''L’enfant voulait répondre. Mais sa gorge lui fit comprendre que ses mots ne seraient jamais à la hauteur du silence.''
               
Eto Hachiro
 
''La mort, c’est elle qui vous fait tenir debout. C’est elle qui dicte les actes. C’est elle qui peint le monde. Et elle vous emportera tous.''
               
Querel Sentencia
 
''Je ne ressens que soif et tristesse, la mort est futilité. Je la cherche, peut-être suis-je elle.''
               
Nagate Zetsubō
 
''Udyr, quand tu seras mort, on se souviendra de ton nom. Moi je n'en ai pas, car je ne mourrai pas aujourd'hui. Mais le tien restera gravé dans ma mémoire, et dans celle de tous ceux qui t'ont connu, comme celui d'un homme fort, et digne. Alors va, et éteins-toi avec grandeur, devant tous ces vautours.''
               
Darn Butcher
 
''La nature revivait là où les hommes mourraient, le cycle reprenait son cours normal grâce à l’albinos.''
               
Aikanaro Myrrhyn
 
''Ils ne se battaient pour rien qui n’en vaille la peine. Ils étaient incapables de distinguer ce qui avait de la valeur de ce qui n’en avait pas. Alors pourquoi tant de vigueur à la tâche ? Pourquoi risquer sa vie aussi vainement ?''
               
Alcofrybas Grincebrume
 
''Son regard, depuis toutes ces années, avait appris à parler.''
               
Etan Ystal
 
''Un monde de chaos, de destruction et de malheur, un monde impartial et magnifique, le seul en tout cas, où faire l’expérience de la vie prendrait un sens véritable.''
               
Edwin Gwendur
 
''L’enfer, ce doit être l’enfer : courir pour l’éternité dans un paysage sans fin, sans début. Sans possibilité de repos ou de mort.''
               
Tyrias Marchemonde
 
''Mais sans risque on n'obtient rien, voici ma devise mes amis. Il ne faut pas avoir peur de se salir les mains, il ne faut pas avoir peur de la mort…''
               
Dimitri Morteury
 
''Tomber... Ceci est si abstrait. L'on pourrait se relever plus grand que l'on était.''
               
Yozora Adragnis
 
''Il passa des semaines dans le cachot ayant décidé de s'y enfermer lui-même. Puis, au terme de trois semaines, vous êtes venu le voir et vous lui avez dit : «Les larmes ne sont qu'une faiblesse qu'il te faudra masquer... Si tu veux t'apitoyer, libre à toi, mais, si tu souhaites voir les choses changer, tu le peux toujours. Suis-moi... Mon ami.»''
               
Haar Wilder
 
''Le brin d'herbe ne se soucie guère de ce que font les feuilles des arbres. Mais à l'automne venu, les feuilles ne se suffisent plus entre elles. Elles s'assombrissent, se nourrissant des nuages noirs d'orage. Et alors, elles se laissent tomber sur nous.''
               
Le Peintre
 
''S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est immobile, allongée, rigide, puante à en faire vomir, en décomposition, transportant des milliers de maladies, la peau arrachée et les os jaunes. S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est à six pieds sous terre, devenue la proie des corbeaux, et ses yeux mangés par des fourmis... C'est qu'elle a un jour été orgueilleuse et avide. C'est qu'elle a un jour voulu devenir riche et grande, ou bien qu'elle l'est devenue. Cela ne change rien.''
               
Le Violoniste
 
''La pensée est la liberté, la liberté... Alors, le corps est la prison, le corps est la prison... Il faut casser les barreaux.''
               
Sill
 
''Nous croyons conduire le destin, mais c'est toujours lui qui nous mène.''
               
Setsuna Hendenmark
 
''Fais ce que tu veux avec ces villageois, sauf les laisser en vie.''
               
Kaull Hendenmark
 
''La fuite vers la religion peut être une réponse pour certains. Pour d'autres elle n'est que la simple évidence que l'homme est faible et instable.''
               
Astryl Panasdür
 
''La mort ne cherche pas à s’expliquer, elle ne fait qu’agir, monsieur. Les cadavres ne racontent pas grand-chose, mais vivant, un homme peut en avoir long à dire.''
               
Sanaki Hearthlight
 
''Alors, telle une marionnette cassée que l’on tente en vain d’animer, il se releva, restant digne malgré ses blessures.''
               
Dolven Melrak
 
''Quand le sang coule, il faut le boire. La mort ne frappera pas à votre porte mais s'invitera par vos fenêtres !''
               
Andreï Loknar
 
''Personne ne peut capturer une ombre, personne ne peut la dresser ni se l’approprier.''
               
Jazminsaa Alsan
 
''De la même façon, à l'idée qu'un abruti de scribe puisse teinter ses parchemins de calomnies religieuses, ou pire, me faire porter le titre de héros, je vais préférer m’occuper de l'écriture de ma propre histoire.''
               
Alexandre Ranald
 
''La mort... Si belle et terrible à la fois, elle l'appelait, et l'appelle toujours.''
               
Adam Moriharty
 
''Par nature, j’aime tout. Par conséquence, je me hais…''
               
Samaël Apelpisia
 
''C'est sordide et cruel, mais c'est hélas la réalité de ce monde.''
               
Liam Gil' Sayan
 
''Aujourd’hui sur les terres de Feleth les pensées ne sont plus les bienvenues. Le temps de la renaissance spirituelle est terminé. Le temps où les grands penseurs avaient aidé le monde est révolu.''
               
Héra Calliope
 
''La mort était séductrice ; elle ne montrait que ses bons côtés. La sérénité et le calme absolu : pour toujours et sans violence.''
               
Eurybie Pourrie
 
''J’ai atteint cette espèce de vanité qu’apporte l’ancienneté. Je ne crois plus qu’on puisse m’apprendre quelque chose, et si jamais quelqu’un essaye ou y arrive seulement, je me bloquerais et deviendrais hermétique à tout contact.''
               
Dante Waanig
 
''Je devrais t'attacher, tu deviens dangereux pour toi même !''
               
Jeyra Frozeñ
 
''La beauté des êtres n'était rien. La beauté des choses oui. Mais pas forcement celle que l'on voit avec une paire de rétines.''
               
Akira Satetsu
 
''Le noir. Une étendue sombre en perpétuel mouvement.''
               
Melpomène d'Ambre
 
''Il est des oreilles invisibles qui peuvent entendre jusqu'à nos moindres soupirs et des secrets aux allures anodines peuvent se révéler instruments de destruction et de tourments sans fin...''
               
Cassandre Ombrelune
 
''Le "rien" est tellement plus unique que la peur ou n'importe quel autre sentiment...''
               
Meryle Nightlander
 
''Ce n'est pas le nombre ni la force qui compte, c'est l'envie, la cause.''
               
Luyak Salamya
 
''L'innocence d'un enfant est la plus grande peur de l'homme.''
               
Clause Vaneslander
 
''Quand il lui manque une marionnette pour ses spectacles. Il verrait en vous la chose qu'il cherche.''
               
Jack D'enfer
 
''Il n'a pas de notion réelle du bien et du mal, personne ne lui ayant jamais défini ces mots.''
               
Jim Stocker
 
''Je n'ai vu aucune lumière, aucun goulet, pour sortir du boyau infini et obscur que nous empruntons tous, jusqu'à la promesse d'une nouvelle vie, de la transcendance et de la connaissance. Alors, mes yeux se sont adaptés aux ténèbres.''
               
Shaquîlah Dresdeïorth
 
''Le pouvoir ronge l'homme.''
               
Balthazar Bel
 
''Visiblement, la sérénité n'avait de valeur que si on connaissait également, en comparaison, des moments de troubles.''
               
Dranek Barth
 
''Le faible se faisait tuer, le fort vivait un jour de plus.''
               
Rodany Bleinzen
 
''Le soleil se couchait sur le monde du milieu. Les ténèbres se paraient de leurs plus somptueux apparats pour enfin faire leur entrée.''
               
Rin Mephisto
 
''Et alors il vit le chaos, la désolation, la souffrance le désespoir ambiant. Il rit.''
               
Elrog Aniec
 
''Perdu quelque part, marche vers nulle part.''
               
Kyle Wate
 
''La rose n'a d'épines que pour qui veut la cueillir.''
               
Karin Yzomel
 
''- Je peux vous prédire le genre d'homme qui vous convient !
- Je connais déjà mon genre d'homme.
- Vraiment... Et quel est-il ?
- Les hommes morts.''
               
Naladrial Delindel
 
''Utilise tes pouvoirs seulement quand le noir deviendra invivable.''
               
Zedd McTwist
 
''Tes cauchemars m'ont déjà donné l'encre... À présent, ta peau me donnera les pages !''
               
Conrart Crowlore
 
''Bien des gens se font enfermer dans un cercueil une fois mort, mais rares sont ceux qui naissent dedans.''
               
Dassyldroth Arphoss
 
''Le corbeau frénétique qui vous nargue de sa voix perchée, agite ses ailes damnées, où le reflet d'un mort se penche sur votre âme.''
               
Lust Aseliwin
 
''La vie est un mensonge, la destruction une délivrance.
Passent les marées, soufflent les vents, en vain...''
               
Le Passant
 
''Fauche, tranche et avale, gouffre des âmes. Que se dresse devant toi mille fléaux, et que l’enfer se glace devant ta noirceur.''
               
Lloyd Vilehearth
 
''Des charognards pour la plupart, comme ces corbeaux à deux têtes, venant dévorer le valeureux mort.''
               
Meneldil Tristelune
 
''Nous sommes les bourreaux de la justice et de la paix. Même si ce rôle n'est pas agréable à endosser, nous nous devons de le faire, pour le bien du peuple.''
               
Ezekiel Le Sage
 
''Il me tarde de retourner au combat pour finir empalé sur une pique.''
               
Karl Von Morlag
 
''Montre-moi le chemin de la victoire. Ou guide-moi alors dans les tréfonds de la mort...''
               
Aznan Lauréano
 
''Comment peux-tu supporter ça ? C'est assourdissant ! Tue-le ! Qu'est-ce que ça te coûte ? Tu ne l'entendras plus. Tu seras en paix... Tue-le !''
               
Aïden Sochlane
 
''- Faites taire votre cabot !
- Je ne suis pas votre servante !
- Alors je le ferai taire moi-même !''
               
Rosaly Von Gregorius
 
''Le seul présent que la justice a à vous offrir, est votre mort.''
               
Mirage Morteury
 
''Laissez-moi vous conduire aux carnages.... Tant d'âmes ne demandent qu'à succomber.''
               
Idryss Leeverwen
 
''Le soleil est un bourreau. D'une simple caresse, sa langue enflammée peut calciner n'importe quel être.''
               
Seïren Nepthys
 
''C'est une nuit sans lune. Ou bien était-ce un jour sans soleil ?''
               
ShuiLong Zhang
 
''La vie est un rouage lent et grinçant. Il ne tourne que dans un sens. Celui où tu tombes.''
               
Camelle Elwhang
 
''Et un jour, sur vos lits de mort, bien des années auront passé et peut-être regretterez-vous de ne pouvoir échanger toutes vos tristes vies épargnées à Feleth pour une chance, une petite chance de revenir ici et tuer nos ennemis, car ils peuvent nous ôter la vie mais ils ne nous ôteront jamais notre liberté !''
               
Edouard Neuman
 
''Le temps est la gangrène de l'homme, elle apparait puis vous ronge à petit feu. Pour finir il ne vous reste plus que le présent pour vivre ; le passé s'évapore peu à peu et le futur ne vous intéresse guère.''
               
Asgeïr Aslak
 
''Cueillir la fleur de la déchéance et croquer dans la pomme de la faucheuse, nos vies se résument à cela car après tout, nous finissons à une moment où un autre, tous sous terre.''
               
Violette Dellylas
 
''Le pire n'est pas de mourir, mais de se faire oublier.''
               
Erwan Daermon Do'Layde
 
''Tenter d'oublier, même si c'était impossible. Il aurait aimé se jeter à la mer avec la preuve de son acte immonde. Laver tout ce sang qu'il sentait sur lui. Peut-être même s'y noyer, simplement. Sombrer dans les abysses et les ténèbres, pour toujours.''
               
Mio Raeth
 
''La lumière montre l'ombre et la vérité le mystère.''
               
Aeli Seoriria
 
''Si la vie n'a qu'un temps, le souvenir n'a qu'une mesure. Le reste est silence.''
               
Valt Horn
 
''Dans le noir le plus complet, l'aveugle est la meilleure personne à suivre. Dans un monde de folie, qui mieux qu'un fou pour nous guider ?''
               
Ledha Borolev
 
''Je ne crois pas en la force d'un absent. Celle qui ferait de vos dieux ce que vous pensez qu'ils sont.''
               
Gigantus Corne
 
''Une limite qui n'a été créée que pour être dépassée ? C'est simple, imaginez !''
               
Goudwin Didrago
 
''Voir grouiller tous ces gens, connaître leurs désirs et leurs rêves, voir comment évoluent les sociétés, leurs aspirations et leurs défauts. Comprendre que donc rien n'est éternel, et que tous ces rêves et toutes ces folies disparaîtront de la surface du monde. Se laisser aller, indolent, parce que tout cela ne servira à rien, et qu'au bout du compte le monde reste le monde, seule éternité immuable.''
               
Uridan Sangried
 
''L'Inquisition vous remettra sur le droit chemin. Même s'il faut vous briser les jambes pour ça.''
               
Leevo Shellhorn
 
''N'oublie pas d'avoir peur des morts. Ils sont toujours plus nombreux que les vivants, et un jour, tu les rejoindras.''
               
Moira Brawl
 
''J'avais l'habitude avec ce genre d'individus... Moins vous bougerez, moins vous leur parlerez... et moins ils vous cogneront dessus.''
               
Aoi Haandar
 
''Je souhaite voir votre sang se répandre mollement à la surface d'une eau rendue trouble par les masses de cadavres vidés de leur substance, marcher dans les champs de vos ossements éparpillés, me remémorant à chaque pas votre mort absurde et pathétique, que vos noms ne soient pas contés, que votre souvenir s'éteigne comme s'éteint votre vie fade et misérable, qu'à travers les années, seuls subsistent vos ossements tels de tristes traces blanchâtres dans un paysage noir de guerre, de sang et de folie.
Et que telles cette phrase, vos morts n'aient aucune importance, aucune signification pour quiconque.''
               
Nargheil Eoss
 
''Bénie soit la haine que tu porteras à ton prochain, lave l'Homme des péchés qu'il a commis.
Sois l'épée du jugement qui s'abattra sur cette race impure, souillée par la vengeance et la corruption.''
               
Meiro Fuuchiuse
 
''Notre futur exprime nos actes passés.''
               
Terence Ripper
 
''Rencontre les ténèbres et tu admireras la lumière, dit le voyant.
Contemple la lumière et tu provoqueras les ténèbres, dit l'aveugle.''
               
Tekian Varis
 
''Un général courageux et fier, est celui qui exécute en premier l'ordre qu'il donne à ses hommes.''
               
Danarius Kyrarion
 
''L'art est le sentiment obscur de l'appropriation de l'étrange.''
               
Leroi-Gourhan
 
''La mort nous sourit à tous, et tout ce que nous pouvons faire, c'est lui sourire en retour.''
               
Marc-Aurèle
 
''L'art est la mystérieuse présence en nous, de ce qui devrait appartenir à la mort.''
               
Malraux
 
''L'art est une profondeur creusée dans le visage du monde.''
               
Weischedel
 
''Le néant après la mort ? N'est-ce pas l'état auquel nous étions habitués avant la vie ?''
               
Schopenhauer
 
''Les avocats d'un malfaiteur sont rarement assez artistes pour tourner à l'avantage de leur client la belle horreur de son acte.''
               
Nietzsche
 
''Ôte-toi de mon soleil.''
               
Diogène le cynique
 
''Il y a pas d’œuvre d'art sans collaboration du démon.''
               
André Gide
 
''Ce n'est pas le lieu mais son cœur qu'on habite.''
               
John Milton
 
''Nous sommes les histoires que nous vivons.''
               
Auteur inconnu
 
''La mort est terrible pour n'importe qui. Bons ou mauvais, anges ou démons, c'est la même chose. La mort est impartiale. Il n'y a pas de mort particulièrement horrible. C'est pourquoi la mort est effrayante. Les actes, l'âge, la personnalité, la richesse, la beauté... Tout ça n'a aucun sens face à la mort.''
               
