''L’enfant voulait répondre. Mais sa gorge lui fit comprendre que ses mots ne seraient jamais à la hauteur du silence.''
               
Eto Hachiro
 
''La mort, c’est elle qui vous fait tenir debout. C’est elle qui dicte les actes. C’est elle qui peint le monde. Et elle vous emportera tous.''
               
Querel Sentencia
 
''Je ne ressens que soif et tristesse, la mort est futilité. Je la cherche, peut-être suis-je elle.''
               
Nagate Zetsubō
 
''Udyr, quand tu seras mort, on se souviendra de ton nom. Moi je n'en ai pas, car je ne mourrai pas aujourd'hui. Mais le tien restera gravé dans ma mémoire, et dans celle de tous ceux qui t'ont connu, comme celui d'un homme fort, et digne. Alors va, et éteins-toi avec grandeur, devant tous ces vautours.''
               
Darn Butcher
 
''La nature revivait là où les hommes mourraient, le cycle reprenait son cours normal grâce à l’albinos.''
               
Aikanaro Myrrhyn
 
''Ils ne se battaient pour rien qui n’en vaille la peine. Ils étaient incapables de distinguer ce qui avait de la valeur de ce qui n’en avait pas. Alors pourquoi tant de vigueur à la tâche ? Pourquoi risquer sa vie aussi vainement ?''
               
Alcofrybas Grincebrume
 
''Son regard, depuis toutes ces années, avait appris à parler.''
               
Etan Ystal
 
''Un monde de chaos, de destruction et de malheur, un monde impartial et magnifique, le seul en tout cas, où faire l’expérience de la vie prendrait un sens véritable.''
               
Edwin Gwendur
 
''L’enfer, ce doit être l’enfer : courir pour l’éternité dans un paysage sans fin, sans début. Sans possibilité de repos ou de mort.''
               
Tyrias Marchemonde
 
''Mais sans risque on n'obtient rien, voici ma devise mes amis. Il ne faut pas avoir peur de se salir les mains, il ne faut pas avoir peur de la mort…''
               
Dimitri Morteury
 
''Tomber... Ceci est si abstrait. L'on pourrait se relever plus grand que l'on était.''
               
Yozora Adragnis
 
''Il passa des semaines dans le cachot ayant décidé de s'y enfermer lui-même. Puis, au terme de trois semaines, vous êtes venu le voir et vous lui avez dit : «Les larmes ne sont qu'une faiblesse qu'il te faudra masquer... Si tu veux t'apitoyer, libre à toi, mais, si tu souhaites voir les choses changer, tu le peux toujours. Suis-moi... Mon ami.»''
               
Haar Wilder
 
''Le brin d'herbe ne se soucie guère de ce que font les feuilles des arbres. Mais à l'automne venu, les feuilles ne se suffisent plus entre elles. Elles s'assombrissent, se nourrissant des nuages noirs d'orage. Et alors, elles se laissent tomber sur nous.''
               
Le Peintre
 
''S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est immobile, allongée, rigide, puante à en faire vomir, en décomposition, transportant des milliers de maladies, la peau arrachée et les os jaunes. S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est à six pieds sous terre, devenue la proie des corbeaux, et ses yeux mangés par des fourmis... C'est qu'elle a un jour été orgueilleuse et avide. C'est qu'elle a un jour voulu devenir riche et grande, ou bien qu'elle l'est devenue. Cela ne change rien.''
               
Le Violoniste
 
''La pensée est la liberté, la liberté... Alors, le corps est la prison, le corps est la prison... Il faut casser les barreaux.''
               
Sill
 
''Nous croyons conduire le destin, mais c'est toujours lui qui nous mène.''
               
Setsuna Hendenmark
 
''Fais ce que tu veux avec ces villageois, sauf les laisser en vie.''
               
Kaull Hendenmark
 
''La fuite vers la religion peut être une réponse pour certains. Pour d'autres elle n'est que la simple évidence que l'homme est faible et instable.''
               
Astryl Panasdür
 
''La mort ne cherche pas à s’expliquer, elle ne fait qu’agir, monsieur. Les cadavres ne racontent pas grand-chose, mais vivant, un homme peut en avoir long à dire.''
               
Sanaki Hearthlight
 
''Alors, telle une marionnette cassée que l’on tente en vain d’animer, il se releva, restant digne malgré ses blessures.''
               
Dolven Melrak
 
''Quand le sang coule, il faut le boire. La mort ne frappera pas à votre porte mais s'invitera par vos fenêtres !''
               
Andreï Loknar
 
''Personne ne peut capturer une ombre, personne ne peut la dresser ni se l’approprier.''
               
Jazminsaa Alsan
 
''De la même façon, à l'idée qu'un abruti de scribe puisse teinter ses parchemins de calomnies religieuses, ou pire, me faire porter le titre de héros, je vais préférer m’occuper de l'écriture de ma propre histoire.''
               
Alexandre Ranald
 
''La mort... Si belle et terrible à la fois, elle l'appelait, et l'appelle toujours.''
               
Adam Moriharty
 
''Par nature, j’aime tout. Par conséquence, je me hais…''
               
Samaël Apelpisia
 
''C'est sordide et cruel, mais c'est hélas la réalité de ce monde.''
               
Liam Gil' Sayan
 
''Aujourd’hui sur les terres de Feleth les pensées ne sont plus les bienvenues. Le temps de la renaissance spirituelle est terminé. Le temps où les grands penseurs avaient aidé le monde est révolu.''
               
Héra Calliope
 
''La mort était séductrice ; elle ne montrait que ses bons côtés. La sérénité et le calme absolu : pour toujours et sans violence.''
               
Eurybie Pourrie
 
''J’ai atteint cette espèce de vanité qu’apporte l’ancienneté. Je ne crois plus qu’on puisse m’apprendre quelque chose, et si jamais quelqu’un essaye ou y arrive seulement, je me bloquerais et deviendrais hermétique à tout contact.''
               
Dante Waanig
 
''Je devrais t'attacher, tu deviens dangereux pour toi même !''
               
Jeyra Frozeñ
 
''La beauté des êtres n'était rien. La beauté des choses oui. Mais pas forcement celle que l'on voit avec une paire de rétines.''
               
Akira Satetsu
 
''Le noir. Une étendue sombre en perpétuel mouvement.''
               
Melpomène d'Ambre
 
''Il est des oreilles invisibles qui peuvent entendre jusqu'à nos moindres soupirs et des secrets aux allures anodines peuvent se révéler instruments de destruction et de tourments sans fin...''
               
Cassandre Ombrelune
 
''Le "rien" est tellement plus unique que la peur ou n'importe quel autre sentiment...''
               
Meryle Nightlander
 
''Ce n'est pas le nombre ni la force qui compte, c'est l'envie, la cause.''
               
Luyak Salamya
 
''L'innocence d'un enfant est la plus grande peur de l'homme.''
               
Clause Vaneslander
 
''Quand il lui manque une marionnette pour ses spectacles. Il verrait en vous la chose qu'il cherche.''
               
Jack D'enfer
 
''Il n'a pas de notion réelle du bien et du mal, personne ne lui ayant jamais défini ces mots.''
               
Jim Stocker
 
''Je n'ai vu aucune lumière, aucun goulet, pour sortir du boyau infini et obscur que nous empruntons tous, jusqu'à la promesse d'une nouvelle vie, de la transcendance et de la connaissance. Alors, mes yeux se sont adaptés aux ténèbres.''
               
Shaquîlah Dresdeïorth
 
''Le pouvoir ronge l'homme.''
               
Balthazar Bel
 
''Visiblement, la sérénité n'avait de valeur que si on connaissait également, en comparaison, des moments de troubles.''
               
Dranek Barth
 
''Le faible se faisait tuer, le fort vivait un jour de plus.''
               
Rodany Bleinzen
 
''Le soleil se couchait sur le monde du milieu. Les ténèbres se paraient de leurs plus somptueux apparats pour enfin faire leur entrée.''
               
Rin Mephisto
 
''Et alors il vit le chaos, la désolation, la souffrance le désespoir ambiant. Il rit.''
               
Elrog Aniec
 
''Perdu quelque part, marche vers nulle part.''
               
Kyle Wate
 
''La rose n'a d'épines que pour qui veut la cueillir.''
               
Karin Yzomel
 
''- Je peux vous prédire le genre d'homme qui vous convient !
- Je connais déjà mon genre d'homme.
- Vraiment... Et quel est-il ?
- Les hommes morts.''
               
Naladrial Delindel
 
''Utilise tes pouvoirs seulement quand le noir deviendra invivable.''
               
Zedd McTwist
 
''Tes cauchemars m'ont déjà donné l'encre... À présent, ta peau me donnera les pages !''
               
Conrart Crowlore
 
''Bien des gens se font enfermer dans un cercueil une fois mort, mais rares sont ceux qui naissent dedans.''
               
Dassyldroth Arphoss
 
''Le corbeau frénétique qui vous nargue de sa voix perchée, agite ses ailes damnées, où le reflet d'un mort se penche sur votre âme.''
               
Lust Aseliwin
 
''La vie est un mensonge, la destruction une délivrance.
Passent les marées, soufflent les vents, en vain...''
               
Le Passant
 
''Fauche, tranche et avale, gouffre des âmes. Que se dresse devant toi mille fléaux, et que l’enfer se glace devant ta noirceur.''
               
Lloyd Vilehearth
 
''Des charognards pour la plupart, comme ces corbeaux à deux têtes, venant dévorer le valeureux mort.''
               
Meneldil Tristelune
 
''Nous sommes les bourreaux de la justice et de la paix. Même si ce rôle n'est pas agréable à endosser, nous nous devons de le faire, pour le bien du peuple.''
               
Ezekiel Le Sage
 
''Il me tarde de retourner au combat pour finir empalé sur une pique.''
               
Karl Von Morlag
 
''Montre-moi le chemin de la victoire. Ou guide-moi alors dans les tréfonds de la mort...''
               
Aznan Lauréano
 
''Comment peux-tu supporter ça ? C'est assourdissant ! Tue-le ! Qu'est-ce que ça te coûte ? Tu ne l'entendras plus. Tu seras en paix... Tue-le !''
               
Aïden Sochlane
 
''- Faites taire votre cabot !
- Je ne suis pas votre servante !
- Alors je le ferai taire moi-même !''
               
