''L’enfant voulait répondre. Mais sa gorge lui fit comprendre que ses mots ne seraient jamais à la hauteur du silence.''
               
Eto Hachiro
 
''La mort, c’est elle qui vous fait tenir debout. C’est elle qui dicte les actes. C’est elle qui peint le monde. Et elle vous emportera tous.''
               
Querel Sentencia
 
''Je ne ressens que soif et tristesse, la mort est futilité. Je la cherche, peut-être suis-je elle.''
               
Nagate Zetsubō
 
''Udyr, quand tu seras mort, on se souviendra de ton nom. Moi je n'en ai pas, car je ne mourrai pas aujourd'hui. Mais le tien restera gravé dans ma mémoire, et dans celle de tous ceux qui t'ont connu, comme celui d'un homme fort, et digne. Alors va, et éteins-toi avec grandeur, devant tous ces vautours.''
               
Darn Butcher
 
''La nature revivait là où les hommes mourraient, le cycle reprenait son cours normal grâce à l’albinos.''
               
Aikanaro Myrrhyn
 
''Ils ne se battaient pour rien qui n’en vaille la peine. Ils étaient incapables de distinguer ce qui avait de la valeur de ce qui n’en avait pas. Alors pourquoi tant de vigueur à la tâche ? Pourquoi risquer sa vie aussi vainement ?''
               
Alcofrybas Grincebrume
 
''Son regard, depuis toutes ces années, avait appris à parler.''
               
Etan Ystal
 
''Un monde de chaos, de destruction et de malheur, un monde impartial et magnifique, le seul en tout cas, où faire l’expérience de la vie prendrait un sens véritable.''
               
Edwin Gwendur
 
''L’enfer, ce doit être l’enfer : courir pour l’éternité dans un paysage sans fin, sans début. Sans possibilité de repos ou de mort.''
               
Tyrias Marchemonde
 
''Mais sans risque on n'obtient rien, voici ma devise mes amis. Il ne faut pas avoir peur de se salir les mains, il ne faut pas avoir peur de la mort…''
               
Dimitri Morteury
 
''Tomber... Ceci est si abstrait. L'on pourrait se relever plus grand que l'on était.''
               
Yozora Adragnis
 
''Il passa des semaines dans le cachot ayant décidé de s'y enfermer lui-même. Puis, au terme de trois semaines, vous êtes venu le voir et vous lui avez dit : «Les larmes ne sont qu'une faiblesse qu'il te faudra masquer... Si tu veux t'apitoyer, libre à toi, mais, si tu souhaites voir les choses changer, tu le peux toujours. Suis-moi... Mon ami.»''
               
Haar Wilder
 
''Le brin d'herbe ne se soucie guère de ce que font les feuilles des arbres. Mais à l'automne venu, les feuilles ne se suffisent plus entre elles. Elles s'assombrissent, se nourrissant des nuages noirs d'orage. Et alors, elles se laissent tomber sur nous.''
               
Le Peintre
 
''S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est immobile, allongée, rigide, puante à en faire vomir, en décomposition, transportant des milliers de maladies, la peau arrachée et les os jaunes. S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est à six pieds sous terre, devenue la proie des corbeaux, et ses yeux mangés par des fourmis... C'est qu'elle a un jour été orgueilleuse et avide. C'est qu'elle a un jour voulu devenir riche et grande, ou bien qu'elle l'est devenue. Cela ne change rien.''
               
Le Violoniste
 
''La pensée est la liberté, la liberté... Alors, le corps est la prison, le corps est la prison... Il faut casser les barreaux.''
               
Sill
 
''Nous croyons conduire le destin, mais c'est toujours lui qui nous mène.''
               
Setsuna Hendenmark
 
''Fais ce que tu veux avec ces villageois, sauf les laisser en vie.''
               
Kaull Hendenmark
 
''La fuite vers la religion peut être une réponse pour certains. Pour d'autres elle n'est que la simple évidence que l'homme est faible et instable.''
               
Astryl Panasdür
 
''La mort ne cherche pas à s’expliquer, elle ne fait qu’agir, monsieur. Les cadavres ne racontent pas grand-chose, mais vivant, un homme peut en avoir long à dire.''
               
Sanaki Hearthlight
 
''Alors, telle une marionnette cassée que l’on tente en vain d’animer, il se releva, restant digne malgré ses blessures.''
               
Dolven Melrak
 
''Quand le sang coule, il faut le boire. La mort ne frappera pas à votre porte mais s'invitera par vos fenêtres !''
               
Andreï Loknar
 
''Personne ne peut capturer une ombre, personne ne peut la dresser ni se l’approprier.''
               
Jazminsaa Alsan
 
''De la même façon, à l'idée qu'un abruti de scribe puisse teinter ses parchemins de calomnies religieuses, ou pire, me faire porter le titre de héros, je vais préférer m’occuper de l'écriture de ma propre histoire.''
               
Alexandre Ranald
 
''La mort... Si belle et terrible à la fois, elle l'appelait, et l'appelle toujours.''
               
Adam Moriharty
 
''Par nature, j’aime tout. Par conséquence, je me hais…''
               
Samaël Apelpisia
 
''C'est sordide et cruel, mais c'est hélas la réalité de ce monde.''
               
Liam Gil' Sayan
 
''Aujourd’hui sur les terres de Feleth les pensées ne sont plus les bienvenues. Le temps de la renaissance spirituelle est terminé. Le temps où les grands penseurs avaient aidé le monde est révolu.''
               
Héra Calliope
 
''La mort était séductrice ; elle ne montrait que ses bons côtés. La sérénité et le calme absolu : pour toujours et sans violence.''
               
