''L’enfant voulait répondre. Mais sa gorge lui fit comprendre que ses mots ne seraient jamais à la hauteur du silence.''
               
Eto Hachiro
 
''La mort, c’est elle qui vous fait tenir debout. C’est elle qui dicte les actes. C’est elle qui peint le monde. Et elle vous emportera tous.''
               
Querel Sentencia
 
''Je ne ressens que soif et tristesse, la mort est futilité. Je la cherche, peut-être suis-je elle.''
               
Nagate Zetsubō
 
''Udyr, quand tu seras mort, on se souviendra de ton nom. Moi je n'en ai pas, car je ne mourrai pas aujourd'hui. Mais le tien restera gravé dans ma mémoire, et dans celle de tous ceux qui t'ont connu, comme celui d'un homme fort, et digne. Alors va, et éteins-toi avec grandeur, devant tous ces vautours.''
               
Darn Butcher
 
''La nature revivait là où les hommes mourraient, le cycle reprenait son cours normal grâce à l’albinos.''
               
Aikanaro Myrrhyn
 
''Ils ne se battaient pour rien qui n’en vaille la peine. Ils étaient incapables de distinguer ce qui avait de la valeur de ce qui n’en avait pas. Alors pourquoi tant de vigueur à la tâche ? Pourquoi risquer sa vie aussi vainement ?''
               
Alcofrybas Grincebrume
 
''Son regard, depuis toutes ces années, avait appris à parler.''
               
Etan Ystal
 
''Un monde de chaos, de destruction et de malheur, un monde impartial et magnifique, le seul en tout cas, où faire l’expérience de la vie prendrait un sens véritable.''
               
Edwin Gwendur
 
''L’enfer, ce doit être l’enfer : courir pour l’éternité dans un paysage sans fin, sans début. Sans possibilité de repos ou de mort.''
               
Tyrias Marchemonde
 
''Mais sans risque on n'obtient rien, voici ma devise mes amis. Il ne faut pas avoir peur de se salir les mains, il ne faut pas avoir peur de la mort…''
               
Dimitri Morteury
 
''Tomber... Ceci est si abstrait. L'on pourrait se relever plus grand que l'on était.''
               
Yozora Adragnis
 
''Il passa des semaines dans le cachot ayant décidé de s'y enfermer lui-même. Puis, au terme de trois semaines, vous êtes venu le voir et vous lui avez dit : «Les larmes ne sont qu'une faiblesse qu'il te faudra masquer... Si tu veux t'apitoyer, libre à toi, mais, si tu souhaites voir les choses changer, tu le peux toujours. Suis-moi... Mon ami.»''
               
Haar Wilder
 
''Le brin d'herbe ne se soucie guère de ce que font les feuilles des arbres. Mais à l'automne venu, les feuilles ne se suffisent plus entre elles. Elles s'assombrissent, se nourrissant des nuages noirs d'orage. Et alors, elles se laissent tomber sur nous.''
               
Le Peintre
 
''S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est immobile, allongée, rigide, puante à en faire vomir, en décomposition, transportant des milliers de maladies, la peau arrachée et les os jaunes. S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est à six pieds sous terre, devenue la proie des corbeaux, et ses yeux mangés par des fourmis... C'est qu'elle a un jour été orgueilleuse et avide. C'est qu'elle a un jour voulu devenir riche et grande, ou bien qu'elle l'est devenue. Cela ne change rien.''
               
Le Violoniste
 
''La pensée est la liberté, la liberté... Alors, le corps est la prison, le corps est la prison... Il faut casser les barreaux.''
               
Sill
 
''Nous croyons conduire le destin, mais c'est toujours lui qui nous mène.''
               
Setsuna Hendenmark
 
''Fais ce que tu veux avec ces villageois, sauf les laisser en vie.''
               
Kaull Hendenmark
 
''La fuite vers la religion peut être une réponse pour certains. Pour d'autres elle n'est que la simple évidence que l'homme est faible et instable.''
               
Astryl Panasdür
 
''La mort ne cherche pas à s’expliquer, elle ne fait qu’agir, monsieur. Les cadavres ne racontent pas grand-chose, mais vivant, un homme peut en avoir long à dire.''
               
Sanaki Hearthlight
 
''Alors, telle une marionnette cassée que l’on tente en vain d’animer, il se releva, restant digne malgré ses blessures.''
               
Dolven Melrak
 
''Quand le sang coule, il faut le boire. La mort ne frappera pas à votre porte mais s'invitera par vos fenêtres !''
               
Andreï Loknar
 
''Personne ne peut capturer une ombre, personne ne peut la dresser ni se l’approprier.''
               
Jazminsaa Alsan
 
''De la même façon, à l'idée qu'un abruti de scribe puisse teinter ses parchemins de calomnies religieuses, ou pire, me faire porter le titre de héros, je vais préférer m’occuper de l'écriture de ma propre histoire.''
               
Alexandre Ranald
 
''La mort... Si belle et terrible à la fois, elle l'appelait, et l'appelle toujours.''
               
Adam Moriharty
 
''Par nature, j’aime tout. Par conséquence, je me hais…''
               
Samaël Apelpisia
 
''C'est sordide et cruel, mais c'est hélas la réalité de ce monde.''
               
Liam Gil' Sayan
 
''Aujourd’hui sur les terres de Feleth les pensées ne sont plus les bienvenues. Le temps de la renaissance spirituelle est terminé. Le temps où les grands penseurs avaient aidé le monde est révolu.''
               
Héra Calliope
 
''La mort était séductrice ; elle ne montrait que ses bons côtés. La sérénité et le calme absolu : pour toujours et sans violence.''
               
