''L’enfant voulait répondre. Mais sa gorge lui fit comprendre que ses mots ne seraient jamais à la hauteur du silence.''
               
Eto Hachiro
 
''La mort, c’est elle qui vous fait tenir debout. C’est elle qui dicte les actes. C’est elle qui peint le monde. Et elle vous emportera tous.''
               
Querel Sentencia
 
''Je ne ressens que soif et tristesse, la mort est futilité. Je la cherche, peut-être suis-je elle.''
               
Nagate Zetsubō
 
''Udyr, quand tu seras mort, on se souviendra de ton nom. Moi je n'en ai pas, car je ne mourrai pas aujourd'hui. Mais le tien restera gravé dans ma mémoire, et dans celle de tous ceux qui t'ont connu, comme celui d'un homme fort, et digne. Alors va, et éteins-toi avec grandeur, devant tous ces vautours.''
               
Darn Butcher
 
''La nature revivait là où les hommes mourraient, le cycle reprenait son cours normal grâce à l’albinos.''
               
Aikanaro Myrrhyn
 
''Ils ne se battaient pour rien qui n’en vaille la peine. Ils étaient incapables de distinguer ce qui avait de la valeur de ce qui n’en avait pas. Alors pourquoi tant de vigueur à la tâche ? Pourquoi risquer sa vie aussi vainement ?''
               
Alcofrybas Grincebrume
 
''Son regard, depuis toutes ces années, avait appris à parler.''
               
Etan Ystal
 
''Un monde de chaos, de destruction et de malheur, un monde impartial et magnifique, le seul en tout cas, où faire l’expérience de la vie prendrait un sens véritable.''
               
Edwin Gwendur
 
''L’enfer, ce doit être l’enfer : courir pour l’éternité dans un paysage sans fin, sans début. Sans possibilité de repos ou de mort.''
               
Tyrias Marchemonde
 
''Mais sans risque on n'obtient rien, voici ma devise mes amis. Il ne faut pas avoir peur de se salir les mains, il ne faut pas avoir peur de la mort…''
               
Dimitri Morteury
 
''Tomber... Ceci est si abstrait. L'on pourrait se relever plus grand que l'on était.''
               
Yozora Adragnis
 
''Il passa des semaines dans le cachot ayant décidé de s'y enfermer lui-même. Puis, au terme de trois semaines, vous êtes venu le voir et vous lui avez dit : «Les larmes ne sont qu'une faiblesse qu'il te faudra masquer... Si tu veux t'apitoyer, libre à toi, mais, si tu souhaites voir les choses changer, tu le peux toujours. Suis-moi... Mon ami.»''
               
Haar Wilder
 
''Le brin d'herbe ne se soucie guère de ce que font les feuilles des arbres. Mais à l'automne venu, les feuilles ne se suffisent plus entre elles. Elles s'assombrissent, se nourrissant des nuages noirs d'orage. Et alors, elles se laissent tomber sur nous.''
               
Le Peintre
 
''S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est immobile, allongée, rigide, puante à en faire vomir, en décomposition, transportant des milliers de maladies, la peau arrachée et les os jaunes. S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est à six pieds sous terre, devenue la proie des corbeaux, et ses yeux mangés par des fourmis... C'est qu'elle a un jour été orgueilleuse et avide. C'est qu'elle a un jour voulu devenir riche et grande, ou bien qu'elle l'est devenue. Cela ne change rien.''
               
Le Violoniste
 
''La pensée est la liberté, la liberté... Alors, le corps est la prison, le corps est la prison... Il faut casser les barreaux.''
               
Sill
 
''Nous croyons conduire le destin, mais c'est toujours lui qui nous mène.''
               
Setsuna Hendenmark
 
''Fais ce que tu veux avec ces villageois, sauf les laisser en vie.''
               
Kaull Hendenmark
 
''La fuite vers la religion peut être une réponse pour certains. Pour d'autres elle n'est que la simple évidence que l'homme est faible et instable.''
               
Astryl Panasdür
 
''La mort ne cherche pas à s’expliquer, elle ne fait qu’agir, monsieur. Les cadavres ne racontent pas grand-chose, mais vivant, un homme peut en avoir long à dire.''
               
Sanaki Hearthlight
 
''Alors, telle une marionnette cassée que l’on tente en vain d’animer, il se releva, restant digne malgré ses blessures.''
               
Dolven Melrak
 
''Quand le sang coule, il faut le boire. La mort ne frappera pas à votre porte mais s'invitera par vos fenêtres !''
               
Andreï Loknar
 
''Personne ne peut capturer une ombre, personne ne peut la dresser ni se l’approprier.''
               
Jazminsaa Alsan
 
''De la même façon, à l'idée qu'un abruti de scribe puisse teinter ses parchemins de calomnies religieuses, ou pire, me faire porter le titre de héros, je vais préférer m’occuper de l'écriture de ma propre histoire.''
               
Alexandre Ranald
 
''La mort... Si belle et terrible à la fois, elle l'appelait, et l'appelle toujours.''
               
Adam Moriharty
 
''Par nature, j’aime tout. Par conséquence, je me hais…''
               
Samaël Apelpisia
 
''C'est sordide et cruel, mais c'est hélas la réalité de ce monde.''
               
Liam Gil' Sayan
 
''Aujourd’hui sur les terres de Feleth les pensées ne sont plus les bienvenues. Le temps de la renaissance spirituelle est terminé. Le temps où les grands penseurs avaient aidé le monde est révolu.''
               
Héra Calliope
 
''La mort était séductrice ; elle ne montrait que ses bons côtés. La sérénité et le calme absolu : pour toujours et sans violence.''
               
Eurybie Pourrie
 
''J’ai atteint cette espèce de vanité qu’apporte l’ancienneté. Je ne crois plus qu’on puisse m’apprendre quelque chose, et si jamais quelqu’un essaye ou y arrive seulement, je me bloquerais et deviendrais hermétique à tout contact.''
               
Dante Waanig
 
''Je devrais t'attacher, tu deviens dangereux pour toi même !''
               
Jeyra Frozeñ
 
''La beauté des êtres n'était rien. La beauté des choses oui. Mais pas forcement celle que l'on voit avec une paire de rétines.''
               