Eurybie Pourrie
 
''J’ai atteint cette espèce de vanité qu’apporte l’ancienneté. Je ne crois plus qu’on puisse m’apprendre quelque chose, et si jamais quelqu’un essaye ou y arrive seulement, je me bloquerais et deviendrais hermétique à tout contact.''
               
Dante Waanig
 
''Je devrais t'attacher, tu deviens dangereux pour toi même !''
               
Jeyra Frozeñ
 
''La beauté des êtres n'était rien. La beauté des choses oui. Mais pas forcement celle que l'on voit avec une paire de rétines.''
               
Akira Satetsu
 
''Le noir. Une étendue sombre en perpétuel mouvement.''
               
Melpomène d'Ambre
 
''Il est des oreilles invisibles qui peuvent entendre jusqu'à nos moindres soupirs et des secrets aux allures anodines peuvent se révéler instruments de destruction et de tourments sans fin...''
               
Cassandre Ombrelune
 
''Le "rien" est tellement plus unique que la peur ou n'importe quel autre sentiment...''
               
Meryle Nightlander
 
''Ce n'est pas le nombre ni la force qui compte, c'est l'envie, la cause.''
               
Luyak Salamya
 
''L'innocence d'un enfant est la plus grande peur de l'homme.''
               
Clause Vaneslander
 
''Quand il lui manque une marionnette pour ses spectacles. Il verrait en vous la chose qu'il cherche.''
               
Jack D'enfer
 
''Il n'a pas de notion réelle du bien et du mal, personne ne lui ayant jamais défini ces mots.''
               
Jim Stocker
 
''Je n'ai vu aucune lumière, aucun goulet, pour sortir du boyau infini et obscur que nous empruntons tous, jusqu'à la promesse d'une nouvelle vie, de la transcendance et de la connaissance. Alors, mes yeux se sont adaptés aux ténèbres.''
               
Shaquîlah Dresdeïorth
 
''Le pouvoir ronge l'homme.''
               
Balthazar Bel
 
''Visiblement, la sérénité n'avait de valeur que si on connaissait également, en comparaison, des moments de troubles.''
               
Dranek Barth
 
''Le faible se faisait tuer, le fort vivait un jour de plus.''
               
Rodany Bleinzen
 
''Le soleil se couchait sur le monde du milieu. Les ténèbres se paraient de leurs plus somptueux apparats pour enfin faire leur entrée.''
               
Rin Mephisto
 
''Et alors il vit le chaos, la désolation, la souffrance le désespoir ambiant. Il rit.''
               
Elrog Aniec
 
''Perdu quelque part, marche vers nulle part.''
               
Kyle Wate
 
''La rose n'a d'épines que pour qui veut la cueillir.''
               
Karin Yzomel
 
''- Je peux vous prédire le genre d'homme qui vous convient !
- Je connais déjà mon genre d'homme.
- Vraiment... Et quel est-il ?
- Les hommes morts.''
               
Naladrial Delindel
 
''Utilise tes pouvoirs seulement quand le noir deviendra invivable.''
               
Zedd McTwist
 
''Tes cauchemars m'ont déjà donné l'encre... À présent, ta peau me donnera les pages !''
               
Conrart Crowlore
 
''Bien des gens se font enfermer dans un cercueil une fois mort, mais rares sont ceux qui naissent dedans.''
               
Dassyldroth Arphoss
 
''Le corbeau frénétique qui vous nargue de sa voix perchée, agite ses ailes damnées, où le reflet d'un mort se penche sur votre âme.''
               
Lust Aseliwin
 
''La vie est un mensonge, la destruction une délivrance.
Passent les marées, soufflent les vents, en vain...''
               
Le Passant
 
''Fauche, tranche et avale, gouffre des âmes. Que se dresse devant toi mille fléaux, et que l’enfer se glace devant ta noirceur.''
               
Lloyd Vilehearth
 
''Des charognards pour la plupart, comme ces corbeaux à deux têtes, venant dévorer le valeureux mort.''
               
Meneldil Tristelune
 
''Nous sommes les bourreaux de la justice et de la paix. Même si ce rôle n'est pas agréable à endosser, nous nous devons de le faire, pour le bien du peuple.''
               
Ezekiel Le Sage
 
''Il me tarde de retourner au combat pour finir empalé sur une pique.''
               
Karl Von Morlag
 
''Montre-moi le chemin de la victoire. Ou guide-moi alors dans les tréfonds de la mort...''
               
Aznan Lauréano
 
''Comment peux-tu supporter ça ? C'est assourdissant ! Tue-le ! Qu'est-ce que ça te coûte ? Tu ne l'entendras plus. Tu seras en paix... Tue-le !''
               
Aïden Sochlane
 
''- Faites taire votre cabot !
- Je ne suis pas votre servante !
- Alors je le ferai taire moi-même !''
               
Rosaly Von Gregorius
 
''Le seul présent que la justice a à vous offrir, est votre mort.''
               
Mirage Morteury
 
''Laissez-moi vous conduire aux carnages.... Tant d'âmes ne demandent qu'à succomber.''
               
Idryss Leeverwen
 
''Le soleil est un bourreau. D'une simple caresse, sa langue enflammée peut calciner n'importe quel être.''
               
Seïren Nepthys
 
''C'est une nuit sans lune. Ou bien était-ce un jour sans soleil ?''
               
ShuiLong Zhang
 
''La vie est un rouage lent et grinçant. Il ne tourne que dans un sens. Celui où tu tombes.''
               
Camelle Elwhang
 
''Et un jour, sur vos lits de mort, bien des années auront passé et peut-être regretterez-vous de ne pouvoir échanger toutes vos tristes vies épargnées à Feleth pour une chance, une petite chance de revenir ici et tuer nos ennemis, car ils peuvent nous ôter la vie mais ils ne nous ôteront jamais notre liberté !''
               
