''L’enfant voulait répondre. Mais sa gorge lui fit comprendre que ses mots ne seraient jamais à la hauteur du silence.''
               
Eto Hachiro
 
''La mort, c’est elle qui vous fait tenir debout. C’est elle qui dicte les actes. C’est elle qui peint le monde. Et elle vous emportera tous.''
               
Querel Sentencia
 
''Je ne ressens que soif et tristesse, la mort est futilité. Je la cherche, peut-être suis-je elle.''
               
Nagate Zetsubō
 
''Udyr, quand tu seras mort, on se souviendra de ton nom. Moi je n'en ai pas, car je ne mourrai pas aujourd'hui. Mais le tien restera gravé dans ma mémoire, et dans celle de tous ceux qui t'ont connu, comme celui d'un homme fort, et digne. Alors va, et éteins-toi avec grandeur, devant tous ces vautours.''
               
Darn Butcher
 
''La nature revivait là où les hommes mourraient, le cycle reprenait son cours normal grâce à l’albinos.''
               
Aikanaro Myrrhyn
 
''Ils ne se battaient pour rien qui n’en vaille la peine. Ils étaient incapables de distinguer ce qui avait de la valeur de ce qui n’en avait pas. Alors pourquoi tant de vigueur à la tâche ? Pourquoi risquer sa vie aussi vainement ?''
               
Alcofrybas Grincebrume
 
''Son regard, depuis toutes ces années, avait appris à parler.''
               
Etan Ystal
 
''Un monde de chaos, de destruction et de malheur, un monde impartial et magnifique, le seul en tout cas, où faire l’expérience de la vie prendrait un sens véritable.''
               
Edwin Gwendur
 
''L’enfer, ce doit être l’enfer : courir pour l’éternité dans un paysage sans fin, sans début. Sans possibilité de repos ou de mort.''
               
Tyrias Marchemonde
 
''Mais sans risque on n'obtient rien, voici ma devise mes amis. Il ne faut pas avoir peur de se salir les mains, il ne faut pas avoir peur de la mort…''
               
Dimitri Morteury
 
''Tomber... Ceci est si abstrait. L'on pourrait se relever plus grand que l'on était.''
               
Yozora Adragnis
 
''Il passa des semaines dans le cachot ayant décidé de s'y enfermer lui-même. Puis, au terme de trois semaines, vous êtes venu le voir et vous lui avez dit : «Les larmes ne sont qu'une faiblesse qu'il te faudra masquer... Si tu veux t'apitoyer, libre à toi, mais, si tu souhaites voir les choses changer, tu le peux toujours. Suis-moi... Mon ami.»''
               
Haar Wilder
 
''Le brin d'herbe ne se soucie guère de ce que font les feuilles des arbres. Mais à l'automne venu, les feuilles ne se suffisent plus entre elles. Elles s'assombrissent, se nourrissant des nuages noirs d'orage. Et alors, elles se laissent tomber sur nous.''
               
Le Peintre
 
''S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est immobile, allongée, rigide, puante à en faire vomir, en décomposition, transportant des milliers de maladies, la peau arrachée et les os jaunes. S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est à six pieds sous terre, devenue la proie des corbeaux, et ses yeux mangés par des fourmis... C'est qu'elle a un jour été orgueilleuse et avide. C'est qu'elle a un jour voulu devenir riche et grande, ou bien qu'elle l'est devenue. Cela ne change rien.''
               
Le Violoniste
 
''La pensée est la liberté, la liberté... Alors, le corps est la prison, le corps est la prison... Il faut casser les barreaux.''
               
Sill
 
''Nous croyons conduire le destin, mais c'est toujours lui qui nous mène.''
               
Setsuna Hendenmark
 
''Fais ce que tu veux avec ces villageois, sauf les laisser en vie.''
               
Kaull Hendenmark
 
''La fuite vers la religion peut être une réponse pour certains. Pour d'autres elle n'est que la simple évidence que l'homme est faible et instable.''
               
Astryl Panasdür
 
''La mort ne cherche pas à s’expliquer, elle ne fait qu’agir, monsieur. Les cadavres ne racontent pas grand-chose, mais vivant, un homme peut en avoir long à dire.''
               
Sanaki Hearthlight
 
''Alors, telle une marionnette cassée que l’on tente en vain d’animer, il se releva, restant digne malgré ses blessures.''
               
Dolven Melrak
 
''Quand le sang coule, il faut le boire. La mort ne frappera pas à votre porte mais s'invitera par vos fenêtres !''
               
Andreï Loknar
 
''Personne ne peut capturer une ombre, personne ne peut la dresser ni se l’approprier.''
               
Jazminsaa Alsan
 
''De la même façon, à l'idée qu'un abruti de scribe puisse teinter ses parchemins de calomnies religieuses, ou pire, me faire porter le titre de héros, je vais préférer m’occuper de l'écriture de ma propre histoire.''
               
Alexandre Ranald
 
''La mort... Si belle et terrible à la fois, elle l'appelait, et l'appelle toujours.''
               
Adam Moriharty
 
''Par nature, j’aime tout. Par conséquence, je me hais…''
               
Samaël Apelpisia
 
''C'est sordide et cruel, mais c'est hélas la réalité de ce monde.''
               
Liam Gil' Sayan
 
''Aujourd’hui sur les terres de Feleth les pensées ne sont plus les bienvenues. Le temps de la renaissance spirituelle est terminé. Le temps où les grands penseurs avaient aidé le monde est révolu.''
               
