''L’enfant voulait répondre. Mais sa gorge lui fit comprendre que ses mots ne seraient jamais à la hauteur du silence.''
               
Eto Hachiro
 
''La mort, c’est elle qui vous fait tenir debout. C’est elle qui dicte les actes. C’est elle qui peint le monde. Et elle vous emportera tous.''
               
Querel Sentencia
 
''Je ne ressens que soif et tristesse, la mort est futilité. Je la cherche, peut-être suis-je elle.''
               
Nagate Zetsubō
 
''Udyr, quand tu seras mort, on se souviendra de ton nom. Moi je n'en ai pas, car je ne mourrai pas aujourd'hui. Mais le tien restera gravé dans ma mémoire, et dans celle de tous ceux qui t'ont connu, comme celui d'un homme fort, et digne. Alors va, et éteins-toi avec grandeur, devant tous ces vautours.''
               
Darn Butcher
 
''La nature revivait là où les hommes mourraient, le cycle reprenait son cours normal grâce à l’albinos.''
               
Aikanaro Myrrhyn
 
''Ils ne se battaient pour rien qui n’en vaille la peine. Ils étaient incapables de distinguer ce qui avait de la valeur de ce qui n’en avait pas. Alors pourquoi tant de vigueur à la tâche ? Pourquoi risquer sa vie aussi vainement ?''
               
Alcofrybas Grincebrume
 
''Son regard, depuis toutes ces années, avait appris à parler.''
               
Etan Ystal
 
''Un monde de chaos, de destruction et de malheur, un monde impartial et magnifique, le seul en tout cas, où faire l’expérience de la vie prendrait un sens véritable.''
               
Edwin Gwendur
 
''L’enfer, ce doit être l’enfer : courir pour l’éternité dans un paysage sans fin, sans début. Sans possibilité de repos ou de mort.''
               
Tyrias Marchemonde
 
''Mais sans risque on n'obtient rien, voici ma devise mes amis. Il ne faut pas avoir peur de se salir les mains, il ne faut pas avoir peur de la mort…''
               
Dimitri Morteury
 
''Tomber... Ceci est si abstrait. L'on pourrait se relever plus grand que l'on était.''
               
Yozora Adragnis
 
''Il passa des semaines dans le cachot ayant décidé de s'y enfermer lui-même. Puis, au terme de trois semaines, vous êtes venu le voir et vous lui avez dit : «Les larmes ne sont qu'une faiblesse qu'il te faudra masquer... Si tu veux t'apitoyer, libre à toi, mais, si tu souhaites voir les choses changer, tu le peux toujours. Suis-moi... Mon ami.»''
               
Haar Wilder
 
''Le brin d'herbe ne se soucie guère de ce que font les feuilles des arbres. Mais à l'automne venu, les feuilles ne se suffisent plus entre elles. Elles s'assombrissent, se nourrissant des nuages noirs d'orage. Et alors, elles se laissent tomber sur nous.''
               
Le Peintre
 
''S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est immobile, allongée, rigide, puante à en faire vomir, en décomposition, transportant des milliers de maladies, la peau arrachée et les os jaunes. S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est à six pieds sous terre, devenue la proie des corbeaux, et ses yeux mangés par des fourmis... C'est qu'elle a un jour été orgueilleuse et avide. C'est qu'elle a un jour voulu devenir riche et grande, ou bien qu'elle l'est devenue. Cela ne change rien.''
               
Le Violoniste
 
''La pensée est la liberté, la liberté... Alors, le corps est la prison, le corps est la prison... Il faut casser les barreaux.''
               
Sill
 
''Nous croyons conduire le destin, mais c'est toujours lui qui nous mène.''
               
Setsuna Hendenmark
 
''Fais ce que tu veux avec ces villageois, sauf les laisser en vie.''
               
Kaull Hendenmark
 
''La fuite vers la religion peut être une réponse pour certains. Pour d'autres elle n'est que la simple évidence que l'homme est faible et instable.''
               
Astryl Panasdür
 
''La mort ne cherche pas à s’expliquer, elle ne fait qu’agir, monsieur. Les cadavres ne racontent pas grand-chose, mais vivant, un homme peut en avoir long à dire.''
               
Sanaki Hearthlight
 
''Alors, telle une marionnette cassée que l’on tente en vain d’animer, il se releva, restant digne malgré ses blessures.''
               
Dolven Melrak
 
''Quand le sang coule, il faut le boire. La mort ne frappera pas à votre porte mais s'invitera par vos fenêtres !''
               
Andreï Loknar
 
''Personne ne peut capturer une ombre, personne ne peut la dresser ni se l’approprier.''
               
Jazminsaa Alsan
 
''De la même façon, à l'idée qu'un abruti de scribe puisse teinter ses parchemins de calomnies religieuses, ou pire, me faire porter le titre de héros, je vais préférer m’occuper de l'écriture de ma propre histoire.''
               
Alexandre Ranald
 
''La mort... Si belle et terrible à la fois, elle l'appelait, et l'appelle toujours.''
               
Adam Moriharty
 
''Par nature, j’aime tout. Par conséquence, je me hais…''
               
Samaël Apelpisia
 
''C'est sordide et cruel, mais c'est hélas la réalité de ce monde.''
               
Liam Gil' Sayan
 
''Aujourd’hui sur les terres de Feleth les pensées ne sont plus les bienvenues. Le temps de la renaissance spirituelle est terminé. Le temps où les grands penseurs avaient aidé le monde est révolu.''
               
Héra Calliope
 
''La mort était séductrice ; elle ne montrait que ses bons côtés. La sérénité et le calme absolu : pour toujours et sans violence.''
               
Eurybie Pourrie
 
''J’ai atteint cette espèce de vanité qu’apporte l’ancienneté. Je ne crois plus qu’on puisse m’apprendre quelque chose, et si jamais quelqu’un essaye ou y arrive seulement, je me bloquerais et deviendrais hermétique à tout contact.''
               
Dante Waanig
 
''Je devrais t'attacher, tu deviens dangereux pour toi même !''
               
Jeyra Frozeñ
 
''La beauté des êtres n'était rien. La beauté des choses oui. Mais pas forcement celle que l'on voit avec une paire de rétines.''
               
Akira Satetsu
 
''Le noir. Une étendue sombre en perpétuel mouvement.''
               
Melpomène d'Ambre
 
''Il est des oreilles invisibles qui peuvent entendre jusqu'à nos moindres soupirs et des secrets aux allures anodines peuvent se révéler instruments de destruction et de tourments sans fin...''
               
Cassandre Ombrelune
 
''Le "rien" est tellement plus unique que la peur ou n'importe quel autre sentiment...''
               
Meryle Nightlander
 
''Ce n'est pas le nombre ni la force qui compte, c'est l'envie, la cause.''
               
Luyak Salamya
 
''L'innocence d'un enfant est la plus grande peur de l'homme.''
               
Clause Vaneslander
 
''Quand il lui manque une marionnette pour ses spectacles. Il verrait en vous la chose qu'il cherche.''
               
Jack D'enfer
 
''Il n'a pas de notion réelle du bien et du mal, personne ne lui ayant jamais défini ces mots.''
               
Jim Stocker
 
''Je n'ai vu aucune lumière, aucun goulet, pour sortir du boyau infini et obscur que nous empruntons tous, jusqu'à la promesse d'une nouvelle vie, de la transcendance et de la connaissance. Alors, mes yeux se sont adaptés aux ténèbres.''
               
Shaquîlah Dresdeïorth
 
''Le pouvoir ronge l'homme.''
               
Balthazar Bel
 
''Visiblement, la sérénité n'avait de valeur que si on connaissait également, en comparaison, des moments de troubles.''
               
Dranek Barth
 
''Le faible se faisait tuer, le fort vivait un jour de plus.''
               
Rodany Bleinzen
 
''Le soleil se couchait sur le monde du milieu. Les ténèbres se paraient de leurs plus somptueux apparats pour enfin faire leur entrée.''
               
Rin Mephisto
 
''Et alors il vit le chaos, la désolation, la souffrance le désespoir ambiant. Il rit.''
               
Elrog Aniec
 
''Perdu quelque part, marche vers nulle part.''
               
Kyle Wate
 
''La rose n'a d'épines que pour qui veut la cueillir.''
               
Karin Yzomel
 
''- Je peux vous prédire le genre d'homme qui vous convient !
- Je connais déjà mon genre d'homme.
- Vraiment... Et quel est-il ?
- Les hommes morts.''
               
Naladrial Delindel
 
''Utilise tes pouvoirs seulement quand le noir deviendra invivable.''
               
Zedd McTwist
 
''Tes cauchemars m'ont déjà donné l'encre... À présent, ta peau me donnera les pages !''
               
Conrart Crowlore
 
''Bien des gens se font enfermer dans un cercueil une fois mort, mais rares sont ceux qui naissent dedans.''
               
Dassyldroth Arphoss
 
''Le corbeau frénétique qui vous nargue de sa voix perchée, agite ses ailes damnées, où le reflet d'un mort se penche sur votre âme.''
               
Lust Aseliwin
 
''La vie est un mensonge, la destruction une délivrance.
Passent les marées, soufflent les vents, en vain...''
               
Le Passant
 
''Fauche, tranche et avale, gouffre des âmes. Que se dresse devant toi mille fléaux, et que l’enfer se glace devant ta noirceur.''
               
Lloyd Vilehearth
 
''Des charognards pour la plupart, comme ces corbeaux à deux têtes, venant dévorer le valeureux mort.''
               
Meneldil Tristelune
 
''Nous sommes les bourreaux de la justice et de la paix. Même si ce rôle n'est pas agréable à endosser, nous nous devons de le faire, pour le bien du peuple.''
               
Ezekiel Le Sage
 
''Il me tarde de retourner au combat pour finir empalé sur une pique.''
               
Karl Von Morlag
 
''Montre-moi le chemin de la victoire. Ou guide-moi alors dans les tréfonds de la mort...''
               
Aznan Lauréano
 
''Comment peux-tu supporter ça ? C'est assourdissant ! Tue-le ! Qu'est-ce que ça te coûte ? Tu ne l'entendras plus. Tu seras en paix... Tue-le !''
               