Rosaly Von Gregorius
 
''Le seul présent que la justice a à vous offrir, est votre mort.''
               
Mirage Morteury
 
''Laissez-moi vous conduire aux carnages.... Tant d'âmes ne demandent qu'à succomber.''
               
Idryss Leeverwen
 
''Le soleil est un bourreau. D'une simple caresse, sa langue enflammée peut calciner n'importe quel être.''
               
Seïren Nepthys
 
''C'est une nuit sans lune. Ou bien était-ce un jour sans soleil ?''
               
ShuiLong Zhang
 
''La vie est un rouage lent et grinçant. Il ne tourne que dans un sens. Celui où tu tombes.''
               
Camelle Elwhang
 
''Et un jour, sur vos lits de mort, bien des années auront passé et peut-être regretterez-vous de ne pouvoir échanger toutes vos tristes vies épargnées à Feleth pour une chance, une petite chance de revenir ici et tuer nos ennemis, car ils peuvent nous ôter la vie mais ils ne nous ôteront jamais notre liberté !''
               
Edouard Neuman
 
''Le temps est la gangrène de l'homme, elle apparait puis vous ronge à petit feu. Pour finir il ne vous reste plus que le présent pour vivre ; le passé s'évapore peu à peu et le futur ne vous intéresse guère.''
               
Asgeïr Aslak
 
''Cueillir la fleur de la déchéance et croquer dans la pomme de la faucheuse, nos vies se résument à cela car après tout, nous finissons à une moment où un autre, tous sous terre.''
               
Violette Dellylas
 
''Le pire n'est pas de mourir, mais de se faire oublier.''
               
Erwan Daermon Do'Layde
 
''Tenter d'oublier, même si c'était impossible. Il aurait aimé se jeter à la mer avec la preuve de son acte immonde. Laver tout ce sang qu'il sentait sur lui. Peut-être même s'y noyer, simplement. Sombrer dans les abysses et les ténèbres, pour toujours.''
               
Mio Raeth
 
''La lumière montre l'ombre et la vérité le mystère.''
               
Aeli Seoriria
 
''Si la vie n'a qu'un temps, le souvenir n'a qu'une mesure. Le reste est silence.''
               
Valt Horn
 
''Dans le noir le plus complet, l'aveugle est la meilleure personne à suivre. Dans un monde de folie, qui mieux qu'un fou pour nous guider ?''
               
Ledha Borolev
 
''Je ne crois pas en la force d'un absent. Celle qui ferait de vos dieux ce que vous pensez qu'ils sont.''
               
Gigantus Corne
 
''Une limite qui n'a été créée que pour être dépassée ? C'est simple, imaginez !''
               
Goudwin Didrago
 
''Voir grouiller tous ces gens, connaître leurs désirs et leurs rêves, voir comment évoluent les sociétés, leurs aspirations et leurs défauts. Comprendre que donc rien n'est éternel, et que tous ces rêves et toutes ces folies disparaîtront de la surface du monde. Se laisser aller, indolent, parce que tout cela ne servira à rien, et qu'au bout du compte le monde reste le monde, seule éternité immuable.''
               
Uridan Sangried
 
''L'Inquisition vous remettra sur le droit chemin. Même s'il faut vous briser les jambes pour ça.''
               
Leevo Shellhorn
 
''N'oublie pas d'avoir peur des morts. Ils sont toujours plus nombreux que les vivants, et un jour, tu les rejoindras.''
               
Moira Brawl
 
''J'avais l'habitude avec ce genre d'individus... Moins vous bougerez, moins vous leur parlerez... et moins ils vous cogneront dessus.''
               
Aoi Haandar
 
''Je souhaite voir votre sang se répandre mollement à la surface d'une eau rendue trouble par les masses de cadavres vidés de leur substance, marcher dans les champs de vos ossements éparpillés, me remémorant à chaque pas votre mort absurde et pathétique, que vos noms ne soient pas contés, que votre souvenir s'éteigne comme s'éteint votre vie fade et misérable, qu'à travers les années, seuls subsistent vos ossements tels de tristes traces blanchâtres dans un paysage noir de guerre, de sang et de folie.
Et que telles cette phrase, vos morts n'aient aucune importance, aucune signification pour quiconque.''
               
Nargheil Eoss
 
''Bénie soit la haine que tu porteras à ton prochain, lave l'Homme des péchés qu'il a commis.
Sois l'épée du jugement qui s'abattra sur cette race impure, souillée par la vengeance et la corruption.''
               
Meiro Fuuchiuse
 
''Notre futur exprime nos actes passés.''
               
Terence Ripper
 
''Rencontre les ténèbres et tu admireras la lumière, dit le voyant.
Contemple la lumière et tu provoqueras les ténèbres, dit l'aveugle.''
               
Tekian Varis
 
''Un général courageux et fier, est celui qui exécute en premier l'ordre qu'il donne à ses hommes.''
               
Danarius Kyrarion
 
''L'art est le sentiment obscur de l'appropriation de l'étrange.''
               
Leroi-Gourhan
 
''La mort nous sourit à tous, et tout ce que nous pouvons faire, c'est lui sourire en retour.''
               
Marc-Aurèle
 
''L'art est la mystérieuse présence en nous, de ce qui devrait appartenir à la mort.''
               
Malraux
 
''L'art est une profondeur creusée dans le visage du monde.''
               
Weischedel
 
''Le néant après la mort ? N'est-ce pas l'état auquel nous étions habitués avant la vie ?''
               
Schopenhauer
 
''Les avocats d'un malfaiteur sont rarement assez artistes pour tourner à l'avantage de leur client la belle horreur de son acte.''
               
Nietzsche
 
''Ôte-toi de mon soleil.''
               
Diogène le cynique
 
''Il y a pas d’œuvre d'art sans collaboration du démon.''
               
André Gide
 
''Ce n'est pas le lieu mais son cœur qu'on habite.''
               
John Milton
 
''Nous sommes les histoires que nous vivons.''
               
Auteur inconnu
 
''La mort est terrible pour n'importe qui. Bons ou mauvais, anges ou démons, c'est la même chose. La mort est impartiale. Il n'y a pas de mort particulièrement horrible. C'est pourquoi la mort est effrayante. Les actes, l'âge, la personnalité, la richesse, la beauté... Tout ça n'a aucun sens face à la mort.''
               
Fuyumi Ono
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Discrétion exigée ( Rose & Kaiyo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Rose Howard

Visée meurtrière

________________

avatar
________________


Race : démon commun
Classe : invocatrice
Métier : mercenaire et espionne de haut talent
Croyances : aucune
Groupe : solitaire

Âge : 18 ans

Messages : 53


MessageSujet: Discrétion exigée ( Rose & Kaiyo)   Dim 12 Avr 2015 - 21:05

La demoiselle s’engagea sur le quai, prête à effectuer sa nouvelle mission. Eh oui, Rose avait déjà un nouveau contrat à faire, et il n’était pas des moindres. Celui-ci était spécial, et elle allait tout faire pour le mener à bien avec le moins de problèmes possible. C’était le seigneur Izandrelis qui lui en avait fait part, et par leur relation si particulière elle ne pouvait refuser. Tout pouvait aller pour le mieux, ayant eu un profil détaillé de sa cible, allant sur un territoire plutôt neutre et, malgré la difficulté de la mission, ayant de grands espoirs en son succès. Mais Izandrelis n’avait pas eu la même vision des choses, et par sécurité – valait mieux être trop prudent que pas assez pour cette mission – il avait demandé une autre personne pour l’aider dans cette mission. Et devinez à qui il a fait appel ? Le seul et l’unique demi-vampire que Rose ne voulait pas voir de ci tôt.

Non qu’il lui était sympathique, mais il semblait qu’elle ne lui plaisait pas trop. C’était sans doute seulement une impression, mais qui la gênait tout de même. La demoiselle n’avait pas vraiment le choix, et c’était avec un air un peu bredouille qu’elle partait vers sa destination. Sa cible ? Un millionnaire qui, en surface, était l’un des plus grands commerçants de la région, mais en réalité était un trafiquant d’esclaves et potentiellement faisait du trafic d’enfants. Il fallait sans dire qu’il ne respectait en aucun cas leur vie, les jugeant plus comme des objets qu’autre chose. L’approcher ne serait pas des tâches des plus aisées, mais son employeur avait réussi à avoir une place sur le navire que ce criminel allait emprunter. Objectif : le tuer avant que le navire arrive à destination, et cela naturellement sans se faire remarquer. C’est avec grise mine que Rose se dirigea vers ce navire avec l’invitation, et qu’on l’accompagna vers sa cabine des plus luxueuses. Il y avait un petit salon privé qui menait à deux pièces, probablement l’une d’elles serait pour son partenaire. Posant alors ses affaires, elle vint sur le pont, le bateau déjà loin du rivage et le soleil venant de se coucher.

La mercenaire n’avait plus qu’à attendre son cher compagnon. Dès qu’ils se verront, la mission commencera.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kaiyo Crozzia

la Griffe d'or

________________

avatar
________________


Race : Demi-Vampire
Classe : Rôdeur
Métier : Chasseur de Primes
Croyances : Aucune
Groupe : Le Pays

Âge : 50

Messages : 33

Fiche de Personnage : La Griffe d'Or


MessageSujet: Re: Discrétion exigée ( Rose & Kaiyo)   Lun 13 Avr 2015 - 18:50

Le jeune Kaiyo n'avait pas trouvé aussi rapidement une nouvelle mission qu'il ne l'aurait cru. Il faut dire en même temps, d'autres chasseurs de primes sont en concurrences et prennent très rapidement les offres qui sont à porter de main ! Puis dans un sens, avec le temps qu'il lui a fallu pour faire sa mission et revenir dans le Pays, toutes les dernières offres étaient déjà prises. Mais fort heureusement, ce n'est pas lui qui allait à l'offre, mais l'offre qui alla directement à lui ! C'était rare que quelqu'un se déplace spécialement pour avoir ses services en particulier, on dirait bien que sa notoriété commençait à prendre de l'ampleur, c'était un bon point pour lui, plus il avait de missions, plus cela l'occupait ! Il avait analysé attentivement l'ordre de mission, tuer un millionnaire qui vend des esclaves et fait du trafic d'enfants... Mais une chose le dérangeait dans cela, il avait une partenaire et il fut encore plus dérangé, quand il vit que sa fameuse partenaire n'était d'autre que la mercenaire de la dernière fois...