Edouard Neuman
 
''Le temps est la gangrène de l'homme, elle apparait puis vous ronge à petit feu. Pour finir il ne vous reste plus que le présent pour vivre ; le passé s'évapore peu à peu et le futur ne vous intéresse guère.''
               
Asgeïr Aslak
 
''Cueillir la fleur de la déchéance et croquer dans la pomme de la faucheuse, nos vies se résument à cela car après tout, nous finissons à une moment où un autre, tous sous terre.''
               
Violette Dellylas
 
''Le pire n'est pas de mourir, mais de se faire oublier.''
               
Erwan Daermon Do'Layde
 
''Tenter d'oublier, même si c'était impossible. Il aurait aimé se jeter à la mer avec la preuve de son acte immonde. Laver tout ce sang qu'il sentait sur lui. Peut-être même s'y noyer, simplement. Sombrer dans les abysses et les ténèbres, pour toujours.''
               
Mio Raeth
 
''La lumière montre l'ombre et la vérité le mystère.''
               
Aeli Seoriria
 
''Si la vie n'a qu'un temps, le souvenir n'a qu'une mesure. Le reste est silence.''
               
Valt Horn
 
''Dans le noir le plus complet, l'aveugle est la meilleure personne à suivre. Dans un monde de folie, qui mieux qu'un fou pour nous guider ?''
               
Ledha Borolev
 
''Je ne crois pas en la force d'un absent. Celle qui ferait de vos dieux ce que vous pensez qu'ils sont.''
               
Gigantus Corne
 
''Une limite qui n'a été créée que pour être dépassée ? C'est simple, imaginez !''
               
Goudwin Didrago
 
''Voir grouiller tous ces gens, connaître leurs désirs et leurs rêves, voir comment évoluent les sociétés, leurs aspirations et leurs défauts. Comprendre que donc rien n'est éternel, et que tous ces rêves et toutes ces folies disparaîtront de la surface du monde. Se laisser aller, indolent, parce que tout cela ne servira à rien, et qu'au bout du compte le monde reste le monde, seule éternité immuable.''
               
Uridan Sangried
 
''L'Inquisition vous remettra sur le droit chemin. Même s'il faut vous briser les jambes pour ça.''
               
Leevo Shellhorn
 
''N'oublie pas d'avoir peur des morts. Ils sont toujours plus nombreux que les vivants, et un jour, tu les rejoindras.''
               
Moira Brawl
 
''J'avais l'habitude avec ce genre d'individus... Moins vous bougerez, moins vous leur parlerez... et moins ils vous cogneront dessus.''
               
Aoi Haandar
 
''Je souhaite voir votre sang se répandre mollement à la surface d'une eau rendue trouble par les masses de cadavres vidés de leur substance, marcher dans les champs de vos ossements éparpillés, me remémorant à chaque pas votre mort absurde et pathétique, que vos noms ne soient pas contés, que votre souvenir s'éteigne comme s'éteint votre vie fade et misérable, qu'à travers les années, seuls subsistent vos ossements tels de tristes traces blanchâtres dans un paysage noir de guerre, de sang et de folie.
Et que telles cette phrase, vos morts n'aient aucune importance, aucune signification pour quiconque.''
               
Nargheil Eoss
 
''Bénie soit la haine que tu porteras à ton prochain, lave l'Homme des péchés qu'il a commis.
Sois l'épée du jugement qui s'abattra sur cette race impure, souillée par la vengeance et la corruption.''
               
Meiro Fuuchiuse
 
''Notre futur exprime nos actes passés.''
               
Terence Ripper
 
''Rencontre les ténèbres et tu admireras la lumière, dit le voyant.
Contemple la lumière et tu provoqueras les ténèbres, dit l'aveugle.''
               
Tekian Varis
 
''Un général courageux et fier, est celui qui exécute en premier l'ordre qu'il donne à ses hommes.''
               
Danarius Kyrarion
 
''L'art est le sentiment obscur de l'appropriation de l'étrange.''
               
Leroi-Gourhan
 
''La mort nous sourit à tous, et tout ce que nous pouvons faire, c'est lui sourire en retour.''
               
Marc-Aurèle
 
''L'art est la mystérieuse présence en nous, de ce qui devrait appartenir à la mort.''
               
Malraux
 
''L'art est une profondeur creusée dans le visage du monde.''
               
Weischedel
 
''Le néant après la mort ? N'est-ce pas l'état auquel nous étions habitués avant la vie ?''
               
Schopenhauer
 
''Les avocats d'un malfaiteur sont rarement assez artistes pour tourner à l'avantage de leur client la belle horreur de son acte.''
               
Nietzsche
 
''Ôte-toi de mon soleil.''
               
Diogène le cynique
 
''Il y a pas d’œuvre d'art sans collaboration du démon.''
               
André Gide
 
''Ce n'est pas le lieu mais son cœur qu'on habite.''
               
John Milton
 
''Nous sommes les histoires que nous vivons.''
               
Auteur inconnu
 
''La mort est terrible pour n'importe qui. Bons ou mauvais, anges ou démons, c'est la même chose. La mort est impartiale. Il n'y a pas de mort particulièrement horrible. C'est pourquoi la mort est effrayante. Les actes, l'âge, la personnalité, la richesse, la beauté... Tout ça n'a aucun sens face à la mort.''
               