Héra Calliope
 
''La mort était séductrice ; elle ne montrait que ses bons côtés. La sérénité et le calme absolu : pour toujours et sans violence.''
               
Eurybie Pourrie
 
''J’ai atteint cette espèce de vanité qu’apporte l’ancienneté. Je ne crois plus qu’on puisse m’apprendre quelque chose, et si jamais quelqu’un essaye ou y arrive seulement, je me bloquerais et deviendrais hermétique à tout contact.''
               
Dante Waanig
 
''Je devrais t'attacher, tu deviens dangereux pour toi même !''
               
Jeyra Frozeñ
 
''La beauté des êtres n'était rien. La beauté des choses oui. Mais pas forcement celle que l'on voit avec une paire de rétines.''
               
Akira Satetsu
 
''Le noir. Une étendue sombre en perpétuel mouvement.''
               
Melpomène d'Ambre
 
''Il est des oreilles invisibles qui peuvent entendre jusqu'à nos moindres soupirs et des secrets aux allures anodines peuvent se révéler instruments de destruction et de tourments sans fin...''
               
Cassandre Ombrelune
 
''Le "rien" est tellement plus unique que la peur ou n'importe quel autre sentiment...''
               
Meryle Nightlander
 
''Ce n'est pas le nombre ni la force qui compte, c'est l'envie, la cause.''
               
Luyak Salamya
 
''L'innocence d'un enfant est la plus grande peur de l'homme.''
               
Clause Vaneslander
 
''Quand il lui manque une marionnette pour ses spectacles. Il verrait en vous la chose qu'il cherche.''
               
Jack D'enfer
 
''Il n'a pas de notion réelle du bien et du mal, personne ne lui ayant jamais défini ces mots.''
               
Jim Stocker
 
''Je n'ai vu aucune lumière, aucun goulet, pour sortir du boyau infini et obscur que nous empruntons tous, jusqu'à la promesse d'une nouvelle vie, de la transcendance et de la connaissance. Alors, mes yeux se sont adaptés aux ténèbres.''
               
Shaquîlah Dresdeïorth
 
''Le pouvoir ronge l'homme.''
               
Balthazar Bel
 
''Visiblement, la sérénité n'avait de valeur que si on connaissait également, en comparaison, des moments de troubles.''
               
Dranek Barth
 
''Le faible se faisait tuer, le fort vivait un jour de plus.''
               
Rodany Bleinzen
 
''Le soleil se couchait sur le monde du milieu. Les ténèbres se paraient de leurs plus somptueux apparats pour enfin faire leur entrée.''
               
Rin Mephisto
 
''Et alors il vit le chaos, la désolation, la souffrance le désespoir ambiant. Il rit.''
               
Elrog Aniec
 
''Perdu quelque part, marche vers nulle part.''
               
Kyle Wate
 
''La rose n'a d'épines que pour qui veut la cueillir.''
               
Karin Yzomel
 
''- Je peux vous prédire le genre d'homme qui vous convient !
- Je connais déjà mon genre d'homme.
- Vraiment... Et quel est-il ?
- Les hommes morts.''
               
Naladrial Delindel
 
''Utilise tes pouvoirs seulement quand le noir deviendra invivable.''
               
Zedd McTwist
 
''Tes cauchemars m'ont déjà donné l'encre... À présent, ta peau me donnera les pages !''
               
Conrart Crowlore
 
''Bien des gens se font enfermer dans un cercueil une fois mort, mais rares sont ceux qui naissent dedans.''
               
Dassyldroth Arphoss
 
''Le corbeau frénétique qui vous nargue de sa voix perchée, agite ses ailes damnées, où le reflet d'un mort se penche sur votre âme.''
               
Lust Aseliwin
 
''La vie est un mensonge, la destruction une délivrance.
Passent les marées, soufflent les vents, en vain...''
               
Le Passant
 
''Fauche, tranche et avale, gouffre des âmes. Que se dresse devant toi mille fléaux, et que l’enfer se glace devant ta noirceur.''
               
Lloyd Vilehearth
 
''Des charognards pour la plupart, comme ces corbeaux à deux têtes, venant dévorer le valeureux mort.''
               
Meneldil Tristelune
 
''Nous sommes les bourreaux de la justice et de la paix. Même si ce rôle n'est pas agréable à endosser, nous nous devons de le faire, pour le bien du peuple.''
               
Ezekiel Le Sage
 
''Il me tarde de retourner au combat pour finir empalé sur une pique.''
               
Karl Von Morlag
 
''Montre-moi le chemin de la victoire. Ou guide-moi alors dans les tréfonds de la mort...''
               
Aznan Lauréano
 
''Comment peux-tu supporter ça ? C'est assourdissant ! Tue-le ! Qu'est-ce que ça te coûte ? Tu ne l'entendras plus. Tu seras en paix... Tue-le !''
               
Aïden Sochlane
 
''- Faites taire votre cabot !
- Je ne suis pas votre servante !
- Alors je le ferai taire moi-même !''
               
Rosaly Von Gregorius
 
''Le seul présent que la justice a à vous offrir, est votre mort.''
               
Mirage Morteury
 
''Laissez-moi vous conduire aux carnages.... Tant d'âmes ne demandent qu'à succomber.''
               
Idryss Leeverwen
 
''Le soleil est un bourreau. D'une simple caresse, sa langue enflammée peut calciner n'importe quel être.''
               
Seïren Nepthys
 
''C'est une nuit sans lune. Ou bien était-ce un jour sans soleil ?''
               
