''L’enfant voulait répondre. Mais sa gorge lui fit comprendre que ses mots ne seraient jamais à la hauteur du silence.''
               
Eto Hachiro
 
''La mort, c’est elle qui vous fait tenir debout. C’est elle qui dicte les actes. C’est elle qui peint le monde. Et elle vous emportera tous.''
               
Querel Sentencia
 
''Je ne ressens que soif et tristesse, la mort est futilité. Je la cherche, peut-être suis-je elle.''
               
Nagate Zetsubō
 
''Udyr, quand tu seras mort, on se souviendra de ton nom. Moi je n'en ai pas, car je ne mourrai pas aujourd'hui. Mais le tien restera gravé dans ma mémoire, et dans celle de tous ceux qui t'ont connu, comme celui d'un homme fort, et digne. Alors va, et éteins-toi avec grandeur, devant tous ces vautours.''
               
Darn Butcher
 
''La nature revivait là où les hommes mourraient, le cycle reprenait son cours normal grâce à l’albinos.''
               
Aikanaro Myrrhyn
 
''Ils ne se battaient pour rien qui n’en vaille la peine. Ils étaient incapables de distinguer ce qui avait de la valeur de ce qui n’en avait pas. Alors pourquoi tant de vigueur à la tâche ? Pourquoi risquer sa vie aussi vainement ?''
               
Alcofrybas Grincebrume
 
''Son regard, depuis toutes ces années, avait appris à parler.''
               
Etan Ystal
 
''Un monde de chaos, de destruction et de malheur, un monde impartial et magnifique, le seul en tout cas, où faire l’expérience de la vie prendrait un sens véritable.''
               
Edwin Gwendur
 
''L’enfer, ce doit être l’enfer : courir pour l’éternité dans un paysage sans fin, sans début. Sans possibilité de repos ou de mort.''
               
Tyrias Marchemonde
 
''Mais sans risque on n'obtient rien, voici ma devise mes amis. Il ne faut pas avoir peur de se salir les mains, il ne faut pas avoir peur de la mort…''
               
Dimitri Morteury
 
''Tomber... Ceci est si abstrait. L'on pourrait se relever plus grand que l'on était.''
               
Yozora Adragnis
 
''Il passa des semaines dans le cachot ayant décidé de s'y enfermer lui-même. Puis, au terme de trois semaines, vous êtes venu le voir et vous lui avez dit : «Les larmes ne sont qu'une faiblesse qu'il te faudra masquer... Si tu veux t'apitoyer, libre à toi, mais, si tu souhaites voir les choses changer, tu le peux toujours. Suis-moi... Mon ami.»''
               
Haar Wilder
 
''Le brin d'herbe ne se soucie guère de ce que font les feuilles des arbres. Mais à l'automne venu, les feuilles ne se suffisent plus entre elles. Elles s'assombrissent, se nourrissant des nuages noirs d'orage. Et alors, elles se laissent tomber sur nous.''
               
Le Peintre
 
''S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est immobile, allongée, rigide, puante à en faire vomir, en décomposition, transportant des milliers de maladies, la peau arrachée et les os jaunes. S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est à six pieds sous terre, devenue la proie des corbeaux, et ses yeux mangés par des fourmis... C'est qu'elle a un jour été orgueilleuse et avide. C'est qu'elle a un jour voulu devenir riche et grande, ou bien qu'elle l'est devenue. Cela ne change rien.''
               
Le Violoniste
 
''La pensée est la liberté, la liberté... Alors, le corps est la prison, le corps est la prison... Il faut casser les barreaux.''
               
Sill
 
''Nous croyons conduire le destin, mais c'est toujours lui qui nous mène.''
               
Setsuna Hendenmark
 
''Fais ce que tu veux avec ces villageois, sauf les laisser en vie.''
               
Kaull Hendenmark
 
''La fuite vers la religion peut être une réponse pour certains. Pour d'autres elle n'est que la simple évidence que l'homme est faible et instable.''
               
Astryl Panasdür
 
''La mort ne cherche pas à s’expliquer, elle ne fait qu’agir, monsieur. Les cadavres ne racontent pas grand-chose, mais vivant, un homme peut en avoir long à dire.''
               
Sanaki Hearthlight
 
''Alors, telle une marionnette cassée que l’on tente en vain d’animer, il se releva, restant digne malgré ses blessures.''
               
Dolven Melrak
 
''Quand le sang coule, il faut le boire. La mort ne frappera pas à votre porte mais s'invitera par vos fenêtres !''
               
Andreï Loknar
 
''Personne ne peut capturer une ombre, personne ne peut la dresser ni se l’approprier.''
               
Jazminsaa Alsan
 
''De la même façon, à l'idée qu'un abruti de scribe puisse teinter ses parchemins de calomnies religieuses, ou pire, me faire porter le titre de héros, je vais préférer m’occuper de l'écriture de ma propre histoire.''
               
Alexandre Ranald
 
''La mort... Si belle et terrible à la fois, elle l'appelait, et l'appelle toujours.''
               
Adam Moriharty
 
''Par nature, j’aime tout. Par conséquence, je me hais…''
               
Samaël Apelpisia
 
''C'est sordide et cruel, mais c'est hélas la réalité de ce monde.''
               
Liam Gil' Sayan
 
''Aujourd’hui sur les terres de Feleth les pensées ne sont plus les bienvenues. Le temps de la renaissance spirituelle est terminé. Le temps où les grands penseurs avaient aidé le monde est révolu.''
               
Héra Calliope
 
''La mort était séductrice ; elle ne montrait que ses bons côtés. La sérénité et le calme absolu : pour toujours et sans violence.''
               
Eurybie Pourrie
 
''J’ai atteint cette espèce de vanité qu’apporte l’ancienneté. Je ne crois plus qu’on puisse m’apprendre quelque chose, et si jamais quelqu’un essaye ou y arrive seulement, je me bloquerais et deviendrais hermétique à tout contact.''
               
Dante Waanig
 
''Je devrais t'attacher, tu deviens dangereux pour toi même !''
               
Jeyra Frozeñ
 
''La beauté des êtres n'était rien. La beauté des choses oui. Mais pas forcement celle que l'on voit avec une paire de rétines.''
               
Akira Satetsu
 
''Le noir. Une étendue sombre en perpétuel mouvement.''
               
Melpomène d'Ambre
 
''Il est des oreilles invisibles qui peuvent entendre jusqu'à nos moindres soupirs et des secrets aux allures anodines peuvent se révéler instruments de destruction et de tourments sans fin...''
               
Cassandre Ombrelune
 
''Le "rien" est tellement plus unique que la peur ou n'importe quel autre sentiment...''
               
Meryle Nightlander
 
''Ce n'est pas le nombre ni la force qui compte, c'est l'envie, la cause.''
               
Luyak Salamya
 
''L'innocence d'un enfant est la plus grande peur de l'homme.''
               
Clause Vaneslander
 
''Quand il lui manque une marionnette pour ses spectacles. Il verrait en vous la chose qu'il cherche.''
               
Jack D'enfer
 
''Il n'a pas de notion réelle du bien et du mal, personne ne lui ayant jamais défini ces mots.''
               
Jim Stocker
 
''Je n'ai vu aucune lumière, aucun goulet, pour sortir du boyau infini et obscur que nous empruntons tous, jusqu'à la promesse d'une nouvelle vie, de la transcendance et de la connaissance. Alors, mes yeux se sont adaptés aux ténèbres.''
               
Shaquîlah Dresdeïorth
 
''Le pouvoir ronge l'homme.''
               
