''L’enfant voulait répondre. Mais sa gorge lui fit comprendre que ses mots ne seraient jamais à la hauteur du silence.''
               
Eto Hachiro
 
''La mort, c’est elle qui vous fait tenir debout. C’est elle qui dicte les actes. C’est elle qui peint le monde. Et elle vous emportera tous.''
               
Querel Sentencia
 
''Je ne ressens que soif et tristesse, la mort est futilité. Je la cherche, peut-être suis-je elle.''
               
Nagate Zetsubō
 
''Udyr, quand tu seras mort, on se souviendra de ton nom. Moi je n'en ai pas, car je ne mourrai pas aujourd'hui. Mais le tien restera gravé dans ma mémoire, et dans celle de tous ceux qui t'ont connu, comme celui d'un homme fort, et digne. Alors va, et éteins-toi avec grandeur, devant tous ces vautours.''
               
Darn Butcher
 
''La nature revivait là où les hommes mourraient, le cycle reprenait son cours normal grâce à l’albinos.''
               
Aikanaro Myrrhyn
 
''Ils ne se battaient pour rien qui n’en vaille la peine. Ils étaient incapables de distinguer ce qui avait de la valeur de ce qui n’en avait pas. Alors pourquoi tant de vigueur à la tâche ? Pourquoi risquer sa vie aussi vainement ?''
               
Alcofrybas Grincebrume
 
''Son regard, depuis toutes ces années, avait appris à parler.''
               
Etan Ystal
 
''Un monde de chaos, de destruction et de malheur, un monde impartial et magnifique, le seul en tout cas, où faire l’expérience de la vie prendrait un sens véritable.''
               
Edwin Gwendur
 
''L’enfer, ce doit être l’enfer : courir pour l’éternité dans un paysage sans fin, sans début. Sans possibilité de repos ou de mort.''
               
Tyrias Marchemonde
 
''Mais sans risque on n'obtient rien, voici ma devise mes amis. Il ne faut pas avoir peur de se salir les mains, il ne faut pas avoir peur de la mort…''
               
Dimitri Morteury
 
''Tomber... Ceci est si abstrait. L'on pourrait se relever plus grand que l'on était.''
               
Yozora Adragnis
 
''Il passa des semaines dans le cachot ayant décidé de s'y enfermer lui-même. Puis, au terme de trois semaines, vous êtes venu le voir et vous lui avez dit : «Les larmes ne sont qu'une faiblesse qu'il te faudra masquer... Si tu veux t'apitoyer, libre à toi, mais, si tu souhaites voir les choses changer, tu le peux toujours. Suis-moi... Mon ami.»''
               
Haar Wilder
 
''Le brin d'herbe ne se soucie guère de ce que font les feuilles des arbres. Mais à l'automne venu, les feuilles ne se suffisent plus entre elles. Elles s'assombrissent, se nourrissant des nuages noirs d'orage. Et alors, elles se laissent tomber sur nous.''
               
Le Peintre
 
''S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est immobile, allongée, rigide, puante à en faire vomir, en décomposition, transportant des milliers de maladies, la peau arrachée et les os jaunes. S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est à six pieds sous terre, devenue la proie des corbeaux, et ses yeux mangés par des fourmis... C'est qu'elle a un jour été orgueilleuse et avide. C'est qu'elle a un jour voulu devenir riche et grande, ou bien qu'elle l'est devenue. Cela ne change rien.''
               
Le Violoniste
 
''La pensée est la liberté, la liberté... Alors, le corps est la prison, le corps est la prison... Il faut casser les barreaux.''
               
Sill
 
''Nous croyons conduire le destin, mais c'est toujours lui qui nous mène.''
               
Setsuna Hendenmark
 
''Fais ce que tu veux avec ces villageois, sauf les laisser en vie.''
               
Kaull Hendenmark
 
''La fuite vers la religion peut être une réponse pour certains. Pour d'autres elle n'est que la simple évidence que l'homme est faible et instable.''
               
Astryl Panasdür
 
''La mort ne cherche pas à s’expliquer, elle ne fait qu’agir, monsieur. Les cadavres ne racontent pas grand-chose, mais vivant, un homme peut en avoir long à dire.''
               
Sanaki Hearthlight
 
''Alors, telle une marionnette cassée que l’on tente en vain d’animer, il se releva, restant digne malgré ses blessures.''
               
Dolven Melrak
 
''Quand le sang coule, il faut le boire. La mort ne frappera pas à votre porte mais s'invitera par vos fenêtres !''
               
Andreï Loknar
 
''Personne ne peut capturer une ombre, personne ne peut la dresser ni se l’approprier.''
               
Jazminsaa Alsan
 
''De la même façon, à l'idée qu'un abruti de scribe puisse teinter ses parchemins de calomnies religieuses, ou pire, me faire porter le titre de héros, je vais préférer m’occuper de l'écriture de ma propre histoire.''
               
Alexandre Ranald
 
''La mort... Si belle et terrible à la fois, elle l'appelait, et l'appelle toujours.''
               
Adam Moriharty
 
''Par nature, j’aime tout. Par conséquence, je me hais…''
               
Samaël Apelpisia
 
''C'est sordide et cruel, mais c'est hélas la réalité de ce monde.''
               
Liam Gil' Sayan
 
''Aujourd’hui sur les terres de Feleth les pensées ne sont plus les bienvenues. Le temps de la renaissance spirituelle est terminé. Le temps où les grands penseurs avaient aidé le monde est révolu.''
               
Héra Calliope
 
''La mort était séductrice ; elle ne montrait que ses bons côtés. La sérénité et le calme absolu : pour toujours et sans violence.''
               
Eurybie Pourrie
 
''J’ai atteint cette espèce de vanité qu’apporte l’ancienneté. Je ne crois plus qu’on puisse m’apprendre quelque chose, et si jamais quelqu’un essaye ou y arrive seulement, je me bloquerais et deviendrais hermétique à tout contact.''
               
Dante Waanig
 
''Je devrais t'attacher, tu deviens dangereux pour toi même !''
               
Jeyra Frozeñ
 
''La beauté des êtres n'était rien. La beauté des choses oui. Mais pas forcement celle que l'on voit avec une paire de rétines.''
               
Akira Satetsu
 
''Le noir. Une étendue sombre en perpétuel mouvement.''
               
Melpomène d'Ambre
 
''Il est des oreilles invisibles qui peuvent entendre jusqu'à nos moindres soupirs et des secrets aux allures anodines peuvent se révéler instruments de destruction et de tourments sans fin...''
               
Cassandre Ombrelune
 
''Le "rien" est tellement plus unique que la peur ou n'importe quel autre sentiment...''
               
Meryle Nightlander
 
''Ce n'est pas le nombre ni la force qui compte, c'est l'envie, la cause.''
               
Luyak Salamya
 
''L'innocence d'un enfant est la plus grande peur de l'homme.''
               
