''L’enfant voulait répondre. Mais sa gorge lui fit comprendre que ses mots ne seraient jamais à la hauteur du silence.''
               
Eto Hachiro
 
''La mort, c’est elle qui vous fait tenir debout. C’est elle qui dicte les actes. C’est elle qui peint le monde. Et elle vous emportera tous.''
               
Querel Sentencia
 
''Je ne ressens que soif et tristesse, la mort est futilité. Je la cherche, peut-être suis-je elle.''
               
Nagate Zetsubō
 
''Udyr, quand tu seras mort, on se souviendra de ton nom. Moi je n'en ai pas, car je ne mourrai pas aujourd'hui. Mais le tien restera gravé dans ma mémoire, et dans celle de tous ceux qui t'ont connu, comme celui d'un homme fort, et digne. Alors va, et éteins-toi avec grandeur, devant tous ces vautours.''
               
Darn Butcher
 
''La nature revivait là où les hommes mourraient, le cycle reprenait son cours normal grâce à l’albinos.''
               
Aikanaro Myrrhyn
 
''Ils ne se battaient pour rien qui n’en vaille la peine. Ils étaient incapables de distinguer ce qui avait de la valeur de ce qui n’en avait pas. Alors pourquoi tant de vigueur à la tâche ? Pourquoi risquer sa vie aussi vainement ?''
               
Alcofrybas Grincebrume
 
''Son regard, depuis toutes ces années, avait appris à parler.''
               
Etan Ystal
 
''Un monde de chaos, de destruction et de malheur, un monde impartial et magnifique, le seul en tout cas, où faire l’expérience de la vie prendrait un sens véritable.''
               
Edwin Gwendur
 
''L’enfer, ce doit être l’enfer : courir pour l’éternité dans un paysage sans fin, sans début. Sans possibilité de repos ou de mort.''
               
Tyrias Marchemonde
 
''Mais sans risque on n'obtient rien, voici ma devise mes amis. Il ne faut pas avoir peur de se salir les mains, il ne faut pas avoir peur de la mort…''
               
Dimitri Morteury
 
''Tomber... Ceci est si abstrait. L'on pourrait se relever plus grand que l'on était.''
               
Yozora Adragnis
 
''Il passa des semaines dans le cachot ayant décidé de s'y enfermer lui-même. Puis, au terme de trois semaines, vous êtes venu le voir et vous lui avez dit : «Les larmes ne sont qu'une faiblesse qu'il te faudra masquer... Si tu veux t'apitoyer, libre à toi, mais, si tu souhaites voir les choses changer, tu le peux toujours. Suis-moi... Mon ami.»''
               
Haar Wilder
 
''Le brin d'herbe ne se soucie guère de ce que font les feuilles des arbres. Mais à l'automne venu, les feuilles ne se suffisent plus entre elles. Elles s'assombrissent, se nourrissant des nuages noirs d'orage. Et alors, elles se laissent tomber sur nous.''
               
Le Peintre
 
''S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est immobile, allongée, rigide, puante à en faire vomir, en décomposition, transportant des milliers de maladies, la peau arrachée et les os jaunes. S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est à six pieds sous terre, devenue la proie des corbeaux, et ses yeux mangés par des fourmis... C'est qu'elle a un jour été orgueilleuse et avide. C'est qu'elle a un jour voulu devenir riche et grande, ou bien qu'elle l'est devenue. Cela ne change rien.''
               
Le Violoniste
 
''La pensée est la liberté, la liberté... Alors, le corps est la prison, le corps est la prison... Il faut casser les barreaux.''
               
Sill
 
''Nous croyons conduire le destin, mais c'est toujours lui qui nous mène.''
               
Setsuna Hendenmark
 
''Fais ce que tu veux avec ces villageois, sauf les laisser en vie.''
               
Kaull Hendenmark
 
''La fuite vers la religion peut être une réponse pour certains. Pour d'autres elle n'est que la simple évidence que l'homme est faible et instable.''
               
Astryl Panasdür
 
''La mort ne cherche pas à s’expliquer, elle ne fait qu’agir, monsieur. Les cadavres ne racontent pas grand-chose, mais vivant, un homme peut en avoir long à dire.''
               
Sanaki Hearthlight
 
''Alors, telle une marionnette cassée que l’on tente en vain d’animer, il se releva, restant digne malgré ses blessures.''
               
Dolven Melrak
 
''Quand le sang coule, il faut le boire. La mort ne frappera pas à votre porte mais s'invitera par vos fenêtres !''
               
Andreï Loknar
 
''Personne ne peut capturer une ombre, personne ne peut la dresser ni se l’approprier.''
               
Jazminsaa Alsan
 
''De la même façon, à l'idée qu'un abruti de scribe puisse teinter ses parchemins de calomnies religieuses, ou pire, me faire porter le titre de héros, je vais préférer m’occuper de l'écriture de ma propre histoire.''
               
Alexandre Ranald
 
''La mort... Si belle et terrible à la fois, elle l'appelait, et l'appelle toujours.''
               
Adam Moriharty
 
''Par nature, j’aime tout. Par conséquence, je me hais…''
               
Samaël Apelpisia
 
''C'est sordide et cruel, mais c'est hélas la réalité de ce monde.''
               
Liam Gil' Sayan
 
''Aujourd’hui sur les terres de Feleth les pensées ne sont plus les bienvenues. Le temps de la renaissance spirituelle est terminé. Le temps où les grands penseurs avaient aidé le monde est révolu.''
               