Fuyumi Ono
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Jin le vagabond

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Jin Nishizono



________________

avatar
________________


Race : Syrinx
Classe : Maître lame
Métier : Garde du corps
Croyances : Aucune
Groupe : Solitaire

Âge : 59 hivers

Messages : 3

Histoire de Personnage : Jamais

MessageSujet: Jin le vagabond   Jeu 15 Sep 2011 - 1:57

* * *





Nom : Nishizono
Prénom : Jin
Rang :Le vagabond

Âge : cinquante-neuf hivers et la trentaine en apparence.
Sexe : Homme
Race : Syrinx né d'une fleur de lotus sacré.
Classe : Maître lame
Métier : Garde du corps
Croyances : Aucune
Groupe :Solitaire






Équipements :

- La tenue du vagabond: (à l'identique de l'image ci-dessous)
image:
 

Jin est un guerrier errant, il lui est donc indispensable de porter une tenue légère et confortable pour pratiquer convenablement les routes de Feleth sans être gêné que ce soit en marchant ou même en combat.

Celle-ci est composée de matières légères en tissu, comme une sorte de lin. La tenue comprend une sorte de chemise se fermant par le moyen de ficelles situées à l'intérieur et sur le coté. Par dessus se trouve l'équivalent d'une veste légère sans manche, ouverte sur le devant et tombant en dessous du bassin sur l'arrière. S'ajoute à cela un pantalon ample, une ceinture de la même matière que le reste, lui permettant de maintenir ses sabres sur le coté, des chausses en tissu avec une séparation entre le gros orteil et le reste pour lui permettre de porter ses sandales tressées.
Il a aussi une corde faite en lin épais pour resserrer contre lui sa tenue au niveau des aisselles, pour faciliter son habiliter si le besoin l'exige (en particulier les travaux manuels comme la coupe du bois, le ménage, etc.).


- Un chapeau en paille: (ressemblant à l'image ci-dessous)
image:
 

Il s'agit d'un chapeau en paille ayant la forme approximative d'un parasol, c'est-à-dire formant un cercle autour de la tête, protégeant son porteur du soleil et lui conférant un certain anonymat au niveau du visage qui est à moitié caché par le chapeau.


- Le matériel pour fumer: (identique à l'image ci-dessous)
image:
 

Jin est un grand amateur de tabac. Il possède donc une pipe allongée avec un petit embout à l'extrémité de celle-ci pour y déposer des herbes à fumer. Cet embout et de taille réduite, permettant une utilisation à petite dose. Pour allumer celle-ci il utilise de la magie rudimentaire (voir la partie "talents de magie").


- Armure et masque de guerre: (identique à l'image ci-dessous)
image:
 
image:
 

Cette armure appartenait à son maître. Lors de sa mort il décida que celle-ci lui revenait de droit et se l'est appropriée. Elle est en cuir épaisse et teintée, ce qui lui permet d'être relativement légère pour une armure. Sur les zones sensibles du corps (comme la gorge, au niveau des aisselles, etc.) se trouve de la maille légère et tressée offrant une résistance plus accrue. Un gilet long et ouvert devant recouvre son armure avec l'image d'un lotus dans le dos, symbole de sa personne, tel une signature.

S'ajoute à cela un masque de guerre avec le visage d'un démon qui a pour but de lui donner un aspect monstrueux pour effrayer les ennemies. Ce masque recouvre légèrement le haut du crâne pour un meilleur maintient sur la tête. Il s'attache avec des lacets de soies tressées et renforcées avec un peu de cuir au centre pour une meilleure résistance. Il a aussi une utilité de survie, cette matière inconnue composant le masque le protège de la plupart des coups, sans pour autant être incassable.

Cette tenue est utilisée exclusivement pour les guerres, sur les champs de batailles car il faut un certain temps pour la porter selon un rituel bien précis et que celle-ci est plus lourde que la normal et sur les chemins cela l'épuiserait à l'usure. Il l'utilise aussi lors de cérémonies officielles et importantes. Lorsqu'il ne la porte pas, il la laisse là où il loge. Pour la transporter de ville en ville, il la range soigneusement et la fait transporter par des chevaux avec le reste de ses effets.


- Armes: (identique à l'image ci-dessous)
image:
 

Le guerrier possède deux sabres, dont l'un est relativement plus petit que l'autre et qu'il utilisera plutôt dans les lieux étroit où son sabre habituel serait dangereux à utiliser voir même inutile. Ces sabres sont de nature simple, mais ils ont tout deux été forgés pour lui lors d'une cérémonie le nommant officiellement guerrier. Il lui est impossible de s'en séparer et les porte donc en permanence sur lui, du coté gauche de sa ceinture (Jin est droitier).

- Equipements divers:
image:
 
image:
 

Jin possède sur lui en plus de son matériel pour fumer, un bol personnel qu'il utilise pour l'eau et le thé pour la majorité du temps. Il est en bois qu'il accroche à sa ceinture sur le coté opposé au sabre, avec le reste de son matériel. S'ajoute à cela des baguettes en bois pour se nourrir.
Il porte au bras gauche un bracelet composé de 28 billes.




Talents de combat :
Le guerrier possède une grande habilité dans le maniement de ses sabres dont il est devenu un expert. Il combat avec une seule lame que ce soit à une main ou à deux mains. En tant que maitre-lame les combats ne s'éternise jamais. Sa nature de syrinx et ses entrainements intensifs lui ont permis de gagner en force et en rapidité dans ses déplacements ainsi que l'exécution de ses mouvements. Il a du apprendre aussi à tirer à l'arc, monter à cheval ainsi que différents styles de combats à main nue. Ces aptitudes supplémentaires sont à un niveau inférieur que celle du maniement du sabre. Il utilise son arc plus dans une optique de chasse, ou de rares occasions sur le champ de bataille. De même pour le combat à main nue, cela lui sert plus dans ses entrainements, ou pour pratiquer une clé d'immobilisation sur une personne, ce qui reste relativement rare.
Cette force de frappe hallucinante peut le rendre vulnérable physiquement.


