''L’enfant voulait répondre. Mais sa gorge lui fit comprendre que ses mots ne seraient jamais à la hauteur du silence.''
               
Eto Hachiro
 
''La mort, c’est elle qui vous fait tenir debout. C’est elle qui dicte les actes. C’est elle qui peint le monde. Et elle vous emportera tous.''
               
Querel Sentencia
 
''Je ne ressens que soif et tristesse, la mort est futilité. Je la cherche, peut-être suis-je elle.''
               
Nagate Zetsubō
 
''Udyr, quand tu seras mort, on se souviendra de ton nom. Moi je n'en ai pas, car je ne mourrai pas aujourd'hui. Mais le tien restera gravé dans ma mémoire, et dans celle de tous ceux qui t'ont connu, comme celui d'un homme fort, et digne. Alors va, et éteins-toi avec grandeur, devant tous ces vautours.''
               
Darn Butcher
 
''La nature revivait là où les hommes mourraient, le cycle reprenait son cours normal grâce à l’albinos.''
               
Aikanaro Myrrhyn
 
''Ils ne se battaient pour rien qui n’en vaille la peine. Ils étaient incapables de distinguer ce qui avait de la valeur de ce qui n’en avait pas. Alors pourquoi tant de vigueur à la tâche ? Pourquoi risquer sa vie aussi vainement ?''
               
Alcofrybas Grincebrume
 
''Son regard, depuis toutes ces années, avait appris à parler.''
               
Etan Ystal
 
''Un monde de chaos, de destruction et de malheur, un monde impartial et magnifique, le seul en tout cas, où faire l’expérience de la vie prendrait un sens véritable.''
               
Edwin Gwendur
 
''L’enfer, ce doit être l’enfer : courir pour l’éternité dans un paysage sans fin, sans début. Sans possibilité de repos ou de mort.''
               
Tyrias Marchemonde
 
''Mais sans risque on n'obtient rien, voici ma devise mes amis. Il ne faut pas avoir peur de se salir les mains, il ne faut pas avoir peur de la mort…''
               
Dimitri Morteury
 
''Tomber... Ceci est si abstrait. L'on pourrait se relever plus grand que l'on était.''
               
Yozora Adragnis
 
''Il passa des semaines dans le cachot ayant décidé de s'y enfermer lui-même. Puis, au terme de trois semaines, vous êtes venu le voir et vous lui avez dit : «Les larmes ne sont qu'une faiblesse qu'il te faudra masquer... Si tu veux t'apitoyer, libre à toi, mais, si tu souhaites voir les choses changer, tu le peux toujours. Suis-moi... Mon ami.»''
               
Haar Wilder
 
''Le brin d'herbe ne se soucie guère de ce que font les feuilles des arbres. Mais à l'automne venu, les feuilles ne se suffisent plus entre elles. Elles s'assombrissent, se nourrissant des nuages noirs d'orage. Et alors, elles se laissent tomber sur nous.''
               
Le Peintre
 
''S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est immobile, allongée, rigide, puante à en faire vomir, en décomposition, transportant des milliers de maladies, la peau arrachée et les os jaunes. S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est à six pieds sous terre, devenue la proie des corbeaux, et ses yeux mangés par des fourmis... C'est qu'elle a un jour été orgueilleuse et avide. C'est qu'elle a un jour voulu devenir riche et grande, ou bien qu'elle l'est devenue. Cela ne change rien.''
               
Le Violoniste
 
''La pensée est la liberté, la liberté... Alors, le corps est la prison, le corps est la prison... Il faut casser les barreaux.''
               
Sill
 
''Nous croyons conduire le destin, mais c'est toujours lui qui nous mène.''
               
Setsuna Hendenmark
 
''Fais ce que tu veux avec ces villageois, sauf les laisser en vie.''
               
Kaull Hendenmark
 
''La fuite vers la religion peut être une réponse pour certains. Pour d'autres elle n'est que la simple évidence que l'homme est faible et instable.''
               
Astryl Panasdür
 
''La mort ne cherche pas à s’expliquer, elle ne fait qu’agir, monsieur. Les cadavres ne racontent pas grand-chose, mais vivant, un homme peut en avoir long à dire.''
               
Sanaki Hearthlight
 
''Alors, telle une marionnette cassée que l’on tente en vain d’animer, il se releva, restant digne malgré ses blessures.''
               
Dolven Melrak
 
''Quand le sang coule, il faut le boire. La mort ne frappera pas à votre porte mais s'invitera par vos fenêtres !''
               
Andreï Loknar
 
''Personne ne peut capturer une ombre, personne ne peut la dresser ni se l’approprier.''
               
Jazminsaa Alsan
 
''De la même façon, à l'idée qu'un abruti de scribe puisse teinter ses parchemins de calomnies religieuses, ou pire, me faire porter le titre de héros, je vais préférer m’occuper de l'écriture de ma propre histoire.''
               
Alexandre Ranald
 
''La mort... Si belle et terrible à la fois, elle l'appelait, et l'appelle toujours.''
               
Adam Moriharty
 
''Par nature, j’aime tout. Par conséquence, je me hais…''
               
Samaël Apelpisia
 
''C'est sordide et cruel, mais c'est hélas la réalité de ce monde.''
               
Liam Gil' Sayan
 
''Aujourd’hui sur les terres de Feleth les pensées ne sont plus les bienvenues. Le temps de la renaissance spirituelle est terminé. Le temps où les grands penseurs avaient aidé le monde est révolu.''
               
Héra Calliope
 
''La mort était séductrice ; elle ne montrait que ses bons côtés. La sérénité et le calme absolu : pour toujours et sans violence.''
               
Eurybie Pourrie
 
''J’ai atteint cette espèce de vanité qu’apporte l’ancienneté. Je ne crois plus qu’on puisse m’apprendre quelque chose, et si jamais quelqu’un essaye ou y arrive seulement, je me bloquerais et deviendrais hermétique à tout contact.''
               
Dante Waanig
 
''Je devrais t'attacher, tu deviens dangereux pour toi même !''
               
Jeyra Frozeñ
 
''La beauté des êtres n'était rien. La beauté des choses oui. Mais pas forcement celle que l'on voit avec une paire de rétines.''
               
Akira Satetsu
 
''Le noir. Une étendue sombre en perpétuel mouvement.''
               
Melpomène d'Ambre
 
''Il est des oreilles invisibles qui peuvent entendre jusqu'à nos moindres soupirs et des secrets aux allures anodines peuvent se révéler instruments de destruction et de tourments sans fin...''
               
Cassandre Ombrelune
 
''Le "rien" est tellement plus unique que la peur ou n'importe quel autre sentiment...''
               
Meryle Nightlander
 
''Ce n'est pas le nombre ni la force qui compte, c'est l'envie, la cause.''
               
Luyak Salamya
 
''L'innocence d'un enfant est la plus grande peur de l'homme.''
               
Clause Vaneslander
 
''Quand il lui manque une marionnette pour ses spectacles. Il verrait en vous la chose qu'il cherche.''
               
Jack D'enfer
 
''Il n'a pas de notion réelle du bien et du mal, personne ne lui ayant jamais défini ces mots.''
               