Eurybie Pourrie
 
''J’ai atteint cette espèce de vanité qu’apporte l’ancienneté. Je ne crois plus qu’on puisse m’apprendre quelque chose, et si jamais quelqu’un essaye ou y arrive seulement, je me bloquerais et deviendrais hermétique à tout contact.''
               
Dante Waanig
 
''Je devrais t'attacher, tu deviens dangereux pour toi même !''
               
Jeyra Frozeñ
 
''La beauté des êtres n'était rien. La beauté des choses oui. Mais pas forcement celle que l'on voit avec une paire de rétines.''
               
Akira Satetsu
 
''Le noir. Une étendue sombre en perpétuel mouvement.''
               
Melpomène d'Ambre
 
''Il est des oreilles invisibles qui peuvent entendre jusqu'à nos moindres soupirs et des secrets aux allures anodines peuvent se révéler instruments de destruction et de tourments sans fin...''
               
Cassandre Ombrelune
 
''Le "rien" est tellement plus unique que la peur ou n'importe quel autre sentiment...''
               
Meryle Nightlander
 
''Ce n'est pas le nombre ni la force qui compte, c'est l'envie, la cause.''
               
Luyak Salamya
 
''L'innocence d'un enfant est la plus grande peur de l'homme.''
               
Clause Vaneslander
 
''Quand il lui manque une marionnette pour ses spectacles. Il verrait en vous la chose qu'il cherche.''
               
Jack D'enfer
 
''Il n'a pas de notion réelle du bien et du mal, personne ne lui ayant jamais défini ces mots.''
               
Jim Stocker
 
''Je n'ai vu aucune lumière, aucun goulet, pour sortir du boyau infini et obscur que nous empruntons tous, jusqu'à la promesse d'une nouvelle vie, de la transcendance et de la connaissance. Alors, mes yeux se sont adaptés aux ténèbres.''
               
Shaquîlah Dresdeïorth
 
''Le pouvoir ronge l'homme.''
               
Balthazar Bel
 
''Visiblement, la sérénité n'avait de valeur que si on connaissait également, en comparaison, des moments de troubles.''
               
Dranek Barth
 
''Le faible se faisait tuer, le fort vivait un jour de plus.''
               
Rodany Bleinzen
 
''Le soleil se couchait sur le monde du milieu. Les ténèbres se paraient de leurs plus somptueux apparats pour enfin faire leur entrée.''
               
Rin Mephisto
 
''Et alors il vit le chaos, la désolation, la souffrance le désespoir ambiant. Il rit.''
               
Elrog Aniec
 
''Perdu quelque part, marche vers nulle part.''
               
Kyle Wate
 
''La rose n'a d'épines que pour qui veut la cueillir.''
               
Karin Yzomel
 
''- Je peux vous prédire le genre d'homme qui vous convient !
- Je connais déjà mon genre d'homme.
- Vraiment... Et quel est-il ?
- Les hommes morts.''
               
Naladrial Delindel
 
''Utilise tes pouvoirs seulement quand le noir deviendra invivable.''
               
Zedd McTwist
 
''Tes cauchemars m'ont déjà donné l'encre... À présent, ta peau me donnera les pages !''
               
Conrart Crowlore
 
''Bien des gens se font enfermer dans un cercueil une fois mort, mais rares sont ceux qui naissent dedans.''
               
Dassyldroth Arphoss
 
''Le corbeau frénétique qui vous nargue de sa voix perchée, agite ses ailes damnées, où le reflet d'un mort se penche sur votre âme.''
               
Lust Aseliwin
 
''La vie est un mensonge, la destruction une délivrance.
Passent les marées, soufflent les vents, en vain...''
               
Le Passant
 
''Fauche, tranche et avale, gouffre des âmes. Que se dresse devant toi mille fléaux, et que l’enfer se glace devant ta noirceur.''
               
Lloyd Vilehearth
 
''Des charognards pour la plupart, comme ces corbeaux à deux têtes, venant dévorer le valeureux mort.''
               
Meneldil Tristelune
 
''Nous sommes les bourreaux de la justice et de la paix. Même si ce rôle n'est pas agréable à endosser, nous nous devons de le faire, pour le bien du peuple.''
               
Ezekiel Le Sage
 
''Il me tarde de retourner au combat pour finir empalé sur une pique.''
               
Karl Von Morlag
 
''Montre-moi le chemin de la victoire. Ou guide-moi alors dans les tréfonds de la mort...''
               
Aznan Lauréano
 
''Comment peux-tu supporter ça ? C'est assourdissant ! Tue-le ! Qu'est-ce que ça te coûte ? Tu ne l'entendras plus. Tu seras en paix... Tue-le !''
               
Aïden Sochlane
 
''- Faites taire votre cabot !
- Je ne suis pas votre servante !
- Alors je le ferai taire moi-même !''
               
Rosaly Von Gregorius
 
''Le seul présent que la justice a à vous offrir, est votre mort.''
               
Mirage Morteury
 
''Laissez-moi vous conduire aux carnages.... Tant d'âmes ne demandent qu'à succomber.''
               
Idryss Leeverwen
 
''Le soleil est un bourreau. D'une simple caresse, sa langue enflammée peut calciner n'importe quel être.''
               
Seïren Nepthys
 
''C'est une nuit sans lune. Ou bien était-ce un jour sans soleil ?''
               
ShuiLong Zhang
 
''La vie est un rouage lent et grinçant. Il ne tourne que dans un sens. Celui où tu tombes.''
               
