''L’enfant voulait répondre. Mais sa gorge lui fit comprendre que ses mots ne seraient jamais à la hauteur du silence.''
               
Eto Hachiro
 
''La mort, c’est elle qui vous fait tenir debout. C’est elle qui dicte les actes. C’est elle qui peint le monde. Et elle vous emportera tous.''
               
Querel Sentencia
 
''Je ne ressens que soif et tristesse, la mort est futilité. Je la cherche, peut-être suis-je elle.''
               
Nagate Zetsubō
 
''Udyr, quand tu seras mort, on se souviendra de ton nom. Moi je n'en ai pas, car je ne mourrai pas aujourd'hui. Mais le tien restera gravé dans ma mémoire, et dans celle de tous ceux qui t'ont connu, comme celui d'un homme fort, et digne. Alors va, et éteins-toi avec grandeur, devant tous ces vautours.''
               
Darn Butcher
 
''La nature revivait là où les hommes mourraient, le cycle reprenait son cours normal grâce à l’albinos.''
               
Aikanaro Myrrhyn
 
''Ils ne se battaient pour rien qui n’en vaille la peine. Ils étaient incapables de distinguer ce qui avait de la valeur de ce qui n’en avait pas. Alors pourquoi tant de vigueur à la tâche ? Pourquoi risquer sa vie aussi vainement ?''
               
Alcofrybas Grincebrume
 
''Son regard, depuis toutes ces années, avait appris à parler.''
               
Etan Ystal
 
''Un monde de chaos, de destruction et de malheur, un monde impartial et magnifique, le seul en tout cas, où faire l’expérience de la vie prendrait un sens véritable.''
               
Edwin Gwendur
 
''L’enfer, ce doit être l’enfer : courir pour l’éternité dans un paysage sans fin, sans début. Sans possibilité de repos ou de mort.''
               
Tyrias Marchemonde
 
''Mais sans risque on n'obtient rien, voici ma devise mes amis. Il ne faut pas avoir peur de se salir les mains, il ne faut pas avoir peur de la mort…''
               
Dimitri Morteury
 
''Tomber... Ceci est si abstrait. L'on pourrait se relever plus grand que l'on était.''
               
Yozora Adragnis
 
''Il passa des semaines dans le cachot ayant décidé de s'y enfermer lui-même. Puis, au terme de trois semaines, vous êtes venu le voir et vous lui avez dit : «Les larmes ne sont qu'une faiblesse qu'il te faudra masquer... Si tu veux t'apitoyer, libre à toi, mais, si tu souhaites voir les choses changer, tu le peux toujours. Suis-moi... Mon ami.»''
               
Haar Wilder
 
''Le brin d'herbe ne se soucie guère de ce que font les feuilles des arbres. Mais à l'automne venu, les feuilles ne se suffisent plus entre elles. Elles s'assombrissent, se nourrissant des nuages noirs d'orage. Et alors, elles se laissent tomber sur nous.''
               
Le Peintre
 
''S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est immobile, allongée, rigide, puante à en faire vomir, en décomposition, transportant des milliers de maladies, la peau arrachée et les os jaunes. S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est à six pieds sous terre, devenue la proie des corbeaux, et ses yeux mangés par des fourmis... C'est qu'elle a un jour été orgueilleuse et avide. C'est qu'elle a un jour voulu devenir riche et grande, ou bien qu'elle l'est devenue. Cela ne change rien.''
               
Le Violoniste
 
''La pensée est la liberté, la liberté... Alors, le corps est la prison, le corps est la prison... Il faut casser les barreaux.''
               
Sill
 
''Nous croyons conduire le destin, mais c'est toujours lui qui nous mène.''
               
Setsuna Hendenmark
 
''Fais ce que tu veux avec ces villageois, sauf les laisser en vie.''
               
Kaull Hendenmark
 
''La fuite vers la religion peut être une réponse pour certains. Pour d'autres elle n'est que la simple évidence que l'homme est faible et instable.''
               
Astryl Panasdür
 
''La mort ne cherche pas à s’expliquer, elle ne fait qu’agir, monsieur. Les cadavres ne racontent pas grand-chose, mais vivant, un homme peut en avoir long à dire.''
               
Sanaki Hearthlight
 
''Alors, telle une marionnette cassée que l’on tente en vain d’animer, il se releva, restant digne malgré ses blessures.''
               
Dolven Melrak
 
''Quand le sang coule, il faut le boire. La mort ne frappera pas à votre porte mais s'invitera par vos fenêtres !''
               
Andreï Loknar
 
''Personne ne peut capturer une ombre, personne ne peut la dresser ni se l’approprier.''
               
Jazminsaa Alsan
 
''De la même façon, à l'idée qu'un abruti de scribe puisse teinter ses parchemins de calomnies religieuses, ou pire, me faire porter le titre de héros, je vais préférer m’occuper de l'écriture de ma propre histoire.''
               
Alexandre Ranald
 
''La mort... Si belle et terrible à la fois, elle l'appelait, et l'appelle toujours.''
               
Adam Moriharty
 
''Par nature, j’aime tout. Par conséquence, je me hais…''
               
Samaël Apelpisia
 
''C'est sordide et cruel, mais c'est hélas la réalité de ce monde.''
               
Liam Gil' Sayan
 
''Aujourd’hui sur les terres de Feleth les pensées ne sont plus les bienvenues. Le temps de la renaissance spirituelle est terminé. Le temps où les grands penseurs avaient aidé le monde est révolu.''
               
Héra Calliope
 
''La mort était séductrice ; elle ne montrait que ses bons côtés. La sérénité et le calme absolu : pour toujours et sans violence.''
               
Eurybie Pourrie
 
''J’ai atteint cette espèce de vanité qu’apporte l’ancienneté. Je ne crois plus qu’on puisse m’apprendre quelque chose, et si jamais quelqu’un essaye ou y arrive seulement, je me bloquerais et deviendrais hermétique à tout contact.''
               
Dante Waanig
 
''Je devrais t'attacher, tu deviens dangereux pour toi même !''
               
Jeyra Frozeñ
 
''La beauté des êtres n'était rien. La beauté des choses oui. Mais pas forcement celle que l'on voit avec une paire de rétines.''
               
Akira Satetsu
 
''Le noir. Une étendue sombre en perpétuel mouvement.''
               