Enfin, la somme offerte était très aguicheuse et surtout, savoir ce que ce criminel faisait, parvinrent à motiver le Demi-Vampire pour passer au-dessus de ses principes et accepter de faire une seconde coopération avec la demoiselle. Il avait obtenu une place de luxe dans le bateau où se trouvait sa cible, c'était rare qu'il prenne la mer pour atteindre sa victime, mais cela lui plaisait les nouveautés, donc il n'allait pas se plaindre ! Il devait passer inaperçu et pour le coup, sa tenue normale ferait douter n'importe qui, c'est donc naturellement qu'il s'habilla comme un riche, mais avec un chapeau sur la tête pour masquer un peu son visage. Il ne lui a fallu que quelques secondes pour parvenir à repérer sa cible, mais il ne fit aucune action pour le moment, il fallait attendre le bon moment pour frapper, donc en attendant, il continua de passer pour un riche comme les autres. Il avait dans sa main, une valise contenant ses affaires de chasseur de primes et donc aussi, sa fameuse griffe d'or. Avançant dans le navire, il arriva devant ses appartements pour y entrer, en constatant que la demoiselle était déjà présente, puis enfin, il posa ses affaires à côté des siennes, tout en faisant un mouvement de tête pour la saluer et s'asseoir sur un fauteuil.


- Je l'ai déjà repéré, je suppose que toi aussi, puisque tu étais là avant moi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rose Howard

Visée meurtrière

________________

avatar
________________


Race : démon commun
Classe : invocatrice
Métier : mercenaire et espionne de haut talent
Croyances : aucune
Groupe : solitaire

Âge : 18 ans

Messages : 53


MessageSujet: Re: Discrétion exigée ( Rose & Kaiyo)   Lun 13 Avr 2015 - 20:11

Elle profitait de la vue de l’océan qu’elle avait sur ce gigantesque navire. Ce n’était pas tous les jours qu’elle pouvait avoir une telle vue, alors autant en profiter ! Ce paysage était merveilleux, et ses yeux ne pouvaient pas empêcher de briller face à une telle beauté. Mais elle ne pouvait rester longtemps, devant malheureusement accomplir sa mission. C’est avec un petit pincement au cœur qu’elle revint sur ses pas, se dirigeant vers sa cabine. Elle devait attendre patiemment son collègue pour qu’elle mette au point les détails de la mission. Rose devait lui informait d’informations supplémentaires qui seront cruciales pour la suite des événements. Revenant alors au petit salon privé, elle se servit un verre d’un alcool fort luxueux, et un autre pour son compagnon pour quand il arriverait. Il ne tarda pas à se présenter, portant une tenue fort élégante.

« Tu sais être mignon quand tu veux. »

Une manière de lui dire bonjour, et tout cela avec un grand sourire. Il la salua également, posa ses affaires, s’installa sur un fauteuil avant de lui parler. Oui, elle l’avait remarqué, ce qui était tout à fait normal dans un tel endroit. Il était tant de lui donner plus d’informations.

« Tu connais le but de la mission : éliminer ce criminel, mais jusque-là tu le savais. Notre employeur a jugé nécessaire de nous appeler tous les deux pour le mettre hors d’état de nuire, montrant à quel point il est dangereux et difficile à le supprimer. »

Bien entendu il était hors de question de préciser ses liens avec l’employeur et de ce qu’elle savait de lui. Rose continua de lui expliquer la situation après avoir bu avec délectation une gorgée de son alcool.

« La difficulté de la mission ne tient pas seulement du fait qu’il est constamment entouré de garde du corps, mais qu’il est rarement dans des endroits publics. Tu peux en déduire alors que ce navire lui appartient pleinement, lui et ses hommes ayant choisi soigneusement les invités. »

Heureusement que seigneur Izandrelis avait de bon contact et les bras longs, ainsi que beaucoup de personnes qui lui devaient quelque chose sinon ils n’auraient jamais pu pénétrer dans un tel lieu. Ce qu’elle venait de lui dire n’était pas vraiment très intéressant, mais que essentiel. Ce qui allait suivre pourtant allait aider à une meilleure compréhension de la situation et ainsi éviter une erreur fatale.

« Tous les invités sont humains, ou en tout cas tout être leur ressemblant. Par conséquent il n’y a pas de sang disponible pour toi, toute source de nourriture de cet ordre, mais ne t’en fais pas, si tu en as besoin tu n’as que me le dire. Autre chose qui peut t’intéresser : notre employeur a dû jouer avec ces relations pour nous faire entrer ici, et naturellement il n’allait pas nous présenter en tant chasseur de criminel. »

Rien que de penser à ce qu’elle allait dire, Rose eut un léger malaise. Lorsque la mercenaire avait appris la nouvelle, elle n’avait pas réussi à y croire tout de suite. Si c’était une autre personne qui lui avait proposé le travail, elle l’aurait tout de suite envoyé balader, mais elle ne pouvait pas du tout avoir la même réaction avec lui.

« Officiellement nous sommes un jeune couple marié qui vient acheter de la “marchandise”. Cette idée ne m’enchante pas plus que cela, mais il faudra tout de même jouer le jeu si nous ne voulons pas nous faire prendre. »

Rose attendit sa réponse, prenant une autre gorgée de son doux breuvage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kaiyo Crozzia

la Griffe d'or

________________

avatar
________________


Race : Demi-Vampire
Classe : Rôdeur
Métier : Chasseur de Primes
Croyances : Aucune
Groupe : Le Pays

Âge : 50

Messages : 33

Fiche de Personnage : La Griffe d'Or


MessageSujet: Re: Discrétion exigée ( Rose & Kaiyo)   Lun 13 Avr 2015 - 21:48

Cette mission allait être des plus intéressantes, rares sont les fois où l'employeur se déplace jusqu'à lui pour lui donner la mission, cela veut dire dans ce cas-là, que la prime va être des plus importantes... Mais ce qu'il n'aimait pas dans cette mission, c'était devoir coopérer avec quelqu'un, car il n'aime pas avoir derrière lui, quelqu'un qui pourrait lui faire risquer sa vie pour rien, mais en sachant qui allait être son partenaire, il était dans un sens un peu rassuré... Il savait qui était cette personne, il savait comment marché la demoiselle, il connaissait ses techniques de combat, donc il savait comment l'aider au cas où et comment elle, pourrait l'aider... Enfin bref, pour le moment ce qui le dérangeait le plus, c'était cette tenue ridicule qu'il avait sur lui, il aimait sa tenue de chasseur de primes pour pouvoir plus facilement se déplacer, hors avec ce type de vêtements, il n'était pas totalement libre de ses mouvements, il devait donc s'adapter... En tout cas un bon point qui lui plaisait dans cette histoire de fausse identité, il avait une cabine des plus luxueuses, cela lui changeait des vieilles auberges miteuses...

La demoiselle était bien présente quand il entra, il s'installa confortablement et voyait alors le verre d'alcool qu'elle avait préparée pour lui, aimable de sa part en tout cas de penser à ce petit détail. Il prenait donc le verre sans rien dire et but une petite gorgée, n'essayant de ne pas relever le fait, qu'elle le trouvait mignon avec cette tenue, qu'elle ne s'y habitue pas, quand ils passeront à l'attaque, il retrouvera sa bonne vieille tenue ! Il écouta attentivement tout ce qu'elle savait et que lui ne le saurait pas réellement, mais dans la généralité, il savait un peu tout cela, il s'en doutait aussi, car un homme comme lui, ne doit pas se laisser approcher aussi facilement. Mais ce qu'il désirait surtout savoir, c'était comment ils allaient passer réellement incognito face aux autres... Et quand il entendit qu'ils devront jouer des jeunes mariés, il se retenait de recracher une gorgée, mais il l'avala et toussota en s'étouffant un peu, avant de doucement reprendre son souffle... S'il avait su dès le départ qu'il devrait faire cela, il aurait peut-être refusé cette mission, mais maintenant, c'était trop tard pour reculer...


- Un jeune couple marié donc ?... Très bien alors ma... Chérie... Nous allons devoir avant toute chose, créer notre passé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rose Howard

Visée meurtrière

________________

avatar
________________


Race : démon commun
Classe : invocatrice
Métier : mercenaire et espionne de haut talent
Croyances : aucune
Groupe : solitaire

Âge : 18 ans

Messages : 53


MessageSujet: Re: Discrétion exigée ( Rose & Kaiyo)   Lun 13 Avr 2015 - 22:16

Il s’étouffa légèrement en apprenant la nouvelle. Rose avait réagi de la même manière lorsqu’on le lui avait annoncé, et cela l’avait également énormément surprise. Pourquoi pas de simple ami ? Des compagnons qui venaient ensemble faire « leur achat » ? Des collègues ? Tout simplement parce qu’un couple marié attirait beaucoup moins l’intention que deux personnes qui se connaissaient simplement. Et après tout, seigneur Izandrelis ne prenait jamais de décision mal avisée... Bien que la demoiselle pouvait penser que celle-ci était une petite plaisanterie de sa part. C’était sans doute mieux ainsi, pouvant justifier largement leur proximité future et leur discussion privée. Ils devaient s’arranger ainsi, cette condition faisant partie intégrante de leur mission.

« Je suis tout de même pas mal comme compagne non ? En tout cas toi tu l’es. »

Un moyen de plaisanter un peu sur cette situation fort gênante. Lorsqu’il l’appela par un tendre mot elle sourit encore plus, riant à l’intérieur de cette gêne qu’il pouvait montrer. Il avait raison sur ce qu’il disait, il fallait créer un passé, assez solide, mais non trop complexe. Quelque chose que l’on pouvait rapidement retenir sans problème, et qui éviterait de s’en mêler les pinceaux.

« On a vécu durant toute notre enfance dans un village pas très loin d’ici, on s’est rencontré dans notre adolescence et depuis on est inséparable. En couple depuis déjà plusieurs années, on a beaucoup voyagé et finalement on a décidé de se marier. Cela te convient-il ? »

Assez simple, mais suffisant pour tenir la route. C’était vrai qu’il était pas mal, mais Rose n’était pas vraiment prête à se ranger réellement à une vie paisible et tranquille. Bien qu’elle était dans l’âge de se trouver un époux confortable et adéquat, l’aventure ne cessait de l’appeler et elle ne pouvait ignorer cet appel. Et après tout, la mercenaire aimait cette vie et ne voulait pas s’en défaire de si tôt. Finissant alors son verre avec tranquillité, elle voulut tout de même l’informer du déroulement de la soirée.

