''L’enfant voulait répondre. Mais sa gorge lui fit comprendre que ses mots ne seraient jamais à la hauteur du silence.''
               
Eto Hachiro
 
''La mort, c’est elle qui vous fait tenir debout. C’est elle qui dicte les actes. C’est elle qui peint le monde. Et elle vous emportera tous.''
               
Querel Sentencia
 
''Je ne ressens que soif et tristesse, la mort est futilité. Je la cherche, peut-être suis-je elle.''
               
Nagate Zetsubō
 
''Udyr, quand tu seras mort, on se souviendra de ton nom. Moi je n'en ai pas, car je ne mourrai pas aujourd'hui. Mais le tien restera gravé dans ma mémoire, et dans celle de tous ceux qui t'ont connu, comme celui d'un homme fort, et digne. Alors va, et éteins-toi avec grandeur, devant tous ces vautours.''
               
Darn Butcher
 
''La nature revivait là où les hommes mourraient, le cycle reprenait son cours normal grâce à l’albinos.''
               
Aikanaro Myrrhyn
 
''Ils ne se battaient pour rien qui n’en vaille la peine. Ils étaient incapables de distinguer ce qui avait de la valeur de ce qui n’en avait pas. Alors pourquoi tant de vigueur à la tâche ? Pourquoi risquer sa vie aussi vainement ?''
               
Alcofrybas Grincebrume
 
''Son regard, depuis toutes ces années, avait appris à parler.''
               
Etan Ystal
 
''Un monde de chaos, de destruction et de malheur, un monde impartial et magnifique, le seul en tout cas, où faire l’expérience de la vie prendrait un sens véritable.''
               
Edwin Gwendur
 
''L’enfer, ce doit être l’enfer : courir pour l’éternité dans un paysage sans fin, sans début. Sans possibilité de repos ou de mort.''
               
Tyrias Marchemonde
 
''Mais sans risque on n'obtient rien, voici ma devise mes amis. Il ne faut pas avoir peur de se salir les mains, il ne faut pas avoir peur de la mort…''
               
Dimitri Morteury
 
''Tomber... Ceci est si abstrait. L'on pourrait se relever plus grand que l'on était.''
               
Yozora Adragnis
 
''Il passa des semaines dans le cachot ayant décidé de s'y enfermer lui-même. Puis, au terme de trois semaines, vous êtes venu le voir et vous lui avez dit : «Les larmes ne sont qu'une faiblesse qu'il te faudra masquer... Si tu veux t'apitoyer, libre à toi, mais, si tu souhaites voir les choses changer, tu le peux toujours. Suis-moi... Mon ami.»''
               
Haar Wilder
 
''Le brin d'herbe ne se soucie guère de ce que font les feuilles des arbres. Mais à l'automne venu, les feuilles ne se suffisent plus entre elles. Elles s'assombrissent, se nourrissant des nuages noirs d'orage. Et alors, elles se laissent tomber sur nous.''
               
Le Peintre
 
''S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est immobile, allongée, rigide, puante à en faire vomir, en décomposition, transportant des milliers de maladies, la peau arrachée et les os jaunes. S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est à six pieds sous terre, devenue la proie des corbeaux, et ses yeux mangés par des fourmis... C'est qu'elle a un jour été orgueilleuse et avide. C'est qu'elle a un jour voulu devenir riche et grande, ou bien qu'elle l'est devenue. Cela ne change rien.''
               
Le Violoniste
 
''La pensée est la liberté, la liberté... Alors, le corps est la prison, le corps est la prison... Il faut casser les barreaux.''
               
Sill
 
''Nous croyons conduire le destin, mais c'est toujours lui qui nous mène.''
               
Setsuna Hendenmark
 
''Fais ce que tu veux avec ces villageois, sauf les laisser en vie.''
               
Kaull Hendenmark
 
''La fuite vers la religion peut être une réponse pour certains. Pour d'autres elle n'est que la simple évidence que l'homme est faible et instable.''
               
Astryl Panasdür
 
''La mort ne cherche pas à s’expliquer, elle ne fait qu’agir, monsieur. Les cadavres ne racontent pas grand-chose, mais vivant, un homme peut en avoir long à dire.''
               
Sanaki Hearthlight
 
''Alors, telle une marionnette cassée que l’on tente en vain d’animer, il se releva, restant digne malgré ses blessures.''
               
Dolven Melrak
 
''Quand le sang coule, il faut le boire. La mort ne frappera pas à votre porte mais s'invitera par vos fenêtres !''
               
Andreï Loknar
 
''Personne ne peut capturer une ombre, personne ne peut la dresser ni se l’approprier.''
               