Fuyumi Ono
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [RP Clos] « Dans le silence et la solitude…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Awena Davallon

Œil Noir

________________

avatar
________________


Race : Humaine
Classe : Rodeur
Métier : Aucun // Oeil Noir
Croyances : Croyances aux légendes et aux mythes // Adoratrice du Vein et des démons
Groupe : Pays // Adorateurs de l'Arcane XIII

Âge : 24

Messages : 426

Fiche de Personnage : C'est par ici

Histoire de Personnage : 1) [T] Marché interrompu
2) [T] La grande messe de la rébellion
3) [T] Le début d'une alliance
4) [T] Tout vient à point à qui sait attendre
5) [T] Discussion houleuse avec la sniffeuse
6) [A] Une proposition alléchante
7) [T] Quand les plantes s’emmêlent
8 ) [A?] Qui veut la guerre est en guerre avec soi
9 ) [T] Une affaire louche
10) [T] L'initiation d'Uridan Sangried
11) [T] Mystères et mystifications...
12) [T] L’audace cache de grandes craintes
13) [T] La dépendance du Messager : mission recruter Mairlunlen Chienteur
14) [T] Si l'habit ne fait pas le moine, le chapeau fait-il le mage ?
15) [A ?] C'est pas écrit dans les livres
16) [T] Un invité surprise
17) [T] Un grand tournant
18) [T] Dans le silence et la solitude...
19 ) [T] " Sur la plage abandonnée, coquillages et crustacés "
20) [T] Le mal réunit les hommes
21) [A ?] Rien ne dure dans ce monde cruel, pas même nos souffrances
22) [A ?] Les souffrances ont donné vie aux plus grandes âmes. Les personnages les plus éminents, portent en eux des cicatrices.
23) [T] Quand les cloches sonnent les fêtes !
24) [T]L'initiation d'Alekseï Rytchkine et sa mission impossible sur Adiryl
25) [T]Rencontre au cœur de la tempête
26) [A ?] Les secrets sont insondables. Les secrets sont noirs…
27) [T] Prélude à la chute : présentations
28) [T] La plus grande tragédie de la vie n'est pas la mort
29) [T] Je crois que l'humanité est née d'un conflit…
30) [En cours] L'illusion est nécessaire…


Lieux relatifs à l'Arcane XIII :

1) 1ère épreuve : Le Cabinet de la Réflexion
2) Une épreuve subsidiaire
3) 2ème épreuve : Le Rituel du Sang
4) 3ème épreuve : La mission impossible ?
5) Manoir des Davallon : Repaire de l’Arcane XIII

Souvenirs, souvenirs :

Éclats du passé


MessageSujet: [RP Clos] « Dans le silence et la solitude…    Mar 25 Nov 2014 - 19:46

…On n’entend plus que l’essentiel. » de Camille Belguise

Précédemment

Petite musique d'ambiance pour ceux qui le souhaitent bien sûr

Awena était terriblement fatiguée, les épreuves de ces derniers mois avaient été très intenses : la séance d’exorcisme, la chute du pont de Venill, son suicide manqué, sa grève de la faim, ce combat avec son autre, le retour à la réalité, l’enfermement, les visages inquiets de ses plus fervents collaborateurs, les soins répétés …

Bien qu’elle ait passé des jours entiers à dormir, la fatigue était toujours bien présente. Elle se sentait lasse, et se demandait souvent à quoi ça servait de se battre. Elle se demandait parfois s’il ne fallait pas peut-être mieux abandonner, se laisser tomber sur son lit et attendre la fin. Peut-être que là où son esprit irait, il serait enfin en paix.
Mais chaque matin, Awena se disait qu’elle devait continuer, que d’autres comptaient sur elle. Alors elle essayait, elle réalisait toute une série d’exercices pour se remuscler, elle pansait ses blessures, elle prenait d’innombrables potions aussi infâmes les unes que les autres.
Mais malgré tous ses efforts, quand le soleil déclinait, elle sentait qu’il y avait quelque chose de cassé en elle, elle se sentait comme une coquille vide. En plus de ça, son corps ne récupérait pas aussi vite qu’elle aurait aimé et son esprit était encore sous le choc de la découverte d’Uridan à propos de son passé.

Ses jambes ne pouvaient la porter, ses plus proches partisans lui avaient donc confectionné une chaise pour l’aider dans ses déplacements mais elle avait encore bien du mal à l’utiliser. Ses bras n’avaient pas la force nécessaire pour pousser son propre poids, et puis ses cicatrices aux poignets lui faisaient terriblement mal.

Le point positif dans tout ça, c’est qu’elle n’était pas bien lourde, et donc facilement « transportable ». Alors qu’elle errait dans un couloir du manoir, elle vit le Messager qui la surveillait en se tenant à une certaine distance. Et d’un coup, elle savait ce qu’elle voulait. Elle lui fit signe de s’approcher et lui fit comprendre par des gestes qu’elle souhaitait qu’il l’amène en dehors du manoir, qu’elle voulait aller à l’extérieur. Le Messager ne semblait pas trouver l’idée très convenable mais n’osa pas refuser l’ordre qu’elle venait de lui donner.
Après un long trajet en calèche et l’emprunt d’un chemin plus que tumultueux, le Messager déposa Awena sur les racines d’un arbre et partit chercher son fauteuil. Il n’avait pas besoin de lui faire signe d’attendre là, de toute façon elle était incapable de marcher.

Il lui fit un petit signe pour lui faire comprendre qu’il reviendrait très rapidement. Awena esquissa un sourire et regarda le paysage qui l’entourait. L’ancien cimetière des ruines d’Ascelnoth. Le Messager devait trouver l’idée morbide et plutôt tordue pour quelqu’un qui venait d’échapper de justesse à la mort, mais pour Awena s’était surtout une façon concrète de voir qu’elle appartenait bien au monde des vivants et qu’elle ne ressemblait pas à ces vieux sac d’os … quoi que...

Alors qu’elle regardait le paysage et sentait le vent frais souffler sur son visage, elle entendit un grommellement derrière elle. Elle se retourna et s’attendait à voir le Messager se battre avec son fauteuil, mais non, elle avait du rêver. Elle était un peu comme lui maintenant, voici maintenant des mois qu’elle n’avait pas prononcé un mot. Finalement, peut être qu’ils se ressemblaient plus qu’elle ne l’aurait jamais imaginé. Elle se souvenait du sort qu’elle lui avait réservé. Elle s’était dit que quand il s’agit d’enseigner la discipline à quelqu’un, la douleur était la méthode la plus efficace. Avait-elle raison ? Et si oui, qu’est ce que ses propres douleurs lui avaient enseigné à elle ?

Awena secoua la tête pour chasser toutes ces images de ses pensées. Puis elle resta là, assise, dans la même position, le dos légèrement appuyé contre le tronc de l’arbre. Le silence … pour la première fois depuis son retour à la réalité, elle n’entendait rien et ne pensait à rien, elle profitait tout simplement du moment présent.


Dernière édition par Awena Davallon le Ven 13 Mar 2015 - 20:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Asthéne Altaïr



________________

avatar
________________


Race : démon commun animal
Classe : sorcier
Métier : légende vivante
Croyances : aucune
Groupe : solitaire

Âge : inconnu

Messages : 22


MessageSujet: Re: [RP Clos] « Dans le silence et la solitude…    Dim 30 Nov 2014 - 19:13

La matinée avait bien commencée, enfin du moins c'est de cette façon que je l’appréhendais... La brume matinale parcourait paresseusement le sous bois désolé entourant ma petite clairière. Je m'étais levée aux première lueurs de l'aube, enroulé dans mon manteau, Lulu blottit contre moi comme une peluche. Il était adorable, cela me perturba un peu, en général une telle attitude m'énervait plus qu'autre chose, je devais être particulièrement de bonne humeur aujourd'hui... Ce fut donc en soupirant, mais souriant que je m'étirait, savourant la douce tiédeurs des premiers rayons franchissant la ligne d'horizon.

Lulu remua doucement dans les plis du manteau de voyage, poussant un petit grognement en cherchant à conserver son sommeil maintenant que je ne jouait plus le rôle de coussin chauffant. Etant, comme je l'ai dit, d'humeur jovial je me laissais tenter par une plaisanterie. je me rapprochait, mes coussinets amortissant totalement le bruit de mes pas sur l'herbe grasse de l'endroit. Puis, en me penchant sur ses grandes oreilles, je lui hurler de se réveiller de toute mes forces. Lulu eut tellement peur que sa réaction fut de disparaître purement et simplement tandis que je le sentais, totalement terrorisé, chercher l'origine de cette agression depuis mon esprit.

-Alors Lulu, tu as bien dormit?
-Mais mais... mais t'es complètement taré!
-tu ne t'en étais pas encore aperçu?
-faut te faire soigner! ça va pas de me faire un truc pareil, tu sais que je suis sensible!

Je ricanais doucement en l'entendant s'exciter comme ça, c'est vrai que lorsqu'il n'était pas sur ses gardes Lulu pouvait avoir peur assez facilement. Ce genre de farces n'étaient donc pas spécialement à son goût...

-bon... arrête de râler, y a pas de danger tu peux revenir.

Il réapparu au sol, me jetant un regard qui aurait réduit en cendre le plus endurcit des êtres mais ne pipa mot, se tournant pour aller faire autre chose en grommelant. Maintenant le soleil avait largement dépassé l'horizon, laissant sa lumière se déverser sur le monde. cela donnait une toute nouvelle apparence à ce qui m'entourait, la chaleur de l'astre réchauffant doucement ma fourrure et ses rayons illuminant les alentours en faisant chatoyer le vert des feuillages.

je partis récupérer mon manteau tout en faisant jouer mes muscles et articulations, frissonnant en les sentant s'extirper de la langueur du sommeil. Je me drapais ensuite dans le vêtement ample, le laissant voler autour de moi sans l'attacher, la journée s’annonçait chaude, je n'en aurait pas besoin... Sifflant je rappelais Lulu qui se rapprochait tout en me regardant avec rancœur, je lui fit un grand sourire et l'attrapais par le col pour le poser sur mon épaules.

-aller arrête de faire la tête, il ne faudrait pas gâcher une belle journée comme celle ci juste pour une petite blague.
-mouai... n'empêche que tu sais que j'aime pas ça... et tu es fourbe, je suis sûr que tu as tout fait pour que je t'entendes pas, alors que j'ai le sommeil lourd de toute façon!

je lui fit un grand sourire innocent, dévoilant mes crocs bien blancs, ce qui ne fit que le conforter dans son idée, mais il abandonna tout de même sa mauvaise humeur. Lulu s'étala dans ma nuque, son corps pendouillant de part et d'autre en lui donnant l'allure d'une étrange écharpe vivante.

-on va où?
-je ne sais trop... disons ailleurs.
-oulala qu'est-ce que ça m'aide... soit moins précis là je vois trop bien...
-mais j'en sais rien! On va avancer, y a un bois, des arbres, peut être une route à suivre plus loin... alors on peut aller n'importe où et c'est ce qu'on va faire.
-ok...

Il a vraiment le don de m'énerver quand il est comme ça... la mollesse incarnée et ça ne lui fait même pas honte! Mais bon, passons, je fouillais un peu dans ma besace, en tirant un fruit juteux et un bâton de sucre qui traînait au fond. Un déjeuné normal pour moi... je m'enfonçais d'un pas tranquille entre les troncs, les feuillages bas menaçant de me griffer le visage si je ne les esquivaient pas. Quelques heures minutes de marches suffirent à me donner envie d'un peu de musique, et avec Lulu nous nous mîmes d'accord pour ce qu'il convenait de jouer.

Finalement c'est une symphonie que nous avons parcouru un long chemin durant plusieurs heures. Mais leurs pas les menant dans un cimetière la bonne humeur s'en retrouva légèrement assombrie. En effet ces lieux ne sont pas propices à l'amusement...

-oulaaa... je sens qu'on va s'amuser dit donc...
-ce ne sont que de vieilles pierres.
-avec des vieux cadavres en dessous
-justement... ils doivent bien s'ennuyer tout seuls sans rien à faire là dessous... Moi je dit qu'il faut ramener de la joie ici!
-gnurf... stu le dis...
-aller du nerf feignasse, tu as intérêt à chanter avec moi sinon... je te ferrais quelque chose même si je sais pas encore quoi.

Je continuais ma progression entre les tombes cherchant quelque chose à chanter qui donnerait un peu de vie à l'endroit. Lulu s'agitait un peu en attendant, visiblement curieux de savoir ce que j'allait trouver et pas très à l'aise d'être là. Je savais bien qu'il n'avait pas peur mais étant lui même un ancien démon enchaîné à un bâtiment s'imaginer l'esprit des morts coincés sous des pierres ne le réjouissait pas. Je me dépêchais donc de trouver de quoi lui rendre sa joie première en chantant:



Grâce à la magie je commençais à jouer la musique à fond, faisant trembler l'air alentours sous l'effets des vibrations. J'utilisais aussi la magie pour que ma voix corresponde à celle voulue et avançait au hasard dans les allées en faisant de grands gestes, des images se formant et se transformant sans cesse autour de moi pour aller de paire avec les paroles.

Ce ne fut qu'une petite minute plus tard que je débouchais sur une petite placette au centre du cimetière, découvrant une jeune fille assise sur les racines d'un vieil arbre. Lulu et moi chantant à tue tête je me dit que nous devions donner une drôle d'image mais n'arrêtais pas pour autant, au contraire. Lors du refrain je lui fit un clin d'oeil et me rapprochant, dansant autant que je marchait, pour finir par arriver juste devant elle, la musique touchant à sa fin. Je lui fit une révérence avant d'approcher mon visage du sien, un grand sourire dévoilant tout mes crocs alors que je la dévisageait de mes yeux chatoyants.

-enchanté jeune fantôme, je vois que mon compagnon et moi même aurons au moins pu réveiller un peu cet endroit.
Je lui fit un petit clin d'oeil, montrant que je plaisantait.
-mais dites moi, quel incroyable événement peut donc pousser quelqu'un à venir se perdre au milieux d'un cimetière en ruine ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Awena Davallon

Œil Noir

________________

avatar
________________


Race : Humaine
Classe : Rodeur
Métier : Aucun // Oeil Noir
Croyances : Croyances aux légendes et aux mythes // Adoratrice du Vein et des démons
Groupe : Pays // Adorateurs de l'Arcane XIII

Âge : 24

Messages : 426

Fiche de Personnage : C'est par ici

Histoire de Personnage : 1) [T] Marché interrompu
2) [T] La grande messe de la rébellion
3) [T] Le début d'une alliance
4) [T] Tout vient à point à qui sait attendre
5) [T] Discussion houleuse avec la sniffeuse
6) [A] Une proposition alléchante
7) [T] Quand les plantes s’emmêlent
8 ) [A?] Qui veut la guerre est en guerre avec soi
9 ) [T] Une affaire louche
10) [T] L'initiation d'Uridan Sangried
11) [T] Mystères et mystifications...
12) [T] L’audace cache de grandes craintes
13) [T] La dépendance du Messager : mission recruter Mairlunlen Chienteur
14) [T] Si l'habit ne fait pas le moine, le chapeau fait-il le mage ?
15) [A ?] C'est pas écrit dans les livres
16) [T] Un invité surprise
17) [T] Un grand tournant
18) [T] Dans le silence et la solitude...
19 ) [T] " Sur la plage abandonnée, coquillages et crustacés "
20) [T] Le mal réunit les hommes
21) [A ?] Rien ne dure dans ce monde cruel, pas même nos souffrances
22) [A ?] Les souffrances ont donné vie aux plus grandes âmes. Les personnages les plus éminents, portent en eux des cicatrices.
23) [T] Quand les cloches sonnent les fêtes !
24) [T]L'initiation d'Alekseï Rytchkine et sa mission impossible sur Adiryl
25) [T]Rencontre au cœur de la tempête
26) [A ?] Les secrets sont insondables. Les secrets sont noirs…
27) [T] Prélude à la chute : présentations
28) [T] La plus grande tragédie de la vie n'est pas la mort
29) [T] Je crois que l'humanité est née d'un conflit…
30) [En cours] L'illusion est nécessaire…


Lieux relatifs à l'Arcane XIII :

1) 1ère épreuve : Le Cabinet de la Réflexion
2) Une épreuve subsidiaire
3) 2ème épreuve : Le Rituel du Sang
4) 3ème épreuve : La mission impossible ?
5) Manoir des Davallon : Repaire de l’Arcane XIII

Souvenirs, souvenirs :

Éclats du passé


MessageSujet: Re: [RP Clos] « Dans le silence et la solitude…    Lun 1 Déc 2014 - 12:32

Awena ne bougeait pas, elle écoutait le vent, elle rajusta juste sa cape sur ses épaules. Elle était habillée d’une longue robe de couleur noire et rouge sombre. Elle portait un corset afin de maintenir les os de sa colonne. Bien que les températures étaient plus qu’agréables, elle portait des mitaines remontant jusqu’à ses coudes, ainsi personne ne pouvait voir ses cicatrices.

Alors qu’elle rêvassait, une odeur vint au nez d’Awena, elle ferma les yeux afin de mieux se concentrer et de savoir ce que cela lui rappelait. Sans trop savoir comment, cette odeur lui raviva des souvenirs. Astriol… Pourquoi lui avait-il offert ce bracelet ? Était-ce vraiment cet objet qui avait fait d’elle ce qu’elle était aujourd’hui ? Son père avait-il eu raison de parler de changement radical de sa personnalité ? Mais était-ce réellement à cause d’un simple bracelet ? Non elle ne pouvait l’admettre et maintenant enlever de toute magie, elle était restée ce qu’elle était sous influence, Awena, l’Œil Noir, dirigeante de l’Arcane XIII. Alors comment cela avait-il pu jouer ? Si seulement il était encore en vie, si seulement elle pouvait lui poser des questions, pour au moins comprendre…

Alors qu’elle se posait des questions, elle entendit du bruit, ou plus exactement de la musique,puis un chant. Awena se redressa légèrement et observa le cimetière. D’où venait tout ce vacarme ?

La source de tout ce raffut montra le bout de son nez bien rapidement. Awena observa attentivement les deux individus, du moins, si on pouvait les nommer ainsi car ils avaient tous les deux un côté très … bestial. Alors qu’elle les regardait se déplacer, l’un lui fit un clin d’œil sans pour autant arrêter de chanter. Qui étaient-ils ?
Awena sur le moment crut qu’elle était en train de rêver, elle ferma les yeux, les rouvrit mais ces deux étranges personnages étaient toujours là. Elle referma les yeux, se les frotta puis se pinça le bras, rien à faire, ils étaient encore et toujours là ! Elle ne rêvait pas … ou alors, elle hallucinait, on avait du la droguer à son insu, peut-être dans les potions qu’on lui faisait prendre à répétition ? Oui, ça ne pouvait être que ça !