Melpomène d'Ambre
 
''Il est des oreilles invisibles qui peuvent entendre jusqu'à nos moindres soupirs et des secrets aux allures anodines peuvent se révéler instruments de destruction et de tourments sans fin...''
               
Cassandre Ombrelune
 
''Le "rien" est tellement plus unique que la peur ou n'importe quel autre sentiment...''
               
Meryle Nightlander
 
''Ce n'est pas le nombre ni la force qui compte, c'est l'envie, la cause.''
               
Luyak Salamya
 
''L'innocence d'un enfant est la plus grande peur de l'homme.''
               
Clause Vaneslander
 
''Quand il lui manque une marionnette pour ses spectacles. Il verrait en vous la chose qu'il cherche.''
               
Jack D'enfer
 
''Il n'a pas de notion réelle du bien et du mal, personne ne lui ayant jamais défini ces mots.''
               
Jim Stocker
 
''Je n'ai vu aucune lumière, aucun goulet, pour sortir du boyau infini et obscur que nous empruntons tous, jusqu'à la promesse d'une nouvelle vie, de la transcendance et de la connaissance. Alors, mes yeux se sont adaptés aux ténèbres.''
               
Shaquîlah Dresdeïorth
 
''Le pouvoir ronge l'homme.''
               
Balthazar Bel
 
''Visiblement, la sérénité n'avait de valeur que si on connaissait également, en comparaison, des moments de troubles.''
               
Dranek Barth
 
''Le faible se faisait tuer, le fort vivait un jour de plus.''
               
Rodany Bleinzen
 
''Le soleil se couchait sur le monde du milieu. Les ténèbres se paraient de leurs plus somptueux apparats pour enfin faire leur entrée.''
               
Rin Mephisto
 
''Et alors il vit le chaos, la désolation, la souffrance le désespoir ambiant. Il rit.''
               
Elrog Aniec
 
''Perdu quelque part, marche vers nulle part.''
               
Kyle Wate
 
''La rose n'a d'épines que pour qui veut la cueillir.''
               
Karin Yzomel
 
''- Je peux vous prédire le genre d'homme qui vous convient !
- Je connais déjà mon genre d'homme.
- Vraiment... Et quel est-il ?
- Les hommes morts.''
               
Naladrial Delindel
 
''Utilise tes pouvoirs seulement quand le noir deviendra invivable.''
               
Zedd McTwist
 
''Tes cauchemars m'ont déjà donné l'encre... À présent, ta peau me donnera les pages !''
               
Conrart Crowlore
 
''Bien des gens se font enfermer dans un cercueil une fois mort, mais rares sont ceux qui naissent dedans.''
               
Dassyldroth Arphoss
 
''Le corbeau frénétique qui vous nargue de sa voix perchée, agite ses ailes damnées, où le reflet d'un mort se penche sur votre âme.''
               
Lust Aseliwin
 
''La vie est un mensonge, la destruction une délivrance.
Passent les marées, soufflent les vents, en vain...''
               
Le Passant
 
''Fauche, tranche et avale, gouffre des âmes. Que se dresse devant toi mille fléaux, et que l’enfer se glace devant ta noirceur.''
               
Lloyd Vilehearth
 
''Des charognards pour la plupart, comme ces corbeaux à deux têtes, venant dévorer le valeureux mort.''
               
Meneldil Tristelune
 
''Nous sommes les bourreaux de la justice et de la paix. Même si ce rôle n'est pas agréable à endosser, nous nous devons de le faire, pour le bien du peuple.''
               
Ezekiel Le Sage
 
''Il me tarde de retourner au combat pour finir empalé sur une pique.''
               
Karl Von Morlag
 
''Montre-moi le chemin de la victoire. Ou guide-moi alors dans les tréfonds de la mort...''
               
Aznan Lauréano
 
''Comment peux-tu supporter ça ? C'est assourdissant ! Tue-le ! Qu'est-ce que ça te coûte ? Tu ne l'entendras plus. Tu seras en paix... Tue-le !''
               
Aïden Sochlane
 
''- Faites taire votre cabot !
- Je ne suis pas votre servante !
- Alors je le ferai taire moi-même !''
               
Rosaly Von Gregorius
 
''Le seul présent que la justice a à vous offrir, est votre mort.''
               
Mirage Morteury
 
''Laissez-moi vous conduire aux carnages.... Tant d'âmes ne demandent qu'à succomber.''
               
Idryss Leeverwen
 
''Le soleil est un bourreau. D'une simple caresse, sa langue enflammée peut calciner n'importe quel être.''
               
Seïren Nepthys
 
''C'est une nuit sans lune. Ou bien était-ce un jour sans soleil ?''
               
ShuiLong Zhang
 
''La vie est un rouage lent et grinçant. Il ne tourne que dans un sens. Celui où tu tombes.''
               
Camelle Elwhang
 
''Et un jour, sur vos lits de mort, bien des années auront passé et peut-être regretterez-vous de ne pouvoir échanger toutes vos tristes vies épargnées à Feleth pour une chance, une petite chance de revenir ici et tuer nos ennemis, car ils peuvent nous ôter la vie mais ils ne nous ôteront jamais notre liberté !''
               
Edouard Neuman
 
''Le temps est la gangrène de l'homme, elle apparait puis vous ronge à petit feu. Pour finir il ne vous reste plus que le présent pour vivre ; le passé s'évapore peu à peu et le futur ne vous intéresse guère.''
               
Asgeïr Aslak
 
''Cueillir la fleur de la déchéance et croquer dans la pomme de la faucheuse, nos vies se résument à cela car après tout, nous finissons à une moment où un autre, tous sous terre.''
               
Violette Dellylas
 
''Le pire n'est pas de mourir, mais de se faire oublier.''
               
Erwan Daermon Do'Layde
 
''Tenter d'oublier, même si c'était impossible. Il aurait aimé se jeter à la mer avec la preuve de son acte immonde. Laver tout ce sang qu'il sentait sur lui. Peut-être même s'y noyer, simplement. Sombrer dans les abysses et les ténèbres, pour toujours.''
               
Mio Raeth
 
''La lumière montre l'ombre et la vérité le mystère.''
               
Aeli Seoriria
 
''Si la vie n'a qu'un temps, le souvenir n'a qu'une mesure. Le reste est silence.''
               
Valt Horn
 
''Dans le noir le plus complet, l'aveugle est la meilleure personne à suivre. Dans un monde de folie, qui mieux qu'un fou pour nous guider ?''
               