Jazminsaa Alsan
 
''De la même façon, à l'idée qu'un abruti de scribe puisse teinter ses parchemins de calomnies religieuses, ou pire, me faire porter le titre de héros, je vais préférer m’occuper de l'écriture de ma propre histoire.''
               
Alexandre Ranald
 
''La mort... Si belle et terrible à la fois, elle l'appelait, et l'appelle toujours.''
               
Adam Moriharty
 
''Par nature, j’aime tout. Par conséquence, je me hais…''
               
Samaël Apelpisia
 
''C'est sordide et cruel, mais c'est hélas la réalité de ce monde.''
               
Liam Gil' Sayan
 
''Aujourd’hui sur les terres de Feleth les pensées ne sont plus les bienvenues. Le temps de la renaissance spirituelle est terminé. Le temps où les grands penseurs avaient aidé le monde est révolu.''
               
Héra Calliope
 
''La mort était séductrice ; elle ne montrait que ses bons côtés. La sérénité et le calme absolu : pour toujours et sans violence.''
               
Eurybie Pourrie
 
''J’ai atteint cette espèce de vanité qu’apporte l’ancienneté. Je ne crois plus qu’on puisse m’apprendre quelque chose, et si jamais quelqu’un essaye ou y arrive seulement, je me bloquerais et deviendrais hermétique à tout contact.''
               
Dante Waanig
 
''Je devrais t'attacher, tu deviens dangereux pour toi même !''
               
Jeyra Frozeñ
 
''La beauté des êtres n'était rien. La beauté des choses oui. Mais pas forcement celle que l'on voit avec une paire de rétines.''
               
Akira Satetsu
 
''Le noir. Une étendue sombre en perpétuel mouvement.''
               
Melpomène d'Ambre
 
''Il est des oreilles invisibles qui peuvent entendre jusqu'à nos moindres soupirs et des secrets aux allures anodines peuvent se révéler instruments de destruction et de tourments sans fin...''
               
Cassandre Ombrelune
 
''Le "rien" est tellement plus unique que la peur ou n'importe quel autre sentiment...''
               
Meryle Nightlander
 
''Ce n'est pas le nombre ni la force qui compte, c'est l'envie, la cause.''
               
Luyak Salamya
 
''L'innocence d'un enfant est la plus grande peur de l'homme.''
               
Clause Vaneslander
 
''Quand il lui manque une marionnette pour ses spectacles. Il verrait en vous la chose qu'il cherche.''
               
Jack D'enfer
 
''Il n'a pas de notion réelle du bien et du mal, personne ne lui ayant jamais défini ces mots.''
               
Jim Stocker
 
''Je n'ai vu aucune lumière, aucun goulet, pour sortir du boyau infini et obscur que nous empruntons tous, jusqu'à la promesse d'une nouvelle vie, de la transcendance et de la connaissance. Alors, mes yeux se sont adaptés aux ténèbres.''
               
Shaquîlah Dresdeïorth
 
''Le pouvoir ronge l'homme.''
               
Balthazar Bel
 
''Visiblement, la sérénité n'avait de valeur que si on connaissait également, en comparaison, des moments de troubles.''
               
Dranek Barth
 
''Le faible se faisait tuer, le fort vivait un jour de plus.''
               
Rodany Bleinzen
 
''Le soleil se couchait sur le monde du milieu. Les ténèbres se paraient de leurs plus somptueux apparats pour enfin faire leur entrée.''
               
Rin Mephisto
 
''Et alors il vit le chaos, la désolation, la souffrance le désespoir ambiant. Il rit.''
               
Elrog Aniec
 
''Perdu quelque part, marche vers nulle part.''
               
Kyle Wate
 
''La rose n'a d'épines que pour qui veut la cueillir.''
               
Karin Yzomel
 
''- Je peux vous prédire le genre d'homme qui vous convient !
- Je connais déjà mon genre d'homme.
- Vraiment... Et quel est-il ?
- Les hommes morts.''
               
Naladrial Delindel
 
''Utilise tes pouvoirs seulement quand le noir deviendra invivable.''
               
Zedd McTwist
 
''Tes cauchemars m'ont déjà donné l'encre... À présent, ta peau me donnera les pages !''
               
Conrart Crowlore
 
''Bien des gens se font enfermer dans un cercueil une fois mort, mais rares sont ceux qui naissent dedans.''
               
Dassyldroth Arphoss
 
''Le corbeau frénétique qui vous nargue de sa voix perchée, agite ses ailes damnées, où le reflet d'un mort se penche sur votre âme.''
               
Lust Aseliwin
 
''La vie est un mensonge, la destruction une délivrance.
Passent les marées, soufflent les vents, en vain...''
               
Le Passant
 
''Fauche, tranche et avale, gouffre des âmes. Que se dresse devant toi mille fléaux, et que l’enfer se glace devant ta noirceur.''
               