Aïden Sochlane
 
''- Faites taire votre cabot !
- Je ne suis pas votre servante !
- Alors je le ferai taire moi-même !''
               
Rosaly Von Gregorius
 
''Le seul présent que la justice a à vous offrir, est votre mort.''
               
Mirage Morteury
 
''Laissez-moi vous conduire aux carnages.... Tant d'âmes ne demandent qu'à succomber.''
               
Idryss Leeverwen
 
''Le soleil est un bourreau. D'une simple caresse, sa langue enflammée peut calciner n'importe quel être.''
               
Seïren Nepthys
 
''C'est une nuit sans lune. Ou bien était-ce un jour sans soleil ?''
               
ShuiLong Zhang
 
''La vie est un rouage lent et grinçant. Il ne tourne que dans un sens. Celui où tu tombes.''
               
Camelle Elwhang
 
''Et un jour, sur vos lits de mort, bien des années auront passé et peut-être regretterez-vous de ne pouvoir échanger toutes vos tristes vies épargnées à Feleth pour une chance, une petite chance de revenir ici et tuer nos ennemis, car ils peuvent nous ôter la vie mais ils ne nous ôteront jamais notre liberté !''
               
Edouard Neuman
 
''Le temps est la gangrène de l'homme, elle apparait puis vous ronge à petit feu. Pour finir il ne vous reste plus que le présent pour vivre ; le passé s'évapore peu à peu et le futur ne vous intéresse guère.''
               
Asgeïr Aslak
 
''Cueillir la fleur de la déchéance et croquer dans la pomme de la faucheuse, nos vies se résument à cela car après tout, nous finissons à une moment où un autre, tous sous terre.''
               
Violette Dellylas
 
''Le pire n'est pas de mourir, mais de se faire oublier.''
               
Erwan Daermon Do'Layde
 
''Tenter d'oublier, même si c'était impossible. Il aurait aimé se jeter à la mer avec la preuve de son acte immonde. Laver tout ce sang qu'il sentait sur lui. Peut-être même s'y noyer, simplement. Sombrer dans les abysses et les ténèbres, pour toujours.''
               
Mio Raeth
 
''La lumière montre l'ombre et la vérité le mystère.''
               
Aeli Seoriria
 
''Si la vie n'a qu'un temps, le souvenir n'a qu'une mesure. Le reste est silence.''
               
Valt Horn
 
''Dans le noir le plus complet, l'aveugle est la meilleure personne à suivre. Dans un monde de folie, qui mieux qu'un fou pour nous guider ?''
               
Ledha Borolev
 
''Je ne crois pas en la force d'un absent. Celle qui ferait de vos dieux ce que vous pensez qu'ils sont.''
               
Gigantus Corne
 
''Une limite qui n'a été créée que pour être dépassée ? C'est simple, imaginez !''
               
Goudwin Didrago
 
''Voir grouiller tous ces gens, connaître leurs désirs et leurs rêves, voir comment évoluent les sociétés, leurs aspirations et leurs défauts. Comprendre que donc rien n'est éternel, et que tous ces rêves et toutes ces folies disparaîtront de la surface du monde. Se laisser aller, indolent, parce que tout cela ne servira à rien, et qu'au bout du compte le monde reste le monde, seule éternité immuable.''
               
Uridan Sangried
 
''L'Inquisition vous remettra sur le droit chemin. Même s'il faut vous briser les jambes pour ça.''
               
Leevo Shellhorn
 
''N'oublie pas d'avoir peur des morts. Ils sont toujours plus nombreux que les vivants, et un jour, tu les rejoindras.''
               
Moira Brawl
 
''J'avais l'habitude avec ce genre d'individus... Moins vous bougerez, moins vous leur parlerez... et moins ils vous cogneront dessus.''
               
Aoi Haandar
 
''Je souhaite voir votre sang se répandre mollement à la surface d'une eau rendue trouble par les masses de cadavres vidés de leur substance, marcher dans les champs de vos ossements éparpillés, me remémorant à chaque pas votre mort absurde et pathétique, que vos noms ne soient pas contés, que votre souvenir s'éteigne comme s'éteint votre vie fade et misérable, qu'à travers les années, seuls subsistent vos ossements tels de tristes traces blanchâtres dans un paysage noir de guerre, de sang et de folie.
Et que telles cette phrase, vos morts n'aient aucune importance, aucune signification pour quiconque.''
               
Nargheil Eoss
 
''Bénie soit la haine que tu porteras à ton prochain, lave l'Homme des péchés qu'il a commis.
Sois l'épée du jugement qui s'abattra sur cette race impure, souillée par la vengeance et la corruption.''
               
Meiro Fuuchiuse
 
''Notre futur exprime nos actes passés.''
               
Terence Ripper
 
''Rencontre les ténèbres et tu admireras la lumière, dit le voyant.
Contemple la lumière et tu provoqueras les ténèbres, dit l'aveugle.''
               
Tekian Varis
 
''Un général courageux et fier, est celui qui exécute en premier l'ordre qu'il donne à ses hommes.''
               
Danarius Kyrarion
 
''L'art est le sentiment obscur de l'appropriation de l'étrange.''
               
Leroi-Gourhan
 
''La mort nous sourit à tous, et tout ce que nous pouvons faire, c'est lui sourire en retour.''
               
Marc-Aurèle
 
''L'art est la mystérieuse présence en nous, de ce qui devrait appartenir à la mort.''
               
Malraux
 
''L'art est une profondeur creusée dans le visage du monde.''
               
Weischedel
 
''Le néant après la mort ? N'est-ce pas l'état auquel nous étions habitués avant la vie ?''
               
Schopenhauer
 
''Les avocats d'un malfaiteur sont rarement assez artistes pour tourner à l'avantage de leur client la belle horreur de son acte.''
               
Nietzsche
 
''Ôte-toi de mon soleil.''
               
Diogène le cynique
 
''Il y a pas d’œuvre d'art sans collaboration du démon.''
               
André Gide
 
''Ce n'est pas le lieu mais son cœur qu'on habite.''
               
John Milton
 
''Nous sommes les histoires que nous vivons.''
               
Auteur inconnu
 
''La mort est terrible pour n'importe qui. Bons ou mauvais, anges ou démons, c'est la même chose. La mort est impartiale. Il n'y a pas de mort particulièrement horrible. C'est pourquoi la mort est effrayante. Les actes, l'âge, la personnalité, la richesse, la beauté... Tout ça n'a aucun sens face à la mort.''
               
Fuyumi Ono
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Deux mercenaires dans le grand nord (PV Alban Chaos) [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Goudwin Didrago

♘ | L'homme que l'on appelait Dragon.

________________

Goudwin Didrago
________________


Race : Humain
Classe : Mage-guerrier
Métier : Mercenaire/Chasseur de prime/Explorateur
Croyances : Aucune
Groupe : Alliance des Ombres / Alliance / Lame d'Argent

Âge : 30

Messages : 180

Histoire de Personnage : Passé :

.Histoire de dragon

Après Kaull :

.Épopée Albanesque I
.Épopée Albanesque II
.Épopée Albanesque III

Deux mercenaires dans le grand nord (PV Alban Chaos) [Terminé] _
MessageSujet: Deux mercenaires dans le grand nord (PV Alban Chaos) [Terminé]   Deux mercenaires dans le grand nord (PV Alban Chaos) [Terminé] EmptyMer 22 Aoû 2012 - 23:42

Goudwin marchait depuis quelques jours déjà. Il avait quitté les grandes plaines après avoir achevé ça mission qui visait les Sanguinaires, le clan de barbares qui s'était avéré au final avoir été manipulé par un Nécromancien elfe. Goudwin avait également put faire la connaissance de son amie Naira, qu'il n'était pas prêt d'oublier suite à leur petite promenade nocturne. Mais à présent, cette agréable soirée était bien loin, et le visage de Dragon avait retrouver son expression grave, surtout depuis qu'un message l'avait informer qu'il devait venir jusque dans les îles basses pour rendre compte de son travail plutôt que d'aller directement retourner à Madorass, ce qui l'avait légèrement irrité, surtout à cause de sa fatigue et des soins intensifs de Sïenan. Le message portait le sceau de la Lame d'Argent, ce qui avait encore un peu plus irrité le jeune homme. Sa guilde l'avait fait traverser la moitié du pays, puis au moment de revenir, lui faisait faire un détour des plus énervant. Qui que soit la personne qui était à l'origine de cette décision saugrenue, elle allait passer un mauvais quart d'heure.

Quelques heures après avoir passé le col des montagnes, il arriva enfin sur la route qui descendait vers l'Archipel. Il devait se rendre dans un bâtiment appartenant à la guilde sur la presque-île qui permettait de relier l'Archipel au reste de Feleth. Cette branche de la Lame d'Argent ce situait dans un petit village portuaire peu fréquenté, et donc plutôt tranquille. Arrivé au lieu dit, il repéra facilement le bâtiment et y pénétra. L'intérieur était celui d'une auberge. Il y avait pas mal de monde, pour la plupart des citoyens moyens de toutes races comme on en trouvait dans tout Feleth, à l'exception de quelques hommes de main de la guilde qui dissimulaient discrètement leur équipements et la tête de cheval noir qui permis à Goudwin de les reconnaître. Montrant discrètement son symbole gravé sur son gant métallique au tavernier, il alla s'asseoir, commanda une chope d'une bonne bière de la région et attendit que l'expéditeur du message le rejoigne, préparant ses remontrances.


Dernière édition par Goudwin Didrago le Ven 28 Déc 2012 - 12:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Alban Chaos



________________

Alban Chaos
________________


Race : Orc-Elfe
Classe : Lame noire
Métier : Chasseur de primes
Croyances : Aucune
Groupe : Solitaire

Âge : 28 ans

Messages : 103


Deux mercenaires dans le grand nord (PV Alban Chaos) [Terminé] _
MessageSujet: Re: Deux mercenaires dans le grand nord (PV Alban Chaos) [Terminé]   Deux mercenaires dans le grand nord (PV Alban Chaos) [Terminé] EmptyJeu 23 Aoû 2012 - 12:26

Assis tranquillement sur un fauteuil à la fois chaud et confortable, mes doigts elfiques gribouillaient sur un fin papier blanc, à n'en plus finir. Ma concentration était totale, et je ne me voyais pas faire autre chose de la matinée. Mon visage exprimait alors l’inquiétude de celui qui a peur de rater son oeuvre, tout en ayant la satisfaction de faire ce qu'il aime.
Le seul petit bémol dans ce tableau était le regard que je sentais posé sur moi depuis plusieurs minutes déjà. J'arrivais tout de même à me plonger dans mon activité, mais j'aimais être seul pendant ce genre de moment. Et alors qu'une goute de sueur perlait sur ma tempe avant de glisser jusque sous le menton, une toux exagérée me fit lever les yeux subitement.