Ledha Borolev
 
''Je ne crois pas en la force d'un absent. Celle qui ferait de vos dieux ce que vous pensez qu'ils sont.''
               
Gigantus Corne
 
''Une limite qui n'a été créée que pour être dépassée ? C'est simple, imaginez !''
               
Goudwin Didrago
 
''Voir grouiller tous ces gens, connaître leurs désirs et leurs rêves, voir comment évoluent les sociétés, leurs aspirations et leurs défauts. Comprendre que donc rien n'est éternel, et que tous ces rêves et toutes ces folies disparaîtront de la surface du monde. Se laisser aller, indolent, parce que tout cela ne servira à rien, et qu'au bout du compte le monde reste le monde, seule éternité immuable.''
               
Uridan Sangried
 
''L'Inquisition vous remettra sur le droit chemin. Même s'il faut vous briser les jambes pour ça.''
               
Leevo Shellhorn
 
''N'oublie pas d'avoir peur des morts. Ils sont toujours plus nombreux que les vivants, et un jour, tu les rejoindras.''
               
Moira Brawl
 
''J'avais l'habitude avec ce genre d'individus... Moins vous bougerez, moins vous leur parlerez... et moins ils vous cogneront dessus.''
               
Aoi Haandar
 
''Je souhaite voir votre sang se répandre mollement à la surface d'une eau rendue trouble par les masses de cadavres vidés de leur substance, marcher dans les champs de vos ossements éparpillés, me remémorant à chaque pas votre mort absurde et pathétique, que vos noms ne soient pas contés, que votre souvenir s'éteigne comme s'éteint votre vie fade et misérable, qu'à travers les années, seuls subsistent vos ossements tels de tristes traces blanchâtres dans un paysage noir de guerre, de sang et de folie.
Et que telles cette phrase, vos morts n'aient aucune importance, aucune signification pour quiconque.''
               
Nargheil Eoss
 
''Bénie soit la haine que tu porteras à ton prochain, lave l'Homme des péchés qu'il a commis.
Sois l'épée du jugement qui s'abattra sur cette race impure, souillée par la vengeance et la corruption.''
               
Meiro Fuuchiuse
 
''Notre futur exprime nos actes passés.''
               
Terence Ripper
 
''Rencontre les ténèbres et tu admireras la lumière, dit le voyant.
Contemple la lumière et tu provoqueras les ténèbres, dit l'aveugle.''
               
Tekian Varis
 
''Un général courageux et fier, est celui qui exécute en premier l'ordre qu'il donne à ses hommes.''
               
Danarius Kyrarion
 
''L'art est le sentiment obscur de l'appropriation de l'étrange.''
               
Leroi-Gourhan
 
''La mort nous sourit à tous, et tout ce que nous pouvons faire, c'est lui sourire en retour.''
               
Marc-Aurèle
 
''L'art est la mystérieuse présence en nous, de ce qui devrait appartenir à la mort.''
               
Malraux
 
''L'art est une profondeur creusée dans le visage du monde.''
               
Weischedel
 
''Le néant après la mort ? N'est-ce pas l'état auquel nous étions habitués avant la vie ?''
               
Schopenhauer
 
''Les avocats d'un malfaiteur sont rarement assez artistes pour tourner à l'avantage de leur client la belle horreur de son acte.''
               
Nietzsche
 
''Ôte-toi de mon soleil.''
               
Diogène le cynique
 
''Il y a pas d’œuvre d'art sans collaboration du démon.''
               
André Gide
 
''Ce n'est pas le lieu mais son cœur qu'on habite.''
               
John Milton
 
''Nous sommes les histoires que nous vivons.''
               
Auteur inconnu
 
''La mort est terrible pour n'importe qui. Bons ou mauvais, anges ou démons, c'est la même chose. La mort est impartiale. Il n'y a pas de mort particulièrement horrible. C'est pourquoi la mort est effrayante. Les actes, l'âge, la personnalité, la richesse, la beauté... Tout ça n'a aucun sens face à la mort.''
               
Fuyumi Ono
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Seul, les yeux fermé, l'esprit ouvert. [PV Darn, Lacrimo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Yozora Adragnis



________________

Yozora Adragnis
________________


Race : Oracle.
Classe : Archimage.
Métier : Tuteur.
Croyances : Aucune.
Groupe : Solitaire.

Âge : Cent-vingt années.

Messages : 70

Fiche de Personnage : Ma Fiche


Seul, les yeux fermé, l'esprit ouvert. [PV Darn, Lacrimo] _
MessageSujet: Seul, les yeux fermé, l'esprit ouvert. [PV Darn, Lacrimo]   Seul, les yeux fermé, l'esprit ouvert. [PV Darn, Lacrimo] EmptyLun 28 Juin 2010 - 13:46

Yozora se rendait dans les forêts du monde du milieu. Les clairières seraient un endroit parfait pour ce qu'il voulait entreprendre. L'achimage marchait sur les sentiers, en direction des clairières. Sur le chemin, il aperçut une petite plante carnivore. Il créa une étincelle lumineuse, qu'il dirigea vers celle-ci. La plante dévora goulument l'étincelle de pouvoir, sans se poser de question. Après quelques instants, la plante s'illumina, elle était irradiée par le pouvoir de la lumière. Yozora se plut à regarder le spectacle, la terre crépitait légèrement autour de la plante irradiée de luminosité de l'intérieur. Après une dizaine de secondes, elle revint à la normal. Yozora songeait à faire quelques expériences, mais le moment n'était pas encore venu. En ces temps-ci, il devait collecter un maximum d'informations, se faire des contacts, et trouver des personnes en qui il pourrait avoir totalement confiance. Chaque compagnon qu'il aurait devra être de confiance. Bientôt, l'archimage mettrait en route l'engrenage infernal du savoir, et il pourrait aider ceux qui le souhaitent, qui en ont besoin, et qui le méritent.
Yozora arriva au milieu d'une clairière. Il crut entrevoir un centaure, mais celui-ci fuit dès qu'il ressentit une présence. Yozora s'installa au milieu de la clairière, en tailleur. Il ferma les yeux, fit le vide dans son esprit, et se concentra pour étendre sa conscience. Il captait les signes de vie alentours, les insectes, les animaux, le centaure qui venait de fuir, et qui s'éloignait encore, quelques voyageurs à deux lieues de là. Sa concentration était à son paroxysme, c'était comme si Yozora était omniscient. Il ressentait tout, voyait tout, percevait la moindre petite choses sur deux lieues à la ronde. L'archimage laissa une bribe de son pouvoir s'échapper et l'entourer. Les herbes autour de lui, sur un rayon de trois mètres bougeaient, poussées par le souffle de la magie de Yozora. Les grains de terres lévitaient autour de l'archimage. Son pouvoir s'étendait lentement, avec sureté. Il ressentait tout, se sentait vivant. Sa présence s'effaçait, alors qu'il entrait en contact avec tout ce qui l'entourait. Toujours dans sa concentration, les yeux fermés, le pouvoir irradiant les quelques mètres autour de lui, Yozora joignit ses mains, formant un ovale en les glissant l'une dans l'autre. Il restait ainsi, jusqu'à ce que l'envie lui prenne d'arrêter. S'il n'était pas dérangé, l'archimage pouvait rester ainsi pendant une semaine entière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Darn Butcher



