''L’enfant voulait répondre. Mais sa gorge lui fit comprendre que ses mots ne seraient jamais à la hauteur du silence.''
               
Eto Hachiro
 
''La mort, c’est elle qui vous fait tenir debout. C’est elle qui dicte les actes. C’est elle qui peint le monde. Et elle vous emportera tous.''
               
Querel Sentencia
 
''Je ne ressens que soif et tristesse, la mort est futilité. Je la cherche, peut-être suis-je elle.''
               
Nagate Zetsubō
 
''Udyr, quand tu seras mort, on se souviendra de ton nom. Moi je n'en ai pas, car je ne mourrai pas aujourd'hui. Mais le tien restera gravé dans ma mémoire, et dans celle de tous ceux qui t'ont connu, comme celui d'un homme fort, et digne. Alors va, et éteins-toi avec grandeur, devant tous ces vautours.''
               
Darn Butcher
 
''La nature revivait là où les hommes mourraient, le cycle reprenait son cours normal grâce à l’albinos.''
               
Aikanaro Myrrhyn
 
''Ils ne se battaient pour rien qui n’en vaille la peine. Ils étaient incapables de distinguer ce qui avait de la valeur de ce qui n’en avait pas. Alors pourquoi tant de vigueur à la tâche ? Pourquoi risquer sa vie aussi vainement ?''
               
Alcofrybas Grincebrume
 
''Son regard, depuis toutes ces années, avait appris à parler.''
               
Etan Ystal
 
''Un monde de chaos, de destruction et de malheur, un monde impartial et magnifique, le seul en tout cas, où faire l’expérience de la vie prendrait un sens véritable.''
               
Edwin Gwendur
 
''L’enfer, ce doit être l’enfer : courir pour l’éternité dans un paysage sans fin, sans début. Sans possibilité de repos ou de mort.''
               
Tyrias Marchemonde
 
''Mais sans risque on n'obtient rien, voici ma devise mes amis. Il ne faut pas avoir peur de se salir les mains, il ne faut pas avoir peur de la mort…''
               
Dimitri Morteury
 
''Tomber... Ceci est si abstrait. L'on pourrait se relever plus grand que l'on était.''
               
Yozora Adragnis
 
''Il passa des semaines dans le cachot ayant décidé de s'y enfermer lui-même. Puis, au terme de trois semaines, vous êtes venu le voir et vous lui avez dit : «Les larmes ne sont qu'une faiblesse qu'il te faudra masquer... Si tu veux t'apitoyer, libre à toi, mais, si tu souhaites voir les choses changer, tu le peux toujours. Suis-moi... Mon ami.»''
               
Haar Wilder
 
''Le brin d'herbe ne se soucie guère de ce que font les feuilles des arbres. Mais à l'automne venu, les feuilles ne se suffisent plus entre elles. Elles s'assombrissent, se nourrissant des nuages noirs d'orage. Et alors, elles se laissent tomber sur nous.''
               
Le Peintre
 
''S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est immobile, allongée, rigide, puante à en faire vomir, en décomposition, transportant des milliers de maladies, la peau arrachée et les os jaunes. S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est à six pieds sous terre, devenue la proie des corbeaux, et ses yeux mangés par des fourmis... C'est qu'elle a un jour été orgueilleuse et avide. C'est qu'elle a un jour voulu devenir riche et grande, ou bien qu'elle l'est devenue. Cela ne change rien.''
               
Le Violoniste
 
''La pensée est la liberté, la liberté... Alors, le corps est la prison, le corps est la prison... Il faut casser les barreaux.''
               
Sill
 
''Nous croyons conduire le destin, mais c'est toujours lui qui nous mène.''
               
Setsuna Hendenmark
 
''Fais ce que tu veux avec ces villageois, sauf les laisser en vie.''
               
Kaull Hendenmark
 
''La fuite vers la religion peut être une réponse pour certains. Pour d'autres elle n'est que la simple évidence que l'homme est faible et instable.''
               
Astryl Panasdür
 
''La mort ne cherche pas à s’expliquer, elle ne fait qu’agir, monsieur. Les cadavres ne racontent pas grand-chose, mais vivant, un homme peut en avoir long à dire.''
               
Sanaki Hearthlight
 
''Alors, telle une marionnette cassée que l’on tente en vain d’animer, il se releva, restant digne malgré ses blessures.''
               
Dolven Melrak
 
''Quand le sang coule, il faut le boire. La mort ne frappera pas à votre porte mais s'invitera par vos fenêtres !''
               
Andreï Loknar
 
''Personne ne peut capturer une ombre, personne ne peut la dresser ni se l’approprier.''
               
Jazminsaa Alsan
 
''De la même façon, à l'idée qu'un abruti de scribe puisse teinter ses parchemins de calomnies religieuses, ou pire, me faire porter le titre de héros, je vais préférer m’occuper de l'écriture de ma propre histoire.''
               
Alexandre Ranald
 
''La mort... Si belle et terrible à la fois, elle l'appelait, et l'appelle toujours.''
               
Adam Moriharty
 
''Par nature, j’aime tout. Par conséquence, je me hais…''
               
Samaël Apelpisia
 
''C'est sordide et cruel, mais c'est hélas la réalité de ce monde.''
               
Liam Gil' Sayan
 
''Aujourd’hui sur les terres de Feleth les pensées ne sont plus les bienvenues. Le temps de la renaissance spirituelle est terminé. Le temps où les grands penseurs avaient aidé le monde est révolu.''
               