Akira Satetsu
 
''Le noir. Une étendue sombre en perpétuel mouvement.''
               
Melpomène d'Ambre
 
''Il est des oreilles invisibles qui peuvent entendre jusqu'à nos moindres soupirs et des secrets aux allures anodines peuvent se révéler instruments de destruction et de tourments sans fin...''
               
Cassandre Ombrelune
 
''Le "rien" est tellement plus unique que la peur ou n'importe quel autre sentiment...''
               
Meryle Nightlander
 
''Ce n'est pas le nombre ni la force qui compte, c'est l'envie, la cause.''
               
Luyak Salamya
 
''L'innocence d'un enfant est la plus grande peur de l'homme.''
               
Clause Vaneslander
 
''Quand il lui manque une marionnette pour ses spectacles. Il verrait en vous la chose qu'il cherche.''
               
Jack D'enfer
 
''Il n'a pas de notion réelle du bien et du mal, personne ne lui ayant jamais défini ces mots.''
               
Jim Stocker
 
''Je n'ai vu aucune lumière, aucun goulet, pour sortir du boyau infini et obscur que nous empruntons tous, jusqu'à la promesse d'une nouvelle vie, de la transcendance et de la connaissance. Alors, mes yeux se sont adaptés aux ténèbres.''
               
Shaquîlah Dresdeïorth
 
''Le pouvoir ronge l'homme.''
               
Balthazar Bel
 
''Visiblement, la sérénité n'avait de valeur que si on connaissait également, en comparaison, des moments de troubles.''
               
Dranek Barth
 
''Le faible se faisait tuer, le fort vivait un jour de plus.''
               
Rodany Bleinzen
 
''Le soleil se couchait sur le monde du milieu. Les ténèbres se paraient de leurs plus somptueux apparats pour enfin faire leur entrée.''
               
Rin Mephisto
 
''Et alors il vit le chaos, la désolation, la souffrance le désespoir ambiant. Il rit.''
               
Elrog Aniec
 
''Perdu quelque part, marche vers nulle part.''
               
Kyle Wate
 
''La rose n'a d'épines que pour qui veut la cueillir.''
               
Karin Yzomel
 
''- Je peux vous prédire le genre d'homme qui vous convient !
- Je connais déjà mon genre d'homme.
- Vraiment... Et quel est-il ?
- Les hommes morts.''
               
Naladrial Delindel
 
''Utilise tes pouvoirs seulement quand le noir deviendra invivable.''
               
Zedd McTwist
 
''Tes cauchemars m'ont déjà donné l'encre... À présent, ta peau me donnera les pages !''
               
Conrart Crowlore
 
''Bien des gens se font enfermer dans un cercueil une fois mort, mais rares sont ceux qui naissent dedans.''
               
Dassyldroth Arphoss
 
''Le corbeau frénétique qui vous nargue de sa voix perchée, agite ses ailes damnées, où le reflet d'un mort se penche sur votre âme.''
               
Lust Aseliwin
 
''La vie est un mensonge, la destruction une délivrance.
Passent les marées, soufflent les vents, en vain...''
               
Le Passant
 
''Fauche, tranche et avale, gouffre des âmes. Que se dresse devant toi mille fléaux, et que l’enfer se glace devant ta noirceur.''
               
Lloyd Vilehearth
 
''Des charognards pour la plupart, comme ces corbeaux à deux têtes, venant dévorer le valeureux mort.''
               
Meneldil Tristelune
 
''Nous sommes les bourreaux de la justice et de la paix. Même si ce rôle n'est pas agréable à endosser, nous nous devons de le faire, pour le bien du peuple.''
               
Ezekiel Le Sage
 
''Il me tarde de retourner au combat pour finir empalé sur une pique.''
               
Karl Von Morlag
 
''Montre-moi le chemin de la victoire. Ou guide-moi alors dans les tréfonds de la mort...''
               
Aznan Lauréano
 
''Comment peux-tu supporter ça ? C'est assourdissant ! Tue-le ! Qu'est-ce que ça te coûte ? Tu ne l'entendras plus. Tu seras en paix... Tue-le !''
               
Aïden Sochlane
 
''- Faites taire votre cabot !
- Je ne suis pas votre servante !
- Alors je le ferai taire moi-même !''
               
Rosaly Von Gregorius
 
''Le seul présent que la justice a à vous offrir, est votre mort.''
               
Mirage Morteury
 
''Laissez-moi vous conduire aux carnages.... Tant d'âmes ne demandent qu'à succomber.''
               
Idryss Leeverwen
 
''Le soleil est un bourreau. D'une simple caresse, sa langue enflammée peut calciner n'importe quel être.''
               
Seïren Nepthys
 
''C'est une nuit sans lune. Ou bien était-ce un jour sans soleil ?''
               
ShuiLong Zhang
 
''La vie est un rouage lent et grinçant. Il ne tourne que dans un sens. Celui où tu tombes.''
               
Camelle Elwhang
 
''Et un jour, sur vos lits de mort, bien des années auront passé et peut-être regretterez-vous de ne pouvoir échanger toutes vos tristes vies épargnées à Feleth pour une chance, une petite chance de revenir ici et tuer nos ennemis, car ils peuvent nous ôter la vie mais ils ne nous ôteront jamais notre liberté !''
               
Edouard Neuman
 
''Le temps est la gangrène de l'homme, elle apparait puis vous ronge à petit feu. Pour finir il ne vous reste plus que le présent pour vivre ; le passé s'évapore peu à peu et le futur ne vous intéresse guère.''
               
Asgeïr Aslak
 
''Cueillir la fleur de la déchéance et croquer dans la pomme de la faucheuse, nos vies se résument à cela car après tout, nous finissons à une moment où un autre, tous sous terre.''
               
Violette Dellylas
 
''Le pire n'est pas de mourir, mais de se faire oublier.''
               
Erwan Daermon Do'Layde
 
''Tenter d'oublier, même si c'était impossible. Il aurait aimé se jeter à la mer avec la preuve de son acte immonde. Laver tout ce sang qu'il sentait sur lui. Peut-être même s'y noyer, simplement. Sombrer dans les abysses et les ténèbres, pour toujours.''
               
