''L’enfant voulait répondre. Mais sa gorge lui fit comprendre que ses mots ne seraient jamais à la hauteur du silence.''
               
Eto Hachiro
 
''La mort, c’est elle qui vous fait tenir debout. C’est elle qui dicte les actes. C’est elle qui peint le monde. Et elle vous emportera tous.''
               
Querel Sentencia
 
''Je ne ressens que soif et tristesse, la mort est futilité. Je la cherche, peut-être suis-je elle.''
               
Nagate Zetsubō
 
''Udyr, quand tu seras mort, on se souviendra de ton nom. Moi je n'en ai pas, car je ne mourrai pas aujourd'hui. Mais le tien restera gravé dans ma mémoire, et dans celle de tous ceux qui t'ont connu, comme celui d'un homme fort, et digne. Alors va, et éteins-toi avec grandeur, devant tous ces vautours.''
               
Darn Butcher
 
''La nature revivait là où les hommes mourraient, le cycle reprenait son cours normal grâce à l’albinos.''
               
Aikanaro Myrrhyn
 
''Ils ne se battaient pour rien qui n’en vaille la peine. Ils étaient incapables de distinguer ce qui avait de la valeur de ce qui n’en avait pas. Alors pourquoi tant de vigueur à la tâche ? Pourquoi risquer sa vie aussi vainement ?''
               
Alcofrybas Grincebrume
 
''Son regard, depuis toutes ces années, avait appris à parler.''
               
Etan Ystal
 
''Un monde de chaos, de destruction et de malheur, un monde impartial et magnifique, le seul en tout cas, où faire l’expérience de la vie prendrait un sens véritable.''
               
Edwin Gwendur
 
''L’enfer, ce doit être l’enfer : courir pour l’éternité dans un paysage sans fin, sans début. Sans possibilité de repos ou de mort.''
               
Tyrias Marchemonde
 
''Mais sans risque on n'obtient rien, voici ma devise mes amis. Il ne faut pas avoir peur de se salir les mains, il ne faut pas avoir peur de la mort…''
               
Dimitri Morteury
 
''Tomber... Ceci est si abstrait. L'on pourrait se relever plus grand que l'on était.''
               
Yozora Adragnis
 
''Il passa des semaines dans le cachot ayant décidé de s'y enfermer lui-même. Puis, au terme de trois semaines, vous êtes venu le voir et vous lui avez dit : «Les larmes ne sont qu'une faiblesse qu'il te faudra masquer... Si tu veux t'apitoyer, libre à toi, mais, si tu souhaites voir les choses changer, tu le peux toujours. Suis-moi... Mon ami.»''
               
Haar Wilder
 
''Le brin d'herbe ne se soucie guère de ce que font les feuilles des arbres. Mais à l'automne venu, les feuilles ne se suffisent plus entre elles. Elles s'assombrissent, se nourrissant des nuages noirs d'orage. Et alors, elles se laissent tomber sur nous.''
               
Le Peintre
 
''S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est immobile, allongée, rigide, puante à en faire vomir, en décomposition, transportant des milliers de maladies, la peau arrachée et les os jaunes. S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est à six pieds sous terre, devenue la proie des corbeaux, et ses yeux mangés par des fourmis... C'est qu'elle a un jour été orgueilleuse et avide. C'est qu'elle a un jour voulu devenir riche et grande, ou bien qu'elle l'est devenue. Cela ne change rien.''
               
Le Violoniste
 
''La pensée est la liberté, la liberté... Alors, le corps est la prison, le corps est la prison... Il faut casser les barreaux.''
               
Sill
 
''Nous croyons conduire le destin, mais c'est toujours lui qui nous mène.''
               
Setsuna Hendenmark
 
''Fais ce que tu veux avec ces villageois, sauf les laisser en vie.''
               
Kaull Hendenmark
 
''La fuite vers la religion peut être une réponse pour certains. Pour d'autres elle n'est que la simple évidence que l'homme est faible et instable.''
               
Astryl Panasdür
 
''La mort ne cherche pas à s’expliquer, elle ne fait qu’agir, monsieur. Les cadavres ne racontent pas grand-chose, mais vivant, un homme peut en avoir long à dire.''
               
Sanaki Hearthlight
 
''Alors, telle une marionnette cassée que l’on tente en vain d’animer, il se releva, restant digne malgré ses blessures.''
               
Dolven Melrak
 
''Quand le sang coule, il faut le boire. La mort ne frappera pas à votre porte mais s'invitera par vos fenêtres !''
               
Andreï Loknar
 
''Personne ne peut capturer une ombre, personne ne peut la dresser ni se l’approprier.''
               
Jazminsaa Alsan
 
''De la même façon, à l'idée qu'un abruti de scribe puisse teinter ses parchemins de calomnies religieuses, ou pire, me faire porter le titre de héros, je vais préférer m’occuper de l'écriture de ma propre histoire.''
               
Alexandre Ranald
 
''La mort... Si belle et terrible à la fois, elle l'appelait, et l'appelle toujours.''
               
Adam Moriharty
 
''Par nature, j’aime tout. Par conséquence, je me hais…''
               
Samaël Apelpisia
 
''C'est sordide et cruel, mais c'est hélas la réalité de ce monde.''
               
Liam Gil' Sayan
 
''Aujourd’hui sur les terres de Feleth les pensées ne sont plus les bienvenues. Le temps de la renaissance spirituelle est terminé. Le temps où les grands penseurs avaient aidé le monde est révolu.''
               
Héra Calliope
 
''La mort était séductrice ; elle ne montrait que ses bons côtés. La sérénité et le calme absolu : pour toujours et sans violence.''
               