« Ce soir un grand banquet est organisé dans le grand salon. Tout le monde sera présent, et ce sera le moment idéal d’identifier les gardes du corps et des personnes pouvant nous gêner. Sachant que le voyage va durer plusieurs jours, il est sans doute fort préférable de s’intégrer auprès des autres invités et d’observer les premiers jours avant d’agir. Après, si tu as une autre solution, je suis tout ouïe. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kaiyo Crozzia

la Griffe d'or

________________

avatar
________________


Race : Demi-Vampire
Classe : Rôdeur
Métier : Chasseur de Primes
Croyances : Aucune
Groupe : Le Pays

Âge : 50

Messages : 33

Fiche de Personnage : La Griffe d'Or


MessageSujet: Re: Discrétion exigée ( Rose & Kaiyo)   Mar 14 Avr 2015 - 19:05

Voilà une chose qui n'était pas du tout, prévue dans le plan, quelque chose qu'il aurait sûrement dû savoir avant d'accepter la mission pour être sûr de bien vouloir la faire... Devoir faire semblant que lui et la mercenaire soit en couple... D'ailleurs il a obtenu grâce à son client, le nom de la demoiselle, Rose Howard, il ne préférait pas lui en parler pour le moment, le plus important à l'heure actuelle, c'était de se concentrer uniquement sur cette fameuse mission. Il fut assez surpris en l'entendant lui faire un deuxième compliment en parlant de son physique, serait-elle en train de lui faire des avances ?... Il ne savait pas trop, après tout le jeune Demi-Vampire ne se permettait pas de laisser de la place à des sentiments dans sa vie professionnelle ou même personnel, car il n'avait pas le temps pour cela et surtout, il ne désirait pas être enfermé dans cette bulle de l'amour. Il avait besoin de voyager, de voir du pays, d'expliquer de nouveaux horizons, mais le plus important, sa seule compagne était son métier, il aime réellement être un chasseur de primes et malgré tous les risques, il n'échangerait sa place pour rien au monde !

Enfin bref, l'idée qu'il avait trouvée pour l'histoire avait tilté dans les pensées de la mercenaire et elle avait inventée en seulement quelques secondes un passé assez simple, mais correct pour que cela passe inaperçu. Donc, des enfants qui ont vécu dans un village, qui se sont rencontrés en étant adolescents, qui ont fait plein de voyages en étant en couple depuis quelques années et qui sont à présents des jeunes mariés, c'était idéale ! Il fit un hochement de la tête pour accepter son idée et écouta la suite des événements, ce soir donc, il y aura un banquet qui va leur permettre de pouvoir identifier tous les voyageurs et ils devront au fil des journées, prendre leurs temps pour noter qui seraient des indésirables à se débarrasser de toute urgence pour atteindre la cible finale... Il hocha de nouveau la tête, l'idée lui convenait, il faisait toujours cela aussi, analyse, repérage, désamorçage, attaque. Il finit doucement son verre et se leva pour fouiller dans ses affaires et se trouver une tenue de soirée bien élégante, tout en prenant alors des fausses lunettes dans ses affaires pour les mettre sur son nez et enlever son chapeau pour s'attacher correctement les cheveux en une queue de cheval pour se tourner vers elle en buvant une petite fiole qu'il but rapidement et en quelques secondes, ses yeux rouges devinrent des yeux marron.


- Est-ce que je ressemble encore, à ce que je suis réellement ? Le déguisement est-il correct ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rose Howard

Visée meurtrière

________________

avatar
________________


Race : démon commun
Classe : invocatrice
Métier : mercenaire et espionne de haut talent
Croyances : aucune
Groupe : solitaire

Âge : 18 ans

Messages : 53


MessageSujet: Re: Discrétion exigée ( Rose & Kaiyo)   Mar 14 Avr 2015 - 22:08

Cette mission était des plus délicates et la moindre erreur pouvait être fatale. Chaque geste devait être pensé et calculé, et si cela était nécessaire il fallait prendre plus de temps pour chaque action. Mais deux choses jouaient contre eux maintenant : la première était qu’ils étaient totalement sur un terrain ennemi, sans possibilité de fuir. S’ils se faisaient prendre, ils risquaient de passer un très mauvais quart d’heure. La seconde était que, bien qu’ils avaient plusieurs jours, la durée de la mission était limitée et des décisions devaient être prises rapidement avec le moins de risque possible. Ils auraient beaucoup de travail ses prochains jours et sûrement très peu de temps pour se reposer ou se divertir. Pour l’heure, le duo devait assister à cette petite soirée organisée, d’une part pour mieux connaître les autres passagers et commencer leur travail de repérage. Le chasseur de prime, une fois fini son verre, prit dans ses affaires de quoi se mettre pour ce soir. Son apparence n’était plus du tout la même, et il était presque improbable que l’on sache qui il était réellement.

« Tu es merveilleux mon chéri ! dit-elle avec un petit sourire en coin. Je vais me préparer également, mais ne t’en fais pas, je ne serais pas trop longue. »

Autant s’habituer à son rôle tout de suite. Allant dans sa cabine, Rose avait tout prévu pour ce genre de situation, où il fallait se fondre dans la masse et ne rien laisser voir de suspect. Prenant alors dans ses bagages une magnifique robe, elle se l’enfila juste après s’être « préparée ». Elle portait un peu partout sur son corps des armes blanches, des passe-partout, le nécessaire pour se débrouiller dans n’importe quelle occasion. La robe moulait son corps de nymphe, ouverte sur le côté jusqu’à la mi-cuisse n’allant pas dans le vulgaire et légèrement décolletée. S’attachant alors les cheveux avec deux tiges métalliques assorties de diamant, cela était en réalité des longues et fines aiguilles avec du poison paralysant à leur extrémité soigneusement caché dans leur étui. Elle se mit également un très élégant collier de pierres, des bracelets fins et délicats et n’oublia naturellement pas de se mettre des boucles d’oreilles aux allures d’objet d’art et précieux, étant comme tous les autres objets qu’elle détenait une arme potentielle de défense, en ce cas ci des bombes fumigènes. Revenant alors auprès de lui, un large sourire se dessina sur son visage enjoué.

« Quand tu veux mon cher. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kaiyo Crozzia

la Griffe d'or

________________

avatar
________________


Race : Demi-Vampire
Classe : Rôdeur
Métier : Chasseur de Primes
Croyances : Aucune
Groupe : Le Pays

Âge : 50

Messages : 33

Fiche de Personnage : La Griffe d'Or


MessageSujet: Re: Discrétion exigée ( Rose & Kaiyo)   Mer 15 Avr 2015 - 22:24

Cela faisait bien longtemps qu'il n'avait pas réalisé, une mission d'infiltration. D'habitude ce qu'il aime bien dans les missions en général, c'est la rapidité de l'exercice, trouver la cible, s'en approcher et la tuer, le plus simple possible et le moins compliqué pour ne pas se prendre la tête. Mais, il arrive des fois qu'utiliser la rapidité ne soit pas convenable pour parvenir à ses objectifs, il faut savoir se fondre dans la masse, connaître sa cible comme soit-même avant de pouvoir entrevoir une possibilité de l'atteindre sans se faire repérer... Enfin bref, pour le moment, il devait se déguiser en une nouvelle personne pour devoir se mêler à la foule, en fait, il s'habille exactement comme s'habiller son défunt père... D'ailleurs en voyant comment il était dans un miroir, il repensait à cet être cher qui est parti... Il était avec un magnifique costard noir, avec pour attacher ses cheveux, un nœud rouge, des gants blancs et des lunettes rondes. Mais dans sa chemise de son ensemble, il cachait des petits poignards, si jamais quelqu'un essayait de lui faire du mal ou pour une autre occasion de ce genre.

Maintenant, il devait régler le dernier détail pour enfin changer totalement de personnalité, modifier l'expression de son visage... Ce visage neutre, sans émotion, sans regard, sans sentiment, pourrait très facilement le trahir, si on venait à voir cela... Il commença doucement à masser la totalité de son visage, joues, bouche, sourcils, pour détendre lentement son visage et après quelques secondes de massages intensifs, il était parvenu à un exploit qui n'était pas apparu depuis des années, il souriait, certes ce n'était pas un véritable sourire, ce n'était qu'un sourire pour bien se faire voir, mais au moins, il avait enfin des émotions sur son visage. Regardant alors la demoiselle, il haussait un sourcil en la regardant de la tête aux pieds, elle était forte charmante dans cette tenue, mais maintenant que tout était prêt, il était temps pour le faux couple de se montrer au grand jour ! Prenant alors doucement le bras de la demoiselle dans le sien et lui offrant un doux sourire, il sortait avec elle de la chambre en marchant avec élégance comme un véritable riche.


- Que l'aventure, commence... Ma belle compagne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rose Howard

Visée meurtrière

________________

avatar
________________


Race : démon commun
Classe : invocatrice
Métier : mercenaire et espionne de haut talent
Croyances : aucune
Groupe : solitaire

Âge : 18 ans

Messages : 53


MessageSujet: Re: Discrétion exigée ( Rose & Kaiyo)   Jeu 16 Avr 2015 - 20:44

Finalement prête, Rose avait rejoint son compagnon pour aller à cette petite fête de prévue. Arriver en retard pourrait éveiller des soupçons, et cela pouvait être également mal vu. Elle constata avec le plus grand étonnement que le cher chasseur de prime avait un sourire aux lèvres.

« Tu sais sourire ? »

Elle aimait bien le taquiner, lui faire des petites remarques plaisantes. C’était vrai que, jusque là, elle n’avait jamais vu une telle expression sur son visage. Laissant prendre son bras, elle le suivit en s’immisçant dans son rôle, posant une de ses mains sur le membre de son « mari ». Dans ce genre de milieu, bien que la femme pouvait être présente, elle était généralement un peu soumise à son mari et vouait une véritable admiration envers lui. Chose qu’elle n’allait absolument pas faire, mais seulement feindre. Il ne fallut pas beaucoup au duo pour arriver dans cette grande salle de banquet où il était attendu. Un lustre des plus luxueux était accroché au plafond, des murs décorés de tableaux les uns tout aussi chers que les autres. Des serveurs passaient çà et là pour apporter différentes boissons et mets aux invités, restant discret et répondant au besoin de chacun. Un homme vint les accueillir et leur souhaiter une bonne soirée avant de partir vers d’autres personnes qui venaient d’arriver.

