''L’enfant voulait répondre. Mais sa gorge lui fit comprendre que ses mots ne seraient jamais à la hauteur du silence.''
               
Eto Hachiro
 
''La mort, c’est elle qui vous fait tenir debout. C’est elle qui dicte les actes. C’est elle qui peint le monde. Et elle vous emportera tous.''
               
Querel Sentencia
 
''Je ne ressens que soif et tristesse, la mort est futilité. Je la cherche, peut-être suis-je elle.''
               
Nagate Zetsubō
 
''Udyr, quand tu seras mort, on se souviendra de ton nom. Moi je n'en ai pas, car je ne mourrai pas aujourd'hui. Mais le tien restera gravé dans ma mémoire, et dans celle de tous ceux qui t'ont connu, comme celui d'un homme fort, et digne. Alors va, et éteins-toi avec grandeur, devant tous ces vautours.''
               
Darn Butcher
 
''La nature revivait là où les hommes mourraient, le cycle reprenait son cours normal grâce à l’albinos.''
               
Aikanaro Myrrhyn
 
''Ils ne se battaient pour rien qui n’en vaille la peine. Ils étaient incapables de distinguer ce qui avait de la valeur de ce qui n’en avait pas. Alors pourquoi tant de vigueur à la tâche ? Pourquoi risquer sa vie aussi vainement ?''
               
Alcofrybas Grincebrume
 
''Son regard, depuis toutes ces années, avait appris à parler.''
               
Etan Ystal
 
''Un monde de chaos, de destruction et de malheur, un monde impartial et magnifique, le seul en tout cas, où faire l’expérience de la vie prendrait un sens véritable.''
               
Edwin Gwendur
 
''L’enfer, ce doit être l’enfer : courir pour l’éternité dans un paysage sans fin, sans début. Sans possibilité de repos ou de mort.''
               
Tyrias Marchemonde
 
''Mais sans risque on n'obtient rien, voici ma devise mes amis. Il ne faut pas avoir peur de se salir les mains, il ne faut pas avoir peur de la mort…''
               
Dimitri Morteury
 
''Tomber... Ceci est si abstrait. L'on pourrait se relever plus grand que l'on était.''
               
Yozora Adragnis
 
''Il passa des semaines dans le cachot ayant décidé de s'y enfermer lui-même. Puis, au terme de trois semaines, vous êtes venu le voir et vous lui avez dit : «Les larmes ne sont qu'une faiblesse qu'il te faudra masquer... Si tu veux t'apitoyer, libre à toi, mais, si tu souhaites voir les choses changer, tu le peux toujours. Suis-moi... Mon ami.»''
               
Haar Wilder
 
''Le brin d'herbe ne se soucie guère de ce que font les feuilles des arbres. Mais à l'automne venu, les feuilles ne se suffisent plus entre elles. Elles s'assombrissent, se nourrissant des nuages noirs d'orage. Et alors, elles se laissent tomber sur nous.''
               
Le Peintre
 
''S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est immobile, allongée, rigide, puante à en faire vomir, en décomposition, transportant des milliers de maladies, la peau arrachée et les os jaunes. S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est à six pieds sous terre, devenue la proie des corbeaux, et ses yeux mangés par des fourmis... C'est qu'elle a un jour été orgueilleuse et avide. C'est qu'elle a un jour voulu devenir riche et grande, ou bien qu'elle l'est devenue. Cela ne change rien.''
               
Le Violoniste
 
''La pensée est la liberté, la liberté... Alors, le corps est la prison, le corps est la prison... Il faut casser les barreaux.''
               
Sill
 
''Nous croyons conduire le destin, mais c'est toujours lui qui nous mène.''
               
Setsuna Hendenmark
 
''Fais ce que tu veux avec ces villageois, sauf les laisser en vie.''
               
Kaull Hendenmark
 
''La fuite vers la religion peut être une réponse pour certains. Pour d'autres elle n'est que la simple évidence que l'homme est faible et instable.''
               
Astryl Panasdür
 
''La mort ne cherche pas à s’expliquer, elle ne fait qu’agir, monsieur. Les cadavres ne racontent pas grand-chose, mais vivant, un homme peut en avoir long à dire.''
               
Sanaki Hearthlight
 
''Alors, telle une marionnette cassée que l’on tente en vain d’animer, il se releva, restant digne malgré ses blessures.''
               
Dolven Melrak
 
''Quand le sang coule, il faut le boire. La mort ne frappera pas à votre porte mais s'invitera par vos fenêtres !''
               
Andreï Loknar
 
''Personne ne peut capturer une ombre, personne ne peut la dresser ni se l’approprier.''
               
Jazminsaa Alsan
 
''De la même façon, à l'idée qu'un abruti de scribe puisse teinter ses parchemins de calomnies religieuses, ou pire, me faire porter le titre de héros, je vais préférer m’occuper de l'écriture de ma propre histoire.''
               
Alexandre Ranald
 
''La mort... Si belle et terrible à la fois, elle l'appelait, et l'appelle toujours.''
               
Adam Moriharty
 
''Par nature, j’aime tout. Par conséquence, je me hais…''
               
Samaël Apelpisia
 
''C'est sordide et cruel, mais c'est hélas la réalité de ce monde.''
               
Liam Gil' Sayan
 
''Aujourd’hui sur les terres de Feleth les pensées ne sont plus les bienvenues. Le temps de la renaissance spirituelle est terminé. Le temps où les grands penseurs avaient aidé le monde est révolu.''
               
Héra Calliope
 
''La mort était séductrice ; elle ne montrait que ses bons côtés. La sérénité et le calme absolu : pour toujours et sans violence.''
               
Eurybie Pourrie
 
''J’ai atteint cette espèce de vanité qu’apporte l’ancienneté. Je ne crois plus qu’on puisse m’apprendre quelque chose, et si jamais quelqu’un essaye ou y arrive seulement, je me bloquerais et deviendrais hermétique à tout contact.''
               
Dante Waanig
 
''Je devrais t'attacher, tu deviens dangereux pour toi même !''
               
Jeyra Frozeñ
 
''La beauté des êtres n'était rien. La beauté des choses oui. Mais pas forcement celle que l'on voit avec une paire de rétines.''
               
Akira Satetsu
 
''Le noir. Une étendue sombre en perpétuel mouvement.''
               
Melpomène d'Ambre
 
''Il est des oreilles invisibles qui peuvent entendre jusqu'à nos moindres soupirs et des secrets aux allures anodines peuvent se révéler instruments de destruction et de tourments sans fin...''
               
Cassandre Ombrelune
 
''Le "rien" est tellement plus unique que la peur ou n'importe quel autre sentiment...''
               
Meryle Nightlander
 
''Ce n'est pas le nombre ni la force qui compte, c'est l'envie, la cause.''
               
Luyak Salamya
 
''L'innocence d'un enfant est la plus grande peur de l'homme.''
               
Clause Vaneslander
 
''Quand il lui manque une marionnette pour ses spectacles. Il verrait en vous la chose qu'il cherche.''
               
Jack D'enfer
 
''Il n'a pas de notion réelle du bien et du mal, personne ne lui ayant jamais défini ces mots.''
               
Jim Stocker
 
''Je n'ai vu aucune lumière, aucun goulet, pour sortir du boyau infini et obscur que nous empruntons tous, jusqu'à la promesse d'une nouvelle vie, de la transcendance et de la connaissance. Alors, mes yeux se sont adaptés aux ténèbres.''
               
Shaquîlah Dresdeïorth
 
''Le pouvoir ronge l'homme.''
               
Balthazar Bel
 
''Visiblement, la sérénité n'avait de valeur que si on connaissait également, en comparaison, des moments de troubles.''
               
Dranek Barth
 
''Le faible se faisait tuer, le fort vivait un jour de plus.''
               
Rodany Bleinzen
 
''Le soleil se couchait sur le monde du milieu. Les ténèbres se paraient de leurs plus somptueux apparats pour enfin faire leur entrée.''
               
Rin Mephisto
 
''Et alors il vit le chaos, la désolation, la souffrance le désespoir ambiant. Il rit.''
               
Elrog Aniec
 
''Perdu quelque part, marche vers nulle part.''
               
Kyle Wate
 
''La rose n'a d'épines que pour qui veut la cueillir.''
               
Karin Yzomel
 
''- Je peux vous prédire le genre d'homme qui vous convient !
- Je connais déjà mon genre d'homme.
- Vraiment... Et quel est-il ?
- Les hommes morts.''
               
Naladrial Delindel
 
''Utilise tes pouvoirs seulement quand le noir deviendra invivable.''
               
Zedd McTwist
 
''Tes cauchemars m'ont déjà donné l'encre... À présent, ta peau me donnera les pages !''
               
Conrart Crowlore
 
''Bien des gens se font enfermer dans un cercueil une fois mort, mais rares sont ceux qui naissent dedans.''
               
Dassyldroth Arphoss
 
''Le corbeau frénétique qui vous nargue de sa voix perchée, agite ses ailes damnées, où le reflet d'un mort se penche sur votre âme.''
               
Lust Aseliwin
 
''La vie est un mensonge, la destruction une délivrance.
Passent les marées, soufflent les vents, en vain...''
               
Le Passant
 
''Fauche, tranche et avale, gouffre des âmes. Que se dresse devant toi mille fléaux, et que l’enfer se glace devant ta noirceur.''
               
Lloyd Vilehearth
 
''Des charognards pour la plupart, comme ces corbeaux à deux têtes, venant dévorer le valeureux mort.''
               
Meneldil Tristelune
 
''Nous sommes les bourreaux de la justice et de la paix. Même si ce rôle n'est pas agréable à endosser, nous nous devons de le faire, pour le bien du peuple.''
               
Ezekiel Le Sage
 
''Il me tarde de retourner au combat pour finir empalé sur une pique.''
               
Karl Von Morlag
 
''Montre-moi le chemin de la victoire. Ou guide-moi alors dans les tréfonds de la mort...''
               
