar
________________


Race : Faux-parleur
Classe : Corsaire
Métier : Pirate bonimenteur
Croyances : Le Saint-Charles
Groupe : L'amicale de Roger l'Heureux

Âge : 32

Messages : 124

Fiche de Personnage :

Histoire de Personnage : Journal de bord

MessageSujet: Re: Miya, l'ange abandonnée ...   Lun 30 Déc 2013 - 18:05

Ploups !

Pardon, je suis tête en l'air *se tape le front* ... Tu peux aller poster, il n'y a pas de problème. Ta fiche va rester ouverte quelques jours, juste au cas où. Je ne crois pas que s'il y a des modifications à apporter, ça change réellement quelque chose au fond...
Sinon, ton test-rp ne nécéssite pas d'être modifié, il est seulement là pour nous montrer comment tu écris et gère le RP. Tu aurais tout aussi bien pu écrire comment tu bois ton café dans un avion, le contexte n'a pas de réelle importance =)

*tire une corde qui fait tomber un seau de peinture blanche*

... yo oh oh ! Bon jeu !  pirat 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Miya Silialuna

Ange Perdue

________________

avatar
________________


Race : Séraphin
Classe : Archimage Éthérée
Métier : Aucun
Croyances : Aucune
Groupe : Ange

Âge : 17 ans

Messages : 36


MessageSujet: Re: Miya, l'ange abandonnée ...   Lun 30 Déc 2013 - 18:18

Yay ! Je dois tout de même attendre que Pendora soit validée et je m'en vais poster sur le champ ! o/

Merci pour tout o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nargheil Eoss

☼ | Lame claire

________________

avatar
________________


Race : Élu
Classe : Chevalier Solaire
Métier : Soldat d'Adiryl
Croyances : ---
Groupe : Anges

Âge : 115 Ans

Messages : 285

Fiche de Personnage :


MessageSujet: Re: Miya, l'ange abandonnée ...   Mar 31 Déc 2013 - 15:12

Il pleut des anges sur Feleth.
Anyway, Juin a fait le boulot à ma place pendant mon absence, c'est sympa de sa part. Mais j'aurais aimé qu'il le fasse moins bien. Je n'ai franchement rien à dire en passant derrière.
Je double valide et ça peut passer en validé.

Réouverture de la fiche.

_________________
Non Arléen, pour la millième fois, non..

Spoiler:
 

Thème musical de Nargheil:
 



Dernière édition par Nargheil Eoss le Mer 18 Mar 2015 - 11:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nargheil Eoss

☼ | Lame claire

________________

avatar
________________


Race : Élu
Classe : Chevalier Solaire
Métier : Soldat d'Adiryl
Croyances : ---
Groupe : Anges

Âge : 115 Ans

Messages : 285

Fiche de Personnage :


MessageSujet: Re: Miya, l'ange abandonnée ...   Mer 18 Mar 2015 - 11:24

Fiche réouverte pour édition.

_________________
Non Arléen, pour la millième fois, non..

Spoiler:
 

Thème musical de Nargheil:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Miya Silialuna

Ange Perdue

________________

avatar
________________


Race : Séraphin
Classe : Archimage Éthérée
Métier : Aucun
Croyances : Aucune
Groupe : Ange

Âge : 17 ans

Messages : 36


MessageSujet: Re: Miya, l'ange abandonnée ...   Lun 23 Mar 2015 - 21:04

Voila voila, j'ai modifié pas mal de chose, dis-moi s'il y a un problème dans ce que j'ai changé, je rectifierai ^^

J'ai surtout modifié la classe de mon personnage et apporté des précisions sur ses possessions, ses talents (magiques physiques et divers) et sur son pouvoir. J'ai vu sur une autre fiche qu'il fallait mettre sous spoiler l'ancienne fiche ... trop tard T^T
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Uridan Sangried

Maître du sang

________________

avatar
________________


Race : Vampire-Seirdan
Classe : Lamesang
Métier : chasseur de primes / mercenaire
Croyances : aucune
Groupe : Arcane XIII

