''L’enfant voulait répondre. Mais sa gorge lui fit comprendre que ses mots ne seraient jamais à la hauteur du silence.''
               
Eto Hachiro
 
''La mort, c’est elle qui vous fait tenir debout. C’est elle qui dicte les actes. C’est elle qui peint le monde. Et elle vous emportera tous.''
               
Querel Sentencia
 
''Je ne ressens que soif et tristesse, la mort est futilité. Je la cherche, peut-être suis-je elle.''
               
Nagate Zetsubō
 
''Udyr, quand tu seras mort, on se souviendra de ton nom. Moi je n'en ai pas, car je ne mourrai pas aujourd'hui. Mais le tien restera gravé dans ma mémoire, et dans celle de tous ceux qui t'ont connu, comme celui d'un homme fort, et digne. Alors va, et éteins-toi avec grandeur, devant tous ces vautours.''
               
Darn Butcher
 
''La nature revivait là où les hommes mourraient, le cycle reprenait son cours normal grâce à l’albinos.''
               
Aikanaro Myrrhyn
 
''Ils ne se battaient pour rien qui n’en vaille la peine. Ils étaient incapables de distinguer ce qui avait de la valeur de ce qui n’en avait pas. Alors pourquoi tant de vigueur à la tâche ? Pourquoi risquer sa vie aussi vainement ?''
               
Alcofrybas Grincebrume
 
''Son regard, depuis toutes ces années, avait appris à parler.''
               
Etan Ystal
 
''Un monde de chaos, de destruction et de malheur, un monde impartial et magnifique, le seul en tout cas, où faire l’expérience de la vie prendrait un sens véritable.''
               
Edwin Gwendur
 
''L’enfer, ce doit être l’enfer : courir pour l’éternité dans un paysage sans fin, sans début. Sans possibilité de repos ou de mort.''
               
Tyrias Marchemonde
 
''Mais sans risque on n'obtient rien, voici ma devise mes amis. Il ne faut pas avoir peur de se salir les mains, il ne faut pas avoir peur de la mort…''
               
Dimitri Morteury
 
''Tomber... Ceci est si abstrait. L'on pourrait se relever plus grand que l'on était.''
               
Yozora Adragnis
 
''Il passa des semaines dans le cachot ayant décidé de s'y enfermer lui-même. Puis, au terme de trois semaines, vous êtes venu le voir et vous lui avez dit : «Les larmes ne sont qu'une faiblesse qu'il te faudra masquer... Si tu veux t'apitoyer, libre à toi, mais, si tu souhaites voir les choses changer, tu le peux toujours. Suis-moi... Mon ami.»''
               
Haar Wilder
 
''Le brin d'herbe ne se soucie guère de ce que font les feuilles des arbres. Mais à l'automne venu, les feuilles ne se suffisent plus entre elles. Elles s'assombrissent, se nourrissant des nuages noirs d'orage. Et alors, elles se laissent tomber sur nous.''
               
Le Peintre
 
''S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est immobile, allongée, rigide, puante à en faire vomir, en décomposition, transportant des milliers de maladies, la peau arrachée et les os jaunes. S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est à six pieds sous terre, devenue la proie des corbeaux, et ses yeux mangés par des fourmis... C'est qu'elle a un jour été orgueilleuse et avide. C'est qu'elle a un jour voulu devenir riche et grande, ou bien qu'elle l'est devenue. Cela ne change rien.''
               
Le Violoniste
 
''La pensée est la liberté, la liberté... Alors, le corps est la prison, le corps est la prison... Il faut casser les barreaux.''
               
Sill
 
''Nous croyons conduire le destin, mais c'est toujours lui qui nous mène.''
               
Setsuna Hendenmark
 
''Fais ce que tu veux avec ces villageois, sauf les laisser en vie.''
               
Kaull Hendenmark
 
''La fuite vers la religion peut être une réponse pour certains. Pour d'autres elle n'est que la simple évidence que l'homme est faible et instable.''
               
Astryl Panasdür
 
''La mort ne cherche pas à s’expliquer, elle ne fait qu’agir, monsieur. Les cadavres ne racontent pas grand-chose, mais vivant, un homme peut en avoir long à dire.''
               
Sanaki Hearthlight
 
''Alors, telle une marionnette cassée que l’on tente en vain d’animer, il se releva, restant digne malgré ses blessures.''
               
Dolven Melrak
 
''Quand le sang coule, il faut le boire. La mort ne frappera pas à votre porte mais s'invitera par vos fenêtres !''
               
Andreï Loknar
 
''Personne ne peut capturer une ombre, personne ne peut la dresser ni se l’approprier.''
               
Jazminsaa Alsan
 
''De la même façon, à l'idée qu'un abruti de scribe puisse teinter ses parchemins de calomnies religieuses, ou pire, me faire porter le titre de héros, je vais préférer m’occuper de l'écriture de ma propre histoire.''
               
Alexandre Ranald
 
''La mort... Si belle et terrible à la fois, elle l'appelait, et l'appelle toujours.''
               
Adam Moriharty
 
''Par nature, j’aime tout. Par conséquence, je me hais…''
               
Samaël Apelpisia
 
''C'est sordide et cruel, mais c'est hélas la réalité de ce monde.''
               
Liam Gil' Sayan
 
''Aujourd’hui sur les terres de Feleth les pensées ne sont plus les bienvenues. Le temps de la renaissance spirituelle est terminé. Le temps où les grands penseurs avaient aidé le monde est révolu.''
               
Héra Calliope
 
''La mort était séductrice ; elle ne montrait que ses bons côtés. La sérénité et le calme absolu : pour toujours et sans violence.''
               
Eurybie Pourrie
 
''J’ai atteint cette espèce de vanité qu’apporte l’ancienneté. Je ne crois plus qu’on puisse m’apprendre quelque chose, et si jamais quelqu’un essaye ou y arrive seulement, je me bloquerais et deviendrais hermétique à tout contact.''
               
Dante Waanig
 
''Je devrais t'attacher, tu deviens dangereux pour toi même !''
               
Jeyra Frozeñ
 
''La beauté des êtres n'était rien. La beauté des choses oui. Mais pas forcement celle que l'on voit avec une paire de rétines.''
               
Akira Satetsu
 
''Le noir. Une étendue sombre en perpétuel mouvement.''
               
Melpomène d'Ambre
 
''Il est des oreilles invisibles qui peuvent entendre jusqu'à nos moindres soupirs et des secrets aux allures anodines peuvent se révéler instruments de destruction et de tourments sans fin...''
               
Cassandre Ombrelune
 
''Le "rien" est tellement plus unique que la peur ou n'importe quel autre sentiment...''
               
Meryle Nightlander
 
''Ce n'est pas le nombre ni la force qui compte, c'est l'envie, la cause.''
               
Luyak Salamya
 
''L'innocence d'un enfant est la plus grande peur de l'homme.''
               
Clause Vaneslander
 
''Quand il lui manque une marionnette pour ses spectacles. Il verrait en vous la chose qu'il cherche.''
               
Jack D'enfer
 
''Il n'a pas de notion réelle du bien et du mal, personne ne lui ayant jamais défini ces mots.''
               
Jim Stocker
 
''Je n'ai vu aucune lumière, aucun goulet, pour sortir du boyau infini et obscur que nous empruntons tous, jusqu'à la promesse d'une nouvelle vie, de la transcendance et de la connaissance. Alors, mes yeux se sont adaptés aux ténèbres.''
               
Shaquîlah Dresdeïorth
 
''Le pouvoir ronge l'homme.''
               
Balthazar Bel
 
''Visiblement, la sérénité n'avait de valeur que si on connaissait également, en comparaison, des moments de troubles.''
               
Dranek Barth
 
''Le faible se faisait tuer, le fort vivait un jour de plus.''
               
Rodany Bleinzen
 
''Le soleil se couchait sur le monde du milieu. Les ténèbres se paraient de leurs plus somptueux apparats pour enfin faire leur entrée.''
               
Rin Mephisto
 
''Et alors il vit le chaos, la désolation, la souffrance le désespoir ambiant. Il rit.''
               
Elrog Aniec
 
''Perdu quelque part, marche vers nulle part.''
               
Kyle Wate
 
''La rose n'a d'épines que pour qui veut la cueillir.''
               
Karin Yzomel
 
''- Je peux vous prédire le genre d'homme qui vous convient !
- Je connais déjà mon genre d'homme.
- Vraiment... Et quel est-il ?
- Les hommes morts.''
               
Naladrial Delindel
 
''Utilise tes pouvoirs seulement quand le noir deviendra invivable.''
               
Zedd McTwist
 
''Tes cauchemars m'ont déjà donné l'encre... À présent, ta peau me donnera les pages !''
               
Conrart Crowlore
 
''Bien des gens se font enfermer dans un cercueil une fois mort, mais rares sont ceux qui naissent dedans.''
               
Dassyldroth Arphoss
 
''Le corbeau frénétique qui vous nargue de sa voix perchée, agite ses ailes damnées, où le reflet d'un mort se penche sur votre âme.''
               
Lust Aseliwin
 
''La vie est un mensonge, la destruction une délivrance.
Passent les marées, soufflent les vents, en vain...''
               
Le Passant
 
''Fauche, tranche et avale, gouffre des âmes. Que se dresse devant toi mille fléaux, et que l’enfer se glace devant ta noirceur.''
               
Lloyd Vilehearth
 
''Des charognards pour la plupart, comme ces corbeaux à deux têtes, venant dévorer le valeureux mort.''
               
Meneldil Tristelune
 
''Nous sommes les bourreaux de la justice et de la paix. Même si ce rôle n'est pas agréable à endosser, nous nous devons de le faire, pour le bien du peuple.''
               
Ezekiel Le Sage
 
''Il me tarde de retourner au combat pour finir empalé sur une pique.''
               
Karl Von Morlag
 
''Montre-moi le chemin de la victoire. Ou guide-moi alors dans les tréfonds de la mort...''
               
Aznan Lauréano
 
''Comment peux-tu supporter ça ? C'est assourdissant ! Tue-le ! Qu'est-ce que ça te coûte ? Tu ne l'entendras plus. Tu seras en paix... Tue-le !''
               
Aïden Sochlane
 
''- Faites taire votre cabot !
- Je ne suis pas votre servante !
- Alors je le ferai taire moi-même !''
               
Rosaly Von Gregorius
 
''Le seul présent que la justice a à vous offrir, est votre mort.''
               
Mirage Morteury
 
''Laissez-moi vous conduire aux carnages.... Tant d'âmes ne demandent qu'à succomber.''
               
Idryss Leeverwen
 
''Le soleil est un bourreau. D'une simple caresse, sa langue enflammée peut calciner n'importe quel être.''
               
Seïren Nepthys
 
''C'est une nuit sans lune. Ou bien était-ce un jour sans soleil ?''
               
ShuiLong Zhang
 
''La vie est un rouage lent et grinçant. Il ne tourne que dans un sens. Celui où tu tombes.''
               
Camelle Elwhang
 
''Et un jour, sur vos lits de mort, bien des années auront passé et peut-être regretterez-vous de ne pouvoir échanger toutes vos tristes vies épargnées à Feleth pour une chance, une petite chance de revenir ici et tuer nos ennemis, car ils peuvent nous ôter la vie mais ils ne nous ôteront jamais notre liberté !''
               
Edouard Neuman
 
''Le temps est la gangrène de l'homme, elle apparait puis vous ronge à petit feu. Pour finir il ne vous reste plus que le présent pour vivre ; le passé s'évapore peu à peu et le futur ne vous intéresse guère.''
               
Asgeïr Aslak
 
''Cueillir la fleur de la déchéance et croquer dans la pomme de la faucheuse, nos vies se résument à cela car après tout, nous finissons à une moment où un autre, tous sous terre.''
               
Violette Dellylas
 
''Le pire n'est pas de mourir, mais de se faire oublier.''
               
Erwan Daermon Do'Layde
 
''Tenter d'oublier, même si c'était impossible. Il aurait aimé se jeter à la mer avec la preuve de son acte immonde. Laver tout ce sang qu'il sentait sur lui. Peut-être même s'y noyer, simplement. Sombrer dans les abysses et les ténèbres, pour toujours.''
               
Mio Raeth
 
''La lumière montre l'ombre et la vérité le mystère.''
               
Aeli Seoriria
 
''Si la vie n'a qu'un temps, le souvenir n'a qu'une mesure. Le reste est silence.''
               
Valt Horn
 
''Dans le noir le plus complet, l'aveugle est la meilleure personne à suivre. Dans un monde de folie, qui mieux qu'un fou pour nous guider ?''
               
Ledha Borolev
 
''Je ne crois pas en la force d'un absent. Celle qui ferait de vos dieux ce que vous pensez qu'ils sont.''
               
Gigantus Corne
 
''Une limite qui n'a été créée que pour être dépassée ? C'est simple, imaginez !''
               
Goudwin Didrago
 
''Voir grouiller tous ces gens, connaître leurs désirs et leurs rêves, voir comment évoluent les sociétés, leurs aspirations et leurs défauts. Comprendre que donc rien n'est éternel, et que tous ces rêves et toutes ces folies disparaîtront de la surface du monde. Se laisser aller, indolent, parce que tout cela ne servira à rien, et qu'au bout du compte le monde reste le monde, seule éternité immuable.''
               
Uridan Sangried
 
''L'Inquisition vous remettra sur le droit chemin. Même s'il faut vous briser les jambes pour ça.''
               
Leevo Shellhorn
 
''N'oublie pas d'avoir peur des morts. Ils sont toujours plus nombreux que les vivants, et un jour, tu les rejoindras.''
               
Moira Brawl
 
''J'avais l'habitude avec ce genre d'individus... Moins vous bougerez, moins vous leur parlerez... et moins ils vous cogneront dessus.''
               
Aoi Haandar
 
''Je souhaite voir votre sang se répandre mollement à la surface d'une eau rendue trouble par les masses de cadavres vidés de leur substance, marcher dans les champs de vos ossements éparpillés, me remémorant à chaque pas votre mort absurde et pathétique, que vos noms ne soient pas contés, que votre souvenir s'éteigne comme s'éteint votre vie fade et misérable, qu'à travers les années, seuls subsistent vos ossements tels de tristes traces blanchâtres dans un paysage noir de guerre, de sang et de folie.
Et que telles cette phrase, vos morts n'aient aucune importance, aucune signification pour quiconque.''
               
Nargheil Eoss
 
''Bénie soit la haine que tu porteras à ton prochain, lave l'Homme des péchés qu'il a commis.
Sois l'épée du jugement qui s'abattra sur cette race impure, souillée par la vengeance et la corruption.''
               
Meiro Fuuchiuse
 
''Notre futur exprime nos actes passés.''
               
Terence Ripper
 
''Rencontre les ténèbres et tu admireras la lumière, dit le voyant.
Contemple la lumière et tu provoqueras les ténèbres, dit l'aveugle.''
               
Tekian Varis
 
''Un général courageux et fier, est celui qui exécute en premier l'ordre qu'il donne à ses hommes.''
               
Danarius Kyrarion
 
''L'art est le sentiment obscur de l'appropriation de l'étrange.''
               
Leroi-Gourhan
 
''La mort nous sourit à tous, et tout ce que nous pouvons faire, c'est lui sourire en retour.''
               
Marc-Aurèle
 
''L'art est la mystérieuse présence en nous, de ce qui devrait appartenir à la mort.''
               
Malraux
 
''L'art est une profondeur creusée dans le visage du monde.''
               
Weischedel
 
''Le néant après la mort ? N'est-ce pas l'état auquel nous étions habitués avant la vie ?''
               
Schopenhauer
 
''Les avocats d'un malfaiteur sont rarement assez artistes pour tourner à l'avantage de leur client la belle horreur de son acte.''
               
Nietzsche
 
''Ôte-toi de mon soleil.''
               
Diogène le cynique
 
''Il y a pas d’œuvre d'art sans collaboration du démon.''
               
André Gide
 
''Ce n'est pas le lieu mais son cœur qu'on habite.''
               
John Milton
 
''Nous sommes les histoires que nous vivons.''
               
Auteur inconnu
 
''La mort est terrible pour n'importe qui. Bons ou mauvais, anges ou démons, c'est la même chose. La mort est impartiale. Il n'y a pas de mort particulièrement horrible. C'est pourquoi la mort est effrayante. Les actes, l'âge, la personnalité, la richesse, la beauté... Tout ça n'a aucun sens face à la mort.''
               
Fuyumi Ono
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Enquête et mystères [PV : Lilium Merylwoods]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Brator Lioval

Le Purificateur •|• Légionnaire Ardent

________________

avatar
________________


Race : Démons
Classe : Mage Guerrier
Métier : Justicier
Groupe : Clans - Légion du fer Ardent

Âge : 1253

Messages : 13

Fiche de Personnage : Le Purificateur


MessageSujet: Enquête et mystères [PV : Lilium Merylwoods]   Dim 6 Avr 2014 - 22:22

La nuit dans son obscurité la plus intense. Quel moment si somptueux, qui offrait l'un des plus beaux spectacles de la nature à ceux qui savaient la regarder. Car en effet, ce n'était pas n'importe quels yeux qui avaient la vertu de pouvoir admirer cette beauté si sauvage, naturelle, de ce monde qui pourtant n'en donnait pas mine. On pouvait l'entendre crier, sa souffrance était inconcevable … Qu'est-ce qu'il y en avait, des maux, en ce monde si chaotique. Un chaos qui pour le moment très opaque, en comparaison de ce qui l'attendait … Camouflé par cette beauté. Tout ceci en ferait mal au cœur, tout ceci était voué à disparaître, tôt ou tard. Mais ce n'était pas une fatalité, rien n'était une fatalité, tant que l'espoir y était. Brator y croyait dur comme fer, et toute sa vie, n'avait été vouée qu'à cette cause. Empêcher le chaos de proliférer d'avantage, protéger ce monde et même au-delà si c'est dans ses capacités. Toutefois, cette quête englobe tant de tâches et de notions, qu'il en serait difficile de tous les énumérer. Du plus petits points au plus imposants, il était important de ne rien négliger.

