''L’enfant voulait répondre. Mais sa gorge lui fit comprendre que ses mots ne seraient jamais à la hauteur du silence.''
               
Eto Hachiro
 
''La mort, c’est elle qui vous fait tenir debout. C’est elle qui dicte les actes. C’est elle qui peint le monde. Et elle vous emportera tous.''
               
Querel Sentencia
 
''Je ne ressens que soif et tristesse, la mort est futilité. Je la cherche, peut-être suis-je elle.''
               
Nagate Zetsubō
 
''Udyr, quand tu seras mort, on se souviendra de ton nom. Moi je n'en ai pas, car je ne mourrai pas aujourd'hui. Mais le tien restera gravé dans ma mémoire, et dans celle de tous ceux qui t'ont connu, comme celui d'un homme fort, et digne. Alors va, et éteins-toi avec grandeur, devant tous ces vautours.''
               
Darn Butcher
 
''La nature revivait là où les hommes mourraient, le cycle reprenait son cours normal grâce à l’albinos.''
               
Aikanaro Myrrhyn
 
''Ils ne se battaient pour rien qui n’en vaille la peine. Ils étaient incapables de distinguer ce qui avait de la valeur de ce qui n’en avait pas. Alors pourquoi tant de vigueur à la tâche ? Pourquoi risquer sa vie aussi vainement ?''
               
Alcofrybas Grincebrume
 
''Son regard, depuis toutes ces années, avait appris à parler.''
               
Etan Ystal
 
''Un monde de chaos, de destruction et de malheur, un monde impartial et magnifique, le seul en tout cas, où faire l’expérience de la vie prendrait un sens véritable.''
               
Edwin Gwendur
 
''L’enfer, ce doit être l’enfer : courir pour l’éternité dans un paysage sans fin, sans début. Sans possibilité de repos ou de mort.''
               
Tyrias Marchemonde
 
''Mais sans risque on n'obtient rien, voici ma devise mes amis. Il ne faut pas avoir peur de se salir les mains, il ne faut pas avoir peur de la mort…''
               
Dimitri Morteury
 
''Tomber... Ceci est si abstrait. L'on pourrait se relever plus grand que l'on était.''
               
Yozora Adragnis
 
''Il passa des semaines dans le cachot ayant décidé de s'y enfermer lui-même. Puis, au terme de trois semaines, vous êtes venu le voir et vous lui avez dit : «Les larmes ne sont qu'une faiblesse qu'il te faudra masquer... Si tu veux t'apitoyer, libre à toi, mais, si tu souhaites voir les choses changer, tu le peux toujours. Suis-moi... Mon ami.»''
               
Haar Wilder
 
''Le brin d'herbe ne se soucie guère de ce que font les feuilles des arbres. Mais à l'automne venu, les feuilles ne se suffisent plus entre elles. Elles s'assombrissent, se nourrissant des nuages noirs d'orage. Et alors, elles se laissent tomber sur nous.''
               
Le Peintre
 
''S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est immobile, allongée, rigide, puante à en faire vomir, en décomposition, transportant des milliers de maladies, la peau arrachée et les os jaunes. S'il y a bien quelque chose que l'on oublie, lorsqu'une personne est à six pieds sous terre, devenue la proie des corbeaux, et ses yeux mangés par des fourmis... C'est qu'elle a un jour été orgueilleuse et avide. C'est qu'elle a un jour voulu devenir riche et grande, ou bien qu'elle l'est devenue. Cela ne change rien.''
               
Le Violoniste
 
''La pensée est la liberté, la liberté... Alors, le corps est la prison, le corps est la prison... Il faut casser les barreaux.''
               
Sill
 
''Nous croyons conduire le destin, mais c'est toujours lui qui nous mène.''
               
Setsuna Hendenmark
 
''Fais ce que tu veux avec ces villageois, sauf les laisser en vie.''
               
Kaull Hendenmark
 
''La fuite vers la religion peut être une réponse pour certains. Pour d'autres elle n'est que la simple évidence que l'homme est faible et instable.''
               
Astryl Panasdür
 
''La mort ne cherche pas à s’expliquer, elle ne fait qu’agir, monsieur. Les cadavres ne racontent pas grand-chose, mais vivant, un homme peut en avoir long à dire.''
               
Sanaki Hearthlight
 
''Alors, telle une marionnette cassée que l’on tente en vain d’animer, il se releva, restant digne malgré ses blessures.''
               
Dolven Melrak
 
''Quand le sang coule, il faut le boire. La mort ne frappera pas à votre porte mais s'invitera par vos fenêtres !''
               
Andreï Loknar
 
''Personne ne peut capturer une ombre, personne ne peut la dresser ni se l’approprier.''
               
Jazminsaa Alsan
 
''De la même façon, à l'idée qu'un abruti de scribe puisse teinter ses parchemins de calomnies religieuses, ou pire, me faire porter le titre de héros, je vais préférer m’occuper de l'écriture de ma propre histoire.''
               
Alexandre Ranald
 
''La mort... Si belle et terrible à la fois, elle l'appelait, et l'appelle toujours.''
               
Adam Moriharty
 
''Par nature, j’aime tout. Par conséquence, je me hais…''
               
Samaël Apelpisia
 
''C'est sordide et cruel, mais c'est hélas la réalité de ce monde.''
               
Liam Gil' Sayan
 
''Aujourd’hui sur les terres de Feleth les pensées ne sont plus les bienvenues. Le temps de la renaissance spirituelle est terminé. Le temps où les grands penseurs avaient aidé le monde est révolu.''
               
Héra Calliope
 
''La mort était séductrice ; elle ne montrait que ses bons côtés. La sérénité et le calme absolu : pour toujours et sans violence.''
               
Eurybie Pourrie
 
''J’ai atteint cette espèce de vanité qu’apporte l’ancienneté. Je ne crois plus qu’on puisse m’apprendre quelque chose, et si jamais quelqu’un essaye ou y arrive seulement, je me bloquerais et deviendrais hermétique à tout contact.''
               
Dante Waanig
 
''Je devrais t'attacher, tu deviens dangereux pour toi même !''
               
Jeyra Frozeñ
 
''La beauté des êtres n'était rien. La beauté des choses oui. Mais pas forcement celle que l'on voit avec une paire de rétines.''
               
Akira Satetsu
 
''Le noir. Une étendue sombre en perpétuel mouvement.''
               
Melpomène d'Ambre
 
''Il est des oreilles invisibles qui peuvent entendre jusqu'à nos moindres soupirs et des secrets aux allures anodines peuvent se révéler instruments de destruction et de tourments sans fin...''
               
Cassandre Ombrelune
 
''Le "rien" est tellement plus unique que la peur ou n'importe quel autre sentiment...''
               
Meryle Nightlander
 
''Ce n'est pas le nombre ni la force qui compte, c'est l'envie, la cause.''
               
Luyak Salamya
 
''L'innocence d'un enfant est la plus grande peur de l'homme.''
               
Clause Vaneslander
 
''Quand il lui manque une marionnette pour ses spectacles. Il verrait en vous la chose qu'il cherche.''
               
Jack D'enfer
 
''Il n'a pas de notion réelle du bien et du mal, personne ne lui ayant jamais défini ces mots.''
               
Jim Stocker
 
''Je n'ai vu aucune lumière, aucun goulet, pour sortir du boyau infini et obscur que nous empruntons tous, jusqu'à la promesse d'une nouvelle vie, de la transcendance et de la connaissance. Alors, mes yeux se sont adaptés aux ténèbres.''
               
Shaquîlah Dresdeïorth
 
''Le pouvoir ronge l'homme.''
               
Balthazar Bel
 
''Visiblement, la sérénité n'avait de valeur que si on connaissait également, en comparaison, des moments de troubles.''
               
Dranek Barth
 
''Le faible se faisait tuer, le fort vivait un jour de plus.''
               
Rodany Bleinzen
 
''Le soleil se couchait sur le monde du milieu. Les ténèbres se paraient de leurs plus somptueux apparats pour enfin faire leur entrée.''
               
Rin Mephisto
 
''Et alors il vit le chaos, la désolation, la souffrance le désespoir ambiant. Il rit.''
               
Elrog Aniec
 
''Perdu quelque part, marche vers nulle part.''
               
Kyle Wate
 
''La rose n'a d'épines que pour qui veut la cueillir.''
               
Karin Yzomel
 
''- Je peux vous prédire le genre d'homme qui vous convient !
- Je connais déjà mon genre d'homme.
- Vraiment... Et quel est-il ?
- Les hommes morts.''
               
Naladrial Delindel
 
''Utilise tes pouvoirs seulement quand le noir deviendra invivable.''
               
Zedd McTwist
 
''Tes cauchemars m'ont déjà donné l'encre... À présent, ta peau me donnera les pages !''
               
Conrart Crowlore
 
''Bien des gens se font enfermer dans un cercueil une fois mort, mais rares sont ceux qui naissent dedans.''
               
Dassyldroth Arphoss
 
''Le corbeau frénétique qui vous nargue de sa voix perchée, agite ses ailes damnées, où le reflet d'un mort se penche sur votre âme.''
               
Lust Aseliwin
 
''La vie est un mensonge, la destruction une délivrance.
Passent les marées, soufflent les vents, en vain...''
               
Le Passant
 
''Fauche, tranche et avale, gouffre des âmes. Que se dresse devant toi mille fléaux, et que l’enfer se glace devant ta noirceur.''
               
Lloyd Vilehearth
 
''Des charognards pour la plupart, comme ces corbeaux à deux têtes, venant dévorer le valeureux mort.''
               
Meneldil Tristelune
 
''Nous sommes les bourreaux de la justice et de la paix. Même si ce rôle n'est pas agréable à endosser, nous nous devons de le faire, pour le bien du peuple.''
               
Ezekiel Le Sage
 
''Il me tarde de retourner au combat pour finir empalé sur une pique.''
               
Karl Von Morlag
 
''Montre-moi le chemin de la victoire. Ou guide-moi alors dans les tréfonds de la mort...''
               
Aznan Lauréano
 
''Comment peux-tu supporter ça ? C'est assourdissant ! Tue-le ! Qu'est-ce que ça te coûte ? Tu ne l'entendras plus. Tu seras en paix... Tue-le !''
               
Aïden Sochlane
 
''- Faites taire votre cabot !
- Je ne suis pas votre servante !
- Alors je le ferai taire moi-même !''
               
Rosaly Von Gregorius
 
''Le seul présent que la justice a à vous offrir, est votre mort.''
               
Mirage Morteury
 
''Laissez-moi vous conduire aux carnages.... Tant d'âmes ne demandent qu'à succomber.''
               
Idryss Leeverwen
 
''Le soleil est un bourreau. D'une simple caresse, sa langue enflammée peut calciner n'importe quel être.''
               
Seïren Nepthys
 
''C'est une nuit sans lune. Ou bien était-ce un jour sans soleil ?''
               
ShuiLong Zhang
 
''La vie est un rouage lent et grinçant. Il ne tourne que dans un sens. Celui où tu tombes.''
               
Camelle Elwhang
 
''Et un jour, sur vos lits de mort, bien des années auront passé et peut-être regretterez-vous de ne pouvoir échanger toutes vos tristes vies épargnées à Feleth pour une chance, une petite chance de revenir ici et tuer nos ennemis, car ils peuvent nous ôter la vie mais ils ne nous ôteront jamais notre liberté !''
               
Edouard Neuman
 
''Le temps est la gangrène de l'homme, elle apparait puis vous ronge à petit feu. Pour finir il ne vous reste plus que le présent pour vivre ; le passé s'évapore peu à peu et le futur ne vous intéresse guère.''
               
Asgeïr Aslak
 
''Cueillir la fleur de la déchéance et croquer dans la pomme de la faucheuse, nos vies se résument à cela car après tout, nous finissons à une moment où un autre, tous sous terre.''
               
Violette Dellylas
 
''Le pire n'est pas de mourir, mais de se faire oublier.''
               
Erwan Daermon Do'Layde
 
''Tenter d'oublier, même si c'était impossible. Il aurait aimé se jeter à la mer avec la preuve de son acte immonde. Laver tout ce sang qu'il sentait sur lui. Peut-être même s'y noyer, simplement. Sombrer dans les abysses et les ténèbres, pour toujours.''
               
Mio Raeth
 
''La lumière montre l'ombre et la vérité le mystère.''
               
Aeli Seoriria
 
''Si la vie n'a qu'un temps, le souvenir n'a qu'une mesure. Le reste est silence.''
               
Valt Horn
 
''Dans le noir le plus complet, l'aveugle est la meilleure personne à suivre. Dans un monde de folie, qui mieux qu'un fou pour nous guider ?''
               
Ledha Borolev
 
''Je ne crois pas en la force d'un absent. Celle qui ferait de vos dieux ce que vous pensez qu'ils sont.''
               
Gigantus Corne
 
''Une limite qui n'a été créée que pour être dépassée ? C'est simple, imaginez !''
               
Goudwin Didrago
 
''Voir grouiller tous ces gens, connaître leurs désirs et leurs rêves, voir comment évoluent les sociétés, leurs aspirations et leurs défauts. Comprendre que donc rien n'est éternel, et que tous ces rêves et toutes ces folies disparaîtront de la surface du monde. Se laisser aller, indolent, parce que tout cela ne servira à rien, et qu'au bout du compte le monde reste le monde, seule éternité immuable.''
               
Uridan Sangried
 
''L'Inquisition vous remettra sur le droit chemin. Même s'il faut vous briser les jambes pour ça.''
               
Leevo Shellhorn
 
''N'oublie pas d'avoir peur des morts. Ils sont toujours plus nombreux que les vivants, et un jour, tu les rejoindras.''
               
Moira Brawl
 
''J'avais l'habitude avec ce genre d'individus... Moins vous bougerez, moins vous leur parlerez... et moins ils vous cogneront dessus.''
               
Aoi Haandar
 
''Je souhaite voir votre sang se répandre mollement à la surface d'une eau rendue trouble par les masses de cadavres vidés de leur substance, marcher dans les champs de vos ossements éparpillés, me remémorant à chaque pas votre mort absurde et pathétique, que vos noms ne soient pas contés, que votre souvenir s'éteigne comme s'éteint votre vie fade et misérable, qu'à travers les années, seuls subsistent vos ossements tels de tristes traces blanchâtres dans un paysage noir de guerre, de sang et de folie.
Et que telles cette phrase, vos morts n'aient aucune importance, aucune signification pour quiconque.''
               
Nargheil Eoss
 
''Bénie soit la haine que tu porteras à ton prochain, lave l'Homme des péchés qu'il a commis.
Sois l'épée du jugement qui s'abattra sur cette race impure, souillée par la vengeance et la corruption.''
               
