''L’enfant voulait répondre. Mais sa gorge lui fit comprendre que ses mots ne seraient jamais à la hauteur du silence.''
               
Eto Hachiro
 
''La mort, c’est elle qui vous fait tenir debout. C’est elle qui dicte les actes. C’est elle qui peint le monde. Et elle vous emportera tous.''
               
Querel Sentencia
 
''Je ne ressens que soif et tristesse, la mort est futilité. Je la cherche, peut-être suis-je elle.''
               
Nagate Zetsubō
 
''Udyr, quand tu seras mort, on se souviendra de ton nom. Moi je n'en ai pas, car je ne mourrai pas aujourd'hui. Mais le tien restera gravé dans ma mémoire, et dans celle de tous ceux qui t'ont connu, comme celui d'un homme fort, et digne. Alors va, et éteins-toi avec grandeur, devant tous ces vautours.''
               
Darn Butcher
 
''La nature revivait là où les hommes mourraient, le cycle reprenait son cours normal grâce à l’albinos.''
               
Aikanaro Myrrhyn
 
''Ils ne se battaient pour rien qui n’en vaille la peine. Ils étaient incapables de distinguer ce qui avait de la valeur de ce qui n’en avait pas. Alors pourquoi tant de vigueur à la tâche ? Pourquoi risquer sa vie aussi vainement ?''
               
Alcofrybas Grincebrume
 
''Son regard, depuis toutes ces années, avait appris à parler.''
               
Etan Ystal
 
''Un monde de chaos, de destruction et de malheur, un monde impartial et magnifique, le seul en tout cas, où faire l’expérience de la vie prendrait un sens véritable.''
               
Edwin Gwendur
 
''L’enfer, ce doit être l’enfer : courir pour l’éternité dans un paysage sans fin, sans début. Sans possibilité de repos ou de mort.''
               
Tyrias Marchemonde
 
''Mais sans risque on n'obtient rien, voici ma devise mes amis. Il ne faut pas avoir peur de se salir les mains, il ne faut pas avoir peur de la mort…''
               
Dimitri Morteury
 
''Tomber... Ceci est si abstrait. L'on pourrait se relever plus grand que l'on était.''
               
Yozora Adragnis
 
''Il passa des semaines dans le cachot ayant décidé de s'y enfermer lui-même. Puis, au terme de trois semaines, vous êtes venu le voir et vous lui avez dit : «Les larmes ne sont qu'une faiblesse qu'il te faudra masquer... Si tu veux t'apitoyer, libre à toi, mais, si tu souhaites voir les choses changer, tu le peux toujours. Suis-moi... Mon ami.»''
               
Haar Wilder
 
''Le brin d'herbe ne se soucie guère de ce que font les feuilles des arbres. Mais à l'automne venu, les feuilles ne se suffisent plus entre elles. Elles s'assombrissent, se nourrissant des nuages noirs d'orage. Et alors, elles se laissent tomber sur nous.''
               
Le Peintre
 
''S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est immobile, allongée, rigide, puante à en faire vomir, en décomposition, transportant des milliers de maladies, la peau arrachée et les os jaunes. S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est à six pieds sous terre, devenue la proie des corbeaux, et ses yeux mangés par des fourmis... C'est qu'elle a un jour été orgueilleuse et avide. C'est qu'elle a un jour voulu devenir riche et grande, ou bien qu'elle l'est devenue. Cela ne change rien.''
               
Le Violoniste
 
''La pensée est la liberté, la liberté... Alors, le corps est la prison, le corps est la prison... Il faut casser les barreaux.''
               
Sill
 
''Nous croyons conduire le destin, mais c'est toujours lui qui nous mène.''
               
Setsuna Hendenmark
 
''Fais ce que tu veux avec ces villageois, sauf les laisser en vie.''
               
Kaull Hendenmark
 
''La fuite vers la religion peut être une réponse pour certains. Pour d'autres elle n'est que la simple évidence que l'homme est faible et instable.''
               
Astryl Panasdür
 
''La mort ne cherche pas à s’expliquer, elle ne fait qu’agir, monsieur. Les cadavres ne racontent pas grand-chose, mais vivant, un homme peut en avoir long à dire.''
               
Sanaki Hearthlight
 
''Alors, telle une marionnette cassée que l’on tente en vain d’animer, il se releva, restant digne malgré ses blessures.''
               
Dolven Melrak
 
''Quand le sang coule, il faut le boire. La mort ne frappera pas à votre porte mais s'invitera par vos fenêtres !''
               
Andreï Loknar
 
''Personne ne peut capturer une ombre, personne ne peut la dresser ni se l’approprier.''
               
Jazminsaa Alsan
 
''De la même façon, à l'idée qu'un abruti de scribe puisse teinter ses parchemins de calomnies religieuses, ou pire, me faire porter le titre de héros, je vais préférer m’occuper de l'écriture de ma propre histoire.''
               
Alexandre Ranald
 
''La mort... Si belle et terrible à la fois, elle l'appelait, et l'appelle toujours.''
               
Adam Moriharty
 
''Par nature, j’aime tout. Par conséquence, je me hais…''
               
Samaël Apelpisia
 
''C'est sordide et cruel, mais c'est hélas la réalité de ce monde.''
               
Liam Gil' Sayan
 
''Aujourd’hui sur les terres de Feleth les pensées ne sont plus les bienvenues. Le temps de la renaissance spirituelle est terminé. Le temps où les grands penseurs avaient aidé le monde est révolu.''
               
Héra Calliope
 
''La mort était séductrice ; elle ne montrait que ses bons côtés. La sérénité et le calme absolu : pour toujours et sans violence.''
               
Eurybie Pourrie
 
''J’ai atteint cette espèce de vanité qu’apporte l’ancienneté. Je ne crois plus qu’on puisse m’apprendre quelque chose, et si jamais quelqu’un essaye ou y arrive seulement, je me bloquerais et deviendrais hermétique à tout contact.''
               
Dante Waanig
 
''Je devrais t'attacher, tu deviens dangereux pour toi même !''
               
Jeyra Frozeñ
 
''La beauté des êtres n'était rien. La beauté des choses oui. Mais pas forcement celle que l'on voit avec une paire de rétines.''
               
Akira Satetsu
 
''Le noir. Une étendue sombre en perpétuel mouvement.''
               
Melpomène d'Ambre
 
''Il est des oreilles invisibles qui peuvent entendre jusqu'à nos moindres soupirs et des secrets aux allures anodines peuvent se révéler instruments de destruction et de tourments sans fin...''
               
