''L’enfant voulait répondre. Mais sa gorge lui fit comprendre que ses mots ne seraient jamais à la hauteur du silence.''
               
Eto Hachiro
 
''La mort, c’est elle qui vous fait tenir debout. C’est elle qui dicte les actes. C’est elle qui peint le monde. Et elle vous emportera tous.''
               
Querel Sentencia
 
''Je ne ressens que soif et tristesse, la mort est futilité. Je la cherche, peut-être suis-je elle.''
               
Nagate Zetsubō
 
''Udyr, quand tu seras mort, on se souviendra de ton nom. Moi je n'en ai pas, car je ne mourrai pas aujourd'hui. Mais le tien restera gravé dans ma mémoire, et dans celle de tous ceux qui t'ont connu, comme celui d'un homme fort, et digne. Alors va, et éteins-toi avec grandeur, devant tous ces vautours.''
               
Darn Butcher
 
''La nature revivait là où les hommes mourraient, le cycle reprenait son cours normal grâce à l’albinos.''
               
Aikanaro Myrrhyn
 
''Ils ne se battaient pour rien qui n’en vaille la peine. Ils étaient incapables de distinguer ce qui avait de la valeur de ce qui n’en avait pas. Alors pourquoi tant de vigueur à la tâche ? Pourquoi risquer sa vie aussi vainement ?''
               
Alcofrybas Grincebrume
 
''Son regard, depuis toutes ces années, avait appris à parler.''
               
Etan Ystal
 
''Un monde de chaos, de destruction et de malheur, un monde impartial et magnifique, le seul en tout cas, où faire l’expérience de la vie prendrait un sens véritable.''
               
Edwin Gwendur
 
''L’enfer, ce doit être l’enfer : courir pour l’éternité dans un paysage sans fin, sans début. Sans possibilité de repos ou de mort.''
               
Tyrias Marchemonde
 
''Mais sans risque on n'obtient rien, voici ma devise mes amis. Il ne faut pas avoir peur de se salir les mains, il ne faut pas avoir peur de la mort…''
               
Dimitri Morteury
 
''Tomber... Ceci est si abstrait. L'on pourrait se relever plus grand que l'on était.''
               
Yozora Adragnis
 
''Il passa des semaines dans le cachot ayant décidé de s'y enfermer lui-même. Puis, au terme de trois semaines, vous êtes venu le voir et vous lui avez dit : «Les larmes ne sont qu'une faiblesse qu'il te faudra masquer... Si tu veux t'apitoyer, libre à toi, mais, si tu souhaites voir les choses changer, tu le peux toujours. Suis-moi... Mon ami.»''
               
Haar Wilder
 
''Le brin d'herbe ne se soucie guère de ce que font les feuilles des arbres. Mais à l'automne venu, les feuilles ne se suffisent plus entre elles. Elles s'assombrissent, se nourrissant des nuages noirs d'orage. Et alors, elles se laissent tomber sur nous.''
               
Le Peintre
 
''S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est immobile, allongée, rigide, puante à en faire vomir, en décomposition, transportant des milliers de maladies, la peau arrachée et les os jaunes. S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est à six pieds sous terre, devenue la proie des corbeaux, et ses yeux mangés par des fourmis... C'est qu'elle a un jour été orgueilleuse et avide. C'est qu'elle a un jour voulu devenir riche et grande, ou bien qu'elle l'est devenue. Cela ne change rien.''
               
Le Violoniste
 
''La pensée est la liberté, la liberté... Alors, le corps est la prison, le corps est la prison... Il faut casser les barreaux.''
               
Sill
 
''Nous croyons conduire le destin, mais c'est toujours lui qui nous mène.''
               
Setsuna Hendenmark
 
''Fais ce que tu veux avec ces villageois, sauf les laisser en vie.''
               
Kaull Hendenmark
 
''La fuite vers la religion peut être une réponse pour certains. Pour d'autres elle n'est que la simple évidence que l'homme est faible et instable.''
               
Astryl Panasdür
 
''La mort ne cherche pas à s’expliquer, elle ne fait qu’agir, monsieur. Les cadavres ne racontent pas grand-chose, mais vivant, un homme peut en avoir long à dire.''
               
Sanaki Hearthlight
 
''Alors, telle une marionnette cassée que l’on tente en vain d’animer, il se releva, restant digne malgré ses blessures.''
               
Dolven Melrak
 
''Quand le sang coule, il faut le boire. La mort ne frappera pas à votre porte mais s'invitera par vos fenêtres !''
               
Andreï Loknar
 
''Personne ne peut capturer une ombre, personne ne peut la dresser ni se l’approprier.''
               
Jazminsaa Alsan
 
''De la même façon, à l'idée qu'un abruti de scribe puisse teinter ses parchemins de calomnies religieuses, ou pire, me faire porter le titre de héros, je vais préférer m’occuper de l'écriture de ma propre histoire.''
               
Alexandre Ranald
 
''La mort... Si belle et terrible à la fois, elle l'appelait, et l'appelle toujours.''
               
Adam Moriharty
 
''Par nature, j’aime tout. Par conséquence, je me hais…''
               
Samaël Apelpisia
 
''C'est sordide et cruel, mais c'est hélas la réalité de ce monde.''
               
Liam Gil' Sayan
 
''Aujourd’hui sur les terres de Feleth les pensées ne sont plus les bienvenues. Le temps de la renaissance spirituelle est terminé. Le temps où les grands penseurs avaient aidé le monde est révolu.''
               
Héra Calliope
 
''La mort était séductrice ; elle ne montrait que ses bons côtés. La sérénité et le calme absolu : pour toujours et sans violence.''
               