Eurybie Pourrie
 
''J’ai atteint cette espèce de vanité qu’apporte l’ancienneté. Je ne crois plus qu’on puisse m’apprendre quelque chose, et si jamais quelqu’un essaye ou y arrive seulement, je me bloquerais et deviendrais hermétique à tout contact.''
               
Dante Waanig
 
''Je devrais t'attacher, tu deviens dangereux pour toi même !''
               
Jeyra Frozeñ
 
''La beauté des êtres n'était rien. La beauté des choses oui. Mais pas forcement celle que l'on voit avec une paire de rétines.''
               
Akira Satetsu
 
''Le noir. Une étendue sombre en perpétuel mouvement.''
               
Melpomène d'Ambre
 
''Il est des oreilles invisibles qui peuvent entendre jusqu'à nos moindres soupirs et des secrets aux allures anodines peuvent se révéler instruments de destruction et de tourments sans fin...''
               
Cassandre Ombrelune
 
''Le "rien" est tellement plus unique que la peur ou n'importe quel autre sentiment...''
               
Meryle Nightlander
 
''Ce n'est pas le nombre ni la force qui compte, c'est l'envie, la cause.''
               
Luyak Salamya
 
''L'innocence d'un enfant est la plus grande peur de l'homme.''
               
Clause Vaneslander
 
''Quand il lui manque une marionnette pour ses spectacles. Il verrait en vous la chose qu'il cherche.''
               
Jack D'enfer
 
''Il n'a pas de notion réelle du bien et du mal, personne ne lui ayant jamais défini ces mots.''
               
Jim Stocker
 
''Je n'ai vu aucune lumière, aucun goulet, pour sortir du boyau infini et obscur que nous empruntons tous, jusqu'à la promesse d'une nouvelle vie, de la transcendance et de la connaissance. Alors, mes yeux se sont adaptés aux ténèbres.''
               
Shaquîlah Dresdeïorth
 
''Le pouvoir ronge l'homme.''
               
Balthazar Bel
 
''Visiblement, la sérénité n'avait de valeur que si on connaissait également, en comparaison, des moments de troubles.''
               
Dranek Barth
 
''Le faible se faisait tuer, le fort vivait un jour de plus.''
               
Rodany Bleinzen
 
''Le soleil se couchait sur le monde du milieu. Les ténèbres se paraient de leurs plus somptueux apparats pour enfin faire leur entrée.''
               
Rin Mephisto
 
''Et alors il vit le chaos, la désolation, la souffrance le désespoir ambiant. Il rit.''
               
Elrog Aniec
 
''Perdu quelque part, marche vers nulle part.''
               
Kyle Wate
 
''La rose n'a d'épines que pour qui veut la cueillir.''
               
Karin Yzomel
 
''- Je peux vous prédire le genre d'homme qui vous convient !
- Je connais déjà mon genre d'homme.
- Vraiment... Et quel est-il ?
- Les hommes morts.''
               
Naladrial Delindel
 
''Utilise tes pouvoirs seulement quand le noir deviendra invivable.''
               
Zedd McTwist
 
''Tes cauchemars m'ont déjà donné l'encre... À présent, ta peau me donnera les pages !''
               
Conrart Crowlore
 
''Bien des gens se font enfermer dans un cercueil une fois mort, mais rares sont ceux qui naissent dedans.''
               
Dassyldroth Arphoss
 
''Le corbeau frénétique qui vous nargue de sa voix perchée, agite ses ailes damnées, où le reflet d'un mort se penche sur votre âme.''
               
Lust Aseliwin
 
''La vie est un mensonge, la destruction une délivrance.
Passent les marées, soufflent les vents, en vain...''
               
Le Passant
 
''Fauche, tranche et avale, gouffre des âmes. Que se dresse devant toi mille fléaux, et que l’enfer se glace devant ta noirceur.''
               
Lloyd Vilehearth
 
''Des charognards pour la plupart, comme ces corbeaux à deux têtes, venant dévorer le valeureux mort.''
               
Meneldil Tristelune
 
''Nous sommes les bourreaux de la justice et de la paix. Même si ce rôle n'est pas agréable à endosser, nous nous devons de le faire, pour le bien du peuple.''
               
Ezekiel Le Sage
 
''Il me tarde de retourner au combat pour finir empalé sur une pique.''
               
Karl Von Morlag
 
''Montre-moi le chemin de la victoire. Ou guide-moi alors dans les tréfonds de la mort...''
               
Aznan Lauréano
 
''Comment peux-tu supporter ça ? C'est assourdissant ! Tue-le ! Qu'est-ce que ça te coûte ? Tu ne l'entendras plus. Tu seras en paix... Tue-le !''
               
Aïden Sochlane
 
''- Faites taire votre cabot !
- Je ne suis pas votre servante !
- Alors je le ferai taire moi-même !''
               
Rosaly Von Gregorius
 
''Le seul présent que la justice a à vous offrir, est votre mort.''
               
Mirage Morteury
 
''Laissez-moi vous conduire aux carnages.... Tant d'âmes ne demandent qu'à succomber.''
               
Idryss Leeverwen
 
''Le soleil est un bourreau. D'une simple caresse, sa langue enflammée peut calciner n'importe quel être.''
               
Seïren Nepthys
 
''C'est une nuit sans lune. Ou bien était-ce un jour sans soleil ?''
               
ShuiLong Zhang
 
''La vie est un rouage lent et grinçant. Il ne tourne que dans un sens. Celui où tu tombes.''
               
Camelle Elwhang
 
''Et un jour, sur vos lits de mort, bien des années auront passé et peut-être regretterez-vous de ne pouvoir échanger toutes vos tristes vies épargnées à Feleth pour une chance, une petite chance de revenir ici et tuer nos ennemis, car ils peuvent nous ôter la vie mais ils ne nous ôteront jamais notre liberté !''
               