Meiro Fuuchiuse
 
''Notre futur exprime nos actes passés.''
               
Terence Ripper
 
''Rencontre les ténèbres et tu admireras la lumière, dit le voyant.
Contemple la lumière et tu provoqueras les ténèbres, dit l'aveugle.''
               
Tekian Varis
 
''Un général courageux et fier, est celui qui exécute en premier l'ordre qu'il donne à ses hommes.''
               
Danarius Kyrarion
 
''L'art est le sentiment obscur de l'appropriation de l'étrange.''
               
Leroi-Gourhan
 
''La mort nous sourit à tous, et tout ce que nous pouvons faire, c'est lui sourire en retour.''
               
Marc-Aurèle
 
''L'art est la mystérieuse présence en nous, de ce qui devrait appartenir à la mort.''
               
Malraux
 
''L'art est une profondeur creusée dans le visage du monde.''
               
Weischedel
 
''Le néant après la mort ? N'est-ce pas l'état auquel nous étions habitués avant la vie ?''
               
Schopenhauer
 
''Les avocats d'un malfaiteur sont rarement assez artistes pour tourner à l'avantage de leur client la belle horreur de son acte.''
               
Nietzsche
 
''Ôte-toi de mon soleil.''
               
Diogène le cynique
 
''Il y a pas d’œuvre d'art sans collaboration du démon.''
               
André Gide
 
''Ce n'est pas le lieu mais son cœur qu'on habite.''
               
John Milton
 
''Nous sommes les histoires que nous vivons.''
               
Auteur inconnu
 
''La mort est terrible pour n'importe qui. Bons ou mauvais, anges ou démons, c'est la même chose. La mort est impartiale. Il n'y a pas de mort particulièrement horrible. C'est pourquoi la mort est effrayante. Les actes, l'âge, la personnalité, la richesse, la beauté... Tout ça n'a aucun sens face à la mort.''
               
Fuyumi Ono
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Secret, trahison et pouvoir (pv. Elisabeeth de Beaufort)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Tayer Ward

Le jeune maître

________________

Tayer Ward
________________


Race : Humain/Demi-oracle
Classe : Archimage
Métier : Historien/scribe/recherchiste
Groupe : Mage de la tour de Beolan (royaume pour l'instant)

Âge : 29 ans

Messages : 57

Fiche de Personnage : Le grimoire de Tayer Ward


Secret, trahison et pouvoir (pv. Elisabeeth de Beaufort)  _
MessageSujet: Secret, trahison et pouvoir (pv. Elisabeeth de Beaufort)    Secret, trahison et pouvoir (pv. Elisabeeth de Beaufort)  EmptyVen 4 Oct 2013 - 18:23

Le jour revenait à nouveau. Les minces rayons de soleil qui se faufilèrent entrent les nuages et pénétrèrent sous l’arche de pierre ou Tayer et Elisabeeth avait monté le camp les extirpèrent des bras de Morphée. Le jeune archimage se redressa et bailla en s’étirant. La nuit n’avait pas été la plus confortable. Le sol était dur et il faisait froid sous l’arche. Sans parler de l’humidité glaciale qui vous transperçait jusqu’aux os. La jeune homme, l’air complètement groggy, pencha les yeux vers leur petit feu de camp qui semblait mort et étouffé depuis de belles lurettes. Il agrippa son chemiser blanc et le remit par-dessus son chandail avant de se relever et de pousser un nouveau bâillement. Voyant qu’Elisabeeth semblait avoir le réveil plus dur, il s’approcha du baluchon qu’ils avaient caché sous une pierre afin d’éviter toutes visites nocturnes désagréable. Tayer sortit le sac du trou et en retira quelques morceaux de viande salé et un bout de fromage jeune. Il mordit dans les minces rations à grandes dents tout en prenant soin d’en laisser pour sa camarade.

Voilà six jours qu’ils marchaient et pourtant ils n’avaient pas eu la chance de discuter comme ils l’avaient fait le fameux soir. Tous deux étaient trop occupés par leurs besognes afin de s’assurer que l’un ou l’autre ne manque de rien. Il fallait trouver du bois, marcher, trouver de la nourriture, monter le campement, faire un abri, entretenir un feu et exécuté toutes les autres tâche de la vie d’aventurier. Oui. Tout cela pour finir dans un endroit aussi morne et délabré que ces ruines. Il était difficile de croire que c’était ici que l’humanité avait atteint son apogée. Hormis des ras aussi gros que son avant-bras, des coquerelles, des statues et des fondations partielles, Tayer n’avait rien vu d’autre. Il se gratta la tête. Il le savait. Si ce n’était pas aujourd’hui même, demain il devrait faire face à Belzius et mettre un terme à ce cauchemar une bonne fois pour toute. Il crispa les poings et repensant à tout cela. Il ne voulait pas mourir mais il se refusait catégoriquement à abandonner Elisabeeth ou la voir souffrir à sa place. Si quelqu’un avait un tribut à payer pour cette erreur, c’était bien lui et non pas elle. Tayer gloussa mais regardait l’extérieur, le centre des ruines d’un air assuré en se demandant ce que le félon pouvait bien être en train de préparer.

Puis, un gémissement le ramena à la réalité. Il tourna la tête vers la jeune femme qui s’étirait elle aussi. La nuit semblait avoir été dure pour chacun d’entre eux. Le blondinet sourit bêtement en la regardant. Son doux visage était éclairé par la lumière diffuse des premiers rayons du soleil et ces longs cheveux semblaient éclaircis par cette même lueur. Une certaine vague de nostalgie lui mordit le cœur. Rien de bien grave. Juste une image qui traversa son esprit de la même manière qu’une étoile filante traverse l’espace. Il s’assit à côté d’elle en tenant le baluchon de provision sur son épaule.

- « Alors vous avez bien dormi mademoiselle? » demanda-il d’un air enjoué. « Je crois qu’il fera beau aujourd’hui. Oui. Ce sera une belle journée! » Continua-il de dire en ouvrant le baluchon. « Donc… Qu’est-ce que je vous sers ce matin? »

À les voir comme cela, n’importe quel passant aurait pu affirmer qu’il semblait se connaître depuis toujours. Ce n’était pas le cas et loin de là. Cependant, Tayer cherchait à vaincre son angoisse grâce à la bonne humeur. Il ne cessait de ce dire, sans rien laisser paraître, qu’ils passaient peut-être leurs derniers instants ensembles… Oui. Malgré tout, il gardait un sourire réel, sincère et présent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Elisabeeth de Beaufort

La jeune aventurière

________________

Elisabeeth de Beaufort
________________


Race : Humain
Métier : Aucun
Croyances : Aucune
Âge : 20

Messages : 44

Fiche de Personnage : C'est là.




Secret, trahison et pouvoir (pv. Elisabeeth de Beaufort)  _
MessageSujet: Re: Secret, trahison et pouvoir (pv. Elisabeeth de Beaufort)    Secret, trahison et pouvoir (pv. Elisabeeth de Beaufort)  EmptyVen 4 Oct 2013 - 21:09

Tout en s'étirant, la jeune femme lui sourit. Elle se redressa puis se frotta le visage encore tout endormi avec ses mains. Même si l'endroit n'avait pas été confortable et que la nuit avait été particulièrement froide. Elisabeeth avait bien dormi, elle s'était bien reposer. En forme et prête à tout. Tout en se levant, elle lui répondit :

- « Parfaitement, et toi ? ». Elle lui sourit puis repris « Rien merci, juste un peu d'eau s'il y en a ».

Ils étaient enfin sur le lieu tant attendu par Tayer. Bientôt, il pourrait alors régler le compte de Belzius et mettre fin à cette guerre. Mais, la jeune femme avait peur. Au plus profond d'elle, elle avait l'impression qu'on lui empoigner les entrailles. Ce serait fini une bonne fois pour toute, ce n'était pas une mauvaise chose. Cependant, d'après les dire de Tayer, il était très très puissant. Ce serait la mort de l'un ou de l'autre et à l'idée que ce soit Tayer, la belle en avait l'estomac noué.

Elisabeeth s'était juré de n'intervenir que lorsque vraiment, il serait en danger. Cependant, Elisa savait parfaitement que dès lors que Belzius attaquerait Tayer, elle lui bondirait dessus. Son instinct prendrait le dessus. Pas touche aux amies ou à la famille, chez elle, c'était un mot d'ordre.

La jeune femme essayait de ne plus y penser, de ne pas imaginer ce qui allait ce passer et pourtant, elle avait du mal.
Prenant une grande respiration, elle sortit sa dague et l'inspecta. Elle ne semblait pas assez aiguisée. Ramassant un morceau de pierre à terre, elle s'afféra à l'aiguisée au mieux. Puis, délicatement, elle passa son doigt sur la longueur de la lame. Un léger filé de sang s'écoula de la petite entaille qui venait de se faire. Elisabeeth sourit doucement. Voilà qui était mieux. Ce n'était pas une épée mais, ça ferait l'affaire.

Ensuite, elle prit son baluchon et ramassa tout les cailloux qu'elle trouvait assez gros et lourd pour les mettre dedans. Ca lui servirait aussi ça.

Un bruit la fit se stoppé net. Il venait de derrière un gros rocher. Elle s'approcha lentement puis d'un coup, bondit. Elle l'avait attrapé ! D'un geste rapide et calculé, elle tordit le coup du petit lapin sans ménagement. Il n'avait pas eu le temps de se contracter. La viande serait alors tendre. Que faisait-il là ? Il n'y avait quasiment pas de verdure. Bien qu'elle fut surprise, elle était ravie de sa trouvaille.

Retournant s'asseoir près de Tayer, Elisabeeth sortie sa dague et commença à dépecer le lapin en faisant bien attention à ne pas mettre du sang sur elle. A ses pieds, commençait à se former une jolie flaque du liquide rouge.

- « Désolé. C'est dur le matin. Ne regarde pas si tu as l'estomac fragile. Crois tu qu'on peut rester encore un petit peu ici ? Juste le temps de le laver et de le faire cuir sur le petit feu ? Comme ça, si en route on as faim, on aura quelque chose à se mettre sous la dent ». dit-elle avec le plus beau de ses sourires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Tayer Ward

Le jeune maître

________________

Tayer Ward
________________


Race : Humain/Demi-oracle
Classe : Archimage
Métier : Historien/scribe/recherchiste
Groupe : Mage de la tour de Beolan (royaume pour l'instant)

Âge : 29 ans

Messages : 57

Fiche de Personnage : Le grimoire de Tayer Ward


Secret, trahison et pouvoir (pv. Elisabeeth de Beaufort)  _
MessageSujet: Re: Secret, trahison et pouvoir (pv. Elisabeeth de Beaufort)    Secret, trahison et pouvoir (pv. Elisabeeth de Beaufort)  EmptyVen 4 Oct 2013 - 22:13

« Oh! Mais c’est que vous êtes rapide ce matin! Hahaha! Ne t’en fait pas je n’ai pas l’estomac fragile croit moi! Hahaha! » Dit-il avant de rire à nouveau. « On peut prendre tout le temps dont l’on a de besoin. De toute façon je crois savoir ou je serai en mesure de le trouver. »

Il avait dit cette dernière phrase avec une pointe de sériosité froide qui semble contraire à sa nature. Ce détail n’échappa pas à Elisabeeth qui commençait à le connaître un peu. Tayer, pendant que la jeune femme « cuisinait » le lapin, s’afféra à repartir le feu. Il dû s’y prendre à trois reprises comme il ne souhaitait pas utiliser la magie. Il voulait être à son maximum avant de rencontrer Belzius. Un mage, une fois engagé en duel, pouvait compter sur trois choses. Première sa quantité totale d’énergie, deuxièmement son endurance physique et troisièmement son endurance mentale. Tayer savait éperdument que son problème était son endurance mentale au même titre qu’il savait que Belzius laquait de réflexe et d’endurance physique. La victoire allait appartenir à celui qui était le plus concentré. Celui qui était le plus calme et le plus en possession de ses moyens. Le blondinet regarda le feu prendre de l’ampleur sans rien dire.

Dans sa tête, un véritable champ de bataille se déroulait. Il s’imaginait tous les scénarios les plus compliqués et tentait de trouver des solutions pour s’en sortir. Heureusement, il pouvait compter sur sa téléportation pour le sortir du pétrin. Mais combien de fois pourrait-il l’utiliser? Quels sorts allaient employer l’ennemi? Il l’ignorait mais tentait sereinement de trouver des réponses aux questions qu’il s’imaginait. Voyant que cela ne se résumait pas à grand-chose il se retourna vers Elisabeeth qui avait pratiquement terminé de préparer l’animal.

- « Tu es vraiment douée! J’envie un peu ton talent! Si tu savais à quel point je ne suis nulle en cuisine! Hahaha! » Ce n’était que des paroles en l’air mais, alors qu’il était assis devant le petit feu, cela l’aidait à se détendre. Il voulait penser à autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Elisabeeth de Beaufort

La jeune aventurière

________________

Elisabeeth de Beaufort
________________


Race : Humain
Métier : Aucun
Croyances : Aucune
Âge : 20

Messages : 44

Fiche de Personnage : C'est là.




Secret, trahison et pouvoir (pv. Elisabeeth de Beaufort)  _
MessageSujet: Re: Secret, trahison et pouvoir (pv. Elisabeeth de Beaufort)    Secret, trahison et pouvoir (pv. Elisabeeth de Beaufort)  EmptySam 5 Oct 2013 - 12:48

Elisabeeth souriait tout en faisant cuir le lapin. Au bout d'une heure, il était cuit et la viande était bien dorée. Elle prit un linge de son baluchon et l'entoura avec pour pouvoir le ranger dedans sans que les saletés ou poussières se mettent dessus. Enfin, ils pouvaient se remettre en chemin.

Même s'il essayait de ne pas le montré, la jeune femme voyait bien que Tayer n'était pas bien. Depuis exactement six jours, ils voyageaient ensemble. Elle commençait à bien le connaître. Quoi qu'il se passe, elle ne le laisserait pas tomber. C'était certes son combat, pas le sien mais elle ne pourrait pas laisser Tayer en danger sans réagir. Même si cela ne faisait pas longtemps qu'ils se connaissaient, Elisa avait l'impression d'être proche de lui depuis des années. Un lien s'était tisser entre eux. Elle ne l'abandonnerait jamais.

Lui souriant doucement, elle lui dit :

- « Je t'apprendrais mes petits secrets si tu veux ».