* Ça y est, je suis complètement folle* pensa-t-elle.

Alors que la musique prenait fin, un des deux personnages s’approcha d’elle et lui fit une révérence, tout en lui adressant un grand sourire. Awena n’esquissa aucun geste, elle avait encore du mal à croire à la réalité de la chose.


-enchanté jeune fantôme, je vois que mon compagnon et moi même aurons au moins pu réveiller un peu cet endroit.

Awena les regarda l’un puis l’autre, ainsi, ils étaient doués de parole ? Leurs têtes, leurs couleurs, leurs odeurs, une chose dont Awena était sûre, c’est qu’il n’était pas du monde du milieu…

- mais dites moi, quel incroyable événement peut donc pousser quelqu'un à venir se perdre au milieux d'un cimetière en ruine ?

Awena le fixa, qu’est ce que ça pouvait bien lui faire, puis elle tourna la tête et observa le chemin par lequel était partie le Messager, malheureusement, pour le moment, elle semblait seule avec ces deux énergumènes.
Elle reposa son regard sur l’individu qui lui avait parlé, et le détailla de haut en bas.

* Quel étrange individu… serait-ce un démon ? Mais si oui, pourquoi se montrerait-il si … courtois ?* pensa-t-elle.

Awena réfléchissait, avait-elle déjà vu ou lu quelque chose à ce sujet. Cela lui disait fortement quelque chose … mais quoi ? Ça remontait à très loin assurément… peut-être bien à son apprentissage quand elle était enfin, à l’époque où le manoir n’était pas tombé en désuétude.

L’individu semblait attendre une réponse, Awena ouvrit la bouche mais se demanda si elle était encore capable de parler, après tout, elle n’avait guère eu besoin de faire usage de sa voix depuis quelques mois. Elle ne donnait même plus d’ordre à ses disciples, elle faisait juste acte de présence et errait dans les couloirs du manoir pour montrer qu’elle était toujours en vie.


« - Pour éviter de devenir folle.»

Sa voix était légèrement rauque, comme si elle avait eu une angine et qu’il était difficile de parler. Mais elle ajouta néanmoins une dernière phrase avant de retomber dans le silence.

« - Un vieux proverbe dit : il existe deux types de fous : ceux qui ne savent pas qui sont en vie et ceux qui oublient qu’il vont mourir.»

Awena en observant son interlocuteur avait l’impression qu’elle était sur le point de trouver où elle l’avait déjà vu. Son livre… le livre familial retraçant tous les démons … Elle ferma les yeux et visualisa le livre, et récita plus pour elle-même qu’autre chose.

« - Démon ancien, dangerosité élevée, imprévisible et instable, n’a pas l’air d’obéir au Seigneur Arphoss, agit de son propre chef, a disséminé le village de Briec.»

Awena rouvrit les yeux et l’observa attentivement. Elle détestait revivre ses moments du passé auprès de sa famille, et pourtant, certains de ses souvenirs étaient terriblement utiles pour savoir à qui elle avait à faire.

*Imprévisible et instable, n’est-ce pas Mère ? Et que ferais-tu toi si tu étais encore en vie ? Le tuerais-tu afin d’enterrer son corps ici même parmi les ossements de bon nombres de ses semblables ?*

Des paroles résonnèrent dans l’esprit d’Awena sans pour autant quitter des yeux les deux autres protagonistes.
Je ne vais pas faire
Les mêmes erreurs que tu as faites
Je ne vais pas me laisser tomber
Même si mon coeur est malheureux
Je ne vais pas me briser
De la même façon que tu l'as fait, tu semblais si forte
Et j'ai appris à connaitre cette force
De ne jamais aller aussi loin.

À cause de toi
Je ne me suis jamais écartée trop loin du trottoir
À cause de toi
J'ai appris à jouer dans le coté rassurant pour ne pas me blesser.
À cause de toi,
Je trouve que ce n'est pas simple de croire non seulement en moi, mais aussi en tout ceux autour de moi.
À cause de toi, j'ai peur.

Je perds mon chemin
Et ce n'est pas long avant que tu ne sombres
Je ne peux pas pleurer
Parce que je sais que c'est un signe de faiblesse dans tes yeux.
Je suis forcée de feindre
Un sourire, un rire, chaque jour de ma vie.
Mon coeur ne peut pas se briser,
Quand il n'était même pas entier au départ.

À cause de toi
Je ne me suis jamais écartée trop loin du trottoir
À cause de toi
J'ai appris à jouer dans le coté rassurant pour ne pas me blesser.
À cause de toi,
Je trouve que ce n'est pas simple de croire non seulement en moi, mais aussi en tout ceux autour de moi.
À cause de toi, j'ai peur.

Je t'ai regardé mourir
Je t'ai écoutée pleurer chaque nuit dans ton sommeil
J'étais si jeune
Tu aurais du savoir que tu ne pouvais pas te fier à moi
Tu n'as jamais pensé à personne d'autre
Tu as juste regardé ta douleur

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Asthéne Altaïr



________________

avatar
________________


Race : démon commun animal
Classe : sorcier
Métier : légende vivante
Croyances : aucune
Groupe : solitaire

Âge : inconnu

Messages : 22


MessageSujet: Re: [RP Clos] « Dans le silence et la solitude…    Mar 2 Déc 2014 - 9:18

La jeune inconnue à l’apparence étrange, oui quand on a des cheveux bleus on est étrange, semblait ne pas savoir si elle devait répondre ou conserver un silence prudent face à mon apparition et ma déclaration. Son regard passa de moi à Lulu sans trouver sur lequel des deux se fixer réellement jusqu’à ce que je lui pose une question, là elle me dévisageât un moment sembla se perdre dans ses pensées tandis que moi, pauvre démon, attendait apparemment inutilement une réponse.

Soudain le miracle se produit, elle entrouvrit les lèvres, l’air hésitant, puis prononça ces quelques mots qui semblaient lui arracher ses dernières forces.

-Pour éviter de devenir folle.


La voix rauque avec laquelle elle s’exprima ne convenait pas à sa figure douce, cela peina Lulu de toute évidence car il tourna un regard triste vers mon museau de renard. J’écoutais la suite d’une oreille attentive, car j’étais certain qu’il y aurait une suite, de toute évidence la personne en face de laquelle je me se trouvait n’avait pas parlée depuis longtemps. Maintenant que le barrage était tombé elle ne manquerait pas de récidiver.

-Un vieux proverbe dit : il existe deux types de fous : ceux qui ne savent pas qu’ils sont en vie et ceux qui oublient qu’ils vont mourir.


Je me redressais, j’avait raison, cette jeune fille se montrait finalement plus bavarde qu’elle n’en avait l’air. Je la considérais un moment, un léger sourire flottant sur mon visage, l’expression intéressée mais sans plus. De toute évidence une telle réaction ne dérangeait pas mon interlocutrice étant donné que cette dernière fit preuve d’une extrême grossièreté en fermant les yeux, soustrayant peut être mon apparence étrange à sa vue, il m’arrivait de terroriser par ma seule anatomie ce que pouvais mais avais aussi du mal à comprendre.

-Démon ancien, dangerosité élevée, imprévisible et instable, n’a pas l’air d’obéir au Seigneur Arphoss, agit de son propre chef, a décimé le village de Briec.

Je regardais Lulu, échangeant un regard avec lui avant de me tourner à nouveau vers Awena, un grand sourire s’épanouissant tout en dévoilant à nouveau nombre de mes crocs blancs. Elle me connaissait donc, enfin du moins m’avais reconnue, mais en partie seulement… De toute façon, qui pouvait se vanter de me connaître réellement, moi et mon histoire… Mais c’est toujours agréable que de rencontrer quelqu’un vous reconnaissant, ne serais-ce que pour une partie de ce que vous êtes. Cheveux bleus rouvrit les yeux et me fixa intensément, cherchant peut être à se rappeler quelque chose en me détaillant. Je n’allais tout de même pas laisser cette pauvre jeune fille dans l’incertitudes, alors je fis ce que la bienséance m’incombait de faire, je me présentais.

Je créais rapidement une bulle d’illusion autour de nous, tandis que Lulu sautait à terre pour s’asseoir juste devant elle, la fixant sans bouger. De l’extérieur personne ne nous verrais car la bulle projetait les images alentours, faisant totalement disparaître ce qui se passais à l’intérieur. Mais depuis sa face interne c’était tout autre chose, une brume noir aux éclats doucement rougeoyants emplis l’endroit, donnant l’impression d’un lieu sombre et confiné. De quoi oppresser sans non plus empêcher le regard de se perdre dans un possible horizon constitué de volutes paresseux.

Je me tenais toujours en face d’elle, les mains jointes, les deux entremêlés je la regardais, fixant ses yeux des miens. La surprise de quelqu’un me reconnaissant s’était quelque peu évanouit, j’avais donc retrouvé une expression indéchiffrable tout en conservant un doux sourire quelque peu inquiétant.

-bien…



Usant encore de ma magie je fit entendre une mélodie qui emplie notre bulle, tandis qu’un lourd volute de fumée sombre passait devant moi, en profitant pour disparaître à ses yeux je la contournait sans qu’elle puisse deviner ma position. Tout en exécutant mon petit tour je commençais à parler, ma voix semblant venir de plusieurs lieux à la fois, le ton douceâtre, presque un ronronnement amusé par moment, je parlais lentement.

Je suis ancien, je le reconnais
Mais cela je l’ai mérité
Je suis, je l’admet, effrayant
De par mes longues dents


Je me laissais apparaître sur l’un de ses flancs durant un instant fugace, le museau froncé dévoilant totalement mes crocs.

Mais cela ne suffit pas
A faire de moi le pire des goujats

Un petit grondement amusé accompagna ces quelques mots, ils étaient rares ceux qui avaient eut droit à ma bonne humeur, mais la politesse restait de mise pour moi, et ce autant que possible.

En effet je vous le dit
Qui au devant de vous gît
N’est autre qu’un grand roi
Croyez mois je ne saurais mentir
L’on dit que je suis mort parfois
Et pourtant je suis bien Altaïr


L’écran fumigène me dissimulant s’écarta, me laissant apparaître sur la racine juste à côté d’elle, je me pliait en une profonde révérence, l’air moqueur et l’œil avide de sa réaction, mais avant qu’elle puisse répondre quoi que ce soit je me redressais.
-Du moi l’étais-je autrefois… Mais vous me connaissez autrement, par quelque recueil de méthodes exorcistes je suppose. Les contes et légendes parlent rarement de ma dangerosité aussi clairement, ils préfèrent l’évoquer de par mes actes…

Lulu se rapprocha, sautant d’un bon vif à mes pieds, il s’assit contre l’un des bords de mon long manteau. Pas une paroles ne sortit de son petit museau, lui qui était d’habitude si bavard… cela me surprit, mais heureusement il ne tarda pas à recouvrer un état plus ou moins normal pour lui.

-Enchanté, je suis Lulu, tout comme mon ami je suis un démon… m’enfin ça se devine facilement vous me direz… pas beaucoup d’autres gens pour s balader avec autant de poils et surtout de cette couleur…  Sinon t’es qui toi ? Tu viens d’où ? Pourquoi tu devrais être folle ?

Il pencha la tête sur le côté, un mignon petit sourire éclairant son adorable face. Voila, ça c’était déjà plus Lulu, j’avais craint durant un instant qu’il soit perturbé et n’ose piper mot, d toute évidence je me faisais peur pour rien… Lulu muet, quelle idiotie… cependant je me devais de reprendre le contrôle de la possible discussion en empêchant le petit démon d’ensevelir la demoiselle sous une avalanche de questions, des fois si incongrues qu’elles déroutaient les plus stoïques.

-Gente dame, ou jeune fille, choisissez le terme que vous préfèrerez pour porter vos couleurs cela m’est égal, pourriez vous éclairer notre lanterne. Ce gentil démon et moi-même aimerions savoir la raison de votre joie évidente… et avant que vous ne répondiez par un proverbe quelconque sortit de je ne sais quel bourbier poussiéreux que vous nommerez assurément livre je vous prie de m’écouter.
La folie telle que vous la décrivez n’existe pas… l’oublis de la mortalité n’est pas une folie mais une caractéristique indéniable du bonheur, oseriez vous qualifier la joie de folie ? Quand à ceux qui ne savent pas qu’ils vivent… ils ont leur raisons pour survivre plutôt que vivre, les rabaisser par de pareilles maximes n’y changera rien… Alors levez la tête, respirez, et regardez devant vous, transpercez vos soucis d’un digne mépris, rien ne peux vous atteindre sans que vous le désiriez.


Je laissais mes paroles en suspend, la dévisageant d'un air tranquille tout en m'asseyant face à elle, Lulu venant prendre place sur mes genoux, la bulle d'illusion était toujours là, personne ne pourrait nous voir ni nous entendre... mais ça, elle ne le savait pas... Cette journée n'était finalement pas juste une bonne journée, elle promettait aussi de se révéler des plus intéressantes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Awena Davallon

Œil Noir

________________

avatar
________________


Race : Humaine
Classe : Rodeur
Métier : Aucun // Oeil Noir
Croyances : Croyances aux légendes et aux mythes // Adoratrice du Vein et des démons
Groupe : Pays // Adorateurs de l'Arcane XIII

Âge : 24

Messages : 426

Fiche de Personnage : C'est par ici

Histoire de Personnage : 1) [T] Marché interrompu
2) [T] La grande messe de la rébellion
3) [T] Le début d'une alliance
4) [T] Tout vient à point à qui sait attendre
5) [T] Discussion houleuse avec la sniffeuse
6) [A] Une proposition alléchante
7) [T] Quand les plantes s’emmêlent
8 ) [A?] Qui veut la guerre est en guerre avec soi
9 ) [T] Une affaire louche
10) [T] L'initiation d'Uridan Sangried
11) [T] Mystères et mystifications...
12) [T] L’audace cache de grandes craintes
13) [T] La dépendance du Messager : mission recruter Mairlunlen Chienteur
14) [T] Si l'habit ne fait pas le moine, le chapeau fait-il le mage ?
15) [A ?] C'est pas écrit dans les livres
16) [T] Un invité surprise
17) [T] Un grand tournant
18) [T] Dans le silence et la solitude...
19 ) [T] " Sur la plage abandonnée, coquillages et crustacés "
20) [T] Le mal réunit les hommes
21) [A ?] Rien ne dure dans ce monde cruel, pas même nos souffrances
22) [A ?] Les souffrances ont donné vie aux plus grandes âmes. Les personnages les plus éminents, portent en eux des cicatrices.
23) [T] Quand les cloches sonnent les fêtes !
24) [T]L'initiation d'Alekseï Rytchkine et sa mission impossible sur Adiryl
25) [T]Rencontre au cœur de la tempête
26) [A ?] Les secrets sont insondables. Les secrets sont noirs…
27) [T] Prélude à la chute : présentations
28) [T] La plus grande tragédie de la vie n'est pas la mort
29) [T] Je crois que l'humanité est née d'un conflit…
30) [En cours] L'illusion est nécessaire…


Lieux relatifs à l'Arcane XIII :

1) 1ère épreuve : Le Cabinet de la Réflexion
2) Une épreuve subsidiaire
3) 2ème épreuve : Le Rituel du Sang
4) 3ème épreuve : La mission impossible ?
5) Manoir des Davallon : Repaire de l’Arcane XIII

Souvenirs, souvenirs :

Éclats du passé


MessageSujet: Re: [RP Clos] « Dans le silence et la solitude…    Mer 3 Déc 2014 - 10:16

Awena attendait leurs réactions à cette révélation. En tant normal, elle aurait été réjouie de rencontrer un démon d’une si grande rareté, elle aurait fait des pieds et des mains pour le rattacher à leur cause. Mais la fatigue et les épreuves des derniers mois avaient eu raison d’elle. Le sourire de son interlocuteur s’évanouit et elle aperçut ses grandes dents… C’était marrant rien que de penser à ça, elle se rappela du vieux compte qu’on leur racontait quand ils étaient gamins elle et son frère « le petit chaperon rouge » et la mère grand avec ses longues longues dents. Awena se mit à sourire, elle n’avait pas un loup en face d’elle mais plutôt un renard, peut être que le compte s’était trompé sur ce point.

La petite bestiole multicolore sauta à terre et s’assit non loin de ses pieds. Des images apparurent, ainsi ce démon ancien avait donc un talent particulier… Hypnotiseur ? Illusionniste ? Sécréteur d’hormones du sommeil ? Ou diffusion de drogue dans l’air ?
Les deux individus commençaient à réveiller en Awena un sentiment de curiosité de part leur originalité.

Awena reposa son regard dans celui qui avait parlé. Une nouvelle mélodie apparut, c’était donc lui qui était capable de provoquer l’apparition de ces sons. Soudain, il disparut et se mit à parler d’une voix lente.


Je suis ancien, je le reconnais
Mais cela je l’ai mérité
Je suis, je l’admets, effrayant
De par mes longues dents

Mais cela ne suffit pas
A faire de moi le pire des goujats

En effet je vous le dit
Qui au devant de vous gît
N’est autre qu’un grand roi
Croyez moi je ne saurais mentir
L’on dit que je suis mort parfois
Et pourtant je suis bien Altaïr


Altaïr… oui c’était donc ça son nom. Awena le vit reparaître à ses côtés, elle pensa intérieurement que ce genre de spectacle ferait sensation auprès de la populace et pourrait faire rapporter beaucoup d’argent. Mais comme tout démon ancien qui se respecte cela ne devait pas l’intéresser et puis il ne s’abaisserait sûrement pas à devenir un monstre de foire.

