''L’enfant voulait répondre. Mais sa gorge lui fit comprendre que ses mots ne seraient jamais à la hauteur du silence.''
               
Eto Hachiro
 
''La mort, c’est elle qui vous fait tenir debout. C’est elle qui dicte les actes. C’est elle qui peint le monde. Et elle vous emportera tous.''
               
Querel Sentencia
 
''Je ne ressens que soif et tristesse, la mort est futilité. Je la cherche, peut-être suis-je elle.''
               
Nagate Zetsubō
 
''Udyr, quand tu seras mort, on se souviendra de ton nom. Moi je n'en ai pas, car je ne mourrai pas aujourd'hui. Mais le tien restera gravé dans ma mémoire, et dans celle de tous ceux qui t'ont connu, comme celui d'un homme fort, et digne. Alors va, et éteins-toi avec grandeur, devant tous ces vautours.''
               
Darn Butcher
 
''La nature revivait là où les hommes mourraient, le cycle reprenait son cours normal grâce à l’albinos.''
               
Aikanaro Myrrhyn
 
''Ils ne se battaient pour rien qui n’en vaille la peine. Ils étaient incapables de distinguer ce qui avait de la valeur de ce qui n’en avait pas. Alors pourquoi tant de vigueur à la tâche ? Pourquoi risquer sa vie aussi vainement ?''
               
Alcofrybas Grincebrume
 
''Son regard, depuis toutes ces années, avait appris à parler.''
               
Etan Ystal
 
''Un monde de chaos, de destruction et de malheur, un monde impartial et magnifique, le seul en tout cas, où faire l’expérience de la vie prendrait un sens véritable.''
               
Edwin Gwendur
 
''L’enfer, ce doit être l’enfer : courir pour l’éternité dans un paysage sans fin, sans début. Sans possibilité de repos ou de mort.''
               
Tyrias Marchemonde
 
''Mais sans risque on n'obtient rien, voici ma devise mes amis. Il ne faut pas avoir peur de se salir les mains, il ne faut pas avoir peur de la mort…''
               
Dimitri Morteury
 
''Tomber... Ceci est si abstrait. L'on pourrait se relever plus grand que l'on était.''
               
Yozora Adragnis
 
''Il passa des semaines dans le cachot ayant décidé de s'y enfermer lui-même. Puis, au terme de trois semaines, vous êtes venu le voir et vous lui avez dit : «Les larmes ne sont qu'une faiblesse qu'il te faudra masquer... Si tu veux t'apitoyer, libre à toi, mais, si tu souhaites voir les choses changer, tu le peux toujours. Suis-moi... Mon ami.»''
               
Haar Wilder
 
''Le brin d'herbe ne se soucie guère de ce que font les feuilles des arbres. Mais à l'automne venu, les feuilles ne se suffisent plus entre elles. Elles s'assombrissent, se nourrissant des nuages noirs d'orage. Et alors, elles se laissent tomber sur nous.''
               
Le Peintre
 
''S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est immobile, allongée, rigide, puante à en faire vomir, en décomposition, transportant des milliers de maladies, la peau arrachée et les os jaunes. S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est à six pieds sous terre, devenue la proie des corbeaux, et ses yeux mangés par des fourmis... C'est qu'elle a un jour été orgueilleuse et avide. C'est qu'elle a un jour voulu devenir riche et grande, ou bien qu'elle l'est devenue. Cela ne change rien.''
               
Le Violoniste
 
''La pensée est la liberté, la liberté... Alors, le corps est la prison, le corps est la prison... Il faut casser les barreaux.''
               
Sill
 
''Nous croyons conduire le destin, mais c'est toujours lui qui nous mène.''
               
Setsuna Hendenmark
 
''Fais ce que tu veux avec ces villageois, sauf les laisser en vie.''
               
Kaull Hendenmark
 
''La fuite vers la religion peut être une réponse pour certains. Pour d'autres elle n'est que la simple évidence que l'homme est faible et instable.''
               
Astryl Panasdür
 
''La mort ne cherche pas à s’expliquer, elle ne fait qu’agir, monsieur. Les cadavres ne racontent pas grand-chose, mais vivant, un homme peut en avoir long à dire.''
               
Sanaki Hearthlight
 
''Alors, telle une marionnette cassée que l’on tente en vain d’animer, il se releva, restant digne malgré ses blessures.''
               
Dolven Melrak
 
''Quand le sang coule, il faut le boire. La mort ne frappera pas à votre porte mais s'invitera par vos fenêtres !''
               
Andreï Loknar
 
''Personne ne peut capturer une ombre, personne ne peut la dresser ni se l’approprier.''
               
Jazminsaa Alsan
 
''De la même façon, à l'idée qu'un abruti de scribe puisse teinter ses parchemins de calomnies religieuses, ou pire, me faire porter le titre de héros, je vais préférer m’occuper de l'écriture de ma propre histoire.''
               
Alexandre Ranald
 
''La mort... Si belle et terrible à la fois, elle l'appelait, et l'appelle toujours.''
               
Adam Moriharty
 
''Par nature, j’aime tout. Par conséquence, je me hais…''
               
Samaël Apelpisia
 
''C'est sordide et cruel, mais c'est hélas la réalité de ce monde.''
               
Liam Gil' Sayan
 
''Aujourd’hui sur les terres de Feleth les pensées ne sont plus les bienvenues. Le temps de la renaissance spirituelle est terminé. Le temps où les grands penseurs avaient aidé le monde est révolu.''
               
Héra Calliope
 
''La mort était séductrice ; elle ne montrait que ses bons côtés. La sérénité et le calme absolu : pour toujours et sans violence.''
               
Eurybie Pourrie
 
''J’ai atteint cette espèce de vanité qu’apporte l’ancienneté. Je ne crois plus qu’on puisse m’apprendre quelque chose, et si jamais quelqu’un essaye ou y arrive seulement, je me bloquerais et deviendrais hermétique à tout contact.''
               
Dante Waanig
 
''Je devrais t'attacher, tu deviens dangereux pour toi même !''
               
Jeyra Frozeñ
 
''La beauté des êtres n'était rien. La beauté des choses oui. Mais pas forcement celle que l'on voit avec une paire de rétines.''
               
Akira Satetsu
 
''Le noir. Une étendue sombre en perpétuel mouvement.''
               
Melpomène d'Ambre
 
''Il est des oreilles invisibles qui peuvent entendre jusqu'à nos moindres soupirs et des secrets aux allures anodines peuvent se révéler instruments de destruction et de tourments sans fin...''
               
Cassandre Ombrelune
 
''Le "rien" est tellement plus unique que la peur ou n'importe quel autre sentiment...''
               
Meryle Nightlander
 
''Ce n'est pas le nombre ni la force qui compte, c'est l'envie, la cause.''
               
Luyak Salamya
 
''L'innocence d'un enfant est la plus grande peur de l'homme.''
               
Clause Vaneslander
 
''Quand il lui manque une marionnette pour ses spectacles. Il verrait en vous la chose qu'il cherche.''
               
Jack D'enfer
 
''Il n'a pas de notion réelle du bien et du mal, personne ne lui ayant jamais défini ces mots.''
               
Jim Stocker
 
''Je n'ai vu aucune lumière, aucun goulet, pour sortir du boyau infini et obscur que nous empruntons tous, jusqu'à la promesse d'une nouvelle vie, de la transcendance et de la connaissance. Alors, mes yeux se sont adaptés aux ténèbres.''
               
Shaquîlah Dresdeïorth
 
''Le pouvoir ronge l'homme.''
               
Balthazar Bel
 
''Visiblement, la sérénité n'avait de valeur que si on connaissait également, en comparaison, des moments de troubles.''
               
Dranek Barth
 
''Le faible se faisait tuer, le fort vivait un jour de plus.''
               
Rodany Bleinzen
 
''Le soleil se couchait sur le monde du milieu. Les ténèbres se paraient de leurs plus somptueux apparats pour enfin faire leur entrée.''
               
Rin Mephisto
 
''Et alors il vit le chaos, la désolation, la souffrance le désespoir ambiant. Il rit.''
               
Elrog Aniec
 
''Perdu quelque part, marche vers nulle part.''
               
Kyle Wate
 
''La rose n'a d'épines que pour qui veut la cueillir.''
               
Karin Yzomel
 
''- Je peux vous prédire le genre d'homme qui vous convient !
- Je connais déjà mon genre d'homme.
- Vraiment... Et quel est-il ?
- Les hommes morts.''
               
Naladrial Delindel
 
''Utilise tes pouvoirs seulement quand le noir deviendra invivable.''
               
Zedd McTwist
 
''Tes cauchemars m'ont déjà donné l'encre... À présent, ta peau me donnera les pages !''
               
Conrart Crowlore
 
''Bien des gens se font enfermer dans un cercueil une fois mort, mais rares sont ceux qui naissent dedans.''
               
Dassyldroth Arphoss
 
''Le corbeau frénétique qui vous nargue de sa voix perchée, agite ses ailes damnées, où le reflet d'un mort se penche sur votre âme.''
               
Lust Aseliwin
 
''La vie est un mensonge, la destruction une délivrance.
Passent les marées, soufflent les vents, en vain...''
               
Le Passant
 
''Fauche, tranche et avale, gouffre des âmes. Que se dresse devant toi mille fléaux, et que l’enfer se glace devant ta noirceur.''
               
Lloyd Vilehearth
 
''Des charognards pour la plupart, comme ces corbeaux à deux têtes, venant dévorer le valeureux mort.''
               
Meneldil Tristelune
 
''Nous sommes les bourreaux de la justice et de la paix. Même si ce rôle n'est pas agréable à endosser, nous nous devons de le faire, pour le bien du peuple.''
               
Ezekiel Le Sage
 
''Il me tarde de retourner au combat pour finir empalé sur une pique.''
               
Karl Von Morlag
 
''Montre-moi le chemin de la victoire. Ou guide-moi alors dans les tréfonds de la mort...''
               
Aznan Lauréano
 
''Comment peux-tu supporter ça ? C'est assourdissant ! Tue-le ! Qu'est-ce que ça te coûte ? Tu ne l'entendras plus. Tu seras en paix... Tue-le !''
               
Aïden Sochlane
 
''- Faites taire votre cabot !
- Je ne suis pas votre servante !
- Alors je le ferai taire moi-même !''
               