Talents de magie :
Lors d'un de ses voyages Jin à appris à maitriser, de façon rudimentaire, le feu. N'aimant que peu la magie, il ne s'en sert que pour allumer sa pipe, une bougie, ou pour tout ce qui attrait à la vie courante. Il n'est capable que de transformer l'extrémité de son index sous la forme d'une braise ardente. Il n'utilise jamais sa magie pour le combat et lorsqu'il pratique cela il fait très attention car il possède une résistance faible au feu.


Talents divers :
Il connait les bases en matière de soins des blessures sauf pour les plus graves. Il a une connaissance qui s'est fortement développer quant à la connaissance du thé. Jin utilise fréquemment la méditation pour apaiser son esprit. Il pratique celle-ci quotidiennement pour que cela puisse avoir un effet bénéfique sur sa vie ainsi que la compréhension du monde et de lui-même.


Pouvoirs particuliers :
Etant le fruit d'une plante associée à de la magie le vagabond possède la particularité d'avoir une peau ne retenant pas l'eau. Celle-ci glisse sur son corps sans le mouiller. Il s'agit d'un principe venant du lotus. Cette particularité, bien que peu utile, lui permet de sécher rapidement et de lui éviter certaines maladie et infections de la peau.


Métier :
Garde du corps

Il s'agit d'un concept simple. Le garde du corps est payé pour protéger de sa vie une personne, un animal, un objet ou autre. Cela passe par de la protection rapprochée, de l'accompagnement d'un convoi et cela lui arrive même de devoir effectuer certaines tâches ingrates. Il vend sa vie au service des plus offrant quelle que soient les demandes. Libre à lui ensuite refuser ou non une demande mais une fois le contrat accepté il se doit d'aller jusqu'au bout quitte à y perdre la vie.



Apparence physique :
De ses cinquante-neuf années de vie depuis sa découverte Jin n'en possède pas le physique. Du haut de ses un mètre quatre-vingt cinq, Jin a l'apparence d'un homme d'une trentaine d'année. Le guerrier possède une longue chevelure noire, qui lorsque celle-ci est détachée tombe jusqu'au bas de son dos. La couleur mauve de ses yeux, rappelle la couleur de certains lotus.

Pour compenser le fait de n'avoir ni père ni mère, sa nature de syrinx et le lotus lui ont donné une élégante silhouette ainsi que des muscles délicatement dessinés qu'il entretient jour après jour à force d'entrainements, de méditations et de soins. Son visage possède la même harmonie et finesse que la fleur dont il garde la cicatrice en souvenir. C'est ce même visage qui ne laisse paraître aucune émotion, habitué à garder ces choses là pour sa personne. Le jeune guerrier ne possède pour pilosité que ses cheveux et ses sourcils.

Son corps est marqué par le temps, lui imposant de garder avec lui ces cicatrices du passé tel un fardeau, ou peut-être pour se rappeler que personne ne peut fuir la Mort. Sur le dos de sa main gauche se trouve son signe de naissance, une marque imposée à tous syrinx, une sorte de signe d'appartenance. Cette scarification prend la forme de sa forme originel: un Lotus sacré. Sa discrétion l'oblige à couvrir de bandage son bras entier jusqu'aux doigts, ainsi que l'épaule gauche, pour camoufler sa main, mais aussi pour la protéger du temps qui passe, cherchant à lui voler sa propre vie.



Caractère, personnalité :
Le temps finira par l'avoir à son tour Jin le sait bien, il a apprit à accepter la mort au quotidien. Sa quête ne le mène donc pas vers un "Quand?" mais plutôt vers une recherche de l'équilibre. Cette paix intérieur que tout être devrait désirer et chérir. En choisissant la voie du guerrier il en a accepté les règles d'or tel que l'impartialité et la discrétion. Ce n'est point la timidité qui le pousse à rester en retrait et à parler peu, c'est juste qu'il sait qu'un silence vaut plus que toutes les paroles de ce monde, il se doit donc de bien choisir ses paroles avant de les prononcer. Chaque mot, chaque son, chaque idée a son importance ainsi que ses conséquences.

Le guerrier est en paix avec lui-même ce qui lui permet de ne pas douter et surtout de ne pas trembler quelle que soit la situation. Il ne peut laisser place à l'anxiété et à la peur. Cela lui permet de ne jamais perdre le contrôle ni de son corps, ni de son esprit. il s'agit d'une sorte de conscience de toute chose.
Calme, sérieux, détermination, sérénité, force, honneur, courage sont les maîtres mots de sa philosophie. Passant ses journées à travailler pour le compte de ses maîtres du moment pour une garde rapprochée, à entretenir son corps avec des entrainements et son esprit avec de la méditation, à prendre soin de son matériel et ses armes, le vagabond vit au jour le jour n'attendant rien de plus de la vie que ce qu'elle peut lui offrir au quotidien.








Le journal d'un vagabond


Chapitre premier: Naissance en eaux troubles

Il est dit que le lotus émerge de la noirceur de la vase pour s'épanouir et se dresser hors de l'eau pour donner une fleur d'une beauté incroyable. C'est dans l'impureté de la profondeur des eaux saumâtres, qu'elle va puiser son élégance et sa beauté pour être enfin attirée par la lumière. Cette plante symbolise en quelque sorte l'épanouissement quel qu'il soit.

