''L’enfant voulait répondre. Mais sa gorge lui fit comprendre que ses mots ne seraient jamais à la hauteur du silence.''
               
Eto Hachiro
 
''La mort, c’est elle qui vous fait tenir debout. C’est elle qui dicte les actes. C’est elle qui peint le monde. Et elle vous emportera tous.''
               
Querel Sentencia
 
''Je ne ressens que soif et tristesse, la mort est futilité. Je la cherche, peut-être suis-je elle.''
               
Nagate Zetsubō
 
''Udyr, quand tu seras mort, on se souviendra de ton nom. Moi je n'en ai pas, car je ne mourrai pas aujourd'hui. Mais le tien restera gravé dans ma mémoire, et dans celle de tous ceux qui t'ont connu, comme celui d'un homme fort, et digne. Alors va, et éteins-toi avec grandeur, devant tous ces vautours.''
               
Darn Butcher
 
''La nature revivait là où les hommes mourraient, le cycle reprenait son cours normal grâce à l’albinos.''
               
Aikanaro Myrrhyn
 
''Ils ne se battaient pour rien qui n’en vaille la peine. Ils étaient incapables de distinguer ce qui avait de la valeur de ce qui n’en avait pas. Alors pourquoi tant de vigueur à la tâche ? Pourquoi risquer sa vie aussi vainement ?''
               
Alcofrybas Grincebrume
 
''Son regard, depuis toutes ces années, avait appris à parler.''
               
Etan Ystal
 
''Un monde de chaos, de destruction et de malheur, un monde impartial et magnifique, le seul en tout cas, où faire l’expérience de la vie prendrait un sens véritable.''
               
Edwin Gwendur
 
''L’enfer, ce doit être l’enfer : courir pour l’éternité dans un paysage sans fin, sans début. Sans possibilité de repos ou de mort.''
               
Tyrias Marchemonde
 
''Mais sans risque on n'obtient rien, voici ma devise mes amis. Il ne faut pas avoir peur de se salir les mains, il ne faut pas avoir peur de la mort…''
               
Dimitri Morteury
 
''Tomber... Ceci est si abstrait. L'on pourrait se relever plus grand que l'on était.''
               
Yozora Adragnis
 
''Il passa des semaines dans le cachot ayant décidé de s'y enfermer lui-même. Puis, au terme de trois semaines, vous êtes venu le voir et vous lui avez dit : «Les larmes ne sont qu'une faiblesse qu'il te faudra masquer... Si tu veux t'apitoyer, libre à toi, mais, si tu souhaites voir les choses changer, tu le peux toujours. Suis-moi... Mon ami.»''
               
Haar Wilder
 
''Le brin d'herbe ne se soucie guère de ce que font les feuilles des arbres. Mais à l'automne venu, les feuilles ne se suffisent plus entre elles. Elles s'assombrissent, se nourrissant des nuages noirs d'orage. Et alors, elles se laissent tomber sur nous.''
               
Le Peintre
 
''S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est immobile, allongée, rigide, puante à en faire vomir, en décomposition, transportant des milliers de maladies, la peau arrachée et les os jaunes. S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est à six pieds sous terre, devenue la proie des corbeaux, et ses yeux mangés par des fourmis... C'est qu'elle a un jour été orgueilleuse et avide. C'est qu'elle a un jour voulu devenir riche et grande, ou bien qu'elle l'est devenue. Cela ne change rien.''
               
Le Violoniste
 
''La pensée est la liberté, la liberté... Alors, le corps est la prison, le corps est la prison... Il faut casser les barreaux.''
               
Sill
 
''Nous croyons conduire le destin, mais c'est toujours lui qui nous mène.''
               
Setsuna Hendenmark
 
''Fais ce que tu veux avec ces villageois, sauf les laisser en vie.''
               
Kaull Hendenmark
 
''La fuite vers la religion peut être une réponse pour certains. Pour d'autres elle n'est que la simple évidence que l'homme est faible et instable.''
               
Astryl Panasdür
 
''La mort ne cherche pas à s’expliquer, elle ne fait qu’agir, monsieur. Les cadavres ne racontent pas grand-chose, mais vivant, un homme peut en avoir long à dire.''
               
Sanaki Hearthlight
 
''Alors, telle une marionnette cassée que l’on tente en vain d’animer, il se releva, restant digne malgré ses blessures.''
               
Dolven Melrak
 
''Quand le sang coule, il faut le boire. La mort ne frappera pas à votre porte mais s'invitera par vos fenêtres !''
               
Andreï Loknar
 
''Personne ne peut capturer une ombre, personne ne peut la dresser ni se l’approprier.''
               
Jazminsaa Alsan
 
''De la même façon, à l'idée qu'un abruti de scribe puisse teinter ses parchemins de calomnies religieuses, ou pire, me faire porter le titre de héros, je vais préférer m’occuper de l'écriture de ma propre histoire.''
               
Alexandre Ranald
 
''La mort... Si belle et terrible à la fois, elle l'appelait, et l'appelle toujours.''
               
Adam Moriharty
 
''Par nature, j’aime tout. Par conséquence, je me hais…''
               
Samaël Apelpisia
 
''C'est sordide et cruel, mais c'est hélas la réalité de ce monde.''
               