Edouard Neuman
 
''Le temps est la gangrène de l'homme, elle apparait puis vous ronge à petit feu. Pour finir il ne vous reste plus que le présent pour vivre ; le passé s'évapore peu à peu et le futur ne vous intéresse guère.''
               
Asgeïr Aslak
 
''Cueillir la fleur de la déchéance et croquer dans la pomme de la faucheuse, nos vies se résument à cela car après tout, nous finissons à une moment où un autre, tous sous terre.''
               
Violette Dellylas
 
''Le pire n'est pas de mourir, mais de se faire oublier.''
               
Erwan Daermon Do'Layde
 
''Tenter d'oublier, même si c'était impossible. Il aurait aimé se jeter à la mer avec la preuve de son acte immonde. Laver tout ce sang qu'il sentait sur lui. Peut-être même s'y noyer, simplement. Sombrer dans les abysses et les ténèbres, pour toujours.''
               
Mio Raeth
 
''La lumière montre l'ombre et la vérité le mystère.''
               
Aeli Seoriria
 
''Si la vie n'a qu'un temps, le souvenir n'a qu'une mesure. Le reste est silence.''
               
Valt Horn
 
''Dans le noir le plus complet, l'aveugle est la meilleure personne à suivre. Dans un monde de folie, qui mieux qu'un fou pour nous guider ?''
               
Ledha Borolev
 
''Je ne crois pas en la force d'un absent. Celle qui ferait de vos dieux ce que vous pensez qu'ils sont.''
               
Gigantus Corne
 
''Une limite qui n'a été créée que pour être dépassée ? C'est simple, imaginez !''
               
Goudwin Didrago
 
''Voir grouiller tous ces gens, connaître leurs désirs et leurs rêves, voir comment évoluent les sociétés, leurs aspirations et leurs défauts. Comprendre que donc rien n'est éternel, et que tous ces rêves et toutes ces folies disparaîtront de la surface du monde. Se laisser aller, indolent, parce que tout cela ne servira à rien, et qu'au bout du compte le monde reste le monde, seule éternité immuable.''
               
Uridan Sangried
 
''L'Inquisition vous remettra sur le droit chemin. Même s'il faut vous briser les jambes pour ça.''
               
Leevo Shellhorn
 
''N'oublie pas d'avoir peur des morts. Ils sont toujours plus nombreux que les vivants, et un jour, tu les rejoindras.''
               
Moira Brawl
 
''J'avais l'habitude avec ce genre d'individus... Moins vous bougerez, moins vous leur parlerez... et moins ils vous cogneront dessus.''
               
Aoi Haandar
 
''Je souhaite voir votre sang se répandre mollement à la surface d'une eau rendue trouble par les masses de cadavres vidés de leur substance, marcher dans les champs de vos ossements éparpillés, me remémorant à chaque pas votre mort absurde et pathétique, que vos noms ne soient pas contés, que votre souvenir s'éteigne comme s'éteint votre vie fade et misérable, qu'à travers les années, seuls subsistent vos ossements tels de tristes traces blanchâtres dans un paysage noir de guerre, de sang et de folie.
Et que telles cette phrase, vos morts n'aient aucune importance, aucune signification pour quiconque.''
               
Nargheil Eoss
 
''Bénie soit la haine que tu porteras à ton prochain, lave l'Homme des péchés qu'il a commis.
Sois l'épée du jugement qui s'abattra sur cette race impure, souillée par la vengeance et la corruption.''
               
Meiro Fuuchiuse
 
''Notre futur exprime nos actes passés.''
               
Terence Ripper
 
''Rencontre les ténèbres et tu admireras la lumière, dit le voyant.
Contemple la lumière et tu provoqueras les ténèbres, dit l'aveugle.''
               
Tekian Varis
 
''Un général courageux et fier, est celui qui exécute en premier l'ordre qu'il donne à ses hommes.''
               
Danarius Kyrarion
 
''L'art est le sentiment obscur de l'appropriation de l'étrange.''
               
Leroi-Gourhan
 
''La mort nous sourit à tous, et tout ce que nous pouvons faire, c'est lui sourire en retour.''
               
Marc-Aurèle
 
''L'art est la mystérieuse présence en nous, de ce qui devrait appartenir à la mort.''
               
Malraux
 
''L'art est une profondeur creusée dans le visage du monde.''
               
Weischedel
 
''Le néant après la mort ? N'est-ce pas l'état auquel nous étions habitués avant la vie ?''
               
Schopenhauer
 
''Les avocats d'un malfaiteur sont rarement assez artistes pour tourner à l'avantage de leur client la belle horreur de son acte.''
               
Nietzsche
 
''Ôte-toi de mon soleil.''
               
Diogène le cynique
 
''Il y a pas d’œuvre d'art sans collaboration du démon.''
               
André Gide
 
''Ce n'est pas le lieu mais son cœur qu'on habite.''
               
John Milton
 
''Nous sommes les histoires que nous vivons.''
               
Auteur inconnu
 
''La mort est terrible pour n'importe qui. Bons ou mauvais, anges ou démons, c'est la même chose. La mort est impartiale. Il n'y a pas de mort particulièrement horrible. C'est pourquoi la mort est effrayante. Les actes, l'âge, la personnalité, la richesse, la beauté... Tout ça n'a aucun sens face à la mort.''
               