Mio Raeth
 
''La lumière montre l'ombre et la vérité le mystère.''
               
Aeli Seoriria
 
''Si la vie n'a qu'un temps, le souvenir n'a qu'une mesure. Le reste est silence.''
               
Valt Horn
 
''Dans le noir le plus complet, l'aveugle est la meilleure personne à suivre. Dans un monde de folie, qui mieux qu'un fou pour nous guider ?''
               
Ledha Borolev
 
''Je ne crois pas en la force d'un absent. Celle qui ferait de vos dieux ce que vous pensez qu'ils sont.''
               
Gigantus Corne
 
''Une limite qui n'a été créée que pour être dépassée ? C'est simple, imaginez !''
               
Goudwin Didrago
 
''Voir grouiller tous ces gens, connaître leurs désirs et leurs rêves, voir comment évoluent les sociétés, leurs aspirations et leurs défauts. Comprendre que donc rien n'est éternel, et que tous ces rêves et toutes ces folies disparaîtront de la surface du monde. Se laisser aller, indolent, parce que tout cela ne servira à rien, et qu'au bout du compte le monde reste le monde, seule éternité immuable.''
               
Uridan Sangried
 
''L'Inquisition vous remettra sur le droit chemin. Même s'il faut vous briser les jambes pour ça.''
               
Leevo Shellhorn
 
''N'oublie pas d'avoir peur des morts. Ils sont toujours plus nombreux que les vivants, et un jour, tu les rejoindras.''
               
Moira Brawl
 
''J'avais l'habitude avec ce genre d'individus... Moins vous bougerez, moins vous leur parlerez... et moins ils vous cogneront dessus.''
               
Aoi Haandar
 
''Je souhaite voir votre sang se répandre mollement à la surface d'une eau rendue trouble par les masses de cadavres vidés de leur substance, marcher dans les champs de vos ossements éparpillés, me remémorant à chaque pas votre mort absurde et pathétique, que vos noms ne soient pas contés, que votre souvenir s'éteigne comme s'éteint votre vie fade et misérable, qu'à travers les années, seuls subsistent vos ossements tels de tristes traces blanchâtres dans un paysage noir de guerre, de sang et de folie.
Et que telles cette phrase, vos morts n'aient aucune importance, aucune signification pour quiconque.''
               
Nargheil Eoss
 
''Bénie soit la haine que tu porteras à ton prochain, lave l'Homme des péchés qu'il a commis.
Sois l'épée du jugement qui s'abattra sur cette race impure, souillée par la vengeance et la corruption.''
               
Meiro Fuuchiuse
 
''Notre futur exprime nos actes passés.''
               
Terence Ripper
 
''Rencontre les ténèbres et tu admireras la lumière, dit le voyant.
Contemple la lumière et tu provoqueras les ténèbres, dit l'aveugle.''
               
Tekian Varis
 
''Un général courageux et fier, est celui qui exécute en premier l'ordre qu'il donne à ses hommes.''
               
Danarius Kyrarion
 
''L'art est le sentiment obscur de l'appropriation de l'étrange.''
               
Leroi-Gourhan
 
''La mort nous sourit à tous, et tout ce que nous pouvons faire, c'est lui sourire en retour.''
               
Marc-Aurèle
 
''L'art est la mystérieuse présence en nous, de ce qui devrait appartenir à la mort.''
               
Malraux
 
''L'art est une profondeur creusée dans le visage du monde.''
               
Weischedel
 
''Le néant après la mort ? N'est-ce pas l'état auquel nous étions habitués avant la vie ?''
               
Schopenhauer
 
''Les avocats d'un malfaiteur sont rarement assez artistes pour tourner à l'avantage de leur client la belle horreur de son acte.''
               
Nietzsche
 
''Ôte-toi de mon soleil.''
               
Diogène le cynique
 
''Il y a pas d’œuvre d'art sans collaboration du démon.''
               
André Gide
 
''Ce n'est pas le lieu mais son cœur qu'on habite.''
               
John Milton
 
''Nous sommes les histoires que nous vivons.''
               
Auteur inconnu
 
''La mort est terrible pour n'importe qui. Bons ou mauvais, anges ou démons, c'est la même chose. La mort est impartiale. Il n'y a pas de mort particulièrement horrible. C'est pourquoi la mort est effrayante. Les actes, l'âge, la personnalité, la richesse, la beauté... Tout ça n'a aucun sens face à la mort.''
               
Fuyumi Ono
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [CLOS] Potions. [Pv Elrick Green]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Lupusänghren Dovah

Dragonnier

________________

avatar
________________


Race : Humain draconique
Classe : Porteur élémentaire
Métier : Mage
Croyances : Aucune
Groupe : Mages de Béolan

Messages : 34

Fiche de Personnage : Clique ici


MessageSujet: [CLOS] Potions. [Pv Elrick Green]   Mar 30 Déc 2014 - 19:20

Une nouvelle journée qui commence dans l'ombre de la tour des mages. À nouveau plusieurs heures de cours et d'entraînement réguliers afin d'augmenter mes connaissances et le contrôle de mes pouvoirs. Bien que j'avais lu beaucoup d'écrits sur les différentes races dans le monde de Feleth, un personnage mi-humain mi-dragon est impossible à trouver dans les livres de la tour. Il faut aussi dire que je n'avais pas lu tous les livres, sinon cela me prendrait toute une vie. Mais il restait une bibliothèque qui était interdite aux élèves et aux apprentis. Seul les membres de la tour pouvaient y accéder, elle était apparemment "dangereuse". Vous imaginez ça, vous, des livres qui vous sautent au visage pour vous dévorer?

Lupusänghren eut un rire de contentement en imaginant cette scène. Enfin bref. Le soleil tapait de ses rayons luminescents sur le visage du jeune humain draconique en faisant refléter la lumière à travers la pièce. Le problème c'est que les écailles du garçon transperçaient toujours ses vêtements lors de gestes compliqués où quand il s'entraînait au maniement de ses deux épées. Lupusänghren n'avait encore trouvé aucun moyen afin d'empêcher ses vêtements d'être troués, en sachant que ses écailles semblables à celle d'un dragon transpercent même une côte de maille. C'est pour vous dire que même en armure cela pose un problème.