Liam Gil' Sayan
 
''Aujourd’hui sur les terres de Feleth les pensées ne sont plus les bienvenues. Le temps de la renaissance spirituelle est terminé. Le temps où les grands penseurs avaient aidé le monde est révolu.''
               
Héra Calliope
 
''La mort était séductrice ; elle ne montrait que ses bons côtés. La sérénité et le calme absolu : pour toujours et sans violence.''
               
Eurybie Pourrie
 
''J’ai atteint cette espèce de vanité qu’apporte l’ancienneté. Je ne crois plus qu’on puisse m’apprendre quelque chose, et si jamais quelqu’un essaye ou y arrive seulement, je me bloquerais et deviendrais hermétique à tout contact.''
               
Dante Waanig
 
''Je devrais t'attacher, tu deviens dangereux pour toi même !''
               
Jeyra Frozeñ
 
''La beauté des êtres n'était rien. La beauté des choses oui. Mais pas forcement celle que l'on voit avec une paire de rétines.''
               
Akira Satetsu
 
''Le noir. Une étendue sombre en perpétuel mouvement.''
               
Melpomène d'Ambre
 
''Il est des oreilles invisibles qui peuvent entendre jusqu'à nos moindres soupirs et des secrets aux allures anodines peuvent se révéler instruments de destruction et de tourments sans fin...''
               
Cassandre Ombrelune
 
''Le "rien" est tellement plus unique que la peur ou n'importe quel autre sentiment...''
               
Meryle Nightlander
 
''Ce n'est pas le nombre ni la force qui compte, c'est l'envie, la cause.''
               
Luyak Salamya
 
''L'innocence d'un enfant est la plus grande peur de l'homme.''
               
Clause Vaneslander
 
''Quand il lui manque une marionnette pour ses spectacles. Il verrait en vous la chose qu'il cherche.''
               
Jack D'enfer
 
''Il n'a pas de notion réelle du bien et du mal, personne ne lui ayant jamais défini ces mots.''
               
Jim Stocker
 
''Je n'ai vu aucune lumière, aucun goulet, pour sortir du boyau infini et obscur que nous empruntons tous, jusqu'à la promesse d'une nouvelle vie, de la transcendance et de la connaissance. Alors, mes yeux se sont adaptés aux ténèbres.''
               
Shaquîlah Dresdeïorth
 
''Le pouvoir ronge l'homme.''
               
Balthazar Bel
 
''Visiblement, la sérénité n'avait de valeur que si on connaissait également, en comparaison, des moments de troubles.''
               
Dranek Barth
 
''Le faible se faisait tuer, le fort vivait un jour de plus.''
               
Rodany Bleinzen
 
''Le soleil se couchait sur le monde du milieu. Les ténèbres se paraient de leurs plus somptueux apparats pour enfin faire leur entrée.''
               
Rin Mephisto
 
''Et alors il vit le chaos, la désolation, la souffrance le désespoir ambiant. Il rit.''
               
Elrog Aniec
 
''Perdu quelque part, marche vers nulle part.''
               
Kyle Wate
 
''La rose n'a d'épines que pour qui veut la cueillir.''
               
Karin Yzomel
 
''- Je peux vous prédire le genre d'homme qui vous convient !
- Je connais déjà mon genre d'homme.
- Vraiment... Et quel est-il ?
- Les hommes morts.''
               
Naladrial Delindel
 
''Utilise tes pouvoirs seulement quand le noir deviendra invivable.''
               
Zedd McTwist
 
''Tes cauchemars m'ont déjà donné l'encre... À présent, ta peau me donnera les pages !''
               
Conrart Crowlore
 
''Bien des gens se font enfermer dans un cercueil une fois mort, mais rares sont ceux qui naissent dedans.''
               
Dassyldroth Arphoss
 
''Le corbeau frénétique qui vous nargue de sa voix perchée, agite ses ailes damnées, où le reflet d'un mort se penche sur votre âme.''
               
Lust Aseliwin
 
''La vie est un mensonge, la destruction une délivrance.
Passent les marées, soufflent les vents, en vain...''
               
Le Passant
 
''Fauche, tranche et avale, gouffre des âmes. Que se dresse devant toi mille fléaux, et que l’enfer se glace devant ta noirceur.''
               
Lloyd Vilehearth
 
''Des charognards pour la plupart, comme ces corbeaux à deux têtes, venant dévorer le valeureux mort.''
               
Meneldil Tristelune
 
''Nous sommes les bourreaux de la justice et de la paix. Même si ce rôle n'est pas agréable à endosser, nous nous devons de le faire, pour le bien du peuple.''
               
Ezekiel Le Sage
 
''Il me tarde de retourner au combat pour finir empalé sur une pique.''
               
Karl Von Morlag
 
''Montre-moi le chemin de la victoire. Ou guide-moi alors dans les tréfonds de la mort...''
               
Aznan Lauréano
 
''Comment peux-tu supporter ça ? C'est assourdissant ! Tue-le ! Qu'est-ce que ça te coûte ? Tu ne l'entendras plus. Tu seras en paix... Tue-le !''
               
Aïden Sochlane
 
''- Faites taire votre cabot !
- Je ne suis pas votre servante !
- Alors je le ferai taire moi-même !''
               
Rosaly Von Gregorius
 
''Le seul présent que la justice a à vous offrir, est votre mort.''
               