Lloyd Vilehearth
 
''Des charognards pour la plupart, comme ces corbeaux à deux têtes, venant dévorer le valeureux mort.''
               
Meneldil Tristelune
 
''Nous sommes les bourreaux de la justice et de la paix. Même si ce rôle n'est pas agréable à endosser, nous nous devons de le faire, pour le bien du peuple.''
               
Ezekiel Le Sage
 
''Il me tarde de retourner au combat pour finir empalé sur une pique.''
               
Karl Von Morlag
 
''Montre-moi le chemin de la victoire. Ou guide-moi alors dans les tréfonds de la mort...''
               
Aznan Lauréano
 
''Comment peux-tu supporter ça ? C'est assourdissant ! Tue-le ! Qu'est-ce que ça te coûte ? Tu ne l'entendras plus. Tu seras en paix... Tue-le !''
               
Aïden Sochlane
 
''- Faites taire votre cabot !
- Je ne suis pas votre servante !
- Alors je le ferai taire moi-même !''
               
Rosaly Von Gregorius
 
''Le seul présent que la justice a à vous offrir, est votre mort.''
               
Mirage Morteury
 
''Laissez-moi vous conduire aux carnages.... Tant d'âmes ne demandent qu'à succomber.''
               
Idryss Leeverwen
 
''Le soleil est un bourreau. D'une simple caresse, sa langue enflammée peut calciner n'importe quel être.''
               
Seïren Nepthys
 
''C'est une nuit sans lune. Ou bien était-ce un jour sans soleil ?''
               
ShuiLong Zhang
 
''La vie est un rouage lent et grinçant. Il ne tourne que dans un sens. Celui où tu tombes.''
               
Camelle Elwhang
 
''Et un jour, sur vos lits de mort, bien des années auront passé et peut-être regretterez-vous de ne pouvoir échanger toutes vos tristes vies épargnées à Feleth pour une chance, une petite chance de revenir ici et tuer nos ennemis, car ils peuvent nous ôter la vie mais ils ne nous ôteront jamais notre liberté !''
               
Edouard Neuman
 
''Le temps est la gangrène de l'homme, elle apparait puis vous ronge à petit feu. Pour finir il ne vous reste plus que le présent pour vivre ; le passé s'évapore peu à peu et le futur ne vous intéresse guère.''
               
Asgeïr Aslak
 
''Cueillir la fleur de la déchéance et croquer dans la pomme de la faucheuse, nos vies se résument à cela car après tout, nous finissons à une moment où un autre, tous sous terre.''
               
Violette Dellylas
 
''Le pire n'est pas de mourir, mais de se faire oublier.''
               
Erwan Daermon Do'Layde
 
''Tenter d'oublier, même si c'était impossible. Il aurait aimé se jeter à la mer avec la preuve de son acte immonde. Laver tout ce sang qu'il sentait sur lui. Peut-être même s'y noyer, simplement. Sombrer dans les abysses et les ténèbres, pour toujours.''
               
Mio Raeth
 
''La lumière montre l'ombre et la vérité le mystère.''
               
Aeli Seoriria
 
''Si la vie n'a qu'un temps, le souvenir n'a qu'une mesure. Le reste est silence.''
               
Valt Horn
 
''Dans le noir le plus complet, l'aveugle est la meilleure personne à suivre. Dans un monde de folie, qui mieux qu'un fou pour nous guider ?''
               
Ledha Borolev
 
''Je ne crois pas en la force d'un absent. Celle qui ferait de vos dieux ce que vous pensez qu'ils sont.''
               
Gigantus Corne
 
''Une limite qui n'a été créée que pour être dépassée ? C'est simple, imaginez !''
               
Goudwin Didrago
 
''Voir grouiller tous ces gens, connaître leurs désirs et leurs rêves, voir comment évoluent les sociétés, leurs aspirations et leurs défauts. Comprendre que donc rien n'est éternel, et que tous ces rêves et toutes ces folies disparaîtront de la surface du monde. Se laisser aller, indolent, parce que tout cela ne servira à rien, et qu'au bout du compte le monde reste le monde, seule éternité immuable.''
               
Uridan Sangried
 
''L'Inquisition vous remettra sur le droit chemin. Même s'il faut vous briser les jambes pour ça.''
               
Leevo Shellhorn
 
''N'oublie pas d'avoir peur des morts. Ils sont toujours plus nombreux que les vivants, et un jour, tu les rejoindras.''
               
Moira Brawl
 
''J'avais l'habitude avec ce genre d'individus... Moins vous bougerez, moins vous leur parlerez... et moins ils vous cogneront dessus.''
               
