''L’enfant voulait répondre. Mais sa gorge lui fit comprendre que ses mots ne seraient jamais à la hauteur du silence.''
               
Eto Hachiro
 
''La mort, c’est elle qui vous fait tenir debout. C’est elle qui dicte les actes. C’est elle qui peint le monde. Et elle vous emportera tous.''
               
Querel Sentencia
 
''Je ne ressens que soif et tristesse, la mort est futilité. Je la cherche, peut-être suis-je elle.''
               
Nagate Zetsubō
 
''Udyr, quand tu seras mort, on se souviendra de ton nom. Moi je n'en ai pas, car je ne mourrai pas aujourd'hui. Mais le tien restera gravé dans ma mémoire, et dans celle de tous ceux qui t'ont connu, comme celui d'un homme fort, et digne. Alors va, et éteins-toi avec grandeur, devant tous ces vautours.''
               
Darn Butcher
 
''La nature revivait là où les hommes mourraient, le cycle reprenait son cours normal grâce à l’albinos.''
               
Aikanaro Myrrhyn
 
''Ils ne se battaient pour rien qui n’en vaille la peine. Ils étaient incapables de distinguer ce qui avait de la valeur de ce qui n’en avait pas. Alors pourquoi tant de vigueur à la tâche ? Pourquoi risquer sa vie aussi vainement ?''
               
Alcofrybas Grincebrume
 
''Son regard, depuis toutes ces années, avait appris à parler.''
               
Etan Ystal
 
''Un monde de chaos, de destruction et de malheur, un monde impartial et magnifique, le seul en tout cas, où faire l’expérience de la vie prendrait un sens véritable.''
               
Edwin Gwendur
 
''L’enfer, ce doit être l’enfer : courir pour l’éternité dans un paysage sans fin, sans début. Sans possibilité de repos ou de mort.''
               
Tyrias Marchemonde
 
''Mais sans risque on n'obtient rien, voici ma devise mes amis. Il ne faut pas avoir peur de se salir les mains, il ne faut pas avoir peur de la mort…''
               
Dimitri Morteury
 
''Tomber... Ceci est si abstrait. L'on pourrait se relever plus grand que l'on était.''
               
Yozora Adragnis
 
''Il passa des semaines dans le cachot ayant décidé de s'y enfermer lui-même. Puis, au terme de trois semaines, vous êtes venu le voir et vous lui avez dit : «Les larmes ne sont qu'une faiblesse qu'il te faudra masquer... Si tu veux t'apitoyer, libre à toi, mais, si tu souhaites voir les choses changer, tu le peux toujours. Suis-moi... Mon ami.»''
               
Haar Wilder
 
''Le brin d'herbe ne se soucie guère de ce que font les feuilles des arbres. Mais à l'automne venu, les feuilles ne se suffisent plus entre elles. Elles s'assombrissent, se nourrissant des nuages noirs d'orage. Et alors, elles se laissent tomber sur nous.''
               
Le Peintre
 
''S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est immobile, allongée, rigide, puante à en faire vomir, en décomposition, transportant des milliers de maladies, la peau arrachée et les os jaunes. S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est à six pieds sous terre, devenue la proie des corbeaux, et ses yeux mangés par des fourmis... C'est qu'elle a un jour été orgueilleuse et avide. C'est qu'elle a un jour voulu devenir riche et grande, ou bien qu'elle l'est devenue. Cela ne change rien.''
               
Le Violoniste
 
''La pensée est la liberté, la liberté... Alors, le corps est la prison, le corps est la prison... Il faut casser les barreaux.''
               
Sill
 
''Nous croyons conduire le destin, mais c'est toujours lui qui nous mène.''
               
Setsuna Hendenmark
 
''Fais ce que tu veux avec ces villageois, sauf les laisser en vie.''
               
Kaull Hendenmark
 
''La fuite vers la religion peut être une réponse pour certains. Pour d'autres elle n'est que la simple évidence que l'homme est faible et instable.''
               
Astryl Panasdür
 
''La mort ne cherche pas à s’expliquer, elle ne fait qu’agir, monsieur. Les cadavres ne racontent pas grand-chose, mais vivant, un homme peut en avoir long à dire.''
               
Sanaki Hearthlight
 
''Alors, telle une marionnette cassée que l’on tente en vain d’animer, il se releva, restant digne malgré ses blessures.''
               
Dolven Melrak
 
''Quand le sang coule, il faut le boire. La mort ne frappera pas à votre porte mais s'invitera par vos fenêtres !''
               
Andreï Loknar
 
''Personne ne peut capturer une ombre, personne ne peut la dresser ni se l’approprier.''
               