Cassandre Ombrelune
 
''Le "rien" est tellement plus unique que la peur ou n'importe quel autre sentiment...''
               
Meryle Nightlander
 
''Ce n'est pas le nombre ni la force qui compte, c'est l'envie, la cause.''
               
Luyak Salamya
 
''L'innocence d'un enfant est la plus grande peur de l'homme.''
               
Clause Vaneslander
 
''Quand il lui manque une marionnette pour ses spectacles. Il verrait en vous la chose qu'il cherche.''
               
Jack D'enfer
 
''Il n'a pas de notion réelle du bien et du mal, personne ne lui ayant jamais défini ces mots.''
               
Jim Stocker
 
''Je n'ai vu aucune lumière, aucun goulet, pour sortir du boyau infini et obscur que nous empruntons tous, jusqu'à la promesse d'une nouvelle vie, de la transcendance et de la connaissance. Alors, mes yeux se sont adaptés aux ténèbres.''
               
Shaquîlah Dresdeïorth
 
''Le pouvoir ronge l'homme.''
               
Balthazar Bel
 
''Visiblement, la sérénité n'avait de valeur que si on connaissait également, en comparaison, des moments de troubles.''
               
Dranek Barth
 
''Le faible se faisait tuer, le fort vivait un jour de plus.''
               
Rodany Bleinzen
 
''Le soleil se couchait sur le monde du milieu. Les ténèbres se paraient de leurs plus somptueux apparats pour enfin faire leur entrée.''
               
Rin Mephisto
 
''Et alors il vit le chaos, la désolation, la souffrance le désespoir ambiant. Il rit.''
               
Elrog Aniec
 
''Perdu quelque part, marche vers nulle part.''
               
Kyle Wate
 
''La rose n'a d'épines que pour qui veut la cueillir.''
               
Karin Yzomel
 
''- Je peux vous prédire le genre d'homme qui vous convient !
- Je connais déjà mon genre d'homme.
- Vraiment... Et quel est-il ?
- Les hommes morts.''
               
Naladrial Delindel
 
''Utilise tes pouvoirs seulement quand le noir deviendra invivable.''
               
Zedd McTwist
 
''Tes cauchemars m'ont déjà donné l'encre... À présent, ta peau me donnera les pages !''
               
Conrart Crowlore
 
''Bien des gens se font enfermer dans un cercueil une fois mort, mais rares sont ceux qui naissent dedans.''
               
Dassyldroth Arphoss
 
''Le corbeau frénétique qui vous nargue de sa voix perchée, agite ses ailes damnées, où le reflet d'un mort se penche sur votre âme.''
               
Lust Aseliwin
 
''La vie est un mensonge, la destruction une délivrance.
Passent les marées, soufflent les vents, en vain...''
               
Le Passant
 
''Fauche, tranche et avale, gouffre des âmes. Que se dresse devant toi mille fléaux, et que l’enfer se glace devant ta noirceur.''
               
Lloyd Vilehearth
 
''Des charognards pour la plupart, comme ces corbeaux à deux têtes, venant dévorer le valeureux mort.''
               
Meneldil Tristelune
 
''Nous sommes les bourreaux de la justice et de la paix. Même si ce rôle n'est pas agréable à endosser, nous nous devons de le faire, pour le bien du peuple.''
               
Ezekiel Le Sage
 
''Il me tarde de retourner au combat pour finir empalé sur une pique.''
               
Karl Von Morlag
 
''Montre-moi le chemin de la victoire. Ou guide-moi alors dans les tréfonds de la mort...''
               
Aznan Lauréano
 
''Comment peux-tu supporter ça ? C'est assourdissant ! Tue-le ! Qu'est-ce que ça te coûte ? Tu ne l'entendras plus. Tu seras en paix... Tue-le !''
               
Aïden Sochlane
 
''- Faites taire votre cabot !
- Je ne suis pas votre servante !
- Alors je le ferai taire moi-même !''
               
Rosaly Von Gregorius
 
''Le seul présent que la justice a à vous offrir, est votre mort.''
               
Mirage Morteury
 
''Laissez-moi vous conduire aux carnages.... Tant d'âmes ne demandent qu'à succomber.''
               
Idryss Leeverwen
 
''Le soleil est un bourreau. D'une simple caresse, sa langue enflammée peut calciner n'importe quel être.''
               
Seïren Nepthys
 
''C'est une nuit sans lune. Ou bien était-ce un jour sans soleil ?''
               
ShuiLong Zhang
 
''La vie est un rouage lent et grinçant. Il ne tourne que dans un sens. Celui où tu tombes.''
               
Camelle Elwhang
 
''Et un jour, sur vos lits de mort, bien des années auront passé et peut-être regretterez-vous de ne pouvoir échanger toutes vos tristes vies épargnées à Feleth pour une chance, une petite chance de revenir ici et tuer nos ennemis, car ils peuvent nous ôter la vie mais ils ne nous ôteront jamais notre liberté !''
               
Edouard Neuman
 
''Le temps est la gangrène de l'homme, elle apparait puis vous ronge à petit feu. Pour finir il ne vous reste plus que le présent pour vivre ; le passé s'évapore peu à peu et le futur ne vous intéresse guère.''
               
Asgeïr Aslak
 
''Cueillir la fleur de la déchéance et croquer dans la pomme de la faucheuse, nos vies se résument à cela car après tout, nous finissons à une moment où un autre, tous sous terre.''
               
Violette Dellylas
 
''Le pire n'est pas de mourir, mais de se faire oublier.''
               
Erwan Daermon Do'Layde
 
''Tenter d'oublier, même si c'était impossible. Il aurait aimé se jeter à la mer avec la preuve de son acte immonde. Laver tout ce sang qu'il sentait sur lui. Peut-être même s'y noyer, simplement. Sombrer dans les abysses et les ténèbres, pour toujours.''
               
Mio Raeth
 
''La lumière montre l'ombre et la vérité le mystère.''
               
Aeli Seoriria
 
''Si la vie n'a qu'un temps, le souvenir n'a qu'une mesure. Le reste est silence.''
               
Valt Horn
 
''Dans le noir le plus complet, l'aveugle est la meilleure personne à suivre. Dans un monde de folie, qui mieux qu'un fou pour nous guider ?''
               
Ledha Borolev
 
''Je ne crois pas en la force d'un absent. Celle qui ferait de vos dieux ce que vous pensez qu'ils sont.''
               