Ce fut pour cette raison qu'il fut venu à Venill, cette nuit-là. En effet, un vent effroyable courait en ces lieux. Un meurtrier frapperait souvent dans la région, causant dès lors une série de décès. Selon ce qu'on lui avait rapporté, les scènes de ces crimes étaient à rendre ses tripes tellement elles étaient horrifiantes, sanglantes voir gores. L'homme ayant causé ce pareils atrocité devait être un fou, et ce n'était en rien pour l'excuser. Personne ne le connaissait, ne l'avait vu ou ne serai-ce que son ombre. Toute piste semblait ainsi erronée, mais pas pour Brator qui jugeait la situation encore récupérable. Il allait enquêter, rechercher puis faire payer cette abomination. La mission s'avérait dure, due au manque d'informations, mais il savait d'ores et déjà comment procéder. Durant la journée, il entreprit son voyage jusqu'au village, où au milieu de la nuit, il arriva. Perché sur son cheval, cape à capuche baissée, l'homme s'approcha du seul lieu encore éclairé de Venill à cette heure-ci. La lune était haute dans le ciel, il devait être minuit tout au plus.

Arrivé devant l'établissement, il descendit de sa monture en prenant le soin de correctement l'attacher. Brator n'avait pas eut à subir la météo trop rude cette nuit-ci, il était fort heureusement en armure. La pluie s'abattait sur sa capuche le temps de quelques pas, jusqu'à ce qu'il fit intrusion au sein de l'auberge. Un léger silence, où l'on pouvait toutefois entendre en fond quelques voix basses. Voir un étranger débarquer à une heure pareille ne devait pas être si soudain que ça pour eux. L'être millénaire avança jusqu'au comptoir, après avoir prit quelques secondes à scruter la salle entière. Que cela faisait du bien de pouvoir profiter d'un peu de chaleur, de pouvoir être au sec. Brator, de sa voix imposante mais tût, demanda à l'homme au comptoir de lui servir un réchauffant, et déposa sans attendre trois pièce de cuivres. Une fois sa commande servie, il ne tarda guère à se trouver une table et à enfin pouvoir se reposer de sa longue journée. Il pensait se vider l'esprit, et en retira d'ailleurs son casque, avant d'attaquer ses investigations, mais comme un signe du destin, quelque chose vint troubler ce moment.

Une voix, qui l'interpella. Ou plus exactement, ce qu'elle disait tout bas. Bien qu'il n'arrivait pas à percevoir correctement ce qu'elle disait, un mot lui avait sauté à l'oreille. Un mot étant, sans la place d'un doute, lié à ce qu'il cherchait. On ne pouvait parler de meurtrier en ces lieux sans parler des récents drames. Ou alors cela serait une sacré coïncidence … Et Brator lui, ne croyait pas au hasard. Il décida donc de tendre l'oreille d'avantage, avant de tourner sa tête pour voir de qui s'agitait-il. Une jeune femme au comptoir, il l'avait entraperçue il y avait quelques minutes. Échangeant quelques mots avec le barman, cela avait toutes les conditions réunies pour provoquer un certain intérêt aux yeux de l'homme. Ce dernier se leva donc, l'air naturel et se redirigea vers le comptoir, où il recommanda une seconde choppe. Néanmoins, sûrement à la surprise de l'aubergiste, il en commanda aussi une pour la mystérieuse femme à ses côtés.

"Il est rare de voir des personnes comme vous à cette heure-ci, en de pareilles lieux … À cette occasion, vous me permettrez sans doute de vous offrir ceci."

Marquant un silence le temps que l'homme au comptoir serve la choppe, il reprit ensuite.

"Si vous me pardonnez mon indiscrétion, il me semble que vous savez certaine choses … Qui pourraient m'intéresser tout autant. Les récents événements locaux, vous devez sûrement savoir, vu que vous en mentionnaient il y a quelques instants. Nous pourrions, peut-être, partager nos informations … Cela serait profitable à l'un comme à l'autre, quand dites-vous ?"

Finissant sa phrase, il prit une gorgée de son rhum fraîchement servi puis regardant toujours en face de lui, attendait une réponse, aussi négative ou positive s'avérait-elle. Après tout, cela serait normal si la réaction s'avérait mauvaise, ce n'était pas forcément rassurant de se faire 'aborder' ainsi dans un tel lieu, à une telle heure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lilium Merylwoods

Assombrie | L’enflammée.

________________

avatar
________________


Race : Démon Commun
Classe : Ensorceleuse
Métier : Chasseur de prime
Croyances : Athée
Groupe : Ordre du Crépuscule

Âge : 21 ans

Messages : 41

Fiche de Personnage : Le journal intime


MessageSujet: Re: Enquête et mystères [PV : Lilium Merylwoods]   Lun 7 Avr 2014 - 0:16

Depuis quelques temps, beaucoup de rumeur courait face à l'étranger qui causait les massacres. Personne ne l'aurait jamais vu que ce soit du coin de l'oeil ou en face. Certes les victimes l'avaient faite, mais elles n'étaient d'aucune utilité dû aux fait qu'il n'y en avait aucune encore en vie. On racontait donc qu'il s'agirait d'un homme ayant passé la trentaine, mais personne ne pouvait vraiment l'affirmer. Tout ce mystère compliquait les investigations qu'effectuait la dame dans les environs à la recherche d'indices. Il n'était certes pas facile de trouver un homme dont personne ne connaissait l'identité, mais ce n'était pas impossible. C'est pourquoi l'ensorceleuse avait voyagé à dos de son nouveau cheval, qu'elle avait dérobé à un fermier du coin, pour se rendre à Venill. C'est dans cette région qu'avait eu lieu les massacres et c'est probablement la-bas qu'elle obtiendrait les renseignements nécessaires afin de trouver le coupable.

Venill était une ville commercial et agricole ou il faisait bon de vivres. Du moins, c'est ce qu'elle était, il y a quelques semaines, avant le début des actes fâcheux qui c'était produit. Depuis lors, Lilium investiguait la région à la recherches de l'identité du criminel, car sa tête avait été mise à pris. 500 pièce d'or serait remis à celui ou celle qui le ramènerait, mort ou vivant. Bien que la prime intéressait beaucoup la démone, ce n'était pas seulement ce qu'elle désirait. Elle voulait la vengeance, car le meurtrier avait passédans un petit village au bord de Venill ou habitait la famille de son amie, Avalon. Ceux-ci avait été assassiné lors des crimes du 'rôdeur noir' comme le surnommait beaucoup de villageois. La dame devait le tuer pour venger son amie.

L'ensorceleuse avait voyagé jusqu'à Venill. Il était rare qu'elle y mettait les pieds, mais cette fois elle l'avait fait et tentait de trouver l'auberge des gobelins musiciens. Il ne lui avait pas fallu bien de temps pour la trouver, car, c'était le seul bâtiment donc les lumières éclairaient encore l'intérieur. Il fallait dire qu'en pleine nuit, la plupart des habitants dormais sur leurs deux oreilles, ne prêtant pas attention au danger qui courrait à l'extérieur. La jeune femme c'était arrêté en face de l'auberge pour descendre de son destrier et l'attacher afin qu'il ne s'échappe pas. Elle ne le connaissait pas bien et préférait évité qu'il se sauve s'il craignait les orages comme celle qui tombait maintenant sur la ville. C'est aussi pour cette raison qu'elle s'était activé de rentrer à l'intérieur. Lorsqu'elle avait ouvert la porte, un silence c'était fait puis elle avait enlevé la capuche qu'elle portait depuis tout ce temps pour ensuite sentir un soulagement venant des occupants de l'auberge. Il fallait dire que tout le monde craignait le rôdeur noir. Personne n'était enjouée de le rencontrer vu ce qu'ont disaient des massacres qu'il causait.

La femme c'était donc avancé vers le comptoir ou elle avait commandé un breuvage. Lorsqu'il arriva, elle le pris et le sirota en observant les occupants. Leurs aura reflétait pour la plupart, la peur, la tristesse l'envie de vengeance et pour d'autre il montrait seulement leurs amusement face à la situation. Cela avait le don d'irrité la dame. C'est aussi pour cette raison qu'elle se retourna vers le barman à nouveau pour faire la conversation avec lui. Peut être savait-il quelques choses en rapport au événement des dernières semaines? Seulement au moment ou elle voulait entamer la discution, la porte de l'auberge s'ouvrit dans un grincement. Une nouvelle vague de peur avait pris les occupants jusqu'au moment ou le nouvel arrivant enleva sa capuche et son casque pour dévoiler son visage et venir ce poster au comptoir comme la dame l'avait fait un peu plus tôt. Lilium le fixait du coin de l'oeil, il était différent de tout ce qu'elle avait déjà vu. L'inconnu avait commandé un remontant avant de partir s'asseoir à un table éloigné des autres. La dame avait donc présumé qu'il ne s'agissait que d'un simple visiteur nocturne et s'était de nouveau tourné vers le barman.

<<Par pure hasard, auriez-vous entendu parler des événements récent qui ce produise dans la région?>> Elle avait baisser la voix pour ne pas que d'autre outre que le barman entendre c'est dire.

<< Oui, bien entendu, tout le monde craint le rôdeur noir et vous devriez aussi, mademoiselle. C'est un homme dangereux et probablement fou qui à commis c'est actes de barbarie.>>

Alors qu'elle allait continuer à le questionner, l'inconnu de tout à l'heure était venu se poser à ses côté et l'observa avant de déclarer d'une voix rogue, mais chaleureuse.

<< Il est rare de voir des personnes comme vous à cette heure-ci, en de pareilles lieux … À cette occasion, vous me permettrez sans doute de vous offrir ceci. >>


L'inconnu lui avait offert un verre et lorsqu'il arrivait il reprit sa lancer sur le même sujet qu'elle venait de converser avec le barman.

<< Si vous me pardonnez mon indiscrétion, il me semble que vous savez certaine choses … Qui pourraient m'intéresser tout autant. Les récents événements locaux, vous devez sûrement savoir, vu que vous en mentionnaient il y a quelques instants. Nous pourrions, peut-être, partager nos informations … Cela serait profitable à l'un comme à l'autre, quand dites-vous? >>


Lilium ne savait pas si elle devait lui accorder sa confiance ou simplement garder ses informations pour elle. C'est pourquoi elle voulu sonder l'inconnu pour apercevoir son aura, mais la seule chose qu'elle pu ressentir fut son intuition qui lui disait de lui faire confiance. C'est pourquoi elle se mit à converser avec l'homme qui était à ses côtés.

<< Vous savez, il est très douteux d'aborder une dame à cette heure-ci et dans ses lieux. Toutefois, vous me semblez être quelqu'un de confiance c'est pourquoi je veux bien échanger ce que je sais avec vous. >>

Elle c'était arrêter un instant pour prendre une gorger de son breuvage avant de continuer.

<< Je ne sais pas tellement plus de choses que les rumeurs qui circule outre fait que le rôdeur noir s'en n'ait pris au proche de mon amie. J'ai donc pu voir son œuvres, mais je ne l'ai jamais vu lui. Cette homme est mystérieux et.... maléfique. C'est pourquoi je me dois de le stopper. Je suis navré monsieur, je ne sais rien de plus à part la méthode qu'il utilise pour crée c'est massacre. Vous aviez parler d'échanger des informations, qu'elle sont les vôtres? >>

La dame attendit donc patiemment que son interlocuteur lui révèle se qu'il connaissait tout en sirotant sa boisson et en regardant autour d'elle. Peut être en savait-il plus que l'ensorceleuse?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Brator Lioval

Le Purificateur •|• Légionnaire Ardent

________________

avatar
________________


Race : Démons
Classe : Mage Guerrier
Métier : Justicier
Groupe : Clans - Légion du fer Ardent

Âge : 1253

Messages : 13

Fiche de Personnage : Le Purificateur


MessageSujet: Re: Enquête et mystères [PV : Lilium Merylwoods]   Lun 7 Avr 2014 - 19:23

Les réponses ne tardèrent guère à arriver. Il était évident que la jeune femme n'allait pas accorder sa confiance aussi facilement, ce qui en découlerait des informations que Brator souhaitait obtenir. Mais apparemment quelque chose l'avait convaincue qu'elle pouvait divulguer ce genre de dires, ou du moins, une partie. Car qu'est-ce qui pouvait garantir que ces informations étaient complètes ? Elle aurait très bien pu garder une partie, et la plus conséquente, pour elle. Ainsi, il écouta ce qu'elle lui dit. On appelait ce criminel le 'rôdeur noir', et ce dernier s'en était pris à son amie. Maléfique était le cas de le dire, et ça n'allait pas être Brator qui pouvait la contredire. Mais ce fut court, car la jeune inconnue déclara aussitôt qu'elle ne savait rien de plus. C'était fort bien maigre pensa l'être millénaire, mais mieux valait peu que rien. Ce mystère comme tout les mystères, était un puzzle où chaque pièce aussi petite qu'elle était comptait. Connaître le nom que l'on donnait à ce meurtrier pouvait aider, certainement. Toutefois en le rappelant à l'ordre, il se devait à présent de faire part de ses propres informations sur le sujet. Buvant une énième gorgée de sa choppe, il resta un moment silencieux où discrètement, du coin de l’œil, il observait si personne ne laissait traîner une oreille bien trop indiscrète. D'une voix grave mais basse, il reprit.

"J'ai, selon les dires de sources sûres, appris que ce 'rôdeur noir' possédait des méthodes pour le moins … Atypiques. Ses meurtres ressemblent à des rites diaboliques, sanglants et barbares. Par simple esprit de déduction, on pourrait en conclure qu'il voue un culte à quelqu'un, ou quelque chose pour procéder de cette façon. Peut-être cherche-t-il au travers de ses meurtres un but plus … Ésotérique. D'autres sources m'ont affirmées qu'il aurait certainement des complices, si on peut les appeler ainsi. Mais concernant cette dernière affirmation, les sources étaient moins sûres …"

Ce 'rôdeur noir' n'avait rien d'un simple criminel de campagne en soif de célébrité macabre. C'était bien avant tout un fou, quelqu'un ayant perdu la raison, mais qui savait ce qu'il faisait. Pour opérer avec de pareilles méthodes, rien ne pouvait être fait au hasard. Brator songeait à la piste des rites, et tenterait même d'en savoir plus là-dessus. La question était donc de savoir pour quoi ou qui, et pour quelle raison ? S'il y en avait une … Mais cela serait l'excuser, s'il n'y en avait pas. La sentence serait impitoyable pour cet homme, ses actes ne devaient rester impunis, par respect et justice envers toutes les victimes. S'il n'était pas arrêté, les morts ne cesseraient, voir même, ils pourraient devenir de plus en plus nombreux. Brator ne laisserait une telle chose arriver, et comptait bien tout mettre en œuvre pour parvenir à ses fins. Soupirant, il posa pour la première fois ses yeux le temps d'un court instant sur la jeune femme à ses côtés. En effet, elle semblait si jeune. Inutile était de dire que la jeunesse embellissait tout, mais cet aspect de temps était si relatif à ses yeux, lui qui avait vécu tant d'années …

"Je vais avoir besoin de gens qui n'auront pas peur de confronter cet homme, de le traquer sans relâche. Puisque vous semblez chercher la même chose que moi … Vous pourriez vous joindre à moi dans cette affaire. Plus nombreux on sera, plus vite la justice sera faite auprès de tout les défunts. Si ce n'est pas nous qui le feront pour eux, qui le fera bien ? Dites-le moi …" Dit-il d'un ton solennel.

Penser aux quelques familles et toutes les personnes ayant vu leur vie brusquement s'arrêter, ou ne serai-ce que basculer éternellement, Brator n'en avait point envie de sourire. La situation était grave à ses yeux, ces gens ne méritaient pas ce qui leur était arrivé, mais ils méritaient en revanche qu'on leur rende cette justice qui peinait à arriver. Si les autorités ne semblaient pas plus interpellées que cela, sûrement trop occupée aux troubles récents dû à la mort du roi, il fallait que ce soit des femmes et des hommes comme Brator qui se charge de cette tâche. Reprenant sa dernière gorgée, il fixa le feu au coin de la salle, pensif, mais impatient d'entendre la décision de la jeune inconnue face à sa proposition.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lilium Merylwoods

Assombrie | L’enflammée.