Héra Calliope
 
''La mort était séductrice ; elle ne montrait que ses bons côtés. La sérénité et le calme absolu : pour toujours et sans violence.''
               
Eurybie Pourrie
 
''J’ai atteint cette espèce de vanité qu’apporte l’ancienneté. Je ne crois plus qu’on puisse m’apprendre quelque chose, et si jamais quelqu’un essaye ou y arrive seulement, je me bloquerais et deviendrais hermétique à tout contact.''
               
Dante Waanig
 
''Je devrais t'attacher, tu deviens dangereux pour toi même !''
               
Jeyra Frozeñ
 
''La beauté des êtres n'était rien. La beauté des choses oui. Mais pas forcement celle que l'on voit avec une paire de rétines.''
               
Akira Satetsu
 
''Le noir. Une étendue sombre en perpétuel mouvement.''
               
Melpomène d'Ambre
 
''Il est des oreilles invisibles qui peuvent entendre jusqu'à nos moindres soupirs et des secrets aux allures anodines peuvent se révéler instruments de destruction et de tourments sans fin...''
               
Cassandre Ombrelune
 
''Le "rien" est tellement plus unique que la peur ou n'importe quel autre sentiment...''
               
Meryle Nightlander
 
''Ce n'est pas le nombre ni la force qui compte, c'est l'envie, la cause.''
               
Luyak Salamya
 
''L'innocence d'un enfant est la plus grande peur de l'homme.''
               
Clause Vaneslander
 
''Quand il lui manque une marionnette pour ses spectacles. Il verrait en vous la chose qu'il cherche.''
               
Jack D'enfer
 
''Il n'a pas de notion réelle du bien et du mal, personne ne lui ayant jamais défini ces mots.''
               
Jim Stocker
 
''Je n'ai vu aucune lumière, aucun goulet, pour sortir du boyau infini et obscur que nous empruntons tous, jusqu'à la promesse d'une nouvelle vie, de la transcendance et de la connaissance. Alors, mes yeux se sont adaptés aux ténèbres.''
               
Shaquîlah Dresdeïorth
 
''Le pouvoir ronge l'homme.''
               
Balthazar Bel
 
''Visiblement, la sérénité n'avait de valeur que si on connaissait également, en comparaison, des moments de troubles.''
               
Dranek Barth
 
''Le faible se faisait tuer, le fort vivait un jour de plus.''
               
Rodany Bleinzen
 
''Le soleil se couchait sur le monde du milieu. Les ténèbres se paraient de leurs plus somptueux apparats pour enfin faire leur entrée.''
               
Rin Mephisto
 
''Et alors il vit le chaos, la désolation, la souffrance le désespoir ambiant. Il rit.''
               
Elrog Aniec
 
''Perdu quelque part, marche vers nulle part.''
               
Kyle Wate
 
''La rose n'a d'épines que pour qui veut la cueillir.''
               
Karin Yzomel
 
''- Je peux vous prédire le genre d'homme qui vous convient !
- Je connais déjà mon genre d'homme.
- Vraiment... Et quel est-il ?
- Les hommes morts.''
               
Naladrial Delindel
 
''Utilise tes pouvoirs seulement quand le noir deviendra invivable.''
               
Zedd McTwist
 
''Tes cauchemars m'ont déjà donné l'encre... À présent, ta peau me donnera les pages !''
               
Conrart Crowlore
 
''Bien des gens se font enfermer dans un cercueil une fois mort, mais rares sont ceux qui naissent dedans.''
               
Dassyldroth Arphoss
 
''Le corbeau frénétique qui vous nargue de sa voix perchée, agite ses ailes damnées, où le reflet d'un mort se penche sur votre âme.''
               
Lust Aseliwin
 
''La vie est un mensonge, la destruction une délivrance.
Passent les marées, soufflent les vents, en vain...''
               
Le Passant
 
''Fauche, tranche et avale, gouffre des âmes. Que se dresse devant toi mille fléaux, et que l’enfer se glace devant ta noirceur.''
               
Lloyd Vilehearth
 
''Des charognards pour la plupart, comme ces corbeaux à deux têtes, venant dévorer le valeureux mort.''
               
Meneldil Tristelune
 
''Nous sommes les bourreaux de la justice et de la paix. Même si ce rôle n'est pas agréable à endosser, nous nous devons de le faire, pour le bien du peuple.''
               
Ezekiel Le Sage
 
''Il me tarde de retourner au combat pour finir empalé sur une pique.''
               
Karl Von Morlag
 
''Montre-moi le chemin de la victoire. Ou guide-moi alors dans les tréfonds de la mort...''
               
Aznan Lauréano
 
''Comment peux-tu supporter ça ? C'est assourdissant ! Tue-le ! Qu'est-ce que ça te coûte ? Tu ne l'entendras plus. Tu seras en paix... Tue-le !''
               
Aïden Sochlane
 
''- Faites taire votre cabot !
- Je ne suis pas votre servante !
- Alors je le ferai taire moi-même !''
               
Rosaly Von Gregorius
 
''Le seul présent que la justice a à vous offrir, est votre mort.''
               
Mirage Morteury
 
''Laissez-moi vous conduire aux carnages.... Tant d'âmes ne demandent qu'à succomber.''
               
Idryss Leeverwen
 
''Le soleil est un bourreau. D'une simple caresse, sa langue enflammée peut calciner n'importe quel être.''
               