Héra Calliope
 
''La mort était séductrice ; elle ne montrait que ses bons côtés. La sérénité et le calme absolu : pour toujours et sans violence.''
               
Eurybie Pourrie
 
''J’ai atteint cette espèce de vanité qu’apporte l’ancienneté. Je ne crois plus qu’on puisse m’apprendre quelque chose, et si jamais quelqu’un essaye ou y arrive seulement, je me bloquerais et deviendrais hermétique à tout contact.''
               
Dante Waanig
 
''Je devrais t'attacher, tu deviens dangereux pour toi même !''
               
Jeyra Frozeñ
 
''La beauté des êtres n'était rien. La beauté des choses oui. Mais pas forcement celle que l'on voit avec une paire de rétines.''
               
Akira Satetsu
 
''Le noir. Une étendue sombre en perpétuel mouvement.''
               
Melpomène d'Ambre
 
''Il est des oreilles invisibles qui peuvent entendre jusqu'à nos moindres soupirs et des secrets aux allures anodines peuvent se révéler instruments de destruction et de tourments sans fin...''
               
Cassandre Ombrelune
 
''Le "rien" est tellement plus unique que la peur ou n'importe quel autre sentiment...''
               
Meryle Nightlander
 
''Ce n'est pas le nombre ni la force qui compte, c'est l'envie, la cause.''
               
Luyak Salamya
 
''L'innocence d'un enfant est la plus grande peur de l'homme.''
               
Clause Vaneslander
 
''Quand il lui manque une marionnette pour ses spectacles. Il verrait en vous la chose qu'il cherche.''
               
Jack D'enfer
 
''Il n'a pas de notion réelle du bien et du mal, personne ne lui ayant jamais défini ces mots.''
               
Jim Stocker
 
''Je n'ai vu aucune lumière, aucun goulet, pour sortir du boyau infini et obscur que nous empruntons tous, jusqu'à la promesse d'une nouvelle vie, de la transcendance et de la connaissance. Alors, mes yeux se sont adaptés aux ténèbres.''
               
Shaquîlah Dresdeïorth
 
''Le pouvoir ronge l'homme.''
               
Balthazar Bel
 
''Visiblement, la sérénité n'avait de valeur que si on connaissait également, en comparaison, des moments de troubles.''
               
Dranek Barth
 
''Le faible se faisait tuer, le fort vivait un jour de plus.''
               
Rodany Bleinzen
 
''Le soleil se couchait sur le monde du milieu. Les ténèbres se paraient de leurs plus somptueux apparats pour enfin faire leur entrée.''
               
Rin Mephisto
 
''Et alors il vit le chaos, la désolation, la souffrance le désespoir ambiant. Il rit.''
               
Elrog Aniec
 
''Perdu quelque part, marche vers nulle part.''
               
Kyle Wate
 
''La rose n'a d'épines que pour qui veut la cueillir.''
               
Karin Yzomel
 
''- Je peux vous prédire le genre d'homme qui vous convient !
- Je connais déjà mon genre d'homme.
- Vraiment... Et quel est-il ?
- Les hommes morts.''
               
Naladrial Delindel
 
''Utilise tes pouvoirs seulement quand le noir deviendra invivable.''
               
Zedd McTwist
 
''Tes cauchemars m'ont déjà donné l'encre... À présent, ta peau me donnera les pages !''
               
Conrart Crowlore
 
''Bien des gens se font enfermer dans un cercueil une fois mort, mais rares sont ceux qui naissent dedans.''
               
Dassyldroth Arphoss
 
''Le corbeau frénétique qui vous nargue de sa voix perchée, agite ses ailes damnées, où le reflet d'un mort se penche sur votre âme.''
               
Lust Aseliwin
 
''La vie est un mensonge, la destruction une délivrance.
Passent les marées, soufflent les vents, en vain...''
               
Le Passant
 
''Fauche, tranche et avale, gouffre des âmes. Que se dresse devant toi mille fléaux, et que l’enfer se glace devant ta noirceur.''
               
Lloyd Vilehearth
 
''Des charognards pour la plupart, comme ces corbeaux à deux têtes, venant dévorer le valeureux mort.''
               
Meneldil Tristelune
 
''Nous sommes les bourreaux de la justice et de la paix. Même si ce rôle n'est pas agréable à endosser, nous nous devons de le faire, pour le bien du peuple.''
               
Ezekiel Le Sage
 
''Il me tarde de retourner au combat pour finir empalé sur une pique.''
               
Karl Von Morlag
 
''Montre-moi le chemin de la victoire. Ou guide-moi alors dans les tréfonds de la mort...''
               
Aznan Lauréano
 
''Comment peux-tu supporter ça ? C'est assourdissant ! Tue-le ! Qu'est-ce que ça te coûte ? Tu ne l'entendras plus. Tu seras en paix... Tue-le !''
               
Aïden Sochlane
 
''- Faites taire votre cabot !
- Je ne suis pas votre servante !
- Alors je le ferai taire moi-même !''
               
Rosaly Von Gregorius
 
''Le seul présent que la justice a à vous offrir, est votre mort.''
               
Mirage Morteury
 
''Laissez-moi vous conduire aux carnages.... Tant d'âmes ne demandent qu'à succomber.''
               
Idryss Leeverwen
 
''Le soleil est un bourreau. D'une simple caresse, sa langue enflammée peut calciner n'importe quel être.''
               
Seïren Nepthys
 
''C'est une nuit sans lune. Ou bien était-ce un jour sans soleil ?''
               
ShuiLong Zhang
 
''La vie est un rouage lent et grinçant. Il ne tourne que dans un sens. Celui où tu tombes.''
               