« Allons chercher quelques informations, cela pourra toujours nous être utile, murmura-t-elle pour que le mercenaire soit le seul à pouvoir l’entendre. »

Des groupes s’étaient déjà formés un peu partout, soit des couples ensemble, ou bien des femmes et des hommes entre eux. Chacun dans leur milieu, chacun dans leur coin. Rejoignant alors les autres femmes et laissant à son partenaire le soin de rejoindre les siens, elle s’infiltra dans l’un des cercles pour entendre ce qui se disait. La mercenaire avait horreur de ce genre de causette, mais elle devait bien faire un effort pour une fois, et en prenant beaucoup sur elle, la demoiselle fit la conversation pour apprendre un peu plus des personnes, de leur activité et de leur qualité. Au bout d’une bonne dizaine de minutes, Rose se mit légèrement à l’écart, attendant que son compagnon la rejoigne pour qu’ils fassent un point.

« As-tu quelques choses de nouveau ? »

Elle posa la question tout en fouillant le regard de la salle, cherchant la cible dans désirée. Sûrement allait-il venir un peu plus tard dans la soirée ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kaiyo Crozzia

la Griffe d'or

________________

avatar
________________


Race : Demi-Vampire
Classe : Rôdeur
Métier : Chasseur de Primes
Croyances : Aucune
Groupe : Le Pays

Âge : 50

Messages : 33

Fiche de Personnage : La Griffe d'Or


MessageSujet: Re: Discrétion exigée ( Rose & Kaiyo)   Ven 17 Avr 2015 - 10:45

Se regardant dans un miroir, le Demi-Vampire avait du mal à croire que finalement, il pouvait encore donner un sourire, peut-être pas un vrai sourire, mais au moins quelque chose qui y ressemble. C'était quand même étrange pour lui de jouer un faux rôle, lui qui a l'habitude de ne pas se prendre la tête et d'aller au plus simple, mais il faut bien un début à tout n'est-ce pas ? En tout cas, lui et Rose étaient tous les deux prêts pour pouvoir affronter la populace, cela aussi, ce sera une petite épreuve pour lui, car il n'aime pas réellement se mêler à la foule, il aime bien être dans son coin et qu'on ne vienne pas l'embêter. Il devait donc garder son calme, ce sera facile vu qu'il a toujours contrôlé ses ressentiments, puis il devra faire comme si ce rien n'était, pour le coup, ce sera plus compliqué de devoir jouer quelqu'un qu'il n'était pas, mais il avait un modèle de personne en tête... Son défunt père qui était très sociable avec les autres... Même s'il n'était plus de ce monde, son exemple lui permet de l'aider dans ses missions, il pensera à déposer une fleur sur sa tombe pour le remercier de son aide indirecte.

Se retrouvant donc seul, la mercenaire s'en allant dans son coin pour chercher ses propres informations, le chasseur de primes ne tardait pas à se faire repérer par un groupe d'hommes riches discutant entre eux et l'invitant d'eux-mêmes à les rejoindre, ce qu'il fit sans hésiter ! Finalement, l'infiltration fut un succès total, il était parvenu grâce à son élégance à se faire bien voir, rapidement, il sympathisa avec les convives, façon de parler bien évidemment, car au fond de lui, ce n'était que de simples sources d'informations pour son besoin personnel, après cette mission, il ne reverra sûrement jamais l'un d'eux et ne restera pas ami avec eux. Rare sont les personnes qui sont parvenues à obtenir, ne serait-ce que l'amitié de Kaiyo et ils peuvent se compter sur les doigts de la main ! Après plusieurs minutes et de longues discussions avec les riches, il remarqua au loin sa « femme » l'attendre, s'excusant auprès de ses nouveaux « amis » pour rejoindre la demoiselle rapidement, sans veiller les soupçons et lui fit donc son petit rapport sur les détails des lieux.


- Déjà j'ai pu obtenir quelques indices, je sais que les gardes du corps de notre cible, sont reconnaissables grâce à une broche représentant un violon sur leurs uniformes. Pour le reste, je n'ai pas encore réussis à savoir s'il viendra rejoindre ce soir les convives, tout le monde se demande d'ailleurs pourquoi il n'est pas encore là...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rose Howard

Visée meurtrière

________________

avatar
________________


Race : démon commun
Classe : invocatrice
Métier : mercenaire et espionne de haut talent
Croyances : aucune
Groupe : solitaire

Âge : 18 ans

Messages : 53


MessageSujet: Re: Discrétion exigée ( Rose & Kaiyo)   Ven 17 Avr 2015 - 22:05

S’infiltrer au sein d’un groupe était relativement facile, avoir des informations l’était tout autant. En général Rose préférait rester dans son coin, tranquille dans l’ombre, à observer ce qui l’entourait. Ce n’était pas vraiment son genre de se mêler à la foule, et si elle le faisait ne s’était pas nécessité. Cette mission était alors un moyen de se sortir de cette solitude qu’elle s’était imposée, celle-ci ne la dérangeant pas du tout. Mais il fallait connaître davantage de choses sur la cible, des habitudes sans doute, s’il était accompagné, ce qu’il pouvait préférer. Tous ces détails qui pouvaient sembler insignifiants étaient au contraire une base de données extrêmement utile pour la demoiselle et son compagnon. C’est alors qu’elle se retrouvait dans un petit groupe de dame extrêmement riche et bourgeoise qui parlait de tout et de rien. Sans aucun souci elle se « lia d’amitié » avec eux, souriant à leur remarque, rigolant à leur blague et participant un minimum à la conversation pour se faire bien voir.

Rose détestait ce monde de fausseté et d’hypocrisie, bien qu’elle le fréquentait régulièrement. Elle aimait aller directement à la source du problème, le régler rapidement et sans chichi, mais cela lui arrivait de prendre des « chemins détournés ». Pourtant elle n’aimait pas énormément ce genre de mission, et cela, monsieur Zancadelis le savait. La demoiselle se demanda bien pourquoi il avait fait cela, pourquoi il lui avait proposé une telle mission et surtout pourquoi il avait voulu qu’elle le fasse avec ce partenaire bien précis. La mercenaire aurait très bien pu l’exécuter toute seule, choisir elle-même son compagnon et l’accomplir sans trop de difficulté... Elle savait que chacune de ses décisions n’était pas faite au hasard, n’était pas faite sans aucune raison. Bien des questions demeuraient autour de ce problème, et elle comptait bien avoir des réponses à celles-ci.

En attendant, Rose avait accumulé suffisamment d’information qu’elle devait transmettre à son « mari » et elle voulait également savoir ce qu’il avait découvert. Les gardes du corps... C’était une donnée des plus précieuses, pourtant il ne fallait pas écarter l’éventualité que ceux-ci pouvaient être également sans ce signe distinctif. Il n’avait cependant pas d’autres informations concernant la cible, et elle pouvait lui en fournir quelques-unes.

« C’est une bonne chose que les gardes du corps sont reconnaissables, mais il ne faut pas se reposer sur cette simple information. Peut-être que certains se mêlent sans signe distinctif particulier. Ce qui concerne le maître des lieux, continua la demoiselle après avoir bu une gorgée de sa coupe de champagne, il n’est pas venu accompagner, écartant l’obstacle d’une femme pouvant être gênante. De plus il est très attiré par les demoiselles pour les raisons que vous pouvez soupçonner et les jeunes hommes riches pour ses affaires. Un bruit court concernant la délégation de ses affaires et de sa fortune, mais je n’ai pas plus d’information pour le moment. »

Il fallait un peu plus d’enquêtes sans doute, mais ils avaient encore plusieurs jours devant eux. Observant la foule qui se présentait devant la mercenaire, elle se sentait de plus en plus mal à l’aise dans ce lieu. Rose connaissait que trop bien ce milieu pour pouvoir l’apprécier un tant soit peu... Beaucoup trop bien. Mais il fallait continuer malgré ses sensations et ce qu’elle ressentait... Elle était une professionnelle après tout ! Ne laissant rien apercevoir, elle resta auprès de son « mari ». Avait-il sans doute quelque chose de prévu pour le reste de la soirée ou était-ce suffisant pour ce soir pour le chasseur de prime ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kaiyo Crozzia

la Griffe d'or

________________

avatar
________________


Race : Demi-Vampire
Classe : Rôdeur
Métier : Chasseur de Primes
Croyances : Aucune
Groupe : Le Pays

Âge : 50

Messages : 33

Fiche de Personnage : La Griffe d'Or


MessageSujet: Re: Discrétion exigée ( Rose & Kaiyo)   Dim 19 Avr 2015 - 17:44

Devoir faire la comédie était une chose que Kaiyo détestait par-dessus-tout, il préférait être lui-même, quitte à ne pas plaire à certains, mais de pouvoir garder la tête haute. Cependant, dans une mission d'infiltration, on est très souvent amené à devoir se faire passer pour une autre personne, car s'il se présentait sous sa véritable identité, il se ferait immédiatement repérer et sûrement tué ! En attendant, il s'était mêlé à ce petit groupe d'hommes d'affaires qui étaient venus d'eux-mêmes pour lui parler, c'était une chance pour lui de pouvoir en connaître d'avantages sur les invités lorsqu'ils viennent par leurs propres moyens vers toi. Ses bourgeois se vantaient de toutes les belles actions financières qu'ils ont pu faire durant leurs courtes vies, cela agaçait au plus au point le Demi-Vampire qui détestait, les gens qui se prennent des airs supérieurs simplement parce qu'ils ont fait ceci, ou cela ! C'est alors qu'ils demandèrent au jeune homme ce que lui avait pu faire, par chance, il avait trouvé très rapidement une histoire qui était à peu près vrai, il racontait les exploits de son père.