Jazminsaa Alsan
 
''De la même façon, à l'idée qu'un abruti de scribe puisse teinter ses parchemins de calomnies religieuses, ou pire, me faire porter le titre de héros, je vais préférer m’occuper de l'écriture de ma propre histoire.''
               
Alexandre Ranald
 
''La mort... Si belle et terrible à la fois, elle l'appelait, et l'appelle toujours.''
               
Adam Moriharty
 
''Par nature, j’aime tout. Par conséquence, je me hais…''
               
Samaël Apelpisia
 
''C'est sordide et cruel, mais c'est hélas la réalité de ce monde.''
               
Liam Gil' Sayan
 
''Aujourd’hui sur les terres de Feleth les pensées ne sont plus les bienvenues. Le temps de la renaissance spirituelle est terminé. Le temps où les grands penseurs avaient aidé le monde est révolu.''
               
Héra Calliope
 
''La mort était séductrice ; elle ne montrait que ses bons côtés. La sérénité et le calme absolu : pour toujours et sans violence.''
               
Eurybie Pourrie
 
''J’ai atteint cette espèce de vanité qu’apporte l’ancienneté. Je ne crois plus qu’on puisse m’apprendre quelque chose, et si jamais quelqu’un essaye ou y arrive seulement, je me bloquerais et deviendrais hermétique à tout contact.''
               
Dante Waanig
 
''Je devrais t'attacher, tu deviens dangereux pour toi même !''
               
Jeyra Frozeñ
 
''La beauté des êtres n'était rien. La beauté des choses oui. Mais pas forcement celle que l'on voit avec une paire de rétines.''
               
Akira Satetsu
 
''Le noir. Une étendue sombre en perpétuel mouvement.''
               
Melpomène d'Ambre
 
''Il est des oreilles invisibles qui peuvent entendre jusqu'à nos moindres soupirs et des secrets aux allures anodines peuvent se révéler instruments de destruction et de tourments sans fin...''
               
Cassandre Ombrelune
 
''Le "rien" est tellement plus unique que la peur ou n'importe quel autre sentiment...''
               
Meryle Nightlander
 
''Ce n'est pas le nombre ni la force qui compte, c'est l'envie, la cause.''
               
Luyak Salamya
 
''L'innocence d'un enfant est la plus grande peur de l'homme.''
               
Clause Vaneslander
 
''Quand il lui manque une marionnette pour ses spectacles. Il verrait en vous la chose qu'il cherche.''
               
Jack D'enfer
 
''Il n'a pas de notion réelle du bien et du mal, personne ne lui ayant jamais défini ces mots.''
               
Jim Stocker
 
''Je n'ai vu aucune lumière, aucun goulet, pour sortir du boyau infini et obscur que nous empruntons tous, jusqu'à la promesse d'une nouvelle vie, de la transcendance et de la connaissance. Alors, mes yeux se sont adaptés aux ténèbres.''
               
Shaquîlah Dresdeïorth
 
''Le pouvoir ronge l'homme.''
               
Balthazar Bel
 
''Visiblement, la sérénité n'avait de valeur que si on connaissait également, en comparaison, des moments de troubles.''
               
Dranek Barth
 
''Le faible se faisait tuer, le fort vivait un jour de plus.''
               
Rodany Bleinzen
 
''Le soleil se couchait sur le monde du milieu. Les ténèbres se paraient de leurs plus somptueux apparats pour enfin faire leur entrée.''
               
Rin Mephisto
 
''Et alors il vit le chaos, la désolation, la souffrance le désespoir ambiant. Il rit.''
               
Elrog Aniec
 
''Perdu quelque part, marche vers nulle part.''
               
Kyle Wate
 
''La rose n'a d'épines que pour qui veut la cueillir.''
               
Karin Yzomel
 
''- Je peux vous prédire le genre d'homme qui vous convient !
- Je connais déjà mon genre d'homme.
- Vraiment... Et quel est-il ?
- Les hommes morts.''
               
Naladrial Delindel
 
''Utilise tes pouvoirs seulement quand le noir deviendra invivable.''
               
Zedd McTwist
 
''Tes cauchemars m'ont déjà donné l'encre... À présent, ta peau me donnera les pages !''
               
Conrart Crowlore
 
''Bien des gens se font enfermer dans un cercueil une fois mort, mais rares sont ceux qui naissent dedans.''
               
Dassyldroth Arphoss
 
''Le corbeau frénétique qui vous nargue de sa voix perchée, agite ses ailes damnées, où le reflet d'un mort se penche sur votre âme.''
               
Lust Aseliwin
 
''La vie est un mensonge, la destruction une délivrance.
Passent les marées, soufflent les vents, en vain...''
               
Le Passant
 
''Fauche, tranche et avale, gouffre des âmes. Que se dresse devant toi mille fléaux, et que l’enfer se glace devant ta noirceur.''
               