Balthazar Bel
 
''Visiblement, la sérénité n'avait de valeur que si on connaissait également, en comparaison, des moments de troubles.''
               
Dranek Barth
 
''Le faible se faisait tuer, le fort vivait un jour de plus.''
               
Rodany Bleinzen
 
''Le soleil se couchait sur le monde du milieu. Les ténèbres se paraient de leurs plus somptueux apparats pour enfin faire leur entrée.''
               
Rin Mephisto
 
''Et alors il vit le chaos, la désolation, la souffrance le désespoir ambiant. Il rit.''
               
Elrog Aniec
 
''Perdu quelque part, marche vers nulle part.''
               
Kyle Wate
 
''La rose n'a d'épines que pour qui veut la cueillir.''
               
Karin Yzomel
 
''- Je peux vous prédire le genre d'homme qui vous convient !
- Je connais déjà mon genre d'homme.
- Vraiment... Et quel est-il ?
- Les hommes morts.''
               
Naladrial Delindel
 
''Utilise tes pouvoirs seulement quand le noir deviendra invivable.''
               
Zedd McTwist
 
''Tes cauchemars m'ont déjà donné l'encre... À présent, ta peau me donnera les pages !''
               
Conrart Crowlore
 
''Bien des gens se font enfermer dans un cercueil une fois mort, mais rares sont ceux qui naissent dedans.''
               
Dassyldroth Arphoss
 
''Le corbeau frénétique qui vous nargue de sa voix perchée, agite ses ailes damnées, où le reflet d'un mort se penche sur votre âme.''
               
Lust Aseliwin
 
''La vie est un mensonge, la destruction une délivrance.
Passent les marées, soufflent les vents, en vain...''
               
Le Passant
 
''Fauche, tranche et avale, gouffre des âmes. Que se dresse devant toi mille fléaux, et que l’enfer se glace devant ta noirceur.''
               
Lloyd Vilehearth
 
''Des charognards pour la plupart, comme ces corbeaux à deux têtes, venant dévorer le valeureux mort.''
               
Meneldil Tristelune
 
''Nous sommes les bourreaux de la justice et de la paix. Même si ce rôle n'est pas agréable à endosser, nous nous devons de le faire, pour le bien du peuple.''
               
Ezekiel Le Sage
 
''Il me tarde de retourner au combat pour finir empalé sur une pique.''
               
Karl Von Morlag
 
''Montre-moi le chemin de la victoire. Ou guide-moi alors dans les tréfonds de la mort...''
               
Aznan Lauréano
 
''Comment peux-tu supporter ça ? C'est assourdissant ! Tue-le ! Qu'est-ce que ça te coûte ? Tu ne l'entendras plus. Tu seras en paix... Tue-le !''
               
Aïden Sochlane
 
''- Faites taire votre cabot !
- Je ne suis pas votre servante !
- Alors je le ferai taire moi-même !''
               
Rosaly Von Gregorius
 
''Le seul présent que la justice a à vous offrir, est votre mort.''
               
Mirage Morteury
 
''Laissez-moi vous conduire aux carnages.... Tant d'âmes ne demandent qu'à succomber.''
               
Idryss Leeverwen
 
''Le soleil est un bourreau. D'une simple caresse, sa langue enflammée peut calciner n'importe quel être.''
               
Seïren Nepthys
 
''C'est une nuit sans lune. Ou bien était-ce un jour sans soleil ?''
               
ShuiLong Zhang
 
''La vie est un rouage lent et grinçant. Il ne tourne que dans un sens. Celui où tu tombes.''
               
Camelle Elwhang
 
''Et un jour, sur vos lits de mort, bien des années auront passé et peut-être regretterez-vous de ne pouvoir échanger toutes vos tristes vies épargnées à Feleth pour une chance, une petite chance de revenir ici et tuer nos ennemis, car ils peuvent nous ôter la vie mais ils ne nous ôteront jamais notre liberté !''
               
Edouard Neuman
 
''Le temps est la gangrène de l'homme, elle apparait puis vous ronge à petit feu. Pour finir il ne vous reste plus que le présent pour vivre ; le passé s'évapore peu à peu et le futur ne vous intéresse guère.''
               
Asgeïr Aslak
 
''Cueillir la fleur de la déchéance et croquer dans la pomme de la faucheuse, nos vies se résument à cela car après tout, nous finissons à une moment où un autre, tous sous terre.''
               
Violette Dellylas
 
''Le pire n'est pas de mourir, mais de se faire oublier.''
               
Erwan Daermon Do'Layde
 
''Tenter d'oublier, même si c'était impossible. Il aurait aimé se jeter à la mer avec la preuve de son acte immonde. Laver tout ce sang qu'il sentait sur lui. Peut-être même s'y noyer, simplement. Sombrer dans les abysses et les ténèbres, pour toujours.''
               
Mio Raeth
 
''La lumière montre l'ombre et la vérité le mystère.''
               
Aeli Seoriria
 
''Si la vie n'a qu'un temps, le souvenir n'a qu'une mesure. Le reste est silence.''
               
Valt Horn
 
''Dans le noir le plus complet, l'aveugle est la meilleure personne à suivre. Dans un monde de folie, qui mieux qu'un fou pour nous guider ?''
               
Ledha Borolev
 
''Je ne crois pas en la force d'un absent. Celle qui ferait de vos dieux ce que vous pensez qu'ils sont.''
               
Gigantus Corne
 
''Une limite qui n'a été créée que pour être dépassée ? C'est simple, imaginez !''
               
Goudwin Didrago
 
''Voir grouiller tous ces gens, connaître leurs désirs et leurs rêves, voir comment évoluent les sociétés, leurs aspirations et leurs défauts. Comprendre que donc rien n'est éternel, et que tous ces rêves et toutes ces folies disparaîtront de la surface du monde. Se laisser aller, indolent, parce que tout cela ne servira à rien, et qu'au bout du compte le monde reste le monde, seule éternité immuable.''
               
Uridan Sangried
 
''L'Inquisition vous remettra sur le droit chemin. Même s'il faut vous briser les jambes pour ça.''
               
Leevo Shellhorn
 
''N'oublie pas d'avoir peur des morts. Ils sont toujours plus nombreux que les vivants, et un jour, tu les rejoindras.''
               
Moira Brawl
 
''J'avais l'habitude avec ce genre d'individus... Moins vous bougerez, moins vous leur parlerez... et moins ils vous cogneront dessus.''
               
Aoi Haandar
 
''Je souhaite voir votre sang se répandre mollement à la surface d'une eau rendue trouble par les masses de cadavres vidés de leur substance, marcher dans les champs de vos ossements éparpillés, me remémorant à chaque pas votre mort absurde et pathétique, que vos noms ne soient pas contés, que votre souvenir s'éteigne comme s'éteint votre vie fade et misérable, qu'à travers les années, seuls subsistent vos ossements tels de tristes traces blanchâtres dans un paysage noir de guerre, de sang et de folie.
Et que telles cette phrase, vos morts n'aient aucune importance, aucune signification pour quiconque.''
               
Nargheil Eoss
 
''Bénie soit la haine que tu porteras à ton prochain, lave l'Homme des péchés qu'il a commis.
Sois l'épée du jugement qui s'abattra sur cette race impure, souillée par la vengeance et la corruption.''
               
Meiro Fuuchiuse
 
''Notre futur exprime nos actes passés.''
               
Terence Ripper
 
''Rencontre les ténèbres et tu admireras la lumière, dit le voyant.
Contemple la lumière et tu provoqueras les ténèbres, dit l'aveugle.''
               