Eurybie Pourrie
 
''J’ai atteint cette espèce de vanité qu’apporte l’ancienneté. Je ne crois plus qu’on puisse m’apprendre quelque chose, et si jamais quelqu’un essaye ou y arrive seulement, je me bloquerais et deviendrais hermétique à tout contact.''
               
Dante Waanig
 
''Je devrais t'attacher, tu deviens dangereux pour toi même !''
               
Jeyra Frozeñ
 
''La beauté des êtres n'était rien. La beauté des choses oui. Mais pas forcement celle que l'on voit avec une paire de rétines.''
               
Akira Satetsu
 
''Le noir. Une étendue sombre en perpétuel mouvement.''
               
Melpomène d'Ambre
 
''Il est des oreilles invisibles qui peuvent entendre jusqu'à nos moindres soupirs et des secrets aux allures anodines peuvent se révéler instruments de destruction et de tourments sans fin...''
               
Cassandre Ombrelune
 
''Le "rien" est tellement plus unique que la peur ou n'importe quel autre sentiment...''
               
Meryle Nightlander
 
''Ce n'est pas le nombre ni la force qui compte, c'est l'envie, la cause.''
               
Luyak Salamya
 
''L'innocence d'un enfant est la plus grande peur de l'homme.''
               
Clause Vaneslander
 
''Quand il lui manque une marionnette pour ses spectacles. Il verrait en vous la chose qu'il cherche.''
               
Jack D'enfer
 
''Il n'a pas de notion réelle du bien et du mal, personne ne lui ayant jamais défini ces mots.''
               
Jim Stocker
 
''Je n'ai vu aucune lumière, aucun goulet, pour sortir du boyau infini et obscur que nous empruntons tous, jusqu'à la promesse d'une nouvelle vie, de la transcendance et de la connaissance. Alors, mes yeux se sont adaptés aux ténèbres.''
               
Shaquîlah Dresdeïorth
 
''Le pouvoir ronge l'homme.''
               
Balthazar Bel
 
''Visiblement, la sérénité n'avait de valeur que si on connaissait également, en comparaison, des moments de troubles.''
               
Dranek Barth
 
''Le faible se faisait tuer, le fort vivait un jour de plus.''
               
Rodany Bleinzen
 
''Le soleil se couchait sur le monde du milieu. Les ténèbres se paraient de leurs plus somptueux apparats pour enfin faire leur entrée.''
               
Rin Mephisto
 
''Et alors il vit le chaos, la désolation, la souffrance le désespoir ambiant. Il rit.''
               
Elrog Aniec
 
''Perdu quelque part, marche vers nulle part.''
               
Kyle Wate
 
''La rose n'a d'épines que pour qui veut la cueillir.''
               
Karin Yzomel
 
''- Je peux vous prédire le genre d'homme qui vous convient !
- Je connais déjà mon genre d'homme.
- Vraiment... Et quel est-il ?
- Les hommes morts.''
               
Naladrial Delindel
 
''Utilise tes pouvoirs seulement quand le noir deviendra invivable.''
               
Zedd McTwist
 
''Tes cauchemars m'ont déjà donné l'encre... À présent, ta peau me donnera les pages !''
               
Conrart Crowlore
 
''Bien des gens se font enfermer dans un cercueil une fois mort, mais rares sont ceux qui naissent dedans.''
               
Dassyldroth Arphoss
 
''Le corbeau frénétique qui vous nargue de sa voix perchée, agite ses ailes damnées, où le reflet d'un mort se penche sur votre âme.''
               
Lust Aseliwin
 
''La vie est un mensonge, la destruction une délivrance.
Passent les marées, soufflent les vents, en vain...''
               
Le Passant
 
''Fauche, tranche et avale, gouffre des âmes. Que se dresse devant toi mille fléaux, et que l’enfer se glace devant ta noirceur.''
               
Lloyd Vilehearth
 
''Des charognards pour la plupart, comme ces corbeaux à deux têtes, venant dévorer le valeureux mort.''
               
Meneldil Tristelune
 
''Nous sommes les bourreaux de la justice et de la paix. Même si ce rôle n'est pas agréable à endosser, nous nous devons de le faire, pour le bien du peuple.''
               
Ezekiel Le Sage
 
''Il me tarde de retourner au combat pour finir empalé sur une pique.''
               
Karl Von Morlag
 
''Montre-moi le chemin de la victoire. Ou guide-moi alors dans les tréfonds de la mort...''
               
Aznan Lauréano
 
''Comment peux-tu supporter ça ? C'est assourdissant ! Tue-le ! Qu'est-ce que ça te coûte ? Tu ne l'entendras plus. Tu seras en paix... Tue-le !''
               
Aïden Sochlane
 
''- Faites taire votre cabot !
- Je ne suis pas votre servante !
- Alors je le ferai taire moi-même !''
               
Rosaly Von Gregorius
 
''Le seul présent que la justice a à vous offrir, est votre mort.''
               
Mirage Morteury
 
''Laissez-moi vous conduire aux carnages.... Tant d'âmes ne demandent qu'à succomber.''
               
Idryss Leeverwen
 
''Le soleil est un bourreau. D'une simple caresse, sa langue enflammée peut calciner n'importe quel être.''
               
Seïren Nepthys
 
''C'est une nuit sans lune. Ou bien était-ce un jour sans soleil ?''
               
ShuiLong Zhang
 
''La vie est un rouage lent et grinçant. Il ne tourne que dans un sens. Celui où tu tombes.''
               
Camelle Elwhang
 
''Et un jour, sur vos lits de mort, bien des années auront passé et peut-être regretterez-vous de ne pouvoir échanger toutes vos tristes vies épargnées à Feleth pour une chance, une petite chance de revenir ici et tuer nos ennemis, car ils peuvent nous ôter la vie mais ils ne nous ôteront jamais notre liberté !''
               