________________

avatar
________________


Race : Démon Commun
Classe : Ensorceleuse
Métier : Chasseur de prime
Croyances : Athée
Groupe : Ordre du Crépuscule

Âge : 21 ans

Messages : 41

Fiche de Personnage : Le journal intime


MessageSujet: Re: Enquête et mystères [PV : Lilium Merylwoods]   Lun 7 Avr 2014 - 22:11

Tout en sirotant son breuvage, la dame écoutait attentivement les dire de l'inconnu. Il est vrai que le rôdeur noir pourrait vouer un culte à quelqu'un, mais ça n'expliquerait pas tout et bien entendu pour découvrir les raisons du pourquoi il faudrait le lui demander en face. Ce qui était pour l'instant impossible vu que personne ne connaissait son identité. Certes, les informations de l'inconnu en avait apporté de nouvelle pour la dame, mais il restait encore un long chemin avant d'atteindre le meurtrier lui même. Toutefois, le puzzle se recréait petit à petit et puis de toute façon tout ce que voulait la démone était la prime et venger les proches de son amie. Que les massacres s'arrêtent ou non, cela ne dérangeait pas vraiment la dame tant et aussi longtemps que cela n'affectait pas c'est futur plan. De toute façon le monde était empli de chaos par-ci et par là, personne ne pourrait changer ce fait.

Mais malgré tout, elle devait avouer que ce fou ne méritait pas d'être libre dans la nature. Elle savait pertinemment qu'il n'arrêterait jamais les massacres qu'il causait à moins d'y être forcé. Et puis, s'il en venait à s'en prendre à ses proches, elle ne le pardonnerait jamais. Donc Lilium préférait évité qu'une telle chose arrive, c'est aussi pourquoi elle s'était lancé dans cette quête plutôt ardu. Non pas qu'il lui en restait beaucoup, des proches, mais mieux valait qu'il en reste un peu que pas du tout. Et puis elle avait aussi l'Ordre, ils étaient sa famille également... Perdu dans ses pensées l'ensorceleuse avait fait dériver ses yeux verrons vers l'inconnu. Il ne semblait pas si âgée que cela, mais il n'était probablement pas autant jeune qu'elle. L'expérience de la vie se reflétait dans ses yeux. Pourquoi avait-elle fait confiance à cette personne déjà? Pour la même raison qui la faisait voyager dernièrement, son intuition. Il fallait dire que rare était les fois que celui-ci c'était trompé, mais tout de même cela arrivait et c'est aussi ce qui mettait de l'inquiétude et du doute dans l'esprit de la femme...


"Je vais avoir besoin de gens qui n'auront pas peur de confronter cet homme, de le traquer sans relâche. Puisque vous semblez chercher la même chose que moi … Vous pourriez vous joindre à moi dans cette affaire. Plus nombreux on sera, plus vite la justice sera faite auprès de tout les défunts. Si ce n'est pas nous qui le feront pour eux, qui le fera bien ? Dites-le moi …"

     
L'inconnu avait parlé avec un ton solennel ce qui avait fait sourire la dame. Il était bien rare que des gens lui adresse la parole comme il le faisait, mais sa ne renvoyait pas ses doutes. Surtout face à la proposition qu'il lui faisait. Il était vrai que leur but était commun, mais la dame ne le connaissait pas du tout. Il était un étranger et rien ne pouvait assurer qu'il ne la trahirait pas ou qu'il n'était pas lui-même le rôdeur noir. À cette pensé l'ensorceleuse eu des frissons dans le dos et avait déposé sa main sur son sceaux pour y passer c'est petit doigt. La peau qui si trouvait était resté soulever depuis la dernière fois qu'il s'était brisé. Un signe qui lui faisait se souvenir que faire équipe avec d'autres personnes et trop s'impliquer n'était pas toujours bon pour elle... Quand était-ce la dernière fois qu'elle avait fait confiance à quelqu'un? Comment c'était terminé cette aventure? Plutôt mal, il fallait l'avouer. C'est pourquoi elle avait hésité à accepter l'invitation. Mais après tout, l'ensorceleuse n'avait rien à perdre si ce n'est que quelques proches...


<< Certes, je pourrais me joindre à vous dans cette quête, seulement, je ne vous connais point... Pourriez-vous au moins me dire votre nom? Outre part, je n'ai pas grand choses à perdre donc j'accepte de faire équipe avec vous, car de toute façon si nous ne fessons rien,il n'y aurait personne d'autre pour arrêter le rôdeur noir. >> La dame avait parler sur un ton défensif et bas afin d'éviter que les oreilles curieuse entendent leur conversation.

L'ensorceleuse ne pouvait le cacher plus longtemps, elle avait menti dans ses propos de tout à l'heure. Elle en savait un peu plus qu'elle ne le prétendait au sujet du rôdeur noir, mais ça, elle ne le dirait pas à moins d'être vraiment nécessaire. Il fallait dire qu'elle avait sa petite idée ou chercher pour trouver des indices, mais rien n'était sûr. Dans ce monde de fous, il n'y avait pas grand monde auquel on pouvait réellement faire confiance. Tôt ou tard, la plupart trahirait. C'est pourquoi elle n'était pas sûr face au propos que lui avait intimé sa source. Cependant, il faudrait bien commencer par quelque part. En ce levant de son siège la dame avait déposé quelques pièces de cuivre sur le comptoir en tant que pourboire au barman et c'était retourné vers son étranger.


<< Bien, je crois avoir une petite idée d’où chercher pour acquérir des indices. Le dernier endroit ou le rôdeur noir à fait ses ravages est dans un petit village situé au nord de Venill. Nous trouverons probablement des renseignements la-bas. >>

L'ensorceleuse savait pertinemment qu'elle venait de révélé un nouvel élément dans leur quête, mais il fallait bien garder des secrets pour que cette aventure soit plus... palpitante?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Brator Lioval

Le Purificateur •|• Légionnaire Ardent

________________

avatar
________________


Race : Démons
Classe : Mage Guerrier
Métier : Justicier
Groupe : Clans - Légion du fer Ardent

Âge : 1253

Messages : 13

Fiche de Personnage : Le Purificateur


MessageSujet: Re: Enquête et mystères [PV : Lilium Merylwoods]   Mar 8 Avr 2014 - 19:54

On pouvait se poser une question en entendant les derniers dires de Brator. Était-il si seul pour devoir demander de l'aide ainsi ? Peu de personnes le savait, mais il était bel et bien le dirigeant d'une importante organisation, et il aurait très bien pu mener une opération avec ses frères d'armes. Mais compte-tenu de l'activité qui se faisait de plus en plus intense, une affaire comme celle-ci était considéré dans un le second ordre de priorité pour la guilde. Il en avait été décidé ainsi, et Brator avait aussi fait le choix de s'en charger tout de même. Ses motivations étaient clairs et précises, et rien ne pouvait l'en changer. Ceci répondait alors à cette question, et sur pourquoi avait-il donc demandé à la jeune inconnue de l'auberge de se joindre à lui. Au moins, cela dédoublerait les chances de succès de la mission. Mais il savait que cela comportait un risque, un facteur d'imprévu. Que savait-il de cette femme ? Bien peu de choses pour le moment. Mais, toutefois, il se connaissait lui-même et cela lui suffisait … Il savait par conséquent qu'il aurait, sans doute, la capacité de se retourner rapidement en cas de mauvaises tournures des événements.

"Brator …" Dit-il après un court silence.

Les choses sérieuses ne faisaient que commencer. Brator suivait silencieusement du regard sa nouvelle coéquipière, qui se leva de sa chaise après un moment. Pensait-elle partir à ses recherches aussi rapidement ? Le temps pressait, c'était une certitude, mais l'homme était plutôt de l'ancienne école, à toujours vouloir prévoir chaque actions et déroulements de ses plans. Toutefois elle mentionna savoir où trouver d'autres indices. Cela ne pouvait qu'intéresser l'être millénaire qui, silencieux, acquiesça. Ainsi ils devaient partir au nord de Venill, probablement. À l'endroit dont la jeune femme parlait, de meilleures informations devaient sûrement se trouver. Cela en valait en tout cas la peine d'aller voir. Brator se leva à son tour et vint emporter son casque qu'il avait laissé sur sa précédente table. Il sentait que quelque part, à un moment, il allait lui servir … Comme toujours. Si ce n'était grâce à la cape qui l'entourait complètement, on aurait pu voir son lourd équipement, pour une simple mission d'enquête. D'un pas lourd mais posé, il s'approcha de la porte avant d'en mettre la main dessus. Mais, alors qu'il devait ouvrir, il tourna sa tête vers l'inconnue en la regardant dans les yeux.

"… Mais j'en serai des plus reconnaissant si à votre tour, vous me faite part de votre nom. Je préfère connaître au minimum l'identité des personnes avec lesquels je fais équipe."

Sa voix était comme à son habitude neutre, mais son ton assez grave et bas donnait une impression de sérieux à toute épreuve. Brator n'avait, après tout, que demandé la même chose qu'on le lui avait demandé plus tôt. Connaître l'identité de ses partenaires de missions était important. Il n'était pas un expert en étymologie, mais par contre il savait qu'à partir d'un nom, une idée s'en dégageait toujours. Une fois que sa question trouva réponse, il resta un très court moment à regarder la jeune femme, un regard perçant, qui pendant l'espace de ces quelques fractions se questionnait. Mais il se détourna aussi vite, se reportant sur la porte de l'auberge. Un petit village au nord de Venill, voici donc la première destination. Brator n'avait certes pas eut le temps de se reposer, mais si on pouvait gagner du temps il en ferait ainsi, sans hésiter. Pour le moment qui courait, il ne savait pas s'il devait faire totalement confiance en la jeune femme, ou bien s'il fallait qu'il suspende tout ce qu'elle disait, par mesure de sécurité. Il demandait à voir, à juger puis à agir en conséquences. Il ouvrit la porte puis la laissa passer en première, avant d'en faire de même à son tour.

"Que pensez-vous trouver sur le dernier lieu de meurtre de ce 'rôdeur noir' ?"

Brator lui posa cette question en sachant qu'elle n'était pas obligé de lui dire le fond de sa pensée. Peut-être cherchait-elle quelque chose de très précis, dont elle avait déjà idée … Et ne souhaitait pas en faire part. L'homme grimpa sur le dos de son cheval, il était très entravant d'effectuer ce court voyage à pieds avec un temps pareil, et de nuit de surcroît. Il constata que sa comparse possédait aussi un destrier, ce qui était des plus arrangeants. Il ne restait dès à présent plus qu'à se mettre en route, et découvrir sûrement des détails sur ce mystérieux homme qu'était le rôdeur noir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lilium Merylwoods

Assombrie | L’enflammée.

________________

avatar
________________


Race : Démon Commun
Classe : Ensorceleuse
Métier : Chasseur de prime
Croyances : Athée
Groupe : Ordre du Crépuscule

Âge : 21 ans

Messages : 41

Fiche de Personnage : Le journal intime


MessageSujet: Re: Enquête et mystères [PV : Lilium Merylwoods]   Mer 9 Avr 2014 - 1:27

Selon des sources sûr, le rôdeur noir aurait fait ses plus récents meurtres dans un petit village au nord de Venill. On dit que la méthode qu'il avait usé différait des autres massacres don il était l'auteur. Plusieurs diraits qu'il suivrait un certain rite dans l'accomplissement des meurtres. Mais, ce qui restait étrange, c'était le fait que depuis le début des massacres, il avait toujours usé de la même méthode sans compter cette fois. C'était une des raisons qui avait fait croire à Lilium que la-bas, elle trouverait des indices nouveaux ou bien même un complice? Rien n'était sûr outre fait que le rôdeur noir était passé par là il y a de cela une semaine au plus. Les pistes était donc encore fraîche et conduirait probablement vers un autre endroit et peut-être même vers la future destination du rôdeur noir?


<< Brator...>>

C'était le nom que portait l'inconnu, certes il était unique et plutôt rare, la dame croyait même qu'il s'agirait de la première fois qu'elle l'entendait. Cependant, connaître le nom de son coéquipier ne la mettait pas plus en confiance face à celui-ci. Ce qui l’agaçait le plus, c'est qu'elle n'arrivait pas à voir son aura et donc, elle n'était pas en mesure de savoir ces humeur et ces intention. Rien ne garantissait qu'il ne la trahirait pas en cours de chemin ou bien qu'il ne faisait pas lui-même partie des complices du rôdeur noir, si celui-ci en possédait. La dame avait donc suivi Brator jusqu'à la porte de l'auberge ou celui-ci c'était arrêté avant de poser son regard dans celui de la jeune femme.

   
<<… Mais j'en serai des plus reconnaissant si à votre tour, vous me faite part de votre nom. Je préfère connaître au minimum l'identité des personnes avec lesquels je fais équipe.>>


Il était vrai que Lilium ne s'était pas présenté et cela pourrait paraître étrange au yeux de son équipier de ne pas être en la connaissance du prénom de la jeune femme.

<< Je ne nomme Lilium.>>

Un sourire c'était dessiné sur le visage de la dame lorsque son nom avait franchi ces lèvres. Ce n'était pas tous les jours qu'elle divulguait une information sur elle à un parfait inconnu. Mais il ne pouvait en être autrement, car si elle avait raison, cette quête s'avérait être longue et ardu et probablement qu'il discuterait en chemin pour se connaître, car même si l'ensorceleuse appréciait le silence, elle aimait aussi discuter. Son coéquipier lui avait donc ouvert la porte pour la laisser sortir la première. Dehors, l'orage faisait encore ses tords et c'est pour cette raison que Lilium avait repositionné sa capuche sur sa tête rousse.



<<Que pensez-vous trouver sur le dernier lieu de meurtre de ce 'rôdeur noir' ?>>


Cette question là, il fallait si attendre, voir même que c'était probablement qu'il la pose. La dame savait déjà quoi y répondent en divulguant assez d'information sans toutes les lui faire connaître. Tant et aussi longtemps qu'elle ne le connaîtrait pas assez et qu'elle n'aurait pas la certitude qu'il n'était pas lui-même lié au meurtre, elle ne les lui révélerait pas. C'était surtout pour une mesure de sécurité qu'elle faisait cela, il ne faudrait pas que le rôdeur noir aprennent qu'elle était à ses trousses et comptait le tuer lorsqu'elle le trouverait enfin. Aucune pitié viendrait de la démone face à un meurtrier de la sorte, il n'en méritait pas et il n'en aurait point. La dame c'était retourné vers celui qui lui faisait la conversation, Lilium avait pris la parole à son tour.


<< Comme je l'ai affirmé plus tôt, le rôdeur noir à fait un massacre il y a quelques lunes dans le petit village de Blécentier, celui longeant les côtes au nord de Venill. Selon mes sources fiables, il emploierait une méthode unique et semblable dans tous les meurtres dont il est l'auteur, toutefois, celui qu'il a causé la-bas diffère des autres. Selon mes sources, elle contiendrait des éléments nouveaux qui révélerait de nouveau indice face au rôdeur noir et pour la peine, celui qui m'a informé de ça est une personne ayant une haute autorité c'est pourquoi, il a ordonné que personne ne touche la scène, du moins, que personne ne la touche le plus possible. Alors, si nous sommes aptes de nous y rendent le plus vite possible, nous aurons une scène de crime à retourné de fond en compte... Cependant, je dois vous prévenir que ce ne sera probablement pas très beau à voir vu ce qu'on raconte sur ses massacres.>>

Lorsqu'elle eu fini son discours, la dame avait imité son coéquipier en chevauchant son destrier à nouveau. Mieux valait partir au plus vite pour arriver avant l'aube de la journée qui venait à peine de commencer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Brator Lioval

Le Purificateur •|• Légionnaire Ardent

________________

avatar
________________


Race : Démons
Classe : Mage Guerrier
Métier : Justicier
Groupe : Clans - Légion du fer Ardent

Âge : 1253

Messages : 13

Fiche de Personnage : Le Purificateur


MessageSujet: Re: Enquête et mystères [PV : Lilium Merylwoods]   Ven 11 Avr 2014 - 0:13

À peine venait-il d'arriver qu'il se remettait déjà en route. Le repos n'était pas très ami avec Brator, il ne s'accordait à lui que si rarement. Mais heureusement il n'était pas si éprouvé que cela, bien au contraire. Il serait d'ailleurs anormal de dire qu'une personne comme lui se fatiguerai si vite, et adopterai le cycle humain concernant le repos. Sa mission passait avant tout et il se trouvait que ce soir-là, il ne pouvait passer à côté d'une telle occasion. Le dernier lieu de crime, des nouveaux indices, ceci constituait une piste des plus vitale et il n'y avait par conséquent aucune minute à perdre. Lilium lui répondit qu'un de ses contacts s'était arrangé pour faire boucler les lieux à toute intrusion, ce qui laisserait plus ou moins intactes toutes formes d'informations présentes. Brator acquiesça, il connaissait de nom de lieu-dit mentionné, bien qu'il n'y avait jamais mis les pieds. Toutefois, sa mise en garde sur le niveau d'atrocité pouvant éventuellement le choqué ne manqua pas de lui pincer les lèvres le temps d'un instant. Oh oui, des horreurs il en avait vu, c'était peu de le dire … Et les actes sanglants du rôdeur noir n'étaient qu'une pièce de théâtre pour enfants à ses yeux. Bien que, cela n'enlevait en rien la gravité de la chose.

"Qu'est-ce qui nous prouve que les indices que l'on trouvera sur place n'ont pas été laissés exprès ? Peut-être pour donner une fausse piste … Tout est envisageable. Mais nous devons tout de même regarder cela de plus près."