Clause Vaneslander
 
''Quand il lui manque une marionnette pour ses spectacles. Il verrait en vous la chose qu'il cherche.''
               
Jack D'enfer
 
''Il n'a pas de notion réelle du bien et du mal, personne ne lui ayant jamais défini ces mots.''
               
Jim Stocker
 
''Je n'ai vu aucune lumière, aucun goulet, pour sortir du boyau infini et obscur que nous empruntons tous, jusqu'à la promesse d'une nouvelle vie, de la transcendance et de la connaissance. Alors, mes yeux se sont adaptés aux ténèbres.''
               
Shaquîlah Dresdeïorth
 
''Le pouvoir ronge l'homme.''
               
Balthazar Bel
 
''Visiblement, la sérénité n'avait de valeur que si on connaissait également, en comparaison, des moments de troubles.''
               
Dranek Barth
 
''Le faible se faisait tuer, le fort vivait un jour de plus.''
               
Rodany Bleinzen
 
''Le soleil se couchait sur le monde du milieu. Les ténèbres se paraient de leurs plus somptueux apparats pour enfin faire leur entrée.''
               
Rin Mephisto
 
''Et alors il vit le chaos, la désolation, la souffrance le désespoir ambiant. Il rit.''
               
Elrog Aniec
 
''Perdu quelque part, marche vers nulle part.''
               
Kyle Wate
 
''La rose n'a d'épines que pour qui veut la cueillir.''
               
Karin Yzomel
 
''- Je peux vous prédire le genre d'homme qui vous convient !
- Je connais déjà mon genre d'homme.
- Vraiment... Et quel est-il ?
- Les hommes morts.''
               
Naladrial Delindel
 
''Utilise tes pouvoirs seulement quand le noir deviendra invivable.''
               
Zedd McTwist
 
''Tes cauchemars m'ont déjà donné l'encre... À présent, ta peau me donnera les pages !''
               
Conrart Crowlore
 
''Bien des gens se font enfermer dans un cercueil une fois mort, mais rares sont ceux qui naissent dedans.''
               
Dassyldroth Arphoss
 
''Le corbeau frénétique qui vous nargue de sa voix perchée, agite ses ailes damnées, où le reflet d'un mort se penche sur votre âme.''
               
Lust Aseliwin
 
''La vie est un mensonge, la destruction une délivrance.
Passent les marées, soufflent les vents, en vain...''
               
Le Passant
 
''Fauche, tranche et avale, gouffre des âmes. Que se dresse devant toi mille fléaux, et que l’enfer se glace devant ta noirceur.''
               
Lloyd Vilehearth
 
''Des charognards pour la plupart, comme ces corbeaux à deux têtes, venant dévorer le valeureux mort.''
               
Meneldil Tristelune
 
''Nous sommes les bourreaux de la justice et de la paix. Même si ce rôle n'est pas agréable à endosser, nous nous devons de le faire, pour le bien du peuple.''
               
Ezekiel Le Sage
 
''Il me tarde de retourner au combat pour finir empalé sur une pique.''
               
Karl Von Morlag
 
''Montre-moi le chemin de la victoire. Ou guide-moi alors dans les tréfonds de la mort...''
               
Aznan Lauréano
 
''Comment peux-tu supporter ça ? C'est assourdissant ! Tue-le ! Qu'est-ce que ça te coûte ? Tu ne l'entendras plus. Tu seras en paix... Tue-le !''
               
Aïden Sochlane
 
''- Faites taire votre cabot !
- Je ne suis pas votre servante !
- Alors je le ferai taire moi-même !''
               
Rosaly Von Gregorius
 
''Le seul présent que la justice a à vous offrir, est votre mort.''
               
Mirage Morteury
 
''Laissez-moi vous conduire aux carnages.... Tant d'âmes ne demandent qu'à succomber.''
               
Idryss Leeverwen
 
''Le soleil est un bourreau. D'une simple caresse, sa langue enflammée peut calciner n'importe quel être.''
               
Seïren Nepthys
 
''C'est une nuit sans lune. Ou bien était-ce un jour sans soleil ?''
               
ShuiLong Zhang
 
''La vie est un rouage lent et grinçant. Il ne tourne que dans un sens. Celui où tu tombes.''
               
Camelle Elwhang
 
''Et un jour, sur vos lits de mort, bien des années auront passé et peut-être regretterez-vous de ne pouvoir échanger toutes vos tristes vies épargnées à Feleth pour une chance, une petite chance de revenir ici et tuer nos ennemis, car ils peuvent nous ôter la vie mais ils ne nous ôteront jamais notre liberté !''
               
Edouard Neuman
 
''Le temps est la gangrène de l'homme, elle apparait puis vous ronge à petit feu. Pour finir il ne vous reste plus que le présent pour vivre ; le passé s'évapore peu à peu et le futur ne vous intéresse guère.''
               
Asgeïr Aslak
 
''Cueillir la fleur de la déchéance et croquer dans la pomme de la faucheuse, nos vies se résument à cela car après tout, nous finissons à une moment où un autre, tous sous terre.''
               
Violette Dellylas
 
''Le pire n'est pas de mourir, mais de se faire oublier.''
               
Erwan Daermon Do'Layde
 
''Tenter d'oublier, même si c'était impossible. Il aurait aimé se jeter à la mer avec la preuve de son acte immonde. Laver tout ce sang qu'il sentait sur lui. Peut-être même s'y noyer, simplement. Sombrer dans les abysses et les ténèbres, pour toujours.''
               
Mio Raeth
 
''La lumière montre l'ombre et la vérité le mystère.''
               
Aeli Seoriria
 
''Si la vie n'a qu'un temps, le souvenir n'a qu'une mesure. Le reste est silence.''
               
Valt Horn
 
''Dans le noir le plus complet, l'aveugle est la meilleure personne à suivre. Dans un monde de folie, qui mieux qu'un fou pour nous guider ?''
               
Ledha Borolev
 
''Je ne crois pas en la force d'un absent. Celle qui ferait de vos dieux ce que vous pensez qu'ils sont.''
               
Gigantus Corne
 
''Une limite qui n'a été créée que pour être dépassée ? C'est simple, imaginez !''
               
Goudwin Didrago
 
''Voir grouiller tous ces gens, connaître leurs désirs et leurs rêves, voir comment évoluent les sociétés, leurs aspirations et leurs défauts. Comprendre que donc rien n'est éternel, et que tous ces rêves et toutes ces folies disparaîtront de la surface du monde. Se laisser aller, indolent, parce que tout cela ne servira à rien, et qu'au bout du compte le monde reste le monde, seule éternité immuable.''
               
Uridan Sangried
 
''L'Inquisition vous remettra sur le droit chemin. Même s'il faut vous briser les jambes pour ça.''
               