Tekian Varis
 
''Un général courageux et fier, est celui qui exécute en premier l'ordre qu'il donne à ses hommes.''
               
Danarius Kyrarion
 
''L'art est le sentiment obscur de l'appropriation de l'étrange.''
               
Leroi-Gourhan
 
''La mort nous sourit à tous, et tout ce que nous pouvons faire, c'est lui sourire en retour.''
               
Marc-Aurèle
 
''L'art est la mystérieuse présence en nous, de ce qui devrait appartenir à la mort.''
               
Malraux
 
''L'art est une profondeur creusée dans le visage du monde.''
               
Weischedel
 
''Le néant après la mort ? N'est-ce pas l'état auquel nous étions habitués avant la vie ?''
               
Schopenhauer
 
''Les avocats d'un malfaiteur sont rarement assez artistes pour tourner à l'avantage de leur client la belle horreur de son acte.''
               
Nietzsche
 
''Ôte-toi de mon soleil.''
               
Diogène le cynique
 
''Il y a pas d’œuvre d'art sans collaboration du démon.''
               
André Gide
 
''Ce n'est pas le lieu mais son cœur qu'on habite.''
               
John Milton
 
''Nous sommes les histoires que nous vivons.''
               
Auteur inconnu
 
''La mort est terrible pour n'importe qui. Bons ou mauvais, anges ou démons, c'est la même chose. La mort est impartiale. Il n'y a pas de mort particulièrement horrible. C'est pourquoi la mort est effrayante. Les actes, l'âge, la personnalité, la richesse, la beauté... Tout ça n'a aucun sens face à la mort.''
               
Fuyumi Ono
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Intervention Divine[PV Mirage]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité

________________


________________



Intervention Divine[PV Mirage] _
MessageSujet: Intervention Divine[PV Mirage]   Intervention Divine[PV Mirage] EmptySam 16 Oct 2010 - 23:52

Enfin j'était arrivé, mes membres tremblaient de fatigue, chaque geste était douloureux pour moi. Mais le voyage était terminé. Je me posai en douceur dans un coin, à l'abri des regard. A peine eus-je posé un pied sur le sol que les deux grandes membranes qui ornaient mon dos disparurent dans une fumée noir, brisant par la même occasion la bague magique qui était leur origine. Aussitôt la fatigue décupla et mon corps s'affaissa, avec une prudence extrême je me baissai et ramassai un bout de bois qui avait étrangement l'air d'une canne. Ce ne fut qu'à ce moment que je remarquai le brouhaha qui régnais. Des rire, des chants, des slogans, c'était bien les fameux docks de Venill. Alors que je m’apprêtai à sortir du coin ou je m'étais caché afin de me poser, une demi-dizaine de d’hommes m'encerclèrent, celui qui semblait être le chef s'approcha de moi avec un air narquoi:

_Holà Voyageur!! Que fais tu dans le territoire de la bande D'Adalai? Dit-il.
_Le territoire, ce n'est qu'un coin sombre!! Répondis-je
_Chaque coin sombre nous appartient!!
_D'accord, eh bien permettez-moi de me retirer, je suis juste à la recherche d'un auberge. Pourriez-vous m'en indiquer une? Rétorquais-je calmement.
_Il y a bien l'auberge de la lionne chaleureuse, mais la chambre est à 150 pièce d'or. Mais vu ta dégaine je suppose que tu as de quoi payer.
_Oui bien sur.
_Parfait...


Alors le cercle se resserra, les hommes dégainèrent de longues épée et les pointèrent vers moi. Dans ma fatigue absolue je n'avais pas pu deviner que c'était des bandits... J'essayai de faire apparaître mon katana, mais seuls quelques étincelles crépitèrent autour de mes doigts... En clair, j'étais dans la mouise... Peut-être que si j'en avais eu l'esprit à ce moment j'aurais dit que j'étais cape blanche, mais je n'y avais pas pensé... Je ne pus que prier pour un intervention divine...
Revenir en haut Aller en bas

Mirage Morteury



________________

Mirage Morteury
________________


Race : Élue
Classe : Serviteur de la Justice
Métier : Musicienne
Croyances : La Justice
Groupe : Anges

Âge : 16 ans

Messages : 21


Intervention Divine[PV Mirage] _
MessageSujet: Re: Intervention Divine[PV Mirage]   Intervention Divine[PV Mirage] EmptyDim 17 Oct 2010 - 1:10

Ambiance


Le chemin pour arriver à Venill n'était pas spécialement complexe, mais plutôt embêtant à parcourir, surtout en utilisant le peu de force qui restait à l'ange après la bataille avec les trois brigands. Elle se posait tellement de questions ... Comment se faisait-il que le jeune Néro connaissait Adiryl ? Elle ne lui avait pas poser la question, trop occupée à lui soutirer des informations concernant sa Eurybie. Elle espérait le rencontrer une fois de plus pour pouvoir l'interroger sur ces faits ... Dès qu'elle apprit qu'elle devait passer par cette ville maudite, elle savait qu'elle n'avait plus la possibilité de choisir ce qui était plus plaisant. Elle était bien décidée à ignorer ses souvenirs, - Venill était le noyau de son monde, sa maison -, et à continuer de marcher jusqu'à arriver aux clairières ... Elle savait qu'une distance importante apparaissait devant ses yeux, et qu'elle n'avait aucun but à la gagner. Elle ne savait pas précisément ce qu'elle fera lorsqu'elle verra sa soeur après tant de pleines lunes contemplées ... Est-ce qu'elle la reconnaîtrait, derrière tant de beauté angélique ? Elle continua de marcher jusqu'à apercevoir les premiers champs qui faisaient partie de la ville. A cette vue mélancolique, elle ne pouvait que soupirer, tentant vainement d'effacer les malheureux souvenirs de son enfance. Est-ce que quelqu'un la reconnaîtra ? Elle espérait que non. Combien d'horreurs allait-elle encore rencontrer avant de pouvoir fixer sa soeur dans les yeux et lui avouer qu'elle doit la tuer ?

Les bâtiments s'approchaient d'elle à une vitesse maladive, présentant la beauté d'une ville froissée par l'histoire terrible de deux sœurs maudites. Le port polychrome faisait maintenant face à la petite Mira, avec ses joyeux marins et son surplus de marchandise variée. Lorsque l'on franchit les Portes de Venill, on se sent comme dans un monde différent. Ce sentiment indescriptible que l'on ressent en examinant les visages enjoués des passants, l'étrange force que possède chacun d'eux. Dès qu'elle entra au port, tous les regards se posèrent sur elle. Heureusement, les habitants ne la reconnaissaient pas. Ils devaient se demander ce qu'une jeune fille aux allures si éthérées faisait dans un endroit pareil. Ils seraient surpris de connaître la vérité. Elle riait rien que d'y penser. Plongeant dans l'immensité de la ville, elle remarqua de nombreux changements notamment dans ses constructions. Elle pouvait quasiment frôler son passé du bout des doigts rien qu'en se promenant dans ces si nombreuses ruelles énigmatiques. Tout ce qui restait à faire était de se rendre aux clairières le plus rapidement possible.