Je comptais aller voir le professeur de potions afin d'obtenir des réponses sur ce changement physique et l'apparition soudaine de mes pouvoirs. Il y avais forcément une raison rationnelle à ce qu'étais devenu le jeune homme. Après un bon bain rafraîchissant et avoir mit sa tenue de la tour des mages, il pénétrait dans le couloir des chambres pour se rendre jusqu'à la salle de potion. La tour semblait infini. Les escaliers montaient et montaient encore vers le haut de la tour.

Le plus surprenant était que personne ne s'était jamais demandé ce qui se trouvait tout en haut. Sûrement les locaux du dirigeant. Les rayons du soleil reflétaient à travers la mosaïque des fenêtres et donnait de la lumière dans l'obscurité de l'escalier. Après une dizaine de minutes à chercher la salle de potions, il s'apprêtait enfin à y entrer. Elle était composée de plusieurs bureaux de bois et une armoire comportait plusieurs bols avec des organes ainsi que des choses gluantes. Ce qui me refroidit peu à peu.
Lupusänghren se retournait doucement devant la silhouette du professeur afin de finalement lui adresser la parole.

« Bonjour, je suis nouveau et je voudrais obtenir des réponses sur ma transformation soudaine. »

L'ermite des dragons croisait doucement ces bras en attendant la réponse du vieil elfe aux multiples pouvoirs. Le professeur portait une toge blanche ainsi que plusieurs outils qui devaient lui servir pour ses expériences. Plusieurs marques de sang dont je ne voulais surtout pas savoir la provenance traînaient le long de ses vêtements, tandis qu'il se retournait vers le jeune homme. Lupusänghren restait sur place en gardant son regard glaciale sur le professeur elfe en l'attente de sa réponse.


Dernière édition par Lupusänghren Dovah le Ven 23 Jan 2015 - 20:33, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Elrick Green

Tisseur de Chimères

________________

avatar
________________


Race : Humain
Classe : Alchimiste
Métier : Chapelier/professeur a la Tour des Mages
Croyances : Aucune
Groupe : Béols

Âge : 38 ans

Messages : 16

Fiche de Personnage : Ma Fiche


MessageSujet: Re: [CLOS] Potions. [Pv Elrick Green]   Mar 30 Déc 2014 - 20:54

L'elfe dévisagea l'élève des pieds a la tête. Puis, avec un haussement d'épaule, il retourna a son découpage soigneux du cadavre d'un oiseaux, actuellement impossible a identifier puisque son bec, ses yeux et ses plumes reposaient dans des coupelles remplie d'un liquide blanchâtre.

-Pas le temps grommela l'homme.