Camelle Elwhang
 
''Et un jour, sur vos lits de mort, bien des années auront passé et peut-être regretterez-vous de ne pouvoir échanger toutes vos tristes vies épargnées à Feleth pour une chance, une petite chance de revenir ici et tuer nos ennemis, car ils peuvent nous ôter la vie mais ils ne nous ôteront jamais notre liberté !''
               
Edouard Neuman
 
''Le temps est la gangrène de l'homme, elle apparait puis vous ronge à petit feu. Pour finir il ne vous reste plus que le présent pour vivre ; le passé s'évapore peu à peu et le futur ne vous intéresse guère.''
               
Asgeïr Aslak
 
''Cueillir la fleur de la déchéance et croquer dans la pomme de la faucheuse, nos vies se résument à cela car après tout, nous finissons à une moment où un autre, tous sous terre.''
               
Violette Dellylas
 
''Le pire n'est pas de mourir, mais de se faire oublier.''
               
Erwan Daermon Do'Layde
 
''Tenter d'oublier, même si c'était impossible. Il aurait aimé se jeter à la mer avec la preuve de son acte immonde. Laver tout ce sang qu'il sentait sur lui. Peut-être même s'y noyer, simplement. Sombrer dans les abysses et les ténèbres, pour toujours.''
               
Mio Raeth
 
''La lumière montre l'ombre et la vérité le mystère.''
               
Aeli Seoriria
 
''Si la vie n'a qu'un temps, le souvenir n'a qu'une mesure. Le reste est silence.''
               
Valt Horn
 
''Dans le noir le plus complet, l'aveugle est la meilleure personne à suivre. Dans un monde de folie, qui mieux qu'un fou pour nous guider ?''
               
Ledha Borolev
 
''Je ne crois pas en la force d'un absent. Celle qui ferait de vos dieux ce que vous pensez qu'ils sont.''
               
Gigantus Corne
 
''Une limite qui n'a été créée que pour être dépassée ? C'est simple, imaginez !''
               
Goudwin Didrago
 
''Voir grouiller tous ces gens, connaître leurs désirs et leurs rêves, voir comment évoluent les sociétés, leurs aspirations et leurs défauts. Comprendre que donc rien n'est éternel, et que tous ces rêves et toutes ces folies disparaîtront de la surface du monde. Se laisser aller, indolent, parce que tout cela ne servira à rien, et qu'au bout du compte le monde reste le monde, seule éternité immuable.''
               
Uridan Sangried
 
''L'Inquisition vous remettra sur le droit chemin. Même s'il faut vous briser les jambes pour ça.''
               
Leevo Shellhorn
 
''N'oublie pas d'avoir peur des morts. Ils sont toujours plus nombreux que les vivants, et un jour, tu les rejoindras.''
               
Moira Brawl
 
''J'avais l'habitude avec ce genre d'individus... Moins vous bougerez, moins vous leur parlerez... et moins ils vous cogneront dessus.''
               
Aoi Haandar
 
''Je souhaite voir votre sang se répandre mollement à la surface d'une eau rendue trouble par les masses de cadavres vidés de leur substance, marcher dans les champs de vos ossements éparpillés, me remémorant à chaque pas votre mort absurde et pathétique, que vos noms ne soient pas contés, que votre souvenir s'éteigne comme s'éteint votre vie fade et misérable, qu'à travers les années, seuls subsistent vos ossements tels de tristes traces blanchâtres dans un paysage noir de guerre, de sang et de folie.
Et que telles cette phrase, vos morts n'aient aucune importance, aucune signification pour quiconque.''
               
Nargheil Eoss
 
''Bénie soit la haine que tu porteras à ton prochain, lave l'Homme des péchés qu'il a commis.
Sois l'épée du jugement qui s'abattra sur cette race impure, souillée par la vengeance et la corruption.''
               
Meiro Fuuchiuse
 
''Notre futur exprime nos actes passés.''
               
Terence Ripper
 
''Rencontre les ténèbres et tu admireras la lumière, dit le voyant.
Contemple la lumière et tu provoqueras les ténèbres, dit l'aveugle.''
               
Tekian Varis
 
''Un général courageux et fier, est celui qui exécute en premier l'ordre qu'il donne à ses hommes.''
               
Danarius Kyrarion
 
''L'art est le sentiment obscur de l'appropriation de l'étrange.''
               
Leroi-Gourhan
 
''La mort nous sourit à tous, et tout ce que nous pouvons faire, c'est lui sourire en retour.''
               
Marc-Aurèle
 
''L'art est la mystérieuse présence en nous, de ce qui devrait appartenir à la mort.''
               
Malraux
 
''L'art est une profondeur creusée dans le visage du monde.''
               
Weischedel
 
''Le néant après la mort ? N'est-ce pas l'état auquel nous étions habitués avant la vie ?''
               
Schopenhauer
 
''Les avocats d'un malfaiteur sont rarement assez artistes pour tourner à l'avantage de leur client la belle horreur de son acte.''
               
Nietzsche
 
''Ôte-toi de mon soleil.''
               
Diogène le cynique
 
''Il y a pas d’œuvre d'art sans collaboration du démon.''
               
André Gide
 
''Ce n'est pas le lieu mais son cœur qu'on habite.''
               
John Milton
 
''Nous sommes les histoires que nous vivons.''
               
Auteur inconnu
 
''La mort est terrible pour n'importe qui. Bons ou mauvais, anges ou démons, c'est la même chose. La mort est impartiale. Il n'y a pas de mort particulièrement horrible. C'est pourquoi la mort est effrayante. Les actes, l'âge, la personnalité, la richesse, la beauté... Tout ça n'a aucun sens face à la mort.''
               