Leevo Shellhorn
 
''N'oublie pas d'avoir peur des morts. Ils sont toujours plus nombreux que les vivants, et un jour, tu les rejoindras.''
               
Moira Brawl
 
''J'avais l'habitude avec ce genre d'individus... Moins vous bougerez, moins vous leur parlerez... et moins ils vous cogneront dessus.''
               
Aoi Haandar
 
''Je souhaite voir votre sang se répandre mollement à la surface d'une eau rendue trouble par les masses de cadavres vidés de leur substance, marcher dans les champs de vos ossements éparpillés, me remémorant à chaque pas votre mort absurde et pathétique, que vos noms ne soient pas contés, que votre souvenir s'éteigne comme s'éteint votre vie fade et misérable, qu'à travers les années, seuls subsistent vos ossements tels de tristes traces blanchâtres dans un paysage noir de guerre, de sang et de folie.
Et que telles cette phrase, vos morts n'aient aucune importance, aucune signification pour quiconque.''
               
Nargheil Eoss
 
''Bénie soit la haine que tu porteras à ton prochain, lave l'Homme des péchés qu'il a commis.
Sois l'épée du jugement qui s'abattra sur cette race impure, souillée par la vengeance et la corruption.''
               
Meiro Fuuchiuse
 
''Notre futur exprime nos actes passés.''
               
Terence Ripper
 
''Rencontre les ténèbres et tu admireras la lumière, dit le voyant.
Contemple la lumière et tu provoqueras les ténèbres, dit l'aveugle.''
               
Tekian Varis
 
''Un général courageux et fier, est celui qui exécute en premier l'ordre qu'il donne à ses hommes.''
               
Danarius Kyrarion
 
''L'art est le sentiment obscur de l'appropriation de l'étrange.''
               
Leroi-Gourhan
 
''La mort nous sourit à tous, et tout ce que nous pouvons faire, c'est lui sourire en retour.''
               
Marc-Aurèle
 
''L'art est la mystérieuse présence en nous, de ce qui devrait appartenir à la mort.''
               
Malraux
 
''L'art est une profondeur creusée dans le visage du monde.''
               
Weischedel
 
''Le néant après la mort ? N'est-ce pas l'état auquel nous étions habitués avant la vie ?''
               
Schopenhauer
 
''Les avocats d'un malfaiteur sont rarement assez artistes pour tourner à l'avantage de leur client la belle horreur de son acte.''
               
Nietzsche
 
''Ôte-toi de mon soleil.''
               
Diogène le cynique
 
''Il y a pas d’œuvre d'art sans collaboration du démon.''
               
André Gide
 
''Ce n'est pas le lieu mais son cœur qu'on habite.''
               
John Milton
 
''Nous sommes les histoires que nous vivons.''
               
Auteur inconnu
 
''La mort est terrible pour n'importe qui. Bons ou mauvais, anges ou démons, c'est la même chose. La mort est impartiale. Il n'y a pas de mort particulièrement horrible. C'est pourquoi la mort est effrayante. Les actes, l'âge, la personnalité, la richesse, la beauté... Tout ça n'a aucun sens face à la mort.''
               
Fuyumi Ono
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [RP SEMI LIBRE VOIR POST DEMANDE RP]"L'illusion est nécessaire…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Awena Davallon

Œil Noir

________________

avatar
________________


Race : Humaine
Classe : Rodeur
Métier : Aucun // Oeil Noir
Croyances : Croyances aux légendes et aux mythes // Adoratrice du Vein et des démons
Groupe : Pays // Adorateurs de l'Arcane XIII

Âge : 24

Messages : 426

Fiche de Personnage : C'est par ici

Histoire de Personnage : 1) [T] Marché interrompu
2) [T] La grande messe de la rébellion
3) [T] Le début d'une alliance
4) [T] Tout vient à point à qui sait attendre
5) [T] Discussion houleuse avec la sniffeuse
6) [A] Une proposition alléchante
7) [T] Quand les plantes s’emmêlent
8 ) [A?] Qui veut la guerre est en guerre avec soi
9 ) [T] Une affaire louche
10) [T] L'initiation d'Uridan Sangried
11) [T] Mystères et mystifications...
12) [T] L’audace cache de grandes craintes
13) [T] La dépendance du Messager : mission recruter Mairlunlen Chienteur
14) [T] Si l'habit ne fait pas le moine, le chapeau fait-il le mage ?
15) [A ?] C'est pas écrit dans les livres
16) [T] Un invité surprise
17) [T] Un grand tournant
18) [T] Dans le silence et la solitude...
19 ) [T] " Sur la plage abandonnée, coquillages et crustacés "
20) [T] Le mal réunit les hommes
21) [A ?] Rien ne dure dans ce monde cruel, pas même nos souffrances
22) [A ?] Les souffrances ont donné vie aux plus grandes âmes. Les personnages les plus éminents, portent en eux des cicatrices.
23) [T] Quand les cloches sonnent les fêtes !
24) [T]L'initiation d'Alekseï Rytchkine et sa mission impossible sur Adiryl
25) [T]Rencontre au cœur de la tempête
26) [A ?] Les secrets sont insondables. Les secrets sont noirs…
27) [T] Prélude à la chute : présentations
28) [T] La plus grande tragédie de la vie n'est pas la mort
29) [T] Je crois que l'humanité est née d'un conflit…
30) [En cours] L'illusion est nécessaire…


Lieux relatifs à l'Arcane XIII :

1) 1ère épreuve : Le Cabinet de la Réflexion
2) Une épreuve subsidiaire
3) 2ème épreuve : Le Rituel du Sang
4) 3ème épreuve : La mission impossible ?
5) Manoir des Davallon : Repaire de l’Arcane XIII

Souvenirs, souvenirs :

Éclats du passé


MessageSujet: [RP SEMI LIBRE VOIR POST DEMANDE RP]"L'illusion est nécessaire…    Sam 25 Juin 2016 - 19:18

… pour camoufler le vide qui nous habite" de Arthur Erickson  

Précédemment

Petite musique d'ambiance pour ceux qui le souhaitent bien sûr

Awena avait fui Béolan et ses mages fous le plus vite possible, elle avait acheté un cheval à un paysan des environs et avait continué sa route vers Madorass sans perdre une seconde.

Après une longue chevauchée, elle avait fini par arriver à sa destination, devant elle se dressait la grande cité de Madorass. Awena regardait cette ville avec une certaine appréhension et une certaine haine. Elle détestait ce royaume presque tout autant qu’Adiryl. Et ce n’était pas la bonté et la crédulité des habitants qui lui donnaient envie de vomir ici mais tout, l’architecture, les habitants, le temps, les pavés, la politique, tout. Pourtant, elle devait à nouveau y pénétrer.
La pluie tombait dru en ce début d’été. La chaleur humide était insupportable. Awena poussa un profond soupir, elle avança jusqu’aux portes de la ville lentement au milieu des flaques et de la gadoue. Elle descendit de son cheval et le mit en pension à l’entrée de la ville auprès d’un maréchal-ferrant.
Elle s’emmitoufla dans sa cape et passa devant les soldats sans même que ceux-ci ne lèvent un regard vers elle. L’avantage c’est qu’avec ce temps, tout le monde portait une capuche, elle ne paraissait donc en rien suspecte.