Aoi Haandar
 
''Je souhaite voir votre sang se répandre mollement à la surface d'une eau rendue trouble par les masses de cadavres vidés de leur substance, marcher dans les champs de vos ossements éparpillés, me remémorant à chaque pas votre mort absurde et pathétique, que vos noms ne soient pas contés, que votre souvenir s'éteigne comme s'éteint votre vie fade et misérable, qu'à travers les années, seuls subsistent vos ossements tels de tristes traces blanchâtres dans un paysage noir de guerre, de sang et de folie.
Et que telles cette phrase, vos morts n'aient aucune importance, aucune signification pour quiconque.''
               
Nargheil Eoss
 
''Bénie soit la haine que tu porteras à ton prochain, lave l'Homme des péchés qu'il a commis.
Sois l'épée du jugement qui s'abattra sur cette race impure, souillée par la vengeance et la corruption.''
               
Meiro Fuuchiuse
 
''Notre futur exprime nos actes passés.''
               
Terence Ripper
 
''Rencontre les ténèbres et tu admireras la lumière, dit le voyant.
Contemple la lumière et tu provoqueras les ténèbres, dit l'aveugle.''
               
Tekian Varis
 
''Un général courageux et fier, est celui qui exécute en premier l'ordre qu'il donne à ses hommes.''
               
Danarius Kyrarion
 
''L'art est le sentiment obscur de l'appropriation de l'étrange.''
               
Leroi-Gourhan
 
''La mort nous sourit à tous, et tout ce que nous pouvons faire, c'est lui sourire en retour.''
               
Marc-Aurèle
 
''L'art est la mystérieuse présence en nous, de ce qui devrait appartenir à la mort.''
               
Malraux
 
''L'art est une profondeur creusée dans le visage du monde.''
               
Weischedel
 
''Le néant après la mort ? N'est-ce pas l'état auquel nous étions habitués avant la vie ?''
               
Schopenhauer
 
''Les avocats d'un malfaiteur sont rarement assez artistes pour tourner à l'avantage de leur client la belle horreur de son acte.''
               
Nietzsche
 
''Ôte-toi de mon soleil.''
               
Diogène le cynique
 
''Il y a pas d’œuvre d'art sans collaboration du démon.''
               
André Gide
 
''Ce n'est pas le lieu mais son cœur qu'on habite.''
               
John Milton
 
''Nous sommes les histoires que nous vivons.''
               
Auteur inconnu
 
''La mort est terrible pour n'importe qui. Bons ou mauvais, anges ou démons, c'est la même chose. La mort est impartiale. Il n'y a pas de mort particulièrement horrible. C'est pourquoi la mort est effrayante. Les actes, l'âge, la personnalité, la richesse, la beauté... Tout ça n'a aucun sens face à la mort.''
               
Fuyumi Ono
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Violette Dellylas ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Violette Dellylas

La fine fleur de la guérison.

________________

Violette Dellylas
________________


Race : Sans âme.
Classe : Aucune.
Métier : Aucun.
Messages : 90


Violette Dellylas ~  _
MessageSujet: Violette Dellylas ~    Violette Dellylas ~  EmptySam 23 Avr 2011 - 22:39


* * *

Personnage


Violette Dellylas ~  Titiri10

Nom : Violette
Prénom : Dellylas
Rang : "La fine fleur de la guérison".


Âge : Quatre-vingt-quatre années.
Sexe : Féminin.

Race : Violette est une elfe.
Classe : Guérisseuse
Métier : Elle est devineresse.
Croyances :
Elle croit seulement aux pouvoirx de Mère Nature.
Groupe : Solitaire

Équipement : Violette possède une sacoche en cuire brun avec des petites lanières tressées entre elles. Dans celle-ci se trouve des herbes médicinales en tout genre, des concoctions spéciales, un petit grimoire de poche contenant toutes sortes de sortilèges passifs ou actifs, une petite faucille utilisée pour couper des herbes ou plantes, une bourse en cuir blanc remplie de pièces d'or et sa flûte magique.


Talents de combat : Mademoiselle Dellylas possède une agilité et une souplesse extraordinaire.Extrèmement
douée en esquive et fuite, en contrepartie, ses coups ne sont guère très puissants même après avoir rouée de coup son ennemi. Tout cela en cas si elle n'a pas le choix car la plupart du temps, elle évite de se battre ou utile directement la magie. Elle n'est pas disposée physiquement à combattre à mains nues.