Fuyumi Ono
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Linaewen Addraenvan (ou le nom super compliqué)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Linaewen Addraenvan



________________

avatar
________________


Race : elue
Classe : Guérisseuse
Messages : 14


MessageSujet: Linaewen Addraenvan (ou le nom super compliqué)   Sam 30 Juin 2012 - 12:33

* * *

Linaewen

Nom :Addraenvan
Prénom :Linaewen
Rang : duchesse

Âge :116 ans et des poussières (même si elle cache ses rides sous une lotion anti-âge...//SBAFF//...Huu...Elle parait en avoir 16 quoi -.-')
Sexe :féminiiin masculiiin quand doit-on dire le quand doit-on dire laaaa
Race :Elu!
Classe :Guérisseurs
Métier : a pas! Je fous rien de ma vie XD
Croyances : Aucune ^^
Groupe : anges

Équipement :traditionnel dague ou quoi mais elle ne sait pas vraiment s'en servir.
Talents de combat physique : Elle ne sait tout simplement pas se battre...Son seul talent de combat serait de se débrouiller à taper avec un livre ou une poêle ._....
Talents de magie : A part la guérison, non pas vraiment^^
Talents divers :La maladresse incarnée ça compte?XDD
Pouvoirs particuliers : Non...Elle est banale x)

Apparence physique :

Une image. Un portait d’elle…C’est qu’il dessine vachement bien, ce peintre. J’ai vraiment l’impression qu’elle me toise de son stupide regard moqueur. Je pourrai presque lire à travers les lignes…Je pourrai presque lire ‘Je t’ai encore une fois échappé’.
Sale garce, sale peste…Je t’aurais un jour ! Tu verras. Ce jour là, tu souffriras tellement que tu pleureras du sang. Ma soif de vengeance sera enfin assouvie.
Du bout des doigts, je retrace le contour de ton visage. Un visage assez fin, souriant la plupart du temps. Je le sais pour t’avoir longtemps observée. Tu souris pour un rien, comme si le monde était rempli de lumière et non de chaos. Tu es tellement naïve !
Au milieu de ce visage se trouve un nez légèrement retroussé, à qui sait observer. Tes yeux sont d’un étrange bleu électrique. En fait, je dois bien l’avouer, ils sont captivants. On s’y perd malheureusement assez facilement, si bien qu’on en oublie de regarder le reste de tes traits…Ils sont si révélateurs ! Plus que chez quiconque…C’est du moins l’impression que j’en ai.
Lorsque tu es en colère, d’immenses plis parcourent ton front et tes sourcils se froncent exagérément. La joie se lit non pas dans la beauté de tes yeux, mais sur leurs extrémités…Comme des petites rides, ils s’élèvent vers le haut ; pareillement à ta bouche fine aux lèvres bien dessinées.
Pour ce qui est de la tristesse, je n’en ai pas la moindre idée. Il faut dire que la plupart du temps, tu ne la montres pas ! Tu préfères garder ce stupide sourire, plutôt que d’exprimer tes sentiments…Crois-moi, ça me fâche vraiment ! J’en suis même parfois à me demander pourquoi je vous poursuis, si c’est pour me retrouver face à une femme dont la tristesse semble déserter le cœur !
Soit. Tu as un front assez grand, mais tu as compris que les défauts du visage doivent être montrés. Ainsi, les autres ne les remarquent même plus.
De longs cheveux bruns ondulés encadrent ce visage. Ce que tu aimes tes cheveux ! Il paraît que tu en prends démesurément soin ! C’en est limite effrayant…Il m’est par ailleurs assez difficile de te retrouver. Comment veux-tu que les gens te reconnaissent à partir du portrait, si tu te coiffes tous les jours différemment ! Heureusement pour moi, tes yeux attirent l’attention.

Je replie le portrait car de toutes façons, il ne m’apprendra rien de plus. Je ne peux malheureusement pas me fier à tes habits, en trouver des plus riches dans la foule car maintenant que tu me fuis, tu t’y fondes habilement. Tu caches souvent ton visage, depuis que tu as compris que tes yeux te trahissaient.
Et puis, ton physique est des plus banal. De taille moyenne, de corpulence moyenne…Rien de bien différent, par apport aux autres habitants de ce monde.

Mais je te retrouverai, ma jolie…Je te le promets. Je te retrouverai, toi et ton frère…
Ta famille payera enfin pour l’affront qu’elle m’a fait, autrefois.
Le sang va enfin pouvoir couler.




Caractère, personnalité :



-Comment est-elle ?

Comment est-elle, oui ? Je regrette d’avoir parlé à cette inconnue. D’avoir mêlé mon histoire à la sienne. Car il est évident que lorsque j’aurais fini mon récit, elle demandera de m’aider. Il suffit de voir son air déterminé sur le visage. En fait, lorsque je suis entré dans l’auberge, j’ai tout de suite remarqué quelque-chose en elle, de flagrant pour moi : elle cherche un but. Elle veut se rendre utile, se sentir utile, mais elle ne sait pas comment.
Et moi, après quelques verres, j’ai la langue qui se délie…Et voilà qu’elle fait partie du complot.
Soit. Si je devais la décrire, autrement que physiquement, je dirais tout d’abord qu’elle est tout le contraire de son frère. Ils sont vraiment opposés et le contraste est tellement marqué que je me demande encore comment se fait-il qu’ils s’entendent si bien…Peut-être parce-que, justement, ils se complètent.


