''L’enfant voulait répondre. Mais sa gorge lui fit comprendre que ses mots ne seraient jamais à la hauteur du silence.''
               
Eto Hachiro
 
''La mort, c’est elle qui vous fait tenir debout. C’est elle qui dicte les actes. C’est elle qui peint le monde. Et elle vous emportera tous.''
               
Querel Sentencia
 
''Je ne ressens que soif et tristesse, la mort est futilité. Je la cherche, peut-être suis-je elle.''
               
Nagate Zetsubō
 
''Udyr, quand tu seras mort, on se souviendra de ton nom. Moi je n'en ai pas, car je ne mourrai pas aujourd'hui. Mais le tien restera gravé dans ma mémoire, et dans celle de tous ceux qui t'ont connu, comme celui d'un homme fort, et digne. Alors va, et éteins-toi avec grandeur, devant tous ces vautours.''
               
Darn Butcher
 
''La nature revivait là où les hommes mourraient, le cycle reprenait son cours normal grâce à l’albinos.''
               
Aikanaro Myrrhyn
 
''Ils ne se battaient pour rien qui n’en vaille la peine. Ils étaient incapables de distinguer ce qui avait de la valeur de ce qui n’en avait pas. Alors pourquoi tant de vigueur à la tâche ? Pourquoi risquer sa vie aussi vainement ?''
               
Alcofrybas Grincebrume
 
''Son regard, depuis toutes ces années, avait appris à parler.''
               
Etan Ystal
 
''Un monde de chaos, de destruction et de malheur, un monde impartial et magnifique, le seul en tout cas, où faire l’expérience de la vie prendrait un sens véritable.''
               
Edwin Gwendur
 
''L’enfer, ce doit être l’enfer : courir pour l’éternité dans un paysage sans fin, sans début. Sans possibilité de repos ou de mort.''
               
Tyrias Marchemonde
 
''Mais sans risque on n'obtient rien, voici ma devise mes amis. Il ne faut pas avoir peur de se salir les mains, il ne faut pas avoir peur de la mort…''
               
Dimitri Morteury
 
''Tomber... Ceci est si abstrait. L'on pourrait se relever plus grand que l'on était.''
               
Yozora Adragnis
 
''Il passa des semaines dans le cachot ayant décidé de s'y enfermer lui-même. Puis, au terme de trois semaines, vous êtes venu le voir et vous lui avez dit : «Les larmes ne sont qu'une faiblesse qu'il te faudra masquer... Si tu veux t'apitoyer, libre à toi, mais, si tu souhaites voir les choses changer, tu le peux toujours. Suis-moi... Mon ami.»''
               
Haar Wilder
 
''Le brin d'herbe ne se soucie guère de ce que font les feuilles des arbres. Mais à l'automne venu, les feuilles ne se suffisent plus entre elles. Elles s'assombrissent, se nourrissant des nuages noirs d'orage. Et alors, elles se laissent tomber sur nous.''
               
Le Peintre
 
''S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est immobile, allongée, rigide, puante à en faire vomir, en décomposition, transportant des milliers de maladies, la peau arrachée et les os jaunes. S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est à six pieds sous terre, devenue la proie des corbeaux, et ses yeux mangés par des fourmis... C'est qu'elle a un jour été orgueilleuse et avide. C'est qu'elle a un jour voulu devenir riche et grande, ou bien qu'elle l'est devenue. Cela ne change rien.''
               
Le Violoniste
 
''La pensée est la liberté, la liberté... Alors, le corps est la prison, le corps est la prison... Il faut casser les barreaux.''
               
Sill
 
''Nous croyons conduire le destin, mais c'est toujours lui qui nous mène.''
               
Setsuna Hendenmark
 
''Fais ce que tu veux avec ces villageois, sauf les laisser en vie.''
               
Kaull Hendenmark
 
''La fuite vers la religion peut être une réponse pour certains. Pour d'autres elle n'est que la simple évidence que l'homme est faible et instable.''
               
Astryl Panasdür
 
''La mort ne cherche pas à s’expliquer, elle ne fait qu’agir, monsieur. Les cadavres ne racontent pas grand-chose, mais vivant, un homme peut en avoir long à dire.''
               
Sanaki Hearthlight
 
''Alors, telle une marionnette cassée que l’on tente en vain d’animer, il se releva, restant digne malgré ses blessures.''
               
Dolven Melrak
 
''Quand le sang coule, il faut le boire. La mort ne frappera pas à votre porte mais s'invitera par vos fenêtres !''
               
Andreï Loknar
 
''Personne ne peut capturer une ombre, personne ne peut la dresser ni se l’approprier.''
               
Jazminsaa Alsan
 
''De la même façon, à l'idée qu'un abruti de scribe puisse teinter ses parchemins de calomnies religieuses, ou pire, me faire porter le titre de héros, je vais préférer m’occuper de l'écriture de ma propre histoire.''
               
Alexandre Ranald
 
''La mort... Si belle et terrible à la fois, elle l'appelait, et l'appelle toujours.''
               
Adam Moriharty
 
''Par nature, j’aime tout. Par conséquence, je me hais…''
               
Samaël Apelpisia
 
''C'est sordide et cruel, mais c'est hélas la réalité de ce monde.''
               
Liam Gil' Sayan
 
''Aujourd’hui sur les terres de Feleth les pensées ne sont plus les bienvenues. Le temps de la renaissance spirituelle est terminé. Le temps où les grands penseurs avaient aidé le monde est révolu.''
               
Héra Calliope
 
''La mort était séductrice ; elle ne montrait que ses bons côtés. La sérénité et le calme absolu : pour toujours et sans violence.''
               