Awena remonta les ruelles étroites de Madorass et arriva sur la place des exécutions publiques. Là même, où il y a 8 ans, elle avait été jugée coupable du meurtre de ses parents et de son frère, et condamnée aux cachots. Mais c’était aussi là qu’elle avait rencontré Uridan Sangried pour la première fois, jamais elle n’aurait imaginé l’importance qu’il prendrait au sein de leur groupuscule lorsque l’Éclaireuse l’avait conduit à ce démon. Awena sortit de ces souvenirs et regarda autour d’elle, la place était déserte, pas de lapidation à mort de programmer aujourd’hui… Elle se dirigea vers l’extrémité de la place et poussa la porte d’une des boutiques. C’était un salon de coiffeur/barbier, à la base, elle pensait peut-être rencontrer un de ses informateurs mais apparemment celui-ci avait quitté subitement la ville. Awena  indiqua au nouveau propriétaire que ce n’était pas bien grave, et commençait à se demander ce qui n’avait pas changé depuis ses six mois d’absence.
Elle n’aimait pas ça mais elle n’avait pas trop le choix, pour éviter de se faire repérer en pausant des questions sur le Royaume, elle devait changer de vêtements mais aussi de couleur de cheveux. Elle devait se fondre dans la foule pour éviter de se faire remarquer.

Elle indiqua au coiffeur que suite à un accident avec un sortilège ses cheveux avaient pris cette couleur bleue, et que cela ne partait pas. Le coiffeur lui indiqua qu’il pouvait y remédier mais seulement pour une durée limitée. Awena accepta de toute façon, elle n’avait guère le choix mais elle se demandait si c’était la vérité. Les coiffeurs étaient tellement contents d’avoir des clients qu’ils étaient bien capables de lancer un sort pour que vos cheveux repoussent plus vite.

Le coiffeur démêla ses cheveux puis les mouilla, les recoiffa, les coupa … Awena avait l’impression que cela dura une éternité. En plus, les autres clientes ne cessaient de jacasser autour de sujets aussi futiles que la première couche de leurs marmots. Awena ne cessait de jouer avec l’anneau que lui avait donné le scientifique sans pour autant enclencher son mécanisme même si cela la démangeait.
Après de longues heures, le coiffeur eut enfin fini. Awena était de nouveau brune et les cheveux bien plus courts, et coiffée à la dernière mode du moment. Elle remercia le nouveau propriétaire du lieu puis se dirigea vers une nouvelle boutique. Maintenant, il fallait qu’elle se trouve une nouvelle tenue. Après quelques essayages, elle trouva une tenue qu’elle jugea pratique et neutre. Elle pourrait toujours courir avec et se battre bien entendu même si elle n’avait plus la même forme physique depuis son « accident ». Elle acheta une cape de couleur marron clair pour se protéger de la pluie, elle devait dire adieu pour le moment à ses vêtements noirs ou couleurs rouge sang. Elle enfourna ses anciens vêtements dans son sac et quitta la boutique. Une fois dehors, elle partit en direction d’une ruelle et retira un à un tous ses bijoux corporels. Elle se sentait presque nue sans eux mais elle n’avait pas le choix.

Maintenant qu’elle était devenue une autre, elle pouvait se lancer à la recherche d’informations. Elle devait savoir si la princesse Anastasia Hendenmark était à nouveau présente auprès de son père et si oui, savoir comment elle était sortie de la forteresse située sur les plateaux de la lune.

Awena marchait sans trop savoir où aller, devait-elle se rendre dans une taverne ? Devait-elle se rendre au château ? Devait-elle espionner des soldats du Royaume ? Devait-elle retrouver des membres de la Rébellion ? Les choix étaient multiples mais les risques n’étaient pas les mêmes. La pluie venait de se stopper, la chaleur humide et suffocante était toujours bien présente quant à elle, Awena avait soif. Elle arrêta son errance sur une place qui possédait une fontaine, et elle aperçut son reflet dans l’eau. Elle ôta sa capuche et fixa l’eau. On aurait dit une autre, est-ce à ça qu’Awena aurait ressemblée si sa vie n’avait pas basculé lors de son seizième anniversaire ? Est-ce à ça qu’Awi voulait ressembler ? Une jeune femme sans ambition, sans rêve, ayant pour seul but de trouver un mari et pondre tous les neufs mois ? Est-ce que ça pouvait être vraiment ça l’objectif d’une vie ?

...

Pathétique

...

Awena prit de l’eau dans ses mains et se mit à boire de grandes gorgées d’eau bien fraîche, lorsqu’elle releva la tête, elle remarqua que deux gardes du Royaume venait d’arriver, il devait sûrement faire leur ronde et en profiter pour passer par la fontaine pour se rafraîchir, ils devaient avoir chaud dans leurs armures. Awena les observa quelques secondes puis s’assit sur un banc et sortit une pomme de son sac. Elle croqua à pleine dents dedans tout en écoutant la conversation des deux nouveaux arrivants.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Awena Davallon

Œil Noir

________________

avatar
________________


Race : Humaine
Classe : Rodeur
Métier : Aucun // Oeil Noir
Croyances : Croyances aux légendes et aux mythes // Adoratrice du Vein et des démons
Groupe : Pays // Adorateurs de l'Arcane XIII

Âge : 24

Messages : 426

Fiche de Personnage : C'est par ici

Histoire de Personnage : 1) [T] Marché interrompu
2) [T] La grande messe de la rébellion
3) [T] Le début d'une alliance
4) [T] Tout vient à point à qui sait attendre
5) [T] Discussion houleuse avec la sniffeuse
6) [A] Une proposition alléchante
7) [T] Quand les plantes s’emmêlent
8 ) [A?] Qui veut la guerre est en guerre avec soi
9 ) [T] Une affaire louche
10) [T] L'initiation d'Uridan Sangried
11) [T] Mystères et mystifications...
12) [T] L’audace cache de grandes craintes
13) [T] La dépendance du Messager : mission recruter Mairlunlen Chienteur
14) [T] Si l'habit ne fait pas le moine, le chapeau fait-il le mage ?
15) [A ?] C'est pas écrit dans les livres
16) [T] Un invité surprise
17) [T] Un grand tournant
18) [T] Dans le silence et la solitude...
19 ) [T] " Sur la plage abandonnée, coquillages et crustacés "
20) [T] Le mal réunit les hommes
21) [A ?] Rien ne dure dans ce monde cruel, pas même nos souffrances
22) [A ?] Les souffrances ont donné vie aux plus grandes âmes. Les personnages les plus éminents, portent en eux des cicatrices.
23) [T] Quand les cloches sonnent les fêtes !
24) [T]L'initiation d'Alekseï Rytchkine et sa mission impossible sur Adiryl
25) [T]Rencontre au cœur de la tempête
26) [A ?] Les secrets sont insondables. Les secrets sont noirs…
27) [T] Prélude à la chute : présentations
28) [T] La plus grande tragédie de la vie n'est pas la mort
29) [T] Je crois que l'humanité est née d'un conflit…
30) [En cours] L'illusion est nécessaire…