Jim Stocker
 
''Je n'ai vu aucune lumière, aucun goulet, pour sortir du boyau infini et obscur que nous empruntons tous, jusqu'à la promesse d'une nouvelle vie, de la transcendance et de la connaissance. Alors, mes yeux se sont adaptés aux ténèbres.''
               
Shaquîlah Dresdeïorth
 
''Le pouvoir ronge l'homme.''
               
Balthazar Bel
 
''Visiblement, la sérénité n'avait de valeur que si on connaissait également, en comparaison, des moments de troubles.''
               
Dranek Barth
 
''Le faible se faisait tuer, le fort vivait un jour de plus.''
               
Rodany Bleinzen
 
''Le soleil se couchait sur le monde du milieu. Les ténèbres se paraient de leurs plus somptueux apparats pour enfin faire leur entrée.''
               
Rin Mephisto
 
''Et alors il vit le chaos, la désolation, la souffrance le désespoir ambiant. Il rit.''
               
Elrog Aniec
 
''Perdu quelque part, marche vers nulle part.''
               
Kyle Wate
 
''La rose n'a d'épines que pour qui veut la cueillir.''
               
Karin Yzomel
 
''- Je peux vous prédire le genre d'homme qui vous convient !
- Je connais déjà mon genre d'homme.
- Vraiment... Et quel est-il ?
- Les hommes morts.''
               
Naladrial Delindel
 
''Utilise tes pouvoirs seulement quand le noir deviendra invivable.''
               
Zedd McTwist
 
''Tes cauchemars m'ont déjà donné l'encre... À présent, ta peau me donnera les pages !''
               
Conrart Crowlore
 
''Bien des gens se font enfermer dans un cercueil une fois mort, mais rares sont ceux qui naissent dedans.''
               
Dassyldroth Arphoss
 
''Le corbeau frénétique qui vous nargue de sa voix perchée, agite ses ailes damnées, où le reflet d'un mort se penche sur votre âme.''
               
Lust Aseliwin
 
''La vie est un mensonge, la destruction une délivrance.
Passent les marées, soufflent les vents, en vain...''
               
Le Passant
 
''Fauche, tranche et avale, gouffre des âmes. Que se dresse devant toi mille fléaux, et que l’enfer se glace devant ta noirceur.''
               
Lloyd Vilehearth
 
''Des charognards pour la plupart, comme ces corbeaux à deux têtes, venant dévorer le valeureux mort.''
               
Meneldil Tristelune
 
''Nous sommes les bourreaux de la justice et de la paix. Même si ce rôle n'est pas agréable à endosser, nous nous devons de le faire, pour le bien du peuple.''
               
Ezekiel Le Sage
 
''Il me tarde de retourner au combat pour finir empalé sur une pique.''
               
Karl Von Morlag
 
''Montre-moi le chemin de la victoire. Ou guide-moi alors dans les tréfonds de la mort...''
               
Aznan Lauréano
 
''Comment peux-tu supporter ça ? C'est assourdissant ! Tue-le ! Qu'est-ce que ça te coûte ? Tu ne l'entendras plus. Tu seras en paix... Tue-le !''
               
Aïden Sochlane
 
''- Faites taire votre cabot !
- Je ne suis pas votre servante !
- Alors je le ferai taire moi-même !''
               
Rosaly Von Gregorius
 
''Le seul présent que la justice a à vous offrir, est votre mort.''
               
Mirage Morteury
 
''Laissez-moi vous conduire aux carnages.... Tant d'âmes ne demandent qu'à succomber.''
               
Idryss Leeverwen
 
''Le soleil est un bourreau. D'une simple caresse, sa langue enflammée peut calciner n'importe quel être.''
               
Seïren Nepthys
 
''C'est une nuit sans lune. Ou bien était-ce un jour sans soleil ?''
               
ShuiLong Zhang
 
''La vie est un rouage lent et grinçant. Il ne tourne que dans un sens. Celui où tu tombes.''
               
Camelle Elwhang
 
''Et un jour, sur vos lits de mort, bien des années auront passé et peut-être regretterez-vous de ne pouvoir échanger toutes vos tristes vies épargnées à Feleth pour une chance, une petite chance de revenir ici et tuer nos ennemis, car ils peuvent nous ôter la vie mais ils ne nous ôteront jamais notre liberté !''
               
Edouard Neuman
 
''Le temps est la gangrène de l'homme, elle apparait puis vous ronge à petit feu. Pour finir il ne vous reste plus que le présent pour vivre ; le passé s'évapore peu à peu et le futur ne vous intéresse guère.''
               
Asgeïr Aslak
 
''Cueillir la fleur de la déchéance et croquer dans la pomme de la faucheuse, nos vies se résument à cela car après tout, nous finissons à une moment où un autre, tous sous terre.''
               
Violette Dellylas
 
''Le pire n'est pas de mourir, mais de se faire oublier.''
               
Erwan Daermon Do'Layde
 
''Tenter d'oublier, même si c'était impossible. Il aurait aimé se jeter à la mer avec la preuve de son acte immonde. Laver tout ce sang qu'il sentait sur lui. Peut-être même s'y noyer, simplement. Sombrer dans les abysses et les ténèbres, pour toujours.''
               
Mio Raeth
 
''La lumière montre l'ombre et la vérité le mystère.''
               
Aeli Seoriria
 
''Si la vie n'a qu'un temps, le souvenir n'a qu'une mesure. Le reste est silence.''
               
Valt Horn
 
''Dans le noir le plus complet, l'aveugle est la meilleure personne à suivre. Dans un monde de folie, qui mieux qu'un fou pour nous guider ?''
               
Ledha Borolev
 
''Je ne crois pas en la force d'un absent. Celle qui ferait de vos dieux ce que vous pensez qu'ils sont.''
               
Gigantus Corne
 
''Une limite qui n'a été créée que pour être dépassée ? C'est simple, imaginez !''
               
Goudwin Didrago
 
''Voir grouiller tous ces gens, connaître leurs désirs et leurs rêves, voir comment évoluent les sociétés, leurs aspirations et leurs défauts. Comprendre que donc rien n'est éternel, et que tous ces rêves et toutes ces folies disparaîtront de la surface du monde. Se laisser aller, indolent, parce que tout cela ne servira à rien, et qu'au bout du compte le monde reste le monde, seule éternité immuable.''
               
Uridan Sangried
 
''L'Inquisition vous remettra sur le droit chemin. Même s'il faut vous briser les jambes pour ça.''
               
Leevo Shellhorn
 
''N'oublie pas d'avoir peur des morts. Ils sont toujours plus nombreux que les vivants, et un jour, tu les rejoindras.''
               
Moira Brawl
 
''J'avais l'habitude avec ce genre d'individus... Moins vous bougerez, moins vous leur parlerez... et moins ils vous cogneront dessus.''
               
Aoi Haandar
 
''Je souhaite voir votre sang se répandre mollement à la surface d'une eau rendue trouble par les masses de cadavres vidés de leur substance, marcher dans les champs de vos ossements éparpillés, me remémorant à chaque pas votre mort absurde et pathétique, que vos noms ne soient pas contés, que votre souvenir s'éteigne comme s'éteint votre vie fade et misérable, qu'à travers les années, seuls subsistent vos ossements tels de tristes traces blanchâtres dans un paysage noir de guerre, de sang et de folie.
Et que telles cette phrase, vos morts n'aient aucune importance, aucune signification pour quiconque.''
               