Eurybie Pourrie
 
''J’ai atteint cette espèce de vanité qu’apporte l’ancienneté. Je ne crois plus qu’on puisse m’apprendre quelque chose, et si jamais quelqu’un essaye ou y arrive seulement, je me bloquerais et deviendrais hermétique à tout contact.''
               
Dante Waanig
 
''Je devrais t'attacher, tu deviens dangereux pour toi même !''
               
Jeyra Frozeñ
 
''La beauté des êtres n'était rien. La beauté des choses oui. Mais pas forcement celle que l'on voit avec une paire de rétines.''
               
Akira Satetsu
 
''Le noir. Une étendue sombre en perpétuel mouvement.''
               
Melpomène d'Ambre
 
''Il est des oreilles invisibles qui peuvent entendre jusqu'à nos moindres soupirs et des secrets aux allures anodines peuvent se révéler instruments de destruction et de tourments sans fin...''
               
Cassandre Ombrelune
 
''Le "rien" est tellement plus unique que la peur ou n'importe quel autre sentiment...''
               
Meryle Nightlander
 
''Ce n'est pas le nombre ni la force qui compte, c'est l'envie, la cause.''
               
Luyak Salamya
 
''L'innocence d'un enfant est la plus grande peur de l'homme.''
               
Clause Vaneslander
 
''Quand il lui manque une marionnette pour ses spectacles. Il verrait en vous la chose qu'il cherche.''
               
Jack D'enfer
 
''Il n'a pas de notion réelle du bien et du mal, personne ne lui ayant jamais défini ces mots.''
               
Jim Stocker
 
''Je n'ai vu aucune lumière, aucun goulet, pour sortir du boyau infini et obscur que nous empruntons tous, jusqu'à la promesse d'une nouvelle vie, de la transcendance et de la connaissance. Alors, mes yeux se sont adaptés aux ténèbres.''
               
Shaquîlah Dresdeïorth
 
''Le pouvoir ronge l'homme.''
               
Balthazar Bel
 
''Visiblement, la sérénité n'avait de valeur que si on connaissait également, en comparaison, des moments de troubles.''
               
Dranek Barth
 
''Le faible se faisait tuer, le fort vivait un jour de plus.''
               
Rodany Bleinzen
 
''Le soleil se couchait sur le monde du milieu. Les ténèbres se paraient de leurs plus somptueux apparats pour enfin faire leur entrée.''
               
Rin Mephisto
 
''Et alors il vit le chaos, la désolation, la souffrance le désespoir ambiant. Il rit.''
               
Elrog Aniec
 
''Perdu quelque part, marche vers nulle part.''
               
Kyle Wate
 
''La rose n'a d'épines que pour qui veut la cueillir.''
               
Karin Yzomel
 
''- Je peux vous prédire le genre d'homme qui vous convient !
- Je connais déjà mon genre d'homme.
- Vraiment... Et quel est-il ?
- Les hommes morts.''
               
Naladrial Delindel
 
''Utilise tes pouvoirs seulement quand le noir deviendra invivable.''
               
Zedd McTwist
 
''Tes cauchemars m'ont déjà donné l'encre... À présent, ta peau me donnera les pages !''
               
Conrart Crowlore
 
''Bien des gens se font enfermer dans un cercueil une fois mort, mais rares sont ceux qui naissent dedans.''
               
Dassyldroth Arphoss
 
''Le corbeau frénétique qui vous nargue de sa voix perchée, agite ses ailes damnées, où le reflet d'un mort se penche sur votre âme.''
               
Lust Aseliwin
 
''La vie est un mensonge, la destruction une délivrance.
Passent les marées, soufflent les vents, en vain...''
               
Le Passant
 
''Fauche, tranche et avale, gouffre des âmes. Que se dresse devant toi mille fléaux, et que l’enfer se glace devant ta noirceur.''
               
Lloyd Vilehearth
 
''Des charognards pour la plupart, comme ces corbeaux à deux têtes, venant dévorer le valeureux mort.''
               
Meneldil Tristelune
 
''Nous sommes les bourreaux de la justice et de la paix. Même si ce rôle n'est pas agréable à endosser, nous nous devons de le faire, pour le bien du peuple.''
               
Ezekiel Le Sage
 
''Il me tarde de retourner au combat pour finir empalé sur une pique.''
               
Karl Von Morlag
 
''Montre-moi le chemin de la victoire. Ou guide-moi alors dans les tréfonds de la mort...''
               
Aznan Lauréano
 
''Comment peux-tu supporter ça ? C'est assourdissant ! Tue-le ! Qu'est-ce que ça te coûte ? Tu ne l'entendras plus. Tu seras en paix... Tue-le !''
               
Aïden Sochlane
 
''- Faites taire votre cabot !
- Je ne suis pas votre servante !
- Alors je le ferai taire moi-même !''
               
Rosaly Von Gregorius
 
''Le seul présent que la justice a à vous offrir, est votre mort.''
               
Mirage Morteury
 
''Laissez-moi vous conduire aux carnages.... Tant d'âmes ne demandent qu'à succomber.''
               
Idryss Leeverwen
 
''Le soleil est un bourreau. D'une simple caresse, sa langue enflammée peut calciner n'importe quel être.''
               
Seïren Nepthys
 
''C'est une nuit sans lune. Ou bien était-ce un jour sans soleil ?''
               
ShuiLong Zhang
 
''La vie est un rouage lent et grinçant. Il ne tourne que dans un sens. Celui où tu tombes.''
               