________________

Darn Butcher
________________


Race : Demi-Ogre
Classe : Barbare
Métier : Traqueur
Croyances : Aucune
Groupe : Clans

Âge : 44 ans

Messages : 8

Fiche de Personnage : Ma Fiche


Seul, les yeux fermé, l'esprit ouvert. [PV Darn, Lacrimo] _
MessageSujet: Re: Seul, les yeux fermé, l'esprit ouvert. [PV Darn, Lacrimo]   Seul, les yeux fermé, l'esprit ouvert. [PV Darn, Lacrimo] EmptyLun 28 Juin 2010 - 18:36

Cela faisait plusieurs heures que les deux bêtes de foire marchaient à travers les grandes plaines quand enfin elles arrivèrent à la forêt des amanites. Thor' leur avait ordonné de "trouver et tuer dans d'atroces souffrances" un traitre dénommé Hopern. D'après lui, cet "enfoiré" avait saboté trois de leurs catapultes et vendu des plans à un clan ennemi avant de fuir vers les bois.

- "On va s'amuser pour le retrouver dans ce foutoir... Y'a que des arbres, on voit rien..."

Comme d'habitude, Darn était très peu motivé, mais se disait que ça devait être fait. De plus, le clan avait promis une somme conséquente, aux vues du peu de renseignements disponibles sur la position de la cible.
En fait ils étaient entrés dans les clairières, la végétation n'était pas trop envahissante ici, et l'air était bon. Les brindilles et les feuilles mortes craquaient sous les pas de l'ogre, qui s'enfonçait un petit peu dans le sol à chaque pas, tant sa masse était importante.

Non loin d'eux, au centre d'une étendue d'herbe verte, un homme était assis, bercé par les rayons du soleil. Il était immobile et dégageait une aura magique. A première vue, Darn crut que c'était un lutin, mais à mieux y regarder, ça ressemblait plutôt à un humain assis par terre. Il avait presque l'air de dormir... Mis à part le rayonnement enchanté qui émanait de sa personne, qui couchait les brins d'herbe et animait le sol.
Le géant regarda le petite fille et lui demanda discrètement :

- "Pssst, c'est lui tu crois ?"

Même s'il voulait être discret, sa grosse voix rauque le trahissait ouvertement. Et puis honnêtement l'ogre devait avoir la vue pourrie. Car la description faite par Thorgerd était plutôt "un genre de peigne cul, pas foutu de se battre ni de lancer un sort, habillé comme un clodo". Donc rien à voir avec un homme assez soigné, habillé de violet et capable de dégager un tel pouvoir.

[HRP : ordre des réponses = Lacrimosa - Yozora - Darn ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lacrimosa Ciesanas



________________

Lacrimosa Ciesanas
________________


Race : Humaine
Classe : Roublarde
Métier : Traqueuse
Croyances : Aucune
Groupe : Clans

Âge : 7 ans

Messages : 6

Fiche de Personnage : Ma Fiche


Seul, les yeux fermé, l'esprit ouvert. [PV Darn, Lacrimo] _
MessageSujet: Re: Seul, les yeux fermé, l'esprit ouvert. [PV Darn, Lacrimo]   Seul, les yeux fermé, l'esprit ouvert. [PV Darn, Lacrimo] EmptyLun 28 Juin 2010 - 20:56

Marcher... Marcher... Marcher... Lacrimosa en avait marre! Mal aux pieds, mal aux jambes, tout ça pour retrouver un moucheron de traitre. L'horizon n'était qu'arbres possédant de massives racines la faisant trébucher ce qui augmentait le supplice. Non seulement il fallait guetter la proie, mais en plus surveiller le sol. Et dès qu'ils lui auront dégommer la face, l'enfant pourra enfin se payer un grand verre de lait grâce à la prime. Mais en attendant il fallait le chercher, elle espérait qu'il soit assez bête pour rester réfugié dans la forêt car sinon.. Non. Elle ne préférait pas y penser, l'idée de vadrouiller les landes ne lui plaisait guère.

La fillette fut coupée de ses réfléxions quant à la stupidité du prénommé Hopern par la voix grave de Darn :

"
-Pssst, c'est lui tu crois ?"

Lacrimosa leva les yeux. Ils étaient arrivés à l'entrée d'une clairiere et au centre de celle ci se trouvait un homme d'une vingtaine d'année paraissant en transe, ou du moins était pas tres actif, les yeux fermés et les mains jointes. Encore un drogué. Ou un pretre.

"
-Ouais, j'sais pas trop, il a pas tellement une tête d'homme ayant la vie en jeu. Au pire on le bute, et on voit apres avec le Clan, peut être qu'ils ne verront pas la difference..."

Trop absorbée par l'idée d'avoir hypothetiquement fini la mission, Lacrimosa n'avait pas remarqué l'onde de magie entourant le jeune homme, faisant crépiter les branches et tournoyer les feuilles. De mauvaise humeur aprés la longue marche, elle s'avanca et dit à Darn de la suivre, puis lanca à l'homme d'un ton agressif:

"
-T'es qui toi? Et qu'est ce que tu fous là?"

Elle se rendit compte, trop tard, de la magie se dégageant et courut se cacher derriere Darn, l'abris le plus sûr de la forêt. Gardant tout de même un oeil sur l'homme, intriguée par la réaction qu'il aurait.