Lieux relatifs à l'Arcane XIII :

1) 1ère épreuve : Le Cabinet de la Réflexion
2) Une épreuve subsidiaire
3) 2ème épreuve : Le Rituel du Sang
4) 3ème épreuve : La mission impossible ?
5) Manoir des Davallon : Repaire de l’Arcane XIII

Souvenirs, souvenirs :

Éclats du passé


MessageSujet: Re: [RP SEMI LIBRE VOIR POST DEMANDE RP]"L'illusion est nécessaire…    Sam 2 Juil 2016 - 14:43

Awena était assise et faisait en sorte de ne pas se faire remarquer. Les soldats se désaltéraient et se mirent à discuter sans trop se soucier d'elle. Elle avait sûrement l'air tellement humaine...

« - Tu sais, je ne comprends vraiment pas pourquoi on nous envoie perquisitionner ce libraire. »

« -Selon nos supérieurs, il aurait fait parti des rebelles et détiendrait des livres aux contenus plus obscurs que ceux de la tour de Béolan. »

« - Et si c'était juste une rumeur de plus ? J'ai l'impression que ces temps-ci on passent notre temps à courir après des fantômes et des on dit. Si j'avais su qu'être soldat consistait à faire ce sale boulot... »

« - Ça ne sert à rien de réfléchir, on est de simples soldats, on doit seulement appliquer les ordres et c'est tout. »

« - Oui soyons de braves moutons et allons faire la sale besogne. »

« - Tu as fini oui, crois moi, on est mieux ici à protéger la cité que sur les champs de bataille. Regarde, combien de soldats sont revenus de cette « guerre » contre le soit disant seigneur de je ne sais plus trop quoi. On ne risque pas grand chose, c'est pas ces pauvres marchands qui oseront se rebeller, crois-moi, tout le monde a trop peur de la justice expéditive que procure le Messer Hendenmark.»

« - Mouais, bon on y va ? »

« - Du calme, ça se voit que tu es un petit nouveau toi. Passons d'abord voir ce cher tavernier je suis sûr qu'il sera heureux de nous offrir quelques boissons bien plus rafraîchissante que cette eau.»

« - Si tu le dis. »

Awena les suivit du regard jusqu'à ce qu'ils soient hors de vue, en effet, ils prenaient bien la direction de la taverne située sur la place. Cette rencontre inattendue lui avait appris bien des choses. D'une, Messer Hendermark semblait être parti en guerre contre une personne bien précise. Était-ce contre Uridan Sangried ?  De deux, ils allaient perquisitionner un libraire qui se situait dans le quartier marchand de Madorass pour suspicion d'aide aux Rebelles par le passé et détention de livres obscurs. Intéressant, très intéressant même, il fallait à tout prix qu'elle trouve cette boutique avant leur arrivée. Peut-être pourrait-elle négocier le rachat des livres ainsi que glaner des informations sur ce fameux combat qui semblait avoir fait tant de morts au niveau des soldats du Royaume. Combien de temps avait-elle pour rejoindre la librairie et négocier les livres avant leur retour et le début de la perquisition ? Elle n'en avait fichtrement aucune idée mais elle n'avait pas de temps à perdre. Awena se leva d'un bon, jeta son trognon de pomme dans l'enclos à cochon le plus proche puis demanda aux passants la direction de la libraire.

Heureusement pour elle, il semblait y en avoir que deux à Madorass et une seule en activité. L'autre bibliothécaire semblait avoir disparu de la circulation depuis plusieurs mois. Awena arriva enfin devant la fameuse librairie. Elle regarda par la vitrine et constata avec plaisir que la boutique semblait déserte, même si elle ne pouvait voir chaque recoin. Elle sortit un parchemin, et écrivit dessus.


« ÉTABLISSEMENT EN QUARANTAINE – PROPRIÉTAIRE MALADE ET CONTAGIEUX
FERMÉ JUSQU'À NOUVEL ORDRE »

Awena épingla le mot sur la porte et se demanda si cela retiendrait réellement les soldats du Royaume. Elle en profita pour retourner la pancarte ouverte puis pénétra dans la boutique. Elle jeta un rapide coup d’œil autour d'elle. Il n'y avait aucun bruit et personne ne semblait se balader dans les rayons bien qu'elle sentait une présence. Une présence pas forcément humaine. Elle voulut s'avancer pour voir si quelqu'un ou quelque chose se dissimulait derrière les dernières étagères mais le propriétaire des lieux vint la saluer et lui demanda ce qu'il pouvait faire pour elle. Awena s'avança vers lui et s'appuya sur le comptoir.

« - Écoutez moi bien, trêve de bavardage, j'ai besoin de vous et vous aller avoir besoin de moi. Non ne me coupez pas. D'ici une demi-heure des soldats du Royaume vont venir perquisitionner votre boutique, vous avez été dénoncé pour aide aux Rebelles et détention de livres interdits par les mœurs de Madorass.»

Le pauvre marchand semblait paniqué, il essaya de parler et de contester ce qu'avançait Awena mais celle-ci ne lui laissa guère le temps de dire plus qu'un mot.

« - Suffit, je ne suis pas là pour vous tuer ou vous jeter en prison. Je suis là pour un échange, j'ai des livres que j'ai « emprunté » à la bibliothèque de la tour de Béolan, mais ils ne m'ont rien appris, je vous les donnerai en échange de ceux pourquoi les soldats du Royaume veulent vous arrêtez.»

Awena avait appuyé sur le mot emprunter, il était impossible d'emprunter des livres à la bibliothèque de Beolan et encore moins les sortir de la tour n'importe quel abruti de ce monde le savait. Elle glissa la main dans son sac et en sortit un des livres volés qui ne parlait ni de l'Arcane ni d'un autre groupuscule. Il n'avait aucune valeur à ses yeux.

« -  Ça vous intéresserait n'est-ce pas ?»

Malgré sa panique, le libraire ne pouvait détourner les yeux d'un livre aussi précieux, comme un bijoutier ne pouvait détourner son regard d'un diamant brut.