Soudain, quelqu'un entra dans la pièce.


~~~

Où était-il ? Ou était cette saleté ? Jurant dans ma barbe (a l'heure, inexistante), je fouillais jusque dans mes poches pour retrouver le maudit flacon dont j'avais besoin. Jurant, je manquais de fracasser un concentré de tempête liquide sur le mur. Par les dieux, où était cette saleté de sang de salamandre bleue solidifié ? A mon doigt, mon anneau noirci subitement, comme lorsqu'il s'apprêtait a puiser dans son pouvoir. Je poussais un soupir. Bon. Avec un peu de chance, un collègue Alchimiste avait ça dans un de ses placards. J'aurais préféré éviter de m’endetter auprès d'eux, mais je n'avais pas le choix: ma chimère en construction ne pouvait pas attendre que j'en achète.

J'entreprit donc la quête de sang de salamandre bleue (solidifié ou liquide, au final peu importait).

- Excuse-moi, Keleen ?

-Que puis-je pour toi Elrick ?

-J'aurais besoin de sang de salamandre bleue, tu sais ou je pourrais m'en procurer ?

-Hum. Je crois bien que Il'taïr en a. Je crois, je ne suis sur de rien.

Oh non. Tout mais pas Il'Taïr. J’espérais que quelqu'un d'autre en aurait, mais je dût bien vite me rendre a l'évidence: Il était le seul a en avoir. Laissez moi vous faire un portrait plus concis du personnage. Il'Taïr est un elfe, un vieil elfe, arrogant comme pas possible, tournant ses recherches vers toute les morts les plus lentes et les plus affreuses possible et dont le passe-temps favori est de découper les morts. A la Tour, on dis que la moitié de ce qui résulte de ses "opérations" va dans ses potions, l'autre dans son assiette. Mais, malgré ses côtés tordues et son argument bien faible pour justifier les atrocité qu'il commet ("Au cas où il y aurait une deuxième bataille de Béolan"), je dois admettre que c'est un éminent collègue.

Prenant une grande inspiration, je pousse la porte de sa salle de classe. Il est là, en train de disséquer...  une corneille je dirais, mais pour ce que je suis expert des cadavres fraîchement découpés... derrière lui, un élève était planté là. Chapeau bas pour ne pas gerber partout a ton âge, gamin. Gardant un visage de marbre, je lance:


-Il'Taïr ? Aurais-tu du sang de salamandre bleue ? Solidifié ou liquide ?

L'elfe me lança un regard perçant, me signifiant clairement que je lui devrais quelque chose après cela. Quelque chose de pas forcement proportionnel. Puis, d'un geste du menton, il m'indiqua un placard en bois sombre avant de retourner a son "ouvrage". Ayant trouvé ce que je cherchais, j'entrepris de quitter la salle. Hors de question de rester ici plus longtemps. J'eu un bref regard pour l'élève planté là, me demandant ce qu'on pouvait bien vouloir a un type comme Il'Taïr.


Dernière édition par Elrick Green le Mar 13 Jan 2015 - 19:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lupusänghren Dovah

Dragonnier

________________

avatar
________________


Race : Humain draconique
Classe : Porteur élémentaire
Métier : Mage
Croyances : Aucune
Groupe : Mages de Béolan

Messages : 34

Fiche de Personnage : Clique ici


MessageSujet: Re: [CLOS] Potions. [Pv Elrick Green]   Mer 31 Déc 2014 - 12:55

Déjà dix minutes que le jeune homme attendait une réponse du vieil elfe. Il était sûrement dans les étoiles, abandonné à ses occupations. Il faut dire que Lupusänghren n'est pas vraiment quelqu'un de patient. Il aime quand les choses vont vite et dans le bon sens, c'est comme ça qu'il voit sa vie. Tandis que son regard à moitié horrifié se déposait sur les pots d'organes et d'animaux inconnus à sa connaissance, un second professeur fit irruption dans la pièce. Lupusänghren se demandait s'il ne s'était pas tromper de personne. Pourtant, la salle était bien celle de potions. Il y en avais sans doute deux? Aurait-il eu un mauvais coup de chance en tombant sur le vieil elfe à moitié sénile?

En écoutant la conversation des deux professeurs, le jeune humain draconique prit la décision de suivre le second professeur dans sa marche jusqu'à la prochaine pièce. Peut-être que lui, il pourrait m'apporter des réponses sur le changement soudain de mon corps. Les pas du jeune homme étaient discrets et impossibles à entendre bien qu'il n'essayait pas de rester discret. Ce talent provenait de l'entraînement prodigué par son père durant toute son enfance. Le seul problème était le cliquetis des deux épées magiques à chaque pas. C'était le bémol qui permettait aux personnes de l'entendre avancer.

Lupusänghren se demandait si le professeur l'avait repérer, car il n'avais encore fais aucun signe envers lui. Une fois arrivé devant la pièce où il se dirigeait, le jeune homme resta de marbre. Il décida enfin de s'adresser au professeur.

« Je cherche des réponses sur ce que je suis. »

Les yeux perçants de l'homme-dragon luisaient à travers l'obscurité du couloir en analysant chaque recoin de la pièce tel ses ancêtres reptiles. Lupusänghren était devenu une machine de guerre et il se battait dans une véritable danse meurtrière. Même la pierre se pliait sous la puissance des épées du garçon et il ne restait plus d'adversaire à son niveau pour s'entraîner au maniement de la lame. Enfin, pour l'instant. Le jeune homme espérait enfin obtenir des réponses sur sa transformation soudaine et sa nouvelle puissance.


Dernière édition par Lupusänghren Dovah le Ven 23 Jan 2015 - 14:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Elrick Green

Tisseur de Chimères

________________

avatar
________________


Race : Humain
Classe : Alchimiste
Métier : Chapelier/professeur a la Tour des Mages
Croyances : Aucune
Groupe : Béols

Âge : 38 ans

Messages : 16

Fiche de Personnage : Ma Fiche


MessageSujet: Re: [CLOS] Potions. [Pv Elrick Green]   Sam 3 Jan 2015 - 20:26

Surpris, je faillis lâcher la fiole de sang que je tenais dans la main en entendant sa voix. Je jetais un coup d’œil rapide a l'importun. Je savais qu'il m'avais suivi dans la Tour mais n'avais pas réagi. Le pourcentage de chance que quelqu'un aille dans la même direction que vous a la Tour était très élevé, aussi n'avais pas piqué une crise de paranoïa. Et je devais bien admettre que j'étais trop plongé dans les recettes de créations de chimères de mon bâton pour m'intéresser sérieusement a lui. Toujours est-il que cet élève avait réussi a me surprendre, et pour une raison stupide qui plus est.

-Ce que tu es ? Un élève a la Tour des Mages.

Et, sans plus de cérémonie, je retournais a mon oeuvre. Soudain, un "détail" remonta a mon esprit. Je me retournais pour le dévisager.

-Un élève a la Tour des Mages... avec des écailles.

Soudain, la chimère que j'étais en train de confectionner déserta totalement mon esprit. Ce garçon était beaucoup plus intéressant. En deux pas, je fus prêt de lui, l'observant a la faveur de la lumière qui passait par la porte. Ce n'était peut-être pas une raison si stupide que ça, finalement. J'allais lui poser les questions basiques (comment ? Pourquoi ?) puis je me rappelais sa question. Hum.