Dernière édition par Lacrimosa Ciesanas le Lun 28 Juin 2010 - 21:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yozora Adragnis



________________

Yozora Adragnis
________________


Race : Oracle.
Classe : Archimage.
Métier : Tuteur.
Croyances : Aucune.
Groupe : Solitaire.

Âge : Cent-vingt années.

Messages : 70

Fiche de Personnage : Ma Fiche


Seul, les yeux fermé, l'esprit ouvert. [PV Darn, Lacrimo] _
MessageSujet: Re: Seul, les yeux fermé, l'esprit ouvert. [PV Darn, Lacrimo]   Seul, les yeux fermé, l'esprit ouvert. [PV Darn, Lacrimo] EmptyLun 28 Juin 2010 - 21:40

Une présence, toute proche. Un homme obèse, sale et puant. Non, pas un homme, plus une sorte d'ogre. La présence de ce personnage avait explosé dans l'esprit de Yozora. Effleurant ses pensées de sa conscience, il vit que l'ogre était à la recherche d'un homme. Comment cette chose pouvait-elle faire pour ne pas se perdre dans ces bois? Quelque chose de plus discret, plus petit, plus fragile apparut à l'esprit de l'archimage. Une fillette, quelque peu crottée, mais bien moins odorante que son compagnon. Elle aidait l'ogre à chercher l'homme. Apparemment, ces deux là n'avaient pas de très bonnes intentions, la petite proposa même d'attaquer, et de tuer Yozora. Cette idée le fit sourire intérieurement. Comment auraient ils pu tuer un oracle, archimage, alors qu'ils ne maîtrisaient pas la magie? En effet, Yozora ne captait aucun potentiel magique en ces deux là.
La petite fille s'approcha rapidement de l'endroit où était posé en tailleur l'archimage, l'ogre sur ses talon, qui peinait à avancer aussi rapidement car il s'enfonçait légèrement dans le sol à chacun de ses pas. D'un ton agressif, la petite demanda à Yozora qui il était, et ce qu'il faisait là. Ensuite, comme si elle avait vu un monstre, elle était allée se cacher derrière l'ogre mal odorant. Yozora, ne prenant pas compte de l'impolitesse, désira éveiller le doute, et prendre à contre-pied ces nouveaux arrivants. Son pouvoir diminua rapidement, laissant les feuilles retomber sur le sol, la terre cesser de léviter, et les herbes autour de lui se redresser.


"Qui je suis? Cela n'a pas vraiment d'importance. Je préfère vous dire qui je ne suis pas. Ce n'est pas la peine de me supprimer, car je ne suis pas l'homme que vous cherchez. Je ne serai effectivement pas assez bête à la place de cet homme, pour rester immobile au milieu d'une clairière, visible aux yeux de tous."

Yozora n'avait pas ouvert les yeux. Sa conscience était toujours étendue, seule l'aura autour de lui avait disparue. C'est seulement quelques secondes après avoir achevé sa phrase qu'il se leva et ouvrit les yeux. Il récupéra aussi son bâton en bois de cerisier, posé là, juste à ses côtés.

"Maintenant que je vous ai dit cela, je peux me présenter. Mon nom est Yozora, et je suis un tuteur vagabond, en quête de jeunes gens qui auraient besoin d'étendre leurs connaissances."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Darn Butcher



________________

Darn Butcher
________________


Race : Demi-Ogre
Classe : Barbare
Métier : Traqueur
Croyances : Aucune
Groupe : Clans

Âge : 44 ans

Messages : 8

Fiche de Personnage : Ma Fiche


Seul, les yeux fermé, l'esprit ouvert. [PV Darn, Lacrimo] _
MessageSujet: Re: Seul, les yeux fermé, l'esprit ouvert. [PV Darn, Lacrimo]   Seul, les yeux fermé, l'esprit ouvert. [PV Darn, Lacrimo] EmptyMar 29 Juin 2010 - 14:21

Après les questions brutes de Lacrimosa, l'aura de l'homme s'amenuisa jusqu'à ne plus être du tout, et, toujours les yeux fermés dans le calme le plus parfait, il déclara ne pas être celui qu'ils cherchaient. Un détail clochait. Cet individu étrange n'était pas censé savoir que les deux truands pourchassaient quelqu'un, ni qu'ils en voulaient à la vie de ce dernier... A moins qu'il les aie entendu, mais ils étaient tout de même loin, cela paraissait surréaliste pour le gros Darn. Il retournait donc le problème dans se tête, ce qui accaparait toute sa concentration.

*Ou alors il l'a croisé... Ou alors c'est un de ses amis... Ou alors c'est lui, déguisé pour nous tromper... AAAAH ! Non, selon Thor', c'est un imbécile, il ne serait pas allé jusque là. Enfin vérifions tout de même.*

Celui qui était en fait un Adiryléen se leva, cette fois, et ouvrit enfin les paupières.

"Maintenant que je vous ai dit cela, je peux me présenter. Mon nom est Yozora, et je suis un tuteur vagabond, en quête de jeunes gens qui auraient besoin d'étendre leurs connaissances."

S'enquit-il, confiant.

- "Haha, Yozora, je connais une petite vermine qui aurait bien besoin de leçons."

Fit l'ogre en regardant la fillette.

- "Mais revenons-en à nos moutons. Vous avez croisé Hop... Hop quoi déjà ? Ah oui, Hopern, voilà. Hein ? Pour savoir que nous lui courrons après."

Tout en posant cette question, Darn se grattait le ventre, enfonçant ses gros doigts dans la graisse flasque. Ses petits yeux noirs perçants fixaient l'archimage, d'un air méfiant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lacrimosa Ciesanas



________________

Lacrimosa Ciesanas
________________


Race : Humaine
Classe : Roublarde
Métier : Traqueuse
Croyances : Aucune
Groupe : Clans

Âge : 7 ans

Messages : 6

Fiche de Personnage : Ma Fiche


Seul, les yeux fermé, l'esprit ouvert. [PV Darn, Lacrimo] _
MessageSujet: Re: Seul, les yeux fermé, l'esprit ouvert. [PV Darn, Lacrimo]   Seul, les yeux fermé, l'esprit ouvert. [PV Darn, Lacrimo] EmptyMar 29 Juin 2010 - 22:04

Bien cachée derriere son "abris", l'enfant regarda la scene avec interet: Est ce qu'ils allaient se battre ou pas? C'aurait pu être marrant, mais non. L'homme commenca par dire qu'il n'était pas celui que Lacrimosa et Darn cherchaient mais... comment était-il au courant? Passe. Peut être que lui aussi était à sa recherche ou il aurait pu en entendre parler, ce n'était pas spécialement confidentiel. Au lieu de s'énerver, l'homme se présenta. Yozora. Un tuteur vagabonc, chose assez paradoxale. Enlevait-il des enfants pour les éduquer? Passons. Beaucoup de choses étaient floues et inexpliquées. Mais ce n'était pas rare dans ce monde, il y avait un mur si mince entre le réel et la magie que souvent ils se mélangeaient et fusionnaient provoquant des choses inexplicables voir même totalement surnaturelles.