Malgré ses efforts pour essayer de ne plus y penser, elle n'y arrivait pas. Elle voulait des réponses, des solutions aux problèmes. Avant de le laisser s'attaquer à Belzius, la jeune femme voulait savoir comment elle allait s'y prendre pour le sortir du pétrin en cas de gros problème. Même si Elisa essayait de garder son calme au fond, ça bouillonnait. Belzius semblait fort et terrible d'après les dire de Tayer. Elle savait parfaitement que seule face à lui elle ne pouvait rien faire.
Assise sur un rocher, Elisabeeth le regardait, l'air grave. Son regard brillait de colère et de peur. Elle s'imagina tous les possibilités, toutes les manières dont elle pourrait l'aider, tous ce qui était en son pouvoir. Comment pouvaient-ils vaincre Belzius alors qu'ils avaient lutté tant bien que mal pour vaincre le démon qui n'était qu'une invocation de ce dernier.

Tout en se levant doucement, elle lui dit :

- « Tayer... Je veux t'aider ! Je veux combattre à tes côtés ce Belzius ». Puis, baissant la tête doucement elle reprit. « Je sais que ça ne me regarde pas Tayer... Mais je ne veux pas qu'il t'arrive quoique ce soit. Si l'un de vous doit mourir c'est lui, pas toi... Ne me demande pas de faire ce que tu ne serais pas capable de faire toi-même. Je sais parfaitement que si j'étais dans ton cas... Tu me viendrais en aide. Et l'idée qu'il t'arrive quelque chose... »

La jeune femme ramassa son baluchon et tout en se remettant en marche, laissa perler quelques larmes le long de ses joues. Tayer était là seule personne qui lui restait désormais, la seule personne qui l'empêchait de devenir folle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Tayer Ward

Le jeune maître

________________

Tayer Ward
________________


Race : Humain/Demi-oracle
Classe : Archimage
Métier : Historien/scribe/recherchiste
Groupe : Mage de la tour de Beolan (royaume pour l'instant)

Âge : 29 ans

Messages : 57

Fiche de Personnage : Le grimoire de Tayer Ward


Secret, trahison et pouvoir (pv. Elisabeeth de Beaufort)  _
MessageSujet: Re: Secret, trahison et pouvoir (pv. Elisabeeth de Beaufort)    Secret, trahison et pouvoir (pv. Elisabeeth de Beaufort)  EmptySam 5 Oct 2013 - 18:36

Tayer écouta chaque mot qu’elle dit d’une oreille attentive. L’aider? Bien sûr mais comment? Lui-même ignorait comment il allait s’y prendre pour lui reprendre la pierre et le codex. En d’autres mots, le tuer. Voir son amie dans un tel état ne lui plaisait guère. Bien sûr, il comprenait son chagrin au même titre qu’elle comprenait les craintes qui l’habitait. Tayer ne la connaissait pas beaucoup mais souhaitait continuer de vagabonder avec elle. Il souhaitait continuer de marché avec elle. Voilà précisément pourquoi il ne souhaitait pas mourir aujourd’hui. La crypte n’était plus qu’à une trentaine de minutes. Le combat se déroulerait dans tout au plus une heure. Le simple fait d’y penser faisait glousser Tayer. Il devait-être prêt mentalement sinon… Il se secoua la tête refusant d’y penser. Puis, le sourire fit à nouveau son apparition alors qu’Elisabeeth entreprenait la marche décisive. Le jeune archimage se leva et la rattrapa pour marcher à sa droite. Il lui plaça une main sur l’épaule et lui fit un clin d’œil tout en gardant le sourire.

- « Ne t’en fait pas! Je ne mourrai pas ici! Pas question que je t’abandonne dans un endroit aussi affreux que celui-ci! » Il se mit les mains en arrière de la tête regardant les ruines qui s’élevait au loin. Déjà il pouvait sentir une énergie froide et malsaine émaner des lieux. « Nous approchons. Nous serons devant lui d’ici trente minutes tout au plus… C’est étrange. Il semble immobile… Je crois qu’il m’attend. » Continua-il sans lâcher les ruines des yeux.

La dernière fois. Lorsqu’il avait affronté Brendham, ce dernier avait failli le tuer mais Tayer l’avait remporté d’un véritable coup de chance. La chance allait-elle encore le sauver d’un sort funeste? Peut-être. Il n’en avait pas la moindre idée mais il était décidé à ne pas mourir ici. Il ne voulait pas abandonner Elisabeeth et il en avait encore trop à apprendre pour mourir bêtement de cette erreur stupide. Ils continuèrent de marché et, plus ils avançaient, plus le froid se faisait ressentir. L’air semblait peser lourd sur les épaules et les ombres semblaient plus épaisses. Ils approchaient d’un endroit ou un intense influx énergétique croisait un autre courant. Ce qui expliquait tous ces changements anormaux. Tayer ne dit plus un mot se contentant de faire le vide comme lui avait enseigné son maître par la passé. Rapidement, trop rapidement, ils arrivèrent devant la porte éventrée qui menait au centre des ruines d’un ancien monastère. L’énergie ici n’avait rien de naturelle. Tout semblait corrompu et habité par l’énergie malsaine du désespoir et de la terreur. Quelques sons résonnaient au travers des couloirs sombres. Tayer fit une pause puis se retourna vers Elisabeeth prêt à briser le silence à nouveau. Sa voix se mêla aux paroles effroyables qui se faisaient entendre depuis les couloirs.

- « Tu es prêtes? Moi, je le suis mais… Promet moi qu’il ne t’arrivera rien! Jure-le! S’il devait t’arriver quelque chose je ne me le pardonnerais pas. Si les choses se gâte, je veux que tu cours le plus vite possible loin d’ici. Est-ce compris? Jure-le! » La voix de Tayer n’était pas enjoué. Tout le contraire de sa nature, il parlait d’une voix sérieuse et tranchante. Il n’était plus le temps de rire, le temps de tuer ou d’être tué était arrivé. Il attendait la réponse d’Élisabeeth sans bouger, le regard fixé sur le voile obscur qui les séparaient du cœur des ruines.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Elisabeeth de Beaufort

La jeune aventurière

________________

Elisabeeth de Beaufort
________________


Race : Humain
Métier : Aucun
Croyances : Aucune
Âge : 20

Messages : 44

Fiche de Personnage : C'est là.




Secret, trahison et pouvoir (pv. Elisabeeth de Beaufort)  _
MessageSujet: Re: Secret, trahison et pouvoir (pv. Elisabeeth de Beaufort)    Secret, trahison et pouvoir (pv. Elisabeeth de Beaufort)  EmptySam 5 Oct 2013 - 20:39

Ils s'étaient arrêtés face à l'endroit prévu. Maintenant, il était l'heure. L'heure d'en finir avec ce Belzius une bonne fois pour toute. Les yeux rivés sur l'entrée, Elisa était silencieuse. Elle sentait le poids sur ses épaules, le froid qui lui transpercé le corps, la boule de stress s'installer au creux de son ventre.

Si ça avait été pour une autre personne, Elisa se serait sûrement défilée. Elle aurait pris ses jambes à son coup et ne se serait jamais retournée. Mais là, c'était pour Tayer qu'elle était là. Avant de partir, elle savait déjà ce qui les attendaient et pourtant, elle avait prit la décision de le suivre. La jeune femme ne pouvait plus faire marche arrière et même si elle l'avait pu, elle ne l'aurait pas fait.

Doucement, elle remonta ses manches avant d'attacher ses cheveux en chignon à l'aide d'une ficelle. Puis, vérifiant que rien ne l'empêcherait d'agir, elle sortie sa dague.

Regardant Tayer droit dans les yeux, elle lui dit :

- « Si tu es prêt alors je le suis ». Doucement, elle lui sourit. « Tayer, mon beau Tayer... Ne soit pas idiot ! Je ne te promettrais jamais ça ! Sinon, il ne sert à rien que je vienne voyons. Quant à partir en courant, alors là, tu peux toujours courir. Je ne ferais rien de ça ! Même s'il te tue, je continuerais de me battre avec lui jusqu'à mon dernier souffle. Tu m'as bien compris, j'espère ? »

Tout en lui souriant de nouveau, elle se mit sur la pointe des pieds et lui déposa un baiser sur le front en signe de protection. Là, sans qu'il le sache, elle venait de lui faire une promesse. La promesse de le protéger quoi qu'il arrive et aussi longtemps que possible. Même si elle savait pertinemment qu'elle serait battue, elle l'avait promis et tiendrais parole.

Bien qu'elle soit plus jeune que lui, parfois, Elisa avait le comportement d'une mère qui couve un peu trop ses petits. Doucement, elle replaça une mèche blonde un peu rebelle du front de Tayer et lui sourit en lui réajustant ses vêtements et en l'époussetant un peu pour retirer la poussière.

Ce n'était pas parce qu'ils allaient se battre qu'ils devaient arrivés en piteux état et tout sales. Timidement, elle posa un regard fier sur Tayer. Il lui rappeler son jeune frère. Fougueux, doux, attentif, fou et téméraire. Oh oui, elle était fière, très fière de Tayer. Ce blondinet avait pris une grande place dans son petit cœur. Et, tout comme si c'était son frère, elle l'aimerait et le protégerait jusqu'à son dernier souffle.

Vérifiant d'un dernier regard qu'ils étaient prêts, Elisa sourit. Ensuite, lui prenant doucement le bras, elle l'entraîna vers l'entrée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Tayer Ward

Le jeune maître

________________

Tayer Ward
________________


Race : Humain/Demi-oracle
Classe : Archimage
Métier : Historien/scribe/recherchiste
Groupe : Mage de la tour de Beolan (royaume pour l'instant)

Âge : 29 ans

Messages : 57

Fiche de Personnage : Le grimoire de Tayer Ward


Secret, trahison et pouvoir (pv. Elisabeeth de Beaufort)  _
MessageSujet: Re: Secret, trahison et pouvoir (pv. Elisabeeth de Beaufort)    Secret, trahison et pouvoir (pv. Elisabeeth de Beaufort)  EmptySam 5 Oct 2013 - 21:32

Mon beau Tayer… ? Tayer réfléchissait sentant le stress être remplacé par un sentiment de gêne incontrôlable. Il eut quelques difficultés à comprendre ce qu’elle lui dit par la suite. Non pas qu’il ne voulait pas comprendre mais il avait la tête ailleurs. Puis, Elisabeeth, se mettant sur la pointe des pieds, déposa un baiser sur son front. Le jeune archimage rougit et balbutia sans être en mesure de former un traître de mot cohérant. Délicatement, elle replaça l’une de ces mèches rebelles et épousseta les manches de son habit. Cette façon de faire… C’était impossible. Cette intention… Hasard, coïncidence ou… Tayer regarda la jeune femme d’un regard nouveau. Ces yeux semblaient voir la lumière pour la première fois. Plus il regardait le visage d’Elisabeeth plus il tremblait. Était-ce cela? Il le pensait depuis longtemps mais ne pouvait se résoudre à entrevoir une telle réalité. Tendrement, la belle le prit par le bras et l’entraîna vers l’intérieur. Tayer gloussa cherchant à dire les bons mots et surtout les mettre dans le bon ordre.

- « As… Avais-tu une sœur? Une sœur plus âgée que toi? » demanda-il tout bas. Si bas que même Elisabeeth put ne pas l’avoir entendu.

La noirceur les engloutie et le froid déchira leurs vêtements trouvant refuge à l’intérieur de leur chair. Tayer trembla, il n’était plus en mesure de parler. Il devait faire le vide. Au bout du couloir sombre, un puits de lumière brillait. Ils avancèrent d’un pas lent et calculé. Si bien que parvenir au bout du couloir sembla être le plus long voyage de leur vie. Tayer plissa les yeux alors que la lumière revint. Abasourdit par ce changement soudain, il du placer une main sur son front pour regarder l’étendue de la cloître extérieure. L’endroit était tout de même vaste. La cloître était boueuse et le gazon jaunit et givré par le froid ambiant. Dans cette salle se trouvait plusieurs colonnes à moitié effondrées et autres statues sans bras ou sans visage. Les anciens couloirs de ronde étaient devenus la proie des plantes grimpantes et autres vignes. Ce n’était plus que des couloirs à ciel ouvert. Puis, Tayer vit le cercles luminescent tracé sur le sol aux pieds d’une sans tête. Son regard devint sévère. Il connaissait bien ce symbole… Trop bien. Puis, il redressa le regard.
Il était là, assis sur le dessus de la statue. Un homme âgé abordant une forte barbe grisonnante et recouvert d’habits ample aussi noirs que le néant. Il était frêle et le temps avait creusé de profondes rides sur ces mains et son visage. Son regard était vide, profond et sans vie. Le blondinet ne voyait plus rien d’humain en lui. Ce n’était qu’un pantin au service de forces qui dépassait son entendement. Le vieil homme fixait sans broncher les deux individus s’immobiliser devant le cercle incandescent. Puis, tout en poussant un léger grognement, il se releva pour se tenir debout sur le coup sans tête de la statue. Le symbole de la tour des mages était encore bien visible sur l’épaulière droite de son habit. Tayer serra les dents et le foudroya du regard.

- « Comment oses-tu… COMMENT OSES-TU PORTER CE SYMBOLE! » Cria-il en entant sa voix résonner dans les couloirs.
- « Bien le bonjour maître Ward. Je suis ravi de vous rencontrer. Que me vaux le plaisir de votre visite? »

Tayer, posséder par la colère et une hargne indescriptible fit trois pas en avant. Le mage noir était parfaitement calme. Trop calme. Il ne faisait que les observer sans bouger. Il était presque aussi immobile que la statue sur laquelle il se tenait alors que le jeune archimage bouillait. Il fit apparaître une petite sphère lumineuse dans le creux de sa main. Alors, un sourire en coin se mêla aux rides qui couvraient les joues du vieux mage. Il leva un bras et ouvrit la main lui faisant signe d’arrêter. Tayer, garda la sphère lumineuse dans le creux de sa main. Au fond de lui, il se demandait encore ce qu’il attendait pour la lui balancer en pleine figure. Belzius d’une voix roque parla à nouveau.

- « Que me voulez-vous monsieur Ward? Vous souhaitez réellement m’affronter? Cessez ces enfantillages. Retournez jouer dans votre bureau et laisser les vrais chercheurs faire leur tava… »
- « Vous n’êtes pas un chercheur… Vous êtes un VOLEUR DOUBLÉ D’UN INDIVIDU PROFONDÉMENT CINGLÉ! »
- « Très bien… Vous avez le droit à votre opinion mais je vois que les mots ne seront pas assez puissants pour faire comprendre mon point. Hum… Qui est cette jeune fille maître Ward? » Reprit-il sans se soucier du jeun archimage.