Camelle Elwhang
 
''Et un jour, sur vos lits de mort, bien des années auront passé et peut-être regretterez-vous de ne pouvoir échanger toutes vos tristes vies épargnées à Feleth pour une chance, une petite chance de revenir ici et tuer nos ennemis, car ils peuvent nous ôter la vie mais ils ne nous ôteront jamais notre liberté !''
               
Edouard Neuman
 
''Le temps est la gangrène de l'homme, elle apparait puis vous ronge à petit feu. Pour finir il ne vous reste plus que le présent pour vivre ; le passé s'évapore peu à peu et le futur ne vous intéresse guère.''
               
Asgeïr Aslak
 
''Cueillir la fleur de la déchéance et croquer dans la pomme de la faucheuse, nos vies se résument à cela car après tout, nous finissons à une moment où un autre, tous sous terre.''
               
Violette Dellylas
 
''Le pire n'est pas de mourir, mais de se faire oublier.''
               
Erwan Daermon Do'Layde
 
''Tenter d'oublier, même si c'était impossible. Il aurait aimé se jeter à la mer avec la preuve de son acte immonde. Laver tout ce sang qu'il sentait sur lui. Peut-être même s'y noyer, simplement. Sombrer dans les abysses et les ténèbres, pour toujours.''
               
Mio Raeth
 
''La lumière montre l'ombre et la vérité le mystère.''
               
Aeli Seoriria
 
''Si la vie n'a qu'un temps, le souvenir n'a qu'une mesure. Le reste est silence.''
               
Valt Horn
 
''Dans le noir le plus complet, l'aveugle est la meilleure personne à suivre. Dans un monde de folie, qui mieux qu'un fou pour nous guider ?''
               
Ledha Borolev
 
''Je ne crois pas en la force d'un absent. Celle qui ferait de vos dieux ce que vous pensez qu'ils sont.''
               
Gigantus Corne
 
''Une limite qui n'a été créée que pour être dépassée ? C'est simple, imaginez !''
               
Goudwin Didrago
 
''Voir grouiller tous ces gens, connaître leurs désirs et leurs rêves, voir comment évoluent les sociétés, leurs aspirations et leurs défauts. Comprendre que donc rien n'est éternel, et que tous ces rêves et toutes ces folies disparaîtront de la surface du monde. Se laisser aller, indolent, parce que tout cela ne servira à rien, et qu'au bout du compte le monde reste le monde, seule éternité immuable.''
               
Uridan Sangried
 
''L'Inquisition vous remettra sur le droit chemin. Même s'il faut vous briser les jambes pour ça.''
               
Leevo Shellhorn
 
''N'oublie pas d'avoir peur des morts. Ils sont toujours plus nombreux que les vivants, et un jour, tu les rejoindras.''
               
Moira Brawl
 
''J'avais l'habitude avec ce genre d'individus... Moins vous bougerez, moins vous leur parlerez... et moins ils vous cogneront dessus.''
               
Aoi Haandar
 
''Je souhaite voir votre sang se répandre mollement à la surface d'une eau rendue trouble par les masses de cadavres vidés de leur substance, marcher dans les champs de vos ossements éparpillés, me remémorant à chaque pas votre mort absurde et pathétique, que vos noms ne soient pas contés, que votre souvenir s'éteigne comme s'éteint votre vie fade et misérable, qu'à travers les années, seuls subsistent vos ossements tels de tristes traces blanchâtres dans un paysage noir de guerre, de sang et de folie.
Et que telles cette phrase, vos morts n'aient aucune importance, aucune signification pour quiconque.''
               
Nargheil Eoss
 
''Bénie soit la haine que tu porteras à ton prochain, lave l'Homme des péchés qu'il a commis.
Sois l'épée du jugement qui s'abattra sur cette race impure, souillée par la vengeance et la corruption.''
               
Meiro Fuuchiuse
 
''Notre futur exprime nos actes passés.''
               
Terence Ripper
 
''Rencontre les ténèbres et tu admireras la lumière, dit le voyant.
Contemple la lumière et tu provoqueras les ténèbres, dit l'aveugle.''
               
Tekian Varis
 
''Un général courageux et fier, est celui qui exécute en premier l'ordre qu'il donne à ses hommes.''
               
Danarius Kyrarion
 
''L'art est le sentiment obscur de l'appropriation de l'étrange.''
               
Leroi-Gourhan
 
''La mort nous sourit à tous, et tout ce que nous pouvons faire, c'est lui sourire en retour.''
               
Marc-Aurèle
 
''L'art est la mystérieuse présence en nous, de ce qui devrait appartenir à la mort.''
               
Malraux
 
''L'art est une profondeur creusée dans le visage du monde.''
               
Weischedel
 
''Le néant après la mort ? N'est-ce pas l'état auquel nous étions habitués avant la vie ?''
               
Schopenhauer
 
''Les avocats d'un malfaiteur sont rarement assez artistes pour tourner à l'avantage de leur client la belle horreur de son acte.''
               
Nietzsche
 
''Ôte-toi de mon soleil.''
               
Diogène le cynique
 
''Il y a pas d’œuvre d'art sans collaboration du démon.''
               
André Gide
 
''Ce n'est pas le lieu mais son cœur qu'on habite.''
               
John Milton
 
''Nous sommes les histoires que nous vivons.''
               
Auteur inconnu
 
''La mort est terrible pour n'importe qui. Bons ou mauvais, anges ou démons, c'est la même chose. La mort est impartiale. Il n'y a pas de mort particulièrement horrible. C'est pourquoi la mort est effrayante. Les actes, l'âge, la personnalité, la richesse, la beauté... Tout ça n'a aucun sens face à la mort.''
               