Lloyd Vilehearth
 
''Des charognards pour la plupart, comme ces corbeaux à deux têtes, venant dévorer le valeureux mort.''
               
Meneldil Tristelune
 
''Nous sommes les bourreaux de la justice et de la paix. Même si ce rôle n'est pas agréable à endosser, nous nous devons de le faire, pour le bien du peuple.''
               
Ezekiel Le Sage
 
''Il me tarde de retourner au combat pour finir empalé sur une pique.''
               
Karl Von Morlag
 
''Montre-moi le chemin de la victoire. Ou guide-moi alors dans les tréfonds de la mort...''
               
Aznan Lauréano
 
''Comment peux-tu supporter ça ? C'est assourdissant ! Tue-le ! Qu'est-ce que ça te coûte ? Tu ne l'entendras plus. Tu seras en paix... Tue-le !''
               
Aïden Sochlane
 
''- Faites taire votre cabot !
- Je ne suis pas votre servante !
- Alors je le ferai taire moi-même !''
               
Rosaly Von Gregorius
 
''Le seul présent que la justice a à vous offrir, est votre mort.''
               
Mirage Morteury
 
''Laissez-moi vous conduire aux carnages.... Tant d'âmes ne demandent qu'à succomber.''
               
Idryss Leeverwen
 
''Le soleil est un bourreau. D'une simple caresse, sa langue enflammée peut calciner n'importe quel être.''
               
Seïren Nepthys
 
''C'est une nuit sans lune. Ou bien était-ce un jour sans soleil ?''
               
ShuiLong Zhang
 
''La vie est un rouage lent et grinçant. Il ne tourne que dans un sens. Celui où tu tombes.''
               
Camelle Elwhang
 
''Et un jour, sur vos lits de mort, bien des années auront passé et peut-être regretterez-vous de ne pouvoir échanger toutes vos tristes vies épargnées à Feleth pour une chance, une petite chance de revenir ici et tuer nos ennemis, car ils peuvent nous ôter la vie mais ils ne nous ôteront jamais notre liberté !''
               
Edouard Neuman
 
''Le temps est la gangrène de l'homme, elle apparait puis vous ronge à petit feu. Pour finir il ne vous reste plus que le présent pour vivre ; le passé s'évapore peu à peu et le futur ne vous intéresse guère.''
               
Asgeïr Aslak
 
''Cueillir la fleur de la déchéance et croquer dans la pomme de la faucheuse, nos vies se résument à cela car après tout, nous finissons à une moment où un autre, tous sous terre.''
               
Violette Dellylas
 
''Le pire n'est pas de mourir, mais de se faire oublier.''
               
Erwan Daermon Do'Layde
 
''Tenter d'oublier, même si c'était impossible. Il aurait aimé se jeter à la mer avec la preuve de son acte immonde. Laver tout ce sang qu'il sentait sur lui. Peut-être même s'y noyer, simplement. Sombrer dans les abysses et les ténèbres, pour toujours.''
               
Mio Raeth
 
''La lumière montre l'ombre et la vérité le mystère.''
               
Aeli Seoriria
 
''Si la vie n'a qu'un temps, le souvenir n'a qu'une mesure. Le reste est silence.''
               
Valt Horn
 
''Dans le noir le plus complet, l'aveugle est la meilleure personne à suivre. Dans un monde de folie, qui mieux qu'un fou pour nous guider ?''
               
Ledha Borolev
 
''Je ne crois pas en la force d'un absent. Celle qui ferait de vos dieux ce que vous pensez qu'ils sont.''
               
Gigantus Corne
 
''Une limite qui n'a été créée que pour être dépassée ? C'est simple, imaginez !''
               
Goudwin Didrago
 
''Voir grouiller tous ces gens, connaître leurs désirs et leurs rêves, voir comment évoluent les sociétés, leurs aspirations et leurs défauts. Comprendre que donc rien n'est éternel, et que tous ces rêves et toutes ces folies disparaîtront de la surface du monde. Se laisser aller, indolent, parce que tout cela ne servira à rien, et qu'au bout du compte le monde reste le monde, seule éternité immuable.''
               
Uridan Sangried
 
''L'Inquisition vous remettra sur le droit chemin. Même s'il faut vous briser les jambes pour ça.''
               
Leevo Shellhorn
 
''N'oublie pas d'avoir peur des morts. Ils sont toujours plus nombreux que les vivants, et un jour, tu les rejoindras.''
               
Moira Brawl
 
''J'avais l'habitude avec ce genre d'individus... Moins vous bougerez, moins vous leur parlerez... et moins ils vous cogneront dessus.''
               