Aznan Lauréano
 
''Comment peux-tu supporter ça ? C'est assourdissant ! Tue-le ! Qu'est-ce que ça te coûte ? Tu ne l'entendras plus. Tu seras en paix... Tue-le !''
               
Aïden Sochlane
 
''- Faites taire votre cabot !
- Je ne suis pas votre servante !
- Alors je le ferai taire moi-même !''
               
Rosaly Von Gregorius
 
''Le seul présent que la justice a à vous offrir, est votre mort.''
               
Mirage Morteury
 
''Laissez-moi vous conduire aux carnages.... Tant d'âmes ne demandent qu'à succomber.''
               
Idryss Leeverwen
 
''Le soleil est un bourreau. D'une simple caresse, sa langue enflammée peut calciner n'importe quel être.''
               
Seïren Nepthys
 
''C'est une nuit sans lune. Ou bien était-ce un jour sans soleil ?''
               
ShuiLong Zhang
 
''La vie est un rouage lent et grinçant. Il ne tourne que dans un sens. Celui où tu tombes.''
               
Camelle Elwhang
 
''Et un jour, sur vos lits de mort, bien des années auront passé et peut-être regretterez-vous de ne pouvoir échanger toutes vos tristes vies épargnées à Feleth pour une chance, une petite chance de revenir ici et tuer nos ennemis, car ils peuvent nous ôter la vie mais ils ne nous ôteront jamais notre liberté !''
               
Edouard Neuman
 
''Le temps est la gangrène de l'homme, elle apparait puis vous ronge à petit feu. Pour finir il ne vous reste plus que le présent pour vivre ; le passé s'évapore peu à peu et le futur ne vous intéresse guère.''
               
Asgeïr Aslak
 
''Cueillir la fleur de la déchéance et croquer dans la pomme de la faucheuse, nos vies se résument à cela car après tout, nous finissons à une moment où un autre, tous sous terre.''
               
Violette Dellylas
 
''Le pire n'est pas de mourir, mais de se faire oublier.''
               
Erwan Daermon Do'Layde
 
''Tenter d'oublier, même si c'était impossible. Il aurait aimé se jeter à la mer avec la preuve de son acte immonde. Laver tout ce sang qu'il sentait sur lui. Peut-être même s'y noyer, simplement. Sombrer dans les abysses et les ténèbres, pour toujours.''
               
Mio Raeth
 
''La lumière montre l'ombre et la vérité le mystère.''
               
Aeli Seoriria
 
''Si la vie n'a qu'un temps, le souvenir n'a qu'une mesure. Le reste est silence.''
               
Valt Horn
 
''Dans le noir le plus complet, l'aveugle est la meilleure personne à suivre. Dans un monde de folie, qui mieux qu'un fou pour nous guider ?''
               
Ledha Borolev
 
''Je ne crois pas en la force d'un absent. Celle qui ferait de vos dieux ce que vous pensez qu'ils sont.''
               
Gigantus Corne
 
''Une limite qui n'a été créée que pour être dépassée ? C'est simple, imaginez !''
               
Goudwin Didrago
 
''Voir grouiller tous ces gens, connaître leurs désirs et leurs rêves, voir comment évoluent les sociétés, leurs aspirations et leurs défauts. Comprendre que donc rien n'est éternel, et que tous ces rêves et toutes ces folies disparaîtront de la surface du monde. Se laisser aller, indolent, parce que tout cela ne servira à rien, et qu'au bout du compte le monde reste le monde, seule éternité immuable.''
               
Uridan Sangried
 
''L'Inquisition vous remettra sur le droit chemin. Même s'il faut vous briser les jambes pour ça.''
               
Leevo Shellhorn
 
''N'oublie pas d'avoir peur des morts. Ils sont toujours plus nombreux que les vivants, et un jour, tu les rejoindras.''
               
Moira Brawl
 
''J'avais l'habitude avec ce genre d'individus... Moins vous bougerez, moins vous leur parlerez... et moins ils vous cogneront dessus.''
               
Aoi Haandar
 
''Je souhaite voir votre sang se répandre mollement à la surface d'une eau rendue trouble par les masses de cadavres vidés de leur substance, marcher dans les champs de vos ossements éparpillés, me remémorant à chaque pas votre mort absurde et pathétique, que vos noms ne soient pas contés, que votre souvenir s'éteigne comme s'éteint votre vie fade et misérable, qu'à travers les années, seuls subsistent vos ossements tels de tristes traces blanchâtres dans un paysage noir de guerre, de sang et de folie.
Et que telles cette phrase, vos morts n'aient aucune importance, aucune signification pour quiconque.''
               
Nargheil Eoss
 
''Bénie soit la haine que tu porteras à ton prochain, lave l'Homme des péchés qu'il a commis.
Sois l'épée du jugement qui s'abattra sur cette race impure, souillée par la vengeance et la corruption.''
               
Meiro Fuuchiuse
 
''Notre futur exprime nos actes passés.''
               
Terence Ripper
 
''Rencontre les ténèbres et tu admireras la lumière, dit le voyant.
Contemple la lumière et tu provoqueras les ténèbres, dit l'aveugle.''
               
Tekian Varis
 
''Un général courageux et fier, est celui qui exécute en premier l'ordre qu'il donne à ses hommes.''
               
Danarius Kyrarion
 
''L'art est le sentiment obscur de l'appropriation de l'étrange.''
               
Leroi-Gourhan
 
''La mort nous sourit à tous, et tout ce que nous pouvons faire, c'est lui sourire en retour.''
               
Marc-Aurèle
 
''L'art est la mystérieuse présence en nous, de ce qui devrait appartenir à la mort.''
               
Malraux
 
''L'art est une profondeur creusée dans le visage du monde.''
               
Weischedel
 
''Le néant après la mort ? N'est-ce pas l'état auquel nous étions habitués avant la vie ?''
               
Schopenhauer
 
''Les avocats d'un malfaiteur sont rarement assez artistes pour tourner à l'avantage de leur client la belle horreur de son acte.''
               
Nietzsche
 
''Ôte-toi de mon soleil.''
               
Diogène le cynique
 
''Il y a pas d’œuvre d'art sans collaboration du démon.''
               
André Gide
 
''Ce n'est pas le lieu mais son cœur qu'on habite.''
               
John Milton
 
''Nous sommes les histoires que nous vivons.''
               
Auteur inconnu
 
''La mort est terrible pour n'importe qui. Bons ou mauvais, anges ou démons, c'est la même chose. La mort est impartiale. Il n'y a pas de mort particulièrement horrible. C'est pourquoi la mort est effrayante. Les actes, l'âge, la personnalité, la richesse, la beauté... Tout ça n'a aucun sens face à la mort.''
               
Fuyumi Ono
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'ange qui sauvait le démon [clos]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Néro Elem

Administrateur | Doux Seigneur de l'Orage

________________

Néro Elem
________________


Race : Oracle, Faux parleur, Elfe
Classe : Artéfact vivant
Métier : Apprenti du Triumvir "Le Prophète"
Groupe : Les Mages de la Tour de Beolan

Messages : 1323

Fiche de Personnage : Ma Fiche


L'ange qui sauvait le démon [clos] _
MessageSujet: L'ange qui sauvait le démon [clos]   L'ange qui sauvait le démon [clos] EmptyMar 28 Sep 2010 - 20:33

Grandes plaines de Feleth, coline ->

Je venais de partir de cette ville étrange, il y a à peine quelques temps. Il s'y était passé tant de chose étrange quand j'y repensais.
Donc après être parti de cette ville, j'avais traversé une grande étendue. J'avais d'abord suivi la route mais comme elle s'était arrêtée au milieu de nul part. J'avais donc continué, sans savoir où j'allais, en marchant parmi l'herbe séchée. J'avais marché pendant plusieurs heures et j'avais finalement atteint les collines. J'en étais même d'ailleurs heureux car il commençais à être midi et le soleil était haut et chaud et dans les collines les arbres était par centaine et me permettait de m'abriter.
En marchant, j'essayais de trouver la route la plus proche. Je m'aperçus alors d'un homme devant un buison et qui regardait une route devant. Je m'approchais mais il était tellement concentré sur la route qu'il ne me vu pas. Je lui demandai alors :

"Monsieur, vous savez où va la route ? "

L'homme se retourna vers moi et mis la main sur le cœur. Il semblait avoir vu un fantôme. Il me détailla alors et se releva en disant :

"Mais dis-donc, qui est-ce ? Tu t'es perdu. Les gars ! Il y a un môme là ! "

Ces dernières paroles me déroutèrent légèrement. Ils étaient donc plusieurs. Je ne vis pas approcher les autres et je me retrouvai sans comprendre avec un couteau sous la gorge. Je leur demandèrent alors :

"Qu'est-ce qui se passe ? Qu'est-ce que vous faites ? "

Je me retrouvais bientôt pendu par les pieds par les personnes que j'avais rencontré plus tôt. Mais qu'avais-je fait de mal. Ils n'étaient comme même pas des brigands. J' hurlai alors à plein poumon :

"Aidez moi !"

Ils me baillonèrent. J'aurais bien pu utiliser ma magie mais je ne voulais pas leur faire de mal.


Dernière édition par Néro Elem le Sam 23 Juin 2012 - 1:53, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mirage Morteury



________________

Mirage Morteury
________________


Race : Élue
Classe : Serviteur de la Justice
Métier : Musicienne
Croyances : La Justice
Groupe : Anges

Âge : 16 ans

Messages : 21


L'ange qui sauvait le démon [clos] _
MessageSujet: Re: L'ange qui sauvait le démon [clos]   L'ange qui sauvait le démon [clos] EmptyMar 28 Sep 2010 - 23:11


Un brouillard particulièrement épais diminuait le champs de vision de la petite Mira, un phénomène qu’elle n’avait pas aperçu depuis trois longues années. Feleth s’offrait à elle dans toute sa splendeur. Pour les habitants banaux de Feleth ceci était une vue extraordinaire, mais pour Mira, ce n'était qu'une colline sombre et déserte, totalement différente des magnificences d'Adiryl. Elle devait néanmoins avouer que ce paysage lui manquait. Elle se rappelait très nettement des moments qu'elle et sa famille y avaient passé, des jeux qu'ils y avaient organisés ... Toutes ces choses enfouies dans son âme refaisaient surface à la vue de cet endroit. Pour célébrer ce moment crucial, elle avait arborée une somptueuse robe blanche qui lui allait jusqu’aux genoux et un collier ornés de diamants pour cacher son bandage. La tenue parfaite pour une Vengeance. Le vent souffla, ébouriffant ses cheveux châtains incroyablement longs, les plaçant parfois sur ses yeux angéliques, rendant sa silhouette encore plus mirifique. Manifestement, depuis qu’elle était officiellement une élue, la jeune fille apportait une aura éthérée et raffinée, et son corps blême n’était que pure magnificence. Ce ne sont plus les temps où elle espérait ressembler ne serait-ce qu’un peu à sa sublime grande sœur.