Bien évidemment, il fit comme-ci c'était lui, qui avait réalisé ses exploits et ils furent étonnés et surtout, admiratifs par ce qu'ils apprenaient sur lui en le félicitant. Au fond de lui, le chasseur de primes remercia son père d'avoir tant fait dans sa vie pour pouvoir prendre sa place lors de ses infiltrations, il déposera le double de fleurs sur sa tombe, plus une bougie qui sera allumée à l'église ! Enfin bref, il était parvenu à obtenir certes, peu d'informations, mais au moins, cette unique information pouvait jouer un gros rôle sur le futur de la mission. D'ailleurs, après avoir rejoint la demoiselle, il avait pu repérer quelques individus qui avaient justement cette fameuse broche sur leurs uniformes, il faudra faire attention à bien se faire voir face à ses individus pour qu'ils n'aient aucun soupçon sur eux. C'est alors que des couples commençaient à se former et au loin, les musiciens se préparaient... Un moment que redoutait le jeune homme depuis le début... l'heure de la danse... Il soupira doucement et la regarda dans les yeux en lui prenant la main.


- Je crois qu'on va devoir donner le meilleur de nous-mêmes... Prête pour une danse ?...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rose Howard

Visée meurtrière

________________

avatar
________________


Race : démon commun
Classe : invocatrice
Métier : mercenaire et espionne de haut talent
Croyances : aucune
Groupe : solitaire

Âge : 18 ans

Messages : 53


MessageSujet: Re: Discrétion exigée ( Rose & Kaiyo)   Dim 19 Avr 2015 - 19:36

Pourquoi tant de mystère autour de ce criminel ? Bien que la demoiselle avait déjà beaucoup de données sur lui, il restait cependant énormément de par d’ombre le concernant à son goût. Trop de chose floue, trop d’informations qui n’étaient qu’en partie vérifiées. Il fallait qu’elle l’approche, qu’elle lui parle, qu’elle sympathise avec lui... Mais comment faire s’il ne se montrait pas ! Il ne fallait pas précipiter les choses cependant au risque de compromettre la mission. Elle se sentait cependant très mal à l’aise dans cet environnement, de vieux souvenirs refaisant surface. Il ne fallait pas qu’elle cède à ces sentiments, à ses pensées, à ses peurs, il fallait qu’elle reste forte. Mais cela n’était pas aussi facile que l’on pouvait le prétendre.

Restant aussi professionnel que la mercenaire avait toujours été, elle continua d’observer les personnes en restant au côté de son « mari ». Il ne fallait pas craindre quoique se soit de la majorité d’entre eux, n’étant absolument pas dangereux, mais c’était la multitude de gardes qui régnaient en ses lieux qui l’ennuyait. L’on pouvait presque croire que le criminel était inquiet pour sa sécurité, et il n’avait pas tort. Rose aperçut l’orchestre se mettre en place et ne comprit que trop bien ce qui allait se passer. C’était l’heure de la danse, et les couples devaient aller sur la piste. Son compagnon lui avait déjà tendu la main pour y aller, et laissant un soupir discret, elle la prit en se dirigeant vers la piste. Non qu’elle ne savait pas danser, mais elle ne souhaitait pas trop de proximité avec son partenaire. Se mettant alors en position, elle le regarda droit dans les yeux.

« Ne prends pas trop de plaisir au risque de ne pas sortir vivant de la pièce. »

Une seule personne avait le droit de danser avec elle avec envie et délice, et ce n’était certainement pas lui ! La musique commença donc, les pas des danseurs se mouvant au rythme de la mélodie. Tout en dansant, elle tenta de localiser les gardes du corps, que ce soit au rez-de-chaussée ou à l’étage. Elle en comptait de plus en plus et la demoiselle en fit part au chasseur de prime. Cette mission s’annonçait plus difficile que prévu, et cela ne s’arrangeait pas. Le morceau se termina enfin – pour la plus grande joie de la demoiselle –, mais le pire allait venir. Avant de se séparer, tous les couples s’embrassèrent. Rose jeta un regard très explicite sur sa désapprobation de le faire.

« Il en est hors de question ! murmura-t-elle à son compagnon. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kaiyo Crozzia

la Griffe d'or

________________

avatar
________________


Race : Demi-Vampire
Classe : Rôdeur
Métier : Chasseur de Primes
Croyances : Aucune
Groupe : Le Pays

Âge : 50

Messages : 33

Fiche de Personnage : La Griffe d'Or


MessageSujet: Re: Discrétion exigée ( Rose & Kaiyo)   Dim 19 Avr 2015 - 20:09

Ce qu'il redoutait depuis le début de la soirée arriva finalement, quand il croyait pouvoir souffler et espérer que cela n'arrive pas... l'heure des danses... Pas qu'il ne savait pas danser bien au contraire, grâce à sa bonne éducation lorsqu'il était encore un jeune Demi-Vampire, mais disons que depuis qu'il est devenu un chasseur de primes, il n'a eu que rarement l'occasion de pouvoir danser et cela ne l'enchantait pas réellement... Puis, vu ce que l'orchestre préparait comme nombres d'instruments et vu l'excitation des autres couples, il avait compris que ce serait un slow très rapproché... À l'heure actuelle, s'il le pouvait, il serait prêt à affronter à lui seul toute une armée, plutôt que de devoir danser à cet instant... Mais ce qui le gênait et qui était la pire chose, c'est qu'il devait danser avec Rose... Pourquoi doivent-ils faire un couple ? Ne pouvaient-ils pas être de simples frères et sœurs, en plus cela aurait été aussi très acceptable comme histoire, lui dans le rôle du grand-frère et elle dans celui de la petite-sœur... La remarque de la demoiselle lui fit froncer les sourcils et il chuchota.

- Crois-moi, cela m'enchante encore moins que toi de devoir danser...

Et la musique commença alors doucement, il dansa sans rien dire en regardant autour d'eux à quelques moments pour écouter aussi ce qu'elle lui disait. Il y avait énormément de gardes, on dirait que sa cible se doutait, qu'il serait sûrement en danger, même dans son propre navire et donc, qu'il fallait se protéger avec ses meilleurs hommes... Alors que la musique s'arrêta, en voyant la dernière action à faire, il fronça encore plus les sourcils et regarda la demoiselle en acquiesçant, bien d'accord avec elle... Mais il se pencha dans un angle précis pour que tous, croient que Kaiyo l'embrasse, mais il était juste penché près d'elle, avant de se relever et se détacher en reprenant son calme. Il lui demanda de l'excuser pour s'en aller dans les sanitaires pour pouvoir se calmer du mieux qu'il pouvait, cette situation était l'une des plus gênantes de sa vie. Jamais, il ne refera une chose pareille... Il fut tiré de ses pensées en entrant dans les sanitaires, quand il vit alors sa cible près d'un miroir, se faisant beau... Quelle belle occasion de s'approcher de lui ! Il se plaça donc à ses côtés pour se refaire aussi une beauté et engager la conversation.

- Bonsoir Monseigneur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rose Howard

Visée meurtrière

________________

avatar
________________


Race : démon commun
Classe : invocatrice
Métier : mercenaire et espionne de haut talent
Croyances : aucune
Groupe : solitaire

Âge : 18 ans

Messages : 53


MessageSujet: Re: Discrétion exigée ( Rose & Kaiyo)   Dim 19 Avr 2015 - 20:39

Il n’avait pas intérêt à l’embrasser, au risque de se voir prendre un coup, même si cela devait faire sauter leur couverture. Personne n’avait le droit de l’embrasser, même si cela était pour une mission des plus importantes. Personne n’avait le droit de la toucher, personne n’avait le droit de l’approcher. Elle avait pris beaucoup sur elle lorsqu’elle avait senti les mains de son compagnon sur elle, mais le baiser était impensable. Heureusement qu’il savait comment s’y prendre pour faire semblant ! Le sentir aussi près lui donna des frissons, mais non pour les raisons que l’on pouvait penser. Il se redressa alors et lui demanda de s’excuser pour un petit moment.

Elle aussi devait se changer les idées. Rose lentement mais sûrement se dirigea vers ses appartements, allant très probablement arrêter les recherches pour aujourd’hui. Il ne pouvait rien apprendre de plus très certainement et elle n’allait pas demeurer un instant de plus dans cette salle qui la rendait mal à l’aise. Dès qu’elle se trouva au-dehors, elle respira une bouffée d’air frais, reprenant un peu de forces. Les frissons avaient arrêté de la parcourir, mais elle se sentait toujours aussi mal. Alors que la demoiselle avançait vers le bâtiment où était leur chambre, un groupe d’homme vint à sa rendre. La mercenaire les reconnut aussitôt grâce à leur violon sur leur veste. Des gardes du corps du criminel... Qu’est-ce qui lui voulait ? L’un d’eux demanda gentiment et avec politesse de les suivre, mais elle déclina respectueusement leur demande, prétextant d’être fatiguée. Elle ne put refuser une seconde fois lorsqu’il redemanda toujours avec aussi de courtoisie, tout en montrant avec la plus grande discrétion une arme qu’il cachait.

Les suivant alors, Rose ne put malheureusement prévenir son partenaire. Elle devait résoudre le problème seul, comme à son habitude. Une partie du navire était interdit aux invités, très probablement les appartements du propriétaire des lieux. Le corps tout entier de la demoiselle se tendit, prête à dégainer au moindre geste suspect. On les avait repérés, cela ne faisait aucun doute, mais encore pour combien de temps voulait-il jouer à ce jeu de faire semblant d’ignorer ? Elle fut ramenée dans un salon des plus somptueux et immense, décoré avec goût et élégance. Un homme était assis sur un fauteuil devant un feu de cheminée, tenant dans sa main un verre de vin de la meilleure qualité. Elle ne put le reconnaître, lui faisant partiellement dos, et ce n’est que par le son de sa joie qu’une transformation totale s’opéra en la jeune demoiselle. Une grande peur l’envahit, paralysant tout son être, la figeant sur place. Ce... Ce n’était pas possible ! Tout le monde, mais sauf lui ! Cela voulait dire que... Le criminel qu’ils traquaient n’était qu’un pion ? Elle devait avertir son partenaire, au plus vite, qu’il devait fuir d’ici, mais... Elle ne réussit même pas à bouger.