ShuiLong Zhang
 
''La vie est un rouage lent et grinçant. Il ne tourne que dans un sens. Celui où tu tombes.''
               
Camelle Elwhang
 
''Et un jour, sur vos lits de mort, bien des années auront passé et peut-être regretterez-vous de ne pouvoir échanger toutes vos tristes vies épargnées à Feleth pour une chance, une petite chance de revenir ici et tuer nos ennemis, car ils peuvent nous ôter la vie mais ils ne nous ôteront jamais notre liberté !''
               
Edouard Neuman
 
''Le temps est la gangrène de l'homme, elle apparait puis vous ronge à petit feu. Pour finir il ne vous reste plus que le présent pour vivre ; le passé s'évapore peu à peu et le futur ne vous intéresse guère.''
               
Asgeïr Aslak
 
''Cueillir la fleur de la déchéance et croquer dans la pomme de la faucheuse, nos vies se résument à cela car après tout, nous finissons à une moment où un autre, tous sous terre.''
               
Violette Dellylas
 
''Le pire n'est pas de mourir, mais de se faire oublier.''
               
Erwan Daermon Do'Layde
 
''Tenter d'oublier, même si c'était impossible. Il aurait aimé se jeter à la mer avec la preuve de son acte immonde. Laver tout ce sang qu'il sentait sur lui. Peut-être même s'y noyer, simplement. Sombrer dans les abysses et les ténèbres, pour toujours.''
               
Mio Raeth
 
''La lumière montre l'ombre et la vérité le mystère.''
               
Aeli Seoriria
 
''Si la vie n'a qu'un temps, le souvenir n'a qu'une mesure. Le reste est silence.''
               
Valt Horn
 
''Dans le noir le plus complet, l'aveugle est la meilleure personne à suivre. Dans un monde de folie, qui mieux qu'un fou pour nous guider ?''
               
Ledha Borolev
 
''Je ne crois pas en la force d'un absent. Celle qui ferait de vos dieux ce que vous pensez qu'ils sont.''
               
Gigantus Corne
 
''Une limite qui n'a été créée que pour être dépassée ? C'est simple, imaginez !''
               
Goudwin Didrago
 
''Voir grouiller tous ces gens, connaître leurs désirs et leurs rêves, voir comment évoluent les sociétés, leurs aspirations et leurs défauts. Comprendre que donc rien n'est éternel, et que tous ces rêves et toutes ces folies disparaîtront de la surface du monde. Se laisser aller, indolent, parce que tout cela ne servira à rien, et qu'au bout du compte le monde reste le monde, seule éternité immuable.''
               
Uridan Sangried
 
''L'Inquisition vous remettra sur le droit chemin. Même s'il faut vous briser les jambes pour ça.''
               
Leevo Shellhorn
 
''N'oublie pas d'avoir peur des morts. Ils sont toujours plus nombreux que les vivants, et un jour, tu les rejoindras.''
               
Moira Brawl
 
''J'avais l'habitude avec ce genre d'individus... Moins vous bougerez, moins vous leur parlerez... et moins ils vous cogneront dessus.''
               
Aoi Haandar
 
''Je souhaite voir votre sang se répandre mollement à la surface d'une eau rendue trouble par les masses de cadavres vidés de leur substance, marcher dans les champs de vos ossements éparpillés, me remémorant à chaque pas votre mort absurde et pathétique, que vos noms ne soient pas contés, que votre souvenir s'éteigne comme s'éteint votre vie fade et misérable, qu'à travers les années, seuls subsistent vos ossements tels de tristes traces blanchâtres dans un paysage noir de guerre, de sang et de folie.
Et que telles cette phrase, vos morts n'aient aucune importance, aucune signification pour quiconque.''
               
Nargheil Eoss
 
''Bénie soit la haine que tu porteras à ton prochain, lave l'Homme des péchés qu'il a commis.
Sois l'épée du jugement qui s'abattra sur cette race impure, souillée par la vengeance et la corruption.''
               
Meiro Fuuchiuse
 
''Notre futur exprime nos actes passés.''
               
Terence Ripper
 
''Rencontre les ténèbres et tu admireras la lumière, dit le voyant.
Contemple la lumière et tu provoqueras les ténèbres, dit l'aveugle.''
               
Tekian Varis
 
''Un général courageux et fier, est celui qui exécute en premier l'ordre qu'il donne à ses hommes.''
               
Danarius Kyrarion
 
''L'art est le sentiment obscur de l'appropriation de l'étrange.''
               
Leroi-Gourhan
 
''La mort nous sourit à tous, et tout ce que nous pouvons faire, c'est lui sourire en retour.''
               
Marc-Aurèle
 
''L'art est la mystérieuse présence en nous, de ce qui devrait appartenir à la mort.''
               
Malraux
 
''L'art est une profondeur creusée dans le visage du monde.''
               
Weischedel
 
''Le néant après la mort ? N'est-ce pas l'état auquel nous étions habitués avant la vie ?''
               
Schopenhauer
 
''Les avocats d'un malfaiteur sont rarement assez artistes pour tourner à l'avantage de leur client la belle horreur de son acte.''
               
Nietzsche
 
''Ôte-toi de mon soleil.''
               
Diogène le cynique
 
''Il y a pas d’œuvre d'art sans collaboration du démon.''
               
André Gide
 
''Ce n'est pas le lieu mais son cœur qu'on habite.''
               
John Milton
 
''Nous sommes les histoires que nous vivons.''
               