Fuyumi Ono
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Adriel Ushadar, le Démon Forgeron

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Adriel Ushadar

Le Démon Forgeron

________________

Adriel Ushadar
________________


Race : Démon commun
Classe : Lame noire
Métier : Forgeron occulte
Croyances : Aucune
Groupe : Solitaire

Âge : 884 ans

Messages : 14

Fiche de Personnage : Création et destruction


Adriel Ushadar, le Démon Forgeron _
MessageSujet: Adriel Ushadar, le Démon Forgeron   Adriel Ushadar, le Démon Forgeron EmptyJeu 19 Fév 2015 - 17:20

* * *

Personnage

Nom : Ushadar

Prénom : Adriel

Rang : Le Démon Forgeron

Âge : 884 ans

Sexe : Masculin

Race : Démon Commun

Classe : Lame noire

Métier : Forgeron occulte

Le forgeron occulte est un artisan démoniaque spécialisé dans la fabrication d’armes et d’armures imprégnées de magie occulte. Adriel, qui pratique cet art depuis plusieurs siècles, a atteint un niveau de dextérité et de maîtrise rarement égalés. Il s’occupe autant de donner forme au métal que de l’insinuer  de puissante magie noire. Il est actuellement considéré comme un des meilleurs forgerons occultes du Vein et a été à plusieurs reprises sollicité pour la fabrication d’armes et d’armures magiques par des démons de haut rang.

Croyances : Aucune

Groupe : Solitaire. Ses activités nécessitent une certaine neutralité. Et surtout il n’aime pas les allégeances.

Équipement :

Adriel ne voyage jamais sans un sac qui contient quelques outils d'artisan. On y trouves des couteaux, des ciseaux à bois, du sable à poncer et quelques petits marteaux.

Armes

Fléau, une épée bâtarde, sa lame maudite qu’il considère comme son chef-d’œuvre. Longue d’environ un mètre trente, Fléau est une lame large, solide et légère. Son aspect est relativement sobre, à peine quelques décorations géométriques et runes sur la garde et le pommeau. La lame, quant à elle, est plus remarquable. Deux métaux, un couleur argent, l’autre couleur ébène, composent celle-ci. Ces métaux ont été mêlés et martelés de nombreuses fois et  s’entremêlent en des dizaines de milliers de tourbillons et de spirales noir et argent qui donne à la lame un aspect veiné. Lorsqu’exposé à une source de lumière, le métal renvoie des reflets jaune-orangés de la même couleur que les yeux d’Adriel. La lame est virtuellement incassable, insensible à la rouille et ne s’émousse jamais.
Deux dagues noires imprégnées de magie : Osan et Aran.

Armure

Adriel voyage avec son armure en pièces détachées dans son sac. Il porte pratiquement en toutes circonstances la partie inférieure, et enfile si besoin est la partie supérieure. L’armure, fruit de l’artisanat d’Adriel, allie très grande solidité avec légèreté et facilité de mouvement. Elle est pour lui comme une seconde peau.

Globe oculaire d’Adriel

Il y a plusieurs siècles, Adriel a perdu son œil gauche au terme d’un des plus importants combat de sa vie. Avide de revanche et animé de haine, il a fabriqué un globe empli de son essence démoniaque. Ce globe a la taille de l’œil qu’il a perdu. Il est fait de métal du Vein, zébré de quatre lignes de feu jaune qui semble brûler en permanence. La nature de ce globe le rend particulièrement difficile à dissimuler. Dans le Vein, Adriel le laisse visible. Sur Féleth, il le cache derrière des bandelettes rouges, ce qui affecte sa vision « réelle » mais laisse intacte sa vision magique.

Vêtements

Dans le Vein : Il préfère se déplacer torse nu. Il ne garde alors qu’un pantalon en tissu épais que recouvrent des pièces d’armure magique qu’il a lui-même forgées ainsi que des plaques et des gantelets couvrant ses mains, ses poignets et ses avant-bras. Pour éviter le frottement entre le métal et sa peau, il se recouvre au préalable ses bras de bandelettes de tissu. Ses gantelets sont ignifuges et son si bien articulés qu’ils sont pour Adriel comme une seconde peau. Ils lui permettent notamment de travailler à la forge en profitant de toute la protection et la dextérité nécessaires à son travail.
Sur Feleth : Pour cacher sa véritable apparence aux yeux des humains, Adriel se vêt comme eux. Il a toutefois une préférence pour les habits amples et sobrement décorés, mais de grande qualité. Généralement, il porte un manteau brun à capuche qui cache son visage et ses cheveux. Il porte sous ce manteau une tunique noire épaisse à broderies géométriques qui lui couvre le torse, en plus des mêmes pièces d’armure que dans le Vein.

Bijoux

Adriel possède plusieurs bijoux qui ne sont dotés d’aucun pouvoir particulier si ce n’est d’être des créations de grande qualité du démon forgeron.  Il porte en permanence deux brassards d'or décorés de motifs végétaux inspirés des plantes corrompues du Vein.

Talents de combat physique :

Adriel est un démon fort et rapide. Tout son style de combat repose sur sa puissance et sa dextérité à manier Fléau. Même dépourvu d’arme, Adriel est capable de faire des ravages en frappant puissamment et rapidement les points vitaux de son adversaire. Ces capacités de corps-à-corps atteignent leur plein potentiel quand il libère son essence par son œil gauche.

Talents de magie :

Lorsqu’il combat, Adriel utilise Fléau, sa lame maudite, imprégnée de magie noire.
La lame, plus affûtée qu’un rasoir, peut trancher pratiquement tous les matériaux qui existent, sauf l’armure d’Adriel et le fourreau qui la contient (enfin, à la connaissance du démon forgeron.) Cette propriété est aussi présente de façon immatérielle. Fléau peut perturber voire découper les flux de magie de faible niveau lancés vers son propriétaire. Cette capacité est toutefois à double tranchant, un sort dénaturé étant souvent très instable et dangereux.