Mirage Morteury
 
''Laissez-moi vous conduire aux carnages.... Tant d'âmes ne demandent qu'à succomber.''
               
Idryss Leeverwen
 
''Le soleil est un bourreau. D'une simple caresse, sa langue enflammée peut calciner n'importe quel être.''
               
Seïren Nepthys
 
''C'est une nuit sans lune. Ou bien était-ce un jour sans soleil ?''
               
ShuiLong Zhang
 
''La vie est un rouage lent et grinçant. Il ne tourne que dans un sens. Celui où tu tombes.''
               
Camelle Elwhang
 
''Et un jour, sur vos lits de mort, bien des années auront passé et peut-être regretterez-vous de ne pouvoir échanger toutes vos tristes vies épargnées à Feleth pour une chance, une petite chance de revenir ici et tuer nos ennemis, car ils peuvent nous ôter la vie mais ils ne nous ôteront jamais notre liberté !''
               
Edouard Neuman
 
''Le temps est la gangrène de l'homme, elle apparait puis vous ronge à petit feu. Pour finir il ne vous reste plus que le présent pour vivre ; le passé s'évapore peu à peu et le futur ne vous intéresse guère.''
               
Asgeïr Aslak
 
''Cueillir la fleur de la déchéance et croquer dans la pomme de la faucheuse, nos vies se résument à cela car après tout, nous finissons à une moment où un autre, tous sous terre.''
               
Violette Dellylas
 
''Le pire n'est pas de mourir, mais de se faire oublier.''
               
Erwan Daermon Do'Layde
 
''Tenter d'oublier, même si c'était impossible. Il aurait aimé se jeter à la mer avec la preuve de son acte immonde. Laver tout ce sang qu'il sentait sur lui. Peut-être même s'y noyer, simplement. Sombrer dans les abysses et les ténèbres, pour toujours.''
               
Mio Raeth
 
''La lumière montre l'ombre et la vérité le mystère.''
               
Aeli Seoriria
 
''Si la vie n'a qu'un temps, le souvenir n'a qu'une mesure. Le reste est silence.''
               
Valt Horn
 
''Dans le noir le plus complet, l'aveugle est la meilleure personne à suivre. Dans un monde de folie, qui mieux qu'un fou pour nous guider ?''
               
Ledha Borolev
 
''Je ne crois pas en la force d'un absent. Celle qui ferait de vos dieux ce que vous pensez qu'ils sont.''
               
Gigantus Corne
 
''Une limite qui n'a été créée que pour être dépassée ? C'est simple, imaginez !''
               
Goudwin Didrago
 
''Voir grouiller tous ces gens, connaître leurs désirs et leurs rêves, voir comment évoluent les sociétés, leurs aspirations et leurs défauts. Comprendre que donc rien n'est éternel, et que tous ces rêves et toutes ces folies disparaîtront de la surface du monde. Se laisser aller, indolent, parce que tout cela ne servira à rien, et qu'au bout du compte le monde reste le monde, seule éternité immuable.''
               
Uridan Sangried
 
''L'Inquisition vous remettra sur le droit chemin. Même s'il faut vous briser les jambes pour ça.''
               
Leevo Shellhorn
 
''N'oublie pas d'avoir peur des morts. Ils sont toujours plus nombreux que les vivants, et un jour, tu les rejoindras.''
               
Moira Brawl
 
''J'avais l'habitude avec ce genre d'individus... Moins vous bougerez, moins vous leur parlerez... et moins ils vous cogneront dessus.''
               
Aoi Haandar
 
''Je souhaite voir votre sang se répandre mollement à la surface d'une eau rendue trouble par les masses de cadavres vidés de leur substance, marcher dans les champs de vos ossements éparpillés, me remémorant à chaque pas votre mort absurde et pathétique, que vos noms ne soient pas contés, que votre souvenir s'éteigne comme s'éteint votre vie fade et misérable, qu'à travers les années, seuls subsistent vos ossements tels de tristes traces blanchâtres dans un paysage noir de guerre, de sang et de folie.
Et que telles cette phrase, vos morts n'aient aucune importance, aucune signification pour quiconque.''
               
Nargheil Eoss
 
''Bénie soit la haine que tu porteras à ton prochain, lave l'Homme des péchés qu'il a commis.
Sois l'épée du jugement qui s'abattra sur cette race impure, souillée par la vengeance et la corruption.''
               
Meiro Fuuchiuse
 
''Notre futur exprime nos actes passés.''
               
Terence Ripper
 
''Rencontre les ténèbres et tu admireras la lumière, dit le voyant.
Contemple la lumière et tu provoqueras les ténèbres, dit l'aveugle.''
               
Tekian Varis
 
''Un général courageux et fier, est celui qui exécute en premier l'ordre qu'il donne à ses hommes.''
               
Danarius Kyrarion
 
''L'art est le sentiment obscur de l'appropriation de l'étrange.''
               
Leroi-Gourhan
 
''La mort nous sourit à tous, et tout ce que nous pouvons faire, c'est lui sourire en retour.''
               
Marc-Aurèle
 
''L'art est la mystérieuse présence en nous, de ce qui devrait appartenir à la mort.''
               
Malraux
 
''L'art est une profondeur creusée dans le visage du monde.''
               