D'un léger claquement de ses rênes, son destrier emboîta le pas. Brator savait au moins où se trouvait le village, et il préférait être de front au cas où quelque chose d'imprévu arriverai. D'une part il pensait qu'il pourrait s'en sortir facilement si on s'en prenait directement à lui, et d'autre part il considérait que sa nouvelle camarade était sous sa protection. C'était sa vision des choses et de la coopération. Mais, il ne laissait rien transparaître, il était quelqu'un préférant largement l'efficacité du silence à la parade verbale. Toutefois cela ne voulait pas signifier pour autant qu'il ne parlait jamais. Et d'ailleurs, voyant que le trajet allait mettre un petit laps de temps avant de se finir, il lui vint à l'esprit d'essayer d'en savoir plus, d'analyser sa coéquipière. Peut-être savait-elle d'autres choses ? Ou peut-être n'était-elle ce qu'elle prétendait être, ou vouloir faire … L'être millénaire avait beau avoir beaucoup d'expérience, il ne disposait d'aucun moyen de pénétrer dans l'esprit des gens, et de tout savoir sur eux. Quant à savoir si cette personne était de bonne ou de mauvaise essence, il s'interdisait dans la majorité des cas d'utiliser cette faculté. Cela avait une raison purement éthique et propre à lui, à sa logique et à sa vision des choses.

"Dites-moi Lilium, avez-vous une idée sur pourquoi le 'rôdeur noir' s'en est pris aux proches de votre amie ?" Dit-il d'un ton posé mais poliment.

Il imaginait que cette jeune femme devait ressentir une envie, celle de venger son amie. C'était un sentiment des plus louables, mais sous couverture de la vengeance … Cela pouvait mener à la mauvaise face. On ne disait pas venger, on disait rendre justice. Tout n'était qu'une question de mentalité et surtout, de perception. Brator sentait que sa partenaire voulait tout autant que lui mettre fin aux massacres, mais un détail le froissait, et il n'arrivait pas à le déterminer. Il ne remettait pas en doute les raisons qu'elle avait énoncé, mais peut-être n'avait-elle pas tout dit ? On ne pouvait être sur et dans ces cas-là, on restait méfiant. Pourtant il n'était pas de nature hostile, et tant que la personne ne cherchait pas le mal, il se montrait presque ouvert. Mais après tout, il était bien trop tôt pour se faire idée clair et précise de Lilium. Tout ce qu'il sentait, était qu'il devait en savoir d'avantage au fil du temps avant de juger ou de agir. Un court silence se fit après que la réponse vint, au terme duquel Brator songea à prévenir de quelque chose.

"Je tenais à vous dire, que si imprévu il y a, nous devrons être prêt à nous défendre … Vous êtes sûrement d'accord. Restons très attentif à ce qui nous entoure."

Un être ayant passé sa vie à se battre et à affronter toutes sortes de mal, savait ce qu'il voulait dire. Être prêt, ne pas se faire surprendre et réagir instantanément. Pour lui, c'était presque un jeu d'enfant, tant que les ennemis n'étaient que des humains. Si il s'agissait d'autre chose, le registre changeait de forme …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lilium Merylwoods

Assombrie | L’enflammée.

________________

avatar
________________


Race : Démon Commun
Classe : Ensorceleuse
Métier : Chasseur de prime
Croyances : Athée
Groupe : Ordre du Crépuscule

Âge : 21 ans

Messages : 41

Fiche de Personnage : Le journal intime


MessageSujet: Re: Enquête et mystères [PV : Lilium Merylwoods]   Ven 11 Avr 2014 - 2:25

Repartir aussitôt n'avait jamais fait partie de ses plans, toutefois, il fallait dire que c'était tout en sa faveur. Trouver un coéquipier de la sorte ne se faisait pas en tout temps. C'est pourquoi Lilium en tirerait avantage le plus possible. Il est vrai qu'elle n'en savait pas beaucoup sur celui-ci, mais si quelques choses tournaient au vinaigre, la dame saurait se défendre et puis s'il était vraiment ce qu'il prétendait être, tout se passerait bien... La seule choses dont l'ensorceleuse pouvait s'inquiéter à l'instant présent était Blécentier. Ou du moins, le crime qui si était commis. Rien n'assurait que le rôdeur noir n'aurait pas mis en scène cela pour distraire les aventuriers en quête ou bien les chasseurs de primes, s'il était aussi intelligent qu'il semblait vouloir le prétendre, il savait que sa tête avait été mise à prix. C'est pourquoi rien ne garantissait que ce qu'il trouverait la-bas ne mènerait pas tout droit dans un piège, mais c'était leur seul indice du moment, il fallait donc commencer par là.

 
<< Qu'est-ce qui nous prouve que les indices que l'on trouvera sur place n'ont pas été laissés exprès? Peut-être pour donner une fausse piste … Tout est envisageable. Mais nous devons tout de même regarder cela de plus près. >>


Les propos de Brator étaient vrai, rien ne pouvait encore prouver que toute cette manigance n'était autre qu'un piège, mais rien n'affirmait que c'était le cas. C'est pourquoi il fallait y jeter un oeil et puis sa source n'était guère menteuse. Lilium le connaissait bien, c'était une personne de l'ordre très près de la femme et en qui elle avait totalement confiance ou presque du moins, jamais il n'oserait la trahir ou pire, lui mentir. Pour cette raison, la jeune femme croyait dur comme fer qu'il trouverait quelques choses en cet endroit mystérieux qu'était Blécentier. C'est aussi ce qu'avait affirmé son allier. Malgré tout, Lilium ne révélerait pas ce qu'elle pensait trouver en ce lieu misérable. Les secrets étaient l'un des points qui faisait de l'ensorceleuse était ce qu'elle était et celle-ci ne manquerait pas à son habitude en les gardant pour sa seule personne.

<< Il est vrai que rien ne peux nous prouver que ce n'est pas un piège, toutefois m'as source ma affirmé que nous y trouverions quelques choses d'intéressant et cette personne n'est pas menteuse je peux vous l'affirmer. >> Elle avait dit cela sur un ton plutôt neutre que la dame n'usait pas souvent. C'était en quelques sortes, un moyen de dire qu'elle ne mentait pas et que ses informations étaient fiable, mais rien n'assurait que l'individu en face d'elle la croirait.

Son équipier était passé en avant d'elle pour mener la marche, probablement qu'il connaissait le chemin, pour l'instant, la dame l'espérait, car elle ne désirait pas ce perdre comme cela lui arrivait assez fréquemment. De plus, pour agrémenté son sentiment plutôt désagréable qui c'était semé en elle, la femme commençait déjà à avoir des crampes au niveau du fessier. Il fallait dire qu'elle n'était pas habituée au nouveau cheval qu'elle possédait et cela rendait le voyage, qui venait à peine de commencer, plutôt pénible. Lilium avait donné un petit coup au cheval pour lui ordonner d'avancer un peu plus lentement pour éviter que ses fesses deviennent plus douloureuses.


<<Dites-moi Lilium, avez-vous une idée sur pourquoi le 'rôdeur noir' s'en est pris aux proches de votre amie ?>> 


Ce fut une question à laquelle Lilium elle-même ne savait quoi répondre. Il fallait dire qu'elle n'était pas en connaissance des raisons qui menaient le rôdeur noir à agir ainsi et qu'il s'en soit pris au proche de son amie était probablement un simple hasard, toutefois, sa n'excusait en aucun cas ses gestes et la mort serait son châtiment. Il fallait dire que la dame détestait les humains, cette race inférieure ne lui causait que des ennuis et comme l'ensorceleuse aimait si bien le penser depuis un moment, elle n'aura aucune pitié pour un être dans son genre.


<< Et bien... Je n'en suis pas tellement sûr, probable est le fait qu'il s’agissant d'une pure coïncidence, toutefois sa n'excuse pour le moins au monde ces gestes et je me dois de venger les proches de mon amie. Cet …. ce rôdeur noir ne mérite pas la liberté qu'il possède présentement et je lui ferait payer c'est actes. >> Les mots avaient presque échappé à la bouche de la dame. Prononcé ''Cet être inférieure'' installerait des doutes sur son identité dans l'esprit de l'homme qui était en sa compagnie. Il fallait dire qu'il était humain lui aussi, du moins, c'est ce qu'elle pensait en ce moment présent... Suite à un cours instant, l'homme l'avait observé pour ensuite continuer la discution qu'il avait entamé un moment plus tôt.

<<Je tenais à vous dire, que si imprévu il y a, nous devrons être prêt à nous défendre … Vous êtes sûrement d'accord. Restons très attentif à ce qui nous entoure.>>


Elle savait très bien se défendre et n'avait nul besoin de protection. Toutefois, il fallait avouer que Brator ignorait ce fait et qu'il ne l'apprendrait qu'une fois qu'ils auraient mis la main sur le rôdeur noir. Lors d'un cours instant elle avait posé ses yeux verrons sur son équipier. C'était la première fois qu'elle  le détaillait vraiment. Il fallait dire qu'avec son armure, il semblait fort et probable était le fait qu'il le soit réellement. Suite à quelques minutes d'observation, la dame répondit à son interlocuteur.

<< Certes, vous avez raison. Je suis attentive ne vous inquiété pas. >> Elle avait rigoler face au dire de Brator. À ces yeux, tout cela n'était qu'un pure jeu et le voir être autant sur ses gardes la faisait bien rire.

Le silence c'était ensuite installé durant un moment laissant les deux voyageurs avancer pour se retrouver plus prêt de leur but. Toutefois, la dame n'aimait pas vraiment ce silence, il l’oppressait. C'est pourquoi elle avait décidé de poser quelques questions à son tour.

<< Sans être indiscrète, qu'elle son vos raisons de vouloir arrêter le rôdeur noir? >>

Cependant, lorsqu'elle eu prononcé cette question et reçu la réponse, quelques choses venu troubler le calme qui régnait depuis déjà un moment. Une bête peut-être? Non Lilium ne le croyait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Brator Lioval

Le Purificateur •|• Légionnaire Ardent

________________

avatar
________________


Race : Démons
Classe : Mage Guerrier
Métier : Justicier
Groupe : Clans - Légion du fer Ardent

Âge : 1253

Messages : 13

Fiche de Personnage : Le Purificateur


MessageSujet: Re: Enquête et mystères [PV : Lilium Merylwoods]   Sam 12 Avr 2014 - 18:16

Apparemment, Lilium ne savait pas pourquoi le rôdeur noir s'en était prit aux proches de son amie. Cela aurait pu être une piste non-négligeable, car cela aurait signifié qu'ils avaient quelque chose que le criminel cherchait. En d'autre termes, il y aurait eu une raison à laquelle il s'en serait prit à eux. S'en prendre à quelqu'un par hasard était alors la réponse la plus probable. Bien que Brator n'y croyait que moyennement. Tout avait une raison, plus ou moins logique selon lui. Mais il ne tarderai pas à trouver de quoi s'agit-il. Un mystère en soi. L'homme se questionnait sur le rôdeur noir, sur ses motivations, sur le but recherché. Car pour commettre des meurtres ressemblant à des rites, cela ne pouvait être un simple goût le macabre. Quelque chose de plus grave en découlait, et c'était bien cela que cherchait Brator, cette raison. La jeune femme pensait aussi que cela n'excusait en rien ses actes, même si cela aurait pu être fait par hasard.

Elle affirma ensuite qu'elle était belle et bien attentive, suite à ce que lui avait dit Brator. Chose rassurante, au moins elle était prête à en découdre si nécessité il y avait. L'homme se tût dès lors, se concentrant sur le chemin devant lui. Un silence s'installa, qui apparemment n'était pas du goût de la jeune dame, qui à son tour lui posa une question. Pas n'importe laquelle, une interrogation qui visait  ses motivations sur cette affaire. Qu'est-ce qui poussait Brator a vouloir arrêter le rôdeur noir … Est-ce que répondre au simple nom de la justice suffirait ? Est-ce qu'elle pourrait concevoir ceci sans penser à un mensonge ? Il n'en avait aucune idée. Il mit quelques instants avant de répondre, réfléchissant à comment pouvait-il exposer ses raisons sans qu'elle croie qu'il ment. Mais après tout, qu'est-ce que cela pouvait compter à ses yeux ? Elle le verrait tantôt ou non … Et en fin de compte, qu'il fasse tout ceci uniquement dans le but de faire justice était-ce si impensable que cela ? Il n'avait finalement aucune raison de reformuler ça autrement.

"Je pense à toutes ces familles, ces personnes ayant été victime de cet homme … Pensez-vous qu'elle prévoyaient qu'un jour, leur vie serait à jamais affectée par le rôdeur noir ? Je ne pense pas. Tout s'est arrêté pour eux en l'espace de quelques instants, peut-être n'ont-ils même pas compris ce qui leur arrivait. Et ceci, est une injustice de plus en ce monde. Personne ne pense à ces gens. Je suis l'exception de cette triste règle, je pense et j’agis … Ils méritent qu'on leur rende justice, celle qu'ils n'ont pas eut le droit d'avoir au moment de leur mort."

Ses mots étaient pesés. Brator avait simplement exposé à la fois ses raisons, et son point de vue. Il ne pouvait mieux expliquer que cela. Car c'était vrai, qui pensait à eux ? Certainement pas ceux qui le devrait, et c'était bien cela qui attristait. Alors qu'il avait répondu, un bruit se fit entendre. Un craquement, qui ne manqua pas de faire tourner la tête de l'homme vers sa provenance. Ils étaient au bord d'un sentier bordé par de la forêt, bien que ce n'était sûrement qu'une partie de l'itinéraire. Cela venait de la forêt, et s'approchait. Au fur et à mesure que leur chevaux s'avançaient, ce bruit les suivait. Quelqu'un ou quelque chose les observait, là, tapi dans l'ombre. Brator décida d'utiliser un sort, très discret, pour avoir le cœur net. Ses yeux rougeoyèrent derrière son casque, alors que sa vision changea. Son regard était devenu plus perçant, plus voyant. C'était sa faculté à regarder l'essence de tout être qu'il venait de mettre en pratique. Il scruta tout ce qu'il pouvait voir, et remarqua rapidement quelque chose d'anormal. Quelque chose se mouvait à une rapidité hors-norme, ne laissant pas beaucoup de facilité à Brator pour l'observer.

"Il y a quelque chose, là, dans la forêt." Dit-il d'un ton sérieux.

Heureusement qu'il n'avait pas regardé en arrière sinon il aurait aperçu Lilium. Et il s'était pour le moment refusé à regarder son essence. Il désamorça sa vision si spéciale, puis arrêta son destrier pour en descendre. Pas le temps de laisser cette créature venir jusqu'à eux, ce n'était pas ses méthodes. Brator affrontait toujours l'ennemi de front, sans détour. Ainsi, il s'approcha de la limite du sentier, au bord de la forêt. Un silence de mort régnait, cela annonçait généralement un danger imminent. Puis, soudainement, un panache d'ombre bondit du néant et vint percuter l'homme si violemment qu'il en tomba en arrière. Une fumée noir, virevoltant dans les airs, avant de s'écraser au sol devant les chevaux. Brator se releva rapidement et dégaina sans plus attendre son Morgenstern, faisant tomber sa cape au passage, révélant toute armure intégrale. L'ombre se mit à alors à se mouvoir et prit alors une forme plus … Humanoïde. À en juger par son apparence, il s'agissait d'un démon. Une créature du mal qui, à son aura débordante, devait s'avérer extrêmement dangereuse. Cet être avait un crâne enflammé, tout comme torse, et possédait une armure lourde. Grande épée en main, nul doute qu'il voulait tout sauf du bien.

"Je ne vous conseillerai pas de continuer plus longtemps, démon …" Dit Brator d'une voix des plus menaçante, tout en resserrant son emprise sur son arme.

Mais la créature semblait ne pas écouter son conseil, et plantant son épée dans le sol, fit lever une violente barrière de feu en la direction des deux protagonistes. Se jetant juste à temps, l'être millénaire décida de répliquer en faisant tournoyer son arme, en même temps que les multiples chaînes de celle-ci créer un cercle enflammé. Puis, il abattit son bras et tel un fouet enflammé, chaînes de feu vinrent agripper le démon tandis que Brator tira violemment, ce qui le fit basculer un moment avant qu'il ne se reprenne, et tente de résister. Le combat ne faisait que commencer, et l'ennemi semblait d'ores et déjà coriace. Le démon et l'être millénaire luttait l'un comme l'autre pour tirer dans leur direction respective, un véritable rapport de force physique et heureusement que sur ce plan, l'homme avait une bonne avance. C'était le moment pour frapper, Brator espérait que sa partenaire en profiterai …


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lilium Merylwoods

Assombrie | L’enflammée.