La lame du démon forgeron est en permanence habitée par un feu démoniaque qui permet à Fléau d'infliger des blessures particulièrement douloureuses et difficiles à guérir. C'est la présence de ce feu qui donne des reflets jaune-orangés à la lame quand elle est exposée à une source de lumière.

Adriel est la seule personne totalement immunisée aux effets de sa lame. Ainsi, quiconque d'autre que lui en saisissant la poignée sera brûlée par le feu démoniaque de l'épée.

Quand il ne combat pas avec Fléau, Adriel utilise une paire de dagues noires infligeant des blessures maudites à sa victime. Cette magie est semblable, mais toutefois moins vicieuse et moins puissante que celle de Fléau.

Talents divers :

Adriel est capable de créer et de réparer pratiquement tout de ses dix doigts. Créatif, imaginatif, original, c’est un excellent artisan qui saura façonner la beauté à partir de peu de chose. Enfin… la beauté selon ses propres critères de démon.
Doué d’une voix grave et profonde, Adriel chante très bien.
Doté d’une grande propension à chercher la liberté à tout prix, Adriel est difficile à dominer mentalement, mais quelqu’un de puissant et d’expérimenté pourra en venir à bout.

Pouvoirs particuliers :

Grâce à son globe oculaire magique, Adriel dispose d’une vision parfaite et peut détecter les auras magiques et démoniaques l’environnant.
En tant que forgeron occulte, Adriel manie la magie du feu à un très haut niveau. La couleur de ses flammes est jaune, comme le reste de ses manifestations magiques.
Il peut invoquer une créature d’ombre, issue de son essence et concentrée dans son globe oculaire gauche. Cette créature d’ombre et de feu augmente ses capacités de régénération et peut se battre pour lui si besoin est. Elle peut également le recouvrir comme une seconde peau,  augmentant sa force, sa vitesse, et ses attaques. Sous cette forme, il est incapable d’utiliser Fléau. La plupart du temps, il utilise cette matérialisation de son essence démoniaque pour générer des ailes dans son dos.
Adriel est capable d’insuffler de la magie dans la plupart des objets courants, le tout dépendant bien entendu des matériaux et des composants magiques dont il dispose.
Adriel possède des pouvoirs de change-forme respectables. Grâce à eux, il peut sans problème se faire passer pour un humain normal sur Feleth.
Ces pouvoirs s'exercent dans certaines limites. Il ne peut que modifier ses traits, sa taille et son poids, pour rester dans des apparences humanoïdes. Il ne peut pas non plus faire apparaître des membres supplémentaires.
Quand il prend une apparence différente de la sienne, son équipement est fondu dans celle-ci et il ne sait pas en faire immédiatement usage. Il doit d'abord retrouver sa véritable apparence afin de pouvoir l'utiliser. Son œil reste toutefois actif dans tous les cas.
Ces pouvoirs lui permettent également de modifier sa taille dans une fourchette de cinquante centimètres à trois mètres. Cette modification s'accompagne d'un changement de taille de son équipement dont il peut faire usage directement.

Apparence physique :

Adriel, sous sa véritable forme, a l’apparence d’un démon humanoïde jeune, très grand, mais fragile. Il mesure deux mètres cinquante-cinq, ce qui le rend bien plus grand que la majorité des humains sur Feleth et pèse cent quarante six kilogrammes.
Il possède des jambes élancées et musclées, qui supportent un tronc mince et bien dessiné à la musculature sèche. Sur son torse naît un tatouage aux formes géométriques qui court tout le long de son bras gauche en une spirale de lignes triangulaires le long de son bras. Ce tatouage s’interrompt à la hauteur de son poignet gauche, laissant la main vierge de tout dessin.
Son visage est jeune, rond et fin. Il a l’air d’avoir environ vingt ans. Sa bouche est garnie de crocs pouvant sans problème déchirer et mâcher la viande. Il possède des yeux jaune brillant à la pupille ronde comme celle des humains et une abondante chevelure noire, épaisse et impossible à coiffer de laquelle émergent deux cornes rouge d’environ trente centimètres de long. La moitié gauche de son visage est souvent enveloppée dans des bandelettes rouges qui cachent son œil, qu’il a perdu il y a fort longtemps lors d’un combat qui l’a marqué à jamais.
Son visage affiche en permanence une expression hargneuse et méprisante, prouvant aux autres démons que malgré son apparence fragile, Adriel est loin d’être un démon faible.
Sur Feleth, Adriel apparaît comme un jeune homme ténébreux à la chevelure noire, aux yeux bruns, borgne.  Il a alors l’air d’un jeune humain tout à fait normal, quoiqu’un peu plus grand que la moyenne (un mètre quatre-vingts, environ).


Caractère, personnalité :

Chaotique, c’est le mot qui définit le mieux la personnalité d’Adriel. Il aime s’amuser plus que toute autre chose (sauf créer). Il fait ce qui lui plaît quand il lui plaît. Ajoutez à cela un côté vicieux malin et calculateur prononcé et vous comprendrez qu’Adriel est un être qui aime semer le chaos et la destruction autour de lui, mais de façon à ce que la situation reste toujours sous son contrôle et qu’il en tire le meilleur parti possible. Semer le trouble est une des rares choses qui l’amuse encore autant après tous ces siècles.
En général, quand Adriel est d’humeur normale (quand il n’a pas envie de semer le trouble), il est calme, paresseux et se désintéresse de tout.
La seule chose qu’il respecte, en tant qu’artisan, c’est l’art. Enfin, celui qu’il juge beau. Sinon, il n’a aucune gêne à le détruire. Parmi les arts, il aime particulièrement l’architecture, la peinture et la musique. Par contre, détruire une de ses créations (même s’il est tout à fait capable de la réparer), le fera entrer dans une rage noire.
Enfin, malgré son côté chaotique, Adriel est un démon qui sait respecter et obéir à ceux qu’il estime dignes de lui commander. Ils ne sont toutefois pas nombreux.