Edouard Neuman
 
''Le temps est la gangrène de l'homme, elle apparait puis vous ronge à petit feu. Pour finir il ne vous reste plus que le présent pour vivre ; le passé s'évapore peu à peu et le futur ne vous intéresse guère.''
               
Asgeïr Aslak
 
''Cueillir la fleur de la déchéance et croquer dans la pomme de la faucheuse, nos vies se résument à cela car après tout, nous finissons à une moment où un autre, tous sous terre.''
               
Violette Dellylas
 
''Le pire n'est pas de mourir, mais de se faire oublier.''
               
Erwan Daermon Do'Layde
 
''Tenter d'oublier, même si c'était impossible. Il aurait aimé se jeter à la mer avec la preuve de son acte immonde. Laver tout ce sang qu'il sentait sur lui. Peut-être même s'y noyer, simplement. Sombrer dans les abysses et les ténèbres, pour toujours.''
               
Mio Raeth
 
''La lumière montre l'ombre et la vérité le mystère.''
               
Aeli Seoriria
 
''Si la vie n'a qu'un temps, le souvenir n'a qu'une mesure. Le reste est silence.''
               
Valt Horn
 
''Dans le noir le plus complet, l'aveugle est la meilleure personne à suivre. Dans un monde de folie, qui mieux qu'un fou pour nous guider ?''
               
Ledha Borolev
 
''Je ne crois pas en la force d'un absent. Celle qui ferait de vos dieux ce que vous pensez qu'ils sont.''
               
Gigantus Corne
 
''Une limite qui n'a été créée que pour être dépassée ? C'est simple, imaginez !''
               
Goudwin Didrago
 
''Voir grouiller tous ces gens, connaître leurs désirs et leurs rêves, voir comment évoluent les sociétés, leurs aspirations et leurs défauts. Comprendre que donc rien n'est éternel, et que tous ces rêves et toutes ces folies disparaîtront de la surface du monde. Se laisser aller, indolent, parce que tout cela ne servira à rien, et qu'au bout du compte le monde reste le monde, seule éternité immuable.''
               
Uridan Sangried
 
''L'Inquisition vous remettra sur le droit chemin. Même s'il faut vous briser les jambes pour ça.''
               
Leevo Shellhorn
 
''N'oublie pas d'avoir peur des morts. Ils sont toujours plus nombreux que les vivants, et un jour, tu les rejoindras.''
               
Moira Brawl
 
''J'avais l'habitude avec ce genre d'individus... Moins vous bougerez, moins vous leur parlerez... et moins ils vous cogneront dessus.''
               
Aoi Haandar
 
''Je souhaite voir votre sang se répandre mollement à la surface d'une eau rendue trouble par les masses de cadavres vidés de leur substance, marcher dans les champs de vos ossements éparpillés, me remémorant à chaque pas votre mort absurde et pathétique, que vos noms ne soient pas contés, que votre souvenir s'éteigne comme s'éteint votre vie fade et misérable, qu'à travers les années, seuls subsistent vos ossements tels de tristes traces blanchâtres dans un paysage noir de guerre, de sang et de folie.
Et que telles cette phrase, vos morts n'aient aucune importance, aucune signification pour quiconque.''
               
Nargheil Eoss
 
''Bénie soit la haine que tu porteras à ton prochain, lave l'Homme des péchés qu'il a commis.
Sois l'épée du jugement qui s'abattra sur cette race impure, souillée par la vengeance et la corruption.''
               
Meiro Fuuchiuse
 
''Notre futur exprime nos actes passés.''
               
Terence Ripper
 
''Rencontre les ténèbres et tu admireras la lumière, dit le voyant.
Contemple la lumière et tu provoqueras les ténèbres, dit l'aveugle.''
               
Tekian Varis
 
''Un général courageux et fier, est celui qui exécute en premier l'ordre qu'il donne à ses hommes.''
               
Danarius Kyrarion
 
''L'art est le sentiment obscur de l'appropriation de l'étrange.''
               
Leroi-Gourhan
 
''La mort nous sourit à tous, et tout ce que nous pouvons faire, c'est lui sourire en retour.''
               
Marc-Aurèle
 
''L'art est la mystérieuse présence en nous, de ce qui devrait appartenir à la mort.''
               
Malraux
 
''L'art est une profondeur creusée dans le visage du monde.''
               
Weischedel
 
''Le néant après la mort ? N'est-ce pas l'état auquel nous étions habitués avant la vie ?''
               
Schopenhauer
 
''Les avocats d'un malfaiteur sont rarement assez artistes pour tourner à l'avantage de leur client la belle horreur de son acte.''
               
Nietzsche
 
''Ôte-toi de mon soleil.''
               
Diogène le cynique
 
''Il y a pas d’œuvre d'art sans collaboration du démon.''
               
André Gide
 
''Ce n'est pas le lieu mais son cœur qu'on habite.''
               
John Milton
 
''Nous sommes les histoires que nous vivons.''
               
Auteur inconnu
 
''La mort est terrible pour n'importe qui. Bons ou mauvais, anges ou démons, c'est la même chose. La mort est impartiale. Il n'y a pas de mort particulièrement horrible. C'est pourquoi la mort est effrayante. Les actes, l'âge, la personnalité, la richesse, la beauté... Tout ça n'a aucun sens face à la mort.''
               