Il ne fallut pas un mot de plus. Tayer, d’un mouvement vif, propulsa la sphère lumineuse qui explosa à quelques pieds du visage du mage noir. Une barrière semblait l’avoir protéger. Le blondinet se mordit une lèvre en étouffant un juron. Il devait avoir placé cette protection avant même qu’ils arrivent. Le vieux mage arqua un souci et il ricana d’un air cynique. Il tapa dans ses mains à quelques reprises tout en le félicitant.

- « Bravo! C’était un joli tir! Cependant… J’espère que vous n’attendiez pas à se que ce soit si facile maître Ward. » En disant ces quelques mots, Tayer se recula tout en se positionnant devant Élisabeeth. S’il trouvait un moyen de percer cette barrière, Belzius allait devenir une proie facile. La question demeurait. Comment allait-il faire pour la percer?

Le combat semblait dès lors engagé et un seul semblait pouvoir en sortir vainqueur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Elisabeeth de Beaufort

La jeune aventurière

________________

Elisabeeth de Beaufort
________________


Race : Humain
Métier : Aucun
Croyances : Aucune
Âge : 20

Messages : 44

Fiche de Personnage : C'est là.




Secret, trahison et pouvoir (pv. Elisabeeth de Beaufort)  _
MessageSujet: Re: Secret, trahison et pouvoir (pv. Elisabeeth de Beaufort)    Secret, trahison et pouvoir (pv. Elisabeeth de Beaufort)  EmptySam 5 Oct 2013 - 22:07

Elle avait parfaitement entendu la question de Tayer mais, elle préféra faire semblant de rien. Quelques minutes plus tard, ce fut la rencontre. Elisa sentait la colère et la haine de Tayer pour cet homme. La tension était palpable. N'importe qui aurait pu la ressentir. L'atmosphère était devenue très lourde.

Lorsque Belzius demanda à Tayer qui elle était, son réflexe fut de se placer devant elle comme pour la protégée. Était-il sérieux ? Plutôt que de s'inquiéter pour elle, il aurait mieux fait de s'inquiéter pour lui.

Doucement, elle se mit sur la pointe des pieds pour pouvoir voir l'homme. Il semblait en connaître un rayon et être maître de la situation. Comme-ci rien ne pouvait l'atteindre. D'ailleurs, lorsque Tayer avait lancé sa petite sphère lumineuse, elle ne l'avait pas atteint.

Au fond, Elisa savait que Tayer s'était emporté. Il venait d'utiliser sa magie pour rien. Si bien que s'il continuait comme ça, il serait vite à bout et n'arriverait pas à le battre. Il fallait qu'il se reprenne et qu'il ne se laisse pas avoir si facilement par ce bougre. Il le faisait exprès, c'était sûr. Si Tayer se fatiguer à ne faire que des attaques impulsives et non calculées, il deviendrait alors une proie facile lui aussi.

Cependant, la question n'était pas là. Le vieux mage semblait être protégé par quelque chose. Il fallait donc trouver le moyen de briser cela pour l'atteindre. Ce n'allait pas être chose facile. Elisa fixait l'homme comme ci ce dernier avait la peste. Elle essayait de le scrutait dans les moindres détails. Physiquement, il ne semblait pas être fort et semblait plutôt âgé quand même. S'il n'avait pas eu la magie, elle n'aurait rien eu à craindre de lui. Tayer l'aurait battu sans aucun doute.

Malheureusement, ce vieux mage semblait en connaître un rayon sur la magie, quelle soit bonne ou mauvaise. Enfin soit, elle avait promis qu'elle ne s'en mêlerait pas avant que cela dégénère, alors elle s'adossa à une statue et n'en bougea pas. Elisa ne se présenta même pas. Elle se contenta simplement de sourire de temps à autre et de réfléchir à ses futurs attaques et défenses tout en gardant les yeux rivés sur Tayer et cet homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Tayer Ward

Le jeune maître

________________

Tayer Ward
________________


Race : Humain/Demi-oracle
Classe : Archimage
Métier : Historien/scribe/recherchiste
Groupe : Mage de la tour de Beolan (royaume pour l'instant)

Âge : 29 ans

Messages : 57

Fiche de Personnage : Le grimoire de Tayer Ward


Secret, trahison et pouvoir (pv. Elisabeeth de Beaufort)  _
MessageSujet: Re: Secret, trahison et pouvoir (pv. Elisabeeth de Beaufort)    Secret, trahison et pouvoir (pv. Elisabeeth de Beaufort)  EmptySam 5 Oct 2013 - 23:09

Spoiler:
 

Le vieux mage prononça une incantation et aussitôt Tayer s’y afféra également. Le blondinet n’entendait pas correctement les mots que disaient Belzius. Contré par un sort miroir était donc très risquer. Puis, le vieil homme ouvrit la main vers le cercle. Aussitôt, le sol ou était dessiné le cercle sembla fondre. Oh! Non pas question! Pensa-Tayer en savant hors de tout doute ce que le vieillard fou était en train de faire. Le jeune mage changea rapidement de formule et cette fois-ci, Élisabeeth pu clairement entendre le chapelet de mots qu’il prononçait à une vitesse folle.

- « Tourne, tourne, danse, brille, monte et tourne. Ne t’arrête pas, scintille toujours plus haut et tombe astre céleste brillant de mille éclats! »

Le vieillard lâcha le cercle des yeux levant le regard vers le ciel. Il semblait avoir également entendu la formule rapide de Tayer. Une grande sphère lumineuse autour de laquelle tournaient plusieurs faisceaux étincelants. La lumière était chaude et éblouissante. Le sort était magnifique et avait l’apparence d’une étoile étincelante. Le soleil semblait avoir quitté son domaine lointain pour apparaître juste au-dessus de leurs têtes. Le froid s’évanouie alors que l’aster luminescent prenait de l’ampleur. Déjà, quelques-uns des spectres de lumière dansant autour de l’orbe ricochaient sur la barrière invisible du mage noir. Belzius semblait quelque peu surpris. Était-ce normal pour un mage aussi jeune de maîtriser un tel sort? Non. Tayer n’était pas devenu le plus jeune maître de la tour des mages de Beolan pour rien! Lentement la sphère commença à descendre vers le cercle qui avait maintenant l’apparence d’un gouffre rougeoyant. Le vieux mage marmonna quelques mots puis ouvrit à nouveau la paume de sa main mais cette fois-ci, il l’ouvrit en direction du petit aster qui approchait dangereusement du sol. Un rayon violacé relia la main du vieillard et la sphère lumineuse qui stoppa sa descente. Tayer hoqueta en sentant la magie de Belzius lutter contre la sienne. Il ne devait pas perdre sa concentration sinon le sort s’évanouirais aussi rapidement qu’il avait pris forme. Des ombres se mêlèrent à l’éternelle ritournelle des spectres lumineux. Ce n’était pas normal. Le sort de Tayer commençait lentement mais sûrement à perdre de son intensité. Le blondinet grogna en sentant une douleur dans son épaule gauche. Pendant que les deux mages luttaient à maintenir leurs sorts respectifs, le gouffre continuait de s’agrandir.

Le sol trembla si fort que les ruines elles-mêmes semblèrent gronder de protestation. Tayer forçait du plus qu’il pouvait mais la puissance des deux mages semblait identique. Deux grandes pointes osseuses déchirèrent le sol non loin d’Élisabeeth et Tayer. À chaque seconde qui s’écoulait, les pointes émergeaient un peu plus des entrailles de la terre. Puis, d’autres cornes surgirent mai cette fois-ci elles émanèrent du gouffre que Tayer espérait désespérément boucher avec le petit soleil. Le blondinet regarda le spectacle apeuré et manqua et étouffa un juron dans un mélange d’horreur et de rage essayant désespérément de vaincre la magie de Belzius. Les cornes émergèrent toujours plus et le sol autour s’écroula. Bientôt, un gouffre s’éparait les deux jeunes gens du vieux mage et de ce gouffre apparue une tête monstrueuse. Une tête vaguement humanoïde qui abordait un semblant de visage. Une bouche plus grande que nature, un nez presque plat et une énorme plaque osseuse lui couvrait les yeux et le front tout en se recourbant pour former une vraie couronne cornue. Les yeux de Tayer grossirent de peur. Il tremblait de tous ces membres. Aussi, c’est quand il vu le crin blanc qui émergeait à l’arrière de la tête du monstre qu’il le reconnu. Cette énorme bouche remplit de dents en lame de scie, ce panache monstrueux, cette peau blême, cette crinière blanche faisant office de chevelure. C’était belle et bien ELLE. Tayer essaya d’avaler sa peur mais c’était déjà trop tard. Troublé par cette apparition monstrueuse, le mental de Belzius avait pris le dessus et le petit soleil se fit avaler par un rideau sombre. Il poussa un juron et se recula. Aussitôt, le vieux mage éclata de rire. Un rire à en glacer le sang. Il apparut sur le sol en à quelques quinze mètres de Tayer abandonnant son perchoir rendu très instable. Il avait un large sourire et un regard sombre.

- « J’espère que vous n’avez pas oublié de nom de cette charmante dame monsieur Ward. Étrangement je crois qu’elle a une forte envie de s’entretenir avec vous! » Dit-il en leur montrant ses dents jaunes.
- « Co… Comment savez-vous que… Comment savez-vous cela! » demanda-Tayer en retour sans lâcher l’énorme tête des yeux, avalant sa salive.
- « Voyons monsieur Ward… Je pensais que vous seriez plus rapide que cela. Étrange pour quelqu’un qui est sensé pouvoir se déplacer à la vitesse de la lumière… »
- « Non… »
- « Si! Tayer Ward! Si! »

Les traits de Tayer se déformèrent d’incompréhension, d’horreur et de colère. Un mélange très loin d’être bénéfique. Le silence momentané qui avait pris place entre le vieillard qui leur souriait à grande dent le blondinet apeuré mourut alors que l’immense démon poussait un cri strident faisant émerger son cou et l’une de ses épaules du sol. Tous deux, Tayer et Belzius se retournèrent vers la chose. Le premier la regarda avec un sourire victorieux au visage et le second la regarda les yeux gros. Rapidement, revenant à la réalité, le jeune archimage se retourna vers Élisabeeth et lui saisit le poignet.

- « Il faut partir d’ici! Cet homme… Cet homme n’est pas Belzius! » Aussitôt ces quelques mots dits, le couloir par lequel ils avaient pénétré dans la cloître s’écroula. Tayer, tremblant, sans lâcher la main d’Élisabeeth se retourna vers le vieil homme qui regardait toujours l’immense démone se mouvoir pour essayer d’émerger du sol.
- « Tu ne penses tout de même pas que je vais te laisser partir, non? Tu ne pourras pas t’échapper. Cette fois-ci… C’est moi qui gagnerai le duel. Voyons voir qui de nous l’emportera. Toi et cette petite fermière ou bien moi et Abrael souveraine de la vengeance! »

S’il avait su… Si seulement il avait su… S’il avait su… Rien de cela ne serait arrivé. Pourquoi? Pourquoi? Pourquoi? Pourquoi Brendham?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Elisabeeth de Beaufort

La jeune aventurière

________________

Elisabeeth de Beaufort
________________


Race : Humain
Métier : Aucun
Croyances : Aucune
Âge : 20

Messages : 44

Fiche de Personnage : C'est là.




Secret, trahison et pouvoir (pv. Elisabeeth de Beaufort)  _
MessageSujet: Re: Secret, trahison et pouvoir (pv. Elisabeeth de Beaufort)    Secret, trahison et pouvoir (pv. Elisabeeth de Beaufort)  EmptySam 5 Oct 2013 - 23:52

En voyant la créature sortir du sol, Elisa devint blanche, elle se mit à trembler de tous ces membres et commençait à s'évanouir tellement sa peur était grande. Elle essayait de se reprendre tant bien que mal, mais n'y arrivait pas. Seule la statuette la tenait debout, ses jambes commencer à céder. La jeune femme fixait la main de Tayer dans la sienne et soudain, un grand courage lui revint. Elle se rappela soudainement de la promesse qu'elle avait faite à son ami.

D'un coup sec, elle se redressa et se mit en position d'attaque. La force de combattre lui était revenue. Sans laisser le temps à Tayer de la retenir et voyant qu'ils n'avaient plus aucune solution. Elle lâcha la main de Tayer et s'empressa d'aller attaquer la créature à coup de dague. Elisa ne savait pas à quoi elle avait affaire, elle venait de foncer tête baisé à nouveau. La jeune femme était morte de trouille et donnait de grands coups de dague en y mettant toutes ses forces. Elisabeeth ne contrôler plus rien, seul la peur la faisait agir. L'homme riait aux éclats, il savait bien qu'elle ne pourrait rien faire face à elle. Ca l'amusait. Mais il fallait la blesser voir même essayer de la tuer avant qu'elle ne sorte entièrement du sol. Ils n'avaient plus le choix.

Epuisée et à bout de force, Elisa se recula, retournant près de Tayer. Le souffle lui manquait tant elle s'était venger sur la chose. La jeune femme s'était donné au maximum d'elle-même le temps d'un instant. Elle avait tenu tout juste dix secondes qui lui avait semblait être des heures. Deux minutes plus tard, une fois remise, elle y retourna encore plus hargneuse que la première fois. Pourquoi est-ce que cet homme ne s'attaquer pas lui-même à eux. Pourquoi était-il obligeait de faire venir de tel horreur tout en sachant parfaitement que ce n'était pas loyal puisse qu'il savait parfaitement qu'ils perdraient. En fait, c'était sûrement ça le but. Gagner de force quoi qu'il arrive.