Rosaly Von Gregorius
 
''Le seul présent que la justice a à vous offrir, est votre mort.''
               
Mirage Morteury
 
''Laissez-moi vous conduire aux carnages.... Tant d'âmes ne demandent qu'à succomber.''
               
Idryss Leeverwen
 
''Le soleil est un bourreau. D'une simple caresse, sa langue enflammée peut calciner n'importe quel être.''
               
Seïren Nepthys
 
''C'est une nuit sans lune. Ou bien était-ce un jour sans soleil ?''
               
ShuiLong Zhang
 
''La vie est un rouage lent et grinçant. Il ne tourne que dans un sens. Celui où tu tombes.''
               
Camelle Elwhang
 
''Et un jour, sur vos lits de mort, bien des années auront passé et peut-être regretterez-vous de ne pouvoir échanger toutes vos tristes vies épargnées à Feleth pour une chance, une petite chance de revenir ici et tuer nos ennemis, car ils peuvent nous ôter la vie mais ils ne nous ôteront jamais notre liberté !''
               
Edouard Neuman
 
''Le temps est la gangrène de l'homme, elle apparait puis vous ronge à petit feu. Pour finir il ne vous reste plus que le présent pour vivre ; le passé s'évapore peu à peu et le futur ne vous intéresse guère.''
               
Asgeïr Aslak
 
''Cueillir la fleur de la déchéance et croquer dans la pomme de la faucheuse, nos vies se résument à cela car après tout, nous finissons à une moment où un autre, tous sous terre.''
               
Violette Dellylas
 
''Le pire n'est pas de mourir, mais de se faire oublier.''
               
Erwan Daermon Do'Layde
 
''Tenter d'oublier, même si c'était impossible. Il aurait aimé se jeter à la mer avec la preuve de son acte immonde. Laver tout ce sang qu'il sentait sur lui. Peut-être même s'y noyer, simplement. Sombrer dans les abysses et les ténèbres, pour toujours.''
               
Mio Raeth
 
''La lumière montre l'ombre et la vérité le mystère.''
               
Aeli Seoriria
 
''Si la vie n'a qu'un temps, le souvenir n'a qu'une mesure. Le reste est silence.''
               
Valt Horn
 
''Dans le noir le plus complet, l'aveugle est la meilleure personne à suivre. Dans un monde de folie, qui mieux qu'un fou pour nous guider ?''
               
Ledha Borolev
 
''Je ne crois pas en la force d'un absent. Celle qui ferait de vos dieux ce que vous pensez qu'ils sont.''
               
Gigantus Corne
 
''Une limite qui n'a été créée que pour être dépassée ? C'est simple, imaginez !''
               
Goudwin Didrago
 
''Voir grouiller tous ces gens, connaître leurs désirs et leurs rêves, voir comment évoluent les sociétés, leurs aspirations et leurs défauts. Comprendre que donc rien n'est éternel, et que tous ces rêves et toutes ces folies disparaîtront de la surface du monde. Se laisser aller, indolent, parce que tout cela ne servira à rien, et qu'au bout du compte le monde reste le monde, seule éternité immuable.''
               
Uridan Sangried
 
''L'Inquisition vous remettra sur le droit chemin. Même s'il faut vous briser les jambes pour ça.''
               
Leevo Shellhorn
 
''N'oublie pas d'avoir peur des morts. Ils sont toujours plus nombreux que les vivants, et un jour, tu les rejoindras.''
               
Moira Brawl
 
''J'avais l'habitude avec ce genre d'individus... Moins vous bougerez, moins vous leur parlerez... et moins ils vous cogneront dessus.''
               
Aoi Haandar
 
''Je souhaite voir votre sang se répandre mollement à la surface d'une eau rendue trouble par les masses de cadavres vidés de leur substance, marcher dans les champs de vos ossements éparpillés, me remémorant à chaque pas votre mort absurde et pathétique, que vos noms ne soient pas contés, que votre souvenir s'éteigne comme s'éteint votre vie fade et misérable, qu'à travers les années, seuls subsistent vos ossements tels de tristes traces blanchâtres dans un paysage noir de guerre, de sang et de folie.
Et que telles cette phrase, vos morts n'aient aucune importance, aucune signification pour quiconque.''
               
Nargheil Eoss
 
''Bénie soit la haine que tu porteras à ton prochain, lave l'Homme des péchés qu'il a commis.
Sois l'épée du jugement qui s'abattra sur cette race impure, souillée par la vengeance et la corruption.''
               
Meiro Fuuchiuse
 
''Notre futur exprime nos actes passés.''
               
Terence Ripper
 
''Rencontre les ténèbres et tu admireras la lumière, dit le voyant.
Contemple la lumière et tu provoqueras les ténèbres, dit l'aveugle.''
               
Tekian Varis
 
''Un général courageux et fier, est celui qui exécute en premier l'ordre qu'il donne à ses hommes.''
               
Danarius Kyrarion
 
''L'art est le sentiment obscur de l'appropriation de l'étrange.''
               
Leroi-Gourhan
 
''La mort nous sourit à tous, et tout ce que nous pouvons faire, c'est lui sourire en retour.''
               
Marc-Aurèle
 
''L'art est la mystérieuse présence en nous, de ce qui devrait appartenir à la mort.''
               
Malraux
 
''L'art est une profondeur creusée dans le visage du monde.''
               
Weischedel
 
''Le néant après la mort ? N'est-ce pas l'état auquel nous étions habitués avant la vie ?''
               
Schopenhauer
 
''Les avocats d'un malfaiteur sont rarement assez artistes pour tourner à l'avantage de leur client la belle horreur de son acte.''
               
Nietzsche
 
''Ôte-toi de mon soleil.''
               
Diogène le cynique
 
''Il y a pas d’œuvre d'art sans collaboration du démon.''
               
André Gide
 
''Ce n'est pas le lieu mais son cœur qu'on habite.''
               
John Milton
 
''Nous sommes les histoires que nous vivons.''
               
Auteur inconnu
 
''La mort est terrible pour n'importe qui. Bons ou mauvais, anges ou démons, c'est la même chose. La mort est impartiale. Il n'y a pas de mort particulièrement horrible. C'est pourquoi la mort est effrayante. Les actes, l'âge, la personnalité, la richesse, la beauté... Tout ça n'a aucun sens face à la mort.''
               
Fuyumi Ono
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [PV Awena] Rencontre au coeur de la tempête

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Wolfgang Oxford



________________

avatar
________________


Race : Seraphin-oracle
Classe : Archer
Métier : Musicien
Âge : 23 ans

Messages : 37


MessageSujet: [PV Awena] Rencontre au coeur de la tempête    Dim 28 Déc 2014 - 4:29

Un éclair déchira le ciel qui fut suivi d’un tonnerre. Le vent balayait les arbres emportant avec lui feuilles et branches. La pluie tombait dru et gorgeait les rivières d’eau. La nature se déchaînait et les mortels ne pouvaient que constater les ravages de la tempête. Dans la noirceur, une ombre traversa le ciel. Trop grande pour être un oiseau, la chose battait puissamment des ailes afin de ne pas partir à la dérive. Elle manquait cruellement de technique et elle ne cessait de monter et de descendre au rythme de ses battements.

Lorsqu’il fut emporté vers la droite pour une énième fois, Wolfgang pensa qu’il serait bon de mettre pied à terre. L’intérêt de voler était l’économie de temps, mais là il en perdait. Il n’avait pas vu la tempête venir et une fois à l’intérieur, il s’acharnait à continuer à avancer. Comme s’il avait pu la prendre de vitesse. Il se leurrait complètement et une fois à l’intérieur, il lui avait été impossible de redescendre au sol. Le séraphin arrivait à la limite de sa force et chaque bourrasque l’emportait toujours un peu plus loin. Il serra un peu plus fort le talisman qu’il avait entre les doigts. Son père, son faux père, le lui avait donné. Il devait repousser le mal de son fils. Il l’avait acheté pour quelques piécettes à un homme de grands chemins quelques peu mystérieux. Depuis, ce collier ne l’avait jamais quitter.

Spoiler:
 

-Le vent, c’est ton élément. Allez… s’encouragea-t-il.

L’archer était né lors d’une tempête semblable à celle-ci dans des circonstances qui restaient plus ou moins flous. Toutefois, ses parents d’adoptions adoraient de leur vivant lui rappeler cette nuit sombre de sa naissance. Il avait toujours été impressionné de la force de la nature et avait apprécié la regarder agir alors qu’il était bien au chaud dans sa maison. Toutefois, cela était du passé. Pour l’heure, il cherchait à sauver sa vie.

-Par tous les dieux, jura-t-il lorsqu’un éclair frappa le sol à moins de cinquante mètres de lui.

Ce faisant il vira vers la droite et l’air s’engouffra dans ses ailes. Telle une plume, il l’emporta au loin. Wolfgang chercha à reprendre le contrôle, mais c’était peine perdue. Il fut prit de panique et chaque battement rendait sa situation plus désastreuse. Soudain, il se mit à chuter. Le vent était trop puissant pour lui et il l’emportait vers le sol. Il allait s’écraser sur le sol. Il allait mourir fracassé, ses os brisés, sa tête explosée. Il n’avait aucune pensées rassurantes et la peur qui l’avait envahit ne devenait que plus grande.

Soudain, il percuta une surface dure, rugueuse. L’ange en eut le souffle coupé avant que sa course ne soit arrêtée par une masse encore plus solide : une cheminée. Il y resta un instant et il savait qu’il allait survivre à se désastre. Il allait vivre. Puis, il se sentit glissé vers le bas et il chercha prise, mais ses doigts ne furent pas assez rapides pour attraper le rebord du toit. Son bonheur disparu en sentant son corps basculé dans le vide. Sa chute fut de courte durée, mais il percuta le sol avec force. Une intense douleur lui traversa le corps avant qu’il ne sombre dans l’inconscience.