Fuyumi Ono
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Dolores Alice Book

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Dolores Alice Book



________________

avatar
________________


Race : Faux Parleur(euse) [Démon]
Classe : Nécromancien(ne)
Métier : Aucun
Croyances : Aucune
Groupe : Démons

Âge : 42 (10)

Messages : 13


MessageSujet: Dolores Alice Book   Jeu 21 Juil 2011 - 20:24

* * *

Personnage


Nom : Book
Prénom : Dolores Alice
Rang : Innocente et dérangée

Âge : 42 ans, physique d'environ 10 ans
Sexe : féminin
Race : Faux Parleur
Classe : Nécromancienne
Métier : Aucun
Croyances : Aucunes
Groupe : Démons (théoriquement sous les ordres du Seigneur)

Équipement : En dehors de ses vêtements, elle a toujours avec elle le petit nounours mal rapiécé d'un nom incertain (Peut-être Mr Jingle, en référence à un livre qui parlait d'un paysan condamné à mort pour un vol qu'il n'a pas commis, mais une cape blanche vertueuse va tout faire pour prouver son innocence, et se rend compte que ce paysan est en fait un ange...), des aiguilles en grande quantité, glingedinglant à chaque pas feutrés.
Je crois que c'est tout, et peut-être, admettons tout de même, quelques composantes pour ses sorts (racines, cheveux, morceaux de viandes...)

Talents de combat : Excellente couturière, les aiguilles sont son grand amour...

Talents de magie : Nécromancie [Animation des cadavres] et 'dons' du faux parleur [jeunesse 'éternelle']

Talents divers : Chanter une comptine, danser, recoudre Mr Jingle, son nounours, mendier,
courir vite pour échapper aux C-H-I-E-N-S qui ne doivent absolument pas l'approcher, trop de mauvais souvenirs...

Pouvoirs particuliers : Lâche maman, gentil chien, lâche maman, gentil chien, lâche maman, gentil chien, lâche maman...hein ? Quoi ? Oh, et bien si ce n'est pas trop demander, pourquoi pas le don camoufler son 'aura' de démon, vu que c'est loin d'une bête de combat et que ce n'est pas le but du concept de perso...


Apparence physique : (4 lignes complètes au minimum)
Une petite silhouette d'environ cents-vingts cinq centimètres, pois plume, une vingtaine de kilos tout au plus, son petit corps frêle et blanc neige est gracieusement camouflé par deux robes légères superposée l'une sur l'autre, un corset quoiqu'inutile tout de même de bonne facture, un petit haut bouffant dévoilant ses minces épaules. Et couvrant sa chevelure noire, un chapeau de cuir gris sombre au bout pointu.
Avec un corps de dix ans, évidemment un petit début de croissance mammaire qui se remarque à peine, vu sa tenue, une petite tête bien proportionnée à la longue chevelure noire ébène, aux yeux gris métalliques fouissant dans les tréfonds de l'âme de son interlocuteur, avec en contraste, son petit sourire mi amusé, mi moqueur, comme constatant en permanence la situation cocasse que subit l'univers. Ses petites mains sont très habiles, habituées aux travaux manuels et pourtant parfaitement propres et pures, sans la trace des années de couture et de recherches quasi-expérimentales en magie profane. La démarche de la petite est enfantine, parfois trainante et parfois dansante, selon son humeur, qui semble varier aléatoirement comme les mouvements d'une girouette en pleine tempête. Avec elle, Mr Jingle, son ours en peluche mal rapiécé l'accompagne toujours, la tenant par la main, étrangement le seul élément physique ayant l'air anéanti par le temps et la corruption, contrairement a Lady Book, et son semblant d'innocence enfantine. Semblant.

Caractère, personnalité : (4 lignes complètes au minimum)
Lady Dolores Alice Book à quelques 'troubles', on pourrait la qualifier de banale, une petite fille pleine de vie et insouciante, lorsqu'on la croise au bon moment. Et puis il y'a les autres moments.
Lady Book peut être la nécromancienne studieuse qu'elle s'attelle à être, semblant lui rajouter une trentaine d'année tant sa tenue que dans sa façon de parler, mais derrière il y a également Dolores Book, démon(ne) au service du Seigneur du mal, du Vein, prête à tout pour rétablir la puissance des démons sur les mondes.
Et puis, si on fouille encore plus loin, il y a aussi la pauvre, désespérée, traumatisée, Alice Book, qui aura vu ses 'parents' moururent sous ses yeux, massacrés par une meute de chiens enragés dans la forêt, une pauvre enfant perdue.
Mais heureusement, Il y'a Alice-tout-court, qui s'est bien amusée finalement, grâce aux cabots qui ont accélérés le travail et qui ont vu, douce ironie, les deux cadavres humains se relever en morceaux et les égorger uns à uns, visiblement insensibles aux morsures et aux griffes.
Dire qu'elle souffre de trouble bipolaire voire de schizophrénie serait un bien beau euphémisme.
Tout comme définir Miss Alice comme 'maléfique' le serait.

Histoire : (10 lignes complètes au minimum)
Je m’appelle Dolores A. Book, j'ai eu 12 ans aujourd'hui, et ça, c'est mon journal.

Cher Journal, aujourd'hui, Papa t'a ramené du travail. Papa travailles pour le roi, c'est un monsieur très important et très gentil avec le roi, même si on ne l'a jamais vu. Il rend service à la ville en traquant les méchants qui désobéissent au roi et en les punissant, il paraît qu'on appelle ça 'les capes blanches', moi j'aimerais bien faire comme papa un jour.

Cher Journal, aujourd'hui, j'ai trouvé un nom pour le doudou que maman m'a fabriqué, il s’appellera Monsieur Jingle, comme la souris dans le livre. Maman est très gentille avec tout le monde, mon papa, le monsieur qui donne les journaux, le monsieur qui nous offre du pain, et parfois les gentils gardes ou les amis de papa. Elle est très gentille avec moi aussi,
toujours.
Parfois, maman pleure beaucoup, mais quand je veux aller lui faire un câlin, elle se calme. Il lui faudrait son Monsieur Jingle à elle pour qu'elle ne pleure plus.