Auteur inconnu
 
''La mort est terrible pour n'importe qui. Bons ou mauvais, anges ou démons, c'est la même chose. La mort est impartiale. Il n'y a pas de mort particulièrement horrible. C'est pourquoi la mort est effrayante. Les actes, l'âge, la personnalité, la richesse, la beauté... Tout ça n'a aucun sens face à la mort.''
               
Fuyumi Ono
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Yria Mal'Zeth a votre service

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Yria Mal'Zeth

Noble Rebelle

________________

avatar
________________


Race : Haute Elfe
Classe : Ensorceleuse
Métier : marchande/informatrice rebelle
Croyances : aucune
Groupe : rebelle

Âge : 234 ans

Messages : 14


MessageSujet: Yria Mal'Zeth a votre service   Sam 10 Mai 2014 - 19:12

* * *

   Personnage


   
Nom : Mal'Zeth
   Prénom : Yria

   Rang : Noble rebelle

   Âge : 234
   Sexe : féminin


   Race : Haute-Elfe
   Classe : Ensorceleuse (bien qu'elle se maintienne pour pouvoir se balader librement en forêt)

   Métier : Commerçante/ informatrice rebelle
   Croyances : N/a
   Groupe : rebelle

   Équipement : une dague et son fourreau accrochés a sa cuisse gauche

   Talents de combat physique : Yria a peu de qualité physique, elle est fragile, légère, sans grande force. Son seul point fort serait son agilité naturelle d’elfe, et sa culture. Quoi de mieux que d’avoir des connaissances pour connaitre les faiblesses des autres.

   Talents de magie : Au fil de ses années d'étude à Adiryl, Yria a développé son lien avec l'eau a travers une magie qui lui permet de manipuler librement de petite masse d'eau. Elle peut notamment déplacer sans contact direct une petite quantité de liquide, bien que cela n'ai pas de capacité offensive directe. Elle peut aussi changer le liquide en solide ou en gaz (seulement l'eau bien sur) même sans contact. Cependant l'effet est bien plus efficace et rapide si elle a un contact direct, il est aussi à noter que la transition liquide/solide est plus dur a réaliser que le changement liquide vapeur. Enfin elle peut aussi utiliser son pouvoir sur le sang d'un être vivant du moment qu'elle a un contact direct avec le corps. Elle peut donc réchauffer ou refroidir le fluide vital de sa cible ce qui a différent effet sur l'organisme, elle peut aussi forcer celui-ci a sortir du corps mais seulement a l'endroit du contact. Il est a noter que produire l'effet inverse est possible pour aider la cicatrisation d'une plaie.  

   Talents divers : Un esprit aigu pour les affaires ainsi que de nombreuse connaissance acquisse au cour des quelques années qu'elle a passé a Adiry notamment dans le domaines de la médecine ou de la politique.

   Pouvoirs particuliers : N/a

   Apparence physique : Yria comme toutes les hautes-elfes parait extrêmement  jeune quelque soit son âge, elle porte donc calmement ses deux siècle ce qui reste assez peu même pour un elfe felethien. Malgré son apparence juvénile on remarque immédiatement ses yeux. Deux amandes rougeoyantes qui semble toujours agitées par de petite flamme, peut être est-ce son caractère qui se manifeste ? Les yeux ne seraient-ils pas la porte sur l’âme ? Peut importe ceci n’est pas l’objet de ce paragraphe. Revenons sur son visage, un petit visage rond aux traits fins, comme si rien ne voulait dépasser et troubler sa pureté. Le tout est entouré par une longue chevelure blanche qui tombe cascade jusqu’au milieu de son dos si ils sont relâchés mais elle les porte généralement attaché en un chignon compliqué mais très élégant. Bien entendu comme on pourrait s’y attendre le reste du corps d’Yria aussi respecte cette douce harmonie avec de légères courbes, rien de proéminent et arborant fièrement son mètre soixante dix. Elle  complète le tout  en portant généralement des robes sobres, unicolores et sans frou-frou pour ne pas gâcher cette beauté naturelle qu’elle ne cache pas. Elle n’hésite cependant pas a porter des tenues moins raisinés et plus adapter aux voyages ou excursions comme une tenue classique de cuir.

   Caractère, personnalité : Yria est plutôt calme de nature, elle ne s’emporte que rarement et appréhende diverse situation d’un œil neutre. De ce fait elle tire bien souvent des conclusions hâtives sur les personnes qu’elle rencontre en se basant sur leur comportement ou leur manière de s’habiller par exemple. Sur le point de vu sentimentale on ne peut pas dire grand-chose vu qu’elle évite de trop exposer ses avis et ressentis pour ne pas se trahir. Cependant on sait que la proximité avec la nature et plus particulièrement l’eau la rassérène tout particulièrement, ce qui est surement un héritage de son passé d’elfe de Feleth. Elle a gardé ce gout pour les trajets le long des routes et des lisières des bois. Dernier point de caractère important a souligner a mon humble avis, elle a un sens des affaire assez poussé, qui s’est exacerbé au fur et a mesure que son petit commerce grandissait.

   Histoire : Yria était une elfe tout à fait commune autrefois, elle vivait en harmonie avec la nature qui l’entourait, vivant plutôt esseulé et arborant un train de vie calme et apaisant. A cette époque elle avait une apparence plutôt standard avec des cheveux et des yeux bruns. Mais cette partie de son histoire est peu intéressant nous ne nous y attarderons pas. Cependant il ne devait pas en être ainsi pour le restant de ses jours et alors qu’elle approchait des soixante ans elle décida de déménager et de partir a la recherche d’un bel endroit ou s’installer, histoire de changer d’air. Alors qu’elle avançait rapidement a travers les fourrés elle se sentie perdre pied, elle tomba, non pas dans un terrier de lapin mais dans une faille.