Aoi Haandar
 
''Je souhaite voir votre sang se répandre mollement à la surface d'une eau rendue trouble par les masses de cadavres vidés de leur substance, marcher dans les champs de vos ossements éparpillés, me remémorant à chaque pas votre mort absurde et pathétique, que vos noms ne soient pas contés, que votre souvenir s'éteigne comme s'éteint votre vie fade et misérable, qu'à travers les années, seuls subsistent vos ossements tels de tristes traces blanchâtres dans un paysage noir de guerre, de sang et de folie.
Et que telles cette phrase, vos morts n'aient aucune importance, aucune signification pour quiconque.''
               
Nargheil Eoss
 
''Bénie soit la haine que tu porteras à ton prochain, lave l'Homme des péchés qu'il a commis.
Sois l'épée du jugement qui s'abattra sur cette race impure, souillée par la vengeance et la corruption.''
               
Meiro Fuuchiuse
 
''Notre futur exprime nos actes passés.''
               
Terence Ripper
 
''Rencontre les ténèbres et tu admireras la lumière, dit le voyant.
Contemple la lumière et tu provoqueras les ténèbres, dit l'aveugle.''
               
Tekian Varis
 
''Un général courageux et fier, est celui qui exécute en premier l'ordre qu'il donne à ses hommes.''
               
Danarius Kyrarion
 
''L'art est le sentiment obscur de l'appropriation de l'étrange.''
               
Leroi-Gourhan
 
''La mort nous sourit à tous, et tout ce que nous pouvons faire, c'est lui sourire en retour.''
               
Marc-Aurèle
 
''L'art est la mystérieuse présence en nous, de ce qui devrait appartenir à la mort.''
               
Malraux
 
''L'art est une profondeur creusée dans le visage du monde.''
               
Weischedel
 
''Le néant après la mort ? N'est-ce pas l'état auquel nous étions habitués avant la vie ?''
               
Schopenhauer
 
''Les avocats d'un malfaiteur sont rarement assez artistes pour tourner à l'avantage de leur client la belle horreur de son acte.''
               
Nietzsche
 
''Ôte-toi de mon soleil.''
               
Diogène le cynique
 
''Il y a pas d’œuvre d'art sans collaboration du démon.''
               
André Gide
 
''Ce n'est pas le lieu mais son cœur qu'on habite.''
               
John Milton
 
''Nous sommes les histoires que nous vivons.''
               
Auteur inconnu
 
''La mort est terrible pour n'importe qui. Bons ou mauvais, anges ou démons, c'est la même chose. La mort est impartiale. Il n'y a pas de mort particulièrement horrible. C'est pourquoi la mort est effrayante. Les actes, l'âge, la personnalité, la richesse, la beauté... Tout ça n'a aucun sens face à la mort.''
               
Fuyumi Ono
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lyme Sher'Illistyn.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Lyme Sher'Illistyn



________________

Lyme Sher'Illistyn
________________


Race : Seïrdan.
Classe : Lame noire.
Métier : Assassin.
Croyances : Aucune.
Groupe : Démons.

Âge : 737 années.

Messages : 31

Fiche de Personnage : Lien vers la fiche


Lyme Sher'Illistyn. _
MessageSujet: Lyme Sher'Illistyn.   Lyme Sher'Illistyn. EmptyVen 30 Mar 2012 - 15:44

La famille Sher'Illistyn :

Nous savons de Lyme qu'il est un Seïrdan. Par conséquence, il coule dans son sang le même que ceux qui ne surent pas il y a des millénaires devenir des êtres sentimentaux, des êtres qui découvrirent la bonté. Pour comprendre ce que Lyme fait aux côtés du Roi des Démons, il est quasiment nécessaire de remonter très loin en arrière : dix millénaires auparavant. Lorsque que naquit la bonté en Aridoth, celle qui allait devenir la première Sher'Illistyn existait déjà. On l'appelait Sendra Sindragosa. Cette démone avait suffisamment évoluer depuis sa naissance pour rejoindre et comprendre les premières sociétés nobles démoniaques du Vein.

Elle était reconnue comme étant une démone cruelle et perfide, sournoise et manipulatrice. Dominatrice et également détentrice de pouvoirs naissant de sa haine incommensurable, elle devint un genre de Duchesse dans le Vein. On peut ainsi dire que tout allait vraiment bien pour ses affaires. Vint donc finalement Aridoth, l'être en qui naquit la bonté et la justesse. Déjà peu nombreux, Sendra assista à l'élévation de ses frères et sœurs de sang. Cette vision l'insupporta parce qu'elle fut tout bonnement incapable de les comprendre. Il s'agissait pour elle d'une traitrise impardonnable.