-Du moins l’étais-je autrefois… Mais vous me connaissez autrement, par quelque recueil de méthodes exorcistes je suppose. Les contes et légendes parlent rarement de ma dangerosité aussi clairement, ils préfèrent l’évoquer de par mes actes…

Awena le regarda et hocha la tête, en effet, elle le connaissait bien d’ailleurs mais ne l’avait jamais rencontré en personne. Il vivait depuis des générations, trouvait-il le temps long ? S’ennuyait-il comme Uridan Sangried, au point de rechercher la nouveauté et l’originalité dans tout Feleth ?

« L’animal de compagnie » rejoignit son maître, Awena posa son regard sur lui et fut surprise de l’entendre parler si distinctement.


-Enchanté, je suis Lulu, tout comme mon ami je suis un démon… m’enfin ça se devine facilement vous me direz… pas beaucoup d’autres gens pour se balader avec autant de poils et surtout de cette couleur…  Sinon t’es qui toi ? Tu viens d’où ? Pourquoi tu devrais être folle ?

Awena regarda l’étrange animal et se demanda à quel race il appartenait, de mémoire, elle n’avait jamais rencontré ce genre de démon multicolore, ni entendu parler, une fois au manoir, il faudrait qu’elle fasse des recherches à ce sujet, elle pourrait aussi questionner certains de ses disciples. En tout cas, la bestiole n’avait pas sa langue dans sa poche, dire qu’Awena parlait peu… ce démon était tout l’inverse.

-Gente dame, ou jeune fille, choisissez le terme que vous préfèrerez pour porter vos couleurs cela m’est égal, pourriez vous éclairer notre lanterne. Ce gentil démon et moi-même aimerions savoir la raison de votre joie évidente… et avant que vous ne répondiez par un proverbe quelconque sortit de je ne sais quel bourbier poussiéreux que vous nommerez assurément livre je vous prie de m’écouter.
La folie telle que vous la décrivez n’existe pas… l’oubli de la mortalité n’est pas une folie mais une caractéristique indéniable du bonheur, oseriez vous qualifier la joie de folie ? Quand à ceux qui ne savent pas qu’ils vivent… ils ont leurs raisons pour survivre plutôt que vivre, les rabaisser par de pareilles maximes n’y changera rien… Alors levez la tête, respirez, et regardez devant vous, transpercez vos soucis d’un digne mépris, rien ne peux vous atteindre sans que vous le désiriez.


Awena le fixa un instant ne sachant par quoi commencer… mais une chose était sûre oui pour elle la joie était synonyme de folie comme beaucoup de sentiments car ils vous entraînaient au-delà de tout comportement rationnel et réfléchi.

« - Dans un premier temps, je tenais à vous remercier pour … le spectacle si je puis dire ainsi que pour m’avoir apporter de nouvelles connaissances à votre sujet. Je suppose que mes aïeux n’ont su vous décrire parfaitement à cause de votre don n’est-ce pas ? Je me pose d’ailleurs la question si vous vous montrez réellement votre vrai visage en ce moment même … Mais je manque à tous mes devoirs, je me présente, je m’appelle Awena Davallon plus connu dorénavant sous le nom d’Œil Noir.

Quant à ma venue en ce lieu, j’avais tout simplement envie de prendre l’air, de réfléchir, seule … et dans le silence, apparemment précaire même en ce lieu oublié de tous.»


Awena les regarda un moment en silence, lui qui avait vécu si longtemps avait-il connu la première Arcane XIII avant qu’elle-même la ressorte de terre ?

« - Une question me vient à l’esprit, vous qui avez vécu plus longtemps qu’aucun démon que je n’ai rencontré, avez-vous connu des membres de l’Arcane XIII, ont-ils essayé de vous recruter par le passé ?»

Peut-être trouverait-il la question étrange pour quelqu’un portant le nom d’une famille chasseuse de démons …mais alea jacta est.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Le Messager



________________

avatar
________________


Race : Humain
Classe : Roublard
Métier : Messager
Croyances : Adorateur du Vein et des démons
Groupe : Les Adorateurs de l’Arcane XIII

Âge : Non renseigné

Messages : 39

Fiche de Personnage : Vous avez un message

Histoire de Personnage : Message 1 : Ma "dépendance" et mon travail

Message 2 : La révélation d'une amitié

Message 3 : Nowel, Noyeux Nowel ♫


MessageSujet: Re: [RP Clos] « Dans le silence et la solitude…    Mer 3 Déc 2014 - 14:54


Le Messager avait pour mission de surveiller sa maîtresse. Sieur Sangried lui avait ordonné de rester auprès d’elle aussi souvent que possible. Alors il avait obéit, les trois quart du temps, elle l’ignorait mais ce jour là, elle l’appela et lui demanda quelque chose qu’il ne lui disait rien.

Elle voulait sortir du manoir pour aller vers les ruines d’Ascelnoth.

* Sieur Sangried ne va pas du tout être content et s’il lui arrive quoi que ce soit, il va m’en tenir pour responsable. Fichtre ! Mais je ne peux quand même pas refuser de lui obéir, c’est elle l’Œil Noir.*

Le Messager observa Awena un instant puis se glissa derrière le fauteuil afin de la pousser dans les couloirs.

* Un mot, il faudrait que je laisse un mot. Expliquer à Sieur Sangried où l’on est au cas où. On ne sait jamais.*

Le Messager une fois devant la grande porte fit un signe pour faire comprendre qu’il avait oublié leurs manteaux, il conduisit Awena dans la calèche et profita de son retour seul au manoir pour laisser un mot à destination du dieu du sang. Puis le Messager revint clopinant vers l’Œil Noir.

Une fois arrivé, il porta sa maîtresse jusqu’à un arbre puis retourna à la calèche afin de récupérer le fauteuil mais il était bien difficile d’emprunter ce chemin caillouteux avec cet engin.

* Maudit siège ! Ils auraient pas pu en inventer hein pliable ?! Non mais crénondediou quelle poisse !*

Après multiples efforts, le Messager finit par arriver dans le cimetière (non sans traîner et cogner le fauteuil contre les rochers, buissons et autres barrières naturelles qui se trouvaient sur son chemin). Et quelle ne fut pas sa surprise quand il trouva les lieux déserts.

* Saperlipopette ! Mais où est-elle passée ??*

Le Messager posa le fauteuil puis tourna en rond sur placette, puis regarda un peu plus loin au niveau des tombes ou par terre.

* Comment cela est possible ? Ma maîtresse, si faible, si vulnérable et surtout par-dessus tout handicapée ! Comment a-t-elle pu disparaître ainsi ? Bon reprends toi mon vieux, surtout ne pas paniquer, ne pas PANIQUER.
Bon… et surtout ne pas revenir sans l’œil Noir au manoir sinon c’est sûr, je finis sur le bûcher ou en pâture pour la bande de vampires de Sieur Sangried.*


Le Messager regarda attentivement le sol.

* Une chose est sûre mon gars, tu dois la retrouver et le plus vite sera le mieux.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Asthéne Altaïr



________________

avatar
________________


Race : démon commun animal
Classe : sorcier
Métier : légende vivante
Croyances : aucune
Groupe : solitaire

Âge : inconnu

Messages : 22


MessageSujet: Re: [RP Clos] « Dans le silence et la solitude…    Mer 3 Déc 2014 - 19:09

J'attendais tranquillement, assit sur la volumineuse racine de l'arbre où nous patientions l'un et l'autre, elle cherchant visiblement quoi dire, moi me demandant ce qu'elle dirait et Lulu… voyons à quoi pensait-il…

* je me demande quel goût ont les papillons, sûrement sucré avec toutes ces couleurs, comme les bonbons... *

Ça allait, c'était bien là le genre de pensées, du Lulu que je connaissais. Toujours est-il que je n'avais pas de réponse, je me mit à grattouiller discrètement Lulu entre ses longues oreilles, ce qui le fit grandement sourire, forçant de la tête contre ma main.

-Dans un premier temps, je tenais à vous remercier pour… le spectacle si je puis dire ainsi que pour m'avoir apporter de nouvelles connaissances à votre sujet. Je suppose que mes aïeux n'ont su vous décrire parfaitement à cause de votre don n'est-ce pas ? Je me pose d'ailleurs la question si vous vous montrez réellement votre vrai visage en ce moment même… Mais je manque à tous mes devoirs, je me présente, je m'appelle Awena Davallon plus connue dorénavant sous le nom d’œil Noir.

Quand à ma venue en ce lieu, j'avais tout simplement envie de prendre l'air, de réfléchir, seule… et dans le silence, apparemment précaire même en ce lieu oublié de tous.


Je dois avouer avoir été surpris qu'elle parle autant, cette jeune fille à l'allure réservée, au port simple mais altier et au regard emplis de fantômes tourmenteurs ne me semblait pas à même d'en dire autant, c'était presque surnaturel… mais bon, au moins je n'aurais pas à faire toute la discussion, cela m'arrangeait aussi il faut bien le dire. J'ouvrais le museau pour répliquer quelque chose lorsqu'elle reprit la parole.

* Grands dieux qu'ais-je fais… maintenant qu'elle n'a plus peur de parler vais-je devoir subir ses bavassages jusqu'à ce que mort s'en suive ?… *

-Une question me viens à l'esprit, vous qui avez vécu plus longtemps qu'aucun démon que je n'ai rencontré, avez-vous connu des membres de l'arcane XIII, ont-ils essayé de vous recruter par le passé ?

Entre temps j'avais refermé la bouche, ma tentative de prise de parole n'aurait été qu'un petit claquement de mâchoire sans aucun intérêt mais ce que je venais d'entendre en valait l'outrage. Elle appartenait donc à l'arcane… un groupe ancien que j'avais bien connu autre fois même si je ne savais pas si leur but était toujours le même. Replonger dans ces vieux souvenirs me fit repenser à autre chose.

* Lulu, corrige moi si je me trompe, mais il me semble pouvoir affirmer sans risques que la famille Davallon était réputée pour sa chasse au démon il y a… disons longtemps de cela… *

Quelques secondes passèrent, le temps que Lulu cherche lui aussi rapidement dans ses souvenirs, assurément aussi foisonnant que les miens ce qui n'aide pas lorsque l'on est plusieurs fois millénaire.

* Oui c'est ça… ils ont fait de vrais massacre pendant… je dirais deux siècles, sûrement un peu plus le temps qu'ils se calment totalement mais on est pas à dix ans près… Je crois même me rappeler que c'était un regroupement de famille, les Davallon en étaient les chefs… ils ont tués plusieurs des nôtres… nous le leur avons fait chèrement payer, tu crois qu'elle va chercher à nous tuer ? *

Nous tuer… non je ne le pensais pas, nos apparence ne pouvaient pas nous faire passer pour des gens du commun des mortels, il était évident pour tous que nous avions une appartenance démoniaque. Mais si elle ne montrait pas de signe d'agressivité sa curiosité semblait avoir été piquée maintenant, peut être une occasion de s'amuser un peu, voir de découvrir des choses intéressantes.

Je la regardais un long moment, laissant passer les secondes afin de savoir si elle allait à nouveau se lancer dans un petit monologue pour nous parler d'elle, mais non, elle attendait patiemment. Bien, elle aurait droit à quelques explications supplémentaires. Je commençais à me relever tout en parlant doucement, d'une voix douce mais qui n'incitait pas à la gentillesse, tout au plus de la sympathie.

-Je vois… pour ce qui est du 'spectacle' vous me flattez, mais cela ne suffira pas à délier ma langue quand à mon passé pour le moins… spécial…

J'étais maintenant debout et la regardait droit dans les yeux.

-En revanche, il est des choses que j'apprécie, les érudits en faisant partit et vous semblez appartenir à cette catégorie, du moins pour le moment. Vous êtes donc membre de la famille Davallon, anciennement à la tête d'une secte vouant son existence à la destruction de mes semblables, dites moi si je me trompe.

Je lui fit un regard dur, me redressant bien droit pour la surplomber de toute ma taille, lui montrant implicitement que je n'admettrais pas de réponse négative.

-Vous avez tué nombre des miens, plus difficilement quelques un de mes proches. Mais il n'est pas dit que cela vous ait été profitable, pour chacun de nos morts nombre des vôtres ont payés, vous le méritiez… cela fait longtemps que le nom Davallon n'a plus retentit dans le monde, il a perdu de sa puissance et sa signification, je doute que vous soyez encore assez puissante pour entreprendre quoi que ce soit… et même si c'était le cas, le fait que vous n'ayez pas cherchée à m'assassiner le plus promptement possible m'invite à penser que ma mort ne vous est pas intéressante. Oserais-je suggérer une paix entre nos deux maisons ? Celle des démons qui me sont affiliés et la votre.

Je me rapprochait, et fit apparaître une rose blanche dans ma main, la plaçant ensuite sur ses jambes inertes.

-Si comme je le pense vous avez quelques connaissances en nombre de domaines vous ne serez pas surprise de cette offrande, la rose est la symbolique de la grandeur et de la puissance, le blanc celle de la loyauté et la royauté, après tout, vous et moi sommes des chefs…

Elle ne rejeta pas la fleur ce qui me permit d’enchaîner comme prévu.

-Maintenant que nos différents sont pour ainsi dire disparus, laissez moi intervenir en faveur de vos aïeux. Cela peut sembler étrange suite à ma précédente déclaration sur leurs activités mais je doit pourtant bien intercéder en leur sens. Ils ne pouvaient pas rendre de description absolument exacte de moi… Je suis tel que vous me voyez, présentement aucune magie n'altère mon anatomie. Hé oui, les grands renards aux yeux et pouvoirs étranges existent bel et bien, et chose des plus incongrues, ils marchent sur deux pattes et parlent mieux que nombre d'autres créatures possédant cette capacité.

Je me tournais sur le côté, faisant quelques pas sans sortir de la bulle, un petit sourire naquit sur mon visage lorsque je vis un homme apparemment désœuvré chercher quelque chose dans les environs. Quelqu'un voulait la retrouver, mais il ne pourrait pas, le pavement disparate de l'endroit empêchait de possibles traces de s'être imprimées dans le sol et ma bulle nous dissimulait totalement aux yeux de l’extérieur. Le plus amusant étant que je savais qui il cherchait, et que seul moi pouvait voir en dehors de cette bulle, la demoiselle ne se douterait même pas que son vaillant vieillard la cherchait.

-Cette atmosphère ne convient pas à une discussion entre gens de bon esprit, ne trouvez vous pas ? - Dis-je sans me tourner vers elle – Votre silence sera la confirmation que j'attendais.

Sans faire aucun geste je changeait le paysage dévoilé par la bulle, laissant les racines de l'arbre, et l'arbre lui même continuer d'exister bien que seule une partie de ce dernier soit réellement présent dans la bulle. Le sol sembla se couvrir d'eau et la mer apparut à perte de vue, le sable sous les quelques centimètres de liquide était d'un blond doux et les alentours parsemés de petits îlots où poussaient d'autres arbres dans le même style que le notre, un micro archipel ressemblant à des fractions de mangrove disséminés dans une eau turquoise, le paradis que ce monde ne dévoilerait jamais.

-C'est déjà mieux… - je me tournait vers elle sans me rapprocher pour autant – abordons maintenant ce qui a à mon sens la plus grande importance. L'arcane XIII, pour autant que je m'en souvienne votre groupe s'est constitué il y a de cela quelques siècles, c'est plus ou moins la vérité, la stricte vérité voudrait que l'on dise qu'il s'est fait connaître en ces temps là... Mais à l'époque il me semble que vous vous nommiez les arcanes… bref, cela importe peu quand à la suite de ma réflexion…

Si nous cessions maintenant de dire 'votre groupe' ? Bien qu'il soit ancien je l'ai vu naître, je l'y ait même aidé… cherchez dans vos registres les plus amollis par l'humidité des caves, ceux dont la reliure semble cassante sous le choc d'un regard, vous trouverez quelque part parler d'un renard… Les termes exact étant 'jamais à la lumière avouée, son apparence il tait.' et oui, être important accorde le privilège de ne pas marquer son nom mais une description, la mienne se rapprochant au possible de ce que les adeptes savaient de moi, mon manteau et ma magie leur ôtant le privilège de mon anatomie ils durent se résoudre à lire le registre… et à ne pas trouver mieux...

Je ne suis pas resté plus d'un siècle là bas… le manque certains de puissance m'ennuya si profondément que je fut rapidement obligé d'abandonner les occupations peu préoccupantes de cet ordre. Il faut ajouter à cela le fait que Lulu se soit exercé à m'indiquer de la façon la plus désagréable qui soit à quel point il exécrait l'ambiance générale du mouvement. Je suis donc repartit de par les chemins en quête de ce qui me tient le plus à cœur, mais cela ce sera pour une autre fois. J'ai donc disparu de l'arcane, plus personne ne m'a vu œuvrer pour ce groupe et il sembla même que l'on m'effaça, comme si je faisait peser la disgrâce sur le nom de la 'famille'. Et pourtant, si vous cherchez bien je peux vous prouver que c'était vrai…

Une fois, au cours d'une cérémonie quelconque, certainement l'une des choses les plus ennuyeuses et insupportable de ma vie, j'ai du faire acte de puissance, impressionner si vous préférez, afin d'appuyer ma position au sein du rassemblement.