________________

avatar
________________


Race : Démon Commun
Classe : Ensorceleuse
Métier : Chasseur de prime
Croyances : Athée
Groupe : Ordre du Crépuscule

Âge : 21 ans

Messages : 41

Fiche de Personnage : Le journal intime


MessageSujet: Re: Enquête et mystères [PV : Lilium Merylwoods]   Sam 12 Avr 2014 - 22:36

Spoiler:
 

Certes, les dire de Brator était respectable et faisait réfléchir la dame, mais il fallait avouer qu'elle se classait plutôt dans la catégorie des personnes ne pensant pas aux autres victimes outre que les proches de son amie. Elle ne faisait cela que pour eux et pour éviter qu'il s'en prenne au sien. Les autres ne l'intéressait pas du tout. La justice? Elle ne connaissait pas bien ce mot toutefois, bon nombre de fois elle l'avait entendu de la bouche des humains. Si elle écoutait bien, cela signifierait la même chose que vengeance, mais dans un sens moins violent ou peut être était-ce moins méchant? Cela importait peu, tant et aussi longtemps qu'il désirait la même chose qu'elle, c'est-à-dire mettre fin au massacre.

Lorsqu'il eut fini de parler, un bruit avait troublé le silence qui s'était de nouveau installé entre les deux voyageurs. Une bête? Non, probable était le fait que ce soit un assassin ou un brigand. Toutefois, rien ne pouvait l'assurer. Le craquement se faisait de plus en plus proche et c'est probablement ce qui fit stopper son équipier pour regarder les alentours. Il semblait différent de ce qu'il était peu avant qu'il se soit arrêté. Cependant, l'ensorceleuse n'arrivait pas à comprendre ce qui la faisait penser cela. Celle-ci avait imité Brator en arrêtant près de lui pour scruter les environs. Elle pouvait apercevoir les auras des plus petits animaux jusqu'aux plus grand et c'est ce qui la fit remarquer qu'il y avait quelques choses dans les boisés tout près qui se mouvait dû vitesse plutôt impressionnante, ce qui empêchait la dame de bien distinguer s'il était question d'un animal ou d'autres choses. Bien vite, elle put écarté l'idée que ce soit un brigand ou bien un assassin et même un animal, car elle n'en connaissait aucun étant apte de ce mouvoir de la sorte.

<< Il y a quelque chose, là, dans la forêt. >>

Effectivement, elle l'avait remarqué. Ce n'était pas comme si elle était aveugle non plus. Et puis cela sautait aux yeux que quelques choses les menaçait juste là dans les boisés. L'ensorceleuse surpris l'homme qui l'accompagnait de descendre de sa monture pour faire face à la menace. Cependant, rien ne venait et un calme plutôt inquiétant régnait. La dame n'était pas experte dans des situations de la sorte, mais elle savait que sa ne présageait rien de bon. Soudainement une sorte d'amas noire fonça droit en direction de Brator ce qui le déstabilisa pour le faire tomber au sol. Cette chose qui s'était positionné devant les destriers avait pris une forme humanoïde quoi que cela ne ressemblait pas tellement à un humain. Peu de gens ne possédaient une tête enflammé et c'était une chose plutôt heureuse... Quelques choses attirait l'oeil de Lilium, le démon qui se trouvait en face des deux protagonistes n'était pas inconnu de la femme, elle le sentait. Toutefois, elle n'arrivait pas à se souvenir de l'endroit ou elle avait bien pu le rencontrer et ça ne devait pas être quelqu'un qui faisait partie de ses alliés, du moins elle l'espérait.

<< Je ne vous conseillerai pas de continuer plus longtemps, démon …>>

Brator c'était relevé tout en empoignant son arme afin de défier le démon qui bloquait leur chemin. Dans ce geste il avait dévoilé son armure au grand complet et bizarrement elle semblait familière aux yeux de la dame. Cependant, elle ne pouvait dire ou elle avait déjà aperçu celle-ci. Durant ce moment d'absence qu'avait eu la dame, les deux adversaires combattait désormais. Le feu régnait dans le boisé et en moins de temps qu'il ne le fallait pour réciter la pensée d'Odile, une ancienne prière ayant la particularité d'être extrêmement courte qu'elle entendait souvent à Hyrule, Brator avait pris le dessus sur le démon en l'enchaînant. Malgré la résistance qu'il apportait son coéquipier semblait garder de l'avance face à son ennemi. C'était maintenant à elle d'agir. L'ensorceleuse avait descendu de son destriers pour se mouvoir avec une vitesse plutôt surprenante venant d'elle, il fallait dire que l'élément de l'air l'aidait pour parvenir à ses fins. Lilium c'était ensuite positionné près de la créature pour ensuite prendre son sabre et le lui planter dans le coeur, du moins elle l'espérait. Toutefois, il restait debout et bien vivant, elle ne devait donc pas l'avoir atteint. Elle entreprit donc de lever les mains pour invoquer l'élément du feu auquel elle était si familière. Lorsque les flammes atteignit l'opposant, une senteur effroyable et désagréable se dégagea de celui-ci. C'était celle de la chaire qui brûlait. L'odeur montait au nez de la dame et lui fessait tourner la tête quelques choses clochaient dans cette odeur. Suite au brûlure un cris épouvantable sorti de ce qui devait être la bouche du démon forçant la dame à ce boucher les oreilles. Afin de mettre un terme à se raffut, elle empoigna son sabre pour finir ce qui avait été commencé toutefois, lorsqu'elle voulut lui trancher la tête, il se mit à parler d'une voix inhumaine.

<< La dame de feu? Je ne croyait pas finir achevé des mains de l'un de mes congénères... Maître sera... déçu, j'ai échoué. >>  Le démon avait parler d'une voix plutôt basse dû à sa faiblesse et donc, il était peu probable que Brator l'ai entendu. Cependant, il restait une possibilité qu'il est pu l'entendre et donc qu'il apprenne sa nature. Elle espérait que ce ne soit pas le cas... Maître? Échoué? Que voulait-il dire? Qui était son maître et que voulait-il? Rien ne pouvait lui répondre car elle avait tranché la tête du monstre.

La dame se questionnait beaucoup sur le démon qui venait tout juste de les attaquer. Comment ce faisait-il qu'il était en connaissance du surnom que peu de gens donnait à la dame? Et par-dessus tout, qui était ce 'maître'? Ce pourrait-il qu'il soit le rôdeur noir? Tout était possible et c'était un peu ce qui agaçait la jeune femme. Elle s'était alors retourné vers Brator ignorant le regard qu'il posait sur elle pour venir à ses côtés.

<< Êtes-vous blessé? Je crois que ce démon faisait parti des complices du rôdeur noir, toutefois je ne peux pas l'assurer. La seule chose que je peux vous affirmer ses qu'il était sous les ordres de quelqu'un qu'il appelait 'maître'. >>

Tout en ce retournant vers le cadavre sans tête, quelque chose attira le regard de la femme. Un bout de parchemin dépassait de l'armure du démon. Peut être un indice? Lilium le pris pour ensuite le lire.

<< Maître, vous avez crée un vrai carnage à Blécentier, c'était magnifique. Informez-moi quand vous aurez trouvé vôtre prochaine cible. D >>

Elle avait lis à haute voix afin que Brator écoute ce qu'il était inscrit. C'était une note, adressé au rôdeur noir il n'en faisait nul doute. Un indice de plus, qui n'apportait pas grand chose certes, mais qui voulait dire que ce meurtrier n'agissait pas seul. Il fallait donc reprendre le chemin vers Blécentier, la-bas ils en apprendraient beaucoup plus, c'était l'avis de l'ensorceleuse...  
           
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Brator Lioval

Le Purificateur •|• Légionnaire Ardent

________________

avatar
________________


Race : Démons
Classe : Mage Guerrier
Métier : Justicier
Groupe : Clans - Légion du fer Ardent

Âge : 1253

Messages : 13

Fiche de Personnage : Le Purificateur


MessageSujet: Re: Enquête et mystères [PV : Lilium Merylwoods]   Dim 13 Avr 2014 - 17:09

Lilium ne tarda guère à entrer en scène, et ce fut une bonne chose. Alors que Brator luttait pour maintenir le démon enchaîner, ce dernier se débattait pour briser l'emprise. Le rapport de force était conséquent mais l'être millénaire arrivait à le maintenir. Sa coéquipière tenta dans un premier lieu de lui perforer le cœur, ce qui ne donna lieu à rien. Ce fut alors sous les yeux perplexe de l'homme qu'elle fit usage de la magie, du feu pour être précis, pour carboniser l'être diabolique. Ce dernier hurla en un cri strident, avant que la jeune femme ne se précipite pour le décapiter. Toutefois, avant que la lame atteigne sa destination, Brator cru entendre quelque chose. Le démon avait dit une phrase, il en était sûr, mais il parlait bien trop bas pour qu'il ai pu percevoir un mot concret. Alors que son corps tomba lourdement au sol, son crâne roulant sur le côté, Brator fit cesser ses chaînes enflammées et rangea son arme. Il était un peu intrigué par ce qu'avait bien pu dire la créature, car si elle avait parlé à voix basse, peut-être n'était-ce justement pour qu'il n'entendes pas. Cela méritait clairement d'en savoir plus, mais il resta silencieux pour le moment. Lilium vint à ses côtés pour savoir s'il allait bien, ce à quoi il répondit oui. Cet être était sous les ordres de quelqu'un qu'il appelait 'maître', cela en faisait indéniablement un complice potentiel. Retrouvant sa cape au sol, il écouta en même temps ce qui semblait être une note adressé au rôdeur noir, ce qui ne fit que confirmer ses précédents doutes.

"Si le rôdeur noir s'est entouré de démons, ce n'est pas pour rien. Cela doit avoir un rapport avec le but de ses crimes, sinon il se serait contenté de ses congénères."

Disant cela, Brator s'avança vers le cadavre fumant et se pencha dessus. Peut-être y avait-il d'autre indice dissimulé. L'homme scruta l'armure et à première vue, il ne décela rien de particulier. Le corps était profondément calciné, au moins il savait que Lilium semblait doué en magie élémentaire. Un point qu'il nota dans sa tête. Alors qu'il regardait attentivement, un détail vint le percuter. Sur son épaulière droite, un morceau de métal cramé ressortait. À moitié rongé par le feu, il n'en restait qu'un demi-cercle. Brator le prit dans sa main et l'observant mieux, remarqua qu'une forme y était dessiné dessus. Une forme assez sophistiqué, mais trop endommagé pour deviné exactement ce que c'était. Nul doute qu'une insigne était représentée avant qu'elle ne soit brûlée. Il décida de garder ceci et le glissa dans l'une des petits sacoches à sa ceinture. Se relevant, il revint à son destrier et remonta dessus. Il fallait atteindre Blécentier et vite, il n'y avait plus de temps à perdre. Si on lisait bien la note, le démon avait parlé de cible et non de victime, ce que Brator fit remarquer à sa coéquipière.

"Ce démon parlait de cible, ce qui sous-entends que toutes ces victimes n'ont pas été choisies par hasard. Ils partageaient tous un point commun … Et nous devons trouver de quoi s'agit-il."

Attendant que Lilium regagne aussi sa monture, il emboîta de nouveau le pas. Qui sait ce qu'ils allaient trouver dans ce village, quelles horreurs allaient-ils découvrir ? Brator était heureusement quelqu'un pour qui l'horreur avait perdu son sens depuis longtemps, et peu de choses appartenant à ce mot pouvaient encore lui donner des maux d'estomacs. Cependant l'horreur moral le dégouttait toujours autant, parfois plus que le physique. Et dans cette histoire, l'horreur moral était plus que tout de mise car ces crimes étaient des rituels, de surcroît … Ce qui rendait l'atrocité des plus répugnante. Le voyage reprit dans un silence, pendant lequel Brator revoyait l'insigne qu'il avait pris sur le cadavre. Il tentait de se rappeler s'il n'avait pas déjà vu quelque chose de semblable, car même s'il ne pouvait voir qu'une partie de l'emblème, et qu'elle était en plus très déformée, cela ne l'empêchait pas de tenter. Toutes les options s'étudiaient selon lui, comme celle qui émettait l'idée que le rôdeur noir faisait partie d'un réseau lui-même, voir d'une organisation criminelle. Mais rien que le fait qu'un démon ai été aperçu dans l'affaire change la donne.

Cependant, il repensait aussi au fond de phase qu'il avait pu entendre avant l'agonie de la créature. Cette phrase dont il n'avait rien pu entendre, mais dont il était sur qu'elle était adressée à eux, ou à Lilium du moins. Il pourrait lui demander ce que lui avait dit le démon avant de mourir, mais elle pourrait lui mentir. Mais ce n'était pas une raison suffisante aux yeux de Brator pour ne pas tenter ceci. Ainsi, au milieu du silence, sa voix grave retentit de nouveau, toujours de son ton à la fois posé mais sérieux.

"Avant de mourir, ce démon a dit quelque chose … Du moins, je le crois. Qu'as-t-il dit ?"

Étant donné qu'il était en tête de file, il ne se retourna pas pour poser la question. Il espérait qu'une réponse soit apportée. Il espérait aussi que cela soit la vérité … Mais après tout, il n'avait aucun moyen de le vérifier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lilium Merylwoods

Assombrie | L’enflammée.

________________

avatar
________________


Race : Démon Commun
Classe : Ensorceleuse
Métier : Chasseur de prime
Croyances : Athée
Groupe : Ordre du Crépuscule

Âge : 21 ans

Messages : 41

Fiche de Personnage : Le journal intime


MessageSujet: Re: Enquête et mystères [PV : Lilium Merylwoods]   Dim 13 Avr 2014 - 20:23

Il était fort probable que le rôdeur noir soit à la tête d'une organisation beaucoup plus grande et dangereuse qu'il n'en faisait paraître lors des massacres. De plus, le fait qu'il est une alliance avec des démons n'était pas quelques choses dont il fallait prendre à la légère. Rien ne pouvait dire ce qu'il prévoyait faire, mais tout affirmait qu'il ne faisait rien au hasard. C'était calculé à l'avance et bien préparé pour ne pas ce faire attrapé sur le fait. Cet homme était réfléchi et possédait des complices dont il ne fallait surtout pas énerver au risque de sa vie. C'est aussi pourquoi Lilium commençait à trouver cette histoire beaucoup trop risqué et si cela se révélait trop dangereux pour elle, la dame abandonnerait tout simplement. Lilium n'était pas lâche, mais elle savait quand cela ne valait rien de continuer. Mais pour le moment, il fallait se rendre à Blécentier, la-bas elle saurait s'il valait mieux abandonner ou continuer de traquer ce monstre.


Lorsque Brator avait pris la parole, il avait employée le mot 'congénère' ce qui faisait beaucoup réfléchir Lilium. Qui était le démon de tout à l'heure? Pourquoi semblait-il la connaître tandis qu'elle s'était le contraire? Les questions que ce posait la dame ne pouvait recevoir de réponse et l'inquiétude qui régnait sur elle n'arrangeait pas les choses. D'autre part, il était vrai que le rôdeur noir devait avoir des plans plutôt sournois pour prendre des démons comme complices au lieu de ces congénère humain. Certes les démons possédait des facultés meilleures que celle des humains, mais cela restait étrange... Son équipier s'était avancé vers son destrier pour le monter et attendre que la dame face de même. Ils allaient donc reprendre la route et c'était pour le mieux. Plus vite ils seraient à Blécentier et plus vite ils découvriraient les prochains indices pouvant affecter leur quête.


Un nouveau silence c'était installé, mais cette fois la dame ne comptait pas le briser. Elle voulait plutôt analyser ce qu'ils savaient déjà pour essayer de trouver autres choses qui seraient utile afin de retracer le rôdeur noir. Mais ce n'était pas l'avis de Brator, car celui-ci ce mis à questionner la dame sur le démon. Ou du moins, sur ce qu'il lui avait dit. Toutefois, la dame ne voulait pas répondre à ça. Elle préférait évité de parler de lui, mais s'il désirait tant savoir l'ensorceleuse lui dirait... ce qu'il avait à savoir et non pas ce qu'elle ne désirait lui dire. Il était clair qu'il n'avait rien entendu et c'était préférable pour la dame alors elle ne gâcherait pas la chance qu'elle avait eu en lui révélant elle-même sa nature.

<< Oh, et bien il as simplement dit ceci: ''Maître sera déçu, j'ai échoué.'' Peut être était-il en mission pour le rôdeur noir? Je ne sais pas trop. >>

Malgré elle, la dame avait parlé d'une voix hésitante et qui pourrait relever des soupçons dans l'esprit de l'homme qui était avec elle. Ce n'était pas son but, mais elle ne savait pas ce qu'il fallait répondre à cette question et avait donc coupé la phrase du démon afin qu'il ne sache pas. La femme n'avait pas menti, mais elle n'avait pas tout dit et elle espérait qu'il ne pose pas plus de questions. C'est pourquoi elle prit la parole pour changer de sujet.

<< Nous devrions nous dépêcher. Blécentier n'est plus très loin. >>

En effet, le village n'était pas loin d'eux et probable était le fait que sont allié y soit déjà pour l'accueillir elle ainsi que son équipier. Et c'était bien le cas, lorsque les deux voyageurs furent arrivé au village de Blécentier. Un homme en cape noir les attendait. La dame avait donc arrêté son cheval pour descendre afin d'aller à la rencontre de celui-ci tout en laissant Brator derrière elle pour ne pas qu'il entende leur conversation.


<< Il me tardait de te revoir, Draegar. Alors, peut-tu nous conduire la-bas? >>

Draegar était un membre de l'ordre depuis bien avant que la dame y entre. C'est deux là c'était lié d'amitié malgré leur rivalité qui les poussait souvent au combat. Selon l'ensorceleuse, Draegar était un atout pour leur quête c'est pourquoi elle lui avait demandé d'enquêter de son côté et c'était lui aussi qui avait protégé la scène de crime.