Les couleurs fusaient  devant ses yeux, des son lui vrillait les tympans, au bout d’une dizaine de seconde elle fini par se heurter au sol mais l’impact fut trop violent et elle s’évanouit. Elle finit par se réveiller, la tête lui tournait et ses sens étaient perturbés, au bout de quelques minutes elle put se lever et chercher un point de repère. Elle n’en trouva pas. Elle se retrouvait devant un paysage de rêve qui lui était totalement inconnu, un petit lac se profilait devant elle, ses rive était parsemé d’arbre qu’elle n’avait jamais vu dans sa région, les animaux s’agitaient dans les buissons, les oiseaux piaillaient c’était un véritable paradis. Elle se rendait bien compte qu’elle n’était pas arrivée ici naturellement mais comme elle avait toujours vécu dans l’ignorance des trois mondes elle n’imaginait pas être à Adiryl. Elle était émerveillée par la pureté de ce lieu et décida de s’y installer en jurant devant le grand arbre le plus proche de perturber les moins possible cette nature qui l’accueillait.

Ainsi commença la vie d’Yria sur la terre des anges, pendant environs une cinquantaine d’années elle vécu sans perturbation aucune autour de ce lac et la magie blanche qui imprégnait ce lieu l’affectait petit a petit sans même qu’elle s’en rend compte, tout cela lui parut normal. Elle gagna une vingtaine de centimètres, ses cheveux pâlirent progressivement pour devenir complètement blanc et ses yeux devinrent aussi rouge qu’un brasier ardent (le coté sanguinaire en moins).

Un beau jour, un ange vint marcher sur les bords du lac, il arborait une scintillante pair d’aile blanche, Yria se trouvait de l’autre côté du lac lorsqu’ils se remarquèrent. Les deux être semblaient surpris, elle par l’étrangeté du nouvel arrivant et lui par la présence d’une inconnue sur les berges de ce lac. Le séraphin, pour ne pas perdre de temps, pris un cour élan avant de survoler la surface cristalline de l’eau en quelques battement d’aile. Yria était assez mal a l’aise, d’abord cet ange était sa première rencontre depuis au moins un demi-siècle et qui plus est il avait l’infime particularité de pouvoir voler. Petite précision, en cinquante ans Yria avait eut le temps de s’installer et elle avait trouvait de quoi filer et tisser quelque habit, non elle ne porte pas d’habit de feuille, comment a-t-elle appris ? 50 ans c’est long vous savez. Le séraphin entama la conversation après avoir rapidement observé la haute-elfe qui lui faisait face, elle semblait déboussolé de le voir ce qui lui semblait très étonnant.

« Excusez moi si je vous ai surpris ma dame, je me présente je me nomme Tyrael, séraphin et membre de la légion. Et vous, puis-je vous demander votre nom ? »

Yria ne répondit pas, elle était absorbée par la découverte de cet être étrange. Elle avait déjà rencontré quelques fois des fées et des lutins mais c’était totalement différent. Ce « séraphin » dégageait un sentiment de confiance et de force qui la fascinait, mais pas autant que la paire d’ailes qui frottaient périodiquement le sol avant de remonter de quelques centimètres. Devant le mutisme de l’elfe, Tyrael reprit la parole.

« Votre présence ici me surprend grandement car peu de d’être peuvent l’approcher. Voyez-vous ce lac est appelé l’œil d'Otolep et peu de personnes peuvent approcher ses berges à cause d'une étrange magie insondable pour la plupart des être vivant. D'ailleurs ceux qui le peuvent exhibent ce privilège... mais vous m’êtes inconnu. Je repose donc ma question, qui êtes-vous ? »

La voix de l’ange était ferme comme celle d’un guerrier mais pas du tout menaçante et Yria qui avait recouvert l’usage de sa parole put enfin révéler sa voix a son interlocuteur.

« Je m’appelle Yria, Yria Mal’Zeth. Pour ce qui est du lac, j’ignorais sa « particularité » je suis tombé dessus un jour et j’ai décidé de m’y installer. Ça doit faire environ cinquante ans et jusque là je n’avais jamais rencontré de personne civilisé, encore moins avec des ailes. »

Le séraphin comprit ce qui avait amené cette elfe ici, une faille tout simplement. Mais le fait qu’elle ne soit pas retourné sur Feleth le surpris d’autant plus, mais qu’importe. Elle était désormais une haute-elfe et une habitante Adiryl. Il lui expliqua donc ou elle se trouvait et qu’elle avait subit des changements irréversibles et qu’il existait un palais non loin qu’il lui ferrait visiter si l’envie lui prenait. Heureuse d’avoir des réponses, même si au fond cela lui importait peu d’avoir changé de monde, elle suivit le séraphin jusqu’au palais de l’empereur. Ainsi commença la troisième partie de sa vie ou elle découvrit la société des anges, se cultiva et appris la maitrise de la magie de l’eau l’élément qui lui plaisait le plus. Malgré sa grande beauté qui attirait de nombreux prétendant elle ne se fiança jamais, préférant approfondir ses connaissance jusqu’au jour ou elle rencontrerait quelqu’un qui la séduise vraiment. Elle prit aussi des nouvelles de son monde d’origine, suivant avec intérêt l’évolution de la politique du royaume. La démocratie et la joie qu’elle procurait au habitant du monde du milieu la ravissait. Durant cette période elle ne descendit jamais du monde d’au dessus.