"
-Haha, Yozora, je connais une petite vermine qui aurait bien besoin de leçons."

L'enfant envoya un regard noir à Darn qui la regardait en souriant. Elle n'avait aucunement besoin d'éducation, et quand bien même, elle se portait très bien sans. Et puis elle ne voulait pas quitter Darn, sa présence la rassurait et l'encourageait. C'était le seul homme, si on pouvait l'appeler ainsi, qui méritait de vivre dans ce monde de chaos. Le seul en qui elle avait confiance, jamais elle ne se séparerait de lui.

"
-Mais revenons-en à nos moutons. Vous avez croisé Hop... Hop quoi déjà ? Ah oui, Hopern, voilà. Hein ? Pour savoir que nous lui courrons après."

Lacrimosa ayant un sens tres marginal de la politesse en possédait neanmoins un. Elle s'avanca avant que Yozora ait le temps de répondre et lui dit:

"
-Enchantés, je parle pour nous deux. Lui c'est Darn, un demi ogre. Moi, Lacrimosa, simple mortelle. Et on voudrait également savoir comment tu fais pour faire voltiger les feuilles, ca a l'air marrant."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yozora Adragnis



________________

Yozora Adragnis
________________


Race : Oracle.
Classe : Archimage.
Métier : Tuteur.
Croyances : Aucune.
Groupe : Solitaire.

Âge : Cent-vingt années.

Messages : 70

Fiche de Personnage : Ma Fiche


Seul, les yeux fermé, l'esprit ouvert. [PV Darn, Lacrimo] _
MessageSujet: Re: Seul, les yeux fermé, l'esprit ouvert. [PV Darn, Lacrimo]   Seul, les yeux fermé, l'esprit ouvert. [PV Darn, Lacrimo] EmptyMar 29 Juin 2010 - 23:08

Les deux personnages qui se tenaient en face de Yozora étaient bien hétérogènes. L'un était grand, gras, mal odorant, et laid. L'autre était petite, relativement mignonne, pas très propre, mais pas nauséabonde, et fine comme un épis de blé. Le grand, ce Darn, ne semblait pas très malin, et plutôt bourru. La petite devait sans doute être le cerveau du tandem. La force et l'intelligence, dans deux corps différents. Si l'un était séparé de l'autre, l'équilibre était rompu, et la coopération ne servait plus à rien.
Après avoir fait une mauvaise première impression, la gamine, Lacrimosa, se rattrapa en se présentant, elle et Darn, le demi-ogre. Celui-ci demanda à Yozora s'il n'avait pas vu, ou entendu parler d'un certain Hopern... Cela ne disait rien à Yozora. Il lui semblait bien avoir perçu un homme, habillé de tissus déchirés, mal propre également, courir dans la direction opposée d'où étaient arrivés Darn et Lacrimosa. L'archimage ne voulait pas dévoiler ses pouvoirs, il décidait donc de jouer l'ignorant. La jeune enfant parut intéressée par le fait que les feuilles volaient autour de Yozora, qui avait sourit lors de la remarque de Darn.


"Enchanté de faire votre connaissance à tous les deux. Faire voltiger les feuilles? Il se trouve que l'on m'a enseigné il y a de cela quelque temps des bases en magie, mais rien de bien intéressant. Tout ce que je sais faire, c'est léviter des objets pas trop lourds, et faire tourner de l'eau dans un bol. Amusant au début, mais lassant au fil des années."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Darn Butcher



________________

Darn Butcher
________________


Race : Demi-Ogre
Classe : Barbare
Métier : Traqueur
Croyances : Aucune
Groupe : Clans

Âge : 44 ans

Messages : 8

Fiche de Personnage : Ma Fiche


Seul, les yeux fermé, l'esprit ouvert. [PV Darn, Lacrimo] _
MessageSujet: Re: Seul, les yeux fermé, l'esprit ouvert. [PV Darn, Lacrimo]   Seul, les yeux fermé, l'esprit ouvert. [PV Darn, Lacrimo] EmptyMer 30 Juin 2010 - 14:54

La petite les présenta avant de demander comment l'inconnu faisait pour maitriser l'environnement alentour, poussée par sa curiosité de gamine. L'autre répondit modestement qu'il avait quelques bases de magie...

*Et voilà, premièrement on s'en fout, et deuxièmement il a oublié ma question du coup... Super malin.*

Darn commençait à bien connaitre la fillette, c'est pourquoi il posa son énorme derrière, avec difficulté, sur le sol, persuadé qu'elle allait demander à Yozora de lui apprendre. Comme d'habitude, elle n'y arriverait pas, râlerait, et finirait par s'en aller, en colère... Mais d'ici là, la meilleure solution était d'attendre, sinon elle l'aurait tanné pendant tout le trajet pour revenir voir le magicien qui soulevait les feuilles... Et comme il est bien connu : quitte à attendre, autant être assis dans l'herbe, surtout quand on fait un poids aussi important. L'ogre gratta cette fois ses cheveux verts en bataille et bailla.

La traque pouvait attendre, enfin... Elle devait attendre. Les emmerdements causés par Lacrimosa quand elle n'avait pas ce qu'elle voulait étaient mille fois pires que ceux causés par un peu plus de retard dans une recherche où ils n'avaient pas un seul indice.