C'est dans la boue, l'eau et la noirceur d'un monde que l'on nommerait le Vain que je naquis. Je suis un enfant de cette terre sans existence certaine, rebut d'un univers dont les lois, dans leur éphémère existence, ne seraient suivi que par des ombres. Homme? Démon? Plante? Que suis-je en réalité? Il m'arrive de penser n'être qu'un effet de circonstance, le fruit d'une absurdité.

Un lotus sacré. Voilà ce que j'étais. Me penser fou serait une solution facile mais point une réponse honorable. Je n'ai que peu de preuves à avancer: ma parole, une cicatrice ainsi qu'une réaction face à l'eau. Le temps passé sous cette forme m'est inconnu, je ne pourrais même dire si je possédais une sorte de conscience. La seule affirmation possible est que j'étais un lotus sacré.

Le seuls souvenir de ma naissance fût une musique...
Cette douce mélodie parcourant mes nervures en parfaite communion avec le son de mon âme. Cela ne dura qu'un temps, un temps suffisant pour marquer mon esprit à jamais.

Ce n'est qu'après bien des errances que j'appris ma nature profonde, mon monde d'origine et mon étrange conception. Ce qu'il faut expliquer c'est que du Vain de ma naissance je n'ai que de troubles images qui m'apparaissent encore aujourd'hui dans mes songes. On y voit une vaste étendu d'eau entouré de nuages sombres vomissant de leurs bouches souffre et sang. Au centre se trouve une unique petite fleur de lotus perdu au milieu des cadavres et de la vase dévorant ces corps perdus. Il y a aussi une forêt de bambou flottant dans les airs et dont les racines ne désire qu'une chose: se planter en vous pour nourrir leurs petits aux visages grimaçants, prêt à recracher les couleurs du temps.

Je me vois courir à peine né sur cette eau glacée, au milieu de ces bambous voraces, comme si je voulais fuir le lotus qui m'appelait à lui. Au fond de moi je sentais que je devais m'en éloigner. Ensuite un trou noir, comme aspiré dans les entrailles de la Mort elle-même, j'ai comme la sensation d'être mâché, broyé, digéré avant d'être recraché. S'en suit le néant, je me vois ouvrir les yeux découvrant que je suis entrain de me noyer.

C'est toujours là que je m'éveille en sueur...



Chapitre deux: jour de pluie

Je n'ai qu'une notion assez vague de mon âge du fait que je ne sais comment cela s'établit pour les êtres de mon espèce. Lorsque mon maître m'a recueilli j'en paraissais, d'après ce qu'il avait pu m'en dire, trois ou quatre années. Ce qui fait que l'on souhaite mon avancée chaque année au jour de ma découverte.

Je fus de suite intégré dans ma nouvelle vie. Je faisais à présent parti de la famille du maître dont j'héritais du nom. Ce fut un honneur pour moi de l'avoir en tant que père et instructeur. J'appris tout de lui sur la voie du guerrier, la pèche, la chasse, la méditation, ainsi que la lecture et l'écriture. Il fit de moi ce que je suis aujourd'hui, un guerrier maniant aussi bien le sabre que le pinceau. Dans la guerre, l'esprit à une place bien plus importante que la force brute.

Mon éducation se fit dans un village de l'archipel des îles basses. C'est un lieu merveilleux entouré d'eau où le calme et l'équilibre règne en roi suprême. Je comprends pourquoi ce village a tenu à rester coupé du monde et de sa folie. On avait l'impression de vivre dans un songe tant la beauté des lieux et la douceur de la vie nous envoutait. Même la pluie réchauffait ou rafraichissait nos cœurs selon les saisons.

Il s'agit l'un d'un simple village possédant tout ce qui est nécessaire pour vivre de façon autonome. Nous avons notre sage guérisseur, un forgeron, des commerçants, des pécheurs ainsi que nous, les guerriers. Notre rôle était de protéger cette île qui était à nous depuis de nombreuses générations d'après les écrits des anciens. La protéger d'attaques extérieurs, comme celles de pirates, par exemple, prêt à tout pour posséder des femmes pour la compagnie, de la nourriture pour survivre en attendant une prochaine excursion et des esclaves pour en faire des matelots. Jusqu'à présent nous avons réussi à les tenir en échec.

L'eau est notre alliée...

Je dois d'ailleurs parler d'un fait étrange qui se produit lorsque de l'eau rentre en contact avec ma peau. Mon corps n'absorbe pas celle-ci qui glisse le long de mon corps sans l'humidifier. Lorsque je sors de l'eau, je sèche donc extrêmement vite. Cela m'évite donc d'attirer certaines maladies ou champignons qui apprécie ce genre d'humidité humaine. Cet effet est sûrement du à ma nature originel de lotus, du moins j'en ai l'intime conviction.



Chapitre trois: la voie du guerrier

"Si vous cherchez à maîtriser des techniques ou a influencer des personnes, votre but est limité. Mais si votre but est l'univers, alors il est sans limite."

Nous vouons notre vie et notre âme au service de notre maître. Offrir sa vie pour le protéger est une chose évidente. Le guerrier doit respecter plusieurs principes:

- Tel la vie, la mort est le quotidien du guerrier il doit l'accepter.
- La loyauté du guerrier envers son maître ne possède aucune limite.
- Le guerrier se doit de laisser ses émotions pouvant nuire à sa réflexion.
- L'équilibre est sa voie.
- L'arme du guerrier doit être le prolongement de son âme.
- Un bon sabre est celui laissé dans son fourreau.
- Courage, droiture, calme et sagesse sont le guerrier.

L'éducation se déroule en deux étapes. La première consiste à éduquer l'esprit de l'élève. Cela se pratique en apprenant à lire, écrire, raisonner, calculer et méditer. Ces apprentissages permettent par la suite de lire des écrits sur la voie du guerrier, l'art de la guerre, la stratégie, les différents styles de combats au corps à corps et sur les lames. En parallèle un certain entrainement du corps sera effectué pour le préparer à ce qui va suivre.