<< Il est vrai que cela faisait un moment que je ne t'avais vu, dame Lilium. Suivez-moi. >>

Les deux protagonistes l'avait donc suivi jusqu'à au lieu du massacres. Cette endroit, comment avait-il pu le massacre autant? Ce pouvait-il vraiment que ce soit un humain qui est crée ce désastre...?


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Brator Lioval

Le Purificateur •|• Légionnaire Ardent

________________

avatar
________________


Race : Démons
Classe : Mage Guerrier
Métier : Justicier
Groupe : Clans - Légion du fer Ardent

Âge : 1253

Messages : 13

Fiche de Personnage : Le Purificateur


MessageSujet: Re: Enquête et mystères [PV : Lilium Merylwoods]   Sam 19 Avr 2014 - 17:27

Il serait mentir de dire que Brator n'avait pas au moins levé un sourcil en entendant les dires de sa comparse. En un millénaire d'existence il avait probablement eut le temps de reconnaître certaines choses, certains détails chez ses interlocuteurs. Mais il décida de ne pas porter autant de suspicion envers Lilium, bien qu'il savait qu'il devait garder l’œil ouvert sur elle. Après tout, c'était encore une inconnue, il ne savait rien d'elle. Suite à cela, il ne répondit rien, restant dans un silence lourd. Il pensait, réfléchissait. Beaucoup de détails sur cette affaire lui échappait et cela ne lui plaisait guère. Qui était ce démon ? Même s'il avait la certitude qu'il œuvrait au nom du rôdeur noir, cela ne lui indiquait en rien si cet homme avait d'autres créatures du genre sous son aile. Des créatures qui pourraient s'avérer être infiniment plus puissante. Il songeait à tout les cas de figures possibles. Il fut sorti de sa torpeur lorsque la voix de Lilium retentit de nouveau et lui indiquant qu'ils n'étaient plus très loin de Blécentier. Bonne nouvelle pensa-t-il.

Ainsi, le duo arriva aux portes du village. Et le premier détail qui interpella Brator fut la présence d'un homme en cape noir, qui semblait les attendre. Sa coéquipière prit le devant et descendant de sa monture vint le rejoindre. Apparemment ils devaient se connaître, d'une manière ou d'une autre. Quelques instants après, le mystérieux individu les guida jusqu'au lieu du massacre, et ce fut à ce moment que Brator sentit cette sensation si atypique, qu'il n'avait pourtant pas eu beaucoup de fois l'occasion de la ressentir. Celle de la sueur froide, des poils se hérissant petit à petit dans le dos. Non pas par peur, mais par dégoût, par colère. Il quitta son destrier pour reposer pieds à terre et se dirigea vers la scène devant lui. Ils étaient à ce qui était avant la petite place du village, où un puits gisait au centre. Des cadavres étaient disposés tout autour de celui-ci, mais assez éloigné et séparé les uns des autres pour attirer l'attention de l'homme sur ce détail. Du sang était immaculé partout au sol, mais des sillons perceptibles étaient là, entre les corps et le puits. Brator s'avançait pas à pas, auprès de chaque cadavre sans s'arrêter. Certes ce spectacle était très macabre, et donnerait à n'importe quel guerrier une envie de vomir. Mais il résistait, tant bien que mal. Tout ces corps étaient ouverts, leur intestins sortaient sur le sol pour certains, tandis que les cages thoraciques étaient dénués d'un cœur pour les autres. Mais tous avaient un point commun, leurs veines étaient largement ouvertes.

Une fois qu'il eut finit de faire le tour, ses yeux se portèrent sur le puits. Pourquoi les avoir disposés tout autour ? Ce ne fut que en observant qu'il remarqua alors que les traces de sang au sol menant au puits ne semblaient pas 'naturelles', uniquement causées par les vents et autres. Les traces émanaient de chaque corps en direction du puits. C'est alors qu'il s'approcha de très près, et s'agenouilla pour voir. Sur chaque trace touchant les pierres du puits, quelque chose était inscrit sur ces mêmes pierres, à l'endroit où le sang les touchait. Un dessin, ressemblant d'avantage à un symbole ou quelque chose dans le genre. Brator ne connaissait pas leur signification, il n'en avait jamais vu de tels. Beaucoup de nouveau détails qui demandaient du temps à se mettre en place. Cette morbide scène avait de quoi retourner le cœur, mais avait eut le 'courage' de délivrer assez d'informations sur le crime ayant eu lieu en son sein. Brator avait un doute, qui pour être vérifié avait besoin de déplacer au moins un corps. Mais il ne le fit pas, pas pour le moment. Il se releva puis refit face à Lilium avant de lui faire part de sa rapide inspection.

"Un rituel."

Il avait cependant du mal à expliquer quel genre de rituel était-ce. Il hésitait quelques peu dans ses mots, cherchant ceux qui pourraient le mieux décrire ce qu'il voulait exprimer.

"Tout ces gens n'ont été en fait que des … 'Catalyseurs', des outils pour contrôler ce qu'en résultait du rituel … Mais ils n'ont pas été choisi par hasard."

Il l'avait déjà dit précédemment et ce qu'il venait de voir avait confirmé ses doutes. Quelques choses en ces victimes intéressait le rôdeur noir, et était primordiale à la réussie de son rituel dont le but échappait encore à Brator. Il en avait vu ds rituels dans toute sa vie, chacun avait un but bien précis et souvent, chaotique. Pour un qui nécessitait autant de chair, autant de sang, il devait être particulièrement puissant. Cependant, il s'était gardé de révéler que le puits en lui-même avait servit aussi. Par conséquent, des informations devaient sans doute se trouver au fond … Peut-être que remonter le seau pourrait révéler quelque chose d'encore plus macabre qu'auparavant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lilium Merylwoods

Assombrie | L’enflammée.

________________

avatar
________________


Race : Démon Commun
Classe : Ensorceleuse
Métier : Chasseur de prime
Croyances : Athée
Groupe : Ordre du Crépuscule

Âge : 21 ans

Messages : 41

Fiche de Personnage : Le journal intime


MessageSujet: Re: Enquête et mystères [PV : Lilium Merylwoods]   Dim 20 Avr 2014 - 2:43

Cela c'était produit au centre du village, près du petit puits ou les habitants allaient se cherchait de l'eau. C'était l'endroit ou beaucoup ce retrouvait pour tout simplement discuter et profitez du beau temps... Aujourd'hui, c'était un lieu macabre accompagnée de cadavre éparpiller au tour. Un détail qu'elle ne manquait pas de noter dans le coin de son esprit. Il était maintenant clair que tout cela n'était pas créer par simple plaisir, mais bien pour accomplir une sorte de rituel dont elle ignorait la signification. Que pouvait bien être les buts du rôdeur noir? À quoi servait ces 'sacrifices'? Certes c'était à des fins maléfiques, mais lesquels? Rien ne pouvait encore le dire et cela faisait perdre patience à Lilium. Au lieu de continuer cette réflexion, la dame s'avançait. Toutefois, elle mit pied dans un liquide...Gluant et vert. Ce penchant pour mieux voir elle remarqua qu'il s'agissait d'une substance qu'on retrouvait fréquemment dans les cavernes ou les grottes. Petit était-ce un autre indice? C'était inévitablement le cas sinon cela ne se trouverait pas sur les lieux du crime.

Lorsqu'elle voulut aller à la rencontre de Brator, qui s'était éloigné pour regarder le puits, elle se rendit compte de quelques choses de plutôt stupéfiant. Les cadavres ainsi que leur sang, qui s'était répandu de façon anormal autour d'eux, formait une sorte de pentacle, signe que magie noire était mêlé à toute cette histoire. L'ensorceleuse n'était pas étonnée de ce fait parce qu'il ne fallait pas la tête d'un clochard pour s'en rendre compte dès le départ, mais tout de même cela voudrait dire qu'ils avaient affaire à un mage ou bien un sorcier plutôt puissant pour être apte de contrôler celle-ci. À moins que ce ne soit pas lui qui causerait cet événement et plutôt c'est complices. Toutefois, cela contredirait la lettre que possédait le démon qui les avaient attaquées plus tôt dans la nuit. C'est en réfléchissant à tout ça qu'elle se rendit au côté de son équipier qu'il lui désigna que tout cela était en fait un rituel. Seulement, la dame le savait déjà c'est pourquoi elle avait acquiescer les dire de l'homme.  

<< Certes c'est le cas, j'avais déduit la même choses que toi mon cher. >>

Suite à ses propos qu'elle aurait bien pu garder pour sa propre personne, la dame se rendit compte d'une chose étant digne d'être suspectée. Le sang des victimes menaient tous dans les profondeurs du puits. C'était étrange et il était certain qu'en remontant le sceau qui si trouvait, ils découvriraient quelques choses pouvant servir d'indice pour la suite de cette quête. C'est pourquoi la dame s'approcha du puits pour doucement remonter le sceau. Rien n'assurait qu'une créature n'en surgirait pas, mais ça c'était seulement l'imagination de la dame qui lui faisait défaut. Lorsqu'elle eux le sceau en main, elle fut stupéfaite d'y trouver, du sang. Cependant, ce n'était pas tout, il y avait également des yeux flottent à la surface. Probable était le fait que ce soit ceux des victimes, mais elle n'en voyait pas l’utiliser, une étape  du rituel? Certes, c'était sûrement le cas. La dame c'était retourné vers Draegar et Brator qui la regardait attendant surement qu'elle annonce ce qui si trouvait.

<< C'est du sang avec... des yeux. >> Termina-t-elle sa phrase.

Lorsqu'elle eux finit de parler, Draegar venu la voir et lui murmura à l'oreille qu'elle ne l'avait toujours pas présenté à son coéquipier. Ce qui était malpoli selon lui.

<< Oh, j'oubliais, Brator, je te présente Draegar. Il est... un très bon ami à moi qui enquête pour trouver de nouveau renseignement afin d'éclaicir ce mystère. >>

Les présentations faites, la dame se remis à penser sur ce qui pourrait désigner le prochaine endroit ou aller. Outre, le fait qu'ils savaient maintenant que c'était des rituels et que les victimes étaient en faites des catalyseurs dans celui-ci, comme l'avait précisé Brator quelque temps plus tôt, rien ne pouvait dire ou était la prochaine cible... Toutefois, il y avait bien la substance étrange de tout à l'heure...

<< J'ai marché dans une substance verte et gluante qui se trouve généralement dans des grottes ou des cavernes. Il est donc étrange d'en trouver en cet endroit... À quelque lieu d'ici ce trouve la caverne des hurleurs. Peut être en avez-vous déjà entendu parlé? Celle-ci contient bel et bien ce liquipe puant. Peut être devrions-nous, nous y rendre? >>

Il était vrai que la caverne des hurleurs était un endroit sinistre, mais s'il y trouvait de nouveaux indices ce serait en leur faveur. Il n'était vraiment pas normal de trouver cette substance dans des lieux comme Blécentier et donc cela pourrait signifier que le rôdeur noir serait passé dans une caverne ou bien une grotte avant de venir ici. Peut être même était-ce le lieu ou il se trouvait présentement? Rien n'était sûr...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Brator Lioval

Le Purificateur •|• Légionnaire Ardent

________________

avatar
________________


Race : Démons
Classe : Mage Guerrier
Métier : Justicier
Groupe : Clans - Légion du fer Ardent

Âge : 1253

Messages : 13

Fiche de Personnage : Le Purificateur


MessageSujet: Re: Enquête et mystères [PV : Lilium Merylwoods]   Mer 23 Avr 2014 - 17:19

Brator observa sa comparse s'approcher du puits. Apparemment elle avait aussi remarquée ce détail, et n'hésita donc pas à remonter le seau qui semblait poser tant de questions. L'homme la regarda faire, s'attendant à tout pouvant sortir de ce seau. Mais il était un peu en retrait, et il ses yeux étaient brûlants. Tout les détails étaient bon à prendre selon lui. Ce que révélerait ce récipient serait dans tout les cas importants pour la suite de l'enquête. Toutefois, au bout de la courte attente la jeune femme finit par apporter la lumière sur ce seau, et affirma qu'il contenait du sang avec des yeux. Brator avait en effet remarqué que les cadavres étaient démunies de leurs globes oculaires, et justement, se demandait où étaient-ils passés ? La réponse était maintenant clair. Il croisa les bras et semblait pensif derrière son casque. Cela devait sans doute paraître étrange de voir quelqu'un en armure surmonté d'une cape, dans le sens où il semblait réellement tenir à conserver son casque. Mais il fut sorti de sa torpeur par la voix de Lilium qui décida de le présenter à sa connaissance, qui se nomma Draegar. Si c'était réellement un ami qui enquêtait aussi, cela ne pouvait être que bon. Mais Brator était de nature méfiante, et se contenta alors d'un acquiescement pour répondre poliment.

"C'est la meilleur chose à faire."

Répondit-il quant à la question de la grotte. Un lieu sombre et renfermé qui était source de bon nombre de légendes locales. La caverne des hurleurs, un endroit dont on ne voudrait jamais y mettre les pieds, tellement les histoires portant sur elle sont effroyables. Ce n'est pas pour rien qu'on lui avait donné ce nom. Brator n'avait personnellement pas une peur vis-à-vis de ce qu'il pourrait rencontrer là-dedans, même s'il pouvait toujours être surpris. La substance verte et gluante en question n'avait rien pour rassurer sur son origine, et on pouvait facilement s'imaginer tant de choses. Mais il était d'une grande certitude qu'elle n'était pas d'origine humaine … De toutes les manières, qu'est-ce qui était encore humain dans cette affaire ? L'homme s'avança vers Lilium pour la dépasser de quelques pas, puis semblait scruter quelque chose au loin, mais au travers d'un casque, on ne pouvait réellement juger ce qu'il était en train de faire.

"Nous ne pourrons y aller à cheval, le terrain est trop irrégulier pour nos montures. Si mes souvenirs sont exactes, on devrait mettre une vingtaine de minutes à rejoindre la grotte à pieds."

Se disant, il attendit quelques secondes puis se mit en route. Plus tôt ils seraient sur les lieux, mieux ça serait. Brator se demandait si le rôdeur noir n'avait pas prévu tout ceci, si il n'avait pas anticipé que quelqu'un irait enquêter sur ses meurtres et aurait tendu un piège, quelque chose dans le genre. Mais le tout résidait dans suivre ce piège jusqu'au bout, mais éviter de se faire attraper à la fin. Une logique très simpliste, voir ridicule, mais en théorie juste. Le criminel avait laissé toute ces traces, cela pouvait être fait accidentellement et cela prouverait par ailleurs qu'il n'est pas infaillible. Mais si c'était fait exprès, cela dénotait d'un certain vice, et d'un esprit calculateur, ce qui rendrait l'adversaire plus intelligent et imprévisible qu'il n'en paraissait. Une partie des réponses se trouveraient dans la grotte, au même titre que la précédente scène de crime. Celle-ci avait eut le mérite de révéler la nature de son meurtre, et de ses buts. Brator savait qu'il allait être obligatoire de se renseigner pour déterminer quel genre de rituel avait-il voulu exécuter pour mieux comprendre cette histoire.

Ainsi, traçant le chemin au travers des bois en pliant branches et feuilles pour frayer le chemin, il s'arrêta brusquement. Un bruit suspect, comme on pouvait l'entendre si souvent quand on était dans une forêt, en pleine nuit. Mais ce bruit, Brator le reconnaissait. Il l'avait déjà entendu, il y a longtemps. Il tourna sa tête à droite et à gauche, tandis que ce bruit ressemblant à une murmure d'un rire maléfique s’intensifiait. Ce sont des créatures perfides qui étaient à leur origine. Des êtres se nourrissant de la peur, et leur cri avait tout pour la faire monter. L'homme se retourna subitement vers Lilium et Draegar en leur insurgeant de courir tout en se bouchant les oreilles. Il ne fallait pas les entendre, sinon ils vous dévoraient, telle était la légende. Ces êtres ressemblaient à des visages flottant, fantomatiques. Brator s'élança de toutes ses forces en courant droit devant lui, sans jamais s'arrêter. Il espérait que ses deux équipiers le suivait. Une folle course au beau milieu des bois, à jouer sur des talents acrobatiques pour ne pas se prendre une branche dans les pieds et tomber. Bientôt, il arriva près d'une entrée qui s'apparentait clairement à la grotte recherchée, et attendit que les deux derniers entrèrent pour en faire de même à son tour. Avant de s'engouffrer, il décida de barrer la route aux créatures, en se concentrant sur sa magie. Il ne mit pas longtemps avant qu'une boule de feu intense jaillit de sa main qu'il tendit brusquement sur la paroi haute de l'entrée pour la faire effondrer.

"Ils nous auraient suivi jusqu'à ce qu'on se décompose … Je haie ces créatures, particulièrement." Dit-il d'un ton colérique.

Au moins, ils étaient à présent à destination … Mais il allait falloir trouver un autre moyen pour en ressortir.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lilium Merylwoods

Assombrie | L’enflammée.