Fuyumi Ono
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Mission importante (pv Adam Moriharty + Jeyra)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Clyde Waldan

L'homme de fer

________________


________________


Race : Humain
Classe : Chevalier
Métier : Général de l'armée du royaume
Croyances : Dieu du solstice
Groupe : Royaume

Âge : 35 ans

Messages : 20


MessageSujet: Mission importante (pv Adam Moriharty + Jeyra)   Lun 23 Mai 2011 - 20:27

Une réunion très importante avait eu lieu au palais royal, il y avait quelques jours de cela. La discussion qui avait prit place lors de ce fameux rendez-vous réunissant l'état-major de l'armée du royaume avait été très tendue et même Clyde avait perdu patience. Le sujet abordé était un sujet crucial, concernant les fameux clans dispersés ici et là dans Feleth. En plus des rebelles, certains de ceux-ci demeuraient des ennemis du royaume et tout ennemi du roi devait être éradiqué. Loi simple à retenir mais cependant difficile à réaliser quand on ne sait pas où frapper! L'armée du royaume est la plus grande et la plus puissante qui soit mais pour étendre son pouvoir partout, elle se doit de se séparer en plusieurs morceaux. Le plus gros de ces morceaux se trouve évidemment au sein de la capitale Madorass, quoi de plus important que de protéger le palais royal et la cité reine? Rien! Enfin c'est comme ça qu'on voit les choses dans l'esprit du général de l'armée et pas autrement. Tout ennemi du royaume doit disparaître afin de faciliter les plans du roi Kaull Hedenmark. Ainsi les nombreux officiers étaient tombés d'accord après de mains discours et paroles que les clans hostiles envers le royaume et proches de la capitale devaient être rasés de la carte. Les officiers importants devraient alors partir avec un nombre assez conséquent de soldats pour aller chercher et débusquer leur ennemis. Clyde avait acquit une grosse partie des soldats disponibles à partir de la ville (car le gros de l'armée se devait de rester pour garder la cité) et son lieu de recherche était tout simplement une immense étendue d'herbe verdoyante se situant au nord de la capitale et où pourraient peut-être se trouver quelques clans hostiles.

C'était donc pour cette raison que Clyde se trouvait en ce moment au sein d'une grande plaine et avec lui une centaine d'hommes qui avaient établi un grand campement. De nombreuses tentes étaient éparpillées dans un rayon de 70 mètres environ. Chaque tente de cinq mètres sur trois "hébergeait" 5 soldats pour un total d'une vingtaine de tentes à peu près. Cet emplacement de campement avait été choisi par Clyde lui-même car c'était l'endroit le plus stratégiquement potable qu'il avait trouvé. Des barricades de fortunes avaient été placée tout autour des tentes en cas d'attaque et les soldats se relayaient pour monter la garde. Une entrée de fortune avait également été établie afin de pouvoir rentrer et sortir du camp sans devoir démolir les défenses déjà construites. Il avait fallu deux jours de travail acharné pour placer toutes les barricades et ces dernières semblaient bien solides. Seule la "barrière" (l'entrée) était fragile et de ce fait, plus de gardes avaient été placés proche de celle-ci. Et bien heureusement aux yeux de Clyde, aucune attaque de quelque clan ou autre n'avait été réalisée durant ces deux jours de travaux. Un campement établi avec tant de précautions signifiait que la mission n'allait pas se terminer du jour au lendemain. Les recherches des ennemis allaient réellement commencer dans les jours qui allaient suivre et les vivres n'étaient pas un problème. La location du campement défensif avait été envoyée à la caserne de la capitale par un messager et toutes les semaines, un chariot de nourriture parviendrait au campement pour subvenir aux besoin des soldats. La mission semblait bien se dérouler...Jusqu'à maintenant en tout cas. La suite allait peut-être réserver quelques surprises...

Clyde craignait surtout pour deux choses: la barrière et le chariot de vivres. Les clans ou les rebelles alentours (si il y en avait) devaient maintenant savoir qu'il y avait un campement de l'armée du royaume dont les intentions n'étaient guère pacifiques. Si jamais les ennemis venaient à découvrir le point sensible des défenses ou le jour de la venue du chariot, cela poserait problème. Clyde, bien que grand tacticien, se devait de compter sur la chance au début même si ses effectifs étaient sûrement bien supérieurs à quelconque ennemi qu'il devrait affronter...Une aube nouvelle s'était levée depuis peu et déjà, le général était prêt à recevoir la première expédition qui était partie en reconnaissance. le général sorti de sa tente et voyait déjà les éclaireurs revenir et courir vers lui. Clyde les incita à prendre la parole pour savoir ce qu'ils avaient vu.

"Général! Nous n'avons pas été très loin encore pour notre première expédition. par conséquent, rien à signaler hormis un petit village reclus. Mais ses habitants ne semblent pas hostiles."

Clyde resta silencieux un moment puis répondit d'une voix neutre:

"Bien. Nouvelle expédition dans deux heures, prenez plus de monde et allez plus loin. Revenez qu'au soir soldat."

L'homme acquiesça d'un signe de tête puis s'en retourna avec ses comparses vers le centre du campement pour se reposer avant de repartir. Le général fit quelques pas en avant, errant dans ses pensées.*J'espère que je n'aurai pas fait tout cela pour rien...*Mais il sorti vivement de ses pensées quand un garde vint l'interpeller pour lui dire qu'une personne se trouvait au dehors du campement, devant la barrière. Le garde rajouta que la silhouette pourrait peut-être appartenir à un éclaireur d'une quelconque clan. Clyde se dépêcha de seller son cheval puis de monter dessus. Il demanda à deux autres cavaliers de venir avec lui. les trois hommes sortirent du campement au galop et atteignirent la hauteur de l'inconnu. Ce dernier n'avait pas tenter de fuir, il n'était sûrement pas un ennemi. A moins que cela soit une ruse... Clyde n'attendit pas pour prendre la parole.