Seïren Nepthys
 
''C'est une nuit sans lune. Ou bien était-ce un jour sans soleil ?''
               
ShuiLong Zhang
 
''La vie est un rouage lent et grinçant. Il ne tourne que dans un sens. Celui où tu tombes.''
               
Camelle Elwhang
 
''Et un jour, sur vos lits de mort, bien des années auront passé et peut-être regretterez-vous de ne pouvoir échanger toutes vos tristes vies épargnées à Feleth pour une chance, une petite chance de revenir ici et tuer nos ennemis, car ils peuvent nous ôter la vie mais ils ne nous ôteront jamais notre liberté !''
               
Edouard Neuman
 
''Le temps est la gangrène de l'homme, elle apparait puis vous ronge à petit feu. Pour finir il ne vous reste plus que le présent pour vivre ; le passé s'évapore peu à peu et le futur ne vous intéresse guère.''
               
Asgeïr Aslak
 
''Cueillir la fleur de la déchéance et croquer dans la pomme de la faucheuse, nos vies se résument à cela car après tout, nous finissons à une moment où un autre, tous sous terre.''
               
Violette Dellylas
 
''Le pire n'est pas de mourir, mais de se faire oublier.''
               
Erwan Daermon Do'Layde
 
''Tenter d'oublier, même si c'était impossible. Il aurait aimé se jeter à la mer avec la preuve de son acte immonde. Laver tout ce sang qu'il sentait sur lui. Peut-être même s'y noyer, simplement. Sombrer dans les abysses et les ténèbres, pour toujours.''
               
Mio Raeth
 
''La lumière montre l'ombre et la vérité le mystère.''
               
Aeli Seoriria
 
''Si la vie n'a qu'un temps, le souvenir n'a qu'une mesure. Le reste est silence.''
               
Valt Horn
 
''Dans le noir le plus complet, l'aveugle est la meilleure personne à suivre. Dans un monde de folie, qui mieux qu'un fou pour nous guider ?''
               
Ledha Borolev
 
''Je ne crois pas en la force d'un absent. Celle qui ferait de vos dieux ce que vous pensez qu'ils sont.''
               
Gigantus Corne
 
''Une limite qui n'a été créée que pour être dépassée ? C'est simple, imaginez !''
               
Goudwin Didrago
 
''Voir grouiller tous ces gens, connaître leurs désirs et leurs rêves, voir comment évoluent les sociétés, leurs aspirations et leurs défauts. Comprendre que donc rien n'est éternel, et que tous ces rêves et toutes ces folies disparaîtront de la surface du monde. Se laisser aller, indolent, parce que tout cela ne servira à rien, et qu'au bout du compte le monde reste le monde, seule éternité immuable.''
               
Uridan Sangried
 
''L'Inquisition vous remettra sur le droit chemin. Même s'il faut vous briser les jambes pour ça.''
               
Leevo Shellhorn
 
''N'oublie pas d'avoir peur des morts. Ils sont toujours plus nombreux que les vivants, et un jour, tu les rejoindras.''
               
Moira Brawl
 
''J'avais l'habitude avec ce genre d'individus... Moins vous bougerez, moins vous leur parlerez... et moins ils vous cogneront dessus.''
               
Aoi Haandar
 
''Je souhaite voir votre sang se répandre mollement à la surface d'une eau rendue trouble par les masses de cadavres vidés de leur substance, marcher dans les champs de vos ossements éparpillés, me remémorant à chaque pas votre mort absurde et pathétique, que vos noms ne soient pas contés, que votre souvenir s'éteigne comme s'éteint votre vie fade et misérable, qu'à travers les années, seuls subsistent vos ossements tels de tristes traces blanchâtres dans un paysage noir de guerre, de sang et de folie.
Et que telles cette phrase, vos morts n'aient aucune importance, aucune signification pour quiconque.''
               
Nargheil Eoss
 
''Bénie soit la haine que tu porteras à ton prochain, lave l'Homme des péchés qu'il a commis.
Sois l'épée du jugement qui s'abattra sur cette race impure, souillée par la vengeance et la corruption.''
               
Meiro Fuuchiuse
 
''Notre futur exprime nos actes passés.''
               
Terence Ripper
 
''Rencontre les ténèbres et tu admireras la lumière, dit le voyant.
Contemple la lumière et tu provoqueras les ténèbres, dit l'aveugle.''
               
Tekian Varis
 
''Un général courageux et fier, est celui qui exécute en premier l'ordre qu'il donne à ses hommes.''
               
Danarius Kyrarion
 
''L'art est le sentiment obscur de l'appropriation de l'étrange.''
               
Leroi-Gourhan
 
''La mort nous sourit à tous, et tout ce que nous pouvons faire, c'est lui sourire en retour.''
               
Marc-Aurèle
 
''L'art est la mystérieuse présence en nous, de ce qui devrait appartenir à la mort.''
               
Malraux
 
''L'art est une profondeur creusée dans le visage du monde.''
               
Weischedel
 
''Le néant après la mort ? N'est-ce pas l'état auquel nous étions habitués avant la vie ?''
               
Schopenhauer
 
''Les avocats d'un malfaiteur sont rarement assez artistes pour tourner à l'avantage de leur client la belle horreur de son acte.''
               
Nietzsche
 
''Ôte-toi de mon soleil.''
               