________________

avatar
________________


Race : Démon Commun
Classe : Ensorceleuse
Métier : Chasseur de prime
Croyances : Athée
Groupe : Ordre du Crépuscule

Âge : 21 ans

Messages : 41

Fiche de Personnage : Le journal intime


MessageSujet: Re: Enquête et mystères [PV : Lilium Merylwoods]   Ven 25 Avr 2014 - 4:14

La caverne des Hurleurs était un endroit ou personne n'osait vraiment mettre pied. Nombreuse légende était faite sur ces lieux maudit et c'était un repère idéal pour quelqu'un ne voulant pas se faire déranger vu le nombre minime de visiteur que cet endroit pouvait recevoir. Il était donc évident que le rôdeur noir ai pu y établir son cartier général. Plusieurs raisons pouvaient menez à ce fait. Déjà, la substance gluante qu'elle avait retrouvé sur la scène de crime en était une assez évidente. Toutefois, il fallait se poser la question, est-ce que tout cela était prévu depuis le départ? Le rôdeur noir aurait-il laisser ses traces pour que des idiots viennent le trouver et tombe dans son piège? Ou n'avait-il pas fait attention lors de son dernier crime? Rien ne pouvait assurer la dame sur ces nombreux faits. Brator l'avait l'arrêté dans ses pensées en précisant qu'ils ne pouvaient pas y aller à dos de leurs montures par cause du chemin irrégulier qui menait à la caverne. C'était une sage décision de si rendre à pied malgré le fait que cela les exposait beaucoup plus au danger et il serait difficile de s'en échapper à pied. Lilium n'avait pas vraiment le choix et avait acquiescé d'un hochement de tête.


C'est ainsi qu'ils c'étaient mis en marche dans les bois. La dame suivait de prêt Brator afin de ne pas le perdre. Il fallait dire qu'elle n'était jamais passé dans ce coin de la forêt et ce chemin lui était totalement inconnu. Cependant, son compagnon c'était arrêté pour écouter les bruits autour d'eux. Lilium l'avait remarqué aussi, le petit rire maléfique qui ressemblait à un murmure, mais avant qu'elle n'est eu l'occasion de dire quelques choses, Brator leur criait de courir tout en se bouchant les oreilles. Au départ elle n'avait pas bien compris, c'est pourquoi Draegar lui avait pris la main pour l'inciter à courir. C'était vrai, ces créatures ce nourrissait de la peur voilà pourquoi il avait fallut courir. Pour ne pas être dévorée par ces bestioles. Toutefois, ce n'était pas gagné, leur chemin était déjà difficile à pied et à la course c'était encore plus ardu. Des branches d'arbre fouettait de pleines force le visage de l'ensorceleuse qui laissait échappé un juron. Elle ne parlait pas souvent comme cela, mais la douleur des branches étaient forte et cela l'agaçait. Par la suite, ils avaient rattrapées Brator qui les attendait déjà à l'entrée de la caverne. Au même instant de leur entrer celui-ci avait fait effondrer le trou qui servait de porte principal afin d'éviter de se retrouver avec ses créatures qui aimait tant la peur. Lors de leur entrer Lilium repris son souffle en passant sa main sur son visage pour enlever le sang qui si était répandu par cause des branches d'arbres. Elle avait ainsi écouté Brator dire qu'il n'aimait pas du tout ces bestioles. Il fallait dire que peu de gens devait aimer ce genre de choses, après tout, elle tuait pour ce nourrir de la peur. Ce qui n'insistait pas vraiment des gens à les aimer.


<< Oui, je sais. Je les déteste également et de toute façon je crois que personnes ne les portes dans leur cœur... >>

Après avoir pris la parole, la dame ce mis à regarder autour d'elle. Toutefois, il était difficile d'y voir quelques choses même si sa vision c'était habitué au noir, c'est pourquoi la dame fit apparaître une flamme au creux de sa paume afin de servir de torche pour les trois compagnons. La caverne était un endroit ou plusieurs tunnels ayant des kilomètres de longueur était dressé, mais le seul problème était qu'il ne pouvait pas savoir ou il fallait commencer à chercher. La seule solution que pouvait trouver la dame était d'y aller au hasard bien que cela paraisse plutôt difficile a croire, c'est bien ce qu'elle proposa à son coéquipier.


<< Je crois... que nous devrions emprunter un tunnel au hasard. Je ne vois pas vraiment comment nous pourrions savoir lequel prendre. >>

C'est ainsi qu'après une légère discutions, les deux protagonistes prirent le tunnel de droite, celui dont provenait des sortes de cris étrange qu'avec capté Lilium dès son entré ici. Il fallait dire que la caverne des Hurleurs n'était pas réputé pour rien. C'est cris qu'ils pouvait maintenant entendre très bien ressemblait familièrement à ceux qu'ils avaient entendu plus tôt ou peut être n'était-ce pas les mêmes? L'ensorceleuse n'était sur de rien à présent qu'ils avaient mis les pieds dans cet endroit ou il était fréquent d'avoir des hallucinations. Malgré tous, les deux équipers finirent par atterrir dans une sorte de grande pièces. Que trouverait-il ici?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Brator Lioval

Le Purificateur •|• Légionnaire Ardent

________________

avatar
________________


Race : Démons
Classe : Mage Guerrier
Métier : Justicier
Groupe : Clans - Légion du fer Ardent

Âge : 1253

Messages : 13

Fiche de Personnage : Le Purificateur


MessageSujet: Re: Enquête et mystères [PV : Lilium Merylwoods]   Mar 29 Avr 2014 - 14:39

À présent dans la caverne, la petite équipe se devait de se frayer un chemin. C'était la seule chose à faire dorénavant, et Lilium prit d'ailleurs les devant. Elle créa une flamme dans sa main pour éclairer ses compagnons, qui la suivirent dès lors. Brator lui s'occupait plus à scruter les environs qu'à parler, on ne savait jamais si quelque chose venait à leur sauter dessus, soudainement. Les minutes s'écoulèrent doucement, prenant leur temps inhabituellement. Le temps prenait toujours son temps quand il ne le fallait pas, c'était bien connu. Mais à terme, ils finirent par arriver à un croisement où plusieurs tunnels les attendaient. Lequel prendre, lequel menait à un piège mortel ? Là était toute la question. Se rapprochant de la jeune dame, Brator et elle débâtèrent un peu avant de se décider de prendre le passage tout à droite. Mais ce n'était pas parcequ'une décision était commune qu'elle était bonne … Une règle que Brator connaissait tout particulièrement. Cependant force était de constater qu'ils n'avaient aucun autre moyen de déterminer le bon chemin à prendre. Des cris provenait de ce tunnel, et cela ne s'avérait pas bon signe. Il y avait quelque chose au bout, que ce soit hostile ou passif.

Quelques minutes plus tard, le trio arriva dans une grande pièce plongée dans l'obscurité. À priori elle semblait vide et dénuée de toute vie. Étrange pensa Brator qui savait pourtant que des cris émanaient d'ici. On pouvait même les entendre encore. Il s'avança d'avantage, regardant un peu autour de lui. Il cherchait comme à son habitude quelque chose, un détail, un élément qui pourrait l'orienter. Mais dans une caverne où seules quelques pierres gisaient au sol, il n'y avait rien de bien particulier. Rien était justement le mot. Et ce n'était résolument pas concevable selon Brator. Si cette grotte avait un rapport avec le rôdeur noir, elle ne pouvait pas simplement être vide. Il se pouvait aussi qu'ils aient prit le mauvais passage, ce n'était pas une solution à écarter. Se rapprochant du centre où un imposant pilier rocheux trônait, il l'inspectait. Tournant autour, cherchant un indice. Toutes ses connaissances étaient mise à rude épreuve. Pourtant il y croyait encore, cette grande pièce vide ne pouvait pas être là sans raison. Il songeait à toute les hypothèses possible, mais penser correctement avec ces cris sourds n'était pas chose aisé.

"Il faut qu'on fouille cette pièce, il doit certainement y avoir quelque chose de caché."

Perturbé par ces voix, il décida alors de se pencher là-dessus. Où provenaient-elles ? Cela semblait très proche et pourtant, il n'y avait rien ici. À chaque fois qu'il entendait, Brator essayait de se rapprocher de la source du bruit. Mais plus il écoutait et se déplaçait, plus il se rendit compte que les voix semblait plus dense au niveau du pilier qu'ailleurs. Premier élément à analyser, se dit-il. Ce pilier devait être tout sauf une simple protubérance en roche. Mais il l'avait déjà scruter de part en part, et il n'avait rien trouvé. Brator décida de refaire ce qu'il avait fait, à savoir tourner autour et chercher quelque chose. Nettement plus attentif que précédemment, il finit par remarquer une sorte de fissure glissant tout le long. Appelant Lilium pour qu'elle voit ceci à son tour, il l'observait et passait sa main dessus. Cette entaille dont la largeur ne devait pas être plus épaisse qu'une lame de couteau, l'intriguait. Il ne savait pas ce qu'en penserait sa comparse à propos de cette étrangeté. Pourtant, les cris sourds émanaient plus que jamais de ce pilier, et Brator décida de coller l'oreille, ou plutôt son casque pour être plus juste, à la fissure. Les voix s’intensifiaient, et cela donna donc à l'homme la conviction qu'il y avait quelque chose à l'intérieur. Donnant un coup de sa main sur l'entaille, la résonance s'avéra moins consistante que prévue. Pas creuse, mais juste moins importante.

"Écartez-vous." Dit-il à la jeune femme.

Saisissant son morgenstern, il l'abattit violemment sur la fissure à plusieurs reprises. Plus il tapait, plus de la poussière de roche se formait. Mais il n'abandonnait pas, et son effort fut enfin récompensé. Subitement, toute la paroi en face d'eux s’effondra et laissa place à un creux. Dans lequel un second pilier arrivant à peine à la hauteur de la ceinture de Brator se trouvait. Détail important, une pierre taillée était posée dessus. Rangeant son arme, il s'avança alors vers la mystérieuse pierre et sans la toucher, remarqua instantanément qu'un symbole était gravé dessus. Il venait de comprendre ce qu'ils venaient de faire, et pourquoi cette pierre, qui était une rune, était là.

"Vous voyez ça ? C'est une rune extrêmement rare et puissante. Rassurez-vous elle n'est pas dangereuse, mais son pouvoir est unique. Ce pilier qu'on vient de démolir était là pour la cacher, tandis qu'elle faisait son œuvre. C'est une rune de 'dimension transcendantale', c'est à dire qu'elle est capable de générer une image à partir de notre réalité et de la faire contenir dans un espace très réduit. Une image très limitée, comme toute cette caverne, et temporaire. Juste le temps que l'énergie de cette rune se décharge. Cette image est en vérité une version alternatif, modifiée constamment par les flux magiques émanant de la rune et cachée à la vue de tous. Une dimension exploitable ... C'est bien le principal intérêt."

Brator connaissait cette rune car lors de l'assaut de la forteresse enflammée, il en avait fait usage de l'une d'entre elle. En quelques sortes, le vide de cette pièce n'était qu'un leurre. Si on retournait cette rune, le camouflage serait instantanément retiré. Ou plus précisément, tout ce qui se trouve à cet instant dans le plan alternatif temporaire se retrouverait instantanément transporté dans la réalité … Aussi bien les objets, que toutes formes de vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lilium Merylwoods

Assombrie | L’enflammée.

________________

avatar
________________


Race : Démon Commun
Classe : Ensorceleuse
Métier : Chasseur de prime
Croyances : Athée
Groupe : Ordre du Crépuscule

Âge : 21 ans

Messages : 41

Fiche de Personnage : Le journal intime


MessageSujet: Re: Enquête et mystères [PV : Lilium Merylwoods]   Jeu 1 Mai 2014 - 3:57

La grande salle de la caverne ne ressemblait pas à quelques choses de bien particulier, des roches étaient mises un peu partout et quelques araignées devaient se trouver de part et d'autres dans cet endroit. Pourtant, l'ensorceleuse avait un sentiment que ce n'était pas tout ce qu'il si trouvait. Bien que ses yeux lui disaient le contraire, elle sentait une sorte d'énergie étrange, mais elle n'arrivait pas à savoir sa provenance en raison des cris stridents qui trônait dans l'air. D'ailleurs, d'où provenait-il ces cris qui étaient semblable à des plaintes? Lilium était sûre qu'il provenait de cette salle, mais elle ne voyait rien dans toute cette noirceur malgré la flamme qui était encore allumée dans la paume de sa main. Lorsqu'elle s'était avancé dans la caverne accompagnée de Draegar ainsi que Brator, la dame s'était surprise à sourire. Il fallait dire qu'elle venait souvent dans des endroits comme celui-ci lorsqu'elle était encore qu'une gamine. Les aventures étaient ce qui lui permettait de vivre comme tout le monde, lui permettait de ressentir des sentiments nouveaux, l'adrénaline qui coulait dans ses veines lorsqu'un danger était à proximité... Des souvenirs plutôt nostalgiques, mais malgré tout, elle était heureuse de se remémorer de petits moments vécu lors de son enfance.


Brator l'avait sortie de ses pensées en lui ordonnant de reculer. Déconcerté, la dame avait obéis sans toutefois savoir pourquoi il lui avait demandé cela. Il fallait dire qu'elle était restée dans ses souvenirs un bon lapes de temps. Malgré tout, elle compris bien vite ce qu'il avait l'intention de faire. Détruire le pilier qui était situé au centre de la pièce. La tâche n'était pas facile, mais Brator était un homme fort et cela n'inquiétait pas la dame de le voir faire ainsi. Suite à ce court moment ou seul le son des coups sur la roche ce faisait entendre, le pilier rendu l'âme et tombait sur le sol dans un lourd grondement. La seule chose qui tenait encore debout était situé en son centre. Un deuxième pilier, mais plus petit. Sur celui-ci était positionné une pierre ou un symbole ressemblant à une rune. Lorsque l'ensorceleuse s'en approcha elle avait ressenti une énergie... plutôt imposante sortir de la rune. Ce symbole elle ne semblait pas le reconnaître malgré tout l'effort qu'elle mettait à fouiller les recoins de son cerveaux rien ne parvenait à lui révéler ce à quoi servait cette rune. Peut être était-elle très dangereuse ou bien inoffensif? Elle ne le savait nullement.


Toutefois, avant que la dame ne puisse se poser bons nombres d'autres questions, Brator mit fin à ses interrogations. La rune servait donc à faire changer l'apparence de l'endroit auquel sa puissance était propagée. Du moins en quelques sortes, car tout ce qui se trouvait là avant que la rune ne soit activée ne l'était plus, toute matière vivante ou non ne se trouvait plus dans cette dimension. C'était bien étrange comme sortilège. Toutefois, c'était parfait si on voulait ce camouflé. Rien ni personne ne pouvait savoir, car a priori cette rune n'était pas beaucoup connue. Quelques choses d'autre avaient retenu l'attention de Lilium. Pour désactivé la rune il suffisait de la retourner. Bien que cela semblait facile, car ça l'était. Rien ne pouvait garantir les trois compagnons de ce qui se trouverait avec eux quand la désactivation serait faite. Peut être le rôdeur noir en personne? Ou simplement des personnes ayant joint les rangs de l'ennemi? Il fallait toutefois en avoir le coeur net.


<< Je vais allées retourner la pierre, vous restez sur vos gardes, on ne sait pas ce qui sortira et cela pourrait s’avérer dangereux. >>

Suite à ses paroles qui étaient plus destiner à créer un sentiment rassurent pour elle, la dame s'approcha d'un pas lent vers le palier. Lorsqu'elle fut à sa hauteur, la femme posa sa main sur celui-ci avant de ressentir une vague d'énergie déferler en elle. Cependant, cela ne l'arrêta pas et l'ensorceleuse tourna la pierre dans un long mouvement. Celle-ci était dure à tourner, elle ne devait pas souvent bouger, c'était sûrement la raison qui ne facilitait pas son mouvement. Lorsque la dame l'eut tourné au complet, le sol ce mis à trembler violemment et l'ensorceleuse perdit l'équilibre pour tomber le fessier sur le sol rocheux. La pièce qui était autrefois sombre et lugubre se transformait sou leur yeux. L'endroit devenait éclairé de torche et de lumière provenant d'un endroit inconnu, les murs changeaient pour laisser place à un endroit beaucoup plus noble selon la dame. Pour l'instant aucune forme de vie n'était en vue et c'était un peu la cause de l'inquiétude qui régnait en Lilium. Elle savait qu'il y avait quelqu'un ici, du moins quelques choses de vivant, mais il n'y avait rien sauf un passage au loin éclairer de torche menant probablement dans une autre pièce. C'était l'endroit ou il fallait visiblement se rendre, car rien ici ne pouvait les aider. Du moins c'était ce qu'elle croyait avant d'apercevoir un objet par terre proche de l'entrée du passage. Sans plus attendre elle s'avança d'un pas sur accompagné de Draegar et Brator pour aller le récupéré. C'était un emblème. Une sorte de drapeau accroché à un bâton. Elle s'était donc retourné vers Brator afin de lui montrer celui-ci. Peut être savait-il se que c'était?