"Homme! Que fais-tu ainsi à épier un campement du royaume?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adam P. Moriharty



________________


________________


Race : Démon commun
Classe : Lame noire
Métier : Faiseur de tours
Croyances : Aucunes
Groupe : Démons

Âge : 35

Messages : 60


MessageSujet: Re: Mission importante (pv Adam Moriharty + Jeyra)   Mer 25 Mai 2011 - 16:49

Adam n'avait rien à faire, aucune mission ne lui avait été confiée et il comptait bien s'occuper en prenant plaisir à terroriser deux ou trois bonnes gens, voire plus. C'était un peu sa journée, pourquoi ne pas en profiter? De plus cela faisait un petit moment qu'il ne s'était pas offert ce petit confort. La peur, la pitié, le sang chaud, bouillant par la précipitation, la fuite, l'horreur causée par lui-même. Le sang de ses victimes, il l'aimait bien chaud. La chair, il l'aimait ferme, mais pas trop. Il ne s'offrait le petit luxe de les croquer que par certaines occasions qui se présentaient rarement, une mission accomplie à la perfection, un "jour de congé"... Cette occasion se présentait donc à lui, aujourd'hui. Il se balada dans les rues de Madorass, terrorisa deux personnes d'âge plutôt mûr, une femme et un homme. Ce qu'il aimait, c'était les faire paniquer, les faire courir, les épuiser. Puis, toujours accompagné de son poignard, il le sortait de sa poche, histoire de lui faire dire "Bonjour" à la victime.

Sa première victime, l'homme, il l'a fait paniquer en le plongeant dans le noir, dans une pièce extrêmement sombre et pleine de rats, mais il l'avait relâché au bout de deux heures, il l'ennuyait, il n'avait pas assez peur à son goût. Sa deuxième victime, la femme, il l'avait poursuivi, épuisée. A chaque fois qu'elle s'arrêtait, de fatigue, il se cachait, écoutait avec attention son souffle court et rapide qui lui faisait monter une petite dose d'adrénaline, de plaisir, de fierté. A chaque fois qu'elle s'arrêtait il se cachait et lui parlait, il voulait lui faire peur tout en lui parlant d'une façon neutre, la façon la plus simple du monde, sans sentiments, sans compassion. Et cela fonctionnait. Parler à ses victimes de ce qu'il allait leurs faire, de ce qu'elles auraient pu faire si le démon n'avait pas croisé leur route. Les impulsions étaient trop fortes et il tua la femme, une belle femme, qui plus est. Il la poignarda, comme à son habitude, et il croqua un de ses doigts, il ne voulait pas trop l'abimer, cela aurait été dommage. Il la déposa à portée de vue de tous, "pour rire un peu". Sa deuxième personnalité, Arytio, lui dit que ce n'était pas bien, que même si la peur était sa motivation, il n'allait pas la provoquer chez tout le monde. Non, ce n'était pas bien. Mais Adam, lui, s'en moquait. Il se moquait de l'avis des gens. Mais ceci ce retourna de suite contre lui.

Après avoir laissé le cadavre de la belle femme qu'il avait poignardé à la vue de tout le monde, il se posa dans un endroit en hauteur, et quelques passant l'aperçurent. Avec son apparence plutôt inhabituelle chez les humains (ce qu'il n'était pas) il se fit remarquer, et poursuivre par une douzaine de passants en colère. Il courut le plus rapidement possible afin de les semer. Au bout d'une interminable journée, les humains finirent par se raviser, la fatigue sans doute. Le démon se retrouva devant un immense campement. Un peu amoché et surtout épuisé il resta devant celui-ci et attendit que l'on vienne le chercher, car c'était certain que quelqu'un le remarquerait, tôt ou tard, et serait intrigué de cette présence inattendue. Il y avait une centaine d'hommes, l'un d'eux l’apercevrait bientôt. Ces hommes devaient être en mission. Enfin quelqu'un remarqua sa présence et avertit directement le général. Pendant que celui-ci arrivait, deux gardes tenaient le démon par les bras, histoire de ne pas le laisser filer, sans doute. Puis le général fit son entrée, avec deux autres hommes. Il ne trouvait pas qu'il avait une allure impressionnante, mais peut-être était-t 'il doté de grandes capacités. Il s'arrêtèrent à quelques mètres de Adam.

"Homme! Que fais-tu ainsi à épier un campement du royaume? lui demanda le Général.

Adam resta là, debout, sans bouger, un léger sourire au coin des lèvres. Puis d'un coup il prit un air sérieux, grand acteur. Arytio lui conseilla de ne révéler en aucun cas son identité, pas pour l'instant du-moins.

- Je me suis perdu! Messieurs, aidez-moi s'il vous plaît! Il se laissa tomber, genoux à terre, pour simuler l'épuisement total. Cela fait plus de trois jours que j'erre seul et sans nourriture. Encore une fois je vous le demande, aidez-moi."