Weischedel
 
''Le néant après la mort ? N'est-ce pas l'état auquel nous étions habitués avant la vie ?''
               
Schopenhauer
 
''Les avocats d'un malfaiteur sont rarement assez artistes pour tourner à l'avantage de leur client la belle horreur de son acte.''
               
Nietzsche
 
''Ôte-toi de mon soleil.''
               
Diogène le cynique
 
''Il y a pas d’œuvre d'art sans collaboration du démon.''
               
André Gide
 
''Ce n'est pas le lieu mais son cœur qu'on habite.''
               
John Milton
 
''Nous sommes les histoires que nous vivons.''
               
Auteur inconnu
 
''La mort est terrible pour n'importe qui. Bons ou mauvais, anges ou démons, c'est la même chose. La mort est impartiale. Il n'y a pas de mort particulièrement horrible. C'est pourquoi la mort est effrayante. Les actes, l'âge, la personnalité, la richesse, la beauté... Tout ça n'a aucun sens face à la mort.''
               
Fuyumi Ono
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Dastaël Lapartiath, Illuminée [En construction]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité

________________


________________



Dastaël Lapartiath, Illuminée [En construction] _
MessageSujet: Dastaël Lapartiath, Illuminée [En construction]   Dastaël Lapartiath, Illuminée [En construction] EmptyVen 15 Avr 2011 - 23:02

Dastaël Lapartiath
Invalide Sans Pitié
Nom : Lapartiath
Prénom : Dastaël ~ Daniel
Rang : Sainte Épée ☫ Ternie
Âge : 57 ans.
Sexe : Féminin ~ Masculin
Race : Haute Elfe
Classe : Soldat Illuminé
Équivalent angélique du Paladin, le Soldat Illuminé se caractérise par sa dévolution sans limite envers ce qu'il croit bon et surtout juste. Doté d'une éthique très stricte et sans failles, son épée n'est nullement tournée vers les Dieux, mais vers ses propres valeurs et son Seigneur. La foi envers ses convictions est sa principale force et l'anime d'une volonté inébranlable. Il obéit à des règles morales immuables et n'aspire qu'à servir ce principe générique qu'est la Justice.
Pour cela, le Soldat Illuminé dispose tout naturellement d'une remarquable maîtrise des armes au corps-à-corps. Mais ce qui le distingue des autres soldats est sans aucun doutes sa ténacité. Mué par sa croyance en le Bien et la Justice, il est peu sensible à la douleur qu'elle soit physique ou mentale. Formé pour dissiper les forces du mal, il a une résistance naturelle aux enchantements maléfiques. De même il dispose de quelques bases solides en Magie de Lumière, bien que celles-ci soient pour la plupart du temps offensives puisque tournées vers la destruction de ses opposants diaboliques. Ainsi le Soldat Illuminé se remarque par la puissante aura de lumière qui l'accompagne où qu'il aille et qui justifie son nom.
Mais hélas, la Foi qui anime le bras du Soldat Illuminé est souvent si grande qu'elle l'aveugle et le transforme non plus en un guerrier du bien mais mais en un véritable fanatique. C'est alors que l'adjectif « Illuminé » prend tout son sens.

Métier : Lieutenant Angélique
Croyances : Aucune à proprement parler. Dastaël ne croit en aucun Dieu mais elle croit dur comme fer en sa morale et en son combat contre le Mal.
Groupe : Anges