-Linaewen est une vraie tête de mule, commençai-je. Lorsqu’une idée lui vint à l’esprit, il est impossible de la dissuader de faire autrement. J’ai déjà essayé, crois-moi. Mais je n’y suis jamais parvenu. Et puis, à cause de moi, elle est vraiment une fille méfiante…Jamais elle ne pourra faire entièrement confiance à quelqu’un, sauf à son frère ou son père mais…Ah ! Il est mort ! Ahah !

Je pars dans un rire tonitruant. Son père est mort. Alors, son cercle de pure confiance ne se limite plus qu’à une seule personne.
Jamais elle ne pourra accepter de vous suivre lorsque vous prétendez avoir une immense fortune pour elle, ou encore que vous lui promettez la lune. Et sans cesse, elle vous remettra en question.
Pour gagner sa confiance, son amitié, il faut persévérer. Et encore…Rien n’est gagné.


-Bref. C’est une jeune fille aussi très…disons, folle. Elle adore s’amuser, participer à des fêtes ou écouter les histoires de troubadours. Elle est trop rêveuse, je pense. Elle déteste qu’on la tire par la manche pour la faire tomber de la lune, tu comprends ? Mais elle a moins une bonne qualité : elle ne se laisse pas marcher sur les pieds. Oh ! Ca non, crois-moi. Et elle peut très facilement avouer ce qu’elle pense de toi. Donc, si tu te vexes facilement, ne va jamais la voir.

Croyez-moi, j’en ai reçu des injures ou des prises de bec avec elle. En même temps, on ne peut pas dire que ce soit la grande entente entre nous deux…
Si vous faites partie de son cercle d’amis, vous échappez cependant à des vérités dérangeantes…Par contre, si vous êtes son ennemi…Vous le sentez jusqu’au plus profond de votre être : regards glacés, engueulades, jurons,…Tout y passe.


-N’est-elle pas une tombeuse, comme son frère ? Enfin, vous m’avez dit qu’il était sorti avec bons nombres de filles mais…elle ?

-Non…C’est plutôt une petite fille là-dessus. Elle croit ferme aux princes charmants, au coup de foudre au premier regard…Elle n’est vraiment pas du genre à tomber amoureuse à tort et à travers, ou à draguer pour son profit. Parfois elle est assez réservée, n’osant être aussi extravertie que Daiklan. Mais par contre…Quelle maladresse !

Mon dieu ! Jamais dans ma pauvre vie je n’ai vu une telle casse-coup. Combien de fois un guérisseur ne dut pas aller lui rendre visite dans son immense demeure pour aller la soigner ? Chaque fois que je venais la voir -elle et sa famille-, elle finissait par avoir un bleu ou un membre cassé. Quelle petite malheureuse !
Par contre, c’est une vraie petite fille modèle. Politesse à tout va, remerciement pour un rien…Linaewen a été merveilleusement bien éduquée, sans aucun doute grâce à son humble père…Parce-que sa mère, on ne peut pas dire qu’elle ait été tendre avec elle.


-Autre chose : notre demoiselle est très secrète. En fait, elle ne se confie qu’à son frère. Jamais personne n’a su entièrement la cerner, ni comprendre pourquoi elle agissait tout d’un coup autrement qu’à son habitude…Elle porte constamment un sourire et seul Daiklan réussit à lire la vérité qui se cache derrière. Je pense que c’est tout.

-Merci monsieur Addraenvan. Je tâcherai de m’en souvenir…Mais je dois vous avouer que la partie sur Daiklan était beaucoup plus intéressante. Je sais à présent comme les piéger…

Finalement, j’ai bien fait de parler à cette femme. Quelque-chose me dit que je ne vais pas le regretter…Oh non ! Vraiment pas.



Histoire :



-Que nous voulez-vous… ?

Linaewen sert les dents. Encore un peu, et elle me cracherait au visage…Enfin, il faut dire qu’il y a de quoi.
Je la tiens fermement, plantant mes ongles dans sa chair. Le goût de la victoire est proche…


-C’est évident, non ? Je veux l’héritage. Je veux l’argent ! Il me revient !

-Non ! C’est faux ! Père a écrit dans son testament qu’il était pour nous ! Vous mentez ! Vous n’avez pas arrêté de mentir ! Disparaissez maintenant, je ne veux plus vous voir…

-Allons allons, ma jolie…Calme-toi…Honore la mémoire de ton père, je suis certain qu’il souhaitait donner tous ses biens à son frère…Moi !

-Pas si ce frère l’a tué.

Je suis tellement abasourdi que je lâche mon étreinte. Et elle en profite pour s’éclipser, me laissant seul dans cette immense pièce qu’est la salle de réception.
Etonné parce-qu’elle m’accuse d’avoir tué mon frère unique ? Non. Etonné qu’elle le sache. J’avais pourtant agi en toute discrétion…
C’est peut-être aussi parce-que son père était en excellente santé et qu’il n’avait aucune raison de mourir…Mais soit. J’arriverai à les expulser de mon château ! J’arriverai à trouver l’argent et je serais riche…Oh oui ! Je jubile déjà…