Aujourd’hui, elle arrive sur Feleth pour une mission bien précise, elle-même indiquée par la Justice en personne: tuer Eurybie Pourrie. En réalité, la douce n’en avait aucune envie. Son sauveur avait vu clair son esprit: sa grande sœur était sa kryptonite, la faille de sa raison. Elle refusait que justice soit faite lorsqu’ils parlaient d’elle. La vengeance ne lui avait pas une seule fois effleuré l’esprit, mais elle savait qu’elle ne pouvait pas refuser au Grand Maître, à moins qu’elle ne comptait quitter ce monde. Les gens pouvaient bien dire qu’il n’était que bonté et générosité, aucun serviteur de la Justice n’avait survécu à son refus, et sa petite protégée n’était aucunement une exception. A Adiryl, beaucoup de gens parlaient des soi-disant mauvaises méthodes des célèbres Serviteurs de la Justice. Chaque serviteur est profondément persuadé de procéder en suivant les lois sacrées de cette chère Justice, ils n’ont pas le droit à l’erreur. La vengeance exécutée doit être purificatrice et équitable, et a pour but de libérer le monde d’un pécheur inutile. Les Serviteurs de la Justice se vêtissent de blanc pour symboliser la pureté de leur exécution, et récite la même phrase avant de commettre le Meurtre Séraphique. Personne ne peut les empêcher d’agir, dit le Grand Maître, fier de son œuvre, car ils sont la Justice.

Mira observa la colline pendant quelques secondes, avant de se décider à arriver Vennill, où sa sœur devait déjà l’attendre sagement … Tout à coup, elle entendit une voix légère mais masculine criait à l’aide quelque part derrière elle. Elle vit alors une poignée d’hommes ressemblant étrangement à des brigands attacher un petit garçon elfe par les pieds. Elle ne réfléchit pas plus longtemps pour se décider à arriver. Elle savait très bien que le Grand Maître lui avait dit de rester éloignée des ennuis à cause de sa santé fragile, mais pourquoi diable voulait-il alors l’envoyer dans la gueule du loup ? Ses paroles ne comptaient plus, seule la Justice comptait. Cette unique valeur qui restera pour toujours.

« - Qu’êtes-vous en train de faire, malheureux ? »

Ils se retournèrent instantanément, et virent une jeune fille maigre et très vulnérable leur poser une question « inappropriée ». C’est le plus grand qui commença à rire:

« - Hé, ma jolie, que fais-tu dans un endroit pareil ? »

Que de ricanements stupides. Cela devait cesser. Elle répéta sa question en affichant un visage triste et inquiet, mais la même réaction l’accueillit, et un des hommes manifestement très bien bâtis commença à marcher vers elle. Dès qu’il était assez près pour attraper son bras, elle serrant ses poings et murmura avec une voix plus qu’enjôlante:

« - Douce Justice, crée un mirage de paix dans ce monde détruit. »

Une étrange sensation attaqua les individus présents, en comptant le pauvre petit garçon attaché. Le sol n’existait plus, on tombait. Le soleil ne brillait plus, tout était confus. La vie s’échappait dans chaque recoin de ce monde déchu. Lumière, partout. Ses cheveux virevoltaient, ses yeux devinrent plus clairs que jamais, mais tout à coup, tout s’arrêta, et les hommes remarquèrent qu’ils étaient toujours sur cette petite colline, collés au sol.

« - Comment … Comment est-ce possible ? » chuchota-t-elle, effrayée de ne pas comprendre la situation. Bientôt, des regards la transpercèrent, visiblement très enragés contre l’innocente gamine.


Dernière édition par Mirage Morteury le Lun 11 Oct 2010 - 12:24, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Néro Elem

Administrateur | Doux Seigneur de l'Orage

________________

Néro Elem
________________


Race : Oracle, Faux parleur, Elfe
Classe : Artéfact vivant
Métier : Apprenti du Triumvir "Le Prophète"
Groupe : Les Mages de la Tour de Beolan

Messages : 1323

Fiche de Personnage : Ma Fiche


L'ange qui sauvait le démon [clos] _
MessageSujet: Re: L'ange qui sauvait le démon [clos]   L'ange qui sauvait le démon [clos] EmptyMer 29 Sep 2010 - 18:32

J'entendis quelqu'un s'approcher et vit une jeune femme avancer. Elle était magnifique et semblait à un ange tombé du ciel ou plutôt descendu car elle semblait si droite que rien ne pourrait lui faire quitter le droit chemin. Bientôt sa voix retentit :

"Qu’êtes-vous en train de faire, malheureux ?"

J'eus alors peur pour elle. Seule contre trois. Elle semblait certes courageuse mais que pourrait-elle faire. Les brigands se mirent d'ailleurs à rire et à se moquer d'elle. Je priais mentalement le destin pour qu'elle s'enfuit. Je préférais me faire agresser plutôt que de la voir tomber entre leurs mains. Mais elle ne s'enfuie pas et leur répéta ce qu'elle avait dit puis elle finit par dire :

"Douce Justice, crée un mirage de paix dans ce monde détruit."

Une magie étrange sembla alors agir. La lumière se mit à changer de couleur comme un arc-en-ciel. Je finis par deviner qu'elle avait une sorte de contrôle de la lumière qui lui permettait de créer des illusions. Le sol se mis à disparaitre. J'eus la sensation de m'enfoncer dans un gouffre sans fin mais le lien autour de mes pieds me permit de mieux résister à cela. Le soleil semblait se trouver dans la brume profonde et éternelle.
Je fermai les yeux pour ne plus rien voir et sans m'en rendre compte demandai aux ombres de contrebalancer la lumière de l'illusion. Cette réaction était un invisible et imperceptible car les ombres se contentèrent juste de boucher la source comme quand on bloque une source avec un morceau de bois ou d'autre. J'ouvris les yeux. L'illusion s'était arrêtée. La jeune femme chuchota alors :

"Comment … Comment est-ce possible ?"

Les brigands semblaient plus mauvais que jamais, c'était comme si je sentais leurs mauvaises pensée tourner autour de moi comme pou m'attaquer.
Je me sentis alors coupable car je sentais en moi même que c'était de ma faute. Je devais l'aider. Je me concentra alors et fis pousser des roses noires autour et sous les brigands pour les empêcher de bouger. Cette action me procura une vive douleur. J'avais créer les seules lien que je pouvais. Les roses de la douleurs, des roses qui puisaient leur énergie dans mon corps.
J'avais mal très mal et je suppliai du regard la jeune femme de me libérer et de m'aider. Les roses risquaient de faner et à ce moment les brigands fonderaient sur nous. Nous avions comme même du les énerver à contre balancer ainsi leurs actions.


Dernière édition par Néro Elem le Sam 23 Juin 2012 - 1:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mirage Morteury



________________

Mirage Morteury
________________


Race : Élue
Classe : Serviteur de la Justice
Métier : Musicienne
Croyances : La Justice
Groupe : Anges

Âge : 16 ans

Messages : 21


L'ange qui sauvait le démon [clos] _
MessageSujet: Re: L'ange qui sauvait le démon [clos]   L'ange qui sauvait le démon [clos] EmptyMer 29 Sep 2010 - 23:22


Pendant que Mira tentait de secouer ses mains déjà assez tremblantes, les paroles des trois hommes se mêlaient pour former une immense masse d'ordures de toute sorte qui hantaient ses oreilles. Ils se dirigeaient vers elle, délaissant totalement le garçon qu'elle essayait vainement de sauver. Maudit pouvoir, pourquoi ne marchait-il pas ? Elle se souvenait pourtant si bien des instructions du Grand Maître, des possibilités qu'il lui avait enseigné. Elle était profondément persuadée de contrôler ce pouvoir à merveille, mais maintenant elle réalisait qu'elle devait absolument rentrer à Adiryl et déclarer à son Sauveur qu'elle n'y était pas arrivé ! Que pouvait donc être la source d'un tel échec ? Lorsqu'elle était enfin au sommet, la pression fut soudainement trop intense, et le mirage se trancha. Une chose pareille ne pouvait pas arriver sans raison: quelqu'un devait être en train d'embellir sa vie. Oui, tout cela n'était qu'une simple aliénation ! Elle ne pouvait pas continuer de cette manière. Mais elle fixa le garçon devant elle, et sut que cette idée était justement terrifiante. De quel droit osait-elle prendre une décision qui détériorerait le destin de cet être ingénu ?