« - Alors êtes-vous prêt à coopérer avec moi ? Je vous promets que vous avez beaucoup plus intérêt à travailler avec moi plutôt qu'avec les gens du Royaume bloqués dans leurs esprits si étriqués. »

Awena arrêta de parler car il lui semblait avoir entendu un bruit. Une planche craquer. Elle regarda le libraire en signe d'interrogation. Y avait-il quelqu'un ? Awena sortit sa dague de son sac et la cacha derrière son dos, sous sa veste.

« - Y-a-t-il quelqu'un ici ? »

Et si cette présence qu'elle avait ressentit tout à l'heure n'était pas celle du propriétaire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Wiryan D.Monrian

Scribe Arcanique

________________

avatar
________________


Race : Démon commun / chat
Classe : Mage noir
Métier : Libraire
Croyances : Athé
Groupe : Beolan

Âge : 3e vie sur 9

Messages : 45

Fiche de Personnage :


MessageSujet: Re: [RP SEMI LIBRE VOIR POST DEMANDE RP]"L'illusion est nécessaire…    Lun 4 Juil 2016 - 14:00

-Rangez ça. Vous allez blesser quelqu'un.

Étonnante personne, il faut avouer. Les mains et les manches relevées en signe de bonne volonté, je sors de l'ombre des rayonnages. Ce qui pour moi est ma position d'attaque, mais ça n'est pas un véritable problème. Je me tourne vers mon collègue libraire, qui me regarde avec un visage somme toute neutre.

-C'est passionnant les librairies à Madorass. Du recel de grimoires interdits, je ne pensais pas ça de toi Ulys.

Ses fines lèvres s'étirent pour former un vague sourire. Il ne répond cependant pas. Mon regard se pose sur le livre que tenait la nouvelle venue. Un livre intéressant, mais pas tout à fait aussi précieux que les grimoires qu'elle veut en échange. Ulys semble cependant captivé par l'ouvrage, comme tout bon libraire. Je ne suis pas un très bon libraire.

-Tu devrais partir, Wiryan. Les gardes ne tarderont pas.

-Tu me connais. J'aurais disparu bien avant qu'ils ne franchissent cette porte. Et ce n'est pas non plus comme si tu avais quelque chose à craindre.

Ulys arbore encore son esquisse de sourire. Pour ma part je m'approche de l'inconnue, baissant mes mains mais les laissant bien visibles. Pas question qu'elle tente de me poignarder avec son petit truc pointu. Si je m'approche, ce n'est pas pour mettre ma vie en jeu. C'est plus pour analyser et tenter de découvrir l'identité de cette femme: j'aime connaître mes acheteurs potentiels.

-Ulys n'a plus ces ouvrages. Il me les a vendu il y a tout juste une dizaine de minutes. Mais je n'ai rien contre les revendre, pour peu que la contre partie soit intéressante.

Je sens Ulys qui se crispe. Il est dégoûté d'avoir manqué une belle transaction, le pauvre. D'un côté, mon prix était bien moins grand que celui de la demoiselle: il me les a vendus pour s'en débarrasser. Moi, je lui ai offert un trajet vers Venil et une planque miteuse. Pauvre arnaqué. De toute manière je n'annulerais pas la transaction, cela va de soit.

-Et sans vouloir paraître pressant, éterniser la conversation dans un lieu de futur perquisition par la garde ne me semble pas une excellente idée.

Je n'aime vraiment pas Madorass. Et Béolan me manque. Ici, les échoppes sont tordues, les gardes lancent des perquisitions quand je passe et les herboristes sont difficile à trouver. J'en ressort d'une herboristerie. J'aimerais d'ailleurs évité de me faire attraper par un garde un peu stupide, j'ai les poches pleines d'herbes et des grimoires interdits dans ma sacoche. Je réajuste ma cape et attends la demoiselle. Au pire, vivent les sorts de téléportations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Awena Davallon

Œil Noir

________________

avatar
________________


Race : Humaine
Classe : Rodeur
Métier : Aucun // Oeil Noir
Croyances : Croyances aux légendes et aux mythes // Adoratrice du Vein et des démons
Groupe : Pays // Adorateurs de l'Arcane XIII

Âge : 24

Messages : 426

Fiche de Personnage : C'est par ici

Histoire de Personnage : 1) [T] Marché interrompu
2) [T] La grande messe de la rébellion
3) [T] Le début d'une alliance
4) [T] Tout vient à point à qui sait attendre
5) [T] Discussion houleuse avec la sniffeuse
6) [A] Une proposition alléchante
7) [T] Quand les plantes s’emmêlent
8 ) [A?] Qui veut la guerre est en guerre avec soi
9 ) [T] Une affaire louche
10) [T] L'initiation d'Uridan Sangried
11) [T] Mystères et mystifications...
12) [T] L’audace cache de grandes craintes
13) [T] La dépendance du Messager : mission recruter Mairlunlen Chienteur
14) [T] Si l'habit ne fait pas le moine, le chapeau fait-il le mage ?
15) [A ?] C'est pas écrit dans les livres
16) [T] Un invité surprise
17) [T] Un grand tournant
18) [T] Dans le silence et la solitude...
19 ) [T] " Sur la plage abandonnée, coquillages et crustacés "
20) [T] Le mal réunit les hommes
21) [A ?] Rien ne dure dans ce monde cruel, pas même nos souffrances
22) [A ?] Les souffrances ont donné vie aux plus grandes âmes. Les personnages les plus éminents, portent en eux des cicatrices.
23) [T] Quand les cloches sonnent les fêtes !
24) [T]L'initiation d'Alekseï Rytchkine et sa mission impossible sur Adiryl
25) [T]Rencontre au cœur de la tempête
26) [A ?] Les secrets sont insondables. Les secrets sont noirs…
27) [T] Prélude à la chute : présentations
28) [T] La plus grande tragédie de la vie n'est pas la mort
29) [T] Je crois que l'humanité est née d'un conflit…
30) [En cours] L'illusion est nécessaire…


Lieux relatifs à l'Arcane XIII :

1) 1ère épreuve : Le Cabinet de la Réflexion
2) Une épreuve subsidiaire
3) 2ème épreuve : Le Rituel du Sang
4) 3ème épreuve : La mission impossible ?
5) Manoir des Davallon : Repaire de l’Arcane XIII

Souvenirs, souvenirs :

Éclats du passé


MessageSujet: Re: [RP SEMI LIBRE VOIR POST DEMANDE RP]"L'illusion est nécessaire…    Mar 2 Aoû 2016 - 21:29

Awena fixait l'obscurité afin de voir si oui ou non il y avait quelqu'un mais elle ne tarda pas à en avoir la confirmation quand une voix résonna du fond de l'allée.

-Rangez ça. Vous allez blesser quelqu'un.