À son réveil, son corps n’était qu’une masse de douleur. Tous ses muscles le faisaient souffrir. Il s’obligea à ouvrir les yeux, pour rapidement les refermer. Il entendait toujours le bruit de la tempête, mais elle semblait lointaine. Il ne sentait plus le vent ou la pluie sur sa peau. Malgré la douleur, il ouvrit à nouveau les yeux une lueur de crainte dans ceux-ci. Il n’était plus dehors.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Awena Davallon

Œil Noir

________________

avatar
________________


Race : Humaine
Classe : Rodeur
Métier : Aucun // Oeil Noir
Croyances : Croyances aux légendes et aux mythes // Adoratrice du Vein et des démons
Groupe : Pays // Adorateurs de l'Arcane XIII

Âge : 24

Messages : 426

Fiche de Personnage : C'est par ici

Histoire de Personnage : 1) [T] Marché interrompu
2) [T] La grande messe de la rébellion
3) [T] Le début d'une alliance
4) [T] Tout vient à point à qui sait attendre
5) [T] Discussion houleuse avec la sniffeuse
6) [A] Une proposition alléchante
7) [T] Quand les plantes s’emmêlent
8 ) [A?] Qui veut la guerre est en guerre avec soi
9 ) [T] Une affaire louche
10) [T] L'initiation d'Uridan Sangried
11) [T] Mystères et mystifications...
12) [T] L’audace cache de grandes craintes
13) [T] La dépendance du Messager : mission recruter Mairlunlen Chienteur
14) [T] Si l'habit ne fait pas le moine, le chapeau fait-il le mage ?
15) [A ?] C'est pas écrit dans les livres
16) [T] Un invité surprise
17) [T] Un grand tournant
18) [T] Dans le silence et la solitude...
19 ) [T] " Sur la plage abandonnée, coquillages et crustacés "
20) [T] Le mal réunit les hommes
21) [A ?] Rien ne dure dans ce monde cruel, pas même nos souffrances
22) [A ?] Les souffrances ont donné vie aux plus grandes âmes. Les personnages les plus éminents, portent en eux des cicatrices.
23) [T] Quand les cloches sonnent les fêtes !
24) [T]L'initiation d'Alekseï Rytchkine et sa mission impossible sur Adiryl
25) [T]Rencontre au cœur de la tempête
26) [A ?] Les secrets sont insondables. Les secrets sont noirs…
27) [T] Prélude à la chute : présentations
28) [T] La plus grande tragédie de la vie n'est pas la mort
29) [T] Je crois que l'humanité est née d'un conflit…
30) [En cours] L'illusion est nécessaire…


Lieux relatifs à l'Arcane XIII :

1) 1ère épreuve : Le Cabinet de la Réflexion
2) Une épreuve subsidiaire
3) 2ème épreuve : Le Rituel du Sang
4) 3ème épreuve : La mission impossible ?
5) Manoir des Davallon : Repaire de l’Arcane XIII

Souvenirs, souvenirs :

Éclats du passé


MessageSujet: Re: [PV Awena] Rencontre au coeur de la tempête    Mer 31 Déc 2014 - 19:32

Précédemment


Awena était restée au manoir afin de récupérer un peu de son séjour sur Adiryl. Elle devait prendre un peu de repos car d’ici quelques semaines, elle partirait avec Uridan Sangried à la rencontre du scientifique dans son laboratoire sur les pics neigeux. Et pour le moment, ce n’était pas de la neige qui tombait sur les plateaux de la lune mais une pluie battante, des éclairs déchiraient le ciel. *Ça serait sympa le voyage s’il faisait ce temps là…*.
Awena s’était installée dans un des couloirs du premier étage et s’était assise dans un fauteuil afin d’observer le ciel « en colère ». Depuis aussi loin qu’elle s’en souvienne, elle avait toujours aimé les orages.

Elle était habillée d’une longue robe noir en velours et avait des mitaines sur chaque main, les fenêtres laissaient légèrement passer l’air froid, elle s’était donc assise, une couverture sur les jambes, une tasse de thé à la main, un livre dans l’autre et par moment, elle observait le ciel. Elle était tranquille au manoir ces temps-ci, il n’y avait que très peu de disciples, ils avaient tous vaqués à leurs missions ou à leur passe temps favoris plus que particulier voir douteux. Et Awena, elle, pouvait prendre un peu de repos bien mérité après cette fin d’année plus que mouvementée et chargée en émotions.
Awena s’étira et crut voir quelque chose dans le ciel, elle posa sa tasse sur une petite table et se redressa, elle n’en crut pas ses yeux, elle devait rêver… ce n’était pas possible. Elle colla son nez à la vitre mais la silhouette avait disparu quand soudain elle entendit un grand *BLING*. Awena jeta son livre et sa couverture sur le canapé puis se mit à courir dans les escaliers. Heureusement que Zyl'hote Veophobia avait réussi à la soigner elle se sentait vraiment plus libre. Une fois devant la porte d’entrée, elle enfila sa grande cape la recouvrant de la tête au pied, elle courut vers l’endroit estimé de la chute du grand piaf et finit par trouver ce qu’elle cherchait.


« - Tiens, tiens, tiens. »

Awena se pencha au-dessus du corps inerte et l’étudia l’espace de quelques instants, que faisait donc un bien né ici sur Feleth et encore plus sur les plateaux de la lune ?? Peut-être était-ce un ennemi qui avait été envoyé là par la compagnie blanche ?! Dans tous les cas, Awena était de bonne humeur et avait envie de jouer un peu et de voir à quelle sauce elle serait mangée !

Elle prit l’ange par les pieds et le traîna vers l’entrée du manoir, elle le lâcha le temps d’ouvrir la lourde porte d’entrée puis lui prit une jambe et le traîna à l’intérieur du hall. Elle se demandait bien où elle allait pouvoir le traîner comme ça, mais maintenant qu’elle y pensait, il existait une petite pièce qui venait d’être retapée et qui servait à l’origine de chambre d’ami et qui se situait au rez de chaussée. Awena hocha la tête, elle avait transformé cette pièce en petit salon, un petit cocon pour les disciples recherchant du calme ou de l’intimité, ça serait parfait. Elle reprit les deux pieds de ce qui semblait être un séraphin et le traîna sur toute la longueur du hall puis tourna dans le couloir sans faire attention au reste du corps de l’individu, il pouvait bien se cogner dans les murs et les coins, elle s’en fichait complètement.
Une fois dans le petit salon, elle le hissa sur un des canapés et remarqua un médaillon autour de son cou.


« - Tiens, tiens, intéressant »

Awena prit le pendentif et l’attacha à son poignet. Elle fixa l’individu, il semblait être légèrement chaos. Par sécurité, elle lui entrava une main et l’attacha au montant du canapé. Elle retira son manteau et le jeta sur un pouf. Elle partit ensuite chercher dans la cuisine un objet qui ressemblait à une petite salière, puis elle revint et fit respirer ça à l’invité surprise. Cela devrait le réveiller dans pas longtemps. Elle prit un fauteuil l’avança vers le canapé et attendit sa réaction. Lorsqu’elle le vit ouvrir les yeux, elle se mit à sourire, enfin elle allait pouvoir commencer son petit jeu !

« - Bien le bonjour ! Alors on se réveille enfin le beau au bois dormant ? On a perdu l’équilibre à cause de cette toute petite brise ? »

Awena le fixa longuement puis s’appuya sur le dos de son fauteuil.

« - Je me demande bien ce qu’on tous les anges à atterrir comme ça par hasard dans ma propriété … C’est inscrit en tant que piste d’atterrissage pour tous les biens nés ou quoi ? »

Awena se mit à sourire.

« - Oula la tempête semble vous avoir laissé quelques séquelles, désirez-vous boire quelque chose ?»

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Wolfgang Oxford



________________

avatar
________________


Race : Seraphin-oracle
Classe : Archer
Métier : Musicien
Âge : 23 ans

Messages : 37


MessageSujet: Re: [PV Awena] Rencontre au coeur de la tempête    Ven 2 Jan 2015 - 18:28

Dans la brume de son esprit, Wolfgang entendit une voix de femme. Ses paroles prenaient un temps monstre à se frayer un chemin dans sa conscience. Seule la crainte était présente en lui. Tel un phare dans la nuit, cette peur l’amenait vers la réalité du moment.

-Ça n’existe pas les anges.

Sa voix était faible et sa bouche pâteuse. Il requerra de l’eau. Le vin attendrait. Jusque là, ses yeux ouverts n’avaient pas su transmettre l’information qu’il avait devant lui, mais il voyait une jeune femme assise dans un fauteuil. Derrière elle, il voyait la décoration modeste d’une pièce qui pouvait sembler à une chambre ou un salon. Son regard se reporta toutefois à celle qui lui faisait face. Le musicien la détailla longuement. Elle ne paraissait pas une menace, mais il avait récemment appris que les apparences étaient souvent trompeuses. Il vit le verre d’eau dans ses mains et il se pencha vers l’avant pour le récupérer. Le mouvement du jeune homme fut arrêté net. Quelque chose tirait l’une de ses mains vers l’arrière. Ses yeux se braquèrent sur son poignet et vit le lien qui l’attachait au montant du canapé. Il tira deux, trois coups dessus.

-Je suis où? Détachez-moi. Je n’ai rien fait

La crainte s’était muée en terreur. La dernière fois qu’il avait été ligoté, il était en route pour une maison close. Wolfgang tira plus fort quitte à arracher le montant du meuble. Il voulait partir, maintenant. La tempête lui semblait moins dangereuse que la femme en noir assise dans le fauteuil. L’archer se recula dans le canapé afin de mettre plus de distance entre eux. Son cœur battait la chamade et son corps fut parcouru d’une sueur froide. Il s’énervait beaucoup trop et son corps encore meurtri le lui indiqua lorsque sa vision se troubla et que son esprit vacilla vers l’inconscience. L’eau était plus irrésistible que jamais. Il fixait le verre et vit en arrière-plan quelque chose qui lui appartenait.

Immédiatement, il porta sa main à son cou et chercha l’amulette qui normalement il pendait. Disparu. Maintenant, la colère d’avoir été dérobé de son si précieux bien avait remplacé la peur. Il se lança vers l’avant, mais ses efforts se terminèrent brusquement. A genoux au sol, un bras vers l’arrière, l’autre tendu vers le bijou, il cherchait vainement à le récupérer.

-Rendez-moi mon collier. Rendez le moi immédiatement.