A ce moment-là, elle vit des roses noires biscornues pousser autour et en dessous des brigands, les empêchant de bouger. Un miracle ? Le garçon avait l'air différent, comme si son visage était possédé par une vive douleur. Elle comprit alors qu'il était le créateur de ces fleurs fabuleuses, et fut encore plus encouragée à l'aider. Mais il était déjà trop tard. Ne sachant réellement comment l'homme était arrivé à elle, un immense coup dans l'estomac la propulsa contre un arbre gigantesque. Glissant le long de l'immense création de la Nature, elle se rendit compte qu'elle ne contrôlait plus du tout la situation. Un nouveau coup, surement effectué en temps que coup de grâce vint attaquer sa poitrine. Collée à l'herbe jaunâtre et recevant coup après coup dans chaque parcelle de son corps, la créature mythique se "relevait" lentement en levant ses longs bras osseux. Une fois encore, ses yeux devinrent entièrement blancs. Elle inspira longuement en levant ses bras parallèlement, et murmura quelques paroles inaudibles. Le vent se mit alors doucement à souffler au rythme de ses chuchotements, et la lumière fut une fois encore, éblouissante. L'homme devant elle, complètement vulnérable se roula en boule pour hurler de douleur. D'une agonie pure et dure, aucun Nirvana doux et joyeux. Les nombreuses pierres qui se trouvaient sur la colline se mettaient aussi à voltiger, et les deux hommes qui étaient restés en arrière cessaient de se débattre avec les roses mystérieusement noires. Ils étaient en train de mourir. Tout mourrait, non seulement les trois hommes, mais aussi les plantes qui s'y trouvaient,- heureusement peu nombreuses -, et finalement, le garçon qu'elle tentait de sauver aussi. Jonglant comme elle le pouvait avec quelques sorts de soin et les illusions de douleur, elle se sentait de plus en plus abandonnée par son énergie. L'homme qui l'avait attaqué fut le premier à mourir, et s'en suivit de celui qui s'était moqué d'elle. Il n'en restait plus qu'un seul. Elle descendait doucement sur terre, et se dirigea vers le dernier malheureux.

« - Au nom de la Justice, et de l'Ordre Sacré des Serviteurs de la Justice, je vous abats, là, devant sa Majesté, pour toutes les erreurs que vous avez commises durant votre misérable vie. Car le seul présent que la Justice a à vous offrir, est votre mort. »

Elle transperça alors la poitrine du brigand avec la dague appartenant à son coéquipier, avant de tomber elle-même à la renverse.


Dernière édition par Mirage Morteury le Mar 5 Oct 2010 - 18:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Néro Elem

Administrateur | Doux Seigneur de l'Orage

________________

Néro Elem
________________


Race : Oracle, Faux parleur, Elfe
Classe : Artéfact vivant
Métier : Apprenti du Triumvir "Le Prophète"
Groupe : Les Mages de la Tour de Beolan

Messages : 1323

Fiche de Personnage : Ma Fiche


L'ange qui sauvait le démon [clos] _
MessageSujet: Re: L'ange qui sauvait le démon [clos]   L'ange qui sauvait le démon [clos] EmptyVen 1 Oct 2010 - 18:30

Mes roses ne retinrent que deux des brigands le dernier eut le temps d'atteindre ma salvatrice et de la frapper plusieurs fois. Crispé par la douleur, je ne pouvais rien faire que je regarder. Si je me mettais à l'aider les deux autres hommes risquaient aussi de fondre sur elle. J'espérais qu'elle réussisse à se libérer de son agresseur.

Ma première réaction en sentant l'illusion fut de vouloir envoyer des ombres pour la retenir mais me ressaisissant au dernier moment, j'utilisai simplement mes ombres pour me protéger des illusions. Comme les hommes commençait à souffrir pour une raison assez mystérieuse, j'abandonnais les roses noires à leur destin.
Je me concentrai alors sur mon bouclier mais il menaçait de se briser à cause d'étranges vague d'énergie contraire. C'était comme si on m'attaquais e on me soignais en même temps. Mon bouclier n'était pas habituer à subir ce genre d'assaut se brisa rapidement.
Un énorme douleur se mit à m'envahir ensuite suivie par une vague d'apaisement et ainsi de suite. Le tout faisait une si étrange situation comme si à chaque sensation d'apaisement c'était enfin une libération à la douleur qui la précédait. Mais la douleur revenait toujours. À Chaque moment je me croyais enfin libéré mais je me faisais rependre dans ce cycle de douleur éternelle.
Je me repliait un moment sur moi même et me concentrait en une fine bulle autour de moi mais si fine que l'on avait l'impression qu'elle se briserait au moindre contacte. Je cédai alors à un sommeil obscur destiné à me régénérer dans cette bulle d'ombre.

La bulle se brisa enfin, me réveillant par la même occasion. Comme ma bulle se trouvait au dessus du sol je m'écrasais par terre et la corde qui retenait mes pieds céda.
Autour de moi, se trouvait les trois brigands morts. Deux d'entre eux étaient crispé et tordu dans des formes horribles de douleur et le dernier avait la poitrine ensanglantée.
J'aperçus alors un corps plus petit corps. C'était celui de la femme qui m'avait sauvé. Elle était si épuisé qu'elle s'était endormie. Je pris alors sa tête sur mes genoux et me mis à lui faire des tresses, tout en emmêlant dedans des plantes à usage revigorant qui se trouvaient dans mon sac de cuir.
J'espérais qu'elle guérirait et qu'elle ne garderait pas de séquelles. Quand j'eus fini, je me permis de la réveiller doucement.


Dernière édition par Néro Elem le Sam 23 Juin 2012 - 1:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mirage Morteury



________________

Mirage Morteury
________________


Race : Élue
Classe : Serviteur de la Justice
Métier : Musicienne
Croyances : La Justice
Groupe : Anges

Âge : 16 ans

Messages : 21


L'ange qui sauvait le démon [clos] _
MessageSujet: Re: L'ange qui sauvait le démon [clos]   L'ange qui sauvait le démon [clos] EmptyVen 1 Oct 2010 - 23:31


Dans les bras de Morphée, la petite Mira trouvait le repos. Heureusement pour son âme, il ne dura pas longtemps. Le garçon l'avait réveillée. Curieusement, ce n'est pas la chambre immense et luxueuse du Grand Maître qu'elle vit, mais une colline banale et monochrome. Ce n'est pas le fascinant visage troublé de perfection de son Sauveur qu'elle aperçu, mais celui du garçon qu'elle avait apparemment réussi à sauver. Elle fut, à sa grande surprise, ravie de pouvoir observer ses traits particulièrement raffinés. Elle était pourtant profondément persuadée de ne se sentir en sécurité qu'aux côtés de son sauveur, et jadis, de sa grande sœur. Visiblement, ce n'était pas le cas: elle s'était rapidement attaché au garçon, et reposait à présent sur ses genoux. Tâtant ses longs cheveux, elle vit qu'il lui avait fait des tresses, mêlés à des plantes inconnues ... Assez étonnée par le remède, elle devait cependant reconnaître qu'il avait marché. Elle se sentait beaucoup mieux à présent. Une blessure immense persistait pourtant sur sa poitrine, - l'une des plus coriaces effectués par l'homme au poignard -, mais elle décida de s'en occuper plus tard. Elle voyait l'elfe beaucoup plus précisément de cette distance, et pensa qu'il devait avoir une ou deux années de moins qu'elle, tout au plus.

« - Merci ... » articula-t-elle avec difficulté

A ce moment-là, elle remarqua que son collier s'était détaché. Il était à quelques mètres d'eux, surement brisé lors du "combat". Elle palpa instinctivement son cou, pour remarquer que son bandage était défait. Paniquée, elle se débattit rapidement malgré son manque d'énergie, et se leva avec difficulté pour marcher quelques mètres plus loin pour refaire son bandage. Elle vérifia plusieurs fois rigoureusement qu'il était bien en place, avant de se retourner vers le gentil garçon.

« - Tu es blessé ? »

Elle était très inquiète pour le garçon, il devait être gravement atteint par son sort ... La jeune élue devait reconnaître qu'elle avait beaucoup de mal à contrôler son propre pouvoir, et ne savait pas du tout s'en servir sur des êtres en particulier, ce qui était très gênant. Plus important encore, elle perdait souvent le contrôle de son esprit dès qu'elle se décidait à le lancer ! Décidément, Mira était une magicienne bien médiocre ... Toutefois, elle était assez fière d'elle d'avoir tué ces trois brigands, surtout qu'ils étaient ses premières victimes sur les Terres de Feleth. Jusqu'à présent, elle n'avait massacré que quelques humains hostiles venus dévaster Adiryl, avec l'aide de l'Ordre des Serviteurs de la Justice.

« - D'où viens-tu, jeune elfe ? Pourrais-je connaître ton nom ? » demanda-t-elle en affichant le plus doux de ses sourires


Dernière édition par Mirage Morteury le Mar 5 Oct 2010 - 18:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Néro Elem

Administrateur | Doux Seigneur de l'Orage

________________

Néro Elem
________________


Race : Oracle, Faux parleur, Elfe
Classe : Artéfact vivant
Métier : Apprenti du Triumvir "Le Prophète"
Groupe : Les Mages de la Tour de Beolan

Messages : 1323

Fiche de Personnage : Ma Fiche


L'ange qui sauvait le démon [clos] _
MessageSujet: Re: L'ange qui sauvait le démon [clos]   L'ange qui sauvait le démon [clos] EmptySam 2 Oct 2010 - 20:14

La jeune que je venais de réveiller me regarda. Elle paraissait désorienté. J'eus peur un moment qu'elle ait perdu la mémoire mais comme si elle avait perçu mes craintes elle articula alors :

"Merci ..."

Elle sembla alors s'agiter, comme si on l'attaquait. Comme elle porta sa main au cou, j'eus peur un moment que ce soit un ennemi devenu invisible qui l'attaquait.
Je me concentrait donc en faisant bouger les ombres pour que s'il y eut un être invisible, il ne put reprendre la bonne couleur à temps. Pourtant, il n'y avait personne d'invisible dans les environs. Où alors cette personne devait avoir un pouvoir puissant.
Il s'aperçut alors que la jeune femme n'était plus là. Il retourna en la cherchant du regard et finit par la retrouver un peu plus loin. Elle semblait attacher quelque chose à son cou. Elle devait avoir fait tomber quelque chose tout à l'heure.
La jeune femme le regarda alors et lui demanda :

"Tu es blessé ?
-Non, non, ça va.