Cet évènement engendra ainsi la famille Sher'Illistyn. Sendra fit comme premier choix de bannir son premier nom, Sindragosa, et changea pour celui que nous connaissons désormais. Elle s'assura de trouver un mâle à sa convenance pour assurer une descendance. La trahison d'une partie de son peuple brisa réellement quelque chose en elle et elle fut changer à jamais. Éternelle conservatrice, il s'agissait pour elle d'une priorité que de préserver les bases de sa patrie. Avec son époux, Isthrion Sher'Illistyn, elle commença telle une inquisitrice à traquer les Seïrdan atteint par le doute. Il s'offrait alors à eux un choix : Rejoindre sa famille et ses préceptes ou mourir dans d'atroces souffrances.

Le monde du milieu fit son apparition un millénaire plus tard. Isthrion et Sendra rejoignirent les terres de Feleth dès l'instant où ils furent capable de s'y rendre avec l'apparition des premiers portails. Ce qu'ils y découvrirent les horrifièrent. Ils y rencontrèrent des visages familiers. En réalité, certains avaient été capable de ne n'y rejoindre leur famille, ni de mourir. Assez rusés pour prendre la fuite ou bien les tromper, après tout un Seïrdan demeurait un être intelligent. Les êtres qu'ils découvrirent seraient connus plus tard comme les premiers vampires des temps immémoriaux. Ne sachant trop quoi faire, ils retournèrent dans le Vein.

Sendra, folle de rage, exagéra encore un peu plus sa vision de la conservation. Peu à peu, la famille Sher'Illistyn devenait marquée par des règles. La faiblesse, le doute, la fatigue, toutes ces notions, tout ces sentiments qui pouvaient détourner un Sher'Illistyn de sa dévotion envers son devoir étaient bannis.

Il ne se déroula rien de très remarquable les cinq millénaires suivant. Morts depuis plusieurs dizaines de siècles, leur arrière, arrière, arrière [...] petit fils avait atteint sa maturité pour prendre en main les affaires familiales. Le monde du milieu avait beaucoup évolué et les Sher'Illistyn considéraient comme un droit acquis de naissance d'en faire une surveillance accru. D'autres races telles que les orques avaient immergé. On parlait également d'un royaume encore bien dessus, ou peut-être en dessous ? Voire encore invisible pour les démons ? On lui donnait le nom d'Adiryl. Le lieu où Aridoth et les traitres se seraient retirés pour vivre paisiblement. La trahison était toujours un acte interdit dans la famille et à cette époque-là, on continuait de rappeler aux enfants légitimes ou à ceux qui étaient des candidats potentiels à l'adoption les origines de la famille.

Puis plus le temps passa et moins on entendit parler des Sher'Illistyn. Personne ne sait réellement pourquoi. En réalité, et ce qu'ignore les descendants récents tel que Lyme ou son père, lors du second millénaire, un conflit éclata. On l’appelait la bavure. En effet, deux frères jumeaux étaient destinés à se confronter pour partager les règnes de la famille. L'un s'appelait Zimphaël, l'autre se nommait Zephyr. Bien que jumeau, la différence de potentiel était flagrante. Zephyr surpassait largement le potentiel de Zimphaël. Ce dernier, fou de jalousie, lui tendit un piège. L'emmenant jusqu'aux terres de Feleth, il pactisa avec des Séraphins d'Aridyl pour capturer et juger le démon. En retournant dans le Vein, Zimphaël ajouta à sa trahison un parricide. Plongé dans le chagrin et le désespoir, sa génitrice du se contraindre à accepter la folie de son propre fils.

Nous arrivons désormais à la naissance de Lyme, il y a sept cent trente-deux années. Fils unique des deux Seïrdan Elverion et Ludmilaë, passa l'intégralité de son enfance à leur côté. Plus d'un millénaire et demi s'était écoulé depuis la bavure et Zimphaël avait pris soin d'emporter le secret dans sa tombe avec sa mère. Sa femme et ses enfants ne surent jamais. Cependant, il était le précurseur des règles de noblesse des Sher'Illistyn.

Tu ne trahiras jamais le Vein.

Tu ne mentiras jamais à tes parents, ni à tes enfants.

Tu ne t'accoupleras jamais avec une femme qui n'est pas une Seïrdan.

Les êtres des terres du milieu sont faibles. Tu es en droit d’occire le mâle mais que le déshonneur te foudroie si tu t'en prends à une femelle ou un rejeton.

Les Anges sont la pire des immondices. Tu croiseras le fer et tu triompheras à chaque fois que l'un d'entre eux se présentera sur ton chemin.

Tu passeras l'intégralité de ton existence à honorer ta famille et à t'entrainer pour devenir toujours plus fort. Être le meilleur, tu dois.

Discret et humble dans l'exercice de tes importantes fonctions tu seras.

En aide tu viendras au Seïrdan qui demande ton soutien, qui cherche son chemin.