Comment pourrait-il être protégé du mal sans son amulette?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Awena Davallon

Œil Noir

________________

avatar
________________


Race : Humaine
Classe : Rodeur
Métier : Aucun // Oeil Noir
Croyances : Croyances aux légendes et aux mythes // Adoratrice du Vein et des démons
Groupe : Pays // Adorateurs de l'Arcane XIII

Âge : 24

Messages : 426

Fiche de Personnage : C'est par ici

Histoire de Personnage : 1) [T] Marché interrompu
2) [T] La grande messe de la rébellion
3) [T] Le début d'une alliance
4) [T] Tout vient à point à qui sait attendre
5) [T] Discussion houleuse avec la sniffeuse
6) [A] Une proposition alléchante
7) [T] Quand les plantes s’emmêlent
8 ) [A?] Qui veut la guerre est en guerre avec soi
9 ) [T] Une affaire louche
10) [T] L'initiation d'Uridan Sangried
11) [T] Mystères et mystifications...
12) [T] L’audace cache de grandes craintes
13) [T] La dépendance du Messager : mission recruter Mairlunlen Chienteur
14) [T] Si l'habit ne fait pas le moine, le chapeau fait-il le mage ?
15) [A ?] C'est pas écrit dans les livres
16) [T] Un invité surprise
17) [T] Un grand tournant
18) [T] Dans le silence et la solitude...
19 ) [T] " Sur la plage abandonnée, coquillages et crustacés "
20) [T] Le mal réunit les hommes
21) [A ?] Rien ne dure dans ce monde cruel, pas même nos souffrances
22) [A ?] Les souffrances ont donné vie aux plus grandes âmes. Les personnages les plus éminents, portent en eux des cicatrices.
23) [T] Quand les cloches sonnent les fêtes !
24) [T]L'initiation d'Alekseï Rytchkine et sa mission impossible sur Adiryl
25) [T]Rencontre au cœur de la tempête
26) [A ?] Les secrets sont insondables. Les secrets sont noirs…
27) [T] Prélude à la chute : présentations
28) [T] La plus grande tragédie de la vie n'est pas la mort
29) [T] Je crois que l'humanité est née d'un conflit…
30) [En cours] L'illusion est nécessaire…


Lieux relatifs à l'Arcane XIII :

1) 1ère épreuve : Le Cabinet de la Réflexion
2) Une épreuve subsidiaire
3) 2ème épreuve : Le Rituel du Sang
4) 3ème épreuve : La mission impossible ?
5) Manoir des Davallon : Repaire de l’Arcane XIII

Souvenirs, souvenirs :

Éclats du passé


MessageSujet: Re: [PV Awena] Rencontre au coeur de la tempête    Sam 3 Jan 2015 - 12:05

Awena voyait bien que l’individu était sonné mais elle ne s’attendait pas du tout à ce genre de remarque.

-Ça n’existe pas les anges.

Awena le fixa sans rien dire. Soit le choc avait été tellement violent qu’il avait perdu un morceau de sa mémoire, soit c’était un dégénéré, un genre de fou mais Awena ne pensait pas que cette espèce puisse connaître la folie… c’était trop désordonné la folie pour les biens-nés, soit il ne savait pas ce qu’il était …Quoi qu’il en soit les deux dernières hypothèses lui paraissaient absurdes.

Il lui réclamait de l’eau, oui en effet, c’était peut-être mieux que de l’alcool pour retrouver ses esprits, Awena versa de l’eau dans un verre sans pour autant le tendre au jeune ange. Il semblait jeune mais le problème c’est que les séraphins ne vieillissaient pas et avaient une vie très longue comparée à l’espèce humaine, il était donc difficile de définir son âge sur la seule apparence physique.

L’individu essaya de se pencher pour attraper le verre d’eau et se retrouva bloqué, il ne croyait quand même pas qu’elle allait laisser un ange se balader librement chez elle ? Le bien né sembla prit de terreur et ne cessa de tirer sur l’attache.


-Je suis où? Détachez-moi. Je n’ai rien fait

Awena fit un signe de la main pour lui faire comprendre qu’il devait déjà commencé par se calmer. Mais c’était peine perdue, il ne cessait de se débattre, dire qu’elle venait de faire rénover la pièce, elle espérait que cet ailé n’allait pas tout remettre en chantier. Alors qu’il semblait se calmer, il reprit de plus belle en voyant qu’elle lui avait subtilisé son médaillon. Awena poussa un profond dans d’affolement la fatiguait, ce n’était même plus drôle…

- Rendez-moi mon collier. Rendez le moi immédiatement .

Awena respira profondément, elle se leva et prix le bijou et le fit balancer dans l’air avec sa main libre.

« - Si vous souhaitez vraiment le récupérer, je vous conseille de vous calmer et vous rassoir sur ce canapé.»

Awena le regarda longuement, le temps qu’il ne se serait pas calmé, elle ne ferait rien, il n’aurait pas à boire, elle ne répondrait pas aux questions et surtout, il ne récupèrerait pas son médaillon portant un symbole qui n’allait pas très bien à un ange soit dit en passant. Une fois le bien né calmé, elle lui tendit le verre d’eau.

« - Tenez, cela vous fera du bien, je crois que vous en avez besoin. »

Awena le laissa boire puis se rassit en face dans son fauteuil, et le regarda attentivement.

« - Vous savez, si je vous ai attaché, c’est simplement pour ma propre sécurité. Vous êtes ici chez moi, dans mon manoir et j’ai bien des ennemis … et avant de vous détacher, il faut que je sache de quel côté vous êtes … »

Awena lui resservit un verre d’eau puis montra le temps par la fenêtre.

« - La tempête vous a fait chuté, et j’ai eu la gentillesse de vous amener à l’abri et au chaud, de vous accueillir chez moi. Alors vous n’allez quand même pas vous égosiller pour une simple attache ? »

Awena regarda les ailes de l’ange et ajouta.

« - Il est bien rare de voir un humain doté de ce genre d’attirail … surtout de cette couleur… Alors, dites moi qui vous êtes et peut être aurais-je la bonté de vous raccompagner dehors… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Wolfgang Oxford



________________

avatar
________________


Race : Seraphin-oracle
Classe : Archer
Métier : Musicien
Âge : 23 ans

Messages : 37


MessageSujet: Re: [PV Awena] Rencontre au coeur de la tempête    Sam 3 Jan 2015 - 20:27

Il tenta une dernière fois de récupérer son médaillon lorsque la jeune femme le fit balancer devant lui. Wolfgang se crispa lorsqu’elle lui demanda de se calmer. Ce n’était pas elle qui était attachée à un canapé dans un lieu inconnu. Malgré son désir de ravoir son bien immédiatement, l’archer reprit siège. Il attrapa le verre d’eau et le bu à grandes gorgées. Jamais l’eau n’avait paru aussi bonne. C’était une délivrance pour sa gorge. Il accepta le deuxième verre, mais s’étouffa à la deuxième gorgée.

-Une simple attache?

Mieux aurait valu le laisser dehors si c’était pour l’attacher une fois à l’intérieur. Quoique le musicien puisse faire, ses mouvements restaient entraver par le lien. Puis il fronça des sourcils. De quel attirail voulait-elle parler? On lui avait enlevés ses armes, mais ils n’avaient rien de particulier dans son arc ou ses couteaux. Puis il saisit le regard de son hôte sur ses ailes. Instinctivement, il les colla un peu plus sur son corps comme pour les cacher. L’effet était un échec complet, mais elles étaient une source de problème depuis qu’elles étaient apparues.

Un choix s’imposait désormais à lui. Dire la vérité ou non. Ou se taire tout simplement. La perspective d’être relâché était fort alléchante et après mures réflexions, mentir ne lui aurait servi à rien. Il ne savait rien. La vérité n’avait rien de grandiose.

-Mon nom est Wolfgang O… Wolfgang.

Il n’était plus le fils de ses parents. Le jeune homme n’a jamais été un vrai Oxford. Vivant dans l’ignorance de ses origines, il se présentait comme Wolfgang Oxford, fils unique de Mathias et Marianne Oxford. Toutefois, c’était un mensonge.

-J’ai jamais demandé à avoir ces ailes. Elles ont poussé dans l’attaque de Sauntéban. J’étais humain un jour, puis le lendemain, un ange.

Le jeune homme se rappelait de sa surprise et de la terreur qui l’avait envahit. Les anges n’existaient pas jusque là. Et puis, il avait appris que son vrai père était un Séraphin aux ailes brûlées. Ainsi, Wolfgang n’avait jamais vraiment été un humain. C’était une illusion. On lui avait masqué ses ailes jusqu’à dernièrement. Il se prit la tête dans les mains. Il vivait trop d’émotions en peu de temps. Il désirait seulement rentrer chez soi en prendre un moment pour réfléchir. Toutefois, cette tempête l’avait jeté sur le bas de la porte d’une folle qui l’avait attaché à un canapé.

-Je ne vous veux rien. Rendez-moi mon médaillon et laissez-moi partir… S’il vous plait.

Il n’était pas en posture d’ordonner quoique ce soit, mais il ne voulait pas rester. Sans la colère précédente, la peur reprenait le contrôle de son corps et de son esprit. Il avait relâché la tête pour la fixer dans les yeux. Pourquoi s’intéressait-elle autant à lui? Il n’était personne. Une âme parmi tant d’autre. Et elle le perturbait avec ce qu’elle disait. Il désirait qu'elle se taise. Soudain, il lança son verre avec force en direction de la jeune femme.