Au bout d'un certain moment lorsqu'elle passait devant le magasin de gâteaux de Mme Poery, elle vit un garçon aux cheveux roux entouré par un groupe d'hommes plutôt costauds. Il avait l'air en danger. N'était-ce pas un déjà vu, pensa instinctivement Mira en se frottant les yeux. A son plus grand malheur, non. Une nouvelle personne attendait l'intervention de la Justice. Mais est-ce qu'une si frêle personne pouvait combattre de tels hommes ? Peut-être qu'elle les connaissait ? Elle priait son Maître pour recevoir une réponse négative. Guidant ses empreintes pendant quelques douloureux mètres, elle demanda enfin:

« - Que voulez-vous à cet homme, chers Messieurs ? »

Elle voyait à présent beaucoup plus nettement le garçon. Il était bien bâti, mais portait une mine très fatiguée ...


Dernière édition par Mirage Morteury le Dim 17 Oct 2010 - 11:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Néro Elem

Administrateur | Doux Seigneur de l'Orage

________________

Néro Elem
________________


Race : Oracle, Faux parleur, Elfe
Classe : Artéfact vivant
Métier : Apprenti du Triumvir "Le Prophète"
Groupe : Les Mages de la Tour de Beolan

Messages : 1323

Fiche de Personnage : Ma Fiche


Intervention Divine[PV Mirage] _
MessageSujet: Re: Intervention Divine[PV Mirage]   Intervention Divine[PV Mirage] EmptyDim 17 Oct 2010 - 9:23

Depuis qu'elle était partie, je la suivais. Elle n'était pas au courant. Je me cachais dans les ombres en utilisant mes pouvoirs.
Je sentais en moi que je devais la suivre. Quand à savoir pourquoi, je ne connaissais pas la réponse. Je la suivis jusqu'à Venill et même pendant qu'elle état dans la ville. Je m'étais acheté une cape noire dans la ville pour que cela amplifie mon pouvoir de dissimulation, ainsi qu'un masque pour ne pas révéler mon identité.
Elle semblait chercher quelque chose, quelque chose ou quelqu'un. Cela devait être sa sœur dont j'avais parlé à notre rencontre.
Elle semblait détester cette ville comme si celle-ci lui rappelait des souvenirs enfouis profondément. Des souvenirs qui ne souhaitaient pas être ranimés. Cela avait peut-être un lien avec sa sœur. Elle était une élue si j'avais bien compris. Sa sœur quand à elle était une vampire. Elle devrait se haïr. Leurs races étant opposés. Et pourtant Mira semblait triste de devoir la tuer.
Les habitants semblait sympathique même si je n'eus pas vraiment le temps de leur parler, la ville quand à elle était jolie. La sensation de changer de monde en entrant était toujours présente depuis la dernière fois.

Je vis Mira s'approcher de rues dangereuses. C'étaient des rues sombres grandement fréquentées par des bandits. J'avais entendu des gens en parler. Ils semblaient craindre ces rues.
En m'approchant, j'entendis des voix moqueuses dans une de ces rues. Je vis alors Mirage bifurquer das une de ces rues sombres et demander innocemment :

"Que voulez-vous à cet homme, chers Messieurs ?"

Les bandits rirent et l'un dit :

"Mais voyons, ma biche, ce n'est pas très prudent de t'aventurer toute seul ici. Tu risquerais de te faire enlever par un homme comme moi."

En entendant cela, les rirent des bandits redoublèrent. Je m'aperçus alors qu'il avait profité que le voix de leur chef distrait Mira pour l'encercler en se dissimulant dans l'ombre.
De multiples épées de toutes tailles se pointèrent alors rapidement vers elle.

Après un rapide sort pour rendre ma voix plus rauque pour que celle-ci ne traduise pas mon identité, je m'approchai de la rue. Je quittai l'obscurité et dit aux bandits :

"Vous aimez les cibles faciles à ce que je vois, un homme épuisé, une jeune femme toute seule."

Certains bandits s'énervèrent et foncèrent vers moi. Ou plutôt foncèrent vers on ombre car j'étais dissimuler depuis le début.
Dès que la tension se relâcha, je bondis et attrapa Mira. Je l'attirait rapidement à l'écart e la prenant par la taille. Un fois à l'ombre je réactivais ma dissimulation et lui murmura :

"Ne bougez pas. Vous êtes sous un sort de dissimulation. Je vais sauver l'autre."

Je m'élançais alors vers l'homme roux en évitant les hommes mais je n'en vis pas un avec une lance. Il me toucha le bras avec son arme. Sous la douleur, je m'arrêtais net et me fis encercler par les brigands.


Dernière édition par Néro Elem le Sam 23 Juin 2012 - 1:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité

________________


________________



Intervention Divine[PV Mirage] _
MessageSujet: Re: Intervention Divine[PV Mirage]   Intervention Divine[PV Mirage] EmptyDim 17 Oct 2010 - 14:00

Le capharnaüm était totale, d'autres brigand étaient sortis des ombres, encerclant les nouveaux venus. D'abord un jeune pucelle était arrivée, apostrophant mes agresseurs. Ensuite le "combat" avait commencé, les hommes avaient encerclés la fille, surement dans le but d'abuser d'elle après m'avoir détroussé puis tué. Une forme sombre avait jailli des ombres, l'instant d'après, la demoiselle avait disparu, mais mes yeux de démons surent percer cette illusion de ténèbres. Le nouvel intervenant était sans doute un maître de l'obscurité, quoiqu'il en soit, sa tentative de sauvetage tourna au vinaigre et il se fit encercler par les bandit. Le nombre d'ennemis était passé de cinq à quinze, mais au moins, les coupe-jarret m'avaient oubliés. Malgré la fatigue et la douleur de mes muscles, je me mis à ramper, ne souhaitant qu'une chose, m'enfuir. Alors que j'était sur le point de réussir, mon honneur revint au galop, s'enfuir en laissant ces personne dans une situation pareille était honteux. Une idée me traversa alors l'esprit, je sortis une pièce de ma bourse et la lançai dans les air d'une pichenette:

_Pile; je les défonces avec style, face; j'évite la menace.

Je levai le bras, dans un petit cri de douleur, et attrapai ma monnaie, j’aplatis la pièce sur ma main et regardai le résultat... Pile.

_Eh merde!!

Je me levai avec difficulté et, discrètement, attrapai par derrière la bandit qui était derrière moi. Aussi rapide que la foudre j'approchai ma bouche de la sienne et commençai à absorber sa vitalité. Tout le monde à une part de ténèbres en soi, et moi, je peux me régénérer grâce à cela. Mes muscles se délièrent et mon corps récupéra un semblant d'énergie. Mes jumeaux surgirent des ténèbres afin d'arriver dans mes main et la boucherie commença, je me débarrassai de la plupart de mes ennemis, parant, tranchant, fendant, perçant. Alors qu'il ne restait que quatre bandits, ma force m'abandonna. La douleur de mon corps revint, mais multiplié par 10. C'était un effet secondaire dévastateur de l’absorption de la vitalité de quelqu'un. Je tombai à genoux, laissant mes "sauveurs" s'occuper des brigands restant.

_ Je crois que j'ai atteint ma limite...

Mes yeux se voilèrent et je chutai alors....
Revenir en haut Aller en bas

Mirage Morteury



________________

Mirage Morteury
________________


Race : Élue
Classe : Serviteur de la Justice
Métier : Musicienne
Croyances : La Justice
Groupe : Anges

Âge : 16 ans

Messages : 21


Intervention Divine[PV Mirage] _
MessageSujet: Re: Intervention Divine[PV Mirage]   Intervention Divine[PV Mirage] EmptyDim 17 Oct 2010 - 14:42

Ambiance


Mira les dévisageait pendant quelques secondes, remarquant avec étonnement qu'aucune d'eux ne la reconnaissait. Pourtant, elle savait parfaitement bien qui était chacun d'eux. Elle n'en appréciait qu'un d'ailleurs ... Samuel.