Camelle Elwhang
 
''Et un jour, sur vos lits de mort, bien des années auront passé et peut-être regretterez-vous de ne pouvoir échanger toutes vos tristes vies épargnées à Feleth pour une chance, une petite chance de revenir ici et tuer nos ennemis, car ils peuvent nous ôter la vie mais ils ne nous ôteront jamais notre liberté !''
               
Edouard Neuman
 
''Le temps est la gangrène de l'homme, elle apparait puis vous ronge à petit feu. Pour finir il ne vous reste plus que le présent pour vivre ; le passé s'évapore peu à peu et le futur ne vous intéresse guère.''
               
Asgeïr Aslak
 
''Cueillir la fleur de la déchéance et croquer dans la pomme de la faucheuse, nos vies se résument à cela car après tout, nous finissons à une moment où un autre, tous sous terre.''
               
Violette Dellylas
 
''Le pire n'est pas de mourir, mais de se faire oublier.''
               
Erwan Daermon Do'Layde
 
''Tenter d'oublier, même si c'était impossible. Il aurait aimé se jeter à la mer avec la preuve de son acte immonde. Laver tout ce sang qu'il sentait sur lui. Peut-être même s'y noyer, simplement. Sombrer dans les abysses et les ténèbres, pour toujours.''
               
Mio Raeth
 
''La lumière montre l'ombre et la vérité le mystère.''
               
Aeli Seoriria
 
''Si la vie n'a qu'un temps, le souvenir n'a qu'une mesure. Le reste est silence.''
               
Valt Horn
 
''Dans le noir le plus complet, l'aveugle est la meilleure personne à suivre. Dans un monde de folie, qui mieux qu'un fou pour nous guider ?''
               
Ledha Borolev
 
''Je ne crois pas en la force d'un absent. Celle qui ferait de vos dieux ce que vous pensez qu'ils sont.''
               
Gigantus Corne
 
''Une limite qui n'a été créée que pour être dépassée ? C'est simple, imaginez !''
               
Goudwin Didrago
 
''Voir grouiller tous ces gens, connaître leurs désirs et leurs rêves, voir comment évoluent les sociétés, leurs aspirations et leurs défauts. Comprendre que donc rien n'est éternel, et que tous ces rêves et toutes ces folies disparaîtront de la surface du monde. Se laisser aller, indolent, parce que tout cela ne servira à rien, et qu'au bout du compte le monde reste le monde, seule éternité immuable.''
               
Uridan Sangried
 
''L'Inquisition vous remettra sur le droit chemin. Même s'il faut vous briser les jambes pour ça.''
               
Leevo Shellhorn
 
''N'oublie pas d'avoir peur des morts. Ils sont toujours plus nombreux que les vivants, et un jour, tu les rejoindras.''
               
Moira Brawl
 
''J'avais l'habitude avec ce genre d'individus... Moins vous bougerez, moins vous leur parlerez... et moins ils vous cogneront dessus.''
               
Aoi Haandar
 
''Je souhaite voir votre sang se répandre mollement à la surface d'une eau rendue trouble par les masses de cadavres vidés de leur substance, marcher dans les champs de vos ossements éparpillés, me remémorant à chaque pas votre mort absurde et pathétique, que vos noms ne soient pas contés, que votre souvenir s'éteigne comme s'éteint votre vie fade et misérable, qu'à travers les années, seuls subsistent vos ossements tels de tristes traces blanchâtres dans un paysage noir de guerre, de sang et de folie.
Et que telles cette phrase, vos morts n'aient aucune importance, aucune signification pour quiconque.''
               
Nargheil Eoss
 
''Bénie soit la haine que tu porteras à ton prochain, lave l'Homme des péchés qu'il a commis.
Sois l'épée du jugement qui s'abattra sur cette race impure, souillée par la vengeance et la corruption.''
               
Meiro Fuuchiuse
 
''Notre futur exprime nos actes passés.''
               
Terence Ripper
 
''Rencontre les ténèbres et tu admireras la lumière, dit le voyant.
Contemple la lumière et tu provoqueras les ténèbres, dit l'aveugle.''
               
Tekian Varis
 
''Un général courageux et fier, est celui qui exécute en premier l'ordre qu'il donne à ses hommes.''
               
Danarius Kyrarion
 
''L'art est le sentiment obscur de l'appropriation de l'étrange.''
               
Leroi-Gourhan
 
''La mort nous sourit à tous, et tout ce que nous pouvons faire, c'est lui sourire en retour.''
               
Marc-Aurèle
 
''L'art est la mystérieuse présence en nous, de ce qui devrait appartenir à la mort.''
               
Malraux
 
''L'art est une profondeur creusée dans le visage du monde.''
               
Weischedel
 
''Le néant après la mort ? N'est-ce pas l'état auquel nous étions habitués avant la vie ?''
               
Schopenhauer
 
''Les avocats d'un malfaiteur sont rarement assez artistes pour tourner à l'avantage de leur client la belle horreur de son acte.''
               
Nietzsche
 
''Ôte-toi de mon soleil.''
               
Diogène le cynique
 
''Il y a pas d’œuvre d'art sans collaboration du démon.''
               
André Gide
 
''Ce n'est pas le lieu mais son cœur qu'on habite.''
               
John Milton
 
''Nous sommes les histoires que nous vivons.''
               
Auteur inconnu
 
''La mort est terrible pour n'importe qui. Bons ou mauvais, anges ou démons, c'est la même chose. La mort est impartiale. Il n'y a pas de mort particulièrement horrible. C'est pourquoi la mort est effrayante. Les actes, l'âge, la personnalité, la richesse, la beauté... Tout ça n'a aucun sens face à la mort.''
               