Gigantus Corne
 
''Une limite qui n'a été créée que pour être dépassée ? C'est simple, imaginez !''
               
Goudwin Didrago
 
''Voir grouiller tous ces gens, connaître leurs désirs et leurs rêves, voir comment évoluent les sociétés, leurs aspirations et leurs défauts. Comprendre que donc rien n'est éternel, et que tous ces rêves et toutes ces folies disparaîtront de la surface du monde. Se laisser aller, indolent, parce que tout cela ne servira à rien, et qu'au bout du compte le monde reste le monde, seule éternité immuable.''
               
Uridan Sangried
 
''L'Inquisition vous remettra sur le droit chemin. Même s'il faut vous briser les jambes pour ça.''
               
Leevo Shellhorn
 
''N'oublie pas d'avoir peur des morts. Ils sont toujours plus nombreux que les vivants, et un jour, tu les rejoindras.''
               
Moira Brawl
 
''J'avais l'habitude avec ce genre d'individus... Moins vous bougerez, moins vous leur parlerez... et moins ils vous cogneront dessus.''
               
Aoi Haandar
 
''Je souhaite voir votre sang se répandre mollement à la surface d'une eau rendue trouble par les masses de cadavres vidés de leur substance, marcher dans les champs de vos ossements éparpillés, me remémorant à chaque pas votre mort absurde et pathétique, que vos noms ne soient pas contés, que votre souvenir s'éteigne comme s'éteint votre vie fade et misérable, qu'à travers les années, seuls subsistent vos ossements tels de tristes traces blanchâtres dans un paysage noir de guerre, de sang et de folie.
Et que telles cette phrase, vos morts n'aient aucune importance, aucune signification pour quiconque.''
               
Nargheil Eoss
 
''Bénie soit la haine que tu porteras à ton prochain, lave l'Homme des péchés qu'il a commis.
Sois l'épée du jugement qui s'abattra sur cette race impure, souillée par la vengeance et la corruption.''
               
Meiro Fuuchiuse
 
''Notre futur exprime nos actes passés.''
               
Terence Ripper
 
''Rencontre les ténèbres et tu admireras la lumière, dit le voyant.
Contemple la lumière et tu provoqueras les ténèbres, dit l'aveugle.''
               
Tekian Varis
 
''Un général courageux et fier, est celui qui exécute en premier l'ordre qu'il donne à ses hommes.''
               
Danarius Kyrarion
 
''L'art est le sentiment obscur de l'appropriation de l'étrange.''
               
Leroi-Gourhan
 
''La mort nous sourit à tous, et tout ce que nous pouvons faire, c'est lui sourire en retour.''
               
Marc-Aurèle
 
''L'art est la mystérieuse présence en nous, de ce qui devrait appartenir à la mort.''
               
Malraux
 
''L'art est une profondeur creusée dans le visage du monde.''
               
Weischedel
 
''Le néant après la mort ? N'est-ce pas l'état auquel nous étions habitués avant la vie ?''
               
Schopenhauer
 
''Les avocats d'un malfaiteur sont rarement assez artistes pour tourner à l'avantage de leur client la belle horreur de son acte.''
               
Nietzsche
 
''Ôte-toi de mon soleil.''
               
Diogène le cynique
 
''Il y a pas d’œuvre d'art sans collaboration du démon.''
               
André Gide
 
''Ce n'est pas le lieu mais son cœur qu'on habite.''
               
John Milton
 
''Nous sommes les histoires que nous vivons.''
               
Auteur inconnu
 
''La mort est terrible pour n'importe qui. Bons ou mauvais, anges ou démons, c'est la même chose. La mort est impartiale. Il n'y a pas de mort particulièrement horrible. C'est pourquoi la mort est effrayante. Les actes, l'âge, la personnalité, la richesse, la beauté... Tout ça n'a aucun sens face à la mort.''
               
Fuyumi Ono
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Yurick, la Flamme Sanglante.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Yurick Lhywedd

La Flamme Sanglante

________________

avatar
________________


Race : Faux-Parleur / Haut Elfe
Classe : Mage Guerrier
Métier : Faiseur de tours / Voleur
Croyances : Aucunes
Groupe : L'ordre du crépuscule

Âge : 21 ans

Messages : 28

Fiche de Personnage : La Flamme Sanglante


MessageSujet: Yurick, la Flamme Sanglante.   Jeu 21 Aoû 2014 - 19:55

* * *

Personnage

Nom : Lhywedd.
Prénom : Yurick.
Rang : La Flamme Sanglante.

Âge : 21 ans.
Sexe : Masculin.

Race : Faux parleur-Haut elfe. Faux parleur ( mère ) / Haut elfe ( père ).
Classe : Mage-Guerrier.
Métier : Faiseur de tours / Voleur.
Croyances : Aucunes.
Groupe : L'ordre du crépuscule. (Ayant incendié tout un village ainsi que plusieurs petits, il fut remarquer par l'ordre et recruter. [Pour plus de détail, voir histoire au bas de la fiche])

Équipement : Yurick est équipé simplement. Il possède tout d'abord une épée pour combattre. Celle ci possède une très forte résistance au feu étant donner qu'elle est faite en Wootz, une très vieille technique de forge très dur à maîtriser qui donne un métal très riche en carbone, et donc très très résistant. Il peut donc l'enflammer afin de porter des coups plus puissants a ses adversaires. Yurick tient énormément à cette arme.
Bien que cela puisse être considéré comme un accessoire, le cache-oeil du jeune homme est ici vu comme un équipement. Il sert en effet à scellé les pouvoirs de l'individu, et celui ci ne peut les utiliser qu'en ayant retiré le cache-oeil.
Yurick possède aussi toutes sortes de gadgets afin de faire des tours plus ou moins truqués, comme le couteau dont la lame disparaît et qui dégage du liquide rouge pour faire croire à une blessure, etc..


Talents de combat physique :Agilité et vitesse. Lorsqu'il se bat, Yurick a tendance à jouer plus sur la défensive, il est prudent. Ses coups sont rapides, pas forcément précis, mais rapides. En règle générale il combat plus à distance, se rapprochant de l'ennemi au fur et à mesure que celui-ci se fatigue, ou s'éloignant si c'est lui qui est en position de faiblesse.

Talents divers : Yurick est très doué pour faire des tours et gagner des paris stupides en trichant, ainsi que voler avec discrétion et douceur. Yurick est aussi un excellent menteur. Lorsqu'il ment, il n'y a pratiquement aucune façon de le savoir.