-Dis moi, comment t'appelles-tu ?

Je tirais une chaise devant mon bureau, pris place a ce dernier et attrapa mon bâton.

-Raconte moi.

Je "notais" dans mon bâton toute les infos que je pouvais obtenir. C'était un sujet pour le moins intéressant, et qui méritait toute mon attention. Pendant une fraction de seconde, j'envisageais d'étudier  l'élève de manière plus poussée et moins... morale. Cette pensée fut vite écartée par la tonne de papier administratifs qui en découlerait. Bah, je me contenterais de lui poser des questions plus tard.


Dernière édition par Elrick Green le Mar 13 Jan 2015 - 19:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lupusänghren Dovah

Dragonnier

________________

avatar
________________


Race : Humain draconique
Classe : Porteur élémentaire
Métier : Mage
Croyances : Aucune
Groupe : Mages de Béolan

Messages : 34

Fiche de Personnage : Clique ici


MessageSujet: Re: [CLOS] Potions. [Pv Elrick Green]   Mar 6 Jan 2015 - 20:53

Le professeur semblait tout à coup très intéressé par le passé du jeune homme, sûrement à cause de ses écailles. Il est vrai qu'elles attirent souvent l'attention des gens sur lui et à force c'est assez énervant. C'est pas comme si j'avais des plumes de poulets tout de même ! Hé puis, elles ne sont pas sur tout mon corps. Enfin en principe si, mais elles ne sont pas vraiment visibles à l’œil nu. Lupusänghren plongeait ainsi son regard glaciale dans celui du jeune humain en se préparant à prendre la parole afin de répondre à toutes ses questions. Cela allait être long. Sa bouche s'ouvrit dans un bruit de salive, relâchant quelques paroles sourdes.

« Je me nomme Lupusänghren. Mon nom de famille n'est pas très important. »

Le cliquetis de ses deux épées émettait un bruit désagréable dès qu'il bougeait son buste où à chaque mouvement de ses jambes. Cela provoquait un malaise dans les conversations généralement. Lupusänghren soufflait doucement en direction de la flaque de sang au sol en créant un courant d'air ascendant afin de faire léviter la substance et de la renvoyer dans un second bocal vide et propre. Une fois ceci fait, l'homme draconique reprit la parole.

« Il y a de cela trois mois, je me suis réveillé dans une sorte de laboratoire. Et j'avais déjà ses écailles sur mon corps. »

Lupusänghren ne voulait pas parler du soudain réveil de ses pouvoirs magiques en pensant qu'il ne connaissait pas encore le professeur. C'est surtout qu'il ne voulais pas devenir un cobaye à ses yeux. La pièce où il se trouvait était à peine éclairée par deux fenêtres sur le mur droit de la pièce qui diffusait une lumière seulement au centre de la salle. La vue nocturne de l'homme-reptile lui permit de distinguer le reste de la pièce. Elle était couverte d'armoires avec de différentes substances, certaines étagères étaient couvertes de sang. Ce qui le choqua le plus, c'était que le sang semblait parfois ne pas remonter à loin. Tout en se retournant avec un regard douteux vers le professeur, Lupusänghren se contenta de sourire.


Dernière édition par Lupusänghren Dovah le Ven 23 Jan 2015 - 17:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Elrick Green

Tisseur de Chimères

________________

avatar
________________


Race : Humain
Classe : Alchimiste
Métier : Chapelier/professeur a la Tour des Mages
Croyances : Aucune
Groupe : Béols

Âge : 38 ans

Messages : 16

Fiche de Personnage : Ma Fiche


MessageSujet: Re: [CLOS] Potions. [Pv Elrick Green]   Mar 13 Jan 2015 - 19:21

Je croisais les mains sur mon bureau et appuyais ma tête dessus.

-Un cas pour le moins intéressant.

Je surpris un regard douteux de Thaha (ou un truc dans le genre) et une grimace passa sur mon visage quand je me rendis compte de l'état de ma salle: du sang a de nombreux endroits, des bocaux non-fermés et une chimère en cours de création sur la table. Hum. Le sang ne provenait pas d'êtres humains (ou du moins, pas d'êtres humains non-consentants), mais ça la mettais toujours mal. Très bien.

-Anton ? Fais nous un peu de ménage, tu veux ?

Surgissant de derrière un grand drap pourpre étendu a l'arrière de la salle, mon majordome s'arma d'une éponge et d'un plumeau et entreprit de remettre la salle au propre. Reportant mon attention sur l'élève, je me concentrais sur son Aura. Cette derrière me parue étrange. Comme... mélangée a une autre. Il y avait une Aura marron assez banale, mais en plus de cela des bandes d'énergie Aurique rouge sang tourbillonnaient autour de son corps. Cette aura rouge appartenait a quelque chose d'ancien, de puissant et d’assurément pas humains. C'était surprenant qu'avec une telle Aura il n'ait que des écailles. Je plantais mon regard dans le sien:

-C'est tout ? Pas d'effets secondaires ? Des maladies ? Des possibilités de rejet ? Un dédoublement de personnalité ?

Il avait mentionné un laboratoire. Ce qui sous-entendais expérience. Il n'était visiblement pas consentant (l'évidence même). J'eu un discret soupir: encore de ses scientifiques/alchimistes a moitié fou qui capture des gens dans des villages pour tester leurs expériences morbides et peu recommandées. Il faudrait que j'analyse les écailles du jeune homme de manière plus poussée, que je parvienne a déterminé comment il avait été modifié, et surtout pourquoi. Entre autre, il me faudrait comprendre son étrange Aura. Je devais bien avoir deux ou trois grimoires là-dessus quelque part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lupusänghren Dovah

Dragonnier

________________

avatar
________________


Race : Humain draconique
Classe : Porteur élémentaire
Métier : Mage
Croyances : Aucune
Groupe : Mages de Béolan

Messages : 34

Fiche de Personnage : Clique ici


MessageSujet: Re: [CLOS] Potions. [Pv Elrick Green]   Jeu 15 Jan 2015 - 19:54

La part du scientifique qui était en lui semblait tout à coup ressortir. L'instant avant absent et l'autre présent, son cerveau semblait agir beaucoup plus vite que son corps. Il capta immédiatement mon regard douteux alors que je balayais la salle de mon regard froid. Mais la couleur de ses pupilles était étrange, elle prit une teinte que je ne connaissais pas. C'est comme si il m'analysait totalement. L'homme-reptile commençait à s'ennuyer du manque de paroles depuis le professeur. Tout à coup, quelques paroles s'échappaient d'entre les lèvres du scientifique.

« Un cas pour le moins intéressant. »