<< Peut être connaît tu cette emblème? >>    

Suite à ses propos, des bruits ainsi que des voix c'était fait entendre, ce rapprochant de plus en plus de l'endroit ou ils se trouvaient. Avaient-ils été repérée? Ou bien étaient-ils attendu depuis tout ce temps?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Brator Lioval

Le Purificateur •|• Légionnaire Ardent

________________

avatar
________________


Race : Démons
Classe : Mage Guerrier
Métier : Justicier
Groupe : Clans - Légion du fer Ardent

Âge : 1253

Messages : 13

Fiche de Personnage : Le Purificateur


MessageSujet: Re: Enquête et mystères [PV : Lilium Merylwoods]   Dim 11 Mai 2014 - 16:36

Il ne fallu pas plus temps pour que Lilium décide de tenter de retourner la rune. À peine celle-ci était à présent face contre terre, que le sol se mit à trembler. Brator ne par sa lourde et imposante armure ne fut pas excessivement déstabilisé, mais ce ne fut pas le cas pour sa comparse qui perdit l'équilibre et se retrouva le fessier à terre. La pièce se transformait, très rapidement. Comme une vague traversant la surface de l'eau, une ondulation parcourut instantanément la pièce, révélant sur son passage tout ce qui se trouvait dans la réalité alternative. L'homme regarda au fur et à mesure, et découvrit que cette pièce était en réalité tout le contraire de ce qu'ils avaient vu. Torches et autres éclairages apparurent, tandis que de multitudes d'objets et autres ornements, ne servant certainement pas juste à décorer, firent aussi leur apparition. Un endroit qui était forcément occupé, et bien entretenu. Brator ne savait pas si c'était bien la planque du rôdeur noir, mais dans tout les cas possible, c'était bel et bien la planque de quelqu'un. La seule issue percevable était un couloir éclairé, long, sur le coté. Lilium sembla s'y intéresser de près et y découvrit un objet au sol, qu'elle lui présenta. Un drapeau, c'était ça. L'être millénaire regarda attentivement et cherchait si l'emblème dessus lui rappelait quelque chose. Malheureusement, il semblait bien qu'il n'avait jamais vu une telle chose …

Nul doute à présent qu'une organisation ou une structure similaire s'était accaparée les lieux. Mais de là à dire qu'ils étaient liés au rôdeur noir … Il n'y avait qu'un pas. Mais pour le moment, les réflexions devaient être mise de coté car des voix et des bruits retentirent, et s'approchaient de leur position. Brator se demandait s'il valait mieux se cacher et attendre, ou bien si une confrontation directe serait mieux efficace. Cependant on ne savait pas ce qui était en train de venir, et si cela se trouvait, il pouvait très bien s'agir d'une mauvaise surprise. Le fait que la rune s'était désactivée avait certainement dû être remarqué, et c'était sans doute le but de leur venu. Il serait préférable qu'ils ne réactivent pas la rune toutefois, et Brator le comprit très vite. Ce fut pour cette raison que malgré tout, il opta pour la confrontation direct. Même s'il ne savait pas si ses camarades approuvaient, ou non. Il leur fit signe de se rabattre sur les murs à coté du couloir, et d'attendre. Il sortit en silence son morgenstern, et s'apprêta à l'abattre violemment sur les visiteurs. Plus ils se rapprochaient plus on pouvait distinguer deux voix. C'était bon signe, s'ils n'étaient que deux personnes. S'il fallait les tuer, mieux valait le faire très rapidement, même si cela incluait la possibilité d'être très violent.

Brator n'avait aucun remord à éliminer ces individus dans la mesure où il fallait être stupide pour ne pas voir la nature assez lugubre et sombre des événements se déroulant ici. Ainsi, lorsque les deux inconnu s'apprêtèrent à quitter la limite du couloir, l'homme se tourna subitement et entraînant son arme avec lui, l'enfonça directement dans la tête du premier inconnu. Pour ne pas laisser le temps au second de réagir, il vint à son tour décrocher son imposante masse d'arme de la chair de son collègue et vint lui faire la même chose. Il le souleva grâce à ce point d'ancrage qu'était son crâne, et l'envoya immédiatement à terre par la suite, lui brisant quelques os au passage. Rapide et sans cris, mais pas sans bavures. Du sang éclaboussait les murs de la fin du couloir, mais ce n'était guère grave selon Brator. Puisqu'il fallait à présent agir vite, il suggéra de ne pas perdre plus de temps dans cette pièce et de s'aventurer au bout du couloir. Il ne doutait pas des capacités du groupe, et savait qu'ils arriveraient à faire face si menace il y avait. Du moins, il pensait.

"Nous ne pourrons rester inaperçu longtemps dans un endroit si restreint. À moins de tuer toutes les personnes présentes en ces lieux, il va falloir qu'on fasse vite. Il faut qu'on trouve qui est l'investigateur de tout ceci … Peut-être se cache-t-il encore ici ? Peut-être que le rôdeur noir est présent ?"

Brator n'avait qu'une hâte : mettre fin à ses plans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lilium Merylwoods

Assombrie | L’enflammée.

________________

avatar
________________


Race : Démon Commun
Classe : Ensorceleuse
Métier : Chasseur de prime
Croyances : Athée
Groupe : Ordre du Crépuscule

Âge : 21 ans

Messages : 41

Fiche de Personnage : Le journal intime


MessageSujet: Re: Enquête et mystères [PV : Lilium Merylwoods]   Sam 17 Mai 2014 - 2:44

La dame n'eut pas grand temps pour réfléchir à un plan face aux deux individus qui s'approchaient à grands pas, car Brator l'avais déjà fait pour elle. Celui-ci leur avait ordonné à Draegar et elle de rester contre le mur pour lui laisser le champ libre afin qu'il s'occupe lui-même des deux individus qui venaient à présent d'apparaître dans l'embrasure. Malgré le fait que cela vexait la dame qu'il ne lui demande pas de l'assister dans un combat, elle dû admettre que ce n'était pas le temps de se faire remarquer avec les pouvoir qu'elle possédait. L'homme avait donc pensé à tout. Cependant, quelques choses attira l’œil de Lilium . Quelques choses qui se trouvait sur l'un des deux cadavres fraîchement tué. Il ne s'agissait pas d'une emblème comme tout à l'heure, mais cela ressemblait à un symbole. Le même qu'elle avait entra perçu sur l'armure du démon qu'elle avait tué dans les bois, le même symbole que Brator avait récupéré sur le même cadavre. C'était là, une preuve que les trois individus qui leur avait barré la route était tous du même clan.

Lorsque son compagnon eux terminé avec les deux visiteurs indésirable, ils leur avait proposé d'agir rapidement afin de ne pas trop se faire remarquer ce qui était selon la dame, une assez bonne idée. Qui sait les sortes de créatures ou de démon qu'ils pourraient trouver ici en s'attardant trop au même endroit.  C'était donc une bonne décision de partir tout de suite afin de traverser le long couloir dans lequel les deux individus venait de passer pour les surprendre peut être? Cela n'avait plus d'importance. La seule chose qui comptaient vraiment était d'en finir avec le rôdeur noir au plus vite afin d'éviter un autre massacre. Lilium avait donc pris les devant pour guider le groupe dans ses tunnels malgré le fait qu'elle ne les connaissait pas du tout. Comment pouvait-il savoir ou allez alors que les seules choses qu'ils trouvaient à force de marcher était des tunnels et encore de nouveau tunnels? Et bien, il y avait une seule solution qu'avait eu l'ensorceleuse. Utilisez son pouvoir afin de voir ou se situait les auras dans cette caverne. Ainsi, ils pourraient trouver le chemin jusqu'à la grande salle qui devait ce situé au milieu de la caverne.

L'ensorceleuse entreprit donc d'utiliser son pouvoir et de regarder autour d'elle. Lilium n'eut donc aucun mal à déterminer que le chemin qu'ils devraient prendre serait celui de gauche et par la suite celui de droits pour leur permettre de se rendre là ou les auras été réuni. Toutefois, ce ne fut pas la seule choses qu'elle aperçu. Quelques choses qui venaient de derrière elle et qui ressemblait étrangement à un aura de couleur blanc. Cette couleur signifiait la bonté et la prouesse ce qui rendait malade la dame. Qui pouvait bien posséder une aura de la sorte? Ce ne pouvait pas être Draegar, il était le mal incarné. Alors, c'était Brator? Cependant, lorsqu'elle s'était retournée pour le confirmer elle ne vit tout simplement plus rien, au sens propre du terme. C'est yeux s'était mise à lui piquer atrocement et elle avait dû ce replier en deux pour ne par crier de douleur face à cela. Qu'es qui pouvait bien causer un dis-fonctionnement dans son pouvoir? Il était rare qu'une souffrance aussi atroce lui prenne au niveau des yeux et donc peut être n'était pas une simple coïncidence que cela se soit produit au moment ou elle désirait voir l'aura de son compagnon. Cependant, elle ne pouvait être sûr de rien et préférait rester dans le doute que de tenter la même chose encore et risquer de devenir aveugle. C'est pourquoi elle se redressa en affirmant qu'elle allait bien pour ensuite se retourner et continuer le chemin, le doute semer dans son esprit.


Malgré tout, elle n'eut pas grand temps pour rester ainsi dans le doute, car ils étaient arrivé dans l'embrasure de la grande salle. C'était étrange, en cours de route, ils n'avaient croisé aucun ennemi. À vrai dire, ils n'avaient croisé personne du tout. Qu'est-ce que cela pouvait bien signifier? Les attendaient-ils de l'autre côté? Prêt à les abattes dès qu'ils auraient mis les pieds la dedans? Elle ne le savait pas trop. Cependant, ils ne pouvaient pas rester là les bras croisés. Elle mit donc le pied à l'intérieur en pénétra dans la pièce. Celle-ci était très grande, beaucoup plus que l'autre dans laquelle ils s'étaient retrouvé tout à l'heure. Lorsqu'elle regarda qui se trouvait en son centre, elle se figea. Pourquoi avait-elle cette impression de le connaître? Qui pouvait-il bien être? Le rôdeur noir?


<< Vous en avez mis du temps  avant d'arriver ici. C'est regrettable. >>      

Il n'y avait aucune doute maintenant que c'était le rôdeur noir, mais pourquoi son visage lui était si familier? Comment ce faisait-il qu'elle n'arrivait pas à ce souvenir de lui même si elle essayait. C'était comme si ça mémoire avait été bridé.Toutefois, Lilium ne pouvait pas se poser de question en ce moment. Il fallait agir et au plus vite, car le rictus qu'affichait l'homme devant eux ne présageait rien de bon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Brator Lioval

Le Purificateur •|• Légionnaire Ardent

________________

avatar
________________


Race : Démons
Classe : Mage Guerrier
Métier : Justicier
Groupe : Clans - Légion du fer Ardent

Âge : 1253

Messages : 13

Fiche de Personnage : Le Purificateur


MessageSujet: Re: Enquête et mystères [PV : Lilium Merylwoods]   Dim 1 Juin 2014 - 0:01

Après qu'il ai sauvagement accueilli les deux intrus, Brator suggéra de passer à la vitesse supérieure. Il n'y avait plus de temps à perdre, selon lui. Beaucoup de choses suspectes se passaient ici pour que cela soit une simple coïncidence. Il était évident que quelqu'un était derrière tout ceci, et le nom du rôdeur noir planait plus que jamais sur cette affaire. Toutefois, le guerrier ne se permettait pas de se prononcer tant que certains éléments ne seraient pas plus clair. Il avait d'ores et déjà remarqué un détail qui n'était pas des moindres, l'insigne que portait les deux cadavres. C'était la même, à l'identique, que celle qu'il avait pu voir sur le démon à l'allée. Pour en être totalement sur, il ressorti la petite plaque qu'il avait collecté sur la créature, et d'un coup d’œil expert, il compara. C'était bien les mêmes. Et Brator connaissait cette emblème … Il l'avait déjà vu. Rangeant la plaque, il suivit Lilium qui avait décidé de guider le groupe. Mais ils pataugeaient complètement, et c'était normal. Comment pouvaient-ils se repérer parmi tout ces couloirs, ces chemins tous différents ? Un casse-tête d'orientation.

Brator lui-même avec toutes les ressources dont il disposait n'était pas en mesure d'indiquer le bon chemin. Comme quoi, personne n'était infaillible. Au bout de quelques minutes, la jeune femme se démenait par un moyen qui échappait à Brator à les guider tout au long des couloirs. Prenant tantôt sur la gauche, puis sur la droite, une présence commençait à se faire sentir, et s’intensifiait de seconde en seconde. Comment arrivait-elle à s'orienter ainsi ? Elle devait disposer d'un pouvoir spécial, peut-être. Un sens sur-développé, dans tout les cas, il s'agissait sans doute d'une particularité forte bien intéressante. Mais il n'y avait pas le temps d'en savoir plus, car à présent, ils étaient arrivés dans une autre immense salle. La première chose qui frappa aux yeux de Brator fut cette silhouette en son centre, tournée de dos, et s'adressant directement à eux. Il finit par se retourner, un léger sourire malsain à ses lèvres, il les dévisageait un à un.

"Mais après tout, l'important est que vous soyez enfin là."

L'être millénaire reconnaissait cet homme. Il l'avait déjà vu, déjà connu, déjà combattu il en était sûr. Il y a longtemps, dans une autre vie ou plutôt, dans un autre âge. Pourtant, cet homme était différent. Physiquement, psychiquement, il n'était pas le même. Quelle sorte de créature était-il en réalité ? Brator s'avança d'un pas déterminé puis foudroyant du regard l'homme derrière son casque, il décida de mettre tout ceci au clair.

"Vous me rappelez … Un salopard que j'ai combattu, un jour. Vous n'auriez pas un lien de parenté ?"
"Si ce salopard se prénommait Arezoth, je pense que vous avez raison … Mais rafraîchissez-moi aussi la mémoire, derrière votre casque il est peu probable que je puisse vous reconnaître … … Mais de part votre voix, j'ai tout de suite su qui étiez vous. Ne vous ai-je pas demandé qui étiez-vous à l'instant ? Si ? Non ?"

Ainsi ils se reconnaissaient. Brator regarda un court instant derrière lui, pour s'assurer que Lilium et son compagnon suivaient bien.

"Je ne savais pas que le grand Arezoth irait jusqu'à s'allier au Cartel des Brumes pour je ne sais quelle raison obscure. Depuis quand te lies-tu d'amitié avec des démons que tu considérait toi-même comme, inférieures et stupides ?"
"Le Cartel des Brumes ? Je les aime bien ces gens, ils sont obéissants à souhait, voir presque crédule. Les outils parfaits. Mais trêve de parole, sachez que je ne vous ai pas fais venir vous trois pour parler de la pluie et du beau temps … Dès que j'ai su que vous vous lanciez à ma recherche, j'ai comme senti une petite douleur dans mon pieds. Et, Brator, tu sais mieux que quiconque que moi, j'ai horreur de laisser des plaies ouvertes."
"Pourquoi as-tu tué tout ces gens ? Pourquoi tout ces massacres ? Quel est le but de tout ceci ?"

Le rôdeur noir fronça sur les sourcils, comme s'il semblait offusqué. Levant le doigt, il se rapprocha de Brator avant de le regarder de haut en bas. Il s'apprêtait à dire quelque chose mais semblait la retenir. Cela faisait parti de son caractère, visiblement. Autrefois, il n'était pas comme ça, l'être millénaire s'en souvint encore.

"De quoi parles-tu ? Du 'rôdeur noir' ? De ses crimes dans la régions ? Mais as-tu une idée de ce que c'est en réalité. Attends, il ne s'agit pas là d'un ennemi ou d'une cible à abattre. Il s'agit d'une idée … Ce n'est pas physique, ce n'est même pas métaphysique. L'image du cruel tueur en série perpétuant des massacres dans un but sombre, quel est le but en fin de compte ? Créer la peur, l'angoisse. C'est à partir d'idées que les grands bouleversements ont lieu. Une idée crée une atmosphère, un environnement … Et c'est cela que je cherche. Mais je te parle de ça, tes camarades aimeraient peut-être comprendre d'avantage ? La chose est pourtant d'une simplicité déconcertante … Vous vous battez pour rien."

Ce discours n'avait pas de quoi rassurer Brator qui au milieu de tout ces mots tentaient de percer ce que tentait de dire le rôdeur noir. Une idée ? Est-ce que tout ceci n'était donc qu'une mise en scène ? Les morts et les victimes étaient bien réelles cependant. Ils n'avaient pas la même définition du mot physique dans ces cas-là. Le rôdeur noir regarda la jeune femme puis se déplaça vers elle, à pas lent.

"Oh vous … Je lis en vous comme dans un livre. La vengeance n'est-ce pas ? J'adore ce sentiment. Cela dit, j'aime tout autant l'or. L'or, c'est le sang de ce monde dit-on … À partir de ce constat, puis-je dire que tout le monde a du sang sur les mains ? Évidemment que oui. Vous y compris. Mais je ne m'avancerai pas plus sur votre cas, je n'aime pas les gens comme vous … Toujours à se cacher pour diverses raisons."

Il s'éprit d'une soudaine crise de rire. Brator se doutait qu'il préparait quelque chose derrière ce masque de folie qu'il arborait, mais son précédent discours était trop flou pour en tirer une quelconque information. Alors que le rôdeur noir continuait dans sa crise de rire, un bruit commença à retentir …


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



________________


________________



MessageSujet: Re: Enquête et mystères [PV : Lilium Merylwoods]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Enquête et mystères [PV : Lilium Merylwoods]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feleth :: Feleth, le monde du milieu :: Venill :: Auberge des gobelins musiciens-