Talents de magie : Le jeune homme maîtrise le feu. Il ne peut cependant utiliser son pouvoir que si son cache oeil est défait, c'est une sorte de sceau. Une fois celui-ci retiré, il possède de grandes capacités. Il peut enflammer son épée pour le corps à corps et enflammer ses mains ainsi que ses pieds. Bien sur, il pourrait le faire avec tout son corps, mais cela brûlerait ses vêtements, et ce serait donc fort gênant. Son feu peut monter à des températures très hautes, capable de brûler vif des corps ou d'enflammer des maisons entières, mais cela lui demande beaucoup d'énergie et si il utilise trop fortement son pouvoir, une très forte migraine lui vient, ainsi que des crachas de sang et un pincement au coeur insupportable, et il est fort possible qu'il perde le contrôle. Il peut aussi jeter des projectiles de feu, etc..

Pouvoirs particuliers : Yurick répète, dans certaines situations, une phrase : "Je ne vois pas.." Il dira cette phrase :
- Lorsqu'il a la tête sous l'eau plus de 10 secondes.
- Quand il voit sa sœur en grand danger et qu'il estime être dans l'incapacité de l'aider. Il va paniqué et perdre le contrôle.
Une fois le processus enclenché, cache-oeil ou pas, il sera en mesure de faire du feu, et il procédera toujours de la même façon, enfonçant sa main dans la chair comme pour prendre le coeur de l'ennemi, puis serrer et enflammer celui-ci, faisant en quelque sorte brûler le corps de l'intérieur.

Apparence physique : Yurick possède des cheveux noir d'ébène. Ils sont mi long, et lui arrivent environ au milieu des omoplates. Il a une frange un peu ébouriffé pouvant cacher ses yeux si il le désire. Généralement, il ramène une partie de ses cheveux en deux tresses qui viennent s'attachées derrière son crane, et laisse le reste de la chevelure détacher.
Pour ses yeux, l'un est bleu couleur de ciel, un bleu magnifique et très clair, l'autre est rouge sang et le blanc des yeux n'est pas blanc, mais noir. Yurick cache cette oeil, car son pouvoir vient de son oeil.
La peau de Yurick est très pâle, tellement pâle qu'on pourrait le prendre pour mort lorsqu’il dort. Il n'a aucune imperfection de peau et a des traits de visages assez féminin, ressemblant quasi a l'exactitude a ceux de sa jumelle.
Physiquement, Yurick avoisine les 1m80, faisant de lui un homme de taille moyenne, voir un peu grand. Il a une masse musculaire assez importante à force d'entrainement et de nombreuses cicatrices jonchent son corps. Il possède de longues et fines oreilles d'haut elfe grâce à sa race.
Vestimentairement parlant, n'étant pas très riche, il ne porte qu'un pantalon de toile et a aussi un costume spécial pour faire ses tours, qui varit, mais qui est généralement assez colorer, plutôt bleu/gris pour rappeler son oeil de cette même couleur.


Caractère, personnalité : Cet homme fonctionne uniquement par intérêt, si il n'y a rien a tiré de quelque chose, alors il ne le fera pas. Cela fonctionne avec tout, même pour sauver des gens. Sinon, c'est un homme presque toujours souriant et poli, une politesse qui sonne faux lorsqu'on le connait. Cet homme n'éprouve pratiquement aucune pitié, et la seule personne qu'il aime est sa soeur, et il l'aime vraiment très fort...
Il est capable de tout pour de l'argent, car oui, Yurick est avare. Très avare. Il essayera toujours de négocier ses achats et il sera même conduit a voler si il le peut. Prenez garde a votre bourse avec un Yurick dans les passages !


Histoire : L'enfance de Yurick n'est pas des plus glorieuses. En effet, il est fils d'une prostituée, une faux parleur vendant son corps aux premiers venus. Elle se nommait Safira, et vivait dans un grand appartement dans la ville de Beolan. C'était une très belle femme, et malgré son statut social peu recommandable, elle était appréciée des habitants. Elle devait sans doute être la plus exquise des femmes, et elle était la prostituée la plus réputée de tout le royaume. Mais un jour, un Haut-Elfe se présenta devant elle, du moins, il ne le fit pas vraiment exprès. Il patrouillait certainement dans la région, vérifiant que tout se passe bien, et il en fut mener à rencontrer cette femme. Il se passa alors quelque chose entre eux, et pour une raison que personne ne sait, il l'invita manger dans une petite auberge très calme et joliment présentée. Ils tombèrent fou amoureux. Et malgré lui, sans le savoir, le pauvre être du bien en vint a faire ce que tout couples devaient faire un jour ou l'autre. Mais cela ne se passa pas exactement comme prévu, du moins, quelques mois après, la jeune femme remarqua que son ventre grossissait excessivement. Elle décida donc d'aller voir un médecin, qui après avoir masser son ventre, conclu qu'elle était enceinte de deux bébés. Malheureusement, le père des deux enfants ne pu rester bien longtemps aux cotés de sa bien aimée. Sa mission de reconnaissance a travers le pays attendait, et ses supérieurs se douteraient de quelque chose si il ne rentrait pas chez lui. Il quitta donc Safira, la laissant seule avec les deux enfants. Depuis, personne ne sait ce qu'il est devenu. Est-il mort pour avoir oser succomber à l'amour avec un être du mal ? Ou a-t-il survécu et réussi à garder ce terrible secret..?