-J'y comprends rien, relâcher moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Awena Davallon

Œil Noir

________________

avatar
________________


Race : Humaine
Classe : Rodeur
Métier : Aucun // Oeil Noir
Croyances : Croyances aux légendes et aux mythes // Adoratrice du Vein et des démons
Groupe : Pays // Adorateurs de l'Arcane XIII

Âge : 24

Messages : 426

Fiche de Personnage : C'est par ici

Histoire de Personnage : 1) [T] Marché interrompu
2) [T] La grande messe de la rébellion
3) [T] Le début d'une alliance
4) [T] Tout vient à point à qui sait attendre
5) [T] Discussion houleuse avec la sniffeuse
6) [A] Une proposition alléchante
7) [T] Quand les plantes s’emmêlent
8 ) [A?] Qui veut la guerre est en guerre avec soi
9 ) [T] Une affaire louche
10) [T] L'initiation d'Uridan Sangried
11) [T] Mystères et mystifications...
12) [T] L’audace cache de grandes craintes
13) [T] La dépendance du Messager : mission recruter Mairlunlen Chienteur
14) [T] Si l'habit ne fait pas le moine, le chapeau fait-il le mage ?
15) [A ?] C'est pas écrit dans les livres
16) [T] Un invité surprise
17) [T] Un grand tournant
18) [T] Dans le silence et la solitude...
19 ) [T] " Sur la plage abandonnée, coquillages et crustacés "
20) [T] Le mal réunit les hommes
21) [A ?] Rien ne dure dans ce monde cruel, pas même nos souffrances
22) [A ?] Les souffrances ont donné vie aux plus grandes âmes. Les personnages les plus éminents, portent en eux des cicatrices.
23) [T] Quand les cloches sonnent les fêtes !
24) [T]L'initiation d'Alekseï Rytchkine et sa mission impossible sur Adiryl
25) [T]Rencontre au cœur de la tempête
26) [A ?] Les secrets sont insondables. Les secrets sont noirs…
27) [T] Prélude à la chute : présentations
28) [T] La plus grande tragédie de la vie n'est pas la mort
29) [T] Je crois que l'humanité est née d'un conflit…
30) [En cours] L'illusion est nécessaire…


Lieux relatifs à l'Arcane XIII :

1) 1ère épreuve : Le Cabinet de la Réflexion
2) Une épreuve subsidiaire
3) 2ème épreuve : Le Rituel du Sang
4) 3ème épreuve : La mission impossible ?
5) Manoir des Davallon : Repaire de l’Arcane XIII

Souvenirs, souvenirs :

Éclats du passé


MessageSujet: Re: [PV Awena] Rencontre au coeur de la tempête    Dim 4 Jan 2015 - 11:05

Awena ne quittait pas des yeux l’ange, était-ce vraiment par hasard qu’il avait atterri là ? Ou jouait-il merveilleusement bien la crédulité et la peur ? Pourquoi essayait-il donc de cacher ses ailes ainsi ? D’habitude les gens de son espèce étaient plutôt fiers ou alors ils les dissimulaient par magie pour éviter d’attirer l’attention des humains.

-Mon nom est Wolfgang O… Wolfgang.

Awena hocha la tête. Un séraphin nommé Wolfgang, déjà, ça ne lui disait rien, ce qui était plutôt rassurant en fin de compte mais pourquoi avait-il hésité à donner son identité complète ? Dans un sens, on pouvait le comprendre, il était retenu prisonnier dans un lieu inconnu après avoir perdu connaissance, il n’était pas vraiment aisé de se livrer en toute sincérité dans ce genre de conditions.

-J’ai jamais demandé à avoir ces ailes. Elles ont poussé dans l’attaque de Sauntéban. J’étais humain un jour, puis le lendemain, un ange.

Awena réprima un sourire, quelle drôle d’histoire c’était bien la première fois qu’elle entendait ce genre de choses. Un ange qui vivait comme un humain … sur Feleth … sans connaître ses origines ni son propre monde. Qui avait pu vouloir lui cacher ainsi la vérité et surtout pour quelles raisons ? L’individu prit sa tête dans ses mains, il semblait très émotif ou alors vraiment bouleverser par ce changement, s’il faisait partie de la compagnie blanche, alors il jouait vraiment très bien la comédie …

-Je ne vous veux rien. Rendez-moi mon médaillon et laissez-moi partir… S’il vous plait.

Awena regardait à nouveau le médaillon, et le fit tourner dans sa main, pourquoi y tenait-il autant ? Elle ne ressentait aucune magie émanant de ce médaillon, peut-être se trompait-elle ou alors était-ce seulement un attachement sentimental ? Alors qu’Awena réfléchissait le bien né se remit à s’agiter, elle évita de justesse le verre qu’il lui balança dessus en se décalant légèrement sur la gauche. Elle regarda le verre se briser et se transformer en des tas de petits morceaux sur le sol. Awena poussa un profond soupir. Comme ci, elle avait que ça à faire de racheter des verres … certes, elle avait les moyens mais quand même elle ne voulait pas passer tout son argent à racheter de la vaisselle à cause des anges ! Qu’est ce qu’ils avaient contre sa vaisselle ?!

-J'y comprends rien, relâcher moi.

Awena hocha négativement la tête, elle n’allait sûrement pas le relâcher comme ça et pis peut être que sa présence pourrait lui servir … elle n’avait jamais eu l’occasion d’étudier de près un séraphin, elle pourrait peut être réaliser quelques expériences sur lui, voir ce qui leur faisait le plus de mal … mais celui là semblait bien frêle, elle n’était pas sûre qu’il résiste à grand-chose mais les apparences étaient parfois trompeuses.

« - Je ne comprends pas grand-chose non plus à votre histoire. Comment quelqu’un comme vous a-t-il pu croire qu’il était un simple humain ? N’avez-vous donc pas remarqué que vous aviez une force bien supérieure à celle d’un felethien ? Et votre faculté à ouvrir des failles … vous allez me faire croire que vous n’êtes jamais allé sur Adiryl ? »

Awena le fixa un instant puis reposa son regard sur le symbole qu’elle avait en main.

« - Et ce médaillon ? D’où vient-il ?»

Awena se servit un verre et le but tranquillement puis elle reprit la parole.

« - Beaucoup de questions n’est-ce pas ? Alors je vais parler le temps que vous retrouviez votre langue. Je m’appelle Awena et j’ai un métier un peu hors du commun, je pourrais très bien vous relâcher mais le problème est que je ne sais pas à qui vous êtes liés, de quel côté vous êtes, pourquoi quelle cause vous vous battez … Et le temps que je n’aurai pas déterminé avec précision si vous êtes un ennemi ou un ami alors je vous retiendrai prisonnier dans cette pièce.»

Awena reposa son verre et poussa un profond soupir.

« - Vous savez les anges ne sont plus que ce qu’ils étaient, un bon nombre d’entre eux sont déchus et ont succombé à la beauté du chaos. Et vous ? Avez-vous choisi un camp ?»

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Wolfgang Oxford



________________

avatar
________________


Race : Seraphin-oracle
Classe : Archer
Métier : Musicien
Âge : 23 ans

Messages : 37


MessageSujet: Re: [PV Awena] Rencontre au coeur de la tempête    Jeu 5 Fév 2015 - 2:39

Pourquoi s’amusait-elle à jouer avec son esprit? Wolfgang avait l’impression que la jeune femme compliquait encore plus les choses qu’elles ne l’étaient déjà. Il n’était pas en état d’avoir une discussion du genre avec une étrangère. Elle lui posait mille questions espérant y trouver une réponse logique. Toutefois, l’ange ne pourrait la lui fournir puisque tout était illogique. Il serrait et desserrait les doigts pour se contrôler. Déjà qu’il venait d’attaquer son hôte – elle n’en semblait nullement perturbée – il ne voulait pas aggraver son cas.

Soudain, il tiqua sur un mot. Adiryl. Il l’avait déjà entendu quelque part. De la manière dont en parlait la jeune femme, c’était vraisemblablement un lieu. Le musicien se demandait bien où cet endroit se trouvait. Il avait parcouru tout presque Feleth, mais jamais il n’y avait mis pied. Il écarquilla soudain les yeux. Ce n’était pas sur Feleth. C’était un monde. Djerin lui en avait déjà parlé, mais il ne savait pas plus comment si rendre. Toujours selon son hôte, il devait avoir la faculté de créer des failles. S’il créait une faille maintenant, peut-être pourrait-il s’enfuir. Maintenant, une nouvelle question se posait à lui; comment en créait-on une?

Enfin, elle s’identifia à lui : Awena. Cela ne lui apportait rien de plus qu’ajouter un nom sur la personne. Elle parlait beaucoup, mais ses paroles restaient du charabia pour l’archer. Il ne faisait parti d’aucun groupe et ne voulait être l’ennemi de personne. Son père lui avait bien parlé de rejoindre la cause des Gardiens. Pourtant, il n’avait pas accepté officiellement sa demande. Peut-être était-elle une ennemie du Royaume, mais ça ne changeait rien à la situation : Wolfgang se fichait bien des enjeux politiques actuels. S’il le lui disait, elle n’aurait plus aucune raison de le retenir prisonnier.

-Je crois que vous ne comprenez pas la situation. Je suis du côté de personne. Ni du Royaume, ni de Béolan ou de Venill. Si ça peut vous rassurez, je n’ai jamais mis les pieds sur Adiryl. Je ne sais pas qui vous êtes. Seriez-vous la reine de Madorass ou la plus connue des catins, c’est sans importance.

Wolfgang parlait avec émotion. Loin de là avait été son idée d’insinuer que son hôte était une femme de petites vertus. Il continuait à serrer et desserrer les doigts. Il aurait apprécié avoir un simple couteau. Toute la situation aurait été rapidement conclue. Il bouillonnait sur place. Quoique l’archer dise, son histoire restait complètement folle. De plus, devoir expliquer une nouvelle fois la situation lui faisait revivre la révélation que lui avait faite Djerin lors de leur dernière rencontre. Du coup, il contrôlait difficilement ses émotions.

-Je conçois que mon histoire semble invraisemblable. Même moi, j’y croyais pas au départ. Ma mère aurait caché mes pouvoirs et mes ailes pour me protéger de la Légion. Je ne sais pas pourquoi elle avait peur. Il m’a dit qu’elle était une oracle et que c’est elle qui avait caché ma nature d’ange. Ce n’est qu’à Saunteban que le sort a disparu.

Plus le jeune homme parlait, plus il se sentait sur le point d’être à nouveau emporté par la colère.

-Pour ce qui est du médaillon, il fut acheté à un marchant de grand chemin. C’est tout ce que vous avez à savoir.

La jeune femme n’avait pas à en savoir plus. Il y apportait une affection particulière certes, mais son achat était tout à fait banal. Ce collier n’avait rien de spécial. Il n’avait de l’importance que parce que Wolfgang lui en donnait.

-Je suis dans mon propre camp. Celui qui me permettra de survivre. La beauté et le chaos sont des concepts purement utopiques. On ne se bat pas pour un ou pour l’autre. On ne fait que se battre pour sa propre survie. Je ne suis pas votre ennemi, maintenant, laissez moi partir. Et avec mon médaillon.