Diogène le cynique
 
''Il y a pas d’œuvre d'art sans collaboration du démon.''
               
André Gide
 
''Ce n'est pas le lieu mais son cœur qu'on habite.''
               
John Milton
 
''Nous sommes les histoires que nous vivons.''
               
Auteur inconnu
 
''La mort est terrible pour n'importe qui. Bons ou mauvais, anges ou démons, c'est la même chose. La mort est impartiale. Il n'y a pas de mort particulièrement horrible. C'est pourquoi la mort est effrayante. Les actes, l'âge, la personnalité, la richesse, la beauté... Tout ça n'a aucun sens face à la mort.''
               
Fuyumi Ono
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Rodany Bleinzen la Louve aux cheveux de braise ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Rodany Bleinzen



________________

Rodany Bleinzen
________________


Race : Haut Elfe-Élu ~
Classe : Rôdeur ~
Métier : Chasseur de prime ~
Messages : 63


Rodany Bleinzen la Louve aux cheveux de braise ~  _
MessageSujet: Rodany Bleinzen la Louve aux cheveux de braise ~    Rodany Bleinzen la Louve aux cheveux de braise ~  EmptyDim 17 Juil 2011 - 19:56

* * *

Personnage


Nom : Bleinzen
Prénom : Rodany
Rang : Dite Bleinzy la Louve au cheveux de braise.

Âge : 65 ans
Sexe : Féminin
Race : Mi-Haut Elfe / Mi-Elu
Classe : Rôdeur ( je voudrais au fil des Rps la faire évoluer en mage guerrier si c'est possible :) )

Métier : Traqueur, chasseur de prime, petits boulots discrets.

Croyances : Même si elle ne le montre pas, au fond d’elle Bleinzy ne peut s’empêcher de croire au Dieu de la Pluie.

Groupe : Les Sidhes clan qui était nomade ayant eu des coutumes pouvant paraitre barbare mais en symbiose parfaite avec la nature, ‘Le plus fort survit’ était leur devise. (Bleinzy en est l'une des dernière représentante et elle tient à son clan c'est une des raisons pour lesquels je ne veux pas là mettre dans la catégorie solitaire. D’autant plus qu’au file des RP je souhaiterai la faire évoluer dans le groupe des Rebelles si cela est toujours possible évidement ).

Équipement : : Une épée à deux main nommé l’Ecarlate. Une gourde. Une bourse remplit de quelques pièces d’or. Une petite sacoche renfermant des plantes médicinales.

Talents de combat : douée au combat rapproché, très bon élément au combat avec une ou doux épées que ce soit sur la terre ferme ou à dos de n’importe quel monture. A quel notion rudimentaire du tire à l’arc mais ce n’est pas son domaine de prédilection.

Talents de magie : : Possède un très grande source de pouvoir qui semble être sceller mais en ignore complètement l’existence. Un pouvoir étrange qui est celui de contrôler et manipuler toute substance liquide. Elle peut ainsi grâce à ce don qu'elle ne connait pas encore sentir vivre les plantes, jouer avec la pluie mais dans des circonstances plus sinistre contrôler toute créature faite de n'importe quel liquide. Néanmoins il nécessite pour ce qui est de contrôler un corps, un temps d'incantation beaucoup plus long (genre un dizaine de minute de préparation), et Rodany à besoin de voir sa victime dans les yeux. De plus une fois en possession du corps de sa proie il faut plusieurs minutes encore avant d'être en total possession. A noter pour les Rpgistes ayant un force mental très importante il sera beaucoup plus facile pour eux de briser le sort.


Talents divers : Parfaite maitrise du camouflage, sens de l’orientation aiguisé et pisteuse hors pair.
Pouvoirs particuliers : aucun

Apparence physique :
Bleinzy possède le corps de celui d’un chasseur, d’un traqueur. Fin et souple, des muscles puissant roulant élégamment sous sa peau clair. On reconnait sous cette apparence plutôt svelte un corps agile, ferme, meurtrier. Malgré la beauté de ses formes on peut remarquer à plusieurs endroit la trace blanchâtre de vieilles cicatrices mais lorsque notre regard croise le creux de son dos et remonte savoureusement jusqu’à sa nuque il ne peut continuer son chemin. Il n’a nul choix que de s’arrêter là et d’observer cette entaille qui cisaille le dos de Bleinzy de son omoplate droite jusqu’au milieu de sa colonne vertébrale.
Mais voila que notre attention est détourné par cette masse de cheveux légèrement ondulé d’un rouge piquant, d’un rouge étincelant. De long cheveux fouettant l’air qui les fait danser si gracieusement, un spectacle qu’il est rare de voir car Bleinzy dissimule sa belle chevelure judicieusement tressée sous un capuchon afin d’éviter d’attirer toute curiosité qui pourrait s’avérer gênante.
Ce capuchon qui cache que trop souvent ce visage au traits fins mais sévères. Un visage d’une beauté sauvage. Un nez légèrement relevé, une bouche pulpeuse et un regard de braise. Des yeux reflétant une détermination de fer mais aussi, pour celui qui sait voir, les cendres de la tristesse d’un vie passé, nostalgie du temps qui file. Oui car malgré ces airs de jeune femme, Bleinzy approche les soixante dix ans et pour un humain respectable de Feleth elle sait très bien que quelque chose cloche…