"Euh... Je suis vraiment désolé de vous déranger patron, mais c'est urgent."

Je ne répondis pas tout de suite, dévisageant le gaillard devant moi. Il n'osait jamais m'appeler maître et à ce jour, je ne sais toujours pas pourquoi. Il portait un plastron rouillé plaqué sur son buste et maintenu dans son dos par des cordelettes, sûrement fait à la main vue les nœuds de par et d'autre de l'équipement. Sinon, il n'avait rien de bien méchant: des vêtements de ville et une coiffure arriérée. On aurait dit un homme sortant tout juste de sa campagne et voulant s'intégrer au plus vite. Pourtant, je le connaissais et il était loin d'être aussi farfelu que son apparence laissait présager. C'était l'un de mes messagers. Avant que le silence ne devint pesant et sans prendre compte de mon regard indiscret, il continua avec gêne:

" La mission du dragon fut un franc succès patron, il est déjà en route pour l'Archipel des îles basses."

Je pris le papier sur lequel je travaillais depuis plusieurs heures et le montrait au messager de la guilde en lui braquant devant les yeux.

"Qu'est ce que vous en dîtes?
- Bah... euh... Joli maison patron, elle est très réu...
- Une maison!? Ce n'est pas une quelconque maison idiot! C'est le Centurio!
- Ah oui?..."

Je reposais mon bien un peu vexé puis reposais mon regard indiscret sur lui avec une petite lueur amusée.

"Alors... Tu disais que Goudrich nous a fait honneur, c'est ça?
- Goudwin patron.
- Ah oui, Gou... Peu importe."

Je me rappelais très bien de notre première rencontre, à moi et Goudwin. Je le trouvais fougueux et impertinent, ce qui m'avait tout de suite plut. A son arrivée, j'avais décidé de le suivre quelques temps dans son évolution au sein de la guilde.

"Je vous rappelle patron que nous l'appelons dragon parce que justement, vous n'arrivais jamais à prononcer son nom correctement.
- ça va, lâche- moi, prends pas tes grands airs sous prétexte que t'es allé à l'école."

Bien évidemment, j'étais injuste avec lui, mais j'aimais tester la détermination de mes alliés. Il me fit un rapport complet de la mission puis attendit que je lui ordonne de repartir pour les îles.

"Non, j'y vais moi- même.
- Comment!? Vous n'y pensez pas.
- Je confirme, je n'y pensais pas. Mais maintenant, oui, alors rends-moi l’ordre de mission et indique- moi l'itinéraire le plus rapide.
- Comme si vous aviez le sens de l'orientation...
- plait- il?
- Je disais que j'allais me dépêcher de préparer vos affaires."

Et il sortit précipitamment pour mes appartements. En effet, il pouvait parfois jouer le rôle de domestique.

L'heure était à la fête dans l'auberge, je m'y sentais comme chez moi. Elle n'avait certes rien à voir avec le Centurio, mais elle me plaisait car me rappelait mes souvenirs de chasseur de prime errant. Je remarquai Goudwin dès son entrée, sa carrure n'était pas commune. Je n'allais pas le voir immédiatement, goûtant ma liqueur avec lenteur une capuche sur la tête. Personne ne savait qui j'étais exactement et je profitais de mon anonymat pour jouer avec de jeunes demoiselles et boire à profusion. Je jetais des regards vers lui de temps en temps. Je le faisais attendre, et voir son visage à l'expression furibonde me donnait les larmes au yeux d'amusement. Je vis une fille à la robe indécente s'approcher de lui avec grâce et s'assoir sur ses genoux. S'en était trop pour mon esprit crapuleux, j'allais m'assoir sur une chaise en face de lui afin de profiter du spectacle.

"Bonjour mon grand, je vois qu'on s'amuse bien. Et quelle belle compagnie que voilà!"

Et un clin d’œil vola vers la jeune fille qui me gloussa et s'accrochant au cou de sa nouvelle proie. L'agacement qui se lisait sur le visage de cette dernière était très difficile à comprendre, ce qui atténua mon plaisir. Je me demandais s'il m'en voulait moi pour l'avoir fait parcourir le pays ou si c'était cette situation qui le mettait mal à l'aise.

"Je crois qu'on se connait déjà, j'ai su pour ta mission et j'ai décidé qu'il était temps pour nous deux d'aller de l'avant et d'oublier le passé."

J'enlevais ma capuche et montrait mon sourire le plus radieux.
Revenir en haut Aller en bas

Goudwin Didrago

♘ | L'homme que l'on appelait Dragon.

________________

Goudwin Didrago
________________


Race : Humain
Classe : Mage-guerrier
Métier : Mercenaire/Chasseur de prime/Explorateur
Croyances : Aucune
Groupe : Alliance des Ombres / Alliance / Lame d'Argent

Âge : 30

Messages : 180

Histoire de Personnage : Passé :

.Histoire de dragon

Après Kaull :

.Épopée Albanesque I
.Épopée Albanesque II
.Épopée Albanesque III

Deux mercenaires dans le grand nord (PV Alban Chaos) [Terminé] _
MessageSujet: Re: Deux mercenaires dans le grand nord (PV Alban Chaos) [Terminé]   Deux mercenaires dans le grand nord (PV Alban Chaos) [Terminé] EmptyJeu 23 Aoû 2012 - 13:22

Goudwin attendait depuis plus de deux heures. L'attente commençait sérieusement à lui taper sur le système. Les doigts de son gant métallique tapotaient frénétiquement la table en bois de chêne où il était assis. Fiérlus, toujours enfermé dans son épée, ne s'était manifesté depuis un bon moment. Heureusement d'ailleurs, vu le nombre de jeunes femmes qui se dandinaient dans la pièce, allant jouer leurs petits numéros de charme aux membres fatigués de la guilde. L'une d'entre elle finit par se joindre à lui. Jeune, plutôt mignonne, des formes généreuses, bref, une créature qui faisait rêver les voyageurs. Au fil du temps, Dragon avait dut reconnaître une chose, c'est que les demoiselles de la guilde n'étaient pas de simples filles de joie mais bien des hôtesses qui connaissaient leur métier. Malgré cela, le Mage n'était pas du tout d'humeur à s'amuser. Il valait mieux que la jeune femme s'en aille avant que son élémentaire ne se rende compte de ça présence et commence ses petits sous entendus. Il allait repousser l'hôtesse quand un homme encapuchonné vint s'asseoir devant lui, un sourire aux lèvres. Goudwin ne pouvait d'ailleurs distinguer que le bas de son visage. Il le fixa, oubliant la jeune femme qui gloussait et reprenait ses aises sur les genoux du mercenaire.


"Bonjour mon grand, je vois qu'on s'amuse bien. Et quelle belle compagnie que voilà!"

La main métallique de Goudwin se crispa. Cette voix, il la connaissait, trop bien même. Il sentit un léger énervement monter en lui. Sans rien dire, il attendit que celui qui était visiblement à l'origine de son message continu.

"Je crois qu'on se connait déjà, j'ai su pour ta mission et j'ai décidé qu'il était temps pour nous deux d'aller de l'avant et d'oublier le passé."

L'homme laissa enfin tomber sa capuche, révélant le visage fin et rusé d'Alban Chaos, chef de la Lame d'Argent.

-Alban... Évidemment. Seul ton esprit tordu pouvait me faire faire le tour du pays juste pour rendre compte d'une petite mission de cambrousse.

Un petit sourire agressif naquit au coin du visage de Goudwin. L'idée d'attraper son arme et de découper le demi elfe orc en morceau lui traversa l'esprit, mais il finit par redescendre sur terre. Oublier le passé? Le seul passé commun qu'avaient les deux hommes était leur duel qui avait poussé Goudwin à se joindre à sa guilde. À la réunion du Centurio, Alban lui avait à peine porté de l'intérêt. Goudwin se souvint qu'il était complètement à l'ouest ce jour là. Se détendant, il laissa l'hôtesse continuer de se mettre à l'aise sur lui et fixa son chef. Son sourire laissa place à son habituelle visage impassible.

-J'espère que tu as une excellente raison de m'avoir fait faire un tel trajet Alban. Tu sais que je déteste qu'on se paye ma tête pour rien.
Revenir en haut Aller en bas

Alban Chaos



________________

Alban Chaos
________________


Race : Orc-Elfe
Classe : Lame noire
Métier : Chasseur de primes
Croyances : Aucune
Groupe : Solitaire

Âge : 28 ans

Messages : 103


Deux mercenaires dans le grand nord (PV Alban Chaos) [Terminé] _
MessageSujet: Re: Deux mercenaires dans le grand nord (PV Alban Chaos) [Terminé]   Deux mercenaires dans le grand nord (PV Alban Chaos) [Terminé] EmptyJeu 23 Aoû 2012 - 17:10

*Ohhh Tu vas avoir du fil à retordre orc- sans cervelle. Tu n'as pas intérêt à ce qu'il te provoque une fois de plus en duel, je ne parierais pas sur tes chances de survie cette fois* C'était encore Melchior, il sortait de son... hibernation on va dire. Cette épée démoniaque que je portais depuis ma jeunesse n'avait rien à voir avec les autres, elle étaient vivante et plutôt bavarde. Mais surtout, elle était douée d'une telle puissance qu'un manque de vigilance de ma part entraînerait ma chute. Mon âme serait absorbée par son esprit maléfique et mon corps deviendrait son jouet à jamais. Melchior ne dormait jamais, mais son esprit prenait une retraite durant quelques temps une fois de temps en temps. *Je ne crois pas mon vieux, il a surtout la rage de ne pas pouvoir profiter de sa jolie prise... huhuhu* Mon visage se crispa alors que je cherchais mes mots, comme pour faire un discours lors d'une soirée entre ami dans une taverne miteuse.