Il se répétait mais il n’en avait cure. Il recommençait à s’énerver et, soudain, ses ailes noires s’ouvrirent; deux ombres menaçantes. L’archer sentit la magie en lui s’activer, mais tenta vaille que vaille ne pas faire une erreur.

-Je vous conseillerais de me laisser partir.

Tant pour le bien de la jeune femme que le sien, il devait sortir de cette pièce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Awena Davallon

Œil Noir

________________

avatar
________________


Race : Humaine
Classe : Rodeur
Métier : Aucun // Oeil Noir
Croyances : Croyances aux légendes et aux mythes // Adoratrice du Vein et des démons
Groupe : Pays // Adorateurs de l'Arcane XIII

Âge : 24

Messages : 426

Fiche de Personnage : C'est par ici

Histoire de Personnage : 1) [T] Marché interrompu
2) [T] La grande messe de la rébellion
3) [T] Le début d'une alliance
4) [T] Tout vient à point à qui sait attendre
5) [T] Discussion houleuse avec la sniffeuse
6) [A] Une proposition alléchante
7) [T] Quand les plantes s’emmêlent
8 ) [A?] Qui veut la guerre est en guerre avec soi
9 ) [T] Une affaire louche
10) [T] L'initiation d'Uridan Sangried
11) [T] Mystères et mystifications...
12) [T] L’audace cache de grandes craintes
13) [T] La dépendance du Messager : mission recruter Mairlunlen Chienteur
14) [T] Si l'habit ne fait pas le moine, le chapeau fait-il le mage ?
15) [A ?] C'est pas écrit dans les livres
16) [T] Un invité surprise
17) [T] Un grand tournant
18) [T] Dans le silence et la solitude...
19 ) [T] " Sur la plage abandonnée, coquillages et crustacés "
20) [T] Le mal réunit les hommes
21) [A ?] Rien ne dure dans ce monde cruel, pas même nos souffrances
22) [A ?] Les souffrances ont donné vie aux plus grandes âmes. Les personnages les plus éminents, portent en eux des cicatrices.
23) [T] Quand les cloches sonnent les fêtes !
24) [T]L'initiation d'Alekseï Rytchkine et sa mission impossible sur Adiryl
25) [T]Rencontre au cœur de la tempête
26) [A ?] Les secrets sont insondables. Les secrets sont noirs…
27) [T] Prélude à la chute : présentations
28) [T] La plus grande tragédie de la vie n'est pas la mort
29) [T] Je crois que l'humanité est née d'un conflit…
30) [En cours] L'illusion est nécessaire…


Lieux relatifs à l'Arcane XIII :

1) 1ère épreuve : Le Cabinet de la Réflexion
2) Une épreuve subsidiaire
3) 2ème épreuve : Le Rituel du Sang
4) 3ème épreuve : La mission impossible ?
5) Manoir des Davallon : Repaire de l’Arcane XIII

Souvenirs, souvenirs :

Éclats du passé


MessageSujet: Re: [PV Awena] Rencontre au coeur de la tempête    Jeu 5 Fév 2015 - 17:23

Awena vérifia qu’il n’y avait rien d’autre à portée de main qu’il pourrait lui balancer dessus avant de s’assoir sur le fauteuil en face de l’ange. Qu’allait-il lui répondre, elle n’en avait aucune idée mais cela déterminerait la carte qu’elle abattrait sur la table. Elle s’installa confortablement avant de mettre ses mains, tenant toujours le médaillon, sur ses jambes.

-Je crois que vous ne comprenez pas la situation. Je suis du côté de personne. Ni du Royaume, ni de Béolan ou de Venill. Si ça peut vous rassurez, je n’ai jamais mis les pieds sur Adiryl. Je ne sais pas qui vous êtes. Seriez-vous la reine de Madorass ou la plus connue des catins, c’est sans importance.

Awena fut surprise de ses propos, non pour le manque de respect qu’il lui témoignait, mais pour la simplicité des arguments qu’il venait de lui balancer. Il n’était ni du Royaume ni de Béolan ni de Venill, comme ci c’était de cette affaire, trop humaine et futile à son goût, dont elle faisait allusion. Une chose était sûre cependant, il avait vraiment vécu sur Feleth, très peu d’être du dessus ou du dessous se souciait de ce genre de guéguerre interne. Mais il ne se stoppa pas là, il décida de continuer à se livrer d’avantage. Peut-être pensait-il que c’était sa seule échappatoire possible ?

-Je conçois que mon histoire semble invraisemblable. Même moi, j’y croyais pas au départ. Ma mère aurait caché mes pouvoirs et mes ailes pour me protéger de la Légion. Je ne sais pas pourquoi elle avait peur. Il m’a dit qu’elle était une oracle et que c’est elle qui avait caché ma nature d’ange. Ce n’est qu’à Saunteban que le sort a disparu.

Lors de l’évènement de Saunteban ? Tiens donc. Le fils d’un oracle ? le protéger de la Légion … hmm intéressant.

-Pour ce qui est du médaillon, il fut acheté à un marchant de grand chemin. C’est tout ce que vous avez à savoir.

Awena hocha la tête et posa son regard sur le médaillon. Son histoire était plausible, pourquoi pas, après tout cela expliquait pourquoi elle ne ressentait aucune magie émanant de l’objet… Elle reposa ses yeux sur le dénommé Wolfgang, il semblait de plus en plus énervé, il fallait qu’elle trouve un moyen de le calmer, les séraphins pouvaient être très dangereux.

-Je suis dans mon propre camp. Celui qui me permettra de survivre. La beauté et le chaos sont des concepts purement utopiques. On ne se bat pas pour un ou pour l’autre. On ne fait que se battre pour sa propre survie. Je ne suis pas votre ennemi, maintenant, laissez moi partir. Et avec mon médaillon.

Awena remarqua le mouvement des ailes, elle sentit aussi le changement dans l’air. Il s’énervait, et apparemment ses émotions contrôlaient ou influençaient ses capacités. Awena allait parler quand celui-ci lui fit une dernière requête.

-Je vous conseillerais de me laisser partir.

Awena hocha la tête négativement, ça c’était impossible du moins pour le moment. Elle se leva prit un cahier et griffonna rapidement le symbole du médaillon, elle avait quand même l’impression de l’avoir déjà vu quelque part. Puis elle se retourna vers l’élu aux ailes noires, et lui fit un sourire.

« - Je ne peux vous laisser quitter cet endroit. Du moins, pour l’instant. Vous ne pouvez tout de même pas repartir le ventre vide ?»

Awena, si son intuition visait juste, était quasiment sûre que ce jeune séraphin ne jouait pas la comédie, il semblait surtout perdu et peut être pouvait-elle tirer ça à son avantage. Surtout qu’il semblait si … naïf. Awena s’approcha de lui puis le regarda un instant avant de murmurer à son oreille.

« - Cela ne se fait pas de refuser l’invitation à dîner d’une jeune femme.»

Awena marqua une pause puis reprit.

« - Je vais vous détacher mais promettez moi de ne pas essayer de me tuer. Je m’excuse pour tout ça. Je dois être extrêmement méfiante, de nombreuses personnes veulent ma mort. Mais je crois que vous avez été honnête avec moi et il est temps que je le sois aussi.»

Awena lui défit le lien et lui rendit son médaillon en guise de bonne volonté. Elle se recula et lui fit un signe en direction de la porte.

« - Allons dîner, nous pourrons ainsi discuter et je vous expliquerai le pourquoi de mon attitude et puis ensuite, je vous ferai raccompagner là où vous souhaitez aller à moins ... que vous ne préfériez que j’ouvre une faille pour vous vers Adiryl ?»

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Wolfgang Oxford



________________

avatar
________________


Race : Seraphin-oracle
Classe : Archer
Métier : Musicien
Âge : 23 ans

Messages : 37


MessageSujet: Re: [PV Awena] Rencontre au coeur de la tempête    Ven 6 Fév 2015 - 7:10

La situation était critique, mais la jeune femme témoignait d’un sang froid déstabilisant. Elle hochait négativement la tête comme si elle ne craignait pas le pouvoir de l’ange. Ce dernier la vit griffonner dans un calepin avant de reporter son attention sur lui. Elle souriait, mais ça ne rassurait en rien le garçon. Awena se fichait de lui. Il ne demandait qu’une chose et elle refusait de le lui offrir. Wolfgang lui avait démontré qu’il n’était pas un ennemi. Alors pourquoi le retenir plus longtemps?

-Merci, mais je n’ai pas faim.
-Cela ne se fait pas de refuser l’invitation à dîner d’une jeune femme.

Un frisson le parcourut lorsqu’il croisa les yeux de son hôte. Elle s’était approchée de lui afin de venir lui murmurer à l’oreille. C’était sans réplique : elle n’acceptait aucun refus. Malgré les beaux mots qu’elle lui disait, l’archer avait l’impression d’être le prit au piège. Il déglutit avec peine lorsqu’il sentit son souffle contre son cou. Awena dégageait une aura de puissance féminine qui l’attirait. Il devait réfréner ses ardeurs et se souvenir qu’il était son captif. Si plusieurs personnes désiraient sa mort c’était qu’elle représentait une menace donc qu’elle était dangereuse. Le séraphin ne comprenait donc pas la raison qui la poussait à prendre le repas ensemble. Néanmoins, il n’avait d’autre choix que d’accepter à sa requête. Il ne contrôlait pas assez ses pouvoirs pour s’en tirer indemne.

-Je vous promets de ne rien tenter contre votre personne.

Une fois libéré, Wolfgang attrapa son médaillon et le serra dans sa main. Cet objet lui était précieux et le retrouver lui redonnait de la confiance. Il réalisa que son poignet était marqué du lien qui l’avait entravé l’instant devant. Il prit un instant pour vérifier que sa chute n’avait engendré aucune fracture et se leva pour suivre la jeune femme.

-Je n’ai pas besoin d’être raccompagné. Je… M’ouvrir une faille vers Adiryl? Vous êtes capable de m’y envoyer?