Samuel était un garçon âgé d'une année de plus qu'Eurybie Morteury. Il était d'un esprit plus lyrique que le chant des oiseaux qui entourait Venill, plus parfait que les nombreux flocons de neiges qui ornaient ses bâtiments et plantes. Il était fou amoureux de sa grande soeur, jusqu'à la suivre absolument partout, ne parler que d'elle, vouloir se suicider pour qu'elle le remarque. Mais Eurybie était une jeune fille respectable, et le jeune Samuel n'était que l'un des nombreux candidats pour obtenir son cœur tant voulu ! La petite Mira était amoureuse de lui. Elle l'informait constamment des habitudes et centres d'intérêt de sa soeur. Pourtant, elle ne souhait qu'une chose: qu'il la remarque. N'était-ce pas une histoire d'amour paradoxale et triste, comme le destin les adore le plus ? A présent, il se tenait devant elle, et osait lui offrir une réponse des plus grossières.

« - Mais voyons, ma biche, ce n'est pas très prudent de t'aventurer toute seul ici. Tu risquerais de te faire enlever par un homme comme moi. »

C'était donc ce qu'il était devenu ? Ce poète mirifique qui osait réciter des vers merveilleux tout en courant derrière Eurybie qui le fuyait sur son cheval était devenu un tel déchet ? Il avait coupé ses longs cheveux soyeux, portait des cicatrices sur son visage jadis privé de toute laideur. Sa voix était rauque, mais ses mots résonnaient toujours comme un sonnet de Baudelaire. Il ne la reconnaissait pas. Il l'observait avec une expression qu'elle n'avait jamais vu auparavant. La goguenardise dans sa version la plus blessante. Ces affreux hommes égarés encerclèrent la petite Mira, pour pointer diverses épées sur elle. Prête à invoquer diverses illusions pour les attaquer, elle entendit soudain une voix:

« - Vous aimez les cibles faciles à ce que je vois, un homme épuisé, une jeune femme toute seule. »

La personne en question l'attrapa promptement pour lui murmurer:

« - Ne bougez pas. Vous êtes sous un sort de dissimulation. Je vais sauver l'autre. »

Sans avoir le temps de dire quoique ce soit, elle suivit la scène avec des yeux étonnés. Il était blessé par une lance, toute l'action était fichue. D'autres hommes vinrent aider les anciens ... Le garçon roux partit pour quelques secondes, puis revenu pour littéralement massacrer une dizaine d'hommes. Mélangeant peur et choc, elle priait pour qu'il ne touche à Samuel. Une partie d'elle aimait toujours ce garçon, même si son âme était masquée par la haine. Elle savait qu'il était comme ça à cause d'Eurybie. Elle n'imaginait pas le choc que ça a du lui faire lorsqu'il a découvert qu'elle était un vampire. Il ne restait que quatre hommes, dont Samuel. Le garçon roux tombait à terre, chuchotant quelques paroles inaudibles. Samuel avait l'air furieux.

« - Qui a laissé entrer ce monstre en ville ? Encore un putain de buveur de sang, c'est ça ? »

Elle ne pouvait pas rester là, les bras croisés à attendre qu'il s'en prenne aux deux garçons. Elle s'approcha doucement de lui pour lui lancer:

« - Qu'es-tu devenu, Samuel ? »

Passant d'une expression médusée à une expression enragée, il la gifla violemment,- ce qui faillit la déstabiliser -, pour hurler:

« - D'où tu connais mon nom, salope ? On n'a plus besoin de filles de joie dans cette ville, personne ne remplacera la Morteury ! »

Il parlait sans doutes de sa soeur. Mais pourquoi la détestait-il à ce point ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Néro Elem

Administrateur | Doux Seigneur de l'Orage

________________

Néro Elem
________________


Race : Oracle, Faux parleur, Elfe
Classe : Artéfact vivant
Métier : Apprenti du Triumvir "Le Prophète"
Groupe : Les Mages de la Tour de Beolan

Messages : 1323

Fiche de Personnage : Ma Fiche


Intervention Divine[PV Mirage] _
MessageSujet: Re: Intervention Divine[PV Mirage]   Intervention Divine[PV Mirage] EmptyDim 17 Oct 2010 - 15:15

Je jetais un regard devant moi. L'homme roux avait réussi à s'échapper. Moi, je m'en fichais de mourir mais je ne voulais pas que quelqu'un soit blessé. Sans que je m'y attends ce fut comme si une tempête s'abattait sur les brigand.
Le sang et la chair volait dans tout les sens. Tout se détruisait. J'étais comme paralysé, paralysé par ce spectacle affreux de destruction.n Je ne voulais pas. Je ne voulais pas que quelqu'un ait à payer un quelconque prix. Le monde était innocent. Pourquoi vouloir tout détruire.
Les ombres hurlait de douleur. Cet homme leur faisait mal, il les tordait pour en aire ce qu'il voulait. C"était horrible. Comment était-ce possible. Pourquoi faisait-il ça ? L'homme roux s'effondra alors sur le sol. J'aurais presque été soulagé s'il n'avait pas rester des hommes, des hommes en colère. L'un s'exclama :

"Qui a laissé entrer ce monstre en ville ? Encore un putain de buveur de sang, c'est ça ?"

Je sus que je risquais d'être blesser et qu'il y avait des risques pour nous. J'allais bondir pour tous les protéger mais je vis alors Mira s'approcher d'un des hommes. Celui qui paraissait être le chef et qui donnait les ordres. Elle lui demanda alors :

"Qu'es-tu devenu, Samuel ?"

Samuel ? Il se connaissait. Non, c'était impossible. Elle ne pouvait être lier à une telle créature. L'homme sembla alors s'énerver. Peut-être était-ce par ce qu'elle le reconnaissait. Peut-être était-ce parce que lui ne la connaissait pas. Il hurla alors :

"D'où tu connais mon nom, salope ? On n'a plus besoin de filles de joie dans cette ville, personne ne remplacera la Morteury !"

Morteury ? C'était son nom. L'homme la gifla alors. Il me sembla presque ressentir aussi la claque. Je me précipita et m'opposa entre eux. Il ne fallait plus qu'il lui fasse de mal. Je lui jetais un regard presque de pitié. Comment un homme avait-il pu finir ainsi ? Mon intervention sembla encore plus raviver sa haine. Un de mes mèches de cheveux avait glissé et se présentait maintenant sur le front de mon masque. Je dis à Mira :

"Il vaut mieux que tu partes. Je ne veux pas que tu sois blesser. Emmène l'homme avec toi."

Un coup de poing me cueillit le menton et me propulsa dans le bas coté. Mon masque se brisa. Pris d'une quinte de toux, j'expulsais du sang de ma bouche ainsi que la quantité de magie qui m'avait servi à modifier ma voix. J'essuyai le sang qui coulait sur ma lèvre et me releva. j'insistai de ma voix redevenu normal :

"Mira, s'il te plait fait ce que j'ai dit."

Sur ses paroles, je fis pousser les roses de la douleur pour bloquer les brigand et ce Samuel. Je retins les gémissement qui naissait dans ma gorge. Toute personne assez proche aurait pu voir que les roses sortait de mon cœur.