Cependant les années qui la séparaient de son ancienne vie commençaient a lui peser. Et lorsque la démocratie fut menacée par les « cape blanches » et le mouvement de Kaull Hendenmark. Elle prit la décision de quitter la vie d’Aridyl et de retourner sur Feleth pour soutenir la rébellion naissante. Elle n’avait pas de place importante dans le royaume des anges, de ce fait son départ ne fut remarqué que par ses plus proches connaissances.

De retour sur Feleth, elle entra laborieusement en contact avec la rébellion et se vit attribuer la tache d’organiser un réseau d’informateurs. Cette tâche lui convenait parfaitement et elle commença par rallier quelques personnes a sa causes, elle organisa ses hommes sous la forme de caravanes itinérantes qui en plus d’informer les rebelles, montaient un semblant de commerce pour passer inaperçu. Les années passèrent, le nombre de caravanes et d’agent sous les ordres d’Yria augmenta, il en fut de même pour le commerce ce qui lui permit de s’installer aisément dans une grande ville. Cependant la vie sur Feleth changea la haute elfe qui dressa un mur de glace autour de sa personnalité et ne montra plus ses sentiments. C’était le prix à payer pour être meneur n’est-ce pas ?
Aujourd’hui Yria repart sur les route, non elle ne laisse pas tout derrière elle en abandonnant ce qu’elle a entrepris mais elle veut retrouver l’aventure et l’air de la route. Peut-être la croiserez-vous.


   
En ce qui vous concerne

   
   A quelle fréquence serez-vous présent sur le forum ? je ne peut rien affirmer pour le moment :/

   Comment avez-vous découvert le forum ? mon ami google

   Quelles remarques pouvez-vous formuler à propos de l’apparence du forum ? c'est appréciable, on voit de suite l'ambiance sombre, mais un peut trop sombre a mon gout. MAIS les artworks et les phrases aléatoires sont géniaux, c'est d'ailleurs l'une d'entre elles qui m'a fait rester sur ce forum.[/center]



   
Test-RP
Yria était exténuée, cela faisait des heures qu’elle était installée sur son fier cheval qui maintenait péniblement un galop constant pour le bon plaisir de sa cavalière. L’elfe avait pleinement profité du voyage, libérant ses cheveux au grès du vent et prenant de longues bouffées d’air frais. Que c’était bon de quitter la ville et ses bruits pour l’air battant des routes ! Elle avait voyagé comme ça toute la journée durant pour finalement se rendre compte que son arrière train la faisait atrocement souffrir. Elle se mit donc en quête d’un bourg proche tout en calmant le rythme pour son destrier.

Alors que le crépuscule s’annonçait elle fini par arriver dans un petit village comme les autres avec des champs aux alentours, une taverne bruyante et quelques maisons qui ne semblent pas très stables. Yria déposa son cheval aux écuries de la taverne puis entra dans la bâtisse qui empestait la bière et l’hydromel a dix mètre de l’entré. Yria sourit légèrement et releva sa capuche juste assez pour cacher ses orreilles et ses cheveux avant de pousser la porte.
La haute elfe n’avait pas souvent eut l’occasion de visiter de tels lieux ces dernières années mais elle se rendait bien compte que si elle décidait de vivre « sur le terrain » les tavernes feront partie de son quotidiens.

Elle s’installa dans une table peu exposée, dans un coin étrangement épargné par les fêtards. Elle prit un modeste repas et quelques verres de boisson forte. Comme a chaque fois qu’une belle inconnue entre dans ce genre de lieu elle ne reste pas tranquille longtemps, aussi ce fut bientôt le cas d’Yria. Trois hommes barbus et avec peu de manière vinrent l’aborder.

« Eh gamine tu veux passer un peu de bon temps avec’nous ? Tu v’ras on va bien s’amuser he he ! » S’esclaffa le premier.

En entendant cette phrase n’importe quel bicentenaire aurait rit aux éclats, mais la haute elfe n’arborait plus l’esprit trivial de ses frères et sœurs de Feleth. Elle rétorqua donc glacialement.

« Personne ne s’amuserait avec des hommes comme vous j’en ai bien peur. »

Les hommes étant plus ou moins ivre prirent cette phrase sans intonation comme la pire des insultes. L’un d’eux dégaina son coutelas et le planta dans le bois tendre de la table en menaçant celle qui lui résistait.

« Je rectifie, TU va nous suivre et ON va s’amuser. »
« Non. » dit-elle d’une voix aussi blanche que la première fois.

Le plus hargneux des trois barbus (le second) voulu gifler Yria, mais celle-ci intercepta le bras en chemin avec sa propre main. Bien sur elle n’avait pas la force d’arrêter le bras et rapidement l’homme gagna plusieurs centimètres. Mais plus son bras restait en contact avec la frêle main de l’elfe plus il ressentait une cuisante douleur, qui bientôt devint insupportable. Il fini par s’effondrer sur le sol en tentant de soulager de la brulure intérieur qui le faisait souffrir. Après un instant d’incompréhension total ses deux compagnons se mirent en mouvement, l’un l’aida a se poser sur une chaise et l’autre dégaina pour punir son bourreau. Entre temps Yria s’était levée pour avoir une plus grande liberté de mouvement. L’homme tenta un coup vertical maladroit, certainement a cause de l’alcool qui l’imbibait, que l’elfe n’eut aucun mal à esquiver. Un léger coup derrière le genou fit perdre son équilibre a la brute qui se retrouva a plat ventre. La haute elfe dégaina a son tour sa courte dague et la glissa le long du coup de l’homme à sa merci.