Caractère, personnalité :
Bleinzy est comme tout bon prédateur d’un calme et d’un patience hors du commun. Très observatrice elle est à l’affut du moindre détails, du moindre son. Elle cherche, elle traque. La persévérance est bien une qualité qui la définit.
A noter que même si elle préfère sa solitude au sein de la Mère Nature, elle sait se fondre dans la masse des places bondées les jours de marché au milieu de ces grandes citées dépravées. Elle est l’ombre des rues et ruelles les plus obscures, et celle de la lune dans la forêt. Elle aime la discrétion car elle sait pertinemment que c’est en se faisant oublié qu’on approche le mieux ses proies. C’est un principe simple, celui d’un prédateur affamé.
Lorsqu’elle tient l’une de ses proies au bout de sa lame, c’est une Bleinzy sauvage et indomptable qui semble apparaitre. Elle devient cette bête furibonde qui ne semble trouver sa paix que dans le sang de ses victimes, ignobles créatures des ténèbres. Son courage n’est que le déguisement de sa haine la plus profonde et sa haine même n’est que prétexte pour discrètement caché des sentiments beaucoup plus forts et réels pour elle.
D’un caractère très franc, elle dissimule la un étrange paradoxe car elle ne cesse de se mentir à elle-même. Une vérité sans fondement qui la rende plutôt irascible quand elle commence à méditer sur le sujet. En effet sujet tellement fâcheux qu’elle ne veux même plus regarder son propre reflet car elle saurait dire qui elle est.


Histoire :

Rodany Bleinzen n’est pas de ce monde. Par ce monde je voudrais préciser celui de Feleth. Oui elle est, en faite, le fruit défendu de l’amour d’une Haute Elfe pour un Elu. Une Haute Elfe qui par désespoir usa de ses charmes et de sa magie afin de conquérir les plaisirs d’une nuit avec cet Homme.
Lorsqu’elle remarqua quelques semaines plus tard que cette nuit-là fut si fertile, son choix fut décisif. Elle ne pouvait se résoudre à avouer son stratagème auprès de son amant et n’aurait sut mentir à la communauté sur l’identité du père. Son choix fut alors le suivant, dissimuler sa grossesse aussi longtemps que possible et de s’exiler le moment sur l’autre monde afin d’y laisser son futur enfant.

Ainsi naquit un froid matin d’hiver, dans un petit village perdu au milieu des grandes plaines près de l’âtre crépitant d’une cheminée, une étrange petit fille à la peau blanche comme la neige et au cheveux de feu poussa son premier cri.
La Haute Elfe plongea son regard dans ceux de sa fille et lui sourit tendrement, murmura quelques mots au creux de sa si petite oreille. Les adieux les cours étaient ceux qui seront les moins douloureux avait pensé la femme elfe. C’était la première et la dernière fois qu’elles se voyaient. Comme en était sa décision principale, la Haute Elfe. laissa l’enfant dans bras de la nurse qui l’avait aidé à mettre bas et disparu épuisée dans l’embrasure de la porte.
Huit mois à peine c’était écoulé depuis la naissance de jeune fille que le village fut prit d’assaut par un groupe de vagabonds et pillards pirate des grandes plaines. La nurse qui s’était occupé l’enfant fut grièvement blessée mais réussi à fuir la petite au creux de ses bras. Elle courut tant qu’elle put jusqu’à s’enfoncer profondément dans la forêt des Amanites. A bout de souffle, le sang chaud ruisselant le long de son flan elle s’affala le long d’un arbre.

Le destin fut alors bien curieux d’entremêler l’avenir de cette jeune enfant et celui d’un peuple nomade migrant à travers les grandes étendues fertiles, les montagnes et les cotes de l’Est aux effluves marine.
Alors qu’ils revenait d’un rite sacré effectué au plus profond de la forêt, le groupe d’hommes furent surpris d’entendre les pleures d’un enfant. Tendant l’oreille ils s’avancèrent à travers la végétation luxuriante et découvrir la sinistre découverte. La femme était affalée contre l’arbre gisant dans un marre de son propre sang dont l’odeur commençait à empuantir le lieu. Les sanglots c’étaient tus et le petit groupe fut alors surpris d’apercevoir ce petit être les fixant avec intensité. Ils virent à travers ce regard la réponse des Dieux. S’ils s’étaient enfoncés aussi profondément dans la forêt des Amanites c’était pour rendre hommage à l’enfant de leur tribu qui était mort quelques jours plutôt. Aujourd’hui les Dieux leur offrait un nouvel enfant, une nouvelle fille de la tribu des Sidhes.


Ainsi commença réellement l’existence de Rodany Bleinzen, au milieu de cette grande famille de nomade.
Les Sidhes étaient un clan très fermé et fraternitaire en communion constante avec la nature. La vie en dehors des villes était dure et sans pitié, les Sidhes se faisait discret mais ils étaient réputés pour la force et le courage de leurs guerriers. Ce qui avaient fait leur renommés fut aussi que ces guerriers redoutables ne furent pas que des hommes mais aussi des femmes. Excellent chasseurs et pisteurs ils s’occupaient de leurs troupeaux d’animaux : principalement des moutons multicolores, quelques yachts et chevaux ailés.
Voyageant à travers la terre du milieu en quête de verts pâturages pour leur bêtes ils fuyaient la civilisation des grandes villes et contenter de commercer avec quelques tribus qu’il rencontraient lors de leur long voyage. Bleinzy vécut une rude enfance parmi les Sidhes mais c’est ce qui la forgea et fit d’elle une fille de la Terre. Elle apprit à s’occuper des bêtes, le combat à main nues avec l’aide de ses frères adoptifs, le nom des plantes, l’art du combat à l’épée, elle apprit aussi à écouter la Nature et les rites sacrés, elle apprit à devenir une Sidhe. Elle était douée et plus les années s’écoulait plus elle excellait dans tous les domaines. Elle était devenu la fierté du clan.