Neufs mois après qu'elle ait couché avec le Haut Elfe, elle donna naissance a des jumeaux. Une fille, qu'elle nomma Angell, et un garçon qu'elle nomma Yurick. Le jeune garçon était très attaché à sa soeur, il la suivait partout, ayant constamment peur qu'il lui arrive quelque chose. Puis au fur et à mesure, il réussi à se détacher un peu. C'était surtout qu'il ne voulait pas la blesser.
Les enfants grandirent, grâce a l'argent que leur mère amassait de par ses activités, elle pu payer des études à l'Académie des mages de Béolan à ses enfants. Yurick lui, avait plus de mal que sa soeur, il ne réussissait pas a très bien manipuler son pouvoir, et bien souvent, la salle de classe finissait en cendre. Il n'avait aussi pas beaucoup d'amis, ne pouvant pas jouer avec eux à cause de ses crises. Il devait rester loin de sa soeur aussi, car étant petit, il avait toujours peur qu'elle soit en danger quand il la voyait avec d'autres enfants, et donc, inévitablement, il disjonctait et les tuait.
Après plusieurs frais de réparations payés, ainsi que de nombreuses plaintes de familles ayant perdu leurs enfants, la mère décida d'envoyer son fils chez un mage de feu, le payant cher pour qu'il apprenne à son fils comment se contrôler. Devant le désespoir de la femme, il accepta. Il resta au coté de l'enfant durant 1 an, après, un monstre attaqua la demeure du mage. Yurick, voyant son maître mourir, laissa échapper ses flammes. Celles ci tuèrent le monstre, et il y déploya tant de puissance et de haine que l'un de ses yeux noircis. Dans un dernier souffle, le mage mourant scella derrière un cache oeil le terrible pouvoir de Yurick. Après cet événement, le jeune homme rentra chez lui. Le sceau marchait a merveille, et il pu réintégrer son école, même si parfois il lui arrive encore de perdre le contrôle.

Mais un beau jour, malheureusement, la mère des deux enfants mourut de la maladie qui avait emporter le roi. Les jumeaux furent donc livrer à eux mêmes. Yurick ayant déjà vu deux êtres chers mourir, se jura de protéger coûte que coûte sa soeur, quitte a en mourir ou a en brûler une ville entière.
Tout comme sa soeur, il se demandait d'où leur venait ces étranges oreilles. Des elfes ? Non, ce n'était pas le même genre d'elfe, il en avait la conviction. Pour le savoir, il fallait qu'il devienne fort, plus fort, beaucoup plus fort. Un matin, alors qu'il séchait les cours, comme a son habitude, il vit un mage combattre un monstre. Le mage maîtrisait l'eau, et s'en servait avec une arme. Yurick trouva cela fort beau, et il voulut en savoir plus. Après le combat du brave homme, il s'avança vers lui. Puis il le supplia de lui apprendre a mieux se contrôler. Le mage hésita, puis après plusieurs jours harcèlement de la part de Yurick, il accepta. Ainsi, tout les jours, le jeune homme venait a la rencontre de cet homme, nommé Aaron. Il était beaucoup plus compétent que son précédent maître, et donnait des leçons plus claires et faciles a comprendre. Il apprit ainsi à concentrer son feu en boules, puis, le père du mage d'eau, qui était forgeron, lui fit une épée. L'épée qu'il a encore aujourd'hui. Cette épée lui permit de vite devenir plus puissant, mais il ne réussissait toujours pas a contrôler parfaitement son feu. Aaron lui dit que cela lui serait peu être impossible, et que seul son vrais père pourrait lui apprendre.
Une fois qu'il eut tout appris, il trouva bon de penser a comment ils allaient gagner leur vie une fois partit, car oui, Yurick voulait partir. Il avait cette irrésistible envie de parcourir le monde, et de trouver son vrais père. Il voulait trouver des maîtres toujours plus puissant pour l'aider, et ce n'était pas dans cette ville qu'ils étaient, mais dans le monde. Il apprit donc des tours, des farces, se trouva un dont pour le mensonge et le vol. C'était mal, certes, mais si ils devaient tout faire honnêtement, ils mourraient, pensait-il. Il décida aussi de cacher à sa soeur la grande fortune que leur avait laisser leur mère ainsi que l’existence de la maison. Il lui fit croire qu'elle avait été vendue. Il savait qu'elle ne voudrait pas partir sinon, et il ne pouvait pas se passer d'elle. Angell était tout pour lui, c'était aussi pour cela qu'il voulait retrouver son père, pour sa jumelle qu'il aimait tant. Il voyait que cela l'intriguait de voir qu'ils avaient des oreilles hors du commun.

Ainsi, un jour, il partit avec elle, remerciant son maître et le forgeron de tout ce qu'ils avaient fait pour lui, et sans se retourner, il quitta sa ville natale.

Cela faisait bien quelques mois qu'ils migraient de villages en villages, ne sachant trop ou aller. La plupart du temps, ils devaient quitter ceux-ci à cause de Yurick. Une fois, il s'emportait et buvait un peu trop d'hypocras ou de bière, alors il perdait la raison et, en tant que faux parleur, il tuait tout les pauvres humains qui tentait de lui adresser la parole. D'autre fois le même phénomène se passait alors qu'il se battait contre des manants ayant, selon lui, mal regarder sa soeur. Alors, regardant les corps calcinés de ses victimes, après avoir retrouver ses esprits, Yurick faisait passer sa soeur par la porte de derrière l'auberge, fuyant sur un cheval qu'ils avaient voler au village précédent.
Par une belle journée d'été, il fut prit d'une violente crise à la suite d'une course poursuite. Il avait, comme à son habitude, dérobée sa bourse à un quelconque homme. Cependant, il avait commit la terrible erreur de faire tomber celle ci, un insecte lui ayant piquer le doigt. L'homme se retourna et, comme il y avait de la foule, Yurick fut contraint de fuir. Il trébucha et l'homme le rattrapa, le plaquant au sol pour le frapper. Ne pouvant plus bouger, le pouvoir héréditaire du jeune mage se réveilla. Cela aurait pu se passer comme toutes les fois précédentes, sauf qu'au lieu de brûler juste un corps, se fut la moitié du village qui se trouva réduit en cendre. Lorsqu'il reprit ses esprits, La flamme sanglante trouva que le spectacle qu'offrait son feu était magnifique, et il enflamma le reste du pauvre village. Vu qu'il faisait chaud en cette saison, et que les herbes étaient sèches, le feu se répandit vite, et, le temps que les hommes réussirent à éteindre l’incendie, celui ci avait déjà ravager plusieurs autres petits villages.
Quelque jours après ceci, un homme vint frapper à la porte de la chambre des jumeaux. Il proposa au garçon d’intégrer l'Ordre du Crépuscule. Yurick hésita, il avait seulement entendu parler de ces hommes qui commentaient des atrocités un peu partout. Puis, après réflexion, il se dit que cela pourrait être avantageux pour lui de rentrer dans cet sorte de secte. Il pourrait trouver des sceaux plus puissant pour contrôler son pouvoir, et se faire suffisamment connaitre pour retrouver son père. Sa soeur y entra par son intermédiaire. Il ne voulait surtout pas la laisser seule, et il la fit entrer.


En ce qui vous concerne

A quelle fréquence serez-vous présent sur le forum ?
Normalement assez souvent durant les vacances. En semaine, plus vers le soir, et il y a certains week-end ou je ne pourrais pas être présente du tout.