Âge : 1327 ans

Messages : 522

Fiche de Personnage : Le Dieu du sang vous accueille

Histoire de Personnage : Avant l'arcane :
1-2
1-2-3-4

prélude à l'arcane :
1-2-3
1-2-3-4-4bis-4ter-5

Divinisation :
1-2-3-4-5

Dieu arcaneux :
1-2-3-4-5-6-7-8-9

Prélude à la chute :
1-2-3-4

MessageSujet: Re: Miya, l'ange abandonnée ...   Mer 15 Avr 2015 - 16:23

"Je précise que je me réserve le droit de modifier légèrement le pouvoir en situation de combat, j'ai généralisé, mais qui peut prévoir ce qui peut se passer quand mon personnage est acculé ? "
=>Alors non, on va éviter. Déjà oui ton pouvoir est extrêmement puissant, que ton perso sache le manier parfaitement ou pas est une autre histoire. Mais quand tu parles de "modifier" ce que tu dis, je deviens de suite extrêmement méfiant. Quand on valide une fiche, on valide aussi et surtout des capacités à ton personnage. Merci de ne pas partir dans je ne sais quoi, en combat ou pas.

20 kilos pour 1m50 ... avec des ailes de 3m d'envergure. Je sais pas si tu te rends compte, mais c'est même plus léger à se niveaux là, je suis même pas certains que ce soit viable.

Pour le reste, ce n'est qu'un conseil, fais ce que tu veux de ce qui suis : dans la globalité, ton perso m'a l'air "trop". Un potentiel réellement énorme en combat, les histoires avec les animaux, etc. Je sais bien que dans l'absolu, vu que ledit potentiel est loin d'être réalisé, ce n'est pas grave en soi. Mais s'il t'arrive de te dire que telle ou telle chose n'est pas nécessaire, n'hésite pas à la retirer.

Ce sera tout pour l'instant =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Miya Silialuna

Ange Perdue

________________

avatar
________________


Race : Séraphin
Classe : Archimage Éthérée
Métier : Aucun
Croyances : Aucune
Groupe : Ange

Âge : 17 ans

Messages : 36


MessageSujet: Re: Miya, l'ange abandonnée ...   Mer 15 Avr 2015 - 22:33

Oula, loin de moi la volonté d'inspirer de la crainte, c'est surtout en apparence que je comptais peut être modifier son pouvoir ... de plus ... dire qu'il est puissant ... euhhhh ... ce n'est pas le plus puissant pouvoir du forum ( et de loin ^^' )
Mais j'ai effacé la phrase qui dis que je me réserve le droit etc etc... pour éviter que d'autre ne commence à flipper ( et donc bien évidemment, je ne changerai rien au pouvoir, ce qui était déjà prévu en fait.)
D'autant que je suis grand, je sais ce qui est cheaté et ce qui ne l'est pas, je déteste les gary-stu et les mary-sue ... Miya est trèèèèèèèèèèèèès loin de ce type de personnage, je saurai la gérer, pas de soucis à se faire la dessus.

20 kilos pour 1m50 ok, ça dérange ... je change. 40kg/1m50

Mes histoires avec les animaux ... o.o je vois pas pourquoi ça dérange, les animaux sentent les cœurs purs, Miya en a un et le chant peut réellement les attendrir. Je n'ai pas dis qu'elle les contrôlait.

Voili voilou.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Uridan Sangried

Maître du sang

________________

avatar
________________


Race : Vampire-Seirdan
Classe : Lamesang
Métier : chasseur de primes / mercenaire
Croyances : aucune
Groupe : Arcane XIII

Âge : 1327 ans

Messages : 522

Fiche de Personnage : Le Dieu du sang vous accueille

Histoire de Personnage : Avant l'arcane :
1-2
1-2-3-4

prélude à l'arcane :
1-2-3
1-2-3-4-4bis-4ter-5

Divinisation :
1-2-3-4-5

Dieu arcaneux :
1-2-3-4-5-6-7-8-9

Prélude à la chute :
1-2-3-4

MessageSujet: Re: Miya, l'ange abandonnée ...   Mer 15 Avr 2015 - 23:30

Un pouvoir capable de créer des armes imparables, de soigner, de protéger etc, ce n'est pas un pouvoir anodin pour autant jeune fille :p

Pour ton histoire avec les animaux, il s'agissait principalement de la partie où tu disais pouvoir calmer un dragon par la voix ... Enfin bref, tu as l'air réfléchis, alors je ne vais pas t'embêter plus longtemps.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



________________


________________



MessageSujet: Re: Miya, l'ange abandonnée ...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Miya, l'ange abandonnée ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feleth :: Prologue :: Registre des personnages :: Fiches validées-