Je gloussais doucement en y repensant, voir le visage des adeptes illuminés ou horrifiés à ce moment avait été si plaisant, de quoi penser les peines de mon cœur pour plusieurs journées.

-J'ai fait ça.

Je passais ma queue devant moi et la laissait doucement luire, dans la lumière cela se voyait peu et n'éclairait pas grande distance mais l'on distinguait quand même le net changement de couleur. Ces dernières allant d'un bleu électrique ou profond à un vert étrange. Il aurait été difficile d'imiter la chose, quoi qu'un bon illusionniste puisse sans nul doute y parvenir.

-Personne ne se serait laissé aller à la supposition que je possède une queue, de même personne ne s'imaginait qu'une capacité telle que celle ci existait et que j'en soit l'un des rares propriétaires, et enfin personne n'aurait caressé le rêve fou que je puisse posséder ces deux choses à la fois. La description de cette cérémonie, pour le moins peu banale, doit encore se trouver quelque part, sinon elle fut détruite après mon départ, je suppose…

Enfin ! Voilà la dernière partit de ce magistral monologue ! Il me vient à l'esprit que ce point par simple dérive de l'esprit que vous m'avez questionnée de la sorte. J'avance donc l’hypothèse suivante, vous désirez que je me joigne à vos rangs. Est-ce cela ? Répondez franchement, je supporte mal que l'on me taise les vrais raisons de pareilles paroles.


J’attendis donc, debout à quelques mètres d'elle, la fixant d'un air neutre en tentant de deviner ce qui animait son intellect en ce moment même. Lulu fut bien moins réceptif, lui s'était roulé en boule et dormait depuis un moment déjà sur le petit lit de mousse que lui offrait la racine le supportant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Awena Davallon

Œil Noir

________________

avatar
________________


Race : Humaine
Classe : Rodeur
Métier : Aucun // Oeil Noir
Croyances : Croyances aux légendes et aux mythes // Adoratrice du Vein et des démons
Groupe : Pays // Adorateurs de l'Arcane XIII

Âge : 24

Messages : 426

Fiche de Personnage : C'est par ici

Histoire de Personnage : 1) [T] Marché interrompu
2) [T] La grande messe de la rébellion
3) [T] Le début d'une alliance
4) [T] Tout vient à point à qui sait attendre
5) [T] Discussion houleuse avec la sniffeuse
6) [A] Une proposition alléchante
7) [T] Quand les plantes s’emmêlent
8 ) [A?] Qui veut la guerre est en guerre avec soi
9 ) [T] Une affaire louche
10) [T] L'initiation d'Uridan Sangried
11) [T] Mystères et mystifications...
12) [T] L’audace cache de grandes craintes
13) [T] La dépendance du Messager : mission recruter Mairlunlen Chienteur
14) [T] Si l'habit ne fait pas le moine, le chapeau fait-il le mage ?
15) [A ?] C'est pas écrit dans les livres
16) [T] Un invité surprise
17) [T] Un grand tournant
18) [T] Dans le silence et la solitude...
19 ) [T] " Sur la plage abandonnée, coquillages et crustacés "
20) [T] Le mal réunit les hommes
21) [A ?] Rien ne dure dans ce monde cruel, pas même nos souffrances
22) [A ?] Les souffrances ont donné vie aux plus grandes âmes. Les personnages les plus éminents, portent en eux des cicatrices.
23) [T] Quand les cloches sonnent les fêtes !
24) [T]L'initiation d'Alekseï Rytchkine et sa mission impossible sur Adiryl
25) [T]Rencontre au cœur de la tempête
26) [A ?] Les secrets sont insondables. Les secrets sont noirs…
27) [T] Prélude à la chute : présentations
28) [T] La plus grande tragédie de la vie n'est pas la mort
29) [T] Je crois que l'humanité est née d'un conflit…
30) [En cours] L'illusion est nécessaire…


Lieux relatifs à l'Arcane XIII :

1) 1ère épreuve : Le Cabinet de la Réflexion
2) Une épreuve subsidiaire
3) 2ème épreuve : Le Rituel du Sang
4) 3ème épreuve : La mission impossible ?
5) Manoir des Davallon : Repaire de l’Arcane XIII

Souvenirs, souvenirs :

Éclats du passé


MessageSujet: Re: [RP Clos] « Dans le silence et la solitude…    Jeu 4 Déc 2014 - 18:40

Awena les regarda tous les deux attendant une réponse qui ne viendrait peut être jamais. De toute façon, elle ne pouvait qu’attendre puisqu’elle n’était pas en mesure de marcher par elle-même et elle n’avait rien de mieux à faire de toute façon.
Quel étrange destin, alors qu’elle commençait à en avoir marre de tout ça, elle rencontre un démon qui semble enclin à lui parler. Tout ceci était si étrange.


-Je vois… pour ce qui est du 'spectacle' vous me flattez, mais cela ne suffira pas à délier ma langue quand à mon passé pour le moins… spécial…

Awena qui, pour une fois, n’avait rien calculé et avait juste dit ce qu’elle pensait, se faisait limite traiter de manipulatrice. Et le compliment n’aurait eu pour but que de servir à obtenir des informations, ce qui n’était même pas son intention. Comme quoi, il était impossible de changer ce que l’on était ou paraissait être. Awena rattrapa le regard du dénommé Altaïr.

-En revanche, il est des choses que j'apprécie, les érudits en faisant partis et vous semblez appartenir à cette catégorie, du moins pour le moment. Vous êtes donc membre de la famille Davallon, anciennement à la tête d'une secte vouant son existence à la destruction de mes semblables, dites moi si je me trompe.

Awena hocha la tête, mais pourquoi les démons se souvenaient-ils encore du nom de sa famille. Ils avaient tous disparus jusqu’aux derniers, mais rien à faire, cette étiquette de tueuse de démons lui collerait au corps jusqu’à la fin de ses jours. Voilà pourquoi elle ne se présentait que dans de rares occasions.

-Vous avez tué nombre des miens, plus difficilement quelques un de mes proches. Mais il n'est pas dit que cela vous ait été profitable, pour chacun de nos morts nombre des vôtres ont payés, vous le méritiez… cela fait longtemps que le nom Davallon n'a plus retentit dans le monde, il a perdu de sa puissance et sa signification, je doute que vous soyez encore assez puissante pour entreprendre quoi que ce soit… et même si c'était le cas, le fait que vous n'ayez pas cherchée à m'assassiner le plus promptement possible m'invite à penser que ma mort ne vous est pas intéressante. Oserais-je suggérer une paix entre nos deux maisons ? Celle des démons qui me sont affiliés et la votre.

Il lui parlait de paix ? Mais elle, Awena, n’avait jamais été en guerre contre les démons, son autre elle en avait tué quelques uns à une époque mais celle-ci était révolue. Awena regarda la rose blanche apparaître et vit qu’il lui tendit. Pensaient-ils vraiment qu’elle voulait les tuer ? Elle s’y serait prise bien autrement si elle souhaitaient leurs morts.

-Si comme je le pense vous avez quelques connaissances en nombre de domaines vous ne serez pas surprise de cette offrande, la rose est la symbolique de la grandeur et de la puissance, le blanc celle de la loyauté et la royauté, après tout, vous et moi sommes des chefs…

Awena prit la fleur dans ses mains et la porta à son nez, elle appréciait l’odeur des roses.

- Maintenant que nos différents sont pour ainsi dire disparus, laissez-moi intervenir en faveur de vos aïeux. Cela peut sembler étrange suite à ma précédente déclaration sur leurs activités mais je dois pourtant bien intercéder en leur sens. Ils ne pouvaient pas rendre de description absolument exacte de moi… Je suis tel que vous me voyez, présentement aucune magie n'altère mon anatomie. Hé oui, les grands renards aux yeux et pouvoirs étranges existent bel et bien, et chose des plus incongrues, ils marchent sur deux pattes et parlent mieux que nombre d'autres créatures possédant cette capacité.

Awena reposa la fleur sur ses jambes puis se dit que c’était normal que la description soit incomplète car il n’avait jamais du réussir à attraper ce démon ni à l’étudier d’assez près.

-Cette atmosphère ne convient pas à une discussion entre gens de bon esprit, ne trouvez vous pas ?

Awena haussa les épaules, peu importe l’endroit, du moment qu’il ne se jette pas sur elle pour l’égorger, quoi que même cette idée ne lui faisait plus peur. Suis-je parfois fragile, ai-je vraiment le choix ? M’arriverait-il d’être à cran tout bas ? Pensais-je à la mort pour enfin arrêter d’être si fort, sais-je au moins pleurer ? Alors qu’elle fredonnait l’air dans sa tête, le paysage qui se trouvait autour d’eux disparut pour se redessiner petit à petit. Awena était ébahie par la beauté des lieux. Elle aimait les vastes étendues d’eau, ces paysages la rendaient sereine et plus apaisé. Quand elle était énervée, elle visualisait toujours une étendue d’eau pour se calmer, mais celle-ci était digne d’un rêve.

Awena l’écouta attentivement, ainsi il avait connu la première version de l’Arcane et il disait qu’il devait rester des archives, si oui, Awena n’avait jamais remis la main dessus. À moins que le livre qu’Uridan Sangried avait trouvé en faisait partie, ce livre qui s’écrivait petit à petit tous les jours sans que personne n’y pose la main. Dommage, elle ne l’avait pas avec elle, il était précieusement rangé dans un endroit connu d’elle seule.
Ainsi il avait quitté l’Arcane, il avait été déçu et Lulu n’aimait pas l’ambiance générale… hmm qu’est ce qu’il dirait s’il savait que le siège de l’Arcane se trouvait maintenant à l’ancien QG des Davallons, peut-être trouveraient-ils ça marrant ou alors complètement stupide ou risible ?! Awena hocha négativement la tête, non, bizarrement, elle le croyait, elle n’avait besoin d’aucune preuve, elle ne doutait pas de la véracité des faits et encore moins qu’il en ait fait parti par le passé.


-J'ai fait ça.

Awena regarda la démonstration et fut surprise de la facilité avec laquelle il la réalisa. Après tout, ça paraissait normal qu’il maîtrise son don après toutes ces années d’existence.

- Enfin ! Voilà la dernière partie de ce magistral monologue ! Il me vient à l'esprit que ce point par simple dérive de l'esprit que vous m'avez questionnée de la sorte. J'avance donc l’hypothèse suivante, vous désirez que je me joigne à vos rangs. Est-ce cela ? Répondez franchement, je supporte mal que l'on me taise les vrais raisons de pareilles paroles.

Awena releva la tête, en effet oui, elle avait posé une question mais elle ne s’attendait pas à ce déferlement d’informations à retenir. Elle regarda un moment dans le vide, les pensées perdues dans les eaux limpides du paysage idyllique. Par où commencer, qu’est ce qui était le plus important, qu’elle était l’information sur laquelle elle se devait de rebondir. Awena reprit la rose entre ses doigts et la fit tourner lentement comme pour trouver un point d’accroche.

« - Que vous rejoigniez nos rangs ? Hmm, à dire vrai, sur le moment, je n’y avais pas songé en posant cette question, je voulais juste savoir, avoir un témoignage de vivant à vivant plutôt que par des textes anciens.

Vous savez je ne m’attendais pas à rencontrer quelqu’un et encore moins à tomber sur un démon ici même. Alors non, je n’avais pas prévu de vous recruter, mais il est clair que cela sera un grand avantage pour l’Arcane de vous avoir à nos côtés. Je ne vous connais pas assez pour vous énoncer les avantages que vous auriez à vous battre avec nous, alors peut être tenterais-je plus tard de vous convaincre et de vous recruter oui …»


Awena releva la tête vers lui et le regarda.

« - Vous savez, il est vrai que ma famille a exterminé bon nombre d’entre vous mais sachez que je ne suis pas comme eux et que vous avez devant vous la dernière de la lignée … mes parents et mon frère, je… ils ont été tués il y a quelques années maintenant et je ne reprendrais jamais leur flambeau.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Asthéne Altaïr



________________

avatar
________________


Race : démon commun animal
Classe : sorcier
Métier : légende vivante
Croyances : aucune
Groupe : solitaire

Âge : inconnu

Messages : 22


MessageSujet: Re: [RP Clos] « Dans le silence et la solitude…    Ven 5 Déc 2014 - 8:32

« - Que vous rejoigniez nos rangs ? Hmm, à dire vrai, sur le moment, je n’y avais pas songé en posant cette question, je voulais juste savoir, avoir un témoignage de vivant à vivant plutôt que par des textes anciens.

Étrangement je n'avais pas trop de difficulté à croire ce qu'elle disait, les membres de l'arcane devait avoir changé, leurs méthodes aussi, elle pouvait très bien discuter avec moi par simple envie autant que par désir d'agrandir les rangs du groupe. Aucune des deux possibilité ne prenait le pas sur l'autre mais le fait qu'elle s'explique aussi simplement me laissais à penser que mon recrutement n'était pas sa première initiative. La suite me confirma cela.

Vous savez je ne m’attendais pas à rencontrer quelqu’un et encore moins à tomber sur un démon ici même. Alors non, je n’avais pas prévu de vous recruter, mais il est clair que cela sera un grand avantage pour l’Arcane de vous avoir à nos côtés. Je ne vous connais pas assez pour vous énoncer les avantages que vous auriez à vous battre avec nous, alors peut être tenterais-je plus tard de vous convaincre et de vous recruter oui …»

Je sourit intérieurement, elle voulait attendre pour m'exposer les avantages que pouvait m'apporter leur groupe... si seulement elle savait ce que je recherchais, elle ne serait pas si certaine de pouvoir m’appâter à l'aide de vulgaires 'avantages'. En revanche je pourrais effectivement me laisser convaincre, son attitude générale me plaisait, elle avait quelque chose de spécial qui fait défaut à la plupart des êtres. Elle tourna la tête dans ma direction, me regardant enfin.

« - Vous savez, il est vrai que ma famille a exterminé bon nombre d’entre vous mais sachez que je ne suis pas comme eux et que vous avez devant vous la dernière de la lignée … mes parents et mon frère, je… ils ont été tués il y a quelques années maintenant et je ne reprendrais jamais leur flambeau.»


j'hochait doucement la tête, je la comprenait, avec le temps j'avais eut l'occasion de voir nombre des miens périr, cela m'avait parfois laissé sans motivation pour terminer l’œuvre entreprise communément. Je me rapprochait lentement d'elle sans la quitter du regard, jusqu'à n'être plus qu'à une longueur de bras.

-Je comprends... Mais la présent que je vous ait fait - je regardais la rose avant de reporter mes yeux sur les siens- n'a pas pour but de passer un pacte quelconque entre vous et moi... ceux des vôtres ou des miens qui sont morts... sont morts et le resteront... Je tenais plus à honorer et apaiser le passé de deux factions se vouant une haine profonde, veuillez m'excuser si vous vous êtes sentie visée.

Je regardais aux alentours, voyant l'homme qui cherchait toujours Awena au dehors de la bulle, je me dit qu'il faudrait la laisser partir tôt ou tard, mais pour le moment je tenais à profiter de sa compagnie. La fixant à nouveau je repris la parole.

-Je sens que l'on s'agite autour de vous... Vous n'êtes pas seule mais j'ose espérer que vous trouverez encore un peu de temps à m'accorder. Votre présence m'est agréable et notre discussion des plus sympathiques. Aussi suggérerais-je que nous la poursuivions autant que possible, rencontrer des êtres présentant un intérêt certain n'est pas le bonheur de chaque jour.


Je fit apparaître une illusion juste dans mon dos, un simple bloc de grès rongé par le vent salin du paysage nous entourant.

-Je vous propose un jeu, ou plutôt un marché, posez moi une question et je tâcherais d'y répondre... dans la mesure du possible bien sûr, il est des choses qu'il vaut mieux taire... Ensuite ce sera mon tour, ainsi chacun y trouvera son compte.

Je m'assis tranquillement sur le bloc, la regardant en détaillant son visage, cherchant je ne sais quel souvenir qui aurait pu m'aider à orienter mes choix de questionnements si il advenait qu'elle accepte le marché proposé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Awena Davallon

Œil Noir

________________

avatar
________________


Race : Humaine
Classe : Rodeur
Métier : Aucun // Oeil Noir
Croyances : Croyances aux légendes et aux mythes // Adoratrice du Vein et des démons
Groupe : Pays // Adorateurs de l'Arcane XIII

Âge : 24

Messages : 426

Fiche de Personnage : C'est par ici

Histoire de Personnage : 1) [T] Marché interrompu
2) [T] La grande messe de la rébellion
3) [T] Le début d'une alliance
4) [T] Tout vient à point à qui sait attendre
5) [T] Discussion houleuse avec la sniffeuse
6) [A] Une proposition alléchante
7) [T] Quand les plantes s’emmêlent
8 ) [A?] Qui veut la guerre est en guerre avec soi
9 ) [T] Une affaire louche
10) [T] L'initiation d'Uridan Sangried
11) [T] Mystères et mystifications...
12) [T] L’audace cache de grandes craintes
13) [T] La dépendance du Messager : mission recruter Mairlunlen Chienteur
14) [T] Si l'habit ne fait pas le moine, le chapeau fait-il le mage ?
15) [A ?] C'est pas écrit dans les livres
16) [T] Un invité surprise
17) [T] Un grand tournant
18) [T] Dans le silence et la solitude...
19 ) [T] " Sur la plage abandonnée, coquillages et crustacés "
20) [T] Le mal réunit les hommes
21) [A ?] Rien ne dure dans ce monde cruel, pas même nos souffrances
22) [A ?] Les souffrances ont donné vie aux plus grandes âmes. Les personnages les plus éminents, portent en eux des cicatrices.
23) [T] Quand les cloches sonnent les fêtes !
24) [T]L'initiation d'Alekseï Rytchkine et sa mission impossible sur Adiryl
25) [T]Rencontre au cœur de la tempête
26) [A ?] Les secrets sont insondables. Les secrets sont noirs…
27) [T] Prélude à la chute : présentations
28) [T] La plus grande tragédie de la vie n'est pas la mort
29) [T] Je crois que l'humanité est née d'un conflit…
30) [En cours] L'illusion est nécessaire…


Lieux relatifs à l'Arcane XIII :

1) 1ère épreuve : Le Cabinet de la Réflexion
2) Une épreuve subsidiaire
3) 2ème épreuve : Le Rituel du Sang
4) 3ème épreuve : La mission impossible ?
5) Manoir des Davallon : Repaire de l’Arcane XIII

Souvenirs, souvenirs :

Éclats du passé


MessageSujet: Re: [RP Clos] « Dans le silence et la solitude…    Sam 6 Déc 2014 - 14:45

Awena le vit hocher la tête et se dit qu’il avait compris ce qu’elle voulait dire. Il se rapprocha et lui répondit d’une voix neutre sans aucune agressivité.