Même si la vie était dure les Sidhes étaient unis et fort mais leur force ne put rien faire ce jour là.. Bleinzy était parti chassé avec l’un de ses frère quand un mal puissant fit tremblé la Terre. Une faille venant du Vein s’était ouverte et un groupe de trois créatures monstrueuses s’abattirent sur le campement. Les Démons étaient titanesques et une odeur putride s’échappait de leur corps. Une odeur annonçant la Mort. Les vaillants guerriers combattirent vaillamment mais l’essence même des mondes étaient bien trop puissante pour eux.
Affolée par le tremblement de la terre, Bleinzy et son frère accoururent au bivouac mais il était déjà trop tard.
Aussi étrange que cela puisse paraitre, la terre trembla à nouveau et une nouvelle failli fit son apparition. Les deux premières créatures ensanglantées s’engouffrèrent et la troisième beaucoup plus imposante que les deux autres, un cadavre dans son énorme point, s’arrêta en entendant le cris perçant de la jeune femme qui venait de découvrir le carange.
Des larmes ruisselaient le long de ses joues mais son regard était aussi dur que l’acier de sa lame, aveuglément poussé par la rage la jeune guerrière s’élança sur l’horrible créature. Celui-ci abattit mollement son arme sur la jeune femme qui la reçu violement dans le dos.
Le démon cornu éclata alors d’un rire roque et planta ses dents acérées dans le cadavre qu’il tenait encore dans sa main pour en arracher un morceau puis le lança vulgairement sur Bleinzy. Il rebondit à quelques mètres d’elle en quelques craquement sourd de ses os.
La créature posa ses trois yeux d’un vert perçant sur elle et s’exclama d’une voix aussi bruyante que le tonnerre :


" Tu croyais vraiment pouvoir m’atteindre moi, Shaytan ! Pitoyable humains… "

Puis le démon s’enfourna à son tour et disparu dans la faille qui se referma derrière lui en un claquement sonore.
Le frère de Bleinzy n’ayant eu le temps de rien faire accouru vers sa sœur en évitant les cadavres des femmes, enfants et hommes gisant en lambeaux sur le sol. Elle était insouciante mais vivante, Bleinzy avant de sombrer dans un someil noir avait entendu les paroles du démon et en avait retenu son nom. Shaytan. Puis plus rien le noir complet. Plus de douleur lui lacérant le dos. Plus de sang. Plus de mort.
Son frère prit soin d’elle, d’un caractère calme et paisible il avait su faire part des choses et mit sa colère de coté afin de sauver sa sœur. Il avaient ensuite selon le rite sacré fait dans la plaine un immense feu ou les corps, enfin le reste, brulerait. Leur cendre serait portait par le vent au petit matin et ainsi le Sidhes serait à nouveau libre.
Il fallu beaucoup de temps a Bleinzy d’accepter la mort de son clan et son frère n’arrangeait pas les choses. Depuis le terrible incident il était devenu aussi silencieux qu’une tombe. Elle mit quelques mois à se rétablir et quand elle fut apte à manier de nouveau son épée son frère lui annonça sa décision, il irait au cœur de la montagne prier à l’hôtel sacré la mémoire du clan durant quelques années.
La nouvelle s’en suivit d’une terrible dispute. Et ainsi les deux derniers Sidhes prirent deux chemins complètement différent.
L’un pour le salut du clan et l’autre pour la vengeance.

La trentaine d’année qui s’écoulèrent depuis ne fut que traque et chasse. Sauvage et indomptable Bleinzy c’était forgé une redoutable étiquette de chasseur de prime. Malgré tous ses petits boulots, elle continuait ses recherches écoutant la nature et traquant les failles. Elle retrouverait le démon et tuerait celui qui se prénomme Shaytan. Elle se l’était promis le jour ou elle avait croisé son regard et un Sidhe ne rompt jamais une promesse.




En ce qui vous concerne

A quelle fréquence serez-vous présent sur le forum ?
Mh… Plusieurs fois par semaine, les week-end en période scolaire.

Comment avez-vous découvert le forum ?
Top 10 en cherchant des forum RPG sympa Very Happy

Quelles remarques pouvez-vous formuler à propos de l’apparence du forum ?
Le disign est magnifique, y a vraiment du beau boulot de fait et l’histoire est très intéressante chapeau ! J’ai tout de suite était séduite : )




Test-RP


Bleinzy laissa ses vêtements sur la berge, elle était totalement nue face à la grande étendu d’eau. Le lac était lisse, étincelant et on pouvait discerner le reflet intacte de la forme ronde et parfaite de la Dame Lune. Elle éclairait l’endroit de son halo pale et clair rendant au lieu une atmosphère singulière, à la fois féérique et terrifiante.
Féerique par la beauté même de la nature, le murmure du vent faisant chanter les feuilles, la valse des lucioles en une tourbillon de lumière, la fraicheur de la nuit vous caressant la peau dissimulant au miroir son reflet plus sinistre avec ces ombres inquiétantes courant sur le sol en d’étranges formes angoissantes, par la noirceur de la profondeur du lac cachant en son cœur ses plus terribles mystères…
Bleinzy ferma les yeux et inspira profondément. L’humidité du lieu se fit ressentir suivit par l’odeur de l’humus de la mousse fraîche des bois. L’expiration, quand elle, lui permit de vider son esprit. Le silence et la concentration. Le craquement d’un branche sur le sol, les pas pressés d’un rongeur fuyant son prédateur, bruissement de plumes. La jeune femme tourna légèrement la tête vers la droit et ouvrit brusquement ses yeux au reflets d’ambre. La chouette percher du haut de sa branche fondit tel un flèche acérée sur sa proie sans lui laisser la moindre chance.