Tu dois, donc tu peux. Kant ☫
Équipement : Les objets matériels n'ont que peu de valeurs aux yeux de Dastaël. Comme elle l'aime le répéter si souvent « Ce n'est pas l'épée qui forme le guerrier mais sa force d'esprit ». En conséquences, son équipement reste des plus rudimentaires. Dastaël ne s'encombre que de peu de choses, c'est à peine si elle transporte sur elle de quoi manger dans les quelques sacoches sanglées autour de sa taille.
Bien qu'elle ait beau dire que les armes sont sans importance, cela fait bien des années qu'elle garde toujours sur elle la même énorme épée impeccablement entretenue. Une arme originellement à deux mains, formée dans un alliage de mithril, d'argent et de cristaux magiques à la lame si blanche qu'elle brille d'une lueur argentée même dans les plus profondes des ténèbres. Son tranchant est incomparable et capable de briser des roches si correctement employé. Mais son poids et sa taille en font une arme extrêmement difficile à manier. Malgré son évident attachement, elle s'est toujours refusée à la nommer. Son handicap lui interdisant désormais le maniement du bouclier, de l'arc ou de la lance à deux mains, elle ne porte sur elle qu'un petit poignard, caché dans ses cuissardes en guise d'autres armes.
Talents de combat : « Même coupée la tête du loup peut encore mordre ». Dastaël a perdu un bras, mais pas son entêtement. L'entraînement draconien qu'elle s'est imposée lui a permis de manier à une main l'épée qui en demandait deux. Ancienne épéiste de renom, elle se sert de son arme comme d'une faux mortelle, balayant, tranchant, éventrant tout ce qui trouve autour d'elle à grands coups de lame dévastatrice. Ses coups sont d'une puissance redoutable et quand Dastaël touche, il est rare que son adversaire s'en remette. Combattante aguerrie et expérimentée, elle est capable d'anticiper les attaques et parfois même de les parer en changeant sa façon de tenir son épée, s'en servant de bouclier. Bien évidemment la lenteur de ses attaques et leur manque de précision sont deux de ses plus grands défauts qui font que jamais, elle ne pourra retrouver la perfection de son art du maniement de la lame qui faisant autrefois sa réputation.
Talents de magie : Pour compenser ses faiblesses au corps-à-corps, Dastaël s'est tournée vers la Magie de Lumière, délaissant ses entrainements à l'arc, à la courte épée et au bouclier ainsi qu'à la lance. Avec le temps, elle a appris les rudiments de la magie de Lumière et est devenue capable d'utiliser des sortilèges basiques. Mais ses compétences en la matière restent limitées, Dastaël ne peut blesser directement ses ennemis. La plupart du temps, elle se contente d'aveugler ou d'éblouir temporairement ses adversaires par une gerbe de lumière dorée, leur ôtant la vue pendant quelques précieuses secondes. En revanche, par sa classe et son dévouement aux forces du bien, elle est naturellement immunisée aux enchantements maléfiques simples et présente une résistance plus accrue que la moyenne aux sortilèges démoniaques. De même les éclairs et les petites étincelles qu'elle peut former sont aptes à causer des blessures mineures parmi les créatures du Vein ou corrompues.
Talents divers : Mais l'un des atouts principal de Dastaël est son incroyable résistance, aussi bien physique que psychique. Rien ne l'ébranle, rien ne l'atteint. La Lieutenant reste de marbre à tout assaut et possède une capacité à encaisser les coups prodigieuse. Et pour cause : elle a été formée à ignorer et à ne pas ressentir la douleur, convertissant toute souffrance en une raison de plus de se battre et d'avancer. Mais la Haute Elfe n'est pas invincible, loin de là. Si sa volonté est infaillible, son corps ne l'est pas encore totalement et lorsque les limites sont atteintes, la chute est inévitable. Toutefois on notera que tant elle sera capable de remuer ne serait-ce que le plus petit de ses membres, Dastaël continuera le combat.
Enfin, ne pouvant plus compter sur l'usage de ses deux bras, l'Illuminée a considérablement renforcé la force de ses jambes, s'en servant parfois pour donner des coups et pour faire des bonds d'une impressionnante hauteur. Malgré le poids de sa lame et la lenteur de son unique bras valide, elle reste extrêmement rapide et agile dans ses déplacements. De plus, ses cuisses étant surentrainées, elle possède un équilibre prodigieux et il est, dès lors, difficile de la renverser ou même de la faire reculer voir plier sous un assaut.
Pouvoir particulier : Halo du Purgatoire : Dastaël possède une aura de lumière qui l'entoure en permanence, chassant les ténèbres qui pourraient l'entourer. Cette aura a pour principale fonction de signaler sa classe et son appartenance aux forces purificatrices du bien. Nul besoin de signaler qu'elle est effectivement peu discrète et rend sa propriétaire facilement repérable. Mais elle est également capable d'effrayer les démons et autres créatures maléfiques en fonction de sa puissance qui décline avec le niveau de santé de sa porteuse. Plus le démon est vieux, moins l'aura de Dastaël est efficace. C'est un pouvoir passif qu'elle ne peut contrôler ou désactiver.


Prie ton Dieu et ouvre ton cœur. Quoique tu ne fasses, ne crains pas les ténèbres. 30STM ☫
Apparence : Mettons les choses au clair : Dastaël n'est pas belle. Peut-être l'a-t-elle été avant sa mutilation ou peut-être pourrait-elle l'être si son visage n'était pas constamment figé dans une expression de froideur telle que ses traits en sont enlaidis. Mais le fait est que le beauté apparait comme obsolète dans l'impitoyable opinion de la Haute Elfe. Ne cherchez point de la douceur ou de la quiétude dans le physique de l'Illuminée : elles n'ont pas leur place dans l'esprit intransigeant de Dastaël, pour ne pas dire elles n'existent pas. Tout comme son âme, Dastaël a donné sa chair à son combat obsessionnel contre les forces du mal. Il en résulte un corps tourné exclusivement vers l'art de la guerre et rien d'autre. Aucune once de graisse, aucune forme désuète ne viennent encombrer la stature de Dastaël qui, du haut de ses 1m90, n'est que muscles. C'est à peine si sa taille s'affine au-dessus des hanches pour laisser apparaître un bassin anguleux dont les os en ressortent presque. Sa peau au teint hâlé a été maculée par d'innombrables cicatrices et blessures, si bien qu'elle n'a plus rien de douce ou d'enviable. Quelle que soit la situation, sa figure est glaciale, inexpressive, son allure est droite, son ton est sec, sévère. Rien, sinon de la sévérité ne se reflète dans les pupilles d'un gris métallique de son regard qui semble le plus souvent éteint. Seuls vestiges de sa beauté, ses cheveux tombent en une cascade lumineuse sur ses fines épaules. Et pourtant, malgré les années d'entraînements et d'affrontement sanglants, sa silhouette est restée frêle, banale, comme si le destin se refusait sournoisement à ce qu'elle puisse égaler un jour les carrures majestueuses de ses confrères guerriers. Sans parler de son bras gauche manquant, arraché dans un duel sans même laisser de moignon qui la recale cruellement au rang des invalides. Il en résulte tout naturellement que personne ne sait trop quoi penser de cette guerrière, à l'apparence dépourvue de robustesse et d'élégance. L'allure trop dure et le corps trop raide pour être considérée comme femme mais le profil trop fin et trop peu massif pour être considérée comme homme, Dastaël apparait donc comme une sorte de grossière hermaphrodite, souvent confondue avec un homme. Il faut bien avouer que la cape déchirée qui lui tombe jusqu'aux chevilles de ses cuissardes, n'aide pas forcément et il en va de même pour sa longue chevelure d'une blond cendré qui dissimule le reste de son corps. L'Illuminée n'en a que faire : seule la puissance l'importe et sous ce physique comique qui est le sien, se cache de véritables qualités de combattante encore exploitables malgré son pesant handicap.