-Je comprends... Mais le présent que je vous aie fait  n'a pas pour but de passer un pacte quelconque entre vous et moi... ceux des vôtres ou des miens qui sont morts... sont morts et le resteront... Je tenais plus à honorer et apaiser le passé de deux factions se vouant une haine profonde, veuillez m'excuser si vous vous êtes sentie visée.

Awena regarda la rose et hocha la tête. Ce n’était rien, elle s’était juste un peu emballée, elle en avait marre qu’on la compare à sa famille. Elle était différente et ne regrettait pas de l’être. Lui aussi savait ce que c’était d’être différent… quoi que dans le Vein, tout le monde était différent, la normalité n’existait pas. Apparemment, quelque chose ou quelqu’un avait attiré le regard d’Altaïr en dehors de l’illusion. Après quelques instants, il reposa son regard sur elle.

- Je sens que l'on s'agite autour de vous... Vous n'êtes pas seule mais j'ose espérer que vous trouverez encore un peu de temps à m'accorder. Votre présence m'est agréable et notre discussion des plus sympathiques. Aussi suggérerais-je que nous la poursuivions autant que possible, rencontrer des êtres présentant un intérêt certain n'est pas le bonheur de chaque jour.

S’agiter ? Ah oui, ça devait être le Messager, il avait du revenir avec son fauteuil. Il ne pouvait donc pas la voir dans ce « monde » là, créer de toute pièce par l’illusionniste. Il ne devait rien comprendre à la situation, il devait se demander où elle était et comment elle avait fait pour lui fausser compagnie, pour une fois, ce n’était pas par sa propre volonté qu’elle le faisait tourner en bourrique.

- Je vous propose un jeu, ou plutôt un marché, posez moi une question et je tâcherais d'y répondre... dans la mesure du possible bien sûr, il est des choses qu'il vaut mieux taire... Ensuite ce sera mon tour, ainsi chacun y trouvera son compte.

Awena hocha la tête, après tout, pourquoi pas, son ancienneté, ses pouvoirs, son attitude avait aiguisé sa curiosité et peut être pourrait-il lui révéler des choses qui pourraient l’intéresser elle et son groupe. Awena le fixa un moment sans rien dire, ce petit jeu ne continuerait pas éternellement et son nombre de questions étaient donc limitées, il fallait qu’elle les choisit judicieusement. Mais avant de commencer, elle souhaitait lui demander une faveur.

« - Je pense que la personne qui me cherche est Le messager. Il m’a accompagné jusqu’ici. Il doit être à ma recherche. Serait-il possible de lui envoyer un message ? Lui dire que je vais bien ou simplement l’aider à trouver le sommeil le temps que nous finissions ce petit jeu ?»

Awena se tut et le fixa, elle ne voulait pas que le Messager aille chercher quelqu’un de l’Arcane, cela pourrait très mal tourner, surtout que certains étaient très protecteurs vis-à-vis d’elle. Mais elle savait au plus profond d’elle-même qu’elle ne craignait rien, que ce démon ne lui ferait aucun mal du moins aujourd’hui. Elle regarda le bloc de grès puis perdit son regard dans l’eau turquoise. Quelle question était la plus importante à ses yeux ? Elle ouvrit la bouche puis la referma, non pas celle là… Puis après encore quelques minutes de réflexion, elle leva la tête et le regarda.

« - Voici ma première question : avez-vous connu l’unique monde ou êtes vous nés alors que les trois existaient déjà ?»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Asthéne Altaïr



________________

avatar
________________


Race : démon commun animal
Classe : sorcier
Métier : légende vivante
Croyances : aucune
Groupe : solitaire

Âge : inconnu

Messages : 22


MessageSujet: Re: [RP Clos] « Dans le silence et la solitude…    Lun 8 Déc 2014 - 12:52

J'attendis qu'elle se décide à répondre, je savais qu'elle le ferait son regard prouvait que j'avais attisé sa curiosité. Elle hocha la tête et me regarda tout en disant:

« - Je pense que la personne qui me cherche est Le messager. Il m’a accompagné jusqu’ici. Il doit être à ma recherche. Serait-il possible de lui envoyer un message ? Lui dire que je vais bien ou simplement l’aider à trouver le sommeil le temps que nous finissions ce petit jeu ?»

J'hochais à mon tour le museau, comprenant son inquiétude pour son serviteur qui semblait être en proie à une peur panique face à sa disparition.

-Naturellement, je ne suis pas un monstre, il serait inconvenant de ne pas prévenir votre dévoué serviteur du fait que vous ne craignez rien, mais je refuse de le laisser nous rejoindre... ou de "l'aider à dormir", je ne suis pas de ce genre de personnes...

Je regardais rapidement dehors, voyant le pauvre homme tourner en rond en cherchant d'hypothétiques traces de pas sur le dallage désordonné de la placette. Il ne trouverait rien, il n'entendrais rien, ne verrait jamais rien de ce qui se passait actuellement juste à côté, de toute façon j'avais prit mes précautions, il ne pourrait même pas pénétrer dans la zone. Je fis un petit mouvement, laissant apparaître une feuille où une écriture calligraphiée lui indiquait que sa maîtresse ne craignait rien et qu'il pouvait retourner de là où il venait, je ne doutait pas qu'il se demande d'où provenait le document mais ce n'était pas comme si il avait le choix.

-Voila qui est fait.

Je me tournait à nouveau vers mon interlocutrice, attendant qu'elle poursuive.

« - Voici ma première question : avez-vous connu l’unique monde ou êtes vous nés alors que les trois existaient déjà ?»

la question était épineuse, la réponse pour le moins vague, mais j'avais proposé le jeu, il était de mon devoir de répondre du mieux possible.

-Je ne peux exprimer clairement oui ou non, j’existais cela est certain, mais pas physiquement, une simple conscience voguant dans un monde désincarné et sans cesse troublé par son changement perpétuel. De fait mes sens étaient... comment dire... inhibés... je percevais des choses mais sans vraiment réaliser ce que cela signifiait, comme voir sans arriver à comprendre les formes.
C'est la séparation des mondes qui m'a permit de concrétiser mon existence, jusque là je n'avais jamais eut de "corps physique" donc aucun moyen d’appréhender le monde de la même façon que vous l'avez toujours connu. La scission d'un monde en trois différents à nécessité beaucoup de matière, je n'ai eut qu'à piocher dedans pour arriver à... ce résultat - je me désignait prenant l'intégralité de mon corps dans le mouvement - qui est tout de même une réussite acceptable pour une première tentative... c'est du moins mon avis...


Je stoppais un moment en la regardant.

-Ais-je satisfait votre curiosité? Je l'espère car je ne peux en dire plus, lors de ma "création" les mondes s'étaient déjà stabilisée, il m'est impossible de vous apprendre quoi que ce soit de plus sur ce qu'ils étaient avant...
Quoi qu'il en soit c'est maintenant mon tour de vous questionner. J'aimerais savoir quels sont les buts de l'arcane XIII désormais... il me semble que son chef ayant changé, et ce de nombreuses fois depuis le temps que je l'ai quittée, ses idéaux ont du subir de même quelques changements... quels sont-ils ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Awena Davallon

Œil Noir

________________

avatar
________________


Race : Humaine
Classe : Rodeur
Métier : Aucun // Oeil Noir
Croyances : Croyances aux légendes et aux mythes // Adoratrice du Vein et des démons
Groupe : Pays // Adorateurs de l'Arcane XIII

Âge : 24

Messages : 426

Fiche de Personnage : C'est par ici

Histoire de Personnage : 1) [T] Marché interrompu
2) [T] La grande messe de la rébellion
3) [T] Le début d'une alliance
4) [T] Tout vient à point à qui sait attendre
5) [T] Discussion houleuse avec la sniffeuse
6) [A] Une proposition alléchante
7) [T] Quand les plantes s’emmêlent
8 ) [A?] Qui veut la guerre est en guerre avec soi
9 ) [T] Une affaire louche
10) [T] L'initiation d'Uridan Sangried
11) [T] Mystères et mystifications...
12) [T] L’audace cache de grandes craintes
13) [T] La dépendance du Messager : mission recruter Mairlunlen Chienteur
14) [T] Si l'habit ne fait pas le moine, le chapeau fait-il le mage ?
15) [A ?] C'est pas écrit dans les livres
16) [T] Un invité surprise
17) [T] Un grand tournant
18) [T] Dans le silence et la solitude...
19 ) [T] " Sur la plage abandonnée, coquillages et crustacés "
20) [T] Le mal réunit les hommes
21) [A ?] Rien ne dure dans ce monde cruel, pas même nos souffrances
22) [A ?] Les souffrances ont donné vie aux plus grandes âmes. Les personnages les plus éminents, portent en eux des cicatrices.
23) [T] Quand les cloches sonnent les fêtes !
24) [T]L'initiation d'Alekseï Rytchkine et sa mission impossible sur Adiryl
25) [T]Rencontre au cœur de la tempête
26) [A ?] Les secrets sont insondables. Les secrets sont noirs…
27) [T] Prélude à la chute : présentations
28) [T] La plus grande tragédie de la vie n'est pas la mort
29) [T] Je crois que l'humanité est née d'un conflit…
30) [En cours] L'illusion est nécessaire…


Lieux relatifs à l'Arcane XIII :

1) 1ère épreuve : Le Cabinet de la Réflexion
2) Une épreuve subsidiaire
3) 2ème épreuve : Le Rituel du Sang
4) 3ème épreuve : La mission impossible ?
5) Manoir des Davallon : Repaire de l’Arcane XIII

Souvenirs, souvenirs :

Éclats du passé


MessageSujet: Re: [RP Clos] « Dans le silence et la solitude…    Ven 12 Déc 2014 - 19:22

-Naturellement, je ne suis pas un monstre, il serait inconvenant de ne pas prévenir votre dévoué serviteur du fait que vous ne craignez rien, mais je refuse de le laisser nous rejoindre... ou de "l'aider à dormir", je ne suis pas de ce genre de personnes...

Awena haussa les épaules. Peu importe le moyen utilisé, elle voulait juste que le Messager n’aille pas rameuté la moitié de l’Arcane pour la retrouver.

-Voila qui est fait.

Awena inclina légèrement la tête afin de montrer sa gratitude. Ensuite, elle lui posa sa question et le renard géant joua le jeu. Il réfléchit un moment mais finit par lui répondre avec sincérité du moins, cela semblait l’être.

-Je ne peux exprimer clairement oui ou non, j’existais cela est certain, mais pas physiquement, une simple conscience voguant dans un monde désincarné et sans cesse troublé par son changement perpétuel. De fait mes sens étaient... comment dire... inhibés... je percevais des choses mais sans vraiment réaliser ce que cela signifiait, comme voir sans arriver à comprendre les formes.

Awena hocha la tête, ainsi ils y avaient des énergies qui tournaient autour du monde unique sans pour autant prendre vie. Intéressant, Awena n’avait jamais entendu ni lu cette théorie.

- C'est la séparation des mondes qui m'a permit de concrétiser mon existence, jusque là je n'avais jamais eut de "corps physique" donc aucun moyen d’appréhender le monde de la même façon que vous l'avez toujours connu. La scission d'un monde en trois différents à nécessité beaucoup de matière, je n'ai eu qu'à piocher dedans pour arriver à... ce résultat qui est tout de même une réussite acceptable pour une première tentative... c'est du moins mon avis...

Awena sourit, elle ne savait pas comment auraient réagi ses parents si elle était née avec autant de poils ! Mais pour un démon, oui, c’est sûr, il était loin d’être une monstruosité. Il était loin de ressembler à ses bêtes qui terrifiaient les enfants. Ainsi, il avait pris réellement vit et avait pu poser ses pieds sur le sol grâce à la fission des mondes … Mais si les mondes étaient à nouveau fusionner des « esprits » risqueraient-ils de se retrouver à nouveau à errer autour du monde ? Hmm tant de questions et si peu de réponses… l’histoire des mondes restait mystérieuse mais fascinante. Le démon la tira de ses pensées.

- Ai-je satisfait votre curiosité? Je l'espère car je ne peux en dire plus, lors de ma "création" les mondes s'étaient déjà stabilisés, il m'est impossible de vous apprendre quoi que ce soit de plus sur ce qu'ils étaient avant...
Quoi qu'il en soit c'est maintenant mon tour de vous questionner. J'aimerais savoir quels sont les buts de l'arcane XIII désormais... il me semble que son chef ayant changé, et ce de nombreuses fois depuis le temps que je l'ai quittée, ses idéaux ont du subir de même quelques changements... quels sont-ils ?


Awena hocha la tête pour confirmer le fait qu’il avait bien répondu à sa question. Elle écouta à son tour attentivement sa propre question. Quelle drôle de question d’ailleurs, ainsi était-il toujours intéressé par l’Arcane malgré le fait qu’il n’ai pas apprécié l’ambiance qui y régnait par le passé. Awena le fixa un instant puis répondit d’une voix étrangement calme.

« - Je pense que le but caché de l’Arcane n’a guère changé au fil des siècles. En apparence, nous ne sommes qu’une bande d’allumés adorant les démons, une secte de personnes non fréquentables… pour certains de nos disciples l’objectif premier reste caché pour eux ce n’est qu’une manière d’attirer la protection des démons… si crédule sont les gens.»

Awena était lassée de tout ça, ça devenait tellement facile de manipuler les petits gens que cela ne l’amusait même plus, heureusement certains démons lui donnaient du fil à retorde et la sortait du quotidien.

« - Le but véritable de l’Arcane est de fusionner à nouveau les mondes, et pour commencer d’amener le Vein sur Feleth.»

Awena se mit à regarder à nouveau le paysage puis ajouta un dernier élément de réponse.

« - Pour ce qui est du chef de l’Arcane, il a assurément changé. Il se tient actuellement à vos côtés.»

Awena leva les yeux vers lui, s’attendait-il vraiment à cette réponse ? Qu’en penserait-il ? Quelle serait sa réaction ? Néanmoins c’était à son tour de poser à nouveau une question. Et elle était toute trouvée.

« - La vie ne parait-elle pas longue et ennuyante quand on est immortel ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Asthéne Altaïr



________________

avatar
________________


Race : démon commun animal
Classe : sorcier
Métier : légende vivante
Croyances : aucune
Groupe : solitaire

Âge : inconnu

Messages : 22


MessageSujet: Re: [RP Clos] « Dans le silence et la solitude…    Mar 23 Déc 2014 - 1:18

« - Je pense que le but caché de l’Arcane n’a guère changé au fil des siècles. En apparence, nous ne sommes qu’une bande d’allumés adorant les démons, une secte de personnes non fréquentables… pour certains de nos disciples l’objectif premier reste caché pour eux ce n’est qu’une manière d’attirer la protection des démons… si crédule sont les gens.»

je rigolais doucement intérieurement, une bande d'allumés adorateurs de démons... à mon époque c'était déjà ce à quoi ressemblait l'arcane, je ne me faisais pas trop de soucis du fait que cela ait changé maintenant, de toute évidence j'avais raison. Quand à s'attirer la protection d'autres démons... moui faire du bruit en leur nom était l'une des solutions les plus acceptables.

« - Le but véritable de l’Arcane est de fusionner à nouveau les mondes, et pour commencer d’amener le Vein sur Feleth.»

Mon rire intérieur s'étrangla pour laisser place à une sorte de grondement mental qui fit relever la tête à Lulu, lui le percevait car nous partagions un lien particulier. Pourquoi fallait-il toujours que les pires abrutis des trois mondes aient des idées aussi stupides que "tiens, et si je trouvais un moyen pour bien foutre la merde sur feleth! De préférence en détruisant ce qu'il est aujourd'hui en étant même pas sûr que c soit vivable après!" Néanmoins il ne dit rien, marchant d'un pas tranquille vers un autre bord de la bulle en regardant l'horizon clair et agréable de l'illusion tout en l'écoutant.


« - Pour ce qui est du chef de l’Arcane, il a assurément changé. Il se tient actuellement à vos côtés.»


Je souris doucement, ça je m'en doutait, il n'était pas difficile de reconnaître un chef lorsqu'on en a déjà été un, de plus avec mon expérience cela relevait de la normalité de le constater. Je n'avais posé la question que pour la forme, histoire d'assurer mes idées et de ne pas passer pour un psychopathe espion.