Histoire :

Adriel est né il y a près de neuf siècles de parents démons dans le Vein. Ceux-ci n’étaient pas particulièrement puissants ou connus, et dès qu’Adriel eut atteint l’âge de maturité, il les quitta pour parcourir le Vein à sa guise.
Durant l’errance et la souffrance de ses jeunes années, il se battit corps et âme pour survivre dans ce monde étrange et maléfique, jusqu’à ce qu’il découvre ce qui deviendrait son art : la forge.
Il rencontra son maître, Ushadar Alakr, complètement par hasard. A l’époque, Ushadar était le plus grand forgeron du Vein mais n’avait aucun apprenti. Il considérait son art comme trop parfait pour être partagé avec les autres démons.
Ushadar venait de revenir dans le Vein après avoir mené affaire avec d’autres démons sur Feleth. Et il advint qu’Adriel tomba sur lui alors qu’il quittait la faille qui venait de l’amener dans le Monde du Dessous. Adriel, à l’époque, était un démon encore plus violent et impulsif qu’aujourd’hui. Ignorant les capacités du vieux démon, il l’attaqua, avide de le dépouiller et de lui voler le fruit de son travail. Adriel le regretta amèrement. Pour le punir, Ushadar, au terme du combat, lui arracha l’œil gauche et le dévora devant le jeune démon.  Borgne, affaibli et humilié, Adriel s’enfuit en jurant vengeance envers le maître forgeron.
Dans sa quête de puissance, il commença à façonner des objets magiques assez grossiers mais trahissant un grand potentiel, et à s’entraîner au maniement de l’arme. Au terme de ce premier entraînement qui dura vingt ans, il se mit en quête de ce démon qui lui avait volé son œil gauche et le défia en duel.
Adriel perdit une fois de plus. Alors que le vieux forgeron s’apprêtait à l’achever, ses yeux se posèrent sur un des bijoux qu’Adriel portait. Il s’agenouilla à côté du jeune démon et arracha l’objet pour l’observer de plus près. Il s’agissait d’un des brassards que porte actuellement Adriel. Ushadar fut à ce point ravi par l’art sombre et glauque du jeune démon qu’il décida de lui épargner la vie. Le vieux forgeron lui ordonna de la lui consacrer désormais, en paiement de sa pitié. Adriel, de nouveau vaincu et en position de faiblesse, ne put refuser.
Durant deux cents ans, Adriel fut l’esclave d’Ushadar en tout sauf en nom. Il s’établit entre eux une relation complexe faite de haine et de respect. Au contact d’Ushadar, Adriel apprit indirectement les techniques de forgeron occulte, qu’il copiait sans difficulté et se gardait bien de montrer au vieux maître. Ils se rendaient très régulièrement sur Feleth, où Ushadar avait sa forge. Cachée dans un lieu secret au milieu des montagnes et protégée par un puissant sortilège, c’est là qu’il se livrait à son art en toute tranquillité.
La première expérience d’Adriel sur Feleth fut mémorable. Ce monde, stable et moins imprégné de magie noire que le Vein, était faible à ses yeux. Tout y était moins puissant, moins intense. Et ses propres pouvoirs de démon n’en n’étaient que magnifiés, sa force et sa vitesse augmentés. Il prit goût à ce monde, et en lui commença à germer un irrépressible désir de liberté.
Dès que l’occasion se présenta, il quitta Ushadar, jurant que si un jour ils devaient se recroiser, Adriel tuerait le vieux démon.
Il parcourut les Terres de Feleth, libre et avide de sang, qu’il préleva en grandes quantités, prenant rapidement goût à la chair humaine. Lorsqu’il fut lassé de semer le carnage, sa rage calmée, il retourna dans le Vein, bien décidé à utiliser l’art d’Ushadar contre lui.
Pendant une centaine d’années, Adriel adapta les techniques d’Ushadar pour ses propres besoins et envies, atteignant un niveau exceptionnel de maîtrise en forgerie occulte. Au terme de ces années d’essais, d’erreurs et de frustrations, il parvint à produire les objets qui l’accompagnent encore partout aujourd’hui : son globe oculaire et sa lame, Fléau.
Ayant récupéré une vue parfaite après de nombreux siècles, armé et protégé par son armure, il se mit en traque d’Ushadar, qu’il trouva rapidement, étant donné la notoriété du vieux démon et sa confiance aveugle en ses capacités martiales.
Le combat fut rude, mais le vieil Ushadar, trop confiant en ses capacités, éreinté par son grand âge, tomba sous les coups de Fléau.
Alors, Adriel, savourant enfin sa vengeance, arracha l’œil gauche du vieux démon tandis que celui-ci rendait son dernier souffle. Il dévora cet œil dont il rêvait depuis des siècles en premier, avant de s’attaquer au reste du corps. A la fin de son festin, il ne resta rien d’Ushadar. Pas le moindre os. Adriel, grandi en puissance, prit comme second nom celui de son maître et tourmenteur, devenant Adriel Ushadar, le Forgeron des Ombres.
Libéré de son passé et de ses chaînes, il s’adonna à ce qu’il faisait de mieux : semer le chaos et créer des armes uniques. En quelques années, il devint l’un des plus grands artisans occultes du Vein, sollicité par les plus puissants.
Entre deux réalisations, il arpente le Vein à la recherche d’amusement ou parcourt Feleth pour admirer l’art des humains et traquer son plat favori. Les jeux de pouvoir et d’influence ne l’intéressent guère. Seul compte son art à ses yeux.