C’est à ce moment que l’aubergiste intervint, demandant au trois homme de laisser l’elfe tranquille, ce qu’ils firent a contre cœur crachant des insultes qu’Yria reçu avec un sourire, elle allait adorer cette vie.



   
* * *

Information supplémentaire :
- la partie "histoire" n'est pas exhaustive


Dernière édition par Yria Mal'Zeth le Mar 13 Mai 2014 - 12:08, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nargheil Eoss

☼ | Lame claire

________________

avatar
________________


Race : Élu
Classe : Chevalier Solaire
Métier : Soldat d'Adiryl
Croyances : ---
Groupe : Anges

Âge : 115 Ans

Messages : 285

Fiche de Personnage :


MessageSujet: Re: Yria Mal'Zeth a votre service   Dim 11 Mai 2014 - 10:59

Well, well, well, qu'avons-nous là ?
Tout d'abord, bienvenue.

Ensuite:
  • Sors les indications entre parenthèses.

  • La maîtrise de l'eau a plutôt sa place dans "pouvoir particulier" et me semble un peu trop puissant, ce serait bien que tu limite la capacité d'agir sur l'eau contenue dans le corps à une situation de contact direct. Histoire de ne pas pouvoir tuer instantanément à distance.



C'est triste... Je n'ai que ça à dire. Ta fiche est très bien, j'ai beaucoup apprécié l'histoire de ton personnage. Ta façon d'écrire est plaisante aussi.
Si je puis, et si tu t'en souviens, j'aimerais savoir quelle citation en particulier t'a accroché à nous ?

_________________
Non Arléen, pour la millième fois, non..

Spoiler:
 

Thème musical de Nargheil:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yria Mal'Zeth

Noble Rebelle

________________

avatar
________________


Race : Haute Elfe
Classe : Ensorceleuse
Métier : marchande/informatrice rebelle
Croyances : aucune
Groupe : rebelle

Âge : 234 ans

Messages : 14


MessageSujet: Re: Yria Mal'Zeth a votre service   Dim 11 Mai 2014 - 13:56

Voilà, voilà,

Suivant tes instruction j'ai tenté de clarifier la "maitrise de l'eau" et je l'ai replacer dans "pouvoir particulier".
J'ai tenté de plus la retailler pour que tu puisses cibler tes remarque sur les points qui ne serait pas assez "contenus".
J'ai supprimer le contenu entre parenthèse.
Suite a une discussion sur la CB a propos de ma classe j'ai préféré choisir ensorceleur bien que je tienne a conserver l'agilité de mon elfe (c'est tout ce qui lui reste de son enfance, ayez pitié)
Pour ce qui est de la citation je l'ai gardé bien au chaud dans un mémo Very Happy
''C'est sordide et cruel, mais c'est hélas la réalité de ce monde.''
              Liam Gil' Sayan
Reconnaissant un personnage d'un des livre qui m'a le plus marqué j'ai compris que j'aurais approximativement les mêmes bases fantastiques que les habitant de ce forum. Je ne m'était pas trompé, du moins je crois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nargheil Eoss

☼ | Lame claire

________________

avatar
________________


Race : Élu
Classe : Chevalier Solaire
Métier : Soldat d'Adiryl
Croyances : ---
Groupe : Anges

Âge : 115 Ans

Messages : 285

Fiche de Personnage :


MessageSujet: Re: Yria Mal'Zeth a votre service   Dim 11 Mai 2014 - 17:02

De très bon goûts.

Le reste de ta fiche me convient. Sauf que ton pouvoir se situe toujours dans "talent de magie", et pas dans "pouvoirs particuliers" où il a plus sa place.

_________________
Non Arléen, pour la millième fois, non..

Spoiler:
 

Thème musical de Nargheil:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yria Mal'Zeth

Noble Rebelle

________________

avatar
________________


Race : Haute Elfe
Classe : Ensorceleuse
Métier : marchande/informatrice rebelle
Croyances : aucune
Groupe : rebelle

Âge : 234 ans

Messages : 14


MessageSujet: Re: Yria Mal'Zeth a votre service   Dim 11 Mai 2014 - 18:44

C'est fait
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nargheil Eoss

☼ | Lame claire

________________

avatar
________________


Race : Élu
Classe : Chevalier Solaire
Métier : Soldat d'Adiryl
Croyances : ---
Groupe : Anges

Âge : 115 Ans

Messages : 285

Fiche de Personnage :


MessageSujet: Re: Yria Mal'Zeth a votre service   Dim 11 Mai 2014 - 20:25

Eh ben voilà. Je te donne ton premier tampon et je laisse à mes collègues la suite.
Je te souhaite de t'amuser avec nous.