Dernière édition par Néro Elem le Sam 23 Juin 2012 - 1:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité

________________


________________



Intervention Divine[PV Mirage] _
MessageSujet: Re: Intervention Divine[PV Mirage]   Intervention Divine[PV Mirage] EmptyDim 17 Oct 2010 - 16:12

Les yeux de la bête se teintèrent de rouge, une matière blanche forma un demi masque sur le corps du jeune homme. Son corps se releva, les bras ballant tel un mort-vivant. Les deux katana gisant sur le sol s'évaporèrent pour laisser place à un long katana blanc qui lévita vers la main de son propriétaire. Un sourire dément orna le visage de la bête qui se redressa. Son regard se posa sur le groupe d'humain, aucun camps pour ce monstre, juste tuer tout ce qui était à porté de main. Elle se projeta sur ses victimes, la seconde d'après, son arme était enfoncé dans un corps, et ses dents était plantés dans le cou d'un deuxième. Son regard croisa celui de la femme, son instinct lui disait de la tuer, son coeur lui disait de la laisser. La chose tomba à terre, lâchant son sabre, de longue larme blanche coulèrent sur ses joues alors qu'elle hurlait, un étrange matière blanche tournait autour de son visage....

_HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA

J'hurlai alors que j'essayai d'arracher ce maudit masque, je ne pouvais pas laisser ce démon prendre le contrôle de moi. Je ne pouvais pas déclencher un nouveau carnage! La pâte blanche qui constituait le moulage qui était déposé sur mon visage commença à couler de mes oreilles, de mon nez de mes yeux, formant de long fouet qui transpercèrent les corps des deux derniers bandits restant. Enfin le démon commença à lâcher du terrain, je resserrai ma prise et tirai de toute mes force, cette chose qui recouvrait mon visage s'arracha, m'arrachant un hurlement animal. La puissance coula dans mes veine, comme à chaque lutte contre lui, le vainqueur prend l’énergie du perdant. Je me relevai vivement et regardai les cadavres des quatre dernier bandits, je levai en suite les yeux vers la fille et le maître de l'obscurité qui était en faite un jeune garçon:

_ Désolé, je suis légèrement possédé...

C'est à ce moment que les cadavres des quinze bandit que j'avais tué se relevèrent, leurs orbites étaient entièrement blanc et des restes de matière blanche dégoulinait de leur bouche.

_Oh putain ça fait chier... Maudit démon...
Lâchais-je
Revenir en haut Aller en bas

Mirage Morteury



________________

Mirage Morteury
________________


Race : Élue
Classe : Serviteur de la Justice
Métier : Musicienne
Croyances : La Justice
Groupe : Anges

Âge : 16 ans

Messages : 21


Intervention Divine[PV Mirage] _
MessageSujet: Re: Intervention Divine[PV Mirage]   Intervention Divine[PV Mirage] EmptyMer 20 Oct 2010 - 22:37

Toujours ébahie devant une telle haine, Mira se décida à lui répondre sérieusement: éclaircir son identité. Que fera-t-il dans une situation pareille ? Cette question était bien trop tentante: elle se sentait obligée de vérifier. Même si sa joue lui faisait toujours mal, même si elle ne pouvait pas prévoir les évènements d'une pareille mésaventure. Non, elle n'avait rien d'un masochiste, elle voulait juste ... découvrir la réaction de son amour perdu.

Soudain, l'énigmatique illusionniste l'incita à partir:

« - Il vaut mieux que tu partes. Je ne veux pas que tu sois blesser. Emmène l'homme avec toi. »

Malencontreusement, un des compagnons de Samuel frappa l'homme assez fort pour le propulser dans le bas côté, où son masque mystérieux se brisa. Malgré sa toux apparemment très douloureuse, elle pouvait reconnaître ce garçon entre milles: c'était Néro. Le garçon qu'elle avait sauvé il y a moins de quelques heures. Elle avait beaucoup de mal à croire qu'il l'est réellement suivie, mais c'était visiblement la vérité ... Pour quelle raison ? S'il cherchait à venir à Venill, il pouvait tout simplement lui demander de la rejoindre. Ce personnage commençait doucement à l'inquiéter ...

« - Mira, s'il te plait fait ce que j'ai dit. »

Des roses poussèrent le long de la rue. Tout à coup, l'homme aux cheveux rubigineux se leva, laissant apercevoir ses yeux écarlates, et se jeta sur les brigands pour les tuer un par un. C'était un démon ! Quelle idée lui était montée à la tête pour vouloir sauver un démon des ennuis ? C'était plutôt son rôle de l'éliminer, et ainsi purifier ce monde fabuleux d'une autre créature superflue, de continuer sa route vers le Nirvana, vers la Justice Absolue. Mais pour l'instant elle devait penser à Samuel. Remarquant que les hommes étaient près à attaquer le garçon roux, armes et boucliers en main, elle se précipita sur l'homme pour l'attraper par le ventre (car elle était beaucoup plus petite que lui) et former une sorte de réservoir transparent entouré par une brume blanche. Elle espérait que son sort de qualité moyenne puisse empêcher le démon de les massacrer. Heureusement, la chance était de son côté ce jour-là. Ils étaient intactes. Le garçon roux avoua:

« - Désolé, je suis légèrement possédé ... »

Monstre, pensa tout de suite Mira. Elle lâcha un Samuel ébahi, et se retourna promptement vers Néro.

« - Vous allez bien, Néro ? »

Elle se tourna vers le démon pour l'interroger

« Qui êtes-vous donc ?! » cria-t-elle avec effroi

Elle fut surprise de voir les cadavres se lever ...


Dernière édition par Mirage Morteury le Dim 24 Oct 2010 - 11:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Néro Elem

Administrateur | Doux Seigneur de l'Orage

________________

Néro Elem
________________


Race : Oracle, Faux parleur, Elfe
Classe : Artéfact vivant
Métier : Apprenti du Triumvir "Le Prophète"
Groupe : Les Mages de la Tour de Beolan

Messages : 1323

Fiche de Personnage : Ma Fiche


Intervention Divine[PV Mirage] _
MessageSujet: Re: Intervention Divine[PV Mirage]   Intervention Divine[PV Mirage] EmptyVen 22 Oct 2010 - 19:07

L'homme roux se leva alors. Ses bras pendaient comme si tous ses muscles étaient manipulé par une autre force que lui même. Un masque se forma sur la moitié de visage. Ses katanas sembla tremblé de magie faisant fuir les ombres aux alentours. Ses armes fusionnèrent alors entre elles pour un former n seul immense katana. Il souriait mais son sourire paraissait malsain. Comme pour confirmer ce que je venais de penser, il se jeta sur les brigands et les mis en pièces.
J'enfermai Mira dans une bulle d'ombre pour la protéger. Je crois que cette bulle s'étendit également à son "Samuel". L'ombre, au lieu de contrer le pouvoir que Mira déplaçais autour d'elle, se mélangea à ce pouvoir et créa une grande sphère élastique de pouvoir transparent et noir.
L'homme roux sembla alors se battre contre son masque et réussit à détruire celui-ci, non sans touché "Samuel" et l'autre brigand. Il sembla alors reprendre son attitude normale. Il dit alors :

"Désolé, je suis légèrement possédé..."

Mira semblait étonnée parce qu'elle venait de voir. Elle lâcha Samuel et se retourna vers moi. Derrière elle, Samuel tomba, mais son faire le moindre déplacement d'air, ni le moindre bruit, comme s'il était immatériel.
L'énergie noire se rua alors vers lui et soigna sa blessure, tout en créant une réaction étrange sur lui. Il sembla se mettre à rajeunir. Ses blessures disparurent, ses cheveux s'allongèrent et ses vêtements semblèrent devenir légèrement trop grands pour lui.
Mira, elle, ne se rendis pas compte de cela car elle ne le regardait pas. Elle me demanda d'ailleurs :

"Vous allez bien, Néro ? Qui êtes-vous donc ?!
-Une personne qui cherche à vous aider.", lui répondis-je précipitamment.