En ce qui vous concerne

A quelle fréquence serez-vous présent sur le forum ?

Entre 2 et 3 fois par semaine.

Comment avez-vous découvert le forum ?

Par un ami: Lou Kaïs

Quelles remarques pouvez-vous formuler à propos de l’apparence du forum ?

Très bien travaillée et réfléchie. Du très, très beau travail.


Test-RP

La nuit tombait lentement sur le chemin qui traversait les bois. La pluie récente de ces derniers jours avait laissé derrière elle un air humide et frais ainsi que quelques flaques dans les ornières du chemin. La légère brise qui soufflait vers le nez sensible d'Adriel des odeurs d'humus et de pin. Des odeurs anormales pour lui, des odeurs faibles, comme tout ce qui se trouvait dans le monde du milieu. Dans le Vein, tout était plus intense, plus étrange... Ici, tout était normal... Tout était plat, sans intérêt.
Adriel rajusta son chargement sur son épaule. Il était venu sur Feleth parce que l'ennui avait commencé à le gagner dans le Vein, et ce qu'il avait pu voir pour l'instant ne lui semblait guère engageant.
Un changement de la direction du vent brusque lui apporta l'odeur du bois qui brûlait. Sans doute des humains. Il dressa sa tête, humant l'air, cherchant à connaître le nombre de ces faibles créatures qui parcouraient ces bois.
Une fois la piste trouvée, il la suivit. L'odeur de bois brûlé le guida à travers des taillis sous futaie jusqu'à une clairière où un monticule de terre fumait abondamment.
Des charbonniers au travail s'affairaient autour.
Adriel s'approcha d'eux, le sourire aux lèvres. Peut-être seraient-ils une solution temporaire à l'ennui que ne cessait de le rattraper où qu'il aille ?

* * *


Dernière édition par Adriel Ushadar le Mer 25 Fév 2015 - 11:59, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Uridan Sangried

Maître du sang

________________

Uridan Sangried
________________


Race : Vampire-Seirdan
Classe : Magesang
Métier : Marquis des Plateaux de Lune
Croyances : aucune
Groupe : Arcane XIII

Âge : 1327 ans

Messages : 524

Fiche de Personnage : Le Dieu du sang vous accueille

Histoire de Personnage : Avant l'arcane :
1-2
1-2-3-4

prélude à l'arcane :
1-2-3
1-2-3-4-4bis-4ter-5

Divinisation :
1-2-3-4-5

Dieu arcaneux :
1-2-3-4-5-6-7-8-9

Prélude à la chute :
1-2-3-4

Adriel Ushadar, le Démon Forgeron _
MessageSujet: Re: Adriel Ushadar, le Démon Forgeron   Adriel Ushadar, le Démon Forgeron EmptyVen 20 Fév 2015 - 21:10

Bonjour et bienvenue =)

Alors, j'aurais quelques petites questions concernant ta fiche :

C'est beau d'avoir des outils, mais tu ne parles pas de forge : hors, des pincettes et un marteau de suffisent pas pour forger quoique ce soit. Tu te trimballes aussi une enclume et un foyer ? Il te faudrait au moins ça, sans compter une source d'eau "claire) "sans débris". Or, comme il ne peut y avoir de bâtiment pérenne dans le Vein, j'avoue être curieux de savoir comment tu t'es débrouillé pendant tout ce temps.

Ensuite, dans ton histoire , il y a un "Ushidar" qui s'est glissé ^^ Je te laisse corriger cela, aussi que le terme de "forgerie" ... on parlera plus aisément d'art de la forge, tout simplement.

Enfin, et non des moindres, je voudrais revenir sur un point des capacités de tes lames : cette histoire de feu jaune intraitable qui brûle de l'intérieur"sans remède". Je suppose que tu es conscient qu'on ne peut tuer un membre sans son accord, or si l'effet de ta lame est aussi catégorique, ça veut dire que tu ne pourras pas toucher, ni même ne serait-ce qu'égratigner de ton épée quiconque ne t'en aura pas donné le droit.
Alors je ne pense pas que tu veuilles t'adonner seulement à du combat contre des joueurs, mais je voudrais que tu travailles sur des conditions et des limites à ce feu, de façon à ce que tu puisses l'utiliser. 9a pourrait aller d'une "simple" sensation de brûlure intense à une lame qui s'enflamme par exemple. Mais rendre la moindre blessure mortelle me gêne beaucoup.

Voilà, c'est pour l'instant tout ce que j'ai à dire =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adriel Ushadar

Le Démon Forgeron

________________

Adriel Ushadar
________________


Race : Démon commun
Classe : Lame noire
Métier : Forgeron occulte
Croyances : Aucune
Groupe : Solitaire

Âge : 884 ans

Messages : 14

Fiche de Personnage : Création et destruction


Adriel Ushadar, le Démon Forgeron _
MessageSujet: Re: Adriel Ushadar, le Démon Forgeron   Adriel Ushadar, le Démon Forgeron EmptyVen 20 Fév 2015 - 21:35

Merci pour la bienvenue.
Je m'attelle à corriger ces détails gênants de suite.
Je voulais te demander, s'il n'y a pas de source d'eau ou de forges dans le Vein, peut-on imaginer un lieu secret sur Feleth où Ushadar et Adriel auraient travaillé ? Ou bien une sorte de "sac sans fond" où ranger le matériel ?
Pour la lame, je suis désolé d'avoir pondu un truc aussi "radical" ^^7... Je vais changer ça par une lame qui s'enflamme en générant des brûlures superficielles et localisées. Cela te semble plus correct ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Uridan Sangried

Maître du sang

________________

Uridan Sangried
________________


Race : Vampire-Seirdan
Classe : Magesang
Métier : Marquis des Plateaux de Lune
Croyances : aucune
Groupe : Arcane XIII