Tout ceux qui ne partagent pas tes valeurs, tu mépriseras.

L'existence des Dieux, tu démantèleras.


Lyme avait fait le choix de quitter le cocon familial peu après avoir conclu son entraînement avec son père et avoir engendré suffisamment de savoir avec l'aide de sa mère. Quelques années plus tard, l'évènement le plus important du Vein depuis ces derniers siècles se produisit. Ce monde venait de se doter d'un Roi. Le Roi des Démons. Il ne savait pas vraiment comment il était sensé accueillir cette nouvelle. Sa sensation d'être libre était remise en doute. Pourquoi ressembler aux terres du milieu et aux monarques qui se sont succédés ? Il accepta finalement cette idée. Si le Vein, qu'il considérait en réalité comme un être vivant suprême avait accepté ce fait, c'était son devoir.

Lyme rejoignit donc ainsi le Roi des Démons afin de lui proposer ses services. Il exécuterait le moindre ordre n'étant pas en contradiction avec ses propres lois. Bien utilisé, il est un homme de valeur sur lequel les plus importantes missions pouvaient reposer. Lyme devint donc une lame noire, assassin au service du Roi des Démons et surtout de sa propre famille dont il lui incombait la tâche d'honorer ses préceptes et de continuer d'écrire l'histoire.



Dernière édition par Lyme Sher'Illistyn le Ven 30 Mar 2012 - 18:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Lyme Sher'Illistyn



________________

Lyme Sher'Illistyn
________________


Race : Seïrdan.
Classe : Lame noire.
Métier : Assassin.
Croyances : Aucune.
Groupe : Démons.

Âge : 737 années.

Messages : 31

Fiche de Personnage : Lien vers la fiche


Lyme Sher'Illistyn. _
MessageSujet: Re: Lyme Sher'Illistyn.   Lyme Sher'Illistyn. EmptyVen 30 Mar 2012 - 17:58

Rumeurs au sujet de Lyme :


Je vous propose ici une série de rumeurs au sujet du personnage qu'est Lyme. Une partie est véridique, l'autre est factice. Afin de laisser planer des doutes à son sujet, je ne préciserais pas ce qui est vrai ou faux. A vous d'imaginer !

__________

Lyme comploterait dans le dos du Roi des Démons depuis quelques mois pour assouvir un plan global.

Lyme serait toujours puceau, un fait rare pour un Démon. Personne ne serait en mesure de nier ou d'approuver.

Une fois par mois, Lyme se rendrait dans une demeure de Venill habitée par une humaine. Elle possèderait un enfant. Il arriverait au crépuscule et quitterait la maison au levé du soleil.

Lyme prierait pour un Dieu, une existence, une engeance inconnue.

__________

[A suivre...]
Revenir en haut Aller en bas

Lyme Sher'Illistyn



________________

Lyme Sher'Illistyn
________________


Race : Seïrdan.
Classe : Lame noire.
Métier : Assassin.
Croyances : Aucune.
Groupe : Démons.

Âge : 737 années.

Messages : 31

Fiche de Personnage : Lien vers la fiche


Lyme Sher'Illistyn. _
MessageSujet: Re: Lyme Sher'Illistyn.   Lyme Sher'Illistyn. EmptyVen 30 Mar 2012 - 18:53

Récapitulatif de mes jeux de rôle :
Ce message-ci me servira et pour les curieux comme un récapitulatif de mes RP en cours ou terminé. Avec un bref résumé de la situation et du partenaire de jeu de rôle. Enjoy ! Very Happy


Lyme décide de se rendre jusqu'à Madorass, la cité royale du monde du milieu. Il rejoint un concert où il admire Haocia Nerini jouer du violoncelle au célèbre Centurio. Après la représentation, il la suit jusque dans sa loge et débute alors une confrontation mentale entre les deux êtres.


Lyme quitte le Vein pour rejoindre les terres de Feleth, attiré par la présence d'un Séraphin dans les grandes étendues. Il se confrontera en duel contre lui pour en sortir vainqueur, n'encaissant qu'une blessure à l'épaule droite. S'en suit une rencontre inattendue avec Angeler Wolf, un garde du corps se satisfaisant de sa récente mission d'escorte. Il assiste aux derniers moments du Séraphin.


Chïra Ovenstey emprunte un portail dans les terres de Feleth pour rejoindre le Vein, attirée par la lumière produite par ce dernier. Elle se retrouve au fin fond des vallées des conifères de brumes. Non loin de là s'entraine Lyme qui découpe sous ses yeux l'un des arbres en deux d'un coup de lame. Ce dernier la repère et la rejoint. S'en suit alors une rencontre peu équitable entre une petite démone et le démon noble. Chacun tente de prouver à l'autre ce qu'il vaut, qui il est.