_________________
Non Arléen, pour la millième fois, non..

Spoiler:
 

Thème musical de Nargheil:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Uridan Sangried

Maître du sang

________________

avatar
________________


Race : Vampire-Seirdan
Classe : Lamesang
Métier : chasseur de primes / mercenaire
Croyances : aucune
Groupe : Arcane XIII

Âge : 1327 ans

Messages : 522

Fiche de Personnage : Le Dieu du sang vous accueille

Histoire de Personnage : Avant l'arcane :
1-2
1-2-3-4

prélude à l'arcane :
1-2-3
1-2-3-4-4bis-4ter-5

Divinisation :
1-2-3-4-5

Dieu arcaneux :
1-2-3-4-5-6-7-8-9

Prélude à la chute :
1-2-3-4

MessageSujet: Re: Yria Mal'Zeth a votre service   Lun 12 Mai 2014 - 21:22

Et bien à mon tour Yria Very Happy

Il n'y a plus que quelques points de BG et de cohérence à régler, assez techniques donc bon :

-tu parles d'anges primordiaux, en parlant des oracles et séraphins. Si pas ange primordiaux tu entends êtres étant nés anges, sache que les élus et les haut-elfes peuvent naître tel quel sur Adiryl (de parents élus ou haut-elfe, par exemple). Donc il faudrait voir soit à parler de "natifs non felethiens", soit d'étendre ton pouvoir aux démons et anges : après tout ce sont des êtres vivants comme les autres ...

-dans ta description physique, tu dis que tu as un âge avancé pour les elfes felethiens : 234 ans pour une espérance de vie de 500 ans, ça ne fait pas de toi quelqu'un de si vieux que ça. Ce serait bien d'éditer ce petit passage pour éviter la confusion, ou de te vieillir d'un siècle et demi pour que ça colle.

-tu m'as dis en CB que tu t'imaginais avoir des connaissances médicales il me semble : donc si tu pouvais le préciser dans ta fiche (dans la partie talent divers) Si j'ai mal compris, laisse ça de côté ^^

-enfin, et là c'est pour le staff que je te le demande XD : un lac qui choisit qui peut se balader sur ses rives, ça va devoir être répertorié. Donc si tu pouvais ajouter des explications dans ton histoire (pendant ta conversation avec Tyraël par exemple), comme le nom du lac suscité, ça faciliterait les choses :p

Voilà, merci ! Quand ce sera fait et/ou éclaircit, tu n'auras qu'à me prévenir Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yria Mal'Zeth

Noble Rebelle

________________

avatar
________________


Race : Haute Elfe
Classe : Ensorceleuse
Métier : marchande/informatrice rebelle
Croyances : aucune
Groupe : rebelle

Âge : 234 ans

Messages : 14


MessageSujet: Re: Yria Mal'Zeth a votre service   Mar 13 Mai 2014 - 12:19

Donc, donc, donc :

- Pour la maitrise de l'eau j'ai choisi de l'étendre a toutes les race car après ton commentaire j'ai relu les contexte et l'histoire et j'ai mieux compris le fait que les les hommes était des démons (pareil pour les anges) et que si il pouvait affecter les hommes ce serait la même chose pour les autres. comme ça pas de jaloux.

- Pour ce qui est de l'âge c'est juste une erreur de ma part puisque j'ai lu 150 ans au lieu de 500 ans pour l’espérance de vie des elfes felethiens. J'ai donc corrigé la description en conséquence sans la vieillir.

- Pour ce qui est des connaissances médicale, tu avais bien compris et je les avait oublié, autre erreur. Ouuuuuuu la fiche bâclée !

- Pour ce qui est du lac, j'ai rajouté des précision en le nommant. Mais je précise qu'à l'origine je ne voulais pas le faire pour qu'il n'apparaisse pas autre part dans le forum et que ça créer des problème, de même il ne devait plus jamais apparaitre dans l'histoire d'Yria. Petit détail ce lac est tiré du deuxième livre de la première trilogie "d'Ewilan" de Pierre Bottero ou apparait aussi "Liam", précision --> ''C'est sordide et cruel, mais c'est hélas la réalité de ce monde.''
Liam Gil' Sayan
C'était une tentative de faire passer une petite référence commune :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Uridan Sangried

Maître du sang

________________

avatar
________________


Race : Vampire-Seirdan
Classe : Lamesang
Métier : chasseur de primes / mercenaire
Croyances : aucune
Groupe : Arcane XIII

Âge : 1327 ans

Messages : 522

Fiche de Personnage : Le Dieu du sang vous accueille

Histoire de Personnage : Avant l'arcane :
1-2
1-2-3-4

prélude à l'arcane :
1-2-3
1-2-3-4-4bis-4ter-5

Divinisation :
1-2-3-4-5

Dieu arcaneux :
1-2-3-4-5-6-7-8-9

Prélude à la chute :
1-2-3-4

MessageSujet: Re: Yria Mal'Zeth a votre service   Mar 13 Mai 2014 - 16:20

Les précisions me vont :p

Pour le Lac, ce genre de lieux reste assez important, il n'y aura pas de rubrique consacré à ce lac, surtout que le nom doit bien être celui du livre ^^. Mais le staff essaie actuellement de répertorier tous les lieux importants évoqués dans les fiches et rps des gens (ce qui prend du temps), histoire d'avoir un meilleur panorama de ce qu'est devenu Feleth =)

Enfin bref, trêves de palabres ! Tout va bien, moi ça me semble très validable, alors je vais te donner un second tampon (parce que le premier est déjà bien entamé hein ... tu devrais faire attention aux moments où tu débarques chez les gens ... en plus le seul qui me reste est déjà tout tâché, mais bon après tout je m'en sers pour mon thé, alors on va dire que c'est normal .. du recyclage quoi ...)

EN BREF !
JE
TE
VALIDE !!!



n'oublie pas de modofier ton profil, et rends-toi ici pour demander ton rang =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



________________


________________



MessageSujet: Re: Yria Mal'Zeth a votre service   

Revenir en haut Aller en bas
 

Yria Mal'Zeth a votre service

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feleth :: Prologue :: Registre des personnages :: Fiches validées-