Si c’était vrai, il pourrait rejoindre son père. Quelqu’un s’aurait sans aucun doute où il pourrait le trouver. Une fois sur le monde d’en haut, il serait en sécurité. Sous l’impulsion, le musicien l’avait attrapée par l’épaule et s’était rapproché d’elle. Ce qu’elle lui promettait était trop beau. Il la regarda un instant, avant de reculer. S’il quittait Feleth, c’était surtout pour s’éloigner de cet endroit. Cette perspective était plus qu’alléchante et il aurait été fou de ne pas la considérer. L’ange devait lui faire confiance, mais ce n’était pas dans sa nature de le faire. Même dans son état de trouble actuelle, il y avait une part de lui qui hurlait qu’il devait se méfier de cette femme.

-Pardonnez-moi. J’ai agis sous le coup de l’émotion. J’espère ne pas vous avoir fait mal.

Wolfgang contrôlait peu sa force depuis quelques temps. Il espérait que cet élan n’avait pas anéanti ses chances de quitter cette maison en un seul morceau. Il la suivit jusqu’à une grande salle où une table avait été dressée à leur intention. Le séraphin s’installa à l’endroit qui lui était réservé et il dut faire attention. Jusqu’à ce qu’il apprivoise ses ailes, les dossiers ne seraient plus ses amis. Il se sentait maladroit et montrer ce genre de faiblesse le gênait. Le musicien tentait de le cacher à son hôte. Il regarda la nourriture posée devant lui se questionnant s’il pouvait se risquer à la manger. Il ne savait pas qui l’avait préparé.

-Comme ça… Vous avez plusieurs ennemis.

C’était évident qu’il cherchait un sujet de conversation. Si la discussion pouvait ne pas tourner autour de lui serait encore mieux. De plus, le jeune homme espérait détourner l’attention d’Awena et qu’il n’aurait pas à manger. Pour faire bonne figure, il attrapa une pomme dans le panier devant lui. On ne pouvait pas glisser du poison dans une pomme, vrai? Et son hôte n’avait pas plus de raison de le faire, encore plus vrai? Elle n’avait pas été hostile avec lui et son comportement était tout à fait défendable. Il devenait paranoïaque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Awena Davallon

Œil Noir

________________

avatar
________________


Race : Humaine
Classe : Rodeur
Métier : Aucun // Oeil Noir
Croyances : Croyances aux légendes et aux mythes // Adoratrice du Vein et des démons
Groupe : Pays // Adorateurs de l'Arcane XIII

Âge : 24

Messages : 426

Fiche de Personnage : C'est par ici

Histoire de Personnage : 1) [T] Marché interrompu
2) [T] La grande messe de la rébellion
3) [T] Le début d'une alliance
4) [T] Tout vient à point à qui sait attendre
5) [T] Discussion houleuse avec la sniffeuse
6) [A] Une proposition alléchante
7) [T] Quand les plantes s’emmêlent
8 ) [A?] Qui veut la guerre est en guerre avec soi
9 ) [T] Une affaire louche
10) [T] L'initiation d'Uridan Sangried
11) [T] Mystères et mystifications...
12) [T] L’audace cache de grandes craintes
13) [T] La dépendance du Messager : mission recruter Mairlunlen Chienteur
14) [T] Si l'habit ne fait pas le moine, le chapeau fait-il le mage ?
15) [A ?] C'est pas écrit dans les livres
16) [T] Un invité surprise
17) [T] Un grand tournant
18) [T] Dans le silence et la solitude...
19 ) [T] " Sur la plage abandonnée, coquillages et crustacés "
20) [T] Le mal réunit les hommes
21) [A ?] Rien ne dure dans ce monde cruel, pas même nos souffrances
22) [A ?] Les souffrances ont donné vie aux plus grandes âmes. Les personnages les plus éminents, portent en eux des cicatrices.
23) [T] Quand les cloches sonnent les fêtes !
24) [T]L'initiation d'Alekseï Rytchkine et sa mission impossible sur Adiryl
25) [T]Rencontre au cœur de la tempête
26) [A ?] Les secrets sont insondables. Les secrets sont noirs…
27) [T] Prélude à la chute : présentations
28) [T] La plus grande tragédie de la vie n'est pas la mort
29) [T] Je crois que l'humanité est née d'un conflit…
30) [En cours] L'illusion est nécessaire…


Lieux relatifs à l'Arcane XIII :

1) 1ère épreuve : Le Cabinet de la Réflexion
2) Une épreuve subsidiaire
3) 2ème épreuve : Le Rituel du Sang
4) 3ème épreuve : La mission impossible ?
5) Manoir des Davallon : Repaire de l’Arcane XIII

Souvenirs, souvenirs :

Éclats du passé


MessageSujet: Re: [PV Awena] Rencontre au coeur de la tempête    Sam 7 Fév 2015 - 12:34

Awena attendait debout à quelques pas de la porte. L’ange aux ailes noires semblait accepter la situation. Il coopéra et ne sembla pas vouloir attenter à sa vie. De toute façon, s’il tentait quoi que ce soit contre elle, certes elle pouvait y rester mais lui risquerait de subir le même sort.

Awena le vit se lever et lui tourna donc le dos afin de s’engager dans le couloir. C’était une façon de lui prouver que de toute façon, elle n’avait pas peur de lui… mais au final de quoi avait-elle peur réellement peur, peut être était-ce ça la vraie question.
Elle sentit une forte pression sur son épaule tout en écoutant ses paroles. C’était la première fois qu’elle ressentait autre chose que de la peur, de l’incompréhension et de la colère dans sa voix.


-Je… M’ouvrir une faille vers Adiryl? Vous êtes capable de m’y envoyer?

Awena se mit face à lui et le fixa longuement. Que croyait-il ? Oui elle était humaine, non elle n’avait pas la faculté d’ouvrir les failles comme lui, ce pouvoir ne se trouvait pas en elle. Cependant, elle s’était entourée de personnes capables d’ouvrir des failles pour elle d’un simple claquement de doigts. Il suffisait qu’elle l’ordonne.

-Pardonnez-moi. J’ai agis sous le coup de l’émotion. J’espère ne pas vous avoir fait mal.

Pour toute réponse, Awena secoua négativement la tête. Elle avait connu des douleurs tellement plus intenses que cette simple pression sur son épaule ne lui laisserait comme trace qu’un simple bleu. Awena haussa les épaules puis lui fit signe de la suivre. Elle le conduisit à la salle à manger et s’installa à une chaise. Elle se servit un verre de vin puis regarda l’élu tout en faisant bouger et tourner le liquide rouge sombre à l’intérieur de son contenant. Il ne semblait pas très à l’aise et semblait douter de la nourriture. Awena sourit et but une gorgée, elle reposa doucement son verre sur la table quand celui-ci engagea la conversation.

-Comme ça… Vous avez plusieurs ennemis.

Awena hocha positivement la tête. Apparemment, il préférait l’entendre parler d’elle plutôt que de revenir sur sa propre histoire. Awena était prête à jouer ce petit jeu. Après tout, manipuler les gens était son métier à plein temps et cet être paumé pourrait bien s’avérer plus utile à ses fins qu’elle ne l’aurait imaginé au départ. Peut-être que finalement ce n’était pas un simple divertissement …peut-être qu’elle serait capable de lui faire croire à une autre vérité, à l’autre vérité. Celle qui serait si elle n’avait pas fait cette rencontre à l’âge de 15 ans. Awena posa son regard dans celui de son « invité ».

« - Oui et ce depuis des générations et des générations.»

Awena se servit un morceau de viande et un peu de légumes dans son assiette et poussa les plats vers le dénommé Wolfgang.

« - Je n’ai pas fait empoisonner la nourriture, allez-y sans crainte. Ça serait vraiment du gâchis si je l’avais fait, je serais forcé de tout jeter … »

Awena quitta le jeune élu du regard puis commença à couper sa viande sans un bruit. Elle mangea un petit moment avant de reposer ses yeux sur lui.

« - Ce sont la couleur de vos ailes qui m’ont fait douter. Je n’ai jamais connu de séraphin aux ailes noires. Cela doit être assez rare non ? Dans ma tête, ailes noires signifiaient anges déchus mais j’avais tort apparemment…»

Awena avait compris qu’il ne semblait pas enclin à parler de lui, elle ne s’attendait pas à une réponse. De toute façon, il connaissait sûrement moins bien Adiryl qu’elle. D’ailleurs c’était étrange ces concours de circonstance, elle revenait du monde du dessus et voilà qu’un bien né lui tombait dessus … Mais son intuition lui disait qu’il n’était sûrement pas là pour récupérer l’objet qu’elle y avait voler, il ne maîtrisait même pas les failles …

« - Je ne suis pas une experte des habitants d’Adiryl… Je ne les traque pas contrairement à ceux du Vein.»

Awena finit son assiette puis se leva et se dirigea vers le buffet où un parchemin roulé sur lui même y était posé. Elle le prit et s’avança vers le séraphin. Elle s’arrêta juste à côté de lui et s’accroupit légèrement afin d’être à la hauteur de son visage.

« - Vous savez qu’un de mes aïeux est allé sur Adiryl afin d’être récompensé pour son combat.»

Elle posa le parchemin sur la table et le déroula afin de montrer son arbre généalogique à Wolfgang et tapota sur un portrait afin de lui signifier que c’était cet arrière arrière grand père là qui s’était rendu dans ce monde du dessus.

« - Son combat était le combat de toute ma famille. Nous sommes nés avec ce poids sur les épaules et nous avons été éduqués pour devenir les meilleurs chasseurs de démons que comptent Feleth. Voilà pourquoi je suis si méfiante, toute intrusion ici est considérée comme une menace.»

Awena le regarda et lui sourit.

« - Veuillez m’excuser, je ne voulais pas vous faire... peur. En ce qui concerne, votre départ … je peux vous aider à ouvrir une faille. Je peux vous aider à réveiller ce pouvoir qui dort en vous ou vous pouvez opter pour la facilité, et choisir que quelqu’un ouvre cette faille pour vous.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Wolfgang Oxford



________________

avatar
________________


Race : Seraphin-oracle
Classe : Archer
Métier : Musicien
Âge : 23 ans

Messages : 37


MessageSujet: Re: [PV Awena] Rencontre au coeur de la tempête    Ven 20 Fév 2015 - 5:06

La jeune femme l’invitait à manger. Elle assurait que la nourriture n’était pas empoisonnée, mais l’ange attendit qu’elle prenne une bouchée avant de se décider à se servir. Il n’en mangea pas plus un morceau se contenta de jouer avec ce qu’il y avait dans son assiette. Il n’avait pas fait. Son ventre se tordait d’anxiété lui coupant tout appétit. Il ne comprenait pas pourquoi son hôte le gardait. Wolfgang avait pourtant été clair. Il voulait partir.