"Ne t'énerves pas, pourquoi tu ne te détendrais pas un peu? Nous sommes dans une auberge quand même, tu devrais commander, je t'invite."


Je ne fis pas attention à la chope en face de Goudwin et appelait une serveuse.

"Ce sera deux bières s'il vous plaît, deux grandes chopes pour deux grands amis."

Et mon sourire se fit encore plus malicieux. *Il est en train de bouillir crétin, il pourrait raser cet endroit en essayant de te tuer. -Je sais. N'est ce pas excitant?* Une fois les bières servies, j’entamais la mienne puis reprit un semblant de sérieux.

"Bon, écoute- moi bien Gourdin: on a des choses très importantes à faire. Un illustre nécromancien est venu me voir au cours de ta précédente mission après un de ses longs voyages à travers le monde obscur. Oui, je parle du Vein. Ce vieux bougre aurait trouvé une de ces légendaires failles entre les mondes et que celle-ci serait plus stable que les autres. En tout cas, assez pour qu'il puisse y faire ses petites expériences. Et la dernière qu'il a fait lui a valu quelques désagréments."

Je portais de nouveau ma chope à la bouche et bus longuement et bruyamment. Une fois fait, je m'essuyais la bouche et le nez d'un revers de bras puis posai mes yeux sur Goudwin en essayant de garder un peu de lucidité. La fièvre me montait.

"Donc, je disais que... Nous partirons demain. Viens me chercher aux aurores."

Et je m'effondrai par terre lourdement, perdant conscience. *Ce crétin ne tient pas l'alcool, il l'a encore oublié. Il n'a même pas fini son exposé, il ne lui a donné aucune information valable sur leur mission. Comment il a pu survivre aussi longtemps avec un cerveau aussi ramollis?...*

Revenir en haut Aller en bas

Goudwin Didrago

♘ | L'homme que l'on appelait Dragon.

________________

Goudwin Didrago
________________


Race : Humain
Classe : Mage-guerrier
Métier : Mercenaire/Chasseur de prime/Explorateur
Croyances : Aucune
Groupe : Alliance des Ombres / Alliance / Lame d'Argent

Âge : 30

Messages : 180

Histoire de Personnage : Passé :

.Histoire de dragon

Après Kaull :

.Épopée Albanesque I
.Épopée Albanesque II
.Épopée Albanesque III

Deux mercenaires dans le grand nord (PV Alban Chaos) [Terminé] _
MessageSujet: Re: Deux mercenaires dans le grand nord (PV Alban Chaos) [Terminé]   Deux mercenaires dans le grand nord (PV Alban Chaos) [Terminé] EmptyJeu 23 Aoû 2012 - 18:03

Alban n'avait pas changé depuis leur dernière rencontre. L'elfe ne s'était même pas rendu compte que Goudwin avait déjà une chope de bière devant lui, bien que presque vide. Après avoir bu son breuvage, le chef de la guilde commença à exposer le travail pour lequel il avait fait venir le Pyromancien. La discussion prit alors une tournure très différente. La jeune hôtesse toujours cloué sur ses genoux en se collant à son cou, Goudwin fixa son chef avec le même regard impassible, sans montrer sa surprise.

*Le Vein?!*

Il s'agissait bien du nom de l'un des deux mondes dont lui avait parler Sïenan par le passé, et d'après ce que venait de lui dire Alban, il connaissait la position de l'une des fameuses failles qui y menaient. Dragon fut surpris qu'Alban puisse détenir des informations pareilles. La voix de Fiérlus raisonna alors dans la tête du jeune homme.

*Et bien! Moi qui prenais ton patron pour un abruti, je dois dire que je suis bluffé.*

*Moi aussi. Mais ce qui m'intrigue, c'est qu'il fasse appel à moi pour ça. Je suis celui qui lui porte le plus d'animosité dans la guilde et il le sait...*

*Vas savoir. De toute façon, l'important, c'est qu'il nous ai trouvé une de ses failles. Un occasion comme ça, on en aura peut être pas d'autres avant un moment.*

*Mouai... Tu as sans doute raison. Bon, autant accepter. Finalement nous avons bien fait de venir jusqu'ici. Une expédition potentiel dans le Vein n'est pas à raté.*


Goudwin allait répondre à Alban quand celui-ci tomba comme une masse sur le sol. Dragon poussa un long soupire et se leva pour ramasser l'elfe, laissant derrière lui la jeune femme. Portant Alban sur son épaule, il demanda au tenancier d'indiquer la chambre du soulard. Une fois en haut, il le posa à la va vite sur le grand lit et sortit de la chambre, le laissant ronfler bruyamment.

-En voilà un qui tient pas l'alcool.

-Tu m'étonnes.


Goudwin rejoignit alors la chambre qu'il avait prit pour la nuit et y laissa Fiérlus. Celui-ci lui siffla quelques mots avant qu'il ne sorte.

-Tu n'as pas sentit quelque chose... autour de lui?

-Si. Une présence vraiment malsaine.


Dragon sortit et ferma la porte. Il fut alors rejoint par l'hôtesse qu'il avait laissé en plan. Elle s'accrocha à son coup et se rapprocha de lui, le regard plein de malice. Goudwin dégaina alors son couteau et le glissa sous sa gorge.

-Désolé ma grande, mais je ne suis pas un abreuvoir à Vampire.

La jeune femme recula, un sourire aux lèvres, découvrant deux superbes canines blanches. Elle gloussa, tourna les talons et disparu.

Le lendemain, Goudwin alla réveiller Alban. Il entra en trombe dans sa chambre. Voyant que l'elfe dormait toujours, il attrapa une bassine d'eau fraîche et lui balança dessus.




Revenir en haut Aller en bas

Alban Chaos



________________

Alban Chaos
________________


Race : Orc-Elfe
Classe : Lame noire
Métier : Chasseur de primes
Croyances : Aucune
Groupe : Solitaire

Âge : 28 ans

Messages : 103


Deux mercenaires dans le grand nord (PV Alban Chaos) [Terminé] _
MessageSujet: Re: Deux mercenaires dans le grand nord (PV Alban Chaos) [Terminé]   Deux mercenaires dans le grand nord (PV Alban Chaos) [Terminé] EmptyJeu 23 Aoû 2012 - 22:43

Le contact de l'eau sur la peau d'un orc est aussi agréable que le brasier du vein sur le cul d'un bébé, me disait ma grande tante. Ce matin- là, je savais exactement de quoi elle parlait. D'habitude, je n'avais rien contre l'eau ni ses variantes, mais la situation fit que je ne pus supporter sa fraicheur ni sa forme liquide. Je me redressais brutalement et hurlai comme un damné d'un seul long cri. Ensuite, je tournai mon visage de droite à gauche à plusieurs reprises en espérant tomber sur un ennemi sur lequel me défouler. *Et non, c'est ton pote le Dragon. Vas- y, rentre lui dedans que je vois de nouveau la couleur de son sang- Fais chier!*

Il était déjà habillé et bien portant, contrairement à moi. Ma tête voulut tomber par terre pour y rouler, mais mon cou cherchait plutôt à fuir par la fenêtre pendant que mon buste se soulevait de plus en plus vite. J'essuyai les mèches tombées sur mon visage à cause de l'eau et dit d'une voix rauque caractéristique de la gueule de bois:

"Qui êtes vous?"

Je le regardais de mes yeux mi effrayés mi étonnés. Et sans attendre plus longtemps la consternation de mon interlocuteur, je souris en lui faisant mon fameux clin d’œil.

"Détends- toi l'ami, je plaisante! Si t'es là, c'est que l'aube est déjà installé. Laisse- moi le temps de me changer et on y va, j'ai beaucoup de choses à tes dire."



Nous marchions côte à côte depuis presque deux heures. L'auberge de la guilde était déjà loin derrière nous et nous n'avons pas traîné en partant. Malgré la migraine et la langue pâteuse, je fis mon maximum pour rester concentré.

"Comme je te l'ai déjà dit, nous allons vers une faille donnant directement sur le Vein. Mais là n'est pas notre but. Le Nécromancien l'a emprunté il y a plus de deux jours pour la énième fois dans le but de ramener un corps mort. Je ne sais pas comment il l'a trouvé, s'il l'a acheté au marché noir du Vein ou s'il s'est directement servi... Mais ça ne l'a pas empêché d'avoir une idée en plus: il s'est séparé du corps durant la traversée de la faille et une phénomène étrange s'est déroulé. Le Nécromancien est venu sur Feleth par une autre faille qui est apparut en même temps que lui, alors que le corps à disparu. Il croit qu'il a traversé la vraie faille, on devrait donc le retrouver là-bas, devant elle. Voilà notre mission: lui ramener son bien intact."

J'avais tout dit d'un trait sans prendre le temps de respirer correctement. Mon cerveau sous oxygéné commença à donner des signes de faiblesses. *Nooonn, pas maintenant... - T'es dingue mon vieux, pourquoi tu ne lui as pas tout dit? - Parce que ce sera plus amusant s'il a la surprise. Et puis tu me connais, j'aime lorsqu'on apprend par soi - même. - Qu'est ce qu'un orc-sans- cervelle sait de l'apprentissage à part comment attraper des fourmis dans une fourmilière à l'aide d'un bâton?*

Alors que nous traversions une plage composée de sables et d'herbes, je distinguai une barque accostée au loin. C'était notre chance. Je mis le pied dedans en invitant mon nouveau compagnon de mission à me rejoindre. J'étais déjà excité à l'idée de vivre une aventure en compagnie d'un homme aussi drôle. *Drôle!? Faut que tu m'expliques. - Tu verras bien, on va bien se marrer.- Tu vas surtout finir en petits morceaux.* Un homme portant bottes et et chapeau de pêche courut dans notre direction en criant de laisser son bateau là où il était. Je descendis de la barque et la poussait rapidement puis sautai dedans quand elle glissa sur l'eau.