Cher Journal, j'ai commencé la couture avec maman, je me suis coupée et ça à saigné un peu, mais maman m'a fait un bisou magique qui guérit et j'avais plus rien, et puis le soir, j'ai commencé à coudre son monsieur Jingle à elle, mais je n'arrête pas de me piquer, ma table de chevet à un petit tiroir ou je met les mouchoirs pleins de vilain sang.

Cher Journal, aujourd'hui, Papa a beaucoup crié sur Maman, elle n'a pas été assez gentille avec les messieurs qui prennent l'argent à mon Papa, et maintenant, il dit qu'il n'y a plus assez d'argent. C'est bizarre, Mr Jingle m'a dit qu'il l'avait vu acheter sa boisson bizarre qui sent très fort et qui le rend bizarre.
Cher Journal, Papa et Maman ne s'entendent plus du tout, elle est très gentille avec tout le monde, sauf lui, et lui s'énerve beaucoup et boit beaucoup, je crois que ça s’appelle de 'l'Alcool'. J'ai eu très peur car Papa enfermé Maman dans un placard.
Moi je ne sors pas de ma chambre car c'est Maman qui me l'a demandé, et je continue à coudre son Mr Jingle, pour qu'elle aille mieux. Je saigne toujours, mais ça ne me fait plus mal.
[Une tâche de sang noircie couvre le bas de la page]

Cher Journal, aujourd'hui, Maman et moi allons dans la forêt, en ballade, comme quand j'étais plus petite, pour mon anniversaire. D'ailleurs c'est bizarre, mes amies grandissent depuis quelques temps j'ai l'impression, et elles se moquent de moi car je ressemble à un bébé alors que j'ai déjà 13 ans.

Cher Journal, les chiens ont mangés papa et maman.

Cher Journal, Je lui ai bien dit, mais il ne m'écoutait pas "Lâche maman, gentil chien", Papa était venu, mais il n'avait pas son épée pour tuer les méchants, il ne savait pas qu'il y aurait les chiens. Cher Journal, pourquoi est-ce que les chiens ne m'ont rien fait ?

Chère Dolores, tu t'es vue ? Tu fais pitié, c'est minable, regardes-toi, pas foutue de recoudre ne serais-ce qu'un bras correctement, maintenant, tout mon boulot est foutu en l'air. Tu n'as qu'à crever. J'espère que tu crèveras comme un chien, ça devrait te remettre les idées en place ça !
Alice.

Cher 'Journal', Je ne me rappelle pas encore de tout, il semblerait que mon 'nom', ici, soit Dolores Alice Book. Il semblerait également qu'en plus de mon amnésie plutôt gênante, il y ai autre chose, quelqu'un d'autre qui partage ce corps. Déjà que retrouver le chemin vers le Vein et y recevoir mes ordres a été difficile vu mon aspect, si en plus il y a 'autre chose' à gérer, je sens que cette vie va être ennuyeuse.
Lâche maman, gentil chien, lâche maman [Gribouillis indescriptibles, tâches de sangs multiples]

En tant que Faux-Parleur :Son état de Parleur lui retombe dessus lorsqu'elle est en *contact* avec un chien (un aboiement très proche, une morsure, voir juste un contact physique, quelque soit le type de chien). Lors de celui-ci, elle répète alors en boucle, comme dans son souvenir 'lâche maman, gentil chien'. Si on a le malheur de croiser celle-ci dans cet état, c'est le même destin que les victimes d'Alice, mais sans le plaisir sadique retiré par le massacre : à coups d'aiguilles (plutôt lancées, à part si la victime est à la merci du Parleur) plantées jusqu'à ce que le corps soit vidé de son sang à force d'y ajouter des trous (agrandit et abimés par des chocs répétés).

En ce qui vous concerne
Bonjour, c'est le mec derrière l'écran qui vous parle.
Alors, pour Info je m’appelle T. G. si vous trouvez la suite des initiales je vous offre un biscuit de ma composition (à base d'Arsenic bien entendu)
Quelques petites choses : J'ai 14 bougies, c'est malheureux, hein ? Mais du calme, je suis loin des Kevin de cette âge. Je suis sur le net depuis 9 ans, et je fréquente les forums RP depuis 10. J'ai commencé le JDR sérieusement il y'a maintenant deux ans, et je suis membre d'un club. Autant vous dire que malgré mon âge, j'ai un minimum de niveau en RP, (même si c'est réellement le minimum, hélas x))
Maintenant que je vous ai 'rassurés', quelques autres données : En dehors du forum, j'aime :
-Les jeux vidéos [Metal Gear Solid, Silent Hill principalement, et les shooters genre Tohou,
si quelqu'un connaît]
-Les animes [Evangelion, FLCL, PSG, Trèfle, Gunslinger Girl, Higurashi]
-Les mangas :p
-Les comics d'Alan Moore, surtout les Watchmen.
-Et en jeu de rôle, je suis très friand de Polaris, Midnight, et j'adorerais essayer Shadowrun.
Et je maitrise à ADD et Cthullhu.

A quelle fréquence serez-vous présent sur le forum ?

En ce moment, je suis en vacances. L'année prochaine je suis en première Littéraire, avec option club d'écriture, donc j'aurais à la fois beaucoup et peu de temps à consacrer à l'écriture, donc probablement assez pour le forum. Au pire une connexion/post par semaine.

En vacances, je suis dispo toutes les demi-heures :p

Si vous devez me joindre, envoyez moi un e-mail à tokeman@hotmail.fr, j'y répondrais aussi vite que possible. sinon, envoyez moi un MP, ça marche aussi.