Fuyumi Ono
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Shaquîlah, L'Obsidien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Shaquîlah Dresdeïorth



________________

avatar
________________


Race : Demi-Démon Commun
Classe : Sorcier combattant
Messages : 9


MessageSujet: Shaquîlah, L'Obsidien    Lun 25 Juil 2011 - 16:45

* * *

Personnage


Nom : Dresdeïorth Rhaq'hüdel'eïm
Prénom : Shaquîlah
Rang
:
Surnommé l'Obsidien

Âge : Presque Tricentenaire [Presque]
Sexe : Mâle
Race : Semi-Démon [Mi : Humain/Démon]
Classe : Sorcier Combattant

Métier : Traqueur

Croyances : Shaquilah est un apostat, un libre penseur qui se refuse à la déification. Bien que déviant, il ne réfute pas pour autant ''l'existence" d'entités spirituelles supérieures. Tout pour lui a une explication 'profane', chaque arcane est nourrie par la 'Magie'. Il existe des guides dans son univers, mais ceux-ci pourraient-être qualifiés, au mieux, d'exaltés. Non de dieux.
A son sens les dogmes animant Feleth ne sont que des brides aspirant à lever le fanatisme et la peur des 'bonnes Ouailles', la crosse épiscopale n'est jamais bien loin de la couronne ... Il s'abstient généralement de tout commentaire concernant la foi des plébéiens, la théologie l'indiffère, il a conscience de ses capacités, de ses limites en matière d'éveil. Il n'espère rien, n'attends aucune 'révélation divine' et n'en dort pas plus mal.

Groupe
:
Membre des Cercles Infernaux du Vein, sous le 'commandement' du Seigneur Arphoss.

Équipement :

- Une paire de cestes de combat. Ces gantelets de cuir souple, surfilés de feuillets d'acier sombres, partent de la base des doigts de leur porteur jusqu'à son coude. Dardés d'éclisses tranchantes et de piques au niveau des phalanges proximales, il promettent d'écumer des océans de chair et d'os.
- Une paire de bottes renforcées : Aussi utilisées pour le pugilisme.
- Six dards de lancé, dissimulés sur lui.

Talents de combat :

- Shaquîlah verse uniquement dans l'art du pugilat. Aucune arme bâtarde, à une ou deux mains, d'hast, ne pourra être plus efficace, que ses attributs raciaux. Proche de sa bête, proche de ses facultés primaires, ce Semi-Démon mise généralement sur ses Armes naturelles et sur ses gantelets. Son style de combat est inspiré de nombreux courants martiaux. Redoutable au corps à corps, sa force supérieure à la normale, sa vitesse d'application et ses réflexes notables, ont de quoi faire pâlir plus d'un bretteur. Il possède la mentalité de tous les Agents de l'Ombre : Le premier coup doit être le dernier. A l'amorce, à l'esquisse d'un geste, doivent s'ajouter l'application et la perfection, le seul résultat possible étant l'infirmité ou la mort.

Talents de magie :

~ Correspondance par l'Ombre : Cette aptitude permet a ce Semi-Démon, de se déplacer d'une zone d'Ombre (visible), à une autre en utilisant comme conduit transitoire, le plan des Ombres.

~ Carcan d'Obscurité : Cette discipline profane permet à Shaquîlah de 'fusionner' avec l'ombre. Bien que toujours présent sur le plan matériel, il se voit occulté par les ténèbres. Son invisibilité dans une zone parfaitement obscure, aussi petite soit-elle, est totale. En cas de pénombre, son camouflage perd en intensité, mais il conserve la moitié de ses effets.

Talents divers :

- Éduqué comme tous les assassins, Shaquilah connait les rudiments du combat, de quelques 'coups de grâce' et autres techniques de 'mise à mort'. Cette étude étant basée sur les différentes notions d'anatomie et sur l'étude des 'Races' peuplant les Royaumes de Feleth.
- Toujours dans le domaine martial, Shaquilah montre une aisance toute particulière dans l'utilisation des armes de jet. (poignards, onzils, dards etc)
- Parmis ses autres dotations : Le Déplacement silencieux, les notions d'acrobaties nécessaire à se dissimuler, à se battre et à se déplacer aisément quelque soit le territoire ou le support.
- Concernant ses connaissances, il est capable de parler presque toutes les langues des Continents, ses missions d'infiltration l'obligeant à pousser l'investigation concernant ses "Proies".


Pouvoirs particuliers :

~ Métissage Primal (Transmogriffisme) : Contrairement aux natifs, aux purs-sang, Shaquîlah ne possède pas la faculté de prendre sa forme "Primale". Il a néanmoins réussi à développer des aptitudes de métamorphose pour le moins 'chimériques' pour afficher les traits de son 'apparence' latente. Il ne peut manifester qu'une seule mutation à la fois, mais cette restriction est compensée par la vitesse de transformation et l'aisance avec laquelle cet Hybride peut jongler avec ses aptitudes raciales.

- Appendice caudal : Queue barbelée et souple de quatre mètre, ce membre serpentin sert généralement de fouet à l’engeance des Rhaq'hüdel'eïm. Autant que de support pour étrangler les proies. Sa force de traction est considérable et permet a Shaquîlah de soulever jusqu'à deux fois son poids.
- Griffes effilées : Longues d'une vingtaine de centimètres, incurvées et aussi solides que le diamant, ces griffes sont autant des supports de déplacement pour la varappe que des armes.
- Armure de chitine : Couvrant différentes parties du corps, cet exosquelette de chitine peut se manifester sur presque toutes les parties du corps. Cet armure naturelle possède la solidité d'une bonne brigandine.
- Cornes pariétales et frontales : Couronne de douleur, ces proéminences osseuses sont des supports agréables à utiliser lors de 'charges'.
- Iris Sauriens : Virant au gris anthracite, fendus par un iris longiligne, ces yeux octroient une parfaite vision nocturne.