Talents de magie : La magie est sans doute sa meilleure arme contre l'ennemi. Violette est naturellement prédisposée à la magie. L'elfe ne peut utiliser sa magie seulement quand elle fait apparaître ses ailes féeriques qui sont relativement petites.Elle est en connaissance de mainte sortilèges élémentaires , de guérisons ... ( Tous ses pouvoir tourne autour des éléments eau et terre.) Violette est en capacité de guérir les plantes ou de purifier une eau polluée.
Ses sorts les plus utilisés sont :
1) D'immobilisation :

_ "Sceau du puit des chaînes" : Des fines chaînes en acier sortant de sol bloquant l'ennemi en tous les pôles. Très efficace dans les milieux sombres.
_"Dimension lacunaire" : Ce sort n'est qu'un tour de passepasse avec les sens de l'ennemi. La victime perd tous ses sens pendant dix à quinze secondes à cause d'un spore .
_"Cercle polaire" : Un cercle de 9 mètres se retrouve gelé.

2) De guérison :

_"Le voile de lune" : Lumière enveloppant la cible soignant les blessures mineures"
_"Eau bénite" : Sort utilisant l'élément eau. Soigne une plaie précise ou brûlure. Ce sortilège augmente son efficacité graduellement en présence d'eau.
_"Richesse aqueuse" : Une fine pluie tombe soudainement et guérit les blessures des personnes en dessous.

3) De dissimulation :

_"Feinte de naturalisation" : Peut faire disparaitre sa présence pendant 5 secondes.

3) De destruction :

_"Gifle de sirène" : Un petit litre d'eau apparait autour de sa main et se transforme en fouet lacérant. Efficacité moyenne.
_"Festival arborescant" : Des pétales tranchantes venant de nulle part lacèrent l'ennemi en prenant une forme d'arbre tourbillonnant.



Talents divers : Elle joue merveilleusement bien de la flûte.
Pouvoirs particuliers : Elle possède un don assez spécial qui est de deviner des petits détails à partir des mouvements d'un personnes , de faits divers ... Par exemple , à partir d'une phrase ou d'une réaction de quelqu'un, elle peut deviner des évènements du passé de celui-ci.

Violette Dellylas ~  Tindze10



Apparence physique : Violette n'est point grande, elle mesure 1 mètre 67. Objectivement, elle est mince avec la peau blanche et douce tel un tissu de soie. Son visage est fin et ses cheveux bleu-clair avec quelques mèches bleu-marine lui arrive aux trois quarts du dos (en partant du coccix). Ses oreilles d'elfe sont pointues et ses yeux en amandes sont gris-clair. Son nez est fin et sans bosse et sa bouche fine est pulpeuse. Sa poitrine est proportionnée à son corps retenue par un soutien gorge en soie blanche. Violette aime les vêtements simples et à l'aise. En l'occurrence, elle porte une robe blanche peu épaisse avec des motifs bleus diffusés vers le bas du vêtement.. Quand elle fait apparaître ses ailes féeriques, on remarque une aura peu lumineuse autour de son corps. Ses ailes sont blanches avec des courbes luminescentes. Elle ne porte jamais de chaussures ou de sandales ,mais ses petits pieds (elle chausse du 36) ne sont guère abimés pour autant. Mademoiselle Dellylas n'est autre qu'une beauté au naturel, une pierre précieuse...

Caractère, personnalité :
Petite fleur unique, tu n'es vraiment pas facile à cerner ! Violette a deux personnalités dont une qu'elle montre rarement. Mademoiselle Dellylas est d'un naturel calme et posé. Mais elle a un point faible gravement facile à voir : Elle est rudement timide, même, on pourrait dire qu'elle souffre de xénophobie. Ayant vécue dans la forêt seule, elle n'est guère habituée aux brouhahas des gens urbains. On peut aller au-delà en disant qu'elle n'a pas confiance en eux... Elle préfère vivre recluse dans la nature avec les animaux et les plantes. Elle rêve d'aventure à travers les contrées lointaine de Feleth et découvrir le monde avec ses yeux et non avec les livres. La nature est pour elle un paradis fragile dont il faut préserver des humains qui la plupart du temps font des guerres... Très curieuse, elle part quelquefois en ville pour apprendre de nouvelles choses tout en restant vigilante et discrète. La liste de ses qualités est bien longue, adorable, généreuse, douce ...
Sa deuxième personnalité n'est pas aussi sympathique. Mère Nature a appris la vie à Violette, les bonnes manières etc.mais quand elle se trouve menacée par quelqu'un de vil, elle devient adepte de la scélératesse pure et dure. Elle ne peut imaginer la vie sans la nature flamboyante des terres de Feleth. En combat, elle sera sans pitié pour son ennemi si elle est prise de folie furieuse. (Vous en saurez plus dans les rp)


Histoire : Au commencement :

Violette est née dans la Forêt des âges mais dès sa plus tendre enfance, elle fut abondonnée près d'un arbre au pringtemps. Seule , à son age , elle ne pouvait survivre dans cette forêt. Elle fut adopté par un druide qui l'éléva comme sa propre fille. Pendant six années, elle apprit les rudiments de la médecine naturelle et les bases de la magie blanche. Phylleras Illyorem l'aimait beaucoup et il aurait donné sa vie pour elle. Violette était si fragile , frêle... Petit à petit , il découvrit en elle des pouvoirs extraordianaires de guérison même si la jeune se pensait normal en tout point. La forêt des ages et si grande, si mystérieuse ... Même Phylleras qui a vécu dans cette étendue depuis des années n'a jamais connu tous les secrets de celle-ci.