Bleinzen replongea son attention sur l’eau miroitante du lac et d’un pas lent mais sur elle s’avança vers celui-ci. Elle était prête, il était temps. Ses longs cheveux de braise se balançait le long de son dos tel une cascade de feu.
Lorsque son orteil entra dans l’eau glacé un frisson électrique lui parcouru le corps, pourtant malgré la sensation elle n’hésita pas. Un pied puis l’autre. Pas après pas elle s’enfonçait dans les abîmes du lac. Sa froideur lui mordait la peau lui procurant un plaisir particulier. Elle se sentait vivante. Un bien être particulier qu’elle avait que peu souvent l’occasion d’approcher. Elle allait laver son corps souillé par le sang, par la violence.
Soudain d’un mouvement vif sa tête se tournant vers la berge. Elle sentait sur elle se regard observateur, malicieux. Alors d’un voix assuré mais ferme elle s’exclama :


" Qui est la ?! "

Pour toute réponse les buissons frémir, puis le silence. La chose avait disparut.



* * *

Spoiler:
 


En espérant que ma fiche sera correcte,
je dois avouer que j'ai toujours eu un peu de mal
pour les faire...
Merci d'avance pour toutes critiques ! ~
Rodany Bleinzen ~~


Dernière édition par Rodany Bleinzen le Mar 19 Juil 2011 - 17:12, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Meryle Nightlander



________________

Meryle Nightlander
________________


Race : Vampire
Classe : ex-sacrimor
Métier : anciennement reine du clan des grandes plaines de feleth
Croyances : Plus aucune
Groupe : Clans

Âge : 207 ans

Messages : 363


Rodany Bleinzen la Louve aux cheveux de braise ~  _
MessageSujet: Re: Rodany Bleinzen la Louve aux cheveux de braise ~    Rodany Bleinzen la Louve aux cheveux de braise ~  EmptyDim 17 Juil 2011 - 23:17

Bonjour Rodany ^^,

Je me présente tout d'abord, je suis Meryle Nightlander administratrice forum, vampire de mon état et chef de clan. Mais là n'est pas la question, parlons plutôt de toi.

En espérant que tu ais bien lu le règlement bien sur, je te souhaite la bienvenue sur Les Terres de Feleth !
Je vois que ta fiche est bien complète et d'ailleurs très intéressante si je puis me permettre.
Pour le reste je pense qu'il serait indispensable de développer un peu plus les capacités magiques de ton personnage. En effet tu cites qu'elle semble posséder une grande force de pouvoir mais même si elle l'ignore elle-même, j'aimerai que tu m'expliques comment cela se traduit exactement. Pour le reste tout me semble correct ; un style lisible et agréable à lire malgré quelques toutes petites fautes d'orthographe mais qui me semblent négligeables, et une histoire qui colle assez bien au contexte de Feleth et du groupe des clans selon moi..
Ta fiche est bien prise en compte, pas d'inquiétude, je te donnerai ma réponse ainsi que ma validation avec celle d'un de mes collègues admin bien sur, au plus vite après ces quelques modifications si tu veux bien t'y coller ^^. Il se peut que ton deuxième correcteur ait d'autres remarques à faire mais je lui laisse la parole si c'est le cas.

Merci de ta compréhension.

Ce sera tout pour aujourd'hui, je te laisse à la méditation et merci encore pour ton inscription. !

KAAAMBAAANWAAAA A LA REVOYANCE !!! lol

Meryle Nightlander.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Pourrie Morteury



________________

Pourrie Morteury
________________


Race : Vampire
Classe : Rôdeur
Métier : Au service d'Arphoss
Messages : 149

Fiche de Personnage : Ma Fiche


Rodany Bleinzen la Louve aux cheveux de braise ~  _
MessageSujet: Re: Rodany Bleinzen la Louve aux cheveux de braise ~    Rodany Bleinzen la Louve aux cheveux de braise ~  EmptyDim 17 Juil 2011 - 23:53

Ma jolie Rodany,

Rebonsoir et encore bienvenue. Donc comme promis je te retrouve ici ; et pour te répondre j'ai pris GRAND plaisir à lire ta fiche ( hihi ) ; j'adhère carrément au personnage débrouillard, sorti tout droit d'un clan nomade. Pour moi c'est vraiment complet et c'est pile dans le contexte.

Puis qu'elle créature divine quoi, une métisse haut-elfe/élu miam miam ( il s'en passe des choses là haut! ) BREF. Trêve de plaisanterie ( eh oui ) j'aimerais juste que tu développes ces pouvoirs scellés en nous dévoilant ce que c'est et pour moi ça sera parti pour ton entrée dans notre monde youpi.