Caractère, personnalité : L'esprit tout entier de Dastaël n'est tourné que vers un seul objectif : l'anéantissement total de toute forme de mal. Purifier, purifier, elle n'a que ce mot à la bouche. Sa quête vers un monde pur et sans souffrances est devenue une obsession, voir une hantise. Chaque geste est accomplit au nom de ce bel idéal de Justice qu'elle a juré de servir jusqu'à sa mort. Son chemin vers la paix s'est transformé en une route chaotique et sanglante d'extermination de ceux qu'elle qualifie les « Indignes ». Et croyez-moi, elle a une notion de l'indignité assez large. Sa conception de la Justice s'est égarée et son esprit s'est noyé dans une folie fanatique. Persuadée de faire le bien, Dastaël sert ses idéaux par des actes extrémistes, éliminant impitoyablement tout ceux qu'elle a jugé mauvais ou inutile mais également tout ceux qui se dressent sur son passage. Sa foi est aveugle mais inébranlable et rien ne pourrait la détourner de son but plus limpide que la plus pure des eaux. Animée par une volonté hors du commun, l'Illuminée est une travailleuse acharnée et persévérante ainsi qu'une combattante aussi entêtée que ferme qu'on ne saurait stopper une fois l'affrontement engagé.
Malgré le radicalisme de ses pensées, Dastaël n'est pas une personne mauvaise : elle respecte un code de vie des plus stricts, s'interdisant toute forme de plaisir et ne trouvant son salut que dans sa mission éternelle pour le triomphe des forces de bien, œuvrant sans relâche pour servir sa Justice tant aimée et tant inconsciemment bafouée. Jamais elle n'ose s'éloigner de la solide éthique qu'elle s'est elle-même forgée, mettant de côté ses propres convictions pour obéir docilement aux ordres de ses supérieurs. Mais son âme s'est égarée et en conséquences, Dastaël n'a plus rien de sympathique : si elle sauve une personne, c'est avant tout pour mieux châtier son agresseur. Dastaël s'est tournée vers la voie de destruction au détriment de celle du pardon et de la bonté, deux notions qui lui apparaissent désormais comme superflues. Outre son dévouement sans relâche pour le royaume angélique et sa Justice idolâtrée, l'Illuminée aspire également à être la meilleure et ce dans toutes les matières. Tel un chien qui ne lâche pas sa prise, son obstination est quasi-infinie et lui permet souvent de repousser les limites du possible au point même qu'elle a su surmonter son handicap pour reprendre fermement de sa seule main valide son destin de soldat des cieux.
Mais contrairement à ce que laissent supposer les apparences, l'esprit de la Haute Elfe n'est pas totalement sans failles. Bien entendu, l'échec cuisant infligé par la perte de son bras gauche lui pèse toujours et il est fort préférable de ne pas aborder avec elle sa condition de manchot. De même elle exècre ce corps trop faible à son goût et maltraité par le temps des combats. Mais par-dessus, elle vit sous la peur constante de la honte et de la faillite. Son sens de l'honneur est si fort, perdre n'est même plus une solution aux yeux de Dastaël qui préférerait mourir sur le champ de bataille plutôt que de supporter le fardeau de l'échec. Ainsi c'est souvent à peu de choses près que se joue le calme olympien de son caractère...

Le glaive de la Justice n'a pas de fourreau. Joseph de Maistre ☫

Histoire :