Ma voix me surprit. J'avais du perdre mon bâillon durant le moment où j'étais dans ma bulle d'ombre. C'est d'ailleurs grâce à cette bulle d'ombre que je n'avais rien mais je me voyais mal lui explique que je faisais de la sorcellerie.
La compagnie de la jeune femme m'était agréable et je ne voulais pas qu'elle est peur de moi et qu'elle me fuit si elle l'apprenait.
Le silence commençait à s'installer, je ne voyais pas quoi dire et le regard de a jeune femme qui devenait de plus en plus profond. Je me frottai la tête de gêne. Ce fut elle qui brisa le silence en disant :

"D'où viens-tu, jeune elfe ? Pourrais-je connaître ton nom ? "

Je ne voyais pas quoi répondre. J'avais peur de lui faire peur et d'un coté je ne venais de nul part. J'optai donc pour la vérité et lui dit :

"Je m'appelle Néro et je viens de là-bas."


Je désignai en même temps la zone où devait être la ville de Venill. Je n'étais pas tout à fait sûr que c'était là bas car je ne savais pas vraiment où les bandits m'avaient enlevé.
Je me rappelait alors que je devrais peut-être rendre la question à la jeune femme et lui demanda :

"Et vous, comment vous appelez-vous ? Vous devez être un ange pour être arrivé juste à temps !"

J'entendis alors des pas. Je m'opposai entre l'endroit d'où venait le son et Mirage. Je me doutais que ce ne servirait pas à grand chose. Mais mon être était entièrement concentré sur les pas. Je murmurais à la jeune femme :

"Ne faîtes plus de bruit, quelqu'un vient."


Dernière édition par Néro Elem le Sam 23 Juin 2012 - 1:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Shino Fyx



________________

Shino Fyx
________________


Race : Humain Maudit
Classe : Maître Du Bâton
Métier : Aucun
Croyances : Aucune
Groupe : Solitaire

Âge : 12 ans

Messages : 6

Fiche de Personnage : Ma Fiche


L'ange qui sauvait le démon [clos] _
MessageSujet: Re: L'ange qui sauvait le démon [clos]   L'ange qui sauvait le démon [clos] EmptyDim 3 Oct 2010 - 12:06

C'était vraiment une éffroyable journée pour notre ami Shino, il faisait un temps lugubre qui ne donnait vraiment pas envie de sortir. Mais bon, comme Shino n'avait pas d'abris, il était bien obligé de rester dehors comme un chien errant cherchant de quoi vivre. Le soleil n'avait toujours pas montré le bout de son nez et était bien caché derrière les nuages. Shino chercha de la nourriture tout en sifflotant, mais il repartit bredouille comme à son habitude. Il sifflota une musique triste puis s'arrêta en entendant des bruits, comme des bruits de tortures, se cachant directement derrière un buisson, il tenta de s'approché. Soudain, les crits se sont arrettés et Shino se remis debout et avanca en faisant un peu plus de bruit. Shino ne trouva rien, il y'avait trois corps au sol, il s'accroupia et tenta de réanimer les hommes. Il leur donna des claquessur leur visage qui était plein de sang. En se relevant Shino regarda autour de lui, il ne trouva bizarrement que des plantes mortes.

"Mais c'est pas possible, comment les plantes sont-elles morts elles aussi. Et ses hommes, comment ils sont morts !?"

Shino sortit son bâton. C'était un simple bâton en bois à première vu, mais n'importe quel personne ayant des pouvoirs pouvaient voir qu'il s'agissait d'une arme à la fois démoniaque et angélique, sauf que Shino est un attardé mentale. Il toucha le front d'un homme et vu qu'il était chaud, ce meurtre était très récent. Avec son bâton, Shino tapa dans toutes les parties sombres, comme les buissons ou autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mirage Morteury



________________

Mirage Morteury
________________


Race : Élue
Classe : Serviteur de la Justice
Métier : Musicienne
Croyances : La Justice
Groupe : Anges

Âge : 16 ans

Messages : 21


L'ange qui sauvait le démon [clos] _
MessageSujet: Re: L'ange qui sauvait le démon [clos]   L'ange qui sauvait le démon [clos] EmptyDim 3 Oct 2010 - 18:36

Ambiance


« - Je m'appelle Néro et je viens de là-bas. répondit l'étrange elfe en indiquant Venill.
- Enchantée de vous rencontrer, Néro. » assura Mira en faisant la révérence en maintenant sa robe blanche telle une petite princesse

C'était prévisible, pensa l'élue. Elle aussi venait de cette ville portuaire fascinante. Le Grand Maître lui avait dévoilé que sa grande sœur s'y trouvait, et elle n'allait apparemment pas tarder à refaire face à ses souvenirs, aussi tragique que fabuleux. Elle se demandait sérieusement si elle allait reconnaître Eurybie lorsqu'elle la verrait enfin ... Elle devait avoir beaucoup changé depuis la dernière qu'elles se sont vues. A Adiryl, les gens racontaient que les vampires devenaient de plus en plus épouvantables au fil de leur vie, perdant toute once d'humanité. Est-ce que sa sœur aussi avait perdue son humanité pendant ces trois dernières années ? Une autre question l'empêchait de dormir: comment la belle Morteury était devenu un vampire.

« - Et vous, comment vous appelez-vous ? Vous devez être un ange pour être arrivé juste à temps ! »

Elle sourit instantanément aux paroles du jeune garçon, le remarquant à la fois courtois et aimable. Un ange ? Oui, c'est ce qu'elle était. Cette pensée lui faisait encore peur, mais elle ne pouvait pas dire le contraire: elle était officiellement devenu un ange, une citoyenne d'Adiryl. A son grand malheur, elle ne pouvait pas le dévoiler ... Sentant sa fierté refaire surface, elle se racla la gorge à la manière d'une princesse de conte de fées, et déclara avec la plus fine des voix féminines:

« - Je me nomme Mira ... »

Mais à ce moment-là, sa voix s'éteignit: elle hésitait. Lui indiquer son nom de famille ? Il devait probablement le connaître, vu qu'il habitait à Venill. De toute manière, qui à Feleth ne connaissait pas l'Histoire de cette famille déchue ? Non, elle ne pouvait pas faire d'erreurs, pas cette fois. Elle décida donc de ne pas indiquer qu'elle était une Morteury, et de continuer sa courte présentation.

« - ... et je suis musicienne. »

Ses paroles furent suivi par des pas, et un bruit qui rappelait vaguement le contact d'un objet en bois à une plante.

« - Ne faîtes plus de bruit, quelqu'un vient. »

Elle se retourna lentement vers la source du bruit, et fut étonnée d'apercevoir un jeune garçon tâter un buisson à l'aide d'un bâton en bois. Que cherchait-il ? Elle s'avança naïvement vers lui pour l'interroger.

« - Que faîtes-vous ? »


Dernière édition par Mirage Morteury le Ven 8 Oct 2010 - 20:17, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Néro Elem

Administrateur | Doux Seigneur de l'Orage

________________

Néro Elem
________________


Race : Oracle, Faux parleur, Elfe
Classe : Artéfact vivant
Métier : Apprenti du Triumvir "Le Prophète"
Groupe : Les Mages de la Tour de Beolan

Messages : 1323

Fiche de Personnage : Ma Fiche


L'ange qui sauvait le démon [clos] _
MessageSujet: Re: L'ange qui sauvait le démon [clos]   L'ange qui sauvait le démon [clos] EmptyDim 3 Oct 2010 - 18:59

Alors comme ça, elle était véritablement un ange. Il avait dit cela sur le ton de la plaisanterie mais elle, elle paraissait franche.
Si le bruit ne l'avait pas interrompu à cet instant, il aurait affiché en grand sa stupéfaction. Mais justement, quelqu'un étai là, en face d'eux.Il semblait jeune, en faite, il semblait avoir à peine quelques années de plus que lui, trois toutes au plus.
Il tapait un buisson innocent avec un étrange bâton. Rien qu'à le voir le manipuler on sentait que ce bâton était précieux. Cette arme devait avoir des propriété magique, il fallait s'en méfier.
La jeune ange lui parla comme si elle le connaissait depuis toujours et qu'ils étaient amis. Elle lui demanda :

"Que faîtes-vous ?"

Il semblait se méfier comme qu'il avait vu un spectacle horrible. Un pensée me revint alors en tête. Les cadavre que nous avions délaissés, un peu plus loin.
Il devait croire que c'était nous les bandits, ou alors que nous n'étions que de simples meurtriers. Je comprenais mieux sa méfiance.
Quand j'y pensais, il ne fallait pas non plus tout les plantes mortes qui l'entourait. Il ne devait pas être habituer à la magie et aux anges.
Quoi que put-être que si, en regardant son bâton, on remarquais parfaitement que c'était une arme magique et ce serait vraiment un comble si lui, le possesseur du bâton ne le savait pas.
J'ajoutais alors à la question de Mira, l'ange que je venais de rencontrer :

"Est-ce que vous pourriez arrêter de pointer cet arme enchantée vers nous s'il vus plait. Ce n'est pas vraiment très accueillant de se retrouver avec une arme pointé vers soi quand on vient à peine de rencontrer quelqu'un."


Dernière édition par Néro Elem le Sam 23 Juin 2012 - 1:56, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Shino Fyx



________________

Shino Fyx
________________


Race : Humain Maudit
Classe : Maître Du Bâton
Métier : Aucun
Croyances : Aucune
Groupe : Solitaire

Âge : 12 ans

Messages : 6

Fiche de Personnage : Ma Fiche


L'ange qui sauvait le démon [clos] _
MessageSujet: Re: L'ange qui sauvait le démon [clos]   L'ange qui sauvait le démon [clos] EmptyLun 4 Oct 2010 - 16:27

Ca faisait un moment que Shino fouillait dans le buisson à l'aide de son bâton en bois sans trouver quoi que ce soit d'interressant. Par contre, à sa droitre se trouvait une jeune femme. Elle était très belle, d'une beautée imcomparable et aussi d'une puretée admirable. Ca faisait très longtemps que Shino n'avait plus vu de filles, depuis précisement, la déstruction de son village natale. Shino ne voyait donc pas la différence entre un voyageur et elle. Autrrefois, Shino avait une meilleure amie d'une gentilesse remarquable ainsi qu'une douceur très appréciée. Mais un jour, elle dut partir du village car ses parents avaient découverts du travaille ailleurs. Shino espère la revoir un beau jour mais doute franchement qu'il y arrivera car le monde est très grand. Bref, Shino sortit son bâton du buisson et se mit en garde, il ne savait pas si sa pureté était réel ou si c'était un leurre. Elle n'avait pas l'air très méchante, mais on n'est jamais trop sur. Juste après un jeune elfe avanca à son tour, Shino le visa avec son bâton, il aimait bien les elfes mais il ne savait pas si celui-ci serait un bon ou un mal. L'elfe disa quelques pâroles pour que Shino aisse son arme...enchantée. Shino fut surpris d'entendre ses parôles, il n'avait jamais entendu quelqu'un parler d'arme enchantée, ce n'était qu'un bâton pour Shino et rien d'autres. Il baissa donc arme et le mit de coté, il regarda dans les yeux l'elfe puis regarda la jeune femme.