Nargheil Eoss
 
''Bénie soit la haine que tu porteras à ton prochain, lave l'Homme des péchés qu'il a commis.
Sois l'épée du jugement qui s'abattra sur cette race impure, souillée par la vengeance et la corruption.''
               
Meiro Fuuchiuse
 
''Notre futur exprime nos actes passés.''
               
Terence Ripper
 
''Rencontre les ténèbres et tu admireras la lumière, dit le voyant.
Contemple la lumière et tu provoqueras les ténèbres, dit l'aveugle.''
               
Tekian Varis
 
''Un général courageux et fier, est celui qui exécute en premier l'ordre qu'il donne à ses hommes.''
               
Danarius Kyrarion
 
''L'art est le sentiment obscur de l'appropriation de l'étrange.''
               
Leroi-Gourhan
 
''La mort nous sourit à tous, et tout ce que nous pouvons faire, c'est lui sourire en retour.''
               
Marc-Aurèle
 
''L'art est la mystérieuse présence en nous, de ce qui devrait appartenir à la mort.''
               
Malraux
 
''L'art est une profondeur creusée dans le visage du monde.''
               
Weischedel
 
''Le néant après la mort ? N'est-ce pas l'état auquel nous étions habitués avant la vie ?''
               
Schopenhauer
 
''Les avocats d'un malfaiteur sont rarement assez artistes pour tourner à l'avantage de leur client la belle horreur de son acte.''
               
Nietzsche
 
''Ôte-toi de mon soleil.''
               
Diogène le cynique
 
''Il y a pas d’œuvre d'art sans collaboration du démon.''
               
André Gide
 
''Ce n'est pas le lieu mais son cœur qu'on habite.''
               
John Milton
 
''Nous sommes les histoires que nous vivons.''
               
Auteur inconnu
 
''La mort est terrible pour n'importe qui. Bons ou mauvais, anges ou démons, c'est la même chose. La mort est impartiale. Il n'y a pas de mort particulièrement horrible. C'est pourquoi la mort est effrayante. Les actes, l'âge, la personnalité, la richesse, la beauté... Tout ça n'a aucun sens face à la mort.''
               
Fuyumi Ono
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le dernier ingrédient. (Libre/Michiyo Lino)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Michiyo Lino



________________

Michiyo Lino
________________


Race : Humain
Classe : Ninja (Kunoichi)
Métier : Traqueur de vampires
Groupe : L'ordre du sang clair

Âge : 29

Messages : 47

Fiche de Personnage : Ma Fiche


Le dernier ingrédient. (Libre/Michiyo Lino) - Page 2 _
MessageSujet: Re: Le dernier ingrédient. (Libre/Michiyo Lino)   Le dernier ingrédient. (Libre/Michiyo Lino) - Page 2 EmptyLun 10 Jan 2011 - 23:08

Je ne sus que lui dire, c’était malheureusement la stricte vérité. J’opinai en silence et bientôt nous fûmes loin du lieu du désastre, après que j’eus récupérer mon Kinagawa. Je sentis la main de l’ange se poser sur ma cuisse et haussai les sourcils. Il venait de guérir ma blessure, j’allais de surprise en surprise mais à ce rythme là, je n’étais pas prête d’avoir fini de lui être redevable. L’ange s’était endormi, je le ficelai à moi de peur qu’il ne chute. Dormir lui ferai du bien, du moins l’espérais-je. Je notai que lui rappeler la fée semblait avoir de l’effet sur lui. Nous continuâmes ainsi un moment puis le cheval carnivore se stoppa. Il renâcla et sembla me montrer quelque chose de sa tête. Etait-ce ce que l’on était venu chercher ?

Je dénouais le grappin et glissai souplement au sol, attrapant Luyak au passage. Une fois allongé, je laissai le sac à ses côtés et fit comprendre à la créature de veiller sur lui. Déglutissant, je m’éloignai dans la direction montrée par l’animal. Bientôt je parvins au centre d’un petit cratère dans le cratère. Des lueurs attirèrent mon attention mais quelque chose clochait. Elles semblaient emprisonnées dans la roche. C’était à la fois magnifique et effrayant. A l’aide d’un de mes shakens, je pus récupérai plusieurs roches et les glissai dans une de mes poches. C’était chaud mais pas brûlant et surtout elles étaient redevenues de simples pierres. Je m’ébrouai et retournai près de Luyak, fébrile.

Il fallait que l’on quitte cet endroit et très vite car j’avais peur de ne pouvoir le ramener la prochaine fois. Je commençai à comprendre ce qui avait pu se passer avec les démons. Comment était-ce possible. J’étais moi aussi quelque peu différente, plus à même de me mettre en colère et plus combattive que jamais mais ce n’était pas à ce point là. Fouillant le sac, je sortis de l’eau et humidifier les lèvres de l’ange. Je sursautai et lâchai la gourde qui faillit bien se vider de son contenu. Ce visage, celui du Senseï. Irrésistiblement, je me penchai, murmurant son nom doucement comme une mélopée. J’abaissai ma cagoule et posai délicatement mes lèvres sur les siennes. Il m’était revenu, comment je m’en fichai bien mais il était là, à nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Luyak Salamya



________________

Luyak Salamya
________________


Race : Haut Elfe-Démon Commun
Classe : Guerrier Mage
Métier : Alchimiste
Messages : 125


Le dernier ingrédient. (Libre/Michiyo Lino) - Page 2 _
MessageSujet: Re: Le dernier ingrédient. (Libre/Michiyo Lino)   Le dernier ingrédient. (Libre/Michiyo Lino) - Page 2 EmptyMer 12 Jan 2011 - 22:06

Luyak ouvrit les yeux, les lèvres de la Ninja posées sur les siennes. Elle semblait plongé dans ce baiser, elle ne remarqua pas que l'ange restait là, de pierre, ne maîtrisant pas la situation et ne connaissant pas le plaisir avec une femme, n'ayant reçu aucune éducation là dessus. Cependant, Luyak n'avait pas l'air terrifié, au contraire, au bout d'un moment l'elfe participa médiocrement à ce baiser et pourtant il aurait aimé bien faire, mais c'était là la maladresse du débutant.

Le vent s'amplifia légèrement au rythme des sensations de Luyak, de tous petits tourbillons apparurent à plusieurs coins, l'elfe se laissa emporter par le désir, la passion, il eut soudainement un impression étrangère, une impression puissante, une impression tétanisante, bienfaisante et à la fois lourde à porter, quelques chose d'indomptable au fond de son être, une chose terrifiante et pourtant si chère malgré la nouveauté de la chose.

Luyak venait de tomber amoureux... d'une femme... sans connaître son visage. Il ne pensait plus à son antre de glace, à son alchimie, à son vent, à son épée, à son maître, son père, et même le vein, il ne pensait qu'à ces lèvres sur les siennes, plus rien n'avait d'importance, ni même cette roche en fin de compte.
"Si seulement cet instant pouvait durer des jours!"