Comment avez-vous découvert le forum ?
Un ami roliste me l'a fait découvrir.

Quelles remarques pouvez-vous formuler à propos de l’apparence du forum ?
J'aime beaucoup cet univers assez sombre, il est bien présenter, j'aime bien.


Test-RP
*C'était une nuit d"hiver, silencieuse, belle, on pourrait la qualifié de parfaite. Aucuns nuages ne venaient salir le ciel étoilé. Une légère brise venait souffler entre les branches maigres et nues des arbres. La neige recouvrait tout ce paysage, le figeant dans un étrange tableau pâle et triste. Au village, tout était silencieux, les gens dormaient dans leur lit, bien au chaud sous leurs peaux de bêtes. Certaines cheminées étaient encore allumées, laissant échaper une fumée grise des toits.

Seul un homme marchait dans cette atmosphère glaciale. L'individu possédait des cheveux mi-long et noir, une peau très pâle et un oeil bleu ciel, l'autre étant sous un cache oeil. Il se tenait le bras, un filet de sang coulant le long de sa peau, venant terminer sa course au sol et tacher le beau blanc de la neige. Il boitait aussi un peu, ne marchant pas très droit. Il s'adossa a un mur, soufflant un peu, puis regarda derrière lui. Des cris vinrent alors briser le doux silence de la nuit, des hommes le poursuivait. Ils étaient armés, et c'était sans aucuns doutes eux qui avaient blesser le jeune Yurick.

Celui ci se remit en route péniblement, serrant les dents sous la douleur. Dés qu'ils l’aperçurent, les hommes se mirent a courir. Le blesser se tourna, puis soupira et, retenant sa souffrance, il se mit a courir a son tours, boitant toujours. Il voulait sortir de la ville. Il devait régler se problème lui tout seul. Après tout, il s'était fait surprendre en train de voler l'un des hommes. Pourtant il avait fait attention, il ne commettait jamais cette erreur normalement. Les hommes l'avaient donc attaquer, et comme il ne pouvait pas se servir de son pouvoir en ville -question de sécurité- il avait préférait fuir.

Il réussi enfin à entré dans une foret, là il tomba a genoux, fatigué et ne pouvait plus supporter la douleur de ses blessures. Il regarda les hommes, puis la ville. Ils devaient être assez loin pour ne réveiller personnes maintenant. Yurick arracha son bandeau, puis, comme il perdait de plus en plus de sang, il cautérisa la plaie avec son propre feu, car en effet, après avoir révéler son oeil noircis, du feu était apparut sur ses mains.

Après cela, il se releva, et fixa ses assaillant d'un regard noir. Il sourit, un rictus malsain et fourbe. Il s'avança en chancelant vers eux. En voyant les flammes, les hommes pâlirent, et regrettèrent de l'avoir suivit. L'un d'eux voulut fuir, mais une boule de feu vint s'écraser contre son dos, brûlant très vite ses vêtements et sa peau. Les autres hurlèrent de frayeur, pointant leurs armes vers le meurtrier.*

- L.. Laisse nous ! Pitié !!!

*Yurick se mit a rire, il mit une main sur son oeil, continuant a rire. Puis il fut prit d'un violent mal de crane, et s'écroula. Ses ennemis en profitèrent pour tenter de l'attaquer, mais il se releva, et brandissant son épée, enflamma celle ci et trancha le ventre de l'avant dernier homme. Le troisième recula, tout de suite moins en confiance. Yurick laissa planter son épée dans le coeur du mort, puis se dirigea en titubant vers le dernier, attrapant sa tête entre ses mains. Il le regarda avec son visage de tueur, puis enflamma sa peau, faisant fondre les yeux de sa pauvre victime qui hurla. Puis, la chaleur fit le reste, et l'homme tomba raide mort par terre.

Quelques minutes après, Yurick reprit ses esprits, il regarda les trois cadavres. "Une carbonisation parfaite", se dit-il, puis il secoua la tête et remit son cache-oeil. Il rangea son épée et partit vers la ville. Il espérait ne pas croiser sa soeur, de toute façon, elle allait voir ses blessures, il n'aimait pas l'inquiétait, mais préférait qu'elle n'assiste pas a ces moments de tuerie qu'il ne maîtrisait pas. Ainsi disparut, dans les ténèbres de la nuit froide, le mage de feu aux flammes rebelles !*



* * *


Dernière édition par Yurick Lhywedd le Lun 25 Aoû 2014 - 17:24, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Uridan Sangried

Maître du sang

________________

avatar
________________


Race : Vampire-Seirdan
Classe : Lamesang
Métier : chasseur de primes / mercenaire
Croyances : aucune
Groupe : Arcane XIII

Âge : 1327 ans

Messages : 522

Fiche de Personnage : Le Dieu du sang vous accueille

Histoire de Personnage : Avant l'arcane :
1-2
1-2-3-4

prélude à l'arcane :
1-2-3
1-2-3-4-4bis-4ter-5

Divinisation :
1-2-3-4-5

Dieu arcaneux :
1-2-3-4-5-6-7-8-9

Prélude à la chute :
1-2-3-4

MessageSujet: Re: Yurick, la Flamme Sanglante.   Ven 22 Aoû 2014 - 1:13

Bienvenue jeune demi-sang !!

Pour moi il n'y a guère que des détails et pas de vrais soucis, je vais donc les énumérer rapidement ^^

-"Yurick est aussi très doué pour faire des tours et gagner des paris stupides en trichant, ainsi que voler avec discrétion et douceur."
=>ça va dans talents divers ça jeune homme, tu vas pouvoir mettre cette rubrique dans ta fiche ^^.
=>essaie (c'est pas nécessaire, mais ça reste mieux) d'en profiter pour décrire un peu le style de combat de ton personnage dans la partie talents de combat physique =)

-"Groupe : L'ordre du crépuscule."
=> je n'ai vu nulle part la façon dont tu rejoignais cet ordre. écris-le de manière explicite dans ton histoire s'il-te-plaît, et si ce n'est pas déjà fait vois avec Darion Sombrelame ou Carl Sorince (qui jouent l'Ombre et le Squelette) comment tu pourrais t'intégrer à ce groupe =)

-"Elle devait sans doute être la plus excise des femmes "
=> la plus exquise :p Tu fais assez peu de fautes, et c'est très agréable de te lire. Ce genre de petites boulettes est dommage ^^

Enfin, j'avoue que les circonstances de votre conception me laissent dubitatif. Les haut-elfes sont des anges, des êtres de bonté et d'ordre, voir un peu fanatiques sur les bords. Je vois assez mal l'un d'entre eux descendre sur Feleth juste pour vérifier qu'une prostituée, fut-elle de luxe, maîtrise les arts de la chair aussi bien qu'on le dit. Essaie de voir si tu peux arranger ça différemment.

voilà =) n'oublie pas de me prévenir un fois que ce sera fait.