Enervée au plus haut point de la cruauté et de cet homme qui n'en n'était pas un. Elisabeeth se dirigea vers lui en furie. Lui jetant tous les cailloux qu'elle avait ramassé le matin même ainsi que ceux qu'elle trouvait sur son chemin jusqu'à lui. Une fois assez proche, elle s'arrêta et tout en le regardant avec haine lui dit :

- « Vous n'êtes qu'une ordure ! Un vieux croulant ! Vous êtes un monstre ! Je vous hais ! Je vous déteste ! Je rêverais de vous voir brûler en enfer ! » Puis, baissant la tête elle dit : « Laissez partir Tayer... Je ferais ce que vous voudrez ! Tuez moi si cela peut vous faire plaisir mais laissez le partir... »

Elisabeeth se retourna pour regardait Tayer une dernière fois puis fit volte face en avançant vers l'homme à grand pas. Si c'était la dernière solution pour lui sauver la vie, elle y était prête. En aucun cas, elle n'avait réfléchit à ce qu'elle venait de dire et encore moins à ce qu'elle faisait. Cela lui semblait tout à fait normal. Était-ce la peur qui la faisait agir comme ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Tayer Ward

Le jeune maître

________________

Tayer Ward
________________


Race : Humain/Demi-oracle
Classe : Archimage
Métier : Historien/scribe/recherchiste
Groupe : Mage de la tour de Beolan (royaume pour l'instant)

Âge : 29 ans

Messages : 57

Fiche de Personnage : Le grimoire de Tayer Ward


Secret, trahison et pouvoir (pv. Elisabeeth de Beaufort)  _
MessageSujet: Re: Secret, trahison et pouvoir (pv. Elisabeeth de Beaufort)    Secret, trahison et pouvoir (pv. Elisabeeth de Beaufort)  EmptyDim 6 Oct 2013 - 0:30

- « Laissez partir Tayer... Je ferais ce que vous voudrez ! Tuez-moi si cela peut vous faire plaisir mais laissez-le partir... »

Tayer grinça des dents. Quel flot de bêtises ridicule! Il serra les poings en réfléchissant à un moyen de l’abattre rapidement et de tenter de repousser cette créature dans le portail. Cet homme n’était pas Belzius… Cet homme n’était pas… Tayer écarquilla les yeux. Plus jeune, Brendham utilisait souvent un sort de projection pour se protéger. Était-ce toujours le cas? Si ce l’était alors il ne pouvait bloquer que ce qu’il voyait au moyen de ce champ de protection. Tayer s’approcha d’Élisabeeth et lui posa une main rassurante sur l’épaule. Il ne tremblait plus et un sourire était apparu sur son visage. Son regard était clair. La jeune femme pu lire dans les yeux de Tayer une sorte de compassion ardente mais il ne dit rien. Il tourna la tête vers « Belzius » en souriant à son tour. Le vieillard, irrité par cette impression d’optimisme grogna. Puis reprit parole.

- « Mais j’y compte bien ma petite dame! Je vais vous tuer tous les deux si cela peux vous faire plaisir! Vous pourrez visitez l’au-delà ensemble! »
- « Et pourquoi n’irais-tu pas dire bonjour aux dieux à notre place hein? »

Le ton assuré de Tayer coupa le souffle au vieillard. Pourquoi soudainement, alors que tout semblait perdu, souriait-il à nouveau? La créature parvint à sortir sa deuxième épaule du sol. Tayer devait faire vite. Il était préférable de ne pas attendre que ces bras émergent du gouffre. Le jeune archimage se craqua les doigts et puis fit apparaître une sphère lumineuse dans le creux de sa main. L’homme éclata à nouveau de rire et lui lança un regard provocateur.

- « Pauvre imbécile! Ma barrière n’est toujours pas tombée! Tu ne pourras jamais m’atteindre! » Comme seule réponse Tayer lui adressa un sourire niais. Le vieillard retroussa les lèvres à la manière d’un chien enragé.
- « Regarde ça! » dit-il d’un ton enjoué en regardant Elisabeeth.

Il commença à courir vers le mage noir. Qui le regarda hébété. Pourquoi courrait-il? Que comptait-il faire de cette sphère. Le vieil homme était confiant. Cette technique ne passerait pas sa barrière. Il fit apparaître une longue pointe d’énergie noire comme la nuit et se prépara pour une éventuelle riposte. Malgré cela, Tayer continuait de courir tête baissé. Si bien que cela troubla quelque peu le vieillard. Que comptait-il faire? Le jeunce archimage s’immobilisa à quelques pieds du vieil homme, leva le bras et dirigea la sphère vers son visage. Tu es pressé de mourir? Alors soit! Pensa le mage noir en avançant la pointe noire vers les côtes de Tayer. Puis, au dernier moment, Tayer disparu et Élisabeeth le vit clairement apparaître dans le dos du vieil homme qui perfora le vide de son arme magique. Le blondinet sourit à la providence et écrasa la sphère étincelante dans le dos de Belzius. L’énergie se libéra et le vieil homme virevolta avant de s’écraser à quelques pieds d’Élisabeeth.

- « Brendham! Il est temps de faire voler cette mascarade en éclat! Voyons voir ce qu’est capable de faire cette ‘fermière’ tu veux bien? » Aussitôt qu’il dit cela il prononça quelques mots et le poignard d’Élisabeeth retrouva son aspect lumineux. Heureusement pour eux, Abrael ne pouvait pas encore intervenir dans cette bataille. Elle semblait trop occupée à tenter de sortir ses bras du gouffre.
- « Je… Espèce de… » Il ne dit rien de plus. Il savait que son sort de projection venait de se rompre étant donné qu’il avait perdu sa concentration. Il tourna son regard hargneux vers Elisabeeth.

Pendant ce temps, la démone parvint à sortir l’un de ses bras du gouffre en gémissant lourdement. Sa poitrine sortait peu à peu du gouffre et l’autre bras allait être hors du sol d’ici quelques instants. Il fallait agir et vite. Tout d’abord il fallait commencer par éliminer l’aspect de Brendham et lui ficher une bonne correction. Tayer se plaça devant la démone et commença à incanter sans pour autant lâcher Belzius des yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Elisabeeth de Beaufort

La jeune aventurière

________________

Elisabeeth de Beaufort
________________


Race : Humain
Métier : Aucun
Croyances : Aucune
Âge : 20

Messages : 44

Fiche de Personnage : C'est là.




Secret, trahison et pouvoir (pv. Elisabeeth de Beaufort)  _
MessageSujet: Re: Secret, trahison et pouvoir (pv. Elisabeeth de Beaufort)    Secret, trahison et pouvoir (pv. Elisabeeth de Beaufort)  EmptyDim 6 Oct 2013 - 11:18

Elisabeeth ne bougea pas d'un poil durant toute l'attaque de Tayer. Elle était à la fois surprise et étonnée. Alors que toute était perdue et sans aucune possibilité de s'en sortir, Tayer lui avait trouvé. Son calme et son assurance ont eu pour effet de rassurer Elisa et de lui redonner un poil confiance en elle. La jeune femme le regardait faire avec admiration.
Soudain, l'homme atterrit quelques pieds devant elle comme une vieille serpillière usée que l'on jette. Elle ne put s'empêcher de rire aux éclats en voyant cela. La situation venait d'être retournée. Cet homme était vulnérable désormais. Il n'était plus protégé par quoi que ce soit. Lorsqu'il posa son regard hargneux sur Elisa, elle lui offrit son plus beau sourire comme pour se moquer de lui. Il était lamentable.

Cependant, Tayer venait de le laisser entre ses mains et, elle ne savait si elle devait le tuer ou bien, juste lui donner une correction ? Les minutes avançaient et la chose n'allait plus tarder à sortir entièrement du sol. Bien que Tayer s'occupait d'elle.

Doucement, elle s'avança vers l'homme tout en souriant. Son regard brillait de joie et de plaisir. Oh oui, elle était contente. Cet homme qui croyait gagner à tout prix se retrouver désormais dans de beaux draps. Tayer la surprenait et la surprendrait toujours autant. Il est très malin et très intelligent se dit-elle.

Sans laisser le temps à l'homme de se concentré à nouveau ou autres, elle lui enfonça la dague à multiples reprises dans certains endroits du corps dans des gestes bien précis. Puis, elle termina par un coup en plein cœur et d'un geste rapide l'égorgea sans aucune pitié. Elle se dit que de toute façon, si ce n'était pas lui, ça serait eux.

Elisabeeth se redressa, les vêtements tâchés de sang. Mince alors, c'était ma dernière robe se dit-elle en grognant. Puis, laissant l'homme à terre dans une flaque de sang, elle alla rejoindre son ami qui était face à Abrael. Elle souriait, fière. Se disant qu'une fois que tout cela serait fini, elle s'accorderait du repos dans une ferme ou une auberge loin de cette ruine et loin de l'autre ville où ils avaient vu tous les corps en décomposition.

Avant d'attaquer, la jeune femme regarda la créature. Elle était énorme, ses bras l'étaient tout autant. Les dents étaient longues et en forme de scie, elles brillaient. Sa gueule était monstrueuse. Elle poussait des cris stridents à chaque fois qu'elle réussissait à sortir un membre ou se tortillait comme un beau diable. Elisabeeth ne bougeait plus, elle était tétanisée. Maintenant que l'homme avait été vaincu, la bête allait-elle disparaitre ou bien allait-elle rester là et il faudrait alors la tuée ?

- « Que faisons-nous, maintenant ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Tayer Ward

Le jeune maître

________________

Tayer Ward
________________


Race : Humain/Demi-oracle
Classe : Archimage
Métier : Historien/scribe/recherchiste
Groupe : Mage de la tour de Beolan (royaume pour l'instant)

Âge : 29 ans

Messages : 57

Fiche de Personnage : Le grimoire de Tayer Ward


Secret, trahison et pouvoir (pv. Elisabeeth de Beaufort)  _
MessageSujet: Re: Secret, trahison et pouvoir (pv. Elisabeeth de Beaufort)    Secret, trahison et pouvoir (pv. Elisabeeth de Beaufort)  EmptyDim 6 Oct 2013 - 18:01

- « Bien! Belzius n’est plus! Donc Brendham ne devrait pas tarder à ce pointer. » Comme de fait, à peine eut-il finit de dire ses quelques mots, qu’une forme sombre apparaissait au-dessus du corps sans vie du vieillard et projetait un rayon couleur encre. Vif, Tayer agrippa le bras d’Élisabeeth et le releva avant de dévier le sort grâce à la lame lumineuse de son couteau. Tayer sourit en regardant l’individu mystérieux. « Tu n’as pas changé et l’on dirait bien que ton petit séjour en enfer t’a laissé plus de séquelles qu’il ne m’en a laissé hein? »

Un homme mûr, se tenait par-dessus le cadavre du vieillard qu’Élisabeeth avait réduit en charpie. Il portait une courte barbe, de longs cheveux gras et aussi sombre que son âme et revêtait un costume de cuir ceinturé par de multiple breloque coupantes et autres petites pointes. Cependant, le plus effrayant, c’était son regard. Un regard rouge et sans pupille, un regard sans âme qui semblait avoir été consumé par l’horreur et la douleur. L’homme fit quelques pas en leur direction marquant le sol de traces de pas ensanglanté. Élisabeeth avait fait du bon boulot. Maintenant que le sort de possession n’était plus, Brendham n’avait plus une échappatoire. Tayer lui sourit bêtement alors que l’autre le foudroyait d’un regard si sauvage qu’il en réveillerait un mort. L’homme crispa les poings faisant craquer ses jointures un rictus de colère déformait son visage.

- « Bon… Toutes mes félicitations Élisa! Je suis heureux que tu m’aille accompagner! Tu as fait du très bon boulot! Bon… J’ai l’esprit plus clair maintenant que je sais que je n’ai pas à en découdre avec Belzius lui-même. » Tayer se plaça devant Brendham. « Tu es un vrai salop mais ça tu le savais déjà non? Je te laisse ouvrir la dance ou préf… »

L’homme hurla en expédiant un rayon que Tayer, instinctivement, dévia en propulsant un arc lumineux. Oui. Brendham était toujours aussi impulsif. Ils avaient tous les deux le même âge et pourtant, l’homme aux cheveux jais semblait bien plus vieux que lui. Son voyage en bas ne semblait pas l’avoir fait rajeunir. Ils s’échangèrent de multiples projectiles de toutes formes et de tout genre. Partout dans le cloître, des étincelles lumineuses virevoltaient alors que les deux mages se livraient une bataille sans merci. La lumière contre les ténèbres, le bien contre le mal, l’espoir contre le désespoir. Oui. Cette bataille avait quelque chose de cliché en plus d’être dangereuse. Pourtant, Tayer avait le sourire. Pourquoi? Il risquait sa vie et pourtant il avait le sourire. Il était heureux et excité à l’idée de ré affronter son camarade bien que celui-ci soit devenu particulièrement retord. Il semblait être revenu dans le passé. Devant lui, il ne voyait pas un mage noire aigri par le temps et aveuglé par la haine mais il voyait bel et bien un jeune mage prometteur qui lui lançait un nouveau duel.

Devant Élisabeeth, la démone réussit à extirper son autre bras du gouffre. D’un effort surhumain, elle parvint à extirper le haut de son corps des entrailles de la terre. Puis, aussitôt, un anneau lumineux se resserra autour des hanches de la créature. Sa poitrine était recouverte de pointes osseuses et ses côtes étaient si proéminentes qu’elles émergeaient de sa peau blanche. L’immense créature tenta tant bien que mal de passer ses hanches hors du portail mais elle n’y parvenait point, la porte était devenue trop étroite. Pui, le monstre pencha la tête vers Élisabeeth et un sourire affreux éclaira son visage. Elle pencha le haut de son corps vers elle pour être le plus prêt d’elle. Son sourire devint presque amical.

- « Pourrais-tu m’aider s’il te plait jeune fille? » Sans même attendre la réponse de cette dernière, elle continua. « J’aimerais que tu tranche l’anneau qui est resserré autour de mon ventre avec ton couteau. Si tu le fait… Je voudrais bien répondre à l’un de tes désirs peu-importe ce qu’il est! Je t’accorderai la richesse, la vie éternelle ou le pouvoir même si tel est ton bon désir. »

Étrangement, elle semblait être la seule à entendre les paroles de la démone. Tayer continuait de valser avec Brendham évitant ces tirs et propulsant un nombre incalculable de sortilèges vers lui. Puis, Tayer dévia trois projectiles en rabattant son habit autour de lui. Manteau miroir! Pensa-Brendham un instant trop tard alors que ses propres rayons l’envoyèrent s’écraser contre l’un des murs du chemin de ronde. Le blondinet souriant s’arrêta, haletant. Il s’approcha de son ex-camarade qui avait la tête penchée. Le jeune archimage soupira le regardant avec un regard compatissant. Il ne parvenait toujours pas à comprendre ce qu’il lui était arrivé pourquoi était-il devenu comme cela. Subitement, l’homme mûr redressa la tête et cria. Tayer se retrouva immobilisé. Une intense énergie, visible à l’œil nu s’accumulait autour de lui. Il pouvait voir les vagues sombres s’écraser contre son corps et s’accumuler. Il essayait désespérément de bouger mais rien n’y faisait la pression était trop forte. Brendham sourit en le regardant essayer de se tortiller.