« - La vie ne parait-elle pas longue et ennuyante quand on est immortel ? »


Le terme d'immortel me fit tiquer, je ne l'aimait particulièrement car il présentais une réalité faussée par la vue d'une personne ayant une espérance de vie réduite. Il m'arrivait de l'utiliser pour me qualifier lorsque cela pouvait être utile mais ici ce n'était pas une nécessité. Je fit donc un petit geste de la main.

-Immortel... -Comme pour chasser le terme dérangeant.- je crois que vous vous méprenez. Je ne suis pas immortel, car cela impliquerait que je ne puisse connaître la mort. Hors je suis tout ce qu'il y a de plus mortel, si ce n'est que je ne peut décéder de vieillesse. -Je me tournais vers elle en souriant doucement- Pour ce qui est de l'ennui j'ai une quête à accomplir. Je dois avouer que depuis plusieurs millénaires que je l'ai entamée ma volonté m'a parfois fait défaut, mais je ne m’ennuie pas aussi souvent que l'on pourrait le penser. Les mondes sont remplis de tout ce qu'il faut pour lutter contre l'ennui, laissez moi vous montrer. -Je fit ensuite des gestes, pointant différents endroit des mains ou de la queue en y faisant apparaître des choses- Musique, que ce soit violon, piano, haut bois, flute, mandoline, tambour et j'en passe. Cuisine, plats chauds, froids, viandes, légumes, pâtisseries, sucreries... Sculpture, sur pierre, sur bois, de cire, de glaise et que sais je encore. Il en va de même pour ce qui est de la botanique de la biologie, de tous les domaines en fait. le temps m'a permis de devenir expert en chacun bien que mes connaissances ne soient jamais absolues car tout change sans cesse, bien que les différences entre avant et après soient parfois si infimes qu'elles nous échappent.- Je soupirais doucement en faisant disparaître les diverses images dont j'avais meublé la bulle.- Non, je n'ai pas de quoi m'ennuyer, même si j'admet que cela m'arrive parfois, mais c'est surtout du à une baisse de motivation plus qu'à un réel manque de possibilités pour me divertir.

je me rapprochait ensuite d'elle, venant m'asseoir sur une racine noueuse qui se créa obligeamment à mon approche. Je la regardait dans les yeux, appréciant leur couleur en cherchant une question, car c'était maintenant mon tour, et une belle formulation si jamais je parvenais à en trouver une.

-Mais vous, chère dirigeante des illuminés adorateurs de démons, qu'ont bien pu vous faire les mondes pour que vous leur en teniez à ce point rigueur? Auraient-ils eut le malheur de vous ennuyer ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Awena Davallon

Œil Noir

________________

avatar
________________


Race : Humaine
Classe : Rodeur
Métier : Aucun // Oeil Noir
Croyances : Croyances aux légendes et aux mythes // Adoratrice du Vein et des démons
Groupe : Pays // Adorateurs de l'Arcane XIII

Âge : 24

Messages : 426

Fiche de Personnage : C'est par ici

Histoire de Personnage : 1) [T] Marché interrompu
2) [T] La grande messe de la rébellion
3) [T] Le début d'une alliance
4) [T] Tout vient à point à qui sait attendre
5) [T] Discussion houleuse avec la sniffeuse
6) [A] Une proposition alléchante
7) [T] Quand les plantes s’emmêlent
8 ) [A?] Qui veut la guerre est en guerre avec soi
9 ) [T] Une affaire louche
10) [T] L'initiation d'Uridan Sangried
11) [T] Mystères et mystifications...
12) [T] L’audace cache de grandes craintes
13) [T] La dépendance du Messager : mission recruter Mairlunlen Chienteur
14) [T] Si l'habit ne fait pas le moine, le chapeau fait-il le mage ?
15) [A ?] C'est pas écrit dans les livres
16) [T] Un invité surprise
17) [T] Un grand tournant
18) [T] Dans le silence et la solitude...
19 ) [T] " Sur la plage abandonnée, coquillages et crustacés "
20) [T] Le mal réunit les hommes
21) [A ?] Rien ne dure dans ce monde cruel, pas même nos souffrances
22) [A ?] Les souffrances ont donné vie aux plus grandes âmes. Les personnages les plus éminents, portent en eux des cicatrices.
23) [T] Quand les cloches sonnent les fêtes !
24) [T]L'initiation d'Alekseï Rytchkine et sa mission impossible sur Adiryl
25) [T]Rencontre au cœur de la tempête
26) [A ?] Les secrets sont insondables. Les secrets sont noirs…
27) [T] Prélude à la chute : présentations
28) [T] La plus grande tragédie de la vie n'est pas la mort
29) [T] Je crois que l'humanité est née d'un conflit…
30) [En cours] L'illusion est nécessaire…


Lieux relatifs à l'Arcane XIII :

1) 1ère épreuve : Le Cabinet de la Réflexion
2) Une épreuve subsidiaire
3) 2ème épreuve : Le Rituel du Sang
4) 3ème épreuve : La mission impossible ?
5) Manoir des Davallon : Repaire de l’Arcane XIII

Souvenirs, souvenirs :

Éclats du passé


MessageSujet: Re: [RP Clos] « Dans le silence et la solitude…    Mar 23 Déc 2014 - 21:58

Awena sentit que le terme employé l’avait gêné rien que dans son attitude. Elle comprit bien vite ce qui l’avait fait tiquer, le terme immortel.

-Immortel... Je crois que vous vous méprenez. Je ne suis pas immortel, car cela impliquerait que je ne puisse connaître la mort. Hors je suis tout ce qu'il y a de plus mortel, si ce n'est que je ne peux décéder de vieillesse.

Awena hocha la tête, oui certes, il pouvait se faire assassiner ou mourir d’une maladie mystérieuse … mais quand même, le temps c’était quelque chose de si précieux. Awena n’avait pas vu l’année passée et pourtant… chaque année passée était une année de plus vers la vieillesse et la sénilité.

Pour ce qui est de l'ennui j'ai une quête à accomplir. Je dois avouer que depuis plusieurs millénaires que je l'ai entamée ma volonté m'a parfois fait défaut, mais je ne m’ennuie pas aussi souvent que l'on pourrait le penser. Les mondes sont remplis de tout ce qu'il faut pour lutter contre l'ennui, laissez moi vous montrer.

Awena regarda les formes apparaîtraient et disparaitraient au rythme des mots. C’est sûr qu’on a le temps d’étudier quand le temps ne compte pas, on n’est pas obligé de se restreindre dans un domaine. On aurait presque dit qu’il n’avait jamais trouvé le temps long comme-ci apprendre suffisait à combler l’espace temps.

Non, je n'ai pas de quoi m'ennuyer, même si j'admet que cela m'arrive parfois, mais c'est surtout du à une baisse de motivation plus qu'à un réel manque de possibilités pour me divertir.

Une baisse de motivation ? Ainsi voyait-il les choses comme ça, étrange mais pas complètement illogique, Awena marchait aussi énormément à la motivation et si un jour elle réussissait à mettre sur pied son projet que lui resterait-il ? Asthéne Altaïr se rapprocha et s’assit non loin. Elle croisa son regard et se demandait ce qu’il pensait à cet instant.

-Mais vous, chère dirigeante des illuminés adorateurs de démons, qu'ont bien pu vous faire les mondes pour que vous leur en teniez à ce point rigueur? Auraient-ils eut le malheur de vous ennuyer ?

Awena fut surprise de la question, elle ne s’attendait pas à ça. En quoi ses projets et sa vision de l’avenir semblait-ils si anormaux pour qu’il se soucie des raisons qui la poussait à cet acte ? La plupart des démons étaient tous si heureux de voir ce projet se concrétiser qu’aucun d’entre eux ne s’était soucié de la motivation de leur dirigeante.
Awena le fixa un instant se demandant où il voulait en venir avec genre de questions. Mais elle avait accepté le marché, alors elle se devait de trouver une réponse convenable bien qu’aucune ne lui venait à l’esprit.


« - Votre question est bien étrange… Mais est-ce parce que je m’ennuie que je veux bouleverser le fonctionnement des mondes ? Je ne le crois pas, j’ai rarement l’occasion de m’ennuyer… »

Awena se mit à réfléchir, que pouvait-elle bien lui répondre à propos de ses choix, pourquoi avait-elle décidé de réaliser ce projet en sachant que sa réussite entraînerait sa fin. Bonne question, excellente question même mais elle n’avait pas la réponse, elle en avait tout simplement envie, elle le voulait, elle souhaitait du changement, en fait, elle n’aimait tout simplement pas les mondes tels qu’ils étaient.

« - Je crois que mes intentions sont liés au fait que je n’aime pas ce monde, que je n’aime pas ces mondes…»

Awena le regarda et reprit.

« - Ma réponse ne vous satisfait peut-être pas, mais c’est la seule que j’ai trouvé qui correspond à ce que pense réellement…»

Awena s’étira les bras et se massa légèrement sa nuque, elle commençait à ressentir certaines tensions dans ses muscles. Elle essaya de se repositionner légèrement puis reposa ses yeux sur le démon.

« - Pourriez-vous m’en dire un peu plus sur cette fameuse quête ?»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Asthéne Altaïr



________________

avatar
________________


Race : démon commun animal
Classe : sorcier
Métier : légende vivante
Croyances : aucune
Groupe : solitaire

Âge : inconnu

Messages : 22


MessageSujet: Re: [RP Clos] « Dans le silence et la solitude…    Mer 24 Déc 2014 - 1:36

« - Votre question est bien étrange… Mais est-ce parce que je m’ennuie que je veux bouleverser le fonctionnement des mondes ? Je ne le crois pas, j’ai rarement l’occasion de m’ennuyer… »
« - Je crois que mes intentions sont liés au fait que je n’aime pas ce monde, que je n’aime pas ces mondes…»


Je poussais un long soupir en la regardant d'un air passablement ennuyé. Et voila, elle voulait pourrir les trois mondes sans même savoir pourquoi. Ce genre de comportement commençait à l'épuiser à force de le rencontrer sans cesse chez les "grands visionnaires" et les "révolutionnaires" qui promettaient un monde meilleur en détruisant l'actuel, bien qu'il n'aient aucune idée de quoi faire une fois le plan primaire terminé. Là c'était pareil, à ceci près qu'elle semblait ne même pas savoir ce qu'elle pourrait faire après, le plan était simple, réunir les trois mondes et puis advienne que pourra.

« - Ma réponse ne vous satisfait peut-être pas, mais c’est la seule que j’ai trouvé qui correspond à ce que pense réellement…»

je la considérais un moment, l'air indéchiffrable. Si on pouvait appeler cela penser la décadence de la race humaine était plus proche qu'il n'y paraissait.

« - Pourriez-vous m’en dire un peu plus sur cette fameuse quête ?»

Je tournais la tête, laissant mes yeux voguer au grès des vagues illusoire pendant quelques interminables secondes avant de choisir une réponse.

-Je le peux, assurément, de là à dire que je le veux... mais j'ai moi même initié la partie et proposé le jeu alors je dois me résoudre à répondre. -je soupirais doucement avant de passer un main sur le haut de mon torse et d'attraper un médaillon- c'est lié à ça... ce n'est certes qu'un simple pendentif en bois à vos yeux mais il représente plus qu'il n'y parait. il contient l'âme de la seule personne dont l'amour ait jamais su me faire perdre la raison. Depuis de multiples millénaires j’erre à la recherche d'une personne qui pourra me permettre de la ramener... mais tout mes efforts se sont pour le moment révélés infructueux... -je soupirais encore- mais je ne la laisserais pas... depuis le temps j'ai eut de nombreuses autres conquêtes mais... aucune qui ne parvienne à la remplacer totalement, elle est la flamme qui m'anime, ma seule raison de parcourir encore ce monde.

je restais un moment sans rien dire, sans bouger, semblant me complaire dans ma douleur tandis que Lulu se rapprochais doucement, finissant son chemin en sautant sur mes genoux et en se roulant en boule sur moi pour me réconforter. Alors je la regardais à nouveau.

-C'est une raison pour laquelle je ne peux accepter votre idée, réunir les mondes endommagerais forcément leur apparence, leur état, en bref ce qui fait qu'ils sont des mondes différents et non pas de pâles copies les uns des autres. Je ne peux permettre cela avant que mon plan n'aboutisse, ensuite... je m'en fou, totalement... Comprenez bien que je n'ai aucune hostilité envers vous, seulement je veux la ramener, et cela exige qu'une certaine partie de Feleth reste ce qu'elle est, que strictement RIEN n'y soit altéré. Mais pour ce qui est du reste... les mondes changent sans cesse, certes le Vein en est l'exemple le plus flagrant mais ses compagnons, si différents soient-ils, ne sont pas immuables. Que vous les réunissiez ou pas cela ne change rien au final, des êtres parcourront un ou des mondes, le ou les changeants par leurs actes. Même si cela devait ne pas arriver, que la vie disparaisse du résultat de votre accomplissement, rien n'est éternel, tout change toujours et tout le temps. C'est pourquoi je ne suis pas contre le fait de rassembler les mondes en soit, juste opposé à ce que cela se produise avant que ma quête ait aboutie.

Je plongeais un regard dur et ferme dans le sien, je n'en avait peut être pas l'air mais certaines choses pouvaient me rendre dangereux, se mettre entre moi et ceux que j'aime en fait partit. Cependant je m'adoucis, reprenant une expression aussi calme que tranquille et détachée.

-Bien, je ne pense pas pouvoir répondre plus clairement et plus en détails à votre question. Il se trouve donc que c'est à mon tour de vous en poser une. En imaginant que vous parveniez à mettre vos projets en exécution, que tout ce que vous espérez se produise et que les mondes soient réunis... que ferez vous? Plus qu'un seul monde, tout le monde au même endroit ou l'ordre de la vie chamboulé, qui sait ce qui arriverait, mais que ferez vous? Détruire ne peut se faire que pour mieux reconstruire, j'attends une réponse plus intelligente et une réflexion plus poussée qu'une tentative d'éluder.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Awena Davallon

Œil Noir

________________

avatar
________________


Race : Humaine
Classe : Rodeur
Métier : Aucun // Oeil Noir
Croyances : Croyances aux légendes et aux mythes // Adoratrice du Vein et des démons
Groupe : Pays // Adorateurs de l'Arcane XIII

Âge : 24

Messages : 426

Fiche de Personnage : C'est par ici

Histoire de Personnage : 1) [T] Marché interrompu
2) [T] La grande messe de la rébellion
3) [T] Le début d'une alliance
4) [T] Tout vient à point à qui sait attendre
5) [T] Discussion houleuse avec la sniffeuse
6) [A] Une proposition alléchante
7) [T] Quand les plantes s’emmêlent
8 ) [A?] Qui veut la guerre est en guerre avec soi
9 ) [T] Une affaire louche
10) [T] L'initiation d'Uridan Sangried
11) [T] Mystères et mystifications...
12) [T] L’audace cache de grandes craintes
13) [T] La dépendance du Messager : mission recruter Mairlunlen Chienteur
14) [T] Si l'habit ne fait pas le moine, le chapeau fait-il le mage ?
15) [A ?] C'est pas écrit dans les livres
16) [T] Un invité surprise
17) [T] Un grand tournant
18) [T] Dans le silence et la solitude...
19 ) [T] " Sur la plage abandonnée, coquillages et crustacés "
20) [T] Le mal réunit les hommes
21) [A ?] Rien ne dure dans ce monde cruel, pas même nos souffrances
22) [A ?] Les souffrances ont donné vie aux plus grandes âmes. Les personnages les plus éminents, portent en eux des cicatrices.
23) [T] Quand les cloches sonnent les fêtes !
24) [T]L'initiation d'Alekseï Rytchkine et sa mission impossible sur Adiryl
25) [T]Rencontre au cœur de la tempête
26) [A ?] Les secrets sont insondables. Les secrets sont noirs…
27) [T] Prélude à la chute : présentations
28) [T] La plus grande tragédie de la vie n'est pas la mort
29) [T] Je crois que l'humanité est née d'un conflit…
30) [En cours] L'illusion est nécessaire…


Lieux relatifs à l'Arcane XIII :

1) 1ère épreuve : Le Cabinet de la Réflexion
2) Une épreuve subsidiaire
3) 2ème épreuve : Le Rituel du Sang
4) 3ème épreuve : La mission impossible ?
5) Manoir des Davallon : Repaire de l’Arcane XIII

Souvenirs, souvenirs :

Éclats du passé


MessageSujet: Re: [RP Clos] « Dans le silence et la solitude…    Mer 24 Déc 2014 - 15:36


- Je le peux, assurément, de là à dire que je le veux... mais j'ai moi même initié la partie et proposé le jeu alors je dois me résoudre à répondre.

Awena le comprenait, leurs questions commençaient à entrer dans le domaine du privé, ce qui expliquait pourquoi elle n’avait pas réellement répondu à la question. Comment cet être qui semblait trouver le monde actuel plein de charmes, pouvait-il comprendre ce qu’elle ressentait vis-à-vis de Feleth. Lui venait du Vein… c’était un démon très ancien… elle était de Feleth et était une simple humaine. Leur passé était forcément différent et leur vision des choses aussi. En même pas vingt ans d’existence, elle avait connu un savant mélange de haine, de mort, de sang, de vengeance… et elle était même passée par la case prison. Feleth ne lui avait apporté que du malheur… et maintenant elle était même privé de ses jambes à cause de ce monde si corrompu. Le Vein n’était pas mieux mais lui ne cachait pas sa véritable identité, rien n’était dissimulé, il était cruel et ça se voyait.

c'est lié à ça... ce n'est certes qu'un simple pendentif en bois à vos yeux mais il représente plus qu'il n'y parait. il contient l'âme de la seule personne dont l'amour ait jamais su me faire perdre la raison. Depuis de multiples millénaires j’erre à la recherche d'une personne qui pourra me permettre de la ramener... mais tout mes efforts se sont pour le moment révélés infructueux...