Conviction

Il paraît que lorsque l'on meurt on revoit tous les instants forts de sa vie. C'est faux.
Quand les soldats du tyran Kaull sont venus détruire nos forêts, anéantir nos villages et assouvir mes frères et mes sœurs, j'ai pris les armes pour défendre mon peuple. Nous, elfes de la forêt des amanites nous refusions son autorité. Le Dieu du Solstice était notre seul maître et nous ne craignions que sa colère. Aucun être, mortel de surcroît, n'avait le droit de poser ses propres règles sur notre pacifique société dont les traditions étaient restées les mêmes depuis des siècles. Tels les arbres que la bienveillante Déesse de l'Équinoxe, notre Mère, nous étions immuables, ancrés dans cette même croyance collective nous préférions mille fois la mort plutôt que de bafouer ce culte qui régissait nos existences parfois longues de centaines d'années. Ce contrôle coercitif qu'il essayait de nous imposer, nous n'en voulions pas. Dans ma tribu, nous n'avions même pas de chef. La forme de pouvoir qui fusse tolérée n'en était pas une : nous n'avions qu'un chaman, un leader spirituel qui résolvait les rares conflits venant troubler notre vie paisible, conseillait et chérissait chaque membre de cette grande famille qu'était notre famille. Nous n'aspirions à rien. Nous étions pieux. Nous étions bons. Nous vivions en retrait des autres peuples et clans, nous suffisant à nous-mêmes. Et cela ne plaisait pas au roi ascendant.
C'est souvent dans le sang que commence un grand règne. Pour assouvir son contrôle sur ses terres et soumettre son peuple, Kaull devait faire naître un climat de terreur. Et pour cela, il fallait anéantir, brûler, tuer. C'était l'expression de cette loi vieille comme le monde : celle du plus fort. On respecte toujours quelqu'un de plus puissant que nous. On craint celui qui peut nous détruire et qui l'a déjà prouvé plusieurs fois.
Dans le monde du milieu, je m'appelais Daniel. Et je suis mort dans le raid des premières capes blanches venues massacrer mon clan. Je ne me souviens plus très bien de l'existence que j'avais mené, mais je me souviens avoir été heureux. Il me semble avoir eu une femme et des enfants, à moins que ce ne soit une sœur et sa progéniture. Je ne sais plus. Quoiqu'il en soit, je vivais en harmonie avec une famille qui faisait mon bonheur des plus total.
Je n'oublierais jamais le contact de cette lame froide qui me transperça le ventre, les rires de ces hommes qui s'avançaient vers cette femme, belle comme le jour dans l'intention de la souiller, les cris de ses deux nourrissons qu'on lui arrachait des bras pour les égorger sauvagement mêlés à ses pleurs, la chaleur des flammes qui consumaient ce chêne millénaire qui m'avait vu naître, grandir et bientôt mourir. J'agonisais là, parmi les cendres et cette flaque de sang qui retournait à la Terre. J'étais mort pour défendre les miens, j'avais mené une existence paisible, aimé et chéri mes prochains ainsi que tout création de Mère. J'aurais du partir en paix. Et pourtant j'étais plein de rage et de colère. Il me semblait que je mourrais... Incomplet.
Zèle

La Lumière... La Lumière. Elle m'enveloppait, m'aspirait, éclairant tout mon être, exposant au grand jour toutes les facettes de mon âme même les plus honteuses. Elle me terrifiait et me rassurait à la fois. Elle me berçait comme une Mère, mais une Mère terrible qui aurait pu me broyer en une fraction de seconde. Je sentais que j'étais examiné, jugé. Et puis il y eut un vide. Un vide total, immense. Je baignais encore dans cet halo de lumière mais je ne sentais plus aucune présence. Apaisé, je finis par clore les yeux.
Quand je les rouvris j'étais allongé dans une pièce. Dans un premier temps, je me sentais étrangement bien. J'étais à nouveau fort, plein de vie, bien que je ne comprenais pas pourquoi je gisais là, dans cette pièce lumineuse et déserte, dans ses draps blancs et soyeux sur un lit sculpté dans un bois inconnu. Étais-je réellement mort ? L'assaut des Capes Blanches n'était donc pas un rêve ? Ou bien était-ce alors... Une nouvelle vie ? Une rédemption. On me donnait une autre chance : celle de compléter cette vie inachevée qu'on m'avait honteusement ôtée, de lui donner cette fois-ci un sens un but. Je devais me réjouir à cette perspective mais quand je vis deux formes rondes sur mon buste, juste au-dessus d'un ventre dont tous les muscles avaient disparu. J'étais devenu... Une femme ?
Fanatisme

Quam quidem partem accusationis admiratus sum et moleste tuli potissimum esse Atratino datam. Neque enim decebat neque aetas illa postulabat neque, id quod animadvertere poteratis, pudor patiebatur optimi adulescentis in tali illum oratione versari. Vellem aliquis ex vobis robustioribus hunc male dicendi locum suscepisset; aliquanto liberius et fortius et magis more nostro refutaremus istam male dicendi licentiam. Tecum, Atratine, agam lenius, quod et pudor tuus moderatur orationi meae et meum erga te parentemque tuum beneficium tueri debeo.


En ce qui vous concerne

A quelle fréquence serez-vous présent sur le forum ?

Comment avez-vous découvert le forum ?

Quelles remarques pouvez-vous formuler à propos de l’apparence du forum ?



Test-RP
(5 lignes complètes au minimum, comme un message classique)


* * *


Dernière édition par Dastaël Lapartiath le Sam 23 Avr 2011 - 1:53, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas

Meryle Nightlander



________________

Meryle Nightlander
________________


Race : Vampire
Classe : ex-sacrimor
Métier : anciennement reine du clan des grandes plaines de feleth
Croyances : Plus aucune
Groupe : Clans

Âge : 207 ans

Messages : 363


Dastaël Lapartiath, Illuminée [En construction] _
MessageSujet: Re: Dastaël Lapartiath, Illuminée [En construction]   Dastaël Lapartiath, Illuminée [En construction] EmptySam 16 Avr 2011 - 1:55

Bonsoir très chère..

Bienvenue tout d'abord. En observant ta fiche je peux noter qu'elle semble interressante et relativement complète... Une classe fort originale et singulière mais acceptée bien entendu. (Attention tout de même au "supermanisme"). J'apprécie tout particulièrement d'ailleurs la franchise de la description physique et l'hétique du personnage, mes respects.