- « Voilà… J’ai enfin gagné! Regardez maître! Lequel de vos deux élèves trouvez-vous le plus méritant maintenant!? » Cria-il en regardant le ciel. « Tayer, tu t’es bien battu mais là je vais te réduire en morceaux et après je m’occuperai du cas de cette fermière. »
- « Me réduire en morceaux? J’ai bien hâte de voir cela! » dit-il en continuant d’essayer de bouger.
- « Tu vois cette énergie resserrée autour de toi? » Tayer pencha les yeux et regarda le voile sombre perplexe. « Elle va se resserrer d’avantage et créer autour de ton petit corps une pression telle que ta propre énergie s’échappera par toutes les pores de ta peau. » Tayer gloussa. Ce sort était cruel et excessivement dangereux.
- « Ne vend pas la peau de l’ours avant d’en avoir fixé le prix… »
- « Allez crè…! Hein? De quoi parles-tu? » Dit-Brendham en réfléchissant deux secondes à ce que venait de dire Tayer qui réussit à sourire. Le mage noir repris ses esprits. « Bon débarras! »

Le sort explosa libérant une quantité phénoménale d’énergie. Le sol s’arracha et une poussière dense monta au ciel. Lorsque le voile de la destruction s’estompa. Il ne restait rien. Pas une goutte de sang. Pas un bout de membre. Pas même un cheveu. Un sourire sombre ddéforma le visage de Brendham. Qui éclata de rire en marchant autour du trou. Puis, il tourna la tête vers Élisabeeth qui semblait toujours troublée par le fait d’entendre la voix de la démone raisonner dans sa tête. Le mage noir fit apparaître un trait mortel entre ses mains et s’approcha d’elle. La démone tourna la tête vers le mage noire avant de retourner à nouveau son visage sans yeux vers Élisabeeth. Cette fois-ci, elle eut l’impression de voir les lèvres de l’immense démone bougée.

- « Mon offre-tient toujours tu sais… » entendit-elle au creux de son crâne.
- « Alors que comptes-tu faire petite fermière. Me bondir dessus avec ta dague? Je suis sûr que tu meurs d’envie de savoir quel sort atroce je vais te faire subir. Tu vas voir. Tu ne crèveras pas aussi vite que ce cher Tayer! » Dit-Brendham tout en continuant de s’approcher d’elle.

Élisabeeth pouvait voir la dague brillé. Le sort de Tayer semblait toujours actif. Est-ce que cela voulait signifier quelque chose en particulier?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Elisabeeth de Beaufort

La jeune aventurière

________________

Elisabeeth de Beaufort
________________


Race : Humain
Métier : Aucun
Croyances : Aucune
Âge : 20

Messages : 44

Fiche de Personnage : C'est là.




Secret, trahison et pouvoir (pv. Elisabeeth de Beaufort)  _
MessageSujet: Re: Secret, trahison et pouvoir (pv. Elisabeeth de Beaufort)    Secret, trahison et pouvoir (pv. Elisabeeth de Beaufort)  EmptyLun 7 Oct 2013 - 18:57

Elle n’en revenait pas une seule seconde. Tayer venait de disparaître et la démone lui faisait une proposition bien plus qu’alléchante. La lame brillait toujours. Tayer n’était pas mort, elle en était persuadée au plus profond d’elle-même. Si Tayer était mort, son sort ce serait arrêter pensa-t-elle. Brendham la menaçait tout en s’avancant vers elle avec un sort au creu de la main. Si elle ne prenait pas une décision maintenant, Elisabeeth allait y passer, c’était aussi sûr qu’elle s’appelait De Beaufort. D’un geste vif et avec force, elle trancha l’anneau de la démone en lui disant à voix basse : « Maintenant que je t’ai libérée, tue Brendham. Je ne te demande rien d’autre, juste ça ma belle … »

Ne connaissant pas la créature et surtout, si ce n’était pas un piège de Brendham, elle se mit à courir aussi vite que possible sans se retourner à aucun moment. Malgré son insuffisance respiratoire, elle ne s’arrêta pas. Elle avait peur, elle était terrifiée. Mais où était donc passé Tayer, que faisait-il ?

Voilà déjà dix minutes qu’elle courait à grandes enjambées. Ses pieds frôlaient à peine le sol. C’était comme-ci elle volait. La tête commençait à lui tourner, ses jambes ne suivaient plus, son cœur s’emballer. Elle allait bientôt s’évanouir et pourtant, elle continuait de courir machinalement, peut-être était-ce la peur qui l’a faisait avancer malgré tout. Elle sombra dans le noir complet.

Dans un choc brutal et un bruit sourd, Elisabeeth s’effondra au sol. Deux minutes venaient de passer. Elle commençait tout juste à reprendre conscience. Elle entendait tout, mais sa vue était floue. Incapable de se relever, elle resta couchée au sol, comme une proie facile à atteindre. Elisabeeth avait peur.

Instinctivement, la jeune femme se mit à prier comme pour se protéger de Brendham et de la créature. Se rappelant des bons moments passés avec Tayer, elle ferma à nouveau les yeux comme pour ne pas voir ce qui allait se passer. Allait-il l’a tuée ? Est-ce que la créature tiendrait parole et tuerait Brendham ? Est-ce que Tayer allait resurgir de nulle part et lui venir en aide ?

La jeune femme n’en savait rien et n’osait point chercher à réfléchir. Elle ne voulait plus rien savoir. Elle laissait son destin entre les mains d’un dieu auquel elle ne croyait pas plus que cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Tayer Ward

Le jeune maître

________________

Tayer Ward
________________


Race : Humain/Demi-oracle
Classe : Archimage
Métier : Historien/scribe/recherchiste
Groupe : Mage de la tour de Beolan (royaume pour l'instant)

Âge : 29 ans

Messages : 57

Fiche de Personnage : Le grimoire de Tayer Ward


Secret, trahison et pouvoir (pv. Elisabeeth de Beaufort)  _
MessageSujet: Re: Secret, trahison et pouvoir (pv. Elisabeeth de Beaufort)    Secret, trahison et pouvoir (pv. Elisabeeth de Beaufort)  EmptyLun 7 Oct 2013 - 21:15

Aussitôt l’anneau tranché, le visage de la démone s’illumina d’un grand sourire. Elle tourna la tête vers Brendham qui lui ordonna d’exécuter la fermière. Elle n’en fit rien préférant laisser Élisabeeth prendre la poudre d’escampette. La jeune femme n’assista pas à la suite des évènements. Cependant, Tayer, du haut du rempart en ruine pu clairement voir ce qu’il se passait. La démone usa de sa force titanesque pour abattre ses longues griffes contre le mage noir. L’effet fût immédiat. Le blondinet regarda avec de grands yeux le corps de son ancien camarade se diviser en deux sur toute sa longueur. Retenant un haut le cœur, il tomba à genou assommé par l’incompréhension. Pourquoi avait-elle fait cela? Pourquoi? L’attaque surprise semblait avoir réduit le mage noir au silence pour toujours. Il reprit ses esprits et redressa la tête en voyant la démone tenter de sortir d’avantage du gouffre. Hein? Mon… Mon sort! Impossible! Pensa-Tayer en regardant l’entité démoniaque s’extirpé un peu plus du gouffre. Je… Je dois faire quelque chose par tous les dieux! Le jeune archimage regarda le cadavre ensanglanté de Brendham tout en réfléchissant à une solution. Puis, par miracle une idée lui traversa l’esprit. Il était clair que si cette chose sortait totalement du portail ils couraient tous un grave danger. Il devait le faire! Pour lui, pour Élisabeeth et pour tous les pauvres gens des villages environnants! Rapidement, il se téléporta à côté de la charpie qui restait de son ancien camarade et récupéra la pierre en prenant soin de ne pas regarder de trop près les sections ouvertes du cadavre.

- « Je suis privilégiée de vous revoir monsieur Ward! J’attendais ce moment depuis si longtemps déjà. Alors, es-tu prêt à retourner en bas… Je te jure que tu vas apprécier le voyage! Autant si ce n’est plus que la première fois. »
- « Désollé de ruiner tes plans mais tu y retourneras seule. Moi j’ai quelqu’un à rattraper! » Répondit-il du tac-au-tac en tenant fermement la pierre dans sa main droite.
- « Parlerais-tu de cette charmante jeune femme par un heureux hasard? » Voyant la mine renfrogné du blondinet, un sourire éclaira son visage. « Oui. Tu parles bien de celle qui t’a trahi. Celle qui a brisé son sortilège! Celle qui c’est sauvée me laissant seule devant toi petit vermisseaux. »
- « Tu mens! »
- « J’aimerais bien mais je trouve la vérité plus cruelle que le mensonge en cet instant précis. Aussi, tu lui as bien donné l’outil pour le faire non? »

En criant, Tayer ouvrit la main gauche et projeta plusieurs projectiles dans le visage de la créature. Un picotement tout au plus. La démone leva son bras et descendit ses formidables griffes vers Tayer qui, pour l’esquiver, n’eut pas d’autre choix que de se téléporter. Il perdit un peu l’équilibre. Ce sort lui demandait beaucoup d’énergie et déjà il venait de l’utiliser à trois reprises. Voyant sa position de faiblesse, la démone racla le sol de ses griffes obligeant Tayer à user de sa téléportation une fois de plus. Ces mains étaient immenses et il semblait inconcevable d’esquiver les assauts mortels de la démone sans avoir recours à la magie. Merde… Mon énergie. Je ne vais pas tarder à… Sa vision devint flou un instant et il dut se donner une bonne claque pour reprendre position. Il prononça quelques mots qui se firent avaler par les rires puissants et sadiques de l’être démoniaque. Dès qu’il eut fini, plusieurs rayons blancs tombèrent du ciel et s’abattirent sur la tête du monstre. Voilà! La diversion était faite! Tayer se positionna en garde et prononça une nouvelle formule.

- « Brille au divin alliage. Brille de mille éclats au noble or. Brille toujours plus fort et fait de tes liens la prison du démon! »

Quatre lucioles apparurent et projetèrent autour de la démone des chaînes éblouissantes. Si brillante qu’elles semblaient être constituées d’or. Rapidement, l’alliage entoura le vendre du monstre, son cou et ses bras. Le bruit était strident mais mélodieux. Il pouvait être entendu à des kilomètres à la ronde. Tel le bruit d’un clavecin, les chaînes semblaient créer une harmonie par leur simple friction autour des os de l’immense créature. Tayer sourit naïvement. Ce sort était redoutable mais avait une grande faiblesse. Le jeune archimage allait devoir rester sur place et bouger le moins possibles pour maintenir l’enchevêtrement. Il mit la main dans sa poche tranquillement pour en ressortir la sombre pierre alors que la créature semblait se débattre pour se délivrer de l’emprise de son sort. Au moins, Élisabeeth ne court plus aucun danger et Brendham a trépassé. Maître… Je vais en finir avec ce cauchemar ici et maintenant! Une flamme combative brûlait dans le fond de ses yeux alors qu’il gémissait écrasé par le poids de l’effort surhumain que son sort lui demandait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Elisabeeth de Beaufort

La jeune aventurière

________________

Elisabeeth de Beaufort
________________


Race : Humain
Métier : Aucun
Croyances : Aucune
Âge : 20

Messages : 44

Fiche de Personnage : C'est là.




Secret, trahison et pouvoir (pv. Elisabeeth de Beaufort)  _
MessageSujet: Re: Secret, trahison et pouvoir (pv. Elisabeeth de Beaufort)    Secret, trahison et pouvoir (pv. Elisabeeth de Beaufort)  EmptyMar 8 Oct 2013 - 20:45

En entendant au loin la voix de Tayer, Elisabeeth se releva d’un bon comme ci il lui redonner la force de se battre à nouveau. L’homme était mort, ce n’était pas plus mal comme ça. En revanche, ce qu’elle ne se rappelait plus, c’était que l’anneau c’était celui que Tayer avait créé pour retenir la créature sous terre. Juste ciel, que venait-elle de faire ? Elle avait qu’à les protéger, pas une seule seconde à trahir son ami et à les mettre en danger de mort tout deux.

Maintenant debout, Elisabeeth ramassa son poignard dont le sort était toujours présent et se mit à courir aussi vite que possible. Cette fois, elle ne perdit pas connaissance et c’est à peine si elle eut du mal à respirer. Oh non, elle ne céderait pas. Elle savait désormais que Tayer était bel et bien vivant et donc, avait une raison de se battre une fois de plus comme une diablesse. Ce qu’elle fit aussitôt. En arrivant à côté de Tayer, elle posa sa petite main sur son épaule comme pour lui prouver qu’elle était bien présente à ses côtés et qu’elle allait se battre avec lui jusqu’à ce que la créature trépasse.

Même si la créature avait fait ce qu’elle avait demandé et tuer Brendham, Elisabeeth était en colère contre elle. Elle était dans l’incompréhension totale. Pourquoi diable, maintenant que l’homme était mort, la créature voulait toujours s’en prendre à elle mais, surtout à Tayer. Son sang bouillait dans ses veines comme de l’eau sur le feu. Doucement, la belle commençait à trembler sans pouvoir le contrôler. La colère et la rage pouvaient se lire dans son regard.

La chose souriait et essayer tant bien que mal de se défendre, de s’en sortir. Quant à Tayer, il luttait de toutes ses forces pour maintenir son sort qui les protéger tous deux. Mais la fatigue et le poids trop lourd se faisait lire sur son visage et sur son corps qui doucement commençait à pencher en arrière. Il fallait en finir au plus vite, de toute manière, Tayer n’allait plus tenir bien longtemps et s’il cédait… Le sort s’arrêterait et la créature pourrait les attaquer sans perdre de temps.

La jeune femme se devait d’agir rapidement mais, que faire ? Sa lame l’a blesserai certes mais, c’était tout. La peau bien trop épaisse de cette créature ne céderait que peu face aux coupes de dagues qu’elle donnerait même si c’était de toutes ses forces. Soudain, elle eut comme une idée. Une idée fantastique à ses yeux. Pendant que la créature avait abattu l’homme, une statuette avait éclaté en plusieurs morceaux dont un assez grand et assez large. Il faudrait alors lui planter en plein cœur si encore en avait-elle un ?