Edit : ah ben Meryle est sacrément rapide en fait!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rodany Bleinzen



________________

Rodany Bleinzen
________________


Race : Haut Elfe-Élu ~
Classe : Rôdeur ~
Métier : Chasseur de prime ~
Messages : 63


Rodany Bleinzen la Louve aux cheveux de braise ~  _
MessageSujet: Re: Rodany Bleinzen la Louve aux cheveux de braise ~    Rodany Bleinzen la Louve aux cheveux de braise ~  EmptyLun 18 Juil 2011 - 0:22

Merciii beaucoup pour l’accueille !
Tant mieux si mon histoire vous a plu je la développerais plus en détails durant mes Rps car je n'ai pas voulu faire trop loin ici :)

Humm donc j'ai édité j'espère que ça ira mieux comme ça Wink
Merci encore de vos conseils ~

J'attends avec impatience une validation définitive pour vous rejoindre totalement !!! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Pourrie Morteury



________________

Pourrie Morteury
________________


Race : Vampire
Classe : Rôdeur
Métier : Au service d'Arphoss
Messages : 149

Fiche de Personnage : Ma Fiche


Rodany Bleinzen la Louve aux cheveux de braise ~  _
MessageSujet: Re: Rodany Bleinzen la Louve aux cheveux de braise ~    Rodany Bleinzen la Louve aux cheveux de braise ~  EmptyMar 19 Juil 2011 - 16:11

Rodydydydydydy,

Je me permets de répondre ici à ton message. Comme j'ai pu te le dire sur la chat box il faut que tu ajoutes une restriction à ton pouvoir car il est trop puissant. Bien que ton personnage ne le découvrira qu'après un long moment de jeu, il est contre nos règles d'accepter un pouvoir qui supprimerait aux autres Rpgistes leur liberté de pouvoir se défendre. Il faut laisser aux autres une chance de répliquer, sinon on tombe dans une situation d'injustice où ton ennemi se fait manipuler comme un objet.

Voilà, je pense que tu vois ce dont je parle étant donné qu'on avait pu en discuter sur la chat box, et j'espère que tu comprends. Une fois que tu auras ajouté des conditions restrictives à ce pouvoir, pour moi ça sera bon!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Meryle Nightlander



________________

Meryle Nightlander
________________


Race : Vampire
Classe : ex-sacrimor
Métier : anciennement reine du clan des grandes plaines de feleth
Croyances : Plus aucune
Groupe : Clans

Âge : 207 ans

Messages : 363


Rodany Bleinzen la Louve aux cheveux de braise ~  _
MessageSujet: Re: Rodany Bleinzen la Louve aux cheveux de braise ~    Rodany Bleinzen la Louve aux cheveux de braise ~  EmptyMar 19 Juil 2011 - 16:14

Je suis de l'avis de ma collègue et je donnerais ma validation une fois fait aussi =) !

Bon courage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rodany Bleinzen



________________

Rodany Bleinzen
________________


Race : Haut Elfe-Élu ~
Classe : Rôdeur ~
Métier : Chasseur de prime ~
Messages : 63


Rodany Bleinzen la Louve aux cheveux de braise ~  _
MessageSujet: Re: Rodany Bleinzen la Louve aux cheveux de braise ~    Rodany Bleinzen la Louve aux cheveux de braise ~  EmptyMar 19 Juil 2011 - 17:13

J'ai à nouveau modifié Very Happy

En espérant que les restrictions soient suffisantes !!! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Meryle Nightlander



________________

Meryle Nightlander
________________


Race : Vampire
Classe : ex-sacrimor
Métier : anciennement reine du clan des grandes plaines de feleth
Croyances : Plus aucune
Groupe : Clans

Âge : 207 ans

Messages : 363


Rodany Bleinzen la Louve aux cheveux de braise ~  _
MessageSujet: Re: Rodany Bleinzen la Louve aux cheveux de braise ~    Rodany Bleinzen la Louve aux cheveux de braise ~  EmptyMar 19 Juil 2011 - 19:18

Pour moi à présent tout vas. Je te donne donc ma validation, ta première ^^. Tu n'a plus qu'à attendre une nouvelle validation. ^^
Rodany Bleinzen la Louve aux cheveux de braise ~  11110
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Pourrie Morteury



________________

Pourrie Morteury
________________


Race : Vampire
Classe : Rôdeur
Métier : Au service d'Arphoss
Messages : 149

Fiche de Personnage : Ma Fiche


Rodany Bleinzen la Louve aux cheveux de braise ~  _
MessageSujet: Re: Rodany Bleinzen la Louve aux cheveux de braise ~    Rodany Bleinzen la Louve aux cheveux de braise ~  EmptyMar 19 Juil 2011 - 19:49

Parfait! Merci encore pour ta compréhension, je te souhaite un bon jeu et j'espère qu'on se retrouvera bientôt hihihi! JE VALIDE MUHAHAHHAHAHA!!! ( n'oublie pas de remplir ton profil avec tes informations ♥ )

Rodany Bleinzen la Louve aux cheveux de braise ~  211
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



________________


________________



Rodany Bleinzen la Louve aux cheveux de braise ~  _
MessageSujet: Re: Rodany Bleinzen la Louve aux cheveux de braise ~    Rodany Bleinzen la Louve aux cheveux de braise ~  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Rodany Bleinzen la Louve aux cheveux de braise ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feleth :: Prologue :: Registre des personnages :: Fiches validées-