Si tu as le moindre doute ou remarque à faire, ma boîte à MP est ouverte =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nargheil Eoss

☼ | Lame claire

________________

avatar
________________


Race : Élu
Classe : Chevalier Solaire
Métier : Soldat d'Adiryl
Croyances : ---
Groupe : Anges

Âge : 115 Ans

Messages : 285

Fiche de Personnage :


MessageSujet: Re: Yurick, la Flamme Sanglante.   Ven 22 Aoû 2014 - 2:01

Bonjour et bienvenue sur Feleth.
Je serais bref en introduction, car j'ai beaucoup à dire.

Tout d'abord, ta race. Il faut que tu réalise que les unions Ange-Démons sont mal vues. Très mal vues. En fait, tellement mal vues que si cela s'apprenait, le père de Yurick serait immédiatement poursuivi par ses pairs, emprisonné, et probablement exécuté dans la foulée.
Ensuite, ton personnage est à moitié Faux-parleur, quelles sont les conséquences de son ascendance ? S'il n'y en a pas, inutile de faire de sa mère une faux-parleur, surtout que ce n'est pas un point capital pour l'histoire, fais-en un Démon commun. Bien plus simple.

J'aimerais des précisions sur cette méthode de forgeage. En quoi consiste-t-elle, quel est son intérêt (si c'est juste pour avoir une lame qui peux prendre feu et qui résiste en théorie à n'importe quoi, il y a plein d'autres moyen d'en avoir de façon bien moins compliquée).

Citation :
Yurick est aussi très doué pour faire des tours et gagner des paris stupides en trichant, ainsi que voler avec discrétion et douceur.
Ceci ne sont pas des talents de combat. =>Talents Divers.

Une vulgaire migraine me semble un peu léger comme conséquence d'une sur-utilisation d'un pouvoir généralement scellé et capable de mettre le feu à approximativement n'importe quoi.

Citation :
Yurick répète, dans certaines situations, une phrase : "Ces cadavres vont-ils tous brûler..?" Il dira cette phrase lorsqu'il verra sa soeur en trop grand danger, dans une situation ou il se rendra compte qu'il ne peut rien faire pour l'aider. Une fois le processus enclenché, cache-oeil ou pas, il sera en mesure de faire du feu, et il procédera toujours de la même façon, enfonçant sa main dans la chair comme pour prendre le coeur de l'ennemi, puis serrer et enflammer celui-ci, faisant en quelque sorte brûler le corps de l'intérieur.
Voilà un autre point gênant. Est-ce que c'est une phase de parleur ? Si oui, relis la description de la race, c'est une phase durant laquelle l'inconscient prend le dessus, il n'en aura aucun souvenir. Et il manque un élément déclencheur.
Je répète ce que j'ai dit plus haut, fais plutôt de la mère de ton personnage un démon commun, tu t'éviteras, et nous éviteras, beaucoup de complications.

Citation :
Avant toutes choses, il faut savoir que Yurick est un excellent menteur.
=>Talents Divers.

Citation :
Elle devait sans doute être la plus excise des femmes de ce pays,
Pas de Pays à cette époque, un Royaume. Et : Exquise.

Citation :
Ils firent ainsi ce qu'ils devaient faire. Mais cela ne se passa pas exactement comme prévu, du moins, quelques mois après, la jeune femme remarqua que son ventre grossissait excessivement. Elle décida donc d'aller voir un médecin, qui après avoir masser son ventre, conclu qu'elle était enceinte de deux bébés.
Rien à redire ici, ce passage m'a juste beaucoup fait rire.

Citation :
des études magiques de luxe
Remplacer par "Académie des mages de Béolan". C'était la plus grande autorité en la matière jusqu'à l'attaque de la cité.

Citation :
la mère décida d'envoyer son fils chez un mage spécialiser
Je suis sur que le curriculum ne marche pas comme ça. Je demanderais des précisions à Néro et éditerais ce message quand j'en saurais plus.

Citation :
Après le combat du type
Un peu de poésie, que Diable !

Citation :
Il voulait trouver des maîtres toujours plus puissant pour l'aider, et ce n'était pas dans cette ville qu'ils étaient
Eh bien, pour le coup, si. Mais ne nous attardons pas sur les détails.

Et on ne sait toujours rien au sujet de sa fameuse sœur. Racontes-nous plus.

Citation :
Il boitait aussi un peu, ne marchant pas très droit.
Oui, certainement. De même qu'il montait en haut.

Attention à ce que tu fais avec ton narrateur. La méta-narration est très intéressante, mais il faut de bonnes raison de l'utiliser, sinon ça ne fait que déséquilibrer ton texte. Ce genre de détails sont importants car ils réduisent la fluidité de la lecture. Et ce qui n'est pas fluide est désagréable à lire. Je me répète donc, attention à ce que tu fais avec ton narrateur.

Pas de point d'exclamation dans ta narration, sauf dans le cas où tu révèle les pensées d'un personnage ou juge ses actions.

Fais aussi attention à l'orthographe. C'est lisible, mais pénible.

_________________
Non Arléen, pour la millième fois, non..

Spoiler:
 

Thème musical de Nargheil:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yurick Lhywedd

La Flamme Sanglante

________________

avatar
________________


Race : Faux-Parleur / Haut Elfe
Classe : Mage Guerrier
Métier : Faiseur de tours / Voleur
Croyances : Aucunes
Groupe : L'ordre du crépuscule

Âge : 21 ans

Messages : 28

Fiche de Personnage : La Flamme Sanglante


MessageSujet: Re: Yurick, la Flamme Sanglante.   Ven 22 Aoû 2014 - 15:29

Bonjour bonjour !

Je suis en train de modifier, enfin je ne pourrais pas tout faire maintenant étant donner qu'il faut que je vois avec Angell vu que nos histoires sont liées y tout y tout.