« Bonsoir Rose, dit ce mystérieux inconnu. Je suis heureux de te voir. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kaiyo Crozzia

la Griffe d'or

________________

avatar
________________


Race : Demi-Vampire
Classe : Rôdeur
Métier : Chasseur de Primes
Croyances : Aucune
Groupe : Le Pays

Âge : 50

Messages : 33

Fiche de Personnage : La Griffe d'Or


MessageSujet: Re: Discrétion exigée ( Rose & Kaiyo)   Mar 21 Avr 2015 - 14:51

C'était une chance des plus inespérés pour le Demi-Vampire, sa victime, juste en face de lui et en plus de cela, personne qui le protégeait, personne pour les déranger... L'homme avait l'air d'avoir fait un peu la fête dans sa chambre avec une convive sûrement... Il était assez décoiffé et il remettait ses vêtements correctement, il ne fit pas vraiment attention à Kaiyo, il devait sûrement repenser à sa petite folie de tout à l'heure... Au moins il aura profité de la vie une dernière fois... Même s'il devait normalement prendre son temps pour pouvoir assassiner l'individu, une telle occasion ne pourra pas se reproduire. En un rien de temps qu'il le faut pour le dire, le chasseur de primes attrapa sa victime pour l'immobiliser et lui planta un couteau en plein cœur pour éviter de laisser des traces de sang et rapidement, sa cible mourra. Prenant alors quelques bijoux qui étaient sur lui, d'une part pour avoir la preuve de sa mort et aussi, pour les revendre, il prenait le corps avec lui et le jeta par-dessus bord sans se faire repérer... Affaire classée... Ou peut-être pas...

Marchant vers sa chambre, c'est à ce moment-là qu'il réalisa quelque chose qu'il aurait dû deviner depuis le début... Pourquoi personne n'était là pour surveiller cet homme qui normalement, était si important... Il était tout proche de ses appartements et il voyait la porte ouverte, surpris au début, puis il vit des ombres bouger derrière la porte... Quelqu'un était entré pour tenter de commettre un vol sûrement... Rapidement, le jeune homme avait pris les devants pour entrer en silence et prendre la tête de deux individus et de les cogner entre eux pour les assommer. Il vit alors sur leurs uniformes, la broche en forme de violon, mais sur l'un d'eux, il y avait un papier d'ordre de mission, pour trouver Rose ainsi que lui et cela était signé par un individu qu'il ne connaissait pas... On dirait que la soirée allait être longue... Très longue... Il était maintenant repéré, donc son costume ne lui servait plus à rien, mais il devait cependant connaître les motivations de ce nouvel ennemi... Prenant l'uniforme d'un des deux gardes du corps, il prenait dans sa valise sa griffe d'or qu'il cacha sous une cape d'un soldat et enfila aussi un chapeau pour y cacher ses cheveux, relevant bien le col pour cacher aussi son visage et cachant par ailleurs ses autres affaires à l'abri.

Pour éviter que l'on retrouve les deux individus, il les tua, sans aucune gêne, cela devenait après tout, une affaire personnelle et même si cet individu inconnu encore ne figurait pas sur sa liste de têtes à récupérer, il se fera une joie de lui trancher la gorge pour avoir tenter de le piéger d'une façon aussi vulgaire... Sortant donc de la chambre en la fermant derrière lui, il avança dans les couloirs pour retrouver la mercenaire au plus vite, avant qu'elle ne puisse avoir des ennuis. Cependant, au détour d'un couloir, il croisa un autre garde du corps qui fort heureusement, ne remarqua pas qu'il s'agissait du chasseur de primes, mais qui croyait voir son acolyte. Ils devaient se rendre aux appartements du maître, car ils avaient réussi à capturer la fille... Rose était donc déjà entre les mains de l'ennemi, il fallait donc doubler de vigilances à présent... Il suivait donc l'individu en question avec le plus grand silence et une fois arrivé à ce lieu dit, il se mêla aux autres gardes du corps en voyant alors la demoiselle qui avait l'air d'être totalement paralysé par la peur... Connaîtrait-elle l'individu ?... Restant silencieux et sans se faire remarquer, il observa la scène avec attention.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rose Howard

Visée meurtrière

________________

avatar
________________


Race : démon commun
Classe : invocatrice
Métier : mercenaire et espionne de haut talent
Croyances : aucune
Groupe : solitaire

Âge : 18 ans

Messages : 53


MessageSujet: Re: Discrétion exigée ( Rose & Kaiyo)   Mar 21 Avr 2015 - 19:39

Comme si elle n’avait pas assez d’ennuis... La mission n’était pas forcément des plus aisées, alors si en plus elle devait avoir un autre problème... Et de taille ! La demoiselle ne connaissait que trop bien cet homme pour le pas le craindre et avoir peur. Elle savait parfaitement ce qu’il avait faire, ce qu’il pouvait faire, que ce soit par un de ses ordres ou par ses propres mains. Non... Ce n’était pas possible ! La peur et l’effroi l’avaient paralysée, ne réussissant pas à se remettre de cette nouvelle. Pourquoi... Pourquoi cela devait lui arriver ? Pourquoi à elle ? Rose devait fuir, très loin, très loin de cet homme, et pourtant son corps ne fit pas un geste. Rien que d’entendre sa voit cela lui donna un frisson glacé. Il ne se trouvait pas là par hasard, il n’était jamais quelque part par hasard...

« Que me voulez-vous ? »

Sa voix était dure, sèche, la demoiselle tentant de garder un maximum de contrôle sur elle-même. Mais face à lui, bien que sous son apparence de bon gentleman, cela n’était pas du tout évident. Il semblait déçu d’une telle réponse, mais en même temps il s’y attendait un peu. Il la connaissait que trop bien pour savoir qu’une telle réaction chez elle en son égard était tout à fait normal.

« Ce n’est pas une façon de me saluer après tant de temps.

- Pas assez, rétorqua-t-elle tout aussi durement.

- Enfin, étant donné que l’on n’aime pas tourner autour du pot, j’irais alors droit au but. »

Sa venue en ces lieux était simple, et ce qu’il dit donna la chair de poule à la demoiselle. Il voulait tout simplement attraper le chasseur de prime pour des affaires qui l’occupaient et il comptait bien sur la coopération de la demoiselle pour l’aider. Sa propre liberté contre la vie de la «griffe d'or». Il était hors de question qu’elle trahisse son compagnon ! S’avançant vers lui, la peur ayant laissé place à la colère et à la rage, elle donna un violent coup dans son verre qui s’écrasa un peu plus loin.

« Jamais je ne vendrais mon coéquipier...

- Peut être que tu le considères ainsi, mais lui ne voit en toi qu’une source de revenue. Pourquoi réagis-tu ainsi, tu n’étais pas dans un tel état avec les autres ? Il y a-t-il quelque chose que tu me caches ? As-tu le béguin pour lui ? »

Un large sourire se dessina sur son visage rien que d’y penser. Rose rougit de colère, se contrôlant à peine et ne pouvant malheureusement rien faire contre lui. Il se leva alors, faisant face à la mercenaire, s’imposant face à elle par sa taille et vint caresser tendrement sa joue.

« Je te laisse trente minutes à toi et... ton coéquipier pour filer et ensuite... on jouera au chat et à la souris. »

Ne tardant pas une seconde de plus, elle lui fit dos, passant entre les gardes qui lui laissa le passage. Oh lui... Si elle pouvait le planter sur un pieu. Ils n’avaient plus une seconde à perdre, la demoiselle se dirigeant rapidement vers ses appartements. Elle ne fit qu’à peine attention aux gardes allongés morts sur le sol dans le petit salon, se dirigeant d’un pas vif vers sa chambre. Elle se changea, rassembla ses affaires et entendit quelqu’un rentrer.

« Prends tes affaires on part maintenant. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kaiyo Crozzia

la Griffe d'or

________________

avatar
________________


Race : Demi-Vampire
Classe : Rôdeur
Métier : Chasseur de Primes
Croyances : Aucune
Groupe : Le Pays

Âge : 50

Messages : 33

Fiche de Personnage : La Griffe d'Or


MessageSujet: Re: Discrétion exigée ( Rose & Kaiyo)   Mer 22 Avr 2015 - 15:34

Il se passait quelque chose que le Demi-Vampire n'arrivait pas à comprendre pour le moment, il voulait connaître les motifs d'une telle mise en scène, pourquoi donc tout ceci ne se passe pas comme prévu... Ou alors, tout ce qui se passait à l'heure actuelle était déjà planifiée depuis le début, peut-être que depuis le début de cette histoire, la véritable personne qui tire les ficelles de ce navire, avait prévu que la cible allait les attirer et qu'il voulait justement les avoir entre ses griffes... N'aimant pas du tout, rester dans le flou le plus total, il a pris la décision de connaître le véritable maître de ce jeu et de le tuer de ses propres mains... S'il avait essayé de le tuer comme étant une des cibles du chasseur de primes, il aurait pu comprendre, mais cette fois, on voulait le tuer pour une raison tout à fait inconnu... Pour une raison personnelle et donc, cette affaire devenait personnelle pour le jeune homme, qui avait réussis à infiltrer sans aucun soucis les rangs de l'individu pour observer la fameuse scène avec le fameux patron et la demoiselle qui était faite prisonnière...

Quand il écoutait alors la fameuse conversation, il fut sous le choc... Il tomba de haut, il ne s'attendait pas à cela derrière son dos... Sa notoriété serait-elle montée à un point, ou le chasseur devient la proie ?... C'était la première fois de sa vie qu'il se sentait réellement menacé, en tout cas, ce qui avait surpris le plus le Demi-Vampire, c'est de voir à quel point la demoiselle était décidée à ne pas le trahir... Elle remonte dans son estime à un haut-pilier, après tout, elle aurait pu parfaitement le livrer, mais elle risquait sa vie pour lui, pour le sens de l'honneur... Quand elle s'en alla, les autres gardes, se dispersèrent et lui aussi en profita pour disparaître et réfléchir un instant. Que faire... il était confus, c'était une situation des plus inédites... Une situation des plus angoissantes... Il devait trouver une solution et vite... Arrivant dans la chambre, il trouva la demoiselle qui rangeait ses affaires... Et qui voulait tout simplement s'en aller... Elle venait de retomber dans son estime et sa retournant vers lui, il la regarda droit dans les yeux...