Le vent devint plus violent, et à la fois doux, les poussières coincées entre les roches s'élevèrent dans les airs rafraichissants quelques peu les deux aventuriers et apeurant le cheval qui s'écarta en l'annonçant d'un cri terrifiant. Celui ci ramena l'elfe et la Ninja à la réalité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Michiyo Lino



________________

Michiyo Lino
________________


Race : Humain
Classe : Ninja (Kunoichi)
Métier : Traqueur de vampires
Groupe : L'ordre du sang clair

Âge : 29

Messages : 47

Fiche de Personnage : Ma Fiche


Le dernier ingrédient. (Libre/Michiyo Lino) - Page 2 _
MessageSujet: Re: Le dernier ingrédient. (Libre/Michiyo Lino)   Le dernier ingrédient. (Libre/Michiyo Lino) - Page 2 EmptyJeu 13 Jan 2011 - 12:37

Ce baiser était étrange, semblable à un tout premier et je souris en mon for intérieur. Nous venions de nous retrouver aussi cela ne me surprit-il pas plus. Toutefois, je notais quelques différences mais était-ce si important ? Mon cœur battait de nouveau, dans mon sang se déversait le fleuve de l’amour et je frémis. Je me réveillais enfin de ce long cauchemar qui n’avait pas de sens mais avait été si réel. Quelques larmes roulèrent sur mes joues alors que ce baiser devenait plus fougueux, plus gourmand. Je voulais me fondre en lui, ne faire qu’un à nouveau, il m’avait tellement manquée. J’ôtai fébrilement mes gants et posai mes mains sur sa nuque que je caressai avec légèreté l’une d’elles glissant dans sa chevelure, bien plus longue que la dernière fois que l’on s’était vu.

Un cri bestial me fit froid dans le dos et j’ouvris les yeux. L’hallucination dont je venais d’être la victime cessa et le visage de Luyak m’apparut soudain. Qu’est-ce-que ? Je me relevai, replaçant ma cagoule comme il se devait et reculai un peu. Je venais d’embrasser l’ange-elfe et virai écarlate, me rendant compte que cela ne me déplaisait pas. Le Vein me faisait perdre mes moyens et semblait s’amuser à jouer avec mes sentiments. Les genoux au sol, je m’inclinai en m’excusant et en lui demandant son pardon pour ce geste déplacé. Ce faisant, les pierres que j’avais récupérées, s’échappèrent de ma poche et roulèrent au sol.

Je ne parvenais pas à m’en vouloir pour ce baiser et même maintenant en sachant que c’étaient les lèvres de l’ange que j’avais goûté et non celle du Senseï. Mes mains se crispèrent dans ce sol rocailleux et quelques petites pierres entaillèrent mes paumes. La créature curieuse, vint me renifler alors que j’étais toujours le front contre le sol. Pas de comportement agressif, juste un intérêt amusé.


« File, ne reste pas là. »

Elle semblait peu encline à m’écouter et continua de me renifler.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Luyak Salamya



________________

Luyak Salamya
________________


Race : Haut Elfe-Démon Commun
Classe : Guerrier Mage
Métier : Alchimiste
Messages : 125


Le dernier ingrédient. (Libre/Michiyo Lino) - Page 2 _
MessageSujet: Re: Le dernier ingrédient. (Libre/Michiyo Lino)   Le dernier ingrédient. (Libre/Michiyo Lino) - Page 2 EmptyJeu 13 Jan 2011 - 13:45

Luyak sur le dos vis la Ninja se redresser et s'empresser de remettre son masque. Il n'avait pas eu le temps de voir son visage, juste apprécier ses lèvres délicieuses. Elle s'inclina et s'agenouilla au sol, Luyak toujours sur le dos était encore sous le choc de ce qui venait de se passer. Il observait la femme en cherchant à comprendre ce que ce sentiment était vraiment, ce qu'il allait devenir, et surtout, était-il partagé? L'ange se releva difficilement, avec un sourire très gêné.
-Michiyo, je ne t'en veux pas, au contraire. Et si ce que nous avons fait est une faute, je suis alors fautif moi aussi.

Il regarda les quelques pierres roulantes au sol.
-Formidable, mais nous devons y retourner, je dois en prendre une bien plus grande, plus belle, sa puissance viendra de sa beauté, dit-il au hasard. Nous allons devoir agir stratégiquement, tu prends le cheval et va chercher un démon, moi je monte le flanc de ce volcan et retire une pierre encore brulante!

Luyak fixait la Ninja en lui tendant la main afin qu'elle se redresse, il n'aimait pas voir les gens se soumettre à lui, d'autant plus les gens qu'il aime. Luyak leva la tête en même temps et s'aperçut soudainement que l'astre rouge commençait à foncer, mais à une vitesse impressionnante, il passa de l'orange au gris en une seule petite minute. Un être ailé passa au dessus d'eux en même temps, que cela pouvait bien-t-il être? L'espèce de monture volante, un dragon poilu haut de trois mètres, les yeux jaunes avec une langue de serpent, des ailes fines et des passes très musclées. Sur son dos un démon qu'ils avaient déjà rencontré. Dans le paysage gris des lieux, le démon aux yeux jaunes et la peau bleue, Férenèle était là devant eux.
-Les Taroux ne vont pas tarder à gagner les volcans, vous devriez partir!

Luyak surprit observa et questionna le démon.
-Pourquoi nous le dire, pourquoi nous aider?
-Car j'aurai une faveur à vous demander en échange, répondit-il en souriant.
-Il me faut une pierre assez grande d'un de ces volcans. Informa Luyak.
-Alors partez là où nous nous sommes rencontrés tout à l'heure, j'irai chercher cette pierre pour vous.

Luyak fixa la Ninja pour voir ce qu'elle en pensait.
-Au pire tes pierres feront aussi l'affaire s'il nous trahit, chuchota-t-il. Ce sera moins puissant mais quand même!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Michiyo Lino



________________

Michiyo Lino
________________


Race : Humain
Classe : Ninja (Kunoichi)
Métier : Traqueur de vampires
Groupe : L'ordre du sang clair

Âge : 29

Messages : 47

Fiche de Personnage : Ma Fiche


Le dernier ingrédient. (Libre/Michiyo Lino) - Page 2 _
MessageSujet: Re: Le dernier ingrédient. (Libre/Michiyo Lino)   Le dernier ingrédient. (Libre/Michiyo Lino) - Page 2 EmptyJeu 13 Jan 2011 - 14:00

Il ne m’en tint pas rigueur et je ne pus m’empêcher de sourire sous ma cagoule. Relevant la tête, je vis sa main et la prit délicatement pour me relever. Je murmurai un merci avant de hocher la tête à ses instructions. Autour de nous, la luminosité changea brusquement et je fermai les yeux en étouffant un cri de douleur. Vivement je remis mon bandeau sur les yeux et soupirai. Foutu monde, si changeant et si tortueux. Nous n’étions pas seuls, un battement d’ailes et une voix que je ne connaissais pas.