Le guerrier le laissait réfléchir sans rien dire afin de faire rapidement passer ce moment. Rester enfermé l’horripilait vraiment. Un vent chaud entrait depuis les lointaines fenêtres du hall de la tour.  La température fraîche du reste de la tour semblait déjà très loin pour Lupusänghren. Une odeur insoutenable régnait dans tout les laboratoires de cette satané partie de la tour. Tout en se demandant comment les scientifiques faisaient pour rester tout le temps ici, le professeur prit une nouvelle fois la parole.

« Anton? Fais-nous un peu de ménage, tu veux?»

Une inquiétude s'emparait rapidement du jeune homme. De la part des scientifiques, ce Anton pouvais être vraiment n'importe quoi. Un lutin à une sorte de liquide vivant. Mais heureusement, un homme à l'allure totalement humaine apparut depuis un rideau coloré. Sa vitesse de ménage était hallucinante. Sûrement l'habitude de la tâche. Les nettoyeurs comme lui devaient être dépassés avec toutes les bêtises que pouvaient faire les scientifiques ici. Lupusänghren les plaignaient vraiment. Pour lui, c'est impossible de rester tout le temps enfermé ici en devant nettoyer les divers liquides et toutes choses étranges qui peuvent apparaître. Surtout qu'ils peuvent toujours recevoir un sort à cause d'un artefact mal utilisé où quelque chose dans le genre. En tout cas, la salle était totalement nettoyée.
Le scientifique s'exclama dans un bruit de salive.

« C'est tout? Pas d'effets secondaires? Des maladies.Des possibilités de rejets? Un dédoublement de personnalité? »

C'est de l'humour? L'homme-reptile n'était pas victime d'une vulgaire maladie passagère. Et savoir cracher du feu, c'est un effet secondaire normal? Où encore pouvoir se transformer en un reptile meurtrier géant. Oui, c'est sûr que ces symptômes sont anormaux. Sinon, où irait le monde? Enfin bref, il était temps de répondre au jeune professeur. Il fut surpris de sa voix grave et puissante qui retentissait à travers les parois de la tour.

« Oh, à part pouvoir cracher du feu et se transformer en un reptile énorme je ne vois pas de quoi vous voulez parler. »

Le ton de la voix de Lupusänghren semblait vraiment moqueur. Mais il n'avait en aucun cas voulu vexer le scientifique si c'était le cas. Allant doucement se poser sur le dossier d'une chaise en bois, il attendais la réponse tant attendue.


Dernière édition par Lupusänghren Dovah le Ven 23 Jan 2015 - 17:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Elrick Green

Tisseur de Chimères

________________

avatar
________________


Race : Humain
Classe : Alchimiste
Métier : Chapelier/professeur a la Tour des Mages
Croyances : Aucune
Groupe : Béols

Âge : 38 ans

Messages : 16

Fiche de Personnage : Ma Fiche


MessageSujet: Re: [CLOS] Potions. [Pv Elrick Green]   Jeu 15 Jan 2015 - 21:14

Ah. Quand je disais que c'étais un cas intéressant. J'eu un sourire amusé vers Thaä:

-Il fallait le préciser tout de suite.

Un reptile géant cracher de feu. Une image de dragon fit irruption dans mon esprit. L'aura pouvait parfaitement correspondre a ce genre de bestiaux. Encore faudrait-il vérifier. Je me penchais en avant:

-Et bien jeune homme... si je récapitule, vous n'avez aucune idée du pourquoi ni du comment, mais vous vous êtes brutalement réveillé a un moment de votre existence avec la capacité soudaine de cracher du feu et de prendre la forme de lézard géant ? Personne ne vous a rien appris sur la magie, cela vous ais venu comme cela ?

Je penchais la tête sur le côté, détaillant l'aura rouge qui entourait l'élève. Un petit mystère de la nature comme je les aime.

-Accordez moi un moment.

Je me levais pour me diriger vers une bibliothèque au fond de la salle. Attrapant quelques gros bouquins, que je ramenais sur mon bureau. Entre thèses de zoologie et traités Alchimiques importants apparaissaient des contes et légendes qu'on racontait dans les zones les plus rurales de Feleth. Prenant un de ces livres, je lui montrais une illustration:

-Un lézard géant comme ça ?

Je lui désignais l'image majestueux d'un dragon perché sur une corniche de pierre au dessus d'une immense plaine en flamme. Impressionnant a n'en pas douter, mais peu réaliste en vérité. Bref.

-Dites moi... serait-il possible d'avoir un aperçu de vos capacités magique ? Ce serait... instructif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lupusänghren Dovah

Dragonnier

________________

avatar
________________


Race : Humain draconique
Classe : Porteur élémentaire
Métier : Mage
Croyances : Aucune
Groupe : Mages de Béolan

Messages : 34

Fiche de Personnage : Clique ici


MessageSujet: Re: [CLOS] Potions. [Pv Elrick Green]   Mer 21 Jan 2015 - 16:12

« Parfois il se demande s'il n'est pas devenu un monstre semblable à ses ancêtres. Peut-être l'est-il. Peut-être que non. Cette réponse est seulement au fond de lui. »

* * *

Voilà plusieurs jours que son aura bestiale en faisait comme à son envie. Dans de grands excès de puissance elle se démontrait puis disparaissait soudainement en fascinant certains et en paralysait d'autres. Les origines draconiennes du jeune homme semblaient les intéresser mais un sentiment de peur mêlé à de la méfiance s'emparait souvent des élèves qui étaient proches de lui en cours. Surtout quand il s'agissait de manier la magie où de faire un exercice. Dans chacun de ses mouvements pouvait se remarquer le sang surhumain qui coulait dans ses veines. La particularité de ses combats, c'est qu'ils étaient d'une grâce digne d'une sirène mais d'une férocité accablante. Sa technique de combat est un peu comparable à de l'eau contre des rochers. On ne peut l'attraper mais sa pression est capable de briser des roches. Cela aussi, c'est un beau mystère de la nature.

Lupusänghren savait qu'il existait des dragons sauvages dans des contrées lointaines mais qu'ils étaient quasiment impossibles à dresser. Il se demandait si il lui serait capable de communiquer avec eux, de dragon à dragon. Enfin, son apparence d'humain le rabaisserait sûrement face à des monstres gigantesques couverts de puissantes écailles dignes de la meilleure armure de Feleth.

« Et bien jeune homme... si je récapitule, vous n'avez aucune idée du pourquoi ni du comment, mais vous vous êtes brutalement réveillé a un moment de votre existence avec la capacité soudaine de cracher du feu et de prendre la forme de lézard géant ? Personne ne vous a rien appris sur la magie, cela vous ais venu comme cela ? »

Une nouvelle question de la part du professeur qui surgit dans l'esprit perdu de Lupusänghren. Cette fois il étais bien décidé à y répondre. Puis il se met à y réfléchir. Ses pouvoirs risqueraient-il de mettre en danger ses proches? Et aussi les mages qui lui ont offert un toit ainsi que à manger? Toutes ses questions se bousculaient à travers sa tête mais une seule réponse glissait entre ses lèvres.

« Les magies que je possède se sont réveillées seulement après que j'ai obtenu le sang de dragon. Cela a peut-être agi un peu comme une activation. La puissance qui était cachée au fond de moi s'est éveillée et s'est montrée au monde extérieure à partir de ce moment-là. »