Comment avez-vous découvert le forum ?

Aucune idée. Comment j'ai découvert les forums Alien Vs Predator, Naheulbeuk, Aedamphia, Highschool machin chose, et des tonnes d'autres, je n'en sais rien, généralement en tapant 'forums RP' sur internet.

Quelles remarques pouvez-vous formuler à propos de l’apparence du forum ?
J'ai rarement vu d'aussi beaux design, et je vous prie de me pardonner mais je n'ai plus photoshop, donc mon avatar est d'une laideur inouïe comparée à ce que je vois ici. Voila voila.



Test-RP
(5 lignes complètes au minimum, comme un message classique)

le vent soufflait entre les branches des arbres morts, se dressant partout autour de la petite et sombre clairière, ou une petite lumière chaleureuse contrastait avec les ténèbres ambiants.
Un hululement de hibou venait de temps en temps rompre la monotonie des crépitements des braises rougeoyantes, tels les feus de l'enfer. L'enfer ? Après quelques aller-retours, Dolores avait compris que l'enfer, ce n'était pas le Vein, oh non, c'était bel et bien ici, ou tout se devait d'avoir un sens, mais ou au final, on ne s'y retrouver jamais. Dans ce chaos masqué ambiant, elle ne se sentait pas à l'aise, et en plus, il faisait froid. Trop froid. Elle serra dans ses bras son nounours, Mr jingle, qui lui était toujours d'un grand secours dans les moments difficiles, puis éternua discrètement, avant de retourner la branche qui lui servait de broche, sur laquelle était accroché le rat qui lui servait de gibier. Cela faisait maintenant cinq fois qu'elle revenait dans ce monde sans intérêt, projetée hors du Vein. Quelque chose n'allait pas. Peut-être son conditionnement l'ayant presque transformée en humaine avait modifié quelque chose de profondément enfoui dans son âme, car maintenant pénétrer le Vein lui semblait extrêmement difficile, alors que malgré sa piètre mémoire d'avant les douze dernières années, il restait un souvenir clair : Le Vein, c'était quelque part ou l'on se rendait sans difficulté, pour ceux de son espèce. Quoique, son espèce, elle commençait a en douter. Certes, elle n'avait pas eu la moindre scrupule à dévorer il y'a quelque jours les cadavres semi conservés des 'parents' de la gamine qui lui servait de corps, qui aurait du se méfier de cette orpheline qui ne grandissait point. Mais malgré cet acte, Dolores se sentait perdue, sans maitre.
...
Qui avait besoin de maitre ? Depuis quand est-ce que quiconque pouvait ne serais-ce qu'imaginer ordonner quoique ce soit à Alice ? Lady Alice en était pliée de rire, qu'est-ce que c'était que ces pensées idiotes ? Quoique, y avait-il des pensées qui ne pouvaient être qualifiées d'idiote ? "Cesse de faire l'imbécile et arrête de réfléchir, agit", pensa-elle. Alors elle partit en trottinant, en chantonnant, vers la forêt sombre. Elle constata que son piège pour petits animaux avait enfin fonctionné, elle décida donc de sortir son matériel de couture perdu dans les tréfonds de sa robe, sortie une aiguille de sa peau et commença à dépecer le pauvre lapin blanc au regard fuyant. Un petit chapeau en peau de lapin, pourquoi pas ? Elle se rappela qu'elle était un démon, et que ça n'avait pas d'importance. Rien ne valait le plaisir de voir ce petit être faible être brisé si facilement, se faire voler son bien le plus précieux -son propre corps- sans rien pouvoir y faire. Le plaisir qu'en tirait l'enfant riant comme une possédée (et c'était le cas de le dire) était proche d'une satisfaction physique quelque peu malsaine, vu l'aspect du démon. Puis elle tua la créature. Trop petit, trop faible, pas assez bruyant, il lui fallait des cris. Heureusement, deux jours de marche plus tôt, elle avait vu une petite chaumière, habitée par un couple sympathique et leur enfant unique, un jeune homme de 7 ans qui lui avait avoué son amour. Elle y retournerait, elle voyait déjà le regard d'incompréhension souffrante des trois sauveurs qui l'avait empêchée de mourir de faim, alors qu'elle se trainait dans la boue non loin de la maison de bois. Du sang pour la déesse du sang, et qui méritait mieux ce titre qu'Alice elle-même ? Personne. Elle partit donc en se dansant gentiment vers la chaumière, se pistant elle-même, en chantant une vieille comptine :
Dans la forêt lointaine, on entends le coucou... il allait voir le coucou, ce qu'elle ferait de son misérable organisme mortel et frêle. Fichu corps... il lui fallait de nouveaux pions pour y pallier.
Note à elle-même : s'en rappeler avant de déchiqueter les corps des trois idiots, futurs-idiots-morts.


* * *


En éditant, je n'ai pas bien vu ou étaient les problèmes au niveau de l'alignement, surement le format auquel je le vois affiché pose problème...


Dernière édition par Meryle Nightlander le Lun 25 Juil 2011 - 0:28, édité 6 fois (Raison : Edité l'édit)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Querel Sentencia

Fondateur | L’engendreur

________________

avatar
________________


Race : Démon commun
Classe : Tourmenteur
Métier : Aucun
Croyances : Aucune
Groupe : Solitaire

Âge : 63 ans

Messages : 474

Fiche de Personnage :

Histoire de Personnage :

MessageSujet: Re: Dolores Alice Book   Jeu 21 Juil 2011 - 22:41

Salut, et bienvenue à toi Dolores (ou devrais-je t'appeler T. G. ?)
Peu importe !