La première expérience en zone urbaine:

Un jour d'hiver, son ''père '' adoptif tomba subitement malade à cause d'une fleur qui éclot seulement les jours de grands froids, celle-ci en éclosant libère un pollen empoisonné ralentissant les battements du coeur jusqu'à l'arrêt de celui-ci. Violette fit une recherche dans la forêt à la recherche d'une plante possédant une toxine annulant les effets meurtriers que cette fleur. Bizarrement, la jeune elfe était immunisée. Elle fouilla efficacement les environs jusqu'aux lieux très éloignés mais malheureusement elle ne put la trouver. Elle décida de partir dans le monde du milieu à la cité royal de Madorass réputée pour avoir l'une plus grande herberie. Elle partit avec tristesse à la recherche de cette fleur spéciale. La ''Evora Stridénia Lumen '' (Ne cherchez pas, elle n'existe pas) est une plante dont les bourgeons ne s'ouvrait jamais. Les feuilles possédaient une graine chacune qui en tombant faisaient poussées une fleur. Cette herbe était d'un vert intense aux pétales jaunes et lumineux et accumulait la lumière sans jamais la laisser s'échapper. Bien sûr, c'était une rareté. Après deux jours et demi de chemin, elle arriva enfin dans cette zone urbaine qui l'étonna beaucoup. Les gens n'étaient guère comme dans le monde du dessus, ils bousculaient, se marchaient entre eux, utilisaient des vulgarités ...
Elle marchait lentement pour ne pas se perdre mais elle se fit soudainement pousser par une aristocrate dévergondée qui, à la vue de sa chute hurla de rire. Cette malveillance continua sa route comme si rien ne s'était passé. Violette se fit marcher dessus deux fois quand un homme vint la relever et d'un ton bienveillant s'exprima :

<< _ Alors,jeune fille, tu ne t'es pas fait de blessure ?
_ ... ... ... non. Répliqua timidement l'elfe.
_ Ne faits pas attention à cette mijaurée. Il faut être prudent ici ,car les gens ne font point attention aux personnes.. Viens écartons-nous de la foule, je vais soigner ton éraflure ! Argua gentillement l'homme avec un sourire à la bouche. >>

L'homme prit Violette dans ses bras et alla en direction d'une boutique assez délabrée. Il ouvrit la porte de bois brute avec sa jambe droite avec une souplesse déconcertante. Il l'a déposa avec grâce sur un divan en tissu usé bordeaux puis il partit derrière un rideau. Il y avait sans doute une porte qui donnait à l'arrière boutique. Il y ressortit avec une vieille dame qui se présenta avec fougue d'un ton sérieux :

<<_ Permets-moi de me présenter, je m'appelle Miloirène et je suis la gérante de cette pauvre petite boutique. Quelle est la raison de ta venue, petite ?
_ Mère, cette jolie jeune fille est tombée dans la rue et j'ai jugé bon de te l'amener pour voir si elle ne s'est pas fait de bobos. Répliqua-t-il avec un grand sourire.
_ Mmmmh ... Si c'était une mamie de mon âge qui tombait, je ne pense pas que tu l'aurais amené. Petit cachottier. Dit l'octogénaire d'un ton sarcastique.>>

Violette était gênée, se dirigea vers la porte par petits pas. L'homme la rattrapa et lui dit en souriant :

<<_ Oups, il est vrai que je ne me suis pas présenté, je me nomme Victor Bellforde qui je serai le nouveau gérant de cette herberie.
_ Herberie ? Haussa Violette.
_ Euh, oui herberie ... D'ailleurs cette herberie est la plus prestigieuse ...*toussa* pour les connaisseurs.>>

Violette lui expliqua les événements derniers. Elle demanda à Miloirène si elle possédait la fleur en question. La vieille dame lui répondit avec franchise :