L'oracle n'ayant pas l'air violent du tout, le gros clown planta son hachoir rouillé dans la terre tendre, en guise de contrat de non-agression.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lacrimosa Ciesanas



________________

Lacrimosa Ciesanas
________________


Race : Humaine
Classe : Roublarde
Métier : Traqueuse
Croyances : Aucune
Groupe : Clans

Âge : 7 ans

Messages : 6

Fiche de Personnage : Ma Fiche


Seul, les yeux fermé, l'esprit ouvert. [PV Darn, Lacrimo] _
MessageSujet: Re: Seul, les yeux fermé, l'esprit ouvert. [PV Darn, Lacrimo]   Seul, les yeux fermé, l'esprit ouvert. [PV Darn, Lacrimo] EmptyJeu 1 Juil 2010 - 11:00

" -Enchanté de faire votre connaissance à tous les deux. Faire voltiger les feuilles? Il se trouve que l'on m'a enseigné il y a de cela quelque temps des bases en magie, mais rien de bien intéressant. Tout ce que je sais faire, c'est léviter des objets pas trop lourds, et faire tourner de l'eau dans un bol. Amusant au début, mais lassant au fil des années."

Cette phrase intrigua l'enfant. Si cette action était lassante, pourquoi s'isolait-il pour la faire? Et surtout ce pouvoir devrait pouvoir être amplifié à l'extrême, une force énorme permettant de tuer en un clin d'œil.

C'était officiel, on la prenait définitivement pour une imbécile.

Elle vit Darn à ses côtés s'asseoir confortablement sur le sol de la clairière, comme persuadé d'y rester pour un bon moment. Il savait. Mais Lacrimosa n'aimait pas demander, question de fierté. Elle préférait faire des détours jusqu'à ce qu'on lui propose la chose ainsi n'étant pas en position de "dominée". Dans cette optique, elle interrogea l'inconnu,

"
Mais c'est difficile à apprendre? Même une enfant pourrait le faire?"

Et elle alla s'asseoir aux côtés de Darn, voulant montrer à l'homme qu'elle n'était pas prête de partir, loin de là, car cette rencontre pourrait être décisive dans l'assouvissement de son rêve...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yozora Adragnis



________________

Yozora Adragnis
________________


Race : Oracle.
Classe : Archimage.
Métier : Tuteur.
Croyances : Aucune.
Groupe : Solitaire.

Âge : Cent-vingt années.

Messages : 70

Fiche de Personnage : Ma Fiche


Seul, les yeux fermé, l'esprit ouvert. [PV Darn, Lacrimo] _
MessageSujet: Re: Seul, les yeux fermé, l'esprit ouvert. [PV Darn, Lacrimo]   Seul, les yeux fermé, l'esprit ouvert. [PV Darn, Lacrimo] EmptySam 3 Juil 2010 - 14:41

"Si c'est difficile à apprendre? Eh bien, tout dépend de ta vision des choses. Pour quelqu'un qui n'a jamais fait de magie, un tour comme celui-ci peut mettre des années à être maîtrisé. Et quelques fois, il est tout simplement impossible d'apprendre... Personnellement, j'ai mis presque quatre années avant de pouvoir faire voler la moindre petite feuille."

Yozora avait deviné qu'à travers sa question détournée, Lacrimosa voulait qu'il lui propose d'apprendre. Malheureusement, l'archimage ne pouvait pas se permettre d'enseigner la magie à une personne qu'il croisait au plus grand des hasard. De plus, cette jeune fille n'était pas assez âgée. Non, l'oracle ne pourrait pas apprendre ne serait ce que le plus moindre des tours de magie à cette enfant, sa morale lui interdisait de le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Darn Butcher



________________

Darn Butcher
________________


Race : Demi-Ogre
Classe : Barbare
Métier : Traqueur
Croyances : Aucune
Groupe : Clans

Âge : 44 ans

Messages : 8

Fiche de Personnage : Ma Fiche


Seul, les yeux fermé, l'esprit ouvert. [PV Darn, Lacrimo] _
MessageSujet: Re: Seul, les yeux fermé, l'esprit ouvert. [PV Darn, Lacrimo]   Seul, les yeux fermé, l'esprit ouvert. [PV Darn, Lacrimo] EmptySam 3 Juil 2010 - 20:07

Pendant que le magicien répondait à la question de la gamine, cette réponse que Darn n'écoutait pas, un bruit de craquement de bois sec résonna derrière eux. L'ogre tourna sa grosse tête, intrigué.

Un pouilleux, l'air stupide et habillé de guenilles.

- "Serait-ce notre jour de chance ?"

Fit-il d'une voix amusée. Sa grosse silhouette se souleva, saisissant son hachoir et avança de quelques pas, dévisageant ce nouveau venu. Devant cette face de clown atroce, cette petite fillette et cet homme peu commun, le voyageur lança :

- "C'est quoi ici ? Un cirque ? Bref, c'est par où la ville la plus proche ?"

Il semblait pressé et légèrement mal à l'aise. Un peu plus de savoir vivre ne lui aurait pas fait de mal cependant. Le géant se racla la gorge et s'approcha encore plus de lui, demandant de sa grosse voix rauque :

- "Hopern, c'est ton nom ?"

- "Ou, Oui. Comment le connaissez vous ?"

La panique que provoquait la proximité de cette carcasse de graisse verdâtre avait totalement fait changer l'attitude du futur cadavre.

- "Bingo."

Le large couteau rouillé entailla le visage. Et le corps tomba, inanimé. Se vidant de son sang sur l'herbe anciennement verte. L'auréole se propageait.

- "Thor' a dit qu'on lui ramenait quoi comme morceau déjà ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lacrimosa Ciesanas



________________

Lacrimosa Ciesanas
________________


Race : Humaine
Classe : Roublarde
Métier : Traqueuse
Croyances : Aucune
Groupe : Clans

Âge : 7 ans

Messages : 6

Fiche de Personnage : Ma Fiche


Seul, les yeux fermé, l'esprit ouvert. [PV Darn, Lacrimo] _
MessageSujet:    Seul, les yeux fermé, l'esprit ouvert. [PV Darn, Lacrimo] EmptyDim 4 Juil 2010 - 13:02

L'archimage n'avait pas l'air vraiment enthousiaste à la question de l'enfant, ainsi elle se résolut à ne rien lui demander du tout afin de ne pas avoir à essuyer un refus qui blesserait sa vanité. Pendant qu'elle réfléchissait à l'utilité ou pas de se mettre à bouder afin de montrer son mécontentement, un homme arriva pour demander son chemin. La gamine réfléchissait encore à la réponse qu'elle pourrait lui donner que Darn l'avait déjà tranché sur place.