Il y en a certainement quelques-uns qui se demandent comment en suis-je arrivé là. C’est tellement simple, mes amis…Une simple querelle entre frères, qui dure depuis des années…Enfin, je l’entretiens depuis des années dans l’ombre de l’ignorance de mon cher cadet.
C’est lui qui a hérité de père ! C’est lui qui a eu le droit de diriger à sa place ! Lui, le plus jeune ! Pourquoi ce n’est pas moi qui y suis allé ? J’avais toutes les qualités pour ça…J’étais cent, non mille !, fois mieux que lui.
Ma haine n’a fait que se décupler de jours en jours. Car tout le monde l’adorait, tout le monde trouvait en lui un homme sage et averti…Un saint presque !
Tout le monde excepté sa propre femme. Au fond, elle ne l’a jamais aimé m’a-t-elle avoué…Ce n’est uniquement l’odeur de l’or, du succès qui l’attirait. Être le modèle de toutes les femmes…Quelle ne fut pas sa surprise lorsque ce fut sa fille qui fut l’idéale de toutes la gente féminine et de la masculine ! Sa jalousie grandit encore lorsque son fils même la dépassa !
Résultat, elle a cessé de les aimer. Encore plus qu’autrefois, où elle leur avait donné naissance juste pour se faire bien voir.
J’ai su tout cela un soir où nous étions réunis tous les deux dehors, à exploser presque de rage envers cette famille trop parfaite…Comme ils s’entendaient, à trois ! Ils étaient inséparables…
Elle m’a tout avoué, et nous avons monté un plan. Un plan ingénieux, qui nous ferait accéder rapidement à nos rêves les plus fous…
Quelle est la manière la plus efficace pour faire disparaître un insecte misérable ? Le tuer.


-Nous avons réussi…

Justement, la voilà. Elle me sourit, satisfaite d’elle. Il n’y a même pas l’ombre d’un regret sur son visage…C’est parfait.
Je n’avais aucunement besoin d’une femme pleurnicharde et peureuse ! Mais là, elle est parfaite…Tellement parfaite.


-Tu fais erreur. Il nous faut encore nous débarrasser des enfants.

-D’accord, mais comment ?

-J’en fais mon affaire. Ne t’inquiète pas.

Je pourrais les tuer, eux aussi. Faire semblant que c’est le désespoir qui les a assassinés. L’idée me semblait parfaite, géniale…Le reflet de moi-même, en soit.
Aussi, je décidai de l’exécuter le soir même.


***************************************************************************

Ah, les chiens ! Les salauds ! Ils sont partis. Avec tout l’argent ! Linaewen et Daiklan ont deviné que j’allais m’en prendre à eux, et ils ont quitté le château avant même que je ne réussisse à commencer mon plan machiavélique.
Et bien sûr, ils ont pris bien soin de ne rien me laisser.
Mais ils payeront…Je les retrouverai. Je les ferai souffrir…Chaque jour de leur vie sera un terrible cauchemar et ils ne pourront même pas se pincer pour se réveiller. Il ne fallait pas me chercher, les enfants…
Vous allez sérieusement le regretter.

De plus, j’ai entendu dire qu’elle était devenue une Elue, tout comme son frère. La raison me semble presque évidente et, au lieu d’avoir peur, je me réjouis. La partie risque d’être enfin intéressante, dites-moi !
Ils sont devenus Elus, pour me contrer. Parce-que moi aussi, j’ai eu ce privilège. Mais au lieu de l’utiliser en bien, je l’ai utilisé pour faire le mal. Alors Ils ont décidé de leur octroyer cette chance pour qu’ils réussissent à me convaincre, par la force s’il le faut, de revenir sur le droit chemin.
Même s’ils ne pourront jamais lire ces lignes, je les préviens d’avant-garde : ils peuvent toujours courir. J’aime trop mon statut actuel pour me laisser aller.



***************************************************************************

Vous vous souvenez de la fille de l’auberge ? Celle qui voulait faire partie du complot… Je l’ai finalement engagée. Et il faut dire que je suis entièrement satisfait d’elle.
Elle a trouvé le faible du garçon, et en a profité pour l’exploiter. Elle a aussi deviné comme moi qu’il fallait séparer les enfants si l’on voulait les avoir. Car à deux ils sont plus forts…Et surtout insaisissable.
Alors la demoiselle a simplement dragué Daiklan. Vous pensez, un tombeur comme lui face à une délicieuse jeune fille blonde…Il ne résiste pas.
Pourtant, Linaewen a bien deviné qu’elle était de mèche avec moi. Mais son frère ne l’écoutait pas…Trop ensorcelé par les beaux yeux de sa chère et tendre.

Et le meilleur est arrivé…Ils se sont sérieusement disputés. Si bien qu’ils ont fini par se quitter. Le célèbre duo Addraenvan rompu ! ENFIN !
J’ignore où ils sont, maintenant. Je sais juste qu’ils sont des proies faciles, vulnérables. Ma vengeance va pouvoir aboutir, finalement.
Préparez-vous au carnage, mesdames et messieurs…Préparez-vous…





En ce qui vous concerne

A quelle fréquence serez-vous présent sur le forum ?Aussi souvent que je le peux^^

Comment avez-vous découvert le forum ?Par Melley

Quelles remarques pouvez-vous formuler à propos de l’apparence du forum ?Il est coooool!!!




Test-RP


On ne peut pas dire que je sois la plus adroite des filles dans ce monde. En fait, on pourrait même dire que je suis la plus maladroite !
La preuve ici même :

Un beau jour, alors que mon cher papounait était encore trépignant de vie, il me demanda de descendre en ville pour choisir les plus beaux produits pour un repas de fête ce soir. Le repas de fête ?
MON ANNIVERSAIRE ! J’avais même eu l’autorisation d’acheter une ou deux robes pour l’occasion. Croyez-moi, j’en ai profité. Même un peu…trop.


-Comment ça, pas assez d’argent pour payer ?