En revanche un détail m'attriste, pour le sexe, le "Féminin ~ Masculin" m'ennuis un tantinet ; D'une part parce qu'une telle chose n'est évidemment pas logique et aussi parce que nul part il n'est évoqué d'explication quant à cette précision étrange !

Sur ces mots-ci, je te souhaite bon courage pour la continuitée de ta fiche ! N'hésite pas pour tout renseignements.

Au plaisir très chère ^^ . Bonne continuation.

Meryle Nightlander
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité

________________


________________



Dastaël Lapartiath, Illuminée [En construction] _
MessageSujet: Re: Dastaël Lapartiath, Illuminée [En construction]   Dastaël Lapartiath, Illuminée [En construction] EmptySam 16 Avr 2011 - 2:27

Bonsoir Meryle !

Ici Shui aux commandes. Je m'excuse j'avais oublié de préciser que c'était ma première ébauche de DC. J'ai posté ce premier jet pour me faire relire par Akira.
Ça fait vraiment plaisir de voir que tu prends ton nouveau travail à cœur et que tu as déjà eu le courage de me lire ^^
Alors tout d'abord, comme je l'ai déjà c'est juste une première esquisse de mon personnage, je pense que de nombreuses choses vont être modifiées par la suite (et puis les descriptions ne sont pas assez travaillées à mon goût), notamment aux niveaux des pouvoirs. Je vais peut-être faire sauter ses connaissances en magie de lumière et garder juste le côté loupiotte de Noël pour éviter le grosbillisme. J'hésite encore un peu...
Mais on m'a faite remarquer que Meneldil utilisait également le terme d'Illuminé. Je l'ai donc contacté par MP pour savoir si ça le dérangeait que je reprenne l'expression ou pas auquel cas il me faudra recommencer une partie de ma fiche. Du coup j'ai préféré m'arrêter ici.
Pour le sexe, je t'assure qu'on peut être homme et femme à la fois, regarde-moi je suis l'Être parfait ! cela fait partie des quelques notes que j'ai laissé sur ma fiche pour la suite de l'écriture. Elle sera bien entendue explicitée dans l'histoire qui devrait venir dans le courant du WE si tout se passe bien.

En tout cas, un grand merci pour ton avis !
Revenir en haut Aller en bas

Meryle Nightlander



________________

Meryle Nightlander
________________


Race : Vampire
Classe : ex-sacrimor
Métier : anciennement reine du clan des grandes plaines de feleth
Croyances : Plus aucune
Groupe : Clans

Âge : 207 ans

Messages : 363


Dastaël Lapartiath, Illuminée [En construction] _
MessageSujet: Re: Dastaël Lapartiath, Illuminée [En construction]   Dastaël Lapartiath, Illuminée [En construction] EmptySam 16 Avr 2011 - 18:23

Hoooooooooooooooooooooooooo *O* je..je .. je me sens ... nuuuuulle !!! XD
Si tu veux je laisse la gérance de ta fiche à Alira il n'y a aucun problème ^^.

Pour ce qui est du reste de la fiche et du fait que ce soit encore une esquisse je comprend tout à fait, il n'y a aucun problème bien entendu ^^ !

Bon courage pour la suite et la continuité de ton personnage =D !

Meryle Nightlander.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité

________________


________________



Dastaël Lapartiath, Illuminée [En construction] _
MessageSujet: Re: Dastaël Lapartiath, Illuminée [En construction]   Dastaël Lapartiath, Illuminée [En construction] EmptySam 30 Avr 2011 - 0:47

    Bonsoir chers amis Felethiens !

    Bon je vous annonce que je suis toujours en train de songer à la façon dont je vais écrire mon histoire. Ne vous inquiétez pas je suis toujours là hein.
    Aussi Meryle comme je te l'ai déjà dit, pas la peine de te sentir nulle. C'est ma faute, j'avais totalement omis de prévenir que c'était mon D.C. Et puis tu sais, une double-validation comme au bon vieux temps ne me gêne pas du tout. Merci bien d'être passée !

    Sinon je pense avoir besoin d'un autre post pour caser mon Test RP. J'éditerais ce message pour le mettre dedans quand je l'aurais écrit.
Revenir en haut Aller en bas

Meryle Nightlander



________________

Meryle Nightlander
________________


Race : Vampire
Classe : ex-sacrimor
Métier : anciennement reine du clan des grandes plaines de feleth
Croyances : Plus aucune
Groupe : Clans

Âge : 207 ans

Messages : 363


Dastaël Lapartiath, Illuminée [En construction] _
MessageSujet: Re: Dastaël Lapartiath, Illuminée [En construction]   Dastaël Lapartiath, Illuminée [En construction] EmptySam 30 Avr 2011 - 13:04

C'est moi qui suis encore désolée !!! =X !!!

Pas de probleme pour la validation et aussi pour le teste RP, dès que tu aura tout fini !

Bisous merci encore !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



________________


________________



Dastaël Lapartiath, Illuminée [En construction] _
MessageSujet: Re: Dastaël Lapartiath, Illuminée [En construction]   Dastaël Lapartiath, Illuminée [En construction] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Dastaël Lapartiath, Illuminée [En construction]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feleth :: Prologue :: Registre des personnages :: Fiches abandonnées-