Âge : 1327 ans

Messages : 524

Fiche de Personnage : Le Dieu du sang vous accueille

Histoire de Personnage : Avant l'arcane :
1-2
1-2-3-4

prélude à l'arcane :
1-2-3
1-2-3-4-4bis-4ter-5

Divinisation :
1-2-3-4-5

Dieu arcaneux :
1-2-3-4-5-6-7-8-9

Prélude à la chute :
1-2-3-4

Adriel Ushadar, le Démon Forgeron _
MessageSujet: Re: Adriel Ushadar, le Démon Forgeron   Adriel Ushadar, le Démon Forgeron EmptySam 21 Fév 2015 - 1:29

Pour la source secrète en Feleth, il n'y a absolument pas de soucis =)

Pour la lame, le soucis est surtout que tel que tu le décris, une simple blessure mène à l'incinération sans espoir de survie de ta cible. Tu n'es pas obligé de faire des brûlures quelque chose de "superficiel" non plus (elles peuvent être très douloureuses, et comme magiques, tu pourrais même faire en sorte que la plaie de cautérise pas malgré tout, par exemple), je te demande juste d'éviter que ce soit mortel à coup sûr (en somme, qu'en jeu, un joueur puisse se permettre de prendre un coup si vous en venez à vous battre : et ce sera plus sympathique à jouer pour toi aussi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adriel Ushadar

Le Démon Forgeron

________________

Adriel Ushadar
________________


Race : Démon commun
Classe : Lame noire
Métier : Forgeron occulte
Croyances : Aucune
Groupe : Solitaire

Âge : 884 ans

Messages : 14

Fiche de Personnage : Création et destruction


Adriel Ushadar, le Démon Forgeron _
MessageSujet: Re: Adriel Ushadar, le Démon Forgeron   Adriel Ushadar, le Démon Forgeron EmptySam 21 Fév 2015 - 9:45

Je comprends tout à fait pour les effets de la lame, il n'y a pas de problème.
J'ai donc édité en conséquence. C'est désormais un effet de brûlure magique plus nuancé.
J'espère que cette édition te convient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Uridan Sangried

Maître du sang

________________

Uridan Sangried
________________


Race : Vampire-Seirdan
Classe : Magesang
Métier : Marquis des Plateaux de Lune
Croyances : aucune
Groupe : Arcane XIII

Âge : 1327 ans

Messages : 524

Fiche de Personnage : Le Dieu du sang vous accueille

Histoire de Personnage : Avant l'arcane :
1-2
1-2-3-4

prélude à l'arcane :
1-2-3
1-2-3-4-4bis-4ter-5

Divinisation :
1-2-3-4-5

Dieu arcaneux :
1-2-3-4-5-6-7-8-9

Prélude à la chute :
1-2-3-4

Adriel Ushadar, le Démon Forgeron _
MessageSujet: Re: Adriel Ushadar, le Démon Forgeron   Adriel Ushadar, le Démon Forgeron EmptySam 21 Fév 2015 - 20:29

Bien, ça me convient !!

TE VOILA DONC VALIDE !!

Adriel Ushadar, le Démon Forgeron 111

Tu peux déjà modifier ton profil : en revanche, je te demanderais d'attendre le tampon d'un collègue avant de te lancer dans le Rp, merci de ta compréhension =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carl Sorince

Grand lâche - Le Squelette

________________

Carl Sorince
________________


Race : Humain
Classe : Maître Nécromancien.
Métier : Chef de l'ordre du crépuscule (Squelette)
Croyances : Lui-même
Groupe : Ordre du crépuscule

Âge : Une centaine d'année au minimum

Messages : 245

Histoire de Personnage : Je ne me souviens plus de mon histoire...A vrai dire je ne sais même plus quel âge j'ai...Ma mémoire me fait défaut de plus en plus souvent en ce moment...Quel dommage.

Adriel Ushadar, le Démon Forgeron _
MessageSujet: Re: Adriel Ushadar, le Démon Forgeron   Adriel Ushadar, le Démon Forgeron EmptyMer 25 Fév 2015 - 15:03

Salut petit, je suis le mec en charge de ta deuxième validation.
Rien à dire sur ta fiche, si ce n'est que ton personnage devrait s'intéresser un peu plus à la destruction du monde qui l'entoure au lieu de s'émerveiller devant de bêtes œuvres artistiques.
Adriel Ushadar, le Démon Forgeron 211
Bienvenue en enfer.

_________________
Vivre en côtoyant la mort, dormir avec elle, rêver d'elle, manipuler ses enfants...C'est plus qu'un simple don, c'est de l'art. -Carl Sorince au sujet de lui-même.

Un être aux longs cheveux, au rire sardonique et aux dents de scie. Un véritable démon, le maître des morts. Celui dont j'aurais la tête. -Slade Lion-Noir au sujet de Carl Sorince.

Je peux vous parler de l'ombre si vous voulez, de sa puissance infernale, de son pouvoir colossal, de l'admiration que j'ai ressentie lorsqu'il a sectionné le torse de mon capitaine comme si c'était un simple morceau de papier ! Mais par pitié, par pitié...Ne me demandez pas de décrire Le Squelette et ses expériences... -Un soldat traumatisé au sujet de Carl Sorince.

Ahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahah !!! -Carl Sorince au sujet d'approximativement tout.

Musique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



________________


________________



Adriel Ushadar, le Démon Forgeron _
MessageSujet: Re: Adriel Ushadar, le Démon Forgeron   Adriel Ushadar, le Démon Forgeron Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Adriel Ushadar, le Démon Forgeron

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feleth :: Prologue :: Registre des personnages :: Fiches validées-