« Je n’aime pas marchander avec ces êtres, cela a faillit vous coûter la vie Luyak-san. Mais avons-nous vraiment le choix ? »

Je me redressai et pris mon sac que je passai dans mon dos. De toute façon il nous fallait quitter ce monde au plus vite, ne serait-ce que pour préserver l’ange-elfe. Je remis mes gants et sautai sur le dos de la monture. J’aidai l’ange à monter en croupe derrière moi et passai ses bras autour de ma taille en frissonnant. Secouant la tête, je pressai les flancs de notre monture qui s’élança, ravie de faire un peu d’exercice. Le corps de Luyak contre le mien faisait naître en moi une douce chaleur et je me laissai aller contre lui, fatiguée et à la fois baignant dans un étrange sentiment de joie.

Sans hésiter, je pris le chemin qui nous mènerait directement à l’endroit où nous avions atterri. Dans l’histoire, j’avais perdu ma sur cagoule et ma veste. Mes cheveux flottaient librement au vent.


« J’espère que nous ne le regretterons pas. »

La monture allait à une cadence démoniaque, se jouant du sol aussi aisément que s’il eut été plat et sans rocher. Nous parvînmes rapidement à notre point de chute et je stoppai la créature. Qu’allait-il se passer maintenant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Luyak Salamya



________________

Luyak Salamya
________________


Race : Haut Elfe-Démon Commun
Classe : Guerrier Mage
Métier : Alchimiste
Messages : 125


Le dernier ingrédient. (Libre/Michiyo Lino) - Page 2 _
MessageSujet: Re: Le dernier ingrédient. (Libre/Michiyo Lino)   Le dernier ingrédient. (Libre/Michiyo Lino) - Page 2 EmptyJeu 13 Jan 2011 - 14:21

Ils arrivaient dans la plaine, retrouvant la terre de plus en plus épaisse, une terre sèche. Ils regagnèrent leur endroit d'arrivée et attendirent. Férenèle repassait au dessus d'eux sans pour autant s'arrêter, Luyak était bizarrement confiant mais il était persuadé que ce service allait les retarder. Sur leurs traces au loin, une masse de fantassins apparurent au loin, les cris de rats se mélangèrent aux pas réguliers et parfaitement rythmés.
-Je n'aime pas ça!

Derrière eux apparut Férenèle sur un cheval en haut de la colline, il tenait une magnifique pierre, reluisante orangée, le sourire aux lèvres.
-J'ai tenu ma promesse!

Luyak monta la colline impressionné par la rareté et la beauté de cet objet.
-Merci, vraiment! De tout cœur!

Son regard n'avait pas lâché l'objet pourtant quelques chose ne tournait pas rond, il tourna légèrement les yeux derrière Férenèle et aperçut une masse militaire impressionnante.
-C'est un piège? Luyak fit apparaître son épée.

Le chef de clan pourtant se mit à sourire.
-Le piège est derrière vous! Les Taroux et les rats des montagnes nous combattent chaque jour gris!

Luyak observa la plaine impressionné, il y avait bien plusieurs centaines de soldats.
-Que sont les Taroux?

Férenèl s'approcha de Luyak sur sa bête.
-Des maîtres de la terre, ils peuvent surélever le sol ou bien le creuser. Ils sont très puissant sachant coordonner leurs sorts pour l'amplifier!
-Pourtant vous vivez toujours, ils ne sont peut être pas si puissants que ça! Demanda Luyak.

Férenel eu une larme qui lui coula sur la joue, un étrange ressenti de rage se dégagea de lui.
-Nous sommes les derniers Guarrences! Nous avions Erole qui nous aidaient, mais il est blessé et ne peut rien faire pour un long moment! Aidez nous, je vous en supplie, et je vous renvoi chez vous!

Luyak laissa la pierre au chef.
-Mettez la en sécurité!

Celui ci la donna à un de ses hommes qui partit avec, l'ange descendit la petite colline en direction de son amie, les troupes ennemies se rapprochaient.
-Nous allons combattre! Es-tu d'accord? Sinon nous trouverons un autre moyen de prendre une pierre et de partir d'ici! On sentait dans la voix de Luyak qu'il ne le désirait pas!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Michiyo Lino



________________

Michiyo Lino
________________


Race : Humain
Classe : Ninja (Kunoichi)
Métier : Traqueur de vampires
Groupe : L'ordre du sang clair

Âge : 29

Messages : 47

Fiche de Personnage : Ma Fiche


Le dernier ingrédient. (Libre/Michiyo Lino) - Page 2 _
MessageSujet: Re: Le dernier ingrédient. (Libre/Michiyo Lino)   Le dernier ingrédient. (Libre/Michiyo Lino) - Page 2 EmptyJeu 13 Jan 2011 - 14:39

J’écoutai une partie de l’échange sans dire un mot, au final nous avions apparemment l’avantage. Luyak était descendu de la monture et j’entendis comme une sorte de grondement qui ne me disait rien qu’y vaille. Certains cris me parurent familiers, les rats étaient de retour mais pas seuls. La créature était nerveuse et piétinait, je sautai au sol pour la laisser libre de faire ce qu’elle voulait. Etrangement, elle resta près de moi comme si un accord tacite avait été passé. La terre tremblait comme folle et incontrôlable, dans quelle galère nous étions nous encore mis. Je sursautai lorsque Luyak me parla, de nouveau à mes côtés.

« Va pour le combat mais vous savez que je ne maîtrise aucune magie. Je vais donc devoir me concentrer sur les rats. Soyez prudent Luyak-San. »

Le cheval carnivore me poussa de ses naseaux qui sentaient le souffre. Je compris que nous allions former une équipe et hochai la tête. Sans plus attendre, je filai sur la droite rapidement alors que la monture allait sur la gauche. Nous étions comme connectées et je défis mon Kinagawa. Les rats ne m’inquiétaient guère car même s’ils étaient nombreux, leurs techniques de combat étaient comme les miennes. Par contre je ne savais rien de ceux qui les accompagnaient.

Ils avançaient rapidement et furent bientôt tout proches. Mon grappin tournoya au-dessus de moi, déviant quelques lances puis fendit les airs, décrivant un arc de cercle. Lorsque je sentis une tension sur la corde, je tirai violemment, renversant quelques rats, l’un d’eux embrochés au bout de la partie métallique. Mon objectif était de trouver et éliminer leur chef, en espérant que cela déclencherait une belle panique parmi ces bestioles.

Sur le flanc gauche, la créature avait chargé, piétinant rageusement tout sur son passage et déchiquetant ce qui se trouvait à portée de ses crocs. Quant à moi, je m’assis en tailleur, mon grappin toujours tournoyant pour me protéger et fit une analyse rapide. Je redressai brusquement la tête, j’avais repéré leur chef et sifflait longuement. La créature, bondit pour venir me rejoindre. Je saisis le pommeau au vol et sautai sur son dos. Me penchant sur son encolure, je lui indiquai là où nous devions aller. Une lance se ficha dans mon bras et j’étouffai un cri de douleur. Je l’arrachai et poursuivis ma route, en proie à une rage sans nom.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Luyak Salamya



________________

Luyak Salamya
________________


Race : Haut Elfe-Démon Commun
Classe : Guerrier Mage
Métier : Alchimiste
Messages : 125


Le dernier ingrédient. (Libre/Michiyo Lino) - Page 2 _
MessageSujet: Re: Le dernier ingrédient. (Libre/Michiyo Lino)   Le dernier ingrédient. (Libre/Michiyo Lino) - Page 2 EmptyJeu 13 Jan 2011 - 20:36

Fèrenel leva son épée et la baissa rapidement en hurlant, Luyak observa la scène, il fut obligé de courir l'armée de Guarrences chargeait, il était entre eux et les assaillants, le paysage était désormais tout gris, plus une seule couleur, même les yeux des démons habituellement jaunes était d'un contraste noir.