"MON BATEAU!
- Vas- y Gourich, rame! Tu veux nager jusqu'à cette petite île là? C'est là que la faille se trouve, en plein milieu de l'unique forêt qui la compose."

Et je ramais de toutes mes forces avec une seule rame à ma droite, en la tenant à deux mains. Je comptais sur Goudwin pour l'autre rame. L'homme se rapprochait dangereusement, j'accélérai donc la cadence.

"Ohhh Hisse!"
Revenir en haut Aller en bas

Goudwin Didrago

♘ | L'homme que l'on appelait Dragon.

________________

Goudwin Didrago
________________


Race : Humain
Classe : Mage-guerrier
Métier : Mercenaire/Chasseur de prime/Explorateur
Croyances : Aucune
Groupe : Alliance des Ombres / Alliance / Lame d'Argent

Âge : 30

Messages : 180

Histoire de Personnage : Passé :

.Histoire de dragon

Après Kaull :

.Épopée Albanesque I
.Épopée Albanesque II
.Épopée Albanesque III

Deux mercenaires dans le grand nord (PV Alban Chaos) [Terminé] _
MessageSujet: Re: Deux mercenaires dans le grand nord (PV Alban Chaos) [Terminé]   Deux mercenaires dans le grand nord (PV Alban Chaos) [Terminé] EmptyVen 24 Aoû 2012 - 12:08

Consterné. À ce moment précis, aucun mot de pouvait mieux définir Goudwin. Il avait marché pendant deux heures en écoutant les explications d'Alban, qui avait parlé sans respirer une seul fois. Malgré ce détail, Goudwin s'était dit que finalement, une fois plongé dans la mission, il serait devenu plus sérieux. Et bien, il s'était tromper. Il regardait s'éloigné l'elfe à bord du bateau, ramant comme un sourd. Le pêcheur à qui appartenait la barque semblait totalement paniqué et désemparé. Goudwin soupira longuement, prit quelques pièces d'or dans son sac et les donna à l'homme.

-Ne vous en faites pas, on vous le ramène entier, promis.

-Euh... d'accord messire... , dit l'homme en comptant les dix pièces d'or qu'il avait raflé.

Dragon se jeta alors à l'eau pour rejoindre l'embarcation. Heureusement pour lui, en dehors des combats, la force physique d'Alban était moindre, en plus du fait que les effets de l'alcool de la veille faisaient encore un peu effet, vu que la barque tanguait pour un rien. Il finit par l'atteindre et se hissa à bord. Il attrapa la seconde rame et pagaya sans dire un mot. Ils finirent par atteindre la petite dont Alban avait parlé sur leur chemin. Ils accostèrent sur une petite plage de sable et de galets. Comme prévus, l'île n'était pas bien grande et sa surface était recouverte d'une forêt de pins. Alors qu'Alban descendait, Goudwin se dirigea vers lui. Sans lui laisser dire un mot, il colla un coup de poing à l'elfe avec son bras droit. Celui-ci tomba dans les pommes, allongé dans la barque. La voix de Fiérlus sortit alors du rubis de sa lance-épée.

-Ça c'est ce que j'appel une droite de fer. Niark niark niark...

-Espérons que je n'y sois pas aller trop fort, mais cet idiot l'a mérité.

-Bah! Au mieux tu l'as plongé dans le commas pour plusieurs heures, au pire il est mort.

Dragon laissa son chef en plan dans la barque. Au moins Alban pourrait désouler totalement cette fois. Le Mage sortit alors un pot rempli de granules gris qu'il posa au centre de la plage, près d'un tronc d'arbre mort sur lequel il s'assit.

-Et merde! La poudre est mouillée. J'ai plus qu'a allumé un feu maintenant.

Il ramassa quelques branches sèches et les empila pour faire un feu de camps. Le temps qu'Alban se réveil, le soleil serait peut être entrain de se coucher.
Revenir en haut Aller en bas

Alban Chaos



________________

Alban Chaos
________________


Race : Orc-Elfe
Classe : Lame noire
Métier : Chasseur de primes
Croyances : Aucune
Groupe : Solitaire

Âge : 28 ans

Messages : 103


Deux mercenaires dans le grand nord (PV Alban Chaos) [Terminé] _
MessageSujet: i   Deux mercenaires dans le grand nord (PV Alban Chaos) [Terminé] EmptyVen 24 Aoû 2012 - 17:27

*Tu me déçois beaucoup Alban, t'aurais pu tuer ce pêcheur avant de lui voler son bien. - Qu'est ce que ça change? J'ai très bien joué mon coup. - Tu aurais été plus correct envers lui de terminer le travail, mais moi ce que j'en dis...*
Très vite, mes forces commencèrent à m'abandonner pendant que je ramais. Il ne me restait tellement plus d'énergie que Goudwin m'avait rejoint en deux trois mouvements. Je n'avais raté aucun des échanges entre mon compagnon d'aventure et ma victime. Alors que je voulais faire des économies, Dragon avait finit par le payer, réduisant à néant ma manœuvre ainsi que mes efforts. Je soufflais de mécontentement lorsque nous accostâmes sur l'île, en même temps amusé par l’honnêteté du jeune chasseur de prime. Lorsque je voulus descendre, Goudwin me donna un coup de poing et je m'évanouis dans l'instant. *Je t'avais dit qu'il était rancunier... Tu l'as dans le bonbon maintenant WAHAHAHAHAHA* Et le rire de mon pire ennemi accompagna ma perte de conscience.

Je marchais dans une forêt de pins sans rien d'autre aux alentours. Puis, je vis un homme grand et puissant qui était assit sur un tronc d'arbre mort, mangeant je ne savais quoi près d'un feu de camp. Je le dépassais pour continuer ma route sans vraiment savoir pourquoi. Je ne marchais pas longtemps, ou je ne me rendis pas compte du temps qui passait. En tout cas, j'arrivais devant une faille. Je la contournais de plus en plus intrigué sans rien trouver autour. Pourtant, je n'avais aucune idée de ce que je cherchais. On pouvait voir qu'à la place de la faille devait exister un lac qui a subitement perdues toute son eau. Quelques poissons par-ci par là gigotaient en essayant de trouver mer ou tout autre étendue d'eau. Je me baissais pour en ramasser un et il me sauta dessus.

Je me réveillais douloureusement, poussant quelques râles. Je me tins le front où une bosse se profilait déjà, je m'étais sans doute cogné en tombant. Goudwin était parti. Le soleil disparaissait à l'horizon alors que la forêt s'assombrissait de plus en plus. Une vive lumière au loin attira mon attention. *C'est sûrement lui, tu devrais y retourner qu'il te redonne une bonne correction.* J'y allais donc en plaçant ma main gauche sur la garde de Melchior et avançais avec prudence.
C'était bien lui, assis sur un tronc d'arbre, au coin d'un feu. Ma mâchoire se crispa, il était temps que je réagisse. La crispation se transforma en sourire ironique, je devais agir avant d'éclater de rire. J'invoquai la force de Melchior *Quand tu veux crétin* que j'absorbais pour augmenter ma force physique, puis lançais ma dague vers eux tout en restant couvert par les ténèbres de la forêt. Il ne pouvait pas me voir. La vitesse de la dague excellait celle des flèches elfiques, il n'y avait aucun moyen de l'éviter avec les moyens conventionnelles.
Revenir en haut Aller en bas

Goudwin Didrago

♘ | L'homme que l'on appelait Dragon.

________________

Goudwin Didrago
________________


Race : Humain
Classe : Mage-guerrier
Métier : Mercenaire/Chasseur de prime/Explorateur
Croyances : Aucune
Groupe : Alliance des Ombres / Alliance / Lame d'Argent

Âge : 30

Messages : 180

Histoire de Personnage : Passé :

.Histoire de dragon

Après Kaull :

.Épopée Albanesque I
.Épopée Albanesque II
.Épopée Albanesque III

Deux mercenaires dans le grand nord (PV Alban Chaos) [Terminé] _
MessageSujet: Re: Deux mercenaires dans le grand nord (PV Alban Chaos) [Terminé]   Deux mercenaires dans le grand nord (PV Alban Chaos) [Terminé] EmptyVen 24 Aoû 2012 - 17:57

Après plusieurs passées à attendre que sa poudre sèche, Goudwin avait fini par totalement oublié Alban, toujours assommé. Il était trop occupé à essayer de sauver le matériel trempé par sa baignade forcée du matin. Il perçut alors une présence malsaine derrière lui, éloignée, mais bien sur l'île. Sans rien laisser paraître, il continua de vérifier le contenu de sa sacoche. Il sentit soudain la présence se rapprocher de lui, rapidement, trop rapidement. Alors qu'elle allait atteindre son dos, Goudwin lâcha ses instruments. Il n'aurait pas le temps de se retourner et il le savait.

-Fiérlus!

-T'inquiète je gère!

L'élémentaire de flamme jaillit du rubis où il était enfermé et stoppa nette un projectile scintillant destiné au Mage. Goudwin se releva doucement, attrapa son arme et prit la dague des mains de Fiérlus avant qu'elle ne fonde. Puis il se tourna dans la direction d'où venait la présence qu'il avait senti.

-Bien essayé Alban. Au niveau du camouflage, tu es passé maître. Mais pour moi qui suis Mage, tu ne peux cacher la présence malsaine qui te suit partout. Elle imbibe toutes tes armes et je peux la sentir à trois kilomètres à la ronde. Tu devrais essayer de la camouflé, sinon ça te coutera cher un jour.

Il envoya la dague dans la direction d'Alban, même si il le distinguait à peine, les ombres de la forêt le dissimulant de la lumière du feu.

-Je veux bien mettre le fait que tu ai essayé de me tuer sur le compte de ta folie, mais je doute que tu sois dément au point de tuer tes propres alliés. Tu m'expliques? , dit il en rappelant Fiérlus dans son arme.
Revenir en haut Aller en bas

Alban Chaos



________________

Alban Chaos
________________


Race : Orc-Elfe
Classe : Lame noire
Métier : Chasseur de primes
Croyances : Aucune
Groupe : Solitaire

Âge : 28 ans

Messages : 103


Deux mercenaires dans le grand nord (PV Alban Chaos) [Terminé] _
MessageSujet: Re: Deux mercenaires dans le grand nord (PV Alban Chaos) [Terminé]   Deux mercenaires dans le grand nord (PV Alban Chaos) [Terminé] EmptyVen 24 Aoû 2012 - 20:50

Tout se passa comme prévu. L'esprit qui accompagnait Goudwin se manifesta dans toute sa splendeur, arrêtant ma dague. Mes yeux distinguaient à peine le grand gaillard derrière sa barrière de flamme éclatant.