Pour la phrase de Faux Parleur, je me demandais si "Je ne vois pas" était bon ? Personnellement cela ne me dérange pas de changer la race de nos personnages, mais pitite Angell a l'air attaché à faire un faux parleur, du coup voilou ! >w<

Ensuite, le Wootz est une ancienne technique de forge, du moins, c'est un alliage de métaux très fort en carbone, donc ça donne une lame flexible et très très résistante, en plus d'avoir un tranchant de meilleure qualité qu'une épée faite d'un métaux ordinaire.
(Bon, j'explique pas super bien, mais en gros c'est à peu près ça !)

Après pour l'Ordre, j'en ai parler à Carl, je verrais ce soir avec Angell pour l’intégrer à notre histoire. ^.^


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nargheil Eoss

☼ | Lame claire

________________

avatar
________________


Race : Élu
Classe : Chevalier Solaire
Métier : Soldat d'Adiryl
Croyances : ---
Groupe : Anges

Âge : 115 Ans

Messages : 285

Fiche de Personnage :


MessageSujet: Re: Yurick, la Flamme Sanglante.   Ven 22 Aoû 2014 - 18:13

N'oublie pas de poster ou d'envoyer un message privé une fois tes modifications effectuées, sinon nous ne serons jamais au courant.

_________________
Non Arléen, pour la millième fois, non..

Spoiler:
 

Thème musical de Nargheil:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Uridan Sangried

Maître du sang

________________

avatar
________________


Race : Vampire-Seirdan
Classe : Lamesang
Métier : chasseur de primes / mercenaire
Croyances : aucune
Groupe : Arcane XIII

Âge : 1327 ans

Messages : 522

Fiche de Personnage : Le Dieu du sang vous accueille

Histoire de Personnage : Avant l'arcane :
1-2
1-2-3-4

prélude à l'arcane :
1-2-3
1-2-3-4-4bis-4ter-5

Divinisation :
1-2-3-4-5

Dieu arcaneux :
1-2-3-4-5-6-7-8-9

Prélude à la chute :
1-2-3-4

MessageSujet: Re: Yurick, la Flamme Sanglante.   Sam 23 Aoû 2014 - 16:33

Alors alors ...

-Pour ce qui est des points que tu n'as pas retouchés malgré le message de Nargheil, j'avoue que pour moi ils ne posent pas de soucis majeur :


Nargheil a écrit:
Citation :
   la mère décida d'envoyer son fils chez un mage spécialiser


Je suis sur que le curriculum ne marche pas comme ça. Je demanderais des précisions à Néro et éditerais ce message quand j'en saurais plus.
Pour ma part je considère qu'un mage indépendant peut très bien avoir prit l'éducation du gamin en mains. De même, si je me rappelle bien, les mages béols peuvent prendre un apprenti plutôt que de faire cours à des classes entières (ou en plus de cela), donc qu'il se retrouve avec un seul maître ne me paraît pas hors sujet.


Nargheil a écrit:
Citation :
   Il voulait trouver des maîtres toujours plus puissant pour l'aider, et ce n'était pas dans cette ville qu'ils étaient


Eh bien, pour le coup, si. Mais ne nous attardons pas sur les détails.
Pour moi, Là il exprime l'avis de son personnage, enfin je pense. Si Yurick pense que les mages sont meilleurs hors de Béolan, après tout ...

-Pour le coup pour moi la fiche est bonne. Je t'invite toutefois à considérer les remarques de Nargheil et à prévoir de quoi les satisfaire, au cas où il les maintienne (ce dont il a parfaitement le droit).

Voici donc ton premier tampon !!!



Au plaisir de te lire à nouveau =)
PS : l'entrée dans l'Ordre a été supervisée par Carl Sorince, et validée par lui via MP.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nargheil Eoss

☼ | Lame claire

________________

avatar
________________


Race : Élu
Classe : Chevalier Solaire
Métier : Soldat d'Adiryl
Croyances : ---
Groupe : Anges

Âge : 115 Ans

Messages : 285

Fiche de Personnage :


MessageSujet: Re: Yurick, la Flamme Sanglante.   Lun 25 Aoû 2014 - 12:47

J'ai une dernière remarque à faire concernant les conditions de son "éveil" en tant que faux-parleur. Ton personnage s'éveille approximativement n'importe quand dès qu'un problème se présente... Je peux tolérer, mais ça ne sera pas agréable pour toi, ni pour les gens avec lesquels tu jouera.
Fais de mon avertissement ce que tu veux.

Et je ne sais toujours pas comment tu as rejoins l'ordre.

_________________
Non Arléen, pour la millième fois, non..

Spoiler:
 

Thème musical de Nargheil:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yurick Lhywedd

La Flamme Sanglante

________________

avatar
________________


Race : Faux-Parleur / Haut Elfe
Classe : Mage Guerrier
Métier : Faiseur de tours / Voleur
Croyances : Aucunes
Groupe : L'ordre du crépuscule

Âge : 21 ans

Messages : 28

Fiche de Personnage : La Flamme Sanglante


MessageSujet: Re: Yurick, la Flamme Sanglante.   Lun 25 Aoû 2014 - 17:24

Voilà ! C'est modifié ! ^w^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nargheil Eoss

☼ | Lame claire

________________

avatar
________________


Race : Élu
Classe : Chevalier Solaire
Métier : Soldat d'Adiryl
Croyances : ---
Groupe : Anges

Âge : 115 Ans

Messages : 285

Fiche de Personnage :


MessageSujet: Re: Yurick, la Flamme Sanglante.   Lun 25 Aoû 2014 - 20:11

Okay~


Recensement effectué

_________________
Non Arléen, pour la millième fois, non..

Spoiler:
 

Thème musical de Nargheil:
 



Dernière édition par Nargheil Eoss le Mar 26 Aoû 2014 - 1:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yurick Lhywedd

La Flamme Sanglante

________________

avatar
________________


Race : Faux-Parleur / Haut Elfe
Classe : Mage Guerrier
Métier : Faiseur de tours / Voleur
Croyances : Aucunes
Groupe : L'ordre du crépuscule

Âge : 21 ans

Messages : 28

Fiche de Personnage : La Flamme Sanglante


MessageSujet: Re: Yurick, la Flamme Sanglante.   Lun 25 Aoû 2014 - 20:58

Merci ! ^0^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



________________


________________



MessageSujet: Re: Yurick, la Flamme Sanglante.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Yurick, la Flamme Sanglante.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feleth :: Prologue :: Registre des personnages :: Fiches validées-