Alors, c'est une bonne fiche, il y a cependant quelques petits accrocs que nous allons corriger (si tu le veux bien hein xD)

En premier lieu : tu n'as pas rempli l'équipement de Dolores, un oubli ? Il faudrait le faire, même si elle ne possède rien de particulier, ça permet de situer un peu.

Ensuite, pour les talents de magie, non, il est impossible de communiquer avec l'esprit d'un cadavre ! Car dans le contexte de Feleth, un mort est un mort ! Bien qu'il soit possible de redonner un mouvement basique à ses muscles, l'accès à son cerveau est définitivement clos. Ainsi qu'il est impossible de redonner la vie à un mort en relançant son cerveau, il est impossible de communiquer avec ce cerveau, puisqu'irrévocablement détruit.
Il faudra donc se limiter à la nécro artisanale x)

D'autre part j'ai aussi noté des écarts de contexte, à cause de tes références ! Tu parles de "candy corn witch", déjà je ne sais pas de quoi il retourne personnellement (enfin ça c'est ma faute xD) mais surtout, ça n'a pas le moindre sens dans ce contexte, aucune des références du monde réel n'est applicable à Feleth... Tu dis aussi "Lady", l'anglais n'a pas de signification, bon après pour ce terme on peut faire une exception, si tu l'utilises pour différencier clairement une des personnalités de ton personnage, mais sois en conscient ^^
En enfin la plus flagrante : Mr Jingle. Que tu lui donnes ce nom là en référence à La Ligne Verte, si tu veux, mais il n'est pas question d'en faire mention dans l'histoire du personnage, ce livre n'existe pas sur Feleth (ne serais-ce parce qu'il se déroule dans un contexte bien plus futuriste, sinon oui, on aurait toujours pu dire : "ouais mais pourquoi il ne pourrait pas exister ?"...). Enfin bref si tu veux expliciter tes références, fais-le hors-RP ; dans la narration il ne doit apparaître que le contexte de Feleth !

Et enfin, ton histoire est assez lacunaire, pour ce qui concerne les 41 autres années de la vie de ton Faux-Parleur ! Est-ce fait exprès car c'est un flou total ? Est-ce fait exprès pour laisser du suspens plus tard en RP ?
Ce serait tout de même pas mal d'avoir des précisions !

Bref, je pense avoir fait le tour.
Ah euh non, par pitié, le monde du dessous s'appelle "le Vein" et non "le Veid" !

Voilà, à bientôt pour ta validation !

PS : pour tes questions, en ce qui concerne l'orthographe, je ne crois pas avoir vu de faute (enfin en tout cas ça ne m'a pas marqué, donc aucun soucis). Et en niveau de "malsainisme", t'inquiète, t'es dans l'esprit du truc !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Dolores Alice Book



________________

avatar
________________


Race : Faux Parleur(euse) [Démon]
Classe : Nécromancien(ne)
Métier : Aucun
Croyances : Aucune
Groupe : Démons

Âge : 42 (10)

Messages : 13


MessageSujet: Re: Dolores Alice Book   Jeu 21 Juil 2011 - 23:39

Désolé désolé !
Alors, petite corrections en réponse, et j'éditerais la fiche pour l'équipement.

La magie, c'est bien ce que j'imaginais, donc ça ne me dérange pas, donc tant mieux.
Alors, Candy Corn Witch, désolé, en fait j'ai quasiment aucune connaissance en mode, et pour habiller mon perso, je me sers de nom d'ensembles, donc ça donne ça :
http://fc09.deviantart.net/fs18/i/2007/155/7/a/Candy_Corn_Witch_Tattoo_by_Amilee.jpg
Et l'idée, c'est la même tenue, sans les couleurs vives qui la caractérise. ça ressemble un peu aux sorcières occidentales, mais avec un côté 'jeu' en fait, donc ça correspond bien à l'idée que j'essaye de donner du personnage.
Certes, ce n'est pas applicable, mais si c'est pris en Hors Roleplay on peut faire un compromis ?
Lady Book/Lady Dolores Book est en effet le personnage 'démon loyal' en fait, mais vu que je le raccourci à Dolores, autant le supprimer en effet, c'est qu'étrangement, je me suis mis en tête que c'était du victorien, mais oui oui, j'ai compris, c'est med-fan.
Mr Jingle est le nom de la souris oui, dans le livre, oui, mais il y a quand même un paquet de livres, même à cette 'époque', puisqu'on est en fantastique, mais si c'est vraiment impossible, je peux changer le nom aussi hein, c'est juste que je choisis tout de façon symbolique, comme tu as pu le constater :p


Pour le passé, Dolores a quelque peu perdue la mémoire, et ces années reviendraient en effet en Role Play, si cela ne pose pas de problème. après, je n'ai que les grandes lignes, donc pas trop de moyen de décrire précisément en MP, mais en gros, je ne compte pas faire de grobilisme flashbackien.


Vein Vein Vein Vein Vein. Penser à du Vin, aux Veines, comme le sang, comme le rouge, couleur récurrente par ici. Je m'en rappellerais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Querel Sentencia

Fondateur | L’engendreur

________________

avatar
________________


Race : Démon commun
Classe : Tourmenteur
Métier : Aucun
Croyances : Aucune
Groupe : Solitaire

Âge : 63 ans

Messages : 474

Fiche de Personnage :

Histoire de Personnage :

MessageSujet: Re: Dolores Alice Book   Ven 22 Juil 2011 - 0:58

Oui je vois pour ce que tu entendais en parlant de "candy corn witch", mais peu importe que tu n'y connaisse pas grand chose en mode ! Décris le avec tes mots ! Et si c'est le détail technique des habits qui te gène, décris les impressions que ça dégage ^^ ce serait plus simple à mon sens...