Awena attendit sur la défensive, tout en rangeant son arme, cette personne qui s'avançait vers elle ne semblait pas être un soldat du Royaume et il émanait une aura différente de lui, différente d'un simple humain. La sniffeuse ayant disparu de la circulation, elle n'avait personne pour lui confirmer ou pas ce pressentiment. Maintenant qu'elle y pensait, il faudrait qu'elle trouve un autre moyen que la démone pour l'aider dans sa recherche de talent … L'homme continua à parler, il semblait bien connaître le bibliothécaire et celui-ci semblait même vouloir le protéger. Intéressant … de plus, elle venait d'apprendre par la même occasion le nom du client. Wiryan.

-Tu me connais. J'aurais disparu bien avant qu'ils ne franchissent cette porte. Et ce n'est pas non plus comme si tu avais quelque chose à craindre.

Awena suivait la discussion qui se déroulait entre les deux protagonistes, elle écoutait en silence, se demandant quand même quel type de relations ces deux là pouvaient bien entretenir.

-Ulys n'a plus ces ouvrages. Il me les a vendu il y a tout juste une dizaine de minutes. Mais je n'ai rien contre les revendre, pour peu que la contre partie soit intéressante.

Awena lança un regard noir au bibliothécaire, il aurait pas pu attendre 10 minutes de plus ce crétin. Franchement, ces gens de Madorass... Elle reprit les livres de Béolan et les mit dans son sac. Elle regarda le dénommé Wiryan et se demanda ce que ce type d'individu pouvait bien vouloir en guise d'échange. Elle ne savait pas qu'il était et encore moins quel type de vie il aimait, il était donc difficile pour elle de le manipuler en lui faisant croire que grâce à elle, il aurait ce qu'il désirait de plus cher. Les personnes qui aimaient flâner dans les bibliothèque aimaient les livres, et il semblait s'intéresser a une lecture bien différente de la plupart des gens de Madorass mais à part ça …

-Et sans vouloir paraître pressant, éterniser la conversation dans un lieu de futur perquisition par la garde ne me semble pas une excellente idée.

Awena haussa les épaules et remarqua que l'individu semblait pressé de partir, peut-être qu'il ne trimballait pas que des livres dans sa sacoche … Awena inspira profondément afin de percevoir peut être autre chose que l'odeur bien particulière des livres. Une odeur de plante, ce dénommé Wiryan était-il un apprenti alchimiste ?

« - Pourquoi tant d'empressement ? Pour le moment, je ne transporte aucune marchandise illégale contrairement à vous. Et puis, la prison de Madorass, on en sort vivant, vous en avez la preuve sous vos yeux. Enfin bref, cessons les vaines disccussions.»

Awena tendit une fiole à Ulys, et lui fit signe de la boire, il n'avait rien à craindre, elle lui permettrait de se faire passer pour un véritable malade qui ne donnerait pas envie aux gardes de s'approcher de lui. Elle aurait peut-être besoin de lui à l'avenir qui sait. Une fois fait, Awena arrêta de surveiller le bibliothécaire qui ne représentait aucune menace et s'intéressa à l'individu qui se tenait devant elle.

« - Avant que vous ne preniez la poudre d'escampette, serait-il possible pour vous de m'indiquer votre prix en échange de ces livres ? De plus, j'ai un besoin urgent d'informations que je suis prête à payer le prix fort.

Je sais que j'en ai pas l'air habillé ainsi mais c'est pour mieux me dissimuler parmi la populace, vous savez ce que c'est non ? Cette sensation de ne pas être du même monde mais de devoir faire semblant.»


Awena se mit à sourire, elle ne sait pas si celui-ci mordrait à l'hameçon et s'il savait dissimuler ou non ses émotions. Mais elle jouait le tout pour le tout, soit il ne comprendrait pas le message, soit elle avait tort sur ses origines, soit il serait intrigué et demanderait à poursuivre cette conversation.
Elle n'avait pas non plus envie d'affronter les soldats du Royaume mais si elle ne jouait pas cette carte, alors cet homme filerait et elle ne pourrait s'en servir pour obtenir des renseignements.

Au pire, elle pourrait revenir, proposer de sauver Ulys en échange des informations qu'elle avait besoin et le laisser ici en tant qu'espion à Madorass. Sous la protection de l'Arcane XIII, Ulys ne craindrait plus rien des gardes et lui serait entièrement redevable.


« -  Alors votre prix ? »

Awena sortit une bourse de son sac et en vida une partie dans sa main. Elle tendit la main vers Wiryan afin que celui-ci puisse bien voir que c'était des véritables pièces d'or.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Wiryan D.Monrian

Scribe Arcanique

________________

avatar
________________


Race : Démon commun / chat
Classe : Mage noir
Métier : Libraire
Croyances : Athé
Groupe : Beolan

Âge : 3e vie sur 9

Messages : 45

Fiche de Personnage :


MessageSujet: Re: [RP SEMI LIBRE VOIR POST DEMANDE RP]"L'illusion est nécessaire…    Mer 31 Aoû 2016 - 12:13

Le démon observa les pièces d'or d'un air impassible. Il fallait admettre que cette humaine était pour le moins intéressante: faire une allusion aussi directe à ses origines démoniaques manquait peut-être de subtilité, mais c'était assez efficace. Quoique vu l'absence de réaction d'Ulys, le message n'était pas passer pour tout le monde. Wyrian haussa les épaules et planta son regard dans l'humaine.

-Mon prix n'est pas encore fixé. En vérité il dépendra beaucoup de mes besoins, et de votre capacité à l'accepter.

Le libraire se tourna vers Ulys, qui venait de finir la bouteille offerte par l'humaine. Il ne semblait pas aller particulièrement bien.

-Quand à toi Ulys - évite de me vomir dessus - tu ne nous à jamais vu et nous n'avons jamais passer le seuil de cette boutique.

Le magicien tira son chapeau de son sac, et se dirigea vers la porte. Voyant que l'humaine ne suivait pas, il lança sans se retourner:

-Je ne veux pas me retrouver dans la même pièce que la Garde en possession de ces grimoires, et vous ne voulez pas plus qu'ils me les confisquent pour les brûler une demi-heure plus tard. Hérésie et danger national, tout ça. Donc soit vous venez avec moi et on en discute dans un endroit tranquille, soit... et bien ce fut un plaisir de faire votre connaissance.

Wyrian passa la porte. Personne dans la rue, c'était parfait. D'un mouvement simple, il tira une pipe en bois de ses poches et l'alluma tout en marchant. Une acheteuse de grimoires interdits, avertie des pouvoirs et de l'existence du Vein, qui se promenait librement à Madorass. Dans toute bonne fiction ou roman, ce genre de personnage courraient les rues. Ces sombres personnages composeraient littéralement 75% de la population de Feleth si ce monde était un univers fictif. Le démon haussa les épaules: après tout c'était possible.

Il tira sur sa pipe, l'air pensif. Certes, des grimoires volés à la Tour des mages valaient le détour, mais c'était assez dangereux de retourner chez soit avec de tels objets dans sa besace. Alors, quel prix en tirer ? Nouvelle bouffée de fumée. Dans l'absolu, Wyrian ignorait ce que sa potentielle cliente avait à offrir, mais il contait bien lui en soutirer un maximum.