-Bah…Sur moi, non…Mais vous pouvez toujours envoyer quelqu’un chez moi et on vous remboursera…

-Vous vous fichez de moi ?! Je veux mon argent !

Le pauvre marchand venait d’empaqueter une dizaine de sachets avec les meilleures légumes du marché. Et…Disons que l’argent était passé dans une robe. Ou deux. Ou trois ? Aaarg…je savais même plus.
Et lui de postillonner de colère…Vous avez déjà vu des postillons de colère ? Non ? Croyez-moi, vous ne voulez pas les voir.


-Mais oui…

-Comment ça « mais oui » ?!!! Vous avouez vous ficher de moi !

-Non ! Je…ooooh ! Je vous payerai plus tard mais il me faut absolument ces légumes aujourd’hui !

Il ne faut pas croire, il ne craqua pas. Et moi, à bout de nerf- et cherchant désespérément à me sortir de cette cascade de postillons- je me saisis des paquets et couru de toutes mes forces jusqu’à chez moi.
Et j’aurais pu y arriver. Mais ça aurait été sans compter les pièges tendus sur mon chemin…D’abord, un gosse qui traînait par terre, inévitable…J’ai essayé de l’éviter mais j’ai atterri dans une étale exposant des tissus, renversant absolument tout sur mon passage.


-Aaah…Désolée, monsieur…N’empêche je dois vous dire qu’ils sont très beaux vos tissus !

-AU VOLEUR !

Je m’excusai d’un sourire devant le type ébahit, et couru de plus belle…
…Pour trébucher dans ces tissus, m’enrouler complètement dedans et descendre la petite vallée.
Je vous dis pas le tournis quand je me suis relevée ! Si bien que j’ai trébuché sur un caillou (oui mesdames et messieurs, vous avez bien lu) et je suis tombée tête la première dans une rivière. Complètement trempée, je fis la charmante connaissance d’une grenouille qui m’envoya sa langue dans une de mes narines.


-BWAAAAAAAAAAAARG !

J’étais si dégoûtée que je ne vis pas arriver le marchand accompagné d’une quelconque milice…
Mais lorsque mon père vint me chercher, payer enfin l’homme et qu’on lui raconta toute l’histoire, il fut complètement incapable de me punir.
Au lieu de ça, il partit dans un tonitruant fou-rire…On se demande pourquoi.

N’empêche ! Quelle journée !





* * *


Dernière édition par Linaewen Addraenvan le Dim 15 Juil 2012 - 10:25, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Camelle Elwhang

♘ | Elh

________________

avatar
________________


Race : Séraphin-Démon Commun
Classe : Archère.
Métier : Intendante de l'Alliance- Assassin perdue.
Croyances : Déesse de l'Equinoxe.
Groupe : Alliance- Alliance des Ombres.

Âge : 23 ans.

Messages : 542

Fiche de Personnage : Ne clique pas

Histoire de Personnage : "L'Ambition est née de rêves brisés":
- Diffusion
-Proposition



MessageSujet: Re: Linaewen Addraenvan (ou le nom super compliqué)   Sam 30 Juin 2012 - 13:56

BONJOUR ET BIENVENUE CHEZ LES FOUS !
C'est moi qui serait en charge de ta fiche ma belle Wink

Ah et quelle fiche! J'en ai vu, crois moi! Mais celle là est très originale. J'aime beaucoup les points de vus que tu adoptes, c'est une vision très intéressante qui promet de très bon rps. De plus, ton style est très agréable, très fluide, ça se lit bien. Très peu de fautes ce qui permet une lecture d'autant plus agréable. La mise en page est originale aussi et on sent bien que tu as beaucoup travaillé ton personnage. Vraiment, j'ai bien apprécié les quelques minutes où je parcourais ton œuvre.
Je ne dénote pas de faute majeure, pas d'écart conteste mais des questions restent un peu trop flous pour moi. Si tu ne veux pas les révéler à tous, tu n'auras qu'à les mettre en balise hide ([hide]+[ /hide] sans l'espace avant le "/" ^^).
Est-elle en Adiryl pour accomplir son devoir de guérisseuse ?
Comment est-elle devenue Elue? Pourquoi ?
De plus tu dis qu'elle a 116 ans... Les évènements que tu énonces ce sont donc passé durant son humanité ? (Oui car je te rappelle: les élus sont à la base des humains qui sont dûment choisit par les hautes sphères d'Adiryl)

Voilà, répond à ces quelques questions et la validation est à toi! (ou pas, ça dépendra si tu acceptes de devenir ma femme Very Happy)

JE RAPPELLE QU'IL N'EST PAS AUTORISE DE FAIRE DES COMMENTAIRES SUR LES FICHES DE LA PART DES MEMBRES! Merci de votre compréhension :) (Il y a les MPS pour ça ^^)

A très vite,
Ta future admin préférée et femme dévouée,
Camelle ☺
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Linaewen Addraenvan



________________

avatar
________________


Race : elue
Classe : Guérisseuse
Messages : 14


MessageSujet: Re: Linaewen Addraenvan (ou le nom super compliqué)   Sam 30 Juin 2012 - 14:16

Ok mais...Plus tard?