<<_ Oublie cette fleur, tu ne pourras pas l'avoir quel que soit ton but !
_ Vous n'avez pas le droit de dire cela !! Dites-moi où est elle ! Je vous en prie ! Tonna l'elfe.
_ La fleur n'a poussé cette année dans un seul endroit mais il est très dangereux. Je ne puis te laisser t-y aventurer.
_ S'il vous plaît ! J'en ai besoin pour sauver mon père. Chaque seconde le rend plus faible. Je ne peux laisser le temps achever mon paternel. Je ne le laisserai pas s'éteindre ! Hurla la jeune fille désespérée.
_ Mère ! J'irai avec elle ! Proposa Victor inconsciemment.
_ Soit, je vous aurai prévenus ! La fleur se trouve dans la forêt d'amanites mais, il y a un gigantesque mais. Un monstre rôde dans cette forêt car il a été attiré par la luminosité de ces pétales d'or. Il te faudra du courage mais aussi de la force. Te sens-tu capable d'une telle quête ? Expliqua Miloirène.
_ Phylleras m'a adopté quand j'étais enfant et il m'a évité la mort. Je ne pourrais jamais me le pardonner s'il meurt.( Gros cliché xD)
_Un monstre ? Euh ... non merci ! Désolé mais je tiens à ma vie.>>

Violette Dellylas ~  Sans_t19

La vieillarde lui offrit une sacoche avec des herbes médicinales, une faucille... Violette la remerciât puis se mit en route. Elle sortit de la boutiques et marcha dans le sens contraire de la foule qui allaient machinalement vers la place principale. Après une quinzaine de minutes, elle dépassa le seuil de royaume en passant la grande porte qui se ferma car la nuit tombait. Pendant vingt minutes, Violette força le pas hâtivement vers son but. Arrivée devant cette étendue boisée, elle suivit un petit sentier qui donnait ensuite à une clairière. La lune était magnifique.
Soudain, mademoiselle Dellylas vit une lumière avec l'intensité du soleil au loin. Elle s'approcha lentement quand elle vit cette masse grise qui aux lames faucheuses endormie. Sur ce qui semblait sa tête, il y avait une cage avec la fleur tant désiré dedans. L'elfe essaya calmement de s'approcher à pas de velours et d'arracher ce petit miracle de cette horrible monstre. Malheureusement, elle n'était pas assez grande. Non loin d'elle, il y avait une pierre qui lui servit à combler ses lacunes de grandeur. Bêtement, elle dégringola et poussa un petit cri qui réveilla la chose. Une des lames du monstre se souleva et alla transpercer le corps au sol de Violette quand un boomerang à trois lames tranchantes coupa l'un des bras de l'agresseur. L'elfe se releva rapidement et recula. Elle remarqua la présence de Victor qui cachait derrière un arbre criait pour détourner l'attention de l'infâme chose. Il tonna alors :

<<_Fais quelques choses pendant que je détourne son attention!!!>>

Victor donna un coup de pied dans la queue du monstre qui de retourna. Il agita les bras en reculant jusqu'à trébucher sur le malheureux rocher.(Toujours le même U.u'')Violette prit peur et récita un sortilège à la hâte … sans résultat. Elle essaya de se calmer et retenta la récitation :

<<_ Par pitié !! Arbolium mors rigina (littéralement :Reine des arbres morts)!! >>

Des branches mortes sortirent de la terre avec violence pour transpercer l'ignoble monstre. Une marre de sang écarlate jaillit. Violette remarqua des crânes ensanglantés à moitié fondus.
Elle s'approcha de la cage sur le sol pour essaya de la récupérer. Victor semblait étonné mais de quoi ? Il demanda à Violette de regarder derrière elle mais elle ne vit rien. Elle sentit des battements dans son dos et vit ensuite des merveilleuses ailes de fée blanches et brillantes tel le firmament. Après avoir cueilli la fleur et alla voir Victor qui demeurait un peu pâlichon. Elle constata avec stupéfaction une affreuse blessure qui petit à petit atrophiait la jambe du jeune homme. Le temps ne jouait pas en faveur de la jeune elfe qui était devant un choix décisif : Son père ou l'homme qui lui a sauvé la vie ? Quel terrifiant dilemme. Elle sortit machinalement les herbes de sa sacoche pour les frotter contre la plaie bleue. Quand elle appuyait sur la peau, des pustules jutant un immonde liquide gélatineux vert éclataient. Que devait-elle faire? Renoncer bêtement à son père ou à l'homme qui eut le courage de venir l'aider. C'est avec une profonde tristesse qu'elle utilisa la fleur. Victor lui ne s'était pas rendu compte du sacrifice que Violette accomplissait. La douleur était insoutenable pour l'homme. Le jeune pauvresse frotta la fleur contre la plaie. Un intense lumière émana aveuglant les deux jeunots. Deux minutes plus tard, la plaie n'existait plus et l'affreuse couleur de la jambe n'était plus. Violette courut avec désespoir pendant un jour et une nuit vers la forêt des âges laissant seul l'homme. Le monde du dessus était encore loin mais elle ne faiblissait pas et puisa dans ses dernières forces pour arriver dans sa demeure.