Et, si il n'y arrivait pas, il pourrait toujours garder ces grimoires sous scellés chez lui, à Béolan. Un jeu dangereux de garder des livres pareils en ne se basant que sur la puissance de sa magie, mais un jeu amusant tout de même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Awena Davallon

Œil Noir

________________

avatar
________________


Race : Humaine
Classe : Rodeur
Métier : Aucun // Oeil Noir
Croyances : Croyances aux légendes et aux mythes // Adoratrice du Vein et des démons
Groupe : Pays // Adorateurs de l'Arcane XIII

Âge : 24

Messages : 426

Fiche de Personnage : C'est par ici

Histoire de Personnage : 1) [T] Marché interrompu
2) [T] La grande messe de la rébellion
3) [T] Le début d'une alliance
4) [T] Tout vient à point à qui sait attendre
5) [T] Discussion houleuse avec la sniffeuse
6) [A] Une proposition alléchante
7) [T] Quand les plantes s’emmêlent
8 ) [A?] Qui veut la guerre est en guerre avec soi
9 ) [T] Une affaire louche
10) [T] L'initiation d'Uridan Sangried
11) [T] Mystères et mystifications...
12) [T] L’audace cache de grandes craintes
13) [T] La dépendance du Messager : mission recruter Mairlunlen Chienteur
14) [T] Si l'habit ne fait pas le moine, le chapeau fait-il le mage ?
15) [A ?] C'est pas écrit dans les livres
16) [T] Un invité surprise
17) [T] Un grand tournant
18) [T] Dans le silence et la solitude...
19 ) [T] " Sur la plage abandonnée, coquillages et crustacés "
20) [T] Le mal réunit les hommes
21) [A ?] Rien ne dure dans ce monde cruel, pas même nos souffrances
22) [A ?] Les souffrances ont donné vie aux plus grandes âmes. Les personnages les plus éminents, portent en eux des cicatrices.
23) [T] Quand les cloches sonnent les fêtes !
24) [T]L'initiation d'Alekseï Rytchkine et sa mission impossible sur Adiryl
25) [T]Rencontre au cœur de la tempête
26) [A ?] Les secrets sont insondables. Les secrets sont noirs…
27) [T] Prélude à la chute : présentations
28) [T] La plus grande tragédie de la vie n'est pas la mort
29) [T] Je crois que l'humanité est née d'un conflit…
30) [En cours] L'illusion est nécessaire…


Lieux relatifs à l'Arcane XIII :

1) 1ère épreuve : Le Cabinet de la Réflexion
2) Une épreuve subsidiaire
3) 2ème épreuve : Le Rituel du Sang
4) 3ème épreuve : La mission impossible ?
5) Manoir des Davallon : Repaire de l’Arcane XIII

Souvenirs, souvenirs :

Éclats du passé


MessageSujet: Re: [RP SEMI LIBRE VOIR POST DEMANDE RP]"L'illusion est nécessaire…    Dim 4 Sep 2016 - 14:26

Awena l'observait, elle le vit regarder les pièces puis hausser les épaules. Awena referma sa main instantanément, elle se doutait qu'il n'allait pas choisir ici et maintenant.

-Mon prix n'est pas encore fixé. En vérité il dépendra beaucoup de mes besoins, et de votre capacité à l'accepter.

Awena hocha la tête et rangea le tout dans son sac.

-Quand à toi Ulys - évite de me vomir dessus - tu ne nous à jamais vu et nous n'avons jamais passer le seuil de cette boutique.

Awena tourna son regard vers le pauvre homme qui semblait bien mal en point, il avait vraiment fait preuve de naïveté. Awena se demandait comment un tel homme qui croyait le premier venu était toujours en vie ici à Madorass. Elle ne s'imaginait pas accepter ainsi une bouteille et la boire sans y être contrainte, enfin, c'était son problème et pour une fois elle n'avait pas menti, avoir un pion aussi faible soit-il à Madorass pouvait toujours s'avérer utile. Et maintenant, ce point lui était redevable.

Awena vit le dénommé Wiryan se diriger vers la porte mais elle ne bougea pas pour autant. Il était en train d'ajuster son chapeau quand il finit par se retourner pour lui parler.


- Je ne veux pas me retrouver dans la même pièce que la Garde en possession de ces grimoires, et vous ne voulez pas plus qu'ils me les confisquent pour les brûler une demi-heure plus tard. Hérésie et danger national, tout ça. Donc soit vous venez avec moi et on en discute dans un endroit tranquille, soit... et bien ce fut un plaisir de faire votre connaissance.

Awena jeta un dernier regard au libraire puis se faufila par la porte derrière Wiryan. Par réflexe, elle mit sa capuche sur sa tête, elle avait oublié qu'elle avait totalement changé de mode vestimentaire et de couleur de cheveux, pour qu'un garde la reconnaisse, il aurait fallu que ce soit un de ceux qui l'avait rencontré aux cachots comme cette affreuse Nephila. Elle laissa donc retomber sa capuche sur ses épaules et suivit en silence celui qui semblait avoir des origines démoniaques. Elle se demandait bien où ils allaient comme ça. Où les démons trouvaient-ils refuge à Madorass ? Personnellement, elle aurait préféré sortir de la ville plutôt que de marcher dans ses ruelles. Madorass était souvent signe de malheur et elle était là pour découvrir si tragédie, il y avait eu ou pas. Mais au fond d'elle, elle le sentait, le Messager avait raison, Uridan Sangried n'était plus mais elle devait maintenant découvrir le pourquoi, ensuite, elle préparerait un plan infaillible pour se venger... Alors qu'elle était perdue dans ses pensées, le dénommé Wiryan s'était stoppé. Elle avait avancé de plusieurs pas avant de se rendre compte qu'elle l'avait dépassé. Elle fit demi-tour et le rejoint devant une porte.

« - Alors vous êtes prêt à parler maintenant ? Depuis le temps que l'on marche, on aurait remarqué si on était suivi, les soldats du Royaume ne font guère dans la délicatesse. La furtivité c'est loin d'être une de leur qualité. »

Awena regarda la porte ainsi que la façade du bâtiment, une chose est sûre ce n'était pas une librairie puis elle reposa ces yeux sur son guide d'un jour.

« - Vous savez, si nous arrivons à nous mettre d'accord sur le prix, je suis sûre que l'on pourrait s'entraider tous les deux. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



________________


________________



MessageSujet: Re: [RP SEMI LIBRE VOIR POST DEMANDE RP]"L'illusion est nécessaire…    

Revenir en haut Aller en bas
 

[RP SEMI LIBRE VOIR POST DEMANDE RP]"L'illusion est nécessaire…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feleth :: Feleth, le monde du milieu :: Madorass, cité royale :: Boutiques-