- Ce sont la couleur de vos ailes qui m’ont fait douter. Je n’ai jamais connu de séraphin aux ailes noires. Cela doit être assez rare non ? Dans ma tête, ailes noires signifiaient anges déchus mais j’avais tort apparemment
-On m’a dit que les séraphins aux ailes noires sont rares.

Son regard se perdit dans l’ébène de ses plumes. Dans son ancienne vie, s’il avait croisé un séraphin aux ailes de la même couleur que les siennes, l’archer aurait été persuadé d’avoir affaire à un messager de la mort : un signe de mauvais augure.  Il aurait prié le dieu du Solstice pour y trouver une réponse. Toutefois, son père lui avait expliqué que ce n’était qu’une caractéristique; comme la couleur des cheveux. Il hésitait à nommer Djerin dans la conversation. Il ne savait pas qui était ses adversaires et son instinct lui disait d’éviter de dire plus d’information sur ses connaissances. Il en avait déjà trop dit sur lui-même.

Puis, il la regarda se lever et se diriger vers le buffet. Le musicien fit un mouvement pour se redresser et se rassit lorsqu’il vit son hôte prendre un simple parchemin. Qu’avait-il imaginé? Son hôte se rapprocha de lui et cette intimité le mit inconfortable. Son visage était à nouveau trop proche du sien. Il la fixa un moment alors qu’elle expliquait l’histoire de sa famille. Ce n’est que lorsqu’il remarqua qu’Awena pointait un élément sur le parchemin qu’il y porta son attention.

Ainsi, sa famille combattait depuis des générations les démons : un peu comme les gardiens en fait. Il se souvint de son accueil chez le groupe de guerriers lorsqu’il s’était introduit par inadvertance dans leur camp. Wolfgang avait aussi vu ce que les démons étaient capables de faire. Que la jeune femme témoigne d’une telle vigilance n’était pas surprenant.

- Veuillez m’excuser, je ne voulais pas vous faire... peur. En ce qui concerne, votre départ … je peux vous aider à ouvrir une faille. Je peux vous aider à réveiller ce pouvoir qui dort en vous ou vous pouvez opter pour la facilité, et choisir que quelqu’un ouvre cette faille pour vous.
- Il y a d’autres gens ici?

Tel un animal, l’archer se mit immédiatement aux aguets. Il n’avait pas envisagé ce fait. Il se sentait idiot de ne pas y avoir pensé. Bien sûr qu’il y avait d’autres gens, sinon qui aurait préparé ce repas? Le début de confiance qu’il avait pour la jeune femme se fissura. Elle ne lui en avait pas parlé jusqu’à maintenant et il ne savait rien de ses «amis». Pour qu’ils puissent ouvrir des failles, ils devaient être des gens d’Adiryl, mais alors pourquoi les avoir exclus de cette conversation? Ils auraient pu être d’un plus grand secours sur la situation.

-Je crois que je préfère me rendre dans ma maison familiale dans les plaines.

Son désir de retourner sur Adiryl s’était évanoui avec l’apparition de son doute. Djerin lui poserait des questions sur son retour hâtif et sur cette étrangère qui lui avait permit de rejoindre son monde d’origine. Il se souvint de sa mésaventure du bordel. La tenancière avait fait baisser la garde du garçon par ses beaux yeux et ses belles paroles. Awena était-elle en train de faire la même chose? Il recula sa chaise, prêt à se lever.

-Merci pour le repas – il n’avait pas pris une seule bouchée – mais je me suis trop attardé. Je ne désire pas abuser de votre hospitalité. Je trouverai un autre moyen pour me rendre sur Adiryl. Ce n’est pas pressant. Si vous pourriez me rendre mes armes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Awena Davallon

Œil Noir

________________

avatar
________________


Race : Humaine
Classe : Rodeur
Métier : Aucun // Oeil Noir
Croyances : Croyances aux légendes et aux mythes // Adoratrice du Vein et des démons
Groupe : Pays // Adorateurs de l'Arcane XIII

Âge : 24

Messages : 426

Fiche de Personnage : C'est par ici

Histoire de Personnage : 1) [T] Marché interrompu
2) [T] La grande messe de la rébellion
3) [T] Le début d'une alliance
4) [T] Tout vient à point à qui sait attendre
5) [T] Discussion houleuse avec la sniffeuse
6) [A] Une proposition alléchante
7) [T] Quand les plantes s’emmêlent
8 ) [A?] Qui veut la guerre est en guerre avec soi
9 ) [T] Une affaire louche
10) [T] L'initiation d'Uridan Sangried
11) [T] Mystères et mystifications...
12) [T] L’audace cache de grandes craintes
13) [T] La dépendance du Messager : mission recruter Mairlunlen Chienteur
14) [T] Si l'habit ne fait pas le moine, le chapeau fait-il le mage ?
15) [A ?] C'est pas écrit dans les livres
16) [T] Un invité surprise
17) [T] Un grand tournant
18) [T] Dans le silence et la solitude...
19 ) [T] " Sur la plage abandonnée, coquillages et crustacés "
20) [T] Le mal réunit les hommes
21) [A ?] Rien ne dure dans ce monde cruel, pas même nos souffrances
22) [A ?] Les souffrances ont donné vie aux plus grandes âmes. Les personnages les plus éminents, portent en eux des cicatrices.
23) [T] Quand les cloches sonnent les fêtes !
24) [T]L'initiation d'Alekseï Rytchkine et sa mission impossible sur Adiryl
25) [T]Rencontre au cœur de la tempête
26) [A ?] Les secrets sont insondables. Les secrets sont noirs…
27) [T] Prélude à la chute : présentations
28) [T] La plus grande tragédie de la vie n'est pas la mort
29) [T] Je crois que l'humanité est née d'un conflit…
30) [En cours] L'illusion est nécessaire…


Lieux relatifs à l'Arcane XIII :

1) 1ère épreuve : Le Cabinet de la Réflexion
2) Une épreuve subsidiaire
3) 2ème épreuve : Le Rituel du Sang
4) 3ème épreuve : La mission impossible ?
5) Manoir des Davallon : Repaire de l’Arcane XIII

Souvenirs, souvenirs :

Éclats du passé


MessageSujet: Re: [PV Awena] Rencontre au coeur de la tempête    Mar 24 Fév 2015 - 21:04

L’élu semblait avoir baissé sa garde et l’écoutait parler. Dans un sens, Awena n’avait guère menti jusqu’alors, elle avait juste évité de parler du présent. Alors qu’elle pensait le rassurer, le bien né eut un sursaut et se mit à répondre du tac au tac alors qu’il avait limite garder le silence jusque là.

- Il y a d’autres gens ici?

Awena hocha positivement la tête. Bien sûr que oui, même s’ils n’étaient pas bien nombreux ces temps-ci, elle ne voyait pas comment elle pouvait vivre seule dans une telle demeure, il y avait beaucoup trop à faire. Qu’est ce qui pouvait bien le traumatiser à ce point ? Sa famille avait toujours eu des domestiques pour les aider à entretenir le manoir, il n’y avait rien de surprenant. Mais cela semblait avoir traumatisé cet ange aux ailes noires, il paniqua et se remit sur la défensive.

-Je crois que je préfère me rendre dans ma maison familiale dans les plaines.

Les plaines ? Ainsi il habitait les plaines… un voisin en somme. Si seulement, elle pouvait le mettre en confiance, si seulement elle pouvait le rassurer, alors ce jeune bien né pourrait devenir une mine d’informations non négligeable sur Adiryl et le mouvement des Anges … à l’insu de son bien gré bien sûr. Awena le vit se lever et se décala légèrement pour lui laisser de la place.

-Merci pour le repas mais je me suis trop attardé. Je ne désire pas abuser de votre hospitalité. Je trouverai un autre moyen pour me rendre sur Adiryl. Ce n’est pas pressant. Si vous pourriez me rendre mes armes.

Awena le fixa un instant et parla d’une voix douce beaucoup plus douce que celle qu’elle employait habituellement envers ses disciples.

« - Vous êtes sûr ?  Est-ce bien raisonnable après la chute que vous avez faite ? Et vos blessures, ça ira ? »

Awena le regarda de la tête au pied.

« - Je n’aimerais pas qu’il vous arrive quelque chose en quittant mes terres. En plus, vous savez, pour 99% des habitants de ce monde, il n’est guère de « normal » de voir des êtres ailés.»

Awena enroula son parchemin et le posa à nouveau sur le buffet.

« - Je vais demander à mon domestique de préparer la voiture, laissez moi avoir le plaisir de vous raccompagner dans votre village, si c’est réellement ce que vous souhaitez. Je n’ai guère l’occasion d’avoir des visites si amicales vous save ? À moins que vous vouliez aller dans le monde du dessus ? Non ? …»

Awena lui sourit et se dirigea vers un porte manteau afin de prendre une de ses capes de voyage, c’était une vraie tempête dehors, la pluie ne cessait de tomber et le vent soufflait à tout rompre.

« - Venez suivez moi, j’ai déposé vos armes dans le bureau, allons les récupérer. Ensuite, nous pourrons encore échanger un peu pendant le trajet.»

Il était hors de question qu’il reparte seul du manoir, déjà les espèces végétales mises en place par le disciple Zyl'hote Veophobia pourraient le tuer ou tenter de le faire et surtout, elle ne voulait pas qu’il soit capable de situer son manoir. Elle ferait donc apprêter la calèche aux vitres teintées, cela dissimulerait en partie le paysage et permettrait à Awena de préserver son anonymat en traversant les terres qu’elle avait foulé jadis petite. Et puis, elle avait sa petite idée sur le comment détourner son regard de la route…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



________________


________________



MessageSujet: Re: [PV Awena] Rencontre au coeur de la tempête    

Revenir en haut Aller en bas
 

[PV Awena] Rencontre au coeur de la tempête

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feleth :: Feleth, le monde du milieu :: Grandes plaines de Feleth :: Plateaux de lune :: Le Manoir des Davallon :: La Grande Salle-