Apparence physique :

Moiteur 'Pseudo-humanoïde', porteur d'une laideur propre aux aberrations du Chaos, Shaquîlah ne fait pas rosir les pommettes de ces Dames. Certains lèvent plus rapidement et aisément, le 'voile', que d'autres. Sous sa crinière raide et grasse, aussi sombre qu'une nuit de nouvelle lune, son visage anguleux, marmoréen et abrupt semble taillé au couteau. Son allure chétive appuyant ses contours ciselés, souligne un faciès glabre, un nez aquilin et des lèvres pincées ... Dirait-on, cyanosées. Ses yeux, ou du moins, ses globes oculaires creusés, comportent deux iris d'un blanc laiteux, veinés de sillons noirâtres mouvants. Tout dans ses expressions semble 'factice', de ses rictus à ses moues, il ne semble pas appartenir à ce monde, car il est une 'chose' prisonnière d'un corps humain.
Son corps, lui, parachève parfaitement son 'minois', une charpente osseuse, efflanquée proche de la carne vampirique, dardée de scarifications et d'arabesques d'encre 'ésotériques'.
Tâchez, cependant, de ne pas vous fier à cette faiblesse apparente, car son profil chétif est tout de même nourri par une musculature sèche et puissante, travaillée depuis des éons. Il s'affuble généralement de vêtements amples. Différentes soieries allant du noir au bleu outremer. Hormis ses cestes et ses bottes, il ne porte pour pièces d'armures, qu'un cache-cœur et une braconnière.
Pour s'attarder sur des détails plus 'Notables', il n'est pas rare de constater qu'un appendice tentaculaire se balade ci et là, de voir ses doigts maculés de sang bruni, munis de griffes chitineuses noires et épaisses. Il n'est pas rare d'entendre s'échapper de sa bouche, des grognements et gargarismes ... Qui n'ont rien d'humain.

Caractère, personnalité :

Sans doute l'aspect le plus 'épineux' de ce personnage. Il persiste encore des essais, médiocres, de réflexion sur "la sagesse", "la conscience du bien et du mal". Encore une fois, ces notions sont humaines, trop humaines. Les élans Manichéens guidant les Peuples, selon Shaquîlah, ne sont que les restes d'Orateurs égocentriques et mégalomanes désireux d'imposer leurs règles et codes de conduite. Mais à bien tendre l'oreille, il est aisé de prendre conscience que "L'unité" ne réfléchit plus, qu'elle suit des mouvements. Ce Bâtard impie pourrait être qualifié de sociopathe, de monstre de cruauté et d'orgueil, mais il se plait, quant à lui, à dire qu'il n'existe pas de bien et de mal. Que "l'âme" n'a pas qu'une conscience, qu'elle porte aussi en elle ... La bête. Et que cet héritage primal mérite aussi sa place dans la 'composition' complexe de la psyché.
Il n'est en effet, pas dénué d'affect, il ne se soucie guère de la misère et de la douleur, mais il n'en a pas moins conscience. Il l'ignore, simplement, il ne prends pas de plaisir à tuer, à voir souffrir, comme beaucoup de ses "congénères" désœuvrés et pathétiques, non, il se contente de faire taire sa conscience, quand le besoin s'en fait ressentir. Mettons cela sur son coté 'humain'.
Il n'a pas choisi sa place au sein du Vein, non, les mortels l'ont fait pour lui. Leurs élans sectaires, la peur qui les empuantissait ... Leur rage nourrie par cette peur, ont été autant de facteurs suffisants à le pousser vers ses ancêtres. Il n'en défends pas pour autant, les "idéologies" infernales, non, il exploite simplement son héritage. Il est un prédateur, il est donc tout a fait naturel qu'il contente ses élans égoïstes et ses désirs primaires, en œuvrant pour 'son' plus grand bien. Si d'autres mots pouvaient le qualifier ? En apparence, il n'est qu'un masque d'indifférence, un marbre. Mais il se révèle être, pour les plus perspicaces, opportuniste, survivaliste, doué d'un humour et d'une perception de la vie, pour le moins singulière. Acerbe et sardonique, plus rêche qu'une barbe de trois jours. A l'écoute, beaucoup trop a l'écoute, n'en déplaise aux plus bavards, si ils ne finissent pas par le regretter. Bien que cette affirmation puisse paraître pédante, tenter de comprendre la psychologie de ce Métissé et appréhender ses réelles aspirations, serait aussi aisé que d'apprendre la philosophie a une meute de chiens errants. Pour parachever ce profil engageant, il est bien rare qu'il entretienne de véritables liens, même avec son entourage le plus proche. Personne n'est donc à l'abri de son étreinte mortelle, pas même ceux qui lui donnent des ordres, car ... Il y a toujours une meilleure offre sur la table.