-Bien essayé Alban. Au niveau du camouflage, tu es passé maître. Mais pour moi qui suis Mage, tu ne peux cacher la présence malsaine qui te suit partout. Elle imbibe toutes tes armes et je peux la sentir à trois kilomètres à
la ronde. Tu devrais essayer de la camouflé, sinon ça te coutera cher unjour.


Et il lança la dague vers moi, que j'attrapais sans mal au vol. J'étais tout à coup intrigué par le conseil de Goudwin, que savait- il de Melchior? Surtout, comment "masquer" sa présence? Il en était capable puisqu'il avait fallut que je lui envoie une puissante attaque pour éveiller l'être qui habitait son arme. Il n'était pas exactement comme le mien, mais je savais reconnaître les variantes de son espèce au premier coup d’œil.
Je m'avançais vers Dragon d'un air tranquille sans toutefois quitter l'esprit magique des yeux, contournant le feu pour m'assoir en face de lui. La pierre rouge éveilla ma curiosité, mais je n'en laissais rien paraître. Je sortis de ma sacoche un fromage que je partageais en deux. J'en mangeais un morceau puis tendit l'autre à mon camarade. *Alors c'est comme ça? Tu ne finis pas le travail? -Je n'en ai jamais eu l'intension imbécile. - Je me disais aussi, comment un gayfle pourrait se venger comme un homme?*

-Je veux bien mettre le fait que tu ai essayé de me tuer sur le compte de ta folie, mais je doute que tu sois dément au point de tuer tes propres alliés. Tu m'expliques?

En un instant, l'esprit réintégra l'arme et tout redevint paisible et calme. Au lieu de m'assoir sur le tronc mort, je posais mon derrière par terre et m'y adossa en pliant les jambes.

"Tu veux que je t'explique? Ne m'as-tu pas assommé sans hésiter alors que j'avais une totale confiance en toi? Non, je ne t'en veux pas, c'est ce qui arrive lorsqu'on ne prend pas en compte les mises en garde. Mais si tu veux tout savoir, j'ai eu un doute quant à ta pierre."

Je désignais alors son arme du doigt en restant impassible. Melchior s'agita dans son fourreau, comme pour confirmer mes dires.

" Tu dis que je devrais masquer ma magie, mais que crois- tu que je puisse le faire? As-tu une idée de la nature de mon arme et de son influence et surtout, comment m'en débarrasser?"

Je sortis Melchior de sa prison d'un geste et le mis au-dessus du feu pour qu'on puisse le voir en entier. Sa lame rouge et noire semblait encore plus sinistre de ma position. Je sentais sa malédiction et son maléfice se dégager de toute l'épée, le feu lui- même prit du poil de la bête. On aurait dit qu'il se nourrissait d'elle.

"Tu es mage je crois, alors tu dois savoir d'où cette épée vient, non? Elle s'appelle Melchior."
Revenir en haut Aller en bas

Goudwin Didrago

♘ | L'homme que l'on appelait Dragon.

________________

Goudwin Didrago
________________


Race : Humain
Classe : Mage-guerrier
Métier : Mercenaire/Chasseur de prime/Explorateur
Croyances : Aucune
Groupe : Alliance des Ombres / Alliance / Lame d'Argent

Âge : 30

Messages : 180

Histoire de Personnage : Passé :

.Histoire de dragon

Après Kaull :

.Épopée Albanesque I
.Épopée Albanesque II
.Épopée Albanesque III

Deux mercenaires dans le grand nord (PV Alban Chaos) [Terminé] _
MessageSujet: Re: Deux mercenaires dans le grand nord (PV Alban Chaos) [Terminé]   Deux mercenaires dans le grand nord (PV Alban Chaos) [Terminé] EmptyVen 24 Aoû 2012 - 22:59

Goudwin s'assit en face d'Alban. Il était étonné que l'elfe ai fait tout ça pour vérifier la présence d'un esprit dans son épée. Plus étonnant, lui aussi semblait avoir en sa possession une arme possédée. Lorsqu'il lui montra son épée rouge et noire, Goudwin décela la fameuse présence qu'il avait ressentit. Elle était malsaine, sombre, presque maléfique. La voix de Fiérlus résonna dans son crâne.

*Tu sens la même chose que moi?*

*Oui. Est-ce qu'il est...*

*Comme moi? Non. Je suis un esprit de feu. Le truc à l'intérieur de son arme semble plus proche du démon que de l'élémentaire. Mais je ne peux rien dire de plus, ce genre d'être ne vis pas dans le même genre de dimension que moi.*

*C'est bien ce que je pensais.*


Dragon leva les yeux vers son interlocuteur. Après un bref silence, il se décida à parler.

-Tu sais, je suis Pyromancien. Mes connaissances en armes possédées et autres trucs du genre ne sont pas vraiment ma spécialité. Tout ce que je peux te dire, c'est que l'être qui est dans ton épée est plus proche d'un démon qu'il ne l'est de mon élémentaire. En plus, on dirait qu'il essaye de pomper ton énergie comme toi quand tu deviens plus fort en combattant. C'est une existence à double tranchant je trouve.

Il se tut un instant pour réfléchir, mais ne trouva rien d'autre à ajouter.

-Désolé, je ne peut rien pour toi. Tu devrais pouvoir trouver quelqu'un à Madorass ou à Beolan qui pourrait te permettre de masquer la présence de Melchior.

Il posa Fiérlus à terre et rangea ses instruments dans son sac, puis s'adressa à nouveau à Alban.

-Et maintenant?
Revenir en haut Aller en bas

Alban Chaos



________________

Alban Chaos
________________


Race : Orc-Elfe
Classe : Lame noire
Métier : Chasseur de primes
Croyances : Aucune
Groupe : Solitaire

Âge : 28 ans

Messages : 103


Deux mercenaires dans le grand nord (PV Alban Chaos) [Terminé] _
MessageSujet: Re: Deux mercenaires dans le grand nord (PV Alban Chaos) [Terminé]   Deux mercenaires dans le grand nord (PV Alban Chaos) [Terminé] EmptySam 25 Aoû 2012 - 17:22

"Désolé, je ne
peut rien pour toi. Tu devrais pouvoir trouver quelqu'un à Madorass ou à
Beolan qui pourrait te permettre de masquer la présence de Melchior.

- C'est bien ce que je pensais..."
*Manquerait plus ça, pourquoi on irait pas se jeter dans la gueule du dragon pendant qu'on y est?*

Je rengainai Melchior puis levai les yeux au ciel en humant l'air avec attention. Bientôt, tout allait commencer et il faudra que je mette mon jeune ami au courant avant qu'"il" nous tombe dessus.

"Et maintenant?"

Tout à coup, je sentis une présence. Elle s'approchait de la même façon que moi tout à l'heure, nous épiant dans l'ombre. Le soleil était déjà couché et les étoiles n'allaient pas tarder à pointer le bout de leurs nez. Une forme sortie du talus où j'étais caché puis s'avança vers nous avec une lenteur calculée. Elle était noire transparent, on aurait dit une ombre en trois dimension. Sa forme était approximative mais on reconnaissait aisément une silhouette humaine. Je n'avais jamais vu un tel phénomène. Pourtant, je ne paniquais pas, certain de savoir de quoi il s'agissait. Je me doutais que Goudwin n'était pas aussi calme que moi, il était trop prompt à bondir sur tout ce qui bouge. L'ombre se dirigea vers le feu et y plongea dans une gerbe de flammèches. Une explosion eut lieu créant une onde de choc de faible intensité. Mon dos étant déjà contre le tronc d'arbre, je fus plaqué contre lui, la poitrine relevée. Une fois l'onde disparue, notre feu de camp pris la forme d'un visage que je connaissais bien.

"Bonjour monsieur le nécromant, ça fait un bail! Alors, on nous surveille?"

Mon sourire agaçant lui fit froncer les sourcils et le nez furtivement, avant qu'il ne reprenne son air suffisant. C'était un magicien de renom, mieux valait ne pas trop jouer avec ses nerfs. C'était du moins ce que ma raison me dictait pendant que Melchior me susurrait à l'esprit les pires vannes qui puisse exister sur son physique et son caractère.
Notre mage regarda les alentours sans dire un mot et son visage s'éclaira quand ses yeux rencontrèrent le rubis de Goudwin. Il était satisfait et le sourire complice qu'il me lança me mit du baume au coeur, mon client me faisait à nouveau confiance.

"Je vois que la mission avance, j'espère que vous ne tarderez pas à rencontrer "l'objet", il est temps que je reprenne mes expériences.
- Ne vous inquiétez pas monsieur, tout se déroule selon le plan, vous aurez votre cadavre dans la semaine!
- J'y compte bien -se tourne vers Goudwin- Bonne chance"

Et il disparut dans une nouvelle gerbe de flammèches incandescentes. Je me rendis compte que j'avais arrêté de respirer depuis qu'il avait commencé à parler. mon corps se détendit en même temps que mes poumons. Tout s'annonçait bien.

"Il a pas l'air commode, n'est ce pas mon cher Gourin? Mais il est plus sympa qu'il en a l'air. Il faut juste le connaître un peu, ce qui n'est pas mon cas."

Je sortis une gourde et bus quelques gorgées pour me rafraichir avant d'annoncer le plan.

"On va rester ici jusque dans la matinée, il fait trop noir pour chercher quoi que ce soit. J'ai bien assez dormi, je ferai le guet jusqu'à peu près une heure avant l'aube et tu prendras la relève. Dès demain, nous irons à la faille et ferons notre petite enquête. ça te va?"
Revenir en haut Aller en bas

Goudwin Didrago

♘ | L'homme que l'on appelait Dragon.