Il fit mine de tourner de l'oeil, *En avant la musique*.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jeyra Frozeñ



________________


________________


Race : Elfes
Classe : Rôdeur
Métier : Traqueur
Croyances : Aucune
Groupe : Royaume

Âge : 50

Messages : 58

Fiche de Personnage : Ma fiche


MessageSujet: Re: Mission importante (pv Adam Moriharty + Jeyra)   Mer 25 Mai 2011 - 20:14

L’herbe haute caressait doucement les jambes de Jeyra, et le vent venant de très loin était fort agréable, ni trop chaud, ni trop froid, ni trop parfait... Juste remplie de tous les endroits qu’il avait traversés... Ces grandes plaines étaient désertes, juste remplie d’un doux bruissement, celui du vent dans les herbes. Marchant droit devant lui, Jeyra rencontrait parfois un village perdu a milieu de nul pars... Les habitant n’était pas très bavard... Normal, il était soit voué a mourir de faim, soit à déménager... Pour ce qui était d’une éventuelle attaque ce n’était pas le meilleur endroit. On pouvait toujours essayer de se dissimuler dans les herbes, mais ce n’était pas gagné. Jeyra ne savait même pas lui-même, ce qu’il faisait ici ... Sûrement ce baladait-il, toujours à la recherche de clans et de rebelles... Enfin dans un endroit pareille, il n’était pas sur d’en croiser a chaque coin de rue... N’empêche qu’il ne devait pas trainer, sans vivre, il ne tiendrai pas longtemps... Mine de rien, les grandes plaines était très vallonnée, ce qui embêté Jeyra dans sa progression. Il finissait de gravir un de ce monticule, sur la trajectoire qui l’emmenait vers un petit bois, quand il entendit des voix venant du versant opposé ; pas reflexe, il s'acroupi :

-« L’armée du roi ? Ici ? »

-« Oui, et ils ne sont pas venu pour les pâquerettes... »

« Toi et les autres, allaient leur préparer une petit surprise. »

A oui ? Des rebelles ? L’armée du roi ? Cette balade de santé allait peut-être devenir intéressante, finalement. Jeyra avait maintenant un objectif : trouver les rebelles, et ensuite, l’armée... Mais il lui fallait un plan d’action... Les voix s’éloignaient... Jeyra rampa alors dans l’herbe, et regarda dans la direction ou ils se dirigeaient... Le problème, c’est qu’ils se dirigeaient vers nul pars, il n’y avait strictement rien ... Jeyra pris alors pour repère les montagnes qui pointaient le bout de leur nez et vers qui se dirigait les deux hommes. Ensuite, il fit demi-tour et scruta le ciel a la recherche de la moindre fumée pouvant provenir de l’armée... Il n’y avait rien... Enfin, il crut apercevoir, une légère fumée dissipé par le vent... Il prit alors la direction de cette fumée, mais sans grande conviction d’y trouver quoi que se soit... Il marchait depuis maintenant deux bonnes heures, quand enfin, l’odeur du feu se fit sentir... Il s’approchât discrètement, avant d’enfin apercevoir des barricades de fortune... L’armée de Kaull avait été réduite à ça ? De simples barricades ? Mais oui, c’était bien ça, il pouvait maintenant voir le signes de la royauté sur les boucliers des gardes... En deux minutes, à distance plus que respectable, il avait fait le tour du fortin, et avait localisé l’entré, constitué de minable planche de bois, mais où il y avait un regroupement de soldat. Il y avait également un homme couché au sol, à l’entré. Un imposant cavalier lui parlait. Malheureusement, de là où il se trouvait, il ne pouvait entendre le moindre mot, même avec ses oreilles d'elfe. La faim commençais à le tiraillait, et il commença donc a observer dans l'espoir de découvrir quelque chose...



[HRP] Pas top, je sais...

En gros tu n'a pas remarqué ma présence ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Clyde Waldan

L'homme de fer

________________


________________


Race : Humain
Classe : Chevalier
Métier : Général de l'armée du royaume
Croyances : Dieu du solstice
Groupe : Royaume

Âge : 35 ans

Messages : 20


MessageSujet: Re: Mission importante (pv Adam Moriharty + Jeyra)   Sam 28 Mai 2011 - 13:06

Avant d'atteindre l'homme isolé qui regardait le campement, Clyde s'était retourné quelques secondes afin de regarder l'avant-poste de fortune de loin. Le général se rendait compte que ses hommes avaient bien travaillé pour établir quelque chose de ce genre dans un délai de temps si court. Peut-être même que sa petite armée déployée pourrait améliorer les défenses afin de rendre une quelconque attaque plus compliquée encore...Mais pour cela, il faudrait absolument ne pas être attaqué par les rebelles ou les clans hostiles alentours. Retournant alors la tête à nouveau pour faire face à l'homme dont il ignorait encore tout, il remarqua que les deux cavaliers qui l'avaient alors accompagné l'avaient empoigné pour ne pas qu'il s'échappe. Clyde ne demanda pas qu'ils le relâchent, estimant ne jamais être trop prudent. Après avoir posé sa question d'un ton des plus neutres, l'homme tomba par terre, semblant être épuisé par un long voyage sans vivres. Les deux hommes de Clyde reculèrent d'un pas, sûrement dégoûté par ce qu'ils avaient tenu quelques secondes auparavant.

Après un petit temps de latence, l'inconnu déblatéra tout ce qu'il avait sur le cœur sans hésiter à demander impunément de l'aide. Le général resta silencieux quelques secondes, regardant les alentours. Ces derniers étaient déserts et trop calmes mais pour l'heure, il ne semblait pas y avoir de problèmes. Clyde soutint le regard de l'inconnu à terre. L'homme était plutôt grand mais assez maigre et il avait la peau très pâle. Ce caractère faisait ressortir fortement la saleté sur son corps, saleté sûrement due à son voyage fatiguant. Le général s'approcha de lui avec méfiance car il ne pouvait croire sur parole les dires d'un inconnu, qui plus était, qui semblait espionner le campement de l'armée du roi.