Histoire :

[ " Ils nous devinent dans l'ombre. Ils sont nos créateurs, ils ont écrit les pages de notre histoire. Leur plan est le vélin, leur sang est l'encre et leur terreur ... Est la plume. Cette peur nourricière, permet à nos appendices informe de percer le seul fronton qui nous sépare d'eux. L'imagination ... Oui, car prisonniers de l'alter ego fuyant de la lumière, nous ne sommes qu'ombre et les chimères que leurs doigts tremblants dessinent, sont nos vaisseaux. Puissent-ils encore et toujours êtres créatifs. " ]

- Quelque chose d'endormi, a été éveillé. Entre les Terres, approchant les profondeurs Abyssales du Vein, grattant aux portes de Feleth, elle attendait. La Mère, Quuephah'Rhaq'hüdel'eïm, attendait son cortège de suivants ... Tous ces misérables cultistes, qui attendaient une révélation avec son eveil. Les livres véhiculent la connaissance, le pouvoir selon les croyances usuelles ... Mais quand ils viennent du Vein, ils ne sont que des ponts liant la force à la folie.
Shanraï était un Arcaniste, certes, à l'aise avec la Magocratie courtoise, mais bien moins hardi en ce qui concernait les études de la Magie. Sa seule ambition était "L’acquisition de l'Ultime Puissance", rêve commun et scolaire qui avait perdu bien d'autres soiffards. Si l’élite Felethienne était douée de raison, la chair de la pomme n'en restait pas moins corrompue par le ver. Les Bibliothèques du Monde regorgeaient de livres interdits, de sciences occultes, d'ouvrages transpirant le mal qui promettaient monts et merveilles à leur lecteur, quand ils s'apprêtaient à les mener au bord du gouffre. Et c'est l'un de ces héritages du Vein, qui fit office de clé, pour ouvrir la geôle d'une "Chose" cloîtrée depuis bien trop longtemps, dans la noirceur abyssale du Néant. Entre les deux mondes.

Shanraï avait ébauché avec ses disciples, l'embrasure de cette 'porte', un Octogone parfait portant en son sein, les litanies infâmes d'un Culte oublié. Alors qu'il éructait un dialecte qu'aucun homme ne pouvait parfaitement prononcer ni comprendre, la pierre ravinée par ses soins s'emplissait d'un liquide noirâtre, épais et fumant. Alors que sa véhémence croissante et son excitation malsaine, pervertissaient sa voix et ses clameurs, le fluide inconnu se mettait à bouillir ... à Gicler, répandant sur les aspérités sombres de la roche, des constellations de points mouvants. Alors qu'il commençait à entrer en transe, la terre s'était mise à vibrer, relâchant un voile d'ombre surnaturelle sur les galeries déjà faiblement éclairées du gouffre des Côtes de l'Est. A l’extérieur, la houle déchainée semblait vouloir contenir la chose qui s'était partiellement extirpée de son 'Demi-plan', l'écume grimpait jusqu'au sommet des falaises, menaçant d'emplir la Faille. Puis ... Plus rien. Juste le silence, la déception et la frustration.
Les symboles ésotériques gravés à même le sol avaient disparu, les lueurs blafardes de l'astre nocturne, qui s'infiltraient dans cet écrin de roche, avaient vaincu l'ombre. C'est ce qu'il sembla avant que le corps désarticulé de l'un des disciples ne soit trainé au sol par quelque chose, que ses hurlements déchirants, ne viennent briser le silence qui s'était alors installé. C'était avant que des bruits de succion, de déchirement, entre quelques borborygmes, ne souille la pierre de sang humain. Avant que les lumières prismatiques émergeant des mains profanes, tentent d’abattre une chose rapide et invisible. Avant que les glapissements ne se succèdent. Avant que le corps de Shanraï ne soit enlacé par les ombres, et que la chose s'immisce en lui.

Des éons ont séparé cette terrible nuit, d'une autre. Celle ou un homme, vint saisir un humain rigoureusement sélectionné. Un vaisseau viable et apte à survivre au traitement infligé aux 'Passeurs'. Ce fameux crépuscule ou un appendice tentaculaire s'était frayé un passage dans la gorge de ce pauvre hère terrifié. Celle ou une aberration a été créée. La larve offerte par la Mère Quuephah fit corps avec l'humain, elle sillonnait jusqu'à son âme, anéantissant sa volonté, brisant les barrières psychiques les unes ... Après les autres. Elle fit plus que le posséder, elle vint corrompre jusqu'à son organisme. Du carmin, le fluide vital passa au noir d'encre. Du vert-de-gris, les iris s'occultèrent pour ne laisser régner qu'un vide abyssal. Et cette nuit là, la Chose s'en alla, le corps de Shanraï fut retrouvé aux abords de la Faille d'Oboriath, celle jouxtant l'Océan de l'Est, celle qui gardait dans ses bras rocailleux des corps souillés et brisés depuis deux siècles. Le fils de Quuephah s'adapta à ce monde, tenta de le comprendre, sans savoir qu'il était éclaireur d'un ancien fléau. Sans savoir qu'à travers ses yeux, la Mère voyait tout. Il se sentait guidé, en sécurité, jusqu'à ces derniers mois, ou l'Appel de sa génitrice ne se fit plus entendre. Jusqu'à cette nuit, ou un prétendu 'Héros' avait terrassé et annihilé la chair de sa chair. Aujourd'hui, Shaquîlah erre, sans réel but, il se conforme à sa nature et cherche le salut en tâchant de trouver la pièce de bétail qui a eu l'audace de souiller sa lignée. Il est entré en Campagne sous les Ordres d'Arphoss et profite de sa quête sanglante pour perfectionner ses talents et offrir satisfaction aux siens, par l'extermination de celui ou ceux, qui ont fait s'éteindre des éons de culture et de secrets, a travers la disparition de Quuephah'.



En ce qui vous concerne

A quelle fréquence serez-vous présent sur le forum ?
Une fois tous les deux-trois jours, minimum. En cas d'activité intense, facilement deux fois par jour.

Comment avez-vous découvert le forum ?
En flânant ci et là.