Quand elle arriva enfin, elle ne trouva plus qu'un corps sans vie, le pauvre corps sans vie de son père qui avec un sourire à la bouche s'était éteins. Le défunt père n'avait laissé derrière lui qu'une lettre d'adieu. L'elfe lut la lettre en pleurant et sanglotant. Quelques jours plus tard, elle enterra le corps sous un arbre de vie, une légende disait que ceux qui sont enterrés sous cet arbre trouveront le chemin du paradis. Suite à cela, Violette promit à son père de réaliser ses rêves et d'avoir une belle vie, une vie heureuse et sans soucis.

To be continued ~

'' Ma chère Violette,

Le plus beau cadeau que tu pouvais me faire était de prouver ton amour pour ton père adoptif. J'espère qu'il ne t'est rien arrivé. Sache que je t'ai considéré comme ma propre enfant. Je suis terriblement fier de toi et de tes choix. S'il te plaît, je ne veux absolument pas que ma mort soit un deuil indéniable pour toi. Vis ta vie, suis tes convictions , réalise tes rêves car tu en as, et des merveilleux, j'en suis sûr. Parcours le monde et découvre le monde à ma place !
Je te souhaite d'avoir aucun remord et d'être heureux. Nous nous reverrons en haut.

Phylleras Illyorem ~ Je t'aime ! ''


En ce qui vous concerne


A quelle fréquence serez-vous présent sur le forum ? Je serai présent(e) minimum une fois par jour.

Comment avez-vous découvert le forum ? En recherchant dans le top des forums fantastiques.

Quelles remarques pouvez-vous formuler à propos de l’apparence du forum ? L'image d'accueil n'est pas trop à mon goût.

Violette Dellylas ~  Tieiej10

Test-RP


La petite réflexion personnelle.

Parcourant les terres de Feleth sans répit, Violette décida de visiter le carrefour de la magie, la ville de Beolan. Sa soif de connaissance n'était guère en vain car ses pouvoirs augmentaient au fil de son voyage. Son père lui avait parlé de son célèbre marché qui cachait des objets magiques plus qu'utile. Marchant dans la grande rue, la jeune elfe remarqua un stand relativement bondé, elle n'osait pas y aller car elle n'aimait pas trop la foule. Elle choisit plutôt le petit stand vide, sans clients. Elle s'approcha et observa la marchandise. Un homme apparût de nulle part soudainement. Il était vêtu d'une veste noire plongeante au niveau des genoux. On ne pouvait voir son visage car celui-ci était encapuchonné. Ce mystérieux personnage prit alors la parole:«_Comment puis-je vous aidez ?». Violette releva la tête et répliqua d'un ton gêné : «_ Je ne cherche rien de très particulier, mais d'après vos gestes et timbre de voix, vous ne semblez pas avoir besoin de clients...» L'homme ricana puis fit une révérence en arguant sarcastiquement :«_ Magnifique ! Je suis en présence d'une devineresse particulièrement pertinente. Vous cachez bien votre jeu ma chère. Tenez, rare son les gens qui arrivent à m'étonner, je vous offre ceci .» L'elfe regarda attention cette récompense. Violette argua un merci puis s'en alla en se questionnant sur ce petit objet.

*Qu'est-ce dont ?Et pourquoi m'a-il donné cet objet bizarre?Cela ressemble à une pierre ambre. Les humains sont vraiment très bizarres. Cet homme, était-il humain au moins ? *

Violette se retourna du coté du stand et constata que l'homme n'était plus là. Cette ville était vraiment bizarre. Elle continua son chemin à l'écart de la foule en direction de la place principale.



* * *

Violette Dellylas ~  Sans_t20

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Setsuna Hendenmark

Fondatrice | Meneuse de la rébellion

________________

Setsuna Hendenmark
________________


Race : Humaine
Classe : Maître Lames
Métier : Chef de la rébellion
Croyances : Dieu du Solstice
Groupe : Rebelle

Âge : 20 ans

Messages : 392


Violette Dellylas ~  _
MessageSujet: Re: Violette Dellylas ~    Violette Dellylas ~  EmptyMer 27 Avr 2011 - 11:40

Paloum et bienvenue ^o^

C'est une bonne fiche, j'ai bien aimé.


Donc donc, validay ma chère Violette Dellylas ~  834638

Violette Dellylas ~  111

_________________


[ Parce que je suis un monstre ?.. Ne regarde pas que les apparences et les actes, sache avant tout qui je suis seulement après juge-moi. ]

Violette Dellylas ~  Stesu110 * Violette Dellylas ~  Stesu210 * Violette Dellylas ~  Stesu310
Violette Dellylas ~  Admin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Violette Dellylas ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feleth :: Prologue :: Registre des personnages :: Fiches validées-