"Et comment pourrai-je être certain de ce que tu affirmes? Tu sembles certes fatigué mais il se fait que tu te trouvais non loin de mon campement. Et en ces temps fâcheux, je me dois d'être méfiant...De plus, l'armée du royaume n'a pas pour réputation d'aider les voyageurs dans le besoin. J'ai une mission des plus importantes à résoudre. Vois-tu inconnu, tu pourrais tout simplement être un espion au compte de quelconque clan établi alentours. Je ne peux t'aider et encore moins t'héberger... Toutefois je te somme de me répondre, as-tu vu des groupements d'hommes suspects ou des villages reclus sur ta route? Si j'estime que tu dis la vérité, je te donnerai peut-être de quoi manger. Allons relevez-le vous autres!"

Les deux hommes s'exécutèrent immédiatement et relevèrent l'inconnu prestement devant Clyde pour lui faire face. Ce dernier reprit juste avant que l'homme en face de lui ne lui réponde.

"Je suis général de l'armée du royaume, retiens-le. Et toi, comment te nommes-tu? J'aimerai pouvoir mettre un nom à la personne à laquelle je suis en train de parler."

Le soleil descendait déjà dans le ciel dépourvu de nuages, le rendant d'une couleur améthyste dans le fond de l'horizon. Clyde se demandait s'il n'avait pas fait une erreur en envoyant à nouveau un groupe d'éclaireurs...Ses soldats étaient effectivement plus doué pour le combat diurne que nocturne mais il ne s'inquiétait pas trop. Le groupe qu'il avait envoyé savait se faire discret et savait à quoi s'attendre. De toutes manières, ceux-ci allaient rentrer plus tôt que prévu vu les circonstances. Aussi, Clyde n'allait pas trop tarder à rentrer également. Il voulait que le petit problème concernant l'homme posté en face de lui soit résolu au plus vite et de la meilleure manière possible. S'il s'avérait être un espion, ce dernier n'allait pas le lui dire joyeusement de son plein gré.

[HRP : désolé du retard et du post assez court, mais j'ai des coupures internet...Cela s'arrangera sûrement bientôt.]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adam P. Moriharty



________________


________________


Race : Démon commun
Classe : Lame noire
Métier : Faiseur de tours
Croyances : Aucunes
Groupe : Démons

Âge : 35

Messages : 60


MessageSujet: Re: Mission importante (pv Adam Moriharty + Jeyra)   Mar 31 Mai 2011 - 12:33

L'homme resta tout simplement devant Adam. Il ne se prenait pas pour un simple Général. Il avait l'air d'être un sacré leader, et donnait l'impression de se prendre pour un roi. N'était-ce pas un "péché" pour les hommes de vouloir se prendre pour supérieur? Quoi-qu'il en soit, l'homme lui répondit:

"Et comment pourrai-je être certain de ce que tu affirmes?

A cette question, Adam était un peu étonné.

- Tu sembles certes fatigué mais il se fait que tu te trouvais non loin de mon campement. Et en ces temps fâcheux, je me dois d'être méfiant... De plus, l'armée du royaume n'a pas pour réputation d'aider les voyageurs dans le besoin.

Adam avait décidé de répondre, mais l'homme ne lui laissa pas le temps de placer une phrase.

- J'ai une mission des plus importantes à résoudre. Vois-tu inconnu, tu pourrais tout simplement être un espion au compte de quelconque clan établi alentours.

*Pour qui se prend-il, celui-là!? Je ne suis pas un chien tenu en laisse, je ne travail pour personne... d'autre que le Seigneur Arphoss...*

- Je ne peux t'aider et encore moins t'héberger... Toutefois je te somme de me répondre, as-tu vu des groupements d'hommes suspects ou des villages reclus sur ta route? Si j'estime que tu dis la vérité, je te donnerai peut-être de quoi manger.

Adam était un peu énervé. *Je ne suis pas un de ces clochards qui ne mange que de la nourriture humaine! C'est l'humain lui-même mon repas, pauvre fou...* L'homme dirigea son regard vers les soldats qui se tenaient aux côtés d'Adam.

- Allons relevez-le vous autres!"

Les deux hommes le relevèrent, de sorte à ce qu'il lui fasse face. Il est vrai qu'il en avait peut-être un peu trop fait. Un démon de cette classe, et tellement bon acteur, de se qu'il pensait, il lui fallait exhiber son talent. L'homme en armure reprit.

"Je suis général de l'armée du royaume, retiens-le. Et toi, comment te nommes-tu? J'aimerai pouvoir mettre un nom à la personne à laquelle je suis en train de parler.

*Ouuuh, dites-moi... Il est bien sûr de lui celui-là! Quelle confiance, c'est impressionnant! La race humaine est de plus en plus intéressante!* Adam releva la tête, tranquillement, puis il lança un regard noir qui glacerait le sang d'une lionne en chasse, à l'homme en armure.

- Sachez que je ne travaille pour personne... il laissa passer quelques secondes puis il lui fit un sourire, Mon nom est Adam. Je suis... Ce que l'on pourrais qualifier de "ravis" de trouver quelqu'un qui veuille peut-être bien s'occuper de moi. Et pour répondre à votre autre question, non. Je ne pense pas avoir rencontré quelque clan que se soit... Mais...