Luyak était mélangé aux soldats de feu, les premiers rats furent brulés, découpés sans que Luyak ne mette un coup désireux de ne pas donner la mort! Mais ces petites bêtes ne cessaient d'arriver et le surnombre devenait de plus en plus impressionnant.

L'ange se arriva à se laisser doubler pour finir avec les troisièmes lignes, les Guarrences évitaient assez les coups et les pertes étaient quasi nulles même si certaines lances touchaient leurs buts. Le combat pour le moment était assez simple, les cadavres de rats s'amassaient dans la plaine, et le feu se propageait sur les cadavres ralentissant les troupes en renfort.
-Ils sont mauvais, pourquoi les craindre?

Un démon près de lui le fixa avec un rictus machiavélique.
-Les Taroux maîtrisent les éléments de la terre, la roche, ils sont capable de creuser le sol et de créer des montagnes avec leurs esprits. Ne les sous estime pas!

L'ange l'écoute et fut heureux de l'apprendre, il devrait alors faire attention à cela. Un Guarrences sur sa monture volante souffla dans le cor au son grave. Le même démon s'adressa à l'ange.
-Demi tour, ils ont lâchés les vouacs!

Luyak le fixa alors que les premières lignes le doublaient dans l'autre sens.
-Des vouacs?

Il fixa le champ de bataille, les rats poursuivaient les fuyards et furent soudainement écrasé par d'immense bêtes, ils ressemblaient à des rhinocéros sauf qu'ils avaient une tête de requin marteau et écrasaient avec celle ci les petites créatures au passage. Luyak chercha la Ninja en faisant lui aussi demi tour. En face les escadrons volants arrivaient enflammant la pleine ne freinant même pas les Vouacs sur leurs passages! La situation était critique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Michiyo Lino



________________

Michiyo Lino
________________


Race : Humain
Classe : Ninja (Kunoichi)
Métier : Traqueur de vampires
Groupe : L'ordre du sang clair

Âge : 29

Messages : 47

Fiche de Personnage : Ma Fiche


Le dernier ingrédient. (Libre/Michiyo Lino) - Page 2 _
MessageSujet: Re: Le dernier ingrédient. (Libre/Michiyo Lino)   Le dernier ingrédient. (Libre/Michiyo Lino) - Page 2 EmptyJeu 13 Jan 2011 - 20:55

J’étais rouge du sang de nos assaillants et la créature aussi, elle se léchait de temps en temps, appréciant apparemment. Je ne m’attardai pas sur l’impression de dégoût que cela provoquait en moi. Sans nous en rendre compte, nous étions passées derrière les lignes ennemies et parfois, le sol s’ouvrait sous nos pieds ou des pics de terre acérés tentaient d’embrocher ma monture qui se débrouillait plutôt bien. Des secousses plus fortes que les autres nous firent arrêter alors que nos assaillants s’étaient stoppés, regardant derrière nous. Je tournais la tête et soulevai mon bandeau avant de le nouer autour du coup. Bon sang, un coup je pouvais voir, l’autre d’après non, c’était frustrant mais ce que je vis là était tout simplement inconcevable.

Des choses immenses, mélanges de divers animaux, écrasant tout sur leur passage sans chercher à savoir à qui appartenaient les ossements qui craquaient en une musique macabre sous leurs pas. Je fis faire demi-tour à ma monture et l’on ne dut pas me juger dangereuse car personne ne broncha, ce qui était bon pour moi. Je me plaçai debout sur le dos du cheval carnivore et bondis pour atterrir sur celui de l’une des créatures. Sans attendre, je plantai les lames de mes pieds dans l’épaisse cuirasse. Cette chose ne devait sentir qu’une légère piqûre de moustique et encore.

Je courais pour atteindre sa tête et sortis deux shakens. Ils sifflèrent dans les airs et vinrent se planter dans les yeux de ma nouvelle monture. Un hurlement bestial retentit alors que le monstre agitait la tête sans comprendre. Je manquai perdre l’équilibre et me rattrapai de justesse, me tenant d’une main, le reste de mon corps pendant dans le vide. Les lances se mirent à pleuvoir et la remontée fut pénible, mon bras me lançant furieusement. Je parvins cependant à m’installer sur le cou de la bête et en équilibre, je nouai mon grappin autour de l’un de ses yeux. Une rêne en main, la partie métallique se plantant dans la chair de l’œil crevé, je le dominai sans mal, l’obligeant à se retourner contre les siens.

La douleur l’avait rendu fou et presque incontrôlable, je dus lâcher prise et roulai au sol, essayant tant bien que mal d’éviter de gigantesques pattes de m’aplatir. Un bruit caractéristique me fit lever la tête, le cheval carnivore se faufilait entre eux et fut bientôt à ma hauteur. Il était salement amoché et pour nous l’heure de la retraite avait sonné. De ma main gauche, je m’agrippai à lui avant de lancer ma jambe pour me stabiliser un peu. Nous filions aussi rapidement que possible, derrière nous, la créature rendue folle faisait de considérables ravages. Soudain ma monture disparut dans un nuage de fumée noire, elle venait de rendre l’âme et je faisais un joli roulé-boulé, ne maîtrisant plus rien.



Dernière édition par Michiyo Lino le Jeu 13 Jan 2011 - 21:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Luyak Salamya



________________

Luyak Salamya
________________


Race : Haut Elfe-Démon Commun
Classe : Guerrier Mage
Métier : Alchimiste
Messages : 125


Le dernier ingrédient. (Libre/Michiyo Lino) - Page 2 _
MessageSujet: Re: Le dernier ingrédient. (Libre/Michiyo Lino)   Le dernier ingrédient. (Libre/Michiyo Lino) - Page 2 EmptyJeu 13 Jan 2011 - 21:17

Des cavaliers rentrèrent dans la partie, debout sur leurs montures ils approchaient des vouacs, ils firent demi tour quand ils arrivèrent à leur niveau allant à peine plus vite qu'elles, ainsi laissant les monstres s'approcher doucement avant de sauter dessus. Les créatures ne sentaient même pas les démons sur eux, ceux là crachèrent du feu sur les yeux de chacune des bêtes qui s'écrasèrent au sol, ou partirent s'empaler les unes sur les autres. Les guerriers sur leurs dos chutèrent au sol, heureux de s'en être sortis. Soudain de longs pics sortirent du sol et allèrent quasiment tous les transpercer les tuant sur le coup. La fumée grise qui était auparavant orangée laissait paraître des silhouettes humaines. Ils avançaient doucement, certains étaient montés sur des petits rochers et lévitaient au dessus du sol. Quand ils apparurent on pu apercevoir une centaines de guerrier vert, au milieu d'eux, trois guerriers à la peau normalement humaine, ils se tenaient là entre les Taroux et ordonnèrent l'arrêt des troupes. Ils s'avancèrent devant la première ligne et crièrent:
-Au nom des anges d'Adiryl, Férenèl, nous te demandons de poser tes armes, nous ne te ferons aucun mal, nous ne souhaitons que fouiller l'endroit! Nous les trois élus exigeons le droit de posséder ces lieux avant de vous le rendre dans l'état.