La deuxième étape commence vers le douzième hiver. Celle-ci consistera à forger le guerrier en une arme. La maîtrise parfaite de son corps et de son esprit pour protéger et servir son maître. Le novice se devra de savoir monter à cheval, tirer à l'arc et maîtriser le combat au corps à corps, à main nu ou muni d'une arme.

La voie du guerrier est un choix de vie, une philosophie. Une enfance passer à se former, une vie entière à apprendre. Ce n'est pas tant la maîtrise parfaite d'une arme et d'un style de combat qui importe, c'est rechercher la paix intérieur. Comprendre l'harmonie et l'équilibre, tenter de vivre de cela.

Le sang ne doit pas couler inutilement...



Chapitre quatre: la fleur immortelle ne se fane

Une chose que je n'ai pas mentionné c'est cette marque sur mon corps prenant la forme d'un lotus. Une sorte de scarification, ou une tache de naissance représentant ce que je suis réellement. Par moment j'ai l'impression que celle-ci vit comme si nous étions liés. Elle est située sur le dos de ma main gauche. Je protège cette trace en la recouvrant d'un bandage, ce qui a pour effet de la cacher des yeux de curieux mal-attentionnés.

Lors de l'une de mes nombreuses errances en ce monde, mon chemin croisa celui d'un ermite étrange qui se contenta de me dire: "ton cœur fanera quand le lotus s'éteindra". Je ne sais quelle espérance de vie je pourrai avoir, mais ayant accepté la mort dans ma vie, je n'y prête que peu d'attention.

Durant mon histoire je n'ai pas eu le temps d'aborder qui était mon maître. Il se nommait Musashi Nishizono et pour le bien de sa mémoire je ne dirai que peu de chose. C'était un homme humble et d'une sagesse sans pareil. J'ai eu l'honneur d'apprendre tout de lui et de le servir pendant de nombreuses années. Mais le destin a voulu faire de moi un guerrier errant. Durant ma vingt-quatrième année felethienne, il fut assassiné dans son sommeil nous laissant impuissant face à sa mort. Ne pouvant accepté cette fin, ni même la comprendre je décidais de quitter mon île et de parcourir le monde tel un vagabond. C'est d'ailleurs le surnom dont j'ai hérité: Le vagabond. Je passe de ville en ville louant mes services en tant que garde du corps, me retrouvant à faire parfois les salles besognes pour vivre. Pourtant je suis heureux ainsi, en quête de l'équilibre.

"La solitude rétablit aussi bien les harmonies du corps que celles de l'âme."







Citation :

A quelle fréquence serez-vous présent sur le forum ?
Trois fois par semaine.


Comment avez-vous découvert le forum ?
Le forum m'a été indiqué par ma douce et tendre.


Quelles remarques pouvez-vous formuler à propos de l’apparence du forum ?
...





Tel la vie, la mort est notre quotidien il nous faut l'accepter. Rien n'est plus facile pour elle de nous reprendre ce qui nous a été offert à la naissance. La fuir ne vous permettra pas de prolonger votre existence, seulement de nourrir votre peur, mère de toute folie.

Rien ne sert de se demander ce qu'il y a après la mort. Demandez-vous plutôt ce qu'il y a-t-il avant?
Chaque chose a ses raisons d'exister et de perdurer. La quête de l'immortalité à conduit bon nombre d'être à se complaire dans leur orgueil au lieu de rechercher la paix intérieur.

Tel est la voie du guerrier...

Pensez d'eux qu'ils ne sont qu'une lame est une erreur car celle-ci sera bien meilleur rangée dans son fourreau que recouverte du sang. Notre talent à manier les armes est à l'image de notre détermination, mais ce n'est pas ce qui fait la grandeur de l'homme qui, elle, réside dans notre esprit. Le corps peut souffrir, mourir et même se détruire, mais l'esprit vivra toujours.

Tel est la voie du sage...

Je suis un marcheur errant de ville en ville, vivant au jour le jour et en paix avec moi-même. Je découvre les mondes qui nous sont offerts en foulant leurs terres et en bravant le temps qui me surveille en défilant devant moi comme un démon enragé en quête de décadence. Je n'y accorde nulle attention, mon destin est entre mes mains à présent.

* Tel est la voie du Vagabond *


* * *


Dernière édition par Jin Nishizono le Jeu 15 Sep 2011 - 11:48, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Clause Vaneslander



________________

avatar
________________


Race : Syrinx-Seirdan
Classe : ex-Invocateur
Métier : Chasseur de vampire
Croyances : Lui même
Groupe : L'ordre du Sang Clair

Âge : 126 ans

Messages : 186


MessageSujet: Re: Jin le vagabond   Jeu 15 Sep 2011 - 10:43

Re-bonjour Jin !
Je vois que tu es fidèle à Feleth, c'est bien ! ^^

*tapote sa tête* Brave bête Cool

Ta fiche est bien présentée, on y reconnaît ton style d'écriture qui est toujours aussi agréable à la lecture.
Néanmoins, j'aurai préféré que tu axes ton personnage plutôt sur la manipulation d'une ou plusieurs épées (oui les maîtres lames le peuvent) et l'utilisation d'une magie (à l'état rudimentaire).
Mais tu as préféré réduire cette dernière à des fins passives et accroître tes compétences en combat rapproché.

Soit, c'est une bonne idée. Je te demanderai toute fois de préciser que ton talent au corps à corps pur (mains nues) est plus basique que celui utilisé avec ton épée. Car tu maîtrise en plus l'art du tir à l'arc, ce qui fait de toi un combattant redoutable.