________________

Goudwin Didrago
________________


Race : Humain
Classe : Mage-guerrier
Métier : Mercenaire/Chasseur de prime/Explorateur
Croyances : Aucune
Groupe : Alliance des Ombres / Alliance / Lame d'Argent

Âge : 30

Messages : 180

Histoire de Personnage : Passé :

.Histoire de dragon

Après Kaull :

.Épopée Albanesque I
.Épopée Albanesque II
.Épopée Albanesque III

Deux mercenaires dans le grand nord (PV Alban Chaos) [Terminé] _
MessageSujet: Re: Deux mercenaires dans le grand nord (PV Alban Chaos) [Terminé]   Deux mercenaires dans le grand nord (PV Alban Chaos) [Terminé] EmptySam 25 Aoû 2012 - 18:38

Goudwin s'était d'abord méfié de ce qui venait de se passer. Une Ombre était apparue, sortant des sous bois, s'était approché et avait explosé dans de petites étincelles. Le visage d'un homme plutôt froid était alors apparue dans le feu de camps. Goudwin n'avait rien dit, laissant Alban s'exprimer. D'après ce qu'il avait comprit, le visage appartenait au nécromant qui avait confié la mission à Alban. D'ordinaire, Goudwin se méfiait des mages de mort, mais dans les circonstances actuelles, il avait dénié faire un exception. Il remarqua alors que le visage de feu s'était éclairé en fixant le rubis de Fiérlus. Il laissa son chef et leur client continuer de parler, puis le visage disparu, laissant à nouveau place à un feu de camp des plus ordinaire. Dragon commençait à se poser quelques questions, mais les garda pour lui.

*Je n'aimes pas ça. L'elfe nous cache quelque chose. Ça put le traquenard.*

*Je pense aussi, mais connaissant Alban, je doute que ce soit dans le but de me nuire directement. Enfin bon... restons sur nos gardes.*

*Comme tu veux, mais je n'aimes pas la façon dont l'autre "gueule de braise" m'a regardé.*

Goudwin écouta les instruction d'Alban. Il acquiesça, but quelques gorgées d'eau et décida d'aller se coucher en attendant son tour de garde.

Il fut réveillé par l'elfe quelques heures plus tard. L'aube commençait déjà à se lever. Dragon ramassa ses affaires et alla prendre son tour de garde. Mais juste avant de laisser Alban s'endormir, il l'interpela.


-J'ai l'impression que tu ne m'a pas tour dis Alban. Ton histoire de cadavre abandonné dans une faille, qui plus est par un nécromancien, c'est un peu trop farfelu à mon goût.

Il se tourna vers son chef et le fixa de son regard impassible. On lui avait dit une fois que, lorsqu'il avait ce regard, il ressemblait à un dragon endormi sur le point de se réveiller. Et en général, un dragon détestait être réveillé.

-Je n'aimes pas non plus la façon dont il a fixé Fiérlus. J'aimerais bien que tu me dise pourquoi nous sommes ici réellement. Et je te déconseille de me mentir, tu sais que je déteste ça.
Revenir en haut Aller en bas

Alban Chaos



________________

Alban Chaos
________________


Race : Orc-Elfe
Classe : Lame noire
Métier : Chasseur de primes
Croyances : Aucune
Groupe : Solitaire

Âge : 28 ans

Messages : 103


Deux mercenaires dans le grand nord (PV Alban Chaos) [Terminé] _
MessageSujet: Re: Deux mercenaires dans le grand nord (PV Alban Chaos) [Terminé]   Deux mercenaires dans le grand nord (PV Alban Chaos) [Terminé] EmptyLun 27 Aoû 2012 - 18:56

Je me tournai vers Goudwin avec sourire rassurant sur le visage, il ne fallait pas trop en dire avant d'être vraiment face à la "chose", mais je pouvais au moins lui donner quelques indices avant le début de la mission.

"Ecoute! Tu t'en doutes certainement, nous ne cherchons pas un cadavre ordinaire. On peut même dire que ce serait étonnant qu'il soit complètement inerte... Mais ne t'en fait pas, quand nous le trouverons, je te dirais tout. En attendant, nous devons tout faire pour savoir où il se cache, le plus vite possible."

Et sur ces quelques mots, j'allais m'étaler par terre et dormir d'un sommeil profond ayant complètement foi en mon camarade.

Le lendemain, nous nous levèrent avec le soleil. Tout était déjà éclairé dans les alentours quand nos affaires furent en ordre et que nous nous mîmes en marche. Je dois l'avouer, je me sentais fort aux côtés d'un allié tel que Goudwin pour cette mission-ci. Sa force nous sera primordiale; et surtout, ses connaissances. *Et moi alors? Tu m'oublies trop facilement saleté d'orc. -Je te signale que je ne peux pas te faire confiance à toi, t'es qu'une crapule sans cœur. - Mais non, je suis ton ami, laisse- toi aller...* je secouais la tête en rejetant Melchior qui essaya pour la énième fois de prendre "gentiment" possession de moi.
Heureusement, comme dans mon rêve, nous arrivâmes très rapidement devant la faille qui était dans le même état que ma vision. Et sans grands espoirs, je tournai autour d'elle en espérant y trouver notre proie. Je fus vite déçu. Je jetais des coups furtifs à Goudwin quand une impression de danger imminent me jeta à terre. J'avalais un peu de poussière, les paumes de ma main furent quelque peu écorchés. Un éclair venait de passer au-dessus de ma tête et de traverser la faille. Un autre se dirigeai rapidement vers Goudwin. J'espérais qu'il s'en sortirait indemne en me relevant après avoir roulé plus loin pour éviter une autre attaque électrique. Quand je fut complètement debout et en face de mon ennemi, ce fut pour voir un démon à cornes d'une corpulence semblable à celle de Dragon, babine retroussée, le visage figé par la rage. Il projeta vers moi une grande quantité d'éclair que je repoussai grâce au plat de la lame de Melchior sans vraiment savoir comment.

Normalement, je devrais être grillé de l'intérieur car bien que magique, mon épée était de métal. Pourtant, elle absorbait toutes les attaques une par une. Je devais toutefois moi- même la diriger, parfois déviant les éclairs à droite et à gauche. Son acharnement me mit la moutarde au nez, je devais absolument trouver le moyen de riposter avant qu'il ne sache viser mieux que cela. Quand je compris enfin le "truc" avec mon épée, je renvoyai l'éclair vers mon adversaire qui la reçu en pleine face, ce qui le projeta en arrière contre un arbre. *C'est pas trop tôt, n'est pas attardé qui veut dira-t- on.* Haletant et transpirant, je maintenait ma garde en attendant la suite.
Melchior profita de ma faiblesse physique pour tenter une nouvelle fois de se saisir de mon âme sans succès. *Espèce de saleté de bâtard! On va y rester si tu continues d'être aussi borné. - Laisse- moi te corriger s'il te plaît: TU vas mourir, crétin écervelé.* Le démon se releva d'un bond en hurlant, et écartant les bras. Un rayon électrique s'échappa de sa poitrine en réduisant en cendre son chemisier. Elle était là, la pierre bleue clair qui était à la source de son pouvoir, identique à celle de Goudwin à part la couleur. Nous avions en face de nous notre proie qui préparait une puissante attaque sans doute.

Le rayon monta en l'air et pris la force d'une boule étincelante. Et abattant brutalement ses bras au sol le faisant très légèrement branler, la boule électrique explosa et un rayon encore plus gros que tout à l'heure tomba au sol en créant une brèche. Ce rayon d'une puissance phénoménal se précipita sur nous à grande vitesse en agrandissant la brèche au passage, la vitesse d'un cheval au galop. Il se divisa en deux, l'un vint vers moi alors que l'autre poursuivit Goudwin. Il n'y avait qu'un moyen de sauver sa peau dans ce genre de situation: SAUTER!
Revenir en haut Aller en bas

Goudwin Didrago

♘ | L'homme que l'on appelait Dragon.

________________

Goudwin Didrago
________________


Race : Humain
Classe : Mage-guerrier
Métier : Mercenaire/Chasseur de prime/Explorateur
Croyances : Aucune
Groupe : Alliance des Ombres / Alliance / Lame d'Argent

Âge : 30

Messages : 180

Histoire de Personnage : Passé :

.Histoire de dragon

Après Kaull :

.Épopée Albanesque I
.Épopée Albanesque II
.Épopée Albanesque III

Deux mercenaires dans le grand nord (PV Alban Chaos) [Terminé] _
MessageSujet: Re: Deux mercenaires dans le grand nord (PV Alban Chaos) [Terminé]   Deux mercenaires dans le grand nord (PV Alban Chaos) [Terminé] EmptyLun 27 Aoû 2012 - 19:40

Goudwin regardait Alban se démener pour esquiver les attaques du démon. Ils étaient à peine arrivé près de la faille, que cette créature leur était tombé dessus, dans le seul but visible de les tuer. Goudwin avait esquivé une première attaque puis avait laissé Alban entamer un duel avec leur adversaire. Soudain, celui-ci arracha sa chemise, révélant sur son torse une pierre ovale d'un bleu profond et scintillant. Goudwin eu un doute pendant un moment.

*Ne me dis pas que c'est...*

*Je n'en sais rien Fiérlus, mais il n'y a qu'un seul moyen de le vérifier.*

*J'aime quand tu parle comme ça Dragon!*

Goudwin allait se lancer quand le démon lança une attaque de foudre sur le sol, très rapide. L'attaque se divisa en deux. L'une fonça sur Alban, l'autre droit sur lui. Goudwin ne prit pas le temps de réfléchir. Il attrapa sa lance épée etlibéra une quantité épaisse de magie en elle. Au moment où l'éclair allait l'atteindre, il planta la lame au sol, juste devant. Une petite explosion suivie d'une onde choc s'en suivie. La poussière se leva autour de Dragon. Lorsqu'elle se dispersa, il avança vers le démon, visiblement étonné. Il se stoppa à une dizaine de mètres de la créature et releva la tête, le fixant. De la fumée rouge s'échappa des yeux de Goudwin, puis disparu.

-Effectivement Alban, il n'est tout à fait inerte. Quand à la chose qu'il a sur le torse...

Il désigna la pierre bleue.

-Si c'est ce que je crois, alors tu as intérêt à tout m'expliquer dans les moindres détails, abrutis d'hybride!