Férenèl leva à nouveaux son épée et hurla.
-Jamais! Aucun ange ne pillera nos terres! Lévors, attaquez!

Les escadrons attaquèrent, les oiseaux couverts de fourrure piquèrent sur les Taroux crachant du feu, ceux là se protégèrent cachés sous un monticule de pierre en lévitation. Certains guerriers verts foncèrent sur leurs rochers dans les airs pour les intercepter, mais ils ne firent pas le poids face à la dextérité des lévors. Luyak resta sidéré et fixa la Ninja qui venait de prendre de gros risques!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Michiyo Lino



________________

Michiyo Lino
________________


Race : Humain
Classe : Ninja (Kunoichi)
Métier : Traqueur de vampires
Groupe : L'ordre du sang clair

Âge : 29

Messages : 47

Fiche de Personnage : Ma Fiche


Le dernier ingrédient. (Libre/Michiyo Lino) - Page 2 _
MessageSujet: Re: Le dernier ingrédient. (Libre/Michiyo Lino)   Le dernier ingrédient. (Libre/Michiyo Lino) - Page 2 EmptyJeu 13 Jan 2011 - 21:30

Je me redressai et secouai la tête. Je n’étais pas sûre de ce que je venais d’entendre. Nous nous battions contre des anges ? J’avais mal partout, perdu mon grappin et deux shakens, cette histoire commençait à me coûter beaucoup et pas question de les récupérer pour le moment. Je filai ventre à terre pour me rapprocher de Luyak, honteuse de ne pas avoir eu le chef de ces vermines.

« Qu’est-ce-que l’on fait maintenant ? C’est quoi ce guêpier ? Je ne souhaite pas mourir pour le moment, j’ai quelque chose à accomplir avant ! »

J’étais dans une colère noire mais épuisée. Ce monde était fou et je n’allais pas tarder à le devenir. Mon regard se posa sur la scène de carnage qui se déroulait à quelques dizaines de mètres. Je ne faisais pas le poids et j’avais appris une chose, c’était qu’il fallait savoir le reconnaître pour rester en vie. J’analysai la situation mais pour nous, il n’y avait rien de bon. Nous avions choisi un camp sans rien connaître de cette guerre. Je me tournai brusquement vers Luyak et le saisi au cou de mon bras valide.

« Luyak, ce sont des anges comme toi, tu dois pouvoir faire quelque chose ! »

Une lance vint se ficher au creux de mes reins et je tombai à genoux en râlant de douleur.

« Bon sang ça fait mal ! »

Je n’avais plus de force, c’était comme si la terre me la prenait, elle me vidait de toute mon énergie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Luyak Salamya



________________

Luyak Salamya
________________


Race : Haut Elfe-Démon Commun
Classe : Guerrier Mage
Métier : Alchimiste
Messages : 125


Le dernier ingrédient. (Libre/Michiyo Lino) - Page 2 _
MessageSujet: Re: Le dernier ingrédient. (Libre/Michiyo Lino)   Le dernier ingrédient. (Libre/Michiyo Lino) - Page 2 EmptyLun 17 Jan 2011 - 1:34

Luyak ne vit pas son amie Ninja tomber au sol blessée dans la poussière, il fixait les Taroux, de multiples petits cailloux gravitaient autour d'eux et fusaient d'un seul coup vers les Guarrences qui tombaient au sol les projectiles dans le corps. L'ange était immobile, certains Taroux attaquaient des airs lévitant sur leurs rochers. Sortant Luyak de sa contemplation Férenèl lui agrippa le bras après avoir mis pieds à terre.
-Que fais-tu? Où sont tes pouvoirs? Ceux que tu as utilisé contre Erole!

L'ange fixa le chef du clan, apeuré de voir ses guerriers tomber aussi facilement.
-Utilises les, immédiatement! Nous avons un marché, veux-tu ta pierre?

Luyak chargea aussitôt avec son épée vers le champs de bataille, le vent souffla un petit peu plus fort. Férenèl observait et chuchota.
-Sauves nous! Ou meurs!

Les Guarrences ne parvenaient pas à s'approcher des troupes Taroux usant de la terre pour lancer des cailloux ou bien surélever leur position par des buttes, les trois anges restaient quand à eux en retrait, jugeant le combat. Luyak arriva en bas d'un talus de deux mètres et évitant les projectiles y sauta en son sommet pour y blesser un guerrier ennemi, aussitôt il reçut une rafale de pierres de toutes tailles, les petites le transpercèrent, les trois grands le projetèrent en contre bas sur le dos, inanimé. Férenèl accourut auprès de l'ange.
-Il est mort?

Luyak ouvrit les yeux, sa peau fonça immédiatement, ses yeux rougirent tout aussi vite, la main du blessé saisit et serra le poignet du chef, une lumière étincelante et clair jaillissait de sa bouche et de son nez, ses doigts furent entourés de ce même aura, Férenèl paralysé donnait son énergie à Luyak qui se guérissait éjectant les cailloux de son corps, renfermant ses blessures. Une fois retrouvé son énergie totale, le démon tomba au sol, l'épée de Luyak se téléporta dans sa main droite, celui ci se releva d'un bond fixant son repas énergétique inconscient.
-C'est de ce pouvoir que tu parlais?

D'un cri de guerre sous les regards ahuris des Guarrences, l'ange fonça à nouveau vers le sommet de la butte où les Taroux usaient de leurs pouvoirs. L'ange en étripa deux en un éclair, le vent déviant les trajectoires des projectiles, un tourbillon constant autour de lui, le suivant dans sa progression. Les autres tout proches observant Luyak furent brulés par les Guarrences qui ne pardonnèrent pas cette inattention.. Un guerrier lévitant se tenaient à cinq mètres de Luyak, s'apprêtant à rétorquer, L'ange fonça et apparut d'un coup de vent sur le rocher, derrière le Taroux stoppant son tourbillon.
-On a une belle vue d'ici!
-Mais? Comment as-tu fait ça? Questionna le Taroux armée d'une lame rouillée.
-Un jour j'ai pris un rocher sur la tête, et depuis, ben voilà!
Celui ci lança l'immense cailloux dans une course effréné tout en tentant de tuer Luyak de son épée, l'ange évitait en souriant. Ils arrivèrent au dessus des trois anges aussi impressionnés que le Taroux perché dans les airs. L'un des trois Adyriliens portant une grosse armure de la tête aux pieds lança aux deux autres.
-C'est un ange, je ressent son aura... euh... une aura bizarre!

L'autre vêtu de tissus s'approcha de lui.
-Tu as le pouvoir de neutraliser les anges par la pensée!
-Je sais Maka, je le fais de ce pas!