"Ce n'est qu'n simple bâton en bois...Je cherche les vilaines personnes qui ont tués ses innocents humains. C'est vraiment pas très sympathique de leur avoir fait ca. Est-ce que c'est vous ?"

Shino mit la main sur son bâton en disant ca. Mais il avait prononcé ces phrases sans y ajouter une voix menacante ou autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mirage Morteury



________________

Mirage Morteury
________________


Race : Élue
Classe : Serviteur de la Justice
Métier : Musicienne
Croyances : La Justice
Groupe : Anges

Âge : 16 ans

Messages : 21


L'ange qui sauvait le démon [clos] _
MessageSujet: Re: L'ange qui sauvait le démon [clos]   L'ange qui sauvait le démon [clos] EmptyMar 5 Oct 2010 - 20:27


Son compagnon avait raison: il s'agissait bien d'une arme magique. Elle en avait tellement étudié, à Adiryl ... Des journées entières pour examiner tout type d'arme, dont le plus grand nombre magiques. Le anges étaient très à cheval sur la connaissance de ces choses-là, refusant d'être en retard par rapport à toute autre race. Ils pouvaient bien être des personnages clairs et attentionnés, qui n'hésitaient à venir en aide lorsque d'autres en avaient besoin, ils restaient les créatures les plus orgueilleuses au monde. Toujours à élargir leur savoir, à décrire la magnificence de leur pays aux étrangers ... Elle était profondément persuadée que les Anges étaient les créatures les plus dévoués à leur patrie. Oui, ils étaient de véritables patriotes, et cela ne faisait qu'approfondir sa fascination pour leur espèce.

Observant l'éloquence de Néro, le garçon baissa promptement son arme pour rétorquer:

« - Ce n'est qu'un simple bâton en bois...Je cherche les vilaines personnes qui ont tués ses innocents humains. C'est vraiment pas très sympathique de leur avoir fait ca. Est-ce que c'est vous ? »

Il mentait. Mira recula d'un bond, dévisageant le petit qui se trouvait face à elle. Il avait quelque chose d'étrange dans le regard, et ce bâton qu'il tenait ... ne présageait rien de bon. Elle ne pouvait quand même pas lui dire qu'elle avait tué ces trois hommes, alors qu'elle ressemblait à une parfaite humaine (d'après elle en tout cas ...) douce et vulnérable ! De plus, qui leur disait que le garçon était réellement inoffensif ? Et s'il contrôlait une magie assez puissante pour les décapiter en un battement de cœur ? Le parfait exemple de ce genre de créature était sa personne elle-même, ce qui était plutôt paradoxal ... Décidément, elle ne pouvait pas faire plus de risques, surtout qu'elle se devait de protéger Néro. C'était donc le moment idéal de dévoiler son grand talent de menteuse. Son expression avait changé: elle avait maintenant l'air d'une jeune fille terrifiée.

« - Nous sommes arrivé il y a quelques secondes ... J'ignore qui a pu faire une chose pareille. »

Elle se retourna brusquement pour regarder Néro, en espérant qu'il comprenait où elle voulait en venir ... Continuant son monologue, elle persistait à croire aveuglement à son talent d'actrice, sois-disant presque aussi excellent que celui d'Eurybie, même si la plupart des gens pensaient le contraire ...

« - Voyez-vous, je me promenais sagement dans ces collines lorsque j'ai aperçu cette horreur. Cependant, ni moi, ni Néro ici présent n'avions assisté à la scène ... Pauvres hommes, vraiment ... »

Elle marqua une pause, faisant mine de fixer le paysage glauque avec tristesse, puis fit de nouveau face à l'inconnu pour entamer les prochains phrases toutes aussi prononcés par sa voix mielleuse.

« - Ah, que suis-je maladroite ! Permettez-moi de me présenter. Je me nomme Mira, et je suis musicienne. Plus précisément violoniste et chanteuse. Ravie de vous rencontrer, quoique j'aurais nettement préféré le faire dans d'autres conditions ... » affirma-t-elle en faisant la révérence


Dernière édition par Mirage Morteury le Lun 11 Oct 2010 - 12:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Néro Elem

Administrateur | Doux Seigneur de l'Orage

________________

Néro Elem
________________


Race : Oracle, Faux parleur, Elfe
Classe : Artéfact vivant
Métier : Apprenti du Triumvir "Le Prophète"
Groupe : Les Mages de la Tour de Beolan

Messages : 1323

Fiche de Personnage : Ma Fiche


L'ange qui sauvait le démon [clos] _
MessageSujet: Re: L'ange qui sauvait le démon [clos]   L'ange qui sauvait le démon [clos] EmptyMer 6 Oct 2010 - 14:33

L'homme à qui je venais de parler semblait penaud. Il me répondit :

"Ce n'est qu'un simple bâton en bois...Je cherche les vilaines personnes qui ont tués ses innocents humains. C'est vraiment pas très sympathique de leur avoir fait ca. Est-ce que c'est vous ?"

Il semblait tellement sur de sa réponse que cela en était troublant. Pourtant, cela se sentait que ce bâton était particulier par rapport à une simple brindille. Il ne devait pas connaitre la magie, ce qui expliquait sa réponse mais cela en restait tout de même étrange.
Je me retournai vers Mirage, elle semblait s'être revêtu d'un masque. En me retournant, je crus vraiment qu'elle était effrayé par quelque chose. Je regardais de nouveau l'arrivant en me demandant s'il ne s'était pas changé en un horrible monstre mais pourtant il était normal.
J'eus alors la même sorte d'impression que quand j'étais dans la ville, la même impression que quand j'avais vu cette vampire, cette impression désagréable que l'on arrive pas à situer, que l'on arrive pas à identifier. Quand, je l'avais ressenti chez la vampire, elle se dissimulait en humaine. La vampire, quand on y pense avait le même visage que la jeune ange. Peut-être se connaissait-elle, cela expliquerait qu'elle arrivé à prendre toutes les deux une autre impression. Elle devait savoir paraitre autrement qu'elle l'était.
Quoi qu'il en soi Mira dit alors :

"Nous sommes arrivé il y a quelques secondes ... J'ignore qui a pu faire une chose pareille."


Mais elle mentait. Je me retins de l dire tout fort et acquiesçai juste de la tête pour éviter que ma voix nous trahisse. Elle ajouta alors :

"Voyez-vous, je me promenais sagement dans ces collines lorsque j'ai aperçu cette horreur. Cependant, ni moi, ni Néro ici présent n'avions assisté à la scène ... Pauvres hommes, vraiment ..."

Je calmai alors ma voix et ajoutai d'une voix décidée et sure :

"Enfin, c'était peut-être des bandits. De toute façon, aucune créature ne devrait être traitée comme ça. C'est vraiment horrible."


Mira se mit alors à parler d'elle et à donner tout ses titres. Elle en avait beaucoup. À cela elle ajouta une révérence, je la suivis tant bien que mal dans sa révérence. Je me présentais alors :

"Quand à moi, je suis juste un serviteur."


C'était vrai, j'étais un serviteur du monde comme tout les êtres existant même si tout le monde l'aidait à sa manière. J'allais lui tendre la main quand une soudaine idée me vint à l'esprit. Je reculai légèrement et murmurai à l'oreille de Mira :

"C'est homme est peut-être un doppleganger, une créature change forme et maléfique."


Bien sûr, je n'avais entendu de ce genre de créature que dans des légendes mais cela n'était pas important à préciser.


Dernière édition par Néro Elem le Sam 23 Juin 2012 - 1:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Shino Fyx



________________

Shino Fyx
________________


Race : Humain Maudit
Classe : Maître Du Bâton
Métier : Aucun
Croyances : Aucune
Groupe : Solitaire

Âge : 12 ans

Messages : 6

Fiche de Personnage : Ma Fiche


L'ange qui sauvait le démon [clos] _
MessageSujet: Re: L'ange qui sauvait le démon [clos]   L'ange qui sauvait le démon [clos] EmptyJeu 7 Oct 2010 - 21:32

Des paroles menteuses... Shino avait l'habitude d'en entendre, il savait qu'elle mentait. Du mois son bâton le savait.. Lorsque Shino est avec son bâton, il devient un sur-homme sans le savoir. Il avait tout de suite vue qu'elle mentait, mais pourtant quelque chose lui disait le contraire. Cette petite chose qui nous fait choisire de grande decision. Shino decida de croire la jeune femme, elle affirmait qu'ils étaient arrivés il y'a quelques secondes. Shino aveuglement la cru, mais eu un doute. Il avait une odorat exeptionelle qui l'avait sauva à plusieurs reprises. Cette odorat experte dont Shino doit la vie, elle ne la jamais trompée mais pourtant notre compagnon décida de croire la femme. Mais à un moment, Shino se rendit compte qu'elle était folle. Mais il se tut, et attendis que le compagnon de la femme termina de parler, bien qu'il prit un air intrigué. Shino deposa son bâton de fatigue. Ce que disait l'homme semblait totalement correct, mais la femme avait dit plusieurs choses étranges...

"Moi c'est Shino... Shino Fyx."