Une fois par an, Lyme se rend dans la crypte dédié à ses ancêtres afin de les honorer. Il y rencontre une nouvelle fois l'esprit de Sendra Sindragosa, la plus ancienne doyenne de sa famille. Elle le réprimande longuement sur plusieurs points. Mais pas très loin, quelque chose de plus discret, sans aucun rapport avec ses affaires approche.

Jeu de rôle terminé :

Aucun pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas

Lyme Sher'Illistyn



________________

Lyme Sher'Illistyn
________________


Race : Seïrdan.
Classe : Lame noire.
Métier : Assassin.
Croyances : Aucune.
Groupe : Démons.

Âge : 737 années.

Messages : 31

Fiche de Personnage : Lien vers la fiche


Lyme Sher'Illistyn. _
MessageSujet: Re: Lyme Sher'Illistyn.   Lyme Sher'Illistyn. EmptyDim 1 Avr 2012 - 13:57

Azgaloth et Alizabal, jumeaux maudits du Seïrdan :
Il y a plusieurs millénaires déjà, il a été décidé par les ancêtres de Lyme que chaque descendant devrait être capable de forger sa propre arme. Ils auraient pu être de puissants magiciens, de redoutables guerriers. Ils optèrent donc pour la polyvalence. Chaque fils, chaque fille a le devoir de devenir une lame noire.

Le création d'Azgaloth et d'Alizabal remonte à l'adolescence du Seïrdan. Au cours de son entraînement avec son paternel, Lyme reçu l'ordre implacable de s'isoler pendant plusieurs années dans le Vein, seul. C'est ainsi qu'il appris par ailleurs à se débrouiller seul dans les environnements les plus inimaginables et hostiles du Vein.

Lyme se rendit jusqu'aux falaises d'obsidiennes et pendant plusieurs mois, avec la puissance de ses mains, il tailla dans les rochers deux blocs de pierre. Il entoura chacun d'entre eux avec une chaine solide et les tira jusqu'aux terres calcinées. Le voyage dura plusieurs mois, non sans encombre.

Là-bas, il découvrit un immense cratère en proie aux flammes de cet endroit dangereux et hostile. Il s'enfonça dedans et travailla les matériaux. Le travail fut si long, si hasardeux que Lyme serait incapable de dire combien de temps il avait passé à forger ses armes.

Ce qu'il ignorait, c'était que deux esprits démoniaques ancestraux du Vein s'étaient infiltrés dans l'obsidienne durant son long voyage. C'est de là que naquirent Azgaloth et Alizabal. Deux esprits jumeaux qui se détestent et s'acceptent à la fois. Leur relation est ambigu et cause parfois du tord à Lyme. Ce dernier peut communiquer avec ces deux armes qui sont au fond deux êtres vivants enfermés dans du métal d'obsidienne.

Azgaloth est celui qui ressemble le plus à Lyme. Il est arrogant, fier de lui et le sens de l'honneur lui incombe par dessus tout. Il déteste les combats inégaux, joués d'avance. Son caractère est à double tranchant. Si Lyme tente de s'en servir contre un adversaire qu'il considère indigne de lui, il refuse de lui prêter ses pouvoirs et la lame devient alors tellement lourde que plus personne ne peut la porter. Capricieux, il ne reconnaît que Lyme comme porteur légitime. De ce fait, personne d'autre ne peut porter cette épée auquel cas elle se changerait en pierre jusqu'à ce que le Seïrdan la récupère. S'il ne l'a pas fait au bout de six heures, la lame disparaît et réapparaît quelque part aléatoirement dans le Vein.

Alizabal quant à elle est le poignard. Elle ne ressemble en rien à son jumeau. Elle se fiche de l'honneur, de la façon de gagner, de l'apparence, de l'importance de son adversaire. Elle prêtera sans se renfrogner sa puissance à son porteur. Cependant, bien qu'elle ne l'avouera jamais, elle est profondément amoureuse de Lyme. Elle est de ce fait capable de le contraindre contre sa volonté à trancher la gorge d'une femme à qui il manifesterait de l'importance, du désir. C'est la raison principal de son éternel célibat. Contrairement à son jumeau, elle accepte d'être portée par une autre personne mais elle risque de rendre complètement folle cet individu.


Pouvoirs liés à Azgaloth :
Frénésie infernale : Lorsqu'il accepte de prêter son pouvoir à son porteur dans un duel, Lyme entre dans un état de frénésie. Cette dernière débute à zéro et sur une échelle peut atteindre un entier équivalent à cent pour cent. Plus l'épée encaisse, échange des coups, plus la force physique de Lyme augmente jusqu'à atteindre un maximum. Lors d'un moment de pause, de temporisation, cet effet chute continuellement jusqu'à disparaître.