Quelles remarques pouvez-vous formuler à propos de l’apparence du forum ?
Très agréable et engageante, puisque je suis là. :)

____

Test-RP


- Progressant entre les tables de ce vieux tripot, lézardant le bois du bout de ses griffes, l'Obsidien lorgnait les yeux ternes et grands ouverts, de ses victimes. Il lisait sur leurs visages une certaine sérénité, un soulagement profond. Leurs paupières était mi-closes, ils ne laissaient transparaitre aucune terreur, ni surprise. Leur lèvres entrouvertes et semble-il, tirées en un semi rictus, témoignaient de leur gratitude. Raclant le plancher, l'appendice dardé d'éclisses venait racler la peau déjà hâve des déchus, tandis que 'ongles effilés' du Bâtard se rétractaient. Shaquîlah semblait 'contemplatif' devant le résultat de son 'Œuvre', il ne se félicitait pas, non, il tentait simplement de comprendre ce qui avait déclenché ces événements fâcheux. L'un des corps étêté était parcouru de soubresauts, sa jambe battait la mesure au rythme des convulsions de son torse auréolé de sang. Les candélabres récemment éteint fumaient encore, et pourtant ... Ils avaient été soufflés avant que ne tombe le premier cadavre. Tout avait été si rapide.
L’assassin lui, venait tirer la chaise bordant l'une des tables occupant la pièce. S'installant confortablement sur l'assise, s'écrasant mollement contre le dossier, il reposa négligemment ses cuissardes ferrées sur l'étal en saisissant une bouffarde d'ébène encore fumante. Seul au milieu des défunts, il murmura alors, pour tout requiem au décapité :


" La seule chose que tu dois savoir, me concernant, c'est que je ne suis, comme toi, qu'un ancien mystificateur désœuvré. Un ancien repentant désabusé. Un ancien idéaliste brutalement arraché à ses contemplations et introspections silencieuses. Errant et cherchant un but, dans le chaos et le noir, je n'ai vu aucune lumière, aucun goulet, pour sortir du boyau infini et obscur que nous empruntons tous, jusqu'à la promesse d'une nouvelle vie, de la transcendance et de la connaissance. Alors mes yeux se sont adaptés aux ténèbres, j'y erre et j'y survis. J'infiltre la chaîne en grimpant à son sommet, mes actes ne sont pas salutaires mais qui peut se targuer d'être en odeur de sainteté en ce bas monde ?
Je rampe comme un ophidien, je fends la neige, les feuilles mortes, les pousses d'émeraude puis les hautes herbes sèches. J'essuie les pluies drues sans m'éroder, le blizzard sans me figer, la chaleur étouffante sans me liquéfier ...
Et alors que je survis à mes ennemis, j'attends tranquillement la mort, sans peur aucune. Je la défie, la dupe et la trompe, jusqu'à ce que le feu mordant d'un ultime duel ... Que les orbites vides de ma vanité, lorgnent le sablier vidé de son dernier grain de sable. "



* * *


Dernière édition par Shaquîlah Dresdeïorth le Mar 26 Juil 2011 - 2:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Querel Sentencia

Fondateur | L’engendreur

________________

avatar
________________


Race : Démon commun
Classe : Tourmenteur
Métier : Aucun
Croyances : Aucune
Groupe : Solitaire

Âge : 63 ans

Messages : 474

Fiche de Personnage :

Histoire de Personnage :

MessageSujet: Re: Shaquîlah, L'Obsidien    Mar 26 Juil 2011 - 0:18

Eh bien, bienvenue à toi Shaquîlah (déjà dit, je sais x))

Voilà une fiche impressionnante ! Comme on n'en voit pas souvent.
Tant sur le fond que sur la forme, c'est impressionnant xD
Bref, aucune faute, un vocabulaire si riche que j'ai du à plusieurs reprises demander de l'aide à mon amie Wikipedia X)

Bref, trêve d'éloges, penchons nous sur le vif du sujet : ce qui cloche ! Twisted Evil

Alors il y a malgré tout quelques petits écarts, petites ambiguïtés à éclaircir !

Premièrement, cette race, "Cambion", effectivement (selon mon amie Wiki xD) tient du Demi-démon, mais dans un contexte tout de même assez particulier, préfère ici, dans Feleth, parler de Demi-démon, c'est le terme consacré ^^

Ensuite, c'est à propos de ses pouvoirs que j'ai quelques réserves à formuler. Pour sa "Correspondance par l'Ombre", tu parles de "plan des Ombres", mais de quoi s'agit-il ? Dans le contexte de Feleth il 'existe pas divers plans à proprement parler. Il y a les trois mondes, mais ça s'arrête là...

Aussi, un autre pouvoir : le "Métissage Primal", je n'ai pas bien compris de quoi il retournait, tu nous parles d'apparences et de transformations... On lit entre les lignes que la famille de démons de laquelle il est issu a des facultés de transformation remarquables, mais il n'en est fait mention nulle part, si tu pouvais un peu développer ce serait bien ^^

Voilà... Je ne crois pas avoir grand chose à dire de plus... Évite l'amalgame entre enfer et Vein (parfois tes dires portent un peu à confusion, enfin rien de grave).
Bref, c'est une excellente fiche, un personnage puissant et vraiment sordide ! C'est plaisant à voir X)

Je te dis à bientôt pour ta validation, j'attends tes précisions !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Shaquîlah Dresdeïorth



________________

avatar
________________


Race : Demi-Démon Commun
Classe : Sorcier combattant
Messages : 9


MessageSujet: Re: Shaquîlah, L'Obsidien    Mar 26 Juil 2011 - 0:36

Eh bien merci pour cet accueil et cette attention, je vais à mon tour verser dans l'éloge :
-
Voir des membres de staff si investi et proche des Personnages joueurs
est agréable et tout aussi rare. Pour cela, je vous félicite ^^