Le clown était d'un naturel très lent, ce qui accroissait considérablement sa vitesse lorsqu'il en usait. Cricri vit sur le visage du vagabond qu'il était également surpris non seulement de la rapidité mais également du manque de réflexion et de cœur dans l'achèvement d'Hopern. Non, ils n'ont pas de cœur. A quoi bon ? Ils se contentent d'exterminer ceux donc les noms leurs sont donnés, sans essayer de réfléchir si cela est bon ou pas, ils ont surement du tuer des innocents. Lacrimosa n'en doutait pas.


- "Thor' a dit qu'on lui ramenait quoi comme morceau déjà ?"

L'enfant réfléchit. Le plus dur dans ces missions était de se rappeler tous les ordres et descriptions donnés. Arf.

"Ahhh... Je me souviens plus trop... Une oreille ? Le bras ?... La tête en entière dans l'doute... AH SI ! Normalement il a un tatouage sur l'épaule, faut le dépecer pour le récupérer."

Aussitôt dit, aussitôt fait. L'enfant s'approcha du cadavre ensanglanté et s'agenouilla à ses côtés, soulevant avec attention les bords de sa robe afin d'éviter qu'ils ne trainent dans le sang maculant le sol. Elle sortit de sa besace un vieux couteau émoussé puis souleva la manche de l'homme allongé par terre avec une moue dégoutée à la vue du sang s'étalant sur ses doigts.

"C'est le bon ! Il y a un tatouage comme prévu ! Très moche soit dit en passant..."

Le tatouage représentait un dragon. A ce que l'enfant se souvenait il était à l'effigie d'un clan ennemi, chacun de ses membres devait se le tatouer en signe d'appartenance éternelle. Ainsi il était une preuve concrète de la traitrise envers le leur (de clan).

L'enfant pris agilement le couteau dans sa main droite et appuya sur la peau de l'homme au niveau du tatouage avec la gauche, puis enfonça délicatement le couteau dans la peau et fit le tour du tatouage avec, d'une manière délicate, comme si elle découpait une part de gâteau. Le sang affluait autour de la blessure mais , laborieuse, l'enfant n'en tenait plus compte, amoureuse du travail bien fait, sans aucune bavure.

Elle se leva enfin, le sourire aux lèvres et le tatouage en main et le mit dans sa besace, avec le couteau. On aurait dit un démon, lors de l'opération elle avait laché les pans de sa robe et juste après elle s'était essuyé les lèvres avec son poignet sanglant. Ainsi, elle était couverte du sang du cadavre, comme si elle avait joué des heures avec lui...

Elle se tourna rapidement vers Yozora dont elle venait de se rappeler la présence :


"Vous en faites pas, c'était un traitre, il l'a bien mérité !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yozora Adragnis



________________

Yozora Adragnis
________________


Race : Oracle.
Classe : Archimage.
Métier : Tuteur.
Croyances : Aucune.
Groupe : Solitaire.

Âge : Cent-vingt années.

Messages : 70

Fiche de Personnage : Ma Fiche


Seul, les yeux fermé, l'esprit ouvert. [PV Darn, Lacrimo] _
MessageSujet: Re: Seul, les yeux fermé, l'esprit ouvert. [PV Darn, Lacrimo]   Seul, les yeux fermé, l'esprit ouvert. [PV Darn, Lacrimo] EmptyDim 4 Juil 2010 - 21:15

Yozora regarda le spectacle, il avait sentit l'homme approcher, mais il n'avait pas réussi à l'empêcher d'arriver jusqu'à cette clairière. Darn lui avait mis un coup de hachoir rouillé en plein visage, et ce Hopern s'était écroulé en un rien de temps. Ainsi donc c'était un traitre, mais qu'importe, il y avait de meilleure manières pour punir quelqu'un, beaucoup plus difficiles à subir qu'une exécution.

"Ne vous inquiétez pas pour moi, j'en ai vu d'autres. Après tout, s'il a commis méfaits, il est normal qu'il soit puni. Seulement, je trouve trop facile de tuer quelqu'un qu'il faut punir. D'autres châtiments sont beaucoup plus douloureux qu'une simple exécution, pensez y la prochaine fois..."

Yozora avait voulu paraître dur, cruel, et il pensait avoir bien réussi son effet. Les phrases qui étaient sorties de sa bouche étaient froides et cruelles, comme si un châtiment pareil ne l'atteignait en aucune façon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Darn Butcher



________________

Darn Butcher
________________


Race : Demi-Ogre
Classe : Barbare
Métier : Traqueur
Croyances : Aucune
Groupe : Clans

Âge : 44 ans

Messages : 8

Fiche de Personnage : Ma Fiche


Seul, les yeux fermé, l'esprit ouvert. [PV Darn, Lacrimo] _
MessageSujet: Re: Seul, les yeux fermé, l'esprit ouvert. [PV Darn, Lacrimo]   Seul, les yeux fermé, l'esprit ouvert. [PV Darn, Lacrimo] EmptyMer 7 Juil 2010 - 16:08

Lacrimosa fit son travail et récupéra le tatouage comme convenu, dans une joyeuse entreprise sanglante. La réaction de Yozora fut assez blasée, contrairement à ce qu'aurait pu imaginer le gros ogre, et il leur donna même un conseil.

- "Ouais c'est vrai. Mais là c'est juste que j'avais pas envie de lui courir après dans ce bois... Au moins, mort, il risque pas de s'enfuir. D'habitude on fait des trucs plus amusants."

Un large sourire malsain s'afficha sur sa tête de clown hideuse, puis, dans un mouvement approximatif, le géant saisit la petite fille sous son bras et l'emmena comme un colis. Il tourna le dos et faisant un signe de sa grosse main lança :

- "Au plaisir de se croiser à nouveau, Yozora !"

Avec sa voix caverneuse. Quelques pas, avec sa dégaine de demi-ogre obèse, les menèrent au bout de la clairière. La grande silhouette s'éloigna, se noya dans les arbres et les feuilles. On pouvait tout de même distinguer les petites jambes battre dans tous les sens pour essayer de se dégager, et imaginer les cris de colère de la fillette.


[POST CLOS]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



________________


________________



Seul, les yeux fermé, l'esprit ouvert. [PV Darn, Lacrimo] _
MessageSujet: Re: Seul, les yeux fermé, l'esprit ouvert. [PV Darn, Lacrimo]   Seul, les yeux fermé, l'esprit ouvert. [PV Darn, Lacrimo] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Seul, les yeux fermé, l'esprit ouvert. [PV Darn, Lacrimo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feleth :: Feleth, le monde du milieu :: Forêt des amanites :: Clairières-