Ensuite pour Mr Jingle, certes...
Mais ce qui me dérange, ce n'est pas l'impossibilité qu'un tel livre existe (puisque justement ce n'est pas le cas) mais c'est plutôt l'amalgame entre monde réel et Feleth... Feleth est un monde très éloigné de celui dans lequel on vit, on l'a voulu ainsi pour essayer d'éloigner le "déjà vu" et les préjugés. A mon humble avis, le mieux serait soit d'inventer un autre nom, qui pourrait correspondre à un livre connu dans Feleth, ou alors de garder ce nom là et mettre une note hors-RP (sauf si c'est l'aspect un peu innocent que ça donne à Dolores que tu recherches ^^).

Pour ton histoire, comme je t'ai dit par MP, libre à toi (en ce qui me concerne, le deuxième administrateur qui viendra te valider aura peut-être d'autres exigences Razz) de la développer plus tard en RP, ou de le faire dans ta fiche, moi ça me convient tel que c'est là, si je suis sûr que le reste ne s'évapore pas dans la nature xD

Enfin bref, je te laisse procéder aux modifications
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Dolores Alice Book



________________

avatar
________________


Race : Faux Parleur(euse) [Démon]
Classe : Nécromancien(ne)
Métier : Aucun
Croyances : Aucune
Groupe : Démons

Âge : 42 (10)

Messages : 13


MessageSujet: Re: Dolores Alice Book   Ven 22 Juil 2011 - 16:54

Voila, je crois avoir tout 'résolu', j'attends ta confirmation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Querel Sentencia

Fondateur | L’engendreur

________________

avatar
________________


Race : Démon commun
Classe : Tourmenteur
Métier : Aucun
Croyances : Aucune
Groupe : Solitaire

Âge : 63 ans

Messages : 474

Fiche de Personnage :

Histoire de Personnage :

MessageSujet: Re: Dolores Alice Book   Ven 22 Juil 2011 - 17:58

Bah voilà ! Nickel pour les vêtements ^^
Il reste toujours l’ambiguïté de "la souris dans le livre" mais passons ! Admettons qu'il existe un livre dans lequel une telle souris existe sur Feleth, tu as l'air d'y tenir farouchement x)

Je te valide, en ce qui me concerne, tout est en règle !


Plus qu'une deuxième validation et tu pourras commencer à RP.
Bon jeu à toi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Meryle Nightlander



________________

avatar
________________


Race : Vampire
Classe : ex-sacrimor
Métier : anciennement reine du clan des grandes plaines de feleth
Croyances : Plus aucune
Groupe : Clans

Âge : 207 ans

Messages : 363


MessageSujet: Re: Dolores Alice Book   Ven 22 Juil 2011 - 18:57

Une fiche étrangement construite, tant par les informations un peu disséminées partout que par le format de texte (alignement bizarre sur la gauche) ce qui rend la fiche difficilement lisible et pleinement appréciable ... Le fond à l'air cependant très intéressante, ce qui m'amène à te demander avant que je puisse t'accorder la totale validation, ces quelques modifications :

-Remettre les informations au bon endroit : (je pense surtout au postscriptum en bas que je trouve excessivement trop important pour être mis en postscriptum justement et ainsi en bas de la fiche)

- Modifié ton alignement de texte pour que les phrases se suivent correctement.

je sais, je joue ma perfectionniste maniaque j'en suis désolée mais je pense que cette fiche à le mérite d'être agréable à lire !

A très prochainement pour la validation

Meryle
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Dolores Alice Book



________________

avatar
________________


Race : Faux Parleur(euse) [Démon]
Classe : Nécromancien(ne)
Métier : Aucun
Croyances : Aucune
Groupe : Démons

Âge : 42 (10)

Messages : 13


MessageSujet: Re: Dolores Alice Book   Ven 22 Juil 2011 - 19:41

Je fais ça dans l'instant.
Je me suis servit du bloc note et j'ai une résolution en 1920*1080, donc j'ai un peu de mal à voir ou s'arrête mes phrases, comme les lignes sont assez courtes sur les messages des forums.

Je comprends parfaitement ce 'perfectionnisme', c'est vrai que si c'est illisible, ça pourrit la qualité de jugement d'un texte aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Meryle Nightlander



________________

avatar
________________


Race : Vampire
Classe : ex-sacrimor
Métier : anciennement reine du clan des grandes plaines de feleth
Croyances : Plus aucune
Groupe : Clans

Âge : 207 ans

Messages : 363


MessageSujet: Re: Dolores Alice Book   Sam 23 Juil 2011 - 17:59

Merci de ta compréhension ^^" ..

J'attend que tu me dise quand les modifications seront faites.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Dolores Alice Book



________________

avatar
________________


Race : Faux Parleur(euse) [Démon]
Classe : Nécromancien(ne)
Métier : Aucun
Croyances : Aucune
Groupe : Démons

Âge : 42 (10)

Messages : 13


MessageSujet: Re: Dolores Alice Book   Dim 24 Juil 2011 - 19:03

Je ne voudrais pas abuser de votre temps/patience, mais je signale (à nouveau, du coup), que j'ai terminé mes modifications...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Meryle Nightlander



________________

avatar
________________


Race : Vampire
Classe : ex-sacrimor
Métier : anciennement reine du clan des grandes plaines de feleth
Croyances : Plus aucune
Groupe : Clans

Âge : 207 ans

Messages : 363


MessageSujet: Re: Dolores Alice Book   Lun 25 Juil 2011 - 0:29

J'ai fini de modifier moi même .

Je te valide, bonne continuation.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



________________


________________



MessageSujet: Re: Dolores Alice Book   

Revenir en haut Aller en bas
 

Dolores Alice Book

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feleth :: Prologue :: Registre des personnages :: Fiches validées-