En disant son nom, Shino les regarda avec ses yeux qui devenaient fins et qui prennaient une couleur mauve. C'était le regard qu'il prenait lorsqu'il se sentait menacé, mais il ne s'en rendait jamais compte. C'était en réalité un pouvoir, qui faisait dire la veritée, mais il n'était pas vraiment puissant à cause de la faible puissance de Shino, si elle était utilisé par un grand maître, toute la veritée aurait été dite. Mais Shino bloqua sur une parole de la femme. Adiryl, il n'en avait jamais entendu parlé de sa vie, du moin... à sa mémoire. Il sortit de son sac-à-dos une carte assez abimée.

"Adiryl... Ca n'existe pas, je connais suffisament le monde pour savoir ceci. Est-ce une invention pour me duper ? Et c'est quoi cette histoire d'ordre sacrée de la justice ?"

Shino prit un air un peu aggresive et se sentait en danger, 2 contre 1, ca allait pas le faire, mais Shino était prêt à se battre, cépendant il était sur de perdre face à ses deux inconnus du nom de Mira et Néro. Mais une grosse erreur que Shino avait fait, c'était de lacher ce bâton. Il avait tout simpement rouler jusqu'aux pieds de Mira sans qu'il ne s'en rendre compte, Shino la regarda soudainement d'un air terrifié ou alors, il la trompait peut-être en faisant semblant d'avoir peur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mirage Morteury



________________

Mirage Morteury
________________


Race : Élue
Classe : Serviteur de la Justice
Métier : Musicienne
Croyances : La Justice
Groupe : Anges

Âge : 16 ans

Messages : 21


L'ange qui sauvait le démon [clos] _
MessageSujet: Re: L'ange qui sauvait le démon [clos]   L'ange qui sauvait le démon [clos] EmptyDim 10 Oct 2010 - 22:31


Mira observa Shino lui offrir la réponse la plus surprenante qui soit. Il sortit une immense carte et inspecta chacun de ses recoins pour affirmer qu'Adiryl n'existait pas. Que faire ? Que dire ? Elle était piégée. Elle devait maintenant les éliminer, tous les deux ... Mais, si le petit était réellement coriace ? Elle était très affaiblie par le combat avec les trois brigands, elle ne pourrait donc pas franchir le prochain obstacle. Non, c'était trop risqué. Mais alors, que pouvait-elle faire ? Expliquer calmement d'où elle venait, qui elle servait ? A ce moment-là, la Justice lui sourit. Shino lâcha bêtement son bâton qui roula jusqu'aux pieds de la justicière. A la seconde où il toucha ses merveilleuses chaussures blanches, elle l'attrapa habillement pour froncer les sourcils et renvoyer un regard des plus perçants au garçon. Elle n'avait plus du tout l'air de la petite fille douce et insignifiante d'avant ... Elle affichait un rictus démoniaque à l'égard de Shino, tenant son arme dans ses mains de princesse. Cette situation ne pouvait mieux tourner, toutes les chances étaient de son côté.

« - Connaissez-vous une jeune fille dénommée Eurybie Pourrie, mon cher Shino ? » demanda-t-elle en accentuant le "cher"

Le temps était précieux pour l'ange, c'est pourquoi elle décida tout de suite de l'interroger. Il devait disposer d'informations intéressantes, et à présent, il était obligé de les dévoiler. Elle lança un sourire à Néro en admettant:

« - Je suis à la recherche de ma très précieuse amie ... On ne s'est pas vues depuis des années. »

L'un d'entre eux devaient bien savoir où elle était. Après tout, le Grand Maître lui avait dit qu'elle était devenue assez populaire à Feleth.


Dernière édition par Mirage Morteury le Mer 13 Oct 2010 - 19:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Néro Elem

Administrateur | Doux Seigneur de l'Orage

________________

Néro Elem
________________


Race : Oracle, Faux parleur, Elfe
Classe : Artéfact vivant
Métier : Apprenti du Triumvir "Le Prophète"
Groupe : Les Mages de la Tour de Beolan

Messages : 1323

Fiche de Personnage : Ma Fiche


L'ange qui sauvait le démon [clos] _
MessageSujet: Re: L'ange qui sauvait le démon [clos]   L'ange qui sauvait le démon [clos] EmptyMar 12 Oct 2010 - 20:09

L'homme sembla regarder Mira avec suspicion. Il devait avoir éventer son mensonge au sujet des hommes. Pourtant, il ne sembla pas si hostile qu'il devrait l'être. Il se présenta alors :

"Moi c'est Shino... Shino Fyx."

Il sortit une carte et sembla chercher un endroit dessus. Je ne compris ce qu'il faisait qu'au moment ou il déclara :

"Adiryl... Ça n'existe pas, je connais suffisamment le monde pour savoir ceci. Est-ce une invention pour me duper ? Et c'est quoi cette histoire d'ordre sacrée de la justice ?"

Je lui souris gentiment et déclara une vérité, même si celle-ci ne répondait pas vraiment à la question mais qui pourrait comme même y répondre d'une certaine façon :

"Vous savez, même avec 100 ans de recherche, on pourrait pas connaitre tout Feleth. Adiryl se trouve dans un endroits reculés de Feleth. Je suis un des rares qui connait cet endroit même si je n'y suis jamais allé."

Le jeune homme lâcha son bâton. Il avait du glisser. Je m'approchai donc rapidement pour le retenir. Mira se pencha calmement pour prendre le bâton. Je crus qu'elle allait le lui rendre mais elle prit une posture de combat et le menaça :

"Connaissez-vous une jeune fille dénommée Eurybie Pourrie, mon cher Shino ? Je suis à la recherche de ma très précieuse amie ... On ne s'est pas vues depuis des années"

Je la regardai un moment sans comprendre puis me mit à rire. Je lui déclarai après avoir ri :

"C'est elle que vous cherchiez ! Il suffisait de me le demander. Ça doit être votre sœur, en voyant la ressemblance du moins. Êtes-vous aussi vampire ? Vous la cherchez pourquoi en faite ?"


Dernière édition par Néro Elem le Sam 23 Juin 2012 - 1:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Shino Fyx



________________

Shino Fyx
________________


Race : Humain Maudit
Classe : Maître Du Bâton
Métier : Aucun
Croyances : Aucune
Groupe : Solitaire

Âge : 12 ans

Messages : 6

Fiche de Personnage : Ma Fiche


L'ange qui sauvait le démon [clos] _
MessageSujet: Re: L'ange qui sauvait le démon [clos]   L'ange qui sauvait le démon [clos] EmptyMer 13 Oct 2010 - 15:58

Shino regarda Mira prendre son bâton, il avait lui aussi froné les sourcils, sans son bâton il semblait un peu dans la merde. C'était sa vie, son arme et ses pouvoirs réunis, du moin c'est ce qu'il croyait. Mais malheuresement pour lui, ses pouvoirs n'étaient pas dévelopés, mais ce bâton ne pouvait pas être au plus haut de sa puissance si ce n'était pas Shino qu'il le possèdait, mais Shino ne le savait pas. Son seul et unique pouvoir pour l'instant sans son bâton, c'est envoyer du poison dans les mains de celui qui le possède ou de bruler ses mains. Mais il ne voulait pas en arriver là, c'est alors qu'elle lui demandit si il avait vu une personne se nommant Eurybie Pourrie... Effectivement, Shino avait déjà entendu ce nom, mais ne savait plus où. Il ne dit rien, il resta silencieux et regara Néro réagir.

"C'est elle que vous cherchiez ! Il suffisait de me le demander. Ça doit être votre sœur, en voyant la ressemblance du moins. Êtes-vous aussi vampire ? Vous la cherchez pourquoi en faite ?"

Donc c'était une vampire, mais alors cette fille aussi ? Peut-être bien. Mais Shino avait besoin de quelque chose, SON BÂTON ! Il était bien décidé à le recuperer. Ce bâton était très destructeurs dans les mains d'un ange ou d'un démon. Shino ne savait pas quoi faire, personne n'avait réussi à le lui prendre jusqu'à aujourd'hui. Il espérait surtout qu'elle n'allait pas lui faire du chantage.

* Je crois que je suis vraiment coincé maintenant... Je dois le récupérer.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mirage Morteury



________________

Mirage Morteury
________________


Race : Élue
Classe : Serviteur de la Justice
Métier : Musicienne
Croyances : La Justice
Groupe : Anges

Âge : 16 ans

Messages : 21


L'ange qui sauvait le démon [clos] _
MessageSujet: Re: L'ange qui sauvait le démon [clos]   L'ange qui sauvait le démon [clos] EmptyMer 13 Oct 2010 - 20:52


La jeune fille aux yeux bleus clairs ne comprenait pas comment Néro pouvait connaître l'existence d'Adiryl. Il avait affirmé n'y être jamais allé, mais rien que le fait de savoir une chose pareille était déjà étrange. Le Grand Maître lui avait minutieusement expliqué le fonctionnement des croyances de Feleth: à part quelques païens qui étaient profondément persuadés de l'existence d'un "Paradis", (pourquoi ne pas appeler Adiryl de cette manière, après tout ?) les habitants du Monde du Milieu ne savaient rien à son sujet, et Nérol n'avait franchement pas l'air d'un ange. Elle se demanda alors s'il était élu, comme elle ... Après avoir posé la question cruciale à Shino, elle fut surprise de constater le rire de Néro.

« - C'est elle que vous cherchiez ! Il suffisait de me le demander. Ça doit être votre sœur, en voyant la ressemblance du moins. Êtes-vous aussi vampire ? Vous la cherchez pourquoi en faite ? »

Quelques battements de cœurs, le chant du vent, un bruit de bois s'écrasant au sol. Elle le dévisagea pendant quelques secondes, repassant ses paroles en boucle dans sa tête, ne remarquant même pas qu'elle venait de laisser tomber le bâton de Néro. Elle avait du mal à y croire: sa sœur ... était donc bien vivante. Elle ne savait pas si elle devait pleurer ou se réjouir. Elle espérait depuis quelques semaines quelque chose, mais elle-même ignorait de quoi il s'agissait. Est-ce que ce fait la réconfortait ? Surement pas. L'égayait ? Probablement. Eurybie était en vie.