Sans plus tarder, Elisabeeth s’empara de ce dernier, pris un peu d’élan avec du mal, vu le poids de ce dernier et se jeta littéralement sur la créature en lui plantant le morceau de statue en plein milieu du thorax de toutes ses forces, poussant un petit cri. La créature s’agita encore plus tout en criant, Elisa fut projetée un peu plus loin sur le sol. Dans sa chute, un morceau de pierre s’était planté dans sa cuisse. Désormais, en dessous une celle-ci, une jolie flaque de sang s’était faite. Se retenant pour ne pas hurler, elle se contenta de serrer les dents au maximum. Des perles de sueurs ruisselaient sur ses joues tandis qu’elle commençait à devenir rouge de douleur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Tayer Ward

Le jeune maître

________________

Tayer Ward
________________


Race : Humain/Demi-oracle
Classe : Archimage
Métier : Historien/scribe/recherchiste
Groupe : Mage de la tour de Beolan (royaume pour l'instant)

Âge : 29 ans

Messages : 57

Fiche de Personnage : Le grimoire de Tayer Ward


Secret, trahison et pouvoir (pv. Elisabeeth de Beaufort)  _
MessageSujet: Re: Secret, trahison et pouvoir (pv. Elisabeeth de Beaufort)    Secret, trahison et pouvoir (pv. Elisabeeth de Beaufort)  EmptyMer 9 Oct 2013 - 1:22

La démone hurla de douleur et Tayer sourie en tremblant. La douleur venait de secouer l’énorme démone qui, sous une poussée d’adrénaline bien méritée, se débâtit de toutes ses forces. Tayer toussota en avalant un juron. Il tenait la pierre sous le bout des droits en enchaînant des mots sans sens précis. Puis, étrangement, le portail sembla prendre la texture d’un sable mouvant. La créature, lentement, très lentement, commençait à s’enfoncer dans le sol d’où elle avait immergé. Le blondinet souris. Ainsi donc la pierre n’était pas qu’un outil de destruction dénué de sens, pensa-il. Le monstre, d’un geste vif, brisa l’un des liens qui lui retenait le bras prenant Tayer par surprise. Le jeune archimage tenta tant bien que mal de reprendre la maîtrise de son sort mais l’erreur était faite. La démone descendit ses griffes vers Élisabeeth qui se lamentait de douleur couchée sur le sol. Non! Au dernier instant, le lien se reforma et la pointe accérées des grandes griffes se refermèrent sur les vêtements et la surface de la chair de la jeune femme. La tunique d’Élisabeeth, juste au-dessus de ses hanches, était complètement éventrée. Le poignard luminescent de la vagabonde c’était détaché de son ceinturon et avait virevolté plus loin dans les débris. Il s’en est fallu de peu... Voyant tous les efforts que l’archimage déployait pour protéger la jeune femme, la démone sourit sauvagement. Elle tourna tranquillement son énorme tête vers Tayer qui pouvait sentir un regard invisible le transperçer.

- « Es-tu prêt à laisser cette jeune femme prendre ta place? » Tayer grogna puis tourna le regard pour regarder Élisabeeth qui semblait exténuée en plus d’être blessée. Puis, il dit à nouveau face à la démone. « Alors? As-tu envies qu’elle vive un sort plus atroces que celui que je t’ai fait vivre? »
- « Tu ne toucheras pas à un seul de ses cheveux! Ne suis-je pas clair?! » Dit vivement le blondinet en voyant que la créature s’enfonçait un peu plus à chaque instant.
- « Et bien… Se sera toi ou elle! »

Aussitôt, la démone ouvrit sa large bouche et sa langue, à la manière d’un serpent, trancha l’air à une vitesse folle pour s’entourer autour des chevilles d’Élisabeeth. Tayer regarda la scène et un éclair d’horreur le déchira momentanément en deux. Le temps semblait s’être ralenti. Élisabeeth se faisait traîner sur le sol tel un vieux filet de pêche que l’on tire sur le bord de la grève. S’il ne faisait rien… Il regarda la large bouche de la démone puis le portail dans lequel elle s’enfonçait petit à petit. S’il ne faisait rien… Élisabeeth allait… Il ne pouvait se résigner à cela. Il ne se le pardonnerait jamais! Il était à bout de souffle mais il se devait de le faire. S’il ne faisait rien… Elle allait se faire dévorer vivante! Tayer, disparu dans un flash et attrapa la main d’Élisabeeth. Il forçait de toutes ses forces et pourtant cela ne semblait pas assez. Il sentait son sort d’entrave faiblir. D’ici une minute tout au plus les chaînes céderaient et le monstre serait en mesure de s’extirper du portail dans lequel il s’enfonçait. Les pieds du blondinet glissaient sur le sol et plus il luttait pour retenir Élisabeeth, plus son sort faiblissait. Il se fit traîner de la sorte sur près de cinq mètres. Puis quand il réalisa que les pieds de la jeune femme étaient pratiquement derrière les crocs de la démone, il propulsa une chaîne dorée vers lui et l’agrippa de sa main gauche. La douleur fût instantanée. D’un côté, il tenait Élisabeeth par la main droite et de l’autre main il tenait désespérément le dernier support que le liait au sol. Il n’imaginait même pas la douleur que la jeune femme devait ressentir. Il tremblait de plus belle. Ils y étaient presque… Seuls les épaules et la tête de la démone émergeaient encore du gouffre. Était-ce la douleur? Était-ce le désespoir? Il l’ignorait mais… Il pleurait! De grosses larmes roulaient le long de ses joues. Il tourna la tête vers Élisabeeth.

- « Je… Je… Je suis tellement… Tellement désolé… Je… Urrrgh… » Sa phrase était ponctué par les différents spasmes sonores de la douleur qui lui traversait les membres jusqu’aux côtes. « Je… Je ne te lâcherai… Pas! Je… Je te… Le promet! Je… » Il ne put finir. Il pouvait entendre le bruit de ses articulations et de ses os qui semblaient prêts à vouloir se tordre pour mettre fin à la douleur. « Élisabeeth… Je… Je… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Elisabeeth de Beaufort

La jeune aventurière

________________

Elisabeeth de Beaufort
________________


Race : Humain
Métier : Aucun
Croyances : Aucune
Âge : 20

Messages : 44

Fiche de Personnage : C'est là.




Secret, trahison et pouvoir (pv. Elisabeeth de Beaufort)  _
MessageSujet: Re: Secret, trahison et pouvoir (pv. Elisabeeth de Beaufort)    Secret, trahison et pouvoir (pv. Elisabeeth de Beaufort)  EmptyMer 9 Oct 2013 - 18:28

La jeune femme avait l'impression qu'elle allait être démembré tellement la douleur était forte. Tirée des deux côtés, par le bras avec Tayer et par les chevilles avec la démone. De plus, sa cuisse la faisait diablement souffrir. A l'idée de mourir, avaler par la créature, de grosses larmes ruisselaient le long de ses joues rosées par la douleur. Elle voyait bien que Tayer faisait de son mieux pour la sauvée et que malgré sa fatigue et sa perte de force, il s'acharnait quand même.

Son regard scrutait chaque chose. Une dernière fois. Lorsqu'elle aperçu juste à côté d'elle, un dernier morceau de statuette en pique. Sa dernière solution... De la main libre qu'il lui resté, elle attrapa ce dernier et dans un élan de rage, l'enfonça dans la tête de la démone avec force.

Lâchant Elisaabeth qui vola avec Tayer plus loin, la créature secoua la tête de gauche à droite en poussant de multiples cris stridents. Elle s'enfonçait de plus en plus dans le sol, seule. Désormais, il ne restait que sa tête, ses épaules étaient déjà sous terre.

Maintenant, elle ne pouvait plus attraper ni Tayer, ni même Elisa, ils étaient trop loin de sa gueule pour ça. Couchée à terre, tenant toujours la main de son ami, la jeune femme regardait la scène. Les larmes continuaient de perlaient sur ses joues et les douleurs ci et là étaient toujours très présente.

Au fond, elle savait bien que maintenant, elle allait devenir un boulet pour Tayer. Avec sa blessure à la cuisse, elle ne pourrait plus marcher ou alors très lentement et encore, il faudrait sûrement la maintenir. Comme toujours, ils y avaient échappé de peu. Aucun des deux ne partiraient avec la créature et encore moins dans son estomac.

Doucement, la jeune femme se remit sur pieds, restant toujours à côtés de Tayer, adosser au mur. Ils pouvaient dès à présent, se reposer un peu. A moins qu'une autre créature ou qu'un autre mage noir viennent les enquiquiner. Vivement, elle attrapa Tayer dans ses bras et lui chuchota doucement au creux de l'oreille : « Merci Tayer... »

hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Tayer Ward

Le jeune maître

________________

Tayer Ward
________________


Race : Humain/Demi-oracle
Classe : Archimage
Métier : Historien/scribe/recherchiste
Groupe : Mage de la tour de Beolan (royaume pour l'instant)

Âge : 29 ans

Messages : 57

Fiche de Personnage : Le grimoire de Tayer Ward


Secret, trahison et pouvoir (pv. Elisabeeth de Beaufort)  _
MessageSujet: Re: Secret, trahison et pouvoir (pv. Elisabeeth de Beaufort)    Secret, trahison et pouvoir (pv. Elisabeeth de Beaufort)  EmptyJeu 10 Oct 2013 - 3:11

Tayer soupira de soulagement en sentant l'étreinte le la démone se relâcher. Ses muscles se resserrèrent sous l'effet du relâchement. Il mit un genou sur le sol en haletant. Il voyait la tête de la démonne disparaître dans le fond du gouffre et un dernier hurlement immonde se fit entendre. C'était finalement terminé. La pierre, il l'avait au creux de sa main. Brendham, Belzius, était bel et bien mort. Abrael venait de disparaître à nouveau dans le creux du Vein. Le portail se referma comme si rien ne c'était passé. Le blondinet toussota et se redressa. Puis, il sentit les lèvres d'Élisabeeth effleurer son oreille droite alors qu'elle lui chuchotait un remerciement qui semblait des plus sincère à l'oreille. Le jeune archimage sourit heureux mais exténué. Les chaîne d'énergie se dissipèrent les plongeant tous les deux dans une zone d'ombre que quelques rares rayons de soleil illuminait.

Tayer se retourna vers Élisabeeth. Il se pencha devant-elle et lui mit une main sur la cuisse. Aussitôt, une lueur émana de sa paume et la blessure de la jeune femme s'effaça sous ses yeux. Le jeune homme était soulagé que tout soit fini. Désormais, il n'aurait plus de problèmes à soulager ses maux passés. Il allait pouvoir regarder de l'avant sans baisser les yeux. Aussi, il avait maintenant la certitude qu'il n'avancerait plus jamais seul. Il allait enfin pouvoir regarder le monde d'un œil nouveau. Il se redressa lentement après que la plaie sur la jambe de son amie se soit refermée. Il sourit bêtement, les yeux cernés par la fatigues et l'effort qu'il avait déployé.

- « Je... Heumm... Merci! Merci encore pour être venue avec moi! Je... Je... Je te serai éternellement reconnaissant! Je... Je...Je t'aime en fait! » Tayer ne savait plus trop ou donner de la tête. Il avait l'esprit brouillé. Si brouillé que son cœur semblait s'être vidé par mégarde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Elisabeeth de Beaufort

La jeune aventurière

________________

Elisabeeth de Beaufort
________________


Race : Humain
Métier : Aucun
Croyances : Aucune
Âge : 20

Messages : 44

Fiche de Personnage : C'est là.




Secret, trahison et pouvoir (pv. Elisabeeth de Beaufort)  _
MessageSujet: Re: Secret, trahison et pouvoir (pv. Elisabeeth de Beaufort)    Secret, trahison et pouvoir (pv. Elisabeeth de Beaufort)  EmptyJeu 10 Oct 2013 - 7:08

Elle qui pensait qu'elle allait rester avec sa blessure pendant quelque temps et que cela aller les faire ralentir, fut bien étonnée lorsqu'il la fit disparaitre juste avec sa magie. La jeune femme ne savait pas que c'était possible. Puis, lorsqu'il lui dit sa dernière phrase, Elisa ouvrit de grands yeux, surprise. Il venait de lui dire, ce qu'elle n'avait encore jamais entendu. Baissant la tête doucement, elle se dit que c'était sûrement dû à la fatigue. Bien qu'il y ait un lien fort entre eux, ça ne pouvait être ça.

Tout en lui prenant la main doucement, elle l'emmena un peu plus loin, plus en sécurité. Là, elle s'assied doucement sur le sol glacé. La jeune femme aussi n'était pas en forme. Elle se mit soudainement à réfléchir à tout ça. À Belzius, Brendham. C'est fou ce qu'ils étaient forts. Elle se rappela aussi d'Abrael qui avait une dent contre Tayer. Pourquoi s'étaient-ils autant acharnés sur lui ? Que s'était-il donc passé autrefois pour qu'ils en aient autant après lui.

En relevant la tête doucement, Elisa lui sourit tendrement et l'invita à prendre place à côté d'elle tout en lui tirant doucement sur la main. Il fallait qu'il se repose s'il voulait refaire son plein d'énergie et pouvoir ensuite reprendre la route. D'ailleurs, ils allaient reprendre la route, oui ? Mais pour aller où cette fois-ci ? Voulait-il aller quelque part précisément ou bien, juste vagabonder jusqu'à une autre ville ?

- « Ne me remercie pas Tayer. C'est à moi de te remercier pour tout ce que tu as fait pour moi. Tu m'as sauvé la vie a de multiples reprises et là, tu viens de me soigné. Allez, viens te reposer contre mon épaule. Je veillerais sur toi, je te le promets ». Dit-elle en lui souriant à nouveau.

Puis, son regard se perdit dans les ruines où ils se trouvaient. Même si les murs de pierre s'étaient effondrés par ci, par là, il faisait très sombre et très froid ici. Cet endroit n'était pas terrifiant, juste pas rassurant. N'importe qui aurait pu venir et se cacher dans l'ombre pour les surveiller ou préparé une attaque. À cette idée, la jeune femme esquissa un sourire. Il ne fallait plus penser à ça puisse que les ennemis étaient tous morts désormais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Tayer Ward

Le jeune maître

________________

Tayer Ward
________________


Race : Humain/Demi-oracle
Classe : Archimage
Métier : Historien/scribe/recherchiste
Groupe : Mage de la tour de Beolan (royaume pour l'instant)

Âge : 29 ans

Messages : 57

Fiche de Personnage : Le grimoire de Tayer Ward


Secret, trahison et pouvoir (pv. Elisabeeth de Beaufort)  _
MessageSujet: Re: Secret, trahison et pouvoir (pv. Elisabeeth de Beaufort)    Secret, trahison et pouvoir (pv. Elisabeeth de Beaufort)  EmptyJeu 10 Oct 2013 - 20:27

Tayer s'assit à côté d'Élisabeeth l'esprit vague. Son esprit et son corps semblaient s'être dissocié. Son regard se perdit dans l'ombre des ruines au travers desquelles il était toujours en mesure de discerner les restes de Brendham. Il allait pourrir là rongé par les rats et dévoré par les vers. Un sort pitoyable. Il ne connaîtra jamais la suite de l'histoire. Il n'était plus qu'un amont d'organes qui allait bientôt être la proie du temps. Tayer se souvenait toujours de lui mais omis cela... Qui donc allait pouvoir se rappeler de Brendham? C'était un mage incompris, rongé par la haine et le désir de monter toujours plus haut. Il avait simplement oublié qu'il n'y existe aucun raccourci pour atteindre l'excellence. Voilà où cette erreur l'avait conduit. Il allait plongé dans l'oubli. Oui. Il sera oublié de tous et destiné à n'être ni plus ni moins qu'un damné perdu dans le temps qui ne su pas finir d'écrire son histoire. Le blondinet réfléchissait à demi-mesure. Il commençait enfin à comprendre. Il pouvait désormais se pardonner et recommencer à zéro. Il allait enterré son passé au plus profond de son âme, un lieu inviolable où il serait en mesure de cacher tous ses secrets en attendant le trépas.