J'aperçus alors les cadavres des brigands se relever de la même façon que l'avait fait l'homme roux tout à l'heure. Eux, contrairement à lui, n'avaient pas de masques mais leur yeux étaient blanc et ils bavaient d'une substance blanche.
Mon horreur se peigna sur mon visage et l'ancien réceptacle du démon s'exclama alors :

"Oh ******, ça fait *****... Maudit démon..."

Ne perdant pas une seconde, je me précipitai vers Mira et son "Samuel" et nous entoura tout trois d'un bouclier d'ombre. Je ne savais pas ce que pouvaient faire les morts ranimés par ce démon. J'espérais que l'ancien possédé puisse se protéger tout seul car il était trop loin pour que je puisse le protéger en même temps que nous.


Dernière édition par Néro Elem le Sam 23 Juin 2012 - 1:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité

________________


________________



Intervention Divine[PV Mirage] _
MessageSujet: Re: Intervention Divine[PV Mirage]   Intervention Divine[PV Mirage] EmptyVen 22 Oct 2010 - 21:24

La jeune femme avait l'air de me craindre, son ton était rempli d'effroi. Le garçon quand à lui tentait à tout prix de protéger la fille. Un sourire moqueur orna mes lèvres alors qu'un mur de flammes noires se dressait autour de nous. Je pouvais apercevoir mes interlocuteurs à travers le bouclier d'ombre que le jeune homme avait invoqué... Je m'assis tranquillement face à eux et entamai une discussion:

_ Vois-tu Mira, c'est bien ainsi que tu t’appelles n'est-ce pas? J'ai entendu le jeune démon t'appeler ainsi. Oui démon, tu en es un non? Je disais donc, pour ce que je suis et qui je suis je ne vais pas te raconter mon histoire mais juste quelques détails. Je suis né d'un père démon et d'une mère humaine, je suis tout à fait normal rassure toi, aucune pensées malveillantes ne m'animent, sauf lorsque la mort est proche de moi, alors mon coté sombre se réveillent, comme tout à l'heure, et détruit tout. Enfin, ça ne fait qu'ajouter un peu de distraction au jeu. Le jeu de la vie, chaque geste que nous faisons bouge une pièce, tout n'est qu'amusement, n'est-ce pas?

J'accentuai ce dernier mots avec un sourire niais avant de me retourner vivement, les créatures commençaient à traverser le mur. Mon katana jaillit de son fourreau et je m'élançai dans une course de la mort. Les quatorze ressuscités agitèrent leurs armes avec hargne, leurs capacités avaient été amplifiées par la matière blanche. Quatre tombèrent avant que je ne sois touché:

_ Ça devient vraiment excitant mais j'aurais besoin d'aide quand même, hum?



[Gros manque d'inspi]
Revenir en haut Aller en bas

Mirage Morteury



________________

Mirage Morteury
________________


Race : Élue
Classe : Serviteur de la Justice
Métier : Musicienne
Croyances : La Justice
Groupe : Anges

Âge : 16 ans

Messages : 21


Intervention Divine[PV Mirage] _
MessageSujet: Re: Intervention Divine[PV Mirage]   Intervention Divine[PV Mirage] EmptyDim 24 Oct 2010 - 11:36



De telles créatures ne pouvaient pas exister. Tout cela n'était qu'un rêve, se répétait Mira. Après quatorze années passées dans une maison pleine de paix et de savoir-vivre, puis deux années dans un monde sans haine ni violence, l'ange était incapable de réagir à la vue de tels monstres. Les trois brigands n'étaient rien comparés à ce qui attendait Néro et Mira. Mais d'où venaient donc ces êtres immondes ? Ce maudit démon roux devait les avoir invoqués ! Mirage était incapable de faire le moindre mouvement, médusée à la vue de choses si dégoutantes. Heureusement, Néro créa un bouclier suffisamment solide pour empêcher ces horreurs de les attaquer. A l'immense surprise de la petite, le démon roux s'assit tranquillement devant eux avant d'entamer un long monologue plus que curieux, pendant que les monstres tentaient vainement de démolir e bouclier de Néro.

« - Vois-tu Mira, c'est bien ainsi que tu t’appelles n'est-ce pas ? »

Comment osait-il la tutoyer ? La candide Mira ne voulait que le sauver de la mort, et pour la remercier il transformait les cadavres des hommes abattus par sa petite personne en démons infernaux ? Il n'avait pas besoin d'aide, depuis le début ! Pourquoi voulait-elle sans cesse aider tout le monde, au lieu de s'occuper d'elle-même ?

« - J'ai entendu le jeune démon t'appeler ainsi. Oui démon, tu en es un non ? »

Le démon ? Mais quelles sottises récitait-il avec son air si hautain ? Néro n'avait rien d'un démon, il était un élu, c'était certain !

« - Ma foi, Monsieur, en voilà des manières ! Tutoyer une jeune fille que vous ne connaissez pas après vous être transformé en créature immonde assoiffée de sang et invoqués des monstres tout droit venus des enfers ! Et je vous informerais volontiers de votre erreur déplacée: mon compagnon Néro n'a rien d'une horreur de votre espèce ! »

Mais comme s'il n'entendait pas ses paroles, il continuait son récit rébarbatif.

« - Je disais donc, pour ce que je suis et qui je suis je ne vais pas te raconter mon histoire mais juste quelques détails. Je suis né d'un père démon et d'une mère humaine, je suis tout à fait normal rassure toi, aucune pensées malveillantes ne m'animent, sauf lorsque la mort est proche de moi, alors mon coté sombre se réveillent, comme tout à l'heure, et détruit tout. Enfin, ça ne fait qu'ajouter un peu de distraction au jeu. Le jeu de la vie, chaque geste que nous faisons bouge une pièce, tout n'est qu'amusement, n'est-ce pas ? »

Tout cela n'était qu'une grosse plaisanterie. Il ne parlait pas sérieusement quand même ? Il était peut-être un bâtard, mais restait par dessus tout un démon, une créature qu'il fallait éliminer. La meilleure chose à faire était donc de le laisser à la pitié de Samuel et de ses amis, en espérant qu'il ne blesse pas son amour ... Mais il portait une cape blanche: c'était un vassal du roi ! Comment un démon pouvait-il servir le roi ? Est-ce que les rebelles de Venill avaient raison ? Le roi était donc une personne si ... démoniaque ? Le demi-démon se jetait sur les monstres avant de lancer:

« - Ça devient vraiment excitant mais j'aurais besoin d'aide quand même, hum ? »

Mira brisa alors son expression d'horreur, et un rictus moqueur apparu sur ses lèvres de poupée. Elle se retourna vers Néro, et lui murmura à l'oreille:

« - Il faut que l'on parte avant qu'il ne nous tue, mon cher Néro. »

Et un dernier sort de soin s'envola du bout de ses doigts jusqu'aux cœurs inanimés des monstres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Néro Elem

Administrateur | Doux Seigneur de l'Orage

________________

Néro Elem
________________


Race : Oracle, Faux parleur, Elfe
Classe : Artéfact vivant
Métier : Apprenti du Triumvir "Le Prophète"
Groupe : Les Mages de la Tour de Beolan

Messages : 1323

Fiche de Personnage : Ma Fiche


Intervention Divine[PV Mirage] _
MessageSujet: Re: Intervention Divine[PV Mirage]   Intervention Divine[PV Mirage] EmptyLun 25 Oct 2010 - 22:37

L'homme roux s'assit alors, semblant ignorer les créature réanimé qui s'agitaient autour de nous. Il commença alors un long monologue :

"Vois-tu Mira, c'est bien ainsi que tu t’appelles n'est-ce pas? J'ai entendu le jeune démon t'appeler ainsi. Oui démon, tu en es un non?
-Ma foi, Monsieur, en voilà des manières ! Tutoyer une jeune fille que vous ne connaissez pas après vous être transformé en créature immonde assoiffée de sang et invoqués des monstres tout droit venus des enfers ! Et je vous informerais volontiers de votre erreur déplacée: mon compagnon Néro n'a rien d'une horreur de votre espèce !" ,lui répondit Mira.