Là j'aurais plus le temps (voir mon absence x)


Donc je fais ça quand je rentre! :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Linaewen Addraenvan



________________

avatar
________________


Race : elue
Classe : Guérisseuse
Messages : 14


MessageSujet: Re: Linaewen Addraenvan (ou le nom super compliqué)   Jeu 12 Juil 2012 - 19:59

Bon, j'ai édité dans la présentation mais, histoire que vous ne passiez pas trois quart d'heures à trouver ce que j'ai changé, je poste ici les points à étudier:

"De plus, j’ai entendu dire qu’elle était devenue une Elue, tout comme son frère. La raison me semble presque évidente et, au lieu d’avoir peur, je me réjouis. La partie risque d’être enfin intéressante, dites-moi !
Ils sont devenus Elus, pour me contrer. Parce-que moi aussi, j’ai eu ce privilège. Mais au lieu de l’utiliser en bien, je l’ai utilisé pour faire le mal. Alors Ils ont décidé de leur octroyer cette chance pour qu’ils réussissent à me convaincre, par la force s’il le faut, de revenir sur le droit chemin.
Même s’ils ne pourront jamais lire ces lignes, je les préviens d’avant-garde : ils peuvent toujours courir. J’aime trop mon statut actuel pour me laisser aller. "

Pour les autres questions:
Oui, elle est en Adiryl =)

Pour l'âge, j'ai rectifié et j'ai mis 16 ans XD c'était un délire sur le coup mais bon...Bref.


Autre chose à changer?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Camelle Elwhang

♘ | Elh

________________

avatar
________________


Race : Séraphin-Démon Commun
Classe : Archère.
Métier : Intendante de l'Alliance- Assassin perdue.
Croyances : Déesse de l'Equinoxe.
Groupe : Alliance- Alliance des Ombres.

Âge : 23 ans.

Messages : 542

Fiche de Personnage : Ne clique pas

Histoire de Personnage : "L'Ambition est née de rêves brisés":
- Diffusion
-Proposition



MessageSujet: Re: Linaewen Addraenvan (ou le nom super compliqué)   Ven 13 Juil 2012 - 17:34

Et bien ma belle, pour moi ça me va !
Encore une fois, je salut ton style original, au plaisir de te lire encore de nombreuses fois !
(Et entre nous, tu peux me tutoyer hein :p)

PAR LES POUVOIRS DU GRAND GNUUUUUF!
PAR SA FEMME SANS LAQUELLE IL NE SERAIT RIEN!
JE
TE
VALIDE
UNE
PREMIERE
FOIS !


Il ne te reste plus qu'à attendre une seconde validation :)
Sois la bienvenue parmi nous,
ta future admin préférée,
Camelle ☺
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Linaewen Addraenvan



________________

avatar
________________


Race : elue
Classe : Guérisseuse
Messages : 14


MessageSujet: Re: Linaewen Addraenvan (ou le nom super compliqué)   Ven 13 Juil 2012 - 17:35

Merci, ça me fait plaisir!


Et merci pour la validation!


Au fait...Je veux bien devenir ta femme *_*

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kara Bawen



________________

avatar
________________


Race : Demi-Élu
Classe : Guerrière
Métier : Aucun de stable
Messages : 310


MessageSujet: Re: Linaewen Addraenvan (ou le nom super compliqué)   Dim 15 Juil 2012 - 9:28

Alors là oO

Me faire lire une fiche de bon matin (bon ok tout est relatif, mais pour un dimanche 9h c'est tôt ), que dis je dévorer une fiche, avec qui plus est le sourire aux lèvres... ça m'était juste jamais arrivé Razz

Déjà le plus important... Camelle casse toi , t'as déjà un harem assez grand moi par contre... Lina tu veux bien le rejoindre ? Je te protegerais contre ton grand vilain oncle et je confectionne des robes magnifiques à mes heures perdues ( bon okay ça c'est un pur mensonge, Kara est réputée pour être aussi manuelle qu'un veau de ferme - mais elle se fiche de l'argent qu'elle glane à droite à gauche donc elle t'en achèteras). Et pi j'suis plus proche des anges que de l'autre moche de Camelle !

Bon sincèrement je suis plus que sous le charme de ton style ponctué d'humour, léger et imagé et ta façon originale d'aborder les choses. Sans parler du personnage lui même dont j'adore le tempérament (faut dire ça me rappelle quelqu'un tu as tapé juste :p )

Un petit détail en passant, personnellement je préférais qu'elle ait 116 ans ... je trouves ça plus cohérent avec son statut d’élue , 16 ans ça fait un peu jeune pour être hissée honorablement à ce rang qui a un peu statut de récompense pour une valeur approuvée. Je te laisse le soin de re-changer ( oui chiante et fière de l'être) .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Linaewen Addraenvan



________________

avatar
________________


Race : elue
Classe : Guérisseuse
Messages : 14


MessageSujet: Re: Linaewen Addraenvan (ou le nom super compliqué)   Dim 15 Juil 2012 - 10:38

Embarassed
Merciiiiii!
Sinon, on peut faire 50-50....Je vais un peu chez elle, et puis chez toi =D


J'ai donc changé le 16 ans! x)

Et encore merci pour tous ses compliments ._.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kara Bawen



________________

avatar
________________


Race : Demi-Élu
Classe : Guerrière
Métier : Aucun de stable
Messages : 310


MessageSujet: Re: Linaewen Addraenvan (ou le nom super compliqué)   Lun 16 Juil 2012 - 20:00

Nan QUE POUR MOI , égoïste moi nanémoh, adjugé vendu, et si ça lui plait pas à la pas belle je l'emmène dans un coin sombre :p

A bientôt en RP MA femme Razz





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



________________


________________



MessageSujet: Re: Linaewen Addraenvan (ou le nom super compliqué)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Linaewen Addraenvan (ou le nom super compliqué)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feleth :: Prologue :: Registre des personnages :: Fiches validées-