Oui. La mort de Brendham, la disparition de Belzius et l'acquisition de la rune sombre allaient marquer ce nouveau jour d'une pierre blanche. Tayer avait les yeux mi-clos. Il laissait tranquillement sa tête tomber sur l'épaule droite de la jeune femme. Il ne voulait plus bouger. Il voulait rester là, accoté contre elle, immobile. Il voyait des images défilés à un rythme fou dans son esprit. Son voyage «en-dessous», sa première rencontre avec Brendham, la disparition d'Ellywick, tous. Toutes ses images commencèrent à s'estomper rapidement. Bientôt, se fût le noir complet. Tayer, les yeux clos, venait de rejoindre Morphée. Il dormait paisiblement, un léger sourire collé aux lèvres. Maître... C'est enfin terminé! J'ai... Non... Nous avons réussi. Vous seriez tellement fier. Oui... Je crois que père le serait aussi. Pardonne moi Brendham. Je n'ai rien pu faire pour toi mais j'aurais tant voulu écrire l'histoire d'une autre façon. Pardonne moi Elly... Je n'ai pas su le sauver. J'ose espérer que vous êtes en mesure de parler du bon vieux temps ensemble. Oui. Aussi, un jour, je viendrai vous rejoindre et ce jour là...

- « ... Je serai en mesure de m'excuser comme il se doit. Je vivrai à nouveau avec vous... Pour toujours... »

Ses paroles s'effacèrent peut à peut le plongeant dans un sommeil sans rêves. Il se sentait même pas les doigts d'Élisabeeth qui se promenaient dans ses cheveux blonds. Le sommeil l'arracha des bras de la pensée et de la douleur. Oui. Un jour nouveau s'apprêtait à commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Elisabeeth de Beaufort

La jeune aventurière

________________

Elisabeeth de Beaufort
________________


Race : Humain
Métier : Aucun
Croyances : Aucune
Âge : 20

Messages : 44

Fiche de Personnage : C'est là.




Secret, trahison et pouvoir (pv. Elisabeeth de Beaufort)  _
MessageSujet: Re: Secret, trahison et pouvoir (pv. Elisabeeth de Beaufort)    Secret, trahison et pouvoir (pv. Elisabeeth de Beaufort)  EmptySam 12 Oct 2013 - 11:59

Tayer s'était endormi la tête posée sur son épaule, elle lui caressait les cheveux avec tendresse. Il pouvait dormir tranquillement, elle le protégeait de tout. La jeune femme scrutait de ses yeux bleu azur chaque coin de l’endroit, chaque statuette. Rien ne lui échapperait si quoi que ce soit venait à se passer ici.

Mais, ses yeux commençaient à lui brûler de fatigue, ils pleuraient seuls. Elle luttait pour ne pas s’endormir à son tour et les laisser ainsi en danger. Il fallait qu’elle pense à quelque chose. Alors, elle repensa à ses parents, au voyage qui avait été dur et long, à leur première rencontre dans cette maisonnette. Se rappelant la peur que Tayer avait eu quand elle était entrée dans la pièce en furie. Un sourire vint se déposer sur ses lèvres.

Désormais, ils seraient inséparables tous les deux. Après tout ce qu’ils avaient vécus ensemble, il était impossible pour la jeune femme de partir sans lui. Il était devenu trop important à ses yeux. Un ami, un frère, un confident, un protecteur. Autant dire qu’il était devenu son « tout ».

Doucement, elle s’envola dans les bras de Morphée qui l’attendait depuis une bonne dizaine de minutes maintenant. Son rêve était particulièrement étrange. Un grand homme vêtu entièrement de noir, assez musclé, aux yeux rouges était devant elle. Il l’a regardait avec haine et son regard semblait vouloir dire qu’il avait envie de la tuer sans plus attendre. Alors, la jeune femme s’était mise à courir en criant. Elle appelait Tayer pour qu’il lui vienne en aide, mais ce dernier n’était pas là. « TAYERRRRRRRRRR ! » Hurla-t-elle en se réveillant en sursaut.

La jeune femme fut rapidement sur pieds, oubliant que Tayer s’était endormi sur elle, elle s’était levée précipitamment et regardait tout autour d’elle, effrayée. Rien, il n’y avait absolument rien du tout. Excepté qu’ils étaient désormais plongés dans le noir complet, la nuit étant tombée sur les ruines.

Voyant que Tayer se réveillé, elle se posa à nouveau à côté de lui et comme pour se rassurer, se rapprocha très très près de lui. Maintenant, que son cauchemar l’avait réveillée en sursaut, elle ne se rendormirait plus. Ça, c’était sûr. Elisa passa son bras sous celui de Tayer et posa doucement sa tête contre la sienne sans rien lui dire de son cauchemar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Tayer Ward

Le jeune maître

________________

Tayer Ward
________________


Race : Humain/Demi-oracle
Classe : Archimage
Métier : Historien/scribe/recherchiste
Groupe : Mage de la tour de Beolan (royaume pour l'instant)

Âge : 29 ans

Messages : 57

Fiche de Personnage : Le grimoire de Tayer Ward


Secret, trahison et pouvoir (pv. Elisabeeth de Beaufort)  _
MessageSujet: Re: Secret, trahison et pouvoir (pv. Elisabeeth de Beaufort)    Secret, trahison et pouvoir (pv. Elisabeeth de Beaufort)  EmptyLun 14 Oct 2013 - 14:08

Tayer marchait péniblement... Il avançait sur le sentier et son maître avançait avec lui. Ils n'avaient pas échangé deux mots. Seule leur route commune semblait leur donner un semblant de compréhension. Le chemin était sombre et tortueux. Il tournait entre les arbres, se mêlait aux ruisseaux, était éclairé par une pleine lune brillante. Oui. Tayer avait déjà vécu cet évènement par le passé. Il le savait. Il savait ce qu'ils s'apprêtaient à faire. Le jeune archimage ne ralentissait pas le pas. Bientôt, le chemin devint une vaste clairière où volait lucioles et autres petits élémentaires scintillant. Son maître déposa son bagage et commença le rituel. Le blondinet tremblait. Il savait ce qui s'apprêtait à arriver. Il tremblait de joie à l'idée de revivre ce moment. Oui. Déjà il pouvait voir le miroir s'élever dans les airs. Il pouvait, au début y voir son reflet, ensuite y voir le portrait d'un homme aux traits brillants. Les yeux de Tayer s'écarquillèrent puis...

Il tomba en bas d'un chute! Il n'eut pas la chance de voir le visage de l'homme ni la chance d'entendre ça voie. Il tombait, tombait, tombait et au moment où il toucha le sol, il se réveilla en sursaut. L'air groggy, il se redressa pour s'adosser contre le mur des ruines. Il pouvait entendre son nom faire écho dans les ruines et entre ses deux oreilles. Que c'était-il passé? Il se gratta la tête et s'étira. Il se sentait mieux mais le froid et l'humidité avait transpercé ses os tels des poignards. Puis, dans la noirceur, il vit le visage d'Élisabeeth se dessiner. Il s'approcha si soudainement que Tayer ne put pas retenir un gloussement de surprise. Il sentit le front de la jeune femme se coller contre le siens et ces bras passer sous les siens. Il rougit de plus belle quelque peu gêné par cette soudaine proximité. Il bégaya quelques mots.

- « Il... Il y a un problème Élisa? Heumm... Bordel! La nuit est tomber vite! Tu... Tu n'as pas froid? »

Il avait dit ces quelques mots d'une manière un peu pataude. Elle ne semblait pas dans son état et Tayer devait à tout prix la protéger. Oui. Malgré, vent, démon et tempête, il savait que son destin était étroitement lié à celui de cette jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Elisabeeth de Beaufort

La jeune aventurière

________________

Elisabeeth de Beaufort
________________


Race : Humain
Métier : Aucun
Croyances : Aucune
Âge : 20

Messages : 44

Fiche de Personnage : C'est là.




Secret, trahison et pouvoir (pv. Elisabeeth de Beaufort)  _
MessageSujet: Re: Secret, trahison et pouvoir (pv. Elisabeeth de Beaufort)    Secret, trahison et pouvoir (pv. Elisabeeth de Beaufort)  EmptyMer 16 Oct 2013 - 20:20

Elisabeeth était encore sous le choc de son rêve, elle avait besoin de réconfort. Doucement, elle s'éloigna de Tayer et lui sourit doucement. Puis, elle se releva et lui dit :

- « Je... je... Il faudrait reprendre la route, il fait noir et on n'est pas en sécurité ici ».

Lentement elle rassembla toute ses affaires, un peu pensive. Pourquoi rêvait-elle de quelqu'un qui lui voudrait du mal ? Était-ce à cause de tout ce qu'il s'était passé ou bien Était-ce un rêve prémonitoire ? Comment le savoir ?

Sans rien dire, elle continua de s'affairer à ranger ses affaires. Il était grand temps pour les deux jeunes amies de reprendre le chemin. Peut importe où ils iraient, il ne fallait en aucun cas rester dans ces ruines qui étaient terrifiantes. Puis, il faisait froid maintenant que la nuit était tombée. Il fallait donc trouver un endroit où pouvoir allumer un petit feu et dormir à la belle étoile sans avoir trop froid ou bien qu'on vienne les attaquer dans leur sommeil.

Elisabeeth repensait à la petite fée et à ses menaces. Où était-elle donc ? Qu'était-elle devenue ? Elle n'était pas revenue voir Tayer depuis un long moment déjà. Qu'elles étaient les nouvelles ? Peut-être que ses cauchemars venaient d'elle ?

La jeune femme espérait que désormais leur voyage serait plus tranquille, car jusqu'à présent, il avait été très mouvementé en très peu de temps. Ils n'avaient quasiment pas eu de repos hormis lorsqu'ils s'étaient rendus jusqu'aux ruines. Là et seulement là, ils avaient enfin pu se reposer un peu et pour Elisa, ce n'était vraiment pas assez. C'était une humaine et elle avait besoin d'une nuit complète pour se remettre sur pied et reprendre quelques forces.

Debout et toute tremblante de froid, elle attendait avec son sac à la main que Tayer se lève pour commencer à marcher en direction de la sortie. Avec tous les dégâts qu'avait faits la bécasse de démone, elle ne savait plus trop par où passer pour sortir d'ici. Il y avait des morceaux de statuettes un peu partout sur le chemin, parfois même des trous dans le sol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Tayer Ward

Le jeune maître

________________

Tayer Ward
________________


Race : Humain/Demi-oracle
Classe : Archimage
Métier : Historien/scribe/recherchiste
Groupe : Mage de la tour de Beolan (royaume pour l'instant)

Âge : 29 ans

Messages : 57

Fiche de Personnage : Le grimoire de Tayer Ward


Secret, trahison et pouvoir (pv. Elisabeeth de Beaufort)  _
MessageSujet: Re: Secret, trahison et pouvoir (pv. Elisabeeth de Beaufort)    Secret, trahison et pouvoir (pv. Elisabeeth de Beaufort)  EmptySam 19 Oct 2013 - 16:07

Spoiler:
 


Nous ne sommes pas en sécurité? Oui. Élisabeeth marquait un point, pensa Tayer en essayant de percer l'obscurité du regard. Il avait à présent du mal à discerner le rideau de la nuit et les murs écroulés des ruines. Tout ne semblait que faire un. Peut-être que l'ouverture du portail avait souillé l'endroit d'une quelconque manière? Il n'en avait aucune idée mais un frisson lui parcourue l'échine juste à penser qu'Abrael était peut-être là entrain de les observer depuis son monde de dément. Tayer se remit sur pieds et retira la poussière qui se trouvait sur son pantalon de quelques mouvements de mains. En prononçant deux mots, il fit apparaitre une petite lumière du bout de ses doigts. Élisabeeth était-elle en mesure de sentir les effets négatif du portail? Est-ce qu'elle pouvait ressentir ce froid mordant et cette profonde angoisse? Voyons, pensa-Tayer, bien sûr que non. C'est impossible... Le jeune archimage le savait. Seulement quelques magiciens aux capacité sensorielles développées étaient de mesure de sentir ces ''flux''. Ha! À moins que... Tayer se retourna vers Élisabeeth en lui adressant un grand sourire le visage illuminé par cette seule mince source de lumière. Il ne semblait pas s'en faire avec l'obscurité et semblait même un peu trop gaie.

- « Oui! Tu as raison. Nous ferions mieux de partir. dit-il avant de lui prendre la main. Je te guiderai ne t'en fait pas! Allez. Allons-y! »

Tayer commença à avancer alors que de multiples questions tournaient en rond dans son esprits. Tout en essayant de trouver la bonne, il avançait en faisant attention pour ne pas trébucher sur ce terrain accidenté et ne pas lâcher la main d'Élisa. La route vers l'extérieure des ruines fût longue. Étrangement, les ruines semblaient c'être étendue. Probablement juste une illusion lié à leurs manque de sommeil. Puis, finalement, au bout de ce couloir sombre. Les deux jeunes gens virent les premiers reflets de la lune. Le ciel était étoilé et la lune formait un nébuleuse parfaitement ronde et doré. La nuit était splendide et le silence semblait être la scène sur laquelle nombre d'insecte interprétait leurs mélodies. Ils s'éloignèrent quelque peu des ruines avant de s'arrêter à la bordure de la forêt. Tayer savait qu'il pouvait facilement se déplacer d'ici jusqu'au village de le plus proche mais la distance à parcourir était trop grande pour voyager avec deux personnes. Il allait devoir récupérer un peu plus avant de se livrer à une telle téléportation. Il tourna la tête vers la jeune femme.

- « Tu sais... Tu n'as toujours pas répondu à ma question. Hahaha! Tu dois me trouver lourd! Hahaha! Heummm... N'avais-tu pas une sœur qui était plus âgé que toi? Ou quelqu'un qui savait maîtriser la magie dans ta famille? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



________________


________________



Secret, trahison et pouvoir (pv. Elisabeeth de Beaufort)  _
MessageSujet: Re: Secret, trahison et pouvoir (pv. Elisabeeth de Beaufort)    Secret, trahison et pouvoir (pv. Elisabeeth de Beaufort)  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Secret, trahison et pouvoir (pv. Elisabeeth de Beaufort)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feleth :: Feleth, le monde du milieu :: Ruines d'Ascelnoth :: Ruines et crypte-