Il se souvint soudain qu'il avait eut l'impression de voir quelqu'un, une silhouette, très loin. Peut-être rien, même sûrement rien. Cela valait-il la peine de provoquer la panique- ... La panique... Oh oui... Cette sensation immensément jouissive qui était une des plus grandes motivations du démon. Peut-être que cette silhouette n'était rien, mais peut-être qu'elle était aussi une force qui voulait s'attaquer à ces soldats. Mais *Il ne faut pas rêver, mon cher Adam, lui dit Arytio. Ce sont des soldats, rien ou presque rien n'est censé leur faire peur.*, en effet. *Ne nous donnons pas la peine, si c'est pour rien ou pas grand chose.* Pas faux. Il n'en ferait donc rien.

- Non. Je n'ai vu personne, je peux vous l'assurer."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jeyra Frozeñ



________________


________________


Race : Elfes
Classe : Rôdeur
Métier : Traqueur
Croyances : Aucune
Groupe : Royaume

Âge : 50

Messages : 58

Fiche de Personnage : Ma fiche


MessageSujet: Re: Mission importante (pv Adam Moriharty + Jeyra)   Ven 10 Juin 2011 - 18:34

Intéressant, se dit Jeyra en observant la scène de loin... L'homme qui semblait exténué parlait maintenant au cavalier, tenu fermement par de soldats... Bon, Jeyra doutait que ça avait un rapport avec les rebelles, et détourna donc son attention vers le petit fortin... Il avait tellement faim, il entendait même son estomac gargouiller, et pour couronner le tout, une odeur de viande lui arrivait aux narines... Il cherchait donc une faille dans leurs défenses, ce qui n'allait surement pas être très dur pour un elfe comme Jeyra... Il fit une fois de plus le tour du petit fort, avant de découvrir, entre de pieux, un trou. Oui, il y avait bien un trou, qui laissait la voie libre a Jeyra pour allait dérober de la nourriture car il pensait bien que les soldats n'allait pas lui la fournir comme ça, même si il leur disait qu'il était du Royaume. Il avait donc décidé de s'introduire dans le fort pour y dérobait de quoi mangé...

Rampant le plus discrètement dans l'herbe plus ou moins haute, Jeyra s'approcher doucement mais sûrement du fortin. Arrivait à quelque dizaine de mètres, il eu la mauvaise surprise de remarquait que l'herbe avait été coupé au alentour du fort... Il ne lui restait plus qu'a sprinté jusqu'a l'encoche que formait la faille dans la muraille... Alors, il ne lui restait plus qu'a analysait la relève des gardes pour pénétrer le fort... Observant depuis un petit quart d'heure les gardes, il remarqua qu’à la relève, il obtenait un peu de temps pour passer... C'est bon, il pouvait y allait ! Il courut alors vers le trou, et s'y glissa rapidement, et comme prévu, derrière, il n’y avait personne... Il lui restait une petite minute pour trouver un endroit ou se cacher, et pour voler la nourriture. Il pénétra en trombe dans une tente, qui était vide. Des sacs était posé, bien en ordre, sur le côté. Il en ouvrit un, et en sortit de la viandes séché... *Hum, pas si mal, se dit Jeyra...* Il entendit soudain des pas qui se dirigeaient vers lui, et s’apprêta à attaquer.

-On s’emmerde vraiment ici hein ?
-Tu l’as dit, deux semaines qu’on ne fait rien !

L’un des deux ouvrit la tente, et Jeyra lui envoya alors en pleine figure un des crochets et enchaîna avec un genou dans l’estomac dont il avait le secret, le garde s’effondra par terre, le souffle coupait. Le second n’eu pas vraiment plus le temps de réaliser la situation, qu’il vit arrivait un second coup de point. Ses deux ennemis été dans les vapes, mais il allait bien sur allait donner l’alerte... Jeyra sortit le plus vite possible de la tente, et retraversa la petite distance qui le séparé de la « sortit ». Soudain, quelques mètres avant son but, un garde sortit de nulle part, et envoya Jeyra roulé à terre... Jeyra observa son adversaire, un homme grand, qui avait dû en voir... Il était rangeux, et son visage n’inspirait pas la joie. Préférant s’échappait, Jeyra courut en sens inverse... Ce n’était pas dans les habitudes de Jeyra de prendre la fuite mais il avait un plan, plutôt que de l’attaquer de face, il allait l’avoir pas la ruse... Au tournant d’une tente, Jeyra s’arrêta, et attendit l’arriver de l’homme, qui n’avait toujours pas crié l’alarme, grave erreur, se dit Jeyra en lui attrapant le bras avant de le tordre. Jeyra ne lui laissa pas le temps de se plaindre, et l’étouffa, juste assez pour qu’il se taise une bonne heure... L’homme se débattit violement, mais sans résulta, il s’évanouit quelque temps après... Jeyra se redressa, et regarda autour de lui,
coup de chance, personne n’avait vu. Mais il nu pas le temps de repartir qu’il entendit crier :

« ALERTE !!! »

On venait de découvrir les deux cors... Jeyra fit une rapide analyse, le camp était remplit de garde cherchant un intrus, s’y il bougeait, il était fait, si il se cachait, il était fait, car il allait surement tout fouailler, et rassembler les hommes. Jeyra poussa alors l’homme évanouit dans la tente... Une minute plus tard, il ressortait habillait comme un soldat... Jeyra joué avec la chance, il éspérer que cette homme n’avait pas d’amis dans l’armée, et que leurs commandant ne connaissait pas les noms de ses soldats... Se fondant dans la masse, Jeyra suivi le flot de soldat qui se dirigeaient il ne savait où.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



________________


________________



MessageSujet: Re: Mission importante (pv Adam Moriharty + Jeyra)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mission importante (pv Adam Moriharty + Jeyra)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feleth :: Feleth, le monde du milieu :: Grandes plaines de Feleth :: Grandes étendues-