Alors les points à éclaircir :

- En effet, dans les circonstance je compterais le terme de cambion comme HS, j'ai donc checké cette partie et corrigé. ^^ "

-
Pour la Correspondance par l'Ombre : Par 'Plan' je pense à une sorte de
schéma dimensionnel constitué d'Ombres, une sorte de "Nodule
élémentaire". Ce n'est pas vraiment un 'monde' en soit, plus une sorte
de conteneur d'énergie élémentaire, un pipeline par lequel passerait mon
perso pour justifier sa "disparition" sur le schéma matériel, sans pour
autant pousser le vice en parlant de 'téléportation' ... En somme pour
lui aller d'un point à un autre n'est pas "instantané" son temps de
déplacement reste le même de "l'autre coté". Si cette notion est
dérangeante et risque de 'pervertir' l'univers Felethien, je collerais
un édit en choisissant un autre pouvoir dans le même domaine. ^^

-
Pour le metissage primal, mon personnage en fait ne se 'transforme' pas
totalement, il affiche des mutations sur certaines parties du corps. Il
peut par exemple faire pousser un appendice caudal en bas de son dos,
faire pousser des griffes ou des plaques de chitines sur certaines zones
de sa peau. Il ne peut pas afficher deux mutations en même temps, il se
contente de "jongler" avec, passant de l'une à l'autre selon les
"conditions" auxquelles il se confronte. Les traits cités en bas sont
les mutations qu'il peut utiliser (propres a la forme primale de son
"lignage" de démon)

- Et je suis content d'avoir cette précision
sur le Vein car je nourrissais une vision très "Planaire" du monde
souterrain ^^" je vais donc porter les premières corrections en
attendant un Checking pour le reste.

Merci encore et ravi d'être parmis vous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Querel Sentencia

Fondateur | L’engendreur

________________

avatar
________________


Race : Démon commun
Classe : Tourmenteur
Métier : Aucun
Croyances : Aucune
Groupe : Solitaire

Âge : 63 ans

Messages : 474

Fiche de Personnage :

Histoire de Personnage :

MessageSujet: Re: Shaquîlah, L'Obsidien    Mar 26 Juil 2011 - 1:04

Compte tenu de cette précision pour le plan des ombres, c'est tout à fait acceptable oui !

Ensuite pour le métissage primal, autant pour moi, c'est moi qui n'avais pas compris que les tirets en dessous en faisaient partie... (pourtant la ponctuation était faite pour ><')
Tout est clair à présent... Je croyais que Shaquîlah possédait tous ces attributs de façon permanente, et du coup je ne pigeais pas comm... OSEF ! xD

Bon eh bien maintenant je crois que pour moi tout est en règle ! Je te valide !
Plus qu'à attendre une deuxième approbation administrative et tu pourras commencer le RP !


N'oublie pas de remplir ton profil.
Bon jeu parmi nous !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Pourrie Morteury



________________

avatar
________________


Race : Vampire
Classe : Rôdeur
Métier : Au service d'Arphoss
Messages : 149

Fiche de Personnage : Ma Fiche


MessageSujet: Re: Shaquîlah, L'Obsidien    Mar 26 Juil 2011 - 2:02

Shakira,

Rebienvenue et rebonsoir! ALORS effectivement tu as un vocabulaire IMPRESSIONNANT ; je n'ai toujours pas compris le sens de " nodule élémentaire " j'espère que tu m'en voudras pas. Sinon, t'as bien exploité le contexte, j'aime beaucoup les pouvoirs en rapport avec l'ombre. J'aime aussi la vision de ce personnage... BREF.

Un petit détail sur lequel je suis obligée de mettre le doigt pour une histoire de cohérence : l'âge. Sur Feleth être au dessus des 300 ans est considéré comme de l'immortalité. Et comme l'immortalité n'est pas tolérée ( " vade retro, GROSBILL " ) je te demande de bien vouloir modifier ton âge pour le restreindre en dessous de 300 ans. J'espère que tu comprendras, sinon gare à tes fesses. Il te reste à modifier ça et j'deviens ton mac!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Shaquîlah Dresdeïorth



________________

avatar
________________


Race : Demi-Démon Commun
Classe : Sorcier combattant
Messages : 9


MessageSujet: Re: Shaquîlah, L'Obsidien    Mar 26 Juil 2011 - 2:14

Je comprends pas de problème, mesure anti-Aliens oblige. J'ai donc corrigé cela.

Pour les termes, il faudra remercier H.P.Lovecraft (Pour l'univers Chtuluesque) et D&d + Ambre pour le coté 'Cosmologie multivers et tussah'.

Dernier point avant de te remercier, le Mac prends les pourcentages, il ne paye pas Cool Et je vais coûter cher. Merci pour cet accueil ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Pourrie Morteury



________________

avatar
________________


Race : Vampire
Classe : Rôdeur
Métier : Au service d'Arphoss
Messages : 149

Fiche de Personnage : Ma Fiche


MessageSujet: Re: Shaquîlah, L'Obsidien    Mar 26 Juil 2011 - 23:42

MON CHAT,

Bien voilà, je préfère préciser ici que cette règle d'un plafond de 300 ans va être supprimée mais que si j'ai bien lu sur la Chat Box, les 300 ans te convenaient. Chère poupée gonflable, je te valide. Bon jeu parmi nous!





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



________________


________________



MessageSujet: Re: Shaquîlah, L'Obsidien    

Revenir en haut Aller en bas
 

Shaquîlah, L'Obsidien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feleth :: Prologue :: Registre des personnages :: Fiches validées-