Sa voix était puissante et résonnait à travers la pièce creuse aux murs magiques. Elle avait peut-être même résonner à travers tout le couloir remplis de pièces plus sales les unes que les autres. Il recula doucement d'un pas en évitant au dernier moment le majordome qui rentrais dans son rideau. Le scientifique était toujours dans ses hypothèses et ne lui avais toujours pas donner de raison rationnelle à son état. Puis le scientifique se déplaça et amena un livre doté d'une illustration qui représentait ce qu'il était. Un dragon. C'était donc ça la vérité. Il étais le mélange entre un être humain et un reptile vivant depuis les confins du monde. Lupusänghren relâcha un long soupire en se baissant contre le livre, balayant de son regard toute la page. Un lézard géant ailé. Plutôt étrange comme parent pour le jeune homme qu'il étais. Plongé dans ses pensées, le scientifique proposa une nouvelle idée à l'hybride. Lui montrer comment il manie ses pouvoirs. Cela, il savait le faire. Utiliser sa magie n'était pas un problème majeur mais il savait pour l'instant seulement faire des phénomènes de bas étage. Sans avoir besoin de répondre à l'humain, il saisissait lentement le haut de son bâton qui brillait de milles feux. En tapant d'un bruit sourd contre le sol de marbre, une lumière rougeâtre illuminait tout à coup la pièce anciennement plongée dans l'obscurité. Une énorme boule de feu partait s'écraser contre le mur en face du reptile en disparaissant dans un nuage de fumée. Le scientifique devais sûrement croire que c'était déjà finis. Mais non.

Un nouveau coup de bâton surgissait à travers la pièce et un léger tremblement de terre secouait la pièce. Par la suite, il fit tournoyer son bâton dans le centre de sa main droite en formant un puissant courant d'air. Les livres de la pièce se mirent à trembler sous la pression du courant d'air soudain. Puis il fit apparaître une minuscule boule d'eau qui explosa en venant frapper contre le sol. Ce qu'il m'avait demandé était fait. Lupusänghren lui avais donné une démonstration de ses pouvoirs magiques. Les cheveux noirs du garçon retombaient contre son crâne rasé en cachant légèrement ses yeux de reptiles. Une légère lueur violette brillait au fond de ses pupilles animales et donnait un sentiment magique à quiconque plongeait son regard dans le sien. Le bâton du reptile disparut à travers sa main dans une légère explosion puis il s'avança vers le scientifique. Lupusänghren s'attendait à un nouveau diagnostic de la part du professeur. Il attendait donc.

L'albinos vint doucement placer son regard ensorcelé dans celui du professeur exacerbé. Dissimulant le reste de son visage à travers l'obscurité royale dans la salle, il ressemblait à un prédateur prêt à sauter sur sa proie. Mais il n'en étais rien. Un léger rictus de contentement secoua la mâchoire à moitié animale de celui-ci tandis que l'humain restait scotché à son bureau.

Sa bouche s'ouvrit dans un bruit de salive.

« Vous voyez, je ne pensais pas pouvoir comprendre aussi facilement ce que je suis devenu grâce à un professeur. Je vous remercie pour vos explications travaillées et logiques. »

Le ton de l'homme-reptile s'était braqué sur l'intonation du "vous". Pour lui, la politesse n'existait pas. Toujours habitué à tutoyer ses interlocuteurs, cela ne faisait pas partit de ses talents. Mais il n'était pas irrespectueux pour autant. Après un dernier regard méfiant sur la totalité de la pièce, il se dirigeait doucement vers la porte en se cognant soudainement contre un jeune scientifique affolé. Par réflexe, Lupusänghren avait déjà placé sa lame noire contre la gorge de l'adolescent. Prêt à le décapiter si il s'agissait d'un assaillant. Après s'être rendu compte de sa bêtise, il rengainait doucement sa lame dans le fourreau au niveau de sa côte gauche.

Affolé et totalement peureux, l'adolescent parlait en reprenant lentement son souffle.

« J'ai cru qu'il vous étais arriver quelque chose ! Avec le mini tremblement de terre et... »  

La voix du jeune garçon s'estompa en voyant les écailles du reptile. Il recula sur ses pas en glissant à moitié et finit presque par tomber. Puis il tomba littéralement contre le mur derrière lui en s'affalant contre le sol de marbre. Lupusänghren resta surpris sans prononcer un seul mot. Le professeur semblait tout aussi surpris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Elrick Green

Tisseur de Chimères

________________

avatar
________________


Race : Humain
Classe : Alchimiste
Métier : Chapelier/professeur a la Tour des Mages
Croyances : Aucune
Groupe : Béols

Âge : 38 ans

Messages : 16

Fiche de Personnage : Ma Fiche


MessageSujet: Re: [CLOS] Potions. [Pv Elrick Green]   Ven 23 Jan 2015 - 20:08

Le visage las, je dévisage mes deux élèves. L'un est une saleté d'Ensorceleur a maniement magique varié maîtrisant l'art des lames, et l'autre est un petit scientifique allongé face contre terre sur le sol. Avec un soupir, je m'approche du dernier.

-Ravi d'avoir put vous être utile Lupusänghren, mais tu aurais tout de même pût éviter de maltraiter ce jeune homme. M'enfin. Un hybride draconique qui maîtrise les 4 éléments ? Impressionnante démonstration de magie.

Je n'en pense pas moins. Cependant, l'élève, aussi intimidante soit sa magie, n'aurait pas pût me faire plus de dégâts que ça. Règle de survie numéro 1: on ne défit pas un Alchimiste chez lui. Sauf si on est un fou suicidaire en état d'ébriété profond. Même Anton, au premier signe de magie, avait lâché son plumeau et s'était apprêté a foncer sur l'élève si ça venait a dégénérer. Avec un petit ricanement, je me dirige vers une armoire d'où je sors une fiole de liquide rouge profond. Pas du sang, mais un bon remontant. Quelque gouttes sur la langue de l'évanoui et il était plus ou moins d'attaque.

-File. Il ne s'est rien passé de grave. Du balai !

Une fois qu'il a décampé dans les méandres de la Tour, je me retourne vers Lupusänghren:

-Bien. Je vosi que tu sais te défendre. Et que tu sais ce que tu es, Hybride Draconique. Fais attention a toi, ceux qui t'ont crée pourraient vouloir te reprendre. Maintenant laisse moi, j'ai du travail.

Sans plus de cérémonie, je le congédie et retourne a ma chimère. Il fallait que je la finisse avant que les ingrédients soient gâchés !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



________________


________________



MessageSujet: Re: [CLOS] Potions. [Pv Elrick Green]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[CLOS] Potions. [Pv Elrick Green]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feleth :: Feleth, le monde du milieu :: Beolan :: Tour des mages-