Je le contemplais un moment. Pourquoi disait-il ça ? Pourquoi disaient-ils tous ça, que ce soit le grand démon ou lui ? Je n'étais pas un démon !
Je le saurais si j'étais un démon. Je n'étais qu'un elfe parmi d'autres. Quoi que mon père m'avait dit que les démons m'avaient capturé et emmené dans leur monde atroce.
Les séquelles étaient-elle si importante pour que tous les démons que je croise pensent que je suis un des leurs. Je croyais que la seule marque de mon emprisonnement était ma perte de mémoire.
Pendant que j'étais dans mes pensées, j'écoutais d'une oreille distraite le soi-disant demi-démon nous raconter sa vie :

"Je disais donc, pour ce que je suis et qui je suis je ne vais pas te raconter mon histoire mais juste quelques détails. Je suis né d'un père démon et d'une mère humaine, je suis tout à fait normal rassure toi, aucune pensées malveillantes ne m'animent, sauf lorsque la mort est proche de moi, alors mon coté sombre se réveillent, comme tout à l'heure, et détruit tout. Enfin, ça ne fait qu'ajouter un peu de distraction au jeu. Le jeu de la vie, chaque geste que nous faisons bouge une pièce, tout n'est qu'amusement, n'est-ce pas?"


Un amusement ? De quoi parlait-il ? La vie ne serait qu'un mensonge ? Non, je ne pouvais pas m'y résoudre. tout ce qui s'était passé en ce monde ne pouvait pas être le fruit d'un simple rêve, d'un simple amusement.
Je saisis la tête entre mes mains. Je ne voulais plus l'écouter. Je voulais qu'il disparaisse et qu'il emmène ses abomination. Il sembla se lever alors. Allait-il enfin partir ? Il se précipita alors sur les créatures en s'exclamant :

"Ça devient vraiment excitant mais j'aurais besoin d'aide quand même, hum?"

Ses paroles me firent reprendre mes pensées. Les créatures commençaient à traverser la masse d'ombre. Je fis alors une demande, à voix basse, pour que les ombres éjectent les ennemis. Les créatures se firent propulser à deux mètres mais se relevèrent.
Mira se pencha alors vers moi, très près de mon oreille. Je me mis à rougir en espérant qu'elle ne le remarque pas. Elle me murmura alors :

"Il faut que l'on parte avant qu'il ne nous tue, mon cher Néro."

Je lui répondis en murmurant aussi, mais ma voix était tremblante et je ne me penchai par sur son oreille pour murmurer de peur de ne plus pouvoir que bégayer :

"Si vous le pouvez, vous pourriez faire tourner très rapidement votre lumière autour de ma bulle. Cela pourrait avoir l'action de nous ramener dans le temps, si vous allez assez vite. Je crains malheureusement que cela n'affecte votre ami, car celui-ci semble avoir déjà subit un choc temporel. Sinon, je ferais ce qui doit être fait, mais il y aura des risques que nous ne nous revoyons jamais."

Je sentis la magie commencer à s'opérer. Je sentais déjà que je n'étais plus vraiment là. Tout me semblait inversé. Il eut alors une immense onde de choc. Mon bouclier ne pouvait résister à des attaques sur une telle zone. Il fut détruit. Malheureusement pour moi, à cause des ombres, la magie était déjà enclenché. Je me sentis partir. Je perdais Mirage. La retrouverais-je un jour ?

> vers http://feleth.superforum.fr/t459-deux-demons-le-sans-ame-et-l-innocent-post-clos


Dernière édition par Néro Elem le Sam 23 Juin 2012 - 2:00, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité

________________


________________



Intervention Divine[PV Mirage] _
MessageSujet: Re: Intervention Divine[PV Mirage]   Intervention Divine[PV Mirage] EmptyMar 26 Oct 2010 - 22:20

Une horreur? Moi? Une rictus démoniaque se dessina sur mes lèvres, mon ouïe ultra sensible avait détecte leurs paroles. Le jeune homme ne semblait pas connaître sa nature. D'un claquement de doigts, des pics de glaces jaillirent du sol et transpercèrent les "zombies". A peine furent-ils détruits que la matière blanche qui leurs donnaient vie se dirigea vers moi. Elle grimpa sur me bras et fit résonner dans l'air ces quelques phrases:

_ Tu m'as peut-être eu Erwan, mais ton corps devrait-être le mien. TU ES A MOI!!
_ Je ne crois pas mon cher, je n'appartiens à personne. Encore moins à toi, si l'un d'entre nous doit-être soumis ça doit être toi!!


Je me dirigeai ensuite vers la jeune femme et concentrai toute ma force dans le misérable bouclier qui la protégeait. En la relâchant, une onde de choc balaya tout le reste, brisant le sort du jeune démon et éjectant celui-ci par la même occasion. J’agrippai fermement l'angesse par une épaule et pressai mon visage contre le sien, faisant miroiter un semblant de colère dans mes yeux:

_ Je pense que tu ne saisis pas bien petite catin. Une bête enragée, un monstre, tu crois que je ne le sais pas?!! Toute ma vie j'ai essayé de garder ce monstre en moi! Tu ne sais rien! Rien de ce monde! Alors ne te permet pas de juger les autres, même les démon! J'ai rencontré des créatures du Vein qui transpiraient la bonté!! Des "monstres" comme tu dit, qui sont morts pour sauver un enfant humain!! ALORS OBSERVE LE MONDE AVANT DE PARLER DES AUTRES!!!
Une tel ignorance... Ça me rappelle ma Irina... Elle est morte... Tuée par un séraphin... Cette chose n'était venu sur Feleth que pour tuer des humains... Si tu savais, dans ce village de Venil, il y a au moins une cinquantaine de démon qui vivent paisiblement avec des humains... Si j'étais vraiment aussi démoniaque que tu le crois, j'aurais laissé la bête de tuer, je ne l'aurais pas arrêter. Je t'aurais tué moi même, de mes mains, le simple fait que tu sois un ange m'aurais suffit... Mais cela m'importe peu, je ne me considère pas comme une démon...


Je ramassai une arme au sol et la plaçai dans sa main avant d'écarter les bras devant la jeune femme.

_ Vas y maintenant, si tu le désire, tue-moi. Si tu pense que je représente une menace pour ce monde


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



________________


________________



Intervention Divine[PV Mirage] _
MessageSujet: Re: Intervention Divine[PV Mirage]   Intervention Divine[PV Mirage] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Intervention Divine[PV Mirage]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feleth :: Feleth, le monde du milieu :: Venill :: Docks et commerces-