Goudwin se tourna à nouveau vers le démon qui lui grogna dessus violemment.

-Quand à toi...

Dragon souleva son épée d'une main et la pointa vers leur adversaire.

-J'ai beau avoir envie de faire la peau à ce crétin, je déteste qu'on attaque mes compagnons en traître.

L'épée commença à se couvrir de feu.

-Tu vas la sentir passer mon grand...

D'un geste, il projeta son arme en avant. La lame ardente se sépara de la lame de la lance-épée, et alla s'éclater sur l'épaule gauche du démon, en touchant à la hauteur du coeur. Le démon fut propulsé en arrière et tomba de tout son long. Malgré la marque de l'attaque, il était toujours conscient.

-T'es un dur toi hein? dit il en souriant.
Revenir en haut Aller en bas

Alban Chaos



________________

Alban Chaos
________________


Race : Orc-Elfe
Classe : Lame noire
Métier : Chasseur de primes
Croyances : Aucune
Groupe : Solitaire

Âge : 28 ans

Messages : 103


Deux mercenaires dans le grand nord (PV Alban Chaos) [Terminé] _
MessageSujet: Re: Deux mercenaires dans le grand nord (PV Alban Chaos) [Terminé]   Deux mercenaires dans le grand nord (PV Alban Chaos) [Terminé] EmptyMer 29 Aoû 2012 - 10:42

Mon saut ne fut pas beau ni athlétique, seulement un plongeon à peine plus gracieux qu'un plat dans l'eau. Mon corps entier s'étirais pendant que mes mains cherchaient le lointain afin d'éviter le moindre gravas lié à la destruction du sol par l'attaque magique. Pourtant, en retombant à plat ventre dans la poussière, des cailloux m'atteignirent derrière le crâne en ricochant pour la plus part. Un tout petit s'incrusta juste sous la nuque, je l'enlevai très rapidement en sentant le liquide chaud de mon sang glisser sous mon vêtement. *ça doit faire mal! Tu ne préférerais pas que j'endosse ce genre de fardeau? - Non ça ira, la douleur est signe que je suis encore plus vivant que toi.*
Quand je fus sur mes jambes, le rayon électrique avait disparu. Il ne restait plus qu'une longue brèche sur le sol qui allait du cadavre vivant à trois pas derrière moi. Sûrement que j'aurais disparu de la même manière que toute la terre qu'il a raclé en se déplaçant. J'essuyai mon front avec le dos de l'avant- bras puis me concentrai sur la situation actuelle. Nous avions retrouvé notre proie, la fin de notre périple était proche. En effet, soit nous ramènerions l'"objet" intact et rapidement, soit nous perdions tout: la vie et la prime. Je me doutais que si nous ne le capturions pas, le monstre en face nous tuerait à coup sûr. C'était nous ou lui.

Goudwin semblait avoir compris la situation, les choses n'en seraient que plus faciles. Je n'aurais jamais voulu personne d'autre à mes côtés à cet instant, il connaissait notre cible mieux que moi puisqu'elle était de la même espèce que celle qui l'accompagnait. Ils étaient d'éléments différents, mais se ressemblaient comme une goutte d'eau et une goutte d'urine. Maintenant, comment allons- nous pouvoir se défaire d'un tel ennemi sans le détruire?
Pour mon plus grand déplaisir, Goudwin attaqua le démon avec une puissance phénoménale. Il ne s'était pas douté que je me retenais afin de garder le cadavre possédé intact.

"HEY! Fais gaffe Gourich! On doit ramener ce cadavre INTACT sinon la prime baissera et on l'aura dans le fion! J'espère pour toi que tu comprends que tu viens de nous faire perdre de l'argent!?"

Malgré ma colère, je ne pus retenir un sourire en voyant l'efficacité de son attaque qui envoya au tapis l'adversaire. On pouvait voir à l'endroit elle l'avait touché une plaie béante entourée par des marques de brûlures noires. Le démon était sonné, il se releva tant bien que mal. Et comme s'il avait été grièvement blessé, il se tint l'épaule en poussant un râle de mécontentement. Et au lieu de nous attaquer comme je m'y attendais, il bondit vers la faille qui se referma aussitôt. Nous voilà dans de beaux draps.

"Nous avons un gros problème Dragon, un énorme problème même."
Revenir en haut Aller en bas

Goudwin Didrago

♘ | L'homme que l'on appelait Dragon.

________________

Goudwin Didrago
________________


Race : Humain
Classe : Mage-guerrier
Métier : Mercenaire/Chasseur de prime/Explorateur
Croyances : Aucune
Groupe : Alliance des Ombres / Alliance / Lame d'Argent

Âge : 30

Messages : 180

Histoire de Personnage : Passé :

.Histoire de dragon

Après Kaull :

.Épopée Albanesque I
.Épopée Albanesque II
.Épopée Albanesque III

Deux mercenaires dans le grand nord (PV Alban Chaos) [Terminé] _
MessageSujet: Re: Deux mercenaires dans le grand nord (PV Alban Chaos) [Terminé]   Deux mercenaires dans le grand nord (PV Alban Chaos) [Terminé] EmptyMer 29 Aoû 2012 - 11:20

Le démon se releva en grognant de tout son être. Goudwin était satisfait. L'attaque qu'il avait lancé avait calmé les ardeurs de son adversaire.

-La foudre hein? Fiérlus, tu en connais des comme ça?

-J'en ai déjà rencontré. Tout ce que je peux te dire, c'est qu'ils ont un sale goût. En plus leur pouvoir s'use plus vite que le notre, nous les élémentaires primordiaux.

-Oui maintenant que tu le dis, je me rappel de ce détail.

Goudwin allait lancé une autre attaque quand Alban lui fit remarquer de ne pas en faire d'avantage. Il s'était un peu laissé emporter. Si il abimait trop le corps du démon, adieu la prime. Il ne fallut d'ailleurs pas plus longtemps à celui-ci pour se faire la mâle. La créature traversa la faille qui se referma en un clin d'oeil, laissant ici bas les deux chasseurs de primes. Goudwin laissa alors son aura magique se calmer.

-Je crois que je l'ai légèrement effrayé non?

-T'étais à deux doigts de le tué aussi. Encore un coup bien placé et il était raid.

Goudwin se tourna alors vers Alban.

-Désolé, la présence d'une pierre d'élémentaire m'a troublé. Tu aurais mieux fait de tout m'expliquer dès le début. J'imaine qu'on va devoir demander un délai à notre client maintenant.
Revenir en haut Aller en bas

Alban Chaos



________________

Alban Chaos
________________


Race : Orc-Elfe
Classe : Lame noire
Métier : Chasseur de primes
Croyances : Aucune
Groupe : Solitaire

Âge : 28 ans

Messages : 103


Deux mercenaires dans le grand nord (PV Alban Chaos) [Terminé] _
MessageSujet: Re: Deux mercenaires dans le grand nord (PV Alban Chaos) [Terminé]   Deux mercenaires dans le grand nord (PV Alban Chaos) [Terminé] EmptyMer 29 Aoû 2012 - 12:51

-Désolé, la présence d'une pierre d'élémentaire m'a troublé. Tu aurais mieux fait de
tout m'expliquer dès le début. J'imaine qu'on va devoir demander un délai à notre client maintenant.


Je me laissais tomber par terre en éclatant d'un rire irrépressible. Décidément, ce n'était pas mon jour.

"Un délai!? WAHAHAHAHAHA! Nous pourrions aller dans le Vein et nous vendre en tant qu'esclave si tu veux mon avis... Mais tu as raison, j'avais trois jours pour ramener la cible, le temps de retrouver un une faille, de poursuivre le cadavre ambulant, le délai sera écoulé. Je n'ai jamais demandé de temps en plus de ma vie, et certainement pas à une telle sommité, il va falloir user de beaucoup de prudence."

Je préparais déjà un plan pour aborder le nécromancien, il n'allait pas aimer du tout notre échec. En même temps, je ne devrais pas lui dire où sa créature était partie sinon, il enverrait à coup sûr d'autres chasseurs de prime. Il allait falloir se la jouer stratège, le monde était déjà assez compliqué comme ça. Je me levai douloureusement, il n'était plus l'heure du repos, nous avions une trotte à faire.

"Bon, Dragon, nous partons. Notre client habite les quartiers riches de Madorass, isolé de tous cependant, au- dessus d'une colline. Nous nous y rendons immédiatement si tu n'y vois pas d’inconvénient, un grand gaillard comme toi devrait supporter quelques semaines de plus de voyage non?"

Et je souris en me rappelant tout le chemin qu'il a déjà parcouru depuis sa précédente mission. Il aura tout vu au moins, Feleth n'aura plus de secret pour lui. Sans attendre une quelconque réponse à ma question rhétorique, je pris la tête de notre petite équipe après avoir rangé Melchior dans son fourreau.
Revenir en haut Aller en bas

Goudwin Didrago

♘ | L'homme que l'on appelait Dragon.

________________

Goudwin Didrago
________________


Race : Humain
Classe : Mage-guerrier
Métier : Mercenaire/Chasseur de prime/Explorateur
Croyances : Aucune
Groupe : Alliance des Ombres / Alliance / Lame d'Argent

Âge : 30

Messages : 180

Histoire de Personnage : Passé :

.Histoire de dragon

Après Kaull :

.Épopée Albanesque I
.Épopée Albanesque II
.Épopée Albanesque III

Deux mercenaires dans le grand nord (PV Alban Chaos) [Terminé] _
MessageSujet: Re: Deux mercenaires dans le grand nord (PV Alban Chaos) [Terminé]   Deux mercenaires dans le grand nord (PV Alban Chaos) [Terminé] EmptyMer 29 Aoû 2012 - 14:03

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



________________


________________



Deux mercenaires dans le grand nord (PV Alban Chaos) [Terminé] _
MessageSujet: Re: Deux mercenaires dans le grand nord (PV Alban Chaos) [Terminé]   Deux mercenaires dans le grand nord (PV Alban Chaos) [Terminé] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Deux mercenaires dans le grand nord (PV Alban Chaos) [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feleth :: Feleth, le monde du milieu :: Montagnes :: Mer de l'Archipel des îles basses-