Je connais assez ta façon de rp pour aussi dire que tu n'as pas tendances à être "grosbill" donc je te fais confiance pour ne pas abuser de tes techniques (faut pas taper les nouveaux =P )

Le sceau de la 1re validation t'es donc à portée de main !

Bon courage (même si tu as peu de modif' à faire)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jin Nishizono



________________

avatar
________________


Race : Syrinx
Classe : Maître lame
Métier : Garde du corps
Croyances : Aucune
Groupe : Solitaire

Âge : 59 hivers

Messages : 3

Histoire de Personnage : Jamais

MessageSujet: Re: Jin le vagabond   Jeu 15 Sep 2011 - 11:15

Merci pour ta réponse et tes conseils.

Mon personnage est, comme tu l'auras remarqué basé à cent pour cent sur les samouraïs qui se devaient de maîtriser plusieurs armes. Après il est évident que leur habilité pour le sabre et nettement supérieur au reste.

Je vais préciser que l'arc est surtout utilisé pour la chasse ou rares exceptions. De plus il n'en porte pas sur lui. Pour les techniques de corps à corps c'est le même principe. Il s'agit là d'un moyen de s'entrainer et de se sortir de certaines situations périlleuses en cas de perte de son arme, ce qui est très rares, ou pour faire une clé d'immobilisation.

Pour la magie, je trouve que pour un maître lame se rapprochant d'un samouraï ne se doit pas d'utiliser la magie à des fins militaires. Et comme je l'ai précisé il préfère utiliser la magie pour des actions de la vie courante. Il n'a pas besoin de la magie pour le combat car son statut de maître lame lui donne vitesse et force contre une résistance plus faible certes.

Et comme tu l'as dit ma force et mon aptitude au combat me donne suffisamment d'avantages pour ne pas avoir à utiliser la magie.

Je fais deux ou trois modifications et j'édite ce message pour prévenir des changements.


EDIT: J'ai modifié la partie "Talent de combats"

Citation :

Le guerrier possède une grande habilité dans le maniement de ses sabres dont il est devenu un expert. Il combat avec une seule lame que ce soit à une main ou à deux mains. En tant que maitre-lame les combats ne s'éternise jamais. Sa nature de syrinx et ses entrainements intensifs lui ont permis de gagner en force et en rapidité dans ses déplacements ainsi que l'exécution de ses mouvements. Il a du apprendre aussi à tirer à l'arc, monter à cheval ainsi que différents styles de combats à main nue. Ces aptitudes supplémentaires sont à un niveau inférieur que celle du maniement du sabre. Il utilise son arc plus dans une optique de chasse, ou de rares occasions sur le champ de bataille. De même pour le
combat à main nue, cela lui sert plus dans ses entrainements, ou pour pratiquer une clé d'immobilisation sur une personne, ce qui reste relativement rare.
Cette force de frappe hallucinante peut le rendre vulnérable physiquement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Clause Vaneslander



________________

avatar
________________


Race : Syrinx-Seirdan
Classe : ex-Invocateur
Métier : Chasseur de vampire
Croyances : Lui même
Groupe : L'ordre du Sang Clair

Âge : 126 ans

Messages : 186


MessageSujet: Re: Jin le vagabond   Jeu 15 Sep 2011 - 11:42

Nickel ! Plus rien ne me retient pour te valider,
mais comme j'aime pas ta tête je vais pas le faire.






































































































































































































Je taquine Razz

First Validation !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jin Nishizono



________________

avatar
________________


Race : Syrinx
Classe : Maître lame
Métier : Garde du corps
Croyances : Aucune
Groupe : Solitaire

Âge : 59 hivers

Messages : 3

Histoire de Personnage : Jamais

MessageSujet: Re: Jin le vagabond   Jeu 15 Sep 2011 - 11:52

Qui aime bien, châtie bien il parait.
Merci pour ta validation Clause.

Sur la demande de Meryle j'ai modifié le terme "Tabac" qui ne s'utilise pas sur Feleth par "herbes à fumer".

voici la modification:

Citation :

Jin est un grand amateur de tabac. Il possède donc une pipe allongée avec un petit embout à l'extrémité de celle-ci pour y déposer des herbes à fumer. Cet embout et de taille réduite, permettant une utilisation à petite dose. Pour allumer celle-ci il utilise de la magie rudimentaire (voir la partie "talents de magie").
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Camelle Elwhang

♘ | Elh

________________

avatar
________________


Race : Séraphin-Démon Commun
Classe : Archère.
Métier : Intendante de l'Alliance- Assassin perdue.
Croyances : Déesse de l'Equinoxe.
Groupe : Alliance- Alliance des Ombres.

Âge : 23 ans.

Messages : 542

Fiche de Personnage : Ne clique pas

Histoire de Personnage : "L'Ambition est née de rêves brisés":
- Diffusion
-Proposition



MessageSujet: Re: Jin le vagabond   Jeu 15 Sep 2011 - 17:01

HOU LE VILAIN !

JE T'AIME PAS, JME CASSE !
TA FICHE EST POURRIT, C'EST NUL!
TELLEMENT QUE J'EN AI LES YEUX QUI SAIGNENT Very Happy

Mais non! Je rigole :DDD
Franchement je la trouve bien aboutit, tu maitrise ton personnage et ça, ça va être du trèèèèèès bon rp Wink
Donc, puisque que je blablate pour rien dire...

V A L I D E Y !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



________________


________________



MessageSujet: Re: Jin le vagabond   

Revenir en haut Aller en bas
 

Jin le vagabond

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feleth :: Prologue :: Registre des personnages :: Fiches validées-