- J'ai entendu ce qu'il désirait... Quand on est devant un obstacle, on ne l'évite pas, on l'affronte, sinon on n'avance jamais... Et je refuse de fuir et d'être une proie... Toi, fais ce qui te plaît... Je te remercie juste de ne pas m'avoir vendue... Moi je vais lui faire face...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rose Howard

Visée meurtrière

________________

avatar
________________


Race : démon commun
Classe : invocatrice
Métier : mercenaire et espionne de haut talent
Croyances : aucune
Groupe : solitaire

Âge : 18 ans

Messages : 53


MessageSujet: Re: Discrétion exigée ( Rose & Kaiyo)   Mer 22 Avr 2015 - 18:41

Il fallait partir... Et au plus vite ! Ce genre d’homme était si... le terme « dangereux » ne suffisait pas à la décrire, même pas à effleurer ce qu’il était réellement. Bien que la fuite n’était pas vraiment son genre, ou elle partait pour mieux revenir, cette fois-ci tout était différent. Elle le connaissait trop bien pour ne pas savoir ce qui l’attendait si elle restait trop longtemps dans les parages. Rose ne savait que trop bien ce qu’il avait déjà fait et ce qu’il pouvait encore faire... Rien que sa présence avait mis la demoiselle dans tous ses états, alors elle ne pouvait rester une minute de plus en ces lieux. Heureusement qu’elle voyageait régulièrement, n’emportant avec qu’elle que l’essentiel. Son sac lui avait suffi pour mettre toutes ses affaires et elle était finalement prête pour partir. Avertissant son compagnon, elle ne fut qu’à moitié surprise de sa réponse. Il était donc là... C’était ennuyeux pour l’image qu’il pouvait avoir d’elle. Enfin... Ce n’était plus vraiment important maintenant. La mercenaire pouvait comprendre en partie sa réaction, elle aurait eu sans doute la même, mais tout était si différent. Prenant son membre presque tendrement, son regard plongea dans le sien, comme pour attirer toute son attention.

« Si tu y vas... Si tu tentes de le combattre... ta vie s’arrêtera, ton destin sera scellé et tu ne pourras plus jamais retrouver ta liberté. Tu ne sais pas du tout à qui tu as à faire... Bien que je connaisse ta réputation et ta force, tu n’es qu’un petit poisson comparé à lui... Mais après tout, rajouta-t-elle après quelques instants en lâchant son membre, fait dont ce que bon te sembles. Au moins je t’aurais averti... »

La demoiselle n’avait pas le temps de le raisonner, devant vite s’en aller de ce navire. C’était à lui de décider : soit de lui faire confiance, soit de prendre le risque de l’affronter. Mais s’il prenait la seconde option, elle connaissait déjà le résultat de leur rencontre. Sortant alors, elle ne dit qu’une dernière chose avant de monter quatre à quatre les escaliers pour se retrouver sur le pont supérieur.

« Si tu changes d’avis, je serais à la poupe du navire le temps de partir. Et... tu n’as pas à me remercier... »

Pourquoi avait-elle dit une chose pareille ? Elle ignorait. Se retrouvant alors à l’air libre, Rose chercha immédiatement des chaloupes de sauvetage. Le problème, et pas des moindres, était que chacune de chaloupe était soigneusement gardée par plusieurs gardes. Si elle avait le malheur de tenter de les affronter, une bonne dizaine d’autres viendraient en renfort et seul elle n’avait s’en doute que très peu de chance de les vaincre. La mercenaire vérifia cependant sur tous le navire avec discrétion si par hasard une des chaloupes n’avait pas échappé à leur vigilance... Rien à faire, toutes étaient surveillées... Le salop, il avait menti, cela ne faisait même pas dix minutes qu’ils s’étaient quittés ! Revenant alors à la position qu’elle avait indiquée à son compagnon, elle réfléchit à comment elle pouvait s’en sortir tout en essayant de se calmer. La nuit allait s’annoncer très longue...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kaiyo Crozzia

la Griffe d'or

________________

avatar
________________


Race : Demi-Vampire
Classe : Rôdeur
Métier : Chasseur de Primes
Croyances : Aucune
Groupe : Le Pays

Âge : 50

Messages : 33

Fiche de Personnage : La Griffe d'Or


MessageSujet: Re: Discrétion exigée ( Rose & Kaiyo)   Mer 22 Avr 2015 - 21:02

Une question se mit alors à trotter dans la tête du chasseur de primes, pourquoi cet individu voulait précisément sa vie en particulier et pas celle d'un autre individu... Pourtant, il n'avait aucun souvenir d'avoir rencontré cet individu dans le passé, à moins, peut-être, qu'il est tué durant ses missions, un de ses hommes de mains les plus hauts placés et du coup, il désire tout simplement se venger... En tout cas ce qui était sûr, c'est que la demoiselle refusait de le dénoncer, un bon point pour elle, cependant, on dirait qu'elle n'était plus aussi sûre d'elle qu'avant... D'après ce qu'il pouvait voir, les deux individus se connaissaient très bien, il se demandait comment ils ont pu se connaître durant le passé et surtout, pourquoi a-t-elle si peur de lui... Pour le jeune Kaiyo, il devait prendre de l'avance et il voulait à tout prix faire payer à cet individu, la simple envie de vouloir sa vie, mais la jeune fille ne l'entendait pas de cette oreille. Pour Rose, s'il tentait dès maintenant une attaque, cela se solderait à coup sûr par un échec total... Serait-il fort à ce point-là ?... Le jeune homme serait-il vraiment si bas en puissances ?...

La jeune mercenaire la laissa ici, lui indiquant quand même qu'il pouvait, s'il le désirait, la rejoindre pour fuir le plus vite possible les lieux... Il se mit à réfléchir un long moment, puis il accepta une évidence dure à avaler, il n'était pas encore prêt... Il récupéra alors ses affaires en les rangeant proprement et en retrouvant sa vieille tenue de chasseur de primes qu'il aimait tant ! Sortant avec discrétion, il voyait alors que Rose était bloquée à cause des soldats, qui surveillait les barques, il fit craquer ses os et se prépara à l'assaut... Une ombre passa devant les soldats, ils froncèrent les sourcils en se demandant ce qui se passait.. Puis encore une autre ombre... L'un d'eux voulait alors prévenir les autres, mais en avançant, il fut tiré dans l'ombre. Rapidement, les autres paniquèrent, le temps qu'ils se tournent le dos, un autre disparu. Puis encore un autre s'éclipsa, il ne restait plus qu'un seul soldat, qui allait crier à l'aide, mais le Demi-Vampire apparu d'un coup devant lui comme un fantôme et enfonça ses griffes dans sa gorge et le jeta par-dessus bord, pour que la chaloupe soit alors sans surveillance et il posa ses yeux vers Rose.


- Tu viens ?... Il faut être deux pour descendre correctement la chaloupe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rose Howard

Visée meurtrière

________________

avatar
________________


Race : démon commun
Classe : invocatrice
Métier : mercenaire et espionne de haut talent
Croyances : aucune
Groupe : solitaire

Âge : 18 ans

Messages : 53


MessageSujet: Re: Discrétion exigée ( Rose & Kaiyo)   Mer 22 Avr 2015 - 22:10

Un jour ou l’autre il allait lui payer tout ce qui lui avait fait endurer... Il allait devoir répondre de ses actes et ce jour-là, la demoiselle se ferait une joie de l’envoyer six pieds sous terre... Mais en attendant, elle était bloquée ici, devant trouver une solution aux problèmes des gardes. Elle se doutait un peu qu’il n’allait pas tenir parole, qu’il n’allait pas respectait ces trente minutes de délais. Mais cela l’énerva encore plus que ces soupçons se confirmèrent, la mettant dans une situation des plus déplaisantes. Elle devait trouver un moyen de les éliminer rapidement et en silence, mais avant tout elle devait se calmer. Ses mains tremblaient légèrement, des gouttes de sueur perlaient son visage et son regard était agité. Elle était rarement dans un tel état, voire très rarement, et la mercenaire savait très bien qu’elle ne pouvait pas faire correctement son boulot si elle n’avait pas un minimum de contrôle sur elle-même. Durant ce moment de réflexion, son compagnon débarqua en silence, et à la suite d’un craquement de ses os il passa à l’offensive.

Un garde après l’autre tomba sous son pouvoir, tué l’un après l’autre sans qu’ils ne puissent rien faire. Bien qu’ils essayèrent d’appeler du secours ou d’aller en chercher, ils ne furent cependant pas assez rapides pour échapper à la « griffe d’or ». C’est ainsi que rapidement tous ces hommes furent mis hors d’état de nuire, laissant libre champ à la chaloupe et par conséquent à une échappatoire. Sous sa demande, Rose s’approcha de l’embarcadère et commença à la descendre en même temps que son compagnon. Atterrissant sur l’eau, cet objet flottant n’attendait plus qu’eux et la demoiselle ne se fit pas prier. Sautant alors dessus avec délicatesse et légèreté, elle empoigna l’une des rames et dès que le duo fut installé elle commença à ramer. Ils se dirigèrent vers la côte d’où ils étaient partis, un silence pesant régnant dans l’atmosphère. La jeune femme avait le regard perdu au loin, ne faisant que peu attention à ce qui l’entourait, ne cessant de ramer encore et encore.

Ils n’arrivèrent qu’au lever du jour, semblant fatigués et exténués. Les muscles de la demoiselle étaient en feu, la douleur la parcourant, mais cela importait, tant qu’elle était loin de ce navire et de cet homme. Accostant alors, elle se dirigea vers une auberge non loin des quais, demandant qu’une voix faible à son compagnon de l’attendre au-dehors. Revenant quelques instants plus tard, elle lui tendit plusieurs sacs de pièces d’or bien garnies.

« Voici ta paye pour le travail accompli. Bien que la fin de la mission ne se soit pas déroulée comme on pouvait l’espérer, notre cible a été tuée. Essaye de prendre soin de toi et... peut-être que l’on se reverra. »

À peine eut-elle terminé de parler qu’un véhicule s’arrêta juste devant elle, le cocher venant lui ouvrir. Le regard vide, sans émotion, elle monta à l’intérieur et s’y installa du mieux qu’elle pouvait. Mais avant que la voiture ne parte, Rose jeta un dernier regard à son compagnon, un regard inquiet... Inquiet pour sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



________________


________________



MessageSujet: Re: Discrétion exigée ( Rose & Kaiyo)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Discrétion exigée ( Rose & Kaiyo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feleth :: Feleth, le monde du milieu :: Côtes de l'est :: Grand océan-