Awena posa son regard sur le pendentif qu’il lui montrait et le regarda avec intention. L’apparence était souvent trompeuse, un simple bijou pouvait être bien plus puissant que le sceptre d’un magicien mais là, c’était surtout sentimental. Awena reposa à nouveau son regard sur Asthéne Altaïr, il semblait si triste d’un coup et la suite de ses paroles n’étaient pas très réjouissantes…

mais je ne la laisserais pas... depuis le temps j'ai eut de nombreuses autres conquêtes mais... aucune qui ne parvienne à la remplacer totalement, elle est la flamme qui m'anime, ma seule raison de parcourir encore ce monde.

Awena ne savait pas quoi faire, ni que dire. Elle n’avait jamais ressenti ce genre de chose, elle ne pouvait pas comprendre cet attachement à un autre être, cette confiance aveugle et innée. Et si elle ne pouvait comprendre, elle ne pouvait en parler ou réconforter à ce sujet. Elle laissa donc le temps s’écouler sans faire le moindre geste. Elle se contentait de le regarder, le petit démon fit démonstration de tendresse. Ainsi étaient les choses entre eux ?

-C'est une raison pour laquelle je ne peux accepter votre idée, réunir les mondes endommagerais forcément leur apparence, leur état, en bref ce qui fait qu'ils sont des mondes différents et non pas de pâles copies les uns des autres. Je ne peux permettre cela avant que mon plan n'aboutisse, ensuite... je m'en fou, totalement... Comprenez bien que je n'ai aucune hostilité envers vous, seulement je veux la ramener, et cela exige qu'une certaine partie de Feleth reste ce qu'elle est, que strictement RIEN n'y soit altéré. Mais pour ce qui est du reste... les mondes changent sans cesse, certes le Vein en est l'exemple le plus flagrant mais ses compagnons, si différents soient-ils, ne sont pas immuables. Que vous les réunissiez ou pas cela ne change rien au final, des êtres parcourront un ou des mondes, le ou les changeants par leurs actes. Même si cela devait ne pas arriver, que la vie disparaisse du résultat de votre accomplissement, rien n'est éternel, tout change toujours et tout le temps. C'est pourquoi je ne suis pas contre le fait de rassembler les mondes en soit, juste opposé à ce que cela se produise avant que ma quête ait aboutie.

Awena hocha la tête, elle comprenait, il avait peur d’un changement trop rapide. Par contre, il ne serait pas contre … ce qui signifiait que si elle ne voulait pas trop l’avoir contre elle, elle devait l’aider à réaliser sa quête rapidement. Faire revenir des morts la femme de sa vie. Pas évident… surtout s’il pensait la retrouver tel qu’elle était dans ses souvenirs. Awena fut surprise du regard qu’il lui lançait, elle n’avait rien dit ni penser de mal. À quoi pouvait-il penser à cet instant ?

-Bien, je ne pense pas pouvoir répondre plus clairement et plus en détails à votre question. Il se trouve donc que c'est à mon tour de vous en poser une. En imaginant que vous parveniez à mettre vos projets en exécution, que tout ce que vous espérez se produise et que les mondes soient réunis... que ferez vous? Plus qu'un seul monde, tout le monde au même endroit ou l'ordre de la vie chamboulé, qui sait ce qui arriverait, mais que ferez-vous? Détruire ne peut se faire que pour mieux reconstruire, j'attends une réponse plus intelligente et une réflexion plus poussée qu'une tentative d'éluder.

Awena haussa les épaules, réellement, elle ne pensait pas vivre après un tel bouleversement de l’équilibre, les êtres humains « normaux », comme elles, auraient bien du mal à survivre dans un monde de chaos. Et elle le savait mieux que quiconque.

« - En toute honnêteté, je ne suis pas sûre de survivre à la réunification des mondes. Mais si je survis alors j’observerai le chaos. Je verrais à l’œuvre mes disciples et je pourrais enfin voir quelle race de ces trois mondes est la plus forte. Le vainqueur de cette grande guerre recréera le monde à son image. Un homme un jour à écrit : Il est paraît-il des terres brûlées donnant plus de blé qu'un meilleur avril, et quand vient le soir pour qu'un ciel flamboie le rouge et le noir ne s'épousent-ils pas ? »

Awena reposa son regard dans le décor.

« - J’espère seulement que la partie sera intéressante car je n’aurais plus aucune pièce entre les mains. Je n’élude pas votre question cher Asthéne Altaïr, je ne suis tout simplement pas en mesure à l’heure actuelle, de savoir ce que deviendra ce nouveau monde, alors difficile du coup de savoir où sera ma place. Mais une chose est sûre, je serais là où ceux qui m’ont aidé seront.»

Awena leva les yeux à nouveau vers lui.

« - À propos de votre quête, seriez-vous prêt à être aider ? Si vous le souhaitez, je pourrais questionner certains de mes disciples, peut être ont-ils entendu parler d’un nécromancien hors pair… Mais vous souhaitez l’accomplir seul peut-être ?  »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Asthéne Altaïr



________________

avatar
________________


Race : démon commun animal
Classe : sorcier
Métier : légende vivante
Croyances : aucune
Groupe : solitaire

Âge : inconnu

Messages : 22


MessageSujet: Re: [RP Clos] « Dans le silence et la solitude…    Dim 28 Déc 2014 - 11:49

« - En toute honnêteté, je ne suis pas sûre de survivre à la réunification des mondes. Mais si je survis alors j’observerai le chaos. Je verrais à l’œuvre mes disciples et je pourrais enfin voir quelle race de ces trois mondes est la plus forte. Le vainqueur de cette grande guerre recréera le monde à son image. Un homme un jour à écrit : Il est paraît-il des terres brûlées donnant plus de blé qu'un meilleur avril, et quand vient le soir pour qu'un ciel flamboie le rouge et le noir ne s'épousent-ils pas ? »

Je ricanais de façon un peu aigre en entendant cela, si elle croyait pourvoir faire tourner le vent en sa faveur avec une jolie phrase prise à une tierce personne et exprimée dans un contexte totalement différent... elle se trompait. En plus elle ne pensait même pas survivre à l'unification des mondes, quelle idée stupide vraiment... avec le pouvoir que demanderais une chose pareille elle n'avait rien prévue pour être protégée, enfin bon... Et tout cela pour quoi? Pour observer le chaos, vraiment les gens ayant pour vocation de détruire quelque chose n'avaient aucune idée de ce que cela impliquait par la suite, je l'aurait volontiers balancée dans un tout autre chaos à certains endroits du Vein pour qu'elle n'ose même plus évoquer la chose. Seulement je la laissais continuer, de toute façon je n'avais rien de mieux à faire et je doutais fortement qu'elle puisse jamais atteindre son but.

« - J’espère seulement que la partie sera intéressante car je n’aurais plus aucune pièce entre les mains. Je n’élude pas votre question cher Asthéne Altaïr, je ne suis tout simplement pas en mesure à l’heure actuelle, de savoir ce que deviendra ce nouveau monde, alors difficile du coup de savoir où sera ma place. Mais une chose est sûre, je serais là où ceux qui m’ont aidé seront.»

Je soupirais, toujours le même problème qui revenait sans cesse, je ne suis pas en mesure, je ne sais pas, je n'ai pas prévu... Par tout les dieux que s'étaient inventés les humains, pourquoi fallait-il toujours que ce soit les idées les plus stupides qui leur semblent les plus dignes d’intérêt! Je l'aurais volontiers aidée à changer les mondes, comme je l'avais dit précédemment la chose en elle même ne me dérangeait pas tant que j'avais ce que je voulais avant. Mais je refusais que ce soit fait d'une telle manière, un enfant ne s'y serait pas plus mal prit... C'est donc avec un léger soupir que j'acceuillit sa question.

« - À propos de votre quête, seriez-vous prêt à être aider ? Si vous le souhaitez, je pourrais questionner certains de mes disciples, peut être ont-ils entendu parler d’un nécromancien hors pair… Mais vous souhaitez l’accomplir seul peut-être ? »

Je lui fit un regard las, car je l'étais, après tout ce temps passé à remuer les trois mondes je n'avais toujours pas trouvé celui qui serait en mesure de finaliser mon projet. Il me semblait difficile qu'elle y parvienne mais une aide ne se refuse que pour peu de raisons et je n'en avais aucune. Je choisi donc de me focaliser sur cette proposition et de laisser ses histoires de changements dans un coin, sinon je risquait de m'énerver, chose qui serait dommage j'étais si rarement de bonne humeur comme aujourd'hui...

-Je ne refuse aucune aide pour cela, bien au contraire toute personne pouvant m'apporter quelque chose est la bienvenue et aura ma plus grande reconnaissance. Je pourrais être modeste et vous dire que ce n'est pas grand chose mais ce n'est pas que moi qui revivrais si elle revient, c'est le royaume entier... un allié de poids en somme. -Je tournait la tête pour regarder au loin, les vagues minuscules troublant à peine la surface de cette mer d'huile faisait chatoyer la lumière de façon agréable et apaisante.- Mais pour que cela fonctionne il faudrait quelqu'un capable de soigner un chose qui n'est ni morte ni vivante, qui n'a pas d'existence physique. Je doute vraiment que vous ayez une personne de ce genre parmi vos disciples, je doute même qu'il y en ait jamais eut... Cela fait plus de huit mille ans que je la cherche et je n'ai toujours pas trouvé...

Je soupirais, baissant le museau vers mes genoux ou Lulu dormait paisiblement, roulé en boule comme une sorte de gros chat. Machinalement je lui grattouillait un peu le crâne, entre les oreilles, ce qui eut pour effet de le faire sourire sans le sortir de ses songes.

-Cependant il est une possibilité infime, que cela soit possible, alors je vous en prie si vous pouvez m'aider d'une quelconque manière faite le. Je supporte de moins en moins son absence... - je sentais la mélancolie poindre et n'avait pas spécialement envie de lui donner plus de terrain en ce moment, alors je me reprit et lui fit face- Bien il me semble que c'est mon tour de poser une question. Avez-vous beaucoup voyagé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Awena Davallon

Œil Noir

________________

avatar
________________


Race : Humaine
Classe : Rodeur
Métier : Aucun // Oeil Noir
Croyances : Croyances aux légendes et aux mythes // Adoratrice du Vein et des démons
Groupe : Pays // Adorateurs de l'Arcane XIII

Âge : 24

Messages : 426

Fiche de Personnage : C'est par ici

Histoire de Personnage : 1) [T] Marché interrompu
2) [T] La grande messe de la rébellion
3) [T] Le début d'une alliance
4) [T] Tout vient à point à qui sait attendre
5) [T] Discussion houleuse avec la sniffeuse
6) [A] Une proposition alléchante
7) [T] Quand les plantes s’emmêlent
8 ) [A?] Qui veut la guerre est en guerre avec soi
9 ) [T] Une affaire louche
10) [T] L'initiation d'Uridan Sangried
11) [T] Mystères et mystifications...
12) [T] L’audace cache de grandes craintes
13) [T] La dépendance du Messager : mission recruter Mairlunlen Chienteur
14) [T] Si l'habit ne fait pas le moine, le chapeau fait-il le mage ?
15) [A ?] C'est pas écrit dans les livres
16) [T] Un invité surprise
17) [T] Un grand tournant
18) [T] Dans le silence et la solitude...
19 ) [T] " Sur la plage abandonnée, coquillages et crustacés "
20) [T] Le mal réunit les hommes
21) [A ?] Rien ne dure dans ce monde cruel, pas même nos souffrances
22) [A ?] Les souffrances ont donné vie aux plus grandes âmes. Les personnages les plus éminents, portent en eux des cicatrices.
23) [T] Quand les cloches sonnent les fêtes !
24) [T]L'initiation d'Alekseï Rytchkine et sa mission impossible sur Adiryl
25) [T]Rencontre au cœur de la tempête
26) [A ?] Les secrets sont insondables. Les secrets sont noirs…
27) [T] Prélude à la chute : présentations
28) [T] La plus grande tragédie de la vie n'est pas la mort
29) [T] Je crois que l'humanité est née d'un conflit…
30) [En cours] L'illusion est nécessaire…


Lieux relatifs à l'Arcane XIII :

1) 1ère épreuve : Le Cabinet de la Réflexion
2) Une épreuve subsidiaire
3) 2ème épreuve : Le Rituel du Sang
4) 3ème épreuve : La mission impossible ?
5) Manoir des Davallon : Repaire de l’Arcane XIII

Souvenirs, souvenirs :

Éclats du passé


MessageSujet: Re: [RP Clos] « Dans le silence et la solitude…    Mer 31 Déc 2014 - 22:19

Awena regardait la mer tout en attendant une réponse, bien que le paysage était reposant, elle commençait à avoir de plus en plus de douleurs, le fait de rester assise sur cette racine ne devait pas être étrangère à ses maux. Le renard géant reprit la parole, il accepterait l’aide si celle-ci se présentait, mais il ne semblait pas y croire. Il est vrai que la tâche était difficile et qu’il cherchait depuis longtemps. Awena n’avait pas dit qu’elle connaissait quelqu’un capable de le faire, elle voulait juste savoir s’il l’autorisait à en parler, en tout cas aucun de ses disciples à l’heure actuelle détenait ce pouvoir mais peut-être que l’un deux connaissait quelqu’un ou avait entendu une rumeur … Le démon semblait affecté par cette quête aux allures si inaccessibles, mais plus la quête était grande plus le chemin était périlleux pour l’atteindre, ça Awena le savait. Néanmoins, il ne lui était jamais venu à l’esprit qu’un démon puisse aimer et encore moins de cette façon, c’était une idée qu’elle avait même du mal à concevoir.

- Cependant il est une possibilité infime, que cela soit possible, alors je vous en prie si vous pouvez m'aider d'une quelconque manière faite le. Je supporte de moins en moins son absence...

Awena hocha la tête, dès son retour au manoir, elle questionnerait certains des siens pour savoir si cette quête était réalisable et si oui, qui en serait capable. Elle n’avait aucune garantie ; et au final, elle ne savait pas vraiment à quoi cela lui servirait, quel intérêt aurait-elle à aider ce démon ? Il ne semblait pas vouloir voir les choses évoluer, il semblait se satisfaire des mondes actuels, il semblait si différent des démons qu’elle fréquentait habituellement.  Peut-être que si un jour, elle arrivait à lui présenter certains de ses disciples, alors peut-être changerait-il d’avis si ce projet venait de la bouche de l’un de son monde ?
Plus Awena lui parlait, plus elle se demandait ce qui avait amené ce démon à devenir bon… et à apprécier Feleth, bientôt peut être lui raconterait-il à quel point ils aimaient les séraphins, les élus et les oracles ?! Awena secoua la tête pour s’enlever l’idée farfelue qu’elle venait d’avoir, c’était inimaginable, qu’est-ce qui lui avait traversé l’esprit pour penser ça ? Awena leva la tête quand elle sentit son regard se poser sur elle.


Bien il me semble que c'est mon tour de poser une question. Avez-vous beaucoup voyagé ?

Awena réfléchit quelques instants.

« - Tout dépend ce qu’on entend par beaucoup… Avant mon accident, oui je voyageais souvent. J’ai traversé ce monde de long en large, j’ai foulé les rues pavées de la cité royale de Madorass. Par le passé, je me suis parfois entraînée dans la forêt des Amanites et j’ai parcouru les grandes plaines de nombreuses fois, je pense que c’est peut être un des endroits que je connais le mieux. J’ai séjourné quelques jours à Venill bien avant que celle-ci gagne son indépendance, tout comme Beolan d’ailleurs. J’ai passé un séjour au bord de la mer sur les côtes de l’est, j’y ai même rencontré un dragon… enfin pas vraiment un dragon à proprement parler, un démon aux allures de dragon, il a d’ailleurs depuis gonflé nos rangs. Au final, les lieux que je connais le moins sont ceux qui se situe près des montagnes, j’ai rarement eu l’occasion de passer du temps là-bas et je ne suis peut être pas prête d’y aller.
En ce qui concerne, les deux autres mondes, je n’ai pas encore eu l’occasion d’y mettre les pieds, mais traversez une faille pour un être humain n’est pas si simple que pour vous et d’autres espèces.»


Awena le quitta des yeux afin de regarder la mer, quelle question pouvait-elle poser maintenant ? Qu’avait-elle réellement envie de savoir ? Quel secret dont lui seul connaissait la réponse pouvait être découvert grâce à une simple question ? Elle commençait à avoir du mal à réfléchir, elle ne savait pas depuis combien de temps elle était là, mais son corps et son esprit commençait à fatiguer, elle était loin d’être remise de ses blessures. Elle leva à nouveau son regard vers lui.

« - Celle-ci sera ma dernière question, si vous le voulez bien… Bien entendu vous aurez le droit de me poser la votre par la suite. Je me demandais comment avez-vous rencontrer Lulu et quel lien y a-t-il entre vous ?»

Suite

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



________________


________________



MessageSujet: Re: [RP Clos] « Dans le silence et la solitude…    

Revenir en haut Aller en bas
 

[RP Clos] « Dans le silence et la solitude…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feleth :: Feleth, le monde du milieu :: Ruines d'Ascelnoth :: Cimetière-