Crocs enflammés : Lors de l'utilisation de ce sortilège, des flammes violacées naissent autour de la lame et le Seïrdan peut alors libérer ces dernières pour frapper son ennemi avec son feu en un point très précis. Cela use son énergie personnel et l'affaiblit.

Pesanteur : Azgaloth se sert de sa présence, de son pouvoir pour dérégler la gravité et l'augmenter, contraignant par exemple un enfant à se coucher sur le sol.

Lances crépusculaires : Comme la technique précédente, Lyme enflamme son épée et cette dernière créé après un moment de concentration une boule de feu (dont la taille et la puissance dépendent de son temps d'incantation) qu'il enfonce sous le sol en plantant également son épée dedans. Il surgit alors des traits de feu qui se dirigent aléatoirement vers le ciel au nombre d'une dizaine. D'abord un, puis deux, puis trois jusqu'à la limite. Lyme ne peut pas contrôler leur direction et doit garder son épée enfoncée et ses deux mains sur la garde jusqu'à la fin du sortilège.


Pouvoirs liés à Alizabal :
Zéphyr : Il s'agit du sortilège passif d'Alizabal. Lorsque Lyme utilise son poignard, sa vitesse de déplacement est décuplée et décroit au fil du temps ou lorsque ce dernier est blessé.

Cautérisation : Lyme peut se servir de son poignard et appliquer le plat de la lame sur ses blessures. L'esprit de la lame guérit alors ses blessures en les cautérisant. Pour se faire, Lyme doit être calme et concentré. Inutilisable en combat ou alors il doit trouver un moment de temporisation. Se cacher suffisamment longtemps par exemple.

Égide de flammes : Lorsque ce sortilège est utilisé, Lyme s'entoure d'un cercle de flammes qui joue le rôle d'une barrière protectrice. Il peut par exemple s'en servir pour créer une zone de sûreté temporaire ou bien contenir partiellement une attaque puissante, encaissant ensuite lui-même l'autre partie de cette dernière.

Repentir du Zélé : Grâce à ce sortilège, Lyme peut concentrer une importante partie de son énergie pour tracer dans le vide autour de lui un cercle de feu afin d'enfermer un adversaire par exemple. Ce dernier s'estompe au bout de quelques minutes.



Pouvoirs liés à Alizabal et Azgaloth :
Dans la majorité des cas, Alizabal et Azgaloth refusent de se battre ensemble. En général, Lyme ne peut donc se servir qu'une de ses deux armes à la fois. Cependant, s'il s'avérait que Lyme se retrouvait face à un adversaire bien supérieur à lui, les deux armes pourraient conclure une trêve temporaire et s'unifier. Il faut savoir que ce cas n'est encore jamais arrivé.

Échange démoniaque : De façon général, à tout moment, Lyme peut transposer son épée et son poignard. C'est à dire que soudainement, son poignard peut s'allonger pour devenir l'épée tandis que cette dernière deviendra le poignard. Il use principalement cette technique pour échanger rapidement d'armes en fonction de la situation présente et pour créer un effet de surprise.

Déluge, Courroux des Cieux : Dans une situation extrême, Alizabal et Azgaloth peuvent décider de ne faire plus qu'un afin de donner leur puissance ancestrale à Lyme. Ils deviennent alors Déluge, Courroux des Cieux qui à l'apparence d'une longue épée à deux mains. Lyme peut alors se servir des techniques de ses deux armes.

l'Empereur Sher'Illistyn : La tenue de Lyme s'embrase et deux ailes du même ton apparaissent dans son dos. (ce qui ne le rend pas capable de s'envoler pour autant.) Ce dernier atteint alors les limites de ses pouvoirs. Il inflige désormais plus de dégâts mais les coups encaissés ont deux fois plus d'effet sur lui.

Larmes de l'Oublié : Ce dernier utilise Déluge, Courroux des Cieux pour charger une dernière fois son adversaire. Il libère alors la fureur contenue dans sa lame pour tenter d'anéantir son ennemi. Presque imparable, Lyme doit être dans un état psychologique particulier pour l'utiliser. En effet, il doit considérer que ce coup porté soit son dernier espoir et qu'il puisse mourir l'instant d'après. En réalité, qu'il batte son adversaire ou non, Lyme plonge dans un profond coma et se réveillera plus tard sans le moindre souvenir. Il devient également incapable d'entendre les appels d'Alizabal et d'Azgaloth. Autrement dit, il devient un Seïrdan sans talents particuliers.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



________________


________________



Lyme Sher'Illistyn. _
MessageSujet: Re: Lyme Sher'Illistyn.   Lyme Sher'Illistyn. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Lyme Sher'Illistyn.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feleth :: Prologue :: Registre des personnages :: Histoire des personnages-