Luyak sentit une agression mentale sur lui sans effet, il décapita aussitôt le Taroux après s'être baissé pour éviter un coup horizontale, la roche ainsi que le perdant s'écrasèrent, Luyak se posa au sol comme une plume usant du vent pour dévier les projectiles qui s'arrêtèrent dès qu'il mit pieds à terre à quelques pas des anges. Le champ de bataille était loin, mais les guerriers de la terre firent demi tour porter assistance aux anges, ils seraient bientôt là. Le troisième ange équipé d'ailes et orné d'une délicate chevelure blonde prit la parole.
-Tiyenne, neutralises le!
-Je, je ne peux pas comme si ce n'était pas un...

Luyak se mit à rire.
-Un quoi?

Tous se turent devant l'ange jouissant de sa puissance, il s'arrêta d'un seul coup, le regard noir.
-Qui est le chef? Qui est le responsable de cette armée?

Le séraphin s'avança les lèvres crispées de colère.
-Je suis Gayo, chef de cette expédition visant à retrouver une immense essence magique enfouis dans ce sol! Je t'ordonne si tu es un ange de te rendre!

Luyak se mit à rire.
-L'ange n'est pas là! Il a failli mourir et m'a laissé la place!
-Pardon? S'étonna Gayo. Qu'est-ce que tu es?
-Je suis un ange, ou bien un démon! Ce qui m'arrange en faite!

Luyak fonça sur le séraphin qui sortit son épée rapidement, elles s'entrechoquèrent, et bien trop agilement pour être repoussé Luyak envoya son pieds dans l'entrejambe de Gayo qui chuta au sol, un genoux à terre, Luyak planta rapidement son épée dans la nuque de l'ange avant que Tiyenne ne puisse intervenir. Un immense tourbillon projeta les deux autres à quelques mètres, les fesses à terre. Gayo et Maka se mirent à pleurer de rage et à la fois terrifié.
-Pourquoi as-tu fais ça? Tiyenne était un seraphin remarquable!

Luyak avançait vers eux, sa lame couverte de sang, créant un tourbillon le rendant inatteignable par les projectiles des Taroux qui arrivaient à son niveau.
-Allez vous en où je vous tue tous les deux!

Des attaques de feu surgirent des Lévors, les créatures ailées profitant de la diversion de Luyak. Les Taroux se mirent à fuir, les deux anges évitèrent eux aussi le combat en rebroussant chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Michiyo Lino



________________

Michiyo Lino
________________


Race : Humain
Classe : Ninja (Kunoichi)
Métier : Traqueur de vampires
Groupe : L'ordre du sang clair

Âge : 29

Messages : 47

Fiche de Personnage : Ma Fiche


Le dernier ingrédient. (Libre/Michiyo Lino) - Page 2 _
MessageSujet: Re: Le dernier ingrédient. (Libre/Michiyo Lino)   Le dernier ingrédient. (Libre/Michiyo Lino) - Page 2 EmptyVen 21 Jan 2011 - 14:46

J’étais à bout de force et sentis que l’on me soulevait. Ami, ennemi, je ne pouvais le déterminer. Une violente douleur me fit hurler lorsque la lance aux creux de mes reins fit délogée. Il n’avait pas eu besoin de m’attacher, j’étais incapable de bouger ou de me défendre. On déchira le bas de mon haut, dans le dos et je ne pus rien empêcher. J’enrageai et aucun son ne sortait de ma bouche. Contrairement à ce que j’attendais, on me soigna plutôt doucement et bientôt, je ne ressentis plus rien. On me soulevait de nouveau pour me bander et un démon regarda mon bras. Si l’on m’avait dit un jour que de telles créatures me viendraient en aide, je ne l’aurai certainement pas cru.

De l’eau coula sur mes lèvres, que je m’empressai de boire. On m’installa sur des rochers loin de la terre qui distribuait l’énergie avalée aux ennemis. Je repris peu à peu mes esprits et toussai en grognant de douleur. Mon corps me tirait mais j’étais encore en vie. De quoi me restaurer me fut apporté et je mangeai sans que l’on ne puisse voir mon visage. Une fois fini, je levai la tête et cherchai l’ange du regard.


Où est Luyak-San ?

Un démon m’indiqua une direction et ma vision mit un temps fou à redevenir nette. Un frisson me parcourut l’échine, il était différent. Malgré la distance, je percevais quelqu’un d’autre que Luyak dans ce corps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Luyak Salamya



________________

Luyak Salamya
________________


Race : Haut Elfe-Démon Commun
Classe : Guerrier Mage
Métier : Alchimiste
Messages : 125


Le dernier ingrédient. (Libre/Michiyo Lino) - Page 2 _
MessageSujet: Re: Le dernier ingrédient. (Libre/Michiyo Lino)   Le dernier ingrédient. (Libre/Michiyo Lino) - Page 2 EmptyLun 25 Juil 2011 - 0:08

Les guarrences établirent un camp de fortune composé de pierre où ils posaient le blessés, des maîtres de la guérison s'affairaient à sauver le plus de monde, Luyak rejoignit la petite colonie sous les regards incompréhensifs des démons. L'un d'eux vêtus de gris et d'un grand chapeau noir s'approcha suivi de plusieurs sujets. D'une voix péniblement rauque il agressa Luyak.
-Tu as bien failli tuer notre maître, nous l'avons sauvé de peu!

L'ange tendit la main en souriant vers le démon, son épée y apparut ainsi la lame se trouva sous le menton du guarrence.
-Mais il est encore en vie!

Il tendit sa main gauche.
-La pierre immédiatement!

L'otage se mordait les lèvres de rage, après un instant d'hésitation il se souvient que ce guerrier avait mit à mal une offensive ennemi à lui seul et craint pour sa vie. Il fit un signe de tête à l'un des serviteurs portant un sac contenant certainement la pierre. Celui s'approcha et le tendit sans dévisager l'ange. Celui ci l'arracha et fit demi tour.
-Dis moi... Où vas-tu? Et cette pierre?

Luyak continuait de marcher sans répondre.
-Et cette femme? Qu'est-ce qu'on en fait.

Sans se retourner Luyak cria.
-Ramenez la chez elle ou je reviens te découper en morceau!

L'ange disparut, certainement une faille. Le démon, le regard incrédule préféra vite obéir afin de se débarrasser de ces deux énergumènes et éviter les ennuis. Luyak avait réussi à trouver le dernier ingrédient qui lui permettrait de forger l'arme anti vampire. A peine après avoir posé un pieds en Adiryl, Luyak retrouva sa composition d'ange bienfaiteur, le Vein savait transformer l'ange en démon, multiplier ses forces, mais le rendre graduellement fou.


[hrp: Clôture de ce RP qui date.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



________________


________________



Le dernier ingrédient. (Libre/Michiyo Lino) - Page 2 _
MessageSujet: Re: Le dernier ingrédient. (Libre/Michiyo Lino)   Le dernier ingrédient. (Libre/Michiyo Lino) - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Le dernier ingrédient. (Libre/Michiyo Lino)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feleth :: Le Vein, le monde du dessous :: Plaines désolées :: Terres calcinées-