* Plus pour longtemps ... * pensa-t-elle en contemplant la douce et tragique pénombre de ce paysage fatalement mélancolique

Une larme naquit au coin de son œil, mais elle resta de marbre. Néro avait donc deviné qu'elle était sa sœur ? Connaissait-il aussi l'histoire qui les liait ? Il posait bien trop de questions ... Elle lui avait déjà dit qu'Eurybie était une amie, et qu'elle l'a cherchait car elles ne se sont plus vues depuis très longtemps. Pourquoi tenait-il tellement à la vérité ? Elle tenta vainement d'imiter un rire crédible, et annonça:

« - Vous la connaissez ? Vous savez où elle se trouve ? »

La suite s'annonçait ... intéressante.

[HRP: En fait, je n'ai pas précisé que Mira menaçait Shino. Elle tient juste son bâton xD ... Pas de posture de combat ni rien. ^_^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Néro Elem

Administrateur | Doux Seigneur de l'Orage

________________

Néro Elem
________________


Race : Oracle, Faux parleur, Elfe
Classe : Artéfact vivant
Métier : Apprenti du Triumvir "Le Prophète"
Groupe : Les Mages de la Tour de Beolan

Messages : 1323

Fiche de Personnage : Ma Fiche


L'ange qui sauvait le démon [clos] _
MessageSujet: Re: L'ange qui sauvait le démon [clos]   L'ange qui sauvait le démon [clos] EmptyJeu 14 Oct 2010 - 19:30

Quand elle entendit mes paroles, Mira fut énormément touchée. Elle me regardai, semblant incapable de retirer son regard de moi.Elle laissa tomber son bâton. Je me penchai légèrement et le ramassait. Après quoi, je le tendis à Shino en lui disant :

"Je crois que ceci vous appartient."

Je me retournais vers Mira. Une larme solitaire coulait le long de sa joue pourtant elle était toujours impassible comme si elle avait été figé dans le cristal. Au bout d'un certain moment elle me demanda alors :

"Vous la connaissez ? Vous savez où elle se trouve ?
-Je ne sais pas exactement où elle se trouve. Je l'ai juste croisée. Elle avait essayé de boire le sang d'une femme. Enfin, elle a fini par s'énerver car un homme de bois l'avait démaquée."

J'avais parlé comme si cela se passait fréquemment. C'est vrai que c'est fait étrange arrivait souvent. Je ne comprenais pas vraiment pourquoi.
Je pensais que cela était de même pour tous les voyageurs. Un question me vint à l'esprit et je ne tardais pas de la poser à Mira :

"Au faite, que voulez-vous faire à votre sœur ?"


Même si sa sœur m'avait presqu' entièrement ignoré, elle ne m'avait pas semblé être si méchante. Certes, elle avais tenté de tuer quelqu'un mais elle voulait simplement se nourrir. Ce n'est pas comme si elle voulait assouvir un désir de sang.

[HRP: Shino, le sort de vérité s'est réactivé quand tu as pris ton bâton, non ?
Mirage, je veux faire tarder le moment de ma réponse au sujet d'où elle est pour que tu ne partes pas tout de suite ^^ ]


Dernière édition par Néro Elem le Sam 23 Juin 2012 - 1:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Shino Fyx



________________

Shino Fyx
________________


Race : Humain Maudit
Classe : Maître Du Bâton
Métier : Aucun
Croyances : Aucune
Groupe : Solitaire

Âge : 12 ans

Messages : 6

Fiche de Personnage : Ma Fiche


L'ange qui sauvait le démon [clos] _
MessageSujet: Re: L'ange qui sauvait le démon [clos]   L'ange qui sauvait le démon [clos] EmptyDim 17 Oct 2010 - 20:45

Enfin ce petit bâton de retour, Shino comprenait mieux de suite ce qu'il se passait. En regardant Néro dans les yeux, Shino n'a pas pu s'empecher de voir l'innocence même dans ses yeux. Il était d'une puretée inégale, c'était incroyable. Tout le monde est un tout petit peu malfaisant, mais pas lui... Shino regarda son bâton et le frotta un peu lorsqu'il entendit le rire de Mira. Il était faux, c'était flagrant, mais il avait aussi entendu autres choses... Au loin, cinq bandits armés jusqu'au dents fouillaient les cadavres.

"Qui a pu faire ca !"

"J'en sais rien chef, mais ils vont payés d'avoir osés attaqués nos camarades."


*Alors comme ca ces trois personnes étaient des bandits hein...*

Shino rélféchissa à un moyen d'éviter le combat, il avait toujours réussi à duper ses adversaires, mais à eflleuré la mort plus d'une fois. Surtout qu'ils ont l'air énervés et qu'ils sauteront sur tout ce qui bouge. Il n'y a qu'un seul moyen pour survivre dans ce cas là, la discrétion puis la fuite.
Shino coura en direction d'un petit arbre dont les feuilles cachaient le sol. Il se cacha et fit un signe aux autres pour venir avant qu'il ne soit trop tard.

"Venez par ici avant qu'il ne soit trop tard, il y'a cinq types au loin et c'est pas des peluches (?) !"

[HRP: Exacte Néro, le sort de verité est activé mais ne fonctionne pas à 100%]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mirage Morteury



________________

Mirage Morteury
________________


Race : Élue
Classe : Serviteur de la Justice
Métier : Musicienne
Croyances : La Justice
Groupe : Anges

Âge : 16 ans

Messages : 21


L'ange qui sauvait le démon [clos] _
MessageSujet: Re: L'ange qui sauvait le démon [clos]   L'ange qui sauvait le démon [clos] EmptyLun 18 Oct 2010 - 19:40


« - Je ne sais pas exactement où elle se trouve. Je l'ai juste croisée. Elle avait essayé de boire le sang d'une femme. Enfin, elle a fini par s'énerver car un homme de bois l'avait démaquée. »

Elle avait essayé de boire le sang d'une femme ? Un homme de bois l'avait démasquée ? De quoi parlait-il ? Sa soeur était vraiment un assassin ? Un de ces vampires monstrueux dont parlent les légendes ? Cette jeune fille légère et poétique, qui ne cherchait que de profiter de la vie au maximum ? Confuse, elle ignora la question de Néro: elle lui avait déjà répondu. Bien trop effrayée, et inondée de questions, Mira décida de commencer à traverser l'interminable chemin pour Venill. Une chose était sûre: là-bas, elle était certaine de découvrir l'exacte endroit où se trouvait Eurybie. Elle devait reprendre sa route pour sa ville natale, qui s'annonçait longue et fastidieuse.

« - Sur ce, je vais prendre congés. Merci beaucoup pour les informations que vous m'avez fournies Néro. Quant à vous Shino, faîtes attention à ne plus jamais lâcher votre arme, même si votre interlocuteur se trouve être votre allié. Faîtes attention à vous ! » chantonna-t-elle un immense sourire aux lèvres malgré ses nombreuses questions et la mélancolie de retrouver sa soeur, plus meurtrière que jamais, et disparu dans le brouillard, tel un simple mirage.

[HRP: Désolée chers compagnons, je ne considère plus aucune inspiration pour ce RP. J'espère m'améliorer dans les prochains. Sur ce, bisous et merci ! RP clos pour moi.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Néro Elem

Administrateur | Doux Seigneur de l'Orage

________________

Néro Elem
________________


Race : Oracle, Faux parleur, Elfe
Classe : Artéfact vivant
Métier : Apprenti du Triumvir "Le Prophète"
Groupe : Les Mages de la Tour de Beolan

Messages : 1323

Fiche de Personnage : Ma Fiche


L'ange qui sauvait le démon [clos] _
MessageSujet: Re: L'ange qui sauvait le démon [clos]   L'ange qui sauvait le démon [clos] EmptyMer 20 Oct 2010 - 15:58

Mira sembla horrifié parce que je venais de dire mais elle le cacha très bien. Elle dit ensuite d'une voix chantante :

"Sur ce, je vais prendre congés. Merci beaucoup pour les informations que vous m'avez fournies Néro. Quant à vous Shino, faîtes attention à ne plus jamais lâcher votre arme, même si votre interlocuteur se trouve être votre allié. Faîtes attention à vous !"

Elle sembla alors se dissiper comme si un brouillard se déversait sur elle, l'effaçant petit à petit de ma vue. Je me précipita vers elle pour la retenir mais referma mes bras sur le vide.
Je contemplai quelques instants le vide comme si elle allait y réapparaitre. Ce fut la voix de Shino qui acheva de me réveiller :

"Venez par ici avant qu'il ne soit trop tard, il y'a cinq types au loin et c'est pas des peluches (?) !"

Je le regardai un moment sans comprendre. J'aperçus alors des brigands dans la plaine. Shino lui s'était caché dans un arbre. J'envisageai un instant de faire comme lui mais je choisis une autre voie.
Je lui dis en souriant et en bougeant ma main pour dire "au revoir" :

"Je fus content de vous rencontrez. Peut-être nous re-rencontrerons-nous un jour. J'attendrais ce jour avec impatience. Bonne chance pour les brigands. Avec les pouvoirs que vous avez, même si vous les ignorez, vous n'aurez aucun mal à les mettre en déroute."

Après ces paroles un nuage cacha le soleil un moment. Au lieu, d'un simple assombrissement, ce fut comme si une éclipse complète avait lieu.
Quand l'obscurité se dissipa. Je n'étais pas là. Je m'étais déjà précipité dans la direction de Venill, où j'espérais revoir Mira et pouvoir avoir l'occasion de la seconder.

> vers http://feleth.superforum.fr/t347-intervention-divinepv-mirage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



________________


________________



L'ange qui sauvait le démon [clos] _
MessageSujet: Re: L'ange qui sauvait le démon [clos]   L'ange qui sauvait le démon [clos] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

L'ange qui sauvait le démon [clos]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feleth :: Feleth, le monde